DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La réincarnation est-elle un dogme?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Mer 06 Mai 2009, 18:11

le chercheur a écrit:


et bien moi oui, j'ai assisté à une matérialisation d'un espritt devant moi qui m'a sourit cela à durer entre 5 et 10 secondes.


OUI, nous nous réincarnons ! c'est un fait , cherchez vous trouverez vous aussi.
OUI, nous sommes tous frères en Dieu

Votre expérience prouve la survie des âme après la mort. Elle ne prouve en rien la réincarnation.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Mer 06 Mai 2009, 18:24

Bodicaë a écrit:
si j'ai bien compris, selon la religion catholique, on va tous réssusciter c'est à dire retrouver notre corps physique fait de chair et de sang, après qu'on ait choisi de suivre Jésus qui nous conduira à Dieu.
1ère question : A quoi pourra donc bien nous servir ce corps vu qu'on sera dans un "monde" ou un "état" spirituel (excusez le manque de mot pour définir ce que vous appelez le "paradis").
2ème question : D'autre part ceux qui choisirons "lucifer" (oups !) auront-ils aussi leur corps physique ?


Bonjour chère Bodicaë, ravie de faire connaissance. I love you

Ce que je crois, c'est que nous n'avons qu'une vie ici-bas (Dieu, merci!! cheers ), sans quoi l'Incarnation du Christ n'aurait aucun sens. C'est Lui qui nous Rachète (à un Prix inouï) et qui nous Sauve. Point. Tout l'Amour de Miséricorde de Dieu est concentré sur la Croix... Sad :sts: I love you
Ce n'est pas par nos propres mérites que nous pourrions nous sauver ("à la force du poignet"), en rachetant nous-mêmes nos vies successives - c'est une conception à l'opposé de la Bonté Infinie de Dieu et de sa profonde Miséricorde. I love you

L'homme se trompe toujours, en matière spirituelle, quand il se met au centre du monde... ;)

Le corps de gloire que nous sommes appelés à revêtir sera parfait - un vrai corps (cf. Lc 24, 39-43), mais plus performant, sans tares, et spiritualisé. sunny Les textes des Pères - qui concordent d'ailleurs avec des témoignages de l'Au-delà -, assurent que nous irons "de gloire en gloire", en nous spiritualisant de plus en plus, pour nous faire toujours plus proches du Coeur de Dieu et de sa Ressemblance. cheers Exaltante perspective... drunken sunny
Revenir en haut Aller en bas
Bodicaë



Messages : 52
Inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Mer 06 Mai 2009, 18:47

c'est vrai que j'aurais plutôt tendance à être de l'avis du chercheur.... on ne peut pas négliger l'importance du travail que l'on a à faire sur cette terre pour faire changer les choses.... les choix ne se font pas au moment de notre mort... ce serait trop facile ! alors celui qui a mené un vie d'égoïste aura juste à dire à Jésus, c'est bon je te suis et hop on oublie tout ! d'un côté c'est cool, pas d'effort à faire, voire même on peut faire n'importe quoi y compris les choses les plus graves, le tout c'est de bien répondre quand Jésus nous demandera de choisir ! mais alors à quoi a servi son message sur l'amour, la charité, la tolérance ? c'est bien pour qu'on l'applique dans cette vie !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Mer 06 Mai 2009, 18:56

Bodicaë a écrit:
c'est vrai que j'aurais plutôt tendance à être de l'avis du chercheur.... on ne peut pas négliger l'importance du travail que l'on a à faire sur cette terre pour faire changer les choses.... les choix ne se font pas au moment de notre mort... ce serait trop facile ! alors celui qui a mené un vie d'égoïste aura juste à dire à Jésus, c'est bon je te suis et hop on oublie tout !

Là, c'est juste que vous ne connaissez pas la théologie catholique.

Vous devriez l'étudier. Ca vous interessera. Vous verrez en particulier que la terre n'est juste que le premier degré du purgatoire. Il y a au moins 5 autres degrés ! Bref, ca continue à l'heure de la mort, puis face au Christ, et enfin après la mort.

Les vidéos sont ici :

http://eschatologie.free.fr/fichiers/video.htm

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Bodicaë



Féminin Messages : 52
Inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Mer 06 Mai 2009, 18:58

L'homme se trompe toujours, en matière spirituelle, quand il se met au centre du monde...

Alors là Fanny je suis complètement d'accord ! et c'est bien pour ça que je ne suis dans aucune religion !
Revenir en haut Aller en bas
le chercheur



Messages : 458
Inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Mer 06 Mai 2009, 19:03

Arnaud Dumouch a écrit:
le chercheur a écrit:


et bien moi oui, j'ai assisté à une matérialisation d'un espritt devant moi qui m'a sourit cela à durer entre 5 et 10 secondes.


OUI, nous nous réincarnons ! c'est un fait , cherchez vous trouverez vous aussi.
OUI, nous sommes tous frères en Dieu

Votre expérience prouve la survie des âme après la mort. Elle ne prouve en rien la réincarnation.

je savais à l'avance certains évènements qui allaient arriver dans ma vie comme si le chemin je l'avais choisi à l'avance, ainsi j'ai " reconnu " d'anciennes connaissances, la réincarnation explique les sympathies ou les antipathie inexplicables qu'il existe entre les individus ou les peuples, l'Eglise ne peut rien expliquer la dessus car enfin c'est tout de même mégitime de se poser des questions et de chercher des réponses.

vous acceptez des choses des choses, arnaud, c'est très bien, mais n'avez vous pas essayez vraiment de répondre à cette question : MAIS QUE'EST CE QUE LA VIE ? QUI SUIS - JE REELLEMENT ? sans y mettre une citation de St Paul ou même de Jesus , simplement par vous même en essyant de briser le " miroir " ? je ne vous direz pas de le faire, chacun sa route , mais si vous allez reellement sur cette voie alors votre vision du monde et de la vie en général changera.

Pour ma part , on a tous une destinée et une part d'elle est collective car nous ne sommes pas seul. Nos actes et nos pensées interagissent autours de nous et influencent le monde parfois à notre insu.
Et ces actes et ces pensées nous sont remontrés à notre mort de " lautre cote "; Cela permet à l'âme de mesurer les progrès accomplis ici bas et ce qu'il rest à accomplir pour accéder à " la transcendance " .

Vous n'imaginez pas qu'avec la quantité de chose qu'il y a à faire sur cette terre, de réparation à effectuer, de continuer les oeuvres que Dieu à bien voulu qu'on s'occupent....et surtout le rachat de NOS FAUTES . L'ENFER c'est vous, nos vices , nos défauts , nos imperfections , nos caprices , nos fausses croyances , notre découragement , notre dédain pour autrui , notre orgueuil ... oui cela pour moi c'est le véritable enfer le feu brulant qui consumera notre âme;

Le Paradis, la récompense , c'est le bien que l'on aura fait, la charité suprême , le don de soi ultime la est le véritable salut.... la Bible est un moyen, son interprétation peut être un handicap car comme dans tout on peu y voir ce que l'on veut dedans , nous avons eu cette discussion tous les deux, et je suis d'accord la dessus , je ne dis pas que ma vision est mieux que la votre , elle à cette simplicité qui me va et c'est ce qui compte.

cordialement

stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Mer 06 Mai 2009, 19:09

Citation :
[quote="le chercheur"]

je savais à l'avance certains évènements qui allaient arriver dans ma vie comme si le chemin je l'avais choisi à l'avance

Cela peut venir d'une pratique du spiritisme.


Citation :
, ainsi j'ai " reconnu " d'anciennes connaissances, la réincarnation explique les sympathies ou les antipathie inexplicables qu'il existe entre les individus ou les peuples, l'Eglise ne peut rien expliquer la dessus car enfin c'est tout de même mégitime de se poser des questions et de chercher des réponses.

Les sympathie et antipathies ont des explication CHIMIQUES bien connues. Il y a aussi des TEMPERAMENT qui s'apprécient ou non. Vous me faites penser à Platon qui lui aussi, prétendait PROUVER la réincarnation. Il posait des question habiles à des enfants qui, du coup trouvaient la solution. Platon disait donc que c'étaient des souvenir de leur vie antérieure. Il fallut Aristote et sa LOGIQUE pour prouver que Platon se trompait.

Citation :
vous acceptez des choses des choses, arnaud, c'est très bien, mais n'avez vous pas essayez vraiment de répondre à cette question : MAIS QUE'EST CE QUE LA VIE ? QUI SUIS - JE REELLEMENT ? sans y mettre une citation de St Paul ou même de Jesus , simplement par vous même en essyant de briser le " miroir " ? je ne vous direz pas de le faire, chacun sa route , mais si vous allez reellement sur cette voie alors votre vision du monde et de la vie en général changera.

J'ai une réponse. Elle n'est pas la vôtre. Mais la réponse que j'ai, je ne prétends pas la DEMONTRER. J'y crois.

Vous, vous prétendez plus, et ce n'est pas convainquant. Mais obtenez un miracle de Dieu, afin qu'il prouve que vous êtes dans la vérité. On ne sait jamais.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Mer 06 Mai 2009, 21:58

le chercheur a écrit:
je m'invite:

alors pourquoi les différentes religions si en fin de compte seul le christ vient à notre rencontre, ça n'a pas de sens.

Chercheur,

C'est justement parce que les hommes ressentent le besoin de chercher celui qui est au principe de leur existence, cherche celui qui leur donne l'existence et l'être que de leur côté ils cherchent Dieu dans la nature comme dans les religions primitive ou au plus profond d'eux-même depuis que l'homme a découvert qu'il avait une âme.

Les autres religions, ce sont les hommes qui cherchent Dieu de tout leur coeur. La religion juive et Chrétienne, c'est Dieu qui se fait connaître à l'homme, l'établit dans une relation avec Lui, puis l'épouse en s'incarnant en son humanité, pour faire entrer l'homme dans la connaissance qu'Il a de Lui-même, par l'Amour et la Charité qu'il répand dans le coeur de l'homme.

L'homme, en le cherchant par les religions autres que la religion chrétienne et plus particulièrement la religion catholique, vont approcher de Dieu, vont même pour certains, les mystiques, l'approcher de très près jusqu'à sentir sa présence, mais ils ne pourront jamais l'épouser, car il n'y a que Dieu qui pouvait épouser l'homme, en devenant homme parmi les hommes. Un homme ne peut pas s'unir directement à Dieu, car entre eux il y a différence d'ordre et de nature. Par contre, Dieu fait homme peut épouser l'homme.

Chercheur a écrit:
Pourquoi tout ce malheur dont jesus nous dit de s'occuper alors que finalement à vous écouter, seule une bonne bible et un bon maitre à penser de préférence catholique suffit pour cette vie vu qu'on en a qu'une , ce qui n'explique rien face à la complexité de ce monde et je passe sur l'univers , ça serait trop long.

Non, tu ne nous a pas bien écouter. Personne ne t'a dit qu'il suffisait de lire la Bible et d'écouter l'Eglise catholique pour faire la volonté de Dieu, de Jésus. La volonté de Dieu c'est que nous nous aimions les uns les autres, avec l'Esprit de Dieu, avec l'Amour absolu répandu en nos coeur par la Charité qui tout en étant participation à l'Amour absolu de Dieu, est un amour qui est fait pour notre âme créé par Dieu. Quand nous recevons cette Charité en nous, elle est à l'image de Dieu qui vie en se donnant éternellement à son Fils qui se donne lui-même éternellement à Lui. Eh bien cette Charité, elle nous pousse à nous donner à notre prochain, à faire son bonheur. Si tous les hommes s'étaient laissé enflammés par l'Amour de Jésus, par l'Esprit Saint, il y a longtemps que Jésus serait revenu pour nous faire entrer avec toute la création, dans sa Gloire.

Chercheur a écrit:
je pense qu'en parlant d'egoisme le replis sur soi et notament sur sa religion non tourné vers son prochain est une forme déguisée d'égoisme car on ne s'élève qu'avec l'amour pour son prochain en s'oubliant soi-même : cela s'appele l'abnégation

Les chrétiens qui ne sont pas tournés vers les autres ne sont pas de vrais disciples du Christ. Car Dieu ne se donne que pour que nous le donnions aux autres. C'est en le donnant qu'on vie de son Amour ; que son Amour nous met dans le Bonheur absolu.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Mer 06 Mai 2009, 22:22

Bodicaë a écrit:
A quoi pourra donc bien nous servir ce corps vu qu'on sera dans un "monde" ou un "état" spirituel (excusez le manque de mot pour définir ce que vous appelez le "paradis").

Cher Bodicaë,

Dieu a promis qu'il y aurait, à la fin du monde, une terre nouvelle et des cieux nouveaux. Ce qui veut dire que la terre telle que nous la connaissons et le ciel, l'univers avec toutes ses galaxies, nous seront redonnés, une fois saisie par l'Esprit.

Le corps avec lequel on se déplacera sur la terre et dans toutes les galaxies, nous le recevons déjà de Jésus, sous forme ambryonnaire, dans le Corps de Jésus ; comme l'enfant reçoit son corps sous forme ambryonnaire dans le corps de sa maman. Ceux qui retournent dans le sein du Christ, le sein du Père, le Saint Esprit où ils ont été créés, reçoivent de l'Esprit de Dieu, un corps qui est tiré du Corps Ressuscité de Jésus, qui est assumé par la même personne qui assume notre corps humain, notre corps de chair corruptible et qui est donc revêtu de la même personnalité.

C'est avec ce nouveau corps, ce corps spirituel, fait de chair et d'os, mais spiritualisé, que nous ressusciteront au dernier jour, lorsque tous nous sortirons du Corps de Jésus, de l'Eglise, la Nouvelle Arche d'Alliance avec laquelle nous entrons dans le Paradis. En attendant, nous sommes, avec ce nouveau corps en gestation, dans le sein de l'Eglise qui est elle-même dans le sein du Christ qui est Lui-même dans le sein de la Vierge Marie qui a été enlevé au ciel. Avant de sortir de Jésus avec notre nouveau corps, pour vivre dans ce monde nouveau, nous vivons au ciel, dans le Christ, porté par Marie.

C'est en Marie que se trouve le purgatoire, qui est comme une couveuse au sein de laquelle les âmes qui ont été enfantés à la Vie du Christ au purgatoire et ceux qui n'avait pas fini leur gestation, continue leur transformation.

Marie porte en sons sein, des milliards de foetus spirituels, d'humain en voie de transformation. Tous ceux qui arrivent à terme, ayant atteint la sainteté, ayant été totalement épousés par le Christ, entre dans le Paradis en sortant de Marie ; ils entrent dans le Paradis qui n'est autre que le Corps Mystique de Jésus, la Nouvelle Arche d'Alliance. C'est la première résurrection. Le Corps Mystique de Jésus, c'est déjà le Ciel, mais pas encore le Ciel sur la terre. Voilà pourquoi Marie est appelé : "Porte du Ciel" ; car c'est en sortant de Marie que nous entrons dans le Christ au Ciel, au Coeur même de la Trinité ; et c'est avec les yeux du Christ que nous contemplons dans la Vison béatifique, le Père.

La deuxième résurrection aura lieu quand nous sortirons tous du Christ, pour vivre dans les Cieux nouveaux et sur la terre nouvelle ; après que le Christ nous aura tous fait passer dans la Gloire avec la création tout entière.

Ce jour là, nous pourrons nous déplacer sur toute la terre sans utiliser de moyen de transport car nous serons comme les anges ; nous serons comme Jésus ressuscité. Ce jour là nous pourrons être au même instant auprès de tous ceux que l'on aime. Et puis on pourra aller dans tous les coins de l'univers, découvrir toutes les galaxies. Et puis on aura toute l'éternité pour découvrir Dieu. On ne s'ennuira plus car il n'y aura plus de temps, ni d'espace ; on vivra dans un éternel présent.

Bodicaé a écrit:
2ème question : D'autre part ceux qui choisirons "lucifer" (oups !) auront-ils aussi leur corps physique ?

Ceux qui choisiront de serivir l'esprit de Lucifer, s'en iront avec Lucifer dans l'Etang de Feu qui a été préparé pour Lui, dans la Géhenne de Feu.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 03:34

spirit a écrit:
petero a écrit:
[Ce qui explique que Jésus va sortir du tombeau, sans que la pierre soit roulée et va apparaître à ses Apôtres, alors que les portes étaient fermées.

Dites-moi cher Pétéro, juste quelques questions naïves, comme ça...

- Comment Jésus s'est-il présenté devant les apôtres, nu ou vêtu?
- Comment a-t-il fait pour passer au travers des murs de la grotte? était-il esprit ou possédait-il un corps physique fait de chair et d'os?

petero a écrit:

Il est claire que la résurrection de Jésus n'a rien à voir avec une réincarnation.

Cordialement

Petero

Oui, c'est clair, mais par contre personne ne peut nier que c'eût pu être la matérialisation momentanée de son esprit. A ce moment là on ne parle plus de résurrection. C'est un mot qui a été employé à l'époque à cause probablement de l'ignorance de certains phénomènes liés à l'esprit.

Spirit sunny

Je crois qu'une bonne partie de ces questions naissent d'une confusion sur l'idée de "matérialisation".
La question que vous posez : comment Jésus s'est-il présenté aux apôtres, nu ou vêtu, est intéressante. De même que la question de traverser les murs de la grotte (en fait plutôt les murs de la maison des apôtres, car la pierre de la grotte était roulée en position ouverte).
Il faut bien comprendre que le corps du Christ ressuscité est un alliage parfait du corps et de l'esprit. Ce n'est pas seulement l'esprit qui se matérialise, c'est plutôt l'âme.
Je m'explique : j'ai dit ailleurs que l'âme contenait tout l'être à la mort de la personne. Dans cette âme il y a donc non seulement les oeuvres de l'esprit, mais aussi celle du corps, car Saint Thomas explique bien comment l'homme est à la fois un être de chair et un être spirituel (c'est très important : l'homme est les deux, et pas l'un plus que l'autre. La volonté de Dieu est dans l'intégrité de sa créature, à la fois spirituelle et ancrée dans un univers physique).
A la Résurrection, l'âme est ce qui donne l'information qui, d'une certaine manière, "code" la matière du nouveau corps. Ainsi, une personne au corps très laid mais qui aura été sainte sera belle. Et pourtant on la reconnaîtra.
C'est ce qui explique que les femmes ou les disciples d'Emmaüs n'aient pas reconnu Jésus tout de suite : c'était Jésus, mais Jésus à la fois tel qu'il avait été dans son corps et dans son esprit : sa sainteté était sensible. Le corps du ressuscité est "parlant" : il dévoile tout de la personnalité de celui qui y est incarné, car il est "codé" par l'âme, qui mêle l'être du corps et de l'esprit.
Jésus était-il nu ou vêtu ? Ayant vécu près de ses apôtres habillé de certaines manières, il a dû leur apparaître dans une tenue qu'ils lui connaissaient, ou qu'il avait portée un jour.
Pourquoi traversait-il les murs ? Pour la même raison qu'il a pu opérer son ascension vers le ciel : le Royaume, l'autre univers, éternel celui-là, qui nous attends au-delà de la mort, n'a sans doute pas les mêmes lois que celui-ci, car le corps y est allié (au sens d'alliage) à l'esprit. Lorsque Jésus est venu ressuscité rendre visite à ses disciples, il était donc être ressuscité en provenance d'un univers aux lois différentes du nôtre, et non soumis aux lois du nôtre. En effet saint Thomas d'Aquin a montré que le corps ressuscité avait quatre propriétés (Arnaud l'expliquera mieux que moi) dont l'une est la subtilité : la capacité de traverser la matière, l'abrogation d'un certain nombre de limites que nous connaissons.

Mais je répète que le terme de "résurrection" est approprié, car dans l'âme ressuscitée il y a toute l'information concernant le corps du défunt, pas seulement l'esprit, et c'est bien le corps, illuminé par l'esprit, qui est ressuscité. Le terme est donc rigoureusement exact.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
le chercheur



Messages : 458
Inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 06:36

Non, tu ne nous a pas bien écouter. Personne ne t'a dit qu'il suffisait de lire la Bible et d'écouter l'Eglise catholique pour faire la volonté de Dieu, de Jésus. La volonté de Dieu c'est que nous nous aimions les uns les autres, avec l'Esprit de Dieu, avec l'Amour absolu répandu en nos coeur par la Charité qui tout en étant participation à l'Amour absolu de Dieu, est un amour qui est fait pour notre âme créé par Dieu. Quand nous recevons cette Charité en nous, elle est à l'image de Dieu qui vie en se donnant éternellement à son Fils qui se donne lui-même éternellement à Lui. Eh bien cette Charité, elle nous pousse à nous donner à notre prochain, à faire son bonheur. Si tous les hommes s'étaient laissé enflammés par l'Amour de Jésus, par l'Esprit Saint, il y a longtemps que Jésus serait revenu pour nous faire entrer avec toute la création, dans sa Gloire.

si si j'ai bien compris , pour vous Dieu nous donne la charité en nous , dans mes conviction c'est l'esprit qui par le biais des incarnations différentes acquiert ces qualités ce qui est plus logique car crée simple et ignorant , il doit travailler à son élévation spirituelle ce qui explique les différence entre 1 hitler et 1 mère thérésa, mais nous ne serons jamais d'accord, mais c'est pas bien grave du reste.
Revenir en haut Aller en bas
le chercheur



Messages : 458
Inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 09:41

Petero, merci pour l'explication,
néanmoins je ne vois toujours pas comment un corps de chair et de sang peut être spiritualisé et vivre dans un monde spirituel... Je pense plutôt qu'il s'agit d'un corps spirituel, c'est-à-dire qu'il a une "forme humaine" mais il est fait de matière "éthérée" car à quoi nous serviraient nos fonctione vitales (respiration, digestion, etc...) puisque que dans l'Au-Delà nous ne sommes pas soumis aux mêmes conditions que sur terre.... Bizarrement le raisonnement catholique est à ce niveau très matérialiste....vouloir à tout prix garder cette enveloppe périssable.... à moins que nous ne nous soyons pas compris, je pense qu'effectivement notre corps spirituel garde quelques traits de notre apparence physique en plus éthéré qui permettent aux êtres spirituels de se reconnaitre mais ce n'est pas un corps matériel de chair et de sang...
Par contre votre vision du paradis et de l'enfer est très imagée.... elle me fait penser aux allégories de l'ancien testament.... personnellement je ne crois pas que Dieu ait son "opposé" (lucifer). Dieu crée tout, les êtres et les choses, il laisse la nature évoluer à son rythme, le but ultime étant de se rapprocher de lui par nos efforts et nos progrès... toutes ses créatures suivront ce chemin, chacune à son rythme, Dieu étant Amour, il est inconcevable qu'il oublie ne serait-ce qu'une de ses créatures.... et la condamne à jamais pour l'éternité !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 10:28

Cher le Chercheur, le corps réssuiscité est, comme le montre Jésus, un vrai corps PALPABLE, fait de notre propre chair.

Mais il est "spirituel" en ce sens qu'il obéit à notre volonté et est doté de propriétés qui lui permettent, à volonté, d'échapper aux inconvénients de la chair : Il ne peut se blesser et souffrir (impassibilité). Il peut passer à travers la matière (subtilité); Il peut se déplacer à grande vitesse (agilité); Il ne cache plus les pensées de l'âme (lumière).

Sans compter des tas d'autres choses : des sens plus puissants et affinés, un langage télépathique etc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 11:18

Pas vraiment . Sinon , l'évangéliste n'aurait pas pris la peine de narrer la demande de Jésus à Thomas : mets tes mains dans mes plaies .
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 11:49

spirit a écrit:

A part que je ne pense pas que le corps palpable soit fait de chair, Palpable, oui, mais pas de chair. Mais à mon avis c'est un détail.

C'est plus qu'un détail, c'est une distinction inepte : si le corps est palpable, de quoi voulez-vous qu'il soit fait, sinon de matière ? Et s'il est fait de matière pourquoi pas de chair ????

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 11:51

spirit a écrit:
boudo a écrit:
Pas vraiment . Sinon , l'évangéliste n'aurait pas pris la peine de narrer la demande de Jésus à Thomas : mets tes mains dans mes plaies .

Et nous y revoilà encore! Smile

Un esprit matérialisé dans la matière telle que nous la connaissons n'a rien à voir avec l'esprit ressuscité qu'a décrit Arnaud (même si Arnaud pense comme vous, d'ailleurs). Vous n'arrêtez pas de tout mélanger. Ou on parle de matière ou on parle de semi-matière éthérée. Vous ne pouvez pas mélanger les deux comme bon vous semble quand ça vous arrange ou par incompréhension.

Spirit sunny

Pour la énième fois, un esprit ne ressuscite pas (le verbe latin signifie "se relever") c'est le corps qui ressuscite. L'esprit ne meurt jamais. La "semi-matière éthérée" est un concept qui n'appartient qu'à vous et n'a aucun fondement.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 11:54

spirit a écrit:


Oui, le grand problème des catholiques c'est leur attachement à la matière et à leur personnalité matérielle superficielle. Ils mélangent sans cesse allègrement les deux, se prenant parfois pour des animaux et parfois pour des esprits, selon les interprétations très fantaisistes qu'ils font des écrits.

Vous voyez la réincarnation dans les Evangiles, et c'est nous qui interprétons Shocked
Nous ne nous prenons pas parfois pour des animaux et parfois pour des esprits, nous constatons (car cela, c'est un fait) que nous avons un niveau de vie que nous partageons avec les animaux : les cinq sens, le psychisme. Mais nous sommes néanmoins des êtres spirituels.
Votre hérésie est de croire que seule compte la vie spirituelle, alors que si Dieu nous a créés dans des corps de chair, c'est que cela est bon.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 11:56

le chercheur a écrit:

Par contre votre vision du paradis et de l'enfer est très imagée.... elle me fait penser aux allégories de l'ancien testament.... personnellement je ne crois pas que Dieu ait son "opposé" (lucifer). Dieu crée tout, les êtres et les choses, il laisse la nature évoluer à son rythme, le but ultime étant de se rapprocher de lui par nos efforts et nos progrès... toutes ses créatures suivront ce chemin, chacune à son rythme, Dieu étant Amour, il est inconcevable qu'il oublie ne serait-ce qu'une de ses créatures.... et la condamne à jamais pour l'éternité !

Lucifer n'est pas "l'opposé" de Dieu, c'est un renégat : il est le plus grand et le plus puissant des créatures de Dieu, et il a refusé par orgueil le projet de Dieu fondé sur l'humilité.
Le souhait de Dieu est bien que nous le rencontrions, et pour que l'amour soit réciproque il faut notre liberté. Et toutes les créatures n'iront pas vers Dieu : des anges l'ont déjà rejeté pour l'éternité, et il aura malheureusement des damnés pour l'éternité, qui refuseront Dieu.
La question n'est pas que Dieu "oublie" des gens, c'est qu'Il ne force personne.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 12:31

Bodicaë a écrit:
L'homme se trompe toujours, en matière spirituelle, quand il se met au centre du monde...

Alors là Fanny je suis complètement d'accord ! et c'est bien pour ça que je ne suis dans aucune religion !

C'est dommage, car beaucoup de religions se trompent en disant, chacune, qu'elle détient la 'vérité' !
Quant à la religion catholique, elle ne dit pas qu'elle détient la 'vérité' : elle dit qu'elle la reçoit de Jésus, fils de Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 12:40

spirit a écrit:
doris a écrit:
Bodicaë a écrit:
L'homme se trompe toujours, en matière spirituelle, quand il se met au centre du monde...


C'est dommage, car beaucoup de religions se trompent en disant, chacune, qu'elle détient la 'vérité' !
Quant à la religion catholique, elle ne dit pas qu'elle détient la 'vérité' : elle dit qu'elle la reçoit de Jésus, fils de Dieu !

Laughing Celle-là c'est la meilleure que j'ai jamais lu sur ce forum!

Hilarant!

Spirit sunny

Merci ! queen Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 13:21

Philippe Fabry a écrit:
spirit a écrit:


Oui, le grand problème des catholiques c'est leur attachement à la matière et à leur personnalité matérielle superficielle. Ils mélangent sans cesse allègrement les deux, se prenant parfois pour des animaux et parfois pour des esprits, selon les interprétations très fantaisistes qu'ils font des écrits.

Vous voyez la réincarnation dans les Evangiles, et c'est nous qui interprétons Shocked
Nous ne nous prenons pas parfois pour des animaux et parfois pour des esprits, nous constatons (car cela, c'est un fait) que nous avons un niveau de vie que nous partageons avec les animaux : les cinq sens, le psychisme. Mais nous sommes néanmoins des êtres spirituels.
Votre hérésie est de croire que seule compte la vie spirituelle, alors que si Dieu nous a créés dans des corps de chair, c'est que cela est bon.

Tout est dit !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 13:58

Mais non ! Pour vous, on peut CHANGER de corps ! Pour nous, c'est notre UNIQUE CORPS, pas selon l'identité des atomes, certes, mais selon l'identité donnée par l'âme et la forme corporelle radicale.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 14:20

spirit a écrit:
Bon, je ne pense pas que ce soit le cas pour tous les catholiques, mais pour vous probablement que oui. C'est peut-être pour ça que vous éprouvez cette répulsion maladive contre ce principe.

Spirit, ne nous impose pas tes croyances, il n'existe pas de réincarnation dans la foi catholique. On ne peut donc pas avoir de répulsion maladive contre quelque chose qui n'existe pas.

Il me semble que la question en titre du présent fil a plusieurs fois eu réponse. La discussion tourne en rond et fait sans cesse remonter un méli-mélo entre la foi catholique et tes croyances.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 14:30

spirit a écrit:

PS: j'ai relu... Dieu nous a pas créé dans des corps de chair, mais nous a plongé dans des corps de chair, nuance. En fait il ne nous a même pas plongé car ce fut de notre propre initiative que nous sommes descendu dans la chair. Donc on est toujours pas d'acord et j'en ai raz le bol quand-même. Smile

Et la chair, elle sort d'où dans votre raisonnement ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 14:32

spirit a écrit:

Tiens, allons encore plus loin (seul chercheur comprendra):
Le corps semi-matériel que nous sommes censé garder après notre mort tendra à s'éthérer toujours plus au fil de l'évolution de l'âme. Après un certain "temps" l'âme est vouée à ne devenir plus que lumière! La reconnaissance entre les anges et de type exclusivement moralo-spirituelle, le corps ne leur sert absolument à rien. Il ne peut servir qu'à nous, pauvres âmes encore jeunes et encore attachées à leur corps matériel.

Mon Dieu que votre route est encore longue...

Spirit sunny

Donc, c'est bien cela, vous espérez devenir un ectoplasme plongé dans une espèce de rêverie, un coma spirituel bienheureux et stérile ?
Eh ben je vous plains !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 15:07

spirit a écrit:
Clotilde a écrit:
spirit a écrit:
Bon, je ne pense pas que ce soit le cas pour tous les catholiques, mais pour vous probablement que oui. C'est peut-être pour ça que vous éprouvez cette répulsion maladive contre ce principe.

... La discussion tourne en rond et fait sans cesse remonter un méli-mélo entre la foi catholique et tes croyances.

Ben oui, c'est justement le but de ce fil. Smile Pourquoi, tu voudrais conclure? Smile

Spirit sunny

non, le but de ce fil (et de tout fil) n'est pas de tourner en rond dans la discussion et de faire un mélange entre la foi catholique et tes croyances, mais c'est sûr que c'est ton but à toi! Mais ici on n'est pas sur un forum spirite ni sur un forum syncrétique, mais uniquement et exclusivement sur un forum catholique. Si tu n'acceptes pas la foi catholique dans sa réalité (et non pas tel que tu voudrais qu'elle soit) il te faut aller sur d'autres forums, car ici nous sommes fidèles au magistère et à la Parole de Dieu, pas de méli-mélo possible.
Revenir en haut Aller en bas
Bodicaë



Féminin Messages : 52
Inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 15:12

Bonjour tout le monde !
Je vois que le débat est toujours animé par rapport à ce corps de chair et de sang que nous garderions pour l'éternité dans l'au-delà ! J'insiste sur ce point car à quoi pourraient bien nous servir ce corps dans un environnement qui n'est pas la terre ? notre corps est adapté à notre environnement, notre âme est rattaché à ce corps durant la vie terrestre, ensuite à notre mort on le laisse retourner à la poussière (c'est pas dans la bible ça ?) et on "part" dans l'au-delà avec notre corps spirituel ou réside notre âme....
je vais vous donner un exemple concret, un fait qui m'est arrivé quand j'avais une vingtaine d'années et qui m'a marqué à jamais. J'étais chez des amis quand tout à coup je me suis sentie mal. J'ai pris congés et dans le couloir j'ai eu un malaise. Je suis tombée j'ai entendu le "boum" de ma tête qui heurtait le sol, je n'ai ressenti aucune douleur et en même temps je me suis vu allongée par terre. Je "flottais" au dessus de mon corps. Les amis ont dû entendre le bruit dans l'allée et sont sortis, je les ai vu me porter à l'intérieur sur le canapé, j'étais toujours spectatrice de la scène au-dessus, j'entendais leurs voix d'une façon "feutrée", ils m'ont tapoté les joues, amené un verre d'eau et au moment ou l'eau à touché ma bouche, je suis "rentrée" dans mon corps. La ils m'ont dit qu'ils avaient eu peur et avaient cru que j'étais morte ....
tout ca pour dire que j'étais moi-même, je voyais et j'entendais et pourtant j'étais à l'extérieur de mon corps physique.... voilà c'est comme ça que je vois les choses depuis et j'en conclu qu'on a bien un "corps spirituel" qui n'a pas besoin de marcher pour se déplacer puisque c'est l'âme, la pensée qui agit pour le mouvoir, ce corps n'a pas besoin de poumons pour respirer, ni de système digestif pour se nourrir et évacuer les déchets, ni de circulation sanguine et de coeur pour faire marcher toute la mécanique, ni de cerveau pour servir de siège à la pensée....donc il a pas besoin d'être de chair et de sang !
Peut-être est-il d'un matière éthérée inconnue de nous, vu l'étendue de l'univers, il y a forcément des formes de vie et de matières que nous ne connaissons pas...
Ceci dit je pense pour nous la vie d'incarné est aussi importante que la vie spirituelle puisque l'on va de l'une à l'autre par nos réincarnations (on ne s'affole pas ! je donne juste mon point de vue !)
Enfin pour conclure je dirais que de toute façon quel que soit nos points de vue, on sera tous fixés le jour venu ! hi ! hi ! hi !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 15:48

Bodicaë a écrit:
Bonjour tout le monde !
Je vois que le débat est toujours animé par rapport à ce corps de chair et de sang que nous garderions pour l'éternité dans l'au-delà ! J'insiste sur ce point car à quoi pourraient bien nous servir ce corps dans un environnement qui n'est pas la terre ? notre corps est adapté à notre environnement, notre âme est rattaché à ce corps durant la vie terrestre, ensuite à notre mort on le laisse retourner à la poussière (c'est pas dans la bible ça ?) et on "part" dans l'au-delà avec notre corps spirituel ou réside notre âme....
je vais vous donner un exemple concret, un fait qui m'est arrivé quand j'avais une vingtaine d'années et qui m'a marqué à jamais. J'étais chez des amis quand tout à coup je me suis sentie mal. J'ai pris congés et dans le couloir j'ai eu un malaise. Je suis tombée j'ai entendu le "boum" de ma tête qui heurtait le sol, je n'ai ressenti aucune douleur et en même temps je me suis vu allongée par terre. Je "flottais" au dessus de mon corps. Les amis ont dû entendre le bruit dans l'allée et sont sortis, je les ai vu me porter à l'intérieur sur le canapé, j'étais toujours spectatrice de la scène au-dessus, j'entendais leurs voix d'une façon "feutrée", ils m'ont tapoté les joues, amené un verre d'eau et au moment ou l'eau à touché ma bouche, je suis "rentrée" dans mon corps. La ils m'ont dit qu'ils avaient eu peur et avaient cru que j'étais morte ....
tout ca pour dire que j'étais moi-même, je voyais et j'entendais et pourtant j'étais à l'extérieur de mon corps physique.... voilà c'est comme ça que je vois les choses depuis et j'en conclu qu'on a bien un "corps spirituel" qui n'a pas besoin de marcher pour se déplacer puisque c'est l'âme, la pensée qui agit pour le mouvoir, ce corps n'a pas besoin de poumons pour respirer, ni de système digestif pour se nourrir et évacuer les déchets, ni de circulation sanguine et de coeur pour faire marcher toute la mécanique, ni de cerveau pour servir de siège à la pensée....donc il a pas besoin d'être de chair et de sang !
Peut-être est-il d'un matière éthérée inconnue de nous, vu l'étendue de l'univers, il y a forcément des formes de vie et de matières que nous ne connaissons pas...
Ceci dit je pense pour nous la vie d'incarné est aussi importante que la vie spirituelle puisque l'on va de l'une à l'autre par nos réincarnations (on ne s'affole pas ! je donne juste mon point de vue !)
Enfin pour conclure je dirais que de toute façon quel que soit nos points de vue, on sera tous fixés le jour venu ! hi ! hi ! hi !

Ce que tu as vécu semble être une NDE (expérience de mort approchée).
Elle ne démontre pas que l'on a un corps spirituel mais un psychisme, c'est-à-dire la capacité à interpréter l'information de l'environnement. Cependant, tu aurais été bien incapable, par exemple, de prendre quelqu'un que tu aimes dans tes bras.
Le psychisme est attaché à notre esprit dans l'âme, comme je l'ai dit ailleurs. C'est l'information au sujet de notre corps qui est contenu dans notre âme. C'est donc bien que notre corps fait partie de nous, que nous sommes notre corps. Sinon, si l'on était fondamentalement pur esprit, les gens qui expérimentent la NDE ne verraient rien et n'entendraient rien, ils auraient la sensation de flotter dans l'infini comme un ectoplasme.
La NDE montre que le crorps fait partie de l'être, que ce n'est pas seulement un réceptacle.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 15:51

spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
spirit a écrit:

PS: j'ai relu... Dieu nous a pas créé dans des corps de chair, mais nous a plongé dans des corps de chair, nuance. En fait il ne nous a même pas plongé car ce fut de notre propre initiative que nous sommes descendu dans la chair. Donc on est toujours pas d'acord et j'en ai raz le bol quand-même. Smile

Et la chair, elle sort d'où dans votre raisonnement ?

Heu... sous tes airs de celui qui sait tout il me semble que tu es un peu bouché quand-même... Et l'animal, il la sort d'où sa chair? Nous sommes descendu dans un corps d'animal appelé homme, voilà tout. Rolling Eyes

Spirit sunny

Mais oui mais qu'est-on venus faire, de nous-mêmes, dans un corps de chair que nous n'aurions pu faire sans ? Il n'y a aucune logique dans ce que tu racontes !
Quant au fait d'être bouché, mon chat qui miaule de la même façon quand il a faim et quand il veut sortir ne me permet pas de comprendre ce qu'il veut.
Le fait que nous restions imperméables à tes affirmations gratuites ne démontre pas leur intelligence, ni notre sottise.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 16:20

spirit a écrit:

Ectoplasme vous dites? Mon pauvre Philippe... Smile
Bodicaë a très bien expliqué ce qu'était ce corps éthéré.

Vous voyez bien que vous ne savez pas où vous vous situez. Vous ne savez pas si vous êtes un homme, un animal, un esprit ou une âme. Vous vous imaginez être un espèce de truc hybride sorti d'on ne sait où. Ou vous vous prenez pour un homme qui deviendra esprit ou vous vous prenez pour un esprit qui expérimente dans un homme. Il faut choisir entre les deux, moi j'ai choisi le deuxième. Mon corps est un véhicule et, lorsque je ne serai plus là, j'en aurai plus besoin, voilà tout (à part au début de ma vie dans l'au-delà, car il me servira pour me faire reconnaitre). Est-ce que nous avons besoin de boire, de manger, de courir, etc... pour échanger nos idées sur ce forum? A part le fait qu'on tape sur le clavier, tout le reste vient de l'esprit.

Vous non, vous voulez devenir esprit et rester homme, mais quelle aberration! Il y a un peu du vrai la dedans, mais, une fois dans l'au-delà, il faut oublier complètement la matière telle que nous la connaissons ici. Elle se manifestera la haut sous une autre forme.

Spirit sunny

Non, Bodicaë a expliqué ce que c'était qu'un psychisme. Si vous n'y connaissez rien en philosophie, c'est ennuyeux, et c'est tout le problème avec les gens qui se croient autodidacte parce qu'ils s'apprennent tout à eux-mêmes alors qu'ils ne savent rien. Donc ils inventent tout.

Je ne me prends pas pour un esprit ou un animal, je dis que je suis un esprit doté d'un psychisme et d'un corps, c'est-à-dire capable d'appréhender certaines informations - en l'occurence, l'information matérielle - par sensation et non seulement conceptualisation (ce qui est le cas des purs esprits). Si je n'avais que le psychisme, je serais capable de voir, de sentir, d'entendre, mais pas d'influer sur la matière (les anges, eux le peuvent, car ils ne sont pas limités par le psychisme et voient la matière comme pure information. En effet le psychisme est à la fois une limite et une aptitude supplémentaire, pour nous : nous sommes inférieurs aux purs esprits par l'intelligence, mais supérieurs par la sensation).
Et mon choix je ne l'ai pas fait tout seul, j'ai écouté (entre autres) Saint Thomas d'Aquin, qui est une intelligence plus reconnue que vous, me semble-t-il.
Nous ne sommes pas un "truc hybride", nous sommes un esprit capable d'appréhender la matière en tant que matière, de jouir physiquement d'une oeuvre de Dieu dont ses anges jouissent intellectuellement.
Je sais, à la suite d'Aristote, exacement où je me situe : je participe à la fois de la vie minérale (matière inerte) végétale (vie végétative simple des cellules) animale (psychisme, sensations) et spirituelle (capacité d'abstraction et de décision).

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 16:23

spirit a écrit:

Hé hé hé, je sens que notre karma est gentiment en train de se mettre en place. Smile
Dans la chair on est venu au devant des expériences. Elles nous tombent dessus sans avoir rien demandé à personne. Ne serait-ce que parce qu'on doit se battre pour manger et que l'on éprouve le besoin de procréer. Ainsi, grâce à la loi du karma (à laquelle on pourrait bien tous les deux goûter si on ne se calme pas un peu Smile ), nous apprenons à aimer, à devenir humble et à pardonner. L'homme comprend que tuer c'est mal lorsqu'on tue un membre de sa famille. Ce n'est pas dans l'au-delà que l'on peut subir ce type de traumatisme qui fait évoluer l'âme. Ce n'était qu'un exemple, bien sûr.

Spirit sunny

Il y a des tas de gens qui pleurent devant la mort de la mère de Bambie sans avoir jamais expérimenté la mort d'un proche. Il n'y a pas besoin d'expérimenter pour comprendre, c'est la capacité d'abstraction qui nous donne ceci : nous avons l'imagination.
Les anges ne passent pas par la matière, cela ne les empêche nullement d'aimer.
Votre raisonnement est encore et toujours erroné et infondé.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 16:37

spirit a écrit:


1- Un esprit qui se trouve dans une autre dimension ne risque certainement pas de pouvoir toucher quoi que ce soit de matériel dans cette dimension.
2- Oui, notre corps fait partie de nous, mais lorsque le corps physique meurt il ne reste qu'un corps éthéré qui possède toutes les caractéristiques du corps matériel, mais avec des qualités supplémentaires (qu'Arnaud a aussi décrites). Ce corps est voué à toujours plus s'alléger pour ne devenir qu'esprit pur.

Pour que tu comprennes ce que je veux dire: au départ l'esprit est esprit et n'a pas de corps. Ce n'est qu'à partir de la première incarnation qu'il prend possession du corps dont il doit ensuite
se débarrasser petit à petit (à tous les niveaux, d'abord matériel et ensuite psychique).

Je ne comprends pas pourquoi tu tournes en rond comme ça.

Spirit sunny

Je ne tournes pas en rond, c'est toi qui raconte n'importe nawak.
Après la mort, il ne reste dans l'âme que le psychisme, l'empreinte du corps auprès de l'esprit qui permet des perceptions mais pas d'action matérielle. Les qualités supplémentaires n'apparaissent qu'avec la Résurrection, qui est un cadeau de Dieu et ne vient pas de l'âme elle-même. Par la Résurrection, Dieu donne un nouveau corps à l'âme selon son jugement sur elle.
L'esprit est un schéma : intelligence + volonté.
Certains êtres ne sont qu'esprit, c'est le cas des anges.
Nous, nous avons les attributs de l'esprit, mais aussi ceux de la chair. Nous sommes des hommes, une création particulière de Dieu, un alliage entre esprit et matière.
Si tu veux être un esprit qui se débarrasse de son corps, tu n'aura plus aucun sens. Je ne tournes pas en rond, je t'explique la vérité de la volonté de Dieu : il ne nous a pas créés esprit et matière pour que nous ne soyons plus qu'esprits par la suite, ce serait nous condamner à l'incomplétude. Dieu est constant dans sa volonté : il nous a créés esprit et matière parce que cela est bon et que nous le restions.
Si tel n'était pas le cas, nous serions des anges, point barre.
Désolé pour toi, mais tu ne sera jamais un ange.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Bodicaë



Féminin Messages : 52
Inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 16:53

Non Philippe, je n'ai pas vécu une NDE car je ne suis pas morte cliniquement, j'ai juste perdu connaissance.
voilà comment j'explique la chose : lorsque j'ai eu ce malaise, j'ai eu la sensation d'être "expulsée" de mon corps... peut-être dû au choc (le lendemain j'avais une méga bosse très douloureuse). Mon corps spirituel a été rejeté quelques instants à l'extérieur de mon corps physique et j'avais toute ma conscience (conscience de moi même et de mon environnement). Mon âme résidant d'abord dans mon corps spirituel qui lui réside dans mon corps physique jusqu'à ce que celui ci-meurt a donc fait une "sortie". j'ai raconté à mes amis tout ce que j'avais vu, répété leurs paroles, ils n'en revenaient pas, moi non plus d'ailleurs !
Ce que tu appelles le psychisme, c'est pour moi l'âme. c'est la que réside la pensée, à moins que ça ne soit la pensée elle-même qu'on appelle aussi âme...bref c'est comme une voiture : elle à une carrosserie : le corps, un moteur : le cerveau, un conducteur : l'esprit. C'est le conducteur (l'esprit) qui fait marcher le moteur (le cerveau) qui fait avancer la voiture (le corps).... bon d'accord la comparaison n'est pas géniale, mais une voiture sans conducteur n'avance pas, par contre le conducteur il peut marcher sans sa voiture !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 16:56

spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
...Après la mort, il ne reste dans l'âme que le psychisme, l'empreinte du corps auprès de l'esprit qui permet des perceptions mais pas d'action matérielle. ....

Bon ben, est-ce que Dieu nous permet de rester qu'avec notre esprit et notre psychisme? Tout compte fait, moi je m'en contente. Voir, sentir et entendre me suffit amplement. Smile Mais aussi raisonner, avoir des idées et créer, j'espère? La matière, ce n'est pas mon truc.

Spirit sunny

Ben en fait tous seront ressuscités, les damnés comme ceux qui choisiront Dieu.
Donc désolé mais apparemment, le corps, c'est obligé !
Et puis c'est bien la matière ! Prendre les gens qu'on aime dans ses bras, sentir la caresse du vent...
Cela ne t'empêchera pas de créer, d'avoir des idées.
Arnaud pense (et j'espère) qu'on pourra même voler. Youpi !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 16:58

Bodicaë a écrit:
Non Philippe, je n'ai pas vécu une NDE car je ne suis pas morte cliniquement, j'ai juste perdu connaissance.
voilà comment j'explique la chose : lorsque j'ai eu ce malaise, j'ai eu la sensation d'être "expulsée" de mon corps... peut-être dû au choc (le lendemain j'avais une méga bosse très douloureuse). Mon corps spirituel a été rejeté quelques instants à l'extérieur de mon corps physique et j'avais toute ma conscience (conscience de moi même et de mon environnement). Mon âme résidant d'abord dans mon corps spirituel qui lui réside dans mon corps physique jusqu'à ce que celui ci-meurt a donc fait une "sortie". j'ai raconté à mes amis tout ce que j'avais vu, répété leurs paroles, ils n'en revenaient pas, moi non plus d'ailleurs !
Ce que tu appelles le psychisme, c'est pour moi l'âme. c'est la que réside la pensée, à moins que ça ne soit la pensée elle-même qu'on appelle aussi âme...bref c'est comme une voiture : elle à une carrosserie : le corps, un moteur : le cerveau, un conducteur : l'esprit. C'est le conducteur (l'esprit) qui fait marcher le moteur (le cerveau) qui fait avancer la voiture (le corps).... bon d'accord la comparaison n'est pas géniale, mais une voiture sans conducteur n'avance pas, par contre le conducteur il peut marcher sans sa voiture !

L'âme, j'ai déjà expliqué ce que c'est je ne vais pas répéter à l'infini.
Certes le conducteur peut marcher sans sa voiture, mais il est privé de nombreuses possibilités. C'est l'incomplétude de l'âme sans le corps.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 17:36

Cher Spirit,

ça tourne en rond et c'est de l'eau au moulin à vos croyances ...

Oui, j'en ai assez aussi. Je ferme le sujet !

Toutes les réponses catholiques sont données par Philippe.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   Jeu 07 Mai 2009, 21:36

Bonsoir Spirit,

J'avais posté ce message comme réponse à une de vos questions.

Vous qui répondez toujours, cette fois si vous n'avez pas répondu.

Je réitère alors.

Somebody a écrit:
De mon côté, je vais essayer de vous faire une réponse synthétique.

Postulat 1 : l’être humain est unique sous ses trois aspects : âme, corps et esprit
Postulat 2 : L’être humain a le libre arbitre

Analyse : Le libre arbitre de l’être humain se manifeste à trois niveaux :
- le libre arbitre de l’âme : c’est un libre arbitre de l’intention et de la volonté : avoir la volonté de respecter l’intention divine (l’intention divine est l’Amour de la Création).
- Le libre arbitre de l’esprit : c’est un libre arbitre de la pensée et de la décision : penser et décider dans le respect de l’intention divine
- Le libre arbitre du corps : c’est un libre arbitre de l’action : agir (ou non) dans le respect de l’intention divine.

La cohérence de ces trois aspects donne l’harmonie de l’homme.

Supposons que la réincarnation serait un principe indissoluble et qu’elle fasse partie de l’intention divine(rappel : l'intention divine est l'amour-charité).

Dans cette perspective, après la mort, une âme dotée de libre arbitre pourrait faire le choix de se réincarner ou pas.

Si elle déciderait de refuser la réincarnation, elle ne respecterait donc pas la volonté divine ?

Serait elle fautive alors ?

Où est ce qu’elle pourrait aller si elle refuse de se réincarner ?

Etes vous en train de nous dire que la volonté du Père ne serait pas d’accueillir une âme dans l’amour mais une volonté de la soumettre à un samsara (terme emprunté de l’hindouisme) perpétuel ?

Car, d’après le principe de la réincarnation tel que vous l’avez énoncé,
- si l'âme accepte de se réincarner elle retourne sur terre car sa mission n’est pas encore accomplie.
-si elle n’accepte pas la réincarnation elle erre car elle n’est pas dans le respect de l’intention divine.

C’est à dire quelque soit sa décision l’âme serait destinée à errer ? Ne croyez vous pas que cette vision de l’Amour du Père est loin d’être un symbole d’un Amour Charité ?

Rappelez vous la parabole du Fils prodigue…. Quelque soit l’errance du Fils, le Père l’accueille en tout Amour dans sa maison…. Il ne le renvoie pas, bien au contraire, il lui offre tout ce qu’il a de mieux pour le garder et lui montrer son Amour…

La parabole du Fils prodigue est la parabole de l’âme qui demeure dans la maison du Père, cher Spirit….


Corrolaire :

Voilà la conclusion, selon mon raisonnement. Avec le principe de la réincarnation il n’y a pas de sortie possible du cycle du samsara. Pourquoi ce recyclage sans fin d'une âme ? Dans ce cas, la réincarnation n'est pas un principe indissoluble, mais plutôt une errance, un choix personnel d'une âme, d'un fils prodigue, qui refuserait de demeurer dans la maison du Père...

Avec le salut par le Christ, OUI, le "karma" est dépassé - un solde de tout compte study !

PS Excusez mon inattention, je constate que Arnaud a fermé le fil (j'étais absente ces jours ci)... Alors peut être dans une autre... vie... Basketball

Je rigole, mais réfléchissez à la parabole du fils prodigue, cher Spirit :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
 
La réincarnation est-elle un dogme?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Canonisation et Infaillibilité
» Dogme : "JAMAIS la Démocratie n'a été importée par les armes".
» Dogme et modernité : quelle place pour le dogme aujourd'hui??
» Qu'est-ce qu'un dogme?
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: