DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Confiance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Confiance   Mar 11 Oct 2005 - 16:25

Bonjour à tous!
Jeune étudiant de 17ans, je n'ai quasiment aucune connaissance en théologie et débute tout juste la philosophie en classe de Terminale.
Cependant, le sujet m'interesse enormément, et je me posait récemment la question, en particulier en visitant ce site : A quoi bon se poser toutes ces questions métaphysiques et théologiques?
En d'autre termes, étant tous catholiques confirmés de l'existence de Dieu, pourquoi ne pas simplement faire confiance à Dieu dans notre vie, nous laisser guider en savourant ce qu'il nous donne?
Cette question peut sembler naive, et je sais bien que ce forum n'aurait aucun interet si il en etait ainsi. Cependant, cela me tracasse beaucoup
La seule confiance absolue en Dieu est elle une condition suffisante pour être heureux?

Petrum
Revenir en haut Aller en bas
Scat



Masculin Messages : 1169
Inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Confiance   Mar 11 Oct 2005 - 16:33

Ben oui.... :DD
La confiance suffit, l'abandon a sa volonté....

Là où ça se complique c'est quand on cherche à savoir "Pourquoi"...et là il faut des réponses, donc soit on fait confiance et "en avant" ou soit on cherche la réponse dans la bible et il faut bien avouer que parfois c'est assez compliquer..mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.linceul-turin.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Confiance   Mar 11 Oct 2005 - 17:50

Cher Petrum, on peut être frappé même à 17 ans par la souffrance. Vous le voyez certainement parmi vos amis.

Il y a plusieurs questions essentielles que, pour ma part, je n'aurais pu affronter dans la CONFIANCE SEULE. J'avais besoin de réponses précises, de justifications logiques dans le projet de Dieu. Mais j'admire la foi de ceux qui, comme Job, perdant un enfant, on suffisamment de confiance pour dire: "Dieu m'expliquera dans l'autre monde".

Je vous mets quelques unes des questions essentielles que j'ai voulu règler à 18 ans en faisant de la théologie:

C'était du genre:

- Pourquoi Dieu se cache-t-il?
- pourquoi a-t-il laissé entrer les enfants en classe juste avant le tremblement de terre de dimanche au Pakistan?
- Pourquoi nous a-t-il créés compliqués : on fait le mal qu'on ne voudrait pas, et le bien qu'on voudrait, on ne le fait pas.


Bref, en trois mot, pourquoi la souffrance?

_________________
Arnaud


Dernière édition par le Lun 30 Oct 2006 - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Confiance   Mer 12 Oct 2005 - 13:47

Citation :
"On n'est pas sérieux quand on a 17 ans" et c'est ça qui fait la beauté de cet ge. Profitez-en, plus on avance dans la vie et plus on se prend la tête !
Je n'ai pas voulu dire que je ne me posait pas de questions et que le théologie ne m'interesse pas, mais je m'interoge sur la necessité de se poser ces questions, surtout si on est catholique confirmé.
Revenir en haut Aller en bas
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Confiance   Mer 12 Oct 2005 - 13:56

Arnaud Dumouch a écrit:
J'avais besoin de réponses précises, de justifications logiques dans le projet de Dieu.

La recherche de justifications logiques, rationelles, sur des questions théologique serait donc un besoin, inné, propre à l'Homme (et variable selon les individus).
Un besoin pour se rassurer? Pourquoi?
Le fait pour moi de ressentir le besoin d'obtenir des réponses sur de telles questions, montre en quelque sorte que l'on a pas, ou du moins pas assez confiance en Dieu.
Est-il alors mal de se poser justement de telles question vis a vis de Dieu, car cela reviendrait à lui montrer son manque de confiance, donc de foi.

Petrum
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Confiance   Mer 12 Oct 2005 - 14:06

La confiance en Dieu suffit, mais qui est Dieu ? La théologie est utile, nécessaire même, pour pouvoir répondre à cette question.

Mais si l'on regarde aussi l'histoire de l'Eglise, on se rend compte que la théologie est essentiellement une réaction. Elle sert essentiellement à dire qu'une chose est fausse.

Prenons un cas : Jésus vrai homme et vrai Dieu.

Les évangélistes ne s'étaient pas préoccupés de métaphysique et avaient expliqué cela de façon existentielle. Mais croire que Dieu se fit homme n'a rien d'évident.
Parce qu'ils n'arrivaient pas à y croire, nombreux furent ceux qui prétendirent que Jésus était Dieu ayant juste pris les apparences humaines. D'autres dirent qu'il était purement humain, et n'avait été qu'adopté par Dieu.
Face à cela, l'Eglise a dû faire le tri. Et elle a dit : vrai homme et vrai Dieu. Elle a utilisé le mot "union hypostatique" pour désigner ce dont il s'agit.

On retrouve la même chose pour l'eucharistie. Face à ceux qui disaient que ce n'était qu'un bout de pain symbolique, l'Eglise a du affirmer la présence réelle. Et pour expliquer, elle a forgé le terme de "transsubstantiation".


D'autre part, et c'est l'effet du péché originel, l'être humain est incapable de faire entièrement confiance spontanément à Dieu. Il ne peut y arriver que progressivement, et comment le ferait-il s'il ne connaît pas le chemin ? Bref, "que dois-je faire" ? La théologie s'attache également à apporter des réponses à cette question, et à justifier ses réponses contre ceux qui les critiquent. Elle permet la conversion "culturelle", la conversion de l'intelligence, la destruction des obstacles culturels (par exemple, Dieu ne pas se rendre réellement présent dans un morceau de pain) qui empêchent le coeur de faire confiance pleinement confiance à Dieu. Ce pour quoi Jésus disait : "Je te rends grâce, Père, de l'avoir caché aux savants et de l'avoir évélé aux tout-petits".

La théologie est en premier lieu une arme contre tout ce qui empêche de faire confiance à Dieu. C'est en tout cas ainsi que je la perçois.

Mais la théologie présente aussi un danger, que saint Jacques évoque en son épitre : l'orgueil intellectuel. Car la théologie ne sert de rien si elle ne trouve sa source dans la foi et la prière, c'est-à-dire dans la confiance en Dieu. Qui demeure en toutes circonstances première.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Confiance   Mer 12 Oct 2005 - 15:17

Cher Petrum,

Citation :
La recherche de justifications logiques, rationelles, sur des questions théologique serait donc un besoin, inné, propre à l'Homme (et variable selon les individus).

Un besoin lié au fait que nous avons une intelligence (faite pour comprendre, donc). Mais un besoin que les musulmans dépassent par une attitude de fatalisme confiant: "Dieu sait ce qu'il fait." Pour les chrétiens, que Dieu a voulu amis, coopérateurs de son projet, cette connaissance est proposée par le Christ.

Citation :
Un besoin pour se rassurer? Pourquoi?
Oui, certainement, ce fut le cas pour moi. D'où mon admiration pour ceux qui sont capables de rester fidèles sans comprendre le but de tout cela.

Citation :
Le fait pour moi de ressentir le besoin d'obtenir des réponses sur de telles questions, montre en quelque sorte que l'on a pas, ou du moins pas assez confiance en Dieu.
Absolument. Mais ce n'est pas grave si l'on comprend que Dieu:
1° nous prends tels que nous sommes: "hommes de peu de foi". mais aime celui qui s'en confesse: "Seigneur, aie pitié de mon manque de foi" (Matthieu).
2° A voulu pour sa religion aimée, donner ces réponse: "Je ne veux pas que mes amis ignorent le projet du roi", dit l'Ecriture.

Citation :
Est-il alors mal de se poser justement de telles question vis a vis de Dieu, car cela reviendrait à lui montrer son manque de confiance, donc de foi.
Il faut transformer cette faiblesse en BIEN, selon ce que Dieu aime. Il faut donc le faire de la façon suivante:
1° Avec humilité: "Seigneur, je reconnais devant toi mon manque de foi et mon besoin de comprendre pour t'aimer."
2° En vue de l'amour: "Mais puisque tu veux faire de moi un adulte qui comprends tes projets, alors je vais chercher à te connaître, non pour m'équilibrer mais pour mieux t'aimer."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Confiance   Mer 12 Oct 2005 - 15:55

D'ailleurs, Jésus ne nous invite-t-il pas à devenir comme des petits enfants ?
Or, quelle est la question préférée des enfants, posée jusqu'à plus soif ?

POURQUOI ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Confiance   Mer 12 Oct 2005 - 17:47

Les questionnements, cher Petrum, viennent en effet d'eux-mêmes, ne serait-ce que parce que nous sommes tout au long de notre vie, confrontés à des énigmes, et à des épreuves (deuil, séparation, méchanceté que l'on subit ou que l'on fait subir, échecs divers, mais aussi joies "surnaturelles", "coïncidences", etc.) : ils nous obligent, en quelque sorte, à une remise en question constante de nos convictions, de nos a priori, et c'est tant mieux. Vous me faites sourire (gentiment) quand vous parlez de "catholiques confirmés" (?), comme si la foi était quelque chose d'acquis et de stable : les tourments métaphysiques ne sont pas un vain mot, ils en agitent plus d'un! C'est bien la raison pour laquelle tel passage, telle expression, ou tel mot nous arrête ou nous surprend, à la lecture de la Bible ; nous n'en finirons peut-être jamais de chercher Dieu, mais nous Le connaîtrons aussi de mieux en mieux... Quelle belle aventure!! Une dernière chose - et je ne peux que rejoindre les points de vue de Olivier et Arnaud -, nous avons bien du mal à accorder notre confiance, même à un Dieu qui s'abaisse jusqu'à épouser notre condition (Que d'Amour!) et qui consent à être mis à mort comme le dernier des assassins alors qu'Il est l'incomparable pureté ; cela ne devrait-il pas nous suffire?
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Confiance   Mer 12 Oct 2005 - 20:06

La théologie, c'est une tentative pour mieux connaître Dieu. Quand on aime quelqu'un, on veut tout savoir sur lui, juste pour le plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Confiance   Mer 12 Oct 2005 - 21:32

Cher Petrum,
Parfois on a BESOIN de réponses, et on n'a pas d'autre choix que d'aller les chercher si on veut continuer à tenir bon.
Revenir en haut Aller en bas
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Confiance   Ven 14 Oct 2005 - 14:43

Merci pour toutes ces precisions
On peut donc conclure que oui, la confiance seule suffit, mais que le besoin de savoir est trop immense (d'une part par nature humaine, d'autre part par amour pour Dieu), et que ce besoin de savoir n'est pas l'expression d'un manque de foi (comme je le croyais), du moment qu'il est demandé avec humilité at amour (cf Arnaud).
Merci Olivier pour tes eclaircissements sur le role de la théologie.
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Confiance   Ven 14 Oct 2005 - 17:19

Cher Petrum,
Si vous rédigez les conclusions de vos dissertations comme vous venez de rédiger celle-ci, vous devez faire le bonheur de vos profs ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
 
Confiance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives diverses-
Sauter vers: