DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La réincarnation est-elle un dogme?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 86534
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   27/4/2009, 21:53

spirit a écrit:


Cher Arnaud, pour vous démontrer toute la puissance divine qu'il y a dans la réincarnation je vais vous reformuler ma question:

Si vous êtes dans l'au-delà et qu'on vous charge d'une mission sur terre qui vous permette d'accéder rapidement à la sainteté, et que de surcroît, on vous dise que ce ne sera pas avec l'aspect de votre corps actuel et que vous oublierez momentanément les souvenirs de vos liens, la refuseriez vous? Je pense notamment à une grande action caritative comme mère Térésa.

Spirit sunny

Les saints du Ciel ont des missions sur terre. Ils peuvent, avec l'aide des anges, apparaître à qui ils veulent.

Mais ils le font sans se réincarner, dans l'attente de la résurrection.

Sainte Thérèse le dit :
Citation :
"Je passerai mon ciel à faire du bien sur la terre".
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   27/4/2009, 22:05

Arnaud Dumouch a écrit:
spirit a écrit:


Cher Arnaud, pour vous démontrer toute la puissance divine qu'il y a dans la réincarnation je vais vous reformuler ma question:

Si vous êtes dans l'au-delà et qu'on vous charge d'une mission sur terre qui vous permette d'accéder rapidement à la sainteté, et que de surcroît, on vous dise que ce ne sera pas avec l'aspect de votre corps actuel et que vous oublierez momentanément les souvenirs de vos liens, la refuseriez vous? Je pense notamment à une grande action caritative comme mère Térésa.

Spirit sunny

Les saints du Ciel ont des missions sur terre. Ils peuvent, avec l'aide des anges, apparaître à qui ils veulent.

Mais ils le font sans se réincarner, dans l'attente de la résurrection.

Sainte Thérèse le dit :
Citation :
"Je passerai mon ciel à faire du bien sur la terre".

Oui, mais vous ne répondez pas à la question. Avouez tout simplement que si c'était possible ce serait la démonstration de l'Amour infini de Dieu et non une abomination.

Toutes les âmes, même les plus mauvaises, ont droit à une nouvelle chance, c'est cela la réelle démonstration de l'Amour infini de Dieu envers ses créatures.

C'est la limite même de notre propre Amour et la soif de justice divine, telle que nous nous la représentons, qui nous (ou vous) empêche de penser qu'un tel Dieu puisse exister.

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   27/4/2009, 22:21

Ce serait un tel non sens de la part de Dieu de demander cela qu'en discuter n'est que faire de la rhétorique.

Dieu nous veut libre et forcer l'enseignement en "missionnant" des réincarnés ne libère pas les pauvres âmes encore peu élevées. Et c'est de plus permettre une sorte de système de caste spirituelle .... bof bof ....

Parole de Jésus : Ils ont Moïse et les prophètes ; qu'ils les écoutent.

Dieu donne déjà toutes les chances possibles à chacun .. du plus petit au plus grand, du plus intelligent au plus barjot, à la plus belle des âmes pareillement à la plus moche. Jusqu'à l'ultime chance donnée en personne par le Christ lors du passage de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   27/4/2009, 22:32

Cébé :bravo:
Revenir en haut Aller en bas
petero

avatar

Masculin Messages : 9610
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   27/4/2009, 22:55

spirit a écrit:
Toutes les âmes, même les plus mauvaises, ont droit à une nouvelle chance, c'est cela la réelle démonstration de l'Amour infini de Dieu envers ses créatures.

Spirit,

Ce que vous ne voulez pas comprendre tellement vous êtes attaché à votre croyance en la réincarnation, c'est que cette "nouvelle chance" elle nous offerte à l'heure de notre mort, quand nous rejoignons l'Hadès ou "séjour des morts".

N'oubliez pas que Jésus est descendu dans l'Hadès (les enfers) durant 3 jours pour y annoncer sa Bonne Nouvelle du salut. L'Hadès se trouve hors du temps et de l'espace, ce qui veut dire que tous ceux qui meurent et vont dans l'Hadès y rencontre Jésus et reçoive sa Bonne Nouvelle du Salut et se voit offrir ainsi cette deuxième chance dont vous parlez ; chance qui est offert même aux âmes les plus mauvaises qui ont jusqu'au jugement dernier pour se convertir.

Ce n'est en effet qu'après le jugement dernier que tous ceux qui auront rejeté cette "seconde chance" seront jetés dans l'étang de Feu : "Et la mer rendit les morts qu'elle gardait, la Mort et l'Hadès rendirent les morts qu'ils gardaient, et chacun fut jugé selon ses oeuvres. Alors la Mort et l'Hadès furent jetés dans l'étang de feu --c'est la seconde mort cet étang de feu et celui qui ne se trouva pas inscrit dans le livre de vie, on le jeta dans l'étang de feu. (Apocalypse 20, 13-15)

Celui qui ne sera pas inscris dans le livre de vie, c'est celui qui aura rejeté la Vie que lui aura proposé, jusqu'au dernier jour, celui qui est venu donné la Vie et la donner en abondance, Jésus.

Citation :
C'est la limite même de notre propre Amour et la soif de justice divine, telle que nous nous la représentons, qui nous (ou vous) empêche de penser qu'un tel Dieu puisse exister.

Ce Dieu infiniment miséricordieux, il n'a pas besoin de la réincarnation des hommes pour manifester sa miséricorde. Son incarnation a suffit. Dieu n'a pas besoin de nous faire nous réincarner une multitude de fois pour nous sauver. Il a suffit que Lui s'incarne.

Votre chemin de salut, vous le gravissez en vous hissant de vie en vie jusqu'à Dieu. Le Chemin de salut ouvert par le Christ, c'est pas l'homme qui s'élève, c'est Dieu qui s'abaisse pour élever l'homme jusqu'à lui en le portant dans ses 2 bras de Père, son bras droit, son Fils, et son bras gauche, son Esprit. Laughing

Je vous assure, chez Spirit, que vous faites fausse route avec la réincarnation. Vous passez à côté du véritable chemin qui mène au plus vite à la vie éternelle, Jésus et tout ce qu'il a mis à notre disposition pour que nous empruntions dès cette terre, ce chemin, que nous continuerons au purgatoire pour ceux qui au jour de leur mort ne seront pas arrivé au bout du chemin ou ne l'aurons même pas commencé.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 714
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   27/4/2009, 23:01

Chère Arc-En-Ciel

Pour vous dire très honnêtement il est vrai qu'il est beau et porteur d'espoir votre message dans l'ensemble dès que l'on arrive à faire abstraction bien sûr du serpent qui je l'avoue m'avait un peu blessé et de ce qui m'avait semblé être un reniement de cette Terre car lorsque l'on met trop l'emphase sur l'espérance en un ailleurs comme le Ciel par exemple on peut commettre l'erreur de lever le nez et ne pas apprécier ce que nous recevons "ici-bas" et être perpétuellement en attente d'un mieux être qui lui décidera peut-être d'attendre qu'une nouvelle attitude soit adoptée avant de se manifester.

"Heureux les humbles car ils posséderont la Terre!"

Par ailleurs je pense que même en étant réincarnationniste n'importe quelle mère de famille pourrait tenir un discours comportant ce qu'il y avait de plus beau dans le vôtre.Il n'est peut-être pas nécessaire de s'opposer à l'autre pour être pleinement ce que vous êtes d'ailleurs je ne reproche pas à certains membres ici-présents de ne croire qu'en la résurrection des morts mais de démontrer un mépris d'une ampleur exagérée envers ceux qui prêtent foi à la réincarnation et là je ne parle pas nécessairement de vous.

Concernant vos excuses non seulement je les accepte d'autant qu'elles semblent des plus sincères mais je vous avouerai qu'elles me rendent même un peu mal-à-l'aise. Smile

flower
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   27/4/2009, 23:08

cébé a écrit:
Ce serait un tel non sens de la part de Dieu de demander cela qu'en discuter n'est que faire de la rhétorique.

Dieu nous veut libre et forcer l'enseignement en "missionnant" des réincarnés ne libère pas les pauvres âmes encore peu élevées. Et c'est de plus permettre une sorte de système de caste spirituelle .... bof bof ....

Parole de Jésus : Ils ont Moïse et les prophètes ; qu'ils les écoutent.

Dieu donne déjà toutes les chances possibles à chacun .. du plus petit au plus grand, du plus intelligent au plus barjot, à la plus belle des âmes pareillement à la plus moche. Jusqu'à l'ultime chance donnée en personne par le Christ lors du passage de la mort.

1- Dieu ne force pas mais met à notre disposition par Amour.
2- On en a que faire des gros et des maigres (parler du physique n'était que pour démontrer la faiblesse des arguments d'Arnaud), le problème vient surtout des différences entre les bonnes âmes et les mauvaises. Certaines sont mauvaises, égoïstes, jalouses, envieuses, avares, matérialistes, malhonnêtes, incapables d'aimer, alors que d'autres sont bonnes, altruistes, honnêtes, généreuses et capables de sincèrement aimer de manière spirituelle.

Alors, franchement, vu sous cet aspect, je ne vois pas comment tu peux en déduire que nous avons tous les mêmes chances devant Dieu. Pendant que l'effort pour devenir meilleur pour certains est insurmontable, d'autres éprouvent un plaisir immense à aimer. Il n'y a que la réincarnation qui puisse justifier cette disparité.

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 714
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   27/4/2009, 23:45

A ceux qui croient être disposés à recevoir l'Amour immérité et les Bonnes Grâces de Jésus pourriez-vous m'expliquer alors pourquoi Il ne vient pas vous cueillir immédiatement?

Si toutefois vous n'étiez pas prêts pour recevoir ces Grâces imaginez combien moins vous ne l'étiez plusieurs années plus tôt ou au début de votre vie et qu'elle vous fut enlevée à ce moment là.

Si par la suite le purgatoire peut tout aussi bien faire le travail que la vie actuelle pour vous donner la chance ultime de prendre les bonnes dispositions vis-à-vis Dieu mais que ce purgatoire n'est pas une réincarnation depuis la tendre enfance pourquoi Dieu ne nous place t-il pas dès le départ dans les mêmes conditions que le purgatoire?Il doit bien y avoir un motif qui expliquerait cela!
Revenir en haut Aller en bas
cébé

avatar

Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 00:20

Que faites-vous de la leçon que Jésus a donné à ses apôtres, lorsqu'il a placé un enfant au milieu d'eux pour leur montrer comme il faut être pour le Royaume ? ... rhalalala .. j'espère que vous ne pensez pas que ce môme a dû vivre encore longtemps pour avoir encore plus de chance d'être prêt pour recevoir ces Grâces.

La vie elle-même est une sorte de purgatoire, cher Chribou. Si nous le voulons bien, bien sûr.
Encore faut-il s'entendre sur ce que c'est le purgatoire qui vient après la mort. Je vous conseille vivement le livre d'Arnaud sur le sujet ....
.... Vraiment! ..
Il vous manque l'essentiel! ... Savoir que la seule chose pour entrer dans la vision béatifique, c'est l'humilité et le OUI parfait à Dieu. Ce n'est pas gagné pour n'importe quel homme, même réincarné 1000 fois !
Il n'y a que Marie pour l'avoir su. Et je me demande si elle l'a vraiment su, en terme de connaissance, tellement c'était naturel depuis sa conception.


Spirit .... Dieu nous donne à tous les mêmes chances, selon nos besoins propres . A vous, il pourra peut-être vous donner une looooooooongue, très longue vie, le temps d'expérimenter toute sorte de choses au point de vous dégouter d'imaginer la possibilité de repasser la porte en sens inverse Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 00:44

Chribou a écrit:
A ceux qui croient être disposés à recevoir l'Amour immérité et les Bonnes Grâces de Jésus pourriez-vous m'expliquer alors pourquoi Il ne vient pas vous cueillir immédiatement?

Si toutefois vous n'étiez pas prêts pour recevoir ces Grâces imaginez combien moins vous ne l'étiez plusieurs années plus tôt ou au début de votre vie et qu'elle vous fut enlevée à ce moment là.

Si par la suite le purgatoire peut tout aussi bien faire le travail que la vie actuelle pour vous donner la chance ultime de prendre les bonnes dispositions vis-à-vis Dieu mais que ce purgatoire n'est pas une réincarnation depuis la tendre enfance pourquoi Dieu ne nous place t-il pas dès le départ dans les mêmes conditions que le purgatoire?Il doit bien y avoir un motif qui expliquerait cela!

Oui, merci Chribou, c'est une réflexion intéressante.

Souvent les catholiques se plaisent à dire que l'homme doit retrouver son esprit d'enfant pour accéder au paradis. J'avais déjà écrit sur ce forum que c'est à croire qu'en supprimant les enfants on leur rendrait service.

Tiens, je m'en vais de ce pas égorger mon fils pour être sûr qu'il aille au paradis. Après tout je fais une bonne action, mais au sacrifice de mon salut. Si on y réfléchit bien, c'est encore mieux que Jésus un tel sacrifice. Et puis qui sait, avec la rédemption et un peu de repentir je pourrai quand-même prétendre au salut. Rolling Eyes

Tout comme cette histoire d'avoir soi disant la liberté de choisir, après notre mort, entre Dieu et le ciel ou le diable et l'enfer. Ce qui vaudrait une condamnation éternelle aux pauvres âmes jeunes non évoluées qui auraient fait le mauvais choix. Alors que dès notre naissance on peut constater un conditionnement intérieur évident qui nous pousse vers le bien ou vers le mal selon la qualité de l'âme que le corps a hérité.

Quelle bouillabaisse incipide! Décidément, au niveau purement théorique, il n'y a pas grand chose de logique dans la doctrine catholique...

Spirit sunny


Dernière édition par spirit le 28/4/2009, 01:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 01:00

petero a écrit:
...Je vous assure, chez Spirit, que vous faites fausse route avec la réincarnation. Vous passez à côté du véritable chemin qui mène au plus vite à la vie éternelle, Jésus et tout ce qu'il a mis à notre disposition pour que nous empruntions dès cette terre, ce chemin, que nous continuerons au purgatoire pour ceux qui au jour de leur mort ne seront pas arrivé au bout du chemin ou ne l'aurons même pas commencé.

Cordialement

Petero

Fausse route? Je ne crois pas. En ce qui me concerne, si j'en ai la possibilité, je tâcherai de ne plus me réincarner. On parle d'une doctrine universelle qui tient compte d'âmes beaucoup moins évoluées que vous et moi. Ces mauvaises âmes n'en sont pas moins des créatures de Dieu et ont autant le droit qu'une autre d'accéder un jour au paradis. Elles pourront refuser le salut au cours de leurs premières vies et ensuite l'accepter dans les prochaines.

Il vous manque en fait dans votre doctrine 2000 ans de vie de l'âme. Ensuite ça joue à peu près...

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 714
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 01:01

Hé bien dans ce cas chère Cébé puisqu'il n'est pas écrit si je ne m'abuse que cet enfant a été ascensionné ni décédé peu de temps après pourquoi aurait-il terminé ses jours de longues années plus tard si ce n'est parce qu'il avait des choses à faire et expérimenter ici-bas pour continuer son évolution tout en agissant positivement sur son entourage?
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 01:07

Chribou a écrit:
Hé bien dans ce cas chère Cébé puisqu'il n'est pas écrit si je ne m'abuse que cet enfant a été ascensionné ni décédé peu de temps après pourquoi aurait-il terminé ses jours de longues années plus tard si ce n'est parce qu'il avait des choses à faire et expérimenter ici-bas pour continuer son évolution tout en agissant positivement sur son entourage?

Je doute que Cébé puisse comprendre de telles nuances... A la limite ce n'est même pas un manque d'intelligence, c'est que personne ici veut faire l'effort de comprendre où se situe le problème.

Encore pire, le fait que Dieu permette à l'enfant de grandir lui fait courir le risque de perdre le salut. Rolling Eyes

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 5791
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 01:14

Chribou a écrit:
A ceux qui croient être disposés à recevoir l'Amour immérité et les Bonnes Grâces de Jésus pourriez-vous m'expliquer alors pourquoi Il ne vient pas vous cueillir immédiatement?

Si toutefois vous n'étiez pas prêts pour recevoir ces Grâces imaginez combien moins vous ne l'étiez plusieurs années plus tôt ou au début de votre vie et qu'elle vous fut enlevée à ce moment là.

Si par la suite le purgatoire peut tout aussi bien faire le travail que la vie actuelle pour vous donner la chance ultime de prendre les bonnes dispositions vis-à-vis Dieu mais que ce purgatoire n'est pas une réincarnation depuis la tendre enfance pourquoi Dieu ne nous place t-il pas dès le départ dans les mêmes conditions que le purgatoire?Il doit bien y avoir un motif qui expliquerait cela!

Il faut accepter Dieu tout simplement.
Si j'aime mon fils, je vais le forcer a vivre chez moi et il ne verra pas qu'il est libre ou je vais le laisser libre de comprendre que dehors le froid va le geler et que chez moi il est au chaud ?

Dieu ne demande pas une perfection, Dieu demande seulement a un coeur de l'accepter.
Maintenant si ton fils veut venir dans ta maison vas tu le laisser dans le froid ? C'est pour cela qu'il n y a qu'une vie et apres vient le royaume.
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 01:18

cébé a écrit:
...Il vous manque l'essentiel! ... Savoir que la seule chose pour entrer dans la vision béatifique, c'est l'humilité et le OUI parfait à Dieu. Ce n'est pas gagné pour n'importe quel homme, même réincarné 1000 fois !

La vision béatifique, le oui parfait à Dieu, l'humilité absolue, rien que ça, ha... mon Dieu... Pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu'ils disent... Rolling Eyes

cébé a écrit:
...
Il n'y a que Marie pour l'avoir su. Et je me demande si elle l'a vraiment su, en terme de connaissance, tellement c'était naturel depuis sa conception.

Tiens, là on dirait que vous avez compris quelque chose: "tellement c'était naturel depuis sa conception". Vous voyez bien qu'il y a disparité dès la conception, vous le dites vous-mêmes. Vous voulez qu'elle vienne d'où cette disparité? Pourquoi Dieu créerait des créatures différentes concernant le degré d'humilité et la capacité à aimer? Pourquoi? Et pourquoi ensuite il devrait condamner ceux qu'il a créé déjà mauvais dès le départ? Pourquoi? Vous avez des réponses?

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 01:38

dims a écrit:
Chribou a écrit:
A ceux qui croient être disposés à recevoir l'Amour immérité et les Bonnes Grâces de Jésus pourriez-vous m'expliquer alors pourquoi Il ne vient pas vous cueillir immédiatement?

Si toutefois vous n'étiez pas prêts pour recevoir ces Grâces imaginez combien moins vous ne l'étiez plusieurs années plus tôt ou au début de votre vie et qu'elle vous fut enlevée à ce moment là.

Si par la suite le purgatoire peut tout aussi bien faire le travail que la vie actuelle pour vous donner la chance ultime de prendre les bonnes dispositions vis-à-vis Dieu mais que ce purgatoire n'est pas une réincarnation depuis la tendre enfance pourquoi Dieu ne nous place t-il pas dès le départ dans les mêmes conditions que le purgatoire?Il doit bien y avoir un motif qui expliquerait cela!

Il faut accepter Dieu tout simplement.
Si j'aime mon fils, je vais le forcer a vivre chez moi et il ne verra pas qu'il est libre ....

Hum... à force de relire cette remarque de Chribou je ne suis plus sûr de la comprendre vraiment. Il me semble qu'il manque quelque chose dans la dernière phrase.
Toujours est-il que ça ne résout pas le fait qu'un enfant doive grandir puisque c'est en demeurant enfant qu'il est sûr d'accéder au salut. Peut-être parce qu'il faudra bien des adultes pour faire des enfants?! Smile Et pourquoi Dieu, être omnipotent, n'a pas donné la possibilité aux enfants d'avoir d'autres enfants. Smile

Peut-être qu'on devrait enfermer les enfants dès qu'ils approchent de l'adolescence, ça les sauverait sans devoir les tuer. Ensuite, on les ferait sortir des cachots et on les ferait copuler pour que d'autres enfants naissent. Tiens, c'est pas mal ça, c'est à réfléchir...

On nage en plein absurde... Rolling Eyes

Spirit :sun


Dernière édition par spirit le 28/4/2009, 01:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 714
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 01:42

Cher Spirit vous dites que vous tâcherez de ne plus vous réincarner mais pourquoi la chair s'opposerait-elle nécessairement à l'évolution spirituelle si elle était supposons le résultat d'un apport nourricier des plus nobles et qu'elle procurerait au corps et à l'âme qui lui correspond des états sublimes de subtiles jouissances fussent-elles empreintes d'une certaine sensualité?

flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 01:53

Chribou a écrit:
Chère Arc-En-Ciel

Pour vous dire très honnêtement il est vrai qu'il est beau et porteur d'espoir votre message dans l'ensemble dès que l'on arrive à faire abstraction bien sûr du serpent qui je l'avoue m'avait un peu blessé et de ce qui m'avait semblé être un reniement de cette Terre car lorsque l'on met trop l'emphase sur l'espérance en un ailleurs comme le Ciel par exemple on peut commettre l'erreur de lever le nez et ne pas apprécier ce que nous recevons "ici-bas" et être perpétuellement en attente d'un mieux être qui lui décidera peut-être d'attendre qu'une nouvelle attitude soit adoptée avant de se manifester.

"Heureux les humbles car ils posséderont la Terre!"

Par ailleurs je pense que même en étant réincarnationniste n'importe quelle mère de famille pourrait tenir un discours comportant ce qu'il y avait de plus beau dans le vôtre.Il n'est peut-être pas nécessaire de s'opposer à l'autre pour être pleinement ce que vous êtes d'ailleurs je ne reproche pas à certains membres ici-présents de ne croire qu'en la résurrection des morts mais de démontrer un mépris d'une ampleur exagérée envers ceux qui prêtent foi à la réincarnation et là je ne parle pas nécessairement de vous.

Concernant vos excuses non seulement je les accepte d'autant qu'elles semblent des plus sincères mais je vous avouerai qu'elles me rendent même un peu mal-à-l'aise. Smile

Cher Chribou,


Encore pardon pour ce serpent qui vous a blessé, mais je pense que vous avez bien compris qu'il ne s'adressait qu'à moi, à travers mon pauvre témoignage. Il est vrai, qu'il y a un peu plus de 38 ans, :sage: j'avais plus la tête dans les nuages que les pieds sur terre. :jevole:

Aujourd'hui, j'ai bien les pieds sur terre tout en restant lucide de toute sa beauté, mais lucide et vigilante sur ces sentiers où je me suis égarée où j'ai marché dans les ronces, et glissée sur les "peaux de bananes" qu'un certain "rampant" avait laissé traîner. Parce qu'il m'était très difficile de vivre (entre autre) cette non-acceptation de mon être TOUT ENTIER.

Cette chère terre où je retournerai (mon corps, mais que j'aime tel qu'il est, tout simplement et uniquement, parce que Dieu l'aime aussi, je suis sa créature)
Mais j'attache plus d'importance à ce que fait le Seigneur aujourd'hui, avec mon accord, à mon ËTRE tout entier, sur cette terre, qui est pour moi, le premier purgatoire, (cela n'engage que moi) Smile en attendant, tout en participant, dans mes petites actions et offrandes pour les personnes que j'aiment et celles qui se trouvent sur mon chemin.

En attendant, ce face à face avec mon BIEN-AIME dans le Ciel, en prenant tout de même, un bon bain pendant mon purgatoire du Ciel.

En attendant la RESURRECTION de mon être tout entier, la seule chose que je demanderai au Seigneur, c'est de pouvoir continuer à intercéder ou participer ou ce qu'il VEUT, pour tous les êtres qui me sont chers à mon coeur et tous ceux que je ne connais pas encore... Et qui voudront bien me le demander???? Et Zut, cela a bien "marché" avec mon Papa qui m'a quitté pour rejoindre, le Seigneur, pour ses 53 ans de vie sur cette terre.

Si vous arrivez à comprendre, ce que j'ai essayé de vous dire, alors, LA, je vous tire mon
thumleft

Je n'aime pas du tout, du tout, écrire, car je m'exprime vraiment très mal.(du moins, pas comme je le voudrais) scratch

Je serais très mal venue pour avoir du mépris pour quelqu'un qui croit à la ré-incarnation pour y avoir crue moi-même. Je pense, que pour les autres membres, ce n'est pas du mépris, mais derrière un clavier il est très difficile de percevoir un regard de compassion ou d'écoute, un sourire amical....

Imaginez ce côté positif heureux

Juste une petite question, mais je ne veux pas qu'elle vous dérange:
Dans ma demande de pardon que je vous ai adressée, qu'est-ce qui vous a rendu mal-à-l'aise?

flower:
fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 714
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 02:01

Accepter l'Amour de Dieu oui bien sûr mais franchement tant de personnes ont subi de si grandes souffrances tant morales que physiques depuis des centaines de millénaires que l'acceptation ou la non-acceptation de l'Amour de Dieu n'est certainement pas la seule chose qui ira décider de notre Salut!

Vous n'êtes pas réalistes là,Dieu est forcément infiniment plus nuancé et juste!
Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 5791
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 02:04

spirit a écrit:
dims a écrit:
Chribou a écrit:
A ceux qui croient être disposés à recevoir l'Amour immérité et les Bonnes Grâces de Jésus pourriez-vous m'expliquer alors pourquoi Il ne vient pas vous cueillir immédiatement?

Si toutefois vous n'étiez pas prêts pour recevoir ces Grâces imaginez combien moins vous ne l'étiez plusieurs années plus tôt ou au début de votre vie et qu'elle vous fut enlevée à ce moment là.

Si par la suite le purgatoire peut tout aussi bien faire le travail que la vie actuelle pour vous donner la chance ultime de prendre les bonnes dispositions vis-à-vis Dieu mais que ce purgatoire n'est pas une réincarnation depuis la tendre enfance pourquoi Dieu ne nous place t-il pas dès le départ dans les mêmes conditions que le purgatoire?Il doit bien y avoir un motif qui expliquerait cela!

Il faut accepter Dieu tout simplement.
Si j'aime mon fils, je vais le forcer a vivre chez moi et il ne verra pas qu'il est libre ....

Hum... à force de relire cette remarque de Chribou je ne suis plus sûr de la comprendre vraiment. Il me semble qu'il manque quelque chose dans la dernière phrase.
Toujours est-il que ça ne résoud pas le fait qu'un enfant doive grandir puisque c'est en demeurant enfant qu'il est sûr d'accéder au salut. Peut-être parce qu'il faudra bien des adultes pour faire des enfants?! Smile Et pourquoi Dieu, être omnipotent, n'a pas donné la possibilité aux enfants d'avoir d'autres enfants. Smile

On nage en plein absurde... Rolling Eyes

Spirit sunny

Je pense que Dieu connait ce qu'il a crée et en quelque sorte connait la souffrance que chaque personne doit subir pour l'accepter, chaque personne selon son identité unique ne dispose pas du salut de la meme facon qu'un autre.
Mais au final quand elle se retrouve en Dieu elle est en parfaite egualité en devenant le mayon manquant de cette chaine infini.

Je pense que certain selon sa nature unique peut accepter Dieu des sa naissance ou a 90 ans.
Je pense eguallement qu'une personne deja dans le salut peut vivre 100 ans et servir de salut au prochain.
Ou bien un enfant qui dispose d'une nature prete au salut peut servir aussi de salut au prochain en mourrant.

Ensuite que les enfants ne puissent enfanter, c'est la matiere qui veut ca c'est sa nature impermante qui fait qu'il y a un debut et une fin.Et forcement si il y a un debut il y a une croissance jusqu'au viellissement.
Mais face a la verité de Dieu nous sommes tous aussi aveuglés qu'un enfant.C'est volontaire d'etre aveugle pour accepter Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 714
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 02:19

Bonsoir chère Arc-En-Ciel

"Juste une petite question, mais je ne veux pas qu'elle vous dérange:
Dans ma demande de pardon que je vous ai adressée, qu'est-ce qui vous a rendu mal-à-l'aise?

flower:"

En fait ce qui m'a rendu mal-à-l'aise c'est qu'elle me faisait prendre conscience que j'avais peut-être chargé un peu trop fort et que je ne souhaitais pas vous humilier non plus en suggérant de demander Pardon!

Pour le reste je confesserais que pour moi aussi le processus d'écriture s'avère assez laborieux et que ma plume n'exprime pas toujours fidèlement ma pensée! Embarassed

flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 02:24

Arnaud Dumouch a écrit:
spirit a écrit:


Cher Arnaud, pour vous démontrer toute la puissance divine qu'il y a dans la réincarnation je vais vous reformuler ma question:

Si vous êtes dans l'au-delà et qu'on vous charge d'une mission sur terre qui vous permette d'accéder rapidement à la sainteté, et que de surcroît, on vous dise que ce ne sera pas avec l'aspect de votre corps actuel et que vous oublierez momentanément les souvenirs de vos liens, la refuseriez vous? Je pense notamment à une grande action caritative comme mère Térésa.

Spirit sunny

Les saints du Ciel ont des missions sur terre. Ils peuvent, avec l'aide des anges, apparaître à qui ils veulent.

Mais ils le font sans se réincarner, dans l'attente de la résurrection.

Sainte Thérèse le dit :
Citation :
"Je passerai mon ciel à faire du bien sur la terre".

Cher Arnaud,
Cela résonne bien, m'interpelle et j'adhère à 100% :bee: thumleft
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 02:27

Chribou a écrit:
Cher Spirit vous dites que vous tâcherez de ne plus vous réincarner mais pourquoi la chair s'opposerait-elle nécessairement à l'évolution spirituelle si elle était supposons le résultat d'un apport nourricier des plus nobles et qu'elle procurerait au corps et à l'âme qui lui correspond des états sublimes de subtiles jouissances fussent-elles empreintes d'une certaine sensualité?

flower

Cher Chribou, ma vision de la spiritualité ainsi que celle des grands esprits dont j'ai connaissance est bien plus grandiose que ces ridicules schémas que nous sommes contraint de dessiner pour avoir l'espoir d'être très partiellement compris.

La chair n'a rien de noble, elle n'est qu'un outil dont se sert l'âme. Elle est utile, voire peut-être indispensable, mais n'est pas noble. La noblesse ne peut venir que de Dieu par l'intermédiaire de l'esprit. Dès que la matérialité a été suffisamment expérimentée et assimilée, l'âme n'a plus du tout d'attirance vers cette forme d'expérimentation. Ce qui nous attend après le cycle terrestre et d'une grandiosité indescriptible. Au plus tôt on peut y accéder et au mieux c'est. C'est notamment à cela qu'à servi le sacrifice du Christ.

Mais, voyez-vous, la vie spirituelle ne se limite pas à des discussions théologiques sans fin. L'art, les sons, la musique et la beauté y sont énormément présents. Parallèlement à l'Amour et l'humilité, développer notre créativité fait parti des dessins de l'âme. C'est en fait l'esprit divin qui est au coeur de l'âme et qui donne cette soif d'Amour et de beauté. L'âme, elle, est une espèce d'interface qui recueille les informations et qui les transmet à l'esprit. Le corps est l'instrument de l'âme, l'âme est l'instrument de l'esprit et l'esprit l'instrument de Dieu.

De toute évidence, bien que Jésus parlait d'esprit d'enfant, l'intelligence (sous la forme du sens du discernement et non pas de l'instruction) est également une faculté à développer. Sinon à quoi bon s'incarner dans un homme? Autant le faire dans un dauphin ou un bonobo, on sait qu'ils sont doux et sociables et le paradis nous serait assuré. Smile

Ainsi nous devons développer ici bas le sens du discernement clair en toute chose, la créativité, la bonté et l'humilité. Sans le sens du discernement et la créativité, il ne reste plus grand chose à partager entre les saints du paradis. Smile

C'est donc tout de même un vaste programme qui demande un certain temps. Selon les besoins de chacun on pourra se programmer telle ou telle vie sur terre. Les vertus principales que nous devons prioritairement développer pour se détacher de la matérialité sont bien sûr la capacité à aimer et l'humilité. Il semble que certaines aptitudes puissent se développer dans des sphères astrales particulières. Aussi je ne peux te dire avec précision si telle ou telle aptitude nécessite ou non une réincarnation. C'est à voir lorsqu'on sera sur place. Smile

Moi je suis ouvert à tout et je fais confiance en Dieu. La création est parfaite et il ne peut en être autrement, sinon Dieu n'existerait pas.

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
petero

avatar

Masculin Messages : 9610
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 04:35

spirit a écrit:
Souvent les catholiques se plaisent à dire que l'homme doit retrouver son esprit d'enfant pour accéder au paradis. J'avais déjà écrit sur ce forum que c'est à croire qu'en supprimant les enfants on leur rendrait service.

Les catholiques le disent car le Christ est le premier à le dire : "En vérité je vous le dis, si vous ne retournez à l'état des enfants, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux. Qui donc se fera petit comme ce petit enfant-là, celui-là est le plus grand dans le Royaume des Cieux." (Matthieu 18, 3-4)

Citation :
Tiens, je m'en vais de ce pas égorger mon fils pour être sûr qu'il aille au paradis. Après tout je fais une bonne action, mais au sacrifice de mon salut.

Je crois qu'il y a mieux à faire que l'égorgement pour qu'il aille au Paradis, c'est de le conduire dès son plus jeune âge, à Jésus. C'est de lui faire don de la Vie spirituelle que Jésus est venue nous apporter en lui faisant donner le sacrement de baptême et en l'éveillant à ce cadeau que Jésus fait à tout homme, le cadeau de la semence du Royaume.

Ce qu'a voulu dire Jésus et que vous n'avez cela semble évident pas compris, c'est que l'âme des tous petits et comme une terre vierge dans laquelle sa Vie pourra plus facilement s'enraciner et porter tous ses fruits.

Citation :
Tout comme cette histoire d'avoir soi disant la liberté de choisir, après notre mort, entre Dieu et le ciel ou le diable et l'enfer. Ce qui vaudrait une condamnation éternelle aux pauvres âmes jeunes non évoluées qui auraient fait le mauvais choix.

Non, mon cher Spirit, le jour de notre mort aucune condamnation éternelle n'est prononcée. La condamnation éternelle elle tombera le jour du jugement dernier, quand l'Hadès (où séjour des morts) rendra ses morts. Ce jour là, s'en iront dans la Géhenne de Feu que ceux qui en toute connaissance de cause auront rejeté le salut offert par Jésus.

Citation :
Alors que dès notre naissance on peut constater un conditionnement intérieur évident qui nous pousse vers le bien ou vers le mal selon la qualité de l'âme que le corps a hérité.

Non, car avant que l'on constate chez les enfants la tendance à faire le mal, il s'est écoulée plusieurs mois où ils ont commencé à subir un conditionnement, selon la famille au sein de laquelle ils sont éduqués. C'est l'environnement au sein duquel ils s'éveillent à la vie qui les conditionne et pas une ou plusieurs vies antérieures.

Citation :
Quelle bouillabaisse incipide! Décidément, au niveau purement théorique, il n'y a pas grand chose de logique dans la doctrine catholique...

Parce que votre doctrine de la réincarnation vous la trouvez logique !!! Elle ne l'est que pour ceux qui croient à la réincarnation et c'est normal puisque ce sont eux qui établissent les règles de cette réincarnation ; règles qui changent d'ailleurs selon les individus qui les composent Laughing

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 5791
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 04:47

spirit a écrit:
Chribou a écrit:
Cher Spirit vous dites que vous tâcherez de ne plus vous réincarner mais pourquoi la chair s'opposerait-elle nécessairement à l'évolution spirituelle si elle était supposons le résultat d'un apport nourricier des plus nobles et qu'elle procurerait au corps et à l'âme qui lui correspond des états sublimes de subtiles jouissances fussent-elles empreintes d'une certaine sensualité?

flower

Cher Chribou, ma vision de la spiritualité ainsi que celle des grands esprits dont j'ai connaissance est bien plus grandiose que ces ridicules schémas que nous sommes contraint de dessiner pour avoir l'espoir d'être très partiellement compris.

La chair n'a rien de noble, elle n'est qu'un outil dont se sert l'âme. Elle est utile, voire peut-être indispensable, mais n'est pas noble. La noblesse ne peut venir que de Dieu par l'intermédiaire de l'esprit. Dès que la matérialité a été suffisamment expérimentée et assimilée, l'âme n'a plus du tout d'attirance vers cette forme d'expérimentation. Ce qui nous attend après le cycle terrestre et d'une grandiosité indescriptible. Au plus tôt on peut y accéder et au mieux c'est. C'est notamment à cela qu'à servi le sacrifice du Christ.

Mais, voyez-vous, la vie spirituelle ne se limite pas à des discussions théologiques sans fin. L'art, les sons, la musique et la beauté y sont énormément présents. Parallèlement à l'Amour et l'humilité, développer notre créativité fait parti des dessins de l'âme. C'est en fait l'esprit divin qui est au coeur de l'âme et qui donne cette soif d'Amour et de beauté. L'âme, elle, est une espèce d'interface qui recueille les informations et qui les transmet à l'esprit. Le corps est l'instrument de l'âme, l'âme est l'instrument de l'esprit et l'esprit l'instrument de Dieu.

De toute évidence, bien que Jésus parlait d'esprit d'enfant, l'intelligence (sous la forme du sens du discernement et non pas de l'instruction) est également une faculté à développer. Sinon à quoi bon s'incarner dans un homme? Autant le faire dans un dauphin ou un bonobo, on sait qu'ils sont doux et sociables et le paradis nous serait assuré. Smile

Ainsi nous devons développer ici bas le sens du discernement clair en toute chose, la créativité, la bonté et l'humilité. Sans le sens du discernement et la créativité, il ne reste plus grand chose à partager entre les saints du paradis. Smile

C'est donc tout de même un vaste programme qui demande un certain temps. Selon les besoins de chacun on pourra se programmer telle ou telle vie sur terre. Les vertus principales que nous devons prioritairement développer pour se détacher de la matérialité sont bien sûr la capacité à aimer et l'humilité. Il semble que certaines aptitudes puissent se développer dans des sphères astrales particulières. Aussi je ne peux te dire avec précision si telle ou telle aptitude nécessite ou non une réincarnation. C'est à voir lorsqu'on sera sur place. Smile

Moi je suis ouvert à tout et je fais confiance en Dieu. La création est parfaite et il ne peut en être autrement, sinon Dieu n'existerait pas.

Spirit sunny

Ce que vous pensez est paradoxal, tant que l'amour est composé de la matiere il ne peut atteindre sa perfection.
C'est tres simple a comprendre l'amour est une joie et le vivre pleinement dans ce monde est souffrance, l'amour est parfait en lui meme.L'amour est inconditionel le monde est limité en surface et en temps.
Comment devenir Dieu quand la matiere nous limite ?

Quand votre amour aura été trahit par le péché et la mort de vos proches, votre coeur sera deja dans les cieux a demander la justesse divine.
Vous pensez que le salut est personnel, vous pensez que des etres sont inferieurs et incapables du salut.
Mais la verité c'est que si un seul etre, aussi petit que le monde vous le fait croire n'est pas respecté comme soit meme, vous ne serez pas dans la vision de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
petero

avatar

Masculin Messages : 9610
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 04:54

spirit a écrit:
Fausse route? Je ne crois pas. En ce qui me concerne, si j'en ai la possibilité, je tâcherai de ne plus me réincarner.

Personne ne se réincarne, même pas les âmes beaucoup moins évolués que vous et moi, comme s'il n'y avait que sur terre qu'on pouvait se préparer à entrer au Paradis, d'autant plus que sur terre c'est l'enfer. Pourquoi voulez-vous absolument renvoyer les âmes non évoluées en enfer !!! Le Christ a beaucoup mieux à leur offrir, lui qui est descendu sur terre pour sortir les âmes de l'enfermement dans lequel le péché originel et leurs péchés personnels les tenaient enfermés, pour sortir ces mêmes âmes de l'esclavage dans lequel les retient prisonnier le Prince de ce monde.

Citation :
On parle d'une doctrine universelle qui tient compte d'âmes beaucoup moins évoluées que vous et moi. Ces mauvaises âmes n'en sont pas moins des créatures de Dieu et ont autant le droit qu'une autre d'accéder un jour au paradis.

Toute la différence entre Jésus et vous, c'est que Jésus leur propose dès leur mort d'entrer dans son Paradis, en se proposant d'établir en elles le règne de son Esprit d'Amour, le règne de son Amour, en leur proposant de faire naître leur âme à la Vie du Paradis. Vous, vous les renvoyé en enfer en leur faisant croire qu'en retournant dans cet enfer dont Jésus les fait sortir et en y passant plusieurs fois, ils arriveront certainement à sortir par elle-même de cet enfer. Votre réincarnation ne les libère pas, au contraire, elle maintient ces âmes en enfer. Qui a intérêt de maintenir le plus longtemps ces âmes en enfer sinon le diable, le Prince de ce monde, pour mieux les enfumer, comme vous essayez de nous enfumer avec votre doctrine ?

Citation :
Elles pourront refuser le salut au cours de leurs premières vies et ensuite l'accepter dans les prochaines.

A condition que leur vie soit meilleure que les premières, ce que vous ne leur garantissez absolument pas, car vous n'en savez rien du tout. La garantie d'une vie meilleur c'est Jésus qui la propose : "Tous ceux qui viennent à moi, je ne vais pas les jeter dehors". ou "Celui qui vit et croit en moi ne mourra jamais". Vous c'est la mort multipliée par x fois assurée. Peut-être qu'avec un peu de chance, on gagnera le gros lot : un bon de réduction de quelques centaines de réincarnations Laughing A moins que l'on puisse cumuler des "smiles" et les échanger contre des réincarnations en moins !!! Laughing

Cordialement

Petero


Dernière édition par petero le 28/4/2009, 05:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
petero

avatar

Masculin Messages : 9610
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 05:11

spirit a écrit:
C'est en fait l'esprit divin qui est au coeur de l'âme et qui donne cette soif d'Amour et de beauté. L'âme, elle, est une espèce d'interface qui recueille les informations et qui les transmet à l'esprit. Le corps est l'instrument de l'âme, l'âme est l'instrument de l'esprit et l'esprit l'instrument de Dieu.

Voilà, tout est dit : "l'âme est l'instrument de l'esprit et l'esprit l'instrument de Dieu".

En quelques sortes l'âme ou l'esprit sont des "marionnettes" que Dieu fait fonctionner selon son bon plaisir. Laughing Dans tout cela, c'est Dieu qui tire les ficelles ; nous, on n'a qu'à se laisser faire, manipuler.

Citation :
De toute évidence, bien que Jésus parlait d'esprit d'enfant, l'intelligence (sous la forme du sens du discernement et non pas de l'instruction) est également une faculté à développer. Sinon à quoi bon s'incarner dans un homme? Autant le faire dans un dauphin ou un bonobo, on sait qu'ils sont doux et sociables et le paradis nous serait assuré. Smile

Il ne suffit pas d'être doux et sociable pour entrer dans le Paradis. Être doux et sociable ouvre au Paradis qui n'est rien d'autre que l'établissement du règne de l'Esprit de Dieu en notre âme. L'âme des tous petits est justement apte aux opérations de l'Amour, parce que l'égoïsme ne s'y est pas encore enracinée, parce que le péché originel n'a pas encore vraiment pris racine en elle, même s'il s'y trouve comme semence. Rappelez-vous, l'histoire du bon grain et du mauvais grain. Pour que le mauvais grain ne puisse pas prendre le dessus dans l'âme, il faut au plus vite semer le bon grain, la semence du Royaume, la semence de Vie éternelle, l'arroser et éveiller l'enfant à cette Vie nouvelle dont nous lui avons fait cadeau de la part de Dieu.

Citation :
Moi je suis ouvert à tout et je fais confiance en Dieu.

Ouis, vous êtes ouvert à tout sauf à Dieu qui s'est incarné en Jésus-Christ pour nous ouvrir le chemin de la Vie éternelle.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86534
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 06:41

Citation :
[quote="spirit"]

Oui, mais vous ne répondez pas à la question. Avouez tout simplement que si c'était possible ce serait la démonstration de l'Amour infini de Dieu et non une abomination.

Dieu peut tout faire.

Mais Dieu n'est pas idiot. Alors renvoyer quelqu'un du ciel QUI A TOUT OUBLIEE DE SES EXPERIENCES ANTERIEURES et doit TOUT REAPPRENDRE, cela ne sert à rien.

Quand Jésus envoie quelqu'un du Ciel sur terre dans un corps de chair, il s'envoie lui-même AVEC LA VISION BEATIFIQUE DANS SON ESPRIT HUMAIN.


Citation :

Toutes les âmes, même les plus mauvaises, ont droit à une nouvelle chance, c'est cela la réelle démonstration de l'Amour infini de Dieu envers ses créatures.

Dans le bouddhisme, Dieu peut effacer le choix ert les souvenir d'une âme puisqu'il n'y a pas de personnes. Dans le christianisme, Dieu respecte le choix de ceux qui refusent librement l'amour. Ils n'efface pas leur souvenir car Dieu a créé des PERSONNES.

J'imagine Spirit, voulant épouser une femme qui le refuse, il effacerait son choix et réduirait ses options de vie à néant en prétextant ceci : "Je lui donne une seconde chance".

Dieu n'agit pas ainsi. La chance qu'il donne aux âmes est PARFAITE, à travers une liberté totale dans le passage de la mort. Les damnés, d'ailleurs, ne restent séparés de lui que parce qu'il le veulent LIBREMENT.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Somebody

avatar

Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 10:15

Bonjour Spirit,

Merci pour votre réponse. Je comprends mieux le sens de votre croyance.

Personnellement, je suis animée par ce désir de comprendre les notions d’âme et d’esprit.

Comme je le disais à Toniov, sur un autre fil, il s’agit sans doute de ma quête. Pour cela, j’étudie ce qui a été écrit sur ce sujet, toute littérature confondue. Voilà pourquoi, votre point de vue suscite mon intérêt.

Je n’ai pas encore de point de vue arrêté, ce qui est sûr, c’est que je suis passée par plusieurs étapes. Je me suis intéressée de plus près au concept de la réincarnation, celui des philosophies orientales.

Mon point de vue actuel c’est que nous nous trompons en considérant ce concept comme une transmigration de l’âme, comme je vous l'ai dit, dans le bouddhisme l’âme n’existe pas. Concernant le bouddhisme, la lecture que j’ai pu faire (mais ça n’engage que moi) c’est que le concept de la « réincarnation » n’a rien à voir avec celui de la théosophie ou du spiritisme. Il s’agirait (dans le bouddhisme) d’une continuité de la « conscience » à travers les cycles du samsara : une expression qui me semble expressive : les vies s’enchaînent comme les perles d’un collier, dont le fil serait la « conscience ».


Personnellement, je crois en l'individualité unique de l’homme sur terre, une unité de l’âme, du corps et de l’esprit. La rédemption apporte le salut, même pour ceux ayant vécu avant Jésus Christ. Le mystère du salut nous donne une espérance et doit nous guider ici et maintenant, c'est à dire dans notre vie. Le sens de cette unicité étant le progrès de l'humanité sur terre, et non pas une évolution des âmes dans l'au-delà.

Il est nécessaire de distinguer le temps chronologique (terrestre) et l'éternité du Royaume. Dans l'au-delà, c'est à dire dans l'éternité, le temps terrestre (chronologique) n'existe pas, ou comment dire - tout existe dans le même temps. Pas besoin pour une âme après le salut de vivre plusieurs fois sur terre, elle vit dans l'éternité.


Comment vous expliquer dans un langage plus pédagogique ??? Voilà :

Concernant l’esprit :
Il serait plus développé chez l’homme et il est lié à l’activité du cerveau. Le lien entre le cerveau et l’esprit est assuré par la conscience. Ainsi, tout ce que nous pensons, faisons et ressentons dans la vie est mémorisé, mais pas à l'intérieur du cerveau, mais d'une manière virtuelle, comme dans un fichier.
Je pense que l’esprit humain est de nature informationnelle (comme un fichier contenant des données). Qu’il existe un lien (comme un lien informatique) avec les autres fichiers des autres individus vivant ou ayant vécu sur terre. Et que l’Univers garde la mémoire de tous les esprits, comme dans une banque de données universelles – une sorte d’hologramme géant de toute l’histoire de l’humanité.

C’est une explication très prosaïque (utilisée ici dans un but pédagogique) de ce nous appelons la Communion des saints.

Et je pense aussi, que dans le spiritisme, vous ne parlez pas à des « êtres désincarnés » comme vous l'avez dit, mais vous ouvrez (par des moyens qui me sont inconnus) certains de ces fichiers afin de les lire. Le problème c’est que cette lecture passe par la conscience des personnes qui pratiquent le spiritisme et l’information est "altérée", déformée par leur propre psychisme.

Voilà pourquoi, il y a un réel risque dans la pratique du spiritisme :
tant pour les personnes qui le pratiquent – dpdv psychologique,
mais aussi pour ceux qui reçoivent ces informations « altérées ».


Pour l’âme : sans doute qu'elle doit être de nature énergétique - comme un quantum de lumière, par exemple. Je la pense plutôt lié à la vie, à la vitalité, mais mon analyse actuelle n’est pas suffisante pour me permettre de théoriser. Je n’ai pas très bien compris votre explication sur l'âme, voulez vous développer, svp ? Merci.

_________________
Le véritable secret de la vie est de s'intéresser à une chose profondément et à mille autres suffisamment
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 12:04

petero a écrit:
...Ce qu'a voulu dire Jésus et que vous n'avez cela semble évident pas compris, c'est que l'âme des tous petits et comme une terre vierge dans laquelle sa Vie pourra plus facilement s'enraciner et porter tous ses fruits.

Cher Pétéro, je ne vais évidemment pas commenter toute votre prose qui consiste à vous parler à vous-même sans jamais tenir compte de ce qu'on vous dit.

Ce qu'a voulu dire Jésus et que vous n'avez, cela semble évident, pas compris, c'est que Jésus prends l'exemple des tous petits afin de faire comprendre le concept d'humilité. Il y a ici un mélange de genre évident, comme il y en a dans la plupart des paraboles de Jésus. Il n'a pas pu faire autrement que de mélanger les genres (la matérialité et la spiritualité) pour essayer de se faire comprendre. Avoir la connaissance de l'adulte et l'humilité de l'enfant, c'est cela que demande Jésus.

Parce que ce que vous n'avez aussi pas compris, cher Pétéro, c'est que ce n'est pas parce qu'on détient un certain savoir ou une certaine connaissance que cela nous empêche d'être humble. Donc, il n'a jamais été question de la part de Jésus de nous interdire d'accéder à la connaissance, mais d'y accéder tout en gagnant en humilité. Il s'agit de connaitre et d'être humble, c'est cela le message clair de l'enfant et du lavement des pieds de Pierre (qui est un message encore plus clair). Jésus détient l'intelligence, la connaissance, mais cela ne l'empêche pas de laver les pieds de Pierre.

Sinon, si l'intelligence n'était pas indispensable, à quoi bon être un homme? L'exemple du bonobo ne vous a pas plu? Et bien incarnons-nous dans un mongol bête et heureux, ou même un bigot bête et heureux, ce sera amplement suffisant pour accéder au paradis selon vos critères.

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 12:22

Somebody a écrit:
...
Voilà pourquoi, il y a un réel risque dans la pratique du spiritisme :
tant pour les personnes qui le pratiquent – dpdv psychologique,
mais aussi pour ceux qui reçoivent ces informations « altérées ».


Pour l’âme : sans doute qu'elle doit être de nature énergétique - comme un quantum de lumière, par exemple. Je la pense plutôt lié à la vie, à la vitalité, mais mon analyse actuelle n’est pas suffisante pour me permettre de théoriser. Je n’ai pas très bien compris votre explication sur l'âme, voulez vous développer, svp ? Merci.

Bien sûr qu'il y a des risques dans la pratique du spiritisme, mais ce dont je vous parle n'est pas du spiritisme à proprement parlé. C'est un enseignement journalier, très détaillé, parfois très complexe, régulier, avec toujours la même entité. On est très loin des tables qui tournent.

Voici une définition de l'âme que j'ai trouvé sur le web et qui correspond pratiquement à 100% à celle qui est donnée par l'entité de laquelle je vous parle. Les sources sont de toute évidence différentes. Comme quoi, on ne tombe pas comme cela, par hasard, sur les mêmes définitons. Ensuite, c'est notre esprit saint qui discerne si l'information est diabolique ou divine:

" Nous essayerons de faire de l'âme la définition la plus simple possible, afin qu'elle soit accessible à votre compréhension. L'âme est une énergie qui a une conscience, et qui a amené avec elle tout un acquis de ses expériences antérieures. Cette énergie permet à l'esprit de comprendre et d'intégrer encore d'avantage la présence de Dieu.

L'âme est un véhicule, comme le corps, mais un véhicule immatériel, un véhicule qui sert à l'esprit pour lui permettre de comprendre et d'intégrer tout ce qu'est la création, tout ce que sont aussi l'émotion, l'émotionnel, l'amour, tout ce qui est le sentiment. Le sentiment n'existe que sur ce monde avec une telle intensité!, Et les âmes qui viennent s'incarner en ce monde, même celles qui n'appartiennent pas à cette sphère d'existence, acquièrent une approche extraordinaire de ce côté affectif, émotionnel, de ce côté sentiment qui est, en fait, presque unique à cette sphère.

Comment pourrions-nous vous décrire l'âme afin que vous puissiez mieux la cerner ? "

On me montre comme une petite lumière bleutée, cette lumière attire à elle une immensité de particules d'expériences, de vécus, et cette petite lumière fait une synthèse de tout ce qu'elle reçoit, aussi bien de l'extérieur que de l'intérieur.

" L'âme est un véhicule précieux pour l'évolution de l'esprit. L'esprit lui, est comme un petit soleil qui rayonne de mille feux et qui doit grandir afin de pouvoir rejoindre Celui qui l'a créé, mais il doit s'enrichir d'une somme considérable d'expériences afin de pouvoir ramener toutes ces expériences à Celui duquel il émane. "

Ils me montrent une image: cette petite parcelle d'énergie qui est complètement neutre, qui est partie du Père, qui s'est involuée de monde en monde, à laquelle on a tout d'abord donné comme véhicule, l'âme, qui, elle, peut comprendre, intégrer, ressentir. Elle charge... c'est comme une..., c'est très difficile à exprimer avec des mots! Je vois les images... c'est comme une petite disquette... c'est stupide ce que je vais vous dire mais je ne peux pas exprimer autrement, c'est comme une petite disquette d'ordinateur dans laquelle on va rentrer une quantité énorme de données, et ces données ne peuvent rentrer qu'au travers de l'âme. Car l'esprit tout seul, n'ayant pas l'âme pour support, ne pourrait pas recevoir ces sommes colossales d'expériences. Et lorsqu'il sera chargé de toutes ces expériences, il retournera vers son Créateur. Mais l'esprit ne souffre pas, l'esprit n'a pas de sentiment, l'esprit est une énergie Divine neutre, il se charge des expériences mais sans en avoir la nuisance, ni l'émotionnel, ni le sentiment, il n'en a que la substance filtrée, la substance précieuse, celle qui le fera briller encore davantage. L'âme sert des milliards de fois pour porter le maximum d'informations à ce petit soleil qui est l'esprit en vous. "


Pour trouver cela diabolique il faut vraiment être totalement et gravement endoctriné.

Il semble que dans votre compréhension vous ayiez interverti les fonctions de l'âme et de l'esprit. Il vous suffit presque d'interchanger les définitions en plaçant l'une sur l'autre. Mais attention de ne pas trop mêler la psyché avec l'âme. La psyché est un élément plus matériel et terrestre qui ne demeure que très partiellement dans l'âme après la mort physique. C'est pratiquement un outil humain qui sert l'âme.

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
petero

avatar

Masculin Messages : 9610
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 14:41

spirit a écrit:
Ce qu'a voulu dire Jésus et que vous n'avez, cela semble évident, pas compris, c'est que Jésus prends l'exemple des tous petits afin de faire comprendre le concept d'humilité. Il y a ici un mélange de genre évident, comme il y en a dans la plupart des paraboles de Jésus. Il n'a pas pu faire autrement que de mélanger les genres (la matérialité et la spiritualité) pour essayer de se faire comprendre. Avoir la connaissance de l'adulte et l'humilité de l'enfant, c'est cela que demande Jésus.

Cher Spirit,

Non, vous vous trompez. Jésus dit clairement que le Royaume de Dieu appartient d'abord aux enfants et ensuite, à ceux qui leur ressemblent. Pas besoin de la connaissance de l'adulte pour recevoir "le Royaume de Dieu", il suffit d'avoir la simplicité de l'enfant qui fait "confiance" sans savoir. Leur incapacité à se suffir leur évite de se fier à eux-mêmes, et les rends aptes à recevoir le "Don de Dieu".

Les premiers à avoir accueillis Jésus, ce ne sont pas les savants, ceux qui avaient le savoir, l'intelligence, ce sont les pauvres, les petits, le esprits simples : "En ce temps-là Jésus prit la parole et dit : "Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d'avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l'avoir révélé aux tout-petits. (Matthieu 11, 25)"

"Et lui, levant les yeux sur ses disciples, disait "Heureux, vous les pauvres, car le Royaume de Dieu est à vous. (Luc 6, 20)"

Mon cher Spirit, là est tout votre problème. Vous vous fiez trop à votre savoir et surtout cette entité qui communique avec vous et qui croit tout savoir Laughing Vous êtes devenu "riche" de tout ce que vous croyez savoir sur la réincarnation.

Tout ce que demande Jésus, pour entrer dans le Royaume, c'est que l'on est "la simplicité" de l'enfant, qu'on soit dans le même état d'esprit que l'enfant qui accueille ce que ses parents lui donne, sans chercher à savoir, en s'appuyant uniquement sur la confiance qu'il a en ses parents.

A son Apôtre qui désire savoir où il demeure (Jean 1, 39), Jésus ne lui dit pas : "attends, je vais t'expliquer", comme au jeune homme qui lui demande "que faut-il faire pour avoir la Vie éternelle", Jésus ne dit pas : "je vais t'expliquer". Il leur dit : "Venez et voyez" ou bien "Viens et suis-moi."

Il nous faut faire une totale confiance au Christ comme Adam et Eve aurait du faire totalement confiance à leur créateur qui leur avait dit : "si vous mangez du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, vous mourrez".

Ils sont préférez faire confiance au Prince de ce monde, le Prince du mensonge qui leur a dit : "non, vous ne mourrez pas, vous deviendrez comme des dieux" ; comme vous vous préférez faire confiance à cette entité qui vous enseigne plutôt que de faire une totale confiance à Jésus.

Citation :
Parce que ce que vous n'avez aussi pas compris, cher Pétéro, c'est que ce n'est pas parce qu'on détient un certain savoir ou une certaine connaissance que cela nous empêche d'être humble.


Citation :
Il s'agit de connaitre et d'être humble

Non, il s'agit d'abord de faire confiance à Jésus et ensuite on connaît grâce à Jésus. Pour connaître, il faut d'abord commencer par renoncer à tout ce que l'on croit connaître. Je vous l'ai dit, c'est votre gros problème mon ami. Vous êtes tellement attacher à ce que vous croyez connaître et que vous défendez par tous les moyens sur ce forum, que vous êtes incapable de renoncer totalement à votre savoir, d'accepter de ne rien savoir pour recevoir la connaissance de l'Amour qui surpasse toute connaissance.

Citation :
C'est cela le message clair de l'enfant et du lavement des pieds de Pierre (qui est un message encore plus clair). Jésus détient l'intelligence, la connaissance, mais cela ne l'empêche pas de laver les pieds de Pierre.

Là encore, vous n'avez pas tout compris. Ce geste de Jésus va au-delà d'une simple leçon d'humilité et de service : il est le "sacrement" des humiliations rédemptrices de la Passion ; et il nous faut, comme Pierre, accepter d'en bénéficier, si nous voulons "avoir part avec le Christ".

Que demande Jésus à Pierre, c'est de lui faire confiance, même si le geste que Jésus pose le heurte. Pierre est encore rempli d'orgueil et cet orgueil lui fait refuser que son maître s'abaisse jusqu'à lui laver les pieds. Pierre va devoir, s'il veut avoir part au Royaume, devenir "serviteur" de ses frères ; à l'image des serviteurs qui servent leur maître, sans réfléchir, par pur obéissance.

Citation :
Sinon, si l'intelligence n'était pas indispensable, à quoi bon être un homme ?

C'est uniquement pour le Royaume de Dieu que l'intelligence n'est pas indipensable. Le Don que nous fait Jésus, il nous faut d'abord l'accueillir gratuitement, car c'est le don de l'Amour. La connaissance du Royaume c'est d'abord la connaissance de l'Amour que Dieu a pour nous et cette connaissance là, elle n'a rien à voir avec du "savoir" ; cette connaissance là elle n'est pas pour l'intelligence, elle est pour le coeur.

Que fait Jésus avec les disciples d'Emmaüs ? Ouvre-t-il leur intelligence à l'intelligence des Ecritures ? Non, c'est leur coeur qu'il ouvre à l'intelligence des Ecritures. Et c'est bien ce dont témoignent ces 2 disciples : "Et ils se dirent l'un à l'autre : "Notre coeur n'était-il pas tout brûlant au-dedans de nous, quand il nous parlait en chemin, quand il nous expliquait les Ecritures?" (Luc 24, 32)

Citation :
L'exemple du bonobo ne vous a pas plu? Et bien incarnons-nous dans un mongol bête et heureux, ou même un bigot bête et heureux, ce sera amplement suffisant pour accéder au paradis selon vos critères.

Ce qui est certain, c'est que c'est pas avec "tout ce que vous croyez savoir sur le salut par la réincarnation" que vous risquez d'entrer dans le Royaume des Cieux. Il ne fait aucun doute que les mongols bêtes et heureux, comme les bigots bêtes et heureux, comme les prostitués vous précèderont dans ce Royaume. Laughing

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Somebody

avatar

Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 15:00

spirit a écrit:

mais ce dont je vous parle n'est pas du spiritisme à proprement parlé. C'est un enseignement journalier, très détaillé, parfois très complexe, régulier, avec toujours la même entité. On est très loin des tables qui tournent.

C'est à dire? Désolée je ne comprends pas.... c'est de l'écriture automatique ? Comment cette "entité" est contactée ? Et qu’est ce qu c’est d’après vous « une entité » ?

spirit a écrit:
Comment pourrions-nous vous décrire l'âme afin que vous puissiez mieux la cerner ? "

Elle charge... c'est comme une..., c'est très difficile à exprimer avec des mots! Je vois les images... c'est comme une petite disquette... c'est stupide ce que je vais vous dire mais je ne peux pas exprimer autrement, c'est comme une petite disquette d'ordinateur dans laquelle on va rentrer une quantité énorme de données, et ces données ne peuvent rentrer qu'au travers de l'âme. Car l'esprit tout seul, n'ayant pas l'âme pour support, ne pourrait pas recevoir ces sommes colossales d'expériences. Et lorsqu'il sera chargé de toutes ces expériences, il retournera vers son Créateur. Mais l'esprit ne souffre pas, l'esprit n'a pas de sentiment, l'esprit est une énergie Divine neutre, il se charge des expériences mais sans en avoir la nuisance, ni l'émotionnel, ni le sentiment, il n'en a que la substance filtrée, la substance précieuse, celle qui le fera briller encore davantage. L'âme sert des milliards de fois pour porter le maximum d'informations à ce petit soleil qui est l'esprit en vous. "[/color][/b]

Pour trouver cela diabolique il faut vraiment être totalement et gravement endoctriné.

Il semble que dans votre compréhension vous ayiez interverti les fonctions de l'âme et de l'esprit. Il vous suffit presque d'interchanger les définitions en plaçant l'une sur l'autre. Mais attention de ne pas trop mêler la psyché avec l'âme. La psyché est un élément plus matériel et terrestre qui ne demeure que très partiellement dans l'âme après la mort physique. C'est pratiquement un outil humain qui sert l'âme.

Spirit sunny

Non Spirit, relisez votre message. Dans votre texte c'est l'esprit qui reçoit et contient les données. L'âme est comparée avec un support, avec une disquette... et non pas avec le fichier. Une disquette est le support sur lequel les données sont gravées, pas les données en elles mêmes.

Pourtant, j’ai des réserves sur cette image, si vous permettez :

Voilà un petit résumé de la métaphore Homme/ordinateur telle que je la conçois (cependant ce n'est que mon avis personnel et donc imparfait).

Je pense plutôt que le hardware, c’est à dire l'ordinateur, le disque dur, les disquettes, etc. seraient préférablement comparables au corps.

Les logiciels (Word, excel, etc) seraient comparables à la conscience et voire aux psychisme (conscient + sous-conscient).

Et les fichiers des données à l'esprit.

Pour l’âme il n’y a pas de correspondant dans l’ordinateur. Et heureusement… l’homme n’est pas un computer. L'âme me semble insaisissable par et pour la raison humaine... L'accès à l'âme ne doit pas être de l'ordre de la pensée rationnelle, mais de l'ordre de la simplicité de l'Amour.... je disais qq part que le symbole (message simple et universel), dépouillé de toute embellie de la parole - est le langage de l'âme. Mais effectivement, l'âme et l'esprit agissent ensemble durant la vie de l'homme.

Je me dis que c'est peut être mieux ainsi... c'est le mystère... finalement l'âme demeure cachée...
Cependant, l'âme est celle qui doit être responsable du pouvoir de la volonté et de l'intention.

_________________
Le véritable secret de la vie est de s'intéresser à une chose profondément et à mille autres suffisamment
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 15:48

Somebody a écrit:
spirit a écrit:

mais ce dont je vous parle n'est pas du spiritisme à proprement parlé. C'est un enseignement journalier, très détaillé, parfois très complexe, régulier, avec toujours la même entité. On est très loin des tables qui tournent.

C'est à dire? Désolée je ne comprends pas.... c'est de l'écriture automatique ? Comment cette "entité" est contactée ? Et qu’est ce qu c’est d’après vous « une entité » ?

Une entité est tout simplement une âme. C'est l'esprit en tant qu'individu qui, enrobé de l'âme personnelle, forme l'entité. Dans le concept tel que je vous l'ai copié-collé, l'esprit est l'étincelle divine immortelle qui se situe au coeur de l'âme. L'âme doit peu à peu se désagréger, se dissoudre, c'est à dire se nettoyer ou se purifier, pour ne laisser plus que la place à un esprit pur chargé de connaissances et de vérités.

L'entité s'exprime par l'intermédiaire d'un médium par incorporation. Ce n'est évidemment pas n'importe quel médium. Celui-ci entre en transe et est momentanément possédé par l'entité. L'accent change, le savoir, le timbre de voix et, surtout, la connaissance et la personnalité. Après la séance le médium ne sait absolument pas ce qu'il s'est dit au travers de son corps. Il doit lui-même réécouter les enregistrements pour pourvoir bénéficier lui aussi des fantastiques enseignements qui sont sorti par sa propre bouche. Evidemment de très nombreux tests scientifiques ont été effectués pour s'assurer de la véracité du phénomène. Il faut savoir que pendant une séance d'autres entités peuvent également intervenir (avec un autre timbre, une autre personnalité, une autre manière de communiquer la partie de la connaissance qu'elles ont assimilée). Mais l'entité principale, chargé de la mission d'enseignement, reprend toujours le contrôle de la séance après avoir laissé s'exprimer d'autres âmes.

Absolument tous les aspects de la spiritualité sont étudiés. L'évangile est passé au crible, mais Dieu et Jésus ont bien la place qu'ils doivent avoir dans le coeur de l'homme. Le jugement de l'église concernant le spiritisme est juste dans la mesure où celui-ci est mal pratiqué. Cependant, nous sommes là à des niveaux qui ne peuvent laisser aucun doute quant à l'origine divine du phénomène.

Somebody a écrit:

...Je me dis que c'est peut être mieux ainsi... c'est le mystère... finalement l'âme demeure cachée...
Cependant, l'âme est celle qui doit être responsable du pouvoir de la volonté et de l'intention.

Voici comment moi je comprends la métaphore du PC.

- Le hardware c'est le corps (le véhicule terrestre qui accueille l'âme). J'ai envie de rajouter que ce sont les composants qui font fonctioner le PC, mais pas le disque dur qui me parait être la fonction de l'esprit.
- Les programmes sont l'âme (le PC fonctionnera plus ou moins bien selon la qualité des applications - c.à.d. la qualité de l'âme, bonne ou mauvaise). Un programme pourra être sujet à amélioration (évolution de l'âme). Ainsi, l'âme représente "la personnalité" du PC.
- Les fichiers sont l'esprit. Je rajoute donc ici que dans cette métaphore ce devrait être le disque dur, comprenant absolument tous les fichiers des tous les programmes, qui devrait faire office d'esprit, le support étant éternel.

Somme toute, cette métaphore tient assez la route.

Mais, ce qu'il ne faut surtout pas oublier, c'est que l'esprit c'est le noyau divin et immortel, pas l'âme. Et c'est ce point précis qu'il me semblait que vous n'aviez pas compris. D'ailleurs c'est une confusion tout à fait courante sur laquelle les théologiens ont du mal à s'entendre. Il arrive que même dans les discussions avec les entités elles parlent d'esprit à la place d'âme et vis-versa.

Spirit sunny


Dernière édition par spirit le 28/4/2009, 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Somebody

avatar

Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 16:19

spirit a écrit:


Mais, ce qu'il ne faut surtout pas oublier, c'est que l'esprit c'est le noyau divin et immortel, pas l'âme. Et c'est ce point précis qu'il me semblait que vous n'aviez pas compris. D'ailleurs c'est une confusion tout à fait courante sur laquelle les théologiens ont du mal à s'entendre. Il arrive que même dans les discussions avec les entités elles parlent d'esprit à la place d'âme et vis-versa.

Spirit sunny

Merci en tout cas d’avoir développé votre point de vue.

Oui, effectivement, le positionnement de l'âme par rapport à l'esprit ne m'est pas encore acquis (intérieurement parlant, malgré tout ce que j'ai pu lire, je ne suis pas encore convaincue par les théories et les préceptes que j’ai pu étudier).... je vous ai donné l’état actuel de mon analyse. Bref.... j'étudie encore le concept de l'âme. La différence n'est pas tranchée, il me semble.

Regardez cet extrait du catéchisme :

II. " Un de corps et d'âme "

362 La personne humaine, créée à l'image de Dieu, est un être à la fois corporel et spirituel. Le récit biblique exprime cette réalité avec un langage symbolique, lorsqu'il affirme que " Dieu modela l'homme avec la glaise du sol ; il insuffla dans ses narines une haleine de vie et l'homme devint un être vivant " (Gn 2, 7). L'homme tout entier est donc voulu par Dieu.

363 Souvent, le terme âme désigne dans l'Écriture Sainte la vie humaine (cf. Mt 16, 25-26 ; Jn 15, 13) ou toute la personne humaine (cf. Ac 2, 41). Mais il désigne aussi ce qu'il y a de plus intime en l'homme (cf. Mt 26, 38 ; Jn 12, 27) et de plus grande valeur en lui (cf. Mt 10, 28 ; 2 M 6, 30), ce par quoi il est plus particulièrement image de Dieu : " âme " signifie le principe spirituel en l'homme.

364 Le corps de l'homme participe à la dignité de l" image de Dieu " : il est corps humain précisément parce qu'il est animé par l'âme spirituelle, et c'est la personne humaine toute entière qui est destinée à devenir, dans le Corps du Christ, le Temple de l'Esprit (cf. 1 Co 6, 19-20 ; 15, 44-45) :

Corps et âme, mais vraiment un, l'homme, dans sa condition corporelle, rassemble en lui-même les éléments du monde matériel qui trouvent ainsi, en lui, leur sommet, et peuvent librement louer leur Créateur. Il est donc interdit à l'homme de dédaigner la vie corporelle. Mais au contraire il doit estimer et respecter son corps qui a été créé par Dieu et qui doit ressusciter au dernier jour (GS 14, § 1).

365 L'unité de l'âme et du corps est si profonde que l'on doit considérer l'âme comme la " forme " du corps (cf. Cc. Vienne en 1312 : DS 902) ; c'est-à-dire, c'est grâce à l'âme spirituelle que le corps constitué de matière est un corps humain et vivant ; l'esprit et la matière, dans l'homme, ne sont pas deux natures unies, mais leur union forme une unique nature.

366 L'Église enseigne que chaque âme spirituelle est immédiatement créée par Dieu (cf. Pie XII, enc. " Humani generis ", 1950 : DS 3896 ; SPF 8 ) elle n'est pas " produite " par les parents ; elle nous apprend aussi qu'elle est immortelle (cf. Cc. Latran V en 1513 : DS 1440) : elle ne périt pas lors de sa séparation du corps dans la mort, et s'unira de nouveau au corps lors de la résurrection finale.

367 Parfois il se trouve que l'âme soit distinguée de l'esprit. Ainsi S. Paul prie pour que notre " être tout entier, l'esprit, l'âme et le corps " soit gardé sans reproche à l'Avènement du Seigneur (1 Th 5, 23). L'Église enseigne que cette distinction n'introduit pas une dualité dans l'âme (Cc. Constantinople IV en 870 : DS 657). " Esprit " signifie que l'homme est ordonné dès sa création à sa fin surnaturelle (Cc. Vatican I : DS 3005 ; cf. GS 22, § 5), et que son âme est capable d'être surélevée gratuitement à la communion avec Dieu (cf. Pie XII, Enc. " Humani generis ", 1950 : DS 3891).

368 La tradition spirituelle de l'Église insiste aussi sur le coeur, au sens biblique de " fond de l'être " (Jr 31, 33) où la personne se décide ou non pour Dieu (cf. Dt 6, 5 ; 29, 3 ; Is 29, 13 ; Ez 36, 26 ; Mt 6, 21 ; Lc 8, 15 ; Rm 5, 5).

_________________
Le véritable secret de la vie est de s'intéresser à une chose profondément et à mille autres suffisamment
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
cébé

avatar

Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 17:08

Citation :
1 Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux.
2 Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages.
3 Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles ;
4 mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases.
5 Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent.
6 Au milieu de la nuit, on cria : Voici l'époux, allez à sa rencontre !
7 Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes.
8 Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent.
9 Les sages répondirent : Non ; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous.
10 Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée.
11 Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous.
12 Mais il répondit : Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas.

13 Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure.
14 Il en sera comme d'un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens.
15 Il donna cinq talents à l'un, deux à l'autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit.
16 Aussitôt celui qui avait reçu les cinq talents s'en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents.
17 De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres.
18 Celui qui n'en avait reçu qu'un alla faire un creux dans la terre, et cacha l'argent de son maître.
19 Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte.
20 Celui qui avait reçu les cinq talents s'approcha, en apportant cinq autres talents, et il dit : Seigneur, tu m'as remis cinq talents ; voici, j'en ai gagné cinq autres.
21 Son maître lui dit : C'est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître.
22 Celui qui avait reçu les deux talents s'approcha aussi, et il dit : Seigneur, tu m'as remis deux talents ; voici, j'en ai gagné deux autres.
23 Son maître lui dit : C'est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître.
24 Celui qui n'avait reçu qu'un talent s'approcha ensuite, et il dit : Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n'as pas semé, et qui amasses où tu n'as pas vanné ;
25 j'ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre ; voici, prends ce qui est à toi.
26 Son maître lui répondit : Serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n'ai pas semé, et que j'amasse où je n'ai pas vanné ;
27 il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j'aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt.
28 Otez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents.
29 Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a.
30 Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.



Pour les réincarnationistes, Jésus aurait dû terminer ainsi :

28 Je repars dans deux mois pour un autre voyage et je te redonnerai un talent, serviteur imparfait.
29 Car on redonnera une chance à celui qui n'a pas su être fidèle dans très peu de chose.
30 Remettez ce serviteur imparfait dans le monde pour qu'il aille à la banque!


Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   28/4/2009, 17:39

Somebody a écrit:
spirit a écrit:


Mais, ce qu'il ne faut surtout pas oublier, c'est que l'esprit c'est le noyau divin et immortel, pas l'âme. Et c'est ce point précis qu'il me semblait que vous n'aviez pas compris. D'ailleurs c'est une confusion tout à fait courante sur laquelle les théologiens ont du mal à s'entendre. Il arrive que même dans les discussions avec les entités elles parlent d'esprit à la place d'âme et vis-versa.

Spirit sunny

Merci en tout cas d’avoir développé votre point de vue.

Oui, effectivement, le positionnement de l'âme par rapport à l'esprit ne m'est pas encore acquis (intérieurement parlant, malgré tout ce que j'ai pu lire, je ne suis pas encore convaincue par les théories et les préceptes que j’ai pu étudier).... je vous ai donné l’état actuel de mon analyse. Bref.... j'étudie encore le concept de l'âme. La différence n'est pas tranchée, il me semble.

Regardez cet extrait du catéchisme :

....:

Bonjour cher quelqu'un, Smile

J'ai toujours été très croyant et, lorsque j'ai effectué mon catéchisme, je me suis rapidement rendu compte que rien ne jouait, ou pas grand-chose en tout cas. En m'apercevant de la complexité des démarches pour essayer d'extraire un semblant de vérité sur les évangiles, j'ai laissé tombé et j'ai tout fait pour essayer de trouver les meilleures sources qu'il y avait sur ce sujet. Pour moi il ne fait aucun doute que le seul moyen de savoir ce qui se passe après notre mort c'est de le demander à ceux qui ont déjà fait le grand saut. Mais pas à n'importe quelle âme/entité, bien sûr. Quoique bien souvent, lorsqu'une âmes est peu informée, elle n'a pas le droit de donner des informations qui dépassent sa compétence.

Je n'ai donc ni le temps et ni l'envie de tenter une analyse de vos sources. Pour moi c'est une affaire classée. Surtout que les réponses d'Arnaud ou de Pierre n'ont absolument rien de convaincant. Ils se bornent à répéter leur croyances comme un mantra et refusent un réel dialogue. Les arguments auxquels ils ne peuvent répondre sont habilement occultés. Vous pouvez aller jeter un oeil sur d'autres conversations où j'interviens, si ça vous dit. Peut-être celles avec Novalis. Mais où est donc parti notre cher Novalis? Malgré nos incompréhensions, c'était un plaisir de discuter avec lui.

Voilà, ceci dit, je ne suis pas contre d'analyser certains points qui vous chagrinent. Vous avez votre croyance, mais vous démontrez un peu plus d'ouverture. Je pourrais même vous traduire certaines retranscriptions de l'entité en question, la langue originale étant l'italien.

Cordialement
Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
Somebody

avatar

Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   29/4/2009, 05:03

spirit a écrit:
Bonjour cher quelqu'un, Smile

J'ai toujours été très croyant et, lorsque j'ai effectué mon catéchisme, je me suis rapidement rendu compte que rien ne jouait, ou pas grand-chose en tout cas. En m'apercevant de la complexité des démarches pour essayer d'extraire un semblant de vérité sur les évangiles, j'ai laissé tombé et j'ai tout fait pour essayer de trouver les meilleures sources qu'il y avait sur ce sujet. Pour moi il ne fait aucun doute que le seul moyen de savoir ce qui se passe après notre mort c'est de le demander à ceux qui ont déjà fait le grand saut. Mais pas à n'importe quelle âme/entité, bien sûr. Quoique bien souvent, lorsqu'une âmes est peu informée, elle n'a pas le droit de donner des informations qui dépassent sa compétence.

Je n'ai donc ni le temps et ni l'envie de tenter une analyse de vos sources. Pour moi c'est une affaire classée. Surtout que les réponses d'Arnaud ou de Pierre n'ont absolument rien de convaincant. Ils se bornent à répéter leur croyances comme un mantra et refusent un réel dialogue. Les arguments auxquels ils ne peuvent répondre sont habilement occultés. Vous pouvez aller jeter un oeil sur d'autres conversations où j'interviens, si ça vous dit. Peut-être celles avec Novalis. Mais où est donc parti notre cher Novalis? Malgré nos incompréhensions, c'était un plaisir de discuter avec lui.

Voilà, ceci dit, je ne suis pas contre d'analyser certains points qui vous chagrinent. Vous avez votre croyance, mais vous démontrez un peu plus d'ouverture. Je pourrais même vous traduire certaines retranscriptions de l'entité en question, la langue originale étant l'italien.

Cordialement
Spirit sunny

Bonjour Spirit Smile ,

J’étais venue sur le forum avec l’intention de répondre à un de vos messages d’hier, mais en voyant le dernier, je vais répondre en premier lieu à ce message.

Merci de vous inquiéter pour mon « chagrin » Very Happy . Il n’y a rien de tel, je vous rassure… Je trouve normal de passer du temps sur le sujet de l’âme et de trouver souvent des informations qui se contredisent. Je vous ai dit que mes ressources proviennent des horizons différents : théologiques, philosophiques, psychologiques, mythologiques, alchimiques…

Et comme je vous disais, en vous donnant l’exemple du bouddhisme ou l’extrait du cathé (mais je pourrais rajouter d’autres : théologiens, la mystique juive, le soufisme, la psychologie jungienne, la mythologie, la philosophie antique,etc. - c'est vrai, pas de spirite, vous êtes ma première ressource de ce type geek affraid ) ce thème n’est pas tranché, l’âme est insaisissable par et pour la raison humaine.

Mais cette recherche laborieuse me passionne… et finalement ce n’est pas l’arrivée en un lieu (ou à une nouvelle théorie) qui donne un sens à l’existence, mais le voyage jusque ce lieu, le chemin en lui même, le déroulement progressif des événements… les rencontres au bord de la route, autour des aires de repos.. c'est la route l'important, croyez moi...

Permettez moi de vous dire aussi que vous avez tort de ne pas lire les évangiles… Leur vérité a dépassé deux millénaires d'histoire, c'est plus probant qu'un channeling, me semble...

Qui sait, vous pouvez peut être retenter le coup de vous rapprocher des évangiles…

Commencez par Jean, par exemple… le chapitre 4, la rencontre entre Jésus et la femme samaritaine…

C’est un peu comme les rencontres et les discussions sur ce site… un vrai puit de paroles ou des gens des horizons différents viennent abreuver leur soif…

Lisez Jean, cher Spirit, votre soif sera étanchée.

Pour Novalis, je regrette aussi de le voir moins sur le site...

C'est gentil de votre part d'apprécier ses messages :chapeau: ... souvent à l'encontre de vos positions...

Je pense que la richesse d'une discussion est souvent alimentée par des positionnements opposés, mais en toute intelligence de cause, chacun avec son style et ses armes ;) .

_________________
Le véritable secret de la vie est de s'intéresser à une chose profondément et à mille autres suffisamment


Dernière édition par Somebody le 30/4/2009, 08:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   29/4/2009, 11:54

Somebody a écrit:


Merci de vous inquiéter pour mon « chagrin » Very Happy . Il n’y a rien de tel, je vous rassure… Je trouve normal de passer du temps sur le sujet de l’âme et de trouver souvent des informations qui se contredisent. Je vous ai dit que mes ressources proviennent des horizons différents : théologiques, philosophiques, psychologiques, mythologiques, alchimiques… Et comme je vous disais, en vous donnant l’exemple du bouddhisme ou l’extrait du cathé (mais je pourrais rajouter d’autres : théologiens, la mystique juive, le soufisme, la psychologie jungienne, la mythologie, la philosophie antique,etc. - c'est vrai, pas de spirite, vous êtes ma première ressource de ce type...

Bonjour somebody, Smile

Et bien commençons par remplacer "chagrine" par "passionne", ça ira mieux.
Ceci dit, je suis du genre très direct et, dans tout ce que j'ai entrepris dans ma vie, je me suis toujours préoccupé de LA SOURCE, ce qui m'a valu une réussite remarquable dans des domaines où beaucoup se cassent les dents. On ne cherche pas une aiguille dans une botte de foin. Il y a déjà bien à faire à essayer de comprendre l'utilité de l'aiguille après l'avoir trouvée.

Somebody a écrit:

...Mais cette recherche laborieuse me passionne… et finalement ce n’est pas l’arrivée en un lieu (ou à une nouvelle théorie) qui donne un sens à l’existence, mais le voyage jusque ce lieu, le chemin en lui même, le déroulement progressif des événements… les rencontres au bord de la route, autour des aires de repos.. c'est la route l'important, croyez moi...

Mais je vous crois cher(e) Somebody, je vous crois! Smile C'est ce que je répète à longueur de post à Arnaud et Pétéro lorsqu'ils me parlent de béatitude, de sainteté absolue, de savoir absolu etc... Sans se rendre compte qu'ils parlent de la fin du chemin.

Somebody a écrit:

Permettez moi de vous dire aussi que vous avez tort de ne pas lire les évangiles… Leur vérité a dépassé deux millénaires d'histoire, c'est plus probant qu'un channeling, me semble...

Non, leur "vérité" est maintenant dépassée de 2000 ans. Ca n'empêche pas que certaines vérités puissent être intéressantes. Tant qu'on se limite à parler d'Amour et d'humilité, dans le fond nous sommes tous d'accord. Mais ça s'arrête là. Le channeling est là pour remettre chaque chose à sa place. Tout ce qui a été déformé par l'esprit humain qui s'est cru être inspiré de manière absolue par un esprit saint doit être revu et corrigé. L'église ne se rend pas compte de sa présomption et de son intolérance. Aucune religion ne peut prétendre détenir LA VéRITé ABSOLUE. Il existe des lois divines qui permettent au système d'être parfait. Mais, au niveau spirituel, hormis l'Amour et l'humilité, les autres lois comme le karma sont élastiques, et la force créatrice de notre esprit peut sensiblement les modifier pour les adapter à notre propre évolution (en faisant le bien au lien de subir le mal, par exemple. Ce n'est qu'une question de degré de prise de conscience).

Nous sommes censés aller TOUS au même endroit QUELLE QUE SOIT LA CROYANCE DE CHACUN. La différence c'est que chacun emprunte le chemin auquel il croit. Si le chemin est faux, les lois divines se chargent de rabattre les âmes égarées sur la bonne route (les prêchi-prêcha sont totalement inefficaces et inutiles pour certaines mauvaises âmes ). Personne ne peut avancer dans les ténèbres. La différence, à la finalité, sera le temps et la souffrance que cela prendra. Jésus, par son action, a voulu abréger ces souffrances, mais pas tout le monde est disposé à croire en Jésus (ou en l'Amour).

Pétéro et beaucoup d'autres sur ce forum se plaisent à dire "il suffit de, "il suffit de"... Et bien non, "il ne suffit pas de ", car s'il "suffisait de" plus rien ne rimerait à rien, même pas le sacrifice de Jésus. Est-il venu sur terre en disant "IL SUFFIT DE"? Bien sûr que non! Chaque être a sa propre évolution, ses propres désirs et attirances, ses propres aspirations, ses propres vocations etc... Tous les désirs ayant un lien avec la spiritualité NE PEUVENT QU'ÊTRE UN HéRITAGE SPIRITUEL. Les gènes n'ont rien à vois avec la spiritualité. Et ce sont bien toutes ces différences spirituelles innées qui doivent interpeler et faire comprendre que nos âmes viennent de bien plus loin que ce que l'église pense. Les efforts comportementaux seront totalement différents entre une âme qui éprouve du plaisir à faire le bien et celle qui éprouve du plaisir à faire le mal. L'homme est sous l'emprise du plaisir et du désir, mais l'église oublie que certains sont sous "l'emprise" du plaisir et du désir à aimer et faire le bien. Ceci est inexplicable par la doctrine catholique et , sur ce forum, tout le monde se garde bien d'y apporter une réponse ou une explication (j'attends la vôtre).

Voilà, désolé, je me suis un peu emporté...

Cordialement
Spirit sunny


Dernière édition par spirit le 29/4/2009, 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
petero

avatar

Masculin Messages : 9610
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   29/4/2009, 12:29

spirit a écrit:
Et bien commençons par remplacer "chagrine" par "passionne", ça ira mieux.
Ceci dit, je suis du genre très direct et, dans tout ce que j'ai entrepris dans ma vie, je me suis toujours préoccupé de LA SOURCE

Ce que je ne cesse de répéter à notre ami Spirit, c'est que cette SOURCE dont il ne cesse de se préoccuper, Jésus est venu la faire jaillir, au coeur même de son Eglise, au coeur même de l'Eglise catholique, en faisant don de son Coeur à son Epouse, l'Eglise catholique.

Jésus, au Coeur de l'Eglise Catholique est cette SOURCE que Spirit cherche en dehors de l'Eglise catholique ; Jésus est au Principe du bonheur absolu de l'homme ; de la Vie éternelle de l'homme, de tout homme. Il s'est fait dans l'Eglise et pour toute homme, "source jaillissante en Vie éternelle" : "Jésus lui répondit "Quiconque boit de cette eau aura soif à nouveau; 4 14 mais qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura plus jamais soif; l'eau que je lui donnerai deviendra en lui source d'eau jaillissant en vie éternelle." (Jean 4, 13-14)

Ce que Jésus veut dire, c'est que quiconque a soif de bonheur absolu, ce don nous avons tous soif et que nous cherchons à satisfaire dans la possession des biens de ce monde où dans la recherche de bonheur que recherche notre ami Spirit ; quiconque a vraiment soif de ce bonheur absolu, se doit de boire l'Eau Vive que Jésus fait jaillir du Coeur même de son Eglise, de son propre Coeur divin et s'il en boit, IL N'AURA PLUS JAMAIS SOIF, il sera à jamais altéré ; ce qui veut dire qu'il sera comblé par ce Bonheur absolu après lequel il cours sur la terre.

Non seulement il n'aura plus jamais soif, mais en plus il deviendra pour ses frères et soeurs, source de bonheur, de ce bonheur dans lequel le Christ l'aura fait entrer.

Citation :
On ne cherche pas une aiguille dans une botte de foin. Il y a déjà bien à faire à essayer de comprendre l'utilité de l'aiguille après l'avoir trouvée.

Eh bien, ce bonheur absolu, il se trouve "enfoui" dans l'Eglise, comme le levain est enfoui dans la pâte ; il se trouve enfoui comme un trésors qu'il nous faut absolument chercher, comme la perle de grand prix qu'il nous faut trouver : "Le Royaume des Cieux est encore semblable à un négociant en quête de perles fines en ayant trouvé une de grand prix, il s'en est allé vendre tout ce qu'il possédait et il l'a achetée. (Matthieu 13, 45-46)

Spirit a écrit:
Mais je vous crois cher(e) Somebody, je vous crois! C'est ce que je répète à longueur de post à Arnaud et Pétéro lorsqu'ils me parlent de béatitude, de sainteté absolue, de savoir absolu etc... Sans se rendre compte qu'ils parlent de la fin du chemin.

Désolé, mais c'est de Jésus-Christ dont je parle en permanence, Jésus-Christ et l'Eglise qu'il nous a donné, l'Eglise catholique dans laquelle il vient à nous et dans laquelle il se donne à nous par les sacrements.

Pour trouver ce Chemin qui mène au bonheur absolu, à la sainteté absolue, il faut aller là où commence le Chemin, là où Jésus se fait Chemin de Vie éternelle, Chemin de Sainteté : dans l'Eglise Catholique, dans les sacrements de l'Eglise catholique.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   29/4/2009, 12:40

petero a écrit:
spirit a écrit:
Et bien commençons par remplacer "chagrine" par "passionne", ça ira mieux.
Ceci dit, je suis du genre très direct et, dans tout ce que j'ai entrepris dans ma vie, je me suis toujours préoccupé de LA SOURCE

Ce que je ne cesse de répéter à notre ami Spirit, c'est que cette SOURCE dont il ne cesse de se préoccuper, Jésus est venu la faire jaillir, au coeur même de son Eglise, au coeur même de l'Eglise catholique, en faisant don de son Coeur à son Epouse, l'Eglise catholique.


Smile Par pitié, arrêtez Pétéro, vous aggravez votre cas. L'église catholique s'est doté elle-même de ses privilèges. Elle ne détient absolument pas le monopole de la vérité absolue.
De plus, on ne parle pas de la même source. Ici il est question de la source des révélations.

Que Jésus soit la source de l'Amour et, de par ce fait, le sauveur, je n'ai pas de peine à le croire. Pas besoin de l'église catholique pour cela.

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
petero

avatar

Masculin Messages : 9610
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   29/4/2009, 14:40

spirit a écrit:
Non, leur "vérité" est maintenant dépassée de 2000 ans. Ca n'empêche pas que certaines vérités puissent être intéressantes. Tant qu'on se limite à parler d'Amour et d'humilité, dans le fond nous sommes tous d'accord. Mais ça s'arrête là.

Spirit a écrit:
Par pitié, arrêtez Pétéro, vous aggravez votre cas. L'église catholique s'est doté elle-même de ses privilèges. Elle ne détient absolument pas le monopole de la vérité absolue. De plus, on ne parle pas de la même source. Ici il est question de la source des révélations. Que Jésus soit la source de l'Amour et, de par ce fait, le sauveur, je n'ai pas de peine à le croire. Pas besoin de l'église catholique pour cela.

Non, la Vérité dont témoigne l'Eglise catholique n'est pas dépassée, car la Vérité dont témoigne l'Eglise catholique c'est d'abord "UNE PERSONNE", Jésus-Christ ; une personne divine QUI SE DONNE à tout Homme, qui fait don a tout homme de l'Esprit Saint qui rend cette personne, participante de la Vérité qu'est Jésus en Lui-même ; participant de la Vie éternelle qu'Est Jésus en Lui-même, participant de la Vie divine ; participant du Bonheur même absolu de Dieu.

L'Eglise fait plus que détenir la Vérité, l'Eglise porte en elle-même, celui qui est Le Chemin, la Vérité et la Vie ; ce qui fait que l'Eglise Catholique est avec celui qu'elle porte et qui l'a épousé, Le Chemin, la Vérité et la Vie. Eh oui, ne vous en déplaise cher Spirit et c'est pas vous qui pourrez y changer quelque chose et pas même l'Eglise. Car l'Eglise ne se fait pas vérité sur le Christ, elle ne s'accorde pas de privilège ; ELLE SE RECOIT du Christ, comme Chemin, Vérité et Vie ; car c'est en elle qu'il faut entrer pour recontrer en Vérité le Christ ; pour s'unir en Vérité avec le Christ, pour entrer dans la connaissance intime de Dieu, avec le Christ ; pour recevoir de Lui la Vie éternelle.

Jésus est en personne celui qui Révèle Dieu et il ne fait pas que le révéler par sa Parole, il nous le Révèle en nous rendant participant de sa communion de Vie avec le Père qui passe par notre communion avec Lui en son humanité.


La Révélation que Jésus a apporté et qu'il apporte encore aujourd'hui, elle surpasse donc toutes les révélation sur Dieu transmises par tous ceux, qui comme Spirit ou l'entité avec laquelle il a échangé et que ne sont que des révélations humaines ou d'esprit qui n'ont rien à voir avec l'Esprit de Dieu que le Christ a donné à son Eglise Catholique.

Je le répète, la Plénitude de la Révélation, elle se trouve dans l'Eglise Catholique qui est, par sa communion avec sa Tête le Pape, en communion plénière avec le Christ et donc avec la Révélation qu'il apporte et dans laquelle il nous fait entrer.

Citation :
Le channeling est là pour remettre chaque chose à sa place. Tout ce qui a été déformé par l'esprit humain qui s'est cru être inspiré de manière absolue par un esprit saint doit être revu et corrigé.

Non, le channeling est là pour détourner de Celui qui est le seul qui puisse nous faire entrer en communion de Vie avec Dieu ; le channeling est là pour nous détourner de la Plénitude de la Vérité. Le channeling fait partie des antéchrist moderne ; il est "ennemi du Christ" et de l'Eglise.

Spirit a écrit:
L'église ne se rend pas compte de sa présomption

Spirit a écrit:
Aucune religion ne peut prétendre détenir LA VéRITé ABSOLUE.

Si, l'Eglise Catholique peut se prévaloir de détenir en son sein, la Vérité Absolue, car l'Eglise est l'Epouse du Christ ; à qui le Christ se donne totalement comme Vérité Absolue pour qu'elle même se donne aux hommes ; pour les faire entrer dans la Vérité et la Vie.

Spirit a écrit:
Nous sommes censés aller TOUS au même endroit QUELLE QUE SOIT LA CROYANCE DE CHACUN.

Et ce Chemin c'est Jésus-Christ, venant à nous dans l'Eglise catholique, par les sacrements de l'Eglise catholique. "Nul ne va à Dieu le Père, sans passer par Jésus, son Fils unique".

Spirit a écrit:
La différence c'est que chacun emprunte le chemin auquel il croit.

Chacun reste libre d'emprunter un autre chemin pour aller à la rencontre de Dieu, s'il pense que le Chemin ouvert par le Christ, dans l'Eglise catholique ne mène pas à Dieu. Par contre, ce qui est certain, c'est que ce chemin, sur terre, le conduira à un "mur" et pas à la Porte, car la Porte c'est Jésus Lui-même. La Porte du Royaume elle se trouve dans l'Eglise Catholique.

Spirit a écrit:
Personne ne peut avancer dans les ténèbres.

Faux, on peut avancer dans les ténèbres, guidés par une fausse lumière, par une fausse étoile ou par un faux prophète, comme l'est votre entité et comme vous l'êtes sur ce forum.

La seule Lumière qu'il faut suivre, c'est le Christ, la Lumière du monde ; le Christ Jésus qui fait passer l'homme des ténèbres à la Lumière.

Spirit a écrit:
Pétéro et beaucoup d'autres sur ce forum se plaisent à dire "il suffit de, "il suffit de"... Et bien non, "il ne suffit pas de ", car s'il "suffisait de" plus rien ne rimerait à rien, même pas le sacrifice de Jésus.

Jésus dit : "NUL ne va au Père sans passer par moi". Il suffit donc de "suivre" le Christ ; il suffit comme le disait la petite Thérèse d'apprendre à aimer avec le Christ, de vivre de l'Amour du Christ, de se laisser guider par son Esprit Saint ; de se laisser transformer par son Esprit Saint.

Spirit a écrit:
Est-il venu sur terre en disant "IL SUFFIT DE"? Bien sûr que non!

Il est venu pour dire à chaque homme : "Viens et suis-moi ..." soit comme le petit enfant, fais-moi une totale confiance, contente toi de faire tout ce que je te demande de faire et pas plus. Tu restes libre de faire plus, mais sache qu'en cherchant à faire plus tu va t'égarer du chemin que je te propose, MOI. Imite-moi comme le petit enfant imite ses parents.

Spirit a écrit:
L'homme est sous l'emprise du plaisir et du désir, mais l'église oublie que certains sont sous "l'emprise" du plaisir et du désir à aimer et faire le bien.


Non, l'Eglise ne l'oublie pas ; l'Eglise sait que le désir d'aimer et d'être aimé fait partie de l'homme et que le seul qui puisse combler ce désir au delà de tout ; qui puisse altéré ce désir, c'est le Christ Jésus. Tout ce qu'elle annonce, c'est Jésus-Christ venant se saisir de ce désir de l'homme, de sa soif d'Amour absolu, pour la combler, car l'homme a été créé pour Dieu.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   29/4/2009, 15:50

petero a écrit:
... Prêchi-prêcha habituel ...

Smile En somme, toutes les religions et toutes les doctrines sont sottes. Non seulement l'église est présomptueuse, mais en plus elle est fière (en tout cas par votre intermédiare - ce serait étonnant que ce soit réellement le cas).

Une lumière, que ce soit celle de l'islam, du catholicisme, du judaïsme, du bouddhisme ou même de l'athée, c'est une lumière. Car, à la finalité, derrière toutes ces lumières relatives et intermédiaires il y a LA lumière universelle de Dieu.

petero a écrit:
...
Spirit a écrit:
L'homme est sous l'emprise du plaisir et du désir, mais l'église oublie que certains sont sous "l'emprise" du plaisir et du désir à aimer et faire le bien.


Non, l'Eglise ne l'oublie pas ; l'Eglise sait que le désir d'aimer et d'être aimé fait partie de l'homme et que le seul qui puisse combler ce désir au delà de tout ; qui puisse altéré ce désir, c'est le Christ Jésus. Tout ce qu'elle annonce, c'est Jésus-Christ venant se saisir de ce désir de l'homme, de sa soif d'Amour absolu, pour la combler, car l'homme a été créé pour Dieu.

Cordialement

Petero

Smile Encore une fois vous ne comprenez pas. En fait vous ne pouvez pas comprendre car cet argument vous dérange au plus profond de votre âme. Je ne parle pas du désir d'aimer et d'être aimé de l'homme, qui est compréhensible et est un sentiment tout à fait humain. Non, Pétéro, je parle du désir et du plaisir d'aider, de faire la charité, d'être altruiste, bon et généreux envers ses semblables. A ce niveau ce ne sont plus des sentiments humains, mais SPIRITUELS! Certains ont un réel plaisir d'être une bonne âme, ils n'auraient même pas besoin d'ouvrir l'évangile pour ÊTRE comme cela, car ils SONT, ILS LE SONT D'UNE MANIèRE INNéE. Aucun effort ne leur est demandé. Leur âme vient de loin, cher pétéro, de très loin...

Mais continuez à faire le sourd d'oreille, ça fait 3 ans que ça dure, ce n'est pas aujourd'hui que ça va changer.

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 714
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   29/4/2009, 16:34

petero a écrit:

Imite-moi comme le petit enfant imite ses parents. (en parlant de Jésus)


Cordialement

Petero

Jésus,qui sait,a peut-être dans son jeune âge été témoin d'une horrible séance de lapidation sur une femme soupçonnée d'adultère qui l'a profondément traumatisé et possiblement en a t-il vomi longtemps seulement à y repenser.Ensuite il a dû se dire "cela jamais plus de mon Vivant ne se reproduira et si les choses se passaient de cette façon avant moi dorénavant ça ne se passera plus de cette façon quand bien même les Ecritures s'érigeront en Force et en Loi contre Moi car je révolutionnerai et reconditionnerai ce Monde imparfait et cruel!" après quoi sa véritable Eglise s'est érigée sur autant de pierres qui n'auront pas servi à infliger pareilles souffrances à autrui .

Alors lorsque je vois des gens qui pour "sauver leurs âmes égoïstes" n'ont même pas virtuellement le courage de remettre en question certains des plus douteux passages bibliques qui sont même parfois choquants je me permets d'avoir des doutes sur leurs velléités à vouloir imiter Jésus ne serait-ce qu'en petits moutons du style de ce channel Léandre Lachance en communication spirite avec une entité qui s'amuse à lui faire croire que plus il se réduit à bêler plus il plaît à Dieu!

Le ton n'est peut-être pas mou comme celui d'un mouton mais au moins il se veut authentique!

flower
Revenir en haut Aller en bas
Somebody

avatar

Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   29/4/2009, 16:49

Oui, vous vous êtes mis en colère, Spirit pale . Bien dommage. Je me demande ce qui a pu générer cet état. Souvent la colère est issue d’une frustration… et ça n’aide en rien à la transmission de l’amour dont vous parlez…

Et le ton de vos échanges avec Petero monte… d’un côté comme de l’autre, mais svp, ne rendez pas l’église responsable de ce fait, Petero est juste un croyant, un catholique qui défend sa foi comme il le peut. Il a sa foi, tout comme vous avez la vôtre, il pense et veut faire bien (pour utiliser votre expression ci-dessus). Pensez vous que votre foi et croyance est supérieure à la sienne?

Avez-vous pris le temps de lire le chapitre de Jean que je vous ai indiqué ? Permettez moi une petite recommandation : Restez ouvert aux messages et suggestions des autres si vous voulez être écouté à votre tour. Pour éviter de monter la colère à travers des messages interposés, je vais répondre plus tard à votre dernier message.

Hier je voulais vous poser qqs questions, surgies dans mon esprit suite à la lecture de vos messages :
- comment devient on medium ? Comment êtes vous devenus un ?
- quel est le but final de ces chanelling ? c’est votre métier ? est ce que ça vous assure un revenu ? publiez vous des livres afin de transmettre ces messages ? faites vous des conférences ?
- l’entité que vous canalisez parle en italien ? l’italien est votre langue maternelle ? Vous dites qu’elle est hautement évolué, c’est à dire ? Qui ?… ce n’est pas un extraterrestre, rassurez moi, vous savez, nous avons sur le site frère Claude qui est envoyé par des aliens… alien

_________________
Le véritable secret de la vie est de s'intéresser à une chose profondément et à mille autres suffisamment
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   29/4/2009, 17:10

Somebody a écrit:
...Permettez moi une petite recommandation : Restez ouvert aux messages et suggestions des autres si vous voulez être écouté à votre tour. Pour éviter de monter la colère à travers des messages interposés, je vais répondre plus tard à votre dernier message. :

Il n'y a pas plus ouvert que moi! Smile Le problème c'est que ce n'est pas réciproque... Contrairement à vous tous, je n'impose pas mes croyances comme un dogme, je les explique et je les argumente. Elles s'insèrent dans la réalité observable et scientifique. Je ne suis pas ici pour écouter ou pour qu'on m'écoute aveuglément, mais pour analyser, discuter et échanger. Je vous dis ce qu'il ne va pas chez vous et je l'argumente. Je vous dis ce que je propose et je l'argumente. C'est ce que j'attends en retour.

Somebody a écrit:
...
Hier je voulais vous poser qqs questions, surgies dans mon esprit suite à la lecture de vos messages :
- comment devient on medium ? Comment êtes vous devenus un ?
- quel est le but final de ces chanelling ? c’est votre métier ? est ce que ça vous assure un revenu ? publiez vous des livres afin de transmettre ces messages ? faites vous des conférences ?
- l’entité que vous canalisez parle en italien ? l’italien est votre langue maternelle ? Vous dites qu’elle est hautement évolué, c’est à dire ? Qui ?… ce n’est pas un extraterrestre, rassurez moi, vous savez, nous avons sur le site frère Claude qui est envoyé par des aliens… alien

Comme je disais, je ne suis pas médium. On ne devient pas médium, on est médium. Tout au plus ça peut se travailler et s'améliorer avec des exercices de concentration. C'est une aptitude innée qui très souvent s'hérite des parents.

Tout d'abord, lorsqu'on est médium et qu'on est assailli régulièrement pas des entités désincarnées, on ne se demande pas s'il y a un but ou pas. Le premier reflexe c'est de leur demander comment elles ont trépassé et qu'est-ce qu'il leur est arrivé après la mort physique (vous pouvez lire et même entendre à ce sujet les séances du médium Leslie Flint: http://www.xs4all.nl/~wichm/voixdir.html en anglais c'est plus complet: http://www.leslieflint.com/ Nous vous inquiétez pas, ce n'est pas le diable qui parle, mais ce sont de réels témoignages de défunts. Vous verrez, entendre ce que les défunts disent est vraiment passionnant!).

Ensuite, si le médium est excellent, il pourra converser avec des entités plus éloignées du plan terrestre. Ces entités là ont la mission de révéler des enseignements. J'ai des importants ouvrages concernant le médium et l'entité en question (avec aussi des enregistrements), mais il n'existe rien sur internet car les droits sont réservés. C'est malheureusement comme ça que ça se passe lorsqu'on réalise une oeuvre et qu'on veut la faire éditer. De plus, tout est effectivement en Italien. L'italien et ma deuxième langue maternelle.

Non, les entités ne sont pas des extra-terrestres Smile . Le plus souvent ce sont des âmes qui nous envoient des petits messages. Mais dans ce cas précis c'est plus qu'un message, c'est une doctrine complète.

Mon métier a un rapport avec l'art...

Voilà, ce soir j'ai eu un peu plus de temps pour vous répondre.
A bientôt (et n'oubliez pas la question que je pose régulièrement à tout le monde car c'est la clé de la réincarnation).
Spirit sunny
PS. Je ne sais pas comment je me suis débrouillé, en écrivant ce message j'en ai effacé un autre dans lequel je disais que je n'étais pas en colère. C'est pas grave.


Dernière édition par spirit le 29/4/2009, 22:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
petero

avatar

Masculin Messages : 9610
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   29/4/2009, 19:28

spirit a écrit:
En somme, toutes les religions et toutes les doctrines sont sottes.

Non, je n'ai a aucun moment dit que les autres religions ou doctrines étaient sottes. Ces religions ne sont tout simplement pas guider par l'Esprit du Christ ; elles sont guidées par leur propre esprit qui est incapable de rejoindre Dieu. Dans l'Eglise catholique, c'est Dieu qui vient, par son Esprit, à la rencontre de l'homme. C'est l'Esprit de Dieu qui élève l'homme, qui fait advenir l'homme dans le Royaume de Dieu.

Spirit a écrit:
Non seulement l'église est présomptueuse, mais en plus elle est fière (en tout cas par votre intermédiare - ce serait étonnant que ce soit réellement le cas).

Non Spirit, ni moi-même ni l'Eglise n'avons "le regard hautain". Je ne pose pas sur les autres religions un regard hautain ; je ne ressens aucun mépris pour ces religions, je ne ressens aucun mépris à votre égard, comme je ne ressens aucune colère. Je n'ai jamais été aussi serein, aussi calme. J'annonce tout simplement Jésus-Christ, unique Chemin qui conduit à la Vie éternelle, au bonheur absolu et qui vient à l'homme dans l'Eglise Catholique qui n'est que "son humble servante" comme je suis l'humble serviteur de cette même Eglise et du Christ. L'Eglise sans le Christ n'est rien ; et la faiblesse de ses membres l'oblige sans cesse à rester humble, comme ma faiblesse m'oblige aussi à rester humble.

Spirit a écrit:
Une lumière, que ce soit celle de l'islam, du catholicisme, du judaïsme, du bouddhisme ou même de l'athée, c'est une lumière. Car, à la finalité, derrière toutes ces lumières relatives et intermédiaires il y a LA lumière universelle de Dieu.

La finalité de toute chose, de tout homme, c'est le Christ, la Lumière du monde. Toutes les religions renvoie la lumière qu'ils contemplent en contemplant Dieu. L'Eglise catholique, elle, ne renvoie pas la Lumière qu'elle contemple, elle diffuse la Lumière dont elle est porteuse, portant en elle-même cette Lumière du monde. L'Eglise catholique est illuminée de l'intérieur par le Soleil de l'Amour, le Christ Jésus qui est la parfaite image de Dieu.

Spirit a écrit:
En fait vous ne pouvez pas comprendre car cet argument vous dérange au plus profond de votre âme.

Vous sauriez lire dans les âmes vous vous rendriez compte que rien ne me dérange au plus profond de mon âme et surtout pas vos arguments. Au plus intime de mon âme je suis en paix, je suis dans la Paix du Christ. Laughing

Spirit a écrit:
Non, Pétéro, je parle du désir et du plaisir d'aider, de faire la charité, d'être altruiste, bon et généreux envers ses semblables. A ce niveau ce ne sont plus des sentiments humains, mais SPIRITUELS! Certains ont un réel plaisir d'être une bonne âme, ils n'auraient même pas besoin d'ouvrir l'évangile pour ÊTRE comme cela, car ils SONT, ILS LE SONT D'UNE MANIèRE INNéE.

Eh bien moi je vous parle de ce désirs humain que le Christ vient transcender en le transformant, en le comblant. Mon désire fe faire la charité il s'est transformé en désir d'aimer de l'Amour de Charité qui jaillit du Coeur du Christ pour se répandre dans le Coeur de l'Eglise, dans le coeur de tout homme. Moi je vous parles de la Charité, vertue théologale qui prend sa source en Dieu ; de la Charité que l'Esprit de Dieu répand en mon âme pour que je puisse aimer de l'Amour dont nous aime, de l'Amour dont naturellement il aime, l'Amour absolu.

Spirit a écrit:
Mais continuez à faire le sourd d'oreille, ça fait 3 ans que ça dure, ce n'est pas aujourd'hui que ça va changer.

Il faut dire qu'avec vous je suis à bonne école Laughing Vous êtes un maître en ce domaine. Faire la sourde oreille, chez vous, c'est un art. Laughing

Ce qui ne me dérange absolument pas cher Spirit. Restez sourd si vous le voulez. Mes messages, même s'ils s'adressent à vous ne sont pas que pour vous ; ils sont pour tous ceux qui pourraient être tentés de se laisser séduire par votre théologie qui détourne de la Voie ouverte par le Christ ; qui détourne du salut apporté par Jésus.

Et comme en plus, je vous fais "sourire", je ne vais pas me priver de continuer à vous faire sourire Laughing Je suis tellement heureux quand je fais sourire Laughing

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   29/4/2009, 20:59

petero a écrit:
...
Spirit a écrit:
Non, Pétéro, je parle du désir et du plaisir d'aider, de faire la charité, d'être altruiste, bon et généreux envers ses semblables. A ce niveau ce ne sont plus des sentiments humains, mais SPIRITUELS! Certains ont un réel plaisir d'être une bonne âme, ils n'auraient même pas besoin d'ouvrir l'évangile pour ÊTRE comme cela, car ils SONT, ILS LE SONT D'UNE MANIèRE INNéE.

Eh bien moi je vous parle de ce désirs humain que le Christ vient transcender en le transformant, en le comblant. Mon désire fe faire la charité il s'est transformé en désir d'aimer de l'Amour de Charité qui jaillit du Coeur du Christ pour se répandre dans le Coeur de l'Eglise, dans le coeur de tout homme. Moi je vous parles de la Charité, vertue théologale qui prend sa source en Dieu ; de la Charité que l'Esprit de Dieu répand en mon âme pour que je puisse aimer de l'Amour dont nous aime, de l'Amour dont naturellement il aime, l'Amour absolu.

Smile Décidément, à ce niveau ce n'est plus de la surdité! Smile

Avez-vous compris que certains ont ce sens de charité de façon innée en eux? Et que la seule chose qui puisse justifier cela c'est l'héritage animique? Je me demande si un jour vous allez finalement répondre à cette problématique. Je me demande même s'il y en a un seul sur ce forum qui soit capable d'y répondre. Peut-être Somebody?

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
cébé

avatar

Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   30/4/2009, 07:45

De colérique, incrédule limite athée, égocentrique, de mauvaise foi, impatient en tout, incapable de montrer de l'affection et j'en passe, mon père est devenu en quelques années (depuis 2005, environ) un ange de tendresse, de patience et de générosité envers sa famille élargie à des fils et filles de coeur, privilégiant l'amour propre des autres plutôt que se venger par exemple ..... une personnes que vous rencontreriez aujourd'hui, vous verriez comme une âme évoluée par quelques incarnations bien senties! ......
....Sûrement qu'il s'est réincarné plusieurs fois, ces 3 dernières années Very Happy

Mais selon moi, l'âge et la foi ont arrondi ses angles rugueux. Ha oui, que je vous dise : il s'est mis à une petite dévotion à la Vierge Marie. Notre Dame a de ces façon de nous faire faire des économies Very Happy

Avez-vous évoqué Marie, afin qu'elle vous débarrasse des esprits mauvais qui pourraient se glisser dans le channel que vous laissez ouvert en vous ? .... Vous ne prenez aucun risque, Marie est une Bonne Mère.
Revenir en haut Aller en bas
Somebody

avatar

Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   30/4/2009, 10:59

spirit a écrit:

Voici comment moi je comprends la métaphore du PC.

- Le hardware c'est le corps (le véhicule terrestre qui accueille l'âme). J'ai envie de rajouter que ce sont les composants qui font fonctioner le PC, mais pas le disque dur qui me parait être la fonction de l'esprit.
- Les programmes sont l'âme (le PC fonctionnera plus ou moins bien selon la qualité des applications - c.à.d. la qualité de l'âme, bonne ou mauvaise). Un programme pourra être sujet à amélioration (évolution de l'âme). Ainsi, l'âme représente "la personnalité" du PC.
- Les fichiers sont l'esprit. Je rajoute donc ici que dans cette métaphore ce devrait être le disque dur, comprenant absolument tous les fichiers des tous les programmes, qui devrait faire office d'esprit, le support étant éternel.

Somme toute, cette métaphore tient assez la route.

Mais, ce qu'il ne faut surtout pas oublier, c'est que l'esprit c'est le noyau divin et immortel, pas l'âme. Et c'est ce point précis qu'il me semblait que vous n'aviez pas compris. D'ailleurs c'est une confusion tout à fait courante sur laquelle les théologiens ont du mal à s'entendre. Il arrive que même dans les discussions avec les entités elles parlent d'esprit à la place d'âme et vis-versa.

Spirit sunny

Finalement, vous avez apprécié ma métaphore. study


Avec une différence...
Donc pour vous, c'est l'âme et non pas la conscience la partie "applicative" (logiciels)...

Et la conscience ? Où la situez vous?

_________________
Le véritable secret de la vie est de s'intéresser à une chose profondément et à mille autres suffisamment
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   30/4/2009, 11:20

cébé a écrit:
De colérique, incrédule limite athée, égocentrique, de mauvaise foi, impatient en tout, incapable de montrer de l'affection et j'en passe, mon père est devenu en quelques années (depuis 2005, environ) un ange de tendresse, de patience et de générosité envers sa famille élargie à des fils et filles de coeur, privilégiant l'amour propre des autres plutôt que se venger par exemple ..... une personnes que vous rencontreriez aujourd'hui, vous verriez comme une âme évoluée par quelques incarnations bien senties! ......
....Sûrement qu'il s'est réincarné plusieurs fois, ces 3 dernières années Very Happy

Mais selon moi, l'âge et la foi ont arrondi ses angles rugueux. Ha oui, que je vous dise : il s'est mis à une petite dévotion à la Vierge Marie. Notre Dame a de ces façon de nous faire faire des économies Very Happy

Avez-vous évoqué Marie, afin qu'elle vous débarrasse des esprits mauvais qui pourraient se glisser dans le channel que vous laissez ouvert en vous ? .... Vous ne prenez aucun risque, Marie est une Bonne Mère.

La dite "conversion" concerne les âmes qui ont déjà en elle cette bonté spirituelle. Cette dernière a été accultée durant l'enfance pour diverses raisons. Cela peut-être dû à l'éducation ou à un environnement rude et défavorable. Pour le moment nous discutons sur la rationalité d'une doctrine et, soyez en sûre (même si vous ne l'êtes pas ça ne changera rien), que lorsque je serai devant la vierge marie ou devant Jésus, si je sais aimer, j'aimerai.

Ceci dit vous oubliez une grande partie de l'humanité qui, même ayant eu des parents irréprochables, n'arriveront pas à se convertir durant cette vie. Certains n'arriveront même pas à se convertir devant Dieu. Il ne fait aucun doute que ces âmes sont mauvaises dès le départ, dès la naissance. Si leur choix, que vous croyez libre, s'oriente vers le refus de dieu, c'est que l'âme est d'une telle grossièreté qu'elle est totalement hermétique à la divinité. Comment, face à Dieu, une telle position est possible si toutes les âmes sont identiques et possèdent exactement la même lucidité et la même conscience? La seule explication vient justement de la qualité de la lucidité (discernement) et de la conscience. Le divin n'est pas encore assez remonter à la surface de celle-ci. C'est de toute évidence (en tout cas pour moi et pour beaucoup d'autres) un retard dans le processus évolutif et non un état irréversible. L'irréversibilité d'un état est d'ailleurs totalement contradictoire avec la notion de liberté et de libre arbitre. Si en toute liberté nous choisissons aujourd'hui (ou même dans l'au-delà) une direction, en toute liberté nous devons être en mesure de pouvoir changer de direction. La souffrance morale ne peut être éternelle, elle n'est que le signale d'alarme que nous sommes dans l'erreur (métaphoriquement, on apprend à plus se brûler lorsqu'on a subit une brûlure).

1. Pourquoi l'âme montre-t-elle des aptitudes si diverses et indépendantes des idées acquises par l'éducation ?
2. D'où vient l'aptitude extra-normale de certains enfants en bas-âge pour tel art ou telle science, tandis que d'autres restent inférieurs ou médiocres toute leur vie ?
3. D'où viennent chez les uns, les idées intuitives ou innées qui n'existent pas chez d'autres ?
4. D'où viennent chez certains enfants, les instincts précoces de vices ou de vertus ; ces sentiments innés de dignité ou de bassesse qui contrastent avec le milieu dans lequel ils sont nés ?
5. Pourquoi certains hommes, abstraction faite de l'éducation, sont-ils plus avancés les uns que les autres ?

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   30/4/2009, 11:51

Somebody a écrit:
spirit a écrit:

Voici comment moi je comprends la métaphore du PC.

- Le hardware c'est le corps (le véhicule terrestre qui accueille l'âme). J'ai envie de rajouter que ce sont les composants qui font fonctioner le PC, mais pas le disque dur qui me parait être la fonction de l'esprit.
- Les programmes sont l'âme (le PC fonctionnera plus ou moins bien selon la qualité des applications - c.à.d. la qualité de l'âme, bonne ou mauvaise). Un programme pourra être sujet à amélioration (évolution de l'âme). Ainsi, l'âme représente "la personnalité" du PC.
- Les fichiers sont l'esprit. Je rajoute donc ici que dans cette métaphore ce devrait être le disque dur, comprenant absolument tous les fichiers des tous les programmes, qui devrait faire office d'esprit, le support étant éternel.

Somme toute, cette métaphore tient assez la route.

Mais, ce qu'il ne faut surtout pas oublier, c'est que l'esprit c'est le noyau divin et immortel, pas l'âme. Et c'est ce point précis qu'il me semblait que vous n'aviez pas compris. D'ailleurs c'est une confusion tout à fait courante sur laquelle les théologiens ont du mal à s'entendre. Il arrive que même dans les discussions avec les entités elles parlent d'esprit à la place d'âme et vis-versa.

Spirit sunny

Finalement, vous avez apprécié ma métaphore. study

Avec une différence...
Donc pour vous, c'est l'âme et non pas la conscience la partie "applicative" (logiciels)...

Et la conscience ? Où la situez vous?

Bonjour somebody, Smile Cébé a tenté une réponse à la grande question et j'y ai répondu, j'attends aussi vos commentaires. Smile

En ce qui concerne la conscience, j'ai bien peur que nous nous lancions dans un débat très complexe. Ce n'est pas que ça ne m'intéresse pas, mais je dois aussi un peu travailler. Smile
La conscience revêt plusieurs aspects.
- Il y a celle de soi en tant qu'être physique et celle de soi en tant qu'être spirituel (âme). Rien qu'à ce niveau nous pouvons déjà facilement remarquer que nous n'avons pas tous le même degré d'évolution de conscience - les athées se contentant de se reconnaitre comme étant exclusivement un être physique.
- Ensuite on peut dire que nous sommes plus ou moins conscients de telle et telle chose en fonction de la connaissance que nous en avons. Si vous réfléchissez bien à la conscience (prise pour le moment dans un sens large), vous vous apercevrez que certains ont une conscience innée du juste et du faux (également non explicable sur une seule vie). Cela peut concerner toutes sortes de domaines, aussi bien artistique, commercial, religieux ou politique.

La conscience qui nous préoccupe et celle du bien et du mal. Ceux qui font le mal ne sont-ils pas qualifiés d'inconscients? Et bien il est là le point! la conscience a besoin d'évoluer, et dans tous les domaines. Où se situe-t-elle? La conscience du soi spirituel est d'abord dans l'esprit émané de dieu. Ensuite, lorsque cet esprit s'incarne, IL PERD CONSCIENCE DE SOI EN TANT QU'ESPRIT. Avant que cette conscience du soi spirituel ne refasse surface, l'homme (qui lui engendre l'âme) doit passer par un cycle d'incarnations obligatoires.

Ainsi, le temps que prend la conscience spirituelle pour renaître et redevenir ce qu'elle était au départ (UN ESPRIT PUR éMANé DE DIEU), deux consciences entre en conflit: celles qui correspond aux besoins du corps et celle qui correspond aux besoins de l'esprit. L'une a conscience de ses besoins égoïstes et matérialistes et l'autre de ses besoins spirituels. Ce sont ces deux consciences ensembles qui forment LA conscience telle que nous nous la représentons. C'est un espèce de conflit entre le bien et le mal. Selon le degré de conscience du moi spirituel, on sera plus ou moins bon.

En conclusion, la conscience moyenne (celle de l'esprit divin et celle du corps), se situe dans l'âme. C'est elle qui donne l'intention (bonne au mauvaise, selon son évolution) sous l'action de la volonté. Dans la métaphore c'est dans le programme. Si le programme est bon, le fichier réalisé sera bon. Dans cette conscience, par l'intermédiaire de l'esprit (celui divin et pas le mental humain) Dieu est présent et prend, en quelque sorte, petit à petit le contrôle. C'EST à CETTE CONSCIENCE Là QUE PERSONNE NE PEUT SE SOUSTRAIRE, ABSOLUMENT PERSONNE! ATHéES OU CROYANTS, CATHOLIQUES OU ISLAMISTES ETC...

Je suis désolé, chère somebody, mais je suis maintenant très en retard et je sais que mon analyse est très schématisée. Nous continuerons petit à petit.

A plus tard.
Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
Somebody

avatar

Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   30/4/2009, 12:47

spirit a écrit:


Bonjour somebody, Smile Cébé a tenté une réponse à la grande question et j'y ai répondu, j'attends aussi vos commentaires. Smile


A plus tard.
Spirit sunny

Quelle question? Je ne la vois pas. Pouvez vous reformuler cette question en question :bougie: ?

_________________
Le véritable secret de la vie est de s'intéresser à une chose profondément et à mille autres suffisamment
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La réincarnation est-elle un dogme?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La réincarnation est-elle un dogme?
Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Canonisation et Infaillibilité
» La théorie de l'évolution est elle un dogme ?
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce
» Une religion est-elle une secte qui a réussi ?
» La prière vaut-elle un antidépresseur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: