DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Espoir / Espérance...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Novalis
Modérateur


Masculin Messages : 686
Inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Espoir / Espérance...   Lun 09 Juil 2007, 23:44

Deux mots pour signifier ce qui semble d'un même sens. C'est plutôt rare.
Quelle différence peut-on comprendre dans la distinction de ces deux termes? Pourquoi deux termes?

L'espoir et l'espérance font partie intégrante de la foi: espoir dont la foi se nourrit, espérance qu'elle suscite en la Résurrection.

Je soumets cette distinction "espoir/espérance" (réunis tous deux dans le verbe "espérer") aux fruits abondants de vos réflexions...
Revenir en haut Aller en bas
http://reflexion-contemporaine.over-blog.net/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Lun 09 Juil 2007, 23:58

"l'espérance" a une connotation "chrétienne".
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 00:20

Je suis daccord sur la connotation Chrétienne du mot espérance.
Pour moi, la Foi n'est pas du tout une question de savoir. C'est un mélange d'espérance et de confiance.
Je dirai qu'il y a peut etre l' Espoir, en dehors de toute forme d'espérance et de religion, que je traduirais ainsi: Espoir que le monde ait un sens, qu'il ne soit pas absurde.
Et puis l'espérance, la Foi, la religion.
L'espoir est un questionnement nu, face au monde et l'espérance est apportée par les écrits religieux.
Revenir en haut Aller en bas
Novalis
Modérateur


Masculin Messages : 686
Inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 00:31

Cher lagaillette, cher Toniov,

si je comprends bien ce que vous me dîtes, l'espoir serait un terme assez général, qui désigne une attente profonde dans n'importe quel domaine, tandis que l'espérance serait lié à une attente plus religieuse, plus métaphysique. Ainsi, quand l'espoir se place au sein de la foi, il devient espérance, dans la mesure où son attente se revêt d'une profondeur considérable, l'attente du Dieu intemporel et infini.

C'est très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
http://reflexion-contemporaine.over-blog.net/
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 00:47

C'est très bien dit Novalis, la façon dont tu exprimes cela.
Il ne faut pas perdre de vue qu'il n'y a pas forcément de définition dans l'absolu de l'espoir et de l'espérance, a part celle du dictionnaire bien sur, mais il est plus interressant de parler des échos que ces mots suscitent en nous et des définitions que NOUS leur donnons.
Ainsi l'espoir est pour moi effectivement une attente profonde mais dans aucun domaine précis. C'est pour moi un état d'etre, une attente par rapport à la vie. Mais sans autre orientation que cela. Je vis ma vie par rapport à ce ressenti, simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 08:27

Je pense que l'epoir entre dans ce que les bouddhistes appèlent les afflictions égocentriques. En effet, l'espoir induit un attachement angoissé par rapport au futur. L'on projette une possibilité de bonheur dansun futur hypothétique et on se rapporte au présent de manière crispé en fonction des événemments qui vont soit dans le sens de la réalisation de ce futur souhaité ce qui induit une sorte d'euphorie et les événements qui vont à l'encontre de cete réalisation ce qui induit la dépression et la tristesse voir la colère. La conscience entre alors dans un état d'instabilité mentale.

L'espèrance si je comprend bien est plus de l'ordre de l'abandon, où on s'en remet dansune foi et une confiance profonde au plan divin et à la destination spirituelle qu'Il a choisit pour nous. On est alors dans un rapport qui n'est plus une aliénation mais au contraire une libération par rapport à l'espoir justement et d'ailleurs progressivement, plus l'intimité avec Dieu grandit, dans un abandon de tout attachements et crispations égocentriques. La conscience entre alors progrssivement dans un état de stabilité mentale qui alimente à son tour confiance et foi.

En ce sens je dirais que l'espoir s'oppose à l'espérance.
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 08:35

Oui Josaphat, de la façon dont tu définit espoir et espérance il y a peut etre opposition. Dans ma manière de voir, il y a plutot continuité. L'espoir, pour moi, est une ouverture du coeur sans prédestination précise, ça pourrait se traduire par; aimer la vie et croire en elle. Mais sans choix précis. Au moment de l'espérance, du moins telle qu'elle m'apparait également, on saute le pas et on fait un choix précis. Une " position " n'est pas ici plus ou moins égocentrique qu'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 08:54

oui en effet cela dépend beaucoup de quel perspective existentiel on met sous les mots. Par exemple, dans le bouddhisme l'ouverture de coeur on l'appelle plus confiance que espoir qui justement à une conotation qui porte plus l'idée d'une fixation angoissée.
En fait on appelle l'ouverture du coeur non déterminée sur le futur et sur toutes choses ou êtres, Bodhicitta ou Esprit d'Eveil. C'est même le point central de l'éthique bouddhique. L'ouverture indéterminée est la "compassion" toujours suceptible de se déterminer à tout moment envers une situation c'est l'"amour" et sans discrimination c'est l'"équanimité" et dansun sentiment d'ouverture c'est la "joie". Cette manière de se rapporter au monde sont "les quatre illimitées", la compassion, l'amour, la joie et l'équanimité qui forme la bodhicitta.

Et l'espèrance peut devenir dans le christianisme un point de fixation angoissée où on se fixe de manière dogmatique sur la définition doctrinale quel'on donne à ce mot sans voir l'effort d'abandon qu'elle exige..c aussi possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 09:08

Oui, cela met en relief aussi le fait que LE MOT N'EST JAMAIS LA CHOSE. Aussi nous devrions prendre garde quand nous utilisons les mots. Je crois que souvent les gens ne se comprènent pas parce qu'ils se servent de mots clés auxquels ils donnent un certain sens qui n'est pas forcément le sens donné par l'autre...peut etre que si l'on prenait la peine de bien définir, ENSEMBLE, ce que l'on entend par le mot que l'on utilise, il y aurait moins de malentendus,non? Mais souvent, on brandit les mots comme on brandit un drapeau, plus pour défendre une cause que pour comprendre ce qui se passe en face.
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 09:14

Tout à fait d'accord avec toi! Je crois même qu'il y a eut des moments dans l'histoire où si on avait cherché à définir les termes qu'on utilise on aurait pu éviter des morts.
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 09:23

Voila.
Il faut de la patience, du recul, de l'ouverture, de la prudence si on veut comprendre l'autre. Plus que tout autre chose. Sinon les mots deviennent des porte-drapeaux et on s'inquiète davantage de défendre sa " cause " plus que de communier avec l'autre. Cela devrait toujours se passer ainsi, du moins entre les gens de " bonne volonté ".
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 10:25

Pour moi la différence est simple: l'espoir est temporel, il passe, tels les désirs qui sont là un instant et disparaissent en silence.
L'espérance est éternelle, elle tient toute une vie, elle n'est pas forcément religieuse.
En quelque sorte l'espoir est du sable, l'espérance du roc.

Mon humble avis

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 17:56

Code:
l'espoir induit un attachement angoissé par rapport au futur ; on projette une possibilité de bonheur dans un futur hypothétique et on se rapporte au présent de manière crispé en fonction des événements qui vont soit dans le sens de la réalisation de ce futur souhaité ce qui induit une sorte d'euphorie et les événements qui vont à l'encontre de cette réalisation ce qui induit la dépression et la tristesse voir la colère. La conscience entre alors dans un état d'instabilité mentale.

L’espoir, comme l’espérance, d’ailleurs, « induit un attachement par rapport au futur », bien sûr ; mais je ne vois pas que cet attachement soit forcément « angoissé » et générateur de « dépression, tristesse, voire colère ». Ce peut être un sentiment mobilisateur de nos énergies pour réaliser l’avenir que nous souhaitons.

Outre sa connotation religieuse, l’espérance me parait aussi être une attente plus assurée que l’espoir.

Il y a un mot d’Hubert Reeves qui me parle beaucoup :

« J’ai l’espoir qu’en franchissant cette frontière (la mort), nous comprendrons. »

Si quelqu’un voulait donner son commentaire de cette formule ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 18:00

Cher Lagaillette,

Peut-être en effet y a-t-il de la foi (au sens large du terme) dans le mot Espérance.
Le mot espoir attend une confirmation tandis que l'espérance apparaît comme assurée, ainsi si je reprends votre citation en disant "J'ai l'Espérance qu'en franchissant cette frontière (la mort), nous comprendrons. » tout change, j'en ai la certitude sans en avoir la preuve, je crois sans voir alors que l'espoir suppose d'attendre le résultat.

C'est une idée qui m'est venue, qu'en pensez-vous?

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 19:25

pas forcément en effet Lagaillette ça dépend de l'enjeu existentiel que mobilise cet espoir. Et pour ma part je pense que l'on peut mobiliser les énergies en vue de la réalisation d'un but de manière bien plus efficace si on abandonne tout espoir de sa réalisation.

Pour cette phrase il faudrait spécifier si il parle de franchir cette frontière de manière individuelle à travers la mort du corps ou s'il parle de franchir cette frontière à travers une connaissance théorique ou expérimentale qui nous donnerait collectivement une connaissance du domaine de la mort ..genre thanatologie qui nous permettrait d'avoir une certaine maîtrise sur ce phénomène et qui à en pas douter transformerais radicalement notre vision de l'existence. En espèrant qu'elles soient autre que celles imaginée par Weber dans les Thanatonautes.
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 19:44

L'espérance est une expérience profonde de joie et de confiance en l'avenir, en l’autre. L'espérance est une vertu qui fait vivre l’homme. Sans l’espérance, il n’y a pas d’existence possible.

Pour les chrétiens, elle s’enracine dans la présence de Dieu ressuscité. Vertu théologale, l’espérance prend sa source et trouve son terme en Dieu. L’homme qui espère, sait que Dieu ne l’abandonnera pas, car il est fidèle. Si le Christ est le modèle de tout homme, Marie, pour les chrétiens, est le prototype de la réponse de foi et d’espérance à l’appel de l’Alliance.


http://www.cef.fr/catho/vivrechretien/xpchretien/esperance.php
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 19:48

J'avoue que tout ça me dépasse un peu Louis mais je suis sûr que beaucoup de gens y trouve source de sainteté.
Cette espèrance pour moi je l'appelerait simplement confiance dans la présence de la nature de l'esprit, la vacuité.

;) je sais que tu me comprend aussi

C'est toujours sympa de causer avec toi Louis
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 20:06

Josaphat a écrit:

;) je sais que tu me comprend aussi
C'est toujours sympa de causer avec toi Louis
Ca me fait penser à une discussion que j'avais eu avec des Témoins de Jéhova, lorsque j'étais encore bouddhiste ou taoiste peut-être...

Ils me parlaient d'espérance et j'hallucinais. drunken
Je me disais: "s'ils ont besoin d'espérance, c'est qu'ils doivent être dans le désespoir, non?"

J'avais l'impression à l'époque que ce besoin de foi et d'espérance était issu d'un sentiment de peur. Confused
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 20:09

non peut-être pas mais pour lemoment je n'en vois pas le but et je n'en ai pas besoin. Mais tout change...peut-être qu'un jour cela me parlera...
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 23:04

Vince a écrit:
Cher Lagaillette,

Peut-être en effet y a-t-il de la foi (au sens large du terme) dans le mot Espérance.
Le mot espoir attend une confirmation tandis que l'espérance apparaît comme assurée, ainsi si je reprends votre citation en disant "J'ai l'Espérance qu'en franchissant cette frontière (la mort), nous comprendrons. » tout change, j'en ai la certitude sans en avoir la preuve, je crois sans voir alors que l'espoir suppose d'attendre le résultat.

C'est une idée qui m'est venue, qu'en pensez-vous?

Amicalement

Vincent

Oui. Mais je me demande sur quoi repose cette "certitude" si assurée, puisqu'on n'a pas de preuve ?

Sur l'enseignement du Magistère ?
Sur une "conviction intime" ?

A moins d'abandonner tout esprit critique, on ne peut pas se fier sans restriction ni à l'une ni à l'autre de ces deux "garanties".

Certains disent que le doute fait partie intime de la foi.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mar 10 Juil 2007, 23:23

Josaphat a écrit:
pour ma part je pense que l'on peut mobiliser les énergies en vue de la réalisation d'un but de manière bien plus efficace si on abandonne tout espoir de sa réalisation.

Je m'examine à ce sujet. Je suis passionnément engagé dans le projet de la construction d'une société plus juste ; je sais pertinemment que je n'en verrai pas la réalisation ; et même, je vois que la marche du monde actuel va plutôt en sens inverse ; je ne pense pas que cela freine la mobilisation de mes énergies. Et il en est de même pour beaucoup de "militants" que j'ai l'occasion de rencontrer.

Code:
il faudrait spécifier si il (Hubert Reeves) parle de franchir cette frontière de manière individuelle à travers la mort du corps ou s'il parle de franchir cette frontière à travers une connaissance théorique ou expérimentale qui nous donnerait collectivement une connaissance du domaine de la mort ..genre thanatologie qui nous permettrait d'avoir une certaine maîtrise sur ce phénomène et qui à en pas douter transformerais radicalement notre vision de l'existence. En espèrant qu'elles soient autre que celles imaginée par Weber dans les Thanatonautes.

Quand je fais mien ce propos d'Hubert Reeves je ne pense pas du tout aux "Thanatonautes" de Bernard Werber. J’ai lu les livres de Bernard Werber, comme des romans passionnants, depuis la saga des « fourmis », jusqu’à « L’empire des anges » mais ce n’est pas là ma Bible ; pas plus que celle d’Hubert Reeves, je pense.

Je ne pense pas que nous puissions, avant d’être morts, avoir « une connaissance théorique ou expérimentale qui nous donnerait collectivement une connaissance du domaine de la mort .. »

Nous ne « savons » rien de la mort, sinon que c’est la décomposition de l’organisme qui nous constitue en tant que vivants.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mer 11 Juil 2007, 10:35

Pas sûr...
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mer 11 Juil 2007, 15:38

Josaphat a écrit:
Pas sûr...

Qu'est-ce qui n'est pas sûr ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Mer 11 Juil 2007, 16:05

Novalis a écrit:
Deux mots pour signifier ce qui semble d'un même sens. C'est plutôt rare.
Quelle différence peut-on comprendre dans la distinction de ces deux termes? Pourquoi deux termes?

L'espoir et l'espérance font partie intégrante de la foi: espoir dont la foi se nourrit, espérance qu'elle suscite en la Résurrection.

Je soumets cette distinction "espoir/espérance" (réunis tous deux dans le verbe "espérer") aux fruits abondants de vos réflexions...

Cher Novalis.

L'espoir a deux caractéristiques:

1° Il s'appuie sur une force humaine (l'Etat, ses propres capacités, le destin)...

2° pour obtenir une chose naturelle (argent, carrière, mariage, bonheur).


L'espérance théologale a deux caractéristiques. Mais c'est la seconde qui est la plus significative :

1° Il s'appuie sur une force divine (Dieu, le Christ, ses saints)...

pour obtenir une chose surnaturelle (la grâce, le retour du Christ, argent, la Vision béatifique, le salut de nos proches).


Du coup, espérer le succès terrestre de l'Eglise est souvent de l'espoir lorsqu'on vise d'aboord un but politique.

Mais c'est de l'espérance si on ne vise cela que pour le salut éternel des hommes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Novalis
Modérateur


Masculin Messages : 686
Inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Jeu 12 Juil 2007, 03:42

Cher Arnaud,

je vous remercie de la concision (ça devient habituel mais c'est toujours très agréable) et la clarté de votre réponse.

Je commence à bien comprendre cette distinction entre l'espoir, propre à la conscience que l'on a du réel matériel/terrestre, et l'espérance, propre à la conscience que l'on développe du réel surnaturel/spirituel.

Si je ne me trompe pas, j'en déduis que l'espoir peut naître indépendamment du sentiment religieux tandis que l'espérance concerne la Foi (du moins en tant que vertu théologale).

J'ai une question peut-être délicate pour la distinction des deux termes: la personne qui espère, (soit qui attend en nourrissant son désir) pouvoir croire en Dieu, ou simplement augmenter une foi encore chancelante; son attente désirante concernerait l'espérance, l'espoir? Peut-être un peu des deux, peut-être ni l'un ni l'autre?
Revenir en haut Aller en bas
http://reflexion-contemporaine.over-blog.net/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Espoir / Espérance...   Jeu 12 Juil 2007, 07:00

Citation :
J'ai une question peut-être délicate pour la distinction des deux termes: la personne qui espère, (soit qui attend en nourrissant son désir) pouvoir croire en Dieu, ou simplement augmenter une foi encore chancelante; son attente désirante concernerait l'espérance, l'espoir? Peut-être un peu des deux, peut-être ni l'un ni l'autre?

Tout dépend de ce que la personne entend par "espérer croire".

Si c'est juste pour fuir une angoisse humaine, c'est de l'espoir.

Si c'est vraiment par désir d'une viie spirituelle, c'est déjà de l'espérance.

Elle est déjà du en partie à une grâce de Dieu qui travaille l'âme selon ce que dit Jésus ici:

Citation :
Luc 10, 24 Car je vous dis que beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu!"

Tout l'AT montre comment Dieu, étape par étape, prépare les hommes par leurs souffrance au désir d'un salut. Le bon Larron à la croix, sans connaître la nature de ce salut, le DESIRE (espérance théologale):
Citation :

Luc 23, 42 Et il disait: "Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Espoir / Espérance...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vieillesse (poème d'espoir)
» La clinique de l''espoir
» Un Grand Message d'Espoir!
» Abandonner l'espoir.
» Les chirurgiens de l'espoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: