DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "4mois, 3semaines, 2jours"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: "4mois, 3semaines, 2jours"   Mar 02 Oct 2007, 10:27

Je voudrais avoir votre avis sur le film: "4mois, 3semaines, 2jours"... MERCI!


http://www.lefigaro.fr/france/20070725.WWW000000205_la_palme_dor_autorisee_dans_les_colleges.html
Revenir en haut Aller en bas
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Mar 02 Oct 2007, 14:02

14 lecture et aucuns avis??? hé ben!
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Mar 02 Oct 2007, 17:39

Personellement je ne l'ai pas vu.

Par contre les critiques en France semblaient être assez partagés.

Pour ma part, ayant des enfants en bas âge et considérant le foetus comme un être humain à part entière, je crois que j'aurais du mal à voir un tel film. Déjà que certains sites américains donnent ouvertement des images de foetus avortés qui me donnent envient de pleurer...
Revenir en haut Aller en bas
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Mar 02 Oct 2007, 18:22

Je ne l'ai pas vu non plus...et n'ai pas vu ces images de foetus avortés non plus...
J'ai aussi des enfants en bas age et sachant que le film pourrait être diffusé dans les lycées et les collèges même si je n'y suis pas directement conscerné me...perturbe!!!

Je vous fait partager une info que j'ai reçu:

"lettre mensuelle de GèneEthique de septembre 2007."

« 4 mois, 3 semaines, 2 jours » : un film pédagogique ? Jean-Marie Le Méné
Le film « 4 mois, 3 semaines, 2 jours » a fait l’objet, en France, d’une critique unanimement positive voire louangeuse. Or sur un sujet aussi politiquement correct dans notre pays que celui de l’avortement, cette unanimité est suspecte. Elle est même troublante.

Un mauvais film sur l’avortement
Il ne s’agit pas d’une œuvre majeure sur l’avortement, pour la raison fondamentale que le sujet n’est pas traité. Je ne dis pas que le sujet n’est pas traité comme je voudrais qu’il le soit. Je dis que le sujet n’est pas traité du tout. Ce qui est traité, et sans doute bien traité, c’est l’interdiction et la répression de l’avortement par le régime communiste de Ceaucescu et les moyens de les contourner, ce qui est totalement différent.
Alors qu’on est confronté à une question de principe, la suppression d’une vie humaine, il n’est question que de mise en œuvre : comment y parvenir. Si c’était l’avortement lui-même qui avait été le cœur du sujet abordé, la question de la conscience n’aurait pas pu être évitée. Elle s’imposait et imposait un positionnement dans un sens ou dans un autre. On ne peut pas aborder une question qui est essentiellement, par définition, d’ordre moral, sans en dire un mot. Transposez à d’autres situations qui concernent la mort (peine de mort, génocides…) et vous verrez, il n’y a aucun contre exemple. Or aucun des protagonistes ne se pose, à aucun moment, l’ombre d’une question morale sur la nature de l’acte lui-même qui va être commis. Est-il bon ou mauvais ? Dois-je ou puis-je le faire ou non ? Le rôle de la conscience, l’existence d’une norme intériorisée ou l’exercice de la liberté par rapport à la nature homicide de l’acte lui-même ne sont visiblement pas la préoccupation du cinéaste. Il ne saurait être question ici de le lui reprocher.
Mungiu a fait un film sur l’oppression communiste en Roumanie et pris comme exemple l’avortement. Il a mis en scène des personnages qui se demandent seulement comment ils vont s’y prendre pour organiser et financer un avortement clandestin en Roumanie. Rien de plus.

Une vision amorale de l’amitié
Il y a une autre raison qui incite également à dire que le film de Mungiu n’est pas un grand film. C’est sa conception de l’amitié. Personne n’en a parlé. Au contraire, le journal La Croix titre un de ses articles : « C’est aussi une histoire d’amitié et de solidarité ». Mais quelle est aujourd’hui la conception qu’on a de l’amitié ? Aider une copine à avorter sans se — ni lui — poser de question et appeler cela de l’amitié, c’est tout de même une vision pour le moins réductrice de l’amitié. La plus grande faiblesse du film est peut être là. Que la femme concernée par une grossesse inattendue n’y voit pas clair et qu’on ne lui demande pas de s’expliquer à l’écran, soit. Mais le rôle tenu par l’amie, généreuse et compatissante, est absolument central. C’est le rôle principal.
Est-ce elle la grande figure du film, celle qui tire l’histoire vers le haut, qui risque d’inspirer les malheureux élèves à qui on va en infliger la projection ?

La pédagogie de la neutralité
Ensuite, cette œuvre offre-t-elle une dimension pédagogique, comme les commentateurs ont cru la déceler ? Pour que ce soit le cas, il aurait fallu que le film comporte intrinsèquement des éléments qui permettent au spectateur — en l’occurrence collégien ou lycéen ! — de se forger une opinion et donc de progresser dans sa réflexion. Où sont ces éléments de discernement ? Quels sont les passages qui soulignent la gravité morale de l’acte ? Ils sont inexistants. Tout ce qu’on sait, c’est que les héros risquent de ne pas pouvoir payer, de se faire virer de l’hôtel, d’aller en prison, d’attraper une infection… L’information est complète sur les risques de la clandestinité, elle est neutre sur la connotation morale de l’avortement. C’est bien aujourd’hui le seul acte humain apparemment inconséquent et dont on accepte individuellement et collectivement l’inconséquence.
Dès lors, le spectateur est inéluctablement conduit à penser qu’il vaut mieux vivre en France où l’avortement est encadré. Franchement, il est difficile d’imaginer qu’un lycéen ou un collégien moyen, baignant dans le relativisme ambiant, et sous l’influence de maîtres dont on a du mal à penser qu’ils soient majoritairement capables d’oser un soutien explicite à la culture de vie, puisse aboutir seul à une conclusion différente.
Objectivement, le drame de l’avortement, c’est la suppression de la vie d’un être humain. Ici, le drame de l’avortement c’est de savoir si les protagonistes vont enfin y arriver…

Extraits de l’article de Jean-Marie Le Méné, « 4 mois, 3 semaines, 2 jours : un film âprement amoral », Liberté Politique, 8/09/2007.

Je trouve ce discourt asser juste sans avoir vu le film...et vous? Quand pensez vous??
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Mar 02 Oct 2007, 18:27

J'ai également un à priori fortement négatif. A voir.
Mais ce n'est qu'une goutte de plus dans l'océan malheureusement...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Mer 03 Oct 2007, 10:18

Il y a deux questions que je me pose concernant ce film :

Pourquoi a-t-il été présenté comme film pédagogique ? Quel était le but pédagogique recherché ?

Quel impact ce film peut-il avoir sur des jeunes ? Si il y a des images du foetus avorté, quelle que soit l'orientation morale du film, cela peut avoir un impact au niveau de la conscience personnel quant à considérer le foetus ou non comme un être humain.

Je pense notamment à l'anecdote que donnait un franciscain du Bronx alors qu'il participait à une manifestation pro-life devant un clinique pratiquant l'avortement (manifestations très courantes aux Etats Unis). Il y avait là une photo d'un foetus de quelques semaines dans le ventre de sa mère. Une petite fille qui passait par là avec son père lui dit alors "regarde papa, un petit bébé". Le frère disait qu'il avait été frappé par cette phrase de la petite fille, effectivement, disait-il, le foetus est un petit bébé, un petit être humain.

Pour en revenir au film, sans l'avoir vu, je ne comprends, a priori, pas pourquoi un film sur ce sujet peut être choisi comme film pédagogique.

J'aimerai bien avoir l'avis de personnes l'ayant vu...
Revenir en haut Aller en bas
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Mer 03 Oct 2007, 10:57

Moi aussi....des avis s'il vous plait??
Revenir en haut Aller en bas
fleurdoranger



Féminin Messages : 646
Inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Mer 03 Oct 2007, 13:15

Je ne l'ai pas vu et je ne paierai certainement pas pour aller voir de telles horreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Mer 03 Oct 2007, 19:01

fleurdoranger a écrit:
Je ne l'ai pas vu et je ne paierai certainement pas pour aller voir de telles horreurs.

scratch

Je n'ai malheureusement pas vu le film, mais je pars moi avec un avis fort positif, étant donné qu'il a recu la palme d'or.
D'autre part, d'après des critiques que j'ai lues, il semble abordé la question de l'avortement avec beaucoup de pudeur.
Revenir en haut Aller en bas
Jehova



Messages : 243
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Mer 03 Oct 2007, 19:06

horreurs???
Je rappelle que vous habitez de l'autre coté de la rue là ou vous êtes tous semblables les uns aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
fleurdoranger



Féminin Messages : 646
Inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Jeu 04 Oct 2007, 00:58

quand je dis horreur,je veux dire que pour moi le cinéma doit me faire rêver ou bien m'informer sur un sujet qui m'intéresse.Hors l'avortement ne constitue pas un sujet assez motivant pour que je paie pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Jeu 04 Oct 2007, 07:33

Petrum a écrit:
fleurdoranger a écrit:
Je ne l'ai pas vu et je ne paierai certainement pas pour aller voir de telles horreurs.

scratch

Je n'ai malheureusement pas vu le film, mais je pars moi avec un avis fort positif, étant donné qu'il a recu la palme d'or.
D'autre part, d'après des critiques que j'ai lues, il semble abordé la question de l'avortement avec beaucoup de pudeur.

Cher Petrum,

La palme d'or n'est hélas pas toujours un critère positif.

Cannes est le Temple du politiquement correct et on a vu ce festival donner des prix spéciaux à des thèses politiques partisanes voire scandaleuses comme le fameux film "Les nuits fauves" racontant avec "miséricorde pour le criminel", comment un pauvre Sidéen contaminait volontairement (mais vous comprenez, il souffrait le pauvre !) des filles.


Donc, l'unanimité est effectivement suspecte.

Pour le moment, en France, l'avortement est considéré comme la plus grande avancée dans la libération de la femme (c'est l'idée des ex MLF de mai 68).

Donc ceci:
Citation :

Ce qui est traité, et sans doute bien traité, c’est l’interdiction et la répression de l’avortement par le régime communiste de Ceaucescu et les moyens de les contourner, ce qui est totalement différent.

est probablement un bon résumé. Je rappelle que, en France, dire publiquement son opposition à la loi sur l'IVG est passible de sanctions.

Mais je n'ai pas vu non plus le fim. Peut-être y a-t-il d'autres choses cahées...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Ven 05 Oct 2007, 02:38

bonjour Arnaud ,

je reprend un bout de ton texte précédent pour en faire un non sens "secret des assassins en blouse blanche et autres décrétteurs du crime étatisé !"

. Je rappelle que, en France, dire publiquement son opposition à la loi sur l'IVG est passible de sanctions.
et si vous désobéissez a la loi du crime d'état, on vous avorte a l'âge adulte ça s'appel désormais une IVA=intéruption volontaire d'Adulte.

suffit que ce soit légale pour que le crime n'en soit pas un !

y a aussi les IVV interruption Volontaire des Vieux !

et des IVC même chose mais pour chômeur

dormons tranquille on sait assassiner en faisant propre !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Ven 05 Oct 2007, 07:24

Cher Theodoric, c'est vrai.

Un monde sans Dieu poerd peu à peu toute morale de la vie et finit par réduire l'homme à sa version passagère, en bonne santé et capable de plaisir avant que la mort ne le rattrape.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Mar 09 Oct 2007, 14:52

Théodéric a écrit:

. Je rappelle que, en France, dire publiquement son opposition à la loi sur l'IVG est passible de sanctions.
et si vous désobéissez a la loi du crime d'état, on vous avorte a l'âge adulte ça s'appel désormais une IVA=intéruption volontaire d'Adulte.

suffit que ce soit légale pour que le crime n'en soit pas un !

y a aussi les IVV interruption Volontaire des Vieux !

et des IVC même chose mais pour chômeur

dormons tranquille on sait assassiner en faisant propre !

Je ne savais pas ça!???
Cela existe pour de bon??
Mais comment peut 'on faire une IVA? IVC?...Pour IVV oui, ça on en parle asser à la radio, TV...Je ne savais pas que ça portait ce nom mais je connaissais rien que par le grand débat dernier avec Maïa Simon...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Mar 09 Oct 2007, 16:22

Le fil qui chante a écrit:


suffit que ce soit légale pour que le crime n'en soit pas un !

y a aussi les IVV interruption Volontaire des Vieux !

et des IVC même chose mais pour chômeur

dormons tranquille on sait assassiner en faisant propre !

Je ne savais pas ça!???
Cela existe pour de bon??
Mais comment peut 'on faire une IVA? IVC?...Pour IVV oui, ça on en parle asser à la radio, TV...Je ne savais pas que ça portait ce nom mais je connaissais rien que par le grand débat dernier avec Maïa Simon...[/quote]

Non, cela n'existe pas mais Theodoric voulait montrer comme ce qui est LEGAL devient vite MORAL.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Mar 09 Oct 2007, 16:25

Ah OUF!!! J'ai eu peur d'un coup!!! ;)

C'est si vrais, oui!
Revenir en haut Aller en bas
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: "4mois, 3semaines, 2jours"   Mer 10 Oct 2007, 09:44

L'Association "SOS EDUCATION" a lancé une pétition pour que ce film ne soit pas diffusé dans les collèges et lycées. Elle cite dans sa lettre les extraits des différents journaux ci-dessous:
- Studio: "[ce film] est d'une violence et d'une ambiguïté à faire froid dans le dos".
- New York Times: "Ce film s'apparente à plusieurs moments à un film d'horreur".
- Libération, 18 mai 2007: "le réalisateur...[va] jusqu'à oser un plan de foetus, insoutenable, sanglant et long, mais surtout inanimé, que l'on trouverait scandaleux partout ailleurs "...
- Le Monde 27 mai 2007: "La scène centrale du film [est] un insupportable huis clos au cours duquel l'avorteur, prototype du salaud ordinaire, se livre, sous couvert de morale, à un abject chantage sexuel.....Le second [plan], plus scabreux, est un surprenant travelling vertical qui quitte le visage d'Otilia regardant longuement le foetus sur le sol de la salle de bain pour se fixer brièvement sur la chose elle-même, abstraction grotesque de viscères empaquetés dans une serviette".

Il est déjà dificile de préserver ses enfants des atrocités diffusées par le cinéma, la TV, et Internet, mais si c'est maintenant l'école elle-même qui leur montre ces films, en tant que parents, nous sommes piégés !!!

D'après SOS EDUCATION, ce film n'est pas un film pour ou contre l'avortement; c'est avant tout l'histoire dramatique et inspirée de faits réels d'une jeune fille qui accepte de se faire violer pour payer l'avortement clandestin d'une amie, avortement pratiqué dans des conditions ignobles.

Voilà les renseignements que je viens de recevoir
Revenir en haut Aller en bas
 
"4mois, 3semaines, 2jours"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pêcheurs de l'extrême du bar "Le poisson-roi".
» Une soirée "soin de soi".
» HELP! "nos fétiches" (nègre de Surinam)
» Notre-Dame du Mont-Carmel et le Saint Scapulaire et le commentaire du jour "Venez à moi"
» être "au niveau divin"... en soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: