DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 débat autour de l'islam/islamisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 12 Sep 2007, 15:59

On ne cherche à entraîner personne dans rien du tout, on se contente de vous avertir du danger, et d'essayer tant bien que mal de vous ouvrir les yeux, rien d'autre Idea

Après, c'est votre problème, pas le nôtre.

Mais vous ne pourrez pas dire après que vous ne saviez pas Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
polaire



Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 12 Sep 2007, 19:38

Citation :
on se contente de vous avertir du danger,

Notre problème c'est qu' on ne voit sans doute pas très bien le danger .Ce qu on voit très exactement c'est l'avertissement

Donc effectivement on ne pourra pas dire qu'on a pas vu l' avertisssement .
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Jeu 06 Déc 2007, 22:37

Citation :
“Justice” saoudienne - récit - ou comment être à la fois victime et accusée

Posted by pistache

November 28, 2007


Je suppose que les lecteurs de ce blog auront entendu parler du verdict scandaleux - mais “islamiquement correct” - rendu récemment par des juges soudiens. Si ce n’est le cas, voici en deux mots ce dont il s’agit: une jeune femme et un homme qui s’étaient donnés rendez-vous sont kidnappés et violés collectivement. La jeune femme porte plainte. Le tribunal condamne d’abord les 7 violeurs à des peines comprises entre 10 mois et 5 ans de prisons + fouet, mais prescrit également que les deux victimes soient punies de 90 coups de fouet - ben oui, leur rencontre était illégale puisque l’homme et la femme ne sont ni mariés, ni de la même famille. Appel jugé il y a deux semaines: le tribunal aggrave les peines; il double celles des violeurs mais… condamne maintenant la jeune femme à 200 coups de fouets et six mois de prison. Les juges n’ont manifestement pas apprécié qu’elle raconte les faits à Human Right Watch et à la presse. Pour plus de détails, voir par exemple cet article.

Il se trouve qu’ABC News a publié le récit de la jeune femme la semaine dernière. Tout ce que j’en ai vu pour le moment dans la presse francophone, c’est ce résumé qu’en a fait 20minutes.fr. Comme le texte n’est ni très long ni très compliqué, mais fort instructif, et que je suis un peu insomniaque ce soir, je vous en livre ma traduction.


La jeune saoudienne victime d’un viol collectif raconte son histoire

« Tout le monde me regardait comme si j’avais tort. Je n’ai même pas pu terminer mes études. Je voulais mourir. J’ai tenté de me suicider à deux reprises », dit-elle de son expérience juste après l’agression.

La jeune femme, connue dans la presse saoudienne seulement en tant que « la fille de Qatif », du nom de la province orientale où le crime s’est déroulé, fut d’abord condamnée à 90 coups de fouets pour s’être retrouvée en état de khalwa, d’isolement, en compagnie d’un homme qui n’était pas de sa famille.

Mais le tribunal général de Qatif a aggravé la sentence, la portant à 200 coups de fouets et six mois de prison après qu’elle eut raconté son histoire à la presse. La cour a estimé qu’en faisant cela, la victime a tenté « d’envenimer la situation et d’influencer l’appareil judiciaire via les médias », d’après ce que rapporte le quotidien saoudien anglophone Arab News…

« J’avais 19 ans. J’avais eu une liaison avec quelqu’un, par téléphone. Nous avions tous les deux 16 ans. Je ne l’avais jamais vu auparavant, je ne connaissais que sa voix. Puis il a commencé à me menacer, et j’ai eu peur. Il menaçait de parler de notre relation à ma famille. A cause des menaces et par peur, j’ai accepté de lui donner une photo de moi », raconte-t-elle.

« Quelques mois plus tard, je lui demandais de me rendre la photo, mais il refusa. J’avais épousé un autre homme [1]. Il m’a dit, ‹ Je te rendrai la photo à condition que tu montes avec moi dans ma voiture. › Je lui ai repondu que nous pouvions nous rencontrer dans un souk situé dans mon quartier à Qatif. »

« Il m’a raccompagnée en voiture chez moi… Nous étions à une quinzaine de minutes de ma maison. Je lui ai dit que j’avais peur et qu’il devrait accélérer. Nous allions tourner dans ma rue lorsqu’ils [les agresseurs, dans une autre voiture] se sont arrêtés juste devant nous. Deux hommes sont descendus de la voiture et se sont tenus de part et d’autre de la nôtre. L’homme qui était de mon côté avait un couteau. Ils ont essayé d’ouvrir nos portières. J’ai dit à l’individu qui m’accompagnait de ne pas les ouvrir, mais il les laissa entrer. J’ai hurlé. »

« L’un des hommes a mis son couteau contre ma gorge. Ils m’ont dit de me taire. Ils nous ont poussé à l’arrière de la voiture et ont commencé à rouler. Nous avons parcouru beaucoup de chemin, mais je n’ai rien vu puisqu’ils me forçaient à baisser la tête. »

« Ils nous ont emmené dans un endroit (…) avec beaucoup de palmiers. Il n’y avait pas un chat. On aurait pu tuer quelqu’un sans que personne n’en sache rien. Ils ont fait sortir l’homme qui m’accompagnait, et je suis restée dans la voiture. J’avais tellement peur. Ils m’ont forcée à sortir de la voiture. Ils m’ont poussée vraiment brutalement, (…) et m’ont emmenée dans un endroit sombre. Puis deux hommes sont entrés. Ils ont dit, ‹ Ce que tu vas faire, tu va enlever ton abaya [2]. › Ils m’ont arraché mes vêtements. Le premier homme, celui avec le couteau, m’a violée. J’étais anéantie. Si j’avais essayé de m’échapper, je n’aurai même pas su où aller. J’ai essayé de le repousser, mais je n’ai pas pu. [Un autre] homme (…) vint et me fit la même chose. Je n’ai plus rien senti après cela. »

« J’ai passé deux heures à les supplier de me ramener chez moi. Je leur ai dit qu’il se faisait tard et que ma famille allait se demander où j’étais. Puis j’ai vu un troisième homme arriver dans la pièce. Ce fut très violent. Après le troisième vint un quatrième. Il me gifla et essaya de m’étouffer. »

« Le cinquième et le sixième furent les plus brutaux. Après le septième, je ne sentais même plus mon corps. Je ne savais pas quoi faire. Puis un très gros homme se mit sur moi, et je ne pus plus respirer. »

« Puis tous les sept revinrent, et ils me violèrent à nouveau. Puis ils me ramenèrent à la maison. (…) Quand je suis sortie de la voiture, je ne savais même plus marcher. J’ai sonné à la porte et ma mère a ouvert. Elle m’a dit, ‹ tu as l’air fatiguée ›. Je n’ai pas mangé pendant une semaine après cela, rien que de l’eau. Je n’ai rien dit à personne. J’ai été à l’hôpital le lendemain.

« Les criminels ont commencé à parler [du viol] dans mon quartier. Ils pensaient que mon mari divorcerait de moi. Ils voulaient ruiner ma réputation. Peu à peu, mon mari a su ce qui était arrivé. Quatre mois plus tard, nous avons entamé le procès [3]. Ma famille en a entendu parler. Mon frère m’a frappée et a tenté de me tuer. »

Dans le même temps où il aggravait la sentence de la jeune femme, le Tribunal de Qatif confisquait la licence de son défenseur, Abdul Rahman Al-Lahem, un avocat connu pour s’occuper d’affaires controversées susceptibles de faire reculer le système de la charia, ou loi islamique, strictement interprétée en Arabie Saoudite.



Voici pour l’exemple d’actualité. Pour la théorie, je vous invite à lire un texte édifiant chez ajm: “Pourquoi et comment l’islam tue les femmes“

________________________

[1] Petit détail, la jeune femme ne vit pas encore avec son époux - le contrat de mariage est signé, mais la cérémonie publique n’a pas encore eu lieu (source). Ce qui explique que le foyer de la victime soit en fait celui de ses parents.

[2] l’ample vêtement, traditionnellement noir, recouvrant tout le corps de la femme, dont le port est obligatoire en Arabie Saoudite.

[3] En passant, je note que le traducteur qui a travaillé pour 20minutes.fr a fait preuve d’une extrapolation inopportune en estimant que “nous avons entamé le procès” signifie “le couple entame une procédure de divorce”. C’est bien l’un des seuls points positifs de la triste histoire de cette jeune femme: pas de divorce annoncé, son mari la représente devant la justice (étant son tuteur légal) et la soutient.

http://insoumission.wordpress.com/2007/11/28/justice-saoudienne/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Jeu 13 Déc 2007, 23:14

Citation :
Collèges : une semaine de violences

Posté le 13 décembre 2007

Mercredi 12 décembre : Un flacon d’acide lancé dans la cour, la principale giflée et les profs frappés : c’est le festival de violences qui se déroule depuis une semaine dans un collège d’Aulnay-sous-Bois. Les professeurs ont arrêté le travail.
“Dans tous les établissements, la période avant les fêtes est généralement très dure”, souligne l’inspecteur d’Académie.

Lundi 10 décembre : Une surveillante d’un collège de Mantes-la-Jolie (Yvelines) a été victime d’une agression sexuelle, commise à la sortie de l’établissement. Encerclée par une douzaine d’élèves, cette jeune femme d’une vingtaine d’années a été victime d’attouchements. “La surveillante en question est jeune, jolie, blonde donc pour eux, c’est comme si cette agression était banale” explique le principal.

Vendredi 7 décembre : Une proviseure d’un collège d’Amiens a été “insultée, menacée de mort et bousculée” près de son bureau par 3 filles de quatrième. Le motif : elle venait d’attraper par le bras le frère de l’une d’elles, exclu de sa classe de 5e. Suite à cet incident, la proviseure a fait un malaise et a été conduite pour des examens à l’hôpital.

http://www.fdesouche.com/?p=784

Citation :
La surveillante en question est jeune, jolie, blonde

A Mantes-la-Jolie Rolling Eyes

Une kamikaze Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Jeu 13 Déc 2007, 23:54

Citation :
Le livre stupéfiant de sincérité d’un imam de Montréal




( points bleus : adresses des mosquées de Montréal. Lien
internet)[/size]

L’Islam ou l’Intégrisme ? À la lumière du Qor’an et de la Sounnah, par Abou Hammaad Sulaiman est un livre d’inspiration wahhabite, librement téléchargeable sur Internet en format PDF. Ecrit à East Orange dans le New Jersey en 1999, il vient d’être réédité. L’auteur est effectivement nord américain. Un forum musulman nous présente le personnage :

« Né au Canada, dans la ville de Montréal. Il a grandit dans une famille catholique. En avril 1991, il se convertit à l’Islam. Depuis, il étudie l’Islam et la langue arabe. En 1995, il fut accepté à l’université Islamique de Al-Madinah An-Nabawiyyah, en Arabie Saoudite. Il reçut, l’année suivante, un certificat en langue arabe et compléta, par la suite, deux ans dans la faculté des Sciences reliées aux Hadiths (Koulliyyatul-Hadith) entre les années 1999 et 2001.Il donne des cours à la Mosquée Dar Al-Arqam à Montréal, et traduit des livres de l'arabes au français »

Voici un extrait du Chapitre 3 :

« Chapitre 3 : La destruction des idoles de l'Occident

Ces idoles sont les principes de démocratie, de droits de l’homme, de laïcité, de liberté, d’égalité, de modernité, ainsi que beaucoup d’autres principes qui ne sont supportés par aucune preuve d’Allah,
ni par aucune raison, ni logique ou preuve scientifique. Ces principes, qui sont de vraies idoles, sont le fruit d’une société basée sur le Shirk (l’idolâtrie), et qui ne peuvent être appliqués que dans une société idolâtre ou dans un pays où les gens sont éloignés de l’Islam authentique. Les origines de ces idoles sont apparues dans leurs formes primitives dans la Grèce antique, qui était à l’époque (et comme elle l’est
toujours) une société perverseet égarée dans toutes sortes de croyances et de religions païennes, un peu comme l’Inde aujourd’hui. Certains des habitants étaient polythéistes, d’autres panthéistes, d’autres athées, d’autres adoraient des statues et d’autres pas. En d’autres mots, c’était une société perdue dans l’ignorance de son Créateur, comme les Arabes savant l’Islam. Est-ce que c’est pour une telle société que les mécréants veulent qu’on laisse l’Islam ? Malheureusement, ces idoles sont enseignées aux enfants dans les pays musulmans qui suivent l’association des mécréants de l’Unesco, qui ont déjà déclaré leur haine contre l’Islam et qui continuent leur travail pour tromper les musulmans »

note 1 :
L’Islam nous ordonne de détruire toutes les idoles et le prophète lui-même a donné l’exemple vivant de cela."


(Extrait de la page 187)

L’auteur fait de nombreuses citations de Sheikh Salih Al-Fawzaan, Membre du Comité des Grands Savants d'Arabie Saoudite, dont les livres sont en vente dans les librairies musulmanes françaises. Il affirme le devoir de renverser les chefs d’Etats non musulmans par le jihâd dès que la supériorité militaire est acquise (page 346) :

« En ce qui concerne le dirigeant mécréant, alors c’est différent selon les cas. Si les musulmans sont forts et qu’ils ont la capacité de le combattre et de le retirer du pouvoir et de mettre à se place un dirigeant musulman, il leur est obligatoire de le faire et cela fait parti du Jihad dans le chemin d’Allah. Toutefois, si ils ne sont pas capables de retirer ce dirigeant mécréant du pouvoir, il ne leur est pas permis de semer la Fitnah avec les dirigeants injustes et mécréants, car cela fera retomber beaucoup de mal sur les musulmans.»









On trouvera un large catalogue des livres de Al-Fawzaan sur le site Orientissime
, un des sites islamiques les plus en vue du moment chez les musulmans français.

Pour nos lecteurs canadiens, voici le nom et l’adresse de la mosquée où officie Abou Hammaad Sulaiman :

Association Musulmane De Montréal Est
3661, rue Jean-Talon Est.



Observatoire de l’islamisation, décembre 2007.

http://www.islamisation.fr/archive/2007/12/13/le-livre-stupefiant-de-sincerite-d-un-imam-de-montreal.html

Citation :
Le site doctrine-malékite, dirigé par des universitaires marocains, veut porter plainte contre Joachim Véliocas.


Dans une note du 6 novembre intitulée « Des cadres venant des plus grandes universités islamiques mondiales, lancent un site Internet en français » je révélais le contenu d’un livre exposé en page d’accueil du site doctrine malékite, la Risala du jurisconsulte Zayd al-Qayrawani (922 - 996), bien connu des islamologues pour enseigner le meurtre de l’apostat, de l’homosexuel, ainsi que le jihâd à l’encontre des non-musulmans refusant le statut discriminatoire de la Dhimma. Je révélais également le contenu d’un livre de la « bibliographie choisie », à savoir « Les jardins des vertueux » de l'Imam Annawawî, ouvrage de référence disponible dans toutes les librairies musulmanes françaises, même en Fnac, dont le contenu est similaire dans le fond à l’épître phare du malékisme qu’est la Risâla.

Volée de bois vert sur le forum du site doctrine-malékite, dont le responsable invite les lecteurs à s’indigner dans les commentaires de ma note. Un des responsables du site, un dénommé Ashwaq , assure qu’une plainte va être déposé à mon encontre. Dont acte.

C’est là que l’affaire va être intéressante. La justice française devra se prononcer pour savoir si oui ou non, il y a eu diffamation à l’encontre du site islamique. La justice française va devoir donc déterminer si oui ou non, les livres que je dénonce, recommandés par le Ministère des Affaires religieuses marocain, contiennent bien des appels à la haine religieuse. Ce ne sera pas le procès de Joachim Véliocas, mais le procès de la loi islamique, le procès de l’Islam. Une première historique à la 17 ème chambre correctionnelle de Paris.

L’onde de choc d’un tel procès dans l’opinion publique correspondra à celle du procès Kravchenko, en janvier 1949 , apostat du communisme qui porta plainte contre Les lettres françaises, canard l’ayant traîné dans la boue pour avoir révélé la nature du totalitarisme rouge. Ce fut le véritable et l’unique procès du communisme en France, qui révéla à une opinion publique désinformée la réalité de la condition humaine en terre soviétique.



Dans cet éventuel procès, gagné d’avance, où des spécialistes français amis, maitrisant l'arabe mieux que le juge, pourront témoigner en ma faveur et où l'exemplaire de la Risâla de ma bibliothèque sera ravi de passer à la télévision, je ne vois que des avantages :



- Réaliser un coup médiatique à peu de frais pour susciter un réveil dans l’opinion.

- Donner un sérieux coup de fouet aux ventes de mon livre, qui en a bien besoin.

- Réaliser un coup de pub phénoménal pour l’Agrif, dont l’un des cinq brillants avocats me défendra avec brio.

- Réaliser un acte de foi, en tant que catholique, où je démasquerai le visage sournois de la fausse religion islamique.

- Contribuer à sauver des musulmans de l’erreur, par la prise de conscience immanquablement provoquée. Délivrer ne serait-ce qu’une âme, là serait mon vrai trophée.



Concernant ma sécurité, un membre très proche de ma famille étant au cabinet du ministre de la défense, disposer de gardes mobiles sera chose aisée.


Monsieur Ashwaq, la balle est dans votre camp maintenant, j’attends ma convocation chez le juge.


Joachim Véliocas, auteur de « L’islamisation de la France », éditions Godefroy de Bouillon, déc.2006, directeur de l’Observatoire de l’islamisation.


http://www.islamisation.fr/archive/2007/12/13/le-site-doctrine-malekite-dirige-par-des-universitaires-maro.html

Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Sam 15 Déc 2007, 02:15

[b]




http://www.bafweb.com/2007/12/14/le-dessin-du-jour-5/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Sam 15 Déc 2007, 03:38

Citation :
Coup d'Etat en Suisse

Vous vous souvenez de cet article qui annonçait la victoire de la droite aux élections en Suisse, en octobre dernier ?

Eh bien figurez-vous que cette droite, aujourd'hui, a... perdu. Non, je ne plaisante pas. Vous me direz, bien sûr : "y'avait-il eu fraude" ? "Les élections se déroulent-elles en deux fois ?"


Petit rappel des faits :

1. L’UDC (Union Démocratique du Centre) avait axé sa campagne sur la réelection de son leader, M. Blocher, au sein de l'exécutif.

2. L’UDC était alors le premier parti de Suisse.

3. En octobre, aux élections, l’UDC avait remporté 29.9% des suffrages, triomphant avec le plus haut score depuis 1919, date de lancement du système de comptage moderne des votes dans le pays.

Logiquement, vous me direz que le leader en question a été réélu sans encombres, selon les désirs clairement exprimés par le peuple. Elémentaire, mon cher Watson !

Hé bien non... Le Parlement suisse (créé à l'image de son confrère américain), créé pour entériner les décisions des électeurs, comme il est de coutume dans une démocratie, a décidé au contraire qu'il n'appréciait pas M. Blocher et a proposé une illustre inconnue à la place. Un peu comme si les grands électeurs du Congrès américain avaient élu John McCain à la Maison Blanche après la victoire de George W. Bush en 2004 !

Ce n'est pas une blague belge, mais une blague suisse !

C'est dire si ces deux pays partagent bien des similarités.

Primo, ils ont été créés de toutes pièces par les grandes puissances européennes pour servir d'Etats-tampons afin de prévenir une nouvelle expansion "à la napoléonienne" de la France. Secundo, ils rassemblent en leur sein des groupes linguistiques qui ne partagent pas la même culture, ce qui met à mal l'unité du pays. Tertio, enfin, et c'est la grande nouvelle du jour, la Belgique et la Suisse ont désormais le même type de politiciens véreux.

Un coup d'Etat dans l'un des pays les plus stables du monde... On croit rêver. Le peuple suisse, que l'on a humilié, ne s'y est pas trompé. Depuis l'annonce de ce coup d'Etat, le parti UDC enregistre deux nouvelles adhésions chaque minute, record toutes catégories à l'échelle helvétique.

Vous saurez désormais : la démocratie suisse est une vaste plaque de chocolat, que la marmotte enfile dans du papier alu...

La Suisse, république bananière ?

http://leblogdrzz.over-blog.com/article-14581624.html


Citation :
L’UDC aurait enregistré autant d’adhésions en un jour qu’en une année

Suisse, Vidéo TSR: Ben ouais, le populo n’est pas jouasse et on le comprend, c’est le premier volé !

http://www.bafweb.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 16 Déc 2007, 14:53

Citation :
Sapins de Noël : polémique

(15/12/2007)

L'avocat de 4 employés du palais de justice va assigner la greffière en chef afin qu'elle remette les décorations

BRUXELLES Le moins que l'on puisse écrire, c'est que notre article sur les décorations de Noël enlevées à l'accueil du palais de justice de Bruxelles à la demande de la greffière en chef a fait du bruit. Un tollé même !

Jeudi, des membres du personnel nous avaient exprimé leur indignation après avoir reçu l'ordre d'enlever les décorations de Noël pour ne pas heurter une partie de la population qui fréquentait le palais, les musulmans. Nous nous étions rendus sur place afin d'interroger la greffière en chef. L'accueil fut ferme. Pas de réponse.

À la lecture de notre article, les réactions n'ont pas manqué. De toutes parts. Tant du côté des avocats qui confirment et s'indignent que de la ministre de la Justice Laurette Onkelinx qui dément. "Il n'est pas question de supprimer les sapins et autres décorations de Noël. Seules quelques décorations ont effectivement été retirées à l'accueil, pour des raisons de visibilité et de sobriété. Dont acte...

Mais alors, que vient faire Jean-Paul Dumont dans l'histoire ? "Je suis l'avocat de quatre employés de l'accueil, dont deux sont musulmans", précise-t-il en confirmant mot pour mot notre article de la veille. "Mes clients ont été convoqués par la hiérarchie de la Cour de cassation et on leur a dit qu'il fallait retirer ces décorations car le palais est un endroit neutre et cela pourrait choquer la communauté musulmane qui fréquente régulièrement les lieux."

Toute cette histoire, qui devient surréaliste, a comme point de départ un ordre isolé donné par la greffière en chef qui souhaitait ne pas heurter. "Pourtant, ce sont mes clients, dont deux sont musulmans, je le répète, qui ont acheté les décorations avec leurs sous. Soit 52 euros. Il s'agissait de petits sapins, de boules et de guirlandes." Seul reste un minuscule sapin. Le reste a été mis au placard.

"Après avoir reçu l'autorisation du bâtonnier de l'ordre, nous comptons assigner la greffière en chef en référé afin que l'on puisse rétablir les sapins de Noël dans l'urgence !", précise Me Dumont qui précise que ses clients ont peur de perdre leur travail . "Ce sont des chômeurs engagés en plan Activa et Rosetta."


Emmanuelle Praet

© La Dernière Heure 2007

http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/193010/sapins-de-noel-polemique.html

Laughing Laughing Laughing thumleft

Looool, la collabo assignée en justice par ceux-là même que cette conne ne "voulait pas heurter" !!!

Eh bien SI, ils ont été heurtés, même eux vous méprisent, et ne savent pas vous sentir !!!

ENORME autant qu'EX-CEL-LENT !!!

Collabos et autres traîtres, vous finirez abandonnés et méprisés de TOUS, et vous rejoindrez bientôt votre VRAIE place : les poubelles de l'Histoire Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 17 Déc 2007, 13:09

Article R625-7 CP : "La provocation non publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée est punie de l'amende prévue pour les contraventions de la 5e classe.
Est punie de la même peine la provocation non publique à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou de leur handicap, ainsi que la provocation non publique, à l'égard de ces mêmes personnes, aux discriminations prévues par les articles 225-2 et 432-7.
Les personnes coupables des contraventions prévues au présent article encourent également les peines complémentaires suivantes :
1º L'interdiction de détenir ou de porter, pour une durée de trois ans au plus, une arme soumise à autorisation ;
2º La confiscation d'une ou de plusieurs armes dont le condamné est propriétaire ou dont il a la libre disposition ;
3º La confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l'infraction ou de la chose qui en est le produit ;
4º Le travail d'intérêt général pour une durée de vingt à cent vingt heures.
Les personnes morales peuvent être déclarées responsables pénalement, dans les conditions prévues par l'article 121-2, des infractions définies au présent article.
Les peines encourues par les personnes morales sont :
1º L'amende, suivant les modalités prévues par l'article 131-41 ;
2º La confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l'infraction ou de la chose qui en est le produit.
La récidive des contraventions prévues au présent article est reprimée conformément aux articles 132-11 et 132-1".

Ce que je lis sous ce fil et 1 ou 2 autres expose certains ainsi que les responsables et propriétaires du site aux peines dessus.

Je tenais à vous en avertir fraternellement.

De toute façon, quels que soient les regrets légitimes que nous pouvons exprimer en tant que Chrétiens, la messe est dite. J’en ai eu tout récemment encore une illustration ; l’école St Joseph que fréquente mon dernier fils et ses symboles chrétiens ont été tout récemment vandalisés. En de nombreux endroits les chrétiens sont persécutés et tués et leurs églises et chapelles (notamment et par dizaine au Kosovo) détruites.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 17 Déc 2007, 15:25

Ca faisait longtemps Mr. Green

Il n'y a aucune "provocation" quelconque, et envers qui que ce soit, Bajulum Idea

Amicalement ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80840
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 17 Déc 2007, 17:45

Cher Bajulum,
Dans cette affaire de sapin de noël, Mécréant montre que deux femmes arabes ont demandé la réintégration des décorations de Noel qu'elles avaient d'ailleurs installé à leur frais.

En s'attaquant à la greffière en chef, il ne fait que constater une attitude bêbête. Je ne vois pas de racisme ici.

L'image sur les réactions aux caricatures de Mohamed et au silence face aux attentats islamistes dénonce une mentalité feréquente, hélas.

Il faut donc laisser ce lieu de débat et de liberté.

si vous voyez un dépassement des bornes, il vous suffit de signifier votre désaccord en argumentant.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 17 Déc 2007, 19:16

Mon meilleurs ami est musulman, il fête Noël avec ses enfants, jésus est important pour les musulmans, de plus quand je lui ai posé la question, il m'a épondu, mais, nous sommes français florence, nous respectons les coutumes françaises.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 17 Déc 2007, 21:51

N'ayez crainte, vous n'aurez plus que quelques "provocations" ici et là, le gros de notre travail d'info est maintenant derrière nous, nous avons tout dit, et continuer serait nous répéter (je parle d'ici)...

Les jeux sont faits, il n'y a maintenant plus qu'à attendre que ca décante, jusqu'à la conflagration, ou...la fin Idea

Et lorsque cela surviendra, certain(e)s ici se rappelleront à quel point nos "provocations" étaient pertinentes...vous finirez par ouvrir les yeux, le problème étant que cette prise de conscience se fera dans le sang et les larmes, et il sera alors trop tard pour regretter...

Encore une fois, préparez-vous Idea

Amicalement Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 18 Déc 2007, 00:55

Citation :
Un prêtre catholique poignardé en Turquie

Un prêtre catholique a été hospitalisé dimanche dans l’ouest de la Turquie après avoir été poignardé, dernière d’une série d’attaques visant des chrétiens dans ce pays majoritairement musulman, a-t-on annoncé de source policière.

Le suspect, un jeune homme de 19 ans, avait discuté avec le père Francini et l’avait poignardé, dans un accès de colère provoqué par les propos du prêtre.

Source

http://www.bafweb.com/2007/12/17/un-pretre-catholique-poignarde-en-turquie/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 18 Déc 2007, 09:14

Mécréant-LV a écrit:
N'ayez crainte, vous n'aurez plus que quelques "provocations" ici et là, le gros de notre travail d'info est maintenant derrière nous, nous avons tout dit, et continuer serait nous répéter (je parle d'ici)...
Les jeux sont faits, il n'y a maintenant plus qu'à attendre que ca décante, jusqu'à la conflagration, ou...la fin Idea
Et lorsque cela surviendra, certain(e)s ici se rappelleront à quel point nos "provocations" étaient pertinentes...vous finirez par ouvrir les yeux, le problème étant que cette prise de conscience se fera dans le sang et les larmes, et il sera alors trop tard pour regretter...
Encore une fois, préparez-vous Idea
Amicalement Idea
Il ne s'agit que de l'alerte d'un homme de l'art. N'y voyez que sollicitude.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 18 Déc 2007, 12:13

J'avais compris, n'ayez crainte ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 25 Déc 2007, 21:34

Citation :
GB : Les musulmans veulent diffuser un appel à la prière en plein centre d’Oxford

A Oxford, en Angleterre, les musulmans projettent de diffuser par haut-parleur, trois fois par jour, un appel à la prière en plein centre ville

Ce projet a déclenché la colère des habitants qui se sont plaints à la municipalité. Un porte-parole de la mosquée a déclaré que, de même que les églises font sonner leurs cloches, les musulmans aussi avaient le droit d’appeler les fidèles à la prière.

On le sait depuis longtemps : la stratégie de l’islam en Europe est de pousser chaque jour un peu plus loin l’avantage, suivant en cela le principe de la “cuisson du homard”. La cuisson “islamique” à petit feu de l’Europe est hélas en bonne voie…

posté par PM

Source


http://www.bafweb.com/

Réponse :



Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 25 Déc 2007, 22:38

Best of du Baf : le Burka show (rediff)

Islam, Vidéo Pour la dernière semaine d’activité de Bafweb, vous retrouverez certaines des vidéos qui ont marqué le succès du site.

Pour ceux qui l’auraient ratée, voici l’une des vidéos (sous-titrage Bafweb) qui a rencontré une belle audience. Environ 20.000 personnes ont visionné cette première version. C’est sans compter les dizaines de copies qui circulent sur les sites de vidéo en ligne.



Thumright
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
respect13



Messages : 470
Inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Ven 28 Déc 2007, 16:48

Mécréant-LV a écrit:
Citation :
Al Azhar et l’islam de France

23 août 2007

Communiqué de Jean-Marie Le Pen

Le recteur de la faculté d’études islamiques de l’université Al Azhar du Caire a lancé une fatwa condamnant à mort un jeune Egyptien et sa femme, qui se sont convertis au christianisme et veulent simplement être reconnus comme chrétiens sur leurs papiers d’identité.

En octobre 2005, suite à la visite de notre ministre des Affaires étrangères Philippe Douste-Blazy et du recteur de la Mosquée de Paris Dalil Boubakeur au cheikh de l’université Al Azhar, la presse indiquait que l’objet de la rencontre était un projet de coopération visant à former les imams français. Et M. Boubakeur, ès qualités de président du Conseil français du culte musulman, affirmait : « Al-Azhar offre le meilleur niveau d'enseignement et ce, depuis très longtemps. »

Les Français sont en droit de savoir où en sont ces projets, et si la formation des imams de France comprend l’enseignement des fatwas condamnant à mort les musulmans qui se convertissent au christianisme.

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2007/08/23/al-azhar-et-l-islam-de-france.html

Citation :
Italie : musulman, il ne supportait pas la statue de la Vierge
24 08 2007

Il ne la supportait pas, cette statue de la Sainte Vierge. Dès son arrivée, il ne l’avait pas aimée, avec ses bras ouverts, comme pour accueillir ses enfants. Elle était juste devant sa maison et elle vexait terriblement sa conscience religieuse. Pour y remédier, il avait tout simplement décidé de la murer, avec du ciment et des briques, en espérant une fois pour toutes mettre fin à cet affront.

L’intervention de deux femmes l’en a empêché bien qu’elles soient arrivées trop tard pour sauver les deux angelots veillant aux côtés de la Vierge. Surpris par ces femmes qui lui demandaient de s’expliquer, l’homme a répondu irrité qu’il ne croyait pas à cette statue, qu’elle n’avait aucune valeur, et qu’il ne voulait plus croiser son regard chaque fois qu’il rentrait dans sa maison.

Seule l’insistance d’une des femmes a permis de sauver la Sainte Vierge de la tombe dans laquelle il était en train de la murer.

Source : http://www.agi.it/milano/notizie/200708211335-cro-rmi1008-art.html

PM

http://www.bafweb.com/2007/08/24/italie-un-musulman-ne-supportait-pas-la-statue-de-la-vierge/

Citation :
Fatwa contre les viandes occidentales?

C'est en tout cas ce qu'a demandé au Conseil des grands oulémas, la plus haute autorité religieuse d'Arabie Saoudite, la Ligue islamique mondiale, une organisation internationale basée en Arabie saoudite et largement financée par ce pays pour promouvoir l'islam dans le monde. En effet, cette fatwa devra déclarer "illicite l'usage du choc électrique avant l'abattage de volailles, d'ovins et de bovins, dans les abattoirs européens".
Ayant de la suite dans les idées, la LIM a aussi proposé de "créer des organismes, groupant des experts parmi les communautés musulmanes en Europe, pour contrôler l'abattage" et demandé aux chambres de commerce et d'industrie en Arabie de "mettre en garde les entreprises européennes contre l'usage de choc électrique avant d'égorger l'animal".

En un mot comme en mille, l'Europe doit se plier aux règles de l'islam que de trop nombreux Européens naïfs ou aveugles présentent encore comme une religion de paix et de tolérance.
L'islam, comme toute force, avancera toujours face au néant.

Lahire

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2007/08/fatwa-contre-le.html

mecreant, jadore ce pseudo Very Happy a raison.

en realité, le musulman se convertissant au christiannisme est rellement passible de la peine de mort, et dans tous les cas, il ira en enfer....
ce qui est a noter, c'est sans doute l'intervention de ce musulman voulant murer la vierge, contre sa religion meme. pais, tolerance, sans oublier que marie est reconnue en islam meme... il n'a donc pas agit en fonction de sa religion, car il n'a pas sans doute pensé que son geste s'opposait meme a sa religion(bien que l'adoration est interdite en islam) mais en fonction de sa desapporbation de la religion chretienne meme, exacerbée par cette statue a priori inofenssive.
peut on parler de racisme meme? de communautarisme? d'ignorance?
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Sam 29 Déc 2007, 02:05

Citation :
Licence, Maîtrise et Doctorat en “pensée islamique”

Un an après le premier LMD islamique de l’Institut Avicenne de Lille, (LMD : Licence, Master et Doctorat) , un autre “institut” va lancer son LMD : l’antenne française de l’Institut international de la pensée islamique (IIIT).

Un article très détaillé de nos confrères analyse l’effarant contenu idéologique proposé. À lire d’urgence pour saisir le degré de l’islamisation en France

Le programme du diplôme ne précise pas si les options “haine des juifs” et “meurtre des infidèles” font l’objet de travaux dirigés.

http://www.bafweb.com/2007/12/28/licence-maitrise-et-doctorat-en-pensee-islamique/

Citation :
La menace des textes islamiques est homogène

Muhammad Sayyed Tantawi, sheikh (ou grand imam) de l’université-mosquée d’Al-Azhar, au Caire, l’un des plus importants lettrés du monde musulman actuel, déclarait avant-hier au responsable du programme nucléaire iranien, Ali Larijani, outre quelques banalités («les progrès scientifiques de l’Iran, notamment dans le secteur nucléaire, font la fierté du monde musulman»), qu’

Il n’existe aucune divergence d’opinion importante entre les adeptes des grandes écoles de pensée islamiques et les différences concrètes ne portent que sur des questions tout à fait mineures. (…) Les ennemis de l’Islam et une poignée d’ignorants contribuent à exagérer ces différences.

C’est si juste. Voici par exemple une petite étude d’Averroès (on ne s’en lasse pas) consacrée aux divergences d’opinion des différentes écoles de jurisprudence sur la question du djihad. À propos, la chancellerie de Tantawi est l’une des adresses à inclure dans la première phase de ce plan d’action.

http://www.ajm.ch/wordpress/?p=947

Citation :
Islam : un écrivain irakien dénonce les comportements «libertins» du… cochon


28/12/2007 - 18h45

PARIS (NOVOpress) - Al-Jâhiz, écrivain de langue arabe né à Bassora (dans le sud de l’actuel Irak) au VIIIe siècle, a été récemment cité par Dalil Boubakeur, recteur de la Mosquée de Paris, président du Conseil français du culte musulman et auteur d’un texte intitulé Alimentation et Islam. Les Interdits et sous-titré « Dis-moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es » ( http://mosquee-de-paris.org/Conf/Theologie/II0305.pdf ).

Parlant du cochon (Sus scrofa domesticus), le Dr. Boubakeur explique doctement que « la souillure que représente la vue, la fréquentation et la consommation de cet animal semble trouver son origine dans ses comportements : animal qui partage dans la fange et ses excréments que ce suidé avale à l’occasion, il dévore les serpents comme le fait le porc épic et, comme le note Al Djahiz dans son Hayawan (II.52) son ardeur à prolonger l’acte d’accouplement ont tôt fait de lui attirer le mépris et le discrédit. »

Cochon, mangeurs de cochon… Même souillure ? C’est une question qui mériterait en tous les cas d’être posée au recteur de la mosquée de Paris et président du Conseil français du culte musulman.

http://fr.novopress.info/?p=10070
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Sam 29 Déc 2007, 11:58

Citation :
Les priviléges d’un criminel de guerre de l’UCK au TPI de La Haye

Posté le 28 décembre 2007

La permission de Noël du pourtant musulman Haradinaj illustre les revers du TPIY sur le Kosovo
L’ancien premier ministre du Kosovo, Ramush Haradinaj, a quitté, vendredi 21 décembre, sa cellule de La Haye pour passer Noël en famille, au Kosovo. Accusé de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre commis en 1998, l’ex-officier de l’Armée de libération du Kosovo (UCK) a été mis en liberté provisoire par les juges du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY).





Pour la procureure Carla del Ponte, ce “cadeau de Noël” constitue un nouveau revers. Le procès de l’ex-premier ministre et de ses deux co-accusés, Lahi Brahimaj et Idriz Balaj, prendra fin le 23 janvier. Il pourrait se solder par un cuisant échec pour le parquet. Les trois accusés n’ont présenté aucun témoin pour leur défense, signifiant ainsi que les preuves présentées par le procureur depuis l’ouverture du procès, le 5 mars, sont sans objet. Leur puissante équipe d’avocats, britanniques et américains, parie sur l’acquittement.

suite

Il y a quelques jours, la pourtant très hostiles aux Serbes Carla Del Ponte, avait critiqué “l’amitié entre la MINUK et Haradinaj

http://www.fdesouche.com/?p=937

Libérer un génocidaire muslim, pour...passer Noël en famille (incendier les quelques églises qui restent encore debout ???) Rolling Eyes

Cherchez l'erreur...

ENORME !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Sam 29 Déc 2007, 23:59

“Die Welt” est l’un des trois plus grands quotidiens allemands. Distribué dans plus de 130 pays, sa ligne éditoriale le rapproche du Figaro. Ce 29 décembre, le journal publie un article de Zafer Senocak, intitulé : “La terreur vient du cœur de l’islam”. (l'intro est de Bafweb ;) )

Citation :
Die Welt: «La terreur vient du coeur même de l’Islam»

Cette phrase est signée Zafer Senocak, un auteur berlinois né en Turquie en 1961 et vivant en Allemagne depuis 1970. Et elle est publiée aujourd’hui dans Die Welt. Je traduis (et je mets en gras):



Même si la plupart des Musulmans ne veulent pas voir cette vérité en face, le terrorisme provient du coeur même de l’Islam, il arrive tout droit du Coran. Il vise tous ceux qui ne vivent pas, n’agissent pas selon les règles coraniques, soit contre les démocrates, contre les penseurs et les scientifiques inspirés par l’Occident, contre les agnostiques et les athées. Et il vise surtout les femmes. Il est le produit d’un Islam au masculin exclusif, qui aspire de toutes ses forces à empêcher la femme d’obtenir des droits égaux et de se dégager enfin de son joug séculaire.

On ne rencontre pas le vrai visage de l’Islam à la Conférence de l’Islam allemande. On le trouve dans des pays comme le Pakistan. Cet Islam a lancé une guerre mondiale. Mais le monde fait comme s’il n’en savait encore rien. Pour de nombreux de nos contemporains, l’affrontement a lieu loin au-delà de la Turquie. Mais dans le village planétaire actuel, il n’existe plus de «loin au-delà». Il ne reste plus qu’un «juste sur le palier». Le totalitarisme des talibans et des cellules terroristes islamiques est vraisemblablement pire que le fascisme, car il ne résulte pas d’un processus civilisationnel. Il intervient dans un contexte où plus rien ne rappelle le progrès de la civilisation.

Ce progrès est en fait le devoir des Musulmans qui distinguent davantage dans leur religion qu’une ébauche de barbarie. Ils doivent affronter les barbares de leurs propres rangs, et ce avec fermeté et détermination. Mais quand ils le font, rarement, ce n’est jamais que du bout des lèvres. L’Islam n’a rien à voir avec le terrorisme, déclare le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan. D’autres dirigeants politiques rivalisent de messages de condoléances après chaque acte terroriste. Les choses touchent au grotesque en Arabie Saoudite, où le royaume tremble devant les terroristes qu’il a lui-même engendrés.

Les Musulmans du monde entier sont aujourd’hui au pied du mur. Ils paient le prix de la négligence des générations passées. Le déclin spirituel et l’incapacité de communiquer avec le monde moderne ont ainsi débouché sur la lamentable situation actuelle. Il faut maintenant agir de manière concertée, en réunissant toutes les forces raisonnables. Mais, alors que le terrorisme est devenu un réseau mondial, les forces antagonistes sont indolentes ou se bloquent mutuellement. Dans le monde islamique, alors que le bon sens commun devrait s’opposer à la haine aveugle des fanatiques, la haine se répand toujours davantage dans la population. Pire encore: de nombreux dirigeants illégitimes s’allient à la haine pour préserver leur trône. Devant ce tableau, la plupart des Musulmans en restent à la rhétorique. Et ils évitent la question décisive, qui consiste à savoir si leur religion est capable de donner naissance à une civilisation.

Le monde libre est paralysé

Ce comportement a certes des origines psychologiques. Les gens se sentent dominés, humiliés et trahis par l’Occident. Mais les conséquences politiques de cette psychose sont dévastatrices. Elles apportent de l’eau au moulin des forces qui génèrent la terreur et répandent le chaos dans le monde islamique. La spirale de la violence profite aux adeptes du terrorisme et empêche d’abord et surtout l’établissement de systèmes démocratiques, basés sur l’État de droit. La pauvreté et la corruption y trouvent en revanche un terreau optimal. Ce cercle vicieux doit être brisé, par l’engagement du monde libre et par l’engagement militaire, car ne n’est pas possible autrement. Ceux qui luttent contre les talibans en Afghanistan ne peuvent pas faire comme si le Pakistan ne les concernait pas. L’assassinat de Benazir Bhutto était clairement annoncé. La prise de pouvoir des terroristes du Hamas à Gaza était tout aussi prévisible.

Mais le monde libre ne fait qu’observer, comme tétanisé. La politique américaine en Irak a déclenché et continue de nourrir beaucoup de hargne en Europe. En matière de critique, les Européens sont vraiment insurpassables. Mais question idées neuves et concepts politiques, c’est la pénurie. La politique européenne face au terrorisme musulman s’épuise à miner toute action concrète. Certains veulent négocier — avec le Hamas, avec les talibans. On propose des réacteurs nucléaires à Kadhafi, on déroule le tapis rouge pour le souverain saoudien. Finalement, tout se compte en pétrodollars. Et l’Occident ne remarque pas à quel point il s’y dissout, alors que les terroristes de l’Islam remportent une victoire après l’autre. Benazir Bhutto ne sera pas la dernière victime d’une politique d’apaisement vouée à l’échec face à l’Islam radical.

http://www.ajm.ch/wordpress/?p=948
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 30 Déc 2007, 02:51

Citation :
Le 1er janvier 2008, la Lybie prendra la présidence du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Faudrait que je rajoute quelque chose, ou vous partagez les mêmes sentiments de dégoût que moi ?

http://www.houmous.net/2007/12/26/1er-janvier-2008/

Shocked Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 30 Déc 2007, 15:08

Allez ; une petite sucrerie de fin d'année pour mon pote Mécréant.
Fais-en bon usage

Citation :

Président de la République algérienne.




Monsieur le Président,

En brandissant l’injure du génocide de l’identité algérienne par la France, vous saviez bien que cette identité n’a jamais existé avant 1830. Mr Ferrat Abbas et les premiers nationalistes avouaient l’avoir cherchée en vain. Vous demandez maintenant repentance pour barbarie : vous inversez les rôles !
C’était le Maghreb ou l’Ifriqiya, de la Libye au Maroc. Les populations, d’origine phénicienne (punique), berbère (numide) et romaine, étaient, avant le VIIIème siècle, en grande partie chrétiennes (500 évêchés dont celui d’Hippone / Annaba, avec Saint Augustin). Ces régions agricoles étaient prospères.
Faut-il oublier que les Arabes, nomades venant du Moyen Orient, récemment islamisés, ont envahi le Maghreb et converti de force, « béçif » (par l’épée), toutes ces populations. « Combattez vos ennemis dans la guerre entreprise pour la religion….Tuez vos ennemis partout où vous les trouverez » (Coran, sourate II, 186-7). Ce motif religieux était élargi par celui de faire du butin, argent, pierreries, trésor, bétail, et aussi bétail humain, ramenant par troupeaux des centaines de milliers d’esclaves berbères; ceci légitimé par le Coran comme récompense aux combattants de la guerre sainte (XLVIII, 19, 20) .Et après quelques siècles de domination arabe islamique, il ne restait plus rien de l’ère punico romano berbère si riche, que des ruines (Abder-Rahman ibn Khaldoun el Hadrami , Histoire des Berbères,T I, p.36-37,40,45-46. 1382) .
Faut-il oublier aussi que les Turcs Ottomans ont envahi le Maghreb pendant trois siècles, maintenant les tribus arabes et berbères en semi esclavage, malgré la même religion, les laissan tse battre entre elles et prélevant la dîme ,sans rien construire en contre partie.
Faut-il oublier que ces Turcs ont développé la piraterie maritime, en utilisant leurs esclaves. Ces pirates barbaresques arraisonnaient tous les navires de commerce en Méditerranée, permettant, outre le butin, un trafic d’esclaves chrétiens, hommes, femmes et enfants. Dans l’Alger des corsaires du XVI ème siècle, il y avait plus de 30.000 esclaves enchaînés. D’où les tentatives de destruction de ces bases depuis Charles Quint, puis les bombardements anglais, hollandais et même américain…..Les beys d’Alger et des autres villes se maintenaient par la ruse et la force, ainsi celui de Constantine, destitué à notre venue, ayant avoué avoir fait trancher 12.000 têtes pendant son règne.
Faut-il oublier que l’esclavage existait en Afrique depuis des lustres et existe toujours. Les familles aisées musulmanes avaient toutes leurs esclaves africains. Les premiers esclavagistes, Monsieur le Président, étaient les négriers noirs eux-mêmes qui vendaient leurs frères aux Musulmans du Moyen Orient, aux Indes et en Afrique (du Nord surtout), des siècles avant l’apparition de la triangulaire avec les Amériques et les Antilles, ce qui n’excuse en rien cette dernière, même si les esclaves domestiques étaient souvent bien traités.
Faut-il oublier qu’en 1830, les Français sont venus à Alger détruire les repaires barbaresques ottomans qui pillaient la Méditerranée, libérer les esclaves et, finalement, affranchir du joug turc les tribus arabes et berbères opprimées.
Faut-il oublier qu’en 1830, il y avait à peu près 5.000 Turcs, 100.000 Koulouglis, 350.000 Arabes et 400.000 Berbères dans cette région du Maghreb où n’avait jamais existé de pays organisé depuis les Romains. Chaque tribu faisait sa loi et combattait les autres, ce que l’Empire Ottoman favorisait, divisant pour régner.
Faut-il oublier qu’en 1830 les populations étaient sous développées, soumises aux épidémies et au paludisme. Les talebs les plus évolués qui servaient de toubibs (les hakems), suivaient les recettes du grand savant « Bou Krat » (ou plutôt Hippocrate), vieilles de plus de 2.000 ans .La médecine avait quand même sérieusement évolué depuis !
Faut-il oublier qu’à l’inverse du génocide, ou plutôt du massacre arménien par les Turcs, du massacre amérindien par les Américains, du massacre aborigène par les Anglais et du massacre romano-berbère par les Arabes entre l’an 700 et 1500, la France a soigné, grâce à ses médecins (militaires au début puis civils) toutes les populations du Maghreb les amenant de moins d’un million en 1830 en Algérie, à dix millions en 1962.
Faut-il oublier que la France a respecté la langue arabe, l’imposant même au détriment du berbère, du tamashek et d es autres dialectes, et a respecté la religion (ce que n’avaient pas fait les Arabes, forçant les berbères chrétiens à s’islamiser pour ne pas être tués, d’où le nom de « kabyle » - j’accepte).
Faut-il oublier qu’en 1962 la France a laissé en Algérie, malgré des fautes graves et des injustices, une population à la démographie galopante, souvent encore trop pauvre, - il manquait du temps pour passer du moyen âge au XX ème siècle - mais en bonne santé, une agriculture redevenue riche grâce aux travaux des Jardins d’Essais, des usines, des barrages, des mines, du pétrole, du gaz, des ports, des aéroports, un réseau routier et ferré, des écoles, un Institut Pasteur, des hôpitaux et une université, la poste… Il n’existait rien avant 1830. Cette mise en place d’une infrastructure durable, et le désarmement des tribus, a été capital pour l’Etat naissant de l’Algérie .
Faut-il oublier que les colons français ont asséché, entre autres, les marécages palustres de la Mitidja, y laissant de nombreux morts, pour en faire la plaine la plus fertile d’Algérie, un grenier à fruits et légumes, transformée, depuis leur départ, en zone de friche industrielle.
Faut-il oublier que la France a permis aux institutions de passer, progressivement, de l’état tribal à un Etat nation, et aux hommes de la sujétion à la citoyenneté en construction, de façon, il est vrai, insuffisamment rapide. Le colonialisme, ou plutôt la colonisation a projeté le Maghreb, à travers l’Algérie, dans l’ère de la mondialisation.
Faut-il oublier qu’en 1962, un million d’européens ont dû quitter l’Algérie, abandonnant leurs biens pour ne pas être assassinés ou, au mieux, de devenir des habitants de seconde zone, des dhimmis, méprisés et brimés, comme dans beaucoup de pays islamisés. Il en est de même de quelques cent mille israélites dont nombre d’ancêtres s’étaient pourtant installés, là, 1000 ans avant que le premier arabe musulman ne s’y établisse. Etait-ce une guerre d’indépendance ou encore de religion ?
Faut-il oublier qu’à notre départ en 1962, outre au moins 75.000 Harkis, sauvagement assassinés, véritable crime contre l’humanité, et des milliers d’européens tués ou disparus, après ou avant, il est vrai, les excès de l’O.A .S., il y a eu plus de200.000 tués dans le peuple algérien qui refusait un parti unique , beaucoup plus que pendant la guerre d’Algérie. C’est cette guerre d’indépendance, avec ses cruautés et ses horreurs de part et d’autre, qui a fondé l’identité algérienne. Les hommes sont ainsi faits !

Monsieur le Président, vous savez que la France forme de bons médecins, comme de bons enseignants. Vous avez choisi, avec votre premier ministre, de vous faire soigner par mes confrères du Val de Grâce. L’un d’eux, Lucien Baudens, créa la première Ecole de médecine d’Alger en 1832, insistant pour y recevoir des élèves autochtones. Ces rappels historiques vous inciteront, peut-être, Monsieur le Président, à reconnaître que la France vous a laissé un pays riche, qu’elle a su et pu forger, grâce au travail de toutes les populations, des plus pauvres aux plus aisées - ces dernières ayant souvent connu des débuts très précaires -. La France a aussi créé son nom qui a remplacé celui de Barbarie. Personne ne vous demandera de faire acte de repentance pour l’avoir laissé péricliter, mais comment expliquer que tant de vos sujets, tous les jours, quittent l’Algérie pour la France ?

En fait, le passé, diabolisé, désinformé, n’est-il pas utilisé pour permettre la mainmise d’un groupe sur le territoire algérien ? Je présente mes respects au Président de la République, car j’honore cette fonction.

Un citoyen français,
André Savelli,
Professeur agrégé du Val de Grâce.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 30 Déc 2007, 15:31

Very Happy

merci pour le cadeau Mr. Green

(il est sur LV depuis un bout de temps ;))


Citation :
Anecdote

Ce matin je vais à la pharmacie. En repartant, j’aperçois un Maghrébin qui fait la queue. Comme il n’y en a guère dans ma commune, la femme voilée que je vois dehors est forcément sa femme. Elle est immobile, le regard vague, à côté d’un landau. Dans le froid humide.


Tout le monde dans la pharmacie aurait trouvé normal de se pousser un peu pour faire une place à cette femme et à son bébé. Mais il n’y avait même pas besoin de se pousser. C’est une grande pharmacie, et il y avait largement de la place, malgré la queue, pour plusieurs mères et plusieurs landaus.

Peut-être que l’homme venait prendre des médicaments pour sa femme. Et que le pharmacien aurait aimé demander ou donner des précisions à cette femme. Mais non. Elle attend dehors.


Je ne sais pas combien de temps elle a dû attendre, immobile, dans le froid humide, avec son bébé dans le landau. Car cela peut être long, à la pharmacie.
Manifestement, cette femme a l’habitude d’attendre son mari dehors, avec le bébé, quel que soit le temps.


J’étais tellement choqué qu’en arrivant au supermarché je ne savais plus ce que j’étais venu acheter.


Mesdames Messieurs les apôtres de la tolérance, de l’ouverture aux autres, de l’acceptation des différences, voilà ce que vous prônez : il faudrait trouver cela normal. Et même « enrichissant », n’est-ce pas, puisque nous devons nous enrichir de nos diffrences.

Eh bien je ne trouverai jamais cela normal. Encore moins enrichissant. Je trouve cela barbare.

Et vous n’arriverez pas à me persuader que la civilisation chrétienne n’est pas meilleure que celle qui oblige une femme à rester dans le froid humide avec son bébé.

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2007/12/29/anecdote.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 30 Déc 2007, 16:19

Des rappeurs menacent de mort Geert Wilders dans un clip

Posté le 30 décembre 2007

Geert Wilders, leader du principal parti anti-immigrationiste néerlandais, élu homme politique de l’année en Hollande, sera t’il le prochain Pim Fortuyn (politicien néerlandais assassiné en 2002) ?

Les prises de positions régulières de Geert Wilders contre l’immigration, et particulièrement contre l’islamisation de la Hollande, lui valent une réputation sulfureuse. Dans la série des attaques dont il est l’objet, un duo de “rappers” immigrés marocains vient de sortir un clip (voir ci-dessous) dans lequel un acteur grimé en Geert Wilders se fait égorger à la scie.

Le clip, dont nous devrions avoir les paroles bientôt, ne laisse guère de doute quant au contenu : drapeau marocain omniprésent, mise en scène de gangs, de bastons, de cambriolages, d’agressions gratuites etc… Un bon résumé de la chance qu’est pour nous l’immigration.

Source : ici et ici (néerlandais). En savoir plus sur Geert Wilders ici. À noter : Geert Wilders est l’objet d’attaques d’autant plus virulentes qu’il compte diffuser en janvier un film dénonçant l’islam.




http://www.fdesouche.com/?p=962
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
respect13



Messages : 470
Inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 30 Déc 2007, 19:00

Mécréant-LV a écrit:
Des rappeurs menacent de mort Geert Wilders dans un clip

Posté le 30 décembre 2007

Geert Wilders, leader du principal parti anti-immigrationiste néerlandais, élu homme politique de l’année en Hollande, sera t’il le prochain Pim Fortuyn (politicien néerlandais assassiné en 2002) ?

Les prises de positions régulières de Geert Wilders contre l’immigration, et particulièrement contre l’islamisation de la Hollande, lui valent une réputation sulfureuse. Dans la série des attaques dont il est l’objet, un duo de “rappers” immigrés marocains vient de sortir un clip (voir ci-dessous) dans lequel un acteur grimé en Geert Wilders se fait égorger à la scie.

Le clip, dont nous devrions avoir les paroles bientôt, ne laisse guère de doute quant au contenu : drapeau marocain omniprésent, mise en scène de gangs, de bastons, de cambriolages, d’agressions gratuites etc… Un bon résumé de la chance qu’est pour nous l’immigration.

Source : ici et ici (néerlandais). En savoir plus sur Geert Wilders ici. À noter : Geert Wilders est l’objet d’attaques d’autant plus virulentes qu’il compte diffuser en janvier un film dénonçant l’islam.




http://www.fdesouche.com/?p=962

c'est vraiment choquant. pas etonnant de voir certain musulman se tourner vers le christianisme en voyant ces barbares...
Revenir en haut Aller en bas
Brice



Masculin Messages : 504
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 30 Déc 2007, 20:54

Oui mais comment expliquer alors les chrétiens qui se tournent vers l'Islam? Ayant travaillé 2 ans en Hollande j'ai vu beaucoup de musulmanes voilés avec des yeux bleus. je doute donc de la conversion massive des musulmans au christianisme.

Par contre je peux vous affirmer que le racisme et beaucoup plus fort en Hollande qu'en france en particulier vis à vis des marocains.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80840
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 30 Déc 2007, 21:07

Brice a écrit:
Oui mais comment expliquer alors les chrétiens qui se tournent vers l'Islam? Ayant travaillé 2 ans en Hollande j'ai vu beaucoup de musulmanes voilés avec des yeux bleus. je doute donc de la conversion massive des musulmans au christianisme.

Par contre je peux vous affirmer que le racisme et beaucoup plus fort en Hollande qu'en france en particulier vis à vis des marocains.

Le christianisme étant sali aux yeux des masses, à cause d'une propagande négative assénée depuis des lustres, les âmes sont vides d'espérance.

Les gens se tournent donc vers toute autre sagesse qui leur donne un sens, fut-elle primitive comme un certain islam.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Brice



Masculin Messages : 504
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 30 Déc 2007, 22:05

N'est-ce pas un jugement de valeur Arnaud ? Ce qui me surprend beaucoup de votre part.

C'est vrai que l'Islam est devenu un problème en Hollande, surtout dans le sens ou l'on a une perte identitaire (du fait de la taille du pays et de la forte immigration).

De plus ils ont accueilli un grand démocrate connu pour ces idées très larges sur l'Islam, le grand Tarik Ramadan qui possède une chair à Leiden si je ne m'abuse!

Pour ceux qui ne connaissent pas:

http://www.dailymotion.com/video/xdrxx_envoyespecialquiesttariqramadan
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 31 Déc 2007, 00:07

Brice a écrit:
N'est-ce pas un jugement de valeur Arnaud ? Ce qui me surprend beaucoup de votre part.

C'est vrai que l'Islam est devenu un problème en Hollande, surtout dans le sens ou l'on a une perte identitaire (du fait de la taille du pays et de la forte immigration).

De plus ils ont accueilli un grand démocrate connu pour ces idées très larges sur l'Islam, le grand Tarik Ramadan qui possède une chair à Leiden si je ne m'abuse!

Pour ceux qui ne connaissent pas:

http://www.dailymotion.com/video/xdrxx_envoyespecialquiesttariqramadan

Shocked Shocked Shocked What a Face

Ramadan un grand démocrate What a Face

Dites, c'est une blague, rassurez-moi !!!

Ramadan, et son moratoire sur la lapidation, un grand démocrate ??????

Quelques liens sur le personnage :

http://www.libertyvox.com/phpBB/viewtopic.php?t=1670&start=0

http://www.libertyvox.com/phpBB/viewtopic.php?t=220&start=0

Je ne saurais trop vous conseiller de vous réinformer, et ce de toute urgence, Brice Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
respect13



Messages : 470
Inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 31 Déc 2007, 10:12

Brice a écrit:
Oui mais comment expliquer alors les chrétiens qui se tournent vers l'Islam? Ayant travaillé 2 ans en Hollande j'ai vu beaucoup de musulmanes voilés avec des yeux bleus. je doute donc de la conversion massive des musulmans au christianisme.

Par contre je peux vous affirmer que le racisme et beaucoup plus fort en Hollande qu'en france en particulier vis à vis des marocains.

si on enleve les conversion a lislam du fait du mariage, de la "camaderie"(cad mes copains sont musulman et ils sont "cool" je v devenir musulman et oui ca existe) et pour toute raison sans meme avoir lu le coran(c'est cela le prie sans doute) , certain specialiste avancent une raison a prendre avec des pincettes:

"a une epok des personne se convertissait a l'islam du fait de la beauté de la religion, de ses miracles scientifiques, aujourd'hui, on constate, surtout au niveau des quartier, des conversion au salafisme, et aux branches extremes de l'islam. il y a sans doute evidemment des conversion du a l'attirance vers cette religion, mais ce phenomene qui croit est plus grand aujourd'hui. aujourd'hui les musulman n'ont plus peur de montrer leur religion aux yeux de tous, ils ne prient plus dans les caves, ils sont moin discret, et n'hesitent plus a poser une conversion a leur religion pour le mariage".

est ce vrai??
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Jeu 03 Jan 2008, 15:17

Citation :
L’Organisation de la conférence islamique annonce une « Charte islamique des droits de l’Homme »

jeudi 3 janvier 2008, par Annie Lessard



Le Secrétaire général de l’OCI a déclaré que l’OCI envisage la création d’un organisme chargé d’élaborer une Charte islamique des droits de l’Homme conforme aux valeurs et principes de la charia et de promouvoir les droits de l’Homme dans ses 56 États membres.

Nous traduisons le Message du Secrétaire général de l’Organisation de la conférence islamique (OCI) à l’occasion de l’anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, le 10 décembre 2007.

À l’occasion de la commémoration de la Journée des droits de l’Homme et du lancement des activités célébrant le 60e anniversaire de l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, j’ai le plaisir d’exprimer ma profonde gratitude pour les efforts et les progrès réalisés par la communauté internationale dans la construction et le renforcement d’instruments et de mécanismes spécifiques visant à promouvoir et protéger les valeurs et les obligations en matière de droits de l’homme dans le monde.

À cet égard, l’Organisation des Nations Unies et le Bureau du Haut Commissaire pour les droits de l’homme, avec l’appui d’autres mécanismes spéciaux, ont déployé des efforts considérables pour répondre efficacement aux défis mondiaux en matière de droits de l’Homme. Mais en dépit de quelques succès, nous devons reconnaître que beaucoup reste à faire pour atteindre l’objectif du respect de la « dignité inhérente à l’être humain » qui est stipulée dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

L’extrême pauvreté, l’analphabétisme, la faim, les maladies endémiques, la discrimination raciale et l’intolérance, l’exclusion et la stigmatisation sont parmi les principaux phénomènes qui nous restent à confronter pour assurer la pleine reconnaissance des droits de l’Homme

L’augmentation du phénomène de l’islamophobie et d’autres formes d’intolérance religieuse, de diffamation, de diabolisation des références et symboles religieux, devraient être pleinement et fermement confrontés pour préserver la paix, la stabilité et la compréhension commune dans notre monde.

La célébration de cette heureuse journée devrait être prise comme une occasion historique de prendre des mesures concrètes pour sauvegarder les droits de l’Homme de l’héritage d’un passé amer et de les diriger vers un niveau supérieur de dialogue, de coopération, d’éducation et de sensibilisation. Le monde islamique s’efforcera de concrétiser cette vision par l’action efficace et globale, conformément à ses propres valeurs et principes, mais également en conformité avec les principes et les objectifs de la Charte des Nations Unies et du droit international.

En ce jour, nous devons accorder une attention particulière au peuple palestinien qui continue d’être privé de ses droits fondamentaux et de sa liberté en raison de l’occupation israélienne. Les violations des droits de l’homme et les conséquences et les implications de l’occupation de la Palestine et d’autres territoires arabes, y compris le Liban et la Syrie restent un sujet de vive préoccupation pour le monde islamique. Il est grand temps pour la communauté internationale de mettre un terme à la violation permanente par Israël du droit des Palestiniens à vivre en paix dans un État viable et reconnu. La puissance occupante doit être également mise au défi par la communauté internationale de cesser immédiatement ses activités provocatrices de fouilles illégales autour de la Mosquée Al Aqsa et à respecter la nature et les caractéristiques de tous les lieux saints à Jérusalem.

Le respect des droits de l’Homme grâce à une protection efficace et à la promotion de l’égalité, des libertés civiles et de la justice sociale est une étape importante dans le Plan d’action décennal de l’OCI. À cet égard, le Secrétariat général de l’OCI envisage la création d’un organisme indépendant permanent chargé de promouvoir les droits de l’Homme dans ses États membres conformément aux dispositions de la Déclaration du Caire sur les droits de l’homme dans l’Islam de l’OCI, et d’élaborer une Charte des droits de l’Homme de l’OCI.

L’OCI s’est également engagée à encourager ses États membres à renforcer leurs lois et réglementations nationales afin de garantir le strict respect des droits de l’Homme ;

« Nous espérons que les diverses activités qui seront organisées au cours de l’année 2008 pour célébrer le 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme seront l’occasion de renforcer la prise de conscience internationale sur la nécessité urgente de renforcer le dialogue entre les civilisations, les cultures et les religions, dans une atmosphère de respect mutuel et de tolérance. »

Source :

Message of the Secretary General on the occasion of the Human Rights day, Organisation de la conference islamique, le 10 décembre 2007 http://www.oic-oci.org/oicnew/topic_detail.asp ?t_id=708

http://www.pointdebasculecanada.ca/spip.php?article176

(via...AJM Wink )

-----------------

Ce texte, lorsqu'on lit bien entre les lignes, ne signifie qu'une chose :

Soumettez-vous, où vous en subirez les conséquences.

En un mot :

Un ultimatum Idea


-----------------

Citation :
Réactions :

La Charte islamique des droits de l’Homme va-t-elle l’emporter sur la Déclaration universelle des droits de l’Homme ?

jeudi 3 janvier 2008, par Annie Lessard



Deux ONG demandent un avis au conseiller juridique de Louise Arbour sur le conflit possible entre la Déclaration universelle des droits de l’Homme et la Déclaration du Caire sur les droits de l’homme en Islam - avec la charia comme « seule source de référence ». Cette initiative fait suite à l’annonce d’une Charte islamique des droits de l’Homme inspirée de la Déclaration du Caire.

Suite : http://www.pointdebasculecanada.ca/spip.php?article175
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Jeu 03 Jan 2008, 15:37

Citation :
La France, complice de son invasion

La France colonisatrice ou colonisée ? Une ébauche de réponse par Charles-Emmanuel Guérin.


Le politiquement correct français ne tolère pas la libre-pensée. J’entends par là qu’il ne permet pas de proposer des réflexions, des analyses de situation objectives, sans avoir à l’esprit la peur du tabou ou d’être jugé pour outrage et condamné par la morale pour pensées abjectes, indécentes ou encore «intellectuellement graves» (j’ai personnellement eu droit à cette condamnation).

Nos perceptions nous permettent d’analyser des situations, quelles qu’elles soient. Une analyse se fait à partir d’un référentiel qui permet d’établir une comparaison entre deux éléments, afin de les évaluer, de les associer ou au contraire de les éloigner car ils n’ont aucun lien. Ce référentiel (donc l’exemple) est à comparer avec l’élément nouveau. Voilà où je veux en venir : la retransmission dans nos médias de la guerre en Irak, en Afghanistan et dans le conflit qui oppose les Arabes aux Juifs, ne permet pas à la population française d’avoir une perception correcte, en raison d’une carence en information. Vérifiez ! La totalité de la presse écrite et audio-visuelle est largement influencée par le prosélytisme islamiste, à l’exception de la chronique d’Ivan Rioufol. Je lance systématiquement à mes détracteurs le défi de me trouver un journal, un hebdomadaire qui proposera une information ainsi qu’une analyse différente. Cette influence se traduit par une terminologie indulgente et agréable à l’égard des terroristes islamistes. Je ne me répéterai jamais assez, mais quand un journal d’information nomme un terroriste (c’est-à-dire un individu armé qui tue des civils, enfants, femmes et hommes) un «activiste» (autrement dit : un individu engagé politiquement), il ne s’agit pas seulement d’une erreur journalistique, mais bien de la propagation d’une fausse information, avec pour conséquence directe une atténuation de la menace et de ses exécutants.

Puisqu’il n’y a pas un quotidien qui se différenciera des autres en apportant une information nouvelle et contradictoire, il n’est de ce fait pas possible pour la population, pour les lecteurs et téléspectateurs, d’avoir accès à l’analyse comparative. Le référentiel de la population française change lentement du fait de la terminologie employée par les médias. La diabolisation médiatique, par les partis de gauche et d’extrême gauche, à l’encontre de toute idéologie ou pensée politique contraire, a conduit le citoyen lambda à s’autocensurer plutôt que d’exprimer une pensée contradictoire. Cela s’avère encore plus flagrant concernant les USA et Israël. On peut subir des intimidations et des menaces par les islamistes à grand renfort de Coran, ou être exécuté parce que l’on revendique ou réclame la démocratie et la liberté… paradoxalement ce sont toujours Israël et les USA les plus grands dangers pour la planète… ???

Conséquence immédiate de cette absence d’analyse comparative : les Musulmans s’implantent un peu partout et systématiquement, ils changent ou s’efforcent de faire changer les traditions et les habitudes des autochtones, sous le prétexte que cela constitue une atteinte à leur sensibilité ! Mais néanmoins nous serons taxés d’islamophobie ou de racisme, alors que ce sont eux qui nous modifient nos traditions et nos coutumes. Ce sont eux qui n’acceptent pas les autres, pas nous les Occidentaux et Européens !

Il est temps de ré-informer et de s’atteler à systématiquement corriger la terminologie de nos médias. Il faut dénoncer toutes ces malversations journalistiques.

Un train part de la gare de l’Est à Paris pour la Bosnie, avec à son bord des Musulmans partant pour le «coup de main» à leurs «frères bosniaques». Ce sont des moudjahidins, des combattants de la liberté ! Mais des Serbes ou des Croates partant de la même gare le lendemain pour aider d’autres Serbes ou Croates sont nommés, eux, des «Mercenaires» ! L’ONU bafoue ainsi la loi qui interdit le mercenariat, en refusant, de manière partiale, d’intervenir à l’encontre des mercenaires musulmans.
Placez un drapeau Bleu, Blanc et Rouge sur le haut de votre porte, vous serez taxé de nationaliste, de militant d’extrême droite… mais des Musulmans de Tarbes sortant et exhibant les drapeaux du Hezbollah, du Hamas et de la Palestine libérée, alors là, il s’agit de «nationalisme arabe» et attention, ne tentez surtout pas de faire le parallèle avec l’exemple précédent, ce n’est pas pareil, seul compte et a le droit d’exister le nationalisme arabe !

L’absence d’analyse comparative par la population française et européenne permet donc aux islamistes de conquérir des territoires. Grâce à ces changements de perceptions dus à une terminologie pernicieuse, le parti pris anti-israélien condamne systématiquement Israël et laisse les mains libres aux terroristes arabes palestiniens dont les actes de terrorisme et de prosélytisme sont de ce fait justifiés.
Chaque territoire conquis par les islamistes affaiblit l’Europe davantage. Cette lutte ne se déroule pas uniquement en Israël, en Afrique, en ex-Yougoslavie, en Tchétchénie ou ailleurs dans le monde, elle se déroule partout où se trouvent les islamistes. A ce jour, cela se passe culturellement, diplomatiquement et politiquement. Et si l’argent est le nerf de la guerre, le soutien européen et français apporté par nos faiblesses aux islamistes permet justement la continuité de cette guerre. Ce soutien revêt plusieurs formes :

- L’acceptation du changement de nos traditions. (Retrait des sapins de Noël dans des écoles, suppression du porc aux repas dans les cantines et les prisons).
- Des élèves musulmans surveillés et forcés de suivre le Ramadan.
- L’augmentation flagrante de femmes voilées, de barbus islamistes.
- Les fabrications de mosquées en France sans contre partie identique dans les pays musulmans. (Eglises ou Synagogues en terre d’Islam)
- La considération officielle des groupes terroristes Hezbollah et Hamas.
- La diminution de la liberté d’expres​sion(interdiction de toute critique envers l’islam et Mahomet).

La culpabilité, toujours très vivace, d’être un ancien pays colonisateur est ancrée dans les esprits français. Celle-ci contribue à assouplir les sentiments patriotiques français : comme je l’écris plus haut, la revendication nationale française met mal à l’aise. Il n’est pas permis d’arborer le drapeau français… hormis pendant la coupe du monde de football. Seul est respecté le nationalisme arabe qui permet de réadapter la terminologie en leur faveur. En effet, patriotisme est maintenant associé à nationalisme, lui-même associé à extrémisme, voire au fascisme ! Parallèlement, l’anti-américanisme consolide aussi notre soumission envers les islamistes puisque les alliés qu’ils étaient, deviennent selon certains sondages, les premiers fauteurs de troubles, avec Israël, dans la paix mondiale. Tout cela a une très forte influence dans le processus d’acceptation de l’islam dans les mentalités des Français et dans le soutien que l’on apporte à leur conquête. Si, d’ores et déjà, le bouleversement de nos valeurs et de nos traditions ne nous choque pas et que l’on affiche une absence d’intérêt pour notre pays, alors la voie est libre… ou presque !

Dans la lutte contre le terrorisme islamiste et pour une ré-information, il est apparu nécessaire de s’attarder sur l’un des outils les plus utilisés par le prosélytisme islamiste, à savoir le changement de perception des populations des pays à conquérir par le biais de la terminologie. Voici donc une réflexion sur la terminologie initiée par les islamistes, employée par nos médias nationaux, et reprise sans recul par la population dans son ensemble… Quelques définitions extraites du Petit Robert :

Colonialisme :

1) Système d’expansion coloniale = Colonisation.
2) Système politique préconisant la mise en valeur et l’occupation de territoires dans l’intérêt des pays colonisateurs.

Colonisation :

1) Le fait de peupler de colons ; de transformer en colonie.
2) Mise en valeur, exploitation des pays devenus colonies.
3) Extensions (locales ou générales) de l’aire occupée par une espèce en générale, plus compétitive que les autres.

Colonie :

1) Peuple de colons.
2) Faire d’un pays une colonie.
3) Réunion de personnes parties d’un pays pour aller en habiter un autre.

Colon :

1) Cultivateur d’une terre dont le loyer est payé en nature.
2) Personne qui est allée exploiter une colonie. Pionnier. Habitant d’une colonie ressortissant de la métropole.
3) Membre d’un groupe de personnes de même origine, fixées dans un autre lieu.

A la lecture des définitions du dictionnaire, nous savons donc identifier ce qu’est la colonisation, le colonialisme, les colonies et les colons. Notre propre histoire sert d’exemple. La France a en effet colonisé des territoires. Durant l’Algérie française, et presque jusqu’en 1962, il y avait environ 1.050.000 étrangers en Algérie. Un million de Français ou francisés et cinquante mille étrangers de diverses nationalités. «Les colons» étant visiblement le terme utilisé presque systématiquement par les rédactions de presse française, il est intéressant de faire quelques comparaisons avec d’autres lieux. Réfléchissons sur les termes… Les colons sont des habitants d’un pays, qui partent s’installer dans un autre pays. On parle alors de colonisation, terme qui désigne l’action de peuplement du pays en question, pour sa mise en valeur, son exploitation, son extension locale ou générale. En général, elle s’organise par étapes, en commençant par le rassemblement d’un groupe de personnes dans une «colonie», ce sont les «colons», qui sont issus de la même origine.


Dernière édition par le Jeu 03 Jan 2008, 15:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Jeu 03 Jan 2008, 15:47

Citation :
A la lecture de ces définitions, et rationnellement parlant, il est donc difficile de comprendre l’acharnement à l’encontre d’Israël et de ses «colons». En effet, beaucoup sont originaires de la Palestine historique. Les livres de géographie, d’histoire de la Palestine, ainsi que la Bible, rappellent si besoin est que les Juifs ont toujours vécu dans cette région du monde avant qu’elle ne devienne un pays reconnu par la communauté internationale. Durant les dernières guerres contre les voisins arabes, mais aussi depuis des milliers d’années, les Juifs vivant dans les pays arabes ont subi des pogroms et ont été chassés. Ils ont donc trouvé refuge en Israël, leur foyer national juif. Ceux qui vivaient en Europe occidentale et Europe centrale ont subi eux aussi des pogroms, jusqu’à la solution finale de la seconde guerre mondiale. Le message était quand même assez clair : «On ne veut plus de vous en Europe» ! Quand vous sortez vivant d’un camp d’extermination et que vous comprenez que votre genre humain a failli disparaître, que vous reste-t-il ? Où pouvez-vous aller ? C’est simple. Vous êtes juif, alors vous irez là où se trouvent des juifs depuis toujours : Israël !

Le terme de «colon» ne leur correspond donc pas, puisqu’il s’agit d’un groupe, soit de même race, soit de même ethnie ou de même genre religieux. Puisque le nationalisme arabe existe, le nationalisme juif le peut lui aussi. La Palestine, c’est aussi des Irakiens, des Jordaniens, des Syriens, des Egyptiens et des Arabes. Sont-ils colons ? Combien de Palestiniens de Gaza peuvent-ils prétendre descendre d’une lignée purement palestinienne ? Très peu ! Des Arabes musulmans du Proche-Orient ont immigré en Israël, tout comme les Juifs d’Europe font leur aliya (ils sont là-bas chez eux !). Des Arabes, arrivés des pays voisins, se sont en effet installés dans ce qui se nomme les territoires sous contrôle palestinien, augmentant de facto les chiffres de la population et implicitement, avec le temps, les chiffres démographiques. La communauté internationale demande à Israël, ni plus ni moins, que de cesser de se développer, alors qu’à quelques kilomètres à peine de Sderot, les Palestiniens musulmans cherchent à agrandir leur territoire.

Pourtant, le même bon sens nous fait remarquer immédiatement qu’Israël est un tout petit pays démocratique, entouré de grands pays musulmans puissants. Les revendications des Palestiniens musulmans (posséder la Judée Samarie et Jérusalem Est pour capitale) et la géographie associée à la quantité de musulmans entourant Israël, démontrent à la perfection (puisque c’est nécessaire) que ce n’est pas Israël qui a un problème avec ses voisins, mais bien TOUS les voisins qui ne veulent pas d’Israël. Depuis la partition de 1948 et le refus des pays arabes de cette partition, les Arabes ont récupéré le Sinaï, Gaza et 97 % de la Judée Samarie. Pourtant, le terme de «colon» ne sera porté que par les Israéliens…

Comment parvenir à ce tour de passe-passe ? Comment fabriquer du Colon ? C’est assez simple et Arafat l’avait très bien compris. Il suffit de nier l’existence et la présence des Juifs sur le sol de Palestine et ainsi, par la répétition et le relais des médias, ils deviennent des colons envahisseurs et dominateurs ! Puisque l’appellation «palestinien» appartient désormais à la seule ethnie arabe, les Juifs sont devenus des étrangers, et donc, automatiquement, des colons !

Gardons à l’esprit les définitions du colonialisme. En réalité, à notre époque, les transferts de personnes de même origine, ne se font que dans un seul sens. En Israël par exemple, les Palestiniens, peuvent se rendre dans tout le pays, travailler et y évoluer en totale liberté. Ils y ont des représentants administratifs et religieux. Ils constituent une partie de la population, donc un pouvoir de plus d’un million de personnes ayant la nationalité israélienne. A l’inverse, il n’y a pas d’Israélien dans les territoires sous contrôle palestinien, ou alors de passage et prudents, ou protégés par leur cause commune avec les «activistes palestiniens» dans la lutte contre Israël.

Donc, pour être un colon, il faut être d’une même ethnie, se regrouper dans un pays étranger, l’exploiter et chercher à en augmenter sa «zone d’influence». Alors voici un autre exemple très intéressant. Allons-y pour la démonstration. Autre lieu autre date…Europe, France, année 2007.

Dernier recensement : 63 millions d’habitants. Selon l’UMT, l’Union des Musulmans de Trappes, il y aurait en France 5 à 6 millions de Musulmans, dont au moins 400.000 convertis. Selon l’Institut central des archives sur l’islam (en Allemagne), le continent européen compterait 53 millions de musulmans et selon Ralph Stehly, professeur d’histoire des religions, l’union européenne compterait elle, 15 millions de musulmans. La France est le pays le plus peuplé, avec 4 millions de musulmans. Selon Edgar Pisani, président honoraire de l’institut du monde Arabe, il y aura entre 6 et 8 millions d’Arabes musulmans dans la période de 2005 et 2010.

L’analyse de ces chiffres officiels met en évidence un déséquilibre et une volonté manifeste de ne pas afficher cet état de fait. La France est colonisée, mais il est dit qu’il ne faut pas utiliser cette terminologie. Nous devons comprendre que nous autres, Européens et Occidentaux, avons été des colonisateurs, mais les Musulmans, eux, sont des … immigrés ! Il faut oser dénoncer la colonisation musulmane en Europe et en Occident. Tout ce que nous acceptons pour mieux intégrer les Musulmans sert en réalité à affaiblir notre culture, notre histoire et permet la préparation de notre soumission. La nature n’aime pas le vide. En effet, la colonisation musulmane associée à notre insouciance (j’entends par là, que nos racines judéo-chrétiennes sont bafouées ou au mieux ignorées), prépare un vide que l’Islam et ses adeptes se chargent de vouloir remplir. Nous «adoptons» les traditions musulmanes. Nous supprimons nos signes religieux, issus de notre culture, dans notre pays, pour voir apparaître de plus en plus les signes religieux islamiques provenant d’un autre âge et d’autres pays. Notre liberté d’expression est actuellement négociée. Nous n’avons pas le droit de critiquer l’islam ou d’évoquer Mahomet sans faire preuve d’une très grande prudence. Prudence ? Mais que dis-je ? Nous devons MENTIR au sujet du prophète d’Allah pour que son image soit acceptable. Ne surtout pas dire qu’il était un voleur, un assassin et qu’il a consommé le mariage avec une de ses femmes de… 9 ans ! Non, il ne faut pas dire ça, surtout pas !

Que les Juifs et les Chrétiens voient leurs Temples et leurs Eglises brûlés, les ressortissants européens ou occidentaux féminins obligés de se couvrir la tête en terre musulmane, ou punis pour blasphème au Soudan, c’est normal, si l’on n’est pas musulman, il faut respecter et s’adapter. On vous répondra aussi qu’ils font ce qu’ils veulent chez eux. Par contre, demandez la construction d’une Eglise en Arabie Saoudite, en Iran ou dans les territoires sous contrôle palestinien, on vous répondra de nouveau qu’ils sont en terre sacrée, qu’il ne faut pas heurter leur sensibilité. Ce n’est pas équilibré, il n’y a pas réciprocité. C’est grâce à cette sensibilité hyper médiatisée et utilisée à outrance, qu’ils sont aussi chez eux… quand ils sont chez nous !

Tout cela n’aurait aucune importance s’il y avait un équilibre des efforts et des sacrifices : autant d’églises dans les pays musulmans (en proportion bien sûr) que de mosquées en Europe ; du porc dans les prisons et dans les cantines, et plus de prêches islamiques méprisant les Juifs et les Chrétiens. On doit pouvoir récupérer la liberté d’expression et le droit de critiquer l’Islam sans voir des ambassades et des églises brûler et des gens assassinés au nom d’Allah.

Les colonies musulmanes disséminées en Europe pourront, sur ordre, se mobiliser et converger vers un pays choisi à un moment choisi. La question de l’équilibre des forces ne se pose pas pour l’instant car les analystes officiels français se focalisent sur la quantité d’individus étrangers pouvant représenter une armée ennemie sur le sol français. Ces forces éparpillées ont été par le passé employées en ex-Yougoslavie. Il suffit de saisir l’opportunité. Celles-ci ne convergent pas dans un ensemble de type convoi. Non, il s’agit de petits groupes franchissant les frontières tels des civils ou des travailleurs.
Nous savons qu’il se crée des stocks d’armes dans les banlieues et nous savons que les émeutes ont servi de test afin d’évaluer les forces françaises. Malgré tout ce que nous savons, il y a cette volonté de s’autocensurer et de ne pas voir ni comprendre que les «territoires perdus de la république» existent réellement ! Il ne s’agit plus seulement d’école, mais bel et bien de villes et de quartiers. Pire, ces territoires sont perdus et ne seront pas récupérés. Nous ne ferons pas mieux que les Beyrouthins ou que les Yougoslaves. Cessons cette prétention de croire que l’on est mieux et que l’on fait mieux que tout le monde.
Nous venons de recevoir Kadhafi. Celui-là même qui finança le terrorisme et qui tua des Français. Celui-là même qui torturait et qui détenait dans un chantage on ne peut plus flagrant, des infirmières bulgares et un infirmier palestinien jusque cette année (2007), celui-là même qui déclara que l’Europe serait conquise non pas par les armes, mais par «le ventre des femmes musulmanes». Le 21 Décembre 2007, Rassoul Jalilzadeh, représentant du guide suprême iranien (Ali Kamenei) déclare : «l’Europe sera dans une douzaine d’années, un continent islamique». Rien que cela !

Je l’avais annoncé dans l’un de mes articles Jusqu'où irons-nous? http://a7fr.net/Default.aspx?tabid=52&articleType=ArticleView&articleId=38578. Accueillir le Hezbollah, n’est ni plus ni moins qu’offrir la légitimité aux terroristes. Quelques jours après mon analyse, Colin Powell déclarait «qu’il fallait négocier avec le Hamas». Nous poursuivons, nous, Français, en recevant Kadhafi, chef terroriste, assassin, kidnappeur et violeur. Nous lui vendrons probablement des armes, des avions et du nucléaire. Le terrorisme rapporte. J’expliquais qu’il ne nous resterait plus qu’à recevoir Ben Laden… Qu’est-ce qui désormais, moralement, nous en empêche ? S’il promet de nous acheter du matériel divers, qu’est-ce qui empêche le gouvernement de Nicolas Sarkozy de le recevoir ? C’est simple, la proximité dans le temps ! Il suffit pour notre gouvernement d’attendre et, si ce n’est pas Ben Laden, ce sera son clone, un autre mais avec la même idéologie et la même quantité de sang sur les mains.

Nous ne pouvons pas lutter contre cette colonisation. Cela déboucherait sur une guerre. Ce qui est certain, c’est que nous n’aurions jamais dû accepter cela. Comment rendre évidente l’identification du fondamentalisme islamiste et de la conquête islamiste en Europe si nous recevons le Hezbollah et Kadhafi ? Ce sont des terroristes, des commanditaires d’assassinats collectifs. Memona Hintermann l’a très bien résumé. Elle n’aurait jamais pensé, il y a encore quelques mois, que la France recevrait chez elle ce terroriste notoire. L’Elysée explique aux Français que Kadhafi a de l’argent, que l’on peut faire du commerce avec lui et qu’il veut se racheter une conduite. Je propose donc, dans un souci d’équité, de libérer des assassins de nos prisons françaises, mais uniquement ceux qui ont de l’argent et qui promettent de ne plus attaquer les fourgons blindés, de ne plus prendre en otages des clients d’une banque et de ne plus tuer qui que ce soit pour obtenir ce qu’ils veulent. C’est honnête non ? Ce n’est pas parce que notre Président a promis la rupture et qu’il fait au grand jour ce qui se faisait déjà avant, discrètement, qu’il faut se dire «ah oui, c’est mieux !». Visiblement les Français se contentent de peu. Il suffit de leur annoncer une mauvaise action, pour que celle-ci devienne légitime, voire justifiée. Cela ne veut rien dire. Si c’était mal avant, quand c’était discret, ça l’est toujours de façon flagrante !

Nous ne récupérerons pas nos territoires, mais nous devons récupérer notre liberté de penser et notre liberté d’expression. Nous devons avoir encore le droit de rappeler que Mahomet a dit : «Dis encore aux Arabes du désert qui sont restés chez eux : Nous vous appellerons à marcher contre des nations puissantes ; vous les combattrez jusqu’à ce qu’elles embrassent l’islamisme. Si vous obéissez, Dieu vous accordera une belle récompense : mais si vous tergiversez comme vous l’avez déjà fait autrefois, il vous infligera un châtiment douloureux ».


© Charles-Emmanuel Guérin pour LibertyVox
Analyste Stratégique, Consultant & Officier de Sécurité


Retrouvez d’autres analyses de l’auteur sur son blog : http://chemmanuelguerin.blogspot.com/

http://www.libertyvox.com/article.php?id=292

Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 06 Jan 2008, 04:38

Mécréant-LV a écrit:
Citation :
GB : Les musulmans veulent diffuser un appel à la prière en plein centre d’Oxford

A Oxford, en Angleterre, les musulmans projettent de diffuser par haut-parleur, trois fois par jour, un appel à la prière en plein centre ville

Ce projet a déclenché la colère des habitants qui se sont plaints à la municipalité. Un porte-parole de la mosquée a déclaré que, de même que les églises font sonner leurs cloches, les musulmans aussi avaient le droit d’appeler les fidèles à la prière.

On le sait depuis longtemps : la stratégie de l’islam en Europe est de pousser chaque jour un peu plus loin l’avantage, suivant en cela le principe de la “cuisson du homard”. La cuisson “islamique” à petit feu de l’Europe est hélas en bonne voie…

posté par PM

Source


http://www.bafweb.com/

Oxford, part two :

Citation :
Grande-Bretagne : colère des parents sur l’imposition de viande “halal” à l’école

Posté le 5 janvier 2008

A Oxford, les parents d’élèves de la Rose Hill Primary School sont furieux. Ils ont reçu une lettre de la direction les informant que de la viande “halal” serait servie à tous les enfants, et que cette décision faisait partie de la “politique d’intégration de l’école”.

La lettre indique qu’étant donné que la viande halal n’est interdite par aucune religion ou culture, son usage permettra de servir de la viande à tous les enfants. Les parents, qui n’ont pas été consultés au préalable, sont ulcérés. “Cette directrice croit qu’elle peut peut faire ce qu’elle veut sans tenir compte des parents ? Nos enfants ne savent pas ce qu’ils vont manger. Nous aussi nous avons des droits !” déclare l’un d’entre eux.



Les mamans, scandalisées, font le piquet devant l’école (photo) pour recueillir des signatures. “Pourquoi devrions-nous accepter de voir nos enfants manger de la viande “halal”? Je ne suis pas d’accord avec la façon dont sont abattus les animaux.”

Le barbu de service, fondateur de l’assocation des musulmans d’Oxford, déclare: “La viande est la même, elle a le même goût. C’est juste une façon différente d’élever et de tuer les animaux. Ce n’est pas cruel. C’est meilleur pour l’animal.”

D’autres écoles (publiques) ont des projets similaires pour leurs cantines. (source)

http://www.fdesouche.com/?p=1122
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Brice



Masculin Messages : 504
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 06 Jan 2008, 11:37

Non mais je plaisantais pour Tarik Ramadan. Pour les conversions à l'Islam, vous réagissez comme les musulmans faces à leurs frêres convertis au christianisme.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 07 Jan 2008, 00:41

Citation :
La grande prostituée


Dans l'indifférence générale, l'assemblée générale de l'ONU a décrété le 20 décembre dernier que la "diffamation à l'égard des religions" était désormais "contraire aux droits de l'homme".



Le texte précise "à l'égard des musulmans" au moins cinq fois, au cas où vous n'auriez pas deviné que les auteurs du texte étaient de la Ligue islamique mondiale.

Tous les pays musulmans ont voté en faveur et ont reçu l'aide des pays du Tiers-Monde comme le Zimbabwe, Cuba et la Corée du Nord.

Le premier jet du texte est visible ici. Les point numéro 8 et 12 valent leur pensant de cacahuètes :

"8. L'assemblée des Nations Unies doit prendre toutes les mesures nécessaires afin de combattre la diffamation à l'égard des religions, en particulier l'islam et les musulmans, spécifiquement durant les conférences sur les droits de l'homme."

"12. Aucune religion ne soit liée au terrorisme sous peine de graves conséquences pour la communauté de croyants concernée."


Résolution acceptée par l'ONU par 105 voix contre 51 et 25 abstentions

Plutôt que de consulter les points presse de cette organisation de femmelettes, je vous conseille la visite de ce blog :

http://blog.unwatch.org


Au programme : comment les experts de l'ONU, après avoir dénoncé le génocide au Darfour perdent régulièrement leur poste au Conseil de l'ONU sur les droits de l'homme, comment l'Egypte et les pays africains tentent de bloquer les sanctions contre le Soudan, comment le délégué palestinien à l'ONU compare publiquement - et sans scandale - les Israéliens aux Nazis...

La prostituée onusienne est en grande forme...

http://leblogdrzz.over-blog.com/article-15282239.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 14 Jan 2008, 22:17

Citation :
La tension monte aux Pays-Bas avant la diffusion d'un film sur l'islam du populiste Geert Wilders

LE MONDE | 14.01.08 | 13h19 • Mis à jour le 14.01.08 | 15h01
AMSTERDAM ENVOYÉ SPÉCIAL

Les militants d'extrême gauche ont manifesté, samedi 12 janvier, à Amsterdam. Trois d'entre eux ont été appréhendés. Ils arboraient des posters du député populiste Geert Wilders, dont la photo était assortie de la mention, façon paquet de cigarettes : "Peut gravement nuire à la société et à vous-même".




Citation :
Chronologie
2002. Assassinat à Hilversum du populiste Pim Fortuyn, avant les élections législatives qui consacrent le triomphe de son parti.

2004. Assassinat à Amsterdam du cinéaste Theo Van Gogh, auteur de Submission, par Mohamed Bouyeri, un islamiste radical.

Septembre 2006. La députée Ayaan Hirsi Ali, co-auteure de Submission, s'exile à Washington à la suite d'une polémique sur sa naturalisation.

Novembre 2006. Le Parti pour la liberté de Geert Wilders obtient 9 sièges à la deuxième chambre (150 députés).

Août 2007. M. Wilders prône l'interdiction du Coran et de Mein Kampf.

Octobre 2007. Rita Verdonk, ancienne ministre libérale de l'immigration, fonde le parti populiste Fier des Pays-Bas.

Novembre 2007. Ella Vogelaar, ministre travailliste de l'immigration, prône une politique "plus ouverte" à l'égard des étrangers.

Cette action, vite réprimée, était le premier signe de la tension qui gagne les Pays-Bas avant la diffusion d'un film - soit à la télévision, soit sur Internet- que le leader du Parti pour la liberté (PVV) - neuf députés - a consacré à l'islam. Personne n'a encore pu voir cette réalisation qui durerait une douzaine de minutes, mais toute allusion au Coran enflamme désormais les esprits, surtout quand elle vient d'un homme qui a plaidé récemment pour l'interdiction de ce livre.

Pour l'instant, M. Wilders dit seulement que son film devrait "susciter des remous". Il affirme vouloir ouvrir les yeux de ses concitoyens sur des "éléments misérables" du Coran et invite les musulmans à "savoir encaisser, pour une fois". Il souligne aussi que son intention n'est pas de susciter des violences. Des journaux croient savoir qu'il dénoncerait des aspects "violents et fascistes" de la religion musulmane.



Le gouvernement néerlandais craint que le film engendre des incidents aux Pays-Bas et dans d'autres pays. Trois ministres ont, en vain, mis en garde M. Wilders. La Haye a averti ses ambassades et les a invitées à souligner, dès maintenant, que le gouvernement néerlandais ne partageait pas le point de vue du chef du PVV. Des diplomates néerlandais disent redouter que la diffusion d'un film provocateur suscite, notamment au Moyen-Orient, des réactions plus vives encore que lors de l'affaire des caricatures danoises de Mahomet. Le syndicat patronal VNO-NCW redoute des conséquences économiques qui pourraient, selon lui, se traduire par un boycott des produits néerlandais.

M. Wilders espérait faire diffuser son pamphlet le 25 janvier, sur la chaîne publique Nova. Après réflexion, celle-ci a indiqué qu'elle refusait de faire sa "propagande". Il reste dès lors deux options au député : soit une diffusion sur une autre chaîne publique, dans le cadre du temps d'antenne concédé aux partis, soit, une diffusion sur Internet - via le site YouTube, par exemple. Les autorités espèrent que M. Wilders optera pour la seconde solution. "Une diffusion sur une chaîne publique pourrait laisser entendre que le gouvernement soutient ce projet", commente un responsable du ministère de l'intérieur.

La police redoute, quant à elle, que le film suscite des violences. Le commissaire en chef d'Amsterdam a évoqué publiquement ses craintes, et d'autres villes ont élaboré des plans d'intervention.

Dans les mosquées de quartiers réputés "sensibles", comme celui du Slotervaart, à Amsterdam, des imams affirment être obligés de calmer les esprits. La protection dont bénéficie M. Wilders depuis quelques années a été considérablement renforcée. Les autorités n'ont pas oublié que c'est sans doute le film Submission, consacré à la place de la femme dans la religion musulmane, qui a entraîné l'assassinat de son réalisateur, Theo Van Gogh, en 2004. Le cinéaste avait été égorgé en pleine rue par un islamiste radical. La députée libérale Ayaan Hirsi Ali, scénariste du film, avait aussi été menacée et a quitté les Pays-Bas pour s'installer à Washington. C'est de là qu'elle a qualifié de "provocation" l'initiative de M. Wilders, appelant les grands partis néerlandais à reprendre le débat sur l'immigration et sur les rapports avec l'islam afin, selon elle, de ne pas le laisser aux seuls extrémistes.

Job Cohen, maire travailliste d'Amsterdam et "conscience" de la gauche traditionnelle, a tenu, samedi 12 janvier, un propos assez semblable. Selon lui, il ne convient pas de "faire silence" sur le film de M. Wilders, mais d'ouvrir un débat. "Pour que les modérés puissent se faire entendre, même si les journalistes préfèrent les pensées plus tranchées", a-t-il commenté.

Jean-Pierre Stroobants
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-999149,0.html

(source : AMD - LV Idea )

BRAVO GEERT WILDERS !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 14 Jan 2008, 22:50

Citation :
Pays-Bas : une musulmane féministe demande la fermeture de toutes les écoles islamiques

Posté le 14 January 2008 | Auteur : BDS

L’écrivain Nahed Selim, musulmane et féministe, demande la fermeture pure et simple de toutes les écoles islamiques en Hollande, estimant qu’elles sont sous la coupe de l’islam radical.

Elle déclare : “La plupart des 45 écoles musulmanes d’Amsterdam et Rotterdam ne se plient pas aux règlements administratifs et sont dans une situation financière chaotique. De plus, l’islam radical a profondément pénétré leur enseignement. Dans la plupart de ces écoles, on trouve par exemple le manuel de classe “De Weg van de Moslim”, qui recommande l’exécution des homosexuels, des infidèles et des femmes indociles.”
(source)

http://www.fdesouche.com/?p=1292

Citation :
Allemagne : violence, criminalité et immigration

Posté le 14 January 2008 | Auteur : BDS

Les grandes cités allemandes sont actuellement le théâtre d’une violence juvénile exponentielle. À titre d’exemple, la ville de Berlin a recensé, en 2006, 200 agressions sur des chauffeurs d’autobus, 22381 délits et infractions dont 1600 personnes blessées. Dans le métro de Munich, 192 actes de violence ont été recensés, et 195 à Hambourg. Il y a 6 mois, à Berlin, trois turcs ont tabassé un homme à la station Neukölln. Il est toujours dans le coma.

Selon la Police, tous ces méfaits sont l’œuvre de dealers, le plus souvent d’origine arabe et turque. Mais c’est l’affaire du malheureux retraité de Munich et une nouvelle agression par sept jeunes étrangers turcs et arabes, à Francfort-sur-le-Main, qui a fait déborder le vase.

« Quand on constate que près de 50% des actes violents sont commis par des moins de 21 ans, qui pour près de la moitié sont issus de l’immigration, nous ne pouvons pas nous taire », a déclaré Angela Merkel.

Il est actuellement question de renforcer le Droit pénal pour les mineurs délinquants. (source)

http://www.fdesouche.com/?p=1289
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Sam 19 Jan 2008, 01:54

Citation :
Verset abrogeant (nâsikh), verset abrogé (mansûkh)

Pourquoi revenir sur cette règle de l’abrogation, dont j’ai déjà parlé précédemment ? Parce qu’elle constitue une clé absolument indispensable pour la compréhension du Coran et donc de l’islam. Si on ne connaît pas le sens de cette règle fondamentale, on ne peut qu’être déconcerté ou découragé devant les nombreuses contradictions présentes dans le livre saint des musulmans ; on risque également de se faire « rouler dans la farine » lors de discussions avec des musulmans rusés et/ou malintentionnés.

Anne-Marie Delcambre consacre un bref chapitre de son dernier livre[1] à ce thème. Elle rappelle que « dans le cas de deux versets qui se contredisent, pour les spécialistes, le verset révélé en dernier abroge le verset révélé en premier ».

Etant donné que dans le Coran les sourates ne sont pas classées dans l’ordre chronologique mais par ordre de grandeur décroissante (de la plus longue sourate à la plus courte, à l’exception de la première sourate), une question se pose inévitablement : en cas de contradiction entre deux versets, comment savoir quel est le verset révélé en dernier ?

Réponse : « Il faut (…) se référer aux études des savants de l’islam pour connaître l’ordre chronologique ». Ceux-ci distinguent les sourates mecquoises (révélées à La Mecque entre 610 et 622) et les sourates médinoises (révélées à Médine entre 622 et 632).

Le principe du verset abrogeant (nâsikh) et du verset abrogé (mansûkh) est contenu dans le Coran lui-même :

Sourate 16 (sourate mecquoise, la 70ème révélée), verset 101 :
« Quand Nous remplaçons un verset par un autre – et Allah sait mieux ce qu’Il fait descendre – ils disent : « Tu n’es qu’un menteur. » Mais la plupart d’entre eux ne savent pas. »

Sourate 2 (sourate médinoise, 87ème révélée), verset 106 :
« Si nous abrogeons un verset ou si nous le faisons passer à l’oubli, Nous en apportons un meilleur ou un semblable. Ne sait-tu pas qu’Allah est omnipotent ? »

Quel est l’intérêt de tout ceci ? La règle de l’abrogation a des conséquences pratiques, concrètes. Illustrons-le par deux exemples.

Premier exemple. Pourquoi la consommation d’alcool est-elle interdite aux musulmans ? La sourate 16, verset 67 dit pourtant : « Des fruits des palmiers et des vignes, vous retirez une boisson enivrante et un aliment excellent. Il y a vraiment là un signe pour les gens qui raisonnent ».

Pour répondre à la question, il faut savoir que la sourate 16 est une sourate mecquoise (c’est la 70ème révélée) et qu’elle est abrogée par la sourate 2 (médinoise, 87ème révélée), verset 219. Celle-ci est abrogée à son tour par la sourate 4 (médinoise, 92ème révélée), verset 43. Cette dernière enfin est abrogée par la sourate 5 (médinoise, 112ème révélée), verset 90 : « O les croyants ! Le vin, les jeux de hasard, les statues, les flèches de divination sont une abomination inventée par Satan. Ecartez-vous-en afin que vous réussissiez. » On a donc ici affaire à une succession de versets qui s’abrogent les uns les autres, et c’est le dernier d’entre eux (chronologiquement) qui a le dernier mot. « D’après le principe de l’abrogation qui régit l’application du Coran, c’est la sourate 5 qui doit guider la conduite du musulman. Il faut donc ne pas consommer d’alcool » [2].

Deuxième exemple. Pourquoi certains, dont je fais partie, déploient-ils autant d’efforts pour dire, à l’encontre de tant d’autres, que l’islam n’est PAS la religion pacifique et tolérante qu’on a coutume de nous décrire ? Le Coran contient bien de nombreux versets « pacifiques », « gentils », « tolérants ». En effet. Mais il en comprend également d’autres, qui sont « intolérants », d’une extrême violence envers les juifs, les chrétiens, les non-croyants. Dès lors, à quels versets se fier ? Il faut une nouvelle fois savoir à quelle période se rapportent les versets en question. Les premiers (tolérants) appartiennent à la période mecquoise, les seconds (violents) à la période médinoise.

Par conséquent, toujours en vertu de ce principe de l’abrogation (contenu dans le Coran, je le rappelle), les versets qui prêchent l’indulgence, la tolérance, sont abrogés par ceux qui prônent la violence et l’intolérance. Ceux qui invoquent les versets de la période mecquoise pour soutenir que « l’islam est une religion de paix etc. » sont ignorants du principe de l’abrogation, ou pire encore, le connaissent très bien mais essayent de nous manipuler.

Anne-Marie Delcambre fournit dans son dernier livre, au chapitre « Sourates du Coran ? », une liste fort précieuse des sourates de La Mecque et de Médine. Sur un total de 114 sourates, 86 sont mecquoises, 28 sont médinoises. Sont médinoises les sourates suivantes (dans l’ordre de la révélation) : 2, 8, 3, 33, 60, 4, 99, 57, 47, 55, 13, 76, 65, 98, 59, 24, 22, 63, 58, 49, 66, 64, 61, 62, 48, 5, 9, 110. La sourate 2 est ainsi la première sourate de la période médinoise, et les sourates 5, 9 et 110 en sont les dernières.

Arrêtons-nous un instant sur deux sourates médinoises particulièrement importantes.

« La sourate 9, sourate médinoise, l’avant-dernière révélée, est d’une importance primordiale. Le verset 29 de cette sourate 9, révélée en 631, abroge toute disposition antérieure autorisant une attitude plus douce envers les polythéistes, les juifs, les chrétiens, les sabéens et les zoroastriens. Ce verset n’établit plus de différence entre les idolâtres et les monothéistes. » [3]

Or, que dit cette sourate 9, verset 29 ?
« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés ».

Le verset 4 de la sourate 47 (95ème révélée) est appelé « verset du jihad » : il abroge tous les versets appelant à la paix.

Et que dit le « verset du jihad » ?
« Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions ».

Il faut donc avoir cette règle de l’abrogation à l’esprit lors de toute discussion au sujet de l’islam, que ce soit avec des gens qui l’ignorent et à qui il faut alors l’expliquer, ou avec des gens qui la connaissent mais comptent sur notre ignorance pour avancer leurs pions et nous induire en erreur…

Tant que cette règle de l’abrogation n’est pas abrogée, si j’ose dire, les tentatives de ceux qui conseillent de ne tenir compte que des sourates mecquoises n’ont hélas aucune chance d’aboutir. Le Soudanais Mahmoud Muhammad Taha (1908-1985), pour l’avoir proposé, le paya de sa vie : il fut déclaré coupable d’apostasie et fut pendu le 20 janvier 1985. Il avait septante-six ans.



[1] A.-M. Delcambre, Soufi ou mufti ? Quel avenir pour l’islam ? , Desclée de Brouwer, 2007
[2] A.-M. Delcambre, op. cit. , p. 52
[3] A.-M. Delcambre, op. cit. , p. 27

http://chantducoq.blogspot.com/2008/01/verset-abrogeant-nsikh-verset-abrog.html

(via fdesouche Idea )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Sam 19 Jan 2008, 01:58

L'ethnomasochiste Luc Ferry et le mythe de l'apport arabo-musulman en Occident déboulonnés par un maître de la question... du pur bonheur!

http://forum.subversiv.com/

Rémi Brague vs Luc Ferry KTO 24 11 2006



Sur la conférence de RATISBONNE

REMI BRAGUE corrige les propos de LUC FERRY sur Saint Thomas d'Aquin et Averroès.
La compétence triomphe, quelquefois, de la notoriété. Quelquefois.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Sam 19 Jan 2008, 02:19

Citation :
Réunions de crise aux Pays-Bas face à un projet de film anti-Islam



Le gouvernement des Pays-Bas a tenu des réunions de crise pour coordonner une réponse à un film anti-Islam que le député d'extrême-droiteGeert Wilders a annoncé réaliser, ont rapporté vendredi les médias néerlandais.

Geert Wilders, chef du parti d'extrême droite PVV (9 députés sur 150), a indiqué en novembre travailler à la réalisation d'un film qui montrerait que le Coran est "un livre affreux et fasciste" qui pousse les gens à des "actes terribles".

Selon plusieurs médias néerlandais, le gouvernement a élaboré un document secret sur l'attitude à tenir face aux réactions que pourrait provoquer la diffusion d'un tel film, aux Pays-Bas comme à l'étranger. M. Wilders avait dit prévoir de diffuser ce film en janvier, mais on ignore quels canaux il utiliserait.

Le quotidien De Volkskrant et la chaîne de télévision RTL-news assurent que les Pays-Bas sont prêts à une éventuelle évacuation de leurs ambassades et de leurs ressortissants au Moyen-Orient. "Nous avons toujours des scénarios prêts pour faire face à de possibles catastrophes dans nos ambassades", a indiqué Bart Rijs, porte-parole du ministre des Affaires étrangères Maxime Verhagen. Mais "rien ne permet de penser que le gouvernement néerlandais met actuellement en place un plan d'urgence, et il n'y a aucune raison d'évacuer qui que ce soit", a-t-il dit.

La Haye redoute une répétition de l'affaire des caricatures de Mahomet, publiées à l'origine par un journal danois. Les manifestations de protestation ont fait une centaine de morts, des ambassades danoises avaient été attaquées et des entreprises danoises boycottées.

"Tout le monde s'excite (sur ce film), ce qui me prouve que je dois continuer", a déclaré M. Wilders au magazine HP/De Tijd. "Je ne vaudrais pas grand chose si je capitulais maintenant". M. Wilders est connu pour ses violentes diatribes contre l'Islam, et il vit sous protection policière depuis l'assassinat du polémiste Theo van Gogh en novembre 2004. Un extrémiste islamiste l'a poignardé après la diffusion d'un film sur les femmes et l'Islam. De vives tensions inter-communautaires s'en étaient suivies, qui n'ont pas fait de victimes.

www.rtlinfo.be/news/article/84250
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Sam 19 Jan 2008, 15:01

Citation :
Prose d’une musulmane modérée, politicienne aux Pays-Bas


Posted by pistache under Actu, Eurabia, femmes & islam

Malgré tout ce que j’ai pu écrire (notamment ici), il semble qu’il y ait de l’espoir au Pays-Bas, puisqu’on y trouve au moins une politicienne musulmane, soucieuse de répondre aux gens qui s’inquiètent de la progression des mouvements islamistes, préoccupée de construire un avenir meilleur pour le pays, et prête à discuter même avec les personnes souffrant de détresse morale… moderne et modérée, quoi.



… Ah, zut, en fait, il semblerait que ce n’est pas “même avec les personnes en détresse morale”, mais “même avec les adorateurs du diable”… ‘P’t'être pas si moderne ni modérée, alors?

Jugez vous-même en lisant cette réponse de Mme Bouchra Ismaili à Mr Jos Parbleu (pour le contexte, voir ci-dessous):

Ecoute bien, sale fou, NOUS RESTERONS ICI, hahahahahahhahah; CRÈVE. Je suis une musulmane hollandaise, et je resterai telle jusqu’à ma mort. J’ai pitié des gens de ta sorte, vous devez vivre avec la haine, c’est vraiment triste. Mon père et ma mère ont travaillé dur pour aider à construire ce pays, et je n’ai rien à voir avec ce que d’autres pensent ou disent. Tu es un misérable adorateur du diable !!! Tu as vendu ton âme!!! Assez bizarre, de croire en le diable et en son entourage, et de renier Dieu le tout-puissant, maître du ciel et de la terre. Les gens de ton genre sont les pires terroristes, vous nous terrorisez depuis toutes ces années que nous vivons ici aux Pays-Bas. Mais heureusement vous êtes peu nombreux, et la plupart des Néerlandais sont cultivés et tolérants. C’est vous qui êtes les allochtones ici!!!! Avec Allah à mes côtés je ne crains rien ni personne. MOI ET MES CORELIGIONNAIRES MUSULMANS NOUS VIVONS, les gens de ta sorte sont consumés par la haine. Un petit conseil si je puis me permettre, convertis-toi à l’islam et trouve la paix dans ton coeur. La haine te consume et fait en sorte que ton coeur est vide. Tu n’as qu’un temps limité dans cette vie, vis et jouis, tout sera bientôt terminé. Nous vivons…………Tu essayes de faire quelque chose pour influencer les vies et le destin d’autres personnes. Libre-penseur [1] hahahaha tu n’es pas libre, tu es un esclave du diable. Tu penses que tu es toi-même une sorte de dieu, vraiment désolant, va te faire soigner! Si tu es un homme qui a des COUILLES, fais toi donc connaître et nous discuterons. Tu me trouveras toujours là pour discuter. Je sais que tu te sens vide en dedans et que tu as parfois l’impression de ne pas exister. Tu veux être vu et entendu mais tu es tout simplement ORDINAIRE, une souris grise, un petit individu pathétique, un parmi des milliards d’autres qui se promènent sur le globe. Mais j’entends ton cri de détresse, j’entends ton cri pour attirer l’attention. Je prendrais toujours mon temps pour toi, bien que je sois occupée à faire des Pays-Bas un pays plus beau, plus propre et plus sûr, où les gens peuvent se développer et peuvent vivre en liberté et en démocratie, quelque soit leur couleur, leur origine et leur confession. Où même les adorateurs du diable recevrons une petite place de moi, car qui suis-je enfin pour juger. Le jugement, je laisse cela au meilleur des juges, ALLAH AR RAHMAN AR RAHIM [2].

Bien à toi,

Bouchra Ismaili


En vrac: insultes, morgue, dawa, menaces, railleries, et proposition de dialogue et d’attention… Vu la cohérence de l’ensemble, j’aurai bien envie de dire que c’est Mme Ismaïli qui devrait aller se faire soigner, mais cela pourrait être considéré comme de l’islamophobie primaire je suppose!

Pour le contexte, voici la traduction d’un article datant de mardi:

Une politicienne en difficulté suite à un courriel menaçant

Bouchra Ismaili, membre d’un conseil de quartier appartenant au PvdA [3], se retrouve au milieu d’une controverse née d’un courriel insultant envoyé à un hollandais.

Le courriel fut envoyé à un homme qui avait, par mail, voulu attirer l’attention d’Ismaili sur des déclarations faites par l’organisation musulmane controversée Hizb-ut-Tahrir. La politicienne d’origine marocaine utilise dans son courriel des phrases comme « Crève », « convertis-toi à l’islam » et « vous êtes les allochtones ici!!! »

Mme Ismaili s’est faite taper sur les doigts par Marco van Dijck, président adjoint du groupe de parti du conseil de Charlois [le conseil du quartier de Rotterdam dans lequel officie la dame]. Elle affirme avoir envoyé le courriel dans un moment de rage, parce qu’elle avait entendu quelqu’un employer un language raciste ce jour-là. « Je ne veux pas me justifier, mais en tant que politicienne musulmane je suis harcelée par courrier tout au long de l’année par des personnes d’extrême-droite. En temps normal, je les mets à la poubelle sans les lire. Lorsque j’ai vu ce mail à la maison, quelque chose à craqué en moi. D’autant plus que j’avais entendu quelqu’un, ce jour là, dire qu’il faudrait que tous les Marocains soient morts. Pour moi, ça a été la goutte proverbiale. »

Jos Parbleu, l’homme qui a reçu cet e-mail d’Ismaili, avait envoyé à des centaines de politiciens locaux un courriel reprenant des déclarations faites par Okay Pala, du Hizb-ut-Tahrir. Il s’y montrait inquiet de la progression de ces gens, que l’AIVD [4] monitore également. Quelques heures plus tard, il trouva dans sa boîte électronique la réponse d’Ismaili incriminée. Il se dit très effrayé: « Cela illustre bien l’horrible situation dans laquelle notre pays se trouve maintenant. »




Indeed.

Notons quelques grands classiques, au passage: la dame “ne veux pas se justifier”, mais en fait elle a craqué à cause du racisme des vilains racistes et du harcèlement opéré par de tristes sires d’extrême-droite. En fait, Bouchra, c’est au choix une victime de la société hollandaise, ou une héroïne qui combat le fascisme :rolleyes:

Autre grand classique: quelqu’un exprime quelque inquiétude concernant l’extrémisme islamique, c’est donc un raciste. Idem si l’on professe des doutes ou des critiques quant à la religion islamique: les musulmans “modérés” s’empressent de jouer sur deux registres, le “vous n’avez rien compris à l’islam”, et le “vous êtes des islamophobes”. Par contre, on les entends beaucoup moins se préoccuper de leurs fanatiques, et pour ainsi dire jamais leur expliquer qu’il “n’ont rien compris à l’islam” (il y a bien entendu une très bonne raison à cela, c’est qu’ils tomberaient très vites à court d’arguments “hallals”!)

Sur cette histoire, lire aussi le bon article de Point de Bascule.

PS: certains auront sans doute remarqué que ce blog a été un peu délaissé ces derniers temps. Fatigue, découragement etc en sont les principaux responsables, mais comme ce post le prouve je reprends le clavier lorsque je lis quelque chose qui me fait bondir plus haut que d’habitude encore.

____________________

[1] La traduction littérale du mot original est « franc-maçon », traduite ici par « libre-penseur » pour conserver le sens de la suite; il semble que cela fasse référence à une déclaration de Jos Parbleu, trouvée que Mme Ismaili aurait trouvé via Google.

[2] Allah, le Clément, le Miséricordieux

[3] PvdA = Partij van de Arbeid = sociaux-démocrate

[4] Les services secrets néerlandais


http://insoumission.wordpress.com/2008/01/18/prose-dune-musulmane-moderee-politicienne-aux-pays-bas/



(via fdesouche Idea )

Notre Pistache nationale est de retour, et en grande forme Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 22 Jan 2008, 17:00

Fadela Amara et l'islam

Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 23 Jan 2008, 01:17

Citation :
Lyon : on interdit la distribution de soupe au cochon et on autorise la distribution de couscous !


Monday 21 January 2008

NOVOPRESS (NOVOLyon) - Alors que la distribution de soupe au cochon est interdite un peu partout en France, la grande mosquée de Lyon a organisé à l’occasion de l’Achoura, samedi 19 janvier, une distribution de couscous place des Terreaux. Un repas où le prosélytisme religieux n’était pas exclu, puisque le but de la grande mosquée était de “mettre ainsi en lumière, aux yeux de tous nos concitoyens, les vrais valeurs de l’islam : amour, paix, partage et solidarité en espérant effacer, l’instant d’un repas, certains préjugés envers notre communauté“.


http://lyon.novopress.info/?p=2990

(via fdesouche Idea )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 23 Jan 2008, 01:19

Citation :
PAYS-BAS • Inquiétudes avant un film anti-Coran

A quelques jours de la diffusion d'un court-métrage réalisé par le leader populiste Geert Wilders et qui devrait être particulièrement critique envers le Coran, les autorités néerlandaises s'inquiètent "des troubles dans la société et de la tension entre les différents groupes sociaux" qui pourraient survenir. "La ministre de l'Intérieur, Ter Horst, a demandé à tous les maires d'être très attentifs aux tensions éventuelles entre musulmans et non-musulmans", révèle De Volkskrant en faisant référence à une lettre envoyée fin novembre aux provinces et aux municipalités. "La ministre a proposé de l'aide du gouvernement sous forme de scénarios catastrophes et de conseils" sur les mesures à prendre en cas de troubles. Pour l'instant, aucune chaîne n'a accepté de diffuser le film et Wilders pourrait se rabattre sur Internet. Mais plusieurs représentants de l'islam à l'étranger ont déjà rendu le politicien responsable au cas où des violences auraient lieu.

http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=81622

Citation :
Affaire Geert Wilders : l’Iran menace les Pays-Bas

Posté le 21 January 2008 | Auteur : BDS

Pour ceux qui n’ont pas suivi le début de l’affaire, lire ici puis (lien corrigé)


Le climat devient extrêmement rock-n’-roll aux Pays-Bas autour du petit film sur l’islam que Geert Wilders, l’influent leader du parti de droite PVV (et élu homme politique de l’année 2007), serait sur le point de publier.

C’est aujourd’hui l’Iran qui entre en scène. Le président de la commission parlementaire des affaires étrangères et de la sécurité iranienne a averti que l’Iran ne tolérerait pas que l’islam soit insulté, et que les musulmans (sous-entendu ceux présents aux Pays-Bas et en Europe) ne toléreraient pas la moindre insulte à l’égard de l’islam. L’Iran exige que les Pays-Bas interdisent le film et menacent de rompre les relations avec les Pays-Bas dans le cas contraire. (source)

Mots clés : chantage - intimidation - pression - menace - avertissement - ultimatum - ingérence - intrusion

http://www.fdesouche.com/?p=1408
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 23 Jan 2008, 01:21

Citation :
En bref sur l’islamisation de la Grande-Bretagne

Posté le 21 January 2008 | Auteur : BDS

La charia s’est installée en Angleterre : un long article du Telegraph sur les dizaines de tribunaux islamiques qui officient dans le pays. Une traduction en français est disponible chez Point de Bascule. Voir aussi l’article d’origine.

«Un jour, les musulmans que vous avez enrolé dans vos polices européennes et dans vos armées se lèveront et écraseront votre système», déclare avec béatitude l’imam Zébulon. Lire le Daily Telegraph

L’évêque d’Oxford serait très heureux que l’on autorise les musulmans à diffuser l’appel à la prière par haut parleur en plein centre-ville. “Soyons heureux de la diversité de notre communauté” déclare-t’il. Lire

http://www.fdesouche.com/?p=1402

Citation :
Grande-Bretagne : des mosquées plus extrémistes qu’en Irak

Posté le 22 January 2008 | Auteur : BDS

De visite en Grande-Bretagne, le vice premier ministre irakien a déclaré à un député anglais : “Je ne suis pas surpris que vous ayez autant de problèmes avec les intégristes. Ce que j’ai vu dans les mosquées de Blackburn (ville anglaise) serait interdit en Irak…»

Rendus hystériques par ces propos, les chefs religieux locaux ont déclaré que l’officiel irakien ne racontait “que des conneries”. (source)

Ils n’ont qu’à brûler l’ambassade d’Irak.

http://www.fdesouche.com/?p=1422
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Jeu 24 Jan 2008, 00:32

Citation :
Boualem Sansal dans Le Nouvel Obs: «La frontière entre islamisme et nazisme est mince»


« Ce qu'il dit est terrible ». Tel est l’impression de Grégoire Leménager qui vient de réaliser une longue et passionnante interview avec le romancier algérien Boualem Sansal qui dans son nouveau roman «Le Village de l'Allemand» (Gallimard), traite de sujets qui terrifient les esprits naïfs qui découvrent l’eau chaude. Les liens historiques entre le nazisme et l’islam, l’instrumentalisation de l’histoire de la colonisation par des chefs d'Etats pour désinformer les peuples arabes (afin de les ressouder idéologiquement au régime), et le danger d’un islam sclérosé étranger à la modernité. Boualem Sansal, avant d’être romancier, est avant tout un ingénieur et un docteur en économie, qui fut universitaire puis haut fonctionnaire en Algérie.

Voici quelques passages, on lira l’intégralité de l’entretien avec grand intérêt. Tout est dit.

«une similitude entre le nazisme et l'ordre qui prévaut en Algérie et dans beaucoup de pays musulmans et arabes. On retrouve les mêmes ingrédients et on sait combien ils sont puissants »



« militarisation du pays, lavage de cerveau, falsification de l'histoire, exaltation de la race, vision manichéenne du monde, tendance à la victimisation, affirmation constante de l'existence d'un complot contre la nation (Israël, l'Amérique et la France sont tour à tour sollicités par le pouvoir algérien quand il est aux abois, et parfois, le voisin marocain), xénophobie, racisme et antisémitisme érigés en dogmes, culte du héros et du martyre, glorification du Guide suprême, omniprésence de la police et de ses indics, discours enflammés, organisations de masses disciplinées, grands rassemblements, matraquage religieux, propagande incessante, généralisation d'une langue de bois mortelle pour la pensée, projets pharaoniques qui exaltent le sentiment de puissance (ex: la 3ème plus grande mosquée du monde que Bouteflika va construire à Alger alors que le pays compte déjà plus de minarets que d'écoles)

« Nous vivons sous un régime national-islamiste »

« La lutte contre l'islamisme, matrice du terrorisme, réclame un engagement des musulmans et de leurs théologiens. Il leur revient de sauver leur religion et de la réconcilier avec la modernité, faute de quoi l'islam finira par n'être plus que l'islamisme »

Nous avions déjà évoqué les liens intimes que connu le nazisme avec l'islam officiel, dans une note agrémentée d'une solide bibliographie ainsi que dans un dossier riche en photographies.

Notons que le Nouvel Observateur, pilier du politiquement correct, a toujours vu ceux qui pointent la consubstantialité de l’islam avec l’islamisme comme des esprits simples faisant des amalgames, des islamophobes nauséabonds. Philippe de Villiers, pour avoir exprimé les mêmes idées que Boualem Sansal dans « Les mosquées de Roissy » (Albin Michel), et dans sa formule « l’islam est le terreau de l’islamisme, et l’islamisme le terreau du terrorisme » s’est mis à dos tout le journalisme de gauche français, criant à la bête raciste, dénonçant un positionnement « d’extrême droite ».

Oui mais voilà, Philippe de Villiers n’est pas arabe. Les journalistes de gauche, prisonniers de leur obsession systématisant l'idée qu'il ne faut " pas faire des amalgames", n’ont jamais donné la parole à des intellectuels de souche européenne critiquant l’islam en tant que tel. Alexandre del Valle : censuré. Anne-Marie Delcambre : censurée. René Marchand : censuré. Annie Laurent : censurée. Etc.

Devant des évidences criantes, portées par des intellectuels arabes libéraux (difficilement taxables de xénophobie pour le coup!), afin de ne pas sombrer dans le ridicule du déni de réalité, de se couper d’un lectorat qui ouvre les yeux, la presse de gauche, avec 20 ans de retard, ouvre enfin ses colonnes à des esprits sensés qui expliquent que l’islamisme, c’est avant tout l’islam orthodoxe, et que l’islamisme est une menace.

Il est important de noter que Boualem Sansal, alors dans la haute fonction publique, s’était fait limogé de son poste en 2003 pour avoir critiqué l’islamisation de l’Algérie...En France, on se souvient du tollé qu’avait suivi l’engagement de campagne de Villiers « pour stopper l’islamisation progressive de la France » (discours de Grasse, été 2005). Il n’y a pas de meilleure démonstration quant à l’hypocrisie et la lâcheté intellectuelle des journalistes et hommes politiques, de gauche mais aussi parfois de droite…Nicolas Sarkozy étant le chef de file de la droite capitularde devant l’islam conquérant.

Dans sa prochaine étape de maturation vers le réel, le Nouvel Observateur va-t-il lancer un débat sur la pertinence des constructions de mosquées en France ?

Rendez-vous dans vingt ans ?

Observatoire de l’islamisation, janvier 2007

http://www.islamisation.fr/archive/2008/01/21/boualem-sansal-dans-le-nouvel-obs-la-frontiere-entre-islamis.html

(nombreux liens dans l'article original Idea )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 10 Fév 2008, 15:38

Racisme anti-blanc: piqûre de rappel !



Attention, avertissement habituel aux âmes sensibles, évitez ;)

http://be.novopress.info/?p=3626


Note : cliquez plusieurs fois sur "Play" pour passer la pub et avoir la vidéo Idea


Dernière édition par le Dim 10 Fév 2008, 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 10 Fév 2008, 15:41

Citation :
Ce fameux islam modéré (Jean-François Revel)

Posté le Dimanche 3 février 2008 par Simon Aubert

Un extrait de l’Obsession anti-américaine publié hier sur Aperto Libro



Les deux mois qui ont suivi le déclenchement de la guerre islamo-terroriste contre la démocratie en général et les Etats-Unis en particulier auront été un banc d’essai fort intéressant et révélateur, puisque l’on a vu s’exacerber au cours de cette période les phobies et les mensonges de l’anti-américanisme traditionnel et du néototalitarisme.

Le plus épais de ces mensonges consiste, de la part des musulmans, à justifier l’islamo-terroriste en attribuant à l’Amérique une hostilité ancienne et générale à leur encontre. Or, dans le passé lointain ou proche, les Etats-Unis ont sans comparaison possible beaucoup moins nui aux pays musulmans que le Royaume-Uni, la France ou la Russie. Ces puissances européennes les ont souvent conquis, occupés, voire opprimés pendant des dizaines d’années et parfois plus d’un siècle. Les Américains n’ont en revanche jamais colonisé de pays musulman. Ils ne sont pas davantage hostiles à l’Islam en tant que tel aujourd’hui. Tout au contraire, leurs interventions en Somalie, en Bosnie, au Kosovo, de même que leurs pressions sur le gouvernement macédonien ont eu ou ont pour objet de défendre des minorités islamiques. J’ai rappelé plus haut qu’ils ne sont pas non plus la cause historique de l’émergence d’Israël, due à l’antisémitisme des Européens. La coalition de vingt-huit pays à laquelle ils ont fourni l’essentiel de sa force militaire contre l’armée irakienne en 1991 ne visait pas Saddam Hussein en tant que musulman, elle le visait en tant qu’agresseur. Cette coalition fut d’ailleurs formée à la demande de l’Arabie Séoudite, inquiète de la menace que représentait pour elle et pour tous les émirats le dictateur de Bagdad. On peut donc souligner qu’en l’occurence les Etats-Unis et leurs alliés ont défendu, là encore, un petit pays musulman, puisque l’Irak est en théorie laïc et puisque Saddam massacre volontiers à l’arme chimique les chiites du sud de son pays et les Kurdes du nord, eux aussi musulmans. Il est donc curieux que les musulmans américanophobes ne voient aucun inconvénient à ce que l’Irak, dont la population est majoritairement musulmane, attaque d’autres musulmans, l’Iran d’abord en 1981, puis le Koweït en 1990, selon les procédés de l’impérialisme belliciste le plus primitif. Aussi bien, en Algérie, depuis 1990, ce sont des musulmans qui massacrent d’autres musulmans. Combien il est étrange que les prétendus défenseurs des peuples musulmans n’en soient nullement scandalisés !

Les musulmans pourraient aussi éventuellement se rappeler qu’en 1956 ce sont les Etats-Unis qui ont arrêté l’offensive militaire anglo-franco-israélienne contre l’Egypte, dite “expédition de Suez”.

Un deuxième mensonge a été cultivé après le 11 septembre 2001, c’est le mythe d’un islam tolérant et modéré. Ce mythe est partagé en deux volets. Le premier relève de l’histoire des religions et de l’exégèse des textes sacrés. C’est l’affirmation selon laquelle le Coran enseignerait la tolérance et ne contiendrait aucun verset autorisant la violence l’usage de la violence contre les non-musulmans ou contre les apostats.

Malheureusement, cette légende lénifiante ne résiste pas au plus sommaire examen du Livre saint de l’islam, qui fourmille, au contraire, de passages faisant obligation aux croyants d’exterminer les infidèles. Dans les discussions à ce sujet, ravivées de plus belle après les attentats, de nombreux commentateurs rappelèrent cette vérité, en citant force versets l’illustrant et la démontrant sans contestation possible. Je citerai, entre autress, le livre de Jacques Rollet, Religion et Politique (1) ou encore l’article de Ibn Warraq, “L’Islam, une idéologie totalitaire” (2). Ibn Warraq est un Indo-Pakistanais, auteur d’un livre retentissant intitulé Pourquoi je ne suis pas musulman (3). Depuis la publication de son livre, il doit vivre caché (comme, depuis 1989, Salman Rushdie, l’auteur des Versets sataniques, ou la Bangladaise Taslima Nasreen, qui osa protester, en 1993, contre la condition des femmes en pays d’islam). Repéré, Ibn Warraq se ferait abattre par ses infiniments tolérants ex-coreligionnaires. Il transcrit un chapelet édifiant de sourates coraniques, par exemple celle-ci (sourate IV, verset 76): “Tuez les idolâtres partout ou vous les trouverez.” C’est d’ailleurs le pieux devoir que n’ont pas manqué d’accomplir les bons musulmans barbus qui, le dimanche 28 octobre 2001, à Bahawalpur, au Pakistan, firent irruption avec des mitraillettes dans un temple protestant où se déroulait l’office, tuèrent le pasteur et seize fidèles (quatre enfants, sept femmes et cinq hommes) auxquels s’ajoutèrent plusieurs dizaines de blessés graves, dont une fillette de deux ans. Il y’a, noyés parmis cent quarante millions de musulmans, environ deux milions de chrétiens pakistanais, catholiques ou protestants, qui ne peuvent évidemment être, ni de près ni de loin, fautifs des méfaits que les fous d’Allah imputent à l’Occident. C’est donc bien et uniquement en qualité d’infidèles que ces victimes innocentes ont été assassinées. D’ailleurs, Ben Laden venait de lancer le mot d’ordre: “Tuez les chrétiens ! ” Il a été entendu. Peu après, il a tourné sa prunelle meurtrière contre Kofi Annan, le secrétaire général de l’ONU, qualifié par lui de “criminel”. A propos de “victimes innocentes”, il ne m’est pas revenu que la gauche européenne ait versé beaucoup de pleurs sur ces chrétiens pakistanais.

Ce qui dicte la vision du monde des musulmans, c’est que l’humanité entière doit respecter les impératifs de leur religion, alors qu’ils ne doivent eux-mêmes aucun respect aux religions des autres, puisqu’ils deviendraient alors des renégats méritant l’exécution immédiate. La “tolérance” musulmane est à sens unique. Elle est celle que les musulmans exigent pour eux seuls et qu’ils ne déploient jamais envers les autres. Soucieux de se montrer tolérant, le pape a autorisé, encouragé même, l’édification d’une mosquée à Rome, ville où est enterré Saint Pierre. Mais il ne saurait être question de contruire une église à La Mecque, ni nulle part en Arabie Saoudite, sous peine de profaner la terre de Mahomet. En octobre 2001, des voix islamiques, mais aussi occidentales, ne cessèrent d’inviter l’Administration américaine à suspendre les opérations militaires en Afghanistan durant le mois du ramadan, qui allait commencer à la mi-novembre. Guerre ou pas guerre, la décence - disaient les bien-intentionnés - impose certains égards pour les fêtes religieuses de tous. Belle maxime, sauf que les musulmans s’en tiennent pour les seuls exemptés. En 1973, l’Egypte n’a pas hésité à attaquer Israël le jour même du Kippour, la plus importante fête religieuse juive, guerre qui est restée dans l’histoire précisément sous l’appellation la “guerre du Kippour”.

Le deuxième volet du mythe de l’islam tolérant consiste à soutenir hautement que le gros des populations musulmanes désapprouve le terrorisme, et au premier rang l’immense majorité des musulmans résidents ou citoyens des pays démocratiques d’Europe ou d’Amérique. Les muphtis ou recteurs des principales mosquées en Occident se sont fait une spécialité de ces assurances suaves. Après chaque déferlement d’attentats meurtriers, par exemple en France en 1986 et en 1995, ou après la fatwa ordonnant de tuer Salman Rushdie en 1989 ou Taslima Nasreen en 1993 pour “blasphème”, ils n’ont pas leurs pareils pour garantir que les communautés religieuses dont ils ont la charge spirituelle sont foncièrement modérées. Dans les milieux politiques et médiatiques, on leur emboîte avec empressement le pas, tant la crainte nous étrangle de passer pour racistes en constatant simplement les faits. Comme le dit encore Ibn Warraq, “la lâcheté des Occidentaux m’effraie autant que les islamistes (4).”

Ainsi, le quotidien Le Parisien-Aujourd’hui, dans son numéro du 12 septembre 2001, publie un reportage sur l’atmosphère de liesse qui a régné durant toute la soirée du 11 dans le XVIIIe arrondissement de Paris, où vit une importante communauté musulmane. “Ben Laden, il va tous vous niquer ! On a commencé par l’Amérique, après ce sera la France.” Tel était le type de propos “modérés” adressés aux passants dont le faciès semblait indiquer qu’ils n’étaient pas maghrébins. Ou encore : “Je vais faire la fête ce soir car je ne vois pas ces actes [les attentats de New York et de Washington] comme une entreprise criminelle. C’est un acte héroïque. Ca va donner une leçon aux Etats-Unis. Vous, les Français, on va tous vous faire sauter.”

Ce reportage du Parisien n’a eu d’équivalent dans aucun autre organe de la presse écrite et fut passé sous silence par la quasi-totalité des médias. En tout cas, auditeur assidu, chaque matin, des diverses revues de presse radiophoniques, je ne l’ai entendu mentionner dans aucune d’entre elles, sauf erreur, ce 12 septembre.

Malgré l’imprécision des statistiques, on considère que la population vivant en France compte entre quatre et cinq millions de musulmans. C’est la communauté musulmane la plus nombreuse d’Europe, suivie, loin derrière, par celles d’Allemagne et de Grande-Bretagne. Si “l’immense majorité” de ces musulmans était modérée, comme le prétendent les muphtis et leurs suiveurs médiatico-politiques, il me semble que cela se verrait un peu plus. Par exemple, après les bombes de 1986 puis de 1995, à Paris, qui tuèrent plusieurs dizaines de Français et en blessèrent bien davantage, il aurait bien pu se trouver, sur quatre millions et demi de musulmans, dont une bonne part avait la nationalité française, quelques milliers de “modérés” pour organiser une manifestation et défiler de la République à la Bastille ou sur la Canebière. Nul n’en a jamais vu l’ombre.

En Espagne, des manifestations rassemblant jusqu’à cent mille personnes ont souvent eu lieu en 2001 pour honnir les assassins de l’ETA militaire. Elles se sont déroulées non seulement dans l’ensemble du pays, mais au Pays basque même, où les manifestants pouvaient craindre des représailles, quoique les partisans des terroristes y fussent effectivement très minoritaires, comme l’ont encore prouvé les élections régionales de novembre 2000.

Si, au rebours, les musulmans modérés en France osent si peu se manifester, la raison n’en serait-elle pas qu’ils savent que ce sont eux les minoritaires au sein de leur communauté et non les extrémistes ? Voilà pourquoi ils sont modérés… avec modération. Il en va de même en Grande-Bretagne, où l’on vit, en 1989, les musulmans, pour la plupart d’origine pakistanaise, se déchaîner pour hurler à la mort contre Salman Rushdie, mais où l’on ne vit aucun d’entre eux protester contre ces cris barbares. Après le 11 septembre, tel porte-parole qualifié des musulmans britanniques, El Misri, définit les attentats contre les World Trade Center comme des actes de “légitime défense”. Tel autre, Omar Bakri Mohammed, lança une fatwa ordonnant de tuer le président du Pakistan, coupable d’avoir pris positionen faveur de George Bush contre Ben Laden (5). Chacun a eu beau tendre l’oreille, personne n’a entendu la moindre foule “modérée” islamo-britannique protester dans les rues contre ces appels au meurtre, parcqu’il n’en existe aucune, pas plus qu’il n’y a de foule “modérée” islamo-française. La notion que “l’immense majorité” des musulmans fixés en Europe serait modérée se révèle n’être qu’un rêve, ce qui fut mis spectaculairement en lumière durant les deux mois qui suivirent les attentats contre les Etats-Unis.

1. Grasset, 2001. Voir les propos de cet auteur dans Le Point du 21 septembre 2001, n°1514.
2. Marianne, 24 septembre 2001.
3. L’Âge d’homme, 1999.
4. Le Figaro Magazine, 6 octobre 2001. Qu’on me permette de renvoyer sur ce point à mon livre Le Regain démocratique, op.cit., chapitre XIIe: “Démocratie islamique ou islamo-terrorisme ? ”
5. Voir “Londres, les forcenés de l’Islam”, Le Point, 2 novembre 2001, n° 1520.

Jean-François Revel, in L’Obsession anti-américaine

http://extremecentre.org/2008/02/03/ce-fameux-islam-modere-jean-francois-revel/#more-8310
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 12 Fév 2008, 12:36

Citation :
La police danoise déjoue un attentat lié aux caricatures de Mahomet

Mardi 12 février 2008 il y a 2 h.


(Belga) La police danoise a annoncé avoir arrêté mardi plusieurs personnes soupçonnées de projeter un attentat contre un des douze dessinateurs du plus grand quotidien danois, Jyllands-Posten, qui avait publié en septembre 2005 des caricatures controversées de Mahomet.

Le chef du service de renseignement de la police (PET), Jakob Scharf, a souligné, dans un communiqué, que "PET a mené à 04H30 une opération policière dans la région d'Aarhus en coopération avec la police de la localité pour empêcher un meurtre lié au terrorisme". Ce plan d'attentat a été déjoué "après une longue surveillance" selon PET qui n'a pas révélé les identités et la nationalité des personnes interpellées, ni l'identité du dessinateur menacé. Selon le site électronique de Jyllands-Posten, il s'agit de Kurt Westergaard qui a dessiné la caricature la plus controversée montrant la tête du prophète avec un turban en forme de bombe avec la mèche allumée. (GFR)

http://actu.skynet.be/


Citation :
"Des chaînes de TV appellent les musulmans à la haine"

Mardi 12 février 2008

(Belga) Des appels à la haine envers les juifs et à perpétrer des actes terroristes sont lancés publiquement sur des chaînes de télévision arabes qui peuvent aussi être captées par satellite en Belgique. La communauté juive est choquée et demande au ministre flamand des Médias, Geert Bourgeois (N-VA), de suspendre la diffusion de ces chaînes. C'est ce que rapportent mardi De Standaard, Het Volk et Het Nieuwsblad.

"Nous savons depuis longtemps déjà que ce genre de choses est diffusé par certaines chaînes télévisées", affirme Michaël Freilich, rédacteur en chef de Joods Actueel. "Mais à notre grand étonnement, nous constatons à présent qu'il n'y a absolument aucun problème pour capter ces chaînes chez nous. Certaines chaînes diffusent de véritables appels à la haine des juifs". Le ministre Bourgeois prend la plainte de la communauté juive très au sérieux. Il attend cependant encore une entrevue avec les représentants de cette communauté avant de lancer une enquête. Il affirme que les chaînes incriminées pourraient effectivement être empêchées de diffusion si cela s'avérait nécessaire. (GFR)

http://actu.skynet.be/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
 
débat autour de l'islam/islamisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des musulmans veulent corriger l'islam
» Pourquoi y a t'il tant de messages anti-Islam sur l'Arche de Marie?
» L'ATHEISME, LE JUDAISME, LE CHRISTIANISME ET L'ISLAM
» groupe de rap "section d'assault" le meilleur de l'islam en musique
» Allan KARDEC et les religions: Le christianisme, l'islam, le bouddhisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: