DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 débat autour de l'islam/islamisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 03 Sep 2007, 01:19

Atomic a écrit:
Luc a écrit:
Atomic a écrit:

Je ne pense pas que Luc soit un pervers, il se perd dans une recherche stérile. Il veut tellement étudier comment la roue tourne, qu'il finit par douter de la réalité de la roue. Il est dans la démarche bien connu de ceux qui savent tout sur rien et rien sur tout, c'est une dérive bien connue de chercheurs qui perdent de vue la réalité. Tout simplement, ils oublient les faits, la réalité, ne puisent leurs opinions que dans les bouquins, jamais dans leurs vécus, c'est dommage.

Tes propos m'ont fait réfléchir, et je me suis dit ceci: peut-être sommes-nous surinformés, avec les médias, télévision, internet et compagnie. Dans cette foule d'informations diverses, notre cerveau est un peu dépassé et il a tendance à ne retenir que les informations qui vont dans le sens de nos opinions politiques. Nous sommes soumis à une guerre psychologique intense, et à une double propagande, étatsunienne et gauchiste. Je reconnais bien volontiers pour reprendre tes propos que je sais tout sur rien et rien sur tout, comme chacun d'entre nous d'ailleurs. Il reste dans ce merdier une seule solution humainement acceptable, c'est de se baser sur des éléments les plus objectifs possibles. Le WTC, 3000 morts civils innocents, c'est une horreur. La guerre en Irak, 600000 selon le Lancet, chiffre contesté par Bush, sans qu'il n'apporte d'éléments probants pour le contredire, qui lui parle de 30000. Acceptons donc le chiffre de Bush, 30000, ça fait tout de même dix fois plus que le 11/9. Et puis, Guantanamo et Abu Ghraib, ce sont des crimes. Faut-il répondre au crime par le crime? Je ne pense pas.

Je ne lis pas de livres, ils sont tous orientés, déformés. Je me suis aperçu de cela depuis très longtemps. J'ai beaucoup voyagé à une époque de ma vie, travail et détente. Les pays dans lesquels je partais ne correspondaient jamais aux poncifs que l'on m'avait présenté au travers des bouquins, de la TV, des journaux.

La réalité est toujours plus complexe. Je sais que concernant les twin towers, il y a des questions qui se posent. Il n'en demeure pas moins qu'en France, en particulier en France, nous sommes dans un pays très anti-américain et très anti-Bush, ça toujours était comme ça. Je suis allé des dizaines de fois aux USA, je n'ai jamais pu faire partager mes plaisirs de voyages avec ma famille et mes amis, à chaque fois : "on n'aime pas l'amérique....".

Je vis à Sarcelles, et franchement, je ne suis pas raciste, me concernant, cette accusation relève de la grosse blague. Je n'ai pas été élevé dans un milieu qui cultive en quelque sorte, un fort sentiment identitaire ou d'appartenance.

Mais j'assiste de jour en jour, à une montée forte de l'Islamisme, y compris chez ceux qui se prétendent modérés. Tu ne partages par leur religion, tu n'es qu'une m...., encore ce matin, j'ai retrouvé ma Clio dégradé, des rayures partout. En face sur le mur est inscrit : "France, on t'encule, tu nous appartiens".

Dans les magasins, les regards se font durs, je ne cherche pas, et pourtant à plusieurs reprises, je suis défié du regard, autrement dit, baisse la tête, incline toi, sinon, on va te mettre sur la gueule.

Il faut être vraiment aveugle pour ne pas assister à cette montée raciste des musulmans qui viennent chez nous en conquérants. Font taire les cloches des églises et veulent nous imposer les minarets et les muezzins pour leurs prières.

Ouvrez les yeux !
je m'excuse Atomic mais encore une fois vous confondez étranger et musulman, avez vous des preuves que ce sont des musulmans?

et si tant bien même leurs parents le seraient (car beaucoup sont plus des enfants de musulman que des musulmans) quel rapport avec l'islam?

J'ai habité 8 ans dans un quartier en banlieues et beaucoup de "racaille" ne sont pas musulmane même si une majorité l'es, et aucun de ses racailles n'est pratiquant donc...
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 03 Sep 2007, 11:23

Arnaud Dumouch a écrit:

Pour moi, la caricature de Mohamed avec un corps de chien est une insulte, inutile et bête, analogue à celle que subit tout les jour le christianisme sur toutes les radio occidentales, et jusque dans ce forum de la part, entre autre des catholique et FM.

Et toc au passage.

Je ne pense pas que vous ayez vou l'un ou l'autre d'entre-nous - FM - publier une image dégradante du christianisme, du catholiscisme ou du Christ, de la Vierge, des saints et autres grands personnages.
Ce n'est pas le cas ici de qq bons chrétiens ou cathos (qui se disent tels) à propos des autres religions ou philosophies.

Je ne pense pas non plus que vous ayez lu une accusation portée par l'un de nous faisans du christianisme la cause de tous les maux de nos sociétés.
Ce n'est pas votre cas qui ne ratez jamais d'associer la FM à tous les désordres du monde, et ce, quoi que nous vous en disions.


Je ne pense toujours pas que vous ayez vu dans nos post une mise en cause de la validité du message des Evangiles, voire même une contestation de la réalité de historique et spirituelle de Jésus.
Ce n'est pas le cas d'un certain nombre de membres de ce forum, vous compris, qui n'avez de cesse de dénigrer, au nom de votre dogmatique, la portée spirituelle et humaniste des idéaux maçonniques.

Par contre vous avez pu lire ici ou là une critique parfois sévère, dure, de l'ECAR mais surtout de certaines de ses positions qui ne sont pas toutes que missionnaires.
Positions qui sont loin d'être toutes partagées par les catholiques, y compris les plus pratiquants (il me suffit de regarder autour de moi dans ma propre paroisse).

Vous avez pu lire également une critique qq fois violente de vos propres thèses ou de celles de certains membres de ce forum qui ne sont en aucun cas représentatifs(ves) de ce qu'est ou pense l'Eglise (communauté des croyants) et la très grande majorité des catholiques.
Il est vrai que vous avez qq difficultés, en bonnes machoires d'ânes (ainsi que sont représentés les chrétiens dans les catacombes), à accepter non seulement la libre pensée mais aussi la pensée libre.

Par avance ce n'est pas la peine de me conseiller d'aller me faire voir ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 03 Sep 2007, 11:55

chiboleth a écrit:

Ce n'est pas votre cas qui ne ratez jamais d'associer la FM à tous les désordres du monde, et ce, quoi que nous vous en disions.

A beaucoup de maux SPIRITUELS (perte de la foi, de l'espérance, des racines civilisationnellesk, et en conséquence naissance de l'angoisse et de l'individualisme).

Mais de beaucoup de biens HUMAINS EXTRAORDINAIRES (fin de l'esclavage, droits de l'homme, fin de la peine de mort, fin de beaucoup de famine, étatisation de l'aide sociale etc.)
Citation :


Ce n'est pas le cas d'un certain nombre de membres de ce forum, vous compris, qui n'avez de cesse de dénigrer, au nom de votre dogmatique, la portée spirituelle et humaniste des idéaux maçonniques.

Vous ne cessez de ridiculiser la foi catholique et son appui sur le Magistère. Votre foi est plutôt de type protestante libérale (tout en vous disant catholique, ce qui constitue une attitude malhonnête).
Citation :


Positions qui sont loin d'être toutes partagées par les catholiques, y compris les plus pratiquants (il me suffit de regarder autour de moi dans ma propre paroisse).

Votre idée est une Eglise démocratique qui oterait, en s'appuyant sur la majorité, les dogmes ?

C'est bien ainsi que vous gérez déjà la morale humaine, avec des évolutions du bien et du mal, à) force de légalisations, et en s'appuyant sur l'état de l'opinion.


Citation :
Il est vrai que vous avez qq difficultés, en bonnes machoires d'ânes (ainsi que sont représentés les chrétiens dans les catacombes), à accepter non seulement la libre pensée mais aussi la pensée libre.

La pensée libre ?

en matière de foi, c'est difficile, àmoins que vous ayiez vu Dieu.

En matière de philo, la liberté a un maître: le réel.


Donc la "pens"ée libre" semble indiquer le primat de l'opinion subjective, comme on le voit en philo depuis 50 ans.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 03 Sep 2007, 13:32

Si Arnaud craignais "la pensée libre", il n'aurait pas ouvert un forum pour qu'on débatte sur sa thèse.

Si on ne veux pas de détracteur, on ne les appelle pas à s'exprimer...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 03 Sep 2007, 15:13

Arnaud Dumouch a écrit:
chiboleth a écrit:

Ce n'est pas votre cas qui ne ratez jamais d'associer la FM à tous les désordres du monde, et ce, quoi que nous vous en disions.

A beaucoup de maux SPIRITUELS (perte de la foi, de l'espérance, des racines civilisationnellesk, et en conséquence naissance de l'angoisse et de l'individualisme).
Voilà qui prouve que vous dénigrez sans savoir. La foi, l'espérance et la charité (qui est à l'opposé de l'individualisme) sont au contraire mis en avant et particulièrement dans l'un des "hauts" degrés de la FM.

Mais de beaucoup de biens HUMAINS EXTRAORDINAIRES (fin de l'esclavage, droits de l'homme, fin de la peine de mort, fin de beaucoup de famine, étatisation de l'aide sociale etc.)
Si des maçons y ont participé c'est certes exact. et c'est bien de le reconnaître. Ce n'est pas pour autant qu'il faille en attribuer le mérite à la seule maçonnerie (pas plus qu'il faille à toutes forces lui attribuer la Révolution de 89 et ses conséquences sauf p.e la rédaction de la DUDHC dont les principes s'exercent aussi à votre profit).

Chiboleth a écrit:
Ce n'est pas le cas d'un certain nombre de membres de ce forum, vous compris, qui n'avez de cesse de dénigrer, au nom de votre dogmatique, la portée spirituelle et humaniste des idéaux maçonniques.
Vous ne cessez de ridiculiser la foi catholique et son appui sur le Magistère. Votre foi est plutôt de type protestante libérale (tout en vous disant catholique, ce qui constitue une attitude malhonnête).
Je ne crois pas avoir "ridiculisé la foi catholique et son magistère". Simplement avoir exprimé mon désacord sur cette prétention à détenir seule la vérité et être d'inspiration divine qui permet de justifier tous type de discours... en particulier contre ceux qui relèvent d'autres spiritualités.
Pas de pb. Avec vous il suffit de ne pas être laudateur de vos déclarations pour être protestant.


Citation :
Positions qui sont loin d'être toutes partagées par les catholiques, y compris les plus pratiquants (il me suffit de regarder autour de moi dans ma propre paroisse).
Votre idée est une Eglise démocratique qui oterait, en s'appuyant sur la majorité, les dogmes ?
D'abord que savez-vous de ma conception de l'Eglise sauf que je distingue Eglise et église? Que savez-vous de l'idée que je me fais des dogmes?

C'est bien ainsi que vous gérez déjà la morale humaine, avec des évolutions du bien et du mal, à force de légalisations, et en s'appuyant sur l'état de l'opinion.
Ca ne réussit pas plus mal à l'humanité que ça. En ts cas pas moins bien que dans la pluaprt des pays à dominante théocratique.

Citation :
Il est vrai que vous avez qq difficultés, en bonnes machoires d'ânes (ainsi que sont représentés les chrétiens dans les catacombes), à accepter non seulement la libre pensée mais aussi la pensée libre.
La pensée libre? en matière de foi, c'est difficile, àmoins que vous ayiez vu Dieu. En matière de philo, la liberté a un maître: le réel.
Donc la "pensée libre" semble indiquer le primat de l'opinion subjective, comme on le voit en philo depuis 50 ans.
Pas besoin d'avoir vu Dieu pour penser librement son Etre et sa Nature.
Suffit de croire qu'Il Est et qu'Il Est Présence.
Le reste n'est qu'élucubrations +- savantes destinées à "faire penser" un dieu tel qu'on vous le dit. C'est bien à partir de ça que les religions se font la guerre entre-elles et au monde pour imposer leur vision de leur dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 03 Sep 2007, 16:13

chiboleth a écrit:

Voilà qui prouve que vous dénigrez sans savoir. La foi, l'espérance et la charité (qui est à l'opposé de l'individualisme) sont au contraire mis en avant et particulièrement dans l'un des "hauts" degrés de la FM.

Parlez en au GODF ! :red Vous aurez du succès...


Citation :
Si des maçons y ont participé c'est certes exact. et c'est bien de le reconnaître. Ce n'est pas pour autant qu'il faille en attribuer le mérite à la seule maçonnerie (pas plus qu'il faille à toutes forces lui attribuer la Révolution de 89 et ses conséquences sauf p.e la rédaction de la DUDHC dont les principes s'exercent aussi à votre profit).

J'identiie l'idée de l'humaniste (liberté, égalité, fraternité) à la FM, ce qui est certes un raccourci.

Mais j'accepte qu'on identifie l'idée de charité (envers Dieu et le prochain, comme vertu théologale), au christianisme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 03 Sep 2007, 16:47

Arnaud Dumouch a écrit:
chiboleth a écrit:

Voilà qui prouve que vous dénigrez sans savoir. La foi, l'espérance et la charité (qui est à l'opposé de l'individualisme) sont au contraire mis en avant et particulièrement dans l'un des "hauts" degrés de la FM.

Parlez en au GODF ! :red Vous aurez du succès...
Connaissant bien le GO (même si je n'en suis pas membre) pas de souci. Je sais ne pas être démenti.

Citation :
Si des maçons y ont participé c'est certes exact. et c'est bien de le reconnaître. Ce n'est pas pour autant qu'il faille en attribuer le mérite à la seule maçonnerie (pas plus qu'il faille à toutes forces lui attribuer la Révolution de 89 et ses conséquences sauf p.e la rédaction de la DUDHC dont les principes s'exercent aussi à votre profit).
J'identiie l'idée de l'humaniste (liberté, égalité, fraternité) à la FM, ce qui est certes un raccourci.
En effet ces idéaux sont bien plus anciens qu'on le dit habituellement. Car c'est ainsi que Dieu nous veut.

Mais j'accepte qu'on identifie l'idée de charité (envers Dieu et le prochain, comme vertu théologale), au christianisme.
Si vous voulez mais ces trois vertus théologales sont, elles aussi, bien antérieures au christianisme et à la maçonnerie actuelle. Elles étaient déjà enseignées dans les Collèges druidiques d'Irlande de type pré-chrétiens.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 03 Sep 2007, 21:41

Citation :
Des salafistes algériens l’imposent à leurs épouses
Algérie : la fatwa sur « l’allaitement des grands » fait des adeptes

dimanche 2 septembre 2007 - 20h23, par Chawki Freïha



La fatwa controversée de l’ouléma égyptien Izzat Al-Attiyah, ancien responsable du département d’études du « Hadith » à l’université islamique d’Al-Azhar, relative à « l’allaitement des grands », semble faire des adeptes en Algérie. Le quotidien algérien « Ech-Chorouk » révèle dans son édition du 2 septembre que des salafistes ont menacé de répudier leurs épouses si elles refusaient d’allaiter leurs amis pour pouvoir passer le Ramadan au domicile.

Le cheïkh algérien Shamseddine Bouroubi (Photo) dénonce à travers le quotidien "« Ech-Chorouk »" [http://www.ech-chorouk.com/modules.php?name=News&file=article&sid=10670], l’importation de ces fatwas de l’étranger et leur application en Algérie. Il met en garde contre les effets néfastes de ces pratiques sur la société algérienne et sur sa cohésion. Il lève le voile sur certains comportements anti-islamiques, comme par exemple « des imams qui autorisent les jeunes fiancés de voir « intimement » leur fiancées avant le mariage », ou encore l’exemple, plus grave encore, de ces islamistes qui veulent « appliquer la "fatwa de Izzat Al Attiyah" » [http://www.mediarabe.info/spip.php?article741].

Interrogé par le quotidien « Ech-Chorouk », Bouroubi confirme en effet que « des femmes l’ont appelé en pleurant, le suppliant d’intervenir pour les sauver de cette situation. Les époux exigent qu’elles allaitent des amis conviés à passer le ramadan au domicile familial. Et pour éviter toute relation ambigüe, les époux forcent leur femme à donner le sein aux amis pour nouer une affiliation familiale par le lait, empêchant ainsi toute relation illicite ». Shamseddine Bouroubi affirme que « les salafistes menacent de répudier leurs épouses si elles refusaient d’appliquer la fatwa d’Al-Attiyah ». Il dénonce cette « dérive dangereuse et inquiétante de l’islam dans le pays » et interpelle les oulémas et les prêcheurs pour intervenir et mettre un terme à l’application des fatwas importées. L’imam Bouroubi révèle également qu’« un homme d’affaires algérois, attiré par l’une de ses employées, lui a demandé son conseil quant à la légalité de cette fatwa. Il voulait exploiter la fatwa pour téter son employée ».

Bouroubi va plus loin en affirmant que « des musulmans ont égorgé d’autres musulmans en Algérie, en application de fatwas importées. De même, des mosquées ont été incendiées, des cimetières profanés et des imams assassinats par des fatwas étrangères. Il met en garde contre ces pratiques et contre leurs effets néfastes qui risquent de conduire à une guerre civile ».

Traduction et synthèse de Chawki Freïha

Source : http://mediarabe.info/spip.php?article962

___________________________

Polémique autour d’une fatwa
Islam : un imam suggère que les femmes qui travaillent puissent allaiter leurs collègues de bureau


vendredi 18 mai 2007 - 14h44, par Chawki Freïha

En islam, il est strictement interdit qu’un homme et une femme puissent se retrouver seuls dans un endroit fermé. « Satan » sera systématiquement leur troisième compagnon et une relation illicite peut naître de cette fréquentation.

Pour remédier à cette problématique, notamment dans les entreprises où une femme employée peut partager le même bureau avec un collègue masculin, l’imam Izzat Attiyah, directeur du département des études du Hadith à l’université islamique d’Al-Azhar, la plus haute autorité sunnite en Egypte, a autorisé dans une récente fatwa qu’« une femme puisse allaiter son collègue à cinq reprises afin de nouer avec lui une relation de sein ». Selon le quotidien « Al-Ayyam » édité à Bahreïn, Izzat Attiyah considère que « les liens de lait ainsi établis entre ces deux collègues les empêchera d’avoir des relations sexuelles prohibées et leur mixité dans le bureau ne posera plus de problème. De plus, une fois ce lien est établi, la femme pourra ôter son voile au bureau et montrer ses cheveux, même en présence de son collègue ». Attiyah suggère ainsi que « l’allaitement soit officiellement inscrit et qu’un certificat nominatif soit délivré pour en attester ».

Cependant, l’imam Attiyah ne précise pas dans sa fatwa comment une employée peut allaiter son collègue à cinq reprises, si elle n’a pas d’enfant en âge de téter. Il nous explique pas non plus si les mensurations des candidates à l’embauche feront partie des critères de recrutement, ou si les recruteurs doivent demander l’avis des hommes susceptibles de partager leur bureau avec ces nouvelles recrues !

En tout état de cause, l’imam Attiyah s’est appuyé dans sa fatwa sur un livre publié il y a quelques années par un enseignant de la Charia à l’université islamique d’Al-Azhar, Abdelmehdi Abdelkader Abdelhadi. L’auteur évoque la tradition héritée du temps du Prophète, quand Mahomet avait interdit à Aïcha, son épouse, de rencontrer des hommes étrangers à la famille. Après la mort du Prophète, Aïcha exigeait que « tout homme désirant la rencontrer devait téter ses cousines et ses nièces, avant d’accéder à sa tente ».

La fatwa de Izzat Attiyah soulève une vive polémique, tant dans la sphère religieuse que politique. Plusieurs députés égyptiens menacent de porter l’affaire devant le Parlement afin d’en débattre et d’en interdire l’application. Les oulémas et autres experts en islam reconnaissent quant à eux que « la pratique de “l’allaitement des grands” avait bel et bien existé », et admettent qu’« il s’agit d’un moyen de lutter contre les relations sexuelles prohibées ». Mais ils s’opposent sur l’opportunité de l’appliquer au XXI° siècle.

L’ancien secrétaire général de la commission des études légitimes à l’université Al-Azhar, Sayyed Assaker, estime à cet égard que « le Hadith relatif à Aïcha et à l’allaitement de ses visiteurs par ses cousines et nièces est une réalité qu’il ne faut pas nier ». Mais, ajoute-t-il, « il s’agit d’un cas particulier qu’il ne convient pas de généraliser et d’en faire une loi. Dans la société actuelle, autoriser “l’allaitement des grands” pousse à la déviation », conclut-il, « même si la nourricière et ses filles deviennent interdites au nourri, du fait du lien de lait »...

Traduction et synthèse de Chawki Freïha

Source : http://www.mediarabe.info/spip.php?article741

Lire l'article original : Al Ayam - Bahreïn http://www.alayam.com/ArticleDetail.asp?CategoryId=19&ArticleId=255324

(originellement posté sur LV par Eclairage Idea )

Mais où s'arrêteront-ils ???
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 03 Sep 2007, 22:33

Citation :
Les islamistes donnés en pointe aux législatives marocaines

Par Lamine Ghanmi Reuters - Lundi 3 septembre, 15h50

RABAT (Reuters) - Les craintes d'attentats ne devraient pas dissuader une bonne partie des électeurs marocains d'accorder leurs suffrages aux islamistes "modérés" du Parti pour la justice et le développement (PJD) lors des élections législatives de vendredi.

Le PJD, dont l'interdiction avait été un moment envisagée après les attentats suicide qui avaient fait 45 morts en 2003 à Casablanca, devancera vraisemblablement les 32 autres partis en lice pour le scrutin du 7 septembre.

Sept kamikazes s'inspirant d'Al Qaïda se sont fait sauter en mars et en avril derniers à Casablanca et un autre a tenté de faire exploser un autocar de touristes en août à Meknès.

L'organisation Al Qaïda au Maghreb islamique a annoncé en juillet qu'elle allait multiplier ses coups contre les dirigeants "corrompus" de la région.

Tout nouvel attentat avant les élections donnerait de nouvelles munitions à l'élite laïque marocaine, qui tient le PJD pour "moralement responsable" de ces violences d'inspiration djihadistes.

"Le risque d'attentats terroristes reste très présent, mais je ne crois pas que des attentats en pleine campagne auraient une influence sur l'élection", déclare pourtant Taoufik Bouachrine, expert en sécurité.

"La branche maghrébine d'Al Qaïda et les cellules qui lui sont liées n'ont pas d'ordre du jour politique précis. Ils veulent seulement répandre la peur et miner la confiance dans l'Etat", estime-t-il.

"ROYALISTES ET MODERES"

Les partis traditionnels s'efforcent d'établir un lien indirect entre PJD et terrorisme, en assurant que le premier fournit au second son corpus idéologique.

"Les électeurs devront choisir entre ceux qui veulent pousser le Maroc dans le tunnel noir de l'obscurantisme (...) et ceux qui défendent la démocratie et le progrès", affirme Mohamed el Yazghi, leader de l'Union socialiste des forces populaires (USFP).

La direction du PJD récuse l'accusation. "Nous faisons tous partie du même front contre le terrorisme, que nous soyons socialistes ou islamistes", rétorque Lahcen Daoudi, un des chefs du PJD.

"Ce sont la misère sociale, la pauvreté et le chômage qui poussent les jeunes vers l'extrémisme. Nous, au PJD, nous sommes conscients qu'il faut expliquer aux gens que la violence est inutile", souligne-t-il.

Le PJD, qui dispose de 42 sièges sur 325 dans la Chambre des représentants sortante, fait campagne sur le thème de la lutte contre la corruption et se positionne comme le meilleur rempart contre le terrorisme.

"Je pense que des attentats terroristes bénéficieraient aux islamistes modérés car l'opinion publique les considère comme une alternative à l'islamisme radical", souligné Mohamed Darif, un spécialiste des groupes islamistes au Maghreb.

L'écrivain laïque Saïd Lakhal souligne au contraire que "le PJD est un parti religieux qui n'a pas renoncé à sa culture fondamentaliste et à la confrontation". Avec d'autres, il craint que l'islamisme ne conduise le Maroc sur la voie de la violence expérimentée par l'Algérie dans les années 1990.

Mais un diplomate occidental exclut cette hypothèse, du moins à court terme. "En Algérie, les islamistes cherchaient alors à remplacer l'establishment dominé par les militaires. Ici, les islamistes sont royalistes, plus modérés et réclament simplement de participer au pouvoir."

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20070903/twl-maroc-elections-bd5ae06_1.html

Les islamistes modérés spiderman spiderman spiderman


Dernière édition par le Lun 03 Sep 2007, 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 03 Sep 2007, 22:39

Cher Abnasser

Si vous partez du principe que l’origine des lois est divine alors aucune des lois de la république ne doit être acceptée de bon gré , elles ne le seront que par convenance et on se demande si certains catholiques ne sont pas dans la même situation, ils acceptent les lois par nécessité mais pas par conviction.
Remarquez bien que les lois de la république demandent essentiellement d’être respectées qu’ importe en fait de savoir si elles sont sacrées et d’ où elles proviennent .

Et pourtant on sait d’ où elles proviennent ce qui pour un républicain n’est pas sans importance .Comme toutes les lois elles proviennent de l’esprit humain et non de Dieu .

Les lois de « islam comme les préceptes de bonne conduite catholiques proviennent de l’esprit humain.

Quand on a compris cela et la modernité occidentale l’ a compris alors on peut avoir un esprit critique vis-à-vis des lois et éventuellement militer pour les faire évoluer , ce qui vous est très difficile .
Percevriez- vous qu’une des lois islamique est inadaptée vous ne pourriez la critiquer .Vous êtes conduit à un immobilisme des moeurs et des coutumes et on l’a souvent reproché aux musulmans. On a attribué à ce fixisme éthique une impossibilité à produire de la science tel que l’occident en a produit .

amicalement

polaire
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 03 Sep 2007, 22:45

Polaire a écrit:
Quand on a compris cela et la modernité occidentale l’ a compris alors on peut avoir un esprit critique vis-à-vis des lois et éventuellement militer pour les faire évoluer , ce qui vous est très difficile .
Percevriez- vous qu’une des lois islamique est inadaptée vous ne pourriez la critiquer .Vous êtes conduit à un immobilisme des moeurs et des coutumes et on l’a souvent reproché aux musulmans. On a attribué à ce fixisme éthique une impossibilité à produire de la science tel que l’occident en a produit .

Ce tiraillement, entre Tradition et modernité, a été minutieusement analysé par Anne-Marie Delcambre, dans son bouquin "La schizophrénie de l'islam" Idea

Le monde musulman est bloqué...par ses textes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Bénédicte



Féminin Messages : 615
Inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 03 Sep 2007, 22:53

je recommande aussi: le regard mutilé ou la schizophrénie culturelle , de Daryouch Shayeghan (Iran) trèsintéressant
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 03 Sep 2007, 22:59

Atomic a écrit:
Ces Francsmacs, ils sont forts, ils savent tout sur tout, c'est dommage qu'ils ne s'interressent pas à la mèdecine, ils auraient bien tout découvert pour le bienfait de l'humanité.
Pourquoi pas puisque vous avez la bonté de tout nous attribuer.

Remarquons au passage qu'il y a eut Cagliostro, lui, il aurait guéri beaucoup de gens, demandons à Chiboleth les recettes à Cagliostro, ce serait plus utile que de nous dire comment les druides nommaient un Dieu trinitaire, dont ils ne devaient pas prononcer le nom....
Les Juifs l'appellent Jéhova, Adonaï, Ya, Yéhvé...
Les romains l'appelaient "le grand dieu sans nom".
D'autres "celui qui est"........................


A part ça, et malheureusement sérieusement, j'ai pu lire un article concernant un franc-maçon qui bien sur, savait tout, il pratiquait l'alchimie et s'était fait un elixir de longue vie à base de mercure, comme il avait fait confusion entre le mercure (métal) et le mercure des alchimistes, il buvait tous les matins une petite goutte de cet elixir avec une goutte du mauvais mercure, celui que l'on trouve donc dans les thermomètres. Ce pauvre bougre en est mort !
On connait aussi plusieurs cléricaux qui ont cru avoir découvert la médecine universelle dans leur urine, qui la buvaient en dose de moins en moins diluée et qui en sont morts parce qu'ils prenaient leur corps pour un athanor (et qu'ils n'avaient rien compris à l'alchimie qui est spirituelle autant que matérielle. C'est bien pour ça qu'elle a été condamnée par l'église). Au passage l'un d'eux, moins illuminé que les autres et plus "scientifique" y a (re)découvert le phosphore (découvert par un savant arabe au 12 ou 13ème siècle.


Dernière édition par le Lun 03 Sep 2007, 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 03 Sep 2007, 23:01

Citation :
Grande-Bretagne : 350.000 demandeurs d’asile régularisés à la sauvette

3 09 2007


350.000 demandeurs d’asile vont être “amnistiés” et autorisés à rester en Angleterre.

Cette “amnestie” intervient car les autorités britanniques doivent statuer sur près de 450.000 dossiers perdus dans les méandres de l’administration. Beaucoup de ces demandeurs d’asile, déboutés, auraient du être expulsés il y a des années : ils ne l’ont jamais été. D’autres n’ont tout simplement jamais reçu de réponse.


Les municipalités britanniques ont été prévenues qu’elles allaient devoir prendre en charge tous ces immigrés, qui auront immédiatement droit à des allocations et seraient prioritaires pour l’attribution d’un logement HLM [les ouvriers anglais qui croupissent en attendant un logement depuis 10 ans iront se faire voir].

Sur les 4 ans à venir, cette mesure représente la “régularisation” de près de 315.000 personnes. Elles se voient accordé le droit de vivre et de travailler librement au Royaume Uni, l’accès à l’intégralité des aides sociales et des aides au logement des autres citoyens britanniques. Les contribuables paieront…

La droite a vivement critiqué cette décision en la qualifiant d’ “amnistie à la sauvette”, de mesure irresponsable et dangereuse :


“En plus de faire peser un fardeau accablant sur les autorités locales, cela va saper encore un peu plus la cohésion sociale du pays et encourager encore plus d’immigrés à rentrer en grande-Bretagne. C’est une décision d’une incroyable incompétence “

Sir Andrew Green, président de l’observatoire des migrations, a déclaré :


“Voici une nouvelle illustration du monde merveilleux et absurde des défenseurs des droits de l’homme : si vous enfreignez la loi britannique pendant assez longtemps, non seulement vous n’êtes pas puni, mais vous acquérez des droits. Le gouvernement vient de céder à une revendication basée sur les “droits de l’homme” à des gens qui n’avaient pas le moindre droit d’être présent sur le sol anglais. Ces gens vont maintenant être autorisés à rester ici indéfiniment, aux dépends du contribuable. Des logements vont leur être attribués. Et également le regroupement familial ! Les gens sont écœurés de ce système d”immigration chaotique.”

Andrew Carter, figure de la droite anglaise, a déclaré que c’était “un fardeau que nous ne pouvons pas et que nous de devons pas accepter. Le nombre de logements requis est affolant, et les dégats en termes de cohésion sociale sont épouvantables.” (1) ->
————–
Cette mesure intervient alors qu’un nombre record de britanniques quitte le pays chaque année, parce qu’ils ne supportent plus de vivre en Grande-Bretagne [ particulièrement en raison de la substitution de population ]. (2) ->

PM - A relire sur le même sujet

http://www.bafweb.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 03 Sep 2007, 23:20

cher Laurent
Le blocage par les textes provient de l’attribution à une origine divine (et/ou sacrée ).Il n’y pas contestation possible de l’origine divine . Toute législation qui s’ attribue une origine transcendante , cachée, inviolable, révélée sans doute mais provenant d un monde qui nous surplombe est non critiquable .
C’est la position du religieux en matière de législation.
Ce n’est pas propre à l’islam.

Les législation profanes ( d’origine philosophique agnostique) ne sont pas parfois plus libérales quand à la critique .Si on invoque une origine naturelle , la nature est de la même manière une origine sacrée non contestable . On peut de la même manière invoquer le suffrage universel ,ou le contrat social comme origine absolue non critiquable . Les législateurs quels qu’ils soient semblent très enclins à fonder leur autorité dans l’absolu .

polaire
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 03 Sep 2007, 23:31

polaire a écrit:
cher Laurent
Le blocage par les textes provient de l’attribution à une origine divine (et/ou sacrée ).Il n’y pas contestation possible de l’origine divine . Toute législation qui s’ attribue une origine transcendante , cachée, inviolable, révélée sans doute mais provenant d un monde qui nous surplombe est non critiquable .
C’est la position du religieux en matière de législation.
Ce n’est pas propre à l’islam.

Les législation profanes ( d’origine philosophique agnostique) ne sont pas parfois plus libérales quand à la critique .Si on invoque une origine naturelle , la nature est de la même manière une origine sacrée non contestable . On peut de la même manière invoquer le suffrage universel ,ou le contrat social comme origine absolue non critiquable . Les législateurs quels qu’ils soient semblent très enclins à fonder leur autorité dans l’absolu .

polaire

Dans cette logique on peut faire rentrer la DUDHC placée par ses auteurs "sous les auspices de l'Etre Suprême". Donc d'inspiration divine et de ce fait opposable aux religions.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 00:34

Citation :
Dans cette logique on peut faire rentrer la DUDHC placée par ses auteurs "sous les auspices de l'Etre Suprême". Donc d'inspiration divine et de ce fait opposable aux religions.
_________________
La DUDH moderne n ' a pas été rédigée sous ces auspices là .Une argumentation rationnelle renvoie à la raison laquelle ne devrait pas être comprise comme hors de toutes critiques . Puisqu' il s'agit de l'activité de la critique elle peut et doit s ' appliquer à elle même la critique .
La DUDH ne se présente pas comme non amendable et non critiquable . La considérer ainsi c'est verser dans le dogmatisme religieux .

(la critique au sens kantien je précise )

Pour tout dire la DUDH demande à être comprise dans ses tenants et aboutissants , ses mobiles , ses raisons , sa rationalité , son histoire .Il n'y a pas d'application possible de ce qui se donne quand même comme législatif , sans cette intellignece .
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 01:00

La démocratie et la DUDH sont ils un horizon indépassable?
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 01:05

polaire a écrit:
Citation :
Dans cette logique on peut faire rentrer la DUDHC placée par ses auteurs "sous les auspices de l'Etre Suprême". Donc d'inspiration divine et de ce fait opposable aux religions.
_________________
La DUDH moderne n ' a pas été rédigée sous ces auspices là .Une argumentation rationnelle renvoie à la raison laquelle ne devrait pas être comprise comme hors de toutes critiques . Puisqu' il s'agit de l'activité de la critique elle peut et doit s ' appliquer à elle même la critique .
La DUDH ne se présente pas comme non amendable et non critiquable . La considérer ainsi c'est verser dans le dogmatisme religieux .

(la critique au sens kantien je précise )

Pour tout dire la DUDH demande à être comprise dans ses tenants et aboutissants , ses mobiles , ses raisons , sa rationalité , son histoire .Il n'y a pas d'application possible de ce qui se donne quand même comme législatif , sans cette intellignece .

On parle bien de la même DUDHC, celle issue de la révolution de 89. Pas de celle de 1948 qui a supprimé la référence à l'Etre suprême?
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 06:33

Un super article en rapport avec le sujet :

http://www.alaindebenoist.com/pdf/le_bourgeois.pdf

Je vous conseille vivement de le lire pour que la discution avance.
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 09:22

Three piglets a écrit:
Un super article en rapport avec le sujet :
Je vous conseille vivement de le lire pour que la discution avance.

Et vous en tirez quoi pour faire avancer????
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 12:51

chiboleth a écrit:
Three piglets a écrit:
Un super article en rapport avec le sujet :
Je vous conseille vivement de le lire pour que la discution avance.

Et vous en tirez quoi pour faire avancer????

Que les droits de l'homme sont une escroquerie bourgeoise pour faire avancer le marché.
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 12:53

D'ailleurs, à la lecture de ce texte, j'ai compris pourquoi Dantec dit que le nazisme (et le communisme bien sur) furent l'aboutissement terminale de la pensée bourgeoise et de ses valeurs.
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 13:40

Chiboleth a écrit:
Et vous en tirez quoi pour faire avancer????

Three piglets a écrit:
Que les droits de l'homme sont une escroquerie bourgeoise pour faire avancer le marché.

Three piglets a écrit:
D'ailleurs, à la lecture de ce texte, j'ai compris pourquoi Dantec dit que le nazisme (et le communisme bien sur) furent l'aboutissement terminale de la pensée bourgeoise et de ses valeurs.

D'où l'on peut conclure avec la sagesse populaire que le bon sens est bien la chose la moins bien partagée du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 16:07

Citation :
Danemark : un politicien musulman insulte la Reine

4 09 2007

Au Danemark, un conseiller municipal musulman veut donner des leçons de liberté d’expression aux occidentaux. Il a commencé en publiant un article où il traite la Reine du Danemark de «pute» .

Dans une lettre ouverte à tous les musulmans de la planète, le “politicien” danois Hamid El Mousti explique à ses condisciples la liberté d’expression. Il déclare au sujet de son pays d’adoption :


« Ici, on le droit de dire que la Reine est une pute. Ici, les actrices porno peuvent être élues au Parlement. Au Danemark, les nazis et la pédophilie sont autorisés ». (1) - (2)

On devrait peut-être lui parler d’une certaine Aicha, abusée à 9 ans par un certain “prophète” - PM

NB : Nous sommes contraints de nous fier à la traduction d’un lecteur danois pour le site américain “Gates of Vienna”.

http://www.bafweb.com/

Citation :
Gite des Vosges : la version de Fanny Truchelut

4 09 2007


En aout 2006, la propriétaire d’un gite rural des Vosges refuse de louer son gite à une famille marocaine dont certaines femmes portent le voile. Les femmes voilées portent plainte et l’affaire fait grand bruit dans les médias. (relire notre article)

Ci-dessous, la version complète de l’histoire par la propriétaire du gîte :

Horia Demiati repère notre gîte sur internet. Elle a lu les explications (salle de convivialité, donc rencontre avec d’autres personnes) et vu les photos de notre site (en particulier celle de la salle de bains où il y a une femme en maillot peinte sur le mur).

Elle nous téléphone, nous l’informons que nous ne louons pas ce gîte cet été, nous faisons des travaux d’isolation dedans. Elle insiste, téléphone plusieurs fois, nous cédons en louant le gîte. J’explique de nouveau le fonctionnement de la maison, et je dis toujours aux gens qui appellent cette phrase : ” si vous ne voulez pas côtoyer d’autres personnes, ne venez pas chez nous “. Horia Demiati savait donc exactement où elle venait.

Elle réserve par Internet du vendredi 11 août au mardi 15 août, soit 4 jours. Je lui transmets le bulletin de réservation par mail, elle m’adresse par courrier un chèque d’arrhes reçu le 4 août, que je n’ai pas encaissé. Ils arrivent le vendredi 11 vers 14 h. J’ai fait entrer la famille dans la maison, deux femmes étaient voilées et portaient djellabas. J’ai fait part de mon étonnement du port du voile à la plus jeune qui se trouve être Horia Demiati, j’ai expliqué qu’une autre famille (de Marseille) occupait l’autre gîte, que je ne connaissais pas leur sentiment sur ce sujet et que par égard pour eux, et par égard pour nos enfants et nous car nous sommes laïques, j’ai demandé qu’elles retirent leurs voiles dans toutes les parties communes de la maison.

Elles ont toutes les deux refusé catégoriquement. Horia Demiati me traitant d’intolérante, me disant que je devrais apprendre ce que sont les femmes voilées. Elle a poursuivi en me disant que dans ces conditions, la famille ne pouvait pas rester, elle m’a demandé de rendre les arrhes. Je me suis absentée pour aller chercher le chèque qui se trouvait dans le bureau au 1er étage, mon mari est resté seul avec eux. C’est un homme (35 ans environ) qui a pris la parole en disant à mon mari qu’il utiliserait tous les moyens contre nous, il a ajouté ” je vais latté, je vais latté ” ensuite ils ont parlé en arabe, je suis revenue, j’ai rendu le chèque. Ils sont partis.

Tout ceci a duré moins de 5 minutes, c’était le vendredi 11 août 2006. Horia Demiati a dit au journaliste de l’Est Républicain, qu’elle voulait faire passer des vacances exceptionnelles à ses parents. Pourquoi avoir choisi notre gîte, quelque peu ” mécréant ” au regard de l’islam (photo de la dame en maillot sur le mur), Elle ajoute : ” on ne fait pas ça (le port du voile) par provocation, c’est une question de croyance “. Porte-t-elle le voile partout et en toute circonstance ? Passé l’effet de surprise sur ce déchaînement médiatique, nous avons commencé à avoir quelques soupçons, en particulier que le choix de notre gîte n’était pas un hasard (ex : l’insistance de la famille pour louer, la brièveté de la conversation, le choix du week-end - le 15 août -).

Un élément supplémentaire a renforcé nos soupçons, à savoir :
Le 21 août, un internaute nous transmet un message dont il ressort ceci : ” Horia Demiati est la belle-soeur de Nasser Demiati ” qui est :
• Doctorant en sociologie,
• Chargé de mission à la ville de Grigny,
• Vacataire chargé d’enseignement en sociologie à l’Université d’Evry
• Membre du CESDIP (centre de recherches sociologiques sur le droit des institutions pénales)
• rattaché à l’université de Versailles
• Cofondateur et animateur du groupe CLARIS (agir pour clarifier le débat public sur la sécurité)
• ami intime de FATIMA KOUES, du MRAP
ami intime d’AIDA CHOUK, Présidente du syndicat de la Magistrature


En dehors du CV ci-dessus, il suffit de taper Nasser Demiati sur Google, nous retrouvons ce personnage dans bien d’autres endroits. Signataire de nombreuses pétitions (ex : nous sommes les indigènes de la République ou oui à la laïcité, non aux lois d’exception).

Son nom est associé à divers ” groupes ” ou ” associations “.. Il milite pour le port du voile à l’école. La pétition pour le port du voile à l’école - OUI A LA LAICITE, NON AUX LOIS D’EXCEPTION signée par Nasser Demiati (http://lmsi.net) - que dit-elle :

” La laïcité, telle que la définissent les lois de 1881, 1882 et 1886, est une obligation qui concerne les locaux, les programmes scolaires et le personnel enseignant, et non les élèves. Aux élèves s’imposent des règles comme l’assiduité à tous les cours ou le respect d’autrui, mais il n’est pas légitime de multiplier les exigences pour les jeunes en formation “.

Plus loin : L’exclusion des élèves voilées s’inscrit dans une surenchère punitive,…….venant redoubler toutes les injustices que subissent déjà, dans leurs quartiers, les jeunes des milieux populaires “.

Nous pouvons donc légitimement avec tout cela, nous poser des questions sur les intentions de la famille DEMIATI envers notre famille et envers un sujet de société à part entière qu’est le port du voile. Nous ne sommes cependant adhérents à aucun parti, nous votons à chaque élection. Les 4 enfants ne sont pas baptisés. Nous sommes profondément laïques et attachés aux libertés. Les internautes (avec tous les mails de soutien que nous avons déjà reçu - environ 250) ne sont pas trompés, à travers nous, c’est la République et la laïcité qui avons fait l’objet d’une énième et non dernière provocation. Aussi, continuez à nous soutenir, nous en aurons besoin pour le procès qui aura lieu le 2 octobre 2007.»

(source ->) - PM


http://www.bafweb.com/2007/09/04/gite-des-vosges-la-version-de-fanny-truchelut/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 17:33

chiboleth a écrit:
Chiboleth a écrit:
Et vous en tirez quoi pour faire avancer????

Three piglets a écrit:
Que les droits de l'homme sont une escroquerie bourgeoise pour faire avancer le marché.

Three piglets a écrit:
D'ailleurs, à la lecture de ce texte, j'ai compris pourquoi Dantec dit que le nazisme (et le communisme bien sur) furent l'aboutissement terminale de la pensée bourgeoise et de ses valeurs.

D'où l'on peut conclure avec la sagesse populaire que le bon sens est bien la chose la moins bien partagée du monde.

Vous n'avez pas lu le texte visiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 17:36

Il n'y a pas un seul politique français qui a le courage de faire l'audit des finances sociales de notre pays en considérant d'une part les contributions et d'autres part les dépenses en fonction des origines ethniques qui composent notre société. Bien sur, on se ferait traiter de racistes, à voir qui sont vraiment les racistes, ceux qui vivent de l'effort des autres ?

Car notre effort de travail, est détourné pour financer notre immigration subie, voilà la réalité. Je ne crois pas en une once de sincérité de Sarkozy qui ne fait rien.

Que dire du trafic de Cannabis qui constitue une des ressources des immigrés, avec la complicité de nos politiques et policiers qui font absolument rien contre ces trafics. Le Cannabis est en vente libre dés les collèges, en toute impunité, c'est un scandale.

On nous cache la vérité, y compris les instances religieuses chrétiennes.

Je ne crois pas à nos politique face à ce défi.

La culture chrétienne sera sauvé par la russie blanche de Poutine, et d'un point de vue global, ce sont les chinois et les russes qui toiletteront les muslims, pas nous !

Sojénitsyne était très en vogue dans nos médias dans les années 70, lorsqu'il était dissident su système russe, il l'est moins aujourd'hui, voir censuré, depuis qu'il dénonce la lâchete de nos instances politiques face au fondamentalisme musulman.
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 17:37

De mieux en mieux Laurent.
Ils commencent à persécuter les Francais.
La réponse sera appropriée.
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 17:41

Atomic : concernant le finance, il faut retenir une chose.
C'est la privatisation des bénéfices de l'immigration et la collectivisation des dettes.
En gros, nous autres Francais, payont pour que le patronat fasse des bénéfice.
Il est évident que l'immigration nous coute des dizaines de milliards par an, sans compter le danger civilisationnelle, les meurtres des Fds par les immigrés, bref, la totale.
Nous financons notre perte.
Et tout cela , à cause des élites.
Je réclame une révolution, facon Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 17:51

Three piglets a écrit:
Atomic : concernant le finance, il faut retenir une chose.
C'est la privatisation des bénéfices de l'immigration et la collectivisation des dettes.
En gros, nous autres Francais, payont pour que le patronat fasse des bénéfice.
Il est évident que l'immigration nous coute des dizaines de milliards par an, sans compter le danger civilisationnelle, les meurtres des Fds par les immigrés, bref, la totale.
Nous financons notre perte.
Et tout cela , à cause des élites.
Je réclame une révolution, facon Robespierre.

Je partage votre point de vue. Quand vous parlez élites, on peut penser à nos politiques, nos "intellos", aux médias, au Medef, en règle générale, à tous nos décideurs, y compris aux réseaux d'influence type maçonnique, comme la Grande Loge Nationale Française qui entretient des relations plus que fraternelles avec la Grande Loge du Maroc et d'autres obédiences d'Afrique noir...
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 18:44

Y a t il des burkas et des barbus à Sarcelles?
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 20:43

Three piglets a écrit:
Y a t il des burkas et des barbus à Sarcelles?

Oui, Sarcelles est un endroit ou l'on rencontre déjà beaucoup de barbus et de burkas.
Il y a eut quelques affaires que je n'ai pas suivi de près, mais le cas de gamines de 16 ans en burka fût évoqué par la presse.

Je sais que "j'emmerde" avec mes déclarations qui paraissent un peu à l'emporte pièce, mais il faut dire les choses.

Et ce n'est pas de chez nous que viendra la révolte, encore une fois, les peuples qui sont prets à se défendre, sont ceux qui savent souffrir. Je fais confiance aux russes.

Le problème c'est qu'au passage, on en prendra, nous aussi, plein la gueule. en Juin j'étais à Saint Petersbourg, je causais avec un ami russe qui ironisait sur l'occident européen décadent, il me disait de bien profiter quant il était encore temps des jolies slaves qui venaient se prostituer dans nos rues, un jour viendra que c'est nous qui viendrons ...

D'un point de vue géopolitique, on sent bien que les anciennes lignes de démarcations sont en train de se remettre en place, un peu comme avant. La plupart des experts financiers sont d'accord pour dire que se prépare un nouveau contentieux entre la Chine et les USA, pas uniquement financier, car ce sont les chinois qui financent le train de vie des américains. De l'autre côté, sans revenir au rideau de fer, l'équipe à Poutine reprend ses distances avec l'occident, malgré l'aide dont il a besoin pour exploiter son gaz en sibérie (c'est ma partie).

En tout cas, cet avenir me plaît, j'ai choisi mon camp ! Mais ce dont je suis certain, c'est que les musulmans vont pas dominer la planète comme ils l'imaginent, ils se feront casser la gueule.

Je ne suis pas certain de ce que l'on m'a dit, mais bon, j'en fais part, un conseiller financier dans une banque me disait, que si on subissait une telle invasion, c'était la contrepartie financière du soutien financier des pays du golfe en faveur de l'euro ??
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 21:26

Citation :
Mais on n'a peut-être pas assez remarqué que, dans le système
trifonctionnel des origines, tel que l’a restitué Georges Dumézil, la bourgeoisie
ne correspond strictement à rien.

Voila ce qu' écrit Alain de Benoist .(cité par 3piglets)

Alors qu’il reconnait et déplore que la bourgeoisie, en fait, actuellement correspond à tout .
Je dis alors que c’est le système trifonctionnel de Dumézil qui actuellement ne correspond à rien .
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 22:23

Three piglets a écrit:
De mieux en mieux Laurent.
Ils commencent à persécuter les Francais.
La réponse sera appropriée.

Lors de la dernière campagne électorale française, le responsable de je ne sais plus quel syndicat policier (c'est de mémoire, ca doit être quelque part sur le fil ;))) avait déclaré qu''on" leur avait demandé de TAIRE les vrais chiffres de la criminalité, et surtout leur origine, parce que, si les français savaient la réalité, alors JMLP serait élu d'office au 1er tour...

Atomic : c'est par ce type de témoignage (je parle du vôtre ;)), véritable instantané de la réalité vécue par le peuple sur le terrain, que l'on peut se rendre compte de l'incroyable dichotomie entre le discours officiel, et le réel Idea

Et ces témoignages se multiplient de façon exponentielle, la chape de plomb existante sur le sujet craque de partout, le réel s'impose ENFIN, signe supplémentaire de la gravité de la situation... Idea

Et ca, y a pas bon...parce que ca veut dire que la pression monte de plus en plus dans la marmite...il suffit de lire les commentaires des internautes aux sujets d'actualité rattachés au thème, sur les principaux organes de presse en ligne, pour s'en rendre compte :|

En tout cas, merci pour votre témoignage, crucial par ces temps de censure et de désinformation ;)


Dernière édition par le Mar 04 Sep 2007, 22:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 22:39

Atomic a écrit:
Je ne suis pas certain de ce que l'on m'a dit, mais bon, j'en fais part, un conseiller financier dans une banque me disait, que si on subissait une telle invasion, c'était la contrepartie financière du soutien financier des pays du golfe en faveur de l'euro ??

----------->

Mécréant-LV a écrit:
Un bouquin indispensable (déjà signalé), à lire de toute urgence, afin de bien comprendre comment on en est arrivé là :




Présentation de l'éditeur

EURABIA L'axe Euro-Arabe - Bat Ye'or - Editions Jean-Cyrille Godefroy, 2006, 320 pages, 22 euros


Ce livre décrit la transformation de l’Europe en « Eurabia », une extension culturelle et politique du monde arabo-musulman.


Eurabia est fondamentalement antichrétienne, antioccidentale, antiaméricaine et antisémite. L’institution responsable de cette transformation, et qui continue à propager son message idéologique, est le « Dialogue euro-arabe », souvent déguisé sous le terme « Dialogue euro-Méditerranée », développé par la classe politique et les intellectuels européens et arabes depuis les trente dernières années. Cette association s’est mise en marche dés 1974/1975 à l’instigation de la France, qui a milité pour une politique pro arabe afin de doter l’Europe d’un poids et d’un prestige qui lui permettraient de rivaliser avec l’Amérique. Les Arabes y mirent plusieurs conditions : une politique européenne indépendante de celle de l’Amérique, la reconnaissance par l’Europe d’un État palestinien et le soutien à l’OLP, la souveraineté arabe sur Jérusalem, l’ouverture des frontières à l’immigration.


Bat Ye’or, historienne britannique d’origine égyptienne, francophone, a consacré l’ensemble de son œuvre, plus d’une quinzaine de livres, aux rapports entre l’islam et le monde judeo-chrétien. Au moment où l’on réédite en France un de ses livres importants : « Juifs et chrétiens sous l’Islam », elle pose dans « Eurabia, l’axe euro-arabe » des questions explosives : Et si la tolérance de l’islam n’était qu’un mythe ? Et si l’Europe, par peur du terrorisme, avait déjà renoncé à une partie de ses valeurs pour complaire à ses partenaires arabes ?


Bat Ye’or est mondialement connue. Eurabia, paru au printemps 2005 aux USA, y a fait sensation. Son interview de mars 2005 dans le Point a suscité de fortes réactions.
On peut consulter sur internet :


« Voici un livre provocant et dérangeant. Avec toute l’intensité dramatique d’un maître écrivain, Bat Ye’Or présente une série de documents et de faits qui montrent comment l’Union européenne est ébranlée par l’hostilité islamique aux valeurs essentielles de l’Europe… Le processus de subversion de la liberté de pensée en Europe est clairement analysé. Ce livre … lance aussi un avertissement à l’Europe de ne pas céder aux pressions islamiques, antiaméricaines et anti-israéliennes, qui subvertissent ses vraies valeurs : démocratie, libre pensée humanitaire et contrat social juste. »

Sir Martin Gilbert, biographe de Churchill.

Dispo à la Fnac Idea


Citation :
Le dialogue Euro-Arabe et la naissance d'Eurabia, Bat Ye'or *

Bat Ye'or a rédigé récemment (juillet 2004) une brève synthèse de cette longue étude. Sa lecture est plus qu'utile et nous la recommandons vivement à nos internautes. Voir "Comment l’Europe est devenue "Eurabia". (ci-dessous)

L'étude qui suit est une version légèrement modifiée de celle qui a été publiée dans L'Observatoire du monde juif, Paris, fin 2002. Elle nous est communiquée par le CID (Le Centre d'Information et de Documentation sur la Démocratie au Moyen-Orient). Je ne saurais trop recommander la lecture attentive de ce remarquable document (dont j’ai revu et entièrement corrigé ce qui devait l’être). Certes, il est très long et quelque peu austère, mais c’est une clé de lecture indispensable pour comprendre tant la politique anti-israélienne et anti-américaine de certains Etats européens, que l’islamisation progressive de l’Europe. Ce texte jette une lumière crue sur les sordides manœuvres de l’Europe marchande, initiées en 1973, en direction des Etats arabes, auxquels elle a honteusement vendu son âme en consentant, d’abord tacitement, puis explicitement, à s’aligner sur leur politique irrédentiste et haineuse envers Israël. On sort de cette lecture, déniaisé et – pourquoi le nier ? – fortement déstabilisé et inquiet. (Mais où est-il garanti que la vérité doit obligatoirement être rassurante et gratifiante ?) Chacun(e) tirera les conclusions qui s’imposeront à lui, au sortir de cette analyse. Menahem Macina.

Suite : http://www.upjf.org/detail.do?noArticle=4470&noCat=122&id_key=122&critere=Eurabia&rub=4

Citation :
L’Esprit d’Eurabia

Bat Ye’or*

Permettez-moi tout d’abord une observation préliminaire sur le titre de cette séance: le retour de l’esprit de Munich. Un titre que je trouve optimiste. A Munich en 1938, la France et l’Angleterre exsangues après les pertes humaines de la 1ère Guerre Mondiale, avaient abandonné la Tchécoslovaquie à l’ogre nazi, dans l’espoir d’éviter un autre conflit. L’esprit de Munich se réfère donc à une politique d’Etats ou de populations qui refusent d’affronter une menace et s’efforcent d’obtenir la paix et la sécurité par la conciliation, l’apaisement et les compromis qui ont conduit certains à une collaboration active avec des criminels.

Je dirais pour ma part que nous avons dépassé l’esprit de Munich et je placerai la situation actuelle, non pas dans le contexte de la 2e guerre mondiale mais dans le contexte jihadique actuel. En effet depuis 30 ans la France et l’Europe vivent dans une situation d’auto-défense contre le terrorisme. Cela a commencé avec le terrorisme palestinien puis islamique, sans parler des terrorismes européens locaux, comme les terrorismes basque, allemand, italien des années 80. Il suffit de jeter un coup d’œil sur nos villes, nos aéroports, nos rues, les écoles gardées et même les transports publics pour voir l’impressionnant appareil de sécurité policier et militaire. Et que dire des ambassades, des synagogues… Le fait que les autorités refusent de nommer le mal par son nom ne signifie pas qu’il n’existe pas. En fait nous savons très bien que nous sommes agressés depuis longtemps, il suffit d’ouvrir les yeux et nos autorités le savent mieux que quiconque puisque ce sont elles qui ont ordonné ces mesures de sécurité. Dans son livre La Vie Quotidienne dans l’Europe Médiévale sous Domination Arabe, publié en 1978, Charles-Emmanuel Dufourq le spécialiste de l’Andalousie, décrivait sous le sous-titre « Une grande Peur » les conditions de vie des indigènes non-musulmans dans les campagnes d’Andalousie. (1) Aujourd’hui l’Europe vit dans une grande peur.

Suite : http://www.primo-europe.org/showdocs.php?rub=10.php&numdoc=Do-497990475

Citation :
Comment l'Europe est devenue "Eurabia"

Bat Ye'or

Traduction française : Michael Schneider, pour upjf.org
Original anglais : "How Europe Became Eurabia" www.frontpagemag.com/Articles/ReadArticle.asp?ID=14364

Mardi dernier (20/07/2004 NdT), les 25 nations de l'Union Européenne (UE) ont adopté unanimement la résolution des Nations Unies condamnant la barrière défensive d'Israël (ignorant que cette barrière a été construite pour empêcher les meurtriers du djihad d'entrer en passant par la Judée et la Samarie).

Poltronne, l'Union Européenne, en faillite morale, se conformait ainsi tristement aux directives politiques d'Eurabia, évidentes maintenant depuis une trentaine d’années. En fait, l'Union Européenne s’est lentement métamorphosée pour devenir le bras "chrétien" du monde pan-arabe, distinct du point de vue religieux (à défaut d’identique), mais uni dans ses vues à propos d'Israël et de l'Amérique.

Le Communauté Européenne - puis, plus tard, l'Union Européenne - s’est alignée sur la politique arabe concernant Israël et les Etats-Unis depuis sa déclaration de juin 1977. La rupture de l'alliance occidentale, séparant l'Europe de l'Amérique, et la destruction progressive d'Israël sont les piliers de l'alliance euro-arabe qui a donné naissance à Eurabia. La trace de la formation de cette alliance tactique peut être suivie clairement au moyen d’un document publié il y a 24 ans. Incitée par la crainte de la théocratie chiite de Khomeini en Iran, par le terrorisme arabe international, ainsi que par l'élévation du prix du pétrole, la CEE avait fait une déclaration, à Venise, en 1980.

Suite : http://www.upjf.org/detail.do?noArticle=7797&noCat=145&id_key=145&critere=Eurabia&rub=7

Citation :
La « palestinisation » de l’Europe, par Bat Ye’or

Une interview en anglais du 26 avril de Bat Ye’or, l’auteur d’Eurabia. Elle y analyse la situation actuelle de l’Europe, les dangers que nous courons et les solutions qu’elle entrevoit.

http://frontpagemagazine.com/Articles/ReadArticle.asp?ID=28049

(via BAFWEB Idea )

L'interview, en français :

La « palestinisation » de l’Europe

Un GRAND merci à Pistache pour la traduction !!!

Eurabia: les liens officiels


Association Parlementaire pour la Coopération Euro-Arabe

Euro-med: les accords officiels

Institut européen de la méditerranée

Institut Européen de Recherche sur la Coopération Méditerranéenne...

(via l' Observatoire de l'islamisation Idea)

Le fil Eurabia :

http://docteurangelique.forumactif.com/Discussions-diverses-philosophie-realiste-f2/Eurabia-t4737.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 04 Sep 2007, 23:47

Merci Atomic pour ce témoignage.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Jeu 06 Sep 2007, 15:21

Citation :
Islamisation de l'Allemagne

L'Allemagne a connu un boom inédit d'au moins 4000 conversions à l'islam en 2006, contre un millier l'année précédente qui faisait déjà office de record, a indiqué jeudi l'Institut central des archives de l'islam en Allemagne. Le pays compte désormais au moins 18000 Allemands convertis à l'islam. Mais ce chiffre, trés difficile à évaluer en l'absence de données officielles, pourrait s'élever à 100000, selon Claudia Dantschke, experte en matière d'extremisme, citée par la quotidien Die Welt.

Deux des trois terroristes présumés arrêtés mardi en Allemagne, tous âgés d'une vingtaine d'année, sont des Allemands convertis à l'islam.

Jusqu'en 2001, 250 à 300 personnes se convertissaient chaque année. Environ 80% des convertis étaient auparavant chrétiens, contre 20% sans confession, et 60% sont des femmes.

Le ministre de l'Intérieur de Bavière a plaidé pour que ses conversions à l'islam fassent l'objet d'une surveillance.

Michel Janva

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2007/09/islamisation-de.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Jeu 06 Sep 2007, 22:19

Piqué sur Subversiv :

Citation :
Le ballon tueur.

le 03/09/2007 01:09:01, Aspegic 1000 a écrit :


A Castries dans l'Hérault un gars de 24 ans est mort pour avoir demandé à des djeun's de faire attention avec leur ballon qui venait de heurter le capot de sa voiture.

Je vous laisse savourer l'article de Midi-Libre qui relate ce fait divers, une simple lecture entre les lignes suffit à tout comprendre...

http://www.midilibre.com/actuv2/article.php?num=1188679382

"il y'a toujours une frange de personnes que l'on arrive pas à intégrer"

L'intégration des Islandais et des Biélorusses dans notre pays est décidément un problème insoluble...

Sinon gageons que comme d'hab dans ce genre d'affaire d'éxécution gratuite (presque une par semaine quand-même) la mairie organisera une manif citoyenne pour dire "plus jamais ça". Il y'aura de jolies baderoles avec "Julien on ne t'oubliera jamais" et on aura pris soin d'expurger la manif d'éventuels slogans pro-peine de mort afin d'éviter toute forme de récupération politique.

Voilà, à la mémoire de tous ceux et toutes celles tombés sous les coups des racailles haineuses cette année, pour un regard, un coup d'épaule malencontreux sur un trottoir, une place de parking, une priorité refusée ou une clope.

IN MEMORIAM

http://forum.subversiv.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Jeu 06 Sep 2007, 22:39

J' ai lu l'article .Il n'y est pas question d 'islandais ( ?) ou de bielorusses .Nous serions maintenant menacé par une invasion d 'Islandais .
( je ne cherche nullement à excuser le meurtre non prémedité de ce jeune homme )
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Jeu 06 Sep 2007, 22:43

Laughing Laughing Laughing

mdr !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Ven 07 Sep 2007, 22:37

Citation :
COMMUNIQUÉS

04/09/2007

Une femme juive et ses deux jeunes enfants insultes et agresses au Monoprix de Paris 11eme le 3/9/2007 par une dame decrite de couleur d'origine africaine

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L' ANTISEMITISME
8 Boulevard saint Simon 93700 Drancy

Le President
Sammy GHOZLAN
0609677005

LE 4 SEPTEMBRE 2007

COMMUNIQUE

Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisemitisme denonce et condamne l'agression a caractere antisemite commise contre une femme et ses deux jeunes enfants de confession juive,le 3 septembre 2007 a 16 h par une femme de couleur d'origine africaine,pres du Monoprix de la rue Faubourg du Temple a Paris 11.
Selon Madme Sabrina E...,alors qu'elle se trouvait a la caisse du Monoprix de la rue Fg du Temple a Paris 11,elle meme, sa fille Sabrina 15 ans, et son fils Ichai 11 ans,ont ete sans raison pris a partie par une cliente de couleur,qui les aura identifiees comme juives en raison du costume et de la coiffe que Sabrina E...,religieuse,porte.La dame de couleur s'est mise a les provoquer,les menacer,les insultant,de facon vulgaire:"Filles de Batard,Sales putes...etc" puis quittant le magasin.Le vigile du Monoprix aura recommande aux victimes d'attendre a l'interieur du Monoprix avant de sortir.Mais la dame de couleur,surexcitee les attendant a l'exterieur,s'est jetee sur eux,les traitant de :"sales juifs .je vais vous eclater ...:"'et leur assenant des coups de pieds et de poings.La fillette a ete blessee au visage,sa maman souffre de contusions a l'abdomen.Mme SAbrina E...a tente en vain d'alerter des policiers en patrouille dans la rue.
Conformement a nos recommandations les victimes ont depose plainte,et ont consulte leur medecin qui leur aura ordonne une premiere ITT de 3 jours .
Nous considerons que la dame auteur de ces actes violents et de ces injures antijuives pourrait etre identifiee car probablement cliente connue du Monoprix.
Nous demandons aux services de police charges de l'enquete de tout mettre en oeuvre -enquete de voisinage,visionnage des videos du magasin etc...-pour interpeller cette dame decrite comme de couleur ,mesurant 1m80 vetue d'une mini jupe noire et d'un blouson blanc.
Le BNVCA a decide d'apporter aux victimes choquees et traumatisees un soutien juridique et psychologique.
Cette agression commise de facon violente et ostentatoire,dans l'indifference generale des temoins presents,tend a confirmer que la haine antijuive s'est installee dans notre societe,avec d'autant plus d'acuite et de gravite qu'elle provient d'hommes ou de femmes appartennant a des communautes qui pretendent etre victimes de racisme.

Le BNVCA maintient sa vigilance,et rappelle que les temoins ou victimes peuvent nous signaler tout fait antisemite ,sur notre site en Cliquant" "SOSANTISEMITISME.ORG"
ou en telephonant au 0145088855

Sammy GHOZLAN

http://www.sosantisemitisme.org/communique.asp?ID=94

(via Desinfos Idea )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Ven 07 Sep 2007, 23:12

Chasse au blanc à Gruissan










Source : Uncle - Libertyvox Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Ven 07 Sep 2007, 23:49

Citation :
Deobandi

07 septembre 2007

Selon un rapport de police que cite le Times, plus de 600 des 1.350 mosquées britanniques, et 17 des 26 « séminaires » islamiques sont gérés par le mouvement Deobandi. Selon le Times, le chef de ce mouvement en Grande-Bretagne, Riyadh ul-Haq, a exhorté les musulmans britanniques à ne pas tomber sous « l’influence diabolique » des non-musulmans, à ne pas nouer d’amitié avec eux car cela « tourne en dérision la religion d’Allah », et à « verser le sang » au nom d’Allah.

On signalera que Deobandi (du nom de la ville indienne de Deoband) est l’un des deux grands courants sunnites nés en Inde au milieu du XIXe siècle. Il a été à l’origine des talibans d’Afghanistan. Il est en pleine expansion : les effectifs de ses madrassas au Pakistan ont doublé cette année. Un de ses hauts-lieux est la sinistrement célèbre Mosquée Rouge d’Islamabad.
(Contrairement à ce que dit le Times, il ne s’agit pas d’une « secte », au sens où nous entendons ce mot, qui laisse entendre qu’il s’agirait d’un groupe déviant de l’orthodoxie sunnite. Deobandi se réclame de l’école hanafite, qui est l’une des quatre grandes écoles du droit musulman. Comme le dit si bien le Premier ministre turc, « il n’y a pas d’islam modéré ou immodéré (qui serait celui de “sectes“), l’islam est l’islam, c’est tout. » Et ce que dit Riyadh ul-Haq est conforme au Coran...)

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2007/09/07/deobandi.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 09 Sep 2007, 11:37

Remise en ligne de cet article, magistral autant que visionnaire, de Jean Raspail, plus que jamais d'actualité :

Citation :
La Patrie trahie par la République

Jean Raspail, écrivain et romancier, avait écrit dans Le Figaro du 17 juin 2004 un article intitulé "La patrie trahie par la République". Je l'avais déja publié sur l'ancien blog, mais puisque beaucoup s'interrogent sur nos motivations et nos inquiétudes, ils en trouveront dans ce texte les explications: (note de fdesouche)

J’ai tourné autour de ce thème comme un maître-chien mis en présence d’un colis piégé.

Difficile de l’aborder de front sans qu’il vous explose à la figure. Il y a péril de mort civile. C’est pourtant l’interrogation capitale. J’ai hésité. D’autant plus qu’en 1973, en publiant Le Camp des saints, j’ai déjà à peu près tout dit là-dessus. Je n’ai pas grand-chose à ajouter, sinon que je crois que les carottes sont cuites.

Car je suis persuadé que notre destin de Français est scellé, parce qu’« ils sont chez eux chez moi » (Mitterrand), au sein d’une « Europe dont les racines sont autant musulmanes que chrétiennes » (Chirac), parce que la situation est irréversible jusqu’au basculement définitif des années 2050 qui verra les « Français de souche » se compter seulement la moitié - la plus âgée - de la population du pays, le reste étant composé d’Africains, Maghrébins ou Noirs et d’Asiatiques de toutes provenances issus du réservoir inépuisable du tiers monde, avec forte dominante de l’islam, djihadistes et fondamentalistes compris, cette danse-là ne faisant que commencer.

La France n’est pas seule concernée. Toute l’Europe marche à la mort.

Les avertissements ne manquent pas - rapport de l’ONU (qui s’en réjouit), travaux incontournables de Jean-Claude Chesnais et Jacques Dupâquier, notamment -, mais ils sont systématiquement occultés et l’Ined pousse à la désinformation. Le silence quasi sépulcral des médias, des gouvernements et des institutions communautaires sur le krach démographique de l’Europe des Quinze est l’un des phénomènes les plus sidérants de notre époque. Quand il y a une naissance dans ma famille ou chez mes amis, je ne puis regarder ce bébé de chez nous sans songer à ce qui se prépare pour lui dans l’incurie des « gouvernances » et qu’il lui faudra affronter dans son âge d’homme...

Sans compter que les « Français de souche », matraqués par le tam-tam lancinant des droits de l’homme, de « l’accueil à l’autre », du « partage » cher à nos évêques, etc., encadrés par tout un arsenal répressif de lois dites « antiracistes », conditionnés dès la petite enfance au « métissage » culturel et comportemental, aux impératifs de la « France plurielle » et à toutes les dérives de l’antique charité chrétienne, n’auront plus d’autre ressource que de baisser les bras et de se fondre sans moufter dans le nouveau moule « citoyen » du Français de 2050.

Ne désespérons tout de même pas. Assurément, il subsistera ce qu’on appelle en ethnologie des isolats, de puissantes minorités, peut-être une quinzaine de millions de Français - et pas nécessairement tous de race blanche - qui parleront encore notre langue dans son intégrité à peu près sauvée et s’obstineront à rester imprégnés de notre culture et de notre histoire telles qu’elles nous ont été transmises de génération en génération. Cela ne leur sera pas facile.

Face aux différentes « communautés » qu’on voit se former dès aujourd’hui sur les ruines de l’intégration (ou plutôt sur son inversion progressive : c’est nous qu’on intègre à « l’autre », à présent, et plus le contraire) et qui en 2050 seront définitivement et sans doute institutionnellement installées, il s’agira en quelque sorte - je cherche un terme approprié - d’une communauté de la pérennité française. Celle-ci s’appuiera sur ses familles, sa natalité, son endogamie de survie, ses écoles, ses réseaux parallèles de solidarité, peut-être même ses zones géographiques, ses portions de territoire, ses quartiers, voire ses places de sûreté et, pourquoi pas, sa foi chrétienne, et catholique avec un peu de chance si ce ciment-là tient encore.

Cela ne plaira pas. Le clash surviendra un moment ou l’autre. Quelque chose comme l’élimination des koulaks par des moyens légaux appropriés. Et ensuite ?

Ensuite la France ne sera plus peuplée, toutes origines confondues, que par des bernard-l’ermite qui vivront dans des coquilles abandonnées par les représentants d’une espèce à jamais disparue qui s’appelait l’espèce française et n’annonçait en rien, par on ne sait quelle métamorphose génétique, celle qui dans la seconde moitié de ce siècle se sera affublée de ce nom.

Ce processus est déjà amorcé. Il existe une seconde hypothèse que je ne saurais formuler autrement qu’en privé et qui nécessiterait auparavant que je consultasse mon avocat, c’est que les derniers isolats résistent jusqu’à s’engager dans une sorte de reconquista sans doute différente de l’espagnole mais s’inspirant des mêmes motifs. Il y aurait un roman périlleux à écrire là-dessus. Ce n’est pas moi qui m’en chargerai, j’ai déjà donné. Son auteur n’est probablement pas encore né, mais ce livre verra le jour à point nommé, j’en suis sûr...

Ce que je ne parviens pas à comprendre et qui me plonge dans un abîme de perplexité navrée, c’est pourquoi et comment tant de Français avertis et tant d’hommes politiques français concourent sciemment, méthodiquement, je n’ose dire cyniquement, à l’immolation d’une certaine France (évitons le qualificatif d’éternelle qui révulse les belles consciences) sur l’autel de l’humanisme utopique exacerbé. Je me pose la même question à propos de toutes ces associations omniprésentes de droits à ceci, de droits à cela, et toutes ces ligues, ces sociétés de pensée, ces officines subventionnées, ces réseaux de manipulateurs infiltrés dans tous les rouages de l’État (éducation, magistrature, partis politiques, syndicats, etc.), ces pétitionnaires innombrables, ces médias correctement consensuels et tous ces « intelligents » qui jour après jour et impunément inoculent leur substance anesthésiante dans l’organisme encore sain de la nation française.

Même si je peux, à la limite, les créditer d’une part de sincérité, il m’arrive d’avoir de la peine à admettre que ce sont mes compatriotes. Je sens poindre le mot renégat, mais il y a une autre explication : ils confondent la France avec la République. Les « valeurs républicaines » se déclinent à l’infini, on le sait jusqu’à la satiété, mais sans jamais de référence à la France. Or la France est d’abord une patrie charnelle. En revanche, la République, qui n’est qu’une forme de gouvernement, est synonyme pour eux d’idéologie, idéologie avec un grand « I », l’idéologie majeure. Il me semble, en quelque sorte, qu’ils trahissent la première pour la seconde.

Parmi le flot de références que j’accumule en épais dossiers à l’appui de ce bilan, en voici une qui sous des dehors bon enfant éclaire bien l’étendue des dégâts. Elle est extraite d’un discours de Laurent Fabius au congrès socialiste de Dijon, le 17 mai 2003 : « Quand la Marianne de nos mairies prendra le beau visage d’une jeune Française issue de l’immigration, ce jour-là la France aura franchi un pas en faisant vivre pleinement les valeurs de la République... »



Puisque nous en sommes aux citations, en voici deux, pour conclure :

« Aucun nombre de bombes atomiques ne pourra endiguer le raz de marée constitué par les millions d’êtres humains qui partiront un jour de la partie méridionale et pauvre du monde, pour faire irruption dans les espaces relativement ouverts du riche hémisphère septentrional, en quête de survie. »
(Président Boumediene, mars 1974.)

Et celle-là, tirée du XXe chant de l’Apocalypse :
« Le temps des mille ans s’achève. Voilà que sortent les nations qui sont aux quatre coins de la terre et qui égalent en nombre le sable de la mer. Elles partiront en expédition sur la surface de la terre, elles investiront le camp des saints et la ville bien-aimée. »


Jean Raspail


Précision importante, rappelée dans ce commentaire :


Citation :
Très grand texte - à la hauteur de ce très grand écrivain.

Pour la petite histoire, cet article a fait l'objet de poursuites de l'abominable Licra pour incitation à la haine raciale. Suite à une erreur de procédure de la part du plaignant, l'officine « antiraciste » a été déboutée et Jean Raspail relaxé par une décision de la 17ème chambre correctionnelle de Paris le 28 octobre 2005.


http://www.fdesouche.com/index.php?2006/05/24/193-la-patrie-trahie-par-la-republique
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 09 Sep 2007, 12:12

Citation :
Un rabbin poignardé à Francfort

AP - Dimanche 9 septembre, 02h47

FRANCFORT - Un rabbin a été poignardé dans une rue de Francfort vendredi soir, a fait savoir la police allemande samedi, précisant que cette agression semblait être un acte sans préméditation. spiderman

La victime, âgée de 42 ans, a été opérée vendredi soir et le pronostic vital ne paraissait pas engagé, a précisé la police.

Le rabbin marchait avec deux autres personnes lorsque son assaillant, un homme qui pourrait être d'origine arabe, accompagné de deux femmes, s'est adressé à la victime dans une langue qui ressemblait à l'arabe, selon la police.

Le rabbin n'a pas compris ce que lui disait l'agresseur, qui a ensuite menacé, en allemand, de le tuer, avant de lui porter un coup de couteau au ventre. L'assaillant et les deux femmes qui l'accompagnaient ont pris la fuite dans des directions différentes.

Selon la police, rien n'indiquait qu'il s'agisse d'un acte prémédité. :colere: AP

http://fr.news.yahoo.com/ap/20070909/twl-allemagne-rabbin-agression-0ef7422_1.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 09 Sep 2007, 14:23

Citation :
N’ayons pas peur de revenir sur les accords de Schengen

par Denis Vignolles pour Le Figaro 06 septembre 2007

L'auteur de l'article Denis Vignolles est Haut fonctionnaire


Selon l’ONU, la population mondiale, qui comptait 2,5 milliards d’individus en 1950, puis 6,4 aujourd’hui, atteindra 9,1 milliards en 2050. Les pays en développement contribueront quasi exclusivement à cette explosion démographique. Il y aura environ 5,2 milliards d’Asiatiques (contre 3,8 actuellement) 1,8 milliard d’Africains (851 millions aujourd’hui) et 1,2 milliard d’Américains. Seule l’Europe pourrait connaître un déclin en raison principalement de l’évolution négative des pays de l’Est. Les dirigeants du monde entier devraient s’attacher à apporter des réponses concrètes à cette évolution, sous peine d’assister demain à un immense chaos.

La population indienne augmente plus en une semaine que celle de l’Union Européenne en un an. Celles du Burkina, du Niger, de la Somalie, de l’Ouganda ou encore du Yémen devraient quadrupler d’ici à 2050. Comment nourrir de telles populations, qui connaissent déjà la famine aujourd’hui ? Même si l’Inde et la Chine connaissent des taux de croissance exceptionnels, si leurs niveaux de vie moyens s’améliorent, ces deux nations continents ne pourront résoudre seules leur problème démographique. Quand à l’Afrique, elle n’est pas en mesure d’endiguer la misère et l’exode. Dans ces conditions, les États-Unis et l’Europe doivent s’attendre à voir grossir les flux migratoires qu’ils connaissent depuis deux ou trois décennies. Le cas de l’Europe, et donc de la France, est critique. Confrontés à un chômage endémique, nos pays ne pourront pas longtemps absorber chaque année plusieurs centaines de milliers de migrants, légaux ou illégaux, sans faire imploser, socialement et budgétairement, le système. D’autant qu’avec la délocalisation de son tissu industriel et depuis peu de ses services informatiques et de gestion, l’Europe perd chaque année des centaines de milliers d’emplois. Ce furent d’abord les emplois les moins qualifiés. Ce sont aujourd’hui des métiers à haute technicité qui sont externalisés vers l’Asie ou l’Europe de l’Est. Selon l’OFCE, la France aurait perdu 650.000 emplois délocalisés en vingt ans et la direction de la prévision du ministère des Finances évalue à 800.000 les emplois menacés à court ou moyen terme. Après les grands groupes et les PME les plus importantes, les petites entreprises se lancent dans les délocalisations. Le discours sur la salutaire spécialisation dans l’économie de l’immatériel pour les pays de la « vieille Europe » n’a donc aucun sens.

Avec plus de trois millions de chômeurs réels, la France, pas plus que les autres pays européens, ne peut accueillir ces migrants, dont la majorité n’ont aucune qualification et qui viennent peser sur les politiques salariales et sociales de notre pays. Ces nouveaux demandeurs d’emploi favorisent le développement du dumping social et d’une activité souterraine qui menace l’économie entière. Sans parler du problème récurrent du logement de ces populations. Dans ces conditions, affirmer que les pays européens ont besoin d’une immigration de main-d'œuvre est un non-sens, car ce sont justement les travailleurs les moins qualifiés qui paient le prix fort des délocalisations et du chômage, et qui sont concurrencés par les migrants légaux ou illégaux.

Affirmer par ailleurs que l’on a besoin de cette immigration pour assurer l’équilibre des régimes de retraite est une autre mystification. Car le coût des politiques sociales d’intégration dépassera de très loin les hypothétiques rentrées de cotisations. Enfin faut-il rappeler que les élargissements successifs de l’Union européenne ont accru considérablement l’arrivée de travailleurs d’Europe de l’Est. Ainsi, plus de 300.000 Polonais ont gagné le Royaume-Uni en dix-huit mois. Cela va s’amplifier avec l’arrivée de Roumains et de Bulgares. De toute évidence, ces questions relèvent d’une politique européenne commune. Les décisions prises par un État membre ont des répercussions sur l’ensemble des partenaires de l’UE. Lorsqu’en 2005, l’Espagne a régularisé 700.000 étrangers, et l’Italie 635.000 en 2003, c’est l’ensemble des pays de l’Union qui sont désormais susceptibles de les accueillir. Or, aujourd’hui, dans ce domaine, l’Europe est défaillante. Elle n’a aucun pouvoir en matière de gestion des flux migratoires et les besoins démographiques et économiques des pays membres sont très différents. Comment concilier les politiques de pays aussi diversement concernés par ce problème que la France ou l’Espagne d’un côté, et la Pologne ou la Roumanie de l’autre? Nous touchons là aux limites du modèle européen qui privilégie la règle de l’unanimité au détriment de l’intérêt général.

Pour autant, l’Europe reste le levier essentiel d’une politique d’immigration. Entre les discours volontaristes de Nicolas Sarkozy qui n’ont encore aucun effet tangible et l’incompréhensible candeur de la gauche toujours prompte à régulariser des sans-papiers, il est temps d’agir. Le nouveau gouvernement vient certes de proposer des mesures visant à combiner des conditions d’entrée plus restrictives et un énième plan de développement avec l’Afrique. C’est insuffisant. Il faut aller plus loin, revoir totalement les accords de Schengen en les fondant sur un principe de responsabilité et d’interdépendance des pays signataires, alliant une politique rigoureuse d’accueil des migrants, y compris intra-européens, des moyens de surveillance enfin adaptés et une politique de co-développement vraiment efficace avec les pays d’origine. Cela passe par une prise de conscience de l’urgence du péril économique et humain qui menace la stabilité de notre société et, le cas échéant, par une remise en question du fonctionnement actuel des institutions européennes.

http://www.objectif-info.fr/nayons-pas-peur-de-revenir-sur-les-accords-de-schengen.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 11 Sep 2007, 22:46

Voici les MP3 de la semaine sur RocKIK.com

André Dufour du 5 septembre 2007

http://www.libertyvox.com/files/RocKIK_AndreDufour_070905.mp3


Louis Ripault suivi de Myriam Mathieu du 4 septembre 2007
Au sujet des violences conjugales, violences sur enfants, harcèlement moral, séparations, gardes d’enfants, acharnement judiciaire...


http://www.libertyvox.com/files/RocKIK_LouisRipault_070904.mp3

http://www.libertyvox.com/files/RocKIK_MyriamMathieu_070904.mp3

Retrouvez désormais Wake Up du lundi au vendredi de 12h00 à 16h00 (06h00 à 10h00 au Québec) sur le http://www.rockik.com
L’écoute est à présent simplifiée par la mise en place d’un lecteur intégré !

Bonne écoute !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 11 Sep 2007, 23:19

Citation :
Cours d’Islam accéléré pour [l’Occident]

par Daniel Pipes

New York Sun, 11 septembre 2007

VO: http://www.danielpipes.org/article/4910

Comment va la guerre «contre le terrorisme»? On pourrait trouver réjouissante l’absence d’opération terroriste réussie de grande envergure contre des Occidentaux depuis les attentats à la bombe de Londres, en juillet 2005. Mais la morosité domine. Par exemple lors d’un récent sondage réalisé par le magazine Foreign Policy auprès de 108 experts américains (dont moi-même), seuls 6% des spécialistes estimèrent que «les États-Unis sont en train de gagner la guerre contre la terreur», contre une écrasante majorité de 84%.

Ce négativisme reflète une double réalité: l’islamisme progresse partout (hors d’Iran), alors que le monde civilisé reste empêtré dans de profondes erreurs – il se fait des reproches pour la haine des Musulmans, il sous-estime et il apaise son ennemi. Plusieurs tendances se font jour:

Des gouvernements négocient avec des organisations islamistes terroristes comme le Hezbollah et le Hamas.
Des institutions de premier plan (les médias, les universités, etc.) acceptent des islamistes non violents parmi les éléments de la solution.
La gauche fait cause commune avec l’islamisme contre leurs opposants capitalistes/judéo-chrétiens.
Mais il y a aussi de bonnes nouvelles, notamment l’approfondissement des connaissances et la propagation de la prise de conscience, par un nombre croissant d’Occidentaux, surtout à droite, de la nature de la guerre et de l’ennemi. Les Américains lisent des livres, regardent des documentaires, suivent l’évolution de l’actualité et s’impliquent activement.

Ainsi, l’expression «guerre contre la terreur», largement acceptée il y a six ans, est maintenant généralement considérée comme obsolète, car elle confond une tactique avec un ennemi (néanmoins, elle reste d’usage faute d’un consensus sur son remplacement).

Et aucun officier supérieur américain ne dirait plus rien aujourd’hui qui ressemble à l’analyse émise par Colin Powell au lendemain du 11 septembre 2001, selon laquelle les attentats terroristes «ne doivent pas être considérés comme l’œuvre des Arabes ou des Musulmans; ce sont des actes de terroristes».

Au lieu de réfuter ces sornettes, les conservateurs débattent d’une question encore pratiquement inexistante avant le 11 septembre et qui mérite une attention particulière en raison de ses implications politiques. Certains considèrent que le monde musulman traverse une crise temporaire et cherchent des moyens de l’aider à moderniser sa religion, afin que les Musulmans puissent s’épanouir. D’autres veulent voir l’Islam comme un culte mortifère irrécupérable et cherchent à interdire l’Islam et à se séparer des Musulmans.

D’une manière plus générale, le débat public constant et intense sur l’Islam a permis aux citoyens d’être beaucoup mieux informés. Avant le 11 septembre, peu d’Américains connaissaient des termes tels que djihad et fatwa, sans parler d’ijtihad, de dhimmitude ou de burqa. Plus rares encore étaient ceux qui pouvaient discuter des versets abrogés du coran ou émettre une opinion sur la nature islamique des crimes d’«honneur». Aujourd’hui, ces thèmes sont abordés avec maîtrise par des blogueurs, des animateurs de tables rondes et même des responsables de la police.

Le mois dernier, par exemple, le New York Police Department (NYPD) publia un rapport impressionnant, intitulé «Radicalization in the West: The Homegrown Threat (Radicalisation en Occident: la menace intérieure), montrant que le terrorisme trouve ses origines dans la pensée d’intellectuels islamiques. D’où vient le processus de radicalisation selon le NYPD? «L’idéologie djihadiste ou salafiste-djihadiste est le moteur qui motive» de jeunes Musulmans nés occidentaux à s’adonner au terrorisme contre leur propre pays.

Il y a six ans, un rapport de police n’aurait pas contenu une telle affirmation et surtout n’aurait pas fait usage de termes tels que «l’idéologie salafiste-djihadiste». Il vaut la peine de relever que le NYPD admet lui-même qu’il a eu besoin de temps pour atteindre ce niveau de sophistication: «Alors qu’auparavant nous aurions situé l’élément initial de la menace au point où un terroriste ou un groupe terroriste aurait projeté un attentat, nous portons maintenant notre attention plus en aval de ce point», au début du processus de radicalisation.

En dépit de ces nombreux progrès, les commentateurs libéraux en restent à des déclarations inexactes aux termes desquelles «tous les Américains» seraient affligés d’une «énorme et profonde ignorance de l’Islam» (pour citer le mot tout récent du rabbin Eric H. Yoffie, le président de l’Union for Reform Judaism, s’exprimant de surcroît lors d’une convention islamiste).

L’issue de la «guerre contre le terrorisme», à mon avis, dépendra moins de nouvelles percées en avionique ou de réussites des services de renseignement que du degré de compréhension de la nature de leur ennemi que pourront atteindre les populations civilisées et de leur capacité à s’unir contre lui. Il faut pour cela que les libéraux se souviennent, comme le dit Salim Mansur au Canada, que «la démocratie libérale n’est pas une idéologie moins armée que l’idéologie islamiste». Que nous réserve l’avenir – plutôt le «United We Stand» de 2001 ou plutôt les profondes divisions actuelles?

La réponse à cette question pourrait se révéler décisive. L’histoire me donne des raisons d’être optimiste, car jusqu’à présent les démocraties occidentales se sont toujours imposées. Pour qu’il en soit ainsi une fois de plus, les préparatifs devront inclure l’étude de l’Islam et des Musulmans.

http://www.ajm.ch/wordpress/?p=810

Note : encore et toujours MERCI à AJM (membre du forum, je le rappelle ;)), pour le boulot extraordinaire qu'il fait Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 12 Sep 2007, 15:21

lol c'est reparti avec l'éternel "pas d'amalgâââme" Mr. Green

Allez dire vous-même aux islamologues et autres orientalistes (qui lisent le texte original, en arabe) qu'ils se trompent, Maxime Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 12 Sep 2007, 15:59

On ne cherche à entraîner personne dans rien du tout, on se contente de vous avertir du danger, et d'essayer tant bien que mal de vous ouvrir les yeux, rien d'autre Idea

Après, c'est votre problème, pas le nôtre.

Mais vous ne pourrez pas dire après que vous ne saviez pas Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 12 Sep 2007, 19:38

Citation :
on se contente de vous avertir du danger,

Notre problème c'est qu' on ne voit sans doute pas très bien le danger .Ce qu on voit très exactement c'est l'avertissement

Donc effectivement on ne pourra pas dire qu'on a pas vu l' avertisssement .
Revenir en haut Aller en bas
 
débat autour de l'islam/islamisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des musulmans veulent corriger l'islam
» Pourquoi y a t'il tant de messages anti-Islam sur l'Arche de Marie?
» L'ATHEISME, LE JUDAISME, LE CHRISTIANISME ET L'ISLAM
» groupe de rap "section d'assault" le meilleur de l'islam en musique
» Allan KARDEC et les religions: Le christianisme, l'islam, le bouddhisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: