DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La nature exacte de la nuit de l'esprit ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
philippe



Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Sam 06 Nov 2010, 10:25

Oui mais sur un autre fil, tu fais la différence entre la nuit de la foi de saint Jean de la croix et la nuit de l'ésperance de sainte Thérèse de Lisieux.
Toutefois ta remarque sur le vocabulaire qui n'est pas forcément adéquate reste judicieuse.
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Sam 06 Nov 2010, 11:40

Dans cette nuit du coeur, j'ai dû toucher le fond d'horreur de cette personne. Voir son péché, et accepter par amour pour cette personne et Jésus, de descendre en enfer à sa place pendant 40 seconde : Je me suis retrouvé enfermé et vivant dans une tombe, touché par un feu obscure épouvantable.
Mais en fait, outre que l'épreuve a duré des années avant la lumière.....l'épreuve a surtout duré pendant trois jours terribles.

C'est pourquoi, je peux me tromper, mais je crois que les trois jours de ténèbres sont liés à la grande pentecôte d'amour fraternelle. Sans doute que des saints pourront recevoir, non pas UN amour, mais des dizaines voir des centaines de grains d'Agapé.

Je ne révèlerai pas son péché car le monde est petit et elle pourrait être reconnu.

PS.
Pour me montrer que je ne n'étais pas fou, Jésus a guéri une schyzophrène par mon intermédiaire. Les médecins du CHP n'en revenait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Sam 06 Nov 2010, 11:40

philippe a écrit:
Oui mais sur un autre fil, tu fais la différence entre la nuit de la foi de saint Jean de la croix et la nuit de l'ésperance de sainte Thérèse de Lisieux.
Toutefois ta remarque sur le vocabulaire qui n'est pas forcément adéquate reste judicieuse.

Nuit de la foi, nuit de la charité, nuit de l'espérance ! Voici une excellente façon de décrire les diverses nuits de l'esprit chez les âmes mystiques.

Et je crois tout à fait en votre identification entre ces nuits et les "trois jours de ténèbres". C'est excellent. C'est une vraie théiologie, bien plus riche et profonde que ceux qui attendent trois jours de ténèbres physiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Sam 06 Nov 2010, 11:54

Oui. les trois aspects de la grande nuit d'Orient :

- Première nuit : Nuit de la foi : Seigneur, sauve moi.
- Deuxième nuit : Nuit de l'ésperance : Seigneur si mon frère est perdu, que je sois perdu avec lui.
- Troisième nuit : Nuit de la charité : Seigneur , que mon frère soir plus grand que moi, dans l'ordre de la grâce, de l'amour, et de la sainteté.


Je n'y avait pas pensé Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Sam 06 Nov 2010, 13:04

Je dirais plutôt :

- Première nuit : Nuit de la foi : Dieu n'existe pas. Tout cela est du rêve.
- Deuxième nuit : Nuit de l'ésperance : Il n'y a rien après la mort.

Ou encore: s'il y a quelquechose, j'irai en enfer. Je suis mauvais."

- Troisième nuit : Nuit de la charité : Je n'aime pas Dieu. Je n'ai jamais aimé Dieu. Je n'aime que moi-même.

Ou encore : "Je n'aime pas Dieu. Je lui en veux. Dieu est horrible. Il écrase le monde de souffrances

Ou encore : Je méprise les hommes. Ils sont égoïstes et violents."

En effet, ce sont des nuit totale DE L'ESPRIT. Autrement dit, l’intelligence et la volonté perdent leur objet de foi, d'espérance et de charité.

Ce n'est pas volontaire. C'est une épreuve. Mais à chaque fois, elle laisse l'âme dans le désespoir.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Sam 06 Nov 2010, 13:31

Arnaud Dumouch a écrit:
Je dirais plutôt :

- Première nuit : Nuit de la foi : Dieu n'existe pas. Tout cela est du rêve.
- Deuxième nuit : Nuit de l'ésperance : Il n'y a rien après la mort.

Ou encore: s'il y a quelquechose, j'irai en enfer. Je suis mauvais."

- Troisième nuit : Nuit de la charité : Je n'aime pas Dieu. Je n'ai jamais aimé Dieu. Je n'aime que moi-même.

Ou encore : "Je n'aime pas Dieu. Je lui en veux. Dieu est horrible. Il écrase le monde de souffrances

Ou encore : Je méprise les hommes. Ils sont égoïstes et violents."

En effet, ce sont des nuit totale DE L'ESPRIT. Autrement dit, l’intelligence et la volonté perdent leur objet de foi, d'espérance et de charité.

Ce n'est pas volontaire. C'est une épreuve. Mais à chaque fois, elle laisse l'âme dans le désespoir.

Bien qu'ayant la foi je trouve que c'est flippant quand même... Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Sam 06 Nov 2010, 13:41

Oui ! il faut absolument comprendre pourquoi, à un moment donné, Dieu nous fait passer par ce gentre d'expérience, en ce monde ou dans l'autre. Cette video l'explique :

http://eschatologie.free.fr/fichiers/video.htm

C'est la leçon 4 (la seule en vert).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Sam 06 Nov 2010, 13:52

Je sais Arnaud, j'ai connu des épreuves douloureuses qui m'ont déjà plongé dans le désespoir, mais je ne sais pas ce que c'est que de ne pas croire. J' ai peur de cette épreuve, je le reconnais, ma foi en Dieu c'est une grâce et je sais que pour mon plus grand bonheur un jour il me la retirera car j'en aurai plus besoin, mais entre les deux il y a un passage...
D'après vous est ce que St Thérése de Lisieux s'est raccrochée à sa voie d'enfance durant sa nuit de l'esprit?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Sam 06 Nov 2010, 14:00

Moi aussi ... J'ai demandé à Marie que cela m'arrive plutôt quand je serai vieux et que mes enfants seront indépendants. Confused

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Sam 06 Nov 2010, 14:04

Nous voilà donc en plein dans les gémissements de la création.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Sam 06 Nov 2010, 14:09

Je parlais non de l'épreuve, mais du but en jeux : ex :

Nuit de la foi : je ne vois plus rien mais sauve moi.
etc.........
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Sam 06 Nov 2010, 14:12

oui mais concrétement personnellement chez les saints qui ont vécu la nuit de l'esprit çà n'a pas l'air de se passer comme çà bien que l'eglise sache que c'est une épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Sam 06 Nov 2010, 14:14

L'Esprit Saint est déjà présent, mais on est aveuglé par sa force.
C'est peu à peu que ces mêmes grains de ténèbres se montre pour ce qu'ils sont : Des graine de lumière.

Il n'y a pas de porte entre la nuit de l'esprit et les lueurs de l'aube.
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Sam 06 Nov 2010, 14:26

oui Philippe comme vous le dites tout cela nous le savons. Vient ensuite l'expérience immédiate personnelle de cette épreuve douloureuse, je regarde du côté pratique. Vous pouvez tenter d'apporter cette explication théologique (qui est vraie) à l'épreuve que vit une personne plongée dans la nuit de l'esprit, je pense qu'à ce moment là, elle n''en aura rien à faire. C'est le rejet par Job des théologiens qui viennent à lui pour lui donner leurs explications théologiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Dim 07 Nov 2010, 00:03

De mon point de vue, il y a surtout que la nuit de l'esprit aveugle le destinataire, et par delà le destinataire, son entourage qui n'y voit souvent que scandale faute de lumière, car toute nuit de l'esprit apporte une lumière nouvelle à la Chrétienté; Que donc elle n'a pas encore, lumière de foi qui est donc souvent perçu d'abord comme un scandale.
ex: La petite Thérèse scandalise son entourage Jansseniste en appelant le Père des Cieux : "papa".
Sainte Thérèse D'Avila scandalise les religieux "bien pensant" par la réforme de son ordre.
Saint Vincent de Paul veut accueillir les enfants nés du péché etc.....

Dans ces conditions, il est vrai, les théologiens ne sont d'abord que de peu de secour.
Mais viendra ensuite l'heure de la lumière.

Outre que parfois, ceux dans la nuit de l'esprit en rajoute une couche, en se mettant vraiment à divaguer:)
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Dim 07 Nov 2010, 00:59

Arnaud Dumouch a écrit:
Moi aussi ... J'ai demandé à Marie que cela m'arrive plutôt quand je serai vieux et que mes enfants seront indépendants. Confused
Prq quand tu sera vieux ? Embarassed scratch
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Dim 07 Nov 2010, 01:19

Je me demande si c'est correct de demander d'avoir la nuit de foi ou la nuit d'esprit ,personnellement moi je n'arriverais pas à faire une telle demande à Dieu. C'est au dessus de mes forces Je demande plutôt à Dieu la grâce de l'aimer ,de l'aimer gratuitement , de l'aimer comme il est ,de l'aimer comme Marie et de ne s’arrête à aucun un obstacle qui viendrait de ma faiblesse humaine pour m'octroyer cette grâce . Jésus a dit une fois à Sœur Josefa menendez :Ne t’afflige pas démesurément de tes chutes ,car je n’ai besoin de rien pour faire de toi une sainte .Mais je veux que tu ne résistes jamais à ce que je te demande ,humilie toi .Je te chercherait dans ton rien pour t’unir à Moi [/color]
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Dim 07 Nov 2010, 04:59

fredsinam a écrit:
Je me demande si c'est correct de demander d'avoir la nuit de foi ou la nuit d'esprit ,personnellement moi je n'arriverais pas à faire une telle demande à Dieu. C'est au dessus de mes forces Je demande plutôt à Dieu la grâce de l'aimer ,de l'aimer gratuitement , de l'aimer comme il est ,de l'aimer comme Marie et de ne s’arrête à aucun un obstacle qui viendrait de ma faiblesse humaine pour m'octroyer cette grâce . Jésus a dit une fois à Sœur Josefa menendez :Ne t’afflige pas démesurément de tes chutes ,car je n’ai besoin de rien pour faire de toi une sainte .Mais je veux que tu ne résistes jamais à ce que je te demande ,humilie toi .Je te chercherait dans ton rien pour t’unir à Moi [/color]

Vous avez raison. Mais hélas, en allant plus loin dans la théologie, on comprend que passer par la passion du Christ est indispensable à tout fils d'homme, en ce monde ou dans l'autre car nul ne peut voir Dieu sans mourir.

Pourquoi préférer le vivre vieux ? Parce que personne d'autre n'en souffrirait dans ma famille ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Dim 07 Nov 2010, 12:40

Arnaud Dumouch a écrit:
fredsinam a écrit:
Je me demande si c'est correct de demander d'avoir la nuit de foi ou la nuit d'esprit ,personnellement moi je n'arriverais pas à faire une telle demande à Dieu. C'est au dessus de mes forces Je demande plutôt à Dieu la grâce de l'aimer ,de l'aimer gratuitement , de l'aimer comme il est ,de l'aimer comme Marie et de ne s’arrête à aucun un obstacle qui viendrait de ma faiblesse humaine pour m'octroyer cette grâce . Jésus a dit une fois à Sœur Josefa menendez :Ne t’afflige pas démesurément de tes chutes ,car je n’ai besoin de rien pour faire de toi une sainte .Mais je veux que tu ne résistes jamais à ce que je te demande ,humilie toi .Je te chercherait dans ton rien pour t’unir à Moi [/color]

Vous avez raison. Mais hélas, en allant plus loin dans la théologie, on comprend que passer par la passion du Christ est indispensable à tout fils d'homme, en ce monde ou dans l'autre car nul ne peut voir Dieu sans mourir.

Pourquoi préférer le vivre vieux ? Parce que personne d'autre n'en souffrirait dans ma famille ...
Je pense c'est un peu contradictoire de dire qu'on veut vivre la passion du Christ sans que celle-ci touche notre famille puisque justement la passion du christ a touché de plein fouet sa famille car le coeur de Marie fut transpercé par une glaive .En effet si on estime que la sainteté passe par la passion du Christ alors ça serait égoïste de ne pas le vouloir le même creuset pour les membres de sa famille.Mais évidemment le coeur ne peut vouloir l'inverse je pense que si la vierge Marie avait eu le choix de prendre la place du Christ ,elle l'aurait pris sans hésiter.Marthe Robin oar exemple a pris sur lui le purgatoire de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6121
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Dim 07 Nov 2010, 14:09

Et il leur dit : « Mon âme est triste à en mourir ; demeurez ici et veillez. »
Étant allé un peu plus loin, il tombait à terre, et il priait pour que, s'il était possible, cette heure passât loin de lui.
Et il disait : « Abba Père ! tout t'est possible : éloigne de moi cette coupe ; pourtant, pas ce que je veux, mais ce que tu veux ! »

Marc 14, 34-36
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Dim 07 Nov 2010, 14:57

fredsinam a écrit:
Je pense c'est un peu contradictoire de dire qu'on veut vivre la passion du Christ sans que celle-ci touche notre famille puisque justement la passion du christ a touché de plein fouet sa famille car le coeur de Marie fut transpercé par une glaive .En effet si on estime que la sainteté passe par la passion du Christ alors ça serait égoïste de ne pas le vouloir le même creuset pour les membres de sa famille.Mais évidemment le coeur ne peut vouloir l'inverse je pense que si la vierge Marie avait eu le choix de prendre la place du Christ ,elle l'aurait pris sans hésiter.Marthe Robin oar exemple a pris sur lui le purgatoire de sa mère.

C'est effectivement contradictoire comme l'est en nous notre nature qui refuse ce genre de croix et notre intelligence spirituelle qui en comprend le caractère essentiel.

Et Jésus a voulu vivre cette contradiction :
Citation :

Matthieu 26, 39 Etant allé un peu plus loin, il tomba face contre terre en faisant cette prière : "Mon Père, s'il est possible, que cette coupe passe loin de moi! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Dim 07 Nov 2010, 14:58

Louis a écrit:
Et il leur dit : « Mon âme est triste à en mourir ; demeurez ici et veillez. »
Étant allé un peu plus loin, il tombait à terre, et il priait pour que, s'il était possible, cette heure passât loin de lui.
Et il disait : « Abba Père ! tout t'est possible : éloigne de moi cette coupe ; pourtant, pas ce que je veux, mais ce que tu veux ! »

Marc 14, 34-36

Les grands esprits se rencontrent ???? Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6121
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Dim 07 Nov 2010, 15:16

Arnaud Dumouch a écrit:
Les grands esprits se rencontrent ???? Very Happy
Oui, on a pensé au même épisode de la passion pour décrire la nuit de l'esprit, et qu'en même temps on ne souhaite cette souffrance à personne ! Shocked

Du coup je suis en train de relire le chapitre sur la nuit de l'esprit dans "Je veux voir Dieu" du Père Marie-Eugène. Une excellente synthèse des enseignements de nos docteurs mystiques.

Il y a la nuit de l'esprit passive, et celle active, les souffrances intérieures et celles extérieures; l'action directe et intérieure de Dieu, les épreuves produites par les agents extérieurs, les tendances pathologiques, l'agent surnaturel ou préternaturel...

C'est très complet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Dim 07 Nov 2010, 15:45

Arnaud Dumouch a écrit:
fredsinam a écrit:
Je pense c'est un peu contradictoire de dire qu'on veut vivre la passion du Christ sans que celle-ci touche notre famille puisque justement la passion du christ a touché de plein fouet sa famille car le coeur de Marie fut transpercé par une glaive .En effet si on estime que la sainteté passe par la passion du Christ alors ça serait égoïste de ne pas le vouloir le même creuset pour les membres de sa famille.Mais évidemment le coeur ne peut vouloir l'inverse je pense que si la vierge Marie avait eu le choix de prendre la place du Christ ,elle l'aurait pris sans hésiter.Marthe Robin oar exemple a pris sur lui le purgatoire de sa mère.

C'est effectivement contradictoire comme l'est en nous notre nature qui refuse ce genre de croix et notre intelligence spirituelle qui en comprend le caractère essentiel.

Et Jésus a voulu vivre cette contradiction :
Citation :

Matthieu 26, 39 Etant allé un peu plus loin, il tomba face contre terre en faisant cette prière : "Mon Père, s'il est possible, que cette coupe passe loin de moi! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux."
salut salut
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Dim 07 Nov 2010, 16:39

fredsinam a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Moi aussi ... J'ai demandé à Marie que cela m'arrive plutôt quand je serai vieux et que mes enfants seront indépendants. Confused
Prq quand tu sera vieux ? Embarassed scratch

Bienveillance paternelle!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Dim 07 Nov 2010, 16:46

[quote="Arnaud Dumouch"
Pourquoi préférer le vivre vieux ? Parce que personne d'autre n'en souffrirait dans ma famille ... [/quote]

C'est étonnant ce que vous dites là Arnaud, car effectivement lorsque l'on aime profondèment nos êtres chers le plus douloureux s'est de savoir qu'on peut être une cause de souffrance pour eux.
Un peu plu haut vous citiez avec Louis un passage de l'évangile de Jean, lorsque Jésus durant son agonie demande au père d'écarter si possible ce calice de lui.
Le Père MD Philippe plus profondément comprend cette demande non pas premièrement comme la demande de Jésus de repousser sa passion. Mais la demande porte plutôt sur le fait qu'il va devenir pour sa mère (qui le suit partout et qui le suivra aussi durant toute sa passion) une source de souffrance. Et par là nous pouvons affirmer que Jésus demande au Père qu'il ne devienne une source de souffrance pour nous. Pourquoi n'a t il pas accepté? Probablement afin que l'Eglise Corps mystique de Jésus prolonge sa Passion?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Dim 07 Nov 2010, 17:17

Merci cher Paco de ce rappel.

Chers amis, j'ai mis ici une video qui développe l'analogie vie mystique / âge de l'amour du couple qui rend, me semble-il, très simple la théologie des 7 demeures :

http://www.dailymotion.com/video/xao9f0_lecon-23-suite-y-le-purgatoire-par


Les sept demeures viennent de sainte Thérèse. Elles décrivent la croissance de la charité, petit à petit, dans le coeur des croyants.

La charité n'est rien d'autre, dit saint Thomas d'Aquin, qu'un amour d'amitié entre Dieu et l'âme, [dont l'épanouissement immédiat est l'amour vers le prochain].

Sainte Thérèse, QUI EST UNE FEMME (c'est important à dire car son traité de PSYCHOLOGIE SPIRITUELLE est essentiellement centré sur la psychologie FEMININE, regarde ses soeurs (DES FEMMES) et elle constate: Les moniales sont les épouses de Dieu. Leur VIE RESSEMBLE TRAIT POUR TRAIT (sexualité exclue) A CELLE DES EPOUSES ENVERS LEUR MARI.

REMARQUE: Il en EST DE MÊME, selon l'ordre de la psychologie masculine, pour les MOINES. Mais les choses se passent différemment comme pour les époux dans le couple.

JE DEVELOPPE DONC CE QUE DIT SAINTE THERESE POUR DES FEMMES.

D'abord, il existe deux sortes de mariages:
1- Le mariage de raison (c'est-à-dire choisi et construit à travers l'engagement dans un projet commun.
2- Le mariage d'amour, qui se fonde sur un premier amour sensible, mystérieux et fort.

1- LE MARIAGE DE RAISON (DEMEURE 1, 2 et 3, EPREUVE DES SECHERESSES):

Le couple qui s'engage dans un mariage de raison, s'il veut progresser, ne peut se contenter de ce contrat mutuel d'oeuvre commune (I° Demeure). Chacun doit s'efforcer de faire effort vers l'autre, de le connaître, d'apprendre à l'apprécier (II° Demeure). Au terme de cet effort, rempli de sécheresses mais aussi de consolations, le couple peut arriver à une véritable unité paisible (III° Demeure).

ANALOGIE POUR LA PRIERE DU COEUR: Celui qui a la foi depuis son enfance (DEMEURE 1), qui veut aimer Dieu sans jamais avoir ressenti une passion pour lui, s'il veut progresser, va essayer de mieux le connaître à travers des exercices spirituels (DEMEURE 2) : Il va donner du temps à la MEDITATION, il va exercer son INTELLIGENCE à la théologie pour mieux connaître son Dieu. Au bout de plusieurs années passés en exercices spirituels, il va avoir des moment d'ennui à la messe ou pendant les sermons des prêtres (CE SONT LES SECHERESSES). Mais, s'il demeure fidèle, sa relation à Dieu, quoique fort raisonnable et non passionnées, va devenir forte, méritoire d'autant plus qu'il ne RESSENT RIEN.


2- LE MARIAGE d'AMOUR CHEZ LE JEUNE COUPLE (4°, 5° DEMEURES - EPREUVE DE LA NUIT DES SENS).

Mais il arrive que, dans une telle vie bien organisée, surgisse une chose non prévue, non calculée et non volontaire: Il arrive qu'on tombe amoureux l'un de l'autre (IV° Demeure). Alors va devenir possible une nouvelle vie, de nature différente car la seule volonté d'être ensemble, elle qui était "active et ascétique" va être sublimée par une loi subie passivement, qu'on appellerait une vie "mystique" si on parlait ici de vie surnaturelle.

ANALOGIE POUR LA PRIERE DU COEUR: tout d'un coup, alors que vous êtes chrétien par vos parents depuis l'enfance, alors que vous êtes à l'oraison, vous SENTEZ (sensiblement j'entends) que QUELQU'UN EST LA. C'est une PRESENCE, "douce ou forte", eau et feu à la fois. Ca y est, vous venez d'entrer dans la quatrième demeure. Votre relation à Dieu prendcune dimension PASSIONNELLE, un peu comme quand on tombe amoureux d'une jeune fille.
Pendant plusieurs années, cette sensation demeure pendant la messe ou quand vous parlez à Dieu dans votre chambre.

REPRISE DE L'ANALOGIE DU COUPLE: Vous vous mariez avec la jeune fille dont vous êtes tombé amoureux. Vous prenez ensemble un logement. Cette passion, source de plaisirs intenses, a un ennemi: le quotidien. Usée par les longueurs du jour après jour, aucune passion ne peut rester au même niveau sentimental. Le couple éprouve alors d'autant plus une nuit du sens que la passion a été forte. C'est une grande épreuve, (5° Demeure), surtout pour la femme romantique. Elle se dit: "je ne ressens plus donc je n'aime plus?" Si elle passe cette épreuve et apprend à relativiser le plaisir affectif disparu pour s'attacher à ce mari qui n'a jamais trahi, alors elle trouve le bonheur et la quiétude (V° Demeure).

ANALOGIE POUR LA PRIERE DU COEUR: Au bout de quelques années de vie chrétienne, la sensation de la présence des saints disparaît. c'est LA NUIT DES SENS. Mais vous restez fidèles, vous sentez que ce sentiment n'était rien et que Dieu est là, toujours, quoique moins ressenti: VOUS ETES ALORS DANS LA CINQUIEME DEMEURE.


3_ LE MARIAGE D'AMOUR CHEZ LE COUPLE PLUS AGE:

REPRISE DE L'ANALOGIE DU COUPLE: Mais les joies et les épreuves de la vie de couple ne s'arrêtent pas là. Lorsque les enfants partent, qu'arrive la ménopause pour la femme et pour l'homme la retraite, qu'on se retrouve face à face, vieillis de trente ans qui ont paru plus courts qu'un seul jour, il se produit très souvent une nouvelle crise (VI° Demeure): "n'ai-je pas sacrifié ma vie pour rien? Qu'ai-je fait de ma jeunesse? A quoi tout cela sert-il?" C'est UNE NUIT DE L'ESPRIT. L'épreuve est bien plus terrible car elle touche non au plaisir ressenti mais au sens de la vie. C'est une dépression qui ravage l'intelligence et, en conséquence, tout le reste. Elle est si terrible qu'elle enlève tout reste d'illusion sur soi, sur sa valeur propre, sur la valeur des choses accessoires. Elle permet de relativiser ce qui n'est pas important. Si le couple y survit, il en ressort serein. Seul compte l'essentiel, à savoir l'autre et les enfants. Ce couple est transformé, fait de deux coeurs pauvres et totalement unis (VII° Demeure). Curieusement, c'est alors qu'il devient libre, surtout s'il sait, par la foi, que l'Eternité s'ouvre à leur amour. Il communique alors sa sérénité autour de lui (apostolat…). Bien souvent, quand l'un meurt, l'autre suit.
Il faut le remarquer, peu de couples aboutissent à une telle union transformante. Sur cette route longue, beaucoup de voies parallèles permettent de fuir l'épreuve et donc d'en perdre les fruits.

ANALOGIE POUR LA PRIERE DU COEUR: C'est exactement la même chose.

Dans la vie chrétienne, l'amour de charité progresse de manière exactement analogue. Au terme de la septième demeure, le moine n'est rien d'autre qu'un pauvre homme, sans illusion sur lui, sur ses vertus et dignités… Pour lui, seuls comptent Dieu et le prochain. C'est si simple que peu d'hommes comprennent qu'il s'agit de la perfection.

Mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm


La charité n'est rien d'autre, dit saint Thomas d'Aquin, qu'un amour d'amitié entre Dieu et l'âme, [dont l'épanouissement immédiat est l'amour vers le prochain].

Sainte Thérèse, QUI EST UNE FEMME (c'est important à dire car son traité de PSYCHOLOGIE SPIRITUELLE est essentiellement centré sur la psychologie FEMININE, regarde ses soeurs (DES FEMMES) et elle constate: Les moniales sont les épouses de Dieu. Leur VIE RESSEMBLE TRAIT POUR TRAIT (sexualité exclue) A CELLE DES EPOUSES ENVERS LEUR MARI.

REMARQUE: Il en EST DE MËME, selon l'ordre de la psychologie masculine, pour les MOINES. Mais les choses se passent différemment comme pour les époux dans le couple.

JE DEVELOPPE DONC CE QUE DIT SAINTE THERESE POUR DES FEMMES.


D'abord, il existe deux sortes de mariages:
1- Le mariage de raison (c'est-à-dire choisi et construit à travers l'engagement dans un projet commun.
2- Le mariage d'amour, qui se fonde sur un premier amour sensible, mystérieux et fort.

1- LE MARIAGE DE RAISON (DEMEURE 1, 2 et 3 , EPREUVE DES SECHERESSES):

Le couple qui s'engage dans un mariage de raison, s'il veut progresser, ne peut se contenter de ce contrat mutuel d'oeuvre commune (I° Demeure). Chacun doit s'efforcer de faire effort vers l'autre, de le connaître, d'apprendre à l'apprécier (II° Demeure). Au terme de cet effort, rempli de sécheresses mais aussi de consolations, le couple peut arriver à une véritable unité paisible (III° Demeure).

ANALOGIE POUR LA PRIERE DU COEUR: Celui qui a la foi depuis son enfance (DEMEURE 1), qui veut aimer Dieu sans jamais avoir ressenti une passion pour lui, s'il veut progresser, va essayer de mieux le connaître à travers des exercices spirituels (DEMEURE 2) : Il va donner du temps à la MEDITATION, il va exercer son INTELLIGENCE à la théologie pour mieux connaître son Dieu. Au bout de plusieurs années passées en exercices spirituels, il va avoir des moment d'ennui à la messe ou pendant les sermons des prêtres (CE SONT LES SECHERESSES). Mais, s'il demeure fidèle, sa relation à Dieu, quoique fort raisonnable et non passionnées, va devenir forte, méritoire d'autant plus qu'il ne RESSENT RIEN.


2- LE MARIAGE d'AMOUR CHEZ LE JEUNE COUPLE (4°, 5° DEMEURES - EPREUVE DE LA NUIT DES SENS).

Mais il arrive que, dans une telle vie bien organisée, surgisse une chose non prévue, non calculée et non volontaire: Il arrive qu'on tombe amoureux l'un de l'autre (IV° Demeure). Alors va devenir possible une nouvelle vie, de nature différente car la seule volonté d'être ensemble, elle qui était "active et ascétique" va être sublimée par une loi subie passivement, qu'on appellerait une vie "mystique" si on parlait ici de vie surnaturelle.

ANALOGIE POUR LA PRIERE DU COEUR: Cher Charles, tout d'un coup, alors que vous êtes chrétien par vos parents depuis l'enfance, alors que vous êtes à l'oraison, vous SENTEZ (sensiblement j'entends) que QUELQU'UN EST LA. C'est une PRESENCE, "douce ou forte", eau et feu à la fois. Ca y est, vous venez d'entrer dans la quatrième demeure. Votre relation à Dieu prendcune dimension PASSIONNELLE, un peu comme quand on tombe amoureux d'une jeune fille.
Pendant plusieurs années, cette sensation demeure pendant la messe ou quand vous parlez à Dieu dans votre chambre.

REPRISE DE L'ANALOGIE DU COUPLE: Vous vous mariez avec la jeune fille dont vous êtes tombé amoureux. Vous prenez ensemble un logement. Cette passion, source de plaisirs intenses, a un ennemi: le quotidien. Usée par les longueurs du jour après jour, aucune passion ne peut rester au même niveau sentimental. Le couple éprouve alors d'autant plus une nuit du sens que la passion a été forte. C'est une grande épreuve, (5° Demeure), surtout pour la femme romantique. Elle se dit: "je ne ressens plus donc je n'aime plus?" Si elle passe cette épreuve et apprend à relativiser le plaisir affectif disparu pour s'attacher à ce mari qui n'a jamais trahi, alors elle trouve le bonheur et la quiétude (V° Demeure).

ANALOGIE POUR LA PRIERE DU COEUR: Au bout de quelques années devie chrétienne, la sensation de la présence des saints disparait. c'est LA NUIT DES SENS. Mais vous restez fidèles, vous sentez que ce sentiment n'était rien et que Dieu est là, toujours, quoique moins ressenti: VOUS ETES ALORS DANS LA CINQUIEME DEMEURE.


3_ LE MARIAGE D'AMOUR CHEZ LE COUPLE PLUS AGE:

REPRISE DE L'ANALOGIE DU COUPLE: Mais les joies et les épreuves de la vie de couple ne s'arrêtent pas là. Lorsque les enfants partent, qu'arrive la ménopause pour la femme et pour l'homme la retraite, qu'on se retrouve face à face, vieillis de trente ans qui ont paru plus courts qu'un seul jour, il se produit très souvent une nouvelle crise (VI° Demeure): "n'ai-je pas sacrifié ma vie pour rien? Qu'ai-je fait de ma jeunesse? A quoi tout cela sert-il?" C'est UNE NUIT DE L'ESPRIT. L'épreuve est bien plus terrible car elle touche non au plaisir ressenti mais au sens de la vie. C'est une dépression qui ravage l'intelligence et, en conséquence, tout le reste. Elle est si terrible qu'elle enlève tout reste d'illusion sur soi, sur sa valeur propre, sur la valeur des choses accessoires. Elle permet de relativiser ce qui n'est pas important. Si le couple y survit, il en ressort serein. Seul compte l'essentiel, à savoir l'autre et les enfants. Ce couple est transformé, fait de deux coeurs pauvres et totalement unis (VII° Demeure). Curieusement, c'est alors qu'il devient libre, surtout s'il sait, par la foi, que l'Eternité s'ouvre à leur amour. Il communique alors sa sérénité autour de lui (apostolat…). Bien souvent, quand l'un meurt, l'autre suit.
Il faut le remarquer, peu de couples aboutissent à une telle union transformante. Sur cette route longue, beaucoup de voies parallèles permettent de fuir l'épreuve et donc d'en perdre les fruits.

ANALOGIE POUR LA PRIERE DU COEUR: C'est exactement la même chose.

Dans la vie chrétienne, l'amour de charité progresse de manière exactement analogue. Au terme de la septième demeure, le moine n'est rien d'autre qu'un pauvre homme, sans illusion sur lui, sur ses vertus et dignités… Pour lui, seuls comptent Dieu et le prochain. C'est si simple que peu d'hommes comprennent qu'il s'agit de la perfection.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Patre blessé



Masculin Messages : 556
Inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Lun 08 Nov 2010, 03:45

J'ai bcp de difficulté a croire que la bienheureuse Téresa de Calcutta eut a vivre une nuiit de l'esprit durant 50 années.Juste le témoignage de st Padre Pio(voir ses lettres) sur sa propre nuit de l'esprit nous éclaire.Il pensait réellement devenir fou.....Je ne pense pas qu'un etre humain puisse vivre cela durant 50 ans....Je penche donc vers la notion que Teresa de Calcutta a davantage vécu cette grande arridité comme un partage de la passion du Christ pour la rédemption des humains....Une ame de peut pas vivre la refonte de son intérieure durant 50 années....
Revenir en haut Aller en bas
http://forumarchedemarie.forumperso.com/
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Lun 08 Nov 2010, 04:12

Les nuits se suivent et ne se ressemblent Jamais. Il y en a de très courtes et très intenses (st Thérèse de Lisieux) et d'autre plus longue mais moins intense(comme ce frère pour qui ça a duré 35 ans). Les unes pleines de trucs extraordinaires ( démons, descente en enfer etc...) et d'autres très vive mais très simples.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Lun 08 Nov 2010, 09:46

Patre blessé a écrit:
J'ai bcp de difficulté a croire que la bienheureuse Téresa de Calcutta eut a vivre une nuiit de l'esprit durant 50 années.Juste le témoignage de st Padre Pio(voir ses lettres) sur sa propre nuit de l'esprit nous éclaire.Il pensait réellement devenir fou.....Je ne pense pas qu'un etre humain puisse vivre cela durant 50 ans....Je penche donc vers la notion que Teresa de Calcutta a davantage vécu cette grande arridité comme un partage de la passion du Christ pour la rédemption des humains....Une ame de peut pas vivre la refonte de son intérieure durant 50 années....

C'est vrai. Au bout d'un certain temps, l'absence totale de conscience de Dieu et de sa foi finit par être un état paisible d'acceptation que sainte Thérèse décrit dans les septièmes demeures.

Et finalement, cette état de paix libère la vie apostolique. En effet, n'attendant plus rien pour soi, on donne tout sans se fatiguer.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Lun 08 Nov 2010, 12:18

Pour autant que j'aie connu cette nuit.......
- On ne voudrait être nul part ailleurs.
- C'est en même temps plus terrible et moins terrible qu'on ne s'Imagine.
- Et après, on a la nostalgie. On voudrait y retourner car on sait qu'on a aimé le Seigneur d'une manière très privilégié.
- Mais ensuite le Seigneur nous rend à notre médiocrité, et c'est là une plus grande épreuve.
- Ensuite au tréfonds de nous, on n'a plus qu'une seule soif: Entrer dans la nuit, encore et encore, dans toute la profondeur de la nuit. Et plus la nuit gagne, plus c'est la paix qui vient.
- vouloir tout perdre : Les amours, les amis, la famille, tout ce qui valorise. Voir l'extraordinaire comme une perte. Vouloir être comme une bûche à l'adoration du saint Sacrement. Se rendre compte à quel point les autres sont mille fois meilleurs que nous et s'en réjouir.

Il n'y a rien; Absolument rien hors de la sanctification du moment présent. Les plus grandes expériences ne sont que vanité et sont même dangereuses.
Aimer le Seigneur instant après instant dans la docilité et son devoir d'état.
Le reste n'est que vanité.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Lun 08 Nov 2010, 13:26

Cher Philippe, c que vous décrivez là ressemble plus à la "NUIT OBSCURE" (qui est une trop éblouissante Lumière) qu'à la NUIT DE L'ESPRIT (qui est un désespoir total : "Mon Dieu mon Dieu, pourquoi m'as tu abandonné? "


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Lun 08 Nov 2010, 14:04

Il me semble qu'il y a une relation étroite entre nuit de l'esprit, nuit obscure et nuit du cœur. Nuances qui peuvent varier selon les cas, mais qui sont toujours toutes trois présentes. C'est pourquoi, pour ma part, je préfère parler de la grande nuit d'Orient qui englobe les trois.

Mais il y a une constante.

J'ai l'impression qu'on passe toujours par deux chambres :

1 La chambre des tempêtes.
Où l'on est dans l'angoisse et une grande nuit des sens. Autant dans l'entrée dans la nuit des sens on subit une petite nuit de l'esprit, autant dans l'entrée dans la chambre des tempêtes on subit une grande nuit des sens.

2 La chambre de paix.
Vient ensuite la paix dans la nuit profonde. La nuit éclaire la nuit, et nous dit où il fait encore plus nuit. Cette lumière obscure ne manque plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Lun 08 Nov 2010, 17:07

Il y a une relation de cause à effet.

Lorsqu'on a connu la nuit de l'esprit, on a été broyé par le désespoir. On n'a plus rien alors à attendre.

Et du coup, la Nuit obscure de la la Lumière de Dieu prend prendre toute la place.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Mer 10 Nov 2010, 16:02

C'est aux théologiens à faire la relation entre nuit de l'esprit, nuit obscure et nuit du coeur. Mais je me demande si tout ne part pas d'abord de la nuit du coeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1270
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Mer 10 Nov 2010, 19:03

La souffrance puis le fait de ce sentir vide permet je crois à Dieu nous donner sa grâce. Dite moi si je me trompe Arnaud . ;)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature exacte de la nuit de l'esprit ?   Mer 10 Nov 2010, 19:10

C'est vrai ! Toute la clef est là. Dieu ne résiste pas à un coeur humble. On se vide de soi, Dieu nous remplit.

C'est absolument lié à la nature de la vie trinitaire qui est KENOSE interpersonnelle.

J'ajouterai que Jésus viendra dans sa gloire lorsqu'il ne pourra plus résister çà l'humilité de ceux qui l'aimeront à la fin du monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
La nature exacte de la nuit de l'esprit ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» passage de la nuit des sens à la nuit de l'esprit
» Avant la nuit de l'esprit...
» Les phénomènes mystiques - La nuit de l' esprit
» La nuit de l'esprit ou la participation à la Passion
» Nuit de l'esprit du Christ et nuit de l'esprit du chrétien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: