DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Apprendre à aimer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
florence_yvonne



Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 17:59

Vince a écrit:
Chère Florence,

Je ne remettais pas du tout en cause votre expérience.
Cependant le fait est que vous avez jugé bien vite cette famille; sur un texte de quelques lignes on ne résume pas des années de doutes, de souffrances, de joies, d'amour, de peines, d'épreuves... On ne sait pas ce qui s'est passé, si cette mère ne passe pas toute la journée à ses côtés pour lui parler, ses frères pour jouer avec lui... Tout cela on ne le sait pas. Cette histoire est raconté comme un conte pour enfant c'est pourquoi les faits peuvent paraître simplistes mais on n'en connait pas la complexité. Voilà pourquoi je disais qu'il était bien prompte de dire qu'elle avait mal fait.

Amicalement

Vincent

je me suis basée sur l'histoire racontée et cela correspond exactement à un schéma que j'ai plus d'une fois constaté

analysons les faits suivants

- il est relégué dans la chambre, pendant tout le dîner
- les enfants demandent sans cesse de le montrer, comme l'on montrerait une curiosité
- la mère qui répond, oui, mais, après ceci, après cela, comme s'ils avaient plus important à faire
- ils parlent de lui sans précaution sans ce soucier de ce qu'il peut entendre
- il ne s'adressent jamais directement à l'enfant
- et ainsi plein de petits détails que vous n'avez peut-être pas relevé mais qui pour moi sont significatif

je sais faire la différence entre une famille qui fait passer les intérêts de leur enfant malade avant les leurs, qui font preuve d'amour dans la plus parfaite humilité et discrétions et ceux qui exhibent devant monsieur le curé comment ils sont bons chrétiens de s'occuper de ce pauvre petit être grâce à qui ils espèrent gagner le paradis
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 18:03

Vince a écrit:
Florence :quel que soit le handicap de l'enfant, il est toujours possible de l'intégrer à la vie de famille, il suffit que celle ci soit capable de s'adapter, croyez moi,


Alors personne ne devrait jamais s'en séparer si c'est toujours possible.

il y a souvent plus de courage chez une mère qui sait qu'elle n'est pas une bonne mère et qui donnera son enfant à adopter par une femme, qui elle saura l'aimer, qu'a une autre mère qui gardera l'enfant sans savoir répondre à ses besoins,

il faut beaucoup d'humilité et d'abnégation pour savoir reconnaître ses insuffisances
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Tourterelle



Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 18:25

Citation :
Je pense qu'une certaine pauvreté est nécessaire à l'amour du prochain, sinon il n'est que mascarade...

Je dirais aussi qu'on devrait insister plus sur ce que l'on reçoit des exclus. Celui qui donne le plus n'est pas forcément celui qu'on croit. Insister là-dessus, se faire pauvre devant le pauvre, devrait permettre d'atténuer le sentiment d'humiliation qu'ont certains pauvres devant certains riches

Voila la solution.... Effectivement on devient pauvre parmi les pauvres lorsqu'on ose accepter avec humilité le don du pauvre... Un riche peut être un pauvre parmi les pauvres par son humilité. La réalité est que tout passent même la richesse et que finalement nous sommes tous des pauvres. Nous quitterons ce monde pauvre... Donc la vraie pauvreté se situe d'avantage dans ce sentiment d'humilité.

Il est facile de donner lorsqu'on possède, mais il est difficile d'accepter de recevoir de celui qui ne possède rien. Ça demande un effort d'humilité... La position de celui qui possède et donne est très confortable moralement (valorisante) et par ce fait peut être humiliante pour celui qui reçoit... Y renoncer par humilité et par amour est quelque fois difficile... L'orgueil peut même prendre la forme de la charité...

Alors comment aimer? C'est d'avantage un apprentissage qu'une question... Il faut apprendre à être un pauvre parmi les pauvres... Traité le pauvre d'égale à égale, d'être humain à être humain, cela est lui redonner sa dignité d'être humain... Il faut donc que notre amour soit humble pour qu'il soit vraie et qu'il puisse être recevable...

À mon avis...

Coeurtendre en parle de façon admirable...
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 18:55

Citation :
Chère Tourterelle, Ce que vous dites est ce que les jeunes ont le plus de mal à comprendre ! Ils identifient amour et sentiment.
_________________


Dans l'amour humain (naturel), il y a bien un sentiment d'amour... Même dans l'amour spirituel il peut y avoir un sentiment d'amour... Mais c'est possible que la volonté d'aimer puisse permette à l'émotion d'aimer d'exister (naître)... C'est très subtile mais ont décide d'aimer pour aimer... Il faut vouloir aimer pour aimer... Donc la volonté d'aimer (aimer par la volonté) interviendrait avant le sentiment... Je ne sais pas... La volonté dispose le coeur à aimer. Ou la volonté permet au sentiment d'amour de prendre naissance dans le coeur... Donc aimer de toute sa volonté et de tout son coeur...

Nos sentiment font partis de la création. Donc notre amour est un amour créé et non incréé. L'amour de Dieu est incréé. L'amour Divin est d'avantage une Puissance d'Amour qui vient de la volonté de Dieu à mon avis... Mais je n'en suis pas certaine... Faudrait demander à un théologien... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 10:05

.


Dernière édition par le Mar 10 Juil 2007, 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 10:18

Chère Florence, je suis d'accord avec vous, si l'on interprète à votre manière alors l'attitude n'est pas respectueuse mais, abordons le problème positivement (i.e. en pensant que cette famille fait tout pour leur enfant et frère handicapé), avec Espérance et non sous l'oeil du désespoir.


florence_yvonne a écrit:


je me suis basée sur l'histoire racontée et cela correspond exactement à un schéma que j'ai plus d'une fois constaté

analysons les faits suivants

- il est relégué dans la chambre, pendant tout le dîner
Il est sans doute matériellement impossible de le déplacer, la famille n'y peut rien.
- les enfants demandent sans cesse de le montrer, comme l'on montrerait une curiosité
Beaucoup d'enfants ont la même attitude envers leur père, personnellement j'étais très fier de dire "mon père peut faire ça, viens voir..." Ainsi cette admiration enfantine peut être très vraie et non réductrice. C'est tout simplement la voix d'un enfant qu'on ne comprend pas toujours.
- la mère qui répond, oui, mais, après ceci, après cela, comme s'ils avaient plus important à faire
Elle maintient l'autorité dans sa famille, ce fait n'a rien de choquant, au contraire, elle réserve un temps spécial pour son fils et non une rapide entrevue en plein milieu du repas...
- ils parlent de lui sans précaution sans ce soucier de ce qu'il peut entendre
Comme beaucoup de monde, il est vrai que c'est parfois mauvais mais on ne peut s'en passer et ça n'a rien d'insultant si l'enfant est considéré comme il faut. Un médecin peut s'exprimer de la sorte après avoir expliqué au patient ce qui n'allait pas.

- il ne s'adressent jamais directement à l'enfant
On ne sait pas ce qui se passe a côté, je pense que cette mère est sans cesse à côté de lui, qu'elle l'a toujours aimé et qu'elle s'est battue avec lui jusqu'ici.
- et ainsi plein de petits détails que vous n'avez peut-être pas relevé mais qui pour moi sont significatif
Les autres détails je les interprète sous l'oeil de l'espérance, comme ceux dot je viens de parler. N'oublions pas que ce texte n'est qu'un extrait d'une vie et que nous ne savons rien de la réalité. Vous l'interpréter avec désespoir, pas moi...


Ne peut-on pas le voir ainsi?

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 10:32

Vince a écrit:
Chère Florence, je suis d'accord avec vous, si l'on interprète à votre manière alors l'attitude n'est pas respectueuse mais, abordons le problème positivement (i.e. en pensant que cette famille fait tout pour leur enfant et frère handicapé), avec Espérance et non sous l'oeil du désespoir.


florence_yvonne a écrit:


je me suis basée sur l'histoire racontée et cela correspond exactement à un schéma que j'ai plus d'une fois constaté

analysons les faits suivants

- il est relégué dans la chambre, pendant tout le dîner
Il est sans doute matériellement impossible de le déplacer, la famille n'y peut rien.
il est impossible, qu'il soit impossible à déplacer
- les enfants demandent sans cesse de le montrer, comme l'on montrerait une curiosité
Beaucoup d'enfants ont la même attitude envers leur père, personnellement j'étais très fier de dire "mon père peut faire ça, viens voir..." Ainsi cette admiration enfantine peut être très vraie et non réductrice. C'est tout simplement la voix d'un enfant qu'on ne comprend pas toujours.
sûrement, mais on ne t'a jamais répondu, tu auras le droit de montrer ton père quand nous aurons bu le café
- la mère qui répond, oui, mais, après ceci, après cela, comme s'ils avaient plus important à faire
Elle maintient l'autorité dans sa famille, ce fait n'a rien de choquant, au contraire, elle réserve un temps spécial pour son fils et non une rapide entrevue en plein milieu du repas...
il aurait mieux fallu qu'il partage le repas
- ils parlent de lui sans précaution sans ce soucier de ce qu'il peut entendre
Comme beaucoup de monde, il est vrai que c'est parfois mauvais mais on ne peut s'en passer et ça n'a rien d'insultant si l'enfant est considéré comme il faut. Un médecin peut s'exprimer de la sorte après avoir expliqué au patient ce qui n'allait pas.

je n'ai pas l'impression que ce soit ici le cas et de toute façon, il ne faut jamais faire cela, on ne parle pas ainsi devant une personne
- il ne s'adressent jamais directement à l'enfant
On ne sait pas ce qui se passe a côté, je pense que cette mère est sans cesse à côté de lui, qu'elle l'a toujours aimé et qu'elle s'est battue avec lui jusqu'ici.
rien ne justifie cette scène que l'on nous décrie
- et ainsi plein de petits détails que vous n'avez peut-être pas relevé mais qui pour moi sont significatif
Les autres détails je les interprète sous l'oeil de l'espérance, comme ceux dot je viens de parler. N'oublions pas que ce texte n'est qu'un extrait d'une vie et que nous ne savons rien de la réalité. Vous l'interpréter avec désespoir, pas moi...
moi, je les interprète sous l'angle du vécu et de l'expérience


Ne peut-on pas le voir ainsi?
si, bien sûr, avec naïveté, ou bien avec des oeillères ou encore avec un voile bien épais sur les yeux

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 11:15

Se serait bien de revenir au sujet du fil... confused
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 11:17

je le pense aussi
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 11:23

Florence: si, bien sûr, avec naïveté, ou bien avec des oeillères ou encore avec un voile bien épais sur les yeux

Vincent: mon regard d'espérance tient aussi de mon expérience et de mon vécu, rien de naïf dans ce que j'ai dit...

NB : il est tout à fait possible qu'il soit impossible à déplacer, j'en connais dans ce cas...

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 11:34

Vince a écrit:
Florence: si, bien sûr, avec naïveté, ou bien avec des oeillères ou encore avec un voile bien épais sur les yeux

Vincent: mon regard d'espérance tient aussi de mon expérience et de mon vécu, rien de naïf dans ce que j'ai dit...

NB : il est tout à fait possible qu'il soit impossible à déplacer, j'en connais dans ce cas...

Amicalement

Vincent

oui, mais là, je reconnais les symptômes d'une infirmité motrice cérébrale, qui provoque l'atrophie des membres supérieurs et inférieurs, mais qui ne gène en rien le déplacement

j'ai soigné en clinique des personnes atteintes de cette pathologie et j'ai été impressionnée par le dévouement maternel, allant jusqu'à l'abnégation
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 11:38

Bien rapide comme diagnostic... Surtout que, pour des raisons matérielles il est fort possible que ce handicap empêche tout déplacement (ma grand mère était dans ce cas pourtant son handicap était moins lourd).

Mais bref nous nous égarons du sujet comme vous l'avez dit.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 11:41

le matériel à évolué depuis
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 11:44

Ma grand mère est décédée l'an dernier, même matériel aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 11:53

je parle du matériel pour enfant

de plus, si cela se passe en France, il y a des associations qui font des "lotos" pour offrir à ces enfants ce matériel qui est très coûteux


Dernière édition par le Mar 10 Juil 2007, 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 11:54

" ...j'ai été impressionée par le dévouement maternel allant jusqu'à l'abnégation "., à dit Florence Yvonne
Et que penses tu de l'affaire d'euthanasie marie Humbert? Pour toi est ce une grande preuve d'amour que d'accorder à son fils la mort qu'il demande?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 11:55

Toniov a écrit:
" ...j'ai été impressionée par le dévouement maternel allant jusqu'à l'abnégation "., à dit Florence Yvonne
Et que penses tu de l'affaire d'euthanasie marie Humbert? Pour toi est ce une grande preuve d'amour que d'accorder à son fils la mort qu'il demande?

c'est la plus belle preuve d'amour qu'une mère puisse donner à son enfant, le délivrer de sa souffrance, quitte à y perdre son âme
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 11:57

florence_yvonne a écrit:
je parle du matériel pour enfant

de plus, si cela se passe en France, il y a des associations qui font des "lotos" pour offrir à ces enfants ce matériel qui est très coûteux

NB: cela ne se passe pas en France puisqu'il s'agit des Fransiscains du Bronx. Qui s'occupent de familles extrêmement pauvres. De plus vous connaissez le système de santé américain...

Mais nous débattons sur des spéculations, ce qui est sans fin donc autant s'arrêter là. Nous avons 2 visions différentes de la vie c'est tout.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 12:01

Ma perception des choses évoluera peut etre. Je prendrai peut etre conscience plus tard de ce que je ne soupçonne meme pas a présent. Mais aujourd'hui, je suis bien obligé de l'admettre, sinon je serai faux envers moi meme: Je suis entièrement daccord avec toi, Florence Yvonne.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 12:17

Vince a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je parle du matériel pour enfant

de plus, si cela se passe en France, il y a des associations qui font des "lotos" pour offrir à ces enfants ce matériel qui est très coûteux

NB: cela ne se passe pas en France puisqu'il s'agit des Fransiscains du Bronx. Qui s'occupent de familles extrêmement pauvres. De plus vous connaissez le système de santé américain...

Mais nous débattons sur des spéculations, ce qui est sans fin donc autant s'arrêter là. Nous avons 2 visions différentes de la vie c'est tout.

Amicalement

Vincent

j'en conviens
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 16:47

Voici un des textes les plus étudié au Tibet sur l'apprentissage de l'amour et de la compassion universelle.

Ce texte qui est écritpar le moine Gyelsé Thogmé résume en 37 stances l'idéal de vie du Boddhisattva. Le concept de Boddhisattva (en sanskrit) est présent dès le Canon Pali c'est le Boddhisatta (Voir "Introduction au bouddhisme" par Jacque Martin, éd. du Cerf, coll. Patrimoine Bouddhisme). Il est dès le départ celui qui cherche l'Eveil, celui en qui l'idée de l'Eveil et le voeux de sa réalisation prend racine. Mais aussi celui qui par compassion cherche la libération pour le bien du monde. Par la suite cette figure prendra une place de plus en plus importante dans ce qu'on appelle le Bouddhisme Mahayana ou Grand Véhicule. Ce Bodhisattva à fait l'objet de développement doctrinaux fort intéressant que ce soit en Chine, en Inde ou au Tibet il devient la voie royale vers l'Eveil en développant la Bodhicitta ou Esprit d'Eveil, la motivation pure qui est celle du développement de toutes les "paramitas" càd les "perfections" jusqu'à l'Eveil ultime pour le bien de tous les êtres.
Les perfections "paramitas" sont au nombre de 6: la perfection de la générosité, la perfection de la patience, la perfection de l'éthique, la perfection de l'énergie enthousiaste, la perfection de la concentration, et la perfection de la sagesse. C'est cette dernière qui donne le qualificatif de transcendant à l'ensemble des paramitas, elle recoivent le titre de "perfection transcendante". Sans la perfection de la sagesse les cinq paramitas précédentes seront certes très bénéfique mais manqueront de la connaissance qui mène l'acte à sa perfection.
Mais les 37 stances qui vont être présnetées ne peuvent évidement être réalisé comme une simple décision c'est par un entraînement rigoureux de plusieurs décénie que l'on peut arriver à une telle perfection. Un entraînement dont le but est de lacher progressivement la saisie d'un "en soi", que ce soit le moi, les objets ou les autres toutes ces formes doivent être libéré de la croyance en leur réalité séparée et substantielle afin que le boddhisattva puisse au terme de son chemin réaliser la 10em Terre des Bodhisattvas celle qui précède la Bouddhéité Parfaite. Mais c'est cette dernière qui est visée car seul un Bouddha peut aider parfaitement le monde. Ainsi des figures parfaites de la Bodhicitta dans ses divers formes vont apparaître comme Tchenrezi en tibétain, Avalokiteshvara en sanskrit. Ils ne sont aucunement des divinités au sens traditionnel du terme mais des qualités inhérentes à l'esprit (compassion, sagesse, puissance, etc...) ou des personnes ayant réalisées ces qualités. Ce dont parle ici le moine Thogmé c'est d'un idéal celui que le Boddhisattva prend la décision d'atteindre pour le bien des êtres.
Voici le texte:

Citation:
Dédicaces.

Namo Lokeshvaraya,

Maitre suprême et protecteur
Avalokiteshvara,

Bien que vous réalisiez la non-apparition
et la non-cessation des phénomènes,
Vous vous consacrez au seul bien des êtres.

Avec respect je vous rends
continuellement hommage par le corps,
la parole et l'esprit.

Les parfaits bouddhas, source
de bonheur et d'ultime félicité,
Naissent de l'accomplissement du
Dharma suprême.

Comme pour accomplir le Dharma, il
faut savoir le mettre en pratique,
J'expliquerai ici la pratique du Bodhisattva.

Les 37 pratiques du Boddhisattva.

1. Une fois doté d'un précieux corps
humain, vaisseau si difficile à obtenir.
S'appliquer jour et nuit à l'écoute, la réflexion et la méditation,
Afin de traverser avec tous les êtres l'océan du Samsara,(1)
C'est agir en boddhisattva.

2. Dans notre pays, le flots de l'attachement
envers les proches nous submerge,
Les flammes de la haine envers les
ennemis nous consument;
Obscurcis par l'ignorance, nous oublions
ce qui est à accomplir et à éviter.
Quitter la terre de ses pères (2), c'est agir en bodhisattva.

3. Loin des lieux nuisibles, les émotions
négatives peu à peu s'évanouissent,
Loin des distractions, une conduite
vertueuse naturellement se développe;
De l'esprit clair, la confiance
dans les enseignements s'élève.
S'établir dans la solitude, c'est agir en
bodhisattva.

4. Les amis longtemps réunis, un jours
se séparent;
Les biens acquis avec peine doivent être
abandonnés;
Même la conscience, cette voyageuse,
quitte l'hotel du corps.
Chasser de son esprit les préoccupations
de cette vie, c'est agir en boddhisattva.

5. En mauvaise compagnie, les trois
poisons ne cessent de croitre;
L'écoute, la reflexion et la méditation
se détériorent;
Amour et compassion se réduisent à
néant.
Délaisser les mauvais amis, c'est agir en
boddhisattva.

6. En prenant appui sur un suprême ami
spirituel, les défauts s'épuisent
Et les qualités se développent comme
une lune ascendante.
L'aimer plus que soi-même,
c'est agir en bodhisattva.

7. Qui peuvent-ils protéger, ces dieux
mondains,
Eux-mêmes enchaînés dans la prison du
Samsara?
Prendre refuge dans les trois joyaux (3) qui
ne déçoivent pas ceux qu'ils protègent,
C'est agir en bodhisattva.

8. Le Bouddha a enseigné que toutes les
souffrances des royaumes inférieurs,
Si difficiles à endurer, sont le fruit
des actes nuisibles.
C'est pourquoi, ne nuire en aucun cas,
même au prix de sa vie,
C'est agir en boddhisattva.

9. Le bonheur des trois mondes est comme
une goutte de rosée à la pointe d'un
brin d'herbe;
De par sa nature, en un instant,
il s'évanouit.
Tendre à la suprême libération qui, elle,
est immuable,
C'est agir en bodhisattva.

10. Si toutes les mères qui nous ont aimés
depuis des temps sans commencement
Sont accablées de souffrance, à quoi sert
d'être heureux?
Engendrer l'esprit d'Eveil afin de libérer l'infinité des êtres,
C'est agir en bodhisattva.

11. La source de toutes les souffrances est le
désir d'un bonheur égoïste;
La parfaite bouddhéité naît de la pensée
d'aider autrui.
Echanger en réalité son bonheur contre
la souffrance des autres,
C'est agir en bodhisattva.

12. Dédier notre corps, possessions et
nos mérites des trois temps
Même à celui qui, sous l'empire de
la convoitise,
Vole tous nos biens ou encourage
d'autres à le faire,
C'est agir en bodhisattva.

13. Par le pouvoir de la compassion, prendre
sur nous tous les actes nuisibles
Même de celui qui, en dépit de notre
innocence,
Nous tranche la tête,
C'est agir en bodhisattva.

14. Louer avec amour les qualités de ceux
qui,
A travers un milliard d'univers,
Répandent à notre sujet des rumeurs
déplaisantes,
c'est agir en bodhisattva.

15. S'incliner avec respect devant celui qui
révèle nos fautes
Et nous insulte au milieu d'une foule,
Le considérer comme un ami spirituel,
C'est agir en bodhisattva.

16. Si celui dont on n'a pris soin comme de
son propre enfant
Nous traite en ennemi,
Redoubler d'amour pour lui, comme une
mère pour son fils malade,
C'est agir en bodhisattva.

17. Lorsqu'un égal ou un inférieur,
par orgueil nous dénigre,
Le respecter comme un maître spirituel
Et le placer au-dessus de nous,
C'est agir en bodhisattva.

18. Dans le dénuement, sujet à un mépris
constant,
En proie aux maladies ou aux forces
négatives,
Garder courage et prendre sur nous les
actes nuisibles et les souffrances de
tous les êtres,
c'est agir en bodhisattva.

19. Même célèbre et respecté de tous,
ou aussi riche que Vaishravana,
Réaliser que les splendeurs de l'existence
sont sans essence,
Et demeurer sans arrogance,
C'est agir en bodhisattva.

20. Tant que l'ennemi intérieur, la haine,
ne sera pas dompté,
Combattre les ennemis extérieurs ne fera
qu'en accroitre le nombre.
Maîtriser son esprit par les armes de
l'amour et de la compassion,
C'est agir en bodhisattva.

21. Les plaisirs des sens sont comme l'eau
salée:
Plus on y goute, plus le désir augmente.
Se détourner, sur le champ, des sources
de désirs et d'attachements
C'est agir en bodhisattva.

22. Toutes les apparences sont projections
de l'esprit;
La nature de l'esprit est depuis toujours
libre des extrêmes (4).
Le réalisant, ne pas concevoir de dualité sujet-objet,
C'est agir en bodhisattva.

23. Percevoir que sous leur apparante
beauté,
Les objets plaisants et attrayants n'ont
pas plus de réalité
Qu'un arc-en-ciel un jour d'été, et lâcher
prise,
C'est agir en bodhisattva.

24. Les différentes souffrances sont comme
la mort d'un fils en rêve.
Qu'il est épuisant de tenir ces mirages
pour réels!
Considérer les difficultés comme
illusoires,
C'est agir en bodhisattva.

25. si celui qui désire atteindre l'Eveil doit
donner jusqu'à son corps,
Est-il nécessaire de mentioner les objets matériels?
Pratiquer la générosité sans attendre de
fruit en retour,
C'est agir en bodhisattva.

26. Sans éthique, il est impossible
d'accomplir son propre bien;
Prétendre alors accomplir celui
des autres prête à rire.
C'est pourquoi, observer une discipline
sans motivation mondaine,
C'est agir en bodhisattva.

27. Les Fils des vainqueurs qui souhaitent
connaitre les joies de la vertu
Considèrent toute personne hostile
comme un trésor inestimable.
En effet s'exercer à la patience
sans garder de ressentiment,
C'est agir en bodhisattva.

28. Pour n'accomplir que leur propre bien
personnel, shravaka et
pratyekabouddhas (5) s'activent
Comme si leurs cheveux étaient en feu.
Pour le bien de tous, développer d'autant
plus d'enthousiasme et de persévérance,
Source de toutes les qualités, c'est agir
en bodhisattva.

29. La vue pénétrante fondée sur le calme
mental
Détruit toutes les émotions
conflictuelles.
Le comprendre et s'appliquer à la
concentration qui transcende les quatre
états sans forme,
C'est agir en bodhisattva.

30. Sans la sagesse suprême, l'exercice
des cinq autres paramitas
Ne peuvent conduire à l'Eveil parfait.
Cultiver la sagesse suprême, libre
des concepts de sujet, d'objets, d'action,
Et l'associer aux moyens habiles,
C'est agir en boddhisattva.

31. Si on n'analyse pas ses illusions,
tout en ayant l'apparence d'un
pratiquants,
On peut agir à l'encontre du Dharma.
C'est pourquoi, observer constamment
ses défauts et s'en défaire,
C'est agir en bodhisattva.

32. Critiquer sous l'emprise des émotions
négatives, les autres bodhisattvas,
Est cause de régression.
Ne pas mentioner les fautes de ceux qui
suivent le Mahayana
C'est agir en bodhisattva.

33. Les discordes que causent richesses et
honneurs
Déteriorent l'étude, la réflexion et la
méditation.
Se détacher de la demeure de sa famille,
de ses amis et de ses bienfaiteurs,
C'est agir en bodhisattva.

34. Troubler l'esprit des autres par des mots
durs
Dénature la conduite des bodhisattvas.
Eviter toute parole blessante et
déplaisante,
C'est agir en bodhisattva.

35. Il est difficile de remédier aux émotions
négatives auxquelles on s'est habitué.
Aussi, attentif et vigilant, saisir l'arme
des antidotes
Pour les annihiler à l'instant même où
elles surgissent,
C'est agir en bodhisattva.

36. En bref, où que ce soit et en toute
activité,
Etre conscient de son état d'esprit du
moment,
Et accomplir le bien des autres avec
une attention et une vigilance
constantes,
C'est agir en bodhisattva.

37. Dédier à l'Eveil les mérites qui acquis
en persévérant dans ces pratiques,
Tout en restant dans l'état de sagesse
libre des concepts de sujet, d'objets et
d'action,
Afin de dissiper la souffrance
de l'infinité des êtres,
C'est agir en bodhisattva.

Dédicaces et Colophon

Pour ceux qui souhaitent parcourir ce
chemin,
J'ai composé Les Trente-sept Pratiques
des bodhisattvas
Selon le sens exposé dans les soutras,
les tantras, les shastras
Et les enseignements des êtres réalisés.

Je ne possède qu'une intelligence
médiocre et de faibles connaissances,
Aussi mon style ne satisfera-t-il pas
les érudits.
Cependant, ayant pris pour référence les
soutras et les paroles des êtres réalisés,
Je pense que ce sont là les pratiques
authentiques des bodhisattvas.

Mais il est difficile, pour une personne
d'aussi faible capacité que la mienne,
De sonder l'océan de la pratique
des bodhisattva
Que je sollicite l'indulgence des êtres
réalisés
Pour toute contradiction, inconsistance
ou erreur.

Par les mérites de cet écrits,
Et grâce à l'esprit d'Eveil relatif et
absolu,
Puissent tous les êtres devenir
semblables au protecteur
Avalokiteshvara
Qui réside au-delà des extrêmes
du Samsara et du Nirvana.

Ecrit dans la précieuse Grotte-du-vif-
argent par le moine Thogmé, maître
en écritures et en logique, afin d'aider
les autres et lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 16:47

(1) la sphère de la souffrance.
(2) Ici ça veut dire quitter sa région ou son patelin pas on pays au sens de nation.
(3) Les trois joyaux: La Sangha càd la communauté des pratiquants, le Dharma l'enseignement des Bouddhas et enfin le Bouddha lui-même soit sous sa forme historique soit sous sa forme universelle càd la Nature de Bouddha présente en chaque être. Il ne s'agit en aucun cas d'un dieu ou d'une idole mais de prendre refuge dans l'idée que cet état de l'existence est possible et qu'il peut être réalisé. En attendant l'Eveil et savoir ce qu'il est réellement l'idée de Bouddha ou de Nirvana peut être prise comme une hypothèse de travail ou un idéal régulateur. Néanmoins c'est aussi un profond hommage au fondateur le Bouddha Sakyamuni.
(4) Les extrêmes ici c'est ceux du nihilisme et de l'essencialisme. Dire que "la nature de l'esprit est depuis toujours libre des extrêmes" c'est dire que l'esprit est libre depuis toujours mais que la saisie dualiste mue par le désir d'existence ou d'inexistence ne parvient pas à reconnaître sa nature.
"Ne pas concevoir de dualité sujet-objet" c'est "voir" que rien n'est séparé mais tout est interdépendant. D'un point de vue éthique l'"acte" est purifié. Il n'y a ni "moi" agissant "en soi", ni acte posé "en soi", ni destinataire de l'action "en soi". Si bien que se coprennant soi même vide d'existence propre simple résultat de l'interdépendance on purifie la motivation "de quelqu'un qui agit", d'une "conscience de soi" mais dans une conscience pure et non-intentionnel qui "voit" directement l'interdépendance et dès lors avec le temps on agit de plus en plus avec gratuité car on à de moins en moins la conscience d'être un "centre" solide agissant.
(5) Les shravakas sont parmi les premières écoles bouddhistes. Elle avait déjà opèré une simplification au sein de la doctrine, et en restaient à une lecture littérale du canon Pali. C'est pour cette raison qu'on les appelaient les auditeurs parce qu'ils passaient l'essentiel de leur étude à écouter les récitations des textes canoniques. Ils considéraient aussi que seul le premier type de nirvana, l'état d'Arhat, était accessible aux êtres ordinaires. C'est ce courant qui fut la cible de la critique dite du Mahayana. Les pratyekabouddhas sont des personnes qui cherchent la libération pour eux-même et qui dès lors n'ayant pas la motivation d'aider les autres ne parviennent pas à aller plus loin dans la libération, jouissant de la béatitude de l'état d'Arhat ils ne comprennent pas en quoi aider les autres pourraient être utile. Dès lors ils ne réengagent pas la sphère du désir et ne deviennent pas des Bouddhas parfaits, ils se croient libérés alors qu'ils ne le sont pas, ils sont seulement fixé dans les formes d'existence les plus pures du samsara mais n'en sont pas libre.
Opposée à cette motivation médiocre, le bodhisattva fait le voeux de développer une motivation pure, celle d'atteindre l'état de Bouddha pour le bien de tous les êtres.

NB: Ce texte précieux est une exposition fortement abrégée de la pratique des bodhisattvas cela demanderait beaucoup plus explications et d'éclaircicement je souhaite que ça pourra en être le cas à l'avenir.
NB: Ce texte est issu d'un petit livret vendu à l'occasion d'une des visites de la Vénérable Kandroma Rinpoché à Paris. J'ai cherché après et même sur le site officiel des éditions Padmakara qui s'était chargé de la traduction je n'en ai pas trouvé de traces. Je suppose qu'il n'est plus en vente et je pense donc ne lèser personne en le mettant sur internet. Si tel devait être le cas je le retirerais de suite. Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 16:50

Juste pour dire que j'ai trouvé un deuxième commentaire des 37 pratiques : "Vivre en fils de Bouddhas" (et les filles alors?!) de Khenpo Deunyeu Rinpoché (le premier disciple de Bokar rinpoché) aux éditions "Claire Lumière".

J'en sais un peu plus sur Thokmé Zangpo c'était un moine du 13eme siècle reconnu pour ça grande compassion, il fut désigné comme une manifestation de Tchenrezi passant son temps entre ses livres et les mendiants qui entouraient le monastère de E auxquels il apportait réconfort et vêtement, nourriture et auxquels il donnait parfois le gite dans sa chambre. A l'un d'eux qui ne voulait plus rester près du monastère parce que ses vêtements et son corps était couvert de puce il lui donna l'occasion de se laver et lui donna sa bure, ne voulant pas tuer les puces qui étaient dessus il garda le vêtement pour que les puces puissent se nourrir de son sang et resta au-dehors du monastère le temps que celle-ci meurent de mort naturelle.
Il laissa plusieurs ouvrage érudit.

Dans ce genre de récits on ne sait jamais jusqu'où va la vérité mais il semble, comme pour Asanga et la chienne et d'autres histoires de ce genre, que ils cherchent à montrer que la compassion et l'amour des bodhisattvas est sans limites et n'exclus rien ni personne, de l'être le plus noble au plus insignifiant et que lorsqu'on commence à comprendre le sens de la souffrance et de s'en liberer, aucune souffrance lorsqu'elle est endurée pour autrui n'est réellement une aliénation.
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 17:48

Merci Josaphat

Les bouddhsites ont aussi leurs saints. Ils nous prouvent ainsi que la Charité et la Compassion peuvent être développées jusqu'à l'absolu indépendamment des Evangiles ou de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 19:17

Ouh là tu t'avances vachement Louis. Je pense que les gens d'ici diraient que c'est Jésus qui les Guide malgrés eux vers la sainteté à travers une doctrine que Dieu à trouvé bon pour eux bien qu'imparfaite puisqu'ignorant le Vrai Dieu. Mais qu'après leur mort au Paradi il reconnaîtront Jésus comme le sauveur et ils seront chrétiens. Si j'ai bien retenu mon Vatican II.

Comme si ce genr e d'étiquette avait encore cours dans une telle forme existence mais bon why not je suis pas omniscient :sage:
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mar 10 Juil 2007, 20:18

Josaphat a écrit:
Ouh là tu t'avances vachement Louis.
Oui c'est vrai, mais ça n'engage que moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Francesca



Féminin Messages : 311
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mer 11 Juil 2007, 17:17

Si cet enfant handicappé était tranquille, il serait une bonne occasion pour lui de se distraire un peu chaque fois quand un visiteur arrive à la maison.

Il devrait donc être toujours dans la salle de séjour ...

Il y a quelque temps, dans un café au plein air et pleins de gens, un de mes "copains" a eu une attaque épileptique de deux minutes. Il est resté assis, c´était pas si grave. J´ai vu une telle chose pour la première fois. Un autre compain a essayé de le tenir, il avait quelques expériences déjà.

Le reste du monde dans le café est resté normal, sans payer grande attention à notre table.
Deux minutes plus tard, on était back to normal.

Je me souviens aussi d´un film français "8ème jour" avec un garçon avec le chromosome XXY (down syndrome), qui s´appelait Jorge.
Très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mer 11 Juil 2007, 19:27

il me parait difficile de mettre le souk avec quatre membres atrophiés
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Francesca



Féminin Messages : 311
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mer 11 Juil 2007, 19:41

Je ne connais pas le mot "souk", mais par tranquille je voulais dire qu´il ne crie pas, c´est-à-dire qu´on peut normalement converser avec le visiteur en sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mer 11 Juil 2007, 21:08

et même s'il crie, il ne le fait pas pour embêter le monde, il faut être tolérant.

mettre le souk, mettre le boxon, mettre le désordre, faire la foire
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Francesca



Féminin Messages : 311
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mer 11 Juil 2007, 21:46

Merci pour le "souk". Smile

Un enfant qui crie peut épuiser les gens de bonne volonté. Il faut se protéger pour avoir l´énergie pour des choses importantes.

Un enfant interessé ne crie pas. C´est un enfant ennuyé ou fatigué qui crie, normalement.

Si un tel enfant a des capacités intellectueles normales, il faut trouver des moyens pour lui rendre la vie la plus intéressante possible.
Il ne faut pas l´enfermer dans une chambre spéciale.
Il devrait être dans la salle de séjour ou dans la cuisine pour pouvoir participer à la vie des autres.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Mer 11 Juil 2007, 22:13

il a les membres atrophiés, pas la cervelle
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Jeu 26 Juil 2007, 15:28

Apprendre à aimer

Le Frère franciscain a écrit : Monseigneur V… est invité dans une famille. À son arrivée, il est accueilli par les parents et présenté aux enfants. Juste avant le repas, les enfants demandent à leurs parents s'ils peuvent présenter à l'évêque leur "ange".
- "Pas maintenant," répond la maman, "peut-être après le dîner... "


Coeurtendre réagit au récit anecdotique du Frère franciscain : Très souvent j'ai entendu des mamans qui avaient un enfant handicapé, dire que leur enfant était un vrai petit ange. J'aime beaucoup les enfants et j'aime beaucoup aussi cette expression utilisée par les mamans. Victor Hugo disait : Prenez garde à ce petit être, car il est grand, il contient Dieu.

Coeurtendre écrit : si l'enfant contient Dieu, les enfants avaient bien eu raison de vouloir le présenter avant le repas. Avec un peu d'humour je me demande si ce n’est pas Dieu qui voulait Se servir des enfants pour sortir de Sa chambre.Mais! Mais!Mais! il se peut qu'il y avit des raisons non mentionné dans le récit pour que cet enfant ne puisse joindre la famille autour de la table pour le repas en famille.

Le Frère franciscain a écrit : L'évêque, un peu intrigué, s'étonne et n'y songe plus, tout à la joie de ce repas familial partagé. Soudain, à la fin du dîner, les enfants demandent à nouveau : -"Maman, est-ce que l'on peut maintenant montrer notre ange ?"
- "Attendez que l'on ait pris le café." Après avoir récité la prière d'action de grâces, l'évêque intrigué suit les enfants.


Coeurtendre réagit : L'évêque a été intrigué deux fois, alors cela explique qu'il n'était pas indifférent à ce que disaient les enfants et ensuite il prend l'initiative de les suivre.


Le Frère franciscain a écrit : Une fille ouvre la porte de la chambre. Et l'évêque trouve un jeune garçon handicapé dont tous les membres sont atrophiés. En fait, il dira plus tard n'avoir jamais vu personne dans un tel état. La maman se tourne alors vers l'évêque et lui dit : "Monseigneur, j'espère que cela ne pose pas de problème ; j'ai dit aux enfants que leur frère Mickaël était un ange qui leur était envoyé par Dieu pour leur enseigner l'amour et que lorsque nous aurions appris cette leçon importante, il retournerait à Dieu."

Coeurtendre écrit : Il manque beaucoup d'éléments dans le récit pour porter un bon jugement en profondeur. Exemple : L'âge des enfants, l'âge physique et intellectuel de l'enfant handicapé. Mais la réaction naturelle des enfants à vouloir présenter leur petit frère comme un petit ange à l'invité qu’est l'évêque, traduit une attitude positive des enfants par rapport à leur petit frère handicapé gravement.

Le Frère franciscain a écrit : L'évêque, surpris, répond : "Madame, vous avez raison. Mickaël est un ange envoyé de Dieu. Et je souhaiterais que davantage de gens puissent reconnaître les messagers de Dieu pour apprendre cette leçon : Comment aimer ?"

Coeurtendre explique : Je ne veux pas vous dire que je suis mieux que l'évêque, mais je ne vois pas juste le petit Mickaël beaucoup plus qu' un petit ange, je vois aussi les autres comme des petits(tes) bergers(ères) qui voulaient conduire l'évêque au Christ qui souffrait dans les membres du petit Mickaël. Mais je me refuse de porter un jugement, à savoir pourquoi il était seul dans sa chambre, car il se peut que des raisons médicales empêchaient la famille de le sortir de sa chambre.


Dans le passé j'allais prendre un mois de repos dans une maison où il y avait 60 personnes, les plus handicapées, qui étaient refusées par les hôpitaux. Je n'avais pas vu de ma pauvre vie des personnes handicapées avec autant de déformations dans leur corps. Il y en avait un qui avait lui aussi tous les membres atrophiés, en plus d'être aveugle, sourd et muet, et il n'avait que son odorat et le toucher pour lui permettre de reconnaître les personnes qui l'approchaient. Il était impossible de le sortir de sa chambre, il devait avoir dans sa chambre un certain degré de lumière qu'il fallait respecter, mais qu'il était impossible de faire suivre d'une pièce à l'autre, ne pouvant supporter la lumière du jour. Dans le récit anecdotique du Frère Angelus-Marie, je me demande si cet enfant lourdement handicapé était branché techniquement à des appareils médicaux, ce qui pourrait être une des principales raisons de son confinement dans sa chambre?

Je termine en écrivant que les enfants dans ce récit anecdotique, sont des éveilleurs de compassion, les enfants sont très sensibles à la souffrance humaine, une vraie petite merveille pour nous apprendre à aimer. Je vois dans ce beau récit autant de petits anges qu'il y a d'enfants se servant des enfants pour guider l'évêque vers le Christ Souffrant dans ce petit corps d'enfant.


Frère Angelus-Marie : Les Franciscains de Bronx (Éditions du Livre ouvert)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Jeu 26 Juil 2007, 20:28

Very Happy Mrs.Arnaud a vraiment écrit:Ceci dit, je maintiens :, la vérité est ENTRE LES DEUX (amour et autorité unis et marchant ensemble).

I love you tendre répond:C'est se que je penses et la preuve est bien sur le forum de l'éducation de l'enfant,je vous appouve à 100%.Ça sa du bon Very Happy (sang à 100%-sang)Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
Apprendre à aimer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 174 – Laissez-vous aimer pour apprendre à aimer comme Lui.
» Apprendre à aimer
» Langage des signes
» L’amour tout court ? (Vidéo - Apprendre à aimer, à l'Arche de Jean Vanier)
» Apprendre à s'aimer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: