DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 L'humilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Mikael



Masculin Messages : 84
Inscription : 09/08/2007

MessageSujet: L'humilité   Jeu 09 Aoû 2007, 22:12

Je serais curieux de savoir ce que vous pensez de l'humilité.


Personnellement, j'en ai une conception très luthérienne. A savoir que l'humilité consiste à reconnaître sa petitesse, à haïr ce qui est vicieux en soi, et à reconnaître la grandeur de Dieu (dont on devrait avoir grand soif). Et c'est le travaille de la foi que d'aller, comme une guerrière, lutter contre ce qui est vicieux en soi.

Parallèlement, l'orgueil consiste à se croire méritant alors que tout le mérite revient à Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Copernic



Messages : 1056
Inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 10 Aoû 2007, 00:45


HUMILITÉ (46)

Des philosophes ont agité si l’humilité est une vertu; mais, vertu ou non, tout le monde convient que rien n’est plus rare. Cela s’appelait chez les Grecs tape…nwsij ou tape…nwma. Elle est fort recommandée dans le quatrième livre des Lois de Platon; il ne veut point d’orgueilleux, il veut des humbles.

Épictète en vingt endroits prêche l’humilité. « Si tu passes pour un personnage dans l’esprit de quelques-uns, défie-toi de toi-même. — Point de sourcil superbe. — Ne sois rien à tes yeux. — Si tu cherches à plaire, te voilà déchu. — Cède à tous les hommes; préfère-les tous à toi; supporte-les tous. »

Vous voyez par ces maximes que jamais capucin n’alla si loin qu’Épictète.

Quelques théologiens, qui avaient le malheur d’être orgueilleux, ont prétendu que l’humilité ne coûtait rien à Épictète qui était esclave; et qu’il était humble par état, comme un docteur ou un jésuite peut être orgueilleux par état.

Mais que diront-ils de Marc-Antonin, qui, sur le trône, recommande l’humilité? Il met sur la même ligne Alexandre et son muletier.

Il dit que la vanité des pompes n’est qu’un os jeté au milieu des chiens; que faire du bien et s’entendre calomnier, est une vertu de roi.

Ainsi le maître de la terre connue veut qu’un roi soit humble. Proposez seulement l’humilité à un musicien, vous verrez comme il se moquera de Marc-Aurèle.

Descartes, dans son Traité des passions de l’âme, met dans leur rang l’humilité. Elle ne s’attendait pas à être regardée comme une passion.

Il distingue entre l’humilité vertueuse et la vicieuse. Voici comment Descartes raisonnait en métaphysique et en morale

« Il n’y a rien en la générosité qui ne soit compatible avec l’humilité vertueuse(48), ni ailleurs qui puisse changer; ce qui fait que leurs mouvements sont fermes, constants et toujours fort semblables à eux-mêmes. Mais ils ne viennent pas tant de surprise, pour ce que ceux qui se connaissent en cette façon connaissent assez quelles sont les causes qui font qu’ils s’estiment. Toutefois on peut dire que ces causes sont si merveilleuses (à savoir la puissance d’user de son libre arbitre, qui fait qu’on se prise soi-même, et les infirmités du sujet en qui est cette puissance, qui font qu’on ne s’estime pas trop), qu’à toutes les fois qu’on se les représente de nouveau, elles donnent toujours une nouvelle admiration. »

Voici maintenant comme il parle de l’humilité vicieuse:

« Elle consiste principalement en ce qu’on se sent faible et peu résolu, et comme si on n’avait pas l’usage entier de son libre arbitre. On ne se peut empêcher de faire des choses dont on sait qu’on se repentira par après. Puis aussi en ce qu’on croit ne pouvoir subsister par soi-même, ni se passer de plusieurs choses dont l’acquisition dépend d’autrui; ainsi elle est directement opposée à la générosité, etc. »

C’est puissamment raisonner.

Nous laissons aux philosophes plus savants que nous le soin d’éclaircir cette doctrine. Nous nous bornerons à dire que l’humilité est la modestie de l’âme.

C’est le contrepoison de l’orgueil. L’humilité ne pouvait pas empêcher Rameau de croire qu’il savait plus de musique que ceux auxquels il l’enseignait; mais elle pouvait l’engager à convenir qu’il n’était pas supérieur à Lulli dans le récitatif(49).

Le R. P. Viret, cordelier, théologien et prédicateur, tout humble qu’il est, croira toujours fermement qu’il en sait plus que ceux qui apprennent à lire et à écrire; mais son humilité chrétienne, sa modestie de l’âme, l’obligera d’avouer dans le fond de son coeur qu’il n’a écrit que des sottises. O frères Nonotte, Guyon, Patouillet, écrivains des halles, soyez bien humbles; ayez toujours la modestie de l’âme en recommandation.



VOLTAIRE -Dictionnaire Philosophique.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 10 Aoû 2007, 02:04

Mikael a écrit:
Je serais curieux de savoir ce que vous pensez de l'humilité.


Personnellement, j'en ai une conception très luthérienne. A savoir que l'humilité consiste à reconnaître sa petitesse, à haïr ce qui est vicieux en soi, et à reconnaître la grandeur de Dieu (dont on devrait avoir grand soif). Et c'est le travaille de la foi que d'aller, comme une guerrière, lutter contre ce qui est vicieux en soi.

Parallèlement, l'orgueil consiste à se croire méritant alors que tout le mérite revient à Dieu.

Trois composantes selon moi de l'humilité :
- se reconnaitre pecheur
- accepter que Dieu nous sauve
- chercher la vérité et accepter de se laisser transformer par elle (je crois que celle-ci contient les deux autres en quelque sorte)
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Copernic



Messages : 1056
Inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 10 Aoû 2007, 11:27

Mais pécheur par rapport à quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 10 Aoû 2007, 12:35

Copernic a écrit:
Mais pécheur par rapport à quoi ?

Pécheur implique cette notion : « Je fais le mal que je ne veux pas faire, et je ne fais pas le bien que je voudrais faire. » (Rom 7, 19)

Je crois que n'importe qui, qu'importe où il place le bien et le mal (à moins qu'il se rassure sur chacune de ses mauvaises actions en se disant que c'est bien) peut faire ce constat dans sa propre vie.

Le péché se définit par rapport au bien, bien entendu, dans son absolu. Mais en fait d'absolu, il est aussi et surtout définit par rapport à ce que j'en perçoit, car c'est sans cesse un apprentissage de pouvoir savoir où se situe le bien et où se situe le mal (d'où le fait que le premier point découle du troisieme : la découverte du bine est liée à la recherche de la Vérité).

Un exemple simple : j'ai un casse-croute, mon voisin n'en a pas et en voudrait. Nous sommes tous tentés de tout garder pour nous, mais nous savons que le partager est bien. Face à cela, nous avons la tentation de le garder entièrement pour nous. Qu'importe ce que nous faisons, car il y a de multiples autres exemples où nous pouvons succomber à une tentation similaire, ceci montre que nous sommes pécheurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 10 Aoû 2007, 15:34

pour moi, l'humilité est un appel au compliment, comme dire "je ne suis rien", pour s'entendre répondre "mais non, au contraire"
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Mikael



Masculin Messages : 84
Inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 10 Aoû 2007, 18:45

florence_yvonne a écrit:
pour moi, l'humilité est un appel au compliment, comme dire "je ne suis rien", pour s'entendre répondre "mais non, au contraire"
Que peut valoir le compliment ou la reconnaissance d'un frère en humanité qui est pécheur comme moi ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 10 Aoû 2007, 19:46

Mikael a écrit:
florence_yvonne a écrit:
pour moi, l'humilité est un appel au compliment, comme dire "je ne suis rien", pour s'entendre répondre "mais non, au contraire"
Que peut valoir le compliment ou la reconnaissance d'un frère en humanité qui est pécheur comme moi ?

mais tout
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 10 Aoû 2007, 19:55

Mikael a écrit:
Je serais curieux de savoir ce que vous pensez de l'humilité.


Personnellement, j'en ai une conception très luthérienne. A savoir que l'humilité consiste à reconnaître sa petitesse, à haïr ce qui est vicieux en soi, et à reconnaître la grandeur de Dieu (dont on devrait avoir grand soif). Et c'est le travaille de la foi que d'aller, comme une guerrière, lutter contre ce qui est vicieux en soi.

Parallèlement, l'orgueil consiste à se croire méritant alors que tout le mérite revient à Dieu.

Je partage cette définition.

Mais la notion de mérite a chez saint Thomas, un sens très diff"érent de celui là:
Citation :

L'homme qui se croit méritant est certes orgueilleux.

Mais Dieu considère comme méritant l'union à lui celui qui l'aime de charité.

Bref, Dieu élève celui qui s'abaisse.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mikael



Masculin Messages : 84
Inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 10 Aoû 2007, 20:22

florence_yvonne a écrit:
Mikael a écrit:
florence_yvonne a écrit:
pour moi, l'humilité est un appel au compliment, comme dire "je ne suis rien", pour s'entendre répondre "mais non, au contraire"
Que peut valoir le compliment ou la reconnaissance d'un frère en humanité qui est pécheur comme moi ?
mais tout
Je ne crois pas, et plus important, je ne le vis pas comme ça (c'est un peu à la dialectique du maître et de l'esclave de Hegel que je pensais). Si un ange pouvait me "complimenter", en revanche.


Arnaud Dumouch a écrit:
Mais la notion de mérite a chez saint Thomas, un sens très différent de celui là :
Citation :
L'homme qui se croit méritant est certes orgueilleux.

Mais Dieu considère comme méritant l'union à lui celui qui l'aime de charité.
Bref, Dieu élève celui qui s'abaisse.
Je le pré-sentais sans parvenir à l'exprimer. J'adhère et vous m'ôtez une épine du pied ! Merci à vous, ce forum m'apporte.

Et il m'apporte aussi matière à trancher de temps à autres :twisted:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 10 Aoû 2007, 20:24

Laughing

J'ajoute que l'humilité (représentée par l'eau qui sort du coeur du Christ) est avec la charité (le sang) les deux vertus majeures demandées par Jésus au Chrétien. Elles sont spécifiques au Christ.

Unies, humilité et charité donnent une vertu que sainte Faustine appelle la "miséricorde".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 10 Aoû 2007, 22:57

personnellement, j'ai un ego trop volumineux pour me sentir humble.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 10 Aoû 2007, 23:15

Moi je dirai que l'humilité c'est ce qui nous permet de voir notre petitesse, notre pauvreté, notre indigence par rapport à Dieu.

Sans l'humilité nous sommes aveuglés par rapport à nous même.

N'hésitons pas à demander à Dieu l'humilité. Elle est un don de Dieu. Elle est comme un rayon qui nous éclaire sur nous même, une grâce qui nous permet de nous voir tel que Dieu nous voit, pécheur et miséreux ; mais tellement aimé et pardonné.

L'humilité nous fait découvrir notre indigence par rapport à Dieu ; elle nous fait découvrir combien nous avons besoin de Dieu pour nous réaliser pleinement, pour être enfant de Dieu.

L'humilité nous fait aussi aimer notre petitesse. Comment s'accepter petit et faibles si on n'aime pas notre petitesse et faiblesse ? Thérèse disait : "pour devenir sainte, pas besoin de grandir, il faut rester petite, l'être de plus en plus". Elle disait aussi "plus on est faible et sans vertu, plus on est apte aux opérations de l'Amour"

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 10 Aoû 2007, 23:21

je ne me sens ni petite, ni pauvre, ni indigente par rapport à Dieu, est ce que la feuille se sent indigente par rapport à l'arbre ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Sam 11 Aoû 2007, 00:16

florence_yvonne a écrit:
je ne me sens ni petite, ni pauvre, ni indigente par rapport à Dieu, est ce que la feuille se sent indigente par rapport à l'arbre ?

C'est parce que la feuille ne voit pas qu'elle a besoin de l'arbre pour pousser qu'elle ne se sent pas indigente. C'est parce que vous ne voyez pas combien vous avez besoin de Dieu pour être absolument heureuse que vous ne vous sentez pas indigente par rapport à Dieu. Pour cela, il faut accepter d'être éclairé sur soi-même par Dieu se rendant présent au plus intime de notre coeur, par son Fils, la Lumière qui éclaire tout homme.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Sam 11 Aoû 2007, 00:17

mais Dieu est partout avec moi, je ne vois pas le rapport
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mikael



Masculin Messages : 84
Inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 15 Aoû 2007, 13:39

spirit a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
...Bref, Dieu élève celui qui s'abaisse.

Tout est une question de niveau de conscience. Si vous avec une conscience superficielle (qui se limite à être intellectuelle) de ce que vous venez d'affirmer, vous devenez fier en vous abaissant.

L'humilité est donc un état d'être. Comme toutes les vertus elle ne peut être réelle que si elle fait parti de l'être. Pour faire parti de l'être elle doit être assimilée au tréfonds de notre âme. Tout comme l'Amour EST, l'humilité EST.

Spirit sunny
Oui, on en revient à ce que disait Thomas A. Kempis à propos de la componction "je préfère sentir la componction que d'en savoir la définition".
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 15 Aoû 2007, 18:05

Je partage aussi l'avis de Spirit.

Cependant, pour ne pas décourager les autres, il y a des degrés de l'humilité, avant l'humilité parfaite.

Savoir qu'on est orgueilleux est déjà un premier pas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 15 Aoû 2007, 23:04

je pense qu'entre l'orgueil et l'humilité, il y a une juste milieu
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 15 Aoû 2007, 23:24

florence_yvonne a écrit:
je pense qu'entre l'orgueil et l'humilité, il y a une juste milieu
Shocked Shocked

euh oui... l'humilité (c'est le "Milieu" le plus juste !)
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 15 Aoû 2007, 23:34

L'humilité consiste en l'acceptation de notre statut de « passant » dans cette vie... Notre existence est éphémère et la plus sage résolution est de vivre en vrai le moment présent…. Vivre le présent en se détachant du passé et de l’avenir…. c’est être tout simplement là, en cet instant, sans penser…. Sans le passé et sans l’avenir… Etre…dans le silence de l’Etre…. On ne peut être que humbles car il n’y a pas d’autre élément de comparaison… êtres émerveillés par l’Amour de l’Infini ou par l’Infini de l’Amour…
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 15 Aoû 2007, 23:49

spidle33 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je pense qu'entre l'orgueil et l'humilité, il y a une juste milieu
Shocked Shocked

euh oui... l'humilité (c'est le "Milieu" le plus juste !)

non, l'humilité c'est le bas, le mésestime de soi-même
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Le Petit Prince



Masculin Messages : 286
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 15 Aoû 2007, 23:49

spidle33 a écrit:
Mikael a écrit:
Je serais curieux de savoir ce que vous pensez de l'humilité.


Personnellement, j'en ai une conception très luthérienne. A savoir que l'humilité consiste à reconnaître sa petitesse, à haïr ce qui est vicieux en soi, et à reconnaître la grandeur de Dieu (dont on devrait avoir grand soif). Et c'est le travaille de la foi que d'aller, comme une guerrière, lutter contre ce qui est vicieux en soi.

Parallèlement, l'orgueil consiste à se croire méritant alors que tout le mérite revient à Dieu.

Trois composantes selon moi de l'humilité :
- se reconnaitre pecheur
- accepter que Dieu nous sauve
- chercher la vérité et accepter de se laisser transformer par elle (je crois que celle-ci contient les deux autres en quelque sorte)

oui certainement. pas besoin du "en quelque sorte" ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://genevensemble.forumzen.com/
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 15 Aoû 2007, 23:52

florence_yvonne a écrit:
spidle33 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je pense qu'entre l'orgueil et l'humilité, il y a une juste milieu
Shocked Shocked

euh oui... l'humilité (c'est le "Milieu" le plus juste !)

non, l'humilité c'est le bas, le mésestime de soi-même
Je crois au contraire que ca n'as rien a voir...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Le Petit Prince



Masculin Messages : 286
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 15 Aoû 2007, 23:55

Somebody a écrit:
L'humilité consiste en l'acceptation de notre statut de « passant » dans cette vie... Notre existence est éphémère et la plus sage résolution est de vivre en vrai le moment présent…. Vivre le présent en se détachant du passé et de l’avenir…. c’est être tout simplement là, en cet instant, sans penser…. Sans le passé et sans l’avenir… Etre…dans le silence de l’Etre…. On ne peut être que humbles car il n’y a pas d’autre élément de comparaison… êtres émerveillés par l’Amour de l’Infini ou par l’Infini de l’Amour…

on ne saurait mieux le dire 8)
Revenir en haut Aller en bas
http://genevensemble.forumzen.com/
Mikael



Masculin Messages : 84
Inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 15 Aoû 2007, 23:56

Somebody a écrit:
L'humilité consiste en l'acceptation de notre statut de « passant » dans cette vie... Notre existence est éphémère et la plus sage résolution est de vivre en vrai le moment présent…. Vivre le présent en se détachant du passé et de l’avenir…. c’est être tout simplement là, en cet instant, sans penser…. Sans le passé et sans l’avenir… Etre…dans le silence de l’Etre…. On ne peut être que humbles car il n’y a pas d’autre élément de comparaison… êtres émerveillés par l’Amour de l’Infini ou par l’Infini de l’Amour…
Tout ceci me fait penser au Caïn de Byron. J'aimerais partager cette réplique avec vous :

LUCIFER. --- Je te plains d'aimer ce qui doit périr un jour.
CAÏN. --- Moi je te plains de ne rien aimer.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 00:06

spidle33 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
spidle33 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je pense qu'entre l'orgueil et l'humilité, il y a une juste milieu
Shocked Shocked

euh oui... l'humilité (c'est le "Milieu" le plus juste !)

non, l'humilité c'est le bas, le mésestime de soi-même
Je crois au contraire que ca n'as rien a voir...

moi, je crois que lorsque l'on se respecte, on n'est pas humble
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 06:44

florence_yvonne a écrit:
spidle33 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je pense qu'entre l'orgueil et l'humilité, il y a une juste milieu
Shocked Shocked

euh oui... l'humilité (c'est le "Milieu" le plus juste !)

non, l'humilité c'est le bas, le mésestime de soi-même

Non, ce ci est le complexe d'infériorité. Ne pas confondre avec l'humilité qui est une VERITE, une façon d'être à sa juste place devant Dieu et les autres.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 07:57

Oui Somebody ( hello alien ), je dirai la meme chose que toi, d'une autre façon; je me sens vraiment tout petit, et meme inexistant, par rapport à l'infini du ciel et des étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Mikael



Masculin Messages : 84
Inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 08:00

Arnaud Dumouch a écrit:
florence_yvonne a écrit:
spidle33 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je pense qu'entre l'orgueil et l'humilité, il y a une juste milieu
Shocked Shocked

euh oui... l'humilité (c'est le "Milieu" le plus juste !)
non, l'humilité c'est le bas, le mésestime de soi-même
Non, ce ci est le complexe d'infériorité. Ne pas confondre avec l'humilité qui est une VERITE, une façon d'être à sa juste place devant Dieu et les autres.
Je suis d'accord avec florence_yvonne.

D'un point de vue luthérien par exemple, l'humilité est bien, en quelque sorte, la mes-estime de soi-même.

Dieu seul peut, dans sa grandeur, accepter l'inacceptable (et tout homme est inacceptable). S'accepter (quand forcément on est inacceptable) ce n'est pas un pouvoir que nous avons, nous, êtres humains : jusqu'à son entrée dans le royaume des cieux, l'humilité (qui est la vraie pénitence intérieure) demeure la haine de soi.

Il faut savoir rester à sa place et ne pas défier Dieu en prétendant aimer comme lui est capable d'aimer : c'est aussi ça, l'humilité.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 08:29

Mikael a écrit:

Je suis d'accord avec florence_yvonne.

D'un point de vue luthérien par exemple, l'humilité est bien, en quelque sorte, la mes-estime de soi-même.

Dieu seul peut, dans sa grandeur, accepter l'inacceptable (et tout homme est inacceptable). S'accepter (quand forcément on est inacceptable) ce n'est pas un pouvoir que nous avons, nous, êtres humains : jusqu'à son entrée dans le royaume des cieux, l'humilité (qui est la vraie pénitence intérieure) demeure la haine de soi.

Il faut savoir rester à sa place et ne pas défier Dieu en prétendant aimer comme lui est capable d'aimer : c'est aussi ça, l'humilité.

Sivous vous estimez comme n'étant "rien" devant Dieu, c'est de l'humilité car c'est vrai.

Si vous vous estimez comme "rien" devant un autre homme, c'est du complexe dinfériorité car ce n'est pas vrai.

Devant un autre homme, vous avez certaines qualités et certain défauts. Si vous êtes moins bon en maths qu'Einstein, c'est un acte d'humilité de le reconnaître.

Mais si vous vous estimez plus criminel qu'Hitler, si vous le croyez sincèrement, c'est faux, donc c'est un complexe d'infériorité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 11:24

Arnaud Dumouch a écrit:
florence_yvonne a écrit:
spidle33 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je pense qu'entre l'orgueil et l'humilité, il y a une juste milieu
Shocked Shocked

euh oui... l'humilité (c'est le "Milieu" le plus juste !)

non, l'humilité c'est le bas, le mésestime de soi-même

Non, ce ci est le complexe d'infériorité. Ne pas confondre avec l'humilité qui est une VERITE, une façon d'être à sa juste place devant Dieu et les autres.

tu es libre de le croire, comme je suis libre de croire le contraire
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 11:47

florence_yvonne a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
florence_yvonne a écrit:
spidle33 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je pense qu'entre l'orgueil et l'humilité, il y a une juste milieu
Shocked Shocked

euh oui... l'humilité (c'est le "Milieu" le plus juste !)

non, l'humilité c'est le bas, le mésestime de soi-même

Non, ce ci est le complexe d'infériorité. Ne pas confondre avec l'humilité qui est une VERITE, une façon d'être à sa juste place devant Dieu et les autres.

tu es libre de le croire, comme je suis libre de croire le contraire

On est libre de croire qu'un chimpanzé a de longues oreilles et mangent des carottes.
Les mots ont un sens, le tout est de creuser ce qu'ils cachent.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 11:56

Le Petit Prince a écrit:
Somebody a écrit:
L'humilité consiste en l'acceptation de notre statut de « passant » dans cette vie... Notre existence est éphémère et la plus sage résolution est de vivre en vrai le moment présent…. Vivre le présent en se détachant du passé et de l’avenir…. c’est être tout simplement là, en cet instant, sans penser…. Sans le passé et sans l’avenir… Etre…dans le silence de l’Etre…. On ne peut être que humbles car il n’y a pas d’autre élément de comparaison… êtres émerveillés par l’Amour de l’Infini ou par l’Infini de l’Amour…

on ne saurait mieux le dire 8)

Merci Petit Prince. Je regarde votre avatar et je me permets une question.... Pourquoi Taizé ?
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 12:03

Mikael a écrit:
Somebody a écrit:
L'humilité consiste en l'acceptation de notre statut de « passant » dans cette vie... Notre existence est éphémère et la plus sage résolution est de vivre en vrai le moment présent…. Vivre le présent en se détachant du passé et de l’avenir…. c’est être tout simplement là, en cet instant, sans penser…. Sans le passé et sans l’avenir… Etre…dans le silence de l’Etre…. On ne peut être que humbles car il n’y a pas d’autre élément de comparaison… êtres émerveillés par l’Amour de l’Infini ou par l’Infini de l’Amour…
Tout ceci me fait penser au Caïn de Byron. J'aimerais partager cette réplique avec vous :

LUCIFER. --- Je te plains d'aimer ce qui doit périr un jour.
CAÏN. --- Moi je te plains de ne rien aimer.

Merci pour le partage de ce texte de Byron, cher Mikael.

Comment imaginez vous l'Amour de Cain et l'Amour pour Cain ? L'amour au point de tuer sans se tuer ? S'agit il de la passion ? Passion au n ième degré? En tout honnêteté, je pense que, Cain est capable d'aimer mais il ne sait pas aimer .... Il ne parle pas d'Amour mais de son Amour.... La nuance est importante.... Mais donnons lui une chance et laissons le vivre en tant que mythe…. Il fait partie des typologies des personnages très présents dans le monde actuel (masculins comme féminins).
Mais, la bougie (ou la lanterne - pour utiliser les mots de Lephenix - de l’expérience passée) pourrait nous dire que l’Amour de Cain n’est pas à proférer comme exemple à suivre.

Pensez vous que Hitler était capable ou incapable d’aimer ?


Dernière édition par le Ven 17 Aoû 2007, 02:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 12:26

florence_yvonne a écrit:


tu es libre de le croire, comme je suis libre de croire le contraire

:beret:

Mais oui, on est libre de croire tout ce qu'on veut ! Mais là, c'est une autre question qui ne concerne pas la foi, juste la définition de l'humilité.

Et Spiddle résume bien ce que votre super réflexion vient d'apporter à cette recherche:

Citation :
On est libre de croire qu'un chimpanzé a de longues oreilles et mangent des carottes.
Les mots ont un sens, le tout est de creuser ce qu'ils cachent.

Cher Spirit,
Citation :

Hum... je pense que l'humilité dont il est question est la capacité à aimer.

Je ne vois pas où se situe le mérite de se supposer inférieur à Dieu ou d'aimer de toute nos forces le Dieu que nous idéalisons. J'ai répété des dizaines de fois sur ce forum que toutes comparaison avec Dieu ou tout Amour absolu porté à Dieu n'a pas une grande valeur. Il est tout à fait évident que nous ne pouvons faire autrement que d'être toujours humble devant Dieu. Il est inconcevable de ne pas se sentir humble devant l'infini de l'univers. Tout comme l'Amour absolu que nous portons à notre Dieu idéal ne démontre en rien notre réel niveau de capacité à aimer autrui.


L'humilité est autre chose que la capacité à aimer.

Elle est plutôt une sorte de prise de conscience de ce qu'on est vraiment:


On peut dire plusieurs choses: on est à la fois, au point de vue du corps, un grain de poussière face à l'immensité de l'Univers.

Mais, par notre esprit, on est plus précieux que tout pour Dieu.

En même temps, l'humilité doit reconnaître que notre esprit, face à celui de Dieu, est néant.

Face à celui des anges, notre intelligence est celle d'un enfant de trois mois devant un adulte.

Mais notre nature est mieux bâtie pour l'humilité, puisque nous sommes fragiles et mortels.

Bref, il y a un rapport entre VERITE et HUMILITE.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 12:31

Mikael a écrit:
D'un point de vue luthérien par exemple, l'humilité est bien, en quelque sorte, la mes-estime de soi-même.

Cher Mikael,

Êtes-vous certain qu'être humble, selon la théologie luthérienne, c'est se mésestimer, car se mésestimer c'est "se mépriser".

Jésus nous demande-t-il de nous mépriser ?

Je ne crois pas, d'autant plus que le second commandement nous invite à aimer notre prochain comme nous-mêmes. Comment aimer notre prochain comme nous-mêmes si nous nous méprisons ?

Je ne crois pas que Jésus nous demande "la haine de soi". Haïr, en hébreux c'était pas "mépriser", mais "sacrifier pour un plus grand bien". Se haïr ou haïr ses proches, c'est renoncer à les aimer soi-même pour les aimer d'un plus grand amour, celui que le Saint Esprit répand en nos coeur et qui vient du coeur du Christ.

Il nous faut donc nous aimer comme le Christ nous aime, faibles et pécheurs. C'est le péché que le Christ haït en nous, mais pas nous ; alors pourquoi devrions-nous nous haïr nous-même, nous mépriser ?

Fraternellement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 12:58

"Se mépriser", en tant que pécheur, peut être un des effets de l'humilité, puisque nous sommes, de fait, pécheurs.

Mais Luther, dans son pessimisme exagéré (rongé par la conscience de ses imperfections), oublia d'autres parties de l'humilité comme l'admiration, aboutissant à la louange envers Dieu, pour la merveille qu'est notre être, hyper complexe, unifié, merveilleusement structuré.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 13:07

spirit a écrit:



Mais je ne suis même pas sûr que ce soit juste de limiter l'humilité à la capacité à aimer. Lorsqu'on est humble on l'est à tous les niveaux. l'humilité apporte une attitude positive vis à vis de son prochain. En ne se plaçant jamais au dessus d'autrui nous enclenchons un processus naturel de rapprochement. Ce n'est pas pour cela qu'on se sous estimera. C'est une attitude, un état d'être.


Il peut être humble de se situer au dessus de quelqu'un sous tel ou tel rapport si c'est vrai.

Ainsi, il est certain que je suis meilleurs en théologie catholique que Jacques Chirac et moins bon en théologie spirite que vous.

Mais le plus petit enfant qui est déjà dans l'autre monde en sait infiniment plus que moi.

Citation :

Ce que je veux aussi souligner c'est que si Dieu est absolu ou infini, il est impossible de se placer au-dessus de lui, mais il est possible de se placer au-dessus d'un autre homme. C'est donc, à mon avis, bien par rapport à l'homme que l'humilité a un réel sens.

Et pourtant Dieu s'est mis AU DESSOUS DE NOUS, par sa passion.

Ceci n'est plus de l'humilité.

En théologie, on a inventé un terme nouveau: de la kénose".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 15:45

Citation :
Il m'est d'ailleurs arrivé d'entendre certaines vérités sorties de la bouche de ma fille qui m'ont sidérées. Vous pourriez tout autant être sidéré d'une connaissance théologique intuitive de la part de J. Chirac.

L'humilité consiste alors à reconnaître les choses. Cela peut arriver car il y a dans la foi une variable non humaine: L'Esprit Saint.

Citation :
En fait, je dirais même que je suis sûr qu'il n'est jamais humble de se situer au dessus de qui que ce soit.

Si Albetrt Einstein disait que Johnny Halliday est meilleurs que lui en physique, il <ne serait pas humble mais juste idiot (et sûrement, de fait, ORGUEILLEUX).

L'humilité s'accompagne dde modestie: il est inutile d'écraser l'autre en se croyant supérieur, si on l'est, de fait, dans un domaine préis.

Car Johnny Halliday est bien meilleurs en chant qu'Einstein ! Laughing

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 16:01

Oui Arnaud, c'est vrai.
On ne peut pas etre bon partout.
Les points faibles du grand Einstein étaient, d'après ce que j'ai lu, la musique ( Il a longtemps tenté de jouer du violon, et pris de nombreux cours auprès des plus grands ) et sa vie affective.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 16:28

Citation :
Il est clair que tant que votre enfant n'aura pas appris que 2+2 font 4, vous pouvez toujours vous considérer supérieur à lui sur ce point purement intellectuel. Mais ce n'est pas de cette humilité dont il est question dans la spiritualité. La supériorité intellectuelle ou physique n'a aucune valeur spirituelle.

Avant les perfection de l'humilité, il y a au moins 12 degrés d'humilité ! Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 16:42

Un saint l'a fait (saint Bernard).

Voici son livre:

http://www.jesusmarie.com/bernard_traite_des_degres_orgueil.html

Mais quand je dis 12, je pense qu'il y en a des milliers.

Le premier degré d'humilité, adapté à un enfant, consiste en ceci:

Tu n'écoutes pas tes parents qui te disent de ne pas te balancer avec ta chaise. Tu te blesses.
Laughing

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 16 Aoû 2007, 23:39

spidle33 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
florence_yvonne a écrit:
spidle33 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je pense qu'entre l'orgueil et l'humilité, il y a une juste milieu
Shocked Shocked

euh oui... l'humilité (c'est le "Milieu" le plus juste !)

non, l'humilité c'est le bas, le mésestime de soi-même

Non, ce ci est le complexe d'infériorité. Ne pas confondre avec l'humilité qui est une VERITE, une façon d'être à sa juste place devant Dieu et les autres.

tu es libre de le croire, comme je suis libre de croire le contraire

On est libre de croire qu'un chimpanzé a de longues oreilles et mangent des carottes.
Les mots ont un sens, le tout est de creuser ce qu'ils cachent.

moi, je suis une créature de Dieu, cela n'est pas compatible avec l'humilité, je ne vais quand même pas dénigrer le travail de mon créateur

HUMILITÉ, subst. fém.
Disposition à s'abaisser volontairement (à faire telle ou telle chose) en réprimant tout mouvement d'orgueil par sentiment de sa propre faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
 
L'humilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» prière pour obtenir l'humilité
» Qu'est-ce que l'humilité ?
» LA VUE DE DIEU ET L'HUMILITÉ (Saint Augustin)
» Angelus de Benoît XVI : le Christ, modèle d'humilité et de gratuité
» Humilité / Pauvreté / kénose ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: