DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le rôle du père

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mikael



Masculin Messages : 84
Inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Le rôle du père   Lun 13 Aoû 2007, 09:28

Faisant un clin d'oeil à Lacan pour son concept de Noms-du-père, on peut s'interroger sur la relation entre l'homme que fut (ou est) votre père et la conception qu'on a de notre Père à tous. Entre le rôle de père chez l'homme et le rôle de père que Dieu tient.

Je pense à ça parce que, à chaque fois qu'il est question de sexualité ou de couple, Arnaud introduit le rôle du père structurant et autoritaire qui pose des limites (presque castrateur). Son père l'a-t-il été, ou voudrait-il que son père le fut ? Et sa conception de Dieu-le-Père ne m'a pas l'air si différente. Personnellement aussi, j'ai tendance à voir le Père comme celui que je ne reconnais que de dos, comme l'Étranger, comme celui qui s'éclipse (un peu comme chez les mystiques). Mon père fut lui-même un homme qui brilla tantôt par son étrangeté, tantôt par ses absences et ses effacements, et le rôle du père semble ici être l'écho du rôle du Père.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Le rôle du père   Lun 13 Aoû 2007, 09:39

mon père à surtout brillé par son abscence, il était rarement là.

toute petite, il m'a envoyé un baffe ou deux, mais face à l'humiliation, je me suis dressée contre lui et il n'a plus jamais pu avoir d'autorité avec moi.

j'ai un fort caractère et je ne me laisse pas humilier, quand j'ai compris que mon père essayait d'asseoir son autorité sur sa supériorité physique, alors que j'avais 6 ou 7 ans, j'ai décidé de lui opposer ma force morale et quand il criait, je me suis mise à crier plus fort que lui, cela n'en finissait plus.

comme la psychologie infantile n'a jamais été son fort, il a laissé tomber et comme ma mère avait déjà laissé tomber, c'est mon arrière-grand-mère qui a pris le relais, elle, elle a su m'inculquer ses principes par le respect et le dialogue, nous parlions souvent et longuement ensemble, elle m'expliquait le bien et le mal, ce qui se fait et ce qui ne se fait pas, la différence entre une personne bien et respectable et une personne qui ne l'est pas.

j'ai utilisé le même procédé avec mes enfants et je m'en félicite.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Mikael



Masculin Messages : 84
Inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Le rôle du père   Lun 13 Aoû 2007, 09:49

Merci de la réponse, et surtout pour une pareille sincérité. Il n'y a rien que j'apprécie plus que ceux qui parlent en leur nom.

Cela dit, tu n'as répondu qu'à la moitié de la question (même si l'autre moitié se trouve certainement dispersée sur de nombreux sujets dans ce forum), il reste : et le rôle de Dieu le Père, dans tout ça ? Brille-t-il aussi par son absence ? T'est-il plus familier que ton père ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Le rôle du père   Lun 13 Aoû 2007, 09:56

Mikael a écrit:
Merci de la réponse, et surtout pour une pareille sincérité. Il n'y a rien que j'apprécie plus que ceux qui parlent en leur nom.

Cela dit, tu n'as répondu qu'à la moitié de la question (même si l'autre moitié se trouve certainement dispersée sur de nombreux sujets dans ce forum), il reste : et le rôle de Dieu le Père, dans tout ça ? Brille-t-il aussi par son absence ? T'est-il plus familier que ton père ?

Dieu n'est pas plus père que moi, Dieu est énergie intelligente, parfaite et à la puissance infinie, Dieu n'est pas humain, alors, encore moins homme
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le rôle du père   Lun 13 Aoû 2007, 13:52

Mikael a écrit:
Faisant un clin d'oeil à Lacan pour son concept de Noms-du-père,
Je pense à ça parce que, à chaque fois qu'il est question de sexualité ou de couple, Arnaud introduit le rôle du père structurant et autoritaire qui pose des limites (presque castrateur). Son père l'a-t-il été, ou voudrait-il que son père le fut ? Et sa conception de Dieu-le-Père ne m'a pas l'air si différente.


Ceci n'est absolument pas ma position.

Le père exerçant son rôle d'autorité, n'est pas castrateur.

De plus, et dans le même sens que Petit Prince, votre remarque et votre lecture semble manifester l'extrême suspicion dans laquelle le père, complémentaire à la mère, a été mis depuis 40 ans.

Votre expérience est d'ailleurs assez généralement partagée à notre époque :

Citation :
Personnellement aussi, j'ai tendance à voir le Père comme celui que je ne reconnais que de dos, comme l'Étranger, comme celui qui s'éclipse (un peu comme chez les mystiques). Mon père fut lui-même un homme qui brilla tantôt par son étrangeté, tantôt par ses absences et ses effacements, et le rôle du père semble ici être l'écho du rôle du Père.

Son rôle est souvent réduit à cela. On le doit beaucoup aux excès du XIX° siècle où la mère et les valeurs féminines de tendresse furent souvent mises en suspicion.

C'est un retour de bâton qui est aussi grave que l'excès qu'il combat.

Dans l'éducation les pôles de la tendresse et de l'autorité sont, dans l'idéal, partagés entre les deux parents comme cela:




Rien de castrateur dans cet idéal.

_________________
Arnaud


Dernière édition par le Mar 14 Aoû 2007, 07:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le rôle du père   Lun 13 Aoû 2007, 13:53

florence_yvonne a écrit:


Dieu n'est pas plus père que moi, Dieu est énergie intelligente, parfaite et à la puissance infinie, Dieu n'est pas humain, alors, encore moins homme

Le problème du rapport au Père est fréquent.

Il y a aussi, me semble-t-il, chez Florence, une tension face à ce rôle.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Le rôle du père   Lun 13 Aoû 2007, 14:41

C'est la féministe, ou la mére autoritaire, qui est castatrice, jamais la figure du pére.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le rôle du père   Lun 13 Aoû 2007, 14:44

Three piglets a écrit:
C'est la féministe, ou la mére autoritaire, qui est castatrice, jamais la figure du pére.

Dans le concret, les deux peuvent l'être si leur autorité, sans mélange de liberté, écrase complètement.

Mais il est vrai que c'est plutôt une tendance maternelle que de vouloir garder pour elle, à la maison pour toujours, ses fils.

C'est pour cette raison qu'on donne symboliquement au père le rôle de couper le cordon ombilical.

C'est significatif.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Le rôle du père   Lun 13 Aoû 2007, 23:59

Arnaud Dumouch a écrit:
florence_yvonne a écrit:


Dieu n'est pas plus père que moi, Dieu est énergie intelligente, parfaite et à la puissance infinie, Dieu n'est pas humain, alors, encore moins homme

Le problème du rapport au Père est fréquent.

Il y a aussi, me semble-t-il, chez Florence, une tension face à ce rôle.

je m'en suis passée, personne n'est indispensable
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Le rôle du père   Mar 14 Aoû 2007, 00:00

Arnaud Dumouch a écrit:
Three piglets a écrit:
C'est la féministe, ou la mére autoritaire, qui est castatrice, jamais la figure du pére.

Dans le concret, les deux peuvent l'être si leur autorité, sans mélange de liberté, écrase complètement.

Mais il est vrai que c'est plutôt une tendance maternelle que de vouloir garder pour elle, à la maison pour toujours, ses fils.

C'est pour cette raison qu'on donne symboliquement au père le rôle de couper le cordon ombilical.

C'est significatif.

au moment de couper le cordon, mon beau-frère, aide-soignant de profession, c'est évanouie
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Le rôle du père   Mar 14 Aoû 2007, 00:00

Yvonne, vous êtes un rebelle qui cherche l'autorité.
Arnaud se fera un plaisir de vous mettre quelques fessées pour vous remettre dans le droit chemin.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Le rôle du père   Mar 14 Aoû 2007, 00:01

Three piglets a écrit:
Yvonne, vous êtes un rebelle qui cherche l'autorité.
Arnaud se fera un plaisir de vous mettre quelques fessées pour vous remettre dans le droit chemin.

chiche, qu'il essaye, il ne sera pas déçu du voyage batman
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Le rôle du père   Mar 14 Aoû 2007, 00:03

Vous résistez?
Smile
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Le rôle du père   Mar 14 Aoû 2007, 00:11

Three piglets a écrit:
Vous résistez?
Smile

mieux, je réplique Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Le Petit Prince



Masculin Messages : 286
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Le rôle du père   Mar 14 Aoû 2007, 01:27

Mikael a écrit:
Faisant un clin d'oeil à Lacan pour son concept de Noms-du-père, on peut s'interroger sur la relation entre l'homme que fut (ou est) votre père et la conception qu'on a de notre Père à tous. Entre le rôle de père chez l'homme et le rôle de père que Dieu tient.

Je pense à ça parce que, à chaque fois qu'il est question de sexualité ou de couple, Arnaud introduit le rôle du père structurant et autoritaire qui pose des limites (presque castrateur). Son père l'a-t-il été, ou voudrait-il que son père le fut ? Et sa conception de Dieu-le-Père ne m'a pas l'air si différente.

J'apprécie aussi les personnes qui parlent à la 1ère personne... ;)

mais on y vient:

Citation :
Personnellement aussi, j'ai tendance à voir le Père comme celui que je ne reconnais que de dos, comme l'Étranger, comme celui qui s'éclipse (un peu comme chez les mystiques). Mon père fut lui-même un homme qui brilla tantôt par son étrangeté, tantôt par ses absences et ses effacements, et le rôle du père semble ici être l'écho du rôle du Père.

personnellement je prends d'immenses distances avec la psychologie et qui plus est avec la psychanalyse.

Je crois que l'homme ou la femme sont plus que des résultats du conditionnement de leur papa ou de leur maman, et que si celui-ci rentre en ligne de compte, à l'instar de tous les autres conditionnements, mais qu'il n'est pas indispensable à une vie heureuse et à un travail de consicence sur soi-même.

Ce qui importe c'est le présent et ce qu'on en fait. Je ne crois pas qu'analyser les blessures du passé puisse nous aider tellement à affronter le présent et à être consicent de notre propre conditionnement du présent, qui est assez grand comme cela sans devoir lui ajouter celui de l'enfance.

C'est aussi l'expérience que j'en ai fait: la pédagogie est très élognée, lorsqu'on y pense, à la psychanalyse et à ses méthodes/fins.

Et je suis, j'aspire, à être pédagogue.
Revenir en haut Aller en bas
http://genevensemble.forumzen.com/
 
Le rôle du père
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre Père!!!
» Prière au Père ! Que Dieu te bénisse toi qui lit cette prière !
» Le père Jourdan envoyé à la mort
» Saint Anne et Saint Joachim Père et Mère de la très Sainte Vierge, commentaire du jour "La parabole du levain"
» LUCIFER (Père Lamy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: