DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
florence_yvonne



Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Jeu 02 Aoû 2007, 20:31

pourquoi croyez-vous que l'on dit "embryon" avant dix semaines et "foetus" après dix semaines ?

embryon nom commun - masculin ( embryons )
Definition :
1. biologie œuf fécondé, considéré dans sa première phase de développement
(des embryons fécondés in vitro)
2. ce qui commence à peine à exister ou à se développer
(le projet n'est encore qu'à l'état d'embryon)

fœtus nom commun - masculin ( fœtus )
Definition :
1. biologie produit de la conception en cours de développement dans l'utérus, lorsqu'il commence à présenter les caractéristiques de son espèce
(l'embryon humain est appelé fœtus à partir du troisième mois de grossesse)


Sources : Dictionnaire Encarta ©® 2002-2007 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Jeu 02 Aoû 2007, 23:36

Cher chiboleth,

Seule la foi peut dire qu'un embryon a son âme.

Cela échappe à l'expérience entièrement, et ce plus d'un an après la naissance.

Maintenant, je vois que, comme beaucoup de FM, votre haine de l'Eglise paraît.

Sachez que je suis fatigué de cela et que j'ai du exclure Noel pour cette raison. Je n'ai absolument pas envie de discuter avec vous sur ces points.

Donc, changez vite de sujet. Il existe des centaine de sujet provoqués par les FM "catholiques" sur ce genre de thèmes.

C'est assez.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Jeu 02 Aoû 2007, 23:57

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher chiboleth,

Seule la foi peut dire qu'un embryon a son âme.
Cela échappe à l'expérience entièrement, et ce plus d'un an après la naissance.
Maintenant, je vois que, comme beaucoup de FM, votre haine de l'Eglise paraît.
Sachez que je suis fatigué de cela et que j'ai du exclure Noel pour cette raison. Je n'ai absolument pas envie de discuter avec vous sur ces points.
Donc, changez vite de sujet. Il existe des centaine de sujet provoqués par les FM "catholiques" sur ce genre de thèmes.
C'est assez.

Où voyez vous de la haine pour l'église. Vous exposez une thèse, je la réfute et j'argumente. Je conçois que cela ne vous plaise pas. Rompons donc là cette discussion. De votre côté évitez l'association avortement (fait social) # meurtre = IVG et dites ce qui est réellement prévu par l'ensemble du corpus législatif en cette manitière (dont je ne prétends pas
qu'il soit totalement appliqué). Et évitez de charger les FM de tous les maux de la terre.

J'ai en effet vu les notes de Noel... j'ai aussi vu beaucoup plus agressif que lui qui n'ont pas été bannis. Il est vrai qu'ils allaient dans votre sens.

Restons calmes
Chiboleth


Dernière édition par le Ven 03 Aoû 2007, 00:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
hiram83



Masculin Messages : 174
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Ven 03 Aoû 2007, 00:04

Arnaud Dumouch a écrit:

Maintenant, je vois que, comme beaucoup de FM, votre haine de l'Eglise paraît.

Mon cher Arnaud,
Ce n'est pas haïr l'Eglise que de lui reconnaitre son don pour avoir le beurre et l'argent du beurre. Le Pape est un Chef Religieux, il est aussi Chef d'Etat et ses "spins doctors" portent soutane et calotte...et il faut avouer qu'il est des dessous dans la politique internationale qui nous échappent à tous...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Ven 03 Aoû 2007, 07:07

Vous argumentrez en parlant de l'amour de Jean-Paul II pour Pinochet ? C'est votre genre d'argument?

Pensez-vous ! vous vous lâchez. Vous calomniez. Vous tombez dans les arguments faciles, ceux des comptoirs d'extrême gauche, tandis que les comptoirs d'extrême Droite parle de l'amitié de Jean-Paul II avec Fidel Castro.

En parlant seul contre tous du crime de l'avortement, Jean-Paul II est dans son rôle de pape:

Il parle en temps et en lieu, comme Benoît XV pour condamner la guerre 14 PENDANT LA GUERRE 14, ou Pie XII pour agir efficacement pour sauver les juifs PENDANT La seconde guerre mondiale.

Lui parle de l'avortement alors que le crime est en cours. Il ne peut que perdre des fidèles et se faire ridiculiser par notre Occident qui fait de l'avortement l'un des progrès merveilleux du XX° siècle.

Il ne peut y avoir qu'un but à sa parole: dire la conviction de l'Eglise sur l'un des crimes objectifs les plus grave de notre temps, qu'il nous faudra affronter lors du jugement dernier.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Ven 03 Aoû 2007, 07:53

Arnaud Dumouch a écrit:
Vous argumentrez en parlant de l'amour de Jean-Paul II pour Pinochet ? C'est votre genre d'argument?
J'ai seulement parlé de soutien appuyé... Pas d'amour! Où avez-vous lu ça? C'est ainsi que cette visite (en diplomatie rendre visite à... n'est pas la même chose que recevoir...) a été recue par un grand nombre de gens.

En parlant seul contre tous du crime de l'avortement, Jean-Paul II est dans son rôle de pape../...
Personne, en ts cas pas moi, ne songe à lui dénier ce rôle. Et même si je ne partage pas forcement ce qui est dit j'écoute avec attention. Il y a simplement un écart important entre ce qui est dit et ce qui est compris ou mis en application sur le terrain. Il suffit de parcourir Internet pour le voir.

Il ne peut y avoir qu'un but à sa parole: dire la conviction de l'Eglise sur l'un des crimes objectifs les plus grave de notre temps, qu'il nous faudra affronter lors du jugement dernier.

Là encore les religions sont dans leur rôle quand elles disent "leur conviction". C'est l'avortement en général qui est un crime et ce crime n'est pas "de notre temps". Il est de tous les temps. Et bien pire encore ses causes.
La légalisation de l'IVG dans un cadre médical et hospitalier n'a que le but de lutter contre sa clandestinité qui met en péril des femmes jeunes souvent en charge d'autres enfants déjà nés et le plus souvent désirés. Pour les plus jeunes met en cause leur vie future et leur capacité à devenir mère.
Si quelque chose doit être condamné c'est l'usage de l'avortement comme moyen de contraception ordinaire. Et c'est contre ça qu'il faut lutter par l'instruction, l'éducation, l'amélioration des conditions de vie...
Faire un discours général sur les lois IVG c'est simplement se tromper de cible. Et dire que rien n'est dans les lois pour l'éviter c'est simplement mentir. Quant à dire que c'est un des "progrès merveilleux" de notre époque c'est de l'ordre de l'idéologie.
Je ne dis pas que c'est ce que fit JPII. Je dis ce qu'est la réalité de base. La manière dont est comprise, actée, cette "conviction d'église" par un grand nombre de gens et notamment les plus extrémistes qui y ont d'autres intérêts.

Chiboleth
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Ven 03 Aoû 2007, 08:04

chiboleth a écrit:

La légalisation de l'IVG dans un cadre médical et hospitalier n'a que le but de lutter contre sa clandestinité qui met en péril des femmes jeunes souvent en charge d'autres enfants déjà nés et le plus souvent désirés. Pour les plus jeunes met en cause leur vie future et leur capacité à devenir mère.
Si quelque chose doit être condamné c'est l'usage de l'avortement comme moyen de contraception ordinaire. Et c'est contre ça qu'il faut lutter par l'instruction, l'éducation, l'amélioration des conditions de vie...
Faire un discours général sur les lois IVG c'est simplement se tromper de cible. Et dire que rien n'est dans les lois pour l'éviter c'est simplement mentir. Quant à dire que c'est un des "progrès merveilleux" de notre époque c'est de l'ordre de l'idéologie.
Je ne dis pas que c'est ce que fit JPII. Je dis ce qu'est la réalité de base. La manière dont est comprise, actée, cette "conviction d'église" par un grand nombre de gens et notamment les plus extrémistes qui y ont d'autres intérêts.

Chiboleth[/b]
[/quote]

La prochaine fois, vous évierez vos disgressions polémiques sur Jean-Paul II et mère Teresa, digne du café du commerce.

Pour en revenir à cette loi sur l'IVG, ce fut sans doute l'intention de Simone Veil.

Mais ce ne fut absolument pas l'intention mise en pratique.

C'est même devenu, dans 80 % des cas, une manière simple et pratique dans des cas de pure convenance personnelle.

Aucun drame, aucune difficulté personnelle chez la plupart des femmes, mais juste une gêne vis-à-vis de leur projets familiaux, professionnels ou de loisir.

On n'y va certes pas avec plaisir, mais on y va comme lorsqu'on se fait enlever une carie chez le dentiste.

C'est cela qui est absolument critiquable: La légalisation a rendu ce qui est un crime objectif... moral.

C'est pourquoi je disais, à titre d'exemple : "Rendez la pédophilie légale, elle deviendra morale". C'est ce qu'on voit dans le comportement du roi Salomon ou dans le mariage de Mohamed avec une fillette.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Ven 03 Aoû 2007, 08:39

Arnaud Dumouch a écrit:

La prochaine fois, vous évierez vos disgressions polémiques sur Jean-Paul II et mère Teresa, digne du café du commerce.
Pardon mais c'est vous qui les avez cités en référence. J'ai seulement dit ce que j'en pensais d'un point de vue concret.

Pour en revenir à cette loi sur l'IVG, ce fut sans doute l'intention de Simone Veil.
Ce fut.
Mais ce ne fut absolument pas l'intention mise en pratique. C'est même devenu, dans 80 % des cas, une manière simple et pratique dans des cas de pure convenance personnelle. Aucun drame, aucune difficulté personnelle chez la plupart des femmes, mais juste une gêne vis-à-vis de leur projets familiaux, professionnels ou de loisir. On n'y va certes pas avec plaisir, mais on y va comme lorsqu'on se fait enlever une carie chez le dentiste.
Pour entendre ce qu'en disent mes familiers et proches travaillant en milieu hospitalier je ne crois pas que cela soit vrai. J'ai l'impression qu'il y a là une inversion de proportion. Tout comme les anti avaient sous estimés les chiffres réels et les pros surestimés ces mêmes chiffres.

C'est cela qui est absolument critiquable
Mais là dessus nous sommes d'accord.

La légalisation a rendu ce qui est un crime objectif... moral.
Mais non! Pas plus qu'il est moral de rouler à 130 simplement parce que c'est permis par la loi alors les conditions de circulation justifient le 90. Ici la loi n'a fait que rendre visible ce qui était clandestin, accessible ce qui était réservé. Et contre lequel peu se sont mobilisés.

C'est pourquoi je disais, à titre d'exemple : "Rendez la pédophilie légale, elle deviendra morale". C'est ce qu'on voit dans le comportement du roi Salomon ou dans le mariage de Mohamed avec une fillette.
Avec ce genre d'amalgame vous finiriez par enrager le plus doux des agneaux. Vous croyez vraiment que le comportement de ces deux personnages était celui de toute les couches de la société? En plus que ça ne prêche pas vraiment pour l'intérêt des religions.
Chiboleth
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Ven 03 Aoû 2007, 10:04

Citation :
Pour entendre ce qu'en disent mes familiers et proches travaillant en milieu hospitalier je ne crois pas que cela soit vrai. J'ai l'impression qu'il y a là une inversion de proportion. Tout comme les anti avaient sous estimés les chiffres réels et les pros surestimés ces mêmes chiffres.

Les acteurs de l'avortement disent aussi trouver de moins en moins de volontaires pour ce métier. De plus en plus de gynécologues disent que, eux, personnellement, ne le pratiquent pas (en fait ils ne le font que pour les cas légitimes, handicap grave, grossesse mortelle etc.).

Pourquoi ?

Parce qu'on ne peut passer une vie professionnelle entière, préparer de longues études de médecines, et voir ce que l'on voit. Bref, les témoignages que vous avez sont ceux des militants liés sans doute au planning familial.


Citation :

Avec ce genre d'amalgame vous finiriez par enrager le plus doux des agneaux. Vous croyez vraiment que le comportement de ces deux personnages était celui de toute les couches de la société? En plus que ça ne prêche pas vraiment pour l'intérêt des religions.
Chiboleth

L'exemple est au contraire tout à fait pesé. La pédophilie a été à certaines époques, considérées comme morale.

Il y a 60 ans, l'homosexualité était considérée comme immorale.

En ce moment, le clonage reproductif est considéré (J. Chirac) comme un crime contre l'humanité possible. Rien ne dit que ce sera pareil dans 10 ans. Il suffit de patience et de campagnes mettant en scènes des cas dramatiques, comme le soin nécessaire d'un enfant malade par le sang de son clône en bonne santé, et cela passera.

Bref, à partir du moment où seule les humains adultes et dotés de liberté sont reconnus comme ayant une dignité et des droits vraiment humains, les enfants non nés, les nourrisson, mais aussi les grands vvieillards, les grands malades et les fous sont en danger

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Ven 03 Aoû 2007, 10:39

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Pour entendre ce qu'en disent mes familiers et proches travaillant en milieu hospitalier je ne crois pas que cela soit vrai. J'ai l'impression qu'il y a là une inversion de proportion. Tout comme les anti avaient sous estimés les chiffres réels et les pros surestimés ces mêmes chiffres.

Les acteurs de l'avortement disent aussi trouver de moins en moins de volontaires pour ce métier. De plus en plus de gynécologues disent que, eux, personnellement, ne le pratiquent pas (en fait ils ne le font que pour les cas légitimes, handicap grave, grossesse mortelle etc.).

Pourquoi ? Parce qu'on ne peut passer une vie professionnelle entière, préparer de longues études de médecines, et voir ce que l'on voit. Bref, les témoignages que vous avez sont ceux des militants liés sans doute au planning familial.

C'est peut être aussi parce qu'il y a moins de cas que ce qu'on veut bien dire. Il est heureux que des médecins puissent faire jouer la clause de conscience. Mais non mes familiers et proches sont des gens sans engagement particulier. Font simplement leur travail au côté de l'humanité souffrante avec leurs opinions et expérience.

Citation :

Avec ce genre d'amalgame vous finiriez par enrager le plus doux des agneaux. Vous croyez vraiment que le comportement de ces deux personnages était celui de toute les couches de la société? En plus que ça ne prêche pas vraiment pour l'intérêt des religions.
Chiboleth

L'exemple est au contraire tout à fait pesé. La pédophilie a été à certaines époques, considérées comme morale. Il y a 60 ans, l'homosexualité était considérée comme immorale.
Ce qui est gênant ce n'est pas tant votre choix d'exemples que les liens implicites qu'ils établissent. Avortement = pédophilie = homosexualité = .... C'est par ce type d'enchaînements d'apparence anodine que les nazis ont réalisé insidieusement l'amalgame qui a conduit tous les "hors normes" (juifs, handicapés...) dans les camps de la mort.
Et je ne vous fais pas procés en national-socialisme. Je vous indique seulement le danger de ces racourcis.
Je ne considère pas plus que vous la pédophilie ou l'homosxualité ou l'avortement (non thérapeutique) comme moraux. Je constate que les faits sont là et je m'intéresse à la lutte qu'il faut mener contre ces pratiques et leur mode de reproduction (avec le respect dù aux personnes dont beaucoup sont des malades).


En ce moment, le clonage reproductif est considéré (J. Chirac) comme un crime contre l'humanité possible. Rien ne dit que ce sera pareil dans 10 ans. Il suffit de patience et de campagnes mettant en scènes des cas dramatiques, comme le soin nécessaire d'un enfant malade par le sang de son clône en bonne santé, et cela passera.
Comme vous l'avez souligné la pédophilie fut une norme sociale admise. Aujourd'hui elle est combattue. Soyons donc prudents quant à nos projections sur l'avenir.

Bref, à partir du moment où seule les humains adultes et dotés de liberté sont reconnus comme ayant une dignité et des droits vraiment humains, les enfants non nés, les nourrisson, mais aussi les grands vieillards, les grands malades et les fous sont en danger.
Raisons de plus pour ne pas faire d'amalgames douteux.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Ven 03 Aoû 2007, 10:50

Citation :
Ce qui est gênant ce n'est pas tant votre choix d'exemples que les liens implicites qu'ils établissent. Avortement = pédophilie = homosexualité = .... C'est par ce type d'enchaînements d'apparence anodine que les nazis ont réalisé insidieusement l'amalgame qui a conduit tous les "hors normes" (juifs, handicapés...) dans les camps de la mort.
Et je ne vous fais pas procés en national-socialisme. Je vous indique seulement le danger de ces racourcis.

Vous venez de faire une comparaison analogue...

En voulant la nier...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Ven 03 Aoû 2007, 12:44

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Ce qui est gênant ce n'est pas tant votre choix d'exemples que les liens implicites qu'ils établissent. Avortement = pédophilie = homosexualité = .... C'est par ce type d'enchaînements d'apparence anodine que les nazis ont réalisé insidieusement l'amalgame qui a conduit tous les "hors normes" (juifs, handicapés...) dans les camps de la mort.
Et je ne vous fais pas procés en national-socialisme. Je vous indique seulement le danger de ces racourcis.

Vous venez de faire une comparaison analogue...
En voulant la nier...

Ca "camarade" :twisted: c'est l'argument de ceux qui ne veulent pas être contredits.

Chiboleth
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Sam 04 Aoû 2007, 11:33

Citation :
Comme vous l'avez souligné la pédophilie fut une norme sociale admise. Aujourd'hui elle est combattue. Soyons donc prudents quant à nos projections sur l'avenir.

En conséquence, espérons que l'embryon sera reconnu comme droit à la vie pour l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Sam 04 Aoû 2007, 12:17

Cher En Christ, cela ne se fera pas sans un renouveau de la foi catholique.

Car la question clef est l'âme de l'enfant.

Sans l'âme (comme le croit l'humanisme sans Dieu), il n'est qu'un morceau de chair.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Sam 04 Aoû 2007, 12:36

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher En Christ, cela ne se fera pas sans un renouveau de la foi catholique.

Car la question clef est l'âme de l'enfant.

Sans l'âme (comme le croit l'humanisme sans Dieu), il n'est qu'un morceau de chair.

Je ne comprends pas cela.

Je vois que l'athée ne croit pas en l'âme de toute manière (sauf pour certain) et pourtant leur conscience est bien là face à la vie et que de tuer c'est mal.

Le problème de l'humanisme sans Dieu est de croire que l'embryon n'est pas une personne et donc qu'on peut l'enlever à la mère.

Pour ce cas j'avais dit:

Citation :
il y a personne quand l'embryon est voulu et aimé et devient quand il n'est pas désiré qu'un amas de cellule sans apportance.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Sam 04 Aoû 2007, 12:49

C'est que l'humanisme sans Dieu, ne croyant pas à l'immortalité de l'âme en l'homme, ne voit l'homme comme personne que par sa LIBERTE D'AGIR et DE CONSCIENCE.

Ainsi, et c'est une conséquence logique, avant que cette liberté s'exerce (l'embryon) et quand elle ne s'exerce plus (vieillard gateux), elle ne voit pas ou plus une personne.

L'enfant né n'échappe à ce danger qu'à cause d'un reste de sensibilité (on le voit qui pleure). Et ce n'est même pas le cas dans certains Etats des USA qui avortent jusqu'à terme (9 mois de grossesse) l'enfant vivant et le tuent ensuite en le démédulant.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Sam 04 Aoû 2007, 13:15

Arnaud Dumouch a écrit:
C'est que l'humanisme sans Dieu, ne croyant pas à l'immortalité de l'âme en l'homme, ne voit l'homme comme personne que par sa LIBERTE D'AGIR et DE CONSCIENCE.

Ainsi, et c'est une conséquence logique, avant que cette liberté s'exerce (l'embryon) et quand elle ne s'exerce plus (vieillard gateux), elle ne voit pas ou plus une personne.

L'enfant né n'échappe à ce danger qu'à cause d'un reste de sensibilité (on le voit qui pleure). Et ce n'est même pas le cas dans certains Etats des USA qui avortent jusqu'à terme (9 mois de grossesse) l'enfant vivant et le tuent ensuite en le démédulant.

Vous avez raison, même si la femme ayant perdu par fausse couche (sachant qu'elle désire concevoir) se dit avoir perdu un être et pourtant il n'a pas liberté ni conscience.

Même l'humanisme sans Dieu peut comprendre que l'embryon est une naissance à la vie et que de le tuer enlève l'être.

Qu'en pensez vous?

Mais sinon je suis d'accord, le fait de croire que l'embryon n'a pas d'âme et donc pas une personne réduit la vie sans considération puisque la mort n'a plus de sens.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Sam 04 Aoû 2007, 14:24

Citation :
Même l'humanisme sans Dieu peut comprendre que l'embryon est une naissance à la vie et que de le tuer enlève l'être.

Qu'en pensez vous?

Dans la pratique, c'est certain.

Les jeunes femmes restent humaines et, si elles écoutent leur sensibilité, tout en elles dit que ce qu'elles peuvent porter en elle est un enfant.

C'est aussi pourquoi le planning familial lutte avec une telle force contre le film "Le cri silencieux". C'est qu'il révèle en acte aux jeunes filles qu'on est bien face à une enfant.

Ils dénoncent ce film comme jouant sur le "sentiment". C'est tout à fait cela...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
hiram83



Masculin Messages : 174
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Sam 04 Aoû 2007, 18:39

En Christ a écrit:
si la femme ayant perdu par fausse couche (sachant qu'elle désire concevoir) se dit avoir perdu un être et pourtant il n'a pas liberté ni conscience.

Il n'avait pas d'organisme propre non plus: déconnecté du corps de la femme, l'embryon se nécrose....comme un polype...
Revenir en haut Aller en bas
hiram83



Masculin Messages : 174
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Sam 04 Aoû 2007, 18:41

Arnaud Dumouch a écrit:
Et ce n'est même pas le cas dans certains Etats des USA qui avortent jusqu'à terme (9 mois de grossesse) l'enfant vivant et le tuent ensuite en le démédulant.

Quels sont ces Etats qui font ça?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Sam 04 Aoû 2007, 21:02

Citation :
- Chine 9 mois
- Danemark 12 semaines
- Espagne 12 semaines
- Etats-Unis variable selon les Etats : cela va jusqu’à 8 moisdans certains Etats du Nord
- France 12 semaines
- Italie 13 semaines
- Japon 9 mois- Luxembourg 12 semaines
- Pays-Bas 21 semaines
- Royaume-Uni 28 semaines
- Suède 18 semaines

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
hiram83



Masculin Messages : 174
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Sam 04 Aoû 2007, 21:36

Arnaud Dumouch a écrit:

- Etats-Unis variable selon les Etats : cela va jusqu’à 8 moisdans certains Etats du Nord

Arnaud Dumouch a écrit:
certains Etats des USA qui avortent jusqu'à terme (9 mois de grossesse)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Sam 04 Aoû 2007, 21:42

J'ai corrigé après recherche sur Internet.

Mais je maintiens la mise à mort de ces enfants parfaitement viables.

C'est un véritable scandale, un meurtre objectiment coupable cette fois car VISIBLE, CONSTATABLE PHYSIQUEMENT.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Dim 05 Aoû 2007, 00:46

La mise à mort d'enfants viables à 9 mois de grossesse existe en France : c'est le cas de l'avortement dit thérapeutique : celui où on tue le malade. Sacrée thérapie, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Dim 05 Aoû 2007, 09:14

marc a écrit:
La mise à mort d'enfants viables à 9 mois de grossesse existe en France : c'est le cas de l'avortement dit thérapeutique : celui où on tue le malade. Sacrée thérapie, hein ?
Shocked Shocked Shocked

ce n'est pas plutot dans le cas ou la vie de la mere est en danger ?
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Dim 05 Aoû 2007, 09:18

chiboleth a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Ce qui est gênant ce n'est pas tant votre choix d'exemples que les liens implicites qu'ils établissent. Avortement = pédophilie = homosexualité = .... C'est par ce type d'enchaînements d'apparence anodine que les nazis ont réalisé insidieusement l'amalgame qui a conduit tous les "hors normes" (juifs, handicapés...) dans les camps de la mort.
Et je ne vous fais pas procés en national-socialisme. Je vous indique seulement le danger de ces racourcis.

Vous venez de faire une comparaison analogue...
En voulant la nier...

Ca "camarade" :twisted: c'est l'argument de ceux qui ne veulent pas être contredits.

Chiboleth
Si l'avortement est un meurtre, alors nous n'avons rien à envier au nazisme désormais.
A savoir si c'est un meurtre, vous répondez non...
Mais rien ne le prouve.
C'est a dire que vous donner le bénéfice du doute à un génocide. Celui de 220 000 personnes chaque années rien qu'en France.

Avouez que ca fait bizarre de parler de bénéfice du doute.

Moi, au moins, j'ai sur cette question les mains propres. Je ne prends pas le risque de tuer quelqu'un tant qu'il n'y a pas de certitude (car scientifiquement, il n'y en a pas, ou plutot, il y a une tendance qui se manifeste mais tous la nient).
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Dim 05 Aoû 2007, 10:36

spidle33 a écrit:
chiboleth a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Ce qui est gênant ce n'est pas tant votre choix d'exemples que les liens implicites qu'ils établissent. Avortement = pédophilie = homosexualité = .... C'est par ce type d'enchaînements d'apparence anodine que les nazis ont réalisé insidieusement l'amalgame qui a conduit tous les "hors normes" (juifs, handicapés...) dans les camps de la mort.
Et je ne vous fais pas procés en national-socialisme. Je vous indique seulement le danger de ces racourcis.

Vous venez de faire une comparaison analogue...
En voulant la nier...

Ca "camarade" :twisted: c'est l'argument de ceux qui ne veulent pas être contredits.

Chiboleth
Si l'avortement est un meurtre, alors nous n'avons rien à envier au nazisme désormais.
A savoir si c'est un meurtre, vous répondez non...
Mais rien ne le prouve.
C'est a dire que vous donner le bénéfice du doute à un génocide. Celui de 220 000 personnes chaque années rien qu'en France.

Avouez que ca fait bizarre de parler de bénéfice du doute.

Moi, au moins, j'ai sur cette question les mains propres. Je ne prends pas le risque de tuer quelqu'un tant qu'il n'y a pas de certitude (car scientifiquement, il n'y en a pas, ou plutot, il y a une tendance qui se manifeste mais tous la nient).

Rien à voir avec la citation... mais bon.
Comment déjà s'appelait ce gus qui s'en lavait les mains?
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Dim 05 Aoû 2007, 10:41

chiboleth a écrit:
spidle33 a écrit:
chiboleth a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Ce qui est gênant ce n'est pas tant votre choix d'exemples que les liens implicites qu'ils établissent. Avortement = pédophilie = homosexualité = .... C'est par ce type d'enchaînements d'apparence anodine que les nazis ont réalisé insidieusement l'amalgame qui a conduit tous les "hors normes" (juifs, handicapés...) dans les camps de la mort.
Et je ne vous fais pas procés en national-socialisme. Je vous indique seulement le danger de ces racourcis.

Vous venez de faire une comparaison analogue...
En voulant la nier...

Ca "camarade" :twisted: c'est l'argument de ceux qui ne veulent pas être contredits.

Chiboleth
Si l'avortement est un meurtre, alors nous n'avons rien à envier au nazisme désormais.
A savoir si c'est un meurtre, vous répondez non...
Mais rien ne le prouve.
C'est a dire que vous donner le bénéfice du doute à un génocide. Celui de 220 000 personnes chaque années rien qu'en France.

Avouez que ca fait bizarre de parler de bénéfice du doute.

Moi, au moins, j'ai sur cette question les mains propres. Je ne prends pas le risque de tuer quelqu'un tant qu'il n'y a pas de certitude (car scientifiquement, il n'y en a pas, ou plutot, il y a une tendance qui se manifeste mais tous la nient).

Rien à voir avec la citation... mais bon.
Comment déjà s'appelait ce gus qui s'en lavait les mains?
c'est cela oui, prenons plaisir à plaisir à salir les mains des autres plutot que de laver les siennes... tellement plus pratique...

Ce n'est pas parce qu'on ne veut rien voir qu'il n'y a rien a voir !

Mais libre à vous de justifier votre "bénéfice du doute" comme vous voulez. Quand on ne trouve plus rien sur le fond, on attaque la personne ?
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Dim 05 Aoû 2007, 10:57

spidle33 a écrit:
marc a écrit:
La mise à mort d'enfants viables à 9 mois de grossesse existe en France : c'est le cas de l'avortement dit thérapeutique : celui où on tue le malade. Sacrée thérapie, hein ?
Shocked Shocked Shocked

ce n'est pas plutot dans le cas ou la vie de la mere est en danger ?

Hélas non. Pas seulement. Marc a raison. Les trisomiques peuvent être avortés jusqu'à terme lorsqu'on découvre l'handicap tardivement.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Dim 05 Aoû 2007, 11:00

spidle33 a écrit:

Si l'avortement est un meurtre, alors nous n'avons rien à envier au nazisme désormais.
A savoir si c'est un meurtre, vous répondez non...
Mais rien ne le prouve.
C'est a dire que vous donner le bénéfice du doute à un génocide. Celui de 220 000 personnes chaque années rien qu'en France.

Avouez que ca fait bizarre de parler de bénéfice du doute.

Moi, au moins, j'ai sur cette question les mains propres. Je ne prends pas le risque de tuer quelqu'un tant qu'il n'y a pas de certitude (car scientifiquement, il n'y en a pas, ou plutot, il y a une tendance qui se manifeste mais tous la nient).

Il y a une différence énorme:

- Les Nazis et les communistes voyaient de leur yeux qu'ils tuaient un peuple d'humain.

L'Occident actuel croit sincèrement que l'on n'élimine que des amas de cellules pré-humaines, un peu comme dans la contraception.


L'ignorance enlève le péché, lorsqu'elle est vraiment sincère.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Dim 05 Aoû 2007, 12:06

Citation :
L'ignorance enlève le péché, lorsqu'elle est vraiment sincère.

La conscience n'en ressort pas indemne pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Dim 05 Aoû 2007, 12:11

Arnaud Dumouch a écrit:
spidle33 a écrit:

Si l'avortement est un meurtre, alors nous n'avons rien à envier au nazisme désormais.
A savoir si c'est un meurtre, vous répondez non...
Mais rien ne le prouve.
C'est a dire que vous donner le bénéfice du doute à un génocide. Celui de 220 000 personnes chaque années rien qu'en France.

Avouez que ca fait bizarre de parler de bénéfice du doute.

Moi, au moins, j'ai sur cette question les mains propres. Je ne prends pas le risque de tuer quelqu'un tant qu'il n'y a pas de certitude (car scientifiquement, il n'y en a pas, ou plutot, il y a une tendance qui se manifeste mais tous la nient).

Il y a une différence énorme:

- Les Nazis et les communistes voyaient de leur yeux qu'ils tuaient un peuple d'humain.

L'Occident actuel croit sincèrement que l'on n'élimine que des amas de cellules pré-humaines, un peu comme dans la contraception.


L'ignorance enlève le péché, lorsqu'elle est vraiment sincère.
Nous sommes d'accord.
Sauf quand on reste délibérément dans l'ignorance, ou qu'on feint l'ignorance.
La situation actuel fait que tout le monde et personne est coupable. Plus on avance et plus l'ignorance sera juste un pretexte.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)   Dim 05 Aoû 2007, 13:01

En Christ a écrit:
Citation :
L'ignorance enlève le péché, lorsqu'elle est vraiment sincère.

La conscience n'en ressort pas indemne pour autant.

C'est très vrai. Les femmes ayant commis ou subit un IVG ne l'oublient que rarement, comme si leur conscience innée laissait un doute perpétuel.

Les couples ayant dans leur passé un IVG décidé en commun ou à cause de la pression d'un des deux ont un mort dans leur lit, entre eux deux.

On ne lutte pas impunément contre la nature humaine la plus profonde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
lorsque (la vie humaine, son respect dès sa conception)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Non respect de la loi anti-tabac
» Lorsque l'on est perdu
» l'animalité humaine
» Le respect et l'écoute de l'autre dans le droit.
» Lorsque la tristesse vous envahit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: