DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 13:30

Loup Ecossais a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
chiboleth a écrit:

Donc la façon de faire ce paralèlle entre ces deux situations historiques est pipée...
Pas plus que la présentation de l'histoire vue à travers les lunettes de Valto
Pourquoi a-t-on besoin, chez les francs-macs, de recourir à l'invraisemblance pour combattre l'exposé de ce que tout le monde connaît et peut vérifier

En quoi, la démonstration de Chibolet, est moins crédible que la votre? La démonstration qu'il vient de faire est malheureusement la réalité. Il y a eu des reportages qui confirmaient ce qu'il décrit.
Je ne suis pas du tout anticlérical, mais ayons le courage de regarder certaines vérités en face. Et ces vérités ne signifient nullement que toute l'église est coupable, encore moins l'Eglise. ce sont les agissements de certaines personnes. Et ça existe aussi en FM, malheureusement.

Et je n'aurais su mieux dire.
Merci Loup.
Mais si comme tu le dis justement la FM a sa face obscure il ne semble pas que Valto soit prêt d'accepter que l'église (institution humaine) ait aussi la sienne.
Paille et poûtre.


Dernière édition par le Mer 19 Sep 2007, 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 14:26

Luc a écrit:
Heu... Lephénix, peux-tu m'expliquer le rapport entre Galilée et nos rituel? Merci.

Heu ... Luc, et bien imaginons que, dans une Loge, le Soleil se lève à l'Est et qu'il se couche à l'Ouest, c'est donc bien que c'est lui qui se déplace autour de la Terre, et que Galilée a tort et que l'Eglise à raison ...

Et donc, si certains Maçons affirment que Galilée a raison et que l'Eglise a tort, ils se doivent d'aller au bout de leur idée, et modifier les rituels maçonniques ... logique, non ?

Lephenix
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 15:20

Ouais... Chacun sait que c'est la terre qui tourne autour du soleil, cependnat on dit toujorus que le soleil se lève ou se couche. Il faudrait modifier le langage aussi, en disant par exemple... Quoi au juste?
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 15:45

Lephenix a écrit:
Luc a écrit:
Heu... Lephénix, peux-tu m'expliquer le rapport entre Galilée et nos rituel? Merci.

Heu ... Luc, et bien imaginons que, dans une Loge, le Soleil se lève à l'Est et qu'il se couche à l'Ouest, c'est donc bien que c'est lui qui se déplace autour de la Terre, et que Galilée a tort et que l'Eglise à raison ...

Et donc, si certains Maçons affirment que Galilée a raison et que l'Eglise a tort, ils se doivent d'aller au bout de leur idée, et modifier les rituels maçonniques ... logique, non ?

Lephenix

Vous confondez l'(es) Orien(t)s d'une loge et les points cardinaux.
Il s'agit là de Lumière et non d'éclairage.

Ne pas confondre mouvement réel et mouvement apparent. Jusqu'à preuve du contraire le système solaire est héliocentrique par définition.

Et même remarque à propos des églises tournées vers l'Orient et non vers l'Est (comme on peut le constater avec une boussole). Encore que... l'église de mon lieu de résidence est orientée Nord-Est alors que celle de l'endroit où est la maison de famille est Sud-Est. Motifs sacralisation de lieux qui ne l'étaient pas aux yeux de l'église.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 16:18

Loup Ecossais a écrit:

En quoi, la démonstration de Chibolet, est moins crédible que la votre? La démonstration qu'il vient de faire est malheureusement la réalité. Il y a eu des reportages qui confirmaient ce qu'il décrit.
Je ne suis pas du tout anticlérical, mais ayons le courage de regarder certaines vérités en face. Et ces vérités ne signifient nullement que toute l'église est coupable, encore moins l'Eglise. ce sont les agissements de certaines personnes. Et ça existe aussi en FM, malheureusement.
Non, il s'agit d'une analyse comparative de l'attitude des maçons aux pouvoirs face à la montée du nazisme et du communisme au regard de l'attitude des gouvernants de l'Eglise pendant la même période.
Ce genre d'arguties que vous employiez fait peut-être recette dans les loges, ce ne me semble pas que cela le soit dans ce forum.
Que vous donniez un coup de main à vos frères, c'est compréhensible, mais devez-vous voler au secours des causes perdues ?
Vous essayez d'allumer un feu du côté du Rwanda, ....sans parler de la mise en accusation dans ce génocide, du gouvernement français .... et de ses francs-maçons. Amnésie, ignorance ou tactique ?
Laissons donc aux Tribunaux Pénaux Internationaux le soin de juger et ne transformons pas ce forum en confrérie d'égoûtiers (profession honorable par ailleurs).
Je vous rappelle le décret d'accusation des francs-maçons, qu'on ne peut qualifier de "quelques agissements". Derrière, il y a eu des années d'oppression et des millions de morts. Ces comportements ont été approuvés par Frère Luc et jamais condamnés par Frère Chibo (qui préfère nier l'histoire (ben voyons !) ou vous-même
-------------------------------------------
Conclusion
Dans le chapitre 1
Nous avons rappelé comment la naïveté et la passivité des francs-maçons, pourtant aux commandes de pays puissants : États-Unis, Angleterre, France, … avaient conduit, devant la montée du nazisme, à une non-assistance à peuple en danger.
Nous avons lu comment un Frère approuvait cette attitude et comment les deux autres frères, à ma connaissance, ne le démentait pas.
Nous avons vu comment en regard, les Papes de cette période avaient, dès 1937, appelés les consciences à se réveiller.

C'est pourquoi, la grand savant juif Albert Einstein pouvait dire

Citation :
"L'Église catholique a été la seule à élever la voix contre l'assaut mené par Hitler contre la liberté". Et il ajouta : "Jusqu'à cette époque, l'Église n'avait jamais retenu mon attention. Mais aujourd'hui, j'exprime ma grande admiration et mon profond attachement pour cette Église qui, seule, a eu le courage de lutter pour les libertés morales et spirituelles" (rappelé dans le colloque d'Aix-enProvence – 1980)
Ce rappel n'exonère pas les catholiques qui, à cette période, n'ont pas eu le courage de leurs Papes et je suis donc solidaire de la repentance de l'Église (car je ne peut préjuger de ce que j'aurai été).
Il est dommage que la Maçonnerie n'ait pas suivi l'exemple d'une critique publique.
Dans le chapitre 2
Nous avons rappelé comment deux Maçons, au sommet de leur puissance, les Frères Roosevelt et Churchill, avaient à Yalta sciemment abandonné des millions de gens à la dictature de Staline.
Nous avons rappelé que si deux "maçons" suffisent à bâtir un mur, il ne suffit que d'un seul Pape pour le fissurer.

Et que ses prédécesseurs avaient alerté la conscience universelle bien longtemps avant.
Dans le chapitre 3
Nous avons proposé de réfléchir sur la parabole du bon samaritain.
A noter que l'occasion en est fourni par un personnage du Temple qui veut "montrer sa justice" en demandant "Et qui est mon prochain ?"
Il en est ainsi des tenants de la "Lumière" qui veulent constamment donner des leçons à l'organisation "obscurantiste" qu'est l'Église.
Las, on l'a vu, les travaux pratiques ne suivent pas la théorie. Plus, au lieu de reconnaître le réel rôle des Papes dans l'histoire terrible du siècle passé, on veut les traiter comme des parias. Ce qui pourrait l'être sans le recours aux témoignages des victimes elles-mêmes.
Mais pourquoi avoir cité cette phrase "Celui qui est de Dieu écoute les paroles de Dieu; et c’est parce que vous n’êtes pas de Dieu que vous ne m’écoutez pas."
Il ne s'agit bien sûr pas d'écouter Valtortiste91.
La Maçonnerie, qui a eu ses heures de gloire et de puissance, s'est ancrée, tel que je l'observe, dans l'anticléricalisme et l'affairisme.
L'anticléricalisme n'est qu'une des formes du sectarisme et je renvoie à la phrase de l'Abbé Pierre que Frère Luc arbore dans sa signature.
Pour l'affairisme, on l'a vu sur cette file, le prédominance des intérêts particuliers sur la conscience, amène à des complicités plus ou moins graves avec des crimes contre l'humanité.
L'affairisme est donc une idolâtrie qui fait passer au second rang Dieu et les hommes.
C'est pour cela qu'elle est dangereuse et condamnable.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 16:27

chiboleth a écrit:


Et je n'aurais su mieux dire.
Merci Loup.
Mais si comme tu le dis justement la FM a sa face obscure il ne semble pas que Valto soit près d'accepter que l'église (institution humaine) ait aussi la sienne.
Paille et poûtre.

... Mais il ne suffit pas de le reconnaitre, ce qui est bien; encore faudrait-il admettre en quoi elle consiste et là, nous touchons les ténèbres impraticables -et si confortables- de la discrétion maçonnique...

En effet:
Que l'Eglise soit pécheresse, les catholiques l'assument volontiers;
Des francmacs reconnaissent à la FM une "face obscure", très bien;

Reste un point de discorde: un écclésiastique ou un laique catholique qui s'exprime, qu'il soit ou non dans l'"historiquement correct", ou simplement non-conforme à la morale évangélique, désobéissant à hiérarchie, c'est bien visible ou audible;
ses paroles pourront être manipulées et travesties à charge, il pourra être contesté, être objet de l'opprobre universel,... etc.
Mais, sauf cas exceptionnel de dissimulation nul ne pourra se méprendre sur son identité, sur son appartenance.

Qu'un francmac fasse un faux pas du même ordre par rapport à l'idéal maçonnique, ou que simplement son action en loge -même en accord avec cet idéal- influence une décision cruciale et -et rétroactivement- funeste pour l'ordre international, il y a toutes les chances pour que cela demeure ignoré;
-parce que ce francmac n'aura pas agi en tant que tel dans le monde profane,
-même si ce n'est qu'en tant que francmac que ses agissements auront abouti

Les francmacs ont parfaitement beau jeu d'exiger des preuves d'accusations qui apparaissent calomnieuses, du fait de l'impossibilité d'établir un lien certain entre un acte et un individu: cet individu, que des fuites peuvent rendre suspect, a-t-il réellement la responsabilité qu'on lui prête dans tel évènement? impossible à dire!

Et pourtant! la FM ne sert pas qu'à philosopher "dans un lieu connu des seuls maçons, où règne la concorde et la paix"!
Avec une démarche initiatique, un rituel para-religieux et une hierarchie;
elle est refermée sur elle-même, non-ouverte au public et d'accès limité;
Elle constitue une élite cooptée; elle n'a d'existence légale que sous une couverture type "association loi de 1901", non-explicite quant à sa nature...
De quoi alimenter tous les fantasmes... et protéger au mieux ses membres.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 16:40

PACALOU a écrit:

De quoi alimenter tous les fantasmes... et protéger au mieux ses membres.
Tout à fait vrai, mais les protéger DE QUOI ?
Là commence la vraie question qu'il faut parfois soulever.
La phrase du "Frére Balzac" que Loup écossais prend en signature est prémonitoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 16:43

Luc a écrit:
Ouais... Chacun sait que c'est la terre qui tourne autour du soleil, cependnat on dit toujorus que le soleil se lève ou se couche. Il faudrait modifier le langage aussi, en disant par exemple... Quoi au juste?

Et bien, vous raisonnez très exactement comme Galilée en son temps.

Imaginez la pratique d'un rituel où l'on changerait cette manière traditionnelle de concevoir le Monde !
L'enseignement maçonnique serait vidé de sa substance.

Et bien, pour avoir changé cette façon d'appréhender le Monde, grâce à des "modernes" comme Galilée, nous avons hérité de cette "monstruosité" que l'on appelle le "Monde moderne".

Le plus lamentable dans tout ça, c'est que beaucoup de Maçons, qui ne sont pas à une contradiction près, s'en "gargarisent" à plein poumons !

Nous, nous proposons d'exprimer "au-dehors" cette manière de penser "en-dedans". C'est-à-dire, ainsi qu'il est dit à la clôture de certains rituels, "allons parmi les autres hommes, pratiquer les vertus dont nous avons promis de montrer l'exemple".

Les "vertus" sont appelées "cardinales", donc en rapport avec l' "orientation" sacrée, et, l' "exemple", est cette manière de penser l'univers que nous apprenons et pratiquons en Loge. C'est en cela que la perception moderne du Monde est une véritable "profanation".

Pratiquer ces vertus, et montrer l'exemple dans la vie de tous les jours, comme si nous étions toujours "en Loge", ce serait le premier pas vers une société bien "orientée", c'est-à-dire harmonieuse, c'est-à-dire traditionnelle, telle quelle l'était au début du Moyen Âge Occidental, où, tout point de vue était sacré, contrairement aux versions historiques mensongères et frelatées que nous proposent l'enseignement des modernes décadents (pléonasme volontaire) !.

Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 17:08

Citation :
Imaginez la pratique d'un rituel où l'on changerait cette manière traditionnelle de concevoir le Monde !
L'enseignement maçonnique serait vidé de sa substance.
Sans rigoler, il en faudrait si peu que cela ??? ça doit pas bien tenir la route, cette doctrine
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 17:22

Valtortiste91 a écrit:
PACALOU a écrit:

De quoi alimenter tous les fantasmes... et protéger au mieux ses membres.
Tout à fait vrai, mais les protéger DE QUOI ?
Là commence la vraie question qu'il faut parfois soulever.
La phrase du "Frére Balzac" que Loup écossais prend en signature est prémonitoire.

Gardez vos certitudes, cher Valtortiste. Je n'ai pas l'intention de répéter une nième fois, tout ce qui a déjà été écrit sur le sujet. C'est lassant. Voyez-vous, Jésus ne dispensait son enseignement qu'à ceux qu'il jugeait qualifiés pour l'entendre; ses disciples, en l'occurrence. Il en est de même en maçonnerie. Quant à Frère Balzac, il vous survivra, ainsi qu'à moi-même.

A Pacalou,

Tu as bien fait de quitter la FM. Je te souhaite d'être toujours heureux dans la voie que tu as choisie. Parole de Frère (jamais mêlé à aucune affaire douteuse). Et cette catégorie, est bien plus importante en nombre que l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 17:43

Loup Ecossais a écrit:

Voyez-vous, Jésus ne dispensait son enseignement qu'à ceux qu'il jugeait qualifiés pour l'entendre; ses disciples, en l'occurrence. Il en est de même en maçonnerie.
Ce parallèle vous fait décerner le grand prix de l'humour !!!
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 17:58

Valtortiste91 a écrit:
Ce parallèle vous fait décerner le grand prix de l'humour !!!
Very Happy

Pour moi plutôt un prix de sagesse. Quelques paroles paroles bibliques:

"Ne jetez pas de perles aux pourceaux"

"Que celui qui a des oreilles entende"

Vous allez même jusqu'à nier l'ésotérisme chrétien? Vous me faites penser à la parabole des aveugles.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Mer 19 Sep 2007, 18:12

Mouche-Du-Coche a écrit:
Citation :
Imaginez la pratique d'un rituel où l'on changerait cette manière traditionnelle de concevoir le Monde !
L'enseignement maçonnique serait vidé de sa substance.
Sans rigoler, il en faudrait si peu que cela ??? ça doit pas bien tenir la route, cette doctrine

Faites un concert de "Rap" à la place d'une messe, et vous verrez bien la différence.

C'est ce qu'a fait l'évêque de Metz, dans sa cathédrale, et les "ouailles" ont vu ... et entendu !

Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 00:26

PACALOU a écrit:
chiboleth a écrit:


Et je n'aurais su mieux dire.
Merci Loup.
Mais si comme tu le dis justement la FM a sa face obscure il ne semble pas que Valto soit près d'accepter que l'église (institution humaine) ait aussi la sienne.
Paille et poûtre.

... Mais il ne suffit pas de le reconnaitre, ce qui est bien; encore faudrait-il admettre en quoi elle consiste et là, nous touchons les ténèbres impraticables -et si confortables- de la discrétion maçonnique...
En effet: Que l'Eglise soit pécheresse, les catholiques l'assument volontiers; Des francmacs reconnaissent à la FM une "face obscure", très bien;
La face obscure de la FM n'est rien d'autre que la face obscure de tel ou tel de ses membres qui n'agit pas conformément à l'idéal maçonnique. Sauf à l'exclure, ce qui tend à se faire de plus en plus et qui relève de la justice maçonnique, nous n'avons pas à le dénoncer (sauf cas graves et avérés) ni à le juger. Ce rôle revient entièrement à la justice civile. Et l'un des serments maçonniques concerne le respect des lois justes.

Reste un point de discorde: un écclésiastique ou un laique catholique qui s'exprime, qu'il soit ou non dans l'"historiquement correct", ou simplement non-conforme à la morale évangélique, désobéissant à hiérarchie, c'est bien visible ou audible; ses paroles pourront être manipulées et travesties à charge, il pourra être contesté, être objet de l'opprobre universel,... etc. Mais, sauf cas exceptionnel de dissimulation nul ne pourra se méprendre sur son identité, sur son appartenance.
Le problème est qu'en effet le plus souvent cet ecclésiastique "déviant" agit dans le cadre d'un ministère pour lequel il a été ordonné (préparé et reconnu y compris par le pouvoir civil) et que sauf cas particliers (pédophilie, viol...) il agit sur ordre (que cet ordre soit de type statutaire ou hiérarchique, qu'il soit implicite ou explicite. Que ce ministère implique le plus souvent des responsabilités religieuses et civiles vis à vis des personnes ou de biens placés ou confiés à ce ministère...
C'est là ce qui différencie l'ecclésiastique du FM qui n'agit toujours qu'en son nom propre (même et surtout s'il y a coalition entre plusieurs).


Qu'un francmac fasse un faux pas du même ordre par rapport à l'idéal maçonnique, ou que simplement son action en loge -même en accord avec cet idéal- influence une décision cruciale et -et rétroactivement- funeste pour l'ordre international, il y a toutes les chances pour que cela demeure ignoré;-parce que ce francmac n'aura pas agi en tant que tel dans le monde profane, -même si ce n'est qu'en tant que francmac que ses agissements auront abouti.
Qu'un FM rencontre un maffieu, un dictateur... ça reste un individu, FM de surcroit, qui rencontre un maffieu, un dictateur... Ca n'engage nullement l'ensemble des FM. S'il s'agit d'un grand officier d'une obédience... le cas est différent. Ainsi quand un GM rencontre un dictateur... il peut s'agir d'une rencontre du même type que celles du pape pour protéger les FM locaux. C'est arrivé il n'y a pas très longtemps dans une obédience et le GM s'est fait virer trois mois après... Le pape????

Les francmacs ont parfaitement beau jeu d'exiger des preuves d'accusations qui apparaissent calomnieuses, du fait de l'impossibilité d'établir un lien certain entre un acte et un individu: cet individu, que des fuites peuvent rendre suspect, a-t-il réellement la responsabilité qu'on lui prête dans tel évènement? impossible à dire!
Quand les premières condamnations papales s'appuient sur la "renommée publique" (la rumeur) ou "l'insinuation" (la diffamation) on est en droit d'exiger des preuves. A défaut tout ce qui vient après est entaché de mensonge, de fausseté... Et que je sache on n'a pas vu de FM signer de concordat avec les pires dictateurs ni faire ami ami avec Franco ou Pinochet (qui pourtant était un frère (pas dépassé le degré d'apprenti, s'est fait virer pour défaut de présence et de respect des obligations statutaires... ce qui éclaire d'un jour un peu particulier l'assassinat de S. Alliende et la chasse aux FM qui s'en suivit)).

Et pourtant! la FM ne sert pas qu'à philosopher "dans un lieu connu des seuls maçons, où règne la concorde et la paix"!
Avec une démarche initiatique (vrai), un rituel para-religieux (faux) et une hierarchie (faux.. petit rappel les loges sont souveraines (pour les affaires qui les concernent) et autonomes (dans le cadre des lois et règlement de l'obédience ou du rite de rattachement));

elle est refermée sur elle-même (faux... lors des dernières journées du patrimoine de très nombreux visiteurs), non-ouverte au public (faux... voir le nombre de tenues blanches ouvertes, conférences, sites internet... ) et d'accès limité (vrai... on y entre que par cooptation et on en sort par envoi d'une lettre simple. Et c'est statutaire et conforme au droit public).

Elle constitue une élite cooptée; elle n'a d'existence légale que sous une couverture type "association loi de 1901", non-explicite quant à sa nature...
Faux. La preuve : ici même on a cité à plusieurs reprises les Constitutions d'Anderson. Les statuts des obédiences relèvent du droit public. Et on s'emm... assez la vie à adapter nos statuts aux exigences de ce droit public, qu'il s'agise de nos biens immobiliers, de nos finances, de nos règles de fonctionnement... (si vous aviez été député de votre ex-loge vous le sauriez... mais p.e vos frères d'alors ne vous ont-ils pas accordé cette confiance là)

De quoi alimenter tous les fantasmes...
Semble-t-il surtout les vôtres et ceux de vos semblables
et protéger au mieux ses membres.
Et surtout de la connerie humaine quand elle atteint les sommets auxquels un certain nombre semble aspirer.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 10:07

Surprise
J'avais dit à nos référents frères qu'ils avaient eu tout le temps d'exposer leur point de vue face à la grave remise en cause de l'attitude des francs-maçons devant le nazisme et le communisme et que les internautes jugeraient.
Ce forum est en effet bien référence par Google.
Là non plus je ne m'étais pas trompé :
- Allez sur Google
- tapez "Roosevelt Franc-maçon"
- Sur la 2ème page, 2ème ligne, il y a une surprise.
Voilà comment on contribue à mettre au grand jour des choses cachées
---------------------
Cela ne peut qu'inciter à continuer à faire mettre bas les masques à quelques impostures.
C'est une idée : je vais y travailler
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 10:16

Le prochain thème de discussion que je prépare est sur l'approche comparée (toujpurs fondée sur des faits vérifiables et des dates) de la paix par les chrétiens et de la paix par les maçons.
Chemin de liberté, chemin d'oppression ....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 10:24

Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 10:31

Ca ne fera jamais qu'une de plus...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 10:47

chiboleth a écrit:



"Le problème est qu'en effet le plus souvent cet ecclésiastique "déviant" agit dans le cadre d'un ministère pour lequel il a été ordonné (.....) Que ce ministère implique le plus souvent des responsabilités religieuses et civiles vis à vis des personnes ou de biens placés ou confiés à ce ministère...
C'est là ce qui différencie l'ecclésiastique du FM qui n'agit toujours qu'en son nom propre (même et surtout s'il y a coalition entre plusieurs)".
[/quote]

Eh oui, qd un écclésiastique parle, il s'engage en tant que tel, et même s'il ne parle qu'à titre personnel, sa parole rejaillit sur l'Eglise, en bien comme en mal; qd c'est un francmac, ce n'est jamais en tant que tel, quoique la nature de son intervention doive à son appartenance... c'est bien cette hypocrisie congénitale, ce caractère occulte, qui est perçu comme moralement condamnable et inacceptable pour l'Eglise et bcp de gens.

Quand on a une double appartenance, une double vie, dont l'une est occultée, c'est celle-ci qui influence celle-la, et pas l'inverse! Sinon à quoi servirait-elle? C'est toujours ce que l'on dissimule, qui déteint sur ce que l'on fait au grand jour et non le contraire!

Il semble évident que la FM n'aurait pas été objet de suspicion sans sa volonté de demeurer à l'écart du monde, en un temps où le "monde" était imprégné de christianisme, sous la houlette de l'Eglise -ou des églises. Et pourquoi cette volonté, si ce n'est de s'affranchir de cette houlette jugée insupportable?

D'où il suit que "les premières condamnations papales s'appuient non sans raison, sur la "renommée publique" (la rumeur) ou "l'insinuation" (la diffamation)", faute de mieux -des preuves qui n'existent pas, étant donnée la nature insaisissable de la FM: mais c'est justement l'occulte qui est condamné ds la FM, comme l'était naguère tout ce qui en participait.


Je réaffirme:
La FM est bel et bien refermée sur-elle-même. Que peuvent en voir et comprendre les visiteurs de la journée du Patrimoine? Son anticléricalisme historique, variable selon les obédiences? Sa diversité? Son histoire, si tant est qu'elle en ait une, puisqu'elle n'est constituée que d'individus ne s'exprimant et n'agissant que pour leur propre compte?

Elle est bel et bien non-ouverte au public, contrairement à l'Assemblée Nationale, -même si l'accès de celle-ci est limité et étroitement contrôlé pour d'évidentes raisons de sécurité qui n'ont pas plus lieu d'être pour les tenues maçonniques que pour les offices religieux.
Les tenues blanches sont vidées de leur substance: elles ne sont pas qualifiées de "blanches" pour rien... Et si les conférences, les sites internet en disaient si long sur la FM, les francmacs à bout d'argument ne se sentiraient pas obligés de renvoyer leurs interlocuteurs à la nécessité finale de s'y faire initier...

Elle constitue une élite cooptée;
Elle n'a bel et bien d'existence légale que sous une couverture type "association loi de 1901", non-explicite quant à sa nature...
Sinon pourquoi tous les documents financiers et de gestion seraient-ils libellés à un autre ordre que celui du nom réel de la loge? (il faut dire qu'il est parfois trop explicite...)

Ce n'est pas bien grave... Mais les inspecteurs des impots n'ont pas à savoir ce qui se fait, se dit, se pratique entre les quatre murs du temple...
Mon interlocuteur Chiboleth reconnait lui-même (je cite):
"Et on s'emm... assez la vie à adapter nos statuts aux exigences de ce droit public, qu'il s'agise de nos biens immobiliers, de nos finances, de nos règles de fonctionnement..."

Si "on s'emm...", c'est qu'on renâcle, si on renâcle, n'est-ce pas qu'on a qque chose à cacher... (même si c'est ridicule)?


Je ne dis pas tout cela pour nuire à nos frères francmacs, -et je ne nie pas que tels d'entre eux peuvent être animés à l'égard de leurs frères catholiques, de sentiments sincères et loyaux, au-delà des différences de voies empruntées-, mais parce qu'ils ne semblent pas se rendre compte que vu de l'extérieur (ce "monde profane", où il y a pourtant aussi du sacré...), il y a quelque raison de se défier de leur appartenance, et plus encore de leur double appartenance.
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 15:42

Valtortiste91 a écrit:
Le prochain thème de discussion que je prépare est sur l'approche comparée (toujpurs fondée sur des faits vérifiables et des dates) de la paix par les chrétiens et de la paix par les maçons.
Chemin de liberté, chemin d'oppression ....

Vous pourriez aussi développer celui-ci :

Sur le site LCI (chaine d'infos) :

Voilà de quoi relancer la polémique. La BBC a fait état dimanche soir d'un document secret du Vatican visant, selon elle, à étouffer les cas d'abus sexuels sur les mineurs, affirmant que pendant 20 ans, avant de devenir pape, le cardinal Joseph Ratzinger l'avait fait appliquer.

Ecrit en 1962, ce document de 39 pages, intitulé "Crimen Sollicitationis", entend indiquer aux évêques du monde entier comment procéder en cas de "crime de sollicitation", dans le cadre du confessional ou en dehors. Sollicitation, précise le document, d'actes obscènes, que ce soit par la parole ou les gestes. Ces instructions marquées "confidentiel" devaient être conservées enfermées dans le coffre de leur église par les évêques. Elles exigeaient notamment le secret absolu, tant du prêtre que de la victime, ou encore d'éventuels témoins ou personnes au courant, selon la BBC. Le non respect de ce serment signifiait une excommunication.

Accusations fallacieuses

Le père Tom Doyle, un expert du droit canon renvoyé du Vatican parce qu'il avait critiqué sa manière de gérer ces cas d'abus sexuels, a interprété le document pour la BBC, estimant qu'il s'agissait d'une politique explicite pour enlever tout droit à la parole aux victimes.

Les représentants britanniques de l'Eglise catholique ont immédiatement dénoncé ces accusations comme complètement fallacieuses, expliquant que ce document n'avait pas trait aux abus sexuels mais seulement à l'usage impropre du confessionnal.
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 16:06

PACALOU a écrit:



[color=blue]"Le problème est qu'en effet le plus souvent cet ecclésiastique "déviant" agit dans le cadre d'un ministère pour lequel il a été ordonné (.....) Que ce ministère implique le plus souvent des responsabilités religieuses et civiles vis à vis des personnes ou de biens placés ou confiés à ce ministère...

Bon exemple :
"Recentrer l'enseignement catholique"

Mgr Jean-Pierre Cattenoz, l'archevêque d'Avignon, vient d'élaborer une charte de l'enseignement catholique pour son diocèse

Mgr Jean-Pierre Cattenoz fait une rentrée scolaire remarquée. Dans une charte diocésaine de l’enseignement catholique, promulguée ad experimentum pour trois ans et rendue publique en juin dernier, l’archevêque d’Avignon énonce la vision de l’enseignement catholique qu’il entend promouvoir dans son diocèse. Une vision qui veut replacer « le Christ au centre » des écoles catholiques.

Dans un état des lieux sévère, Mgr Cattenoz dénonce ce qu’il appelle des «références sans vrai lien avec la foi chrétienne», un «humanitarisme bon teint» qui, selon lui, serait le lot de nombreux projets pédagogiques. «Adhérant sans réserve, par paresse ou pusillanimité, à une modernité largement marxisée dans son fond comme dans sa forme, l’enseignement catholique est incapable d’appréhender la postmodernité qui se construit et ne peut ainsi comprendre la place qui est offerte à une vraie pédagogie chrétienne», juge l’évêque.

Contre ce qu’il nomme une « dénaturation ou édulcoration du caractère propre de nos établissements catholiques » et un « abus des valeurs de solidarité et d’ouverture à tous », il préconise une proposition d’éducation à la foi, passant par « une remise en cause radicale de nos conditionnements ».

Que les enseignants soient partie prenante du projet
Concrètement, Mgr Cattenoz se déclare opposé à ce qu’il nomme une «“catéchèse dispersée” dans quelques recoins de l’emploi du temps» et demande aux établissements de proposer «une “catéchèse intégrale”, fondée sur la tradition des Pères de l’Église et le Catéchisme de l’Église catholique».

Pour mettre en œuvre ce projet, l’évêque demande que « l’ensemble des enseignants soit partie prenante du projet ou accepte de ne pas rester dans l’établissement ». Selon la même logique, il plaide en faveur d’une sélection des élèves strictement conditionnée à leur acceptation « de participer au cours de première évangélisation ou de catéchèse », « à la vie spirituelle et au projet éducatif des établissements, à l’exception de la vie sacramentelle ».

Cette charte diocésaine de l’enseignement catholique d’Avignon arrive au moment où l’ensemble des évêques de France va réfléchir en commun sur l’enseignement catholique, sur la base d’un travail lancé en novembre dernier par un groupe présidé par Mgr Éric Aumonier, évêque de Versailles, chargé de ce dossier au sein du Conseil de l’épiscopat pour la pastorale des enfants et des jeunes (lire La Croix du 9 novembre 2005 ).

Consultés par La Croix sur l’initiative personnelle de Mgr Cattenoz, ni la Conférence des évêques de France, ni Mgr Aumonier, ni l’enseignement catholique n’ont souhaité réagir. L’ensemble des évêques doit en effet travailler sur la question de la place de l’enseignement catholique « dans l’Église et dans la société » lors de l’assemblée plénière des évêques qui se tiendra à Lourdes en novembre prochain.

Elodie MAUROT

(1) La charte a été officiellement diffusée auprès des professionnels de l’enseignement catholique. Elle devrait être mise à la disposition d’un plus large public courant novembre, éventuellement modifiée, a indiqué le service de communication de l’évêché.

Qui ne dit mot consent donc il va de soi que la conférence des évêques va immédiatement demander la suppression de toutes les aides d'état à l'enseignement privé catholique.
Enfin des économies. Et comme on sait d'où viennent et à quoi servent les finances de l'église... (voir plus haut ou sur le fil Histoire d'en rire) ça ne posera aucun probléme
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 16:12

Il rêve debout l' archevêque .
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 16:14

chiboleth a écrit:

... continue à faire les égoûts ....
Je ne suis pas scathophage, ni scathophile : je ne suivrais donc pas ces quelques pistes que vous essayez de lancer avec votre frère.
Mais vous en avez parfaitement le droit : les intenautes se feront une opinion comme je me la suis faite depuis que vous essayez, avec votre frère, d'argumenter contre ce que j'avance.
Le moindre lecteur est capable de juger de vos opinions spécieuses, issues de sources glauques ou inconnues et jaugées au seul critère qui vous semble celui de la vérité : l'anticléricalisme.
Il n'y a pas jusqu'au troisième frère maçon qui n'ai renoncé à vous suivre dans le glauque.
De mon point de vue, tous, à moins de partager votre anticléricalisme, savent juger de ce que vous dites.
De votre proposition, que voulez-vous donc que j'en fasse ?
--------------------
Les propos que j'ai défendu, et que je tiendrais, sont aux antipodes de tels fondements : faits, dates et sources sont vérifiables et expertisables par tous (...enfin ceux qui le veulent)
Ils portent un autre regard sur la franc-maçonnerie. Vous l'avez nié tout d'abord, mais pas-à-pas, vous avez dû le prendre à votre compte. Ce qu'il ne vous reste n'est donc que de chausser les bottes d'égoûtiers.
C'est votre droit : je ne vous le conteste pas, mais je vous laisse seul y patauger.
Veuillez m'en excuser
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 16:21

chiboleth a écrit:

...Parle de l'enseignement catholique ...
Voilà par contre un sujet intéressant
Comment se fait-il que l'enseignement privé ait un tel succès ?
Comment se fait-il que quelques lois ringardes issues des années glorieuses de maçonnisme interdise la liberté de choix aux plus pauvres en ne financant pas l'enseignement privé à égalité avec l'enseignement public ?
Qui a vu qu'un petit italien, un petit espagnol ou belge serait moins bien éduqué qu'un élève qui aurait suivi "l'enseignement laïc et obligatoire" à la Jules Ferry.
Nous ne sommes plus au temps des machines à vapeur et des loges maçonniques.
LEs résultats sont là : il faut en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 16:29

chiboleth a écrit:

Enfin des économies. Et comme on sait d'où viennent et à quoi servent les finances de l'église... (voir plus haut ou sur le fil Histoire d'en rire) ça ne posera aucun probléme
De quoi enfin pouvoir renflouer quelques maçons indigents depuis qu'ils ne peuvent plus piquer dans les caisses de l'état - se servir - euh non, recevoir "rétribution" pour service rendus.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 16:41

chiboleth a écrit:
PACALOU a écrit:



"Le problème est qu'en effet le plus souvent cet ecclésiastique "déviant" agit dans le cadre d'un ministère pour lequel il a été ordonné (.....) Que ce ministère implique le plus souvent des responsabilités religieuses et civiles vis à vis des personnes ou de biens placés ou confiés à ce ministère...

NB : ce n'est pas moi qui ait écrit cela!

Bon exemple :
"Recentrer l'enseignement catholique"

Mgr Jean-Pierre Cattenoz, l'archevêque d'Avignon, vient d'élaborer une charte de l'enseignement catholique pour son diocèse

Mgr Jean-Pierre Cattenoz fait une rentrée scolaire remarquée. Dans une charte diocésaine de l’enseignement catholique, promulguée ad experimentum pour trois ans et rendue publique en juin dernier, l’archevêque d’Avignon énonce la vision de l’enseignement catholique qu’il entend promouvoir dans son diocèse. Une vision qui veut replacer « le Christ au centre » des écoles catholiques.

Dans un état des lieux sévère, Mgr Cattenoz dénonce ce qu’il appelle des «références sans vrai lien avec la foi chrétienne», un «humanitarisme bon teint» qui, selon lui, serait le lot de nombreux projets pédagogiques. «Adhérant sans réserve, par paresse ou pusillanimité, à une modernité largement marxisée dans son fond comme dans sa forme, l’enseignement catholique est incapable d’appréhender la postmodernité qui se construit et ne peut ainsi comprendre la place qui est offerte à une vraie pédagogie chrétienne», juge l’évêque.

Contre ce qu’il nomme une « dénaturation ou édulcoration du caractère propre de nos établissements catholiques » et un « abus des valeurs de solidarité et d’ouverture à tous », il préconise une proposition d’éducation à la foi, passant par « une remise en cause radicale de nos conditionnements ».

Que les enseignants soient partie prenante du projet
Concrètement, Mgr Cattenoz se déclare opposé à ce qu’il nomme une «“catéchèse dispersée” dans quelques recoins de l’emploi du temps» et demande aux établissements de proposer «une “catéchèse intégrale”, fondée sur la tradition des Pères de l’Église et le Catéchisme de l’Église catholique».

Pour mettre en œuvre ce projet, l’évêque demande que « l’ensemble des enseignants soit partie prenante du projet ou accepte de ne pas rester dans l’établissement ». Selon la même logique, il plaide en faveur d’une sélection des élèves strictement conditionnée à leur acceptation « de participer au cours de première évangélisation ou de catéchèse », « à la vie spirituelle et au projet éducatif des établissements, à l’exception de la vie sacramentelle ».

Cette charte diocésaine de l’enseignement catholique d’Avignon arrive (juste à temps!) au moment où l’ensemble des évêques de France va réfléchir en commun sur l’enseignement catholique, sur la base d’un travail lancé en novembre dernier par un groupe présidé par Mgr Éric Aumonier, évêque de Versailles, chargé de ce dossier au sein du Conseil de l’épiscopat pour la pastorale des enfants et des jeunes (lire La Croix du 9 novembre 2005 ).

Consultés par La Croix sur l’initiative personnelle de Mgr Cattenoz, ni la Conférence des évêques de France, ni Mgr Aumonier, ni l’enseignement catholique n’ont souhaité réagir. L’ensemble des évêques doit en effet travailler sur la question de la place de l’enseignement catholique « dans l’Église et dans la société » lors de l’assemblée plénière des évêques qui se tiendra à Lourdes en novembre prochain.

Elodie MAUROT

(1) La charte a été officiellement diffusée auprès des professionnels de l’enseignement catholique. Elle devrait être mise à la disposition d’un plus large public courant novembre, éventuellement modifiée, a indiqué le service de communication de l’évêché.

[color=black]J'approuve entièrement ce que ce responsable de l'Eglise a eu le courage de dire sur la lente dénaturation de l'enseignement privé catholique sous contrat? Ce contrat n'a jamais stipulé que le seul enseignement catholique qu'on pouvait y dispenser devait être vidé de tout son sens, que je sache!?
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 16:45

Ou alors (s'il reste des sous), portez assistance aux maçons au chômage depuis leur poignée de main (dessous la table) à l'extrême-droite !

Que d'oeuvres généreuses pourrant faire nos maçons ?
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 16:48

Euh ! Chibo !
Que disais-tu déjà, sur une autre file, à propos d'un endroit pas propre sur lequel on s'assied et qu'il faudrait nettoyer avant de parler ?
Very Happy


Dernière édition par le Jeu 20 Sep 2007, 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 16:48

Elles sont bien bonnes vos dernières, Valtortiste!!!
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 16:51

PACALOU a écrit:
Elles sont bien bonnes vos dernières, Valtortiste!!!
et après çà, qui dira que je ne les soigne pas mes petits "maçons"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 16:53

PACALOU a écrit:
Elles sont bien bonnes vos dernières, Valtortiste!!!
Ceci dit, je suis avec intérêt ton dialogue avec les frères siamois.
Belle patience et belle pédagogie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 17:00

PACALOU a écrit:
chiboleth a écrit:



"Le problème est qu'en effet le plus souvent cet ecclésiastique "déviant" agit dans le cadre d'un ministère pour lequel il a été ordonné (.....) Que ce ministère implique le plus souvent des responsabilités religieuses et civiles vis à vis des personnes ou de biens placés ou confiés à ce ministère...
C'est là ce qui différencie l'ecclésiastique du FM qui n'agit toujours qu'en son nom propre (même et surtout s'il y a coalition entre plusieurs)".

Eh oui, qd un écclésiastique parle, il s'engage en tant que tel, et même s'il ne parle qu'à titre personnel, sa parole rejaillit sur l'Eglise, en bien comme en mal; qd c'est un francmac, ce n'est jamais en tant que tel, quoique la nature de son intervention doive à son appartenance... c'est bien cette hypocrisie congénitale, ce caractère occulte, qui est perçu comme moralement condamnable et inacceptable pour l'Eglise et bcp de gens.

Quand on a une double appartenance, une double vie, dont l'une est occultée, c'est celle-ci qui influence celle-la, et pas l'inverse! Sinon à quoi servirait-elle? C'est toujours ce que l'on dissimule, qui déteint sur ce que l'on fait au grand jour et non le contraire!

Il semble évident que la FM n'aurait pas été objet de suspicion sans sa volonté de demeurer à l'écart du monde, en un temps où le "monde" était imprégné de christianisme, sous la houlette de l'Eglise -ou des églises. Et pourquoi cette volonté, si ce n'est de s'affranchir de cette houlette jugée insupportable?

D'où il suit que "les premières condamnations papales s'appuient non sans raison, sur la "renommée publique" (la rumeur) ou "l'insinuation" (la diffamation)", faute de mieux -des preuves qui n'existent pas, étant donnée la nature insaisissable de la FM: mais c'est justement l'occulte qui est condamné ds la FM, comme l'était naguère tout ce qui en participait.


Je réaffirme:
La FM est bel et bien refermée sur-elle-même. Que peuvent en voir et comprendre les visiteurs de la journée du Patrimoine? Son anticléricalisme historique, variable selon les obédiences? Sa diversité? Son histoire, si tant est qu'elle en ait une, puisqu'elle n'est constituée que d'individus ne s'exprimant et n'agissant que pour leur propre compte?

Elle est bel et bien non-ouverte au public, contrairement à l'Assemblée Nationale, -même si l'accès de celle-ci est limité et étroitement contrôlé pour d'évidentes raisons de sécurité qui n'ont pas plus lieu d'être pour les tenues maçonniques que pour les offices religieux.
Les tenues blanches sont vidées de leur substance: elles ne sont pas qualifiées de "blanches" pour rien... Et si les conférences, les sites internet en disaient si long sur la FM, les francmacs à bout d'argument ne se sentiraient pas obligés de renvoyer leurs interlocuteurs à la nécessité finale de s'y faire initier...

Elle constitue une élite cooptée;
Elle n'a bel et bien d'existence légale que sous une couverture type "association loi de 1901", non-explicite quant à sa nature...
Sinon pourquoi tous les documents financiers et de gestion seraient-ils libellés à un autre ordre que celui du nom réel de la loge? (il faut dire qu'il est parfois trop explicite...)

Ce n'est pas bien grave... Mais les inspecteurs des impots n'ont pas à savoir ce qui se fait, se dit, se pratique entre les quatre murs du temple...
Mon interlocuteur Chiboleth reconnait lui-même (je cite):
"Et on s'emm... assez la vie à adapter nos statuts aux exigences de ce droit public, qu'il s'agise de nos biens immobiliers, de nos finances, de nos règles de fonctionnement..."

Si "on s'emm...", c'est qu'on renâcle, si on renâcle, n'est-ce pas qu'on a qque chose à cacher... (même si c'est ridicule)?


Je ne dis pas tout cela pour nuire à nos frères francmacs, -et je ne nie pas que tels d'entre eux peuvent être animés à l'égard de leurs frères catholiques, de sentiments sincères et loyaux, au-delà des différences de voies empruntées-, mais parce qu'ils ne semblent pas se rendre compte que vu de l'extérieur (ce "monde profane", où il y a pourtant aussi du sacré...), il y a quelque raison de se défier de leur appartenance, et plus encore de leur double appartenance.[/quote]

Je remets cela en ligne, qui ne semble pas avoir fait réagir; certes qui ne dit mot consent; si c'est le cas, il faut se réjouir?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 17:03

Valtortiste91 a écrit:
PACALOU a écrit:
Elles sont bien bonnes vos dernières, Valtortiste!!!
Ceci dit, je suis avec intérêt ton dialogue avec les frères siamois.
Belle patience et belle pédagogie.

Je rends hommage à ton punch! rambo
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 18:02

Valtortiste91 a écrit:
Les propos que j'ai défendu, et que je tiendrais, sont aux antipodes de tels fondements : faits, dates et sources sont vérifiables et expertisables par tous (...enfin ceux qui le veulent)
Ils portent un autre regard sur la franc-maçonnerie. Vous l'avez nié tout d'abord, mais pas-à-pas, vous avez dû le prendre à votre compte. Ce qu'il ne vous reste n'est donc que de chausser les bottes d'égoûtiers.
C'est votre droit : je ne vous le conteste pas, mais je vous laisse seul y patauger.
Veuillez m'en excuser[/b][/color]

Réponse Chronologie sur le fil "Histoire d'en rire" Fait, dates, sources vérifiables. Sauf si vos propores sources considérées comme sérieuses sont celles de la presse de caniveau êt d'extrême droite catho (enfin qui se prétend telle).

Comment va votre devineresse????

A-t-elle vu dans ses délires les papes omnubilés de sexe, les financiers truqueurs, les protections occultes et les pactes contre nature, les enfants et ados victimes de la pédophilie des clercs????

Pourquoi est-elle restée silencieuse? Ne s'agirait-il que de détails de l'histoire?
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 18:10

DIFFAMATION

Les auteurs des "Frères
invisibles" condamnés
Ghislaine Ottenheimer, Renaud Lecadre et leur éditeur doivent payer 5.000 euros de dommages-intérêts au président de la chambre régionale des comptes de PACA.


La cour d'appel de Paris a condamné jeudi les auteurs du livre "Les frères invisibles", Ghislaine Ottenheimer et Renaud Lecadre, et le PDG de leur éditeur Albin Michel, Francis Esmenard, pour diffamation envers le grand maître de la Grande loge nationale de France (GLNF) Claude Charbonniaud.
Ghislaine Ottenheimer, Renaud Lecadre, et Francis Esmenard doivent solidairement payer 5.000 euros de dommages-intérêts à Claude Charbonniaud.
Claude Charbonniaud, président de la chambre régionale des comptes de Provence-Alpes-Côte-d'Azur, et la GLNF avaient été déboutés en première instance le 8 mars 2002 au motif que le sérieux de l'enquête, parue en avril 2001, "ne pouvait être contesté". Seul Claude Charbonniaud obtient partiellement gain de cause en appel.
La cour a notamment condamné l'insinuation selon laquelle Claude Charbonniaud "aurait usé de ses fonctions de président de la chambre régionale des comptes pour éliminer un rival et mettre en place son propre réseau de corruption". Elle condamne aussi le passage des "Frères invisibles", qui "fait dire à Etienne Dailly, décédé depuis de nombreuses années, que la passivité de M. Charbonniaud procéderait d'une volonté délibérée de couvrir des agissements délictueux plutôt que de son incompétence et de son manque de clairvoyance", propos qui, ajoute la cour, "ne reposent sur aucun élément".

Nouvel Observateur
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 21:25

Luc a écrit:
DIFFAMATION
Les auteurs des "Frères
invisibles" condamnés
Un seul sur les centaines de noms cités ?
Mais que faites-vous !!!!
C'est vrais que le silence est d'or dans certains beaucoup presque tous les cas
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 21:31

chiboleth a écrit:
Réponse Chronologie sur le fil "Histoire d'en rire" Fait, dates, sources vérifiables. Sauf si vos propores sources considérées comme sérieuses sont celles de la presse de caniveau êt d'extrême droite catho (enfin qui se prétend telle).
Comment va votre devineresse????
A-t-elle vu dans ses délires les papes omnubilés de sexe, les financiers truqueurs, les protections occultes et les pactes contre nature, les enfants et ados victimes de la pédophilie des clercs????
Pourquoi est-elle restée silencieuse? Ne s'agirait-il que de détails de l'histoire?
Là je te sens un peu essouflé dans la répartie. Courage !
http://www.deco-pour-blog.com/index.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=186&g2_serialNumber=2
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Jeu 20 Sep 2007, 23:42

Citation :
l’enseignement catholique est incapable d’appréhender la postmodernité qui se construit et ne peut ainsi comprendre la place qui est offerte à une vraie pédagogie chrétienne», juge l’évêque.

Je ne suis pas du tout convaincu qu'en versant dans la pré-modernité on fera mieux .

J 'ai un savoir d' un très important établissement catholique de la région parisienne
Instruction et pédagogie très au niveau .(instruction dans les matières du bac )

L'incitation par certains enseignants à regarder un peu vers le catholicisme est un échec .
Pour tout dire la très grande majorité des lycéens ne suivent absolument pas ce genre d incitations .
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Ven 21 Sep 2007, 18:47

Luc a écrit:
DIFFAMATION
Les auteurs des "Frères
invisibles" condamnés
Ghislaine Ottenheimer, Renaud Lecadre et leur éditeur doivent payer 5.000 euros de dommages-intérêts au président de la chambre régionale des comptes de PACA.
Je recommande ce livre à ceux qui veulent se renseigner sur le vrai contour de la Franc-Maçonnerie.
1 - Parce que, tel un ballon de baudruche, le "mythe" se dégonfle au fil des pages jusqu'à devenir d'une banalité soporifique. La FM n'est intéressante que dans le fantasme que peut lever le "secret".
Mise à nue, la réalité devient triste.
2 - Parce que le lecteur y apprend des faces cachées de l'histoire de la FM.
Ainsi, page 78, on voit évoqué la figure du franc-maçon René Bousquet.

Sur cette photo du musée de la Résistance, on le voit avec les SS. le Frère René Bousquet René Bousquet (11 mai 1909 - † 8 juin 1993) était un haut-fonctionnaire français, ayant notamment exercé la fonction de Secrétaire général de la police du régime de Vichy de mai 1942 au 31 décembre 1943.
-----------------------
Sur les centaines de noms cités suite à l'enquête des auteurs, certains ont donné lieu à des démentis d'appartenance à la FM, et très, très, très, très peu à des condamnation pour diffamation.
Merci à Frère Luc d'avoir rappellé cette référence.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Ven 21 Sep 2007, 19:04

Alors là vous parlez d'une référence! Un livre dont je ne voudrais pas pour faire la litière de mon chat dont les auteurs ont été condamnés pour diffamation. Vous trouverez pour moins cher des délires aussi stupides sur le site barruel.com
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Ven 21 Sep 2007, 19:15

Luc a écrit:
Alors là vous parlez d'une référence! Un livre dont je ne voudrais pas pour faire la litière de mon chat dont les auteurs ont été condamnés pour diffamation. Vous trouverez pour moins cher des délires aussi stupides sur le site barruel.com
UNE diffamation contre plusieurs CENTAINES de noms.
J'appelle cela une référence : oui
René Bousquet fut bien franc-maçon.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Ven 21 Sep 2007, 19:50

Bof...

On voit que malgré l'appel à la modération de Loup non suspecté d'anticléricalisme... l'illuminé valdotriste continue...

Les lecteurs sur le Net en entier apprécieront.
Laissons dire et faisons ce que nous avons à faire.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Sam 22 Sep 2007, 01:05

Citation :
Laissons dire et faisons ce que nous avons à faire

exactement
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique   Sam 22 Sep 2007, 07:35

polaire a écrit:
Citation :
Laissons dire et faisons ce que nous avons à faire
exactement
Merci !!!
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
 
Génocide : vision chrétienne, vision maçonnique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» d'apres les JUIFS , chrétiens et musulmans sont GOG et MAGOG
» L'ACÉDIE : une notion chrétienne??
» Que font les TJ, dans la section chrétienne?
» Le culte des images dans la religion chrétienne
» Citations choisies de spiritualité chrétienne de Benoît XVI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: