DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 De l'éternité des peines de l'enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Krystyna
Invité



MessageSujet: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 10:07

L'Eglise enseigne que l'Enfer existe. Mais enseigne-t-elle :
1) Qu'il est éternel ?
2) Il y a des âmes dedans ?
3) Que leurs peines sont éternelles ?
4) Que ces âmes sont éternelles ? (là je reconnais que c'est un peu plus tiré par les cheveux)
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 10:16

Une âme est par définition éternelle.
L'éternité des peines de l'enfer est dogmatique (et partant l'éternité de l'enfer).
Et pour ce qui est de la population infenale, l'Eglise ne se prononce pas.


D'autre part, s'il est éternel, ce n'est pas parce que Dieu les y enferme, mais parce qu'eux-même s'y enferment. Et ils ne peuvent en sortir, puisque le propre de l'âme qui est en enfer, c'est de refuser obstinément la grâce qui lui permettrait d'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 10:26

Alors, deuxième question. Ne trouvez-vous pas que c'est dangereux, inutile et saugrenu de prier pour les âmes damnées, alors que Saint Jean a écrit :
"Nous avons en Dieu cette assurance que, si nous demandons quelque chose selon sa volonté, Il nous écoute. Et si nous savons qu'Il nous écoute en tout ce que nous Lui demandons, nous savons que nous possédons ce que nous Lui avons demandé. Quelqu'un voit-il son frère commettre un péché qui ne va pas à la mort, qu'il prie et il lui donnera la vie, il ne s'agit pas de ceux qui pèchent jusqu'à la mort, car il y a un péché qui conduit à la mort pour lequel je ne demande pas de prier" (Première épître de Saint Jean, 5.14-16).
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 10:56

Tout dépend pourquoi vous priez.

Remarquez déjà que saint Jean, en premier lieu, parle des vivants qui ont commis un péché mortel. Il ne demande pas de prier pour eux, et non il demande de ne pas prier pour eux.
Ne prie-t-on pas lorsque l'on voit un de nos frères sombrer dans le péché ? N'oublions pas que dans les premiers temps de l'Eglise, la pardon des péchés graves commis après le baptême n'était pas encore compris : ce n'est que plus tard que l'Eglise comprendra la portée du pouvoir de remettre les péchés conféré aux Apôtres par le Christ. Pour la primitive Eglise, celui qui commet un péché mortel après son baptême est foutu.

Ensuite, concernant plus particulièrement le cas des âmes qui ont choisi l'enfer, saint Thomas d'Aquin a abordé la question.
Il énonce que, dans la mesure où il est impossible à une âme qui a choisit l'enfer de renoncer à ce choix (pour des raisons subjectives, et non objectives : Dieu n'est pas un maton), il ne faut pas prier pour le salut de ces âmes. Elles sont damnées pour l'éternité, aucune prière n'y changera rien.
Il explique, en revanche, que prier pour elles est susceptible d'adoucir, par quelque moyen que Dieu connaît, leur souffrance.

Une âme qui choisit l'enfer se pose comme ennemie de Dieu. Or, les ennemis de Dieu sont nos ennemis. Et ne nous est-il pas demandé d'aimer nos ennemis ? C'est le sens d'une éventuelle prière pour les âmes damnées : la manifestation de notre amour pour elles. Et quels qu'en soient les fruits pour ces âmes, il est certain que pour nous-même, il y a de bons fruits, puisque nul ne peut aimer ses ennemis sinon par grâce.

Mais il n'en demeure pas moins que l'Eglise n'a jamais officiellement invité à prier pour ceux qui sont en enfer. Et qu'en toute hypothèse, il nous est de toute façon impossible de savoir qui, précisément, se trouve en enfer. Une prière ne saurait donc qu'être générale, et non désigner nommément une personne.
En pratique, cela donne une prière du genre : "Seigneur, accordez quelques consolations à ceux ont choisi de vous haïr pour l'éternité.".
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 11:09

Ouais, ben, je ne me risquerai pas à ce genre de prière... J'ai autre chose à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 11:33

Je vous avoue très franchement que je n'ai jamais fait une telle prière. Mais il reste qu'il n'y a pas lieu de la prohiber. A la libre appréciation de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 12:16

Code:
en toute hypothèse, il nous est de toute façon impossible de savoir qui, précisément, se trouve en enfer. Une prière ne saurait donc qu'être générale, et non désigner nommément une personne.
En pratique, cela donne une prière du genre : "Seigneur, accordez quelques consolations à ceux ont choisi de vous haïr pour l'éternité.".

Ils sont libres ; ils ont fait leur choix, qu'on leur foute la paix !

bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 12:44

Imaginons, pure hypothèse, que votre mère ou votre enfant choisisse l'enfer, et que cela vous soit révélé. Diriez-vous la même chose ? Ou ne seriez-vous pas tenté, si vous en saviez l'efficacité, de demander à Dieu d'adoucir leurs souffrances ?
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 12:46

A mon avis, on ne peut pas en être informé, parce que les âmes damnées sont coupées de la communion des saints.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 12:50

Dieu sait qui est en enfer, il pourrait donc le révéler.
Mais je n'évoque cela qu'à titre d'hypothèse. Si je savais qu'une personne qui m'est très chère avait choisi l'enfer, je crois que je demanderais à Dieu de la soulager. Parce que ce n'est pas parce qu'elle est morte et qu'elle a choisi de rejeter Dieu qu'elle ne me serait plus chère.

Si j'aime quelqu'un, ce n'est pas en fonction de son curriculum vitae. C'est parce que c'est elle et parce que c'est moi. Si elle choisit l'enfer, elle devient peut-être spirituellement mon ennemie, mais, après tout, ne se fâche pas avec moi qui veut. Ou bien croyez-vous que Dieu cesse d'aimer ceux qui choisissent l'enfer, et qu'il les hait ?
Revenir en haut Aller en bas
pierre-jean



Messages : 408
Inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 12:52

ce fameux peche au singulier que st jean nous demande de pas prier pour..ne serait ce pas celui contre l'esprit saint?
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 13:00

Citation :
Ou bien croyez-vous que Dieu cesse d'aimer ceux qui choisissent l'enfer, et qu'il les hait ?

c'est une question qui tracassait beaucoup ma fille quand elle était toute petite : "est-ce que Dieu aime le diable?"
Revenir en haut Aller en bas
pierre-françois



Messages : 1
Inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 15:59

Dominique a écrit:
Citation :
Ou bien croyez-vous que Dieu cesse d'aimer ceux qui choisissent l'enfer, et qu'il les hait ?

c'est une question qui tracassait beaucoup ma fille quand elle était toute petite : "est-ce que Dieu aime le diable?"

Les questions d'enfants sont belles car elles sont simple et vont à l'essentiel. A question simple réponse simple: Dieu ne sait qu'aimer puisqu'il n'est qu'Amour. Dieu aime de maniere parfaite toutes ses créatures y compris le Diable mais c'est le Diable qui a refusé cet amour de maniere définitive et qui lui vit dans une éternelle haine de Dieu car il a préféré s'admirer lui même qui n'est pas plutot que celui qui est.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 16:07

Citation :
ce fameux peche au singulier que st jean nous demande de pas prier pour..ne serait ce pas celui contre l'esprit saint?

Je crois que s'impose ici une réponse à la normande : oui et non.

En effet, un péché mortel n'est pas "fait" pour rester mortel. Si l'Eglise s'est attachée à préciser ce qu'est un péché mortel, c'est pour que nous puissions le reconnaître et, l'ayant commis, nous en repentir.

En un sens, le péché mortel n'est véritablement "mortel" que lorsqu'il est accompagné du blasphème contre l'Esprit Saint, c'est-à-dire le refus du pardon, le refus de se repentir.

Prenons un exemple : dans un moment de faiblesse, mais en pleine conscience, vous commettez un péché mortel. A peine l'avez-vous commis qu'une supplication fervente jaillit de votre coeur : "Seigneur, vois ma faiblesse et ne retiens pas ce péché contre moi !". Si cette supplication s'accompagne de la ferme intention de célébrer le sacrement de Réconciliation au plus tôt, vous êtes déjà pardonné. Donc, en un sens, vous n'êtes jamais "spirituellement" mort, ou l'espace d'une fraction de seconde.
Maintenant, vous commettez un péché mortel, en estimant (contre l'enseignement de l'Eglise) que ce n'en est pas un. Vous ne vous repentez donc pas. Dans ce cas, ce péché qui est, en quelque sorte, "potentiellement" mortel le devient effectivement, parce que vous ne vous en repentez pas.
Autre exemple, en un sens inverse : vous commettez un péché mortel et sombrez dans une culpabilité écrasante, vous croyant impardonnable. Le résultat est le même que dans le cas précédent.

Donc, pour en revenir à saint Jean, l'exégèse traditionnelle est de voir dans ce péché qu'il évoque le blasphème contre l'Esprit (plus précisément, et d'après la particularité de la théologie johannique, le refus du Christ, ce qui au fond revient au même). Mais il est possible également de le comprendre, d'une façon un peu plus "pratique", dans le cadre d'analyse que je propose ici.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
pierre-jean



Messages : 408
Inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 16:33

cher olivier , votre explication en est une , cependant je me souviens , en rebondissant , qu'anciennement il etait question de 6 peches contre l'esprit saint sans me souvenir lesquels ..il est certain que ne plus esperer en la misericorde de Dieu aboutit souvent a la mort meme tout court , je tiens a redire la ce que disait jean paul II ( entrez dans l'esperance) car cette vertu theologale aura toute son importance bientot ..
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 18:03

Cher Pierre-Jean, Les voilà:

Citation :
Saint Thomas dit qu'il existe 6 blasphèmes contre l'Esprit: Somme Théologique, IIa IIae, Question 14, article 2.
Refus de croire à la vérité suffisamment révélée,
Envie des grâces fraternelles,
Présomption,
Désespérance,
Obstination,
Impénitence finale.
http://docteurangelique.free.fr/forum/efevrierblasphemecontreesprit.htm

Maius ce qui caractérise ces péchés, c'est trois conditions:
1° Lucidité PARFAITE.
2° Maîtrise de soi TOTALE.
3° Et donc liberté sans limite.


Autant dire qu'il faut s'ostiner dans son choix de la liberté de l'enfer alors que face à l'amour parfaitement révélé du Christ et du Ciel, on sait parfaitement ce qu'on fait.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 19:15

Smile

Code:
Imaginons, pure hypothèse, que votre mère ou votre enfant choisisse l'enfer, et que cela vous soit révélé. Diriez-vous la même chose ? Ou ne seriez-vous pas tenté, si vous en saviez l'efficacité, de demander à Dieu d'adoucir leurs souffrances ?

Du temps où je me posais des questions inutiles, olivier, je me suis souvent fait cette objection. Aujourd’hui, je ne me pose plus ce genre de question qui n’ont pas de sens, ou, au moins, pas de réponse..

Dominique, ta fille se pose toujours cette question saugrenue : "est-ce que Dieu aime le diable?" Quand on était gosse, on se posait aussi la question « Est-ce que le Père Noël existe ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Lun 10 Oct 2005, 19:32

Si savoir jusqu'où peut aller l'amour est une question stupide dans le cadre d'une religion que le Saint Père a résumé par ces deux mots : "Jésus et amour"...
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 12 Oct 2005, 10:27

Si ce n'est pas indiscret, est-ce qu'il y en a parmi vous qui ne croient pas à l'Enfer ?
Revenir en haut Aller en bas
sousou



Messages : 511
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 12 Oct 2005, 12:07

Tarinea a écrit:
Si ce n'est pas indiscret, est-ce qu'il y en a parmi vous qui ne croient pas à l'Enfer ?

je ne sais même pas si l'enfer existe alors je me contente de dire: si l'enfer existe eh bien qu'il existe ; s'il n'existe pas, eh bien qu'il n'existe pas.

Bref, je ne sais pas plus que je ne crois... ^^
Revenir en haut Aller en bas
pierre-jean



Messages : 408
Inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 12 Oct 2005, 13:46

merci arnaud Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 12 Oct 2005, 15:03

Cher Sousou,

Dans la logique de la liberté révélée par le Christ, il est nécessaire qu'existe la possibilité que nous choisissions la liberté de l'enfer.

Il est IMPOSSIBLE que, Dieu, après avoit TOUT tenté pour nous attirer à son projet d'humilité et d'amour, force celui qui y résiste malgré tout.

C'est vrai qu'il faut être un démon pour, après avoir expérimenté
1° Sa propre misère en cette vie.
2° Le feu de l'amour révélé à l'heure du retour du Christ
un homme choisisse l'enfer...

Mais s'il ne le peut pas, alors tout devient vain. Tout cela n'est que simulacre de liberté.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 12 Oct 2005, 20:41

Citation :
[Dominique, ta fille se pose toujours cette question saugrenue : "est-ce que Dieu aime le diable?" Quand on était gosse, on se posait aussi la question « Est-ce que le Père Noël existe ? »

Jean-Pierre, je suis aussi choquée par le terme "saugrenue" (voir la réponse d'Olivier) que par ton parallèle avec le père Noël. Je n'ai jamais raconté de mensonges à mes enfants à propos du père Noël ni sur aucun sujet (encore que récemment, Gabrielle m'a dit que dans son enfance elle croyait à la petite souris). Soline a maintenant 22 ans et a bien d'autres préoccupations. Mais dans ses études de "danse et art visuel", on leur fait des cours de philosophie (ou quasiment) qui pourraient, j'espère, la ramener vers la métaphysique...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 12 Oct 2005, 21:19

Il est à noter, à ce sujet, que bien des expérienceurs ayant vécu des NDE affirment avec force que nous irons tous de l'"autre côté" (décrit par tous comme étant idyllique), ce qui présuppose qu'il n'y aurait pas d'enfer...

Reste évidemment le problème de la véracité des NDE, mais ca c'est un autre débat...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 12 Oct 2005, 22:35

Laurent a écrit:
Il est à noter, à ce sujet, que bien des expérienceurs ayant vécu des NDE affirment avec force que nous irons tous de l'"autre côté" (décrit par tous comme étant idyllique), ce qui présuppose qu'il n'y aurait pas d'enfer...

Reste évidemment le problème de la véracité des NDE, mais ca c'est un autre débat...

Il y a des NDE infernales (environ 5 %)... affraid

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 12 Oct 2005, 22:44

NDE infernales...qui sont considérées comme étant des NDE incomplètes, inachevées ;)

Je l'attendais, cette réponse-là, ca n'a pas raté Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 12 Oct 2005, 22:49

Laurent a écrit:
Il est à noter, à ce sujet, que bien des expérienceurs ayant vécu des NDE affirment avec force que nous irons tous de l'"autre côté" (décrit par tous comme étant idyllique), ce qui présuppose qu'il n'y aurait pas d'enfer...

Reste évidemment le problème de la véracité des NDE, mais ca c'est un autre débat...
Et puis une NDE ne dure tout au plus que quelques minutes, donc ça ne prouve pas que cet état dure après la mort définitive. Aucune preuve d'un paradis ou d'un enfer ETERNEL! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 12 Oct 2005, 23:10

Laurent a écrit:
NDE infernales...qui sont considérées comme étant des NDE incomplètes, inachevées ;)

Je l'attendais, cette réponse-là, ca n'a pas raté Very Happy

Oui, je sais... Dans les théories explicatives new Age...

interpretationnes... What the fuck ?!?

Je donne les faits...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 12 Oct 2005, 23:27

En supposant même que nous irons tous au Paradis, cela ne change rien au fait que la possibilité de l'enfer est une exigence intrinsèque du dessein de Dieu, sans lequel non seulement la liberté comme le dit Arnaud, mais également l'amour ne sont que de la blague.

En tout état de cause, croire que l'enfer ne puisse exister, ou bien qu'il doive fatalement être vide, c'est, à l'inverse, prendre le péché pour une vaste blague. S'il nous était donné de voir notre péché tel que Dieu le voit (et même en l'absence de péché mortel), il me semble parfois que, de nous-même, nous nous condamnerions à l'enfer.
C'est que la mesure est élevée, puisque c'est par rapport à la sainteté de Dieu, infinie, que la nôtre sera mesurée. Le péché véniel le plus léger est, à cette aune, une véritable monstruosité.

L'existence même de péchés véniels est d'ailleurs le signe de la miséricorde de Dieu. Si Dieu était tel que certains se sont plus à la voir, c'est-à-dire un justicier, il nous aurait éliminé dès la commission du péché des origines. Le simple fait d'exister est en soi la preuve que la miséricorde de Dieu est infinie.
Tout péché devrait être mortel, et pourtant, Dieu connaît notre faiblesse, et il supporte patiemment nombre de nos péchés (véniels) sans se retirer de notre coeur.

En vérité, il faudra une grande humilité pour simplement accepter l'idée que Dieu puisse avoir envie de nous pardonner... Ce pourquoi, parce qu'elle nous confronte régulièrement à l'humiliation de devoir dévoiler nos péchés, la confession est une véritable bénédiction. Quel malheur de le voir autant déserté ! L'un des Pères synodaux a appelé de ses voeux une année consacrée au sacrement de Réconciliation. Puisse le Saint Père faire sienne cette proposition !
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 14 Déc 2005, 18:17

Je n'ai trouvé qu'une seule phrase dans les évangiles qui puisse servir d'argument à la damnation éternelle:

Mt 12, 32 - Qui parlera contre l'Esprit-Saint ne sera pardonné ni en ce monde, ni en celui à venir.


Ca fait un peu léger!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 14 Déc 2005, 19:25

Il y a l'enfer d'ou ont ne sort pas. Mais il y a aussi les enfers. J'imagine que ces enfers sont des purgatoires. Donc je dirais qu'il y a différents niveaux d'enfers et qu'il y a l'enfer. Certains purgatoires ressemblent d'avantage à l'enfer. À mon avis lorsqu'on prie pour les âmes dans ces enfers, il est bien possible que certaines en sortent.

.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 14 Déc 2005, 20:12

Louis a écrit:
Je n'ai trouvé qu'une seule phrase dans les évangiles qui puisse servir d'argument à la damnation éternelle:

Mt 12, 32 - Qui parlera contre l'Esprit-Saint ne sera pardonné ni en ce monde, ni en celui à venir.


Ca fait un peu léger!

"Alors il dira encore à ceux de gauche : "Allez loin de moi, maudits, dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et ses anges." (Mt 25, 41)

"Et ils s'en iront, ceux-ci à une peine éternelle, et les justes à une vie éternelle". (Mt 25, 46)

Un peu léger, en effet...
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 14 Déc 2005, 21:15

Merci Olivier pour ces deux paroles que je n'avais pas noté.

Olivier JC a écrit:

"Alors il dira encore à ceux de gauche : "Allez loin de moi, maudits, dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et ses anges." (Mt 25, 41)
Je comprends ici un feu éternel, mais pas un séjour (ou un état) éternel dans ce feu pour les maudits.

Citation :
"Et ils s'en iront, ceux-ci à une peine éternelle, et les justes à une vie éternelle". (Mt 25, 46)
Dans ma bible, je lis: ...les uns au châtiment et les justes à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 14 Déc 2005, 21:20

sans compter les textes suivants:

Citation :
Matthieu 3, 12 Il tient en sa main la pelle à vanner et va nettoyer son aire; il recueillera son blé dans le grenier; quant aux bales, il les consumera au feu qui ne s'éteint pas."

Citation :
Marc 9, 43 Et si ta main est pour toi une occasion de péché, coupe-la: mieux vaut pour toi entrer manchot dans la Vie que de t'en aller avec tes deux mains dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint pas.

Citation :
Jude 7 Ainsi Sodome, Gomorrhe et les villes voisines qui se sont prostituées de la même manière et ont couru après une chair différente, sont-elles proposées en exemple, subissant la peine d'un feu éternel.

Sans compter l'Apocalypse de saint Jean

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 14 Déc 2005, 21:29

Oui merci Arnaud. Je conçois maintenant ce feu éternel, mais c'est le séjour éternel de l'âme dans cet enfer qui me gène encore.

Je viens d'avoir la traduction de la bible orthodoxe grecque de Mt 12, 32 :

Et si quelqu’un dit une parole contre le Fils de l’homme, cela lui sera remis, mais si quelqu’un dit une parole contre l’Esprit saint, cela ne lui sera pas remis, ni dans siècle présent, ni dans le siècle à venir.


Le feu éternel n'apparaît pas! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 14 Déc 2005, 22:27

Very Happy

Dans mon "Novum Testamentum Graece-latine", je trouve :

"Et ibunt hi in supplicium aeternum ; justi autem in vitam aeternam."

"kai apeleusontaï outoi eis kolasin aïônion ; oi de dikaïoï eis Zôèn aïônion."

Difficile de dire que Matthieu ne parle pas de peine "éternelle".

Je ne suis pas allé voir ce qu'en disent Marc, Luc, Jean, Paul et les divers autres auteurs du NT.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Mer 14 Déc 2005, 22:49

Essayons de reprendre les choses à leur commencement...

Déjà, première chose, la Tradition la plus ancienne de l'Eglise atteste qu'après la résurrection générale, la séparation entre ceux qui auront voulu voir Dieu et ce qui ne l'auront pas voulue sera définitive. Les Pères, en effet, préféraient raisonner directement sur cette résurrection générale, et bien moins sur la question de l'état intermédiaire de l'âme.
Ce pourquoi d'ailleurs, à l'exception de saint Grégoire de Nysse, on ne trouve chez aucun l'idée d'un temps de purification que la théologie latine a appelé "purgatoire". On a ici la racine du rejet de la doctrine du Purgatoire par l'Eglise orthodoxe (avec les réserves formulées sur un autre fil quant au fond de ce rejet).

Nombreux furent ceux qui, à leur époque, nièrent l'éternité des peines de l'enfer. C'est donc là un vieux poncif.

L'Eglise latine, en approfondissant sa compréhension des mystères divins avec l'assistance de l'Esprit Saint, en est arrivée à la conclusion que ce caractère définitif survient dès le jugement particulier, et non pas seulement lors du jugement général comme le professent aujourd'hui encore les orthodoxes.

Pourquoi peut-on dire que l'enfer est éternel ?
En fait, si l'on considère que lors du jugement individuel, le Christ fait le compte de nos péchés comme sur une balance, et nous envoie en enfer quel que soit notre repentir, il est compréhensible que l'on cherche à évacuer l'éternité des peines de l'enfer.
Mais ce n'est pas ainsi que les choses se déroulent. Lors de la mort, l'âme va faire un choix, et ce choix va être fait en pleine et totale connaissance de cause. A cet instant, l'âme sait tout, absolument tout, ce qu'elle doit savoir pour peser et poser son choix. Dès lors, pour quel motif reviendrait-elle ultérieurement sur ce choix ? Etant donné que l'âme est pure intelligence, elle ne pourrait changer de choix que pour des raisons intellectuelles, en vertu d'une connaissance nouvellement acquise. Or, ceci est impossible, puisque toute connaissance nécessaire lui a été donnée au moment voulu.
Dès lors, le choix de l'âme est un choix parfait, que Dieu va respecter totalement.

Et de ce respect total découle le second argument en faveur de l'éternité des peines de l'enfer, s'il était besoin : c'est que de l'enfer toute grâce est absente. L'enfer est l'absence de toute grâce.
Or, ce n'est que par grâce que l'âme parvient au repentir. N'ayant plus accès à la grâce en vertu de son libre choix, l'âme se retrouve donc doublement dans l'incapacité de s'extraire de l'enfer. Elle n'en a ni la volonté (puisque son choix fut parfait), ni la possibilité (puisque la grâce lui est inaccessible).

On peut remarquer, au passag, que le développement progressif de la théologie a conduit l'Eglise à ne connaître, au début, que l'absence de possibilité, avant de découvrir qu'en amont, il y avait une absence de volonté.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Jeu 15 Déc 2005, 09:48

Tout est dis par Christian.

Le feu est donc d'abord spirituel: c'est l'âme fait pour Dieu par NATURE qui se révolte naturellement contre la volonté qui choi la liberté orgueilleuse.

Cependant, parce que ces paroles de Dieu se réalisent à la lettre et que par un point sur le i ne disparaît, on peut même recontituer le feu physique: Ces gens non seulment somatisent dans leur corps réssuscité, mais en plus se cachent dans les lieux les plus sinistres de l'univers pour ne JAMAIS RENCONTRER FORTUITEMENT CES ELUS DONT L'EXISTENCE MEME LES TORTURE. Ils ne peuvent supporter que ces êtres "gangnans" (humbles et aimants) règnent par leur joie sur l'univers et le visitent sans cesse.
Voiici un conte qui l'illustre je crois:

http://eschatologie.free.fr/histoires/lepharisien.htm

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Jeu 15 Déc 2005, 11:28

A propos de la souffrance du corps, je me faisais cette réflexion.
S'agit-il vraiment de somatisation ?

Voyons en effet que c'est d'abord l'âme qui souffre, et qui souffre horriblement. Pour au moins deux raisons :
1) Parce qu'elle ne peut plus aimer, et que l'être humain est conçu pour aimer. Il n'aime pas, ni Dieu ni son prochain, tout en se sachant aimé.
2) Parce qu'il ne peut plus donner libre cours à ses vices et y trouver une consolation. Plus de gourmandise possible, plus de luxure, etc. Ainsi peut-on dire qu'elle est tourmentée par là où elle a péché.

Cette souffrance horrible, que va-t-elle donner lorsque lui sera rendu son corps ? Regardons dans cette vie ce qu'il advient : face à une souffrance intenable, face à un profond désespoir, que tente de faire l'être humain : de se suicider, espérant mettre fin à ces souffrances.
N'en ira-t-il pas de même dans l'autre monde ? Est-ce que les réprouvés ne vont pas tenter de se suicider en se jettant dans les flammes, sans y parvenir bien sûr. Mais ils vont y rester tout de même, et les Pères donnent à cela une explication : c'est que la souffrance du corps est comme une consolation, puisqu'elle prend le pas sur la souffrance la plus uintenable, la souffrance de l'âme.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Jeu 15 Déc 2005, 11:44

Cher Arnaud,
C'est un conte ou une histoire vraie ? Et il faudrait rétablir l'image, elle n'apparaît pas.
On lit, dans la bouche du damné :
Citation :
Si j’ai accepté de vous parler, c’est pour que l’on connaisse la raison de mon choix. La terre doit savoir qui nous sommes et sortir de sa vision puérile de notre choix.

Ce qui me surprend, c'est sa franchise. Le mal se nomme rarement. D'habitude, on cherche à faire croire que le mal est bien. Ce qui fait vraiment peur, c'est le mal qui se nomme et qui s'assume. C'est rare.
Citation :
c'est que la souffrance du corps est comme une consolation, puisqu'elle prend le pas sur la souffrance la plus uintenable, la souffrance de l'âme.
Cher Olivier,
Je me suis souvent fait cette réflexion. La souffrance physique peut être un dérivatif à la souffrance morale, c'est-à-dire un point sur lequel se concentrer. Et c'est bien connu que plus la souffrance physique est grande, plus il se produit une sorte d'anesthésie, comme de la morphine, qui permet de la supporter. C'est quand elle diminue, ensuite, qu'elle devient intolérable car on se concentre sur les petits maux qui restent et qui deviennent agaçants. Je ne sais pas si je suis claire.
Et je me demande si quelqu'un qui s'attacherait trop à sa souffrance physique, parce qu'on peut s'y attacher, eh bien arrivé au purgatoire, il va être bien embêté parce qu'il n'aura plus ça. Alors, la vraie souffrance, ce sera la souffrance morale.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Jeu 15 Déc 2005, 11:58

Cher Krystyna,

C'est bien un conte. Un pur conte.
Mais il met en scène la véritable nature de l'enfer qui est d'abord, pour eux, LE CHOIX D'UN BIEN.

Car nul ne choisit directement un mal.

Le bien de l'enfer, c'est la liberté, l'autonomie, la dignité, l'intelligence personnelle etc. bref l'amour de soi.

En conséquence, le mal pour eux c'est la valeur principale du paradis: l'humilité et l'amour jusqu'au mépris de soi.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Jeu 15 Déc 2005, 12:01

En fait, ne seraient-ce pas les damnés qui créent eux-mêmes l'éternité de l'enfer ? Par leur refus d'en sortir ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Jeu 15 Déc 2005, 12:07

Krystyna a écrit:
En fait, ne seraient-ce pas les damnés qui créent eux-mêmes l'éternité de l'enfer ? Par leur refus d'en sortir ?

C'est EXACTEMENT cela:

Ils peuvent se convertir s'ils le veulent.

Mais, Olivier l'a dit très précisément plus haut, ils ne le voudront jamais:

Quant bien même, cher Louis, vous iriez voir une personne en enfer, au bout de 100000 ans, pour lui dire: "Allez, mon vieux. Vous avez compris maintenant. Venez au paradis;"

Il vous répondrait: "JAMAIS !!! allez-vous en ! Plutôt mourir que cette espèce de méprisable humilité. Vous êtes tous des beurkkk... affraid "

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Jeu 15 Déc 2005, 12:36

Le loup est un damné. L'ange est Louis qui a essayé de le convertir.
Le damné lui a répondu: "JAMAIS !!! allez-vous en ! Plutôt mourir que cette espèce de méprisable humilité. Vous êtes tous des beurkkk... affraid "



Dernière édition par le Jeu 15 Déc 2005, 21:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Jeu 15 Déc 2005, 12:41

Citation :
Et je me demande si quelqu'un qui s'attacherait trop à sa souffrance physique, parce qu'on peut s'y attacher, eh bien arrivé au purgatoire, il va être bien embêté parce qu'il n'aura plus ça. Alors, la vraie souffrance, ce sera la souffrance morale.

Il y a pas mal de cela au Purgatoire, ainsi qu'en Enfer avant la résurrection générale.
Tant que nous sommes sur terre, nous pouvons nous illusionner sur l'état de notre âme en usant de notre corps et des possibilités de divertissement qu'il offre (au sens pascalien) pour ne pas se regarder en face.

Lorsque le corps sera en décomposition et que notre âme sera nue, on ne pourra plus se mentir sur nous-même. On se verra tel que nous sommes, à la lumière désormais inévitable du Christ.

Et à mon avis, savafairmal savafairtrèsmal...
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Jeu 15 Déc 2005, 21:48

Ne pas croire à un enfer éternel est-ce un blasphème contre l'Esprit-Saint?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Jeu 15 Déc 2005, 21:53

Non.

Le blasphème contre l'Esprit, c'est toujours face à l'évidence pleinement manifestée... L'un d'eux s'appelle justement: "Refus de croire malgré l'évidence" et l'évidence n'est pas de cette terre". Donc ce péché se fait surtout face au Christ dans sa Parousie.

Pour le péché contre l'Esprit, regardez ici:

http://docteurangelique.free.fr/forum/efevrierblasphemecontreesprit.htm

C'est l'archive de l'ancien Forum, que Maria a mis en forme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Jeu 15 Déc 2005, 21:58

Tous les expérienceurs ayant vécu une NDE, tous affirment avec force que nous irons tous dans cette fameuse lumière...

Donc, s'ils sont dans le vrai, l'enfer n'existe pas...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Jeu 15 Déc 2005, 22:02

Laurent a écrit:
Tous les expérienceurs ayant vécu une NDE, tous affirment avec force que nous irons tous dans cette fameuse lumière...

Donc, s'ils sont dans le vrai, l'enfer n'existe pas...

Cher Laurent,
Ce que la théologie catholique ajoute, c'est que cette Lumière, c'est le Christ dans sa gloire...

Et certains peuvent vomir sa lumière, à cause d'une autre qui leur plait: leur liberté égoïste.


Car le paradis a un inconvénient pour certains: l'altuisme parfait...

Donc, au moins théoriquement, il est necessaire que la possibilité du choix de l'enfer existe...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: De l'éternité des peines de l'enfer   Jeu 15 Déc 2005, 22:11

On en reste là à ce sujet, vu qu'on en a déjà débattu dernièrement ;)

Le seul moyen de savoir, c'est d'y passer...

Le plus tard possible !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
 
De l'éternité des peines de l'enfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» De la vérité des peines de l'enfer
» Les peines de l'enfer
» les peines de l’enfer
» 45 secondes d'éternité-Nicole DRON
» Une leçon sur comment soulager nos peines.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: