DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les joies de la solitude et de la douleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
marc



Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Dim 30 Sep 2007, 13:04

chiboleth a écrit:

Marc
Il n'est pas licite de tuer une être humain sans défense.... notamment par avortement provoqué. N'empêche que depuis des millénaires cette pratique existe.

De même que le meurtre et la guerre...

Citation :
Qu'elle peut même être souhaitée pour de bonnes et de mauvaises raisons. Que nos sociétés, pas mieux que celles d'hier, ne savent venir à bout de ce problème, malgré qu'elles aient tenté d'y apporter des réponses sociales, économiques, morales...

Sur ce chapitre, les prétendues "solutions alternatives" à l'avortement sont loin d'être mises en avant. Et quid d'une aide aux mères isolées ? Quid d'une éducation sexuelle qui sache parler de fidélité et de respect de l'autre ? Non, je ne crois pas, loin de là, qu'on ait tout tenté. Je ne crois pas qu'il y ait une volonté politique forte dans ce sens...plutôt dans le sens contraire.

Citation :
Le mieux qu'elles aient su faire aujourd'hui en terme de prévention de l'avortement c'est de multiplier les méthodes contraceptives et adoptives (encore très insuffisantes) et de médicaliser l'acte lui-même plutôt que de laisser aux (mauvais soins) des faiseuses d'anges.

Ce mieux est bien loin du compte ! La solution digne de l'homme, c'est la défense de la vie et de la dignité de la personne et des relations entre personne. Vu de là, notre société frise le zéro absolu.

Citation :
Je crois qu'on ne peut pas en même temps dire que la sexualité est un bien et considérer la contraception (hors avortement) comme un crime au prétexte qu'elle fait obstacle à la finalité de l'acte sexuel qui est le don de la vie. Ca ne me parait pas la meilleure façon de lutter contre l'avortemement qui est un fléau social et un crime.

Je ne vois pas pourquoi vous abordez ce sujet... Que la contraception soit moralement moins grave que l'avortement est une trivialité. Mais c'est un faux problème : quelqu'un qui se soucie de la pensée de l'Eglise en matière de sexualité et plus précisément de contraception, puisque vous soulevez ce point, sera probablement peu tenter d'avorter... ou alors ça relève du psychiatrique : croire que les prescriptions sur la pilulle et autres contraception artificielle sont d'un ordre plus important que les questions de vie et de mort, c'est bizarre... au moins. Je pense que là, c'est une fausse association de problèmes.
Quant au bien qu'est la sexualité, c'est entendu dans une pratique responsable. Conduire sa voiture raisonnablement est un bien. Ecraser les gens, non. De même pour la sexualité, avec les adaptations qui conviennent.

Marc
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Dim 30 Sep 2007, 22:10

marc a écrit:
florence_yvonne a écrit:
N'importe quoi, vraiment

si m'a mère avait avorté de moi, je ne serais pas là, en train de lire tes âneries et cela ne serait peut-être pas plus mal.

Ma mère voulait avorter de moi, elle m'a conçu un mois et demi après la naissance de ma soeur et j'étais l'enfant de trop, elle me l'a bien fait sentir, alors, peut-être qu'elle aurait mieux fait de trouver un moyen d'avorter, au moins, elle n'aurait pas eu à me supporter.

Je souffrirais toute ma vie de ce manque d'amour et je ne le souhaite à personne

Un mois et demi après ma naissance elle à de nouveau été enceinte et là, Dieu merci, elle à trouvé quelqu'un (sa tante) pour l'avorter.

De ma vie, je n'ai jamais rencontré une seule femme qui avorte avec bonne conscience, au contraire, c'est un traumatisme qui vous bouleverse pour le restant de vos jours

Comment ça n'importe quoi ??? Avorter, c'est tuer. Si vous croyez qu'il est moralement licite de tuer un être humain sans défense, on n'est pas fait pareil...

je suis d'accord, on n'est pas fait pareil, moi, je m'intéresse d'avantage aux vivant qu'aux êtres en formation
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Lun 01 Oct 2007, 03:25

florence_yvonne a écrit:
N'importe quoi, vraiment

si m'a mère avait avorté de moi, je ne serais pas là, en train de lire tes âneries et cela ne serait peut-être pas plus mal.

Ma mère voulait avorter de moi, elle m'a conçu un mois et demi après la naissance de ma soeur et j'étais l'enfant de trop, elle me l'a bien fait sentir, alors, peut-être qu'elle aurait mieux fait de trouver un moyen d'avorter, au moins, elle n'aurait pas eu à me supporter.

Je souffrirais toute ma vie de ce manque d'amour et je ne le souhaite à personne

Un mois et demi après ma naissance elle à de nouveau été enceinte et là, Dieu merci, elle à trouvé quelqu'un (sa tante) pour l'avorter.

De ma vie, je n'ai jamais rencontré une seule femme qui avorte avec bonne conscience, au contraire, c'est un traumatisme qui vous bouleverse pour le restant de vos jours


bonjour,

donc tu vis ton présent en regrettant d'exister et la souffrance dû au manque d'amour que tu as vécu fait que tu es assez amer envers l'existence.
De ce fait tout ceux qui peinent a vivre tu leurs concède la mort comme solution parce que tu as une tristesse mortifiante envers ceux qui aurait du être l'amour et l'accueil de la vie envers toi.

Si tu en reste a ton âme de personne clouée dans le monde avec son psychisme, tu ne sortira pas de ce systéme, car l'homme (singe) n'ets pas l'aboutissement de la vie.
des erreurs et des fautes ont étaient faites tu en supporte les conséquences, soi tu attend la mort assise au bord de la tombe en pleurant le passé auquel tu ne peux rien, soit tu te met sur tes pieds et apporte quelques chose de vrai et de neuf a l'humanité, qui dépasse la simple nature de ce monde.

si chauqe être bléssé par les attitudes de sa parenté fait comme toi, alors se monde est fichu d'avance , pardonner consiste aussi et d'abord a pardonner a ceux que l'on a le plus de raison de haïr et on ne haï que ceux que l'on aime !
l'âme la nature humaine ne peut pas dépasser ce qui la fonde en ce monde, sinon on s'attaque a sa survie psychologique.
mais si tu accepte ce que Jésus Donne alors tu trouve la Paix et La Guérison ! car Il te donne ta vraie nature, sans pour autant trahir la place de l'homme en ce monde , mais Il te donne une certitude qui dépasse la mort et t'apporte Paix et Joie force et Amour,

tu souffre t'es pas la première des millions ont trouvé la Joie de vivre même après des expérience plus difficile que la tienne et la mienne, pourquoi t'enfermer en toi avec se poison ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Lun 01 Oct 2007, 09:28

Tu me juges et tu ne me connais pas, je travaille dans une maison de retraite où je côtoie la vieillesse et la douleur (physique et morale) au quotidien et ma seule préoccupation est de donner tout l'amour possible au résidents, d'être leur soutien, de les accompagner dans tous les moments de leurs vie, les bons comme les mauvais, je leur donne tout ce qui m'a toujours tant manqué.

Je suis auprès d'eux dans tous les gestes du quotidien, la prise du repas, des médicaments, le coucher. Le soir, je les borde, je les embrassent quand je sais que cela sera bien accueilli, je leur souhaite une bonne nuit et je fais en sorte de les quitter apaisés, j'essaye de leur apporter ce qu'il leur manque.

Et toi, Théodéric, le donneur de leçon de vie, tu fais quoi pour soulager la misère du monde à par répéter ton credo , "jésus, jésus, jésus" ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Lun 04 Mai 2009, 11:43

Donc, la solitude, un bien que personne ne peut vous prendre !

Jean Paul II



Et il y a plusieurs solitudes !
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Lun 04 Mai 2009, 13:20

Honte à moi, alors que ma sœur va bientôt mourir, j'avais oublié ce pauvre François.

Je crois que dans la peine, la solitude en fait se résume à se replier su soi-même pour ne plus penser à rien.

Moi, j'ai laissé tomber les forums et mes amis, car je ne pense plus qu'à moi et a ma douleur.

Je crois que la souffrance rend égoïste.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Lun 04 Mai 2009, 13:44

florence_yvonne a écrit:
Honte à moi, alors que ma sœur va bientôt mourir, j'avais oublié ce pauvre François.

Je crois que dans la peine, la solitude en fait se résume à se replier su soi-même pour ne plus penser à rien.

Moi, j'ai laissé tomber les forums et mes amis, car je ne pense plus qu'à moi et a ma douleur.

Je crois que la souffrance rend égoïste.

Non, la mort ne rend pas égoïste ! Au contraire : c'est par elle que l'on apprend la valeur réelle de la vie !

Comme je le disais plus haut, il y a plusieurs solitudes. Et la mort récapitule toutes les solitudes
combattues ou acceptées ! Et l'on sait, depuis notre jeunesse que la dernière solitude est celle où l'on sait que l'on va mourir !
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Lun 04 Mai 2009, 17:36

[quote]"Fanny"]
Citation :
"Fanny"]
Permets-moi, chère Arc-en-ciel, de réagir à ta réponse, dont je te remercie. I love you
C'est curieux, nous nous centrons la plupart du temps sur nous-même, alors que le Christ est le Centre de tout. Rolling Eyes Je m'exprime aussi pour moi. Embarassed L'abandon extrême ressenti par le Fils sur la Croix, a permis à Celui-ci de "lâcher prise", de S'abandonner dans les bras de son Père!! Merveille de l'Amour qui permet ce "déplacement" de soi à l'Autre... Sad :sts: sunny La Très Sainte-Trinité en est l'Exemple parfait.

Et Dieu nous Aime tellement qu'Il a permis que son propre Fils passe par cette épreuve de la solitude sans issue et de la "mort à soi-même". Afin qu'au moment de notre mort nous soyons nous-mêmes encore accompagnés - comme nous le sommes toute notre vie - et "portés" par l'Amour de Miséricorde...!!
Quand Dieu Aime, il n'y a pas de limite. cheers

Chère Fanny,

Je me suis permise de déplacer ce post qui était dans la demande de pardon.

Il est très difficile lorsque tu es en grande souffrance (quelle soit morale, spirituelle ou physique) de te décentrer de toi-même. La douleur est trop forte et tu te concentres sur ta douleur.

J'ai donc choisi, il y a quelque temps, de m'isoler, de prendre un temps de solitude, de pleurer sûrement sur moi-même, d'abandonner mon apostolat en paroisse et celui de l'écoute.

Il est vrai que je me suis re-plié sur moi-même, et RIEN, fasse à ma souffrance, n'était consolation, même le Seigneur n'était plus pour moi consolant.
Je n'étais que révolte et jérémiades, rejets, doutes sur l'amour, plus envie de vivre. Je n'aimais plus rien et plus personne.

Si c'est ainsi que TU traites tes amis, pas étonnant que TU n'en ai si peu!!!!
Ste Thérèse d'Avila à Jésus Mr. Green Mr. Green Mr. Green


Aujourd'hui, ce temps de désert et de solitude, ce temps de souffrance, s'est très lentement transformé, pacifié, habité, réconcilié. Elle est devenue comme une petite offrande.

Merveilleux apprentissage et passage (dans cette solitude et souffrance) vers cet abandon dans l'Amour du Christ, vers peut-être une autre ouverture. C'était comme une solitude habitée, animée

Pour le moment, je me sens en convalescence. Pas tout à fait prête. (à quoi ?mais pas à QUI) J'ai pris goût à cette solitude, elle est devenue comme une compagne.
Et là, pour le coup, c'est sûrement de l'égoîsme. affraid

A une personne qui souffre vraiment, je ne pourrais lui donner aucun mot, aucune parole de consolation. Je ne pourrais que la serrer sur mon coeur, avoir un petit geste, ou être seulement une présence la plus discrète qui soit, et la remettre dans le Coeur de Jésus et dans Ses blessures.

Si vous êtes parvenu à "saisir" ce que j'ai essayé de traduire si mal Question Question Question
Cette solitude là, quel nom lui donneriez-vous?

Merci Fanny, pour ces paroles que tu a écris. Aujourd'hui, je peux les accueillir et les faire miennes. Merci. :pr: :sts: :pl:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Lun 04 Mai 2009, 18:05

[quote="Arc-en-Ciel"]
Chère Fanny,



Il est très difficile lorsque tu es en grande souffrance (quelle soit morale, spirituelle ou physique) de te décentrer de toi-même. La douleur est trop forte et tu te concentres sur ta douleur.


Il est vrai que je me suis re-plié sur moi-même, et RIEN, fasse à ma souffrance, n'était consolation, même le Seigneur n'était plus pour moi consolant.
Je n'étais que révolte et jérémiades, rejets, doutes sur l'amour, plus envie de vivre. Je n'aimais plus rien et plus personne.

Si c'est ainsi que TU traites tes amis, pas étonnant que TU n'en ai si peu!!!!
Ste Thérèse d'Avila à Jésus Mr. Green Mr. Green Mr. Green


-----------------------

C'est très beau, c'est très vrai ce que tu dis !
La souffrance dite morale, nous pousse à nous décentrer !

La douleur physique, la maladie, est un repli naturel !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Lun 04 Mai 2009, 22:32

florence_yvonne a écrit:
Honte à moi, alors que ma sœur va bientôt mourir, j'avais oublié ce pauvre François.

Je crois que dans la peine, la solitude en fait se résume à se replier su soi-même pour ne plus penser à rien.

Moi, j'ai laissé tomber les forums et mes amis, car je ne pense plus qu'à moi et a ma douleur.

Je crois que la souffrance rend égoïste.

Bonsoir Florence I love you

Il me semblait bien t'avoir vu passer sur le forum et je n'arrivais pas à retrouver ton message.

Non tu n'est pas égoiste, d'ailleurs ce n'est pas dans ta nature. Tu avais besoin de ton temps et tu as encore besoin de ton temps !

Dans la peine comme dans la joie, je reste avec toi tu le sais d'ailleurs.

Je continue à prier pour toi mon amie et pour ta soeur,

Dans la douleur il arrive souvent que l'on se replie sur toi, c'est un système de protection.

Je t'embrasse :bisou: I love you
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Mar 05 Mai 2009, 08:35

Je t'embrasse aussi mon amie :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Mar 05 Mai 2009, 09:45

florence_yvonne a écrit:
Tu me juges et tu ne me connais pas, je travaille dans une maison de retraite où je côtoie la vieillesse et la douleur (physique et morale) au quotidien et ma seule préoccupation est de donner tout l'amour possible au résidents, d'être leur soutien, de les accompagner dans tous les moments de leurs vie, les bons comme les mauvais, je leur donne tout ce qui m'a toujours tant manqué.

Je suis auprès d'eux dans tous les gestes du quotidien, la prise du repas, des médicaments, le coucher. Le soir, je les borde, je les embrassent quand je sais que cela sera bien accueilli, je leur souhaite une bonne nuit et je fais en sorte de les quitter apaisés, j'essaye de leur apporter ce qu'il leur manque.

Et toi, Théodéric, le donneur de leçon de vie, tu fais quoi pour soulager la misère du monde à par répéter ton credo , "jésus, jésus, jésus" ?


sunny Bravo pour ton apostolat, chère Florence, c'est le chemin de l'Evangile, l'Amour du Christ donné aux plus faibles et aux plus souffrants. Sad :sts: I love you

Tout comme Julienne, je ne cesse de prier pour ta soeur et pour toi, comme pour tous les vôtres... :sts: La Saint Vierge vous assiste, il n'est pas de Mère meilleure que Celle-là! Like a Star @ heaven I love you Persévérons dans la prière!! I love you

Toute mon amitié. fleur 6


N.B. Je comprends mal tes propos à l'égard de Théodéric, chère Florence, pourrais-tu m'éclairer? Merci. Ils sont certainement en lien avec un message précis? Rolling Eyes

Théodéric témoigne de l'Amour du Christ envers chacun, sur ce forum, et il le fait dans l'Espérance. sunny J'apprécie beaucoup sa foi vive et sans compromission, mais qui demeure toujours dans l'humilité, et surtout la charité... :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Mar 05 Mai 2009, 10:27

florence_yvonne a écrit:
Je t'embrasse aussi mon amie :bisou:

Bonjour mon amie, celle qui m'a dit je n'ai pas oublié le soleil s'éteindra avant que mon amitié pour toi finisse et il en est de même pour moi.

Je suis contente de te retrouver ici, je prie avec toi, je suis avec toi et je te fais un énormé bisou ma Flo :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Mar 05 Mai 2009, 11:02

Chère Fanny, je ne m'en souvient pas. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Mar 05 Mai 2009, 12:41

Tu as raison, ce discours moralisateur m'a légèrement indisposée. Confused

PS : et merci spirit
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Mar 05 Mai 2009, 22:52

Chère Florence-Yvonne,

On sent tellement ta tristesse et ton amertume, ce que tu vis ne dois vraiment pas être facile !!! les infirmières, les aides soignantes, vous êtes des héroînes, vraiment !

Moi aussi j'ai été à l'hôpital, tu sais, je revenais du bloc opératoire, et là, j'ai eu les vomissements d'après-anesthésie.
C'était l'horreur absolue, j'étais nue comme un ver, et malade à crever.

Et bien, dans ce moment-là, il y avait une jeune femme, une aide-soignante, d'origine africaine, qui me soutenait, qui me lavait le visage, pas dégoûtée de moi, non, une bonne samaritaine...là, chère Florence-Yvonne, en voyant cet ange à mes côtés, qui me disait des paroles d'encouragement alors que je n'avais même plus figure humaine, j'ai su que Dieu m'aimait, et qu'il m'avait envoyé quelqu'un comme toi pour me soutenir !!!

D'y penser, j'en ai encore les frissons et des larmes dans les yeux : tout ce que j'ai jamais pu lui dire, c'est : merci.

J'avais aussi une amie qui venait prier à mon chevet (j'ai frôlé la mort) et cela me réconfortait beaucoup.

Chère amie, tu dis que tu te sens impuissante devant toute cette souffrance, mais tu peux faire qq chose de très fort ! tu peux prier !!!
Je t'assure que c'est efficace, même si c'est dans l'invisible.

Tu peux aussi faire dire des messes pour tes souffrants, c'est une intention très agréable à Dieu, c'est la plus haute prière et le moyen le plus sûr de les soulager !!!

Courage, tu es un trésor, un cadeau pour l'humanité, ne l'oublie jamais. Et tes souffrances, tes sentiments d'impuissance, offre-les à Dieu, il les transformera en source de salut !!!
Revenir en haut Aller en bas
albatros



Féminin Messages : 294
Inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Mer 06 Mai 2009, 06:08

Bonjour Florence. C'est en effet très difficile d'être le témoin rapproché des intenses souffrances que peuvent traverser les corps et les âmes humaines. Parfois c'est même franchement insoutenable.

Je comprends bien ce que tu décris et combien de fois les soignants pleurent dans leur coeur. Gémissent et crient avec le ou la malade : pourquoi, mon Dieu.... Pourquoi permets tu cela ?

Ça fait terriblement mal et il faut une force inouïe pour rester présent.

Imaginez un chat qui vient de se faire écraser par une voiture. Peu de gens pourraient s'assoir a côté et le regarder se débattre les longues minutes qui suivent.

Pourtant c'est ce que font les soignants : s'assoir près d'un coeur et d'une âme qui se débat et se contorsione de douleur. Ne pas détourner son regard et essayer d'être une présence humble , juste armé de l'amour. Car sans l'amour et l'humilité on ne peut absolument pas supporter un tel spectacle.

Toutes mes pensées vont vers ceux et celles qui souffrent tant, qu'ils sentent au moins une main aimante sur leur front .
Revenir en haut Aller en bas
albatros



Féminin Messages : 294
Inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Mer 06 Mai 2009, 11:26

Seigneur, quand tu es venu partager notre vie, tu as pris le temps de naître et de grandir.

Seigneur apprends moi la patience !

Aide moi à ne pas brusquer la personne que j'accompagne sur ce chemin inconnu, sur ce chemin douloureux.

C'est si difficile d'admettre que ce soit long, très long, c'est si difficile d'accepter les blocages, les retours en arrière, les régressions incompréhensibles.

Parfois, je me sens tellement inutile, démunie, impuissante !

Seigneur, apprends moi à être là, tout simplement, à être là sans condition et même sans résultat.

Seigneur, sème dans mon coeur une petite graine d'espérance et fais lui porter du fruit en son temps...

Seigneur, j'ai souvent envie de fuir la famille d'une personne qui souffre tant ou qui vient de mourir.

Ils sont là dans les couloirs de l'hôpital, comme des ombres silencieuses, qui n'osent pas poser de questions, qui n'osent pas parler, de peur de donner plus de réalité à cette maladie ou à cette mort qu'ils voudraient nier.

Ils sont là désemparés, ils ont honte de pleurer, honte parfois d'être encore là, honte de ne pas savoir quoi faire.

Seigneur, comment leur parler sans leur faire mal, encore plus mal ?

Aide moi Seigneur à trouver les mots, à dire simplement ce qu'ils veulent savoir et pas plus, à écouter patiemment les questions qu'ils répètent, à les entourer sans familiarité, à les orienter sans les bousculer.

Seigneur, prends mes mots et mes mains pour leur dire ton Amour.


Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Mer 06 Mai 2009, 13:44

Je dois vous dire que suite à des problèmes de santé, j'ai du arrêté de travailler et je suis en cours de mise en invalidité.

De plus certains soucis familiaux on provoqué chez moi une grosse dépression. En ce moment, même prier m'est devenu difficile, le coeur n'y est plus. L'avenir m'angoisse et le présent me désespère.

C'est pour cela que j'ai choisis de ne plus intervenir sur le forum, ici c'est un lieu d'espoir et je ne suis plus sure d'y avoir ma place.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Mer 06 Mai 2009, 13:56

albatros a écrit:
Bonjour Florence. C'est en effet très difficile d'être le témoin rapproché des intenses souffrances que peuvent traverser les corps et les âmes humaines. Parfois c'est même franchement insoutenable.

Je comprends bien ce que tu décris et combien de fois les soignants pleurent dans leur coeur. Gémissent et crient avec le ou la malade : pourquoi, mon Dieu.... Pourquoi permets tu cela ?

Ça fait terriblement mal et il faut une force inouïe pour rester présent.

Imaginez un chat qui vient de se faire écraser par une voiture. Peu de gens pourraient s'assoir a côté et le regarder se débattre les longues minutes qui suivent.

Pourtant c'est ce que font les soignants : s'assoir près d'un coeur et d'une âme qui se débat et se contorsione de douleur. Ne pas détourner son regard et essayer d'être une présence humble , juste armé de l'amour. Car sans l'amour et l'humilité on ne peut absolument pas supporter un tel spectacle.

Toutes mes pensées vont vers ceux et celles qui souffrent tant, qu'ils sentent au moins une main aimante sur leur front .

Un jour, un voisin m'a apporté un chat empoisonné à la mort au rat, qu'il avait trouvé dans son jardin (je suis la dame au chats dans ma rue) après avoir appelé le vétérinaire de garde je l'ai pris dans mes bras comme on le ferait avec un bébé. il n'a pas protesté, il a plongé son regard dans le mien, il tremblait de douleur, mais peu il s'est apaisé, il a semblé résigné et confiant. nous sommes resté longtemps comme cela et quand la vétérinaire est arrivée il était mort, mais bien qu'il n'ait certainement rien compris à ce qu'il lui arrivait, il est parti j'en suis sure aussi confiant et serein que possible.

C'est un moment que je n'oublierais pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Mer 06 Mai 2009, 14:10

florence_yvonne a écrit:
Un des résidants de la maison de retraite où je travaille (98 ans) est si heureux de sa vie qu'il a demandé l'euthanasie, devant le refus du médecin, il s'est enfoncé avant-hier, un grand couteau dans le ventre ... heureusement, il s'est raté, il va pouvoir retourner à sa gentille petite vie de solitude et de douleurs.
qu'est ce qui peut bien poussé les hommes au suicide aussi massif j'écoutais hier le bistro de la vie sur la RND ont parlais de près de 12000 suicide en une seul année .n'y a t-il pas une partie d'irrationnel la dédant ? je m'interroge la dessus par ce les ordres mystique tel que la rose-croix et franc-maçonnerie ont pignon sur rue en Europe et ont nous fait croire quel sont inoffensif .n'est pas là le succè d"un excès de rationalisme?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
albatros



Féminin Messages : 294
Inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Mer 06 Mai 2009, 14:29

florence_yvonne a écrit:
Je dois vous dire que suite à des problèmes de santé, j'ai du arrêté de travailler et je suis en cours de mise en invalidité.

De plus certains soucis familiaux on provoqué chez moi une grosse dépression. En ce moment, même prier m'est devenu difficile, le coeur n'y est plus. L'avenir m'angoisse et le présent me désespère.

C'est pour cela que j'ai choisis de ne plus intervenir sur le forum, ici c'est un lieu d'espoir et je ne suis plus sure d'y avoir ma place.

A mon avis vous avez justement d'autant plus votre place ici, sinon moi non plus je n'ai plus ma place ici.

Courage I love you même si ce ne sont que des mots ils sont sincères.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Jeu 07 Mai 2009, 00:48

Chère Florence-Yvonne,

le fait même de nous communiquer vos impressions et ressentis prouve que vous êtes saine, et que votre flamme n'est pas éteinte !!

"chaque être humain que Dieu fait est un cadeau pour le monde", a dit notre bien-aimé Jean-Paul II.

Vous êtes vraiment un cadeau pour le monde, chère Florence-Yvonne.

Vos yeux et votre coeur en ont trop vu, vous êtes fatiguée.

Prenez un temps de repos, le temps qu'il faudra.

Vous allez repartir, vous relever, car on sent en vous quelqu'un de fort.

Moi aussi en ce moment, j'ai trop de soucis et bp de mal à prier, alors je répète inlassablement dans mon coeur le psaume 23 : le Seigneur est mon berger...c'est tout ce que je peux faire en ce moment, mais mon Dieu le sait, Il sait tout !

Dieu vous aime, Florence-Yvonne, ne l'oubliez jamais, et Il est votre ami !!!Courage..
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Jeu 07 Mai 2009, 12:17

Parfois je me demande si Dieu ne m'en pas plus que je ne peux assumer.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Jeu 07 Mai 2009, 12:22

florence_yvonne a écrit:
Parfois je me demande si Dieu ne m'en pas plus que je ne peux assumer.

Ne t'en aurais 'donné' plus que tu ne peux assumer ?

Je te rassure, Florence : Dieu ne donne que ce que l'on peut assumer !
Ni en-dessous, ni en-dessus !

Questionne Dieu, sans te questionner !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Jeu 07 Mai 2009, 12:23

florence_yvonne a écrit:
Je dois vous dire que suite à des problèmes de santé, j'ai du arrêté de travailler et je suis en cours de mise en invalidité.

De plus certains soucis familiaux on provoqué chez moi une grosse dépression. En ce moment, même prier m'est devenu difficile, le coeur n'y est plus. L'avenir m'angoisse et le présent me désespère.

C'est pour cela que j'ai choisis de ne plus intervenir sur le forum, ici c'est un lieu d'espoir et je ne suis plus sure d'y avoir ma place.

Chère Florence,

Je comprends parfaitement que prier t'est devenu difficile.

Et j'ai éprouvé ces sentiments pour bien moins que ce que tu vis Embarassed

Je t'admire, et je me dis que tu as beaucop de courage.


Tu sais déjà ton courage, l'acceptation de ta souffrance sont des prières.

La prière c'est un élan du coeur disait la petite Thérèse... donc ne t'inquiète pas et de toute façon lorsque nous ne savons plus prier l'ESprit Lui continue de prier en nous !

Ta place est au contraire ici, tu y as ta place plus que jamais et il serait triste et dommage que tu partes.

Reste avec nous I love you :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Jeu 07 Mai 2009, 12:25

doris a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Parfois je me demande si Dieu ne m'en pas plus que je ne peux assumer.

Ne t'en aurais 'donné' plus que tu ne peux assumer ?

Je te rassure, Florence : Dieu ne donne que ce que l'on peut assumer !
Ni en-dessous, ni en-dessus !

Questionne Dieu, sans te questionner !

Très juste Doris thumleft
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Jeu 07 Mai 2009, 12:36

florence_yvonne a écrit:
Parfois je me demande si Dieu ne m'en demande pas plus que je ne peux assumer.

excusez j'ai oublié un mot Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Jeu 07 Mai 2009, 12:43

-Julienne a écrit:
doris a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Parfois je me demande si Dieu ne m'en pas plus que je ne peux assumer.

Ne t'en aurais 'donné' plus que tu ne peux assumer ?

Je te rassure, Florence : Dieu ne donne que ce que l'on peut assumer !
Ni en-dessous, ni en-dessus !

Questionne Dieu, sans te questionner !

Très juste Doris thumleft




Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Jeu 07 Mai 2009, 12:45

Super cette danseuse !!! :colors:

Je me demande parfois où on trouve ce genre de gifts mais je te laisse le secret sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Jeu 07 Mai 2009, 12:47

-Julienne a écrit:
Super cette danseuse !!! :colors:

Je me demande parfois où on trouve ce genre de gifts mais je te laisse le secret sunny

tu vas sur google et tu tapes gifs !!!

Ne va surtout pas dans les gifs 'mns' ! Si tu as Vista !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Jeu 07 Mai 2009, 12:50

doris a écrit:
-Julienne a écrit:
Super cette danseuse !!! :colors:

Je me demande parfois où on trouve ce genre de gifts mais je te laisse le secret sunny

tu vas sur google et tu tapes gifs !!!

Ne va surtout pas dans les gifs 'mns' ! Si tu as Vista !!!


Merci pour le tuyau, je vais aller y faire un tour .... fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Jeu 07 Mai 2009, 12:51

florence_yvonne a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Parfois je me demande si Dieu ne m'en demande pas plus que je ne peux assumer.

excusez j'ai oublié un mot Embarassed

Y'avait pas besoin de l'écrire, Florence !

Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Ven 08 Mai 2009, 13:44

;) La récompense ne vous en sera que plus grande.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Ven 08 Mai 2009, 14:27

Je m'en vais, je vais voir ma soeur pour lui dire au revoir, pensez à moi
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Ven 08 Mai 2009, 14:41

florence_yvonne a écrit:
Je m'en vais, je vais voir ma soeur pour lui dire au revoir, pensez à moi

Florence, je suis de tout coeur avec toi et je pense à toi mon amie, je prie pour ta soeur :bisou: :sts:
Revenir en haut Aller en bas
albatros



Féminin Messages : 294
Inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Ven 08 Mai 2009, 16:14

florence_yvonne a écrit:
Je m'en vais, je vais voir ma soeur pour lui dire au revoir, pensez à moi

Je pense à vous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Ven 08 Mai 2009, 22:34

-Julienne a écrit:
Super cette danseuse !!! :colors:

Je me demande parfois où on trouve ce genre de gifts mais je te laisse le secret sunny

Pour la danseuse tu tapes dan google Gifs Dingo !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Ven 08 Mai 2009, 22:35

florence_yvonne a écrit:
Je m'en vais, je vais voir ma soeur pour lui dire au revoir, pensez à moi

Et on pensera aussi à Michèle !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Ven 08 Mai 2009, 23:21

doris a écrit:
-Julienne a écrit:
Super cette danseuse !!! :colors:

Je me demande parfois où on trouve ce genre de gifts mais je te laisse le secret sunny

Pour la danseuse tu tapes dan google Gifs Dingo !!

Merci Doris , je vais essayer demain... fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Sam 09 Mai 2009, 09:45

J'ai acheté une médaille miraculeuse que j'ai fait bénir et je l'ai donnée à Michèle.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Sam 09 Mai 2009, 12:32

Très belle idée Florence !!!
Vous voyez que votre foi est toujours là, bien vivante même si elle est malmenée !!!
Courage, toutes nos pensées vous accompagnent !!!
Et...gloire à Dieu !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Sam 09 Mai 2009, 13:17

florence_yvonne a écrit:
J'ai acheté une médaille miraculeuse que j'ai fait bénir et je l'ai donnée à Michèle.

Tu as bien fait Florence !

Garde confiance en la Vierge Marie, je prie avec toi et tous ici sur le forum pour Michèle. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Sam 09 Mai 2009, 16:00

Amen.
:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Turquoise



Féminin Messages : 1392
Inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Sam 09 Mai 2009, 16:28

Chère Florence,

j'unis mes prières pour toi et ta soeur avec tout les autres membres du forum. Tu as beaucoup d'épreuves, épreuves que je puis comprendre puisque je travaille aussi dans un foyer pour personnes âgées. Je connais bien leurs souffrances et la mort vient nous visiter souvent. Le Christ n'a pas aboli la souffrance, mais il y a donner du mérite. Elle nous purifie comme l'or est purifier par le feu. C'est la raison qui fait que je suis contre l'euthanasie ou l'avortement (sans juger ceux qui y ont recours), parce que toutes nos souffrances nous rapproche de Dieu. Et puis je me dit, que si nous ne buvons pas le calice jusqu'a la fin (comme Jésus nous y invite), nous devrons finir de le boire en purgatoire (ce qui n'est pas mieux). En bref, chaque vie est voulue par Dieu et précieuse pour Lui jusqu'à la fin et lorsque nous souffrons, on peut se dire avec certitude, qu'Il est là présent, pour nous aider à porter notre croix.
C'est ce que je voudrais que tu te souvienne chère Florence. Tu n'est pas seule, l'Ami se tient à tes côtés!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Sam 09 Mai 2009, 19:23

Je reviens de la messe et je communiais au calice car j'allais distribuer la Ste Communion :sts:

et je me suis sentie inspirée de dire à Jésus : Oui, Seigneur le calice que Tu veux !

C'était comme une question... je ne sais pas pourquoi Il m'a demandé cela !

Avec le calice, il nous donne aussi la force de le boire.

En union de prières avec tous et avec toi Chère Florence et Michèle

flower :sts: flower
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Dim 10 Mai 2009, 10:49

Je m'en remets à Dieu, que sa volonté soit faite et que je sache l'accepter.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Dim 10 Mai 2009, 12:49

florence_yvonne a écrit:
Je m'en remets à Dieu, que sa volonté soit faite et que je sache l'accepter.

Florence mon amie, as tu des nouvelles précises au sujet de Michèle ?

Je pense à vous deux, je m'inquiète !

Je comprends que tu ne veux peut-être pas le dire sur un forum mais tu m'as dit ne plus savoir me prendre dans tes contacts,

Si tu as besoin de parler tu connais mon mail mais je laisse cela à ton entière liberté.

L'amitié c'est laisser l'autre libre ...


je continue donc de prier et de me demander que deviens Florence car toi aussi tu souffres je m'imagine tout ce que tu as à surmonter.

Restons dans le Coeur de Dieu... c'est un abri sûr.

Je t'embrasse :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Dim 10 Mai 2009, 13:58

Ma chère amie tu parait toujours hors-ligne quand je suis sur MSN.

Quand à Michèle, j'attends des nouvelles, elle rentrera pêut-être demain chez mes parents.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Dim 10 Mai 2009, 14:08

florence_yvonne a écrit:
Ma chère amie tu parait toujours hors-ligne quand je suis sur MSN.

Quand à Michèle, j'attends des nouvelles, elle rentrera pêut-être demain chez mes parents.

Ma chère Florence c'est cela que tu voulais dire ?

Mais je ne suis pas souvent en ligne, je travaille beaucoup sur ordi pour mon travail à la paroisse, je vois des mails entrer je réponds mais ne suis pas malheureusement souvent libre pour une conversation.

Voilà une bonne chose Michèle va rentrer chez tes parents cela lui fera du bien.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les joies de la solitude et de la douleur   Lun 11 Mai 2009, 11:56

Moi je suis occupée à préparer le dossier d'histoire et de géographie de mon fils pour son examen car il n'aura jamais le temps de le faire, mais j'ai beaucoup de mal, surtout que mon esprit est tellement préoccupé par mimi.

Mais l'examen est a la fin du mois et je voudrais tant qu'il le réussisse.


Dernière édition par florence_yvonne le Lun 11 Mai 2009, 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
 
Les joies de la solitude et de la douleur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les joies de la solitude et de la douleur
» demande d aide contre la solitude
» Les joies de l'automne
» Benoît XVI s'inquiète de la solitude des jeunes sur Internet
» O Bienheureuse Solitude ! (SAINTES PRIERES ET DEVOTIONS)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: