DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 16ème dimanche du temps ordinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jonathan
Invité



MessageSujet: 16ème dimanche du temps ordinaire   Lun 16 Juil 2007, 09:09

16ème dimanche du temps ordinaire


Lectures du jour : http://cnpl.cef.fr/Bible/lectures_jour_get.php?20070722

La première lecture et l'évangile nous parlent de visiteurs qui arrivent à l'improviste dans une maison. Cela nous arrive à nous aussi, surtout en cette période de vacances. Des parents ou amis de passage s'arrêtent chez nous. En général, nous aimons bien que cela soit prévu mais si cela n'est pas le cas, nous faisons tout notre possible pour les accueillir de notre mieux et leur témoigner ainsi toute notre amitié. Dans les textes de ce dimanche, c'est Dieu lui-même qui s'invite chez Abraham puis chez Marthe et Marie. L'accueil qu'il y a reçu nous renvoie à nous-mêmes. Comment allons-nous accueillir Dieu dans notre vie ?

L'Evangile nous montre Jésus pendant sa montée vers Jérusalem. En cours de route, il fait une halte chez Marthe et Marie. Chacune l’accueille de son mieux. Marthe donne le meilleur d’elle-même au service de la table. Marie reste au pied du Seigneur pour l’écouter. Ne nous trompons pas sur le message de cet évangile. Son but n’est pas seulement de nous donner des consignes sur l’hospitalité. Ce qu’il veut surtout nous faire découvrir c’est que Dieu est là. Il frappe à notre porte et il attend que nous lui ouvrions. C’est ce qui apparait aussi dans la 1ère lecture. A travers ces trois mystérieux visiteurs qui sont accueillis par Abraham, c’est le Seigneur qui demande l’hospitalité et qui vient s’asseoir à la table de celui qui veut bien le recevoir.

C’est donc cet invité de marque qui est au centre de la 1ère lecture et de l’évangile. Nous le retrouvons tout au long de la Bible. Il se tient aussi à la porte et il frappe. Bien sûr, il ne va pas forcer notre liberté ; mais il attend de chacun de nous une réponse libre et aimante, une réponse qui vienne d’abord de notre cœur.

Pour Abraham comme pour Marthe, il s’agit d’une hospitalité qui ne ménage pas sa peine. Pour recevoir ainsi, il ne faut pas craindre d’être dérangé dans son emploi du temps. Il faut trouver la délicatesse et la disponibilité qui font que l’arrivant se sent vraiment attendu. Nous le voyons dans l’attitude d’Abraham qui ne se contente pas de se donner de la peine pour préparer un bon repas pour ses hôtes. Il se tient debout pour écouter car il a compris que c’est Dieu qui vient le visiter.

Contrairement à Abraham, Marthe ne trouve pas le temps de rester auprès de Jésus pour l’écouter. Et pourtant, nous comprenons bien que pour un accueil de qualité, l’organisation matérielle ne suffit pas. Le plus important c’est d’abord la qualité de la relation entre celui qui reçoit et celui qui est reçu. Jésus le lui fait remarquer : elle s’inquiète et s’agite ; ce n’est pas bon car elle passe à côté de la vraie priorité.

Ce qui est premier pour Jésus c’est que l’on accueille sa parole. Rappelons-nous la parabole du semeur. Il s’agit d’un homme qui sème du grain. Ce grain qui représente la Parole de Dieu est semé partout. Une partie est tombée dans les épines et les ronces. En nous racontant cette parabole et en la commentant, Jésus nous fait comprendre comment cette parole de Dieu peut être étouffée par l’enfermement dans les soucis de la vie. (Luc 8.14) C’est ce danger que Jésus voudrait éviter à Marthe.

Nous savons bien que les gens accaparés par les multiples soins du service ont du mal pour parler gratuitement à leur hôte. « Marie, assise au pied du Seigneur, écoutait sa parole. » Elle apprécie à sa juste valeur ce moment de bonheur qui lui permet d’entendre et d’accueillir la parole de Jésus sur le ton de la confidence. Nous ne savons rien sur le contenu de la conversation et c’est vraiment dommage. Mais ce que nous avons, c’est la réponse de Jésus à l’impatience de Marthe : « Marie a choisi le meilleure part : Elle ne lui sera pas enlevée »

Entendons-nous bien, la meilleure part ce n’est pas de rester à ne rien faire. Le service de Marthe est absolument essentiel. Dieu nous appelle aussi à servir, à agir pour lui et pour la mission dans l’Eglise et dans le monde. Il est également essentiel que chacun fasse tout son possible pour lutter contre la misère, la famine, la violence. Nous avons beaucoup à faire pour construire un monde plus juste et plus fraternel.

La meilleure part c’est d'être avec Jésus, d’écouter sa Parole et de la mettre en pratique en y mettant tout notre amour. C’est l’attention du cœur qui changera notre vie en profondeur. Marthe n’en est pas exclue. Elle aussi est appelée à écouter Jésus au coeur de ses soucis et de ses tracas. C’est Jésus qu’elle accueille dans la plus pauvre de ses hôtes.

Nous n’avons pas à choisir entre Marthe et Marie, entre le service et la prière. C’est lui Jésus qui nous choisit pour que nous demeurions en sa présence. Que nous soyons plutôt comme Marthe ou plutôt du côté de Marie, c’est toujours la meilleure part qui nous revient, c’est toujours la joie de nous retrouver auprès de Jésus.

Béthanie, c’est aussi dans nos églises le dimanche. Que ce soit aussi chez nous chaque jour ! Que nos maisons, nos familles, nos villages soient des lieux où chacun se sent accueilli et aimé comme un frère à la manière du Christ. A travers eux, c’est le Seigneur qui frappe à notre porte. Sachons le recevoir et l’accueillir sans réticence et sans retour en arrière.

http://preparonsdimanche.puiseralasource.org/

D'après diverses sources

Jean C, prêtre de l'Aveyron ( 22/07/2007)


Ceux qui le souhaitent peuvent réagir en cliquant sur l'image ci-dessous
http://www.puiseralasource.org/contact/contact.php
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: 16ème dimanche du temps ordinaire   Lun 16 Juil 2007, 18:48

Cher père Jean, Merci !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
16ème dimanche du temps ordinaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le temps ordinaire "un temps de grâces"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: