DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 10:49

C'est possible, Loup. Ou alors, c'est une photo de GWB reçu par des FM, on sait qu'aux USA, nos frères affichent beaucoup plus ouvertement leur appartenance que nous, et même en public. Quoi qu'il en soit cette photo ne veut rien dire. Bush est assis et on ne voit pas s'il porte un tablier, ce qui m'étonnerait du reste.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 11:16

Luc a écrit:
C'est possible, Loup. Ou alors, c'est une photo de GWB reçu par des FM, on sait qu'aux USA, nos frères affichent beaucoup plus ouvertement leur appartenance que nous, et même en public. Quoi qu'il en soit cette photo ne veut rien dire. Bush est assis et on ne voit pas s'il porte un tablier, ce qui m'étonnerait du reste.

Je connais un certain nombre de Frères, travaillant dans des Loges américaines. Tu as raison sur le fait que, aux "Stasunis", ils sont beaucoup moins discrets que nous. Ils ont même des enseignes devant les Temples. Est-ce une bonne chose... je ne sais pas.
Essayons cependant, de ne pas faire d'amalgame. Les Skull & Bones, se sont déclarés comme étant des FM, tout comme l'avait fait Adam Weishaupt et sa clique de criminels. Ce qui d'ailleurs justifie la haine de certains membres de ce forum à l'égard des FM.
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 11:23

Loup Ecossais a écrit:
Luc a écrit:
C'est possible, Loup. Ou alors, c'est une photo de GWB reçu par des FM, on sait qu'aux USA, nos frères affichent beaucoup plus ouvertement leur appartenance que nous, et même en public. Quoi qu'il en soit cette photo ne veut rien dire. Bush est assis et on ne voit pas s'il porte un tablier, ce qui m'étonnerait du reste.

Je connais un certain nombre de Frères, travaillant dans des Loges américaines. Tu as raison sur le fait que, aux "Stasunis", ils sont beaucoup moins discrets que nous. Ils ont même des enseignes devant les Temples. Est-ce une bonne chose... je ne sais pas.
Essayons cependant, de ne pas faire d'amalgame. Les Skull & Bones, se sont déclarés comme étant des FM, tout comme l'avait fait Adam Weishaupt et sa clique de criminels. Ce qui d'ailleurs justifie la haine de certains membres de ce forum à l'égard des FM.

Salut Loup... sorti des délices de Capoue?
"Explique" me parait plus juste que "justifie" par défaut d'information sur le vrai des choses ou sur-information mal-intentionnée.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 11:36

chiboleth a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Luc a écrit:
C'est possible, Loup. Ou alors, c'est une photo de GWB reçu par des FM, on sait qu'aux USA, nos frères affichent beaucoup plus ouvertement leur appartenance que nous, et même en public. Quoi qu'il en soit cette photo ne veut rien dire. Bush est assis et on ne voit pas s'il porte un tablier, ce qui m'étonnerait du reste.

Je connais un certain nombre de Frères, travaillant dans des Loges américaines. Tu as raison sur le fait que, aux "Stasunis", ils sont beaucoup moins discrets que nous. Ils ont même des enseignes devant les Temples. Est-ce une bonne chose... je ne sais pas.
Essayons cependant, de ne pas faire d'amalgame. Les Skull & Bones, se sont déclarés comme étant des FM, tout comme l'avait fait Adam Weishaupt et sa clique de criminels. Ce qui d'ailleurs justifie la haine de certains membres de ce forum à l'égard des FM.

Salut Loup... sorti des délices de Capoue?
"Explique" me parait plus juste que "justifie" par défaut d'information sur le vrai des choses ou sur-information mal-intentionnée.

Ca fait un moment, que j'en suis sorti. Me suis remis à la peinture, d'où mes rares apparitions. "Explique" est en effet plus adapté. Enfin le résultat est le même.
Et toi, mon BAF, toujours la même verve. Quand vas-tu t'arrêter de bouffer du curé? Tu vas finir par avoir une indigestion. Faudra que je te refile ma recette de chou farci. C'est vachement plus digeste.
;)
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 12:04

Loup Ecossais a écrit:
chiboleth a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Luc a écrit:
C'est possible, Loup. Ou alors, c'est une photo de GWB reçu par des FM, on sait qu'aux USA, nos frères affichent beaucoup plus ouvertement leur appartenance que nous, et même en public. Quoi qu'il en soit cette photo ne veut rien dire. Bush est assis et on ne voit pas s'il porte un tablier, ce qui m'étonnerait du reste.

Je connais un certain nombre de Frères, travaillant dans des Loges américaines. Tu as raison sur le fait que, aux "Stasunis", ils sont beaucoup moins discrets que nous. Ils ont même des enseignes devant les Temples. Est-ce une bonne chose... je ne sais pas.
Essayons cependant, de ne pas faire d'amalgame. Les Skull & Bones, se sont déclarés comme étant des FM, tout comme l'avait fait Adam Weishaupt et sa clique de criminels. Ce qui d'ailleurs justifie la haine de certains membres de ce forum à l'égard des FM.

Salut Loup... sorti des délices de Capoue?
"Explique" me parait plus juste que "justifie" par défaut d'information sur le vrai des choses ou sur-information mal-intentionnée.

Ca fait un moment, que j'en suis sorti. Me suis remis à la peinture, d'où mes rares apparitions. "Explique" est en effet plus adapté. Enfin le résultat est le même.
Et toi, mon BAF, toujours la même verve. Quand vas-tu t'arrêter de bouffer du curé? Tu vas finir par avoir une indigestion. Faudra que je te refile ma recette de chou farci. C'est vachement plus digeste.
;)

OK pour le chou farci.
Moi bouffer du curé... mais pas du tout... je les aime bien au contraire aussi longtemps qu'ils ne se prétendent pas d'insp..... et seuls détenteurs de la vé.... et que leurs ouailles ne confondent pas le droit à la vie et les aiguilles à tricoter, le droit de mourir dans la diginité et les crimes contre l'humanité que sont l'euthanasie et l'eugénisme. Et aussi longtemps qu'ils ne prétendent pas m'imposer leur vision théocratique.
En d'autres termes je les aime bien quand il me parlent de Dieu et me laisse vivre ma vie d'homme en humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 14:45

Pauvre chiboleth, accablé par le poids écrasant d'une société théocratique, poursuivi par les foudres des curés moralisateurs, ceux-là qui tentent par tous les moyens, même abominables, de contrôler la vie des pauvres hommes que nous sommes... et je n'évoque pas l'influence délétère de l'action des Bonnes Soeurs sur la jeunesse... pauvre chiboleth, qui ne peut regarder la télévision le Dimanche matin, pour cause de programmes subversifs... pauvre chiboleth, tu as toute ma sympathie.

Tiens, quand tu auras une seconde, puisque la vérité n'est pas détenue seulement par l'Infâme ECAR, peux-tu me révéler la part de vérité que tu as acquise et que tu détiens, en dehors de cette ECAR ?

Bonjour Loup !
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 17:51

Chapitre 2 – Où la passivité Maçonnique, après avoir aidé à remplir les stalags, donne un coup de main aux goulags
Dans le premier chapitre on a vu comment les francs-maçons, pourtant à des postes de responsabilité en France, ont signé un blanc-seing à Hitler pour l'invasion de l'Europe (Non ? toujours pas trouvé ? Un premier indice d'un site officiel http://www.premier-ministre.gouv.fr/acteurs/premier_ministre/histoire_chefs_gouvernement_28/camille_chautemps_268/. D'autres encore ?)
Et où le Frère Roosevelt, laisse pendant quatre ans et demi la main libre aux nazis pour remplir leurs stalags
Pendant que les Papes, dès 1937, alertent les consciences sur le danger du racisme qui pourtant ne touchait pas leur communauté et leur intérêts.
--------------------------
Voici maintenant la photo officiel où l'on voit deux Frères maçons, Frère Roosevelt et Frère Churchill, parfaitement au courant des agissements du troisième (celui qui par un pacte d'amitié avait laissé les nazis envahir la Pologne (Ghetto de Varsovie), la France et le reste…), signent un partage qui livre la moitié de l'Europe à la Dictature

A leur décharge, on peut dire que le communisme n'a fait que 80 millions de morts et que leurs goulags devaient être sympas (N'est-ce pas mes frères ?)
--------------------
Pendant ce temps-là, que faisait l'Eglise ?

Elle luttait pour le renversement du mur.
Dans la suite de la tradition de ses prédécesseurs qui avaient dénoncé les méfaits du nazisme et du communisme dès… 1937

---------------------
Bonus : un cadeau pour nos amis.

Un lien pour leur culture perso : http://www.gesuiti.it/moscati/Francais/Fr_Pio12.html (même si ce n'est pas votre tasse de thé)
Et une question :
Sur la photo de Yalta, je me suis toujours demandé où Frère Roosevelt et Frère Churchill avait mis leur "Déclaration des droits de l'Homme" : l'avaient-ils dans leur porte-document ou s'étaient-ils assis dessus ? (par mégarde bien sûr)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 19:24

Comme manipulateur vous êtes un champion. Devant une photo de Jean-Paul II avec Pinochet vous dites qu'il fait son métier et devant une de Yalta représentant Roosevelt et Churchill avec Staline, vous sous-entendez qu'ils ne font pas leur métier mais qu'ils ourdissent des complots pour asservir la race humaine au judéo-maçonnico-bolchevisme.

C'est nul, lamentable et pitoyable, et votre pseudo-humour ne rachète rien.

Un pacte signé avec les nazis par Staline est si je comprends bien vos délires un complot maçonnique parce qu'on retrouve sur une photo prise à Yalta Staline avec Churchill et Roosevelt. Si par contre un pacte est signé entre le Vatican et les nazis, ça s'appelle un concordat et c'est bien.

Je vous ai cité des cas de religieux catholiques ayant directement participé à des génocides, machette à la main (puisque c'est le titre que vous avez donné à ce fil) et j'attends toujours que vous me citiez un seul maçon qui aurait commis la dixième partie seulement, oh même la centième des crimes du père Athanase ou Wenceslas.

Remarquez que nous avons le sens des nuances, parce que contrairement à vous, nous n'attribuons pas ces crimes à l'institution et nous ne les faisons pas retomber sur tous les catholiques.

Vraiment nul.
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 19:26

Valtortiste91 a écrit:
Pendant ce temps-là, que faisait l'Eglise ?

De la colombophilie.

Vous voyez moi aussi je sais faire des vannes, mais je respecte mes interlocuteurs et je ne calomnie personne.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 19:26

Luc a écrit:

j'attends toujours que vous me citiez un seul maçon qui aurait commis la dixième partie seulement, oh même la centième des crimes du père Athanase ou Wenceslas.
Mais je n'ai pas arrêté de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 19:28

Luc a écrit:
Vous voyez moi aussi je sais faire des vannes, mais je respecte mes interlocuteurs et je ne calomnie personne.
Mais je n'ai fait que vous citer dates et faits.
Faire tomber un mur ne me semble pas être de la colombophilie.
aider à construire un mur, me semble par contre affaire de "maçons".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 21:12

Luc a écrit:
Un terrain dangereux que vous abordez là, Valto.
[...] Croyez-moi mieux vaudrait laisser glisser ce sujet dans les limbes du site et ne pas le faire monter.
Réfléchissez.
Alors ? on ne glissse plus ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 21:33

Valtortiste91 a écrit:
Alors ? on ne glissse plus ?

Oh, que si! Un bon repas, une bonne tasse de café et coucou me revoilou, avec toute ma pugnacité retrouvée.

Vous faites du révisionnisme, Valto. L'assimilation des hommes comme Roosevelt ou Churchill qui ont libéré l'Europe du joug nazi avec des génocidaires catholiques rwandais est indécente et choquante.

Votre argumentation est très pauvre et mal ficelée, elle se borne à asséner des contre-vérités de la calomnie et du mensonge.

Je vous repose encore une fois la question: donnez-moi un seul exemple d'un maçon ayant participé à un génocide. Je vous ai cité les pères Athanase et Wenceslas, je peux aussi vous parler des 2 religieuses condamnées en Belgique pour génocide, et de bien d'autres encore, ce n'est pas ce qui manque. Et vous? J'attends toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 21:37

Luc a écrit:
Je vous repose encore une fois la question: donnez-moi un seul exemple d'un maçon ayant participé à un génocide. [...] Et vous? J'attends toujours.
Deux d'un coup

80.000.000 çà suffit ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 21:52

Vous osez dire que Roosevelt et Churchill ont tué 80.000.000 de personnes? Vous êtes fou.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 21:54

Luc a écrit:
Vous osez dire que Roosevelt et Churchill ont tué 80.000.000 de personnes? Vous êtes fou.
Complicité passive de meurtre, non-assistance à peuple en danger ... seulement !
Comme au moment de la montée du nazisme, pour le frère Roosevelt et les maçons français au pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 22:03

Libération du camp de Dachau par les Américains



Evacuation du camp de Bergen Belsen par les Américains:





Vous en voulez encore? Ce n'est pas fini votre révisionnisme?
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 22:08

Luc a écrit:
Libération du camp de Dachau par les Américains
Malheureusement, ils ont été remplis grâce à la passivité du frère maçon Roosevelt qui sachant parfaitement ce qui se perpétrait en europe, a attendu 4 ans et 4 mois (après la construction de Dachau justement)avant d'intervenir.
Ceci s'appelle de la non-assistance à peuple en danger.
------------------
Acte 2 : Le frère Maçon Roosevelt et le frère Maçon Chruchill ont SCIEMMENT abandonné des millions de personnes à la dictature communiste
------------
Ce ne fut, dans un cas comme dans l'autre, pas l'attitude de l'Eglise.
-----------
Arrêtes tes grands mots de révisionisme et commences à lire ta propre histoire : elle a ses hontes.


Dernière édition par le Lun 17 Sep 2007, 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 22:10

Tu aurais pu avoir les mêmes scènes avec les soviétiques. Leur patron est avec tes frères sur la photo.
Staline : un copain ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 22:15

Valtortiste91 a écrit:
Tu aurais pu avoir les mêmes scènes avec les soviétiques. Leur patron est avec tes frères sur la photo.
Staline : un copain ?

Je t'ai montré des photos de Jean-Paul II avec Pinochet. Mais là tu dis qu'il faisait son boulot. Et à ton avis, ils faisaient quoi, Roosevelt et Chruchill à Yalta?

C'est incroyable une telle mauvaise foi.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 22:19

Luc a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
Tu aurais pu avoir les mêmes scènes avec les soviétiques. Leur patron est avec tes frères sur la photo.
Staline : un copain ?

Je t'ai montré des photos de Jean-Paul II avec Pinochet. Mais là tu dis qu'il faisait son boulot. Et à ton avis, ils faisaient quoi, Roosevelt et Chruchill à Yalta?

C'est incroyable une telle mauvaise foi.
Vous m'avez montré deux photos de Jean-Paul II pendant sa visite au Chili dont le dictateur était Pinochet.
C'est la même photo qu'on a pu avoir avec les maçons français au pouvoir serrant la main des dignitaires nazis (au fait vous avez vu le lien ?)
---------------------------
Quant aux maçons Roosevelt et Churchill, tu as raison ils faisaient leur (sale) boulot !
Je ne te le fait pas dire !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 22:20

Ah, te revoilà Luc, super
Bon, il semble qu'une légère inimitié se révèle entre les cathos et les FM ; que faire de ce constat ?

Hé les mecs, vous êtes en train de refaire le monde à coup de Yalta, Pinochet, Staline, et les divisions (blindées) du Vatican.
Pol Pot n'est pas encore entré en jeu...
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 22:22

Mouche-Du-Coche a écrit:
Ah, te revoilà Luc, super
Bon, il semble qu'une légère inimitié se révèle entre les cathos et les FM ; que faire de ce constat ?

Hé les mecs, vous êtes en train de refaire le monde à coup de Yalta, Pinochet, Staline, et les divisions (blindées) du Vatican.
Pol Pot n'est pas encore entré en jeu...
Tu oublies qu'on est passé aussi par l'actualité

C'est fou ce qu'il y a à dire sur les francs-macs !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 22:24

Mouche-Du-Coche a écrit:
... une légère inimitié ...
chacun ses mots et son vocabulaire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 22:26

L’Eglise coupable dans le génocide rwandais ? http://www.afrik.com/article8261.html

Le corps religieux catholique, incriminé par plusieurs témoignages, nie toute responsabilité

Certains rwandais nourrissent des sentiments amers envers l’Eglise. Ils estiment en effet que des religieux catholiques ont trempé dans le génocide de 1994, qui aurait fait entre 800 000 et un million de morts, principalement Tutsis. Accusations que l’Eglise rwandaise nie fermement. Les critiques reprochent aussi au pape Jean-Paul II, décédé samedi dernier, de n’avoir pas suffisamment œuvré pour arrêter les massacres et d’avoir protégé les criminels.


Dossier : Le génocide rwandais


mercredi 6 avril 2005, par Habibou Bangré

L’Eglise catholique au banc des accusés dans le génocide de 1994. Certains Rwandais gardent en mémoire une bien triste image de cette institution religieuse. Des survivants font en effet état de l’implication de religieux dans les massacres, dans lesquels auraient péri entre 800 000 et un million de Tutsis (ethnie minoritaire) et Hutus qui cherchaient à les protéger ou qui s’opposaient au régime en place. L’église catholique rwandaise réfute fermement les accusations portées à son encontre en tant qu’institution. Plusieurs condamnations ont toutefois été prononcées.

Morts dans la maison de Dieu

Lors des tueries, d’avril à mai 1994, les églises n’étaient plus des sanctuaires sacrés. Ils ne constituaient plus un havre de paix inviolable. Chose que les Tutsis et les Hutus dits modérés n’ont su pour beaucoup que trop tard. Les miliciens Interhamwes hutus ne se sont pas privés d’assiéger les églises où s’étaient parqués par centaines des réfugiés, espérant être intouchables. Assassinés à coup de machette puis brûlés. Parfois, ils étaient tout simplement brûlés vifs. « Auparavant, en temps de persécution, les gens se rendaient dans les églises et y étaient en sécurité parce que personne n’osait y tuer. Mais en 1994, je ne sais pas pourquoi, les choses se sont passées différemment », raconte un étudiant de Kabgayi, où plusieurs religieux hutus proches du pouvoir ont été tués par des soldats du Front patriotique rwandais (FPR) le 6 juin 1994.

Est-ce à dire que l’église partage une part des responsabilités ? « Parce que des gens sont morts dans des églises, les gens ont fait la confusion, en se disant qu’elle avait participé aux crimes. Mais c’est faux », poursuit l’étudiant. « L’Eglise n’a jamais encouragé ça (le génocide, ndlr). L’évêque de l’époque a d’ailleurs écrit une lettre pastorale appelant la population au calme. Elle n’a jamais incité à tuer. Il est vrai que le clergé faisait partie du comité du MRND (Mouvement révolutionnaire national pour le développement, ndlr), mais il n’a jamais prêché ça », affirme J, une Hutu catholique de 57 ans. Elle ajoute : « Je n’ai pas vu de religieux tuer, mais peut-être que certains ont été forcés de le faire, comme beaucoup de Rwandais, pour sauver leur peau. » Une membre de la Commission épiscopale justice et paix qui a requis l’anonymat conclut quant à elle : « Si un chrétien s’est impliqué dans le génocide, il ne faut pas condamner toute l’Eglise. Il ne faut pas tout lui mettre sur le dos. Mais le Saint père (le pape Jean-Paul II, ndlr) a quand même demandé pardon parce que certains de nos fidèles avaient tué. »

« Des sœurs ont fourni des bidons d’essence »

Plusieurs témoignages accusent pourtant les religieux d’avoir tout fait pour que les Tutsis soient tués. « Une centaine de religieux ont agit passivement ou activement. Certains ont laissé les miliciens entrer dans les églises et tuer, parfois par peur de représailles s’ils venaient à être surpris à protéger des Tutsis. Il y a aussi des cas de religieux qui n’ont pas ouvert la porte de leur église, sachant pertinemment le sort qui attendait dehors les Tutsis. Mais d’autres ont apporté une aide directe, comme les deux sœurs (sœur Gertrude et sœur Maria Kisito, ndlr) jugées et condamnées en Belgique. Le monastère qu’elles dirigeaient devait accueillir des réfugiés, mais elles ont fourni les bidons d’essence aux miliciens pour qu’ils mettent le feu au garage et à l’infirmerie où 2 000 personnes s’étaient regroupées. Elles ont donc été des complices actives. L’église catholique du Rwanda a failli dans son devoir de protection », commente Christian Terras, rédacteur en chef de la revue catholique Golias Magazine, qui a longuement enquêté sur le rôle de l’église rwandaise dans le génocide.

Le journaliste, également directeur de la rédaction du dossier Rwanda : l’honneur perdu de l’église, précise que l’église n’est pas seule responsable des massacres, mais qu’elle y a grandement contribué en instaurant un climat d’« antagonismes raciaux et ethnistes entre Hutus et Tutsis ». « Au départ, les missions françaises et belges ‘chouchoutaient’ les Tutsis, qu’elles estimaient de rang royal, plus intelligents, plus fins... en somme en qui elles voyaient l’avenir du pays. De 1900 à 1950 environ, elles se basaient sur eux pour asseoir leur évangélisation du pays et faire du Rwanda un exemple de réussite à suivre pour les autres Etats africains », explique-t-il.

L’Eglise retourne sa soutane

Mais dans les années 60, les Tutsis sont inspirés par le vent d’indépendance qui souffle sur le continent. Une indépendance qui n’était pas du plus bon aloi pour le colon belge, puisque la minorité privilégiée souhaitait se tourner vers un modèle « de l’Est, socialiste et progressiste, dans lequel l’Etat et l’Eglise seraient séparés », poursuit le rédacteur en chef de Golias Magazine. C’est alors que l’église catholique aurait décidé de se détourner des Tutsis pour favoriser les Hutus, majoritaires. « L’église ne voulait pas voir son pouvoir, elle était notamment le plus grand propriétaire de terres, mourir. Or, si les Tutsis parvenaient à leur but, tout allait leur échapper. Elle a dit que les Hutus étaient majoritaires, mais qu’ils étaient pourtant les plus pauvres et les plus exploités. Elle les a exhortés à retrouver leur liberté. La première constitution de la première république rwandaise, rédigée par Monseigneur Perraudin, un Suisse, a mise enceinte une société d’Apartheid entre Hutus et Tutsis », indique Christian Terras.

Les Tutsis, qui étaient déjà décimés par petites vagues dans les années 60-70, ont cherché à résister. Ceux qui avaient fui en Ouganda se sont organisés dans l’espoir de renverser le Président hutu Juvénal Habyarimana, parvenu au pouvoir en 1973 à la faveur d’un coup d’Etat. Ils mènent des incursions, tentent de ses soulever, de déstabiliser le régime... Les Accords d’Arusha (Tanzanie) de 1993 marquent un tournant critique. Ils jettent en effet les bases du partage du pouvoir entre le MRND, le FPR et les partis d’opposition.

Des prêtres « héros de la foi »

Ce qui n’aurait pas satisfait l’église. « Si le FPR venait à prendre le pouvoir, cela aurait été un cataclysme pour elle. Elle a donc fait de ses religieux des soldats zélés pour écraser les Tutsis », confie Christian Terras. C’est le crash de l’avion du Président Habyarimana, le 6 avril 1994, qui signera le début officiel du génocide des Tutsis, la « shoah africaine » comme l’appelle le rédacteur en chef de Golias Magazine.

Mais tous n’auraient pas succombé à la peur ou collaboré avec les génocidaires. « Selon les informations que j’ai pu recueillir lors de mes nombreuses enquêtes, j’ai répertorié qu’une trentaine de religieux hutus et tutsis ont eu un courage extraordinaire. Ils étaient de véritables martyrs de la foi, des héros de la foi, qui ont protégé des familles entières au prix de leur propre vie. Si des miliciens arrivaient pour tuer des gens, ils leur disaient qu’il fallait dans ce cas les tuer eux-aussi », explique Christian Terras.

La couleur rouge du deuil du pape

Mais parce que les religieux sauveurs ont été très peu nombreux, pour quelques Rwandais, la couleur du deuil du pape Jean-Paul II est rouge. Comme le sang des victimes des massacres. Ils estiment en effet que le Saint père, décédé samedi dernier, aurait dû être plus ferme dans sa condamnation du génocide et pousser les pays à engager leur armée au Rwanda. D’autres avancent que s’il s’était plus engagé, personne ne serait mort dans les églises.

Autre grief : le Vatican aurait fortement incité les témoins à taire ce qu’ils avaient vu pour protéger de nombreux génocidaires. Plusieurs procès de religieux ont eu lieu au Rwanda et en Belgique, habilitée à juger des cas qui ne concernent pas ses nationaux et qui ne se sont pas passés sur son territoire. Il y a eu des condamnations, notamment celles des sœurs Maria Kisito et Gertrude, respectivement condamnées le 8 juin 2001 à 12 et 15 ans de prison. Des relaxes ont également été prononcées. C’est de cette décision judiciaire dont a bénéficié Monseigneur Misago, qui après 14 mois de prison dans « une prison dorée » au Rwanda a recouvré la liberté. La justice ayant trouvé que les témoignages qui l’inculpaient n’étaient pas suffisants. Certains voient derrière cette libération l’aide d’instances extérieures au Rwanda, et surtout celle du Vatican, qui a publié un dossier en faveur de l’accusé juste avant le verdict et s’est réjouit du jugement. « L’absolution du prélat est un événement heureux pour l’Eglise, non seulement en Afrique, mais au niveau universel », a déclaré le cardinal Jozef Tomko, à l’époque préfet de la congrégation vaticane pour l’évangélisation.

Jean Damascène Bizimana, dans son ouvrage L’Eglise et le génocide au Rwanda, les Pères blancs et le négationnisme, explique par ailleurs que le Vatican a aidé des religieux ayant commis des atrocités et qui souhaitaient quitter leur pays pour échapper à la justice. Des exfiltrations soigneusement préparées qui auraient permis à plusieurs présumés coupables de couler des jours heureux en Europe et même de continuer à exercer leur profession.


Dernière édition par le Lun 17 Sep 2007, 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 22:33

Mouche-Du-Coche a écrit:
Ah, te revoilà Luc, super
Bon, il semble qu'une légère inimitié se révèle entre les cathos et les FM ; que faire de ce constat ?

Hé les mecs, vous êtes en train de refaire le monde à coup de Yalta, Pinochet, Staline, et les divisions (blindées) du Vatican.
Pol Pot n'est pas encore entré en jeu...

Ben non, MDC, je n'ai aucune inimitié contre les cathos. L'ECAR est un einstitution faite d'hommes, de chair et de sang, qui peuvent se tromper, comme les FM, d'ailleurs. Je trouve sidérant qu'un type ouvre un sujet sur les génocides et FM ou catho, et refuse de voir la participation active de certains cathos alors qu'il critique celui qui nous a libérés de la botte nazie sous le prétexte ridicule qu'il l'a fait trop tard. Tard, peut-être mais il l'a fait, non? Et sans lui, Valto saluerait je ne sais qui comme disait Sardou.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 22:33

Si ce cher chiboleth voulait bien répondre à ma questions posée quelques messages plus haut (plusieurs mètres de textes à remonter, tout de même) j'en serais fort aise.
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 22:36

Je ne peux pas te répondre pour lui, mais seulement pour moi MDC, et je te dirai que j'ai plus de questions que de certitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 22:37

C'est vrai, il me semble que je vois moins chez toi d'inimitié déclarée contre les cathos, que chez chiboleth. On interprête plutôt tes positions tranchées sur certains points comme venant d'une inspiration laÏque, ce qui nous donne l'occasion de t'affronter
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 22:40

Mouche-Du-Coche a écrit:
Si ce cher chiboleth voulait bien répondre à ma questions posée quelques messages plus haut (plusieurs mètres de textes à remonter, tout de même) j'en serais fort aise.

Comme ce n'est que ma vérité et que nous sommes en gros 4,5 milliards d'adultes elle ne te sera d'aucune utilité.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 22:46

D'accord.
Mais lorsque'une personne veux me parler de sa vérité, je l'écoute toujours attentivement... lorsque sa vérité rejoins les attentes les plus profondes des sujets humains.
merci de m'avoir répondu !
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 22:49

Mouche-Du-Coche a écrit:
C'est vrai, il me semble que je vois moins chez toi d'inimitié déclarée contre les cathos, que chez chiboleth. On interprête plutôt tes positions tranchées sur certains points comme venant d'une inspiration laÏque, ce qui nous donne l'occasion de t'affronter

Je pensais avoir écrit le contraire...mais bon. Je n'ai rien, et pour cause, contre les cathos, seulement contre la prétention de cette organisation humaine, qu'on appelle église, de détenir seule la vérité et de d'être dinspiration divine.
Pour être honnête une petite frange extrémiste qui lisent trop dans les rêves fumeux de visionnaires exaltés m'agace parce que je pense, et je ne crois pas être seul dans ce cas là, qu'ils font un tort considérable à l'Eglise.

Pour le reste comme on dirait sur un autre fil où il est question de méthodes naturelles.... ça va et ça vient.
Et tout comme Luc j'ai beaucoup plus de questions que de réponses et encore moins de certitudes.
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Lun 17 Sep 2007, 23:09

Mouche-Du-Coche a écrit:
D'accord.
Mais lorsque'une personne veux me parler de sa vérité, je l'écoute toujours attentivement... lorsque sa vérité rejoins les attentes les plus profondes des sujets humains.
merci de m'avoir répondu !

Je ne crois pas avoir écrit que je voulais te parler de ma vérité.
Je crois seulement que tous les hommes veulent vivre décemment, en paix, selon la foi qui est la leur, en faisant en sorte que la barque dans laquelle nous sommes tous tienne la mer le mieux possible.
Que c'est simplement mon devoir d'homme que d'y contribuer.
La foi chrétienne m'y aide d'une manière, la foi maçonnerie (qui est d'une autre nature) d'une autre.
Chacun sa voie. Ce voyage de l'âme que j'ai vu en haut du col du Portaro ( sans doute à cause de la fatigue) n'est écrit dans aucun cathéchisme et ce que j'ai vu (sans doute rêve éveillé) sur cette voie romaine qui est devenue le Chemin de Compostelle n'est dans aucun manuel maçonnique. Dans un cas il s'agissait d'humanité et dans l'autre d'Humanité... et le Chemin qui sert de lien.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mar 18 Sep 2007, 10:16

Valtortiste91 a écrit:
Luc a écrit:
Vous voyez moi aussi je sais faire des vannes, mais je respecte mes interlocuteurs et je ne calomnie personne.
Mais je n'ai fait que vous citer dates et faits.
Faire tomber un mur ne me semble pas être de la colombophilie.
aider à construire un mur, me semble par contre affaire de "maçons".

Certes. Construire un mur est en effet affaire de "maçons-coffreurs". Et c'est un véritable métier. Mais je doute fort que ce soient des FM qui ont construit celui des Israéliens, sous le prétexte fallacieux de se protéger des palestiniens. Vous aurez noté que je n'ai pas écrit "juifs". On peut être israélien sans être juif, et inversement.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mar 18 Sep 2007, 12:18

Chapitre 3 : Où Valtortiste91 tombe dans le prêchi-prêcha pour inviter à la méditation sur la non assistance à personne en danger
----------------------------
La parabole du bon samaritain : Luc 10,29-36
Mais lui, voulant montrer sa justice, dit à Jésus: "Et qui est mon prochain ?"
Jésus reprit: "Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, il tomba sur des nazis qui, l’ayant dépouillé et roué de coups, s’en allèrent, le laissant à moitié mort.
Il se trouva qu’un initié du Temple (de Jérusalem bien sûr) descendait par ce chemin; il vit l’homme et passa à bonne distance.
Un quidam (vous ou moi) de même arriva en ce lieu; il vit l’homme et passa à bonne distance.
Mais un (***) qui était en voyage arriva près de l’homme : il le vit et fut pris de pitié.
Il s’approcha, banda ses plaies en y versant de l’huile et du vin, le chargea sur sa propre monture, le conduisit à une auberge et prit soin de lui.
Le lendemain, tirant deux pièces d’argent, il les donna à l’aubergiste et lui dit : Prends soin de lui, et si tu dépenses quelque chose de plus, c’est moi qui te le rembourserai quand je repasserai.
Lequel des trois, à ton avis, s’est montré le prochain de l’homme qui était tombé sur les nazis ?"
--------------------------
Jean 8,47-48
Un autre jour, Jésus dit "Celui qui est de Dieu écoute les paroles de Dieu; et c’est parce que vous n’êtes pas de Dieu que vous ne m’écoutez pas."
Les initiés du Temple (de Jérusalem bien sûr) lui répondirent: "N’avons-nous pas raison de dire que tu es un :colere: et un :mdr: ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mar 18 Sep 2007, 12:21

On se demande pourquoi Valtortiste met ce genre de chose sur cette file.
scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mar 18 Sep 2007, 13:02

Valtortiste91 a écrit:
On se demande pourquoi Valtortiste met ce genre de chose sur cette file.
scratch

Personnellement, ça ne me dérange nullement. Vous avez votre liberté d'expression, et c'est très bien ainsi. Cependant, n'oubliez pas que vous la devez en grande partie au général De Gaulle, et un grand nombre d'avancées sociales, uniquement au général. Je me réserve néanmoins le droit d'apprécier le contenu de vos posts, à ce que j'estime être sa juste valeur; c'est à dire...
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 08:41

Conclusion
Dans le chapitre 1
Nous avons rappelé comment la naïveté et la passivité des francs-maçons, pourtant aux commandes de pays puissants : États-Unis, Angleterre, France, … avaient conduit, devant la montée du nazisme, à une non-assistance à peuple en danger.
Nous avons lu comment un Frère approuvait cette attitude et comment les deux autres frères, à ma connaissance, ne le démentait pas.
Nous avons vu comment en regard, les Papes de cette période avaient, dès 1937, appelés les consciences à se réveiller.

C'est pourquoi, la grand savant juif Albert Einstein pouvait dire

Citation :
"L'Église catholique a été la seule à élever la voix contre l'assaut mené par Hitler contre la liberté". Et il ajouta : "Jusqu'à cette époque, l'Église n'avait jamais retenu mon attention. Mais aujourd'hui, j'exprime ma grande admiration et mon profond attachement pour cette Église qui, seule, a eu le courage de lutter pour les libertés morales et spirituelles" (rappelé dans le colloque d'Aix-enProvence – 1980)
Ce rappel n'exonère pas les catholiques qui, à cette période, n'ont pas eu le courage de leurs Papes et je suis donc solidaire de la repentance de l'Église (car je ne peut préjuger de ce que j'aurai été).
Il est dommage que la Maçonnerie n'ait pas suivi l'exemple d'une critique publique.
Dans le chapitre 2
Nous avons rappelé comment deux Maçons, au sommet de leur puissance, les Frères Roosevelt et Churchill, avaient à Yalta sciemment abandonné des millions de gens à la dictature de Staline.
Nous avons rappelé que si deux "maçons" suffisent à bâtir un mur, il ne suffit que d'un seul Pape pour le fissurer.

Et que ses prédécesseurs avaient alerté la conscience universelle bien longtemps avant.
Dans le chapitre 3
Nous avons proposé de réfléchir sur la parabole du bon samaritain.
A noter que l'occasion en est fourni par un personnage du Temple qui veut "montrer sa justice" en demandant "Et qui est mon prochain ?"
Il en est ainsi des tenants de la "Lumière" qui veulent constamment donner des leçons à l'organisation "obscurantiste" qu'est l'Église.
Las, on l'a vu, les travaux pratiques ne suivent pas la théorie. Plus, au lieu de reconnaître le réel rôle des Papes dans l'histoire terrible du siècle passé, on veut les traiter comme des parias. Ce qui pourrait l'être sans le recours aux témoignages des victimes elles-mêmes.
Mais pourquoi avoir cité cette phrase "Celui qui est de Dieu écoute les paroles de Dieu; et c’est parce que vous n’êtes pas de Dieu que vous ne m’écoutez pas."
Il ne s'agit bien sûr pas d'écouter Valtortiste91.
La Maçonnerie, qui a eu ses heures de gloire et de puissance, s'est ancrée, tel que je l'observe, dans l'anticléricalisme et l'affairisme.
L'anticléricalisme n'est qu'une des formes du sectarisme et je renvoie à la phrase de l'Abbé Pierre que Frère Luc arbore dans sa signature.
Pour l'affairisme, on l'a vu sur cette file, le prédominance des intérêts particuliers sur la conscience, amène à des complicités plus ou moins graves avec des crimes contre l'humanité.
L'affairisme est donc une idolâtrie qui fait passer au second rang Dieu et les hommes.
C'est pour cela qu'elle est dangereuse et condamnable.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 09:26

Mon cher Valto,

Je paraphraserai ici ce qu'écrivait hier Polaire: si vous ne vivez pas sous la botte nazie, et si vous pouvez vous exprimer sans craindre de vous retrouver dans un camp de concentration, c'est grâce aussi à l'action du frère Roosevelt sur lequel vous crachez assez stupidement.

J'attends toujours votre commentaire sur la participation active largement prouvée de prêtres, nonnes et même évêques catholiques au génocide rwandais.
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 09:44

.../...
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 09:53

Mes biens chers Frères

Je crois que vous avez eu l'occasion de largement commenter ces pages d'histoire que manifestement vous ignoriez.
A tel point que Frère Chibo n'a plus rien à dire et se réfugie dans l'autisme intellectuel.
J'ai eu, de mon côté, l'occasion d'exposer, faits dates et sources.
Les internautes jugeront.
D'autant plus que ce forum est particulièrement capté par Google (Bravo Arnaud).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 10:19

Au Moyen Âge, l'Église ne discute pas le principe de l'esclavage des hommes, des femmes et des enfants. Saint Augustin y voit une expiation voulue par Dieu.

À partir de 1441, on commence à ramener des esclaves noirs au Portugal. En 1454, une bulle du pape autorise leur « juste commerce ». En 1649, le pape Urbain VIII interdit l'esclavage des Noirs et des Indiens, mais la bulle n'est pas appliquée.

En 1832, dans son encyclique Mirari vos, le pape Grégoire XVI condamne l'exercice de la liberté de conscience. Il condamne spécifiquement la liberté de la presse, la liberté d'association, la liberté d'enseignement, la souveraineté du peuple et le suffrage universel.

En 1846, Pie IX est élu pape pour le plus long règne de l'histoire de la Papauté : 32 ans. Son principal défaut est de ne pas saisir les bouleversements sociaux et politiques de l'époque. Très intransigeant et imbu de ses prérogatives, il affirme que le pape est infaillible en matière de dogme et qu'aucune restriction ne peut être apportée à sa toute puissance dans le gouvernement de l'Église. Pie IX proclame le dogme de l'Immaculée Conception, en 1854.
Dans son encyclique du 8 décembre 1864, Quanta Cura, Pie IX réaffirme le rôle prépondérant de l'Église dans la société. Il condamne la souveraineté du peuple, la suprématie du pouvoir civil, la liberté de conscience, la liberté de la presse et l'élargissement du droit de vote à tous les citoyens. Il traite les juifs de « chiens ».Le concile du Vatican vote, en juillet 1870, l'infaillibilité pontificale qui reconnaît au souverain pontife un pouvoir suprême de juridiction dans le domaine de la doctrine comme dans celui de la discipline.
À priori, Pie IX approuve le mouvement d'indépendance et d'unification de l'Italie, en autant que celui-ci ne touche pas aux territoires sous contrôle de l'Autriche-Hongrie, parce que c'est un Empire catholique, et qu'on ne touche surtout pas aux États pontificaux qui, à l'époque, recouvrent un bien plus grand territoire que la seule cité du Vatican. Son tombeau a failli être jeté dans le Tibre par les nationalistes italiens lors de ses funérailles, en 1878.

Léon XIII succède à Pie IX de 1878 à 1903. À partir de ce moment, le Vatican veille désormais tout particulièrement à préserver de bonnes relations avec l'Empire britannique protestant, même au détriment de l'Irlande catholique. Le Vatican soutient aussi le gouvernement orthodoxe de Saint-Pétersbourg contre les velléités d'indépendance du clergé catholique polonais.

Pie X, théologien, soucieux avant tout de maintenir les dogmes et d'imposer son autorité, se heurte aux théologiens modernistes qui veulent que l'Église s'adapte au monde moderne et se plie aux méthodes scientifiques pour étudier les textes anciens et en relever les contradictions. Ces théologiens veulent aussi que l'Église accepte enfin de renoncer à certains dogmes périmés. En septembre 1907, Pie X promulgue l'encyclique Pascendi qui condamne le modernisme et impose l'enseignement de la philosophie scolastique du Moyen Âge.

Durant la période fasciste, en Italie, sous le pontificat de Pie XI, les liens entre l'Église et l'État deviennent de plus en plus étroits.
Les prêtres participent désormais aux manifestations politiques et bénissent les organisations fascistes
. De cette collaboration, sortiront les Accords du Latran qui comportent une convention financière entre l'Italie et le Vatican. Pour prix de sa collaboration, Mussolini est reçu en 1932 par Pie XI qui l'honore de l'Éperon d'or.À Montréal, dans la paroisse italienne de Notre-Dame de la Défense, on peut encore aujourd'hui reconnaître Mussolini dans une fresque de l'église.

Son Éminence le cardinal archevêque de Milan de 1929 à 1954, A.I. Schuster est béatifié par Jean-Paul II le 12 mai 1996. Le cardinal avait soutenu Mussolini en 1935 dans sa guerre coloniale en Éthiopie.

En 1936, la jeune république espagnole est agressée par l'armée dirigée par le général Franco. Très vite, la hiérarchie catholique espagnole reconnaît là son Sauveur, chef de file d'une nouvelle croisade.
Le soutien officiel de l'appareil catholique espagnol à la barbarie fasciste est apporté par la lettre collective des évêques espagnols du 1er juillet 1937.
L'Église catholique était déjà présente dans des organisations franquistes comme la Phalange. Le Vatican, d'abord prudent, ne cache pas son appui à Franco.
Le pape Pie XII déclare, en effet, le 16 avril 1939, une fois la victoire de Franco acquise, que l'Espagne franquiste est la « patrie élue de Dieu ». La fin du conflit donne lieu à une cérémonie religieuse solennelle avec le caudillo pour héros. Une célébration religieuse à Rome salut aussi cette victoire.
Deux décennies après la fin de la guerre civile, des membres de l'Opus Dei entrent au gouvernement espagnol en 1957 et le 25e anniversaire de la prise du pouvoir confirme le dictateur dans son rôle de « défenseur de l'Église et chevalier du Christ ».

De 1918 à 1938, le Vatican soutient l'Anschluss (annexion de l'Autriche par l'Allemagne) et l'invasion par Hitler de la Tchécoslovaquie.
En 1933, un Concordat est négocié à Rome entre l'Allemagne nazie et le cardinal Pacelli, le futur Pie XII. En échange du maintien des écoles catholiques, subventionnées par l'État allemand, l'Église catholique lève l'interdiction pour les catholiques d'adhérer au Parti nazi
. Les nazis ne respecteront pas cette entente.
Le silence du Vatican sur les crimes nazis pendant la seconde guerre mondiale étonne, pour le moins. Le pape voit peut-être en la domination nazie sur l'Europe de l'Ouest un rempart contre le communisme. Pie XII craint un accroissement de la politique antireligieuse de Hitler qui pourrait se traduire par des confiscations de propriétés du clergé. Ces confiscations sont toutefois suspendues en juillet 1941 par Hitler. Néanmoins, la non-ingérence du Vatican auprès des belligérants se poursuit. À propos de la « solution finale », aucune protestation n'est émise de la part de Pie XII hormis de l'affliction pour les victimes. Ainsi, Pie XII ne mettra jamais d'entraves à l'entreprise destructrice du nazisme. Il ne veut pas accroître les malheurs déjà présents. Ce qui ne justifie aucunement sa politesse envers le régime nazi jusqu'à la fin du conflit.

Le Vatican, y compris Mgr Montini, le futur Paul VI, organise la fuite de plusieurs dizaines de milliers de nazis, d'oustachis (Croates nazis) et de SS ukrainiens vers l'Amérique du Sud, le Canada, l'Australie, etc... , avec la complicité des services secrets américains et surtout britanniques.

Dans les années 1980, le scandale du Banco Ambrosiano a fortement ébranlé les finances du Saint-Siège. Roberto Calvi, alors directeur de cette institution bancaire, utilise l'Institut pour les oeuvres de religieux pour blanchir l'argent de la mafia avec la complicité de membres de la curie. Malgré un détournement estimé à 600 millions de dollars et plusieurs assassinats de la mafia, le Vatican s'efforce d'étouffer l'affaire et de soustraire Mgr Marcinkus à la justice italienne. Ce manque de transparence est fortement critiqué malgré les efforts mis en place pour réformer les finances vaticanes qui utilisent désormais les services de grands financiers catholiques internationaux comme Hans Tietmeyer ou Michel Camdessus.

Le 13 avril 1999, le théologien moraliste du Vatican, Mgr Elio Sgreccia, vice-président de l'Académie pontificale pour la vie, critique la distribution par des agences des Nations unies de la « pilule du lendemain » aux femmes et aux jeunes filles violées au Kosovo. Le prélat souligne que cette pilule a une « action abortive » et qu'elle ne saurait être acceptée par la morale catholique.

Les machoires d'ânes peuvent écrire ce qu'elles veulent. Comme disait voltaire dans l'affaire Calas "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites mais je me battrai pour que vous puissiez le dire". .

Valto ferait-il de même?


Dernière édition par le Mer 19 Sep 2007, 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 10:32

Cela est plus le résumé filmé de l'Eglise selon les archives maçonniques que l'analyse critique des frères maçons face à la montée du nazisme et du communisme et de leur passivité coupable, voire de leur complicité comme à Yalta.
A passer éternellement les mêmes plats anti-cléricaux au micro-onde on fini par les cramer. De mon point de vue, il faudrait retourner faire son marché historique.
Merci pour cet aide-mémoire des archives maçonniques et tant pis pour votre silence coupable sur l'attitude complice de la maçonnerie dans les catastrophes récentes.
Silence ? non, je me suis trompé : vous avez donné un argument choc qui m'a laissé pantois. Je vous cite ".../..."
Percutant !
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 10:37

Frère chiboleth pourrait aussi complèter son exposé par un commentaire issu de la même source :
Citation :
Pour forcer l'Histoire à enregistrer cette prétention inouïe (la Résurrection), il faudra aux disciples de Jésus près de trois siècles de luttes, de propagande, de charité conquérante, de martyre, et d'habileté politique. Comment une religion fondée sur la foi en la Résurrection peut-elle utiliser un symbole de mort comme la croix comme outil de propagande ?
où l'on voit que l'analyse de la doctrine sociale et spirituelle de l'Eglise est à peine tordue..



Frère Luc :
Citation :
J'attends toujours votre commentaire sur la participation active largement prouvée de prêtres, nonnes et même évêques catholiques au génocide rwandais.
On ne peut mettre sur le même plan ces personnages (les prêtres Rwandais avec Roosevelt), à moins de vouloir induire une tromperie dans la compréhension des événnements.

Les uns ont étés mandatés par des sociétés démocratiques pour faire la guerre, la gagner (car de toute façons, c'était l'issue : il n'y a pas d'exemple dans l'Histoire qu'une barbarie se soit maintenue plus d'une génération humaine) ; et , après l'avoir gagnée, mettre en place les conditions d'une vie acceptable pour toutes les parties. Yalta n'a pas été un modèle du genre, et on peut s'interroger sur les décisions qui ont été prises par ces hommes qui ont gagné la guerre.

De l'autre coté, quelques religieux emportés dans un conflit ethnique relèvent plus du droit commun qu'autre chose.
Et de toute façon, ils ne représentaient pas l'Eglise, et sa doctrine : leur boulot était d'être au service des pauvres, pas de prendre des machettes : s'ils doivent être condamnés, c'est de façon individuelle : il n'avaient pas mission de faire la guerre.

Donc la façon de faire ce paralèlle entre ces deux situations historiques est pipée...
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 10:48

Mouche-Du-Coche a écrit:
Frère chiboleth pourrait aussi complèter son exposé par un commentaire issu de la même source :
Citation :
Pour forcer l'Histoire à enregistrer cette prétention inouïe (la Résurrection), il faudra aux disciples de Jésus près de trois siècles de luttes, de propagande, de charité conquérante, de martyre, et d'habileté politique. Comment une religion fondée sur la foi en la Résurrection peut-elle utiliser un symbole de mort comme la croix comme outil de propagande ?

où l'on voit que l'analyse de la doctrine sociale et spirituelle de l'Eglise est à peine tordue..
Comme le furent tous ceux qui se tordirent de douleur dans les géoles de l'inquisition, sur les bûchers et autres douceurs évangéliques


Frère Luc :
Citation :
J'attends toujours votre commentaire sur la participation active largement prouvée de prêtres, nonnes et même évêques catholiques au génocide rwandais.
On ne peut mettre sur le même plan ces personnages (les prêtres Rwandais avec Roosevelt), à moins de vouloir induire une tromperie dans la compréhension des événnements.

Les uns ont étés mandatés par des sociétés démocratiques pour faire la guerre, la gagner (car de toute façons, c'était l'issue : il n'y a pas d'exemple dans l'Histoire qu'une barbarie se soit maintenue plus d'une génération humaine) ; et , après l'avoir gagnée, mettre en place les conditions d'une vie acceptable pour toutes les parties. Yalta n'a pas été un modèle du genre, et on peut s'interroger sur les décisions qui ont été prises par ces hommes qui ont gagné la guerre.

De l'autre coté, quelques religieux emportés dans un conflit ethnique relèvent plus du droit commun qu'autre chose.
Et de toute façon, ils ne représentaient pas l'Eglise, et sa doctrine : leur boulot était d'être au service des pauvres, pas de prendre des machettes : s'ils doivent être condamnés, c'est de façon individuelle : il n'avaient pas mission de faire la guerre.

Donc la façon de faire ce paralèlle entre ces deux situations historiques est pipée...
Pas plus que la présentation de l'histoire vue à travers les lunettes de Valto
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4997
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 11:20

chiboleth a écrit:

Donc la façon de faire ce paralèlle entre ces deux situations historiques est pipée...
Pas plus que la présentation de l'histoire vue à travers les lunettes de Valto
Pourquoi a-t-on besoin, chez les francs-macs, de recourir à l'invraisemblance pour combattre l'exposé de ce que tout le monde connaît et peut vérifier
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 11:31

Valtortiste91 a écrit:
chiboleth a écrit:

Donc la façon de faire ce paralèlle entre ces deux situations historiques est pipée...
Pas plus que la présentation de l'histoire vue à travers les lunettes de Valto
Pourquoi a-t-on besoin, chez les francs-macs, de recourir à l'invraisemblance pour combattre l'exposé de ce que tout le monde connaît et peut vérifier

En quoi, la démonstration de Chibolet, est moins crédible que la votre? La démonstration qu'il vient de faire est malheureusement la réalité. Il y a eu des reportages qui confirmaient ce qu'il décrit.
Je ne suis pas du tout anticlérical, mais ayons le courage de regarder certaines vérités en face. Et ces vérités ne signifient nullement que toute l'église est coupable, encore moins l'Eglise. ce sont les agissements de certaines personnes. Et ça existe aussi en FM, malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Vision chrétienne, vision maçonnique et ... vision profane.   Mer 19 Sep 2007, 11:55

Vision chrétienne, vision maçonnique et ... vision profane.

Que penser de l' "Affaire Galilée", pour laquelle beaucoup de nos contemporains, dont beaucoup de Francs-Maçons, se gaussent à tort ?

La "vision maçonnique" rejoint pourtant totalement la "vision chrétienne" de l'époque, qui, elle-même, contrairement à certaines idées reçues, n'a pas changée sur le fond aujourd'hui, et cela à juste titre..

Comment peut-on dire une chose en Loge, et affirmer tout le contraire au dehors ?

Sauf à limiter sa "vision du sacré" ... !

Mais ces Maçons là, ceux qui aujourd'hui disent que l'Eglise a tort et que Galilée a raison, qu'attendent-ils pour modifier leurs rituels ?

Lephenix


Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 12:28

Heu... Lephénix, peux-tu m'expliquer le rapport entre Galilée et nos rituel? Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 12:52

+++

Mais nous avons pourtant été clairs à ce sujet !
Galilée, dans sa vision de l'époque, a affirmé, contrairement aux idées reçues (par opposition à une idée, unique, positive, première, sédentaire) que la terre, dans son déplacement intrinséquement relatif, tournait dans le sens anti-horaire par rapport au référentiel Solaire.

Ajoutons à ceci, une fois encore, un exemple de la confusion des modernes, dont nous faisions allusion plus haut, lorsque nous évoquions le mouvement "rotatif", illégitime et profane, de la symbolique du ternaire, et toutes les confusions aberrantes qui en découlent .

Le résumé de ceci : Bien que nous ne savons pas "comment" elle tourne, le fait qu'elle tourne, présuppose l' "action d"une cause", et donc, la question ne se pose plus, puisque la réponse est dans l'énoncé de la question, ce qui, soi-dit en passant, est plus courant qu'on ne le pense.

D'ailleurs, et c'est bien connu, rien n’est plus pareil à la même chose que ce qui est semblable à l’identique.

+++
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 13:30

Loup Ecossais a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
chiboleth a écrit:

Donc la façon de faire ce paralèlle entre ces deux situations historiques est pipée...
Pas plus que la présentation de l'histoire vue à travers les lunettes de Valto
Pourquoi a-t-on besoin, chez les francs-macs, de recourir à l'invraisemblance pour combattre l'exposé de ce que tout le monde connaît et peut vérifier

En quoi, la démonstration de Chibolet, est moins crédible que la votre? La démonstration qu'il vient de faire est malheureusement la réalité. Il y a eu des reportages qui confirmaient ce qu'il décrit.
Je ne suis pas du tout anticlérical, mais ayons le courage de regarder certaines vérités en face. Et ces vérités ne signifient nullement que toute l'église est coupable, encore moins l'Eglise. ce sont les agissements de certaines personnes. Et ça existe aussi en FM, malheureusement.

Et je n'aurais su mieux dire.
Merci Loup.
Mais si comme tu le dis justement la FM a sa face obscure il ne semble pas que Valto soit prêt d'accepter que l'église (institution humaine) ait aussi la sienne.
Paille et poûtre.


Dernière édition par le Mer 19 Sep 2007, 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 14:26

Luc a écrit:
Heu... Lephénix, peux-tu m'expliquer le rapport entre Galilée et nos rituel? Merci.

Heu ... Luc, et bien imaginons que, dans une Loge, le Soleil se lève à l'Est et qu'il se couche à l'Ouest, c'est donc bien que c'est lui qui se déplace autour de la Terre, et que Galilée a tort et que l'Eglise à raison ...

Et donc, si certains Maçons affirment que Galilée a raison et que l'Eglise a tort, ils se doivent d'aller au bout de leur idée, et modifier les rituels maçonniques ... logique, non ?

Lephenix
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 15:20

Ouais... Chacun sait que c'est la terre qui tourne autour du soleil, cependnat on dit toujorus que le soleil se lève ou se couche. Il faudrait modifier le langage aussi, en disant par exemple... Quoi au juste?
Revenir en haut Aller en bas
 
Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» d'apres les JUIFS , chrétiens et musulmans sont GOG et MAGOG
» L'ACÉDIE : une notion chrétienne??
» Que font les TJ, dans la section chrétienne?
» Le culte des images dans la religion chrétienne
» Citations choisies de spiritualité chrétienne de Benoît XVI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: