DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tout se vaut-il en théologie ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   4/8/2007, 15:26

maxime a écrit:
...C'est bien pour ça que ton système est "pervers"car il manie quelques vérités au milieu de pleins d'incohérences.

C'est facile de dire qu'un système est pervers et incohérent lorsqu'on ne le comprend pas. Ce n'est que la perception que tu en as, mon p'tit gars. Smile Pour le moment, Tu ne m'as encore rien démontré...

maxime a écrit:

Citation :

Il n'a pas dit grand chose... Je suis en parfait accord avec tout ce qu'il dit dans cet extrait précis. Seule notre conscience est apte à discerner ou se situe la vérité. Ma conscience m'attire vers une vérité tendant vers l'universalité.
[b]Tu es en parfait accord avec ce que dit le père Brune...même quand il parle de théories extravagantes(en gros les tiennes), hum, il faut que tu nous explique cette contradiction mon gars..

Smile Il n'y a rien à expliquer, tu as très bien compris. L'extravagance d'une théorie est relative. Il n'existe aucune vérité absolue nulle part. Seules certaines vérités universelles se dégagent de toutes les vérités et il faut savoir les discerner. Je ne bois pas comme de l'eau bénite tout se qui s'écrit sur le net. Nous savons que L'Amour (comprenant surtout celui spirituel, évidemment) et l'humilité sont des vérités universelles.

La justice et la réincarnation je les place aussi dans mes vérités universelles. Toi tu fais ce que tu veux. La doctrine catholique est loin de répondre à des critères parfaits de justice. L'inégalité des dons spirituels innés est trop flagrante.

maxime a écrit:

Pour faire simple, quand je lis un poème comme vivre d'amour de Sainte Thérèse de Lisieux et que je lis les messages d'amour des êtres de lumières, comme le dit le père Brune, il y a un abîme.
D'un coté, on a une Sainte qui l'a vécue(l'amour divin) et de l'autre des esprits qui en parlent mais ne le vivent pas(ça fait penser au canada dry).

Et c'est un exemple parmi (tant) d'autres.

Amicalement.

C'est là que tu te trompes. Pour faire mieux, mais peut-être plus compliqué pour toi, il faut lire et comprendre les deux. D'un côté tu as l'exemple de l'Amour intuitif parfait et de l'autre tu as l'exemple de la connaissance. Une doctrine correspondra d'autant plus à la vérité qu'elle satisfera la raison, la logique, l'intelligence, l'Amour et l'humilité. Et puis, as-tu réellement lu les messages des êtres de lumière sur le site de Monique Mathieu? Je te mets au défi de me citer un seul propos qui n'est pas de l'Amour.

Petite précision: Il existe deux sortes de connaissances:
- Celle intuitive qui se traduit en acte sans effort intellectuel.
- Celle intellectuelle qui a pour vocation de se traduire en acte.

C'est des deux combinées entre-elles que je te parle.

Ouvre-toi, cher Maxime.

Cordialement
Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   4/8/2007, 19:28

spirit a écrit:
Zeus a écrit:
spirit a écrit:
Zeus a écrit:
Citation :
Je viens de t'expliquer comment fonctionne la perception intérieure: Dieu se ressent. Il faut prendre "voir" dans le sens de vision intérieure.
C’est donc le fruit de ton imagination. Nous sommes d’accord.
Non, nous ne sommes pas d'accord. Smile J'ai fait de mon mieux, mais tu n'as pas compris ce qu'est une perception intérieure. Même si des canons de la beauté peuvent approximativement être établis, nous n'avons pas tous la même perception de cette beauté. Il en va de même pour la perception de l'Amour spirituel et de Dieu. Ce n'est donc pas une question de conception mais bien de perception.
C’est bien ce que j’ai dit.
Non, tu n'as pas dit cela, une perception n'est pas le fruit d'une imagination.
On ne peut percevoir que ce qui existe.
Mais comme le cerveau ne s’arrête jamais de fonctionner, il fabrique des perceptions à partir d’informations stockées dans la mémoire. C’est ainsi que l’on rêve.
Toutes tes prétendues perceptions extra-sensorielles viennent de ta culture, de ce que tu as accumulé et de ce que tu désires percevoir.

Citation :
Zeus a écrit:
Moi aussi j’ai un talent surnaturel : j’éloigne les tigres en frappant des mains. Et la preuve que ça marche, c’est qu’il n’y a pas de tigres dans ma région..
Smile Il ne s'agit pas d'avoir un talent surnaturel. Il s'agit de percevoir juste.
La juste perception c'est ce que l'on appelle l'intuition. J'utilise énormément l'intuition dans le cadre de mon travail et je peux te dire que ça marche à merveille.
Il suffit de ne pas tenir compte des intuitions qui ont abouti à des échecs pour dire que l’intuition marche. C’est ainsi que les voyantes déposent chez deux huissiers une prédiction pour la victoire de Ségo et une autre de Sarko et exhibent ensuite celle de Sarko pour prouver qu’elles sont extra-lucides.

Citation :
Zeus a écrit:
Citation :
Bien, puisque toi tu sembles en avoir une de tête, j'aimerais que tu m'expliques qu'est-ce qui t'empêche d'aller au-delà du big bang? Le vertige? La peur? D'où est sorti ce fameux big bang sinon d'une dimension sans espace ni temps? Pourquoi tiens-tu absolument à placer Dieu (ou la source de tout) un milliardième de seconde après le big bang? Et avant le big bang, qu'est-ce qu'il y a d'après toi, le néant?
Avant le big bang, il y a le big crunch.
Smile Fallait le dire plus tôt que ce n'était qu'une question de terminologie. Pour moi la source de tout c'est Dieu et pour toi c'est le big crunch. Nous sommes donc enfin d'accord.
Cet anglicisme barbare signifie qu’avant une expansion, il y a eu une contraction.
Nous avons ainsi un univers sans commencement ni fin.

Citation :
Zeus a écrit:
Citation :
«...Dans nombre d'entreprises la rigidité et les gestions froides et mécaniques ont fait place à l'harmonie, le respect et la chaleur humaine. Les rendements s'avèrent nettement supérieurs. Peut-être ne vois-tu pas le rapport, mais pourtant il y en a un.
D’après tes curieuses notions de gestion d’entreprise, on se peut se demander si tu as jamais travaillé…
Smile ça tombe mal, mon petit Zeus, je suis un chef d'entreprise depuis 30 ans. Je bichonne bien mes employés et je peux te dire qu'ils me le rendent bien...
Donc cela fait 30 ans que tu n’as pas cherché de travail et que tu ne sais plus comment fonctionnent les autres boîtes.

Citation :
Je rajoute en passant qu'avant d'être chef d'entreprise j'ai été un employé comme toi pendant 10 ans. Et oui, je ne suis plus tout jeune (mais pas vieux non plus)
Donc tu as trouvé du boulot en 1967. C’était un autre monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
petero



Messages : 9610
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   4/8/2007, 20:45

spirit a écrit:
Prôner l'Amour universel n'est pas de la manipulation. Réfléchissez bien, che Pierre, vous verrez que vous commencerez petit à petit à comprendre qui manipule qui.

Spirit,

Vous avez très bien compris ce que j'ai voulu dire, c'est pas de "prôner l'Amour universel" qui est une manipulation, c'est se servir du Christ, en faisant parler son esprit, pour mieux tromper son monde. C'est faire parler le Christ, lui faire dire ce qu'il n'a jamais dit et qui est totalement invérifia ble qui est "une manipulation".

Citation :
Elles ne sont pas destinées à combattre une religion

Elles sont données pour racoler.

Citation :
D'ailleurs, je ne comprends pas les commentaires du père Verlinde à propos du new-âge. Par une telle attitude vous ne faites qu'accentuer la répulsion entre les religions. Une réaction négative éloigne plutôt que de rapprocher.

Ce n'est pas le cas pour tout le monde. Les réactions du père Verlinde éloigne certain du New Age.

Citation :
Ce n'est pas le but des doctrines modernes.

Le christianisme n'a rien à voir avec une mode ; c'est un enseignement qui a été donné par le Christ pour être annoncé à tous les hommes ; et c'est pas parce qu'on est dans la modernité qu'on doit changer l'enseignement du Christ.

Citation :
Enregistrements, importants ouvrages et transcriptions des séances, rapport d'experts et de scientifiques, etc...

Pouvez-vous nous donner le nom de quelques uns de ces soit disant experts, de ces soit disant scientifique et si possible des scientifiques qui n'ont rien à voir avec les milieux spirits ; des scientifiques indépendants.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Maumau



Masculin Messages : 869
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   4/8/2007, 22:23

Citation :
Il n'existe donc pas d'esprits saints en absolu possédant une connaissance absolue issue de l'univers matériel.Nous ne pouvons faire confiance qu'à notre propre esprit et aux esprits que notre esprit ressentira élevés. Nous pouvons certes faire confiance à Jésus, mais les évangiles sont à lire avec prudence et discernement. La compréhension de l'Amour, l'humilité et la justice passe par notre esprit (relativement saint) et la compréhension des mécanismes spirituels passe par notre intellect. Les deux sont étroitement liés et indissociables. L'esprit est la partie de l'âme qui rayonne et qui tend à être toujours plus Amour et humilité. Notre capacité à aimer dépendra directement de la qualité du rayonnement de notre esprit.
Je parle de l'Esprit Saint(de Dieu, en Dieu) pas d'esprits créés devenues saints.
Ce qui est souligné rejoint ce que j'ai écrit par rapport à ton système.
Dieu est un principe complétement abstrait, c'est le règne du moi(de l'ego)
on progresse par soi-même, pas besoin de Dieu.
Je préfère pour ma part rester Chrétien.

Tu me demande de démontrer en quoi ton système est pervers, mais je t'ai déjà répondu(je l'ai remis), et suite à ma réponse tu m'a dit:
A partir du moment où tu comprends que Dieu c'est ton esprit.

Les deux phrases soulignées, voilà ce qui est extremement pervers dans ton système.
Et ça Spirit c'est la perte de l'unité, la chute(le pêché originel).
Tu es amené subtilement à penser que tu es ton propre Dieu(ne nie pas, les deux phrases soulignées le démontre).

Pour le reste de ton nouveau message, c'est tellement ridicule, on nage en plein relativisme, c'est le règne de la confusion comme a pu dire René Guénon.
Je considère que je t'ai suffisament donné de réponses précises sur ces deux pages(relis les attentivement), après on va tourner en rond.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   5/8/2007, 00:52

Citation :
Avant le big bang, il y a le big crunch.

Ca n'est absolument pas démontré : la physique en est encore rigoureusement incapable. Côté mesures, l'accélération de l'expansion de l'univers tend à montrer qu'il ne re-contractera pas et qu'il n'y aura pas de big crunch.
Revenir en haut Aller en bas
Zeus

avatar

Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   5/8/2007, 01:32

L'énergie du bang finit par diminuer.

Donc l'éloignement des galaxies se ralentit jusqu'à ne plus augmenter.

Donc l'attraction gravitationnelle commence à l'emporter sur cette force centriifuge.

Donc la contraction s'amorce puis finit par un big crunch.

_________________
- Quand avez-vous su que vous étiez Dieu ?
- Quand en priant je me suis aperçu que je parlais à moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   5/8/2007, 01:41

Citation :
L'énergie du bang finit par diminuer.

Donc l'éloignement des galaxies se ralentit jusqu'à ne plus augmenter.

Donc l'attraction gravitationnelle commence à l'emporter sur cette force centriifuge.

Donc la contraction s'amorce puis finit par un big crunch.

Tout est simple avec vous : vous devriez vite allez expliquer cela aux grands spécialistes qui s'entêtent à ne pas vouloir trancher comme vous le faites, vous avez de toute évidence tout à leur apprendre. Votre simplisme s'étend même à la science... qu'y faire ? En rire ou en pleurer ?
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   5/8/2007, 02:10

Zeus a écrit:
...On ne peut percevoir que ce qui existe.
Mais comme le cerveau ne s’arrête jamais de fonctionner, il fabrique des perceptions à partir d’informations stockées dans la mémoire. C’est ainsi que l’on rêve.
Toutes tes prétendues perceptions extra-sensorielles viennent de ta culture, de ce que tu as accumulé et de ce que tu désires percevoir...

Je ne te parle pas forcément des perceptions extra-sensorielles. Je te parle des perceptions intérieures par les sens intérieurs. Si tu lis un texte, que tu regardes une fleur ou que tu entends une mélodie, cela passe d'abord par tes sens physiques. Lorsqu'ensuite ce que tu vois ou tu entends est analysé par le cerveau et arrive jusqu'aux sens intérieurs (ton âme), tu éprouves une émotion plus ou moins forte qui est directement liée à ton niveau de sensibilité intérieure. Selon la qualité de ta sensibilité tu es mieux à même de juger le beau du laid, le mal du bien ou la justice de l'injustice. C'est cela que l'on appelle l'intuition.

En somme je te parle de la subjectivité. Puisque toi mêmes tu t'es empressé de me démontrer que le beau existe selon des critères particuliers de formes et d'harmonies, tu devrais facilement comprendre que nos goûts et nos attirances ne correspondent pas forcément à la vérité déterminée par ces critères. Pendant que certains sont capables de lâcher une larme en regardant une fleur, d'autres la piétinent. Notre sens du discernement des choses non mesurables est donc plus ou moins bon.

Conclusion, je le répète, ce n'est qu'une question de perception intérieure. Comme le dit Bernard lavilliers dans sa chanson, "L'Amour est un sentiment qui vient de l'intérieur". Smile

Entre parenthèse, ton affirmation du départ: "On ne peut percevoir que ce qui existe" est totalement fausse. Un bon artiste créatif peut te faire découvrir des univers insoupçonnables. Voilà encore un bel exemple d'un don divin: La créativité. C'est grâce à la créativité et la génialité que la technologie avance.

Zeus a écrit:
...
Citation :
Zeus a écrit:
Moi aussi j’ai un talent surnaturel : j’éloigne les tigres en frappant des mains. Et la preuve que ça marche, c’est qu’il n’y a pas de tigres dans ma région..
Smile Il ne s'agit pas d'avoir un talent surnaturel. Il s'agit de percevoir juste.
La juste perception c'est ce que l'on appelle l'intuition. J'utilise énormément l'intuition dans le cadre de mon travail et je peux te dire que ça marche à merveille.
Il suffit de ne pas tenir compte des intuitions qui ont abouti à des échecs pour dire que l’intuition marche. C’est ainsi que les voyantes déposent chez deux huissiers une prédiction pour la victoire de Ségo et une autre de Sarko et exhibent ensuite celle de Sarko pour prouver qu’elles sont extra-lucides...

Tu es encore à côté de ce que je veux dire (et quoique sur la voyance il y aurait beaucoup à dire). On sait qu'on a une bonne intuition dans un domaine particulier lorsque ces intuitions marchent dans la majorité des cas.

Zeus a écrit:
...
Citation :
Zeus a écrit:
Citation :
Bien, puisque toi tu sembles en avoir une de tête, j'aimerais que tu m'expliques qu'est-ce qui t'empêche d'aller au-delà du big bang? Le vertige? La peur? D'où est sorti ce fameux big bang sinon d'une dimension sans espace ni temps? Pourquoi tiens-tu absolument à placer Dieu (ou la source de tout) un milliardième de seconde après le big bang? Et avant le big bang, qu'est-ce qu'il y a d'après toi, le néant?
Avant le big bang, il y a le big crunch.
Smile Fallait le dire plus tôt que ce n'était qu'une question de terminologie. Pour moi la source de tout c'est Dieu et pour toi c'est le big crunch. Nous sommes donc enfin d'accord.
Cet anglicisme barbare signifie qu’avant une expansion, il y a eu une contraction.
Nous avons ainsi un univers sans commencement ni fin..

Pourquoi pas, c'est un point de vue respectable...

Zeus a écrit:
...
Donc cela fait 30 ans que tu n’as pas cherché de travail et que tu ne sais plus comment fonctionnent les autres boîtes...

Bien sûr, c'est exactement ça. Ca fait 30 ans que j'ai la tête dans un sac, que je ne lis plus rien et que je ne m'informe plus... Rolling Eyes

Zeus a écrit:
...
Citation :
Je rajoute en passant qu'avant d'être chef d'entreprise j'ai été un employé comme toi pendant 10 ans. Et oui, je ne suis plus tout jeune (mais pas vieux non plus)
Donc tu as trouvé du boulot en 1967. C’était un autre monde.

Oui, c'était bien pire! on était pas loin de 68...

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   5/8/2007, 02:56

maxime a écrit:
Citation :
Il n'existe donc pas d'esprits saints en absolu possédant une connaissance absolue issue de l'univers matériel.Nous ne pouvons faire confiance qu'à notre propre esprit et aux esprits que notre esprit ressentira élevés. Nous pouvons certes faire confiance à Jésus, mais les évangiles sont à lire avec prudence et discernement. La compréhension de l'Amour, l'humilité et la justice passe par notre esprit (relativement saint) et la compréhension des mécanismes spirituels passe par notre intellect. Les deux sont étroitement liés et indissociables. L'esprit est la partie de l'âme qui rayonne et qui tend à être toujours plus Amour et humilité. Notre capacité à aimer dépendra directement de la qualité du rayonnement de notre esprit.
Je parle de l'Esprit Saint(de Dieu, en Dieu) pas d'esprits créés devenues saints.
Ce qui est souligné rejoint ce que j'ai écrit par rapport à ton système.
Dieu est un principe complétement abstrait, c'est le règne du moi(de l'ego)
on progresse par soi-même, pas besoin de Dieu.
Je préfère pour ma part rester Chrétien.

Tu me demande de démontrer en quoi ton système est pervers, mais je t'ai déjà répondu(je l'ai remis), et suite à ma réponse tu m'a dit:
A partir du moment où tu comprends que Dieu c'est ton esprit.

[b]Les deux phrases soulignées, voilà ce qui est extremement pervers dans ton système.
Et ça Spirit c'est la perte de l'unité, la chute(le pêché originel).
Tu es amené subtilement à penser que tu es ton propre Dieu(ne nie pas, les deux phrases soulignées le démontre).

C'est plus subtil que ça. Tu dois garder en mémoire que nous sommes une âme composée d'un esprit et d'un psychisme. Je n'ai pas dit que nous sommes Dieu, mais que Dieu était notre esprit.

1- Dieu se ressent mais ne peut se connaitre entièrement car il est le seul à être absolu.
2- L'action de purifier notre âme pour tendre à la sainteté démontre que nous possédons déjà en nous la sainteté mais qu'elle est souillée.
3- Si nous possédons en nous une sainteté souillée c'est la preuve que l'esprit saint doit venir de nous-mêmes et non de l'extérieur. Cela n'empêche pas pour autant d'accepter Jésus ou un autre esprit saint. Mais le fait même d'accepter est une volonté personnelle intérieure et non extérieure.
4- Nous ne sommes pas notre propre Dieu. Il faut que tu comprennes qui est "nous". Si "nous" est notre âme, nous ne pouvons être Dieu. Cependant, Dieu est en nous par notre esprit.

D'autre part, tu ne réponds pas aux arguments de l'injustice par rapport à l'inégalité des dons spirituels (la capacité à aimer, notamment).

Tu dis encore: "Pour le reste de ton nouveau message, c'est tellement ridicule..."

A vrai dire, cher Maxime, il y aurait bien des raisons pour que je traite bon nombres de vos croyances de ridicules. Je te rappelle juste que lorsque je me suis égaré en parlant de naïveté, je me suis fait remettre à l'ordre. Evitons donc les escalades verbales, merci.

Je pense avoir été assez clair. Maintenant tu penses ce que tu veux.

Cordialement
Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   5/8/2007, 03:11

petero a écrit:

Citation :
Enregistrements, importants ouvrages et transcriptions des séances, rapport d'experts et de scientifiques, etc...

Pouvez-vous nous donner le nom de quelques uns de ces soit disant experts, de ces soit disant scientifique et si possible des scientifiques qui n'ont rien à voir avec les milieux spirits ; des scientifiques indépendants.

Cordialement

Pierre

Tiens, vous m'avez affirmé que vous ne "raisonnez pas" et que vous ne parliez qu'avec votre coeur et voilà maintenant que vous démontrez un esprit scientifique.

Non, je ne pense pas que ce soit le cas que je divulgue des noms et quoi que ce soit sur ce forum. Dans quel but, au fait?

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
petero

avatar

Masculin Messages : 9610
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   5/8/2007, 08:41

spirit a écrit:
Non, je ne pense pas que ce soit le cas que je divulgue des noms et quoi que ce soit sur ce forum. Dans quel but, au fait?

Si vous ne voulez pas nous donner le nom des scientifiques qui ont établis des rapports sérieux, prouvant que votre médium lorsqu'il rentre en trans est ce qu'il y a de plus normal, alors c'est par la peine de nous dire que ces rapports existent. Je suis certain que vous ne les avez jamais consulté Laughing C'est juste pour faire bien que vous en parlez.

Le but, c'est justement pour vérifier si on peu vraiment accorder du crédit à ces scientifiques et surtout si ces scientifiques sont reconnus par leurs pairs.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   5/8/2007, 12:21

petero a écrit:
...Le but, c'est justement pour vérifier si on peu vraiment accorder du crédit à ces scientifiques et surtout si ces scientifiques sont reconnus par leurs pairs.

Cordialement

Pierre

Ha oui? Vous avez choisi le mauvais but, cher Pierre.

Désolé.

Spirit sunny

Ps: Vous n'avez rien compris aux scientifiques. Lorsqu'ils sont au pied du mur, il ne leur reste plus qu'à dire: "on sait que ça ne peut pas marcher, il doit y avoir une supercherie quelque part que nous n'avons pas trouvé". Allez donc vous renseigner pour savoir si la communauté scientifique atteste en absolu que les miracles de Jésus étaient véridiques ou, encore pire, si Jésus a réellement existé. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Zeus

avatar

Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   5/8/2007, 12:26

spirit a écrit:
Allez donc vous renseigner pour savoir si la communauté scientifique atteste en absolu que les miracles de Jésus étaient véridiques ou, encore pire, si Jésus a réellement existé. Rolling Eyes
Pour le premier point, les miracles ne peuvent exister, par définition.

Pour le second point, peu d'historiens s'intéressent à cette question.

_________________
- Quand avez-vous su que vous étiez Dieu ?
- Quand en priant je me suis aperçu que je parlais à moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   5/8/2007, 12:38

petero a écrit:
...prouvant que votre médium lorsqu'il rentre en trans est ce qu'il y a de plus normal,

Lorsque le médium entre en transe, il est transe. Il n'y a rien de normal ou d'anormal dans ce fait. Ce qui est "paranormal" c'est la voix qui en sort et ce qu'elle dit. Cela peut passer par des voix d'hommes, de femmes, de vieux ou de jeunes. A chaque fois le timbre de voix correspond à celui que la personne avait lors de sa dernière vie.

Renseignez-vous, vous verrez que des médiums comme Leslie Flint ont fait l'objet de multiples expériences dans un environnement scientifiquement contrôlé et que jamais rien n'a été trouvé. Il fait parti des médiums les plus contrôlés de la planète. Ces imbéciles de scientifiques ont poussé le bouchon jusqu'à lui lier les mains dans le dos, lui mettre de l'eau dans la bouche, le bâillonner et le cagouler. Tout juste si ensuite ils ne l'ont pas jeter au fond d'un puits...

De plus, La médiumnité de Leslie était exceptionnelle car les voix ne sortaient pas de lui-même mais apparaissaient dans le vide (en utilisant comme support une substance que le médium dégage: l'ectoplasme).

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
Maumau



Masculin Messages : 869
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   6/8/2007, 16:00

Citation :
C'est plus subtil que ça. Tu dois garder en mémoire que nous sommes une âme composée d'un esprit et d'un psychisme. Je n'ai pas dit que nous sommes Dieu, mais que Dieu était notre esprit.
L'Homme est un être triple: esprit(de nature divine), âme, corps physique.
L'Homme étant à l'image de Dieu, est esprit. Mais dire à quelqu'un que Dieu est son esprit, est, je le répète dangereux, car la très grande majorité comprendront je suis(mon propre) Dieu.


Citation :
1- Dieu se ressent mais ne peut se connaitre entièrement car il est le seul à être absolu.
J'espère pour toi que tu as mal formulé ta phrase, et que tu as voulu dire:mais ON ne peut LE connaître entièrement etc...
Dans le cas contraire, c'est une erreur métaphysique(une de plus) très grave pour quelqu'un qui nous lance à chaque message: il faut que tu comprennes que blablabla.
Relis ce que je dis sur le Verbe de Dieu.


Citation :
3- Si nous possédons en nous une sainteté souillée c'est la preuve que l'esprit saint doit venir de nous-mêmes et non de l'extérieur. Cela n'empêche pas pour autant d'accepter Jésus ou un autre esprit saint. Mais le fait même d'accepter est une volonté personnelle intérieure et non extérieure.
Tu confonds la personne qui doit se sanctifier avec l'Esprit(avec majuscule)Saint de Dieu, mais tu vas me répondre que je ne comprend pas.

Citation :
4- Nous ne sommes pas notre propre Dieu. Il faut que tu comprennes qui est "nous". Si "nous" est notre âme, nous ne pouvons être Dieu. Cependant,Dieu est en nous par notre esprit.
Tu avoueras que c'est quand même différent(phrase souligné), et le fait de dire Dieu c'est notre esprit. La nuance est capitale.

Citation :
D'autre part, tu ne réponds pas aux arguments de l'injustice par rapport à l'inégalité des dons spirituels (la capacité à aimer, notamment).
Si, j'ai déjà répondu.

Citation :
Tu dis encore: "Pour le reste de ton nouveau message, c'est tellement ridicule..."
A vrai dire, cher Maxime, il y aurait bien des raisons pour que je traite bon nombres de vos croyances de ridicules. Je te rappelle juste que lorsque je me suis égaré en parlant de naïveté, je me suis fait remettre à l'ordre. Evitons donc les escalades verbales, merci.
Je pense avoir été assez clair. Maintenant tu penses ce que tu veux.

Là tu vois, je suis d'accord avec toi, encore faut-il savoir ce que l'on entend par croyances et surtout être en mesure d'avoir "certaines notions métaphysiques" pour en débattre, ce qui n'est pas ton cas vu les erreurs métaphysiques que tu nous écrit comme je te cites:
"la vie eternelle=des milliards d'années".
"Dieu ne se connaît pas car il est absolu".
Et en cherchant bien, on doit en trouver d'autres. A ces erreurs tu as répondu par des pirouettes où alors par un relativisme.
Suffit juste de te relire. Mais c'est vrai que je ne peux pas comprendre car je ne suis pas ouvert(sic).

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Maumau



Masculin Messages : 869
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   6/8/2007, 17:30

Je voulais lançer un sujet sur l'esprit, l'âme, le corps mais en faisant une recherche, j'ai vu qu'il y avait déjà un sujet similaire où Spirit intervient, donc pas besoin d'en faire un nouveau.

J'en profite juste pour demander à Spirit qui parle dans ce sujet d'un cercle spirite italien, si il s'agit du "Cerchio Firenze 77"?
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   7/8/2007, 00:35

maxime a écrit:
Citation :
C'est plus subtil que ça. Tu dois garder en mémoire que nous sommes une âme composée d'un esprit et d'un psychisme. Je n'ai pas dit que nous sommes Dieu, mais que Dieu était notre esprit.
L'Homme est un être triple: esprit(de nature divine), âme, corps physique.
L'Homme étant à l'image de Dieu, est esprit. Mais dire à quelqu'un que Dieu est son esprit, est, je le répète dangereux, car la très grande majorité comprendront je suis(mon propre) Dieu.
.

Bon, pour une fois je suis d'accord avec toi. C'est la grande erreur de l'approche new-âge.

maxime a écrit:

Citation :
1- Dieu se ressent mais ne peut se connaitre entièrement car il est le seul à être absolu.
J'espère pour toi que tu as mal formulé ta phrase, et que tu as voulu dire:mais ON ne peut LE connaître entièrement etc...
Dans le cas contraire, c'est une erreur métaphysique(une de plus) très grave pour quelqu'un qui nous lance à chaque message: il faut que tu comprennes que blablabla.
Relis ce que je dis sur le Verbe de Dieu.

Hum... Si je commence par "Dieu SE ressent" il est logique que je continue par "et ne peut SE connaitre..."

Maxime, par contre toi je ne te sens pas. Si tu as l'intention de t'amuser à discuter sur la forme pour te défouler, je préfère arrêter net la discussion.

Amuses-toi bien.

Spirit salut
Revenir en haut Aller en bas
Novalis

avatar

Masculin Messages : 686
Inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   7/8/2007, 00:51

Je m'étrangle!!!

Cher spirit, je savais vos conceptions parfois étranges. Mais je ne savais pas que vous poussiez le bouchon aussi loin!

Je laisse au pauvre maxime le soin de démonter cette sinistre formulation... du moins pour l'instant...

ps: je vous ai répondu dans le sujet sur votre conception de la liberté, je ne sais pas si vous avez lu.

_________________
"Tu m'apprendras le chemin de vie, devant ta face, plénitude de joie, en ta droite, délices éternelles."
Psaume (16, 11)

http://reflexion-contemporaine.over-blog.net/
Revenir en haut Aller en bas
http://reflexion-contemporaine.over-blog.net/
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   7/8/2007, 01:14

Novalis a écrit:
Je m'étrangle!!!

Cher spirit, je savais vos conceptions parfois étranges. Mais je ne savais pas que vous poussiez le bouchon aussi loin!

Je laisse au pauvre maxime le soin de démonter cette sinistre formulation... du moins pour l'instant...

ps: je vous ai répondu dans le sujet sur votre conception de la liberté, je ne sais pas si vous avez lu.

Que la formulation soit maladroite, je veux bien en convenir, mais elle n'est pas à 100% fausse pour la raison que j'ai donnée.

C'est bien ce que je dis, vous tenez absolument à vous battre sur la forme. Malheureusement, lorsque que l'on s'engage sur ce terrain ça ne présage rien de bon. Si ce n'était que sur ce point qu'il y avait des sarcasmes, à la rigueur je passerais.

A vous aussi, qui vous prenez pour un gladiateur dans une arène (vous savez très bien à quoi je fais allusion), je vous rappelle que je ne suis pas ici pour me battre mais pour discuter et échanger. J'estime que la moindre des choses c'est de faire un petit effort pour comprendre son interlocuteur.

Spirit :|
Revenir en haut Aller en bas
Novalis

avatar

Masculin Messages : 686
Inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   7/8/2007, 01:48

cher spirit, je me suis un peu emporté, parce que ce que vous dîtes à propos de Dieu me paraît gravement erroné.

Mais il ne faut pas que cela nous empêche d'en débattre, et pour cette raison je vous présente mes excuses si j'ai pu vous blesser par ma formulation également maladroite ce coup ci!

Cordialement.

_________________
"Tu m'apprendras le chemin de vie, devant ta face, plénitude de joie, en ta droite, délices éternelles."
Psaume (16, 11)

http://reflexion-contemporaine.over-blog.net/
Revenir en haut Aller en bas
http://reflexion-contemporaine.over-blog.net/
Tancrède



Masculin Messages : 396
Inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   7/8/2007, 08:35

-----

Pour revenir au sujet du Post


Nous cherchons tous un équilibre. La nature recherche constamment l'homéostatie.

Par contre, trop rechercher cette homéostatie peut devenir une phobie.

Tout doit-être raisonnable. Aimer Dieu, c'est d'aimer son prochain

Mais tout doit se faire raisonnablement.

Le Christ s'est occupé de la vie éternelle.

Nous, nous devons avoir la responsabilité de vivre le mieux possible en respectant tout le monde, en attendant de trépasser.
Soit heureux et rend les autres heureux.

C'est cela la vraie théologie. Quel vienne de Boudha, de l'Inde, de la Bible, ou d'ailleurs.

Jacques:
25 Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’oeuvre, celui-là sera heureux dans son activité.
26 Si quelqu’un croit être religieux, sans tenir sa langue en bride, mais en trompant son coeur, la religion de cet homme est vaine.
27 La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde.



Tancrède
Revenir en haut Aller en bas
Maumau



Masculin Messages : 869
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   7/8/2007, 10:48

spirit a écrit:
Novalis a écrit:
Je m'étrangle!!!

Cher spirit, je savais vos conceptions parfois étranges. Mais je ne savais pas que vous poussiez le bouchon aussi loin!

Je laisse au pauvre maxime le soin de démonter cette sinistre formulation... du moins pour l'instant...

ps: je vous ai répondu dans le sujet sur votre conception de la liberté, je ne sais pas si vous avez lu.

Que la formulation soit maladroite, je veux bien en convenir, mais elle n'est pas à 100% fausse pour la raison que j'ai donnée.

C'est bien ce que je dis, vous tenez absolument à vous battre sur la forme. Malheureusement, lorsque que l'on s'engage sur ce terrain ça ne présage rien de bon. Si ce n'était que sur ce point qu'il y avait des sarcasmes, à la rigueur je passerais.

A vous aussi, qui vous prenez pour un gladiateur dans une arène (vous savez très bien à quoi je fais allusion), je vous rappelle que je ne suis pas ici pour me battre mais pour discuter et échanger. J'estime que la moindre des choses c'est de faire un petit effort pour comprendre son interlocuteur.

Spirit :|

Cher Spirit, pardonne moi si je t'ai blessé, ce n'était pas mon intention(à priori je sens bon Very Happy ).
C'est sur le fond que je t'ai répondu (sur Dieu).
Ta formulation est fausse à 100% car si Dieu ne se connaît pas, alors il n'est pas Dieu et le fait qu'il soit Absolu, c'est qu'il est Dieu car seul Dieu est Absolu.

Mon prénom est Maxime pas Maximus(dans le film Gladiator Very Happy ).

PS: C'est de l'humour, pas des sarcasmes.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   7/8/2007, 12:17

maxime a écrit:
spirit a écrit:
Novalis a écrit:
Je m'étrangle!!!

Cher spirit, je savais vos conceptions parfois étranges. Mais je ne savais pas que vous poussiez le bouchon aussi loin!

Je laisse au pauvre maxime le soin de démonter cette sinistre formulation... du moins pour l'instant...

ps: je vous ai répondu dans le sujet sur votre conception de la liberté, je ne sais pas si vous avez lu.

Que la formulation soit maladroite, je veux bien en convenir, mais elle n'est pas à 100% fausse pour la raison que j'ai donnée.

C'est bien ce que je dis, vous tenez absolument à vous battre sur la forme. Malheureusement, lorsque que l'on s'engage sur ce terrain ça ne présage rien de bon. Si ce n'était que sur ce point qu'il y avait des sarcasmes, à la rigueur je passerais.

A vous aussi, qui vous prenez pour un gladiateur dans une arène (vous savez très bien à quoi je fais allusion), je vous rappelle que je ne suis pas ici pour me battre mais pour discuter et échanger. J'estime que la moindre des choses c'est de faire un petit effort pour comprendre son interlocuteur.

Spirit :|

Cher Spirit, pardonne moi si je t'ai blessé, ce n'était pas mon intention(à priori je sens bon Very Happy ).
C'est sur le fond que je t'ai répondu (sur Dieu).
Ta formulation est fausse à 100% car si Dieu ne se connaît pas, alors il n'est pas Dieu et le fait qu'il soit Absolu, c'est qu'il est Dieu car seul Dieu est Absolu.

Mon prénom est Maxime pas Maximus(dans le film Gladiator Very Happy ).

PS: C'est de l'humour, pas des sarcasmes.

Amicalement.

Salut Maxime,

C'est la première fois que je lis un peu de chaleur dans tes messages (quand tu t'adresses à moi). C'est sympa et je vais essayer de poursuivre.

Je ne comprends pas pourquoi tu me dis que ma formulation est fausse à 100%. On va donc être obligé de discuter un tout petit peu sur la forme et on clôturera ce chapitre.

Il faut bien sûr considérer le contexte. Si je dis: "Dieu se ressent", que comprends-tu? Que c'est Dieu qui se ressent lui-même ou qu'on peut le ressentir?

Si je commence ma phrase par un sujet indéfini, il est logique que je la continue par un sujet indéfini. Donc, dans "Dieu se ressent mais ne peut se connaitre", ou tu choisis de placer Dieu en sujet et tu dois le placer dès le début de la phrase, ou le sujet est indéfini et il l'est pour toute la phrase.

Ca n'empêche pas que je suis d'accord avec le fait que la formulation est ambigüe et peut prêter à confusion et qu'il eut été plus correct (ou plus compréhensible Smile ) d'écrire "mais on ne peut le connaitre".

J'ai un peu de travail, je reviendrai un peu plus tard sur certaines nuances/divergences.

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   7/8/2007, 13:28

Tancrède a écrit:
-----

Pour revenir au sujet du Post


Nous cherchons tous un équilibre. La nature recherche constamment l'homéostatie.

Salut tancrède, il me semble que c'est "homéostasie" qu'on dit.
A part ça je suis entièrement d'accord toi.

J'ai écrit ceci à Novalis dans "ma conception spirite, liberté et évolution spirituelle":

Comme je vous l'ai déjà écrit, il n'existe aucun Amour absolu, aucune humilité absolue et aucun bonheur absolu à atteindre, mais seulement des moments périodiques d'équilibre. Dieu permet le bonheur par l'acceptation, mais il permet également l'accession à plus d'Amour et d'humilité par le détachement. Le détachement et l'acceptation sont contradictoires et ne peuvent coexister que par des cycles alternatifs de l'un et de l'autre.

Si ce n'était qu'une question d'Amour, d'humilité et de détachement absolus à atteindre pour voir Dieu, cela ne pourrait se faire autrement que de passer par une continuelle souffrance. Ce n'est pas ce que Dieu veut. Dieu nous permet d'accepter notre condition d'homme (se pardonner), d'être heureux et également d'avancer vers lui en souffrant relativement. Les souffrances diminuent proportionnellement à la qualité de notre évolution.


C'est tout à fait en accord avec ce que tu dis. S'accepter n'est qu'une condition temporaire, Tôt ou tard on ne se supporte plus. Notre besoin naturel de changement et de progression nous pousse inexorablement sur le chemin de l'évolution spirituelle.

Tancrède a écrit:
-----
Par contre, trop rechercher cette homéostatie peut devenir une phobie.

Tout doit-être raisonnable. Aimer Dieu, c'est d'aimer son prochain

Mais tout doit se faire raisonnablement.

Je suis encore d'accord, mais la recherche constante de l'équilibre est une recherche inconsciente. Je ne vois pas comment cela peut devenir une phobie. La phobie je la vois plutôt chez les chrétiens épris d'absolu. Pierre, pour ne pas le nommer, en est l'exemple parfait (ça va le remettre en selle). Smile Comment peut-on parler de sainteté, de béatitude ou de vision béatifique au stade évolutif ou nous sommes? L'humilité c'est aussi accepter le degré d'évolution que nous avons atteint et ne pas se priver du bonheur que nous offre Dieu grâce à tous les moyens qu'il met à notre disposition. Par exemple, discuter sur internet de choses et d'autres, faire de la musique ou même aller faire une petite partie de tennis avec ses amis. Ce sont tous des plaisirs éphémères, mais ils font parti d'un passage obligé avant que notre âme n'éprouve des besoins toujours plus forts de détachement. Comme tu dis, l'important c'est de ne pas nuire autrui et chercher à les rendre heureux.

Avant de prétendre pouvoir porter une croix énorme comme le Christ, sachons porter notre petite croix dans la durée.

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
petero

avatar

Masculin Messages : 9610
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   7/8/2007, 21:59

spirit a écrit:
La phobie je la vois plutôt chez les chrétiens épris d'absolu. Pierre, pour ne pas le nommer, en est l'exemple parfait (ça va le remettre en selle).

Spirit,

Merci pour votre invitation.

C'est vrai, je suis "épris de Dieu". Dieu étant absolu, en étant épris de Dieu je ne puis être qu'épris d'absolu. Mais je vous rassure, je n'en fais pas "une phobie" ; cela ne me rend pas malade ; cela ne m'angoisse absolument pas. J'aime tout simplement ce Dieu tout Amour, de tout mon être ; je tends vers lui de tout mon être, je le désire de tout mon être. Et si je le désire ainsi, c'est parce que c'est Lui qui a fait naître en moi ce désir. "Tout ce que Dieu désire me donner, il me le fait désirer". Mon unique désire, ne faire plus qu'Un avec Lui dans l'Amour, par le don du St Esprit et la Vie de la grâce communiquée au Corps Mystique du Christ dont je suis membre.

Citation :
L'humilité c'est aussi accepter le degré d'évolution que nous avons atteint et ne pas se priver du bonheur que nous offre Dieu grâce à tous les moyens qu'il met à notre disposition.

C'est tout simplement s'accepter tel que nous sommes, faibles et limités. Faire tout ce qui est en notre pouvoir et attendre que Dieu par la puissance de son Esprit Saint, fasse le reste. Ne pas, en effet, se priver des moyens qu'il met à notre disposition, à commencer par les sacrements par lesquels il nous communiquent sa grâce ; par lesquels l'Esprit Saint nous transforme.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Maumau



Masculin Messages : 869
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   7/8/2007, 22:04

Citation :
Il faut bien sûr considérer le contexte. Si je dis: "Dieu se ressent", que comprends-tu? Que c'est Dieu qui se ressent lui-même ou qu'on peut le ressentir?
Il y avait deux solutions:
1-Où tu avais mal formulé est donc cela aurait voulu dire on peut le ressentir etc...
2-Où tu as bien formulé (et c'est ce que je craignais) et donc tu pars d'une "base" déjà éronnée puisque tu considères que Dieu ne se connaît pas. Je t'ai démontré le contraire dans plusieurs de mes messages.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Maumau



Masculin Messages : 869
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   7/8/2007, 22:57

Citation :
le Verbe est la parole que le Père prononce en se pensant lui même "dans un eternel silence"; il est la pensée eternelle du Père dans laquelle le Père se voit, se contemple, avec ses attributs divins, ses perfections infinies.
C'est aussi par son Verbe que le Père créé:Tout par lui a été fait et sans lui n'a été fait rien de ce qui existe nous indique le prologue de l'Evangile de Jean.
Jésus-Christ est le Verbe fait chair pas un esprit évolué.

Pour appuyer mon message précédent, j'ai remis ce que j'avais écrit.
Lis et relis ces phrases telles qu'elles se présentent à toi(remplace le Père par Dieu si tu veux).

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   7/8/2007, 23:34

petero a écrit:
...Ne pas, en effet, se priver des moyens qu'il met à notre disposition, à commencer par les sacrements par lesquels il nous communiquent sa grâce ; par lesquels l'Esprit Saint nous transforme.

Cordialement

Pierre

Moi je préfère faire une bonne partie de tennis avec mes enfants! Smile essayez, vous verrez, mine de rien ça vous rapproche autant de Dieu qu'un sacrement. Smile

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
Zeus

avatar

Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   7/8/2007, 23:44

Enfin un propos intelligent.

_________________
- Quand avez-vous su que vous étiez Dieu ?
- Quand en priant je me suis aperçu que je parlais à moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   7/8/2007, 23:44

maxime a écrit:
Citation :
Il faut bien sûr considérer le contexte. Si je dis: "Dieu se ressent", que comprends-tu? Que c'est Dieu qui se ressent lui-même ou qu'on peut le ressentir?
Il y avait deux solutions:
1-Où tu avais mal formulé est donc cela aurait voulu dire on peut le ressentir etc...
2-Où tu as bien formulé (et c'est ce que je craignais) et donc tu pars d'une "base" déjà éronnée puisque tu considères que Dieu ne se connaît pas. Je t'ai démontré le contraire dans plusieurs de mes messages.

Amicalement.

En somme j'ai "parlé" dans le vide... Pour toi les considérations de sujets définis et indéfinis ne te font ni chaud ni froid.

Pour moi "Dieu se ressent" ne peut vouloir dire autre chose que "on peut le ressentir". Sans vouloir te vexer, peut-être es-tu Belge ou Canadien?

Si je te dis "l'essence ne se boit pas", penses-tu que c'est l'essence qui ne se boit pas elle-même ou "on ne boit pas l'essence"?

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
petero

avatar

Masculin Messages : 9610
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   8/8/2007, 00:12

spirit a écrit:
Moi je préfère faire une bonne partie de tennis avec mes enfants! Smile essayez, vous verrez, mine de rien ça vous rapproche autant de Dieu qu'un sacrement. Smile

Spirit,

J'aime être auprès de mes enfants et de mes petits enfants et surtout j'ai plaisir à les aimer et je sais que cela me rapproche de Dieu, comme aimer ceux qui me font du mal, mes ennemis. Mais cela ne me fait pas "entrer" en Dieu, communier à sa Vie. Seul les sacrements, sur terre, m'introduisent en Dieu, dans le partage de sa Vie communiquée par la grâce donnée au Corps Mystique de son Fils unique, Jésus.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Maumau



Masculin Messages : 869
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   8/8/2007, 11:03

spirit a écrit:
maxime a écrit:
Citation :
Il faut bien sûr considérer le contexte. Si je dis: "Dieu se ressent", que comprends-tu? Que c'est Dieu qui se ressent lui-même ou qu'on peut le ressentir?
Il y avait deux solutions:
1-Où tu avais mal formulé est donc cela aurait voulu dire on peut le ressentir etc...
2-Où tu as bien formulé (et c'est ce que je craignais) et donc tu pars d'une "base" déjà éronnée puisque tu considères que Dieu ne se connaît pas. Je t'ai démontré le contraire dans plusieurs de mes messages.

Amicalement.

En somme j'ai "parlé" dans le vide... Pour toi les considérations de sujets définis et indéfinis ne te font ni chaud ni froid.

Pour moi "Dieu se ressent" ne peut vouloir dire autre chose que "on peut le ressentir". Sans vouloir te vexer, peut-être es-tu Belge ou Canadien?

Si je te dis "l'essence ne se boit pas", penses-tu que c'est l'essence qui ne se boit pas elle-même ou "on ne boit pas l'essence"?

Spirit sunny

Non, je ne suis ni Belge ni Canadien merci pour eux. lol!
Donc, c'est la première solution, c'est déjà mieux et excuse moi d'avoir douté, mais tes messages précédents m'y invitaient(à douter).
Revenir en haut Aller en bas
Maumau



Masculin Messages : 869
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   8/8/2007, 11:15

spirit a écrit:
petero a écrit:
...Ne pas, en effet, se priver des moyens qu'il met à notre disposition, à commencer par les sacrements par lesquels il nous communiquent sa grâce ; par lesquels l'Esprit Saint nous transforme.

Cordialement

Pierre

Moi je préfère faire une bonne partie de tennis avec mes enfants! Smile essayez, vous verrez, mine de rien ça vous rapproche autant de Dieu qu'un sacrement. Smile

Spirit sunny

Quand je parlais de relativisme, en voilà un beau.
Personne ne dit que jouer avec ses enfants ne rapproche pas de Dieu, mais comparer une activité profane avec un sacrement faut le faire.
Et vu la réponse de Zeus, on peut pas dire qu'il se soit rapproché de Dieu pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Zeus

avatar

Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   8/8/2007, 11:51

maxime a écrit:
Et vu la réponse de Zeus, on peut pas dire qu'il se soit rapproché de Dieu pour autant.
Explicite-donc cette stupidité.

_________________
- Quand avez-vous su que vous étiez Dieu ?
- Quand en priant je me suis aperçu que je parlais à moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Maumau



Masculin Messages : 869
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   8/8/2007, 12:11

Zeus a écrit:
maxime a écrit:
Et vu la réponse de Zeus, on peut pas dire qu'il se soit rapproché de Dieu pour autant.
Explicite-donc cette stupidité.

Spirit nous que pour lui une activité profane(aussi belle sois-telle) vaut autant qu'un sacrement pour se rapprocher de Dieu.
Tu répond à cela: enfin une réponse intelligente.
Eh bien moi je dis que non, on ne peut pas rabaisser un sacrement au niveau d'une activité profane.
Et donc que malgré toutes tes activités profanes, tu ne t'es pas rapproché de Dieu pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
hiram83



Masculin Messages : 174
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   8/8/2007, 13:21

marc a écrit:
Pour les sacrements, je ne vois pas, pour ma part, l'intérêt d'en discuter avec des gens qui s'en moquent. Affaire de confiture et de cochons.
Effectivement, là n'est pas le sujet de mes interrogations. Vous l'avez aimablement souligné, les sacrements, je m'en moque. Vous expliquer pourquoi je n'accepte aucun intermédiaire sine qua non entre moi et mon Créateur est inutile...Affaire de confiture et de cochons là aussi.....et en matière de confiture, le cochon que je suis n'accepte que celle faites avec des fruits et du sucre, pas celles où est diminuée la part de fruits au profit de gélifiants, colorants et autres exhausteurs de goût...liaison symbolique, comprenne qui voudra/pourra.
Revenir en haut Aller en bas
Maumau



Masculin Messages : 869
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   8/8/2007, 13:48

hiram83 a écrit:
marc a écrit:
Pour les sacrements, je ne vois pas, pour ma part, l'intérêt d'en discuter avec des gens qui s'en moquent. Affaire de confiture et de cochons.
Effectivement, là n'est pas le sujet de mes interrogations.Vous l'avez aimablement souligné, les sacrements, je m'en moque. Vous expliquer pourquoi je n'accepte aucun intermédiaire sine qua non entre moi et mon Créateur est inutile...Affaire de confiture et de cochons là aussi.....et en matière de confiture, le cochon que je suis n'accepte que celle faites avec des fruits et du sucre, pas celles où est diminuée la part de fruits au profit de gélifiants, colorants et autres exhausteurs de goût...liaison symbolique, comprenne qui voudra/pourra.

Vos anciens messages indiquent vous ne prenez pas votre initiation à la maçonnerie par dessus la jambe(et heureusement).
Mon initiation Chrétienne(Baptème, Confirmation, Eucharistie), je ne m'en moque pas voyez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Zeus

avatar

Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   8/8/2007, 23:05

maxime a écrit:
Zeus a écrit:
maxime a écrit:
Et vu la réponse de Zeus, on peut pas dire qu'il se soit rapproché de Dieu pour autant.
Explicite-donc cette stupidité.
Spirit nous que pour lui une activité profane(aussi belle sois-telle) vaut autant qu'un sacrement pour se rapprocher de Dieu.
Tu répond à cela: enfin une réponse intelligente.
Eh bien moi je dis que non, on ne peut pas rabaisser un sacrement au niveau d'une activité profane.
Et donc que malgré toutes tes activités profanes, tu ne t'es pas rapproché de Dieu pour autant.
Il s'agit d'élever une activité profane au rang d'un sacrement.
On est toujours près de Dieu quand on s'occupe d'un enfant.

_________________
- Quand avez-vous su que vous étiez Dieu ?
- Quand en priant je me suis aperçu que je parlais à moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   9/8/2007, 00:47

Zeus a écrit:
...Il s'agit d'élever une activité profane au rang d'un sacrement.
On est toujours près de Dieu quand on s'occupe d'un enfant.

Merci Zeus,

Il n'y a que toi qui a compris mon allusion. Les Chrétiens ne comprennent même pas le sens de leurs symboles, c'est un comble.

Qu'est-ce que la communion sinon le partage dans la joie et l'Amour avec ses frères? C'est par la communion qu'on entre dans la joie de Dieu. Encore faut-il que cette communion se fasse dans l'Amour. Lorsqu'au lieu d'une communion il s'agit plutôt d'une confrontation (comme on le voit très souvent sur ce forum), on fait tout simplement l'apprentissage de la tolérance et du respect. Deux vertus essentielles qui amènent gentiment à mieux aimer.

Tous les chrétiens de la terre pourraient faire une indigestion d'Ostie qu'ils n'augmenteraient pas leur capacité à aimer pour autant. Aimer Jésus? Aimer Dieu? C'est à la porté de tous! Aimer ses frères, tout ses frères? ...C'est déjà plus difficile...

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
Zeus

avatar

Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   9/8/2007, 01:00

Un frère est un humain plus proche que les autres.

Pour qui aime tous les humains en frères, nul d'entre eux n'est plus proche qu'un autre et plus personne n'est frère.

_________________
- Quand avez-vous su que vous étiez Dieu ?
- Quand en priant je me suis aperçu que je parlais à moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   9/8/2007, 01:14

Zeus a écrit:
Un frère est un humain plus proche que les autres.

Pour qui aime tous les humains en frères, nul d'entre eux n'est plus proche qu'un autre et plus personne n'est frère.

Non, c'est tout le contraire, nous sommes tous frères, qu'ils soient proches ou éloignés.

Métaphysiquement c'est un peu plus compliqué que ça. Ce ne sont pas les hommes en tant qu'animaux qui sont tous frères, mais les âmes. Je dirais même plus que ce sont les esprits. Pourquoi les esprits? Parce qu'ils sont à la base tous identiques et fait de la même structure divine.

C'est un point de vue moderne qui n'est évidemment pas partagé par l'église catholique. Il faut pour cela dissocier l'esprit de l'âme et l'âme du corps.

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
Zeus

avatar

Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   9/8/2007, 01:18

Vous êtes catho ou panthéiste ?

Et je maintiens qu'être frère est un concept relatif comme être riche.

_________________
- Quand avez-vous su que vous étiez Dieu ?
- Quand en priant je me suis aperçu que je parlais à moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   9/8/2007, 10:36

Citation :
Aimer Jésus? Aimer Dieu? C'est à la porté de tous! Aimer ses frères, tout ses frères? ...C'est déjà plus difficile...

Absurde : il n'y a pas d'amour de Dieu sans l'amour des hommes, relisez le NT (Jn ou Jc)...
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   9/8/2007, 11:43

marc a écrit:
Citation :
Aimer Jésus? Aimer Dieu? C'est à la porté de tous! Aimer ses frères, tout ses frères? ...C'est déjà plus difficile...

Absurde : il n'y a pas d'amour de Dieu sans l'amour des hommes, relisez le NT (Jn ou Jc)...

Hum... Prudence, pas aussi absurde que vous le pensez, cher Marc. Smile Ce qui est difficile c'est d'aimer son prochain avec la même intensité qu'on aime Dieu. On ne peut connaitre Dieu entièrement (c'est Maxime qui va être content, j'ai changé ma formule Smile ) donc, de toute évidence, nous n'aimons que l'idée de Dieu que nous nous faisons. Aimer l'idée de Dieu implique aimer la partie de soi-même qui demande encore à être purifiée pour se rapprocher encore plus de la vérité et de la conception divine absolue. On aime donc encore quelque part une partie de notre égo.

Réfléchissez, pour chacun de nous le Dieu auquel on croit est parfait. Est-il possible de ne pas aimer la perfection absolue? Par contre, aimer nos frères imparfaits et déjà beaucoup plus difficile. Notre Amour va dépendre de notre niveau de tolérance vis à vis des défauts de nos frères. En clair, notre Amour sera d'autant plus tolérant et universel que notre âme sera évoluée et plus proche de Dieu.

Si un frère vous fait subir des malheurs immenses en maltraitant, voire en tuant des membres de votre famille et que vous êtes capable, tel jésus, de dire "pardonnez-lui parce qu'il ne sait pas ce qu'il fait", là oui on pourra dire que vous aimez vos frères comme Dieu.

Je vous rassure tout de suite, personnellement j'en serais incapable. Je pense que je "sacrifierais" mon âme en faisant moi-même justice...

Petit message également adressé à Novalis pour la bonne compréhension du point: "Il n'existe qu'un Dieu et MON DIEU EST FORCéMENT LE DIEU DE TOUS." C'est absolument faux. C'est même grave d'avoir une telle compréhension de la divinité. Ce genre de croyance est le signe d'une fierté à peine dissimulée dont le principe, appliqué à toutes les religions, explique les dérives de certains extrémistes religieux qui veulent imposer leur croyance par la force.

Exemple extrême pour vous faire comprendre le principe: Pensez-vous réellement que le Dieu des extrémistes islamistes et le même que le vôtre? Certainement pas! En attendant, eux aussi croient à un Dieu parfait en absolu.

Spirit sunny


Dernière édition par le 9/8/2007, 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   9/8/2007, 12:10

Zeus a écrit:
Vous êtes catho ou panthéiste ?.

Certainement pas catho. Disons plutôt Chrétien dans un sens large et ouvert. Panthéiste? Peut-être... Je ne tiens à m'enfermer absolument en rien. Serait-ce du relativisme absolu? peut-être... Je ne saurais te dire ce que je suis exactement.

Zeus a écrit:

Et je maintiens qu'être frère est un concept relatif comme être riche.

Je ne suis pas d'accord. On ne choisit pas ses frères, nous le sommes et nous devons faire avec. Ce qui est relatif c'est l'Amour que nous portons pour chaque frère. Cet Amour relatif démontre que nous ne sommes tout simplement pas Dieu. Nous aimons avec le niveau d'Amour atteint par notre âme. Nous avons tous un seuil de tolérance différent vis à vis du mal.

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   9/8/2007, 12:10

Citation :
Hum... Prudence, pas aussi absurde que vous le pensez, cher Marc.

Je me réfère à : 1 Jean 4:20-21 " Si quelqu'un dit: J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur; car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas?". Et je maintiens, donc.

Citation :
Ce qui est difficile c'est d'aimer son prochain avec la même intensité qu'on aime Dieu.

Ca dépend.

Citation :
On ne peut connaitre Dieu entièrement (c'est Maxime qui va être content, j'ai changé ma formule Smile ) donc, de toute évidence, nous n'aimons que l'idée de Dieu que nous nous faisons.

Vous croyez qu'on peut connaître entièrement les autres ?????? Par ailleurs, votre donc est abusif, si on ne connaît que partiellement Dieu, nosu n'aimons pas l'idée que nous nous en faisons, mais bien ce que nous en connaissons, même si cela n'est que partiel...

Citation :
Aimer l'idée de Dieu implique aimer la partie de soi-même qui demande encore à être purifiée pour se rapprocher encore plus de la vérité et de la conception divine absolue.

Comprends pas : je devine que c'est vorte pensée spirite qui s'exprime.

Citation :
Réfléchissez,

Merci Maître, je vais essayer...

Citation :
pour chacun de nous le Dieu auquel on croit est parfait. Est-il possible de ne pas aimer la perfection absolue?

Vous croyez cela ? Vous n'avez jamais rencontré des gens qui haïssent Dieu ? Je peux vous en présenter...

Citation :
Par contre, aimer nos frères imparfaits et déjà beaucoup plus difficile.

Ca dépend. Aimer ce qu'on voit est plus facile qu'aimer ce que l'on ne voit pas.

Citation :
Notre Amour va dépendre de notre niveau de tolérance vis à vis des défauts de nos frères.


Comment définissez-vous l'amour ????????

Citation :
En clair, notre Amour sera d'autant plus tolérant et universel que notre âme sera évoluée et plus proche de Dieu.

La tolérance ce n'est pas l'amour : la tolérance, c'est l'indifférence. Il y a ce qui est du domaine de la liberté, et alors la tolérance est un concept absurde : les gens sont libres et ceux qui ne veulent pas leur laisser leur liberté ont des petits problèmes dans leur tête (nous en avons tous...) et il y a ce qui est morale, où la tolérance est une démission.

Citation :
Si un frère vous fait subir des malheurs immenses en maltraitant, voire en tuant des membres de votre famille et que vous êtes capable, tel jésus, de dire "pardonnez-lui parce qu'il ne sait pas ce qu'il fait", là oui on pourra dire que vous aimez vos frères comme Dieu.

Vous ne croyez pas que des gens qui ont subi ce genre de choses peuvent haïr le meurtrier aussi bien que Dieu, qui a "laissé faire" ? Je vous garantis que si. Les deux sont bel et bien liés... Mais encore une fois, confondez-vous amour et sentiment ?

Citation :
Je vous rassure tout de suite, personnellement j'en serais incapable. Je pense que je "sacrifierais" mon âme en faisant moi-même justice...

Vous tueriez quelqu'un ? Je n'en crois rien.
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   9/8/2007, 12:12

Citation :
Exemple extrême pour vous faire comprendre le principe: Pensez-vous réellement que le Dieu des extrémistes islamistes et le même que le vôtre? Certainement pas! En attendant, eux aussi croit à un Dieu parfait en absolu.

Non, vous avez mal inversé : c'est le Dieu chrétien qui est le leur, pas le dieu musulman qui est le nôtre - puisque compréhension partielle encore plus imparfaite du Mystère Divin.
Revenir en haut Aller en bas
Maumau



Masculin Messages : 869
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   9/8/2007, 12:23

Citation :
Il s'agit d'élever une activité profane au rang d'un sacrement.
On est toujours près de Dieu quand on s'occupe d'un enfant.
Vous élevez(eventuellement) cher Zeus une activité profane au rang de sacrement seulement et seulement si vous offrez cette activité à Dieu, pour l'amour de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   9/8/2007, 13:04

maxime a écrit:
Citation :
Il s'agit d'élever une activité profane au rang d'un sacrement.
On est toujours près de Dieu quand on s'occupe d'un enfant.
Vous élevez(eventuellement) cher Zeus une activité profane au rang de sacrement seulement et seulement si vous offrez cette activité à Dieu, pour l'amour de Dieu.

Tout comme Marc vous inversez le processus. L'Amour de Dieu passe d'abord par les autres.

En clair: si vous aimez Dieu vous n'aimez par forcément les autres (voir l'Amour que certains éprouvent pour "allah" et comment ensuite ils se font exploser avec les autres) et si vous aimez les autres vous aimez forcément Dieu.

N'oubliez pas que nous n'aimons que l'idée de Dieu que nous nous faisons. Il me semble l'avoir clairement expliqué dans mon post précédent.

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   9/8/2007, 13:09

Citation :
Tout comme Marc vous inversez le processus. L'Amour de Dieu passe d'abord par les autres.

Hein ?????

Citation :
En clair: si vous aimez Dieu vous n'aimez par forcément les autres (voir l'Amour que certains éprouvent pour "allah" et comment ensuite ils se font exploser avec les autres)

Désolé, mais non : ce n'est pas la pensée chrétienne : je n'inverse pas quelque chose, je ne pense pas comme vous. Comme Jean, pour moi, prétendre aimer Dieu sans aimer ses frères, c'est mentir.

Citation :
et si vous aimez les autres vous aimez forcément Dieu.

N'oubliez pas que nous n'aimons que l'idée de Dieu que nous nous faisons. Il me semble l'avoir clairement expliqué dans mon post précédent.

On aime une idée ???????? Eh bé, ça va pas chercher loin vos trucs. Du reste, j'aimerais vraiment savoir comment vous définissez l'amour ? Parce qu'autrement, vu la forte polysémie de ce mot, on peut dire tout et n'importe quoi en surfant sur la vague des contre-sens et autres quiproquo...

Marc
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   9/8/2007, 13:13

marc a écrit:
Citation :
Hum... Prudence, pas aussi absurde que vous le pensez, cher Marc.

Je me réfère à : 1 Jean 4:20-21 " Si quelqu'un dit: J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur; car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas?". Et je maintiens, donc.

Ok, merci, sans vous en apercevoir vous confirmez ce que je dis: L'Amour de Dieu passe d'abord par son frère.

Donc, pour le reste, sans commentaire.

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   9/8/2007, 13:17

Je m'en aperçoistrès bien : c'est vous qui avez mal lu ce que j'ai dit.
Pour le reste, pourquoi ne voulez-vous pas nous donner votre définition de l'amour ??
Enfin, c'est vous qui dites :
Citation :
En clair: si vous aimez Dieu vous n'aimez par forcément les autres (voir l'Amour que certains éprouvent pour "allah" et comment ensuite ils se font exploser avec les autres)

Ce qui est en contradiction claire avec ma citation de St Jean et votre propre principe...
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   9/8/2007, 13:27

marc a écrit:
Je m'en aperçoistrès bien : c'est vous qui avez mal lu ce que j'ai dit.
Pour le reste, pourquoi ne voulez-vous pas nous donner votre définition de l'amour ??
Enfin, c'est vous qui dites :
Citation :
En clair: si vous aimez Dieu vous n'aimez par forcément les autres (voir l'Amour que certains éprouvent pour "allah" et comment ensuite ils se font exploser avec les autres)

Ce qui est en contradiction claire avec ma citation de St Jean et votre propre principe...

On parle bien sûr de l'Amour spirituel. Ca n'a rien à voir avec l'Amour charnel et égoïste.

Je répète:
En clair: si vous aimez Dieu vous n'aimez pas forcément les autres (voir l'Amour que certains éprouvent pour "allah" et comment ensuite ils se font exploser avec les autres) et si vous aimez les autres vous aimez forcément Dieu.

C'est exactement ce que veut dire Jean dans votre citation. Si vous ne comprenez pas, je ne vois pas d'autres manières pour vous l'expliquer.

Je répète encore: puisque Dieu est absolu et qu'on ne peut le connaitre entièrement, on ne peut aimer que l'idée de Dieu que nous nous faisons.

Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout se vaut-il en théologie ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout se vaut-il en théologie ?
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La vie vaut elle le coup/coût d'être vécue?
» Théologie du remplacement...
» Mieux vaut-il acheter un ordi portable ?
» L'intention vaut le fait ?
» Tout sur les moralistes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: