DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sarkozy ou la politique du sentiment...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Sarkozy ou la politique du sentiment...   Mer 29 Aoû 2007, 15:07

Chers amis,

J'ouvre ce sujet car je suis quelque peu inquiet de la façon dont notre cher président dirige notre cher pays (pour ceux qui sont Français).

Le fait est que, jusqu'ici, toutes les actions du président semble organiser pour ne poursuivre qu'un seul objectif: occuper le petit écran. Ainsi, dés qu'un fait divers apparaît à la télé, on est presque assuré d'avoir le lendemain ou deux jours plus tard un ministre si ce n'est le président lui-même se déplacer ou proposer quelque chose.
Cela me fait peur car, avoir pour boussole un 20h distilant des informations complètement incohérentes, parfois tronquées, me semble dangereux pour maintenir un cap...
J'ai peur que le Président n'est trop bien compris notre époque contemporaine et ne fasse dans la sensiblerie de bas étage pour contenter (et même pas satisfaire) le peuple. Nicola est un excellent communiquant, le meilleur je crois qu'on ait eu jusqu'ici. En revanche, sur le fond il me semble très fragile car il n'y a aucun objectif clair.
On a presque l'impression qu'il ouvre son journal pour décider de son emploi du temps de la journée...

Il me semble impossible de construire quelque chose de solide là-dessus, beaucoup de vent, un très beau feu d'artifice mais tout cela disparaît bien vite en fumée et la réalité ne change pas...

Avez-vous le même point de vue?

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Le Petit Prince



Masculin Messages : 286
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy ou la politique du sentiment...   Mer 29 Aoû 2007, 15:49

il fallait le prévoir avant tout ça, c'était pas si compliqué de se rendre compte qu'il allait être une marionette de l'info... il n'a juste pas changé d'un pouce.
Revenir en haut Aller en bas
http://genevensemble.forumzen.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy ou la politique du sentiment...   Mer 29 Aoû 2007, 15:58

Le Petit Prince a écrit:
il fallait le prévoir avant tout ça, c'était pas si compliqué de se rendre compte qu'il allait être une marionette de l'info... il n'a juste pas changé d'un pouce.

ce n'est pas faute de l'avoir prévu, la différence par rapport à avant, c'est que c'est encore plus flagrant maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Le Petit Prince



Masculin Messages : 286
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy ou la politique du sentiment...   Mer 29 Aoû 2007, 16:13

Vince a écrit:
Le Petit Prince a écrit:
il fallait le prévoir avant tout ça, c'était pas si compliqué de se rendre compte qu'il allait être une marionette de l'info... il n'a juste pas changé d'un pouce.

ce n'est pas faute de l'avoir prévu, la différence par rapport à avant, c'est que c'est encore plus flagrant maintenant...

et bien si on n'avait prévu cette évidence (avec un rôle encore plus en vue que candidat il fallait penser qu'il aurait encore plus de pouvoir donc laisserait encore plus aller son rôle de marionette se développer) on en serait pas à se plaindre de cette manière de gouverner ce pays.

là je suis bien content d'être suisse.
Revenir en haut Aller en bas
http://genevensemble.forumzen.com/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy ou la politique du sentiment...   Mer 29 Aoû 2007, 18:59

Code:
J'ai peur que le Président n'est trop bien compris notre époque contemporaine et ne fasse dans la sensiblerie de bas étage pour contenter (et même pas satisfaire) le peuple.

Une majorité de nos concitoyens sont entrés dans la culture du spectacle, du paraître. TF1 est une parfaite illustration de cette « culture », et les « séries américaines » donnent le ton : appel aux sentiments, à l’émotion face aux « faits divers » qui montrent des victimes « ordinaires », si bien qu’on peut se dire : « ça pourrait m’arriver à moi aussi » ; donc, besoin de quelqu’un qui se montre sensible à cette menace quotidienne qui amène à faire appel à une autorité paternelle protectrice. Moi aussi, j’ai été surpris de la popularité qu’il s’est acquise, mais, au fond, ça n’a rien d’étonnant : il répond à un besoin fort répandu ; ce qui fait qu’il peut durer.

Code:
Nicola est un excellent communiquant, le meilleur je crois qu'on ait eu jusqu'ici.

C’est vrai. Là encore, on retrouve une tendance lourde de notre société actuelle : le règne des « communicants », rompus aux techniques de la publicité.

Code:
En revanche, sur le fond il me semble très fragile car il n'y a aucun objectif clair.

Sa force, c’est que, derrière le rideau de fumée de la "compassion", il met en place la politique du grand patronat (voir l’université d’été du MEDEF) ; la ligne de fond de sa politique est bien claire et cohérente. Avec le soutien d’un tel organisme, malgré sa fragilité personnelle, il peut tenir.

Code:
On a presque l'impression qu'il ouvre son journal pour décider de son emploi du temps de la journée...

Comme les journalistes des faits divers.

Code:
Il me semble impossible de construire quelque chose de solide là-dessus, beaucoup de vent, un très beau feu d'artifice mais tout cela disparaît bien vite en fumée et la réalité ne change pas...

Le projet du MEDEF est quelque chose de cohérent et de solide ; reste à savoir les réactions qui se produiront quand les classes populaires et moyennes se trouveront devant la note à payer.

Voilà mon point de vue.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Bénédicte



Féminin Messages : 615
Inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy ou la politique du sentiment...   Mer 29 Aoû 2007, 23:45

Le Petit Prince a écrit:
il fallait le prévoir avant tout ça, c'était pas si compliqué de se rendre compte qu'il allait être une marionette de l'info... il n'a juste pas changé d'un pouce.

et vice et versa (les infos sont aussi SA marionnette)
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy ou la politique du sentiment...   Jeu 30 Aoû 2007, 19:01

Bénédicte a écrit:
Le Petit Prince a écrit:
il fallait le prévoir avant tout ça, c'était pas si compliqué de se rendre compte qu'il allait être une marionette de l'info... il n'a juste pas changé d'un pouce.

et vice et versa (les infos sont aussi SA marionnette)

Mais qui, dans les coulisses du théâtre de marionnettes, tient les ficelles ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy ou la politique du sentiment...   Jeu 30 Aoû 2007, 21:05

Vous ouvrez ce sujet trop tôt.

Les FAITS ont besoin de plus de temps.

Pour ma part, au moins sur le sujet des pédophiles récidivistes, si la loi qu'il annonce est votée, je dirai:

"Chapeau. voilà du CONCRET. Une chose simple qui, très concrètement, protègera les enfants."

Certes, les intellectuels vont qualifié mes dires de populistes. C'est que les intellectuels s'occupent des principes, pas des enfants.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy ou la politique du sentiment...   Jeu 30 Aoû 2007, 22:50

Arnaud Dumouch a écrit:


Certes, les intellectuels vont qualifié mes dires de populistes. C'est que les intellectuels s'occupent des principes, pas des enfants.

Je lisais justement tout à l'heure un article de Jean-Yves Camus (mais c'est un "intellectuel" : horreur !) qui analysait les raisons de la victoire qu'a remporté, avec Sarkozy, la "droite décomplexée".

A partir de la bien connue distinction de René Rémond entre les trois branches de la droite : "contre-révolutionnaire", "orléaniste", et "bonapartiste", Jean-Yves Camus repère dans le "sarkozysme" les traits d'une droite bonapartiste "populiste".

Il ne faut pas prendre le terme "populiste" comme une injure ; c'est un style qui a pu déjà, dans le passé, faire ses preuves et grâce auquel Sarkozy "a réussi à imposer bien au-delà de la base sociologique de la droite son agenda politique et idéologique".

Comme tu le dis, Arnaud, il faut laisser le temps pour qu'une politique fasse ses preuves ; et on verra, dans les mois qui viennent, ce que donnera la politique sociale qui se met en place à vive allure.

Mais, à propos de cette loi sur le pédophiles récidivistes, pourrais-tu nous dire un peu qu'elles en sont les principales dispositions ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy ou la politique du sentiment...   Ven 31 Aoû 2007, 07:56

Citation :
Mais, à propos de cette loi sur le pédophiles récidivistes, pourrais-tu nous dire un peu qu'elles en sont les principales dispositions ?

Si j'ai bien compris, le projet proposé sur le perron de l'elysée:

- Obligation de castration chimique (aiu moment de la sortie de prison) pour les pédophiles jugés dangereux.

- Si c'est accepté par le pédophile, sortie avec bracelet électronique.

- Si c'est refusé, placement d'office en hôpital psychiatrique.

Il faudrait étendre ces dispositions aux violeurs.



D'autre part:

J'espère que, comme en Suisse, une VRAIE prison à vie pourrait être instituée, pour des cas comme Pierrot le fou (violeur assassin récidiviste de 4 personnes dont trois fillettes, récemment. Il est jugé comme étant un pervers irrécupérable par les psychiatres).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy ou la politique du sentiment...   Ven 31 Aoû 2007, 15:47

Code:
- Obligation de castration chimique (aiu moment de la sortie de prison) pour les pédophiles jugés dangereux.

Comment et par qui un pédophile sera jugé "dangereux" ?

Code:
- Si c'est accepté par le pédophile, sortie avec bracelet électronique.

S'agissant toujours, je suppose, de pédophiles "dangereux" ?

Code:
- Si c'est refusé, placement d'office en hôpital psychiatrique.

Pour quelle durée ? et dans quelles conditions : hôpital psychiatrique "normal" ou "hôpital-prison" ?

Ces dispositions, a priori, paraissent raisonnables, moyennant quelques précisions en réponse aux questions que je pose.

Mais on pourrait ajouter aussi : donner les moyens aux services psychiatriques existants auprès des établissements pénitentiers pour soigner les délinquants sexuels. Ces services sont outrageusement insuffisants : un délinquant sexuel qui demande la consultation d'un psychiatre doit attendre des mois pour en voir un.

Pour assurer l'efficacité de ces services, il n'y a pas besoin d'une loi, il suffit d'y consacrer les crédits nécessaires.

Mais ce n'est pas aussi "médiatique" que l'annonce d'une loi, qui se situe, une fois encore, dans la logique de la répression, plutôt que de la prévention.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy ou la politique du sentiment...   Ven 31 Aoû 2007, 16:24

"Comment et par qui un pédophile sera jugé "dangereux" ?"

- Par un comité de médecins.

"S'agissant toujours, je suppose, de pédophiles "dangereux" ?"

- Il n'y a pas à l'heure actuelle de réelle échelle sauf selon le degré d'horreur des faits reprochés, le taux de récidives et l'appréciation clinique sur les pulsions. Tout pédophile du moment qu'il est jugé ainsi, est toujours dangereux : principe de précaution qui sera appliqué en ce sens un jour ou l'autre.

"Pour quelle durée ? et dans quelles conditions : hôpital psychiatrique "normal" ou "hôpital-prison" ?"

- Un mixte des deux si on veut. Un hôpital psy dédié exlusivement aux cas de pédophiles sévères (le premier ouvrira en région lyonnaise). Ils seront enfermés tant que juger malade. ce qui veut dire pour toujours en l'état actuel sur la question de traitement et de guérison des pédophiles.


M.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy ou la politique du sentiment...   Ven 31 Aoû 2007, 17:37

Citation :
[quote="lagaillette"]

Comment et par qui un pédophile sera jugé "dangereux" ?

Sur le perron de l'Elysée, il a dit: "Par un collège de psychiatres".

Citation :
Code:
- Si c'est accepté par le pédophile, sortie avec bracelet électronique.

S'agissant toujours, je suppose, de pédophiles "dangereux" ?

Oui, c'est ce qu'il a dit (Selon moi: sauf cas de pédophile "tueur-dadique", pour qui la castration chimique ne suffit pas).

Citation :
Code:
- Si c'est refusé, placement d'office en hôpital psychiatrique.

Pour quelle durée ? et dans quelles conditions : hôpital psychiatrique "normal" ou "hôpital-prison" ?

Selon moi: A vie s'il le faut. Cet hôpital existe déjà, à Sarreguemine.

Citation :
Ces dispositions, a priori, paraissent raisonnables, moyennant quelques précisions en réponse aux questions que je pose.

Absolument: lui n'a fait que donner la direction. Charge aux autres de fixer les modalités. Il y a assez de spécialistes qui bullent toute la journée pour faire cela.



Citation :
Mais on pourrait ajouter aussi : donner les moyens aux services psychiatriques existants auprès des établissements pénitentiers pour soigner les délinquants sexuels. Ces services sont outrageusement insuffisants : un délinquant sexuel qui demande la consultation d'un psychiatre doit attendre des mois pour en voir un.

La question précise ici vise ceux qui ne doivent JAMAIS sortir.



Citation :
Mais ce n'est pas aussi "médiatique" que l'annonce d'une loi, qui se situe, une fois encore, dans la logique de la répression, plutôt que de la prévention.

C'est un rééquilibrage nécessaire après le laxisme de mai 68. Ce qui est triste, c'est que, comme par un effet de balancier, les civilisations vont souvent d'un extrême à l'autre, sur des cycles de 50 ans.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy ou la politique du sentiment...   Ven 31 Aoû 2007, 18:55

A quoi cela sert que je réponde? Je me demande :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-946487@51-945111,0.html

Et :

http://www.latribune.fr/info/Pedophiles--Sarkozy-annonce-un-projet-de-loi-pour-novembre-et-la-construction-d-hopitaux-prisons-810-~-AP-JUSTICE-PEDOPHILIE-SARKOZY-$Db=News/News.nsf-$Channel=Politique


C'est plus clair?


M.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy ou la politique du sentiment...   Ven 31 Aoû 2007, 20:08

POui, ma réponse ²a chevauché la vôtre. Je ne l'ai vu qu'ensuite...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy ou la politique du sentiment...   Ven 31 Aoû 2007, 20:11

Pour le moment:

1° N. Sarkozy se saisit des problèmes CONCRETS.

2° Il donne des directives au gouvernement.

3° Qui prépare les lois.

4° Si les décrets d'application suivent et son accompagné d'argent, il sera un grand président car chacun verra en acte le changement.

Si rien de concret ne sort, juste de la verbalisation, il sera banni de l'histoire, comme J. Chirac.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Sarkozy ou la politique du sentiment...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nicolas Sarkozy arrête la politique et redevient avocat
» Que pensent les politiques du phénomène Ovni?
» L'ORIGINE POLITIQUE DE SARKOZY ET DEVEDJIAN
» M. Sarkozy, quel avis portez vous sur cet Homme Politique..?
» Sarkozy n' aime pas les paysans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: