DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Concernant le linceul de Turin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Concernant le linceul de Turin   Jeu 13 Sep 2007, 20:43

A tous ceux qui souhaitent entrer dans la contemplation et la méditation de la passion de Jésus, je vous invite à visiter ce lien. Il s'agit de 9 regards sur le linceul de Turin; pps et surtout détails impressionnants sur la Passion de Jésus conçu par Charly Guinand.

Je vous invite à signer le livre d'or sur prier.be, il en sera très heureux.


http://users.skynet.be/prier/content/linceul.htm

J'aimerais avoir aussi vos commentaires éventuels. Je voudrais vous partager cette expérience que ce soir là j'étais grâce à ce lien, en contemplation et méditation intérieure de la passion de Jésus, j'étais vraiment absorbée en Lui. Je Le sentais vivre en moi tellement je l'aimais, en ayant lu tous ces détails, jamais je n'aurais pu encore imaginer que le Christ avant tant librement souffert pour nous.

Le film la Passion de Mel Gibson m'a pourtant très fort impressionnée mais ici je ne trouve pas les mots...

Je suis allée au lit presque en état d'extase et reconnaissant ma petitesse comme si je me trouvais devant le buisson ardent, Dieu a daigné souffrir pour nous de la sorte pauvres pécheurs ! Loué et Remercié soit le Seigneur Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Concernant le linceul de Turin   Ven 14 Sep 2007, 09:21

Merci !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Concernant le linceul de Turin   Ven 14 Sep 2007, 12:32

Très belle présentation de la passion à travers le linceul.

Si on veut aller encore plus loin dans l'idée de la souffrance qu'a dû supporter le Christ il faut aussi savoir que :

- Les juifs ne donnaient que 39 coups de fouets, au delà de 40 la personne pouvant mourrir des suites des coups de fouets. Sur le linceul plus de 120 impacts ont été dénombrés.
- Si on comptabilise l'énergie de tous les impacts des coups de fouets, on arrive à un ordre de grandeur de quelques coups de revolver 457 magnum.
- La pénétration des clous dans l'espace de Desto du poignet comprime le nerf et provoque une douleur comparable à une sciatique suffisament forte pour faire évanouir une personne de faible constitution (femme, enfant, vieillard)
- Cette douleur était réveillée à chaque fois que le crucifié cherchait à s'appuyer sur les pieds pour inspirer.
- La douleur était analogue au niveau des pieds.
- Pour pouvoir inspirer ou parler, il fallait s'appuyer sur les pieds pour se soulever.

Pour l'anecdote, lorsque le bilan des tortures subit pas l'homme du linceul fut présenté pour la première fois, le médecin légiste, au bout d'un certains temps après l'explication des souffrances leva la tête, son auditoire était en train de pleurer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concernant le linceul de Turin   Ven 14 Sep 2007, 20:24

Jean-Louis B a écrit:
Très belle présentation de la passion à travers le linceul.

Si on veut aller encore plus loin dans l'idée de la souffrance qu'a dû supporter le Christ il faut aussi savoir que :

- Les juifs ne donnaient que 39 coups de fouets, au delà de 40 la personne pouvant mourrir des suites des coups de fouets. Sur le linceul plus de 120 impacts ont été dénombrés.
- Si on comptabilise l'énergie de tous les impacts des coups de fouets, on arrive à un ordre de grandeur de quelques coups de revolver 457 magnum.
- La pénétration des clous dans l'espace de Desto du poignet comprime le nerf et provoque une douleur comparable à une sciatique suffisament forte pour faire évanouir une personne de faible constitution (femme, enfant, vieillard)
- Cette douleur était réveillée à chaque fois que le crucifié cherchait à s'appuyer sur les pieds pour inspirer.
- La douleur était analogue au niveau des pieds.
- Pour pouvoir inspirer ou parler, il fallait s'appuyer sur les pieds pour se soulever.

Pour l'anecdote, lorsque le bilan des tortures subit pas l'homme du linceul fut présenté pour la première fois, le médecin légiste, au bout d'un certains temps après l'explication des souffrances leva la tête, son auditoire était en train de pleurer...

Merci Jean-Louis pour ce commentaire. Je pense que l'auditoire était en train de verser des larmes d'Amour pour Jésus.

Quand on réalise combien il a souffert , tout ce qu'Il a accepté et comment on s'est acharné à le faire souffrir par méchanceté et par plaisir mauvais on ne peut que verser des larmes.

Je me souviens lorsque j'ai vu pour la première fois en salle le film "la Passion" de Mel Gibson, je versais tout au long du film des larmes d'Amour et je n'avais pas envie de cacher mon émotion parce que j'en aurais étouffé.

Dans la salle il y avait un tel recueillement , des gens de toutes races et cultures et nous sommes tous sortis silencieux...

Je suis retournée voir ce film une deuxième fois, certains en étaient à leur 6ème fois....

J'ai maintenant le dvd et éprouve toujours la même émotion.

Aujourd'hui c'était la fête de la Ste Croix et j'ai eu ce bonheur qu'il m'a été demandé de lire à la messe.

Je pars demain pour Assise, je serai très émue d'aller sur les traces d'un autre crucifié "stigmatisé" St François, le Poverello. :hello:
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Concernant le linceul de Turin   Sam 15 Sep 2007, 07:08

Cher Elise,

Puisque tu demandes des commentaires éventuels, au risque de dénoter, je dirai que la prise de distance du commentaire avec les bourreaux ne me plait pas. Nous sommes les bourreaux du Christ et je suis le bourreau du Christ. A l'heure de la mort nous verrons quelle participation nous avons prise à ses souffrances (Cf. A.C. Emmerich)

Le linceul est une icône parfaite des souffrances du corps du Christ mais ne dit pas toute la souffrance du fils de Dieu incarné.
Jésus a souffert à Gethsémani les pires souffrances morales. La pire de toutes fut de voir les âmes pour qui sa Passion serait inutile (Toujours A.C. Emmerich)

Il nous est certainement impossible de comprendre les souffrances du Christ, ce qu'il vit en acceptant de perdre la vision béatifique.
A-t-il eut la foi à cet instant?
Nous nous sommes posé la question.
Arnaud dit non. Moi, je pense que oui !

Tiens je lance le fil !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Concernant le linceul de Turin   Sam 15 Sep 2007, 09:30

Citation :
Il nous est certainement impossible de comprendre les souffrances du Christ, ce qu'il vit en acceptant de perdre la vision béatifique.
A-t-il eut la foi à cet instant?
Nous nous sommes posé la question.
Arnaud dit non. Moi, je pense que oui !

Saint Thomas d'Aquin dit non.

Arnaud pense comme Jean-Yves que oui: L'humanité du Christ a renoncé à la vision béatifique à ce moment précis:

Citation :

Luc 22, 15 Et il leur dit: "J'ai ardemment désiré manger cette pâque avec vous avant de souffrir;
Luc 22, 16 car je vous le dis, jamais plus je ne la mangerai jusqu'à ce qu'elle s'accomplisse dans le Royaume de Dieu."

ou ici:
Citation :

Marc 14, 25 En vérité, je vous le dis, je ne boirai plus du produit de la vigne jusqu'au jour où je boirai le vin nouveau dans le Royaume de Dieu."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Concernant le linceul de Turin   Lun 17 Sep 2007, 10:53

Je partage également cet avis.

De plus, lorsque je suis allé faire un pélerinage en terre sainte, à Saint Pierre en Gallicante, l'organisatrice (Claire Partier) nous a parlé des souffrances du Christ lorsqu'il a été mis dans la fosse entre l'arrestation du jeudi saint et le moment où on l'a amené devant le Sanhédrin.

Il y a à Saint Pierre en Gallicante, les vestiges de ce qui aurait fort probablement pu être une garnison avec notamment plusieurs fosses dans lequels les condamnés était suspendu, accroché par une corde, sans rien voir, mais en entendant tout ce qui se disait à l'extérieur.

Le Christ aurait donc très bien pu entendre, au moins une partie des reniements de Pierre car c'est sur ce lieu que la tradition attribut le reniement de Pierre.

La descente dans la fosse a également été mise dans La Passion du Christ de Mel Gibson.

Marthe Robin avait (nous disait la guide) "vu" ce lieu en vision et avait même signalé la présence d'une tâche en forme de croix sur le mur de la fosse, tâche que l'on retrouve effectivement dans une fosse de Saint Pierre en Gallicante. Marthe Robin disait également que dans cette fosse, le Christ avait terriblement souffert d'angoisse.

Je vous livre les souvenirs de ce que nous disait Claire Patier sur ce lieu là, j'ai certainment pu faire des erreurs.

Néanmoins je serais interessé si des personnes connaissant bien Marthe Robin pouvait confirmer cela.

Qu'en disent les récits de Maria Valtorta et d'Anne Catherine Emmerich ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Concernant le linceul de Turin   Lun 17 Sep 2007, 11:04

Cher Jean-Louis,

Marthe Robin "vivait" cette souffre de la fosse et l'a décrite.
Je cois me souvenir que Marthe Robin a dit que Jésus était pendu par les pieds la tête en bas et qu'on l'a fait tourné toute la nuit. Marthe vivait des vertiges indescriptibles.

Mais encore une fois la souffrance de son corps ne donne aucune idée de la souffrance de son être.


Dernière édition par le Lun 17 Sep 2007, 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Concernant le linceul de Turin   Lun 17 Sep 2007, 11:10

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Mais encore une fois la souffrance de son corps ne donne aucune idée de la souffrance de son être.
C'est vrai. On a trop tendance à s'arrêter à la seul souffrance physique (c'est celle qui "parle" le plus au commun des mortels) alors que la souffrance spirituelle devait être encore plus forte.
Revenir en haut Aller en bas
 
Concernant le linceul de Turin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Suaire de Turin:du Nouveau.....
» L'église reconnait l'authenticité du saint Suaire de Turin
» Ostension du Saint-Suaire de Turin au printemps 2010
» Le saint suaire de Turin et l'ayate de Tepeyac
» L'image en 3D du Christ à partir du Saint Suaire de Turin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: