DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Islam et esclavage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 18:32

C'est évidemment tout à fait exact. Avant d'accuser les autres de barbarie, il faudrait... Tiens, ça ne vous fait pas penser à une histoire de paille et de poutre?
Revenir en haut Aller en bas
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 18:38

Purs mensonges : la plus grande révolte d'esclaves de l'Histoire a eu lieu en islam tant leur condition était insupportable.

http://cdlm.revues.org/document.html?id=48
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 18:44

Zeus a écrit:
Purs mensonges : la plus grande révolte d'esclaves de l'Histoire a eu lieu en islam tant leur condition était insupportable.


Ah zut alors, et les spartakistes ? Encore un mensonge des communistes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 18:44

................


Dernière édition par le Jeu 30 Aoû 2007, 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 18:45

Une poignée de guerriers professionnels.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 18:46

Abdnasser n'est qu'un menteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 18:47

Il défend son bout de gras.
Le pire étant que les FDP des indigénes de la république, grand défenseur de l'Islam, se font passer pour des victimes de l'esclavage.
Ca va mal se terminer cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 18:48

Code:
la troisième révolte des Zandj qui est la plus connue, car elle secoua très fortement pendant quinze ans (entre 869 et 883) le bas Irak et le Khûzistân,


Et quelle a été l’issue de cette troisième révolte des Zandj ?

Et depuis le IXe siècle, comment la situation a-t-elle évolué ?

Tu as des indications là-dessus, Zeus, au lieu de traiter les gens de menteurs ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 18:52

Au XIXème, les Européens ont conquis l'Afrique et aboli l'esclavage.

Après leur indépendance, les musulmans l'ont rétabli partout où ils le pouvaient. Voir la Mauritanie et les états du Golfe.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 18:54

Et une question à Luc et à lagaillette, les grands défenseurs des opprimés : ils sont ou les descendants des esclavages africains au MO?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 18:55

..............


Dernière édition par le Jeu 30 Aoû 2007, 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 18:57

......................


Dernière édition par le Jeu 30 Aoû 2007, 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 18:58

...........


Dernière édition par le Jeu 30 Aoû 2007, 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 18:59

Comme d'habitude, personne ne répond aux questions qui dérangent....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 19:00

..............


Dernière édition par le Jeu 30 Aoû 2007, 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 19:01

Ou sont les descendants des esclavages ?
C'est simple pourtant comme question.
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 19:04

Three piglets a écrit:
Ou sont les descendants des esclavages ?
C'est simple pourtant comme question.

Ben non, c'est pas simple. L'esclavage n'a jamais eu de descendant. Les esclaves, oui, et les esclavagistes aussi. De qui voulez-vous parler? Si vous voulez qu'on réponde à vos questions, posez-les clairement, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 19:06

Aux Usa, les noirs sont les descendants des esclavages, au brésil aussi , aux antilles également.
Il n'y a pas de noirs au MO, ou sont donc les descendants des esclaves?
Si il n'y en a, pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 19:33

L'esclavage, c'est le statut. L'individu, c'est l'esclave ou l'esclavagiste.

Si les descendants d'esclaves sont moins visibles en islam qu'aux USA, c'est qu'il y a eu moins de mélanges raciaux aux USA qu'en islam.

Et puis les troupeaux serviles étaient masculins tandis que les femmes étaient envoyées dans les harems.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Brice



Masculin Messages : 504
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 19:44

En fait il faut être franc, si l'esclavage à toujours exister et également en Islam, il n'a jamais eu la porté industrielle de la traite des noirs par les européens. (d'ou la remarque de Three piglets).

Cependant attention!!!! La plupart des esclaves noirs déportés aux Amériques ont été vendue par des esclavagistes africains (qu'ils soient musulmans ou non d'ailleur).

Précisons donc que si l'islam n'est une pas une religion escalavagiste mais cela n'a pas empéché les musulmans de s'adonner à ces vices!

Aujourd'hui les musulmans veullent répondre à l'islamophobie par le mensonge d'une religion angélique qui n'aurait jamais rien eu à se reprocher.

Les musulmans intolérant et convertissant de force? Jamais voyons (attention cynisme).

Les musulmans esclavagiste? jamais car c'est interdit par leur religion.... Bien sur on y croit fort, si nous nous n'avions que respecté notre religion nous n'aurions pas commis toute ces atrocités (inutile de les citer).

Enfin monsieur abdnasser, avec tout le respect que je vous doit, et si vous ne deviez retenir que cette phrase, si vous voulez arreter l'islamophobie arreter de faire du proselytisme sur les forums chrétiens (entre autre) je renvoie pour cela sur votre poste sur la réfutation de la trinité (surement copié collé du site prosélite """ aimer jesus """ - site qui soit dit en passant utilise comme argument un évangile soit disant apocryphe nommé évangile de Barnabé connu par beaucoup comme un faux musulman.

Paix et qu'allah vous guide.[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 20:03

Brice a écrit:
En fait il faut être franc, si l'esclavage à toujours exister et également en Islam, il n'a jamais eu la porté industrielle de la traite des noirs par les européens. (d'ou la remarque de Three piglets).
C'est complètement faux : les flottes arabes ont commercé avec la côte est de l'Afrique depuis le début de l'islam (plus les razzias en Méditérannée) tandis que la traite européenne commence au XVIème siècle.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 20:13

C'est sans aucun doute les Musulmans qui ont étés les premiers esclavagistes, sur le champ géographique arabe (et en Méditérannée) dans un premier temps. Et il est fort probable que ce soient eux qui aient exporté et facilité celle belle pratique sur le continent africain : comment croyez-vous que les hommes Africains se soient laissés prendre et emmener dans des 'centres de triage' sans opposer de résistance farouche, lorsque la capture d'hommes (et de femmes et d'enfants) a commencé à prendre de l'ampleur ? car il faut douter qu'ils fussent des poltrons.
Les historiens se demandent si la présence possible de l'Islam, et du joug qu'il aurait pu faire peser sur les communautés africaines, n'a pas aidé à cette pratique.
Les "Occidentaux" ne venant qu'exploiter (avec l'organisation qui est le trait principal de leur société) une opportunité de s'enrichir.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 21:21

Je n'ai jamais vu autant de contre-vérité, dans un sujet.

Cher Abnasser, ce qui est interdit, c'est l'esclavage d'un musulman.

Mais l'esclavage des non-musulmans est une pratique encouragée par la chariah.

Jusqu'au XIX° siècle, des razzias partaient d'Algérie vers l'Europe pour faire des esclaves chrétiens, jusqu'à ce que la prise de la smala d'Abd el Kader mette un terme à ces pratiques.


Citation :

http://www.contrelislam.org/islam/coran/esclacoran.htm

Les lignes qui suivent ont été choisies (parmi bien d' autres du même accabit), afin de montrer comment Mahomet (P.S.L.), et par voie de conséquence, Allah, s' accommode fort bien de l' esclavage, qui semble être une condition normale en Islam. La porte de sortie étant la conversion forcée à la loi d' Allah, et en toute logique la mort en cas de reniement secondaire. On trouvera toujours un verset isolé à nous opposer, mais le Coran est contradictoire (!) dans ces versets, comme en conviennent eux-mêmes les plus chauds partisans de cette religion tolérante et féministe, en texte et en actes. Néanmoins, les successeurs de l' Apôtre ont bien vu le parti qu'ils pouvaient tirer, en ajoutant hadith sur hadith en faveur de libérations-conversions, au risque même de contredire l' esprit des versets coraniques.

Nécessité fait Loi, Mahomet (P.S.L.) a plus d'une fois bénéficié de révélations divines bien propices...










CORAN

Citation :

S.2 V.221. Et n'épousez pas les femmes associatrices § tant qu'elles n'auront pas la foi, et certes, une esclave croyante vaut mieux qu'une associatrice, même si elle vous enchante. Et ne donnez pas d'épouses aux associateurs tant qu'ils n'auront pas la foi, et certes, un esclave croyant vaut mieux qu'un associateur même s'il vous enchante. Car ceux-là [les associateurs] invitent au Feu; tandis qu'Allah invite, de part Sa Grâce, au Paradis et au pardon. Et Il expose aux gens Ses enseignements
afin qu'ils se souviennent !
Citation :
S.4 V.3. Et si vous craignez de n'être pas justes envers les orphelins, ...Il est permis d'épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n'être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d'injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille).
S V.36. Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le collègue et le voyageur, et les esclaves en votre possession, car Allah n'aime pas, en vérité, le présomptueux, l'arrogant


Citation :
S.8 V.51. Cela (le châtiment), pour ce que vos mains ont accompli.» Et Allah n'est point injuste envers les esclaves.


S.58 V.3. Ceux qui comparent leurs femmes au dos de leurs mères, puis reviennent sur ce qu'ils ont dit, doivent affranchir un esclave avant d'avoir aucun contact [conjugal] avec leur femme. C'est ce dont on vous exhorte. Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.


Citation :
S.24 V31. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants (délicieux N.D.L.R.), ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès
Citation :
S.24 V.33. Et que ceux qui n'ont pas de quoi se marier, cherchent à rester chastes jusqu'à ce qu'Allah les enrichisse par Sa grâce. Ceux de vos esclaves qui cherchent un contrat d'affranchissement, concluez ce contrat avec eux si vous reconnaissez du bien en eux; et donnez-leur des biens d'Allah qu'Il vous a accordés. Et dans votre recherche des profits passagers de la vie présente, ne contraignez pas vos femmes esclaves à la prostitution, si elles veulent rester chastes . Si on les y contraint, Allah leur accorde après qu'elles aient été contraintes, Son pardon et Sa miséricorde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 21:52

.................


Dernière édition par le Jeu 30 Aoû 2007, 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 21:57

Si tu étais un bon musulman, tu justifierais l'esclavage au nom de Coran.

Mais de fait, tu reconnais que les valeurs de l'Occident moderne sont supérieures à celle du Coran.

D'où le désir de prouver que le Coran contient ces valeurs.

Que la paix soit sur Ataturk, Nasser, et Reza Palhavi....
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 22:00

Citation :
as tu lu le passage en gras comme dit dans le texte plus haut que tu n'as meme pas du faire l'effort de comprendre, si un esclave demande a racheté sa liberté celle ci ne peut lui etre refusé.

S'il est croyant.

Autrement dit: esclavage ou conversion...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 22:10

...................


Dernière édition par le Jeu 30 Aoû 2007, 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 22:27

Cher Abnasser, si cela peut vous rassurer, le christianisme non plus, dans ses Ecritures, n'a pas l'audace de demander l'interdiction de l'esclavage. Il faut dire qu'il naît dans l'empire romain.

saint Paul, dans la lettre à Philémon, recueille un esclave en fuite et demande à son maître de se montrer plus juste avec lui. Il ne lui demande pas d'e le libérer.

Savez vous qui se fit le plus grand et efficace ennemi du statut civil d'esclave ? Ce n'est ni le christianisme, ni l'islam. Embarassed
C'est l'humanisme des Lumières (pas à son début au XIX° siècle), mais dans sa maturité au XIX° siècle.

C'est cet humanisme qui, par de dures guerres (guerre de cessession et guerres coloniales) a banni l'esclavage des nations chrétiennes (USA) et musulmanes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 22:30

.............


Dernière édition par le Jeu 30 Aoû 2007, 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 22:33

Tu t'étais inutilement énervé. Or ce qui compte, c'est le CONTENU de nos échanges.

Sur cette question de l'esclavage, nos deux religions ont en effet historiquement beaucoup à se faire pardonner.

Ce sont effectivement des crimes contre l'humanité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 22:34

.............


Dernière édition par le Jeu 30 Aoû 2007, 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Brice



Masculin Messages : 504
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 22:39

NOn je ne suis pas d'accord avec vous, tout les peuples de l'antiquité pratiqué l'esclavage pas seulement les romains mais aussi les grecs, les babyloniens enfin bref tous!!!

Pour ce qui est de la traite des noirs, la plupart des esclaves provenait des conflits ethniques intra africain. Les arabes n'ont surement étés que des intermédiaires parmi tant d'autre de ce commerce. Un esclave à l'époque été une denré comme le sucre ou les épices.
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 22:49

Punaise, ma question n'a donc de réponse.
Je vais vous la donner puisque celle de Zeux est fausse : il n'y a pas de descendant d'esclaves en terre d'Islam , non pas à cause d'un metissage qui n'a pas eu lieu, mais parce que les hommes étaient systématiquement castrés.
Voilà pour la condition des esclaves en musulmanie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 22:54

.................
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Jeu 30 Aoû 2007, 23:45

Zeus a écrit:
Au XIXème, les Européens ont conquis l'Afrique et aboli l'esclavage.

Après leur indépendance, les musulmans l'ont rétabli partout où ils le pouvaient. Voir la Mauritanie et les états du Golfe.

Pour ceux qui l'ont vu, "Envoyé spécial" avait diffusé un reportage édifiant sur l'esclavage actuellement pratiqué en terre d'islam : "les petites mains de Dubaï" Idea

De plus, il est bon de signaler/rappeler que l'une des principales causes de la présence française au Maghreb a été de mettre fin aux raids esclavagistes (les fameux "barbaresques") musulmans...qui avaient cours sur toute la côte méditerranéenne...

Je n'invente rien, c'est aisément vérifiable par tout un chacun Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Ven 31 Aoû 2007, 07:46

Brice a écrit:
NOn je ne suis pas d'accord avec vous, tout les peuples de l'antiquité pratiqué l'esclavage pas seulement les romains mais aussi les grecs, les babyloniens enfin bref tous!!!

Pour ce qui est de la traite des noirs, la plupart des esclaves provenait des conflits ethniques intra africain. Les arabes n'ont surement étés que des intermédiaires parmi tant d'autre de ce commerce. Un esclave à l'époque été une denré comme le sucre ou les épices.

Nul ne peut le nier. On pensait que seule l'Egypte antique échappait à cela: on se rend compte que c'est beaucoup plus complexe...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Brice



Masculin Messages : 504
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Ven 31 Aoû 2007, 08:05

Mon petit cochon :-), je suis d'accord avec toi mais les blanches reduite en esclavage dans les harem (je pense par exemple aux franque pendant les croisades), on certainement eu de la descendance.
De plus vous semblez ignorait que par exemple certain magrébain sont très blanc. et certain egyptiens ou marocain très noir. Donc pas de metissage dites-vous?
Il n'y a pas de pureté de la race arabe, d'ailleur les arabes en islam sont une minorité.
Revenir en haut Aller en bas
Brice



Masculin Messages : 504
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Ven 31 Aoû 2007, 08:08

Arnaud Dumouch a écrit:
Tu t'étais inutilement énervé. Or ce qui compte, c'est le CONTENU de nos échanges.

Sur cette question de l'esclavage, nos deux religions ont en effet historiquement beaucoup à se faire pardonner.

Ce sont effectivement des crimes contre l'humanité.

La plupart du temps ce n'est pas la religion qui est en cause mais les interets économiques.

Il n'y a pas d'incitation à l'esclavage dans la bible mais Marc demande à l'esclave de respecter sont maitre et au maitre de bien traiter son esclave.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Ven 31 Aoû 2007, 08:11

C'est vrai. Les chrétiens mettront encore 18 siècles, pour tirer les conséquence de l'Evangile sur ce point:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jehova



Messages : 243
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Ven 31 Aoû 2007, 08:49

Juste une précision concernant l'esclavagisme en Islam, j'avais une discussion avec un proche sur ce sujet et elle me disait que même le Prophete Mohammed était l'esclave d'Allah.
Je n'ai pas de précisions supplémentaires, mais se pourrait-il que l'esclavagisme ait eu plusieurs significations tant dans la Bible que dans le Coran ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Ven 31 Aoû 2007, 08:52

L'esclavage là est volontaire.

Mais les esclaves perpétuellement pris par des rezzous musulmans n'étaient pas volontaires.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Dim 05 Oct 2008, 11:06

REINFORMEZ-VOUS !!!

La traite arabo-musulmane des noirs



Suite : http://www.bivouac-id.com/2008/10/02/exclusif-bivouac-id-la-traite-arabo-musulmane-des-noirs-une-video-sous-titree/


Les esclaves oubliés de l’histoire



http://webresistant.over-blog.com/article-22680512.html

Tidiane N'Diaye - Traite négrière



------------>

La traite musulmane -- au-delà de l'horreur




Ce livre de Tidiane N'Diaye est l'une des choses les plus fortes et les plus douloureuses qui soient à lire:

Sous l'avancée arabe, (...) des millions d'Africains furent razziés, massacrés ou capturés, castrés et déportés vers le monde arabo-musulman. Cela dans des conditions inhumaines, par caravanes à travers le Sahara ou par mer, à partir des comptoirs à chair humaine de l'Afrique orientale.

Telle était en réalité la première entreprise de la majorité des Arabes qui islamisaient les peuples africains, en se faisant passer pour des piliers de la foi et les modèles des croyants. Ils allaient souvent de contrées en contrées, le Coran d'une main, le couteau à eunuque de l'autre, menant hypocritement une «vie de prière», ne prononçant pas une parole sans invoquer Allah et les hadiths de son Prophète.


Et l'auteur nous livre (presque) tous les détails. Les tactiques employées inspirées du djihad (attaques surprises en pleine nuit, suivies du massacre des vieux) puis enseignées aux partisans, le cynisme, la zizanie, les justifications racistes bestiales, les motivations mercantiles, la légalisation et la sanctification de la traite, l'effondrement des civilisations africaines, le dépeuplement systématique de régions entières, grandes comme des pays européens, et les cortèges d'esclaves, le long de routes marquées de part et d'autre par les squelettes blanchis et les dépouilles plus récentes, mutilées, de leurs prédécesseurs tombés en chemin, les castrations systématiques, souvent totales (75% de mortalité, mais une valeur multipliée sur le marché), les avortements et assassinats réguliers des enfants des esclaves sexuelles, l'épouvantable «normalisation» de ces processus, des siècles durant:

Stanley constata que dans certaines régions d'Afrique, après leur passage [des négriers arabo-musulmans], il ne subsistait guère plus de 1% de la population. Dans le Tanganyika, les images des horreurs de la traite étaient visibles partout. Nachtigal, qui ne connaissait pas encore la région, voulut s'avancer jusqu'au bord du lac. Mais, à la vue des nombreux cadavres semés le long du sentier, à moitié dévorés par les hyènes ou les oiseaux de proie, il recula d'épouvante.

Il demanda à un Arabe pourquoi les cadavres étaient si nombreux aux environs d'Oujiji et pourquoi on les laissait aussi près de la ville, au risque d'une infection générale. L'Arabe lui répondit sur un ton tout naturel, comme s'il se fût agi de la chose la plus simple du monde: «Autrefois, nous étions habitués à jeter en cet endroit les cadavres de nos esclaves morts et chaque nuit les hyènes venaient les emporter: mais, cette année, le nombre des morts a été si considérable que ces animaux ne suffisent plus à les dévorer. Ils se sont dégoûtés de la chair humaine.»


Et les chiffres, les comparaisons, les estimations. Les dates, les décisions. Quelques dessins et photographies. La reconnaissance de la lutte contre l'esclavage par divers mouvements civiques, religieux et politiques de l'Occident, mais aussi les tergiversations des acteurs des grandes puissances après que tout cela ait été révélé et officiellement condamné. Les veuleries, les complicités. Mais surtout: la totale absence de repentir, de quelconque regret, des Musulmans ou des Arabes actuels:

Il serait grand temps que la génocidaire traite négrière arabo-musulmane soit examinée et versée au débat, au même titre que la ponction transatlantique. Car, bien qu'il n'existe pas de degrés dans l'horreur ni de monopole de la cruauté, on peut soutenir, sans risque de se tromper, que le commerce négrier arabo-musulman et les jihâd (...) provoqués par ses impitoyables prédateurs pour se procurer des captifs furent pour l'Afrique noire bien plus dévastateurs que la traite transatlantique. Et ce, encore sous nos yeux aujourd'hui (janvier 2008), avec son lot de massacres, avec son génocide à ciel ouvert.

L'auteur décrit les différents types d'esclavage. Celui des Africains entre eux (qu'il assimile à un servage), celui des Arabes, puis celui des Occidentaux. Il passe en revue les grands événements, les capitulations et les actes de résistance (contre Saladin, par exemple, qui finit par écraser les révoltés noirs), fait le portrait des acteurs marquants, de criminels abjects, et de héros, et héroïnes, de la tragédie. Il dessine les routes de l'esclavage, en explique les motivations, les impératifs, les sources et les utilisations; il cite les témoins.

Son approche de l'Islam est très équilibrée. Il veut croire que le Coran permet des interprétations humanistes, digne d'une religion normale; il cite des hadiths utilisables dans ce sens, conteste la validité d'interprétations racistes des textes, mentionne des Musulmans qui ont combattu l'esclavage, et prend la peine, à plusieurs reprises, d'affirmer que les motivations religieuses des négriers servaient de paravent à des intentions purement criminelles. Mais il relève tout de même que

L'esclavage étant validé et institutionnalisé par l'Islam, il eût été impie chez les Arabes de le remettre en cause. «L'esclavage en terre d'Islam reste un sujet à la fois obscur et hypersensible, dont la seule mention est souvent ressentie comme le signe d'intentions hostiles», notait ainsi l'historien Bernard Lewis.
(...)
Ces Arabes commettaient les pires crimes en Afrique, mais pensaient qu'ils n'en restaient pas moins fidèles aux principes de l'Islam, qui autorisent l'esclavage. Leurs actions étaient favorisées par les moeurs et encouragées par des traditions religieuses qui, à leurs yeux, étaient plus fortes que toutes les lois de la terre. Ils n'avaient donc à cacher leurs crimes qu'aux croiseurs européens, puisque leurs gouvernements les approuvaient entièrement.


Et on ne peut pas manquer d'être troublé, même si l'ouvrage ne le signale pas, par le parallélisme entre le phénomène religieux islamique et ce que l'auteur nomme l'«extinction ethnique programmée» menée par des Musulmans en Afrique.

À lire absolument. Je recommande d'en acheter plusieurs exemplaires pour les bibliothèques de vos écoles.



http://leblogdrzz.over-blog.com/article-20249691.html


je confirme, pour l'avoir également lu, le bouquin de Tidiane N'Diaye est une véritable BOMBE, à lire de toute urgence !!!

LUI, au moins, ne sera pas accusé de "racisme" et autre joyeusetés Rolling Eyes

Merci, Mr N'Diaye, d'avoir rétabli la VERITE HISTORIQUE !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Mer 08 Oct 2008, 14:40

bonjour,

c'est tout bête, Jésus donne la réponse " si Le Fils vous libére alors vous serez réellement Libre !" et ont lui répond " nous ne somme esclave de personne !"
Sa réponse " qui comment le péché est esclave du péché !"

donc comme on fait ce que l'on a subit ou subit encore en soi, les hommes ont dans leur nuit naturelle fait a d'autre homme ce que la vie de péché leur faisait vivre eux même, donc ils ont fait de leurs fréres (plus doux) des esclaves.

si une personne aujourd'hui accepte l'esclavage elle ne fait qu'annoncer son propre esclavage intérieur.

de ce point de vu ela foi Islamique qui ne prêche aucune libération réalisé aujourd'hui, est donc très propice a conserver l'esclavage, le lot de la femme chez eux en est un parfait exemple !

les Chrétiens ont mis vraiment beaucoup de temps (enfin certains) a appliquer ce que disait l'évangile " tu ne fera pas a autrui ce que u ne voudrais que l'on te fit a toi même," et aussi " vous êtes tous frères vous n'avez qu'un seul Père !"

entre connaître les mots de l'écriture et accepter qu'ils prennent chair en notre Coeur y plus plus qu'un lien a casser y a une chaine que des hommes ont du porter des centaines d'années !

qui peut dire Au Père "ABBA" puis ensuite plonger so frére dans l'esclavage ou sa soeur dans la prostitution, ou détruire la terre en se fichant des générations futur , ou faire des milliards d'esclaves économique ?

ils sont nombreux le sbons croyant chrétiens et Musulman ou indouiste ect ect a pratiquer l'inverse de ce qu'ils disent être vrai.

jésus ne regardera pas nos religions , mais nos cœurs et là on ne jouera pas les fins , un Oui est Oui un Non est Non

et pour celui qui ne répond qu'en pointillé, Jésus a posé une question a une assemblée et comme ersonne ne répondait car la réponse signifié ou Oui ou Non et disait alors je suis pour Jésus ou pour la synagogue , Jésus a posé sur eux un regard de colère parce qu'IL savait qu'ils comprenaient tous, mais fuyez la Vérité ;

iy a des silence qui en disent plus long que des paroles ; c'est pour cela que Jésus nous demande de dire ou Oui ou Non sinon on rester aau pied de la porte du Ciel quand IL la refermera et on aura qu'a s'en prendre qu'a nous !
Revenir en haut Aller en bas
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Dim 17 Juil 2016, 14:38

De Mahomet à DAESH : quatorze siècles d’esclavage sexuel dans l’islam

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Dim 17 Juil 2016, 15:22

«Il n’y a pas besoin de Daech pour être jihadiste et passer à l’acte»

Au volant de ce camion, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un homme de 31 ans, a tué 84 personnes sur la Promenade des Anglais à Nice le 14 juillet 2016

Au volant de ce camion, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un homme de 31 ans, a tué 84 personnes sur la Promenade des Anglais à Nice le 14 juillet 2016


Propos recueillis par Antoine Menusier

Installée à Nice, l’une des villes françaises les plus touchées par le phénomène du djihad, psychologue au contact de familles de djihadistes, Amélie Boukhobza décrit une situation, sur place, « catastrophique ».

Docteure en psychopathologie clinique, Amélie Boukhobza est codirectrice de l’association Entre’Autres, basée à Nice, dans les Alpes-Maritimes, département français le plus touché par les départs de djihadistes en Syrie et en Irak. Elle et les membres de son association travaillent en coopération avec les pouvoirs publics sur le phénomène djihadiste. De manière très concrète : en rencontrant des familles musulmanes dont un ou plusieurs membres ont versé dans le djihadisme, en parlant à ceux-là-mêmes qui adhèrent à cette idéologie violente. Au lendemain de l’attentat au camion qui a causé, jeudi soir 14 juillet, jour de la fête nationale française, 84 morts à Nice, Amélie Boukhobza dresse un constat dramatique de l’emprise djihadiste sur certains esprits.

Pour l’heure non revendiqué, l’attentat aurait pour auteur un Tunisien de 31 ans domicilié à Nice, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, abattu jeudi par la police qui a ainsi mis un terme à la course meurtrière du camion. Il était en possession d'une carte de séjour, selon la presse qui relate les avancées de l’enquête. L'individu était connu des forces de police, pour des faits de droit commun, et notamment pour violence conjugale, non pour des faits de radicalisation ou de djihadisme. Il n'était pas fiché « S » par les services de renseignement. Ses voisins le présentent comme un homme « solitaire » et « silencieux ».

L’acte qui lui est imputé ressemble à l’un des modes d’action préconisés par l’Etat islamique, comme le relève sur son compte Twitter le journaliste de Radio France Internationale et spécialiste du djihadisme David Thomson : l'attaque de Nice intervient alors qu'un djihadiste français a appelé, jeudi, ses partisans à ne plus rejoindre la Syrie ou l'Irak pour privilégier des attaques dans l'Hexagone, écrit sur son site le quotidien Le Figaro, qui reprend cette information : « Déchire ton billet pour la Turquie, le firdaws (paradis) est devant toi, tu manipules deux/trois voyous, tu trouves une arme dans n'importe quel quartier », dit ce djihadiste français dans une vidéo.

Nous ne savons pas encore qui est exactement l’auteur présumé de l’attentat, s’il a des liens ou non avec l’Etat islamique (EI). Mais nous savons que Daech, l’acronyme arabe de l’EI, incite ses partisans, en France notamment, et ce depuis 2014, à commettre des attentats, sans passage préalable par la Syrie ou l’Irak. Le meurtre d’un couple de policiers, en juin à Magnanville, dans les Yvelines, commis par un individu habitant la commune voisine de Mantes-la-Jolie et s’étant réclamé de l’Etat islamique, entre visiblement dans cette logique. A-t-on ignoré la menace de personnes pouvant agir « près de chez elles », sans s’être auparavant rendues au Moyen-Orient ou dans d’autres parties du monde tenus par des djihadistes armés ?

Il y a eu une grosse erreur médiatique et gouvernementale après les attentats de novembre 2015 à Paris. Cette erreur a été de croire que tout tournait autour des départs d’individus vers la Syrie ou l’Irak. On a voulu empêcher ces départs et on a eu raison de vouloir les empêcher, mais cela étant, on est passé à côté d’un phénomène encore plus inquiétant. Cela fait des mois et des mois que notre association notamment, Entr’Autres, alerte sur le fait qu’il n’y a pas besoin de partir en Syrie, qu’il n’y a pas besoin de Daech en tant que tel pour être djihadiste et pour passer à l’acte. Pas besoin de partir pour avoir un mental de djihadiste.

Qui avez-vous alerté ?

Tous les ministères concernés et les acteurs de terrain auxquels nous délivrons des formations pour appréhender le phénomène djihadiste. Précisons tout de suite que Daech ne résume pas à lui seul la galaxie djihadiste, qu’il y a des sous-ensembles, d’autres groupes : al-Qaïda, le Hezbollah chiite, Boko Haram, Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), etc.

Que fait Entr’Autres, votre association, concrètement ?

Dans un passé récent, nous avons contribué à ce que certains individus soient empêchés de s’envoler vers l’Etat islamique alors qu’ils étaient en partance à l’aéroport de Nice. Nous suivons des individus radicalisés ou en voie de radicalisation, présents sur le territoire français et qui n’ont pas l’intention de partir. Nous coopérons aussi avec différents tribunaux de grande instance, pour des expertises, pour essayer d’amoindrir le degré de djihadisation chez certaines personnes. Mais passé un certain seuil, c’est foutu. On ne peut pas faire machine arrière. On peut atténuer la djihadisation, quand on constate que les personnes en question sont dans un entre-deux, sont encore à des stades pas trop compliqués et avancés.

Quelle place occupent Nice et le département des Alpes-Maritimes dans la réalité djihadiste en France ?

On est le département numéro 1 en termes de départs, environ un dixième du total qui se serait de 2000. Nous avons eu non seulement Omar Omsen, de son vrai nom Omar Diaby, le djihadiste niçois qui a fait partir avec lui une trentaine de jeunes en Syrie, mais ensuite, il y a eu de nombreux autres départs sans rapport avec ce recruteur. Sur le terrain, sans même parler des départs, la situation est catastrophique.

Quelle est la nature de l’emprise djihadiste ?

Ça commence très jeune, on a les petits frères qui ont en fond d’écran des téléphones portables la photo de leur grand frère partis faire le djihad, et qui les idéalisent. Il y a les copains des quartiers. Il y a une idéologie qui se diffuse à vitesse grand V dans les esprits. En soubassement, il est en train de se passer des choses incroyables et dramatiques en termes de rupture sociale. Dans l’éducation nationale des profs de musique, des profs de dessin ne peuvent plus faire cours, des profs de sciences naturelles non plus parce que la théorie de l’évolution de Darwin est réfutée. Les profs d’histoire sont contredits lorsqu’ils abordent l’histoire des religions parce que des élèves soutiennent que l’islam est la première religion dans la chronologie des monothéismes. Des sorties scolaires deviennent difficiles parce que sur le parcours des élèves il y a une statue et qu’on n’a pas le droit de voir la statue, donc les élèves se font excuser. Ils ne doivent pas être « corrompus », car c’est quand même cela, les propos tenus par ceux qui veulent tenir les enfants à l’écart de ces enseignements.  C’est ça, le quotidien, à Nice notamment, j’ai pu m’en rendre compte, mais c’est ça partout ailleurs en France. L’éducation nationale a constaté une déscolarisation exponentielle en 2015.

De quel ordre de grandeur ?

Je ne connais pas le chiffre précisément mais il est réel.

La responsabilité de l’entourage, celle des parents en premier lieu, est-elle engagée ?

L’idéologie salafiste, autrement dit le rigorisme, le littéralisme, est déjà présente dans certaines familles, il y a de l’ambiguïté. Je le vois dans celles que je peux suivre : il y a chez elles de l’ambivalence, les positions ne sont pas claires.

Vous rencontrez les familles ?

Nous suivons l’ensemble des familles dont les enfants sont actuellement sur place en Syrie ou en Irak, ou décédés pour certains ou en voie de radicalisation. A Nice et dans le reste de la France, les préfectures font sans cesse appel à nous, ça ne cesse d’augmenter.

L’Etat islamique perd pourtant du terrain au Moyen-Orient.

Bien sûr que l’Etat islamique recule énormément sur le terrain et va reculer encore. Il n’empêche que l’idéologie djihadiste reste présente. Daech est le problème actuel, mais il y aura autre chose, c’est évident. Les djihadistes n’ont pas besoin de l’existence de l’Etat islamique pour agir.

Parvenez-vous à travailler, à dialoguer avec les familles dont l’un ou plusieurs membres ont versé dans l’idéologie djihadiste ?

Oui, avec certaines familles, mais pas avec d’autres. On arrive à avancer sur des choses, au moins par rapport à leur propre positionnement sur la question djihadiste. Parfois, c’est plus compliqué. Avec les individus eux-mêmes, les djihadistes en puissance, c’est très difficile. Pour les moins idéologisés d’entre eux, on arrive à avoir des résultats. Ceux-ci, nous ne les appelons pas des radicalisés, nous préférons à leur propos employer l’expression de tentations daechiennes. Ce qu’on voit sur le terrain, c’est que parmi ces tentations daechiennes, il n’y a pas que des djihadistes. Des tas de départs, de filles surtout, ne concernent pas le djihadisme en tant que tel. On nous raconte que les filles se radicalisent sur internet ou je ne sais pas quelle bêtise de ce genre, mais ce n’est pas de la radicalisation. Elles sont parties, les premières années du moins, à partir de 2012-2013, pour des motifs humanitaires, mais, dans leur mental, il n’y avait rien de djihadiste.

Comment se passent vos entretiens avec les individus les plus convaincus par l’univers du djihad ?

On parle avec eux à bâtons rompus. On ne peut pas faire marche arrière et les faire reculer, car ils ont une idéologie bien ancrée et avec laquelle ils sont très au clair. On discute cependant, chacun a son idéologie. Ils savent qu’on connaît les textes dont ils s’inspirent. Je connais moi-même le Coran, ses versets, j’ai étudié cette matière. Les échanges avec eux peuvent être passionnants. Contrairement à ce qu’on dit parfois, ce ne sont pas des abrutis, il y a parmi eux des gens très intelligents.

Nous avons tendance à les décrire comme de purs idiots parce que nous craignons pour la paix civile, alors que le discours idéologique est plus construit qu’on ne le pense. Est-ce cela ?

Oui, tout à fait.

Y a-t-il un lien entre l’idéologie salafiste et l’idéologie djihadiste (celle du passage à l’action violente) ?

Bien sûr qu’il y a des liens, des gradations entre les deux idéologies, des mouvements de bascule de l’une vers l’autre. Prenons l’exemple de l’alcool : on peut respecter la religion de façon ultra-littéraliste et rigoriste en ne buvant pas d’alcool et s’en tenir à une position individuelle sur ce point ; on peut aller un peu plus loin, en ne s’asseyant pas à une table où il y a de l’alcool ; on peut aller encore un cran plus loin en refusant de parler à des gens qui boivent de l’alcool parce que ce sont des mécréants ; et plus loin encore en disant qu’il faut éliminer les buveurs d’alcool. On bascule alors du salafisme dans le takfirisme, à partir de quoi, on bascule dans le passage à l’acte djihadiste en attaquant des personnes ou populations désignées comme mécréantes.

Comme ce jeune homme qui, à Nice pendant le dernier Ramadan, est allé frapper une serveuse dans un bar, supposément musulmane, parce qu’elle servait de l’alcool à des clients.

C’est exactement cela. Voilà à quel genre de situation nous sommes confrontés au quotidien.

Que va-t-il se passer maintenant sur un plan sécuritaire, selon vous ?

On va en empêcher certains de passer à l’acte, mais d’autres échapperont aux mailles du filet. Il y a plus de 650 dossiers étudiés dans la cellule préfectorale des Alpes-Maritimes dédiée à la lutte contre le terrorisme. A côté il y a tous ceux qu’on ne voit pas et qu’on découvre au fur et à mesure.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
Galaxi



Féminin Messages : 142
Inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Mar 19 Juil 2016, 11:04

Three piglets a écrit:
Aux Usa, les noirs sont les descendants des esclavages, au brésil aussi , aux antilles également.
Il n'y a pas de noirs au MO, ou sont donc les descendants des esclaves?
Si il n'y en a, pourquoi?

C'est vrai ce que vous dites, pas de descendants d'esclaves noirs au MO ... si vous vous étiez renseigné, vous sauriez que les arabes qui réduisaient les noirs en esclavage les castraient systématiquement justement pour éviter que les esclaves ne se mélangent à leur race "pure et supérieure" comme ils l'ont toujours cru et le croient toujours !


edit : je vois que quelqu'un a répondu à la question ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Mar 19 Juil 2016, 21:41

Je ne sais pas si ce lien avait déjà aussi été donné.



Cela mérité d'être diffusé largement en Afrique et de par le monde.
L'europe a déjà fait son méa culpa. On attend toujours pour les monde Arabe. Et on risque d'attendre longtemps connaissant l'humilité et la culture de ce genre de pays.
Revenir en haut Aller en bas
Galaxi



Féminin Messages : 142
Inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Mar 19 Juil 2016, 21:45

Comment faire un mea culpa quand on continue à pratiquer l'esclavagisme encore aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Dim 07 Aoû 2016, 13:33

Mauritanie : condamné à mort pour apostasie, le blogueur Ould Mkheitir se défend en appel

Le procès en appel de Ould Mkheitir devrait s'ouvrir jeudi prochain. En première instance, fin 2014, ce blogueur mauritanien avait été condamné pour apostasie. Une décision inédite dans le pays, qui avait suscité une grande incompréhension.
À lire aussi
Mauritanie : drôle d'ambiance au pays d'Ould Abdelaziz

Mohamed Cheikh Ould Mohamed, dit Ould Mkheitir, 31 ans, sera jugé en appel le 21 avril, a affirmé une source judiciaire sous couvert d’anonymat, jointe par l’AFP à Nouadhibou (nord-ouest), le 19 avril 2015.

Détenu depuis le 2 janvier 2014, le blogueur mauritanien avait été condamné pour apostasie à la peine de mort par la Cour criminelle de Nouadhibou, le 24 décembre 2014, avant de faire appel deux jours plus tard. À l’époque, cette décision inédite en Mauritanie avait suscité de vives critiques et surtout beaucoup d’incompréhension.

Condamné pour blasphème

Ould Mkheitir avait été poursuivi pour un écrit considéré comme blasphématoire dans lequel il accusait la société de son pays de perpétuer un « ordre social inique hérité » de l’époque du Prophète.

La Cour avait invoqué l’article 306 (alinéa 4) du code pénal mauritanien qui stipule que « toute personne coupable d’aspostasie (« zendagha ») sera, à moins qu’elle ne se repente au préalable, punie de mort ».

Une première condamnation en contradiction avec le Coran

Lors de son procès, l’accusé avait expliqué qu’il n’avait pas l’intention de critiquer le prophète Mahomet, mais de défendre une composante de la société mauritanienne « mal considérée et maltraitée », la caste inférieure des forgerons (« maalemines »), dont il est lui-même issu. Bien qu’il ait présenté ses excuses, son repentir n’a pas été retenu en sa faveur, contrairement à ce que prévoit le Coran.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Islam et esclavage   Dim 07 Aoû 2016, 14:26

Les musulmans, c'est plus de 200 millions de morts; dont 80 millions d'hindous, 17 millions d'africains sub-sahariens, sans compter les chrétiens et les juifs, voire d'autres confessions...

J'ai un document de 80 pages, concernant les meurtres commis par cette race de "untermensch", que hélas, je ne peux pas poster. Trop longue...
Revenir en haut Aller en bas
 
Islam et esclavage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Chretiens Martyrs de l'Islam
» Pourquoi l’Islam fait peur ?
» MARIE ET L'ISLAM
» l'unicité de dieu en islam
» à abdnasser: absurdité de l'islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: