DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 La tentation de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: La tentation de Dieu   Jeu 6 Oct 2005 - 21:58

Dans le "Notre Père" nous récitons:
Ne nous soumets pas à la tentation...


Dieu peut-il nous tenter? laisse-t-il volontairement Satan nous tenter?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
pierre-jean



Messages : 408
Inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Jeu 6 Oct 2005 - 23:14

je confirme , satan demande parfois sa part mais Dieu mais des bornes a cette tentation et l'on revient plus humble encore ..(pour mon cas)
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Jeu 13 Oct 2005 - 17:29

Bonjour à toutes et tous,

Vous avez raison Louis. Lorsque nous disons "ne nous soumets pas à la tentation", cela signifie en effet que Dieu nous tente lui-même. En fait il nous met à l'épreuve pour s'assurer de notre fidélité. Seul LUI, Créateur de toutes choses, (y compris de l'Ange rebelle) connaissait la nécessité du bien et du mal, (l'arbre de la connaissance). Or la tentation à laquelle il nous soumet, est la suite logique de la désobéissance de l'Homme qui l'a plongé dans le monde matériel et la mort, puisque par définition, la matière est appelée à disparaître. "Tu es poussière et tu retoureneras à la poussière".
Mais peut-être que Arnaud pourra argumenter davantage et pousser le raisonnement plus avant.

Amitiés,
Ecossais.
Revenir en haut Aller en bas
jeanpierre



Messages : 89
Inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Jeu 13 Oct 2005 - 18:07

mes respects du soir

ill y a 2 formules courament utilisées je ne saurais dire pourquoi


ne nous soumets pas à la tentation, le refus total

et puis cette autre demande

ne nous laisse pas succomber a la tentation

l'acceptation mais avec son aide[/b]
Revenir en haut Aller en bas
jacques



Messages : 363
Inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Jeu 13 Oct 2005 - 21:34

Arnaud m'avait répondu à ce sujet sur un autre fil et je n'avais pas été très convaincu par son argumentation.
Pour moi, dans un délire sadique Dieu ne peut pas soumettre qqun à la tentation. La traduction du Notre Père a été "tordue" pour une raison que j'ignore, à peu près au moment du Concile, avec pour conséquence un trouble dans l'esprit des gens dans une période où il valait mieux l'éviter.
Le "ne nous laissez pas succomber" convenait très bien à tout le monde, mais des esprits modernistes ont voulu "dépoussiérer" (c'est fou ce qu'il y avait comme poussière dans l'Eglise à cette époque) sous prétexte que ce n'était pas la traduction exacte.
D'aucuns disent que "garde nous de la tentation" est le meilleur compromis. C'est celui que j'ai choisi et que je pratique.
Qu'en pensez vous?

Jacques
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Jeu 13 Oct 2005 - 21:35

Sad

Il y a quelque chose de contradictoire dans cette phrase :

"Ne nous mets pas à l'épreuve mais délivre-nous du malin"

car ce n'est qu'en cas d'épreuve que nous risquons du mal ; si l'éprenve nous est épargnée nous n'avons pas besoin de demander d'être délivrés du malin.

La logique voudrait plutôt la phrase suivante :

"Ne nous épargne pas l'épreuve, mais que nous ne succombions pas dans cette épreuve."

Comment savoir ce que nous valons si nous ne passons pas par l'épreuve ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Jeu 13 Oct 2005 - 21:37

Very Happy

Lagaillette made Mr. Green

;)
Revenir en haut Aller en bas
Seb



Messages : 1087
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Jeu 13 Oct 2005 - 21:41

lagaillette a écrit:
Sad

Il y a quelque chose de contradictoire dans cette phrase :

"Ne nous mets pas à l'épreuve mais délivre-nous du malin"

car ce n'est qu'en cas d'épreuve que nous risquons du mal ; si l'éprenve nous est épargnée nous n'avons pas besoin de demander d'être délivrés du malin.

La logique voudrait plutôt la phrase suivante :

"Ne nous épargne pas l'épreuve, mais que nous ne succombions pas dans cette épreuve."

Comment savoir ce que nous valons si nous ne passons pas par l'épreuve ?

Ne nous soumet a la tention serait plus une demande alors que délivre nous du mal est plutot une exigeance.

Grossomodo ce serait "S'te plait me fait pas subir ca, mais je t'en supplie a genoux dit a l'autre la bas qui rigole sous sa moustache avec sa queue fourchue de partir de la piece".
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Jeu 13 Oct 2005 - 22:11

Ecossais, j'adore votre avatar. Ce loup est magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Jeu 13 Oct 2005 - 22:57

Ecossais a écrit:
Lorsque nous disons "ne nous soumets pas à la tentation", cela signifie en effet que Dieu nous tente lui-même. En fait il nous met à l'épreuve pour s'assurer de notre fidélité.
Encore ce même Dieu qui envoie la souffrance pour broyer l'être humain. Je n'y crois pas, à ce Dieu-là.
Citation :
Seul LUI, Créateur de toutes choses, (y compris de l'Ange rebelle) connaissait la nécessité du bien et du mal, (l'arbre de la connaissance).
Et en plus, il s'amuse à planter des arbres pour tenter l'homme. Et il crée le mal par nécessité. Je n'y crois pas non plus. Dieu ne connaissait pas la nécessité du bien et du mal car le mal n'est pas nécessaire.
Citation :
Or la tentation à laquelle il nous soumet, est la suite logique de la désobéissance de l'Homme qui l'a plongé dans le monde matériel et la mort, puisque par définition, la matière est appelée à disparaître. "Tu es poussière et tu retoureneras à la poussière".
Dans le Credo, on affirme qu'on croit à la résurrection de la chair. L'homme a été créé corps et âme. Son corps n'est pas une conséquence de la faute. L'homme n'est pas appelé à être un ange (créature purement spirituelle).
Citation :
Mais peut-être que Arnaud pourra argumenter davantage et pousser le raisonnement plus avant.
Je l'espérais. Apparemment vous êtes tous d'accord avec cette vision de Dieu. C'est à se faire athée...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Jeu 13 Oct 2005 - 23:01

Citation :
Je l'espérais. Apparemment vous êtes tous d'accord avec cette vision de Dieu. C'est à se faire athée...

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 13:16

Bonjour Krystyna,

Tarinea a écrit:
Ecossais a écrit:
Lorsque nous disons "ne nous soumets pas à la tentation", cela signifie en effet que Dieu nous tente lui-même. En fait il nous met à l'épreuve pour s'assurer de notre fidélité.
Encore ce même Dieu qui envoie la souffrance pour broyer l'être humain. Je n'y crois pas, à ce Dieu-là.
Citation :
Seul LUI, Créateur de toutes choses, (y compris de l'Ange rebelle) connaissait la nécessité du bien et du mal, (l'arbre de la connaissance).
Et en plus, il s'amuse à planter des arbres pour tenter l'homme. Et il crée le mal par nécessité. Je n'y crois pas non plus. Dieu ne connaissait pas la nécessité du bien et du mal car le mal n'est pas nécessaire.
Citation :
Or la tentation à laquelle il nous soumet, est la suite logique de la désobéissance de l'Homme qui l'a plongé dans le monde matériel et la mort, puisque par définition, la matière est appelée à disparaître. "Tu es poussière et tu retoureneras à la poussière".
Dans le Credo, on affirme qu'on croit à la résurrection de la chair. L'homme a été créé corps et âme. Son corps n'est pas une conséquence de la faute. L'homme n'est pas appelé à être un ange (créature purement spirituelle).
Citation :
Mais peut-être que Arnaud pourra argumenter davantage et pousser le raisonnement plus avant.
Je l'espérais. Apparemment vous êtes tous d'accord avec cette vision de Dieu. C'est à se faire athée...

Peut-être me suis-je mal exprimé. Je trouve la formule de Pierre-Jean plus adéquate. Néanmoins, comme l'a écrit Jacques je crois, il est vrai que le Pater a été remanié plusieurs fois avant de prendre la forme définitive que nous connaissons. Le remaniement était essentiellement dû aux difficultés d'équivalence linguistique entre grec et latin.

Vous vous placez en position de victime. Vous êtes plus attentive à votre mise à l'épreuve qu'à l'outrage que nous avons fait subir à Dieu. Un peu comme l'enfant qui a reçu une fessée qu'il estime injuste, alors qu'il a offensé ses parents.

Evidemment que Dieu est amour. Mais pour que nous en soyons digne, il nous demande parfois de petits sacrifices. Rien n'est supérieur à l'amour de Dieu.

Amitiés,
Ecossais.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 13:18

Bonjour Lagaillette,

Citation :
Il y a quelque chose de contradictoire dans cette phrase :

"Ne nous mets pas à l'épreuve mais délivre-nous du malin"

Les voies du Seigneur sont impénétrables.

Amitiés,
Ecossais.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 13:56

Le texte grec se traduit littéralement par : "Ne nous conduis pas dans la tentation".

En revanche, je ne pense pas qu'il soit possible de connaître la version araméenne, celle effectivement prononcée par Jésus. Cependant, il serait présomptueux de prétendre que les évangélistes n'aient pas traduit les paroles du Christ en en respectant scrupuleusement le sens.

Ce sens est clair : Dieu ne nous tente pas. L'épître de Jacques est explicite : Dieu, en qui il n'y a aucune variation, ne tente personne.
Ce dont il s'agit dans le Pater, c'est de reconnaître que si Dieu ne nous tente pas, l'être humain ne peut cependant pas lutter contre la tentation avec les seules ressources de sa volonté. Il a besoin que la grâce de Dieu vienne à son aide.

La demande qui est donc adressée à Dieu est de ne pas nous retirer sa grâce pour faire face aux tentations.
Et, derrière cette attitude de supplication qui est celle qu'il convient d'avoir devant Dieu afin de former notre coeur à l'humilité, cela signifie que l'on demande humblement à Dieu de ne pas permettre que nous nous éloignions de Lui et que nous dédaignions sa grâce, ou en oubliions la nécessité. Dieu est toujours disposé à apporter les secours de sa grâce, mais encore faut-il que nous la demandions, et que nous la demandions avec des dispositions de coeur qui nous permettent de la recevoir, c'est-à-dire que la demandions humblement, avec force supplications.
Car, en effet, la grâce de Dieu ne porte du fruit que s'il est accueillie par l'être humain, et l'être humain ne peut accueillir la grâce qu'à raison de la douceur et de l'humilité de son coeur.

PS : A noter que si Dieu ne nous tente pas, Il permet la tentation. Mais elle ne vient pas directement de Lui. Elle peut venir, et c'est le cas le plus fréquent, de nous-même, de la triple concupiscence, de l'habitus peccamineux. Elle peut aussi venir, et c'est plus rare, de l'action directe d'un démon. Et l'on voit qu'il faut bien, dans ce cas, que permission divine il y ait.
Et Il ne craint pas de la permettre parce qu'Il donne à l'être humain la grâce nécessaire, et plus encore, pour la vaincre.
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 15:06

Rolling Eyes

Code:
Il y a quelque chose de contradictoire dans cette phrase :

"Ne nous mets pas à l'épreuve mais délivre-nous du malin"


Les voies du Seigneur sont impénétrables.

Quand on ne sait plus quoi dire, c'est ça qu'on dit !
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 15:25

lagaillette a écrit:
Rolling Eyes

Code:
Il y a quelque chose de contradictoire dans cette phrase :

"Ne nous mets pas à l'épreuve mais délivre-nous du malin"


Les voies du Seigneur sont impénétrables.

Quand on ne sait plus quoi dire, c'est ça qu'on dit !

Ne prenez pas la mouche. Ce n'était qu'une boutade. flower

Amitiés,
Ecossais.
Revenir en haut Aller en bas
pierre-jean



Messages : 408
Inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 17:15

je dois faire sans le savoir de la bilocation mdrrrr>>>>>>>>>>:

Peut-être me suis-je mal exprimé. Je trouve la formule de Pierre-Jean plus adéquate. (Ecossais dixit)
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 17:19

pierre-jean a écrit:
je dois faire sans le savoir de la bilocation mdrrrr>>>>>>>>>>:

Peut-être me suis-je mal exprimé. Je trouve la formule de Pierre-Jean plus adéquate. (Ecossais dixit)

Cher Pierre-Jean,

Je ne comprends pas votre message. Dois-je le prendre comme une insulte ou comme une boutade ?

Ecossais.
Revenir en haut Aller en bas
pierre-jean



Messages : 408
Inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 17:23

c'est que , cher ecossais je ne me souviens pas etre intervenu dans ce debat ( a moins que je devienne amnesique ) je suppose donc que vous parliez de jean -pierre ..donc c'est evidement une boutade ...
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 17:26

pierre-jean a écrit:
je confirme , satan demande parfois sa part mais Dieu mais des bornes a cette tentation et l'on revient plus humble encore ..(pour mon cas)

Je ne sais pas si vous êtes amnésique Pierre-.Jean.

Amitiés,
Ecossais.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 17:47

sousou a écrit:
Ecossais a écrit:


Pourquoi cette soudaine agressivité ? je ne comprends pas là.

à cause de ton avatar (loup) et de ton pseudo (écossais), or un loup qui boit trop du whisky écossais provoque de l'agressivité défensive chez chacun. "l'homme est un loup pour l'homme". Mr. Green

Le pire nennemi de l'homme est l'homme lui-même. Et non le loup, dont les humains feraient bien de s'inpirer sur le plan social.

Amitiés,
Ecossais.
Revenir en haut Aller en bas
pierre-jean



Messages : 408
Inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 17:50

cher ecossais , reflexion faite , j'ai du biloquer Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
pierre-jean



Messages : 408
Inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 17:53

je me basais sur les derniers échanges pour faire cette boutade ( confirmation je n'ai pas biloqué mais je suis amnesique) comme il n'y avait pas de dates sur mon intervention quand vous l'avez reecrite , je me souvenais plus ..
Revenir en haut Aller en bas
dawidi



Messages : 20
Inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 18:47

Bonjour à tous,

Je tenais à apporter une petite information sur la prière du "Notre Père" et le fait de dire - en tout cas pour la traduction française - "ne nous soumet pas à la tentation" ou ne nous laissez pas succomber à la tentation":

La plus belle prière que nous ayons est celle que Dieu lui-même a composée et qu'il nous a donnée. Chaque parole, chaque pensée a été choisie spécialement par la sagesse et l'amour infinis de Dieu, et chacune est en elle-même une source de miséricorde et de grâce.

C'est une clef que Dieu remet entre nos mains pour ouvrir ses trésors, ouvrir son Sacré-Coeur I love you afin d'y prendre ce que nous voulons. Si tous les Evêques et tous les Saints du monde étaient rassemblés pour une année entière et si on leur demandait de composer une prière plus efficace et plus belle, ils ne pourraient rien produire de plus parfait que la Prière du Seigneur.

Or voilà qu'en 1964, dans un esprit d'oecuménisme, une commission mixte (catholiques, orthodoxes, protestants) entreprit de faire adopter une traduction commune du Notre Père.

Plusieurs modifications ne tirent guère à conséquence (comme le tutoiement, le remplacement de arrive par vienne, quotidien par de ce jour).

Il en va tout autrement du remplacement de "ne nous laissez pas succomber à la tentation" par "ne nous soumets pas à la tentation".

En français, affirmer qu'on ne veut pas être soumis à quelque chose revient à dire qu'on ne veut pas de ce que quelqu'un pourrait vouloir nous imposer.

Voilà qui est bien embarrassant, car il est évident que lorsque nous demandons à Dieu de ne pas nous soumettre à la tentation, il faut nécessairement donner à ce verbe un sens qu'il n'a pas dans notre langue.

En effet, "Que nul, quand il est tenté, ne dise: 'Ma tentation vient de Dieu'. Car Dieu ne peut être tenté de faire le mal et ne tente personne. Chacun est tenté par sa propre convoitise, qui l'entraîne et le séduit" (Jc 1.13-14). Ce que disait déjà Sirac 15, 11-12: "Ne dis pas: C'est le Seigneur qui me fait pécher, car il ne fait pas ce qu'il a en horreur. Ne dis pas: C'est lui qui m'a égaré, car il n'a que faire d'un pécheur".

C'est pourquoi le Catéchisme de l'Eglise Catholique (n. 2846) s'est longuement employé à lever cette ambiguïté en nous expliquant laborieusement que lorsque nous disons "ne nous soumets pas à la tentation", cela "signifie"... "ne nous laisse pas succomber à la tentation". Les problèmes et difficultés de la langue française...

Il est d'ailleurs maintenant parfaitement établi (Nouvelle revue théologique 120 - p. 440-443 par R.J. Tournay, 1998) que tout verbe causatif, en hébreu ou en araméen, peut avoir le sens fort de "faire faire", mais aussi le sens permissif de "permettre de faire, laisser faire", et qu'il faut comprendre cette sixième demande de la prière du Seigneur "ne nous laisse pas entrer en tentation" et non "ne nous fais pas entrer en tentation".

D'autre part, l'emploi du verbe soumettre avec le mot tentation soulève un autre problème. En effet, comme on vient de la voir, l'on s'en tient au sens courant du verbe soumettre, il est impossible de donner à tentation son sens premier, celui qui nous vient spontanément à l'esprit et que confirment tous les dictionnaires: désir, attrait, envie, attirance, "vers quelque chose de défendu", une "incitation au péché". Cette interprétation serait purement et simplement blasphématoire. Allez expliquer tout cela à des enfants...

La traduction commune du Notre Père nous place ainsi devant l'alternative suivante:

- Ne nous soumets pas à la tentation/séduction, ce qui équivaut à blasphémer Dieu puisque c'est le diable seul qui tente et qui séduit.

- Ne nous soumets pas à la tentation/épreuve, ce qui serait une grave erreur en plus d'une impossibilité, car toute la vie est une épreuve et Dieu ne cesse de nous répéter dans les Ecritures que nous devons nous y préparer.

Soyons donc bien conscients, lorsque nous utilisons cette prière dite commune, que nous prions notre Père du Ciel, comme Jésus nous l'a enseigné, de ne pas nous laisser succomber à la tentation lorsque le Malin vient nous tenter.

Seigneur, ne nous laisse pas succomber à la tentation des richesses, et fais que nous soyons vraiment "pauvres en esprit" (Mt 5,3) et "riches seulement en compassion et en bonté" (Rm 2,4).

Ne nous laisse pas succomber, Seigneur, ni "à la colère ni aux luttes entre frères" (Jc 4,1) et fais que nous soyons doux et humbles de coeur" (Mt 11,29).

Ne nous laisse pas succomber au découragement, à la "tristesse" (Si 30,21), à la méfiance; et si nous avions à pleurer, que ce soit "pour nous et pour nos enfants" (Lc 23, 28) afin que, dans nos pleurs, "nous soyons consolés" (Mt 5,5).

Ne nous laisse pas succomber à la faim, sans nous donner le pain de chaque jour; et ne nous laisse pas succomber à la tentation de ne pas "partager notre pain avec celui qui a faim" (Tb 1,17). Donne-nous, ô Seigneur, "faim et soif de toi" (Am 8,11) et viens en nos âmes pour que "nous soyons rassasiés" (Mt 5,6).

Ne nous laisse pas tomber dans l'hypocrisie du pharisien, de cet homme qui "se croyait justifié en ta présence" (Lc 18,9). Ne nous laisse pas succomber à la tentation de mépriser et d'oublier le pécheur, "parce qu'il n'y a pas d'homme qui ne pèche pas" (1R 8,46) ; et fais que nous soyons miséricordieux envers les justes et les pécheurs "pour que nous obtenions de toi miséricorde" (Mt 5,7).

Ne nous laisse pas succomber à la tentation "de l'impureté, de la fornication, des paroles obscènes, des pensées frivoles" (Ep 5,3.4) des oeuvres mortes. Dépouille-nous, par ta grâce, "du vieil homme qui se corrompt au fil des convoitises" et revêts-nous de "l'Homme Nouveau créé suivant Dieu en justice et en sainteté" (Ep 4,22.24). "Crée en nous un coeur pur" (Ps 51,12) pour que nous puissions voir Dieu "face à face" (1 Co 13,12) "tel qu'il est" (1 Jn 3,2).

Ne nous laisse pas succomber à la tentation de prendre part à des oeuvres "de colère, de mort, de vengeance, de haine, de rancoeur et de désordre quelconque" (Ga 5,20.21). Fais que nous soyons "pacifiques" à l'intérieur de nous-mêmes et à l'extérieur. Que la paix soit notre plus grande richesse, car "les artisans de paix seront appelés fils de Dieu" (Mt 5,9).

Ne nous laisse pas succomber à la peur et à la lâcheté. Ne nous laisse pas succomber à la tentation de cacher ton nom, de taire ta doctrine, de dissimuler la foi. Donne-nous le courage de prêcher l'Evangile au milieu des incrédules, des savants et des ignorants. Ne nous laisse pas succomber à la tentation "de plaire aux hommes" (1 Th 2,4) et de plaire à Dieu. Parce qu'il est écrit qu' "il est impossible de servir deux maîtres à la fois" (Mt 6,24).

Ne nous laisse pas succomber à la tentation d' "aimer le monde, parce que si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est pas en lui" (1 Jn 2,15). Tes disciples, Seigneur, "ne sont pas du monde" (Jn 17,16) bien qu'ils vivent dans le monde; "leur cité se trouve dans les cieux" (Ph 3,20).

Ne nous laisse pas succomber à la tentation du silence - autre que celui de la prudence - mais du silence comme complicité du mal.

Ne nous laisse pas succomber à la tentation et délivre-nous d'être des hommes "au cou raide, incirconcis de coeur et d'oreilles"; délivre-nous de "résister au saint Esprit" (Ac 7,51) de peur que, à cause de notre aveuglement, "nous risquions de nous trouver en guerre contre Dieu" (Ac 5,39). Pour tout cela, Père de bonté, délivre-nous "de nous-mêmes" (Mt 16,24). Et fais que nous te servions "d'un coeur sans partage et d'un âme bien disposée" (1 Ch 28,9).

Méditons tout ceci, lentement, en prière... Et redisons la prière que Jésus nous a apprise:

Notre Père, qui êtes aux cieux

Que votre nom soit sanctifié.

Que votre règne arrive.

Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien.

Et pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.

Mais délivrez-nous du mal.

Amen. cheers
Revenir en haut Aller en bas
sousou



Messages : 511
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 18:53

en gros, ne nous soumets pas la tentation de succomber aux considérations philosophiques, théologiques sans fin... study

mais bon, dieu a trouvé le moyen de nous pousser à réfléchir sur le sens des mots. aurait-il de l'humour ? geek
Revenir en haut Aller en bas
jeanpierre



Messages : 89
Inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 19:15

cher dawidi

merci c'est trés beau ,ce sens la de la priére est a nos vu humaine la plus comprehensible
Citation :
Soyons donc bien conscients, lorsque nous utilisons cette prière dite commune, que nous prions notre Père du Ciel, comme Jésus nous l'a enseigné, de ne pas nous laisser succomber à la tentation lorsque le Malin vient nous tenter.

mais il reste quand meme qu'il est rapporté que le malin a été détaché de l'enfer dans les années 1850, satan lui meme,alors pourquoi cette permission de Dieu de nous tenter davantage
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 19:18

Dieu permet la tentation (il n'en est pas à l'origine, mais il la laisse exister) pour la simple et bonne raison qu'il fait confiance à l'être humain. Vu qu'Il lui donne la grâce nécessaire et même plus que nécessaire pour lutter contre la tentation.

Le problème ne vient jamais de Dieu, mais de l'être humain qui prend par-dessus la jambe la grâce de Dieu, oublie ou juge inutile de la solliciter et de s'appuyer dessus. Ou bien, c'est là un autre problème, qui a des difficultés à s'ouvrir pleinement à la grâce de Dieu, pour des raisons X ou Y.

Que voulez-vous que Dieu y fasse ? Il donne tout ce qu'il faut, mais Il ne peut forcer personne à ouvrir le cadeau...
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 19:21

:evil:

dawidi

Code:
"Que nul, quand il est tenté, ne dise: 'Ma tentation vient de Dieu'. Car Dieu ne peut être tenté de faire le mal et ne tente personne. Chacun est tenté par sa propre convoitise, qui l'entraîne et le séduit" (Jc 1.13-14). Ce que disait déjà Sirac 15, 11-12: "Ne dis pas: C'est le Seigneur qui me fait pécher, car il ne fait pas ce qu'il a en horreur. Ne dis pas: C'est lui qui m'a égaré, car il n'a que faire d'un pécheur".

C'est pourquoi le Catéchisme de l'Eglise Catholique (n. 2846) s'est longuement employé à lever cette ambiguïté en nous expliquant laborieusement que lorsque nous disons "ne nous soumets pas à la tentation", cela "signifie"... "ne nous laisse pas succomber à la tentation". Les problèmes et difficultés de la langue française...

Intéressant le rappel de Jacques et de Sirac. Mais le texte de
Matthieu 6:13 "ne nous induis (inducas) pas en tentation, mais délivre-nous du malin". dit bien ce qu’il dit. Alors, je ne sais pas si l’explication « laborieuse » du CDC règle la question.

Vous rapprochez le mot « tentation » de « épreuve ». et, comme vous dites : On ne voit pas pourquoi nous demanderions à Dieu de nous épargner les épreuves qui nous sont l’occasion de fortifier notre foi.
Pour éclairer un peu le débat, pourriez-vous nous traduire le terme grec « eisenegxès
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 19:22

sousou a écrit:
en gros, ne nous soumets pas la tentation de succomber aux considérations philosophiques, théologiques sans fin... study

mais bon, dieu a trouvé le moyen de nous pousser à réfléchir sur le sens des mots. aurait-il de l'humour ? geek

Cher sousou,

Je pense que Dieu a de l'humour. C'est à lui que nous devons nos moments de joie.

Mais de manière plus sérieuse, le sens des mots, c'est précisément ce qui nous manque dans cette société dite moderne. Les mots n'ont plus le même sens. Le langage a évolué. On introduit du rosbeef dans tout. Je n'ai rien contre la langue anglaise. Mais commençons par maîtriser notre propre langue, celle de Molière, avant d'introduire du Shakespeare à tout va.

Rendons obligatoire l'apprentissage du latin et du grec, dont découlent les langues indo-européennes.
Tout le monde parle de "tradition". Le sens en a été dévoyé pour lui donner celui de "coutume", "d'habitude". En réalité, "tradition" vient du latin "tradere" et signifie "TRANSMETTRE". Nous avons en France, 11 ou 12 % d'illettrés, ce qui est un scandale. Lorsqu'il m'arrive d'aller tchatter un peu, je suis éffaré de voir que des gens de 40 ou 50 ans écrivent en langage SMS. Certes, il faut vivre avec son temps. Mais tout de même.

C'est la même chose pour la ponctuation. On ne met plus d'accents (1/2 faute à mon époque), plus de points, plus de virgules etc. Mauvaises syntaxes j'en passe et des meilleures.

Ecossais.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 19:35

Cher Ecossais, une question hors sujet. Votre signature, c'est du saint Dominique, c'est bien ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 19:52

Olivier JC a écrit:
Cher Ecossais, une question hors sujet. Votre signature, c'est du saint Dominique, c'est bien ça ?

C'est du Saint Bernard de Clairvaux.
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 20:47

Citation :
Rendons obligatoire l'apprentissage du latin et du grec, dont découlent les langues indo-européennes.

Euh... jene suis pas linguiste, mais est-ce que ce ne serait pas plutot que le grec et le latin sont des langues indo-europeennes ? Je n'ai jamais entendu dire que l'indi decoule de l'un ou de l'autre... Me trompe-je ?

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 21:00

marc a écrit:
Citation :
Rendons obligatoire l'apprentissage du latin et du grec, dont découlent les langues indo-européennes.

Euh... jene suis pas linguiste, mais est-ce que ce ne serait pas plutot que le grec et le latin sont des langues indo-europeennes ? Je n'ai jamais entendu dire que l'indi decoule de l'un ou de l'autre... Me trompe-je ?

Marc

Tu as raison cher cousin. En fait, je voulais dire les langues modernes.

Amitiés,
Ecossais.

Ps : Quel temps fait-il chez toi ? Bien que tu sois dans le partie anglophile.
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La tentation de Dieu   Ven 14 Oct 2005 - 21:11

Cher Ecossais,

Ca se decouvre. Ca a ete gris un bon moment... N'etant sur le continent americain que depuis 9 mois, je ne sais pas encore a quelle sauce je vais etre mange dans les mois a venir par Mr Climat... on verra bien...

Amities,

Marc
Revenir en haut Aller en bas
 
La tentation de Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La tentation de Dieu
» Epreuve et tentation
» NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)
» Surmonter la tentation
» MES DEUX ALLERGIES: L'ALCOOL ET DIEU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: