DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Raréfaction des fidèles= disparition de l'Eglise?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
spidle33



Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Raréfaction des fidèles= disparition de l'Eglise?   Mar 17 Juil 2007, 22:29

Cher Josaphat,

un Dieu "multi-vérités" est impossible. La Vérité ne peut se contredire elle-même, et le but de chacun de nous est surtout de la découvrir.

Il y a donc une nécessaire conviction qui accompagne la foi, qui revient à dire : "Je suis dans la Vérité".
Car c'est bien la Verité qui nous possède, et non l'inverse. On s'en approche ou on s'en éloigne, meme si on ne l'a jamais atteinte parfaitement.

Avec le christianisme, l'Eglise dit : cette vérité nous est révélée, et non imaginée ou découverte par nous-meme.

Bref, ce que vous demandez là est impossible. A commencer pour moi-même...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Raréfaction des fidèles= disparition de l'Eglise?   Mar 17 Juil 2007, 22:31

Josaphat a écrit:
Peut-être mais j'espère un Dieu transformé par le travail de la laïcité, pas le Dieu des religions et des dogmes et des "c'est nous qu'on a la vrai Vérité", les hommes en ont assez souffert de ce Dieu là.

Enfin... on ne transorforme pas Dieu..IL EST .... Dieu ne se laisse pas et n'a pas à être transformé désolée de vous contreridre Dieu n'a pas a être transformé .. c 'est nous qui le transformons et voulons faire une religion à la carte selon nos goûts ! Personne ne pourra transformer Dieu !

Quelle hérésie !!!!! ma pauvre Josaphat que croire cela ! cherry

Relisons les écritures, retournons à la simple vérité tout simplement SOYONS AMOUR ! alors vous comprendrez que personne ne peut transformer Dieu. Les hommes ont souffert dites vous? si les hommes ont souffert c'est souvent çà cause de leur égo..; regardez tout ce qui s'est s'est passé dans le monde et se passera. L'égo est tellement encore malheureusement important.

Je me fiche de mon égo du moment que Dieu envahit mon âme ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Raréfaction des fidèles= disparition de l'Eglise?   Mar 17 Juil 2007, 22:51

Chère Elise,

En effet l'hérésie ne me fait pas peur tant qu'elle reste dans le respect de l'autre et qu'elle fait avancer le ch'milblic... D'ailleurs étant plutôt bouddhiste il est clair que je suis hérétique au yeux du dogme. :chapeau:

Ce que on appelle Dieu est au-delà de toute déterminations langagière et par définition informulable dans un dogme ou un autre et le dogme catholique ne déroge pas à la règle parce que c'est bien par le langage qu'il est formulé.
Chercher la vérité c'est se reconnaître situé et limité et resté relié à l'expérience pour s'avancer petit à petit.
Croire qu'on à pu dire Dieu dans un livre ou un dogme c'est prendre le risque de baillonner Dieu et l'empêcher de nous parler en toute liberté.
Une doctrine devrait n'être qu'un référant afin que l'absolu puisse continuer à nous parler librement. Cet absolu pour le moment je ne ressent pas le besoin de l'appeller Dieu mais peut-être que cela changera si je laisse la vérité continuer à se déployer dans et en dehors des mots.
Ce n'est pas un Dieu à la carte c'est une démarche exigente où la pensée du temps à sa aussi place et la laicité aussi donc parce que là où s'exprime la fraternité (même imparfaitement comme dans tout) cet absolu cherche à s'exprimer. Et si comme vous le dite bien c'est souvent à cause de l'égo que les hommes souffrent et ça en toutes doctrines, en tous lieux et en tous temps. J'observe néanmoins que la laicité à permi de mettre un place un espace publique où tout les "egos" peuvent s'exprimer tout en modérant leur volonté égocentrique justement d'imposer leurs vues aux autres par la violence.

Mais comme vous dites lorsqu'on cherche vraiment à être dans l'amour on risque de ne pas trop se tromper. ;)
Et je suis un monsieur, c'est pas grave :beret:
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
fraterfaber



Masculin Messages : 192
Inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Raréfaction des fidèles= disparition de l'Eglise?   Mer 18 Juil 2007, 09:42

Nova a écrit:
Cher Fraterfaber,

Ce que j'essayais de vous dire, c'est qu'il n'y a pas lieu de parler d'un retour du latin, comme le font les médias.

Pour le reste, je rencontre régulièrement le quart-monde via la conférence Saint Vincent de Paul à laquelle j'appartiens et je pense très bien comprendre ce qui vous met en rogne. J'ai aussi beaucoup de mal à voir la réconciliation avec les intégristes comme une priorité pour l'Eglise, lorsque des hommes, des femmes et des enfants ne mangent pas à leur faim dans nos villes. De la même manière, j'avais eu beaucoup de mal à comprendre la priorité accordée au voyage en Bavière : n'y avait-il pas mieux à faire avec l'argent dépensé pour sa semaine en Allemagne ? Sur ce point, nous allons tout à fait nous rejoindre, je pense.

Comprenez que je ne soutiens pas mordicus le pape, mais j'essaie de rester objective. Un désaccord avec les priorités du Vatican ne nous autorise pas à lui faire dire ce qu'il ne dit pas : on peut le critiquer sur ce qu'il dit, mais pas sur ce qu'il ne dit pas ;)

sur le fond on est d'accord il y a vraiment d'autres priorités que de chercher a "réconcilier" les integriste et de nous sortir des decrets qui d'ailleurs sont limite declaration de guerre contre le judaisme, y'a vraiment d'autres choses à faire que d'habiller les prétres pour la rencontre de truc en pierre cardin ou autre ephémériste modiste qui sont demandés pour dessiner les aubes, franchement des gens crèvent de faim des enfants meurent à l'hosto de maladies et on vient nous faire la morale et nous expliquer que le latin c'est bien c'est vraiment du n'importe quoi, jamais le temple ne retournera dans le giron d'une église qui n'applique pas le message originel du Christ et qui à vendu son âme.

j'évite le sujet du Vatican qui ne représente rien à mes yeux qu'une tentative désespéré de garder un certain "pouvoir" et rien d'autre donc j'eviterais le sujet sinon je vais encore être taxé par les corbeaux noirs d'hérétique et de haineux anti vatican à la solde de la grande conspiration mondiale templière Mr. Green Mr.Red Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Raréfaction des fidèles= disparition de l'Eglise?   Mer 18 Juil 2007, 09:50



Un bonjour d'un corbeau noir !

:mdr:
Revenir en haut Aller en bas
fraterfaber



Masculin Messages : 192
Inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Raréfaction des fidèles= disparition de l'Eglise?   Mer 18 Juil 2007, 11:37

Elise a écrit:


Un bonjour d'un corbeau noir !

:mdr:

vous comprenez pourquoi la symbolique du temple est le blanc manteau et la croix pattée rouge ? le blanc signifie la pureté du message du Christ, la croix rouge signifiant le sang du Christ les deux ensemble donnent le combat contre les forces du mal.

C'est quoi la couleur des corbeaux de l'opus ? ah oui le noir symbolisant les ténèbres et l'obscurantisme rigide de dogmes imposés et inventés, je préfère les couleurs du temple, notre beauceant a du noir qui symbolise la lutte contre les ténèbres.


Revenir en haut Aller en bas
Dallaeus



Messages : 77
Inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Raréfaction des fidèles= disparition de l'Eglise?   Mer 18 Juil 2007, 12:17

Toutes les communautés chrétiennes sont, en Europe au moins, confrontées à une crise des vocations plus ou moins graves qu'elles soient catholiques romaines, protestantes ou évangéliques. Cela est indéniablment le signe d'une crise spirituelle plus profonde.

Dans le même temps, quand on regarde la pyramide des ages de certaines paroisses et le petit nombre de fidèles qu'elles accueillent, on peut se demander si une présence pastorale va se jusitfier encore longtemps.

Comme cela a déjà été dit, c'est peut-être le modèle de la paroisse qui est, non pas à abandonner, mais à rénover en tenant compte des réalités présentes. Et il faut aussi tenir compte des signes de renouveau qui existent, dans toutes les églises. Encore une fois, dans notre ère de post-chrétienté, la façon de vivre la foi sera bien différente de ce qu'elle était au 19ème siècle.

Le "chrétien sociologique" n'existera sans doute plus. On risque de se retrouver avec un modèle de minorité croyante très engagée et une majorité détachée, voire hostile. Entre les deux, pas ou plus grand-chose.

Tous ces bouleversments vont, à n'en pas douter, provoquer une remise en question des modèles pastoraux. Le manque de pasteurs ou de prêtres n'est enf ait qu'un aspect de cette question.
Revenir en haut Aller en bas
 
Raréfaction des fidèles= disparition de l'Eglise?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Raréfaction des fidèles= disparition de l'Eglise?
» Raréfaction du thon rouge
» Pour le nouvel ordre mondial, la disparition de l'Eglise catholique est un impératif
» Il faut que la Bible fasse partie de la vie des fidèles.... a affirmé Benoît XVI
» Lettre aux Évêques de L'Église Catholique sur l'accès à la communion eucharistique des fidèles divorcés-remariés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: