DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Trois Archanges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pommerot



Messages : 183
Inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Trois Archanges   Sam 29 Sep 2007, 14:28

Bonjour, aujourd'hui journée des anges!

J'en profite pour parler un peu de nos trois archanges Gabriel, Raphaël et Michel.
Comme le dit si bien l'évangile du jour, vous verrez les anges de Dieu monter et descendre au dessus du Fils de l'homme (Jean 1,51)

Ils descendent en effet tout habillés dans la grâce de Dieu qui vient apporter sur terre la bonne nouvelle du ciel.
Nos saints ne jubilent ils pas devant Dieu?

Ils remontent en faisant monter au ciel nos prières et nos actions de grâce.

Gabriel pour le premier ciel et la première terre: l'annonciateur.

Raphaël pour le second ciel et la seconde terre: le guerisseur.

Michel enfin pour le troisième ciel et la troisième terre: Le chevalier de la victoire finale dans l'esprit (Ap 12,7).
Revenir en haut Aller en bas
Jehova



Messages : 243
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Sam 29 Sep 2007, 14:54

IL n'y a qu'un seul Archange, le Mickael, me semble t-il.
Revenir en haut Aller en bas
sebangel



Messages : 548
Inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Sam 29 Sep 2007, 15:31

les archanges sont aux nombres infinis comme la creation elle meme est infini, car le createur lui meme cree a l infini.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Sam 29 Sep 2007, 16:23

sebangel a écrit:
les archanges sont aux nombres infinis comme la creation elle meme est infini, car le createur lui meme cree a l infini.

Il redst impossible que leur nombre soit "infini".

Car tout ce que Dieu fait est mesuré.

Par contre, les anges, dans leur ensemble, sont extrêmement nombreux, comme d'ailleurs les hommes qui sont passés sur la terre et qui sont peut-être 100 milliards.

Citation :

Gabriel pour le premier ciel et la première terre: l'annonciateur.

Raphaël pour le second ciel et la seconde terre: le guerisseur.

Michel enfin pour le troisième ciel et la troisième terre: Le chevalier de la victoire finale dans l'esprit (Ap 12,7).

Très bien vu: attribuer un ange spécifique à chacun des trois premiersq lieux par où passe l'homme.

RAPPEL:

Le premier Ciel, c'est ici-bas.

Le second Ciel, c'est le passage de la mort, entre ce monde et l'autre.

Le troisième Ciel, où saint Paul est monté lors de sa conversion, c'est l'endroit où paraît le christ dans sa gloire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
pommerot



Messages : 183
Inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Sam 29 Sep 2007, 17:44

Jéhova,
Je n'ai jamais dit que les anges n'étaient que trois, je parle de trois d'entre eux; certains ont des fonctions bien particulières. (Tobie, 12,15).
Revenir en haut Aller en bas
Jehova



Messages : 243
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Sam 29 Sep 2007, 17:47

Ils sont 12 ou 13
Revenir en haut Aller en bas
Thiebault



Messages : 297
Inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Sam 29 Sep 2007, 21:41

En effet, on peut penser que les archanges sont au nombre de sept. De même, on peut penser que les anges qui ont révélé leur identité soient des anges supérieurs, dits "archange".

Jehovah, la thèse d'un seul archange est défendue par les témoins de...Jéhovah (Very Happy) pour soutenir leur croyance non biblique de l'analogie Jésus/Michel.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Sam 29 Sep 2007, 21:48

Cher Thiebaut,

D'après le docteur angélique (saint Thomas d'Aquin), les sept anges qui se tiennent devant la face de Dieu sont de l'Ordre des Kérubim.

Les archanges, qui sont des hiérarchies inférieures, sont plus proches de nous et sont enoyés en mission sur terre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Dim 30 Sep 2007, 04:29

pommerot a écrit:
Jéhova,
Je n'ai jamais dit que les anges n'étaient que trois, je parle de trois d'entre eux; certains ont des fonctions bien particulières. (Tobie, 12,15).

bonjour pommerot,

pour ma part je comprend qu'un Archange est le représentant en Chef et la voix d'une hiérarchie angélique , trés unis qui ne cherche pas a être identifié en une multitude,

tiens on va prendre l'exemple de ce que les homme refuse en ce monde : Dieu a nommé Pierre Voie et Puissance d'autorité sur la multitude des croyants, si on est fidèle a Dieu , la voix et la présence de Pierre suffit pour nous représenter tous et en même temps il n'est perçu que comme l'Eglise a ceux a qui il parlerait, mais pour la puissance d'action il aurait avec lui toute l'unité de l'Eglise pour accomplir la volonté de Dieu.
Ainsi il y a t il derrière chaque archange toute une multitude silencieuse mais agissante chacune avec les qualités liées au niveaux et charges comme tu as essayer de le définir.

Par contre je ne les mettrais pas les uns au dessus des autres, mais plutôt a l'horizontale Tous par rapport a leur action respective.
l'accomplissement d'un ordre Céleste lié a la charge d'un Archange est de s'unir vraiment comme un Seul, et leurs avancement en Dieu tiens aussi a leurs fidélité a nous aider, on s'en rend mal compte, mais sans leur aides incessante nous ne progresserions que trés trés mal, même psychologiquement. Pour moi le fait que le démon ai déserté sa place fait que nous peinons a accomplir nos âmes, y a un trou ! car le plus petit dans la création a besoin de tout ces frères pour s'accomplir entierement.
un peu comme des enfants qui sont élevé dans un mauvais climat familiale on des tas de difficultés en toujours genre.
ainsi ils doivent veiller a notre bien être en étant d'autant plus parfait en leur propre vie afin que cela nous soit bon. et cela colle assez bien parce que tu défini pour leur charge.
on pourrais dire que la Vie céleste est comme le psychisme Divin, ou l'organigramme de l'Esprit, mais c'est une image .
Si le psychisme céleste est bléssé alors ceux qui abordaient la Vie sont cassé= nous. c'est pour cela que Jésus est pour nous La Vie Spirituelle ! mais aussi la Vraie vie d'Homme ! c'est l'Indsipensable incarnation !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Dim 30 Sep 2007, 07:45

Chers amis,

Je profite de ce suujet pour rappeler ceci:


Voilà ce qu'en dit en effet saint Thomas (somme théologique Ia pars).

Quand les anges furent créés, ils avaient reçu en eux la totalité des connaissances naturelles qu'il leur faudrait pour façonner le monde pour les futurs hommes.

Lorsqu'ils se regardèrent mutuellement, juste après leur création, voici la hiérarchie qu'ils établirent, fondée sur le critère suivant: Le premier est le PLUS GRAND EST LE PLUS NOBLE, c'est-à-dire, pour de purs esprits, le plus INTELLIGENT:

Tous mirent donc, au sommet, Dieu:
DIEU

1, 2, 3: Chérubins, Séraphins, Trônes
4, 5, 6: Puissance, Vertus, Dominations,
7, 8, 9: Principautés, archanges, anges

Djinns (esprit + psychisme) (hypothétique. Uniquement chez les musulmans et peut-être chez saint Paul).

hommes (esprit + psychisme + physique)

animaux (psychisme + physique)
plantes (physique)
minéraux.


Les neuf choeurs d'anges sont donc l'ordre premier qu'ils se sont donnés avant que Dieu ne révèle l'autre ordre qui allait tout bouleverser:
Citation :
"Le premier est le plus petit".

C'est donc une hiérarchie d'INTELLECTUELS entièrement au service de l'oeuvre créatrice de Dieu.

1) Donc, comme dans un gouvernement, au sommet, il y a les MINISTRES. Ils ne quittent jamais la contemplation des plans de Dieu.
Au dessus de tous, il y a donc les Séraphins (Connaissance pure). Et le plus grand des séraphin est "Porte-Lumière" (Lucifer).

I. Chœurs supérieurs

Chérubins = Connaissance lumineuse (Lucifer en est un)
Séraphins = Feu, Amour volontaire
Trônes = Puissance


Ces trois choeurs d'anges vont donc communiquer les intentions générales de Dieu aux autres:
Citation :
"Il nous faut structurer un monde provisoire ainsi que d'autres mondes à partir de la matière créée dans le big Bang."

2) Au dessous et à leur service vont apparaître les trois choeurs des préfets. Ils organisent concrètement ce monde. Ce sont des ingénieurs polytechniciens. Ils façonnent les galaxies, les planètes, les espèces vivantes. Ce sont les "vertus" qui façonnent les espèces vivantes.


II. Préfets

Dominations (ont orienté les premières énergies de la matière)
Puissances (façonnent l’ordre de la physique)
Vertus = ‘ce sont eux qui ont organisé la vie, la génétique


3) Enfin, il y a les agents de terrain. Il s'occupent des choses concrètes. Au dessus, les Princes veillent à la survie des espèces et des Etats, des groupes humains. Les Archanges ont des missions particulières (annoncer les messages, faire des prodiges, guérir). Enfin les anges inférieurs (donc les plus proches de nous) s'occupent des personnes individuelles. C'est la plus belle mission.


III. Anges, acteurs de terrain

Principautés : Princes (s’occupe des nations et des espèces animales)
Archanges : (s’occupent des grandes missions) On en connaît trois : Raphaël (Dieu guéri) Gabriel (j’annonce), Mikaël (comme Dieu)
Anges gardiens
(s’occupent de chaque personne humaine)



Lorsque Dieu parla et que les démons se révoltèrent, ils gardèrent leur intelligence naturelle donc leur hiérarchie est toujours conservée.

Mais dès le départ, Lucifer subit l'horreur: un simple Archange (Mikaël) lui signifia son mensonge:
Citation :
"Es-tu comme Dieu? Tu te révoltes contre lui? Tu dis que c'est par amour pour sa noblesse. En vérité, c'est ta place de Roi que tu veux garder."

Aujourd'hui, TOUT EST CHANGE:

La hiérarchie commence ainsi:
DIEU - MARIE


On ne sait plus qui est premier. Ils sont uns.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jehova



Messages : 243
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Dim 30 Sep 2007, 14:41

Gabriel fait plis qu'annoncer,
Il Averti, il juge et fait rendre justice par son bras armé.
Cher arnaud, auriez vous une définitions complète des castes d'anges ?
Car en fait je ne trouve rien de bien clair si vous voyez ce que je veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Dim 30 Sep 2007, 15:06

Cher Jéhovah, voici l'histoire des anges:

Comment vous la résumer?

Ce sont des êtres immensement intelligents, créé par Dieu en premier. Ce sont de purs esprits,

Au moment de leur création, ils se structurèrent en une hierarchie fondée sur l'INTELLIGENCE.

Ils reconnurent tous comme le plus intelligent l'un d'entre eux LUCIFER.

Tous adoraient le Dieu créateur que, sans voir face à face, ils induisaient comme cause de leur être et de leur beauté.

Les anges surent dès ce premier moment qu'ils participeraient à la création d'autres être, dont l'homme et la femme. Cela leur parut un intéressant travail d'ingénierie. Aucun n'eut d'objection à ce projet divin.

Le monde aurait pu rester ainsi toujours, structuré autours de cet ordre de noblesse.



Puis Dieu parla. Et ce qu'il dit tient en ce petit paragraphe:

Citation :
Je vous ai créée pour que vous me voyiez face à face.

Mais nul ne peut me voir sans devenir tout humble et tout amour, car je suis ainsi.

Je vous demande de devenir anges gardiens pour l'homme et la femme que je créerai avec votre coopération.


Je suis sûr que vous ne voyez pas quel problème posa cette révélation. En fait, pour les chrétiens, c'est elle qui bouleversa le monde.

Car Lucifer comprit immédiatement ce qu'elle signifiait:

L'ordre serait donc fondé non sur l'intelligence et la dignité, mais sur la petitesse et l'amour? Lucifer comprit immédiatement qu'il serait battu par ... certaines femmes (plus encore que par les hommes). C'est donc à cause de la femme qu'il se révolta.


De nos jours, tout son comportement s'explique par cette révolte. Il a créé un monde fondé sur son projet, un monde où on vit comme des êtres intelligents, spirituels, mais où la valeur de l'humilité et de l'amour poussés jusqu'à l'ultime sont méprisées.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Dim 30 Sep 2007, 15:10

Quant aux 9 choeurs d'anges, voici l'article de saint Thomas qui en parle.

Citation :

Ia pars, QUESTION 108: HIÉRARCHIES ET ORDRES ANGÉLIQUES

Il faut maintenant considérer l'organisation des anges en hiérarchies et en ordres; car, nous l'avons dit, les anges supérieurs illuminent les anges inférieurs, mais non réciproquement.
1. Tous les anges appartiennent-ils à une seule hiérarchie? - 2. Y a-t-il un ordre unique dans une même hiérarchie? - 3. Dans un même ordre y a-t-il plusieurs anges? - 4. La distinction des hiérarchies et des ordres tient-elle à la nature des anges? - 5. Noms et propriétés de chaque ordre. - 6. Rapports mutuels des différents ordres. - 7. Ces ordres subsisteront-ils après le jour du jugement? - 8. Les hommes sont-ils élevés aux ordres angéliques?



ARTICLE 1: Tous les anges appartiennent-ils à une seule hiérarchie?


Objections:
1. Il semble bien, car, puisque les anges sont les plus haut placés parmi les créatures, il faut dire qu'ils sont répartis au mieux. Or, la meilleure répartition d'une multitude est celle qui rassemble cette multitude sous un commandement unique, comme le montre clairement Aristote. Et comme une hiérarchie n'est pas autre chose qu'un gouvernement sacral, il apparaît que tous les anges appartiennent à une seule hiérarchie.
2. Denys écrit: "La hiérarchie est ordre, science et action. " Mais tous les anges ont en commun le même ordre de rapports avec Dieu, qui est l'objet de leur connaissance et la règle de leurs actions. Ils appartiennent donc tous à une hiérarchie unique.
3. Le gouvernement sacral, que l'on appelle hiérarchie, se trouve aussi bien chez les hommes que chez les anges. Mais tous les hommes n'ont qu'une seule hiérarchie. Donc tous les anges aussi.
Cependant:
Denys distingue trois hiérarchies chez les anges.
Conclusion:
La hiérarchie, on vient de le dire, est un gouvernement sacral. Or, par le nom de
gouvernement, on entend deux choses: le chef lui-même, et la multitude rangée sous son obéissance. Donc, puisque Dieu est le seul chef, non seulement de tous les anges, mais aussi des hommes et de toute création, non seulement les anges, mais toute la créature rationnelle, parce qu'elle peut participer aux vérités sacrées, forment une seule et même hiérarchie, selon cette parole de S. Augustin: "Il y a deux cités ou sociétés: l'une formée par les bons, anges et hommes, l'autre par les mauvais. "
Mais si l'on envisage le gouvernement du côté de la multitude rangée sous l'obéissance du chef, alors le gouvernement est appelé unique quand la multitude peut être régie d'une seule et même manière. Au contraire les groupes qui ne peuvent être gouvernés de la même manière par le chef relèvent de principautés différentes: par exemple, sous un roi unique, il y a différentes cités régies par des lois et des ministres divers.
Or il est manifeste que les hommes reçoivent les illuminations divines d'une autre façon que les anges. Ceux-ci les perçoivent dans leur pureté intelligible, les hommes les perçoivent sous des similitudes sensibles, comme l'affirme Denys. Il faut donc distinguer la hiérarchie humaine de la hiérarchie angélique.
Et de même, il y a lieu de distinguer trois hiérarchies chez les anges. Nous avons dit plus haut, à propos de la connaissance angélique, que les anges supérieurs avaient une connaissance de la vérité plus universelle que les anges inférieurs. Or, cette prise de connaissance universelle peut se distinguer selon trois degrés chez les anges. Car les raisons des choses au sujet desquelles les anges sont illuminés, peuvent être envisagées de trois manières. Premièrement, en tant qu'elles procèdent du premier principe qui est Dieu; et ce mode de connaissance convient à la première hiérarchie qui est en relation immédiate avec Dieu, et qui se trouve placée, comme le dit Denys: "dans le vestibule de la divinité ". - Deuxièmement, on peut considérer les raisons des choses en tant qu'elles dépendent des causes créées universelles, lesquelles sont déjà de quelque façon multiples; et ce mode de connaissance convient à la deuxième hiérarchie. - En troisième lieu, enfin, on considère les raisons des choses dans leur application aux réalités individuelles et dans leur dépendance envers leurs causes propres; et ce mode de connaissance convient à la dernière hiérarchie. Ceci apparaîtra davantage quand nous traiterons de chacun des ordres angéliques. Ainsi il y a lieu de distinguer plusieurs hiérarchies chez les anges, si l'on se place au point de vue de la multitude régie par le chef
Dès lors il est évident que l'on s'égare, et qu'on parle contre l'intention de Denys, lorsqu'on prétend placer chez les personnes divines une hiérarchie que l'on appelle " supercéleste ". Entre les personnes divines il y a un ordre de nature non un ordre hiérarchique. Car, écrit Denys: "L'ordre hiérarchique consiste en ce que les uns sont purifiés, illuminés et perfectionnés, tandis que les autres purifient, illuminent et perfectionnent. " N'introduisons jamais cette inégalité entre les personnes divines.
Solutions:
1. La raison sur laquelle s'appuie l'objection part du gouvernement envisagé du côté du chef; le meilleur, en effet, c'est que la multitude soit régie par un chef unique, comme le veut Aristote dans le passage cité.
2. Au point de vue de la connaissance de Dieu que tous les anges voient de la même manière, c'est-à-dire dans son essence, il n'y a pas lieu de distinguer des hiérarchies parmi les anges. Mais il n'en est pas de même quant aux raisons des choses créées.
3. Tous les hommes appartiennent à la même espèce, et possèdent un même mode d'intellection qui leur est connaturel. Ce n'est pas le cas des anges, si bien que l'analogie ne vaut pas.


ARTICLE 2: Y a-t-il un ordre unique dans une même hiérarchie?


Objections:
1. Il semble que dans une même hiérarchie il n'y ait pas plusieurs ordres. Car si on multiplie la définition, on multiplie le défini. Mais, d'après Denys, la hiérarchie est un ordre. S'il y a plusieurs ordres, il n'y aura plus une seule hiérarchie, mais plusieurs.
2. Divers ordres représentent divers degrés. Mais les degrés, chez les esprits purs, résultent de la diversité des dons spirituels. Or, chez les anges, les dons spirituels sont communs, car, selon le Maître des Sentences, " ils ne possèdent rien en particulier". Il n'y a donc pas divers ordres angéliques.
3. Dans la hiérarchie ecclésiastique, on distingue les ordres d'après le rôle de chacun d'eux, qui est de purifier, d'illuminer et de perfectionner. À l'ordre des diacres, il convient de purifier; à l'ordre des prêtres, d'illuminer; à l'ordre des évêques' de perfectionner: c'est la doctrine de Denys. Or chaque ange purifie, illumine et perfectionne. Il n'y a donc pas lieu de distinguer des ordres angéliques.
Cependant:
l'Apôtre écrit aux Éphésiens (1, 2 1) que Dieu a établi le Christ-homme " au-dessus de toute Principauté, Puissance, Vertu, Domination ". Ce sont là différents ordres angéliques, et certains d'entre eux appartiennent à une même hiérarchie, comme il apparaîtra plus loin.
Conclusion:
Une hiérarchie est un gouvernement unique, c'est-à-dire une multitude ordonnée et unifiée sous l'autorité d'un chef. Or ce serait une multitude non pas ordonnée, mais confuse, si, dans cette multitude, il n'y avait pas divers ordres. C'est donc la nature même de la hiérarchie qui requiert la diversité des ordres, et cette diversité s'établit d'après celle des offices ou activités.
C'est ainsi que, dans une seule cité, on voit clairement les ordres se répartir d'après les activités diverses; il y a l'ordre de ceux qui jugent, l'ordre de ceux qui combattent, de ceux qui cultivent la terre, etc.
Mais bien qu'il y ait dans une seule cité des ordres nombreux, tous peuvent être ramenés à trois principaux, si l'on considère que toute multitude parfaite comporte un rang inférieur, un rang moyen et un premier rang. Aussi, dans toutes les cités, trouve-t-on trois ordres de citoyens: les nobles; ceux qui occupent le dernier rang et forment le petit peuple; ceux qui occupent un rang intermédiaire, les notables.
Ainsi donc, dans chaque hiérarchie angélique, on distingue les ordres d'après les diverses activités et les différents offices, et toute cette diversité se réduit à trois classes: la plus haute, la classe moyenne, la classe inférieure. C'est pour cela que, dans chaque hiérarchie, Denys distingue trois ordres.
Solutions:
1. Le mot ordre peut avoir deux sens. Il signifie d'abord l'organisation d'un ensemble, qui comprend sous elle plusieurs degrés; en ce sens la hiérarchie est appelée un ordre. Il peut signifier aussi l'un des degrés de l'organisation; sous ce rapport, on compte plusieurs ordres dans une hiérarchie.
2. Il est bien vrai que, dans la société des anges, tout est possédé en commun. Pourtant certaines choses sont possédées par les uns d'une façon plus excellente que par les autres. Une réalité est possédée par celui qui peut la communiquer plus parfaitement que par celui qui ne le peut pas. Ainsi le corps qui peut communiquer sa chaleur est plus parfaitement chaud que celui qui en est incapable; celui qui peut enseigner possède une science plus parfaite que celui qui ne le peut pas. Et plus est parfait le don que l'on communiquera, plus le rang que l'on occupe dans l'échelle des êtres est élevé: par exemple, le maître capable d'enseigner une science plus haute occupe un rang plus éminent dans le magistère. C'est selon cette analogie qu'il faut envisager la diversité des rangs et des ordres, correspondant chez les anges à celle de leurs offices et activités.
3. L'ange le moins élevé est supérieur à l'homme le plus haut placé dans notre hiérarchie, selon cette parole en S. Matthieu (11, 11): "Le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui", Jean-Baptiste dont il est dit: "Il n'en a pas surgi de plus grand parmi les enfants des hommes. " C'est pourquoi le dernier ange de la hiérarchie céleste peut purifier, illuminer, perfectionner, et cela d'une façon plus parfaite que les ordres de notre hiérarchie terrestre. Ce n'est donc pas la diversité de ces opérations qui distingue les ordres angéliques; ce sont d'autres différences dans leurs activités.


ARTICLE 3: Dans un seul ordre y a-t-il plusieurs anges?

Objections:
1. On a dit précédemment que tous les anges sont inégaux entre eux. Mais on attribue à un seul ordre des êtres qui sont égaux. Donc plusieurs anges ne peuvent faire partie d'un même ordre.
2. Il est superflu de faire par beaucoup ce qui peut être bien réalisé par un seul. Mais ce qui relève d'un seul office angélique, un seul ange suffit pour l'assurer. Un seul soleil suffit bien à remplir l'office du soleil, à plus forte raison l'ange, qui est plus parfait qu'un corps céleste. Donc, si les ordres se distinguent d'après les offices, comme on l'a dit plus haut, il serait superflu pour un seul ordre de comporter plusieurs anges.
3. On a dit plus haut que tous les anges sont inégaux. Donc, si plusieurs anges, - mettons trois ou quatre - appartenaient au même ordre, le dernier ange aurait plus d'affinité avec le premier ange de l'ordre inférieur qu'avec l'ange qui est au sommet de l'ordre auquel lui, dernier ange, appartient. Dès lors on ne voit pas pourquoi il se rattache à cet ordre plutôt qu'à l'autre. Il n'y a donc pas plusieurs anges dans un ordre.
Cependant:
nous lisons dans Isaïe (6, 3) que les Séraphins " criaient l'un à l'autre ". Il y a donc plusieurs anges dans l'ordre des Séraphins.
Conclusion:
Celui qui connaît parfaitement certaines réalités peut distinguer en elles, jusqu'au moindre détail, leurs activités, leurs puissances et leurs natures. Celui qui les connaît imparfaitement ne parvient qu'à des distinctions plus générales, obtenues par des traits moins nombreux. Ainsi, celui qui connaît imparfaitement les choses de la nature les range dans des ordres plus généraux: il place dans l'un les corps célestes, dans l'autre les corps inférieurs inanimés, dans un autre ordre encore les plantes, dans un autre les animaux. Mais s'il connaissait plus parfaitement ces réalités naturelles, il pourrait distinguer dans les corps célestes divers ordres, et ainsi dans chaque catégorie.
Or, comme le remarque Denys, nous connaissons imparfaitement les anges et leurs offices. Nous ne pouvons donc distinguer ces offices et les ordres qui en résultent que d'une manière générale. Mais, si nous connaissions parfaitement les offices des anges, nous saurions beaucoup mieux que chaque ange a son office propre, et donc son ordre particulier dans le monde, mieux que chaque étoile bien que la nature propre de cet office et de cet ordre nous soit cachée.
Solutions:
1. Tous les anges d'un même ordre sont de quelque façon égaux, en raison de la similitude qui permet de les ranger dans un même ordre. Absolument parlant cependant, ils sont inégaux; et c'est pourquoi Denys écrit que, dans un seul et même ordre, il y a lieu de considérer les premiers anges, les anges intermédiaires et les derniers.
2. Cette distinction spéciale, selon laquelle chaque ange a un office et un ordre qui lui sont propres, nous est inconnue.
3. Dans une surface moitié blanche et moitié noire, les deux parties qui sont sur la limite du noir et du blanc sont plus rapprochées par leur situation que deux autres parties blanches éloignées l'une de l'autre; mais elles sont moins proches sous le rapport de la qualité (le noir et le blanc). Ainsi, deux anges qui sont aux confins d'ordres différents ont entre eux plus d'affinité de nature qu'avec d'autres anges de leur ordre; mais ils sont moins proches, quant à leur aptitude à des offices semblables, car cette aptitude ne s'étend pas au-delà de certaines limites.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Dim 30 Sep 2007, 15:12

Citation :
ARTICLE 4: La distinction des hiérarchies et des ordres tient-elle à la nature des anges?

Objections:
1. "Hiérarchie " signifie gouvernement sacral. Et Denys introduit dans sa définition que la hiérarchie " est une image de Dieu aussi parfaite que possible ". Mais la sainteté et la ressemblance avec Dieu, chez les anges, vient de la grâce et non de la nature. La distinction des hiérarchies et des ordres angéliques doit donc être attribuée à la grâce et non à la nature.
2. D'après Denys, les Séraphins sont ainsi appelés parce qu'ils sont ardents et brûlants. Ce qui se réfère, semble-t-il, à la charité, laquelle ne vient pas de la nature, mais de la grâce: "Elle est diffusée en effet dans nos coeurs par le Saint-Esprit qui nous est donné. " Et, pour S. Augustin, cette parole de l'Apôtre (Rm 5, 5) "s'applique aussi bien aux saints anges qu'aux hommes saints ". Les ordres angéliques ne viennent donc pas de la nature mais de la grâce.
3. La hiérarchie ecclésiastique prend modèle sur la hiérarchie céleste. Or, chez les hommes, les ordres viennent de la grâce et non de la nature. Ce n'est pas par nature que celui-ci est évêque, celui-là prêtre, cet autre diacre. Il doit donc en être de même chez les anges.
Cependant:
pour le Maître des Sentences, " un ordre angélique désigne une multitude d'esprits célestes qui se ressemblent par quelque don de grâce, comme ils se rejoignent par la participation des mêmes dons naturels ". La distinction des ordres angéliques se fait donc non seulement d'après es ons de la grâce, mais aussi d'après les dons naturels.
Conclusion:
L'ordre d'un gouvernement, qui est l'ordre d'une multitude établie sous une principauté, se détermine d'après la fin poursuivie. Or la fin des anges peut être envisagée de deux manières. Premièrement, d'après la puissance de leur nature, c'est-à-dire en tant qu'ils connaissent et aiment Dieu d'une connaissance et d'un amour naturels. Et par rapport à cette fin, les ordres angéliques se distinguent d'après leurs dons naturels. - Deuxièmement, on peut considérer la fin de la multitude angélique en tant qu'elle dépasse leur puissance naturelle et consiste dans la vision de l'essence divine et dans la jouissance définitive de la bonté divine. Cette fin, les anges ne peuvent l'atteindre que par la grâce. Aussi, par rapport à cette fin, les ordres angéliques se distinguent d'une façon achevée d'après les dons de la grâce, et, quant à ce qui les y dispose, d'après les dons naturels; parce que les dons de la grâce ont été attribués aux anges selon leur capacité de nature, ce qui n'a pas lieu chez les hommes, nous l'avons dit igdisx. C'est pourquoi, chez les hommes, les ordres se distinguent d'après les dons de la grâce et non d'après la nature.
Cela donne la réponse aux Objections.

ARTICLE 5: Les noms et les propriétés de chaque ordre


Objections:
1. Il semble que les noms donnés aux ordres angéliques sont mal choisis. Car tous les esprits célestes sont appelés Anges et Vertus. Or il ne convient pas d'approprier à quelques individus les noms communs à tous. Il n'y a donc pas lieu d'établir un ordre spécial pour les anges et un autre pour les vertus.
2. A Dieu seul il appartient de dominer ou d'être Seigneur selon cette parole du Psaume (100, 3): "Sachez que le Seigneur (Dominus) est Dieu. " On ne doit donc pas attribuer le nom de Domination à un ordre des esprits célestes.
3. Le mot de Domination se rattache, semble-t-il, au gouvernement, de même que Principautés et Puissances. Il ne convient donc pas de donner ces appellations à trois ordres différents.
4. Les Archanges sont, pour ainsi dire, les princes des Anges. Ce nom d'Archange doit donc être attribué uniquement à l'ordre des Principautés.
5. Le nom de Séraphin signifie l'ardeur de la charité; le nom de Chérubin signifie la science. Mais la charité et la science sont des dons communs à tous les anges. Ces noms ne doivent donc pas appartenir à des ordres spéciaux.
6. Un trône, c'est un siège. Or Dieu est dit siéger dans la créature raisonnable, par cela même qu'elle le connaît, et qu'elle l'aime. L'ordre des Trônes ne doit donc pas se distinguer de l'ordre des Chérubins et des Séraphins.
Il apparaît en définitive que les ordres angéliques portent des noms qui leur conviennent mal.
Cependant:
c'est l'autorité de la Sainte Écriture qui les nomme ainsi. Isaïe (6, 2) parle des Séraphins; Ézéchiel (10, 15) des Chérubins; S. Paul, des Trônes, des Vertus, des Puissances et des Principautés (Col 1, 16; Ep 1, 2 1); S. Jude d'un Archange. Quant aux anges, on trouve leur nom en de multiples endroits de l'Écriture.
Conclusion:
Pour donner un nom aux ordres angéliques il faut considérer, comme le remarque Denys, que "les noms propres de chacun des ordres désignent leurs propriétés ". Et pour déterminer quelle est la propriété d'un ordre, il convient de remarquer qu'une chose peut se trouver, dans les réalités bien ordonnées, de trois manières: par propriété, par excès, ou par participation. Un chose est dans un être par propriété quand elle y est d'une manière adéquate et proportionnée à sa nature. Elle y est par excès quand ce qui est attribué à cet être est moindre que cet être, mais lui convient cependant avec un certain excès; c'est ce que l'on dit à propos de tous les noms attribués à Dieu. Elle y est enfin par participation, quand ce qui est attribué à un être ne se trouve pas pleinement en lui, mais seulement d'une manière déficiente; c'est ainsi que les saints sont appelés des dieux par participation.
Donc, si l'on doit donner à un être un nom qui désigne sa propriété, il faut le nommer, non par ce dont il ne participe qu'imparfaitement ou par ce qu'il possède par excès, mais par ce qui coïncide en quelque sorte avec lui d'une façon adéquate. Par exemple, si l'on veut donner à l'homme un nom qui lui convienne en propre, on dira de lui qu'il est une substance rationnelle; mais non une substance intellectuelle, car la pure intelligence est le propre de l'ange et ne convient à l'homme que par participation. On ne dira pas davantage qu'il est une substance sensible, car c'est là le nom qui convient en propre à l'animal, et la nature sensible est inférieure à ce qui convient en propre à l'homme; on l'attribue à l'homme d'une manière qui dépasse celle des autres animaux.
Ainsi donc il faut considérer que, dans les ordres angéliques, toutes les perfections spirituelles sont communes à tous les anges, et que toutes ces perfections existent plus pleinement chez les anges supérieurs. Mais puisque, dans ces perfections elles-mêmes, il y a une certaine gradation, on attribuera par mode de propriété la perfection la plus haute à l'ordre le plus élevé; et cette même perfection sera attribuée par mode de participation à l'ordre inférieur. En retour, une perfection inférieure sera attribuée par mode de propriété à un mode inférieur, et par excès à un ordre supérieur. De cette manière l'ordre supérieur reçoit son nom de la perfection supérieure.
C'est en se référant aux perfections spirituelles que Denys explique les noms des différents ordres angéliques. Quant à S. Grégoire, il semble s'attacher davantage, pour l'interprétation de ces noms, aux ministères extérieurs. Pour lui " les anges sont ceux qui annoncent les choses les moins importantes; les Archanges annoncent les plus importantes; par les Vertus sont accomplis les miracles; les Puissances ont pour rôle de réprimer les puissances mauvaises; les Principautés commandent aux esprits bons ".
Solutions:
1. Le mot " ange " signifie messager. Donc tous les esprits célestes, en tant qu'ils sont chargés de manifester les choses divines, sont appelés anges. Mais les anges supérieurs ont une certaine excellence dans cette manifestation, et c'est de cette excellence que les ordres supérieurs prennent leur nom. L'ordre le moins élevé des anges n'ajoute aucune excellence à cette manifestation commune; aussi reçoit-il son nom à partir de cette simple manifestation, en sorte que, dit Denys, le nom commun devient le nom propre de l'ordre le moins élevé. A moins que l'on ne dise que cet ordre est appelé spécialement l'ordre des Anges parce que ceux-ci nous annoncent immédiatement les choses divines.
Le mot vertu peut revêtir une double signification: ou bien une signification commune en tant que la vertu est intermédiaire entre l'essence et l'opération; sous ce rapport, tous les esprits célestes sont appelés vertus célestes aussi bien qu'essences célestes. - Ou bien le mot vertu comporte, dans sa signification, un certain excès de force, et sous ce rapport il est le nom propre d'un ordre angélique. C'est pourquoi Denys écrite que " le nom de vertu signifie une certaine force héroïque et inébranlable", soit pour accomplir toutes les opérations divines qui conviennent aux anges de cet ordre, soit pour recevoir les choses divines. Autrement dit, il signifie que ces esprits abordent sans crainte les choses divines qui les regardent, et cela relève précisément de la force d'âme.
2. D'après Denys " la domination ou seigneurie est célébrée en Dieu par mode d'excès; mais par participation, les Saintes Écritures appellent Dominations les esprits plus élevés en dignité qui communiquent aux ordres inférieurs les dons de Dieu ". C'est pourquoi, toujours selon Denys, le nom de Domination signifie d'abord une liberté exempte de la condition servile et de la sujétion quotidienne à laquelle le peuple est astreint, et de l'oppression tyrannique dont les grands eux-mêmes souffrent parfois. Puis ce nom signifie encore " un gouvernement ferme et inflexible qui n'est incliné à aucun acte servile ni à aucun de ces actes qu'entraîne la sujétion ou l'oppression causée par le tyran. " En troisième lieu enfin, ce nom signifie "le désir et la participation de la véritable souveraineté qui est en Dieu ".
Semblablement le nom de chaque ordre signifie la participation de ce qui est en Dieu. Ainsi le nom de Vertu désigne la participation de la vertu divine, et ainsi pour le reste.
3. Les noms de Domination, de Puissance, de Principauté se réfèrent au gouvernement de différentes manières. Il appartient en effet au maître (dominus) seul de prescrire ce qu'il faut faire. C'est pourquoi S. Grégoire écrit que " certaines troupes angéliques, parce que les autres leur sont soumises, sont appelées Dominations ". - Le nom de Puissance désigne un certain ordre établi, selon le mot de l'Apôtre (Rm 13, 2): "Celui qui résiste à la puissance résiste à l'ordre établi par Dieu. " Ce qui fait dire à Denys que le nom de Puissance désigne un certain ordre établi concernant soit la réception des choses divines, soit les actions divines que les esprits supérieurs exercent sur les inférieurs pour les élever à Dieu. - À l'ordre des Puissances revient donc de régler ce que les sujets qui leur sont soumis doivent exécuter. - Exercer une principauté d'après S. Grégoire c'est être " le premier parmi les autres "; en d'autres termes, c'est être en quelque sorte parmi les premiers à exécuter les consignes. Et Denys, entend aussi par Principautés, ceux qui, " dans un ordre sacré conduisent les autres ". Car ceux qui conduisent les, autres, étant les premiers parmi eux, méritent à proprement parler le nom de princes, selon cette parole du Psaume (68, 26 Vg): "En tête marchaient les princes accompagnés par les chanteurs. "
4. Les Archanges, d'après Denys, tiennent le milieu entre les Principautés et les Anges. Or, ce qui est intermédiaire, si on le compare à l'un des extrêmes, apparaît semblable à l'autre extrême, car il participe à la fois de l'un et de l'autre; ce qui est tiède paraît froid si on le compare au chaud, et chaud si on le compare au froid. Ainsi les Archanges sont-ils appelés princes des Anges parce que, comparés à eux, ils sont princes; mais comparés aux principautés, ils ne sont que des Anges. - Mais pour S. Grégoire, les Archanges sont ainsi appelés parce que, annonçant de grandes choses, ils sont supérieurs au seul ordre des Anges. Quant aux Principautés, leur nom vient de ce qu'elles sont au-dessus de toutes les vertus célestes chargées d'accomplir les ordres de Dieu.
5. Le nom de Séraphins ne leur vient pas tant de la charité que de l'excès de charité signifié par le mot ardeur ou incendie. Aussi Denys explique-t-il ce nom de Séraphins d'après les propriétés du feu qui comporte un excès de chaleur. Or, dans le feu, nous pouvons considérer trois choses: d'abord son mouvement qui se porte en haut et qui est continu. Ce qui signifie que les Séraphins se portent tout droit vers Dieu. En second lieu, nous pouvons considérer dans le feu sa vertu active qui est la chaleur, non pas certes une chaleur quelconque, mais une chaleur douée d'une certaine acuité qui permet au feu d'avoir une action extrêmement pénétrante et capable d'atteindre les moindres replis d'un être, tout cela d'ailleurs avec une ardeur débordante. Ce qui signifie que les Séraphins exercent une action puissante sur ceux qui leur sont soumis, les excitant à une ferveur semblable à la leur, et les purifiant totalement par l'incendie de leur charité. - En troisième lieu, on peut considérer dans le feu son éclat. Cela signifie que les Séraphins ont en eux une lumière inextinguible, et qu'ils illuminent parfaitement les autres.
Quant au nom de Chérubin, on l'emploie pour signifier un certain excès de science, si bien qu'on le traduit par " plénitude de science ". Ce que Denys explique de quatre manières: par rapport à leur parfaite vision de Dieu; par rapport à leur pleine réception de la lumière divine; par rapport au fait qu'en Dieu ils contemplent la beauté de l'ordre des choses dérivé de Dieu; enfin, par rapport à cet autre fait qu'étant remplis d'une telle connaissance, ils la diffusent avec abondance sur les autres.
6. L'ordre des Trônes a cette supériorité sur les ordres inférieurs que les Trônes peuvent connaître immédiatement en Dieu les raisons des oeuvres divines. Mais les Chérubins sont supérieurs en science, les Séraphins supérieurs en ardeur de charité. Et, bien que ces deux dernières supériorités incluent la troisième, celle des Trônes cependant n'inclut pas les deux autres. C'est pourquoi l'ordre des Trônes se distingue de l'ordre des Chérubins et de celui des Séraphins. Ce qu'il y a de commun à tous en effet, c'est que l'excellence d'un ordre inférieur est contenue dans l'excellence de l'ordre supérieur, mais non réciproquement.
Quant à Denys, il explique le nom des Trônes en le comparant aux sièges matériels, à quatre points de vue. Premièrement, au point de vue de la situation, car les sièges sont élevés au-dessus de la terre; ainsi les Trônes sont élevés jusqu'à connaître immédiatement en Dieu les raisons des choses. Deuxièmement, le siège matériel implique la solidité: on s'y assoit solidement. Pour ce qui est des anges, le cas est inverse - ils sont affermis par Dieu. - En troisième lieu, le siège reçoit celui qui s'y assoit et peut servir à le transporter. Ainsi les Trônes reçoivent Dieu en eux et le portent de quelque manière aux ordres inférieurs. - En quatrième lieu, le siège, du fait de sa configuration, est ouvert sur l'un de ses côtés pour recevoir celui qui s'y assied. Ainsi les Trônes, par leur promptitude, sont ouverts pour recevoir Dieu et le servir.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Dim 30 Sep 2007, 15:13

Citation :
ARTICLE 6: Les rapports des différents ordres entre eux

Objections:
1. Il semble que les différents ordres soient mal rangés. En effet, l'ordre des prélats apparaît comme l'ordre suprême. Or les Dominations, les Principautés et les Puissances jouissent, comme leur nom l'indique, d'une certaine prélature. Ces ordres devraient donc venir avant tous les autres.
2. Plus un ordre est proche de Dieu, plus il est élevé. Mais l'ordre des Trônes apparaît comme le plus proche de Dieu: y a-t-il proximité plus grande qu'entre le siège et celui qui s'y assoit? L'ordre des Trônes est donc le plus élevé de tous.
3. La science est première par rapport à l'amour, et l'intelligence semble être d'un rang plus élevé que la volonté. L'ordre des Chérubins doit donc passer avant l'ordre des Séraphins.
4. S. Grégoire place les Principautés au-dessus des Puissances. Elles ne viennent donc pas immédiatement avant les Archanges, comme le voudrait Denys.
Cependant:
Denys place, dans la première hiérarchie, les Séraphins en tête, les Chérubins ensuite, et les Trônes en dernier lieu; dans la deuxième hiérarchie: les Dominations d'abord, puis les Vertus, enfin les Puissances; dans la troisième hiérarchie, les Principautés, les Archanges et les Anges.
Conclusion:
Les rangs assignés aux ordres angéliques par Grégoire et Denys concordent, sauf en ce qui concerne les Principautés et les Vertus. En effet, Denys place les Vertus après les Dominations et avant les Puissances; les Principautés après les Puissances et avant les Archanges. S. Grégoire au contraires place les Principautés entre les Dominations et les Puissances, les Vertus entre les Puissances et les Archanges. Ces deux manières de voir peuvent s'autoriser de S. Paul. L'Apôtre en effet, dans son épître aux Éphésiens (1, 20), énumère ainsi, en remontant, les ordres intermédiaires: "Dieu l'a établi (le Christ) à sa droite dans les cieux au-dessus de toute Principauté, Puissance, Vertu et Domination", plaçant les Vertus entre les Puissances et les Dominations, ce que fait aussi Denys. Mais, dans l'épître aux Colossiens (1, 16) il énumère les mêmes ordres en descendant: "Toutes choses, les Trônes, les Dominations, les Principautés, les Puissances, ont été créées par lui et en lui. " Dans ce texte, les principautés sont placées entre les Dominations et les Puissances, et S. Grégoire fait de même.
Voyons donc d'abord la raison du classement adopté par Denys. Il convient avant tout de rappeler ce que nous avons dit li à savoir que la première hiérarchie saisit les raisons des choses en Dieu même; la deuxième hiérarchie les saisit dans les causes universelles; la troisième, dans leur détermination à des effets particuliers. Et, parce que Dieu est la fin non seulement des ministères angéliques, mais aussi de toute création, à la première hiérarchie appartient la considération de la fin; à la seconde, la disposition générale des actions à accomplir; à la dernière l'application pratique de cette disposition à l'effet, ce qui est l'exécution de l'oeuvre. Il est manifeste en effet que ces trois étapes se retrouvent en toute opération. C'est pourquoi Denys u, considérant les propriétés des ordres angéliques d'après leurs noms, a placé dans la première hiérarchie les ordres dont les noms expriment leur rapport à Dieu, à savoir: les Séraphins, les Chérubins et les Trônes. Dans la hiérarchie intermédiaire, il a placé les ordres dont les noms indiquent un certain gouvernement ou mise en place générale: les Dominations, les Vertus et les Puissances. Dans la troisième hiérarchie, il a mis les ordres dont les noms expriment la mise à exécution de l'oeuvre Principautés, Anges et Archanges.
D'autre part, en regard de la fin, on peut considérer trois choses: en premier lieu, on envisage la fin; puis on en acquiert une parfaite connaissance; en dernier lieu on fixe son intention sur elle. Le deuxième point s'ajoute au premier, et le troisième aux deux autres. Et puisque Dieu est la fin des créatures à la manière dont le chef est la fin de l'armée, ainsi que le note Aristote, on peut trouver ici une certaine analogie dans ce qui se passe à propos de l'organisation des affaires humaines; car certains hommes sont revêtus d'une telle dignité qu'ils peuvent eux-mêmes approcher familièrement le roi ou le chef; d'autres ont sur ceux-là cet avantage qu'ils connaissent ses intentions secrètes; d'autres enfin font sans cesse partie de son entourage et lui sont étroitement unis. D'après cette analogie, nous pouvons saisir comment sont disposés les ordres dans la première hiérarchie. Les Trônes sont élevés jusqu'à recevoir Dieu familièrement en eux-mêmes, c'est-à-dire qu'ils deviennent capables de connaître immédiatement en lui les raisons des choses, ce qui est propre à toute la première hiérarchie. Mais les Chérubins connaissent de façon suréminente les secrets divins. Quant aux Séraphins, ils l'emportent en quelque chose qui passe tout le reste, l'union à Dieu lui-même. Ainsi, ce qui est commun à toute la hiérarchie sert à nommer l'ordre des Trônes; de même que ce qui est commun à tous les esprits célestes sert à nommer l'ordre des Anges.
D'autre part, l'idée de gouvernement renferme trois choses. La première, c'est la détermination des oeuvres qu'il faut accomplir, et cela relève en propre des Dominations. La deuxième consiste à donner la faculté nécessaire pour pouvoir agir; cela appartient aux Vertus. La troisième consiste à régler de quelle manière les directives données pourront être accomplies par ceux que cela regarde; c'est l'office des Puissances.
Enfin l'exécution des ministères angéliques consiste à annoncer les oeuvres divines. Or, dans l'exécution de toute oeuvre, il y en a qui, pour ainsi dire, la commencent en conduisant les autres: ainsi, dans les choeurs, les préchantres; et, dans le combat, ceux qui conduisent et dirigent les autres: tel est le rôle des Principautés. Il y en a d'autres qui exécutent purement et simplement: cela revient aux Anges. D'autres enfin tiennent le milieu: c'est le fait des Archanges, nous l'avons dit.
Or cette classification des ordres est satisfaisante. Ce qui est le plus élevé en effet dans une classe inférieure a une étroite affinité avec ce qui est le plus bas dans la classe supérieure; ainsi les animaux les plus simples se distinguent-ils peu des plantes. Le tout premier ordre, c'est celui des Personnes divines: il se termine au Saint-Esprit qui est l'Amour procédant. C'est avec lui que l'ordre le plus élevé de la première hiérarchie aura une affinité, puisque son nom évoque l'incendie de l'amour. Le dernier ordre de la première hiérarchie est celui des Trônes et leur nom a une certaine affinité avec les Dominations: les Trônes désignent en effet, pour S. Grégoire, ceux " par lesquels Dieu exerce ses jugements "; ils reçoivent les illuminations divines afin de pouvoir illuminer immédiatement la seconde hiérarchie dont le rôle est d'ordonner les ministères divins. Quant à l'ordre des Puissances, il possède une affinité avec l'ordre des Principautés; car le rôle des Puissances est d'imposer à ceux qui leur sont soumis le plan de l'oeuvre qu'ils doivent réaliser, et ce plan est reçu aussitôt par les Principautés qui, comme leur nom l'indique, sont les premières dans l'exécution des ministères divins, comme présidant au gouvernement des royaumes et des nations, ce qui est le premier et le principal des ministères divins. Car le bien d'une nation est plus divin que le bien d'un seul homme, et il est écrit dans Daniel (10, 13): "Le Prince du royaume des Perses m'a résisté. "
Le classement des ordres angéliques d'après S. Grégoire a aussi sa cohérence. Puisque les Dominations ont pour rôle de définir et de prescrire ce qui a rapport aux ministères divins, les ordres angéliques qui leur sont soumis sont classés d'après le rang qu'occupent les créatures sur lesquelles ces ministères s'exercent. Or, selon S. Augustin " les corps sont régis selon un certain ordre, les inférieurs par les supérieurs, et tous par la créature spirituelle; l'esprit mauvais par l'esprit bon ". Donc, le premier ordre après les Dominations sera celui des Principautés, qui commandent même aux esprits bons. Ensuite viendront les Puissances qui entravent les esprits mauvais, comme les puissances terrestres entravent les malfaiteurs, d'après l'épître aux Romains (13, 3). Puis ce sont les Vertus, qui ont puissance sur la nature corporelle dans l'accomplissement des miracles. Enfin viennent les Anges et les Archanges qui annoncent aux hommes, les premiers les choses que la raison ne saurait atteindre; les seconds, les choses de moindre importance et qui sont à la portée de l'entendement.
Solutions:
1. Pour les anges, il est préférable d'être soumis à Dieu que de présider aux créatures inférieures, ce qui découle de la soumission. C'est pourquoi les ordres dont les noms évoquent la prélature ne sont pas les plus élevés, mais bien ceux dont les noms signifient leur conversion vers Dieu.
2. La proximité avec Dieu signifiée par le nom de Trônes convient aussi aux Chérubins et aux Séraphins, mais d'une manière plus excellente, nous venons de le dire.
3. Comme nous l'avons noté antérieurement, la connaissance suppose que l'objet connu est dans le connaissant; l'amour, que l'aimant est uni à l'être aimé. Or, les réalités supérieures existent d'une manière plus noble en elles-mêmes que dans les êtres inférieurs. Au contraire, les réalités inférieures existent dans les êtres supérieurs d'une manière plus noble qu'en elles-mêmes. C'est pourquoi la connaissance des réalités inférieures l'emporte sur l'amour qu'on leur porte; tandis que l'amour des réalités supérieures, et surtout de Dieu, l'emporte sur la connaissance qu'on en a.
4. Si l'on considère attentivement les classements donnés par Grégoire et Denys à propos des ordres angéliques, on constate qu'en somme, à examiner les choses dans leur réalité, ils diffèrent peu, ou même pas du tout. Pour Grégoire, le nom de Principautés leur vient de ce qu'" elles président aux esprits bons ". Et cela convient aussi aux Vertus, si l'on interprète ce mot dans le sens d'une certaine force donnant aux esprits inférieurs l'efficacité nécessaire pour accomplir les ministères divins. De plus, les Vertus, pour Grégoire, semblent, avoir le même rôle que les Principautés pour Denys. Ce qui prime en effet dans les ministères divins, c'est de faire des miracles -. ce qui prépare la voie aux messages des Archanges et des Anges.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jehova



Messages : 243
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Dim 30 Sep 2007, 15:14

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Jéhovah, voici l'histoire des anges:

Comment vous la résumer?

Ce sont des êtres immensement intelligents, créé par Dieu en premier. Ce sont de purs esprits,

Au moment de leur création, ils se structurèrent en une hierarchie fondée sur l'INTELLIGENCE.

Ils reconnurent tous comme le plus intelligent l'un d'entre eux LUCIFER.

Tous adoraient le Dieu créateur que, sans voir face à face, ils induisaient comme cause de leur être et de leur beauté.

Les anges surent dès ce premier moment qu'ils participeraient à la création d'autres être, dont l'homme et la femme. Cela leur parut un intéressant travail d'ingénierie. Aucun n'eut d'objection à ce projet divin.

Le monde aurait pu rester ainsi toujours, structuré autours de cet ordre de noblesse.



Puis Dieu parla. Et ce qu'il dit tient en ce petit paragraphe:

Citation :
Je vous ai créée pour que vous me voyiez face à face.

Mais nul ne peut me voir sans devenir tout humble et tout amour, car je suis ainsi.

Je vous demande de devenir anges gardiens pour l'homme et la femme que je créerai avec votre coopération.


Je suis sûr que vous ne voyez pas quel problème posa cette révélation. En fait, pour les chrétiens, c'est elle qui bouleversa le monde.

Car Lucifer comprit immédiatement ce qu'elle signifiait:

L'ordre serait donc fondé non sur l'intelligence et la dignité, mais sur la petitesse et l'amour? Lucifer comprit immédiatement qu'il serait battu par ... certaines femmes (plus encore que par les hommes). C'est donc à cause de la femme qu'il se révolta.


De nos jours, tout son comportement s'explique par cette révolte. Il a créé un monde fondé sur son projet, un monde où on vit comme des êtres intelligents, spirituels, mais où la valeur de l'humilité et de l'amour poussés jusqu'à l'ultime sont méprisées.

l'INTELLIGENCE ??
non pas l'intelligence, mais l'inspiration, la bonne, me semble t-il, prenez l'exemple d'adam, fait d'argile, et Satan de Feu, l'histoire ne dit absolument pas que Adam devint très intelligent, surement bien inspiré par l'Esprit, à moins de n'être soit meme à son tout l'Esprit.

Et oseph ne demandais t-il pas qu'on lui laissat l'intendences des boutiques et qu'il saurait les garder avec intelligence lui le charpentier ?
Revenir en haut Aller en bas
Jehova



Messages : 243
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Dim 30 Sep 2007, 15:18

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Jéhovah, voici l'histoire des anges:

Comment vous la résumer?

Ce sont des êtres immensement intelligents, créé par Dieu en premier. Ce sont de purs esprits,

Au moment de leur création, ils se structurèrent en une hierarchie fondée sur l'INTELLIGENCE.

Ils reconnurent tous comme le plus intelligent l'un d'entre eux LUCIFER.

Tous adoraient le Dieu créateur que, sans voir face à face, ils induisaient comme cause de leur être et de leur beauté.

Les anges surent dès ce premier moment qu'ils participeraient à la création d'autres être, dont l'homme et la femme. Cela leur parut un intéressant travail d'ingénierie. Aucun n'eut d'objection à ce projet divin.

Le monde aurait pu rester ainsi toujours, structuré autours de cet ordre de noblesse.



Puis Dieu parla. Et ce qu'il dit tient en ce petit paragraphe:

Citation :
Je vous ai créée pour que vous me voyiez face à face.

Mais nul ne peut me voir sans devenir tout humble et tout amour, car je suis ainsi.

Je vous demande de devenir anges gardiens pour l'homme et la femme que je créerai avec votre coopération.


Je suis sûr que vous ne voyez pas quel problème posa cette révélation. En fait, pour les chrétiens, c'est elle qui bouleversa le monde.

Car Lucifer comprit immédiatement ce qu'elle signifiait:

L'ordre serait donc fondé non sur l'intelligence et la dignité, mais sur la petitesse et l'amour? Lucifer comprit immédiatement qu'il serait battu par ... certaines femmes (plus encore que par les hommes). C'est donc à cause de la femme qu'il se révolta.


De nos jours, tout son comportement s'explique par cette révolte. Il a créé un monde fondé sur son projet, un monde où on vit comme des êtres intelligents, spirituels, mais où la valeur de l'humilité et de l'amour poussés jusqu'à l'ultime sont méprisées.

eu....
C'est de moi dont vous parlez sous le nom de lucifer ?
La petite fille pourrait être un peu plus colorée et se contenter de marcher la main sur le coeur.
Pour faire simple.
Le bouddha était seul, Allah était seul, et Même Jésus était seul sur la croix.
De même Pierre et judas trahirent Jésus, étant fait d'une meilleur argile divine, je ne vois pas pourquoi ce terme de Lucifer.
Entre petitesse de "l'amour" et connaissance de ce que sont les hommes....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Dim 30 Sep 2007, 15:26

Citation :

C'est de moi dont vous parlez sous le nom de lucifer ?

Non, j'ai copié collé un ancien résumé que j'avais fait.

Lorsqu'on dit que les anges sont fait de "feu", on use d'une métaphore pour parler d'ESPRIT (ce sont des êtres faits d'intelligence et volonté pures).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jehova



Messages : 243
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Dim 30 Sep 2007, 18:41

1. Tous les anges d'un même ordre sont de quelque façon égaux, en raison de la similitude qui permet de les ranger dans un même ordre. Absolument parlant cependant, ils sont inégaux; et c'est pourquoi Denys écrit que, dans un seul et même ordre, il y a lieu de considérer les premiers anges, les anges intermédiaires et les derniers.

Je n'en suis pas sûr.
Je crois que le Mickael est l'ange préféré de Dieu, sans vouloir déchoir Raphael de son statut d'ange, Mickael est celui qui accompagne Dieu jusqu'au 'salut'.
Pas Raphael l'un est la main droite et l'autre certainement la main gauche, seulement la vie du Mickael est plus éprouvante que la vie de tous les autres anges.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Dim 30 Sep 2007, 19:16

Cher Jehovah,

Ce qui fait qu'un ange est plus aimé de Dieu, ditt saint Thomas, c'est qu'il aime DAVANTAGE qu'un autre.

Or un ange étant un pur esprit, il aime à la manière d'un pur esprit, c'es-à-dire à la mesure de ce qu'il comprend et veut. Il aime d'un seul coup et tout entier.

Un homme au contraire, ayant un corps, est capable d'aimer à la façon d'iun homme, c'est-à-dire en donnant tout, y compris sa vie, et parfois sans comprendre.

Du coup, puisque les anges d'un même Ordre sont semblables en capacité d'aimer et de connaître, je pense que Michel aime aussi fort Dieu que Raphaël...

Par contre, les Ordre supérieurs (Chérubins, Séraphins) aiment plus car ils comprennent plus...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jehova



Messages : 243
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Dim 30 Sep 2007, 19:27

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Jehovah,

Ce qui fait qu'un ange est plus aimé de Dieu, ditt saint Thomas, c'est qu'il aime DAVANTAGE qu'un autre.

Or un ange étant un pur esprit, il aime à la manière d'un pur esprit, c'es-à-dire à la mesure de ce qu'il comprend et veut. Il aime d'un seul coup et tout entier.

Un homme au contraire, ayant un corps, est capable d'aimer à la façon d'iun homme, c'est-à-dire en donnant tout, y compris sa vie, et parfois sans comprendre.

Du coup, puisque les anges d'un même Ordre sont semblables en capacité d'aimer et de connaître, je pense que Michel aime aussi fort Dieu que Raphaël...

Par contre, les Ordre supérieurs (Chérubins, Séraphins) aiment plus car ils comprennent plus...
et qu"il endure plus.
Le Mickael est le seul à être entre la vie et la mort sans jamais atteindre l'immortalité.
D'où son statut particulier.
Voyez vous, je ne crois absolument pas que ce soit une question d'amour.
Mais réellement une question de mérite.
J'entends par Dieu Gabriel, bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Trois Archanges   Dim 30 Sep 2007, 20:29

Cher Jehovah, Non non:

Un ange étant un PUR ESPRIT, sans aucune trace de corps, il est par nature immortel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Trois Archanges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite du prophète Jonas à Janie Garza
» Trois Archanges
» Bonne fete à saint michel et aux trois archanges
» Prière aux trois saints Archanges
» L'amour, la paix par les 7 archanges de Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: