DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Apprendre à aimer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jonathan
Invité



MessageSujet: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 11:02

Apprendre à aimer

Monseigneur V… est invité dans une famille. A son arrivée, il est accueilli par les parents et présenté aux enfants. Juste avant le repas, les enfants demandent à leurs parents s'ils peuvent présenter à l'évêque leur "ange".
- "Pas maintenant," répond la maman, "peut-être après le dîner !"
L'évêque un peu intrigué s'étonne et n'y songe plus, tout à la joie de ce repas familial partagé. Soudain, à la fin du dîner, les enfants demandent à nouveau : -"Maman, est-ce que l'on peut maintenant montrer notre ange ?"
- "Attendez que l'on ait pris le café !"
Après avoir récité la prière d'action de grâce, l'évêque intrigué suit les enfants. Une fille ouvre la porte de la chambre. Et l'évêque trouve un jeune garçon handicapé dont tous les membres sont atrophiés. En fait, il dira plus tard n'avoir jamais vu personne dans un tel état. La maman se tourne alors vers l'évêque et lui dit : "Monseigneur, j'espère que cela ne pose pas de problème ; j'ai dit aux enfants que leur frère Mickaël était un ange qui leur était envoyé par Dieu pour leur enseigner l'amour et que lorsque nous aurions appris cette leçon importante, il retournerait à Dieu."
L'évêque surpris répond : Madame, vous avez raison. Mickaël est un ange envoyé de Dieu. Et je souhaiterais que davantage de gens puissent reconnaître les messagers de Dieu pour apprendre cette leçon : Comment aimer ?"

Frère Angelus-Marie : Les Franciscains de Bronx (Editions du Livre ouvert)

Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 11:15

J'allais répondre à Jonhatan. Puis j'ai lu le texte de la chanson. Alors je préfère ne rien dire. Chanson populaire, chanson qui dit tout?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 11:46

:bougie: fleur 6

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jonathan
Invité



MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 12:11

Ce que j'ai écrit c'est le témoignage d'une famille qui a une très haute idée de ce qu'est "aimer". Je précise que le mot Ange signifie "messager", donc quelqu'un qui a quelque chose à nous dire.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 12:12

vous croyez que cela s'apprend ce genre de chose ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
jonathan
Invité



MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 13:35

florence_yvonne a écrit:
vous croyez que cela s'apprend ce genre de chose ?

Il y en a qui ne savent pas, y compris sur le net
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 14:11

oui, mais quand on ne sait pas, on ne saurât jamais
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 14:11

Lors de mon voyage en Inde, je fus frappé par une chose. Il y avait beaucoup de misère, surtout dans les bidonvilles. Mais tous les enfants étaient souriants, comme heureux simplement de vivre. Dans nos grandes villes occidentales ont croise le plus souvent des gens " qui font la gueule ". Comme si le fait de tout avoir provocait l'insatisfaction, le besoin d'avoir plus. La frustration.

PS: Quand meme merci aux scientifiques et aux médecins qui font reculer la maladie. Merci aux humanistes et humanitaires qui font reculer la misère.
Revenir en haut Aller en bas
Novalis
Modérateur


Masculin Messages : 686
Inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 17:32

Citation :
oui, mais quand on ne sait pas, on ne saurât jamais

Chère florence_yvonne,

c'est une fermeture un peu catégorique à l'amour que tu nous donne là! Une éducation lamentable, une absence d'entourage aimant durant l'enfance peuvent produire un individu ne sachant pas aimer.
Il faut donc qu'il réapprenne ensuite ce qu'est l'amour, comment? Par l'amour lui-même, en découvrant son pouvoir dans le rapport à l'autre, en Dieu...
De plus, on peut toute notre vie apprendre à aimer, car ce n'est pas une chose aussi évidente qu'on le pense; il faut comprendre les divers stades de l'amour et la façon dont il se vit.
Revenir en haut Aller en bas
http://reflexion-contemporaine.over-blog.net/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 17:53

En tout cas, je comprends mieux la position de Florence en matière d'éducation.

Je comprends mieux et je respecte son allergie à l'autorité.

Elle a reçu une éducation qui était tellement dans l'excès d'autorité et de moralisation !

Ceci dit, je maintiens :, la vérité est ENTRE LES DEUX (amour et autorité unis et marchant ensemble).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 17:55

Novalis a écrit:
Citation :
oui, mais quand on ne sait pas, on ne saurât jamais

Chère florence_yvonne,

c'est une fermeture un peu catégorique à l'amour que tu nous donne là! Une éducation lamentable, une absence d'entourage aimant durant l'enfance peuvent produire un individu ne sachant pas aimer.
Il faut donc qu'il réapprenne ensuite ce qu'est l'amour, comment? Par l'amour lui-même, en découvrant son pouvoir dans le rapport à l'autre, en Dieu...
De plus, on peut toute notre vie apprendre à aimer, car ce n'est pas une chose aussi évidente qu'on le pense; il faut comprendre les divers stades de l'amour et la façon dont il se vit.

ce que je veux dire, c'est que quand ont n'a pas la faculté d'aimer, on ne l'aura jamais, moi, je sais aimer, mais je ne l'ai pas appris, c'est dans ma nature
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 17:57

Arnaud Dumouch a écrit:
En tout cas, je comprends mieux la position de Florence en matière d'éducation.

Je comprends mieux et je respecte son allergie à l'autorité.

Elle a reçu une éducation qui était tellement dans l'excès d'autorité et de moralisation !

Ceci dit, je maintiens :, la vérité est ENTRE LES DEUX (amour et autorité unis et marchant ensemble).

l'autorité, je ne sais pas ce que c'est, personne n'a jamais exercé d'autorité sur moi, et je ne l'ai jamais exercé sur personne, je préfère le dialogue et le bon exemple

par contre, mon arrière-grand-mère qui m'a éduquée, ma dégoutté de la sexualité et à sa mort, le curé lui a fait un tel coup de vache, qu'il m'a dégoutté des religions

si ma soeur lisais cela, elle serait pliée de rire
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Novalis
Modérateur


Masculin Messages : 686
Inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 18:05

Citation :
ce que je veux dire, c'est que quand ont n'a pas la faculté d'aimer, on ne l'aura jamais, moi, je sais aimer, mais je ne l'ai pas appris, c'est dans ma nature

J'entends votre conception, mais je ne la comprends pas. Il me semble que chaque être humain possède, par nature, la capacité d'aimer. Certains ne développent pas cette capacité en acte, certes, ils peuvent même l'étouffer en eux, ce qu'on peut appeler: un déssèchement de la capacité d'amour. Mais je ne crois pas qu'il existe des êtres qui soient, par nature, incapables d'aimer. Et ce que je voulais dire, c'est que le développement de cette capacité nécessite parfois un apprentissage (non pas théorique, mais par la vie, et notamment dans le rapport à l'Autre).
Revenir en haut Aller en bas
http://reflexion-contemporaine.over-blog.net/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 18:07

oh, mon espérience m'a appris le contraire, il y a des personne pour qui le fait d'aimer n'est qu'un signe de faiblesse
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Novalis
Modérateur


Masculin Messages : 686
Inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 18:14

Citation :
il y a des personne pour qui le fait d'aimer n'est qu'un signe de faiblesse

C'est ce même genre de vision qui comprend l'amour de Dieu quand il se sacrifie en Christ comme un signe de faiblesse à dévaloriser.
Pour moi, voir un signe de faiblesse dans le fait d'aimer, représente une corruption de l'esprit: aimer est une faiblesse salutaire, c'est une faiblesse au sens humain de l'honneur, de l'orgueil, de la force barbare, mais c'est une force au regard de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://reflexion-contemporaine.over-blog.net/
jonathan
Invité



MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 21:14

Je vois que vous discutez tous en général à partir de votre expérience. C'est tout à fait légitime. J'aimerais qu'on reparte sur le témoignage des parents et des frères et soeurs de Mickaël. Les parents ont dû être bouleversés de voir ce petit bout si handicapé. Ils auraient pu se révolter, le rejeter, le confier à l'Assistance publique. Ils ont choisi de l'aimer et de faire en sorte qu'il ait la première place dans le coeur de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 23:03

florence_yvonne a écrit:
Novalis a écrit:
Citation :
oui, mais quand on ne sait pas, on ne saurât jamais

Chère florence_yvonne,

c'est une fermeture un peu catégorique à l'amour que tu nous donne là! Une éducation lamentable, une absence d'entourage aimant durant l'enfance peuvent produire un individu ne sachant pas aimer.
Il faut donc qu'il réapprenne ensuite ce qu'est l'amour, comment? Par l'amour lui-même, en découvrant son pouvoir dans le rapport à l'autre, en Dieu...
De plus, on peut toute notre vie apprendre à aimer, car ce n'est pas une chose aussi évidente qu'on le pense; il faut comprendre les divers stades de l'amour et la façon dont il se vit.

ce que je veux dire, c'est que quand ont n'a pas la faculté d'aimer, on ne l'aura jamais, moi, je sais aimer, mais je ne l'ai pas appris, c'est dans ma nature

Chère Flo,
Tout homme a la capacité d'aimer, seulement que certains l'ont oublié.

La question que je me poserai toujours : comment est ce possible d'oublier le plus noble sentiment humain... la seule vérité de ce monde : l'amour ????
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
jonathan
Invité



MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Sam 07 Juil 2007, 23:27

Discuter théoriquement ça ne suffit pas. Il ne faut pas oublier Mickaël ni tous les exclus de la société.

Un jour j'ai reçu un homme qui sortait de 17 ans de prison. Il était complètement désemparé. Je lui ai offert à manger ce qui lui a permis de me raconter sa triste histoire. Nous avons téléphoné à un de ses oncles qui lui a envoyé de l'argent.

Aimer donner la priorité aux plus pauvres
Je pense à Françoise qui a donné le meilleur d'elle-même aux sans abris. Maintenant elle se bat contre son cancer

Dans mon ancienne paroisse, j'ai adhéré à la Croix Rouge pour que soit pris en compte le problème des routards. J'estimais qu'il n'était pas normal que les prêtres soient les seuls à leur donner à manger presque chaque jour. La Croix Rouge nous a fourni des paniers repas. Pour moi c'était important de mettre le plus de gens possible dans le coup

Quand on parle d'aimer, il faut aller dans le concret des choses. Toutes ces discussions théoriques ça me fatigue. J'aimerais que l'on parle vraiment des petits et des exclus. C'est notre amour de tous les jours pour tous ceux qui nous entourent qui fait la valeur d'une vie.

Oui, ça s'apprend, en nous tournant vers la croix du Christ
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 05:44

[color=#00008b]
Citation :
[color:fe2b=#00008b:fe2b]Comment aimer ?"


Se n'est pas vraiment une question, mais un apprentissage, une disposition du coeur... Accepter d'être un instrument de l'amour de Dieu pour l'autre qui a soif d'amour. Évidement il y a les besoins humains(nourritures, logis etc..) mais il y a aussi ce besoin très grand d'être accueilli, accepté et aimé sans condition... Redonner à l'être humain sa dignité d'être humain qui a été bien souvent abîmée parce que rejetée, jugée et même exclue par la société... Il faut être petit parmi les petits pour voir le coeur et aimer. Ça demande de la délicatesse, de la douceur, de l'écoute, de la compassion, de la compréhension... Quelques fois, on veut tellement aimer que finalement ont aime l'autre que pour sois-même... Notre amour doit laisser de la place à l'autre afin qu'il sente qu'il existe pour nous. Finalement nous sommes tous des petits... Tant qu'on se croit grand (plus grand), il est difficile d'aimer sincèrement, à mon avis...

Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 09:16

Je suis daccord avec vous Tourterelle. Aimer, en soi, quant au sentiment que nous éprouvons naturellement, n'est pas difficile. Par contre, aimer, du point de vue de l'action, c'est plus compliqué. Nous pouvons ressentir des sentiments très forts envers l'autre, mais ce n'est pas la garantie que nous saurons l'aimer. Culte de la personne, jalousie, posséssion, égocentrisme vont souvent de pair avec l'amour. Et je crois, comme vous le dites, que si l'on se sent " grand ", tout cela est éxacerbé encore davantage. L'amour lui meme n'en ressort pas grandi. Se sentir petit, au contraire, je pense que cela ouvre la porte au dialogue, à la modestie, au partage, à la communion, à la compréhension...toutes qualités qui grandissent l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 09:47

Oui Somebody, tu dis: " Comment est ce possible d'oublier ce plus noble sentiment humain...l'amour ".
Je crois que malheureusement, le " sentiment d'amour " ne renferme pas que de la noblesse. Si c'était le cas, ce serait merveilleux et notre monde serait tout autre. Il n'en reste pas moins, j'en suis convaincu, que la noblesse du coeur est l'une des propriétés de l'amour qui le grandissent le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 10:43

Cher Toniov, or l'amour est un acte et non un sentiment, dit Jésus dans cette histoire:

Matthieu 21, 28 "Mais dites-moi votre avis. Un homme avait deux enfants. S'adressant au premier, il dit: Mon enfant, va-t'en aujourd'hui travailler à la vigne. --
Matthieu 21, 29 Je ne veux pas, répondit-il; ensuite pris de remords, il y alla.
Matthieu 21, 30 S'adressant au second, il dit la même chose; l'autre répondit: Entendu, Seigneur, et il n'y alla point.
Matthieu 21, 31 Lequel des deux a fait la volonté du père" - "Le premier", disent-ils. Jésus leur dit: "En vérité je vous le dis, les publicains et les prostituées arrivent avant vous au Royaume de Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 10:49

L'amour est .... les deux : acte, sentiment, il est dans le coeur et dans la vie...il est même bien plus que ça... il est mystère aussi, car l'amour est à la base de la foi.
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 11:01

Pour moi l'amour ça dépasse le sentiment, c'est un état.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 11:07

Il y a bien sûr souvent un sentiment dans l'amour. On a une senbsibilité.

Mais l'amour peut exister sans sentiment, uniquement par le fait de vouloir et de faire du bien, même à ceux qui nous haïssent !

C'est d'ailleurs la seule façon possible d'aimer ses ennemis. Eprouvez des sentiment pour eux, c'est contre nature.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 11:13

Arnaud Dumouch a écrit:
Il y a bien sûr souvent un sentiment dans l'amour. On a une senbsibilité.

Mais l'amour peut exister sans sentiment, uniquement par le fait de vouloir et de faire du bien, même à ceux qui nous haïssent !

C'est d'ailleurs la seule façon possible d'aimer ses ennemis. Eprouvez des sentiment pour eux, c'est contre nature.

C'est cela le vrai amour, aimer jusqu'au mépris de soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 11:23

Je suis daccord avec Arnaud et Somebody. L'amour c'est le sentiment et l'action. Sentiment ne veut pas toujours dire sentimentalisme. Bien que quelquefois ç'est peut etre bon de verser quelques larmes.
En Christ est trop radical pour moi. Pourquoi faudrait-il se mépriser? Pour aimer les autres il faut aussi s'aimer soi meme. Dans le sens au moins de se considérer.
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 11:26

Toniov a écrit:
Je suis daccord avec Arnaud et Somebody. L'amour c'est le sentiment et l'action. Sentiment ne veut pas toujours dire sentimentalisme. Bien que quelquefois ç'est peut etre bon de verser quelques larmes.
En Christ est trop radical pour moi. Pourquoi faudrait-il se mépriser? Pour aimer les autres il faut aussi s'aimer soi meme. Dans le sens au moins de se considérer.

Buenas dias Toniov :rabbit: :hello:
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 11:29

Hello, Somebody :hello:
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 11:31

Citation :
En Christ est trop radical pour moi. Pourquoi faudrait-il se mépriser? Pour aimer les autres il faut aussi s'aimer soi meme. Dans le sens au moins de se considérer.

Je considére que l'amour est plus qu'un sentiment. Le vrai amour c'est se donner sans condition. Je ne dis pas que j'en suis l'exemple même, loin de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 11:37

Pour moi, il n'y a pas de " vrai " ou de " faux " amour. L'amour est un ensemble. Certaines petites " mesquineries " font aussi partie de l'amour, parceque nous ne sommes que des etres humains, et la noblesse et le don de soi sont les plus hautes qualités de l'amour, parceque nous sommes des etres HUMAINS.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 11:46

Cher Toniv, l'expérience montre que lorsque l'amour n'est qu'un "sentiment" (donc un plaisir, on aime souvent davantage ce plaisir que la personne.

C'est souvent l'attitude des adolescents qui, du coup, se plaquent sans vergogne dès qu'il n'éprouvent plus ce plaisir, et sans aucune attention à la douleur de l'autre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 11:49

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Toniv, l'expérience montre que lorsque l'amour n'est qu'un "sentiment" (donc un plaisir, on aime souvent davantage ce plaisir que la personne.

C'est souvent l'attitude des adolescents qui, du coup, se plaquent sans vergogne dès qu'il n'éprouvent plus ce plaisir, et sans aucune attention à la douleur de l'autre.

C'est tout a fait juste.
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 11:56

Bien sur que c'est vrai. Qui a dit le contraire?
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Dim 08 Juil 2007, 12:08

Je crois qu'il ne faut pas mélanger amour et politique...dès que l'on parle de " vrai " et de " faux " à propos de l'amour, ça sent le roussi...Si j'observe ce qu'est l'amour, chez l'etre humain, je découvre tout ce que j'ai dit précédement. Nous sommes tous des etres humains, non? Par conséquent les faiblesses et les travers de l'amour éxistent chez chacun de nous. Ensuite, nous devons tous prendre nos responsabilités. Nous sommes libres, n'est ce pas, dans une certaine mesure en tout cas...donc nous sommes libres d'aimer mieux, d'aimer plus et meme de transcender l'amour " commun ".
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 02:00

Citation :
Mais l'amour peut exister sans sentiment, uniquement par le fait de vouloir et de faire du bien, même à ceux qui nous haïssent !

C'est d'ailleurs la seule façon possible d'aimer ses ennemis. Eprouvez des sentiment pour eux, c'est contre nature.

Effectivement ce n'est pas évident d'aimer son ennemis. Quand bien même on se forcerait de ressentir des sentiments d'amour envers celui qui nous blesse... ça risque de ne pas tenir bien longtemps. ;) Donc il s'agit en premier lieu de la volonté de faire du bien à celui qui nous fait du mal. La volonté sait aimer même sans la sensibilité... Et l'amour s'installe entant que sentiment dans le coeur par cette volonté. Se n'est pas un amour naturel mais surnaturel (spirituel). C'est l'amour des âmes tout simplement, qu'elles nous soient ennemies ou amies, qui nous fait préférer le salut d'une âme à notre blessure. Et effectivement le salut d'une âme est plus important que la blessure que l'ennemi a pu nous faire subir...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 06:34

Chère Tourterelle, Ce que vous dites est ce que les jeunes ont le plus de mal à comprendre ! Ils identifient amour et sentiment.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Nova



Féminin Messages : 94
Inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 12:16

jonathan a écrit:
Quand on parle d'aimer, il faut aller dans le concret des choses. Toutes ces discussions théoriques ça me fatigue. J'aimerais que l'on parle vraiment des petits et des exclus. C'est notre amour de tous les jours pour tous ceux qui nous entourent qui fait la valeur d'une vie.
Bonjour Jonathan,

Tout d'abord, concernant Mickaël, j'ai été plutôt choquée : pourquoi cet enfant n'a pas pu participer au repas de famille avec l'invité ? Même s'il ne pouvait manger seul, n'aurait-il pas pu être présent ? Pourquoi le mettre dans la chambre quand la vie de la famille se passe dans le living ? N'est-ce pas une forme d'exclusion ? Affirmer qu'il est un ange qui retournera auprès de Dieu une fois sa mission accomplie, n'est-ce pas instrumentaliser l'handicapé ? Pourquoi le jeter comme un klinex une fois sa mission accomplie ? En affirmant "nous sommes des hommes, il est un ange", on insiste sur sa différence. N'est-ce pas une autre manière de l'exclure ? Je ne suis pas certaine d'avoir bien compris le texte que vous nous avez partagé Embarassed Embarassed

Concernant l'amour du prochain, c'est le message central de l'Evangile. Le reste est détail. Wresinski a écrit (de mémoire) : si vos théologies sont inaccessibles aux pauvres, elles ne concernent plus Dieu. Je pense que les exclus sont la présence réelle du Christ. Si une gradation était possible, je dirais qu'ils le sont plus que l'hostie consacrée... Même si je trouve qu'il est très difficile de vivre cette présence réelle du Christ dans les exclus sans les instumentaliser pour notre bien-être moral.

Je suis membre d'une conférence Saint Vincent de Paul. Nous distribuons des colis alimentaires aux démunis. J'aime beaucoup aller là-bas car je décroche des tracas quotidiens qui ne sont que futilités pour me recentrer sur l'essentiel. Mais on ne peut aider le plus pauvre qu'en se posant soi-même au préalable moins pauvre que lui. Saint Vincent de Paul, c'est les riches qui donnent aux pauvres. Cela me met très mal à l'aise : certains pauvres viennent nous voir parce qu'il le faut bien, mais avec un regard dirigé vers le sol (pas tous, heureusement). Ils se sentent humiliés. On essaie de les accueillir en les écoutant, en leur souriant... Mais qu'est-ce que ça change ? C'est facile de sourire quand on est du bon côté... Dans les oeuvres caritatives, il y a toujours deux côtés. Comment donner sans humilier ? Le bénévole qui croit faire une bonne action en distribuant ces colis alimentaires se pose comme celui qui donne, comme celui a le pouvoir, comme celui qui décide s'il donne ou pas. Si le pauvre n'a pas les bons papiers, s'il ne remplit pas les conditions, il se fait jeter. Il est difficile d'aimer les exclus sans leur imposer notre supériorité, même si ça part d'une bonne action. Voilà. C'est juste une petite réflexion. Cette impression de supériorité (qu'il le veuille ou non) de celui qui va vers l'exclu m'interpelle beaucoup et je n'ai pas de solution.

Je pense qu'une certaine pauvreté est nécessaire à l'amour du prochain, sinon il n'est que mascarade...

Je dirais aussi qu'on devrait insister plus sur ce que l'on reçoit des exclus. Celui qui donne le plus n'est pas forcément celui qu'on croit. Insister là-dessus, se faire pauvre devant le pauvre, devrait permettre d'atténuer le sentiment d'humiliation qu'ont certains pauvres devant certains riches.

J'aimerais vous partager un texte que j'avais écrit dans un ancien bulletin paroissial (sans prétention aucune):
Citation :
T'en veux ? Sers-toi !

Un soir dans notre quartier. Je rentre de la messe. Un couple de démunis occupe le bord de route. L'homme fait la quête. La femme mange des frites sur le côté. Passant devant elle, je la salue. Elle me présente son sachet de frites : "T'en veux ? Sers-toi !". Je suis embarrassée : n'est-ce pas elle, la pauvre ? Elle insiste. Je me sers. Elle sourit.

Un homme vient garer sa belle voiture devant nous. Elle l'interpelle : "Z'avez pas une petite pièce, monsieur ?". Il sort son porte-monnaie. Vide. Imperturbable, elle l'invite : "T'en veux ? Sers-toi !" Et la voilà encore privée de quelques frites. Son compagnon nous rejoint. Une brève conversation s'engage à quatre. Elle sourit.

Le peu que cette femme a, elle s'en détache. Rejetée par la société, elle aime quand même. Humiliée, elle donne quand même. Son sourire se nourrit de l'humanité qu'elle fait renaître autour d'elle. Mangez-en tous.

Elle me rappelle que le Christ s'est identifié aux pauvres : "J'ai eu faim, j'ai eu soif, j'étais nu, ...Chaque fois que vous ne l'avez pas fait à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne l'avez pas fait" (Mt 25, 31-46). Il ne dit pas "... c'est comme si c'était à moi que vous ne l'aviez pas fait", mais bien "... c'est à moi que vous ne l'avez pas fait".

La nature de l'identification du Christ aux pauvres est mystérieuse, autant que sa présence dans l'hostie consacrée. Mère Teresa racontait : "Je me nourris du Christ chaque matin à l'Eucharistie, puis je Le rencontre toute la journée dans mes frères. C'est le même Jésus à l'autel et dans la rue."

Dom Helder Camara, la voix des sans-voix, était plus explicite encore : "Il faut apprendre à passer du Très Saint-Sacrement à l'Eucharistie du pauvre. Peut-être l'expression est-elle un peu forte. Mais, qu'est-ce que l'Eucharistie ? Pour nous, sous l'apparence du pain et du vin, c'est la présence réelle du Christ. Et qu'est-ce qu'un pauvre ? Sous l'apparence de misère - misère bien réelle - c'est aussi une réelle présence du Christ".

Dès lors, pour le chrétien, la rencontre avec le pauvre devrait être non seulement une action sociale et charitable, mais également le terreau pour une évangélisation mutuelle : se laisser enseigner par celui auquel le Christ s'identifie et lui proposer l’Évangile. Un paradoxe ? Non, un mystère à savourer en toute confiance.

En ce mois où nous fêterons la naissance du Sauveur, prions pour que nous puissions Le reconnaître dans les endroits les plus inattendus où Il nous donne rendez-vous aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.arbre-a-palabre.net
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 12:26

je crois que la plus grande preuve d'amour que l'on pourrait apporter à cet enfant est de le traiter et le considérer comme l'égal de toute les membres de la fratrie, c'est enfant n'est pas un ange, c'est un enfant et je pense que partager le repas comme tous les autres membres de la famille lui aurait suffit

pourquoi lui donner un statut "a part" ? c'est un être humain, pas une relique que l'on met dans un coffre et que l'on sort de son écrin pour épater les invités

en tant que mère de deux enfants handicapés à des degrés divers, je suis profondément choquée par ce comportement

il est déjà à mon avis assez difficile pour cet enfant, de vivre son handicap, sans en plus lui infliger la charge d'être "un ange envoyé par Dieu pour leur enseigner l'amour " et quand je lis "lorsque nous aurions appris cette leçon importante, il retournerait à Dieu." j'espère qu'ils auront à coeur d'apprendre le plus lentement possible

je ne crois pas que Mickaël, ait le désir d'enseigner quoi que ce soit à qui que ce soit, je pense plutôt, qu'il serait bien qu'il puisse vivre au mieux le peu de temps qui lui est imparti ici bas


je ne peux m'empêcher de penser que pour les frères et soeur, cet enfant est plus un objet de curiosité qu'un être humain

et même si je sais que je vais vous choquer, quand je lis ce passage

-"Maman, est-ce que l'on peut maintenant montrer notre ange ?"
- "Attendez que l'on ait pris le café !"


j'ai l'impression que l'on veut exhiber le mouton à cinq pattes de la famille
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 14:04

On ne peut traiter personne également car nous sommes tous infiniement différents. Je ne parle pas à ma soeur comme je parle à mon frère car je parle à 2 personnes différentes.
On s'illusionne en croyant à cette égalité qui n'existe jamais dans les faits. En réalité ce qui existe c'est que l'on peut aimer infiniment chacun, qu'il soit un frère, un ami, une connaissance, un inconnu, un handicapé, un criminel. Non seulement nous pouvons mais nous le devons car c'est la seule chose qui vaut d'être vécue et qui est capable de sauver l'autre.

Je crois également que l'on peut apprendre à aimer à tout âge, ce qu'il faut avant tout c'est recevoir cet amour. Je crois fermement que l'être humain est incapable d'aimer si il n'a jamais reçu d'amour (Guy Gilbert en témoigne souvent comme beaucoup d'éducateurs spécialisés, avant toute chose ils leur montrent que l'amour existe en leur en donnant).

On ne peut juger cette famille chère Florence, je crois que vous parlez trop vite sans la connaître.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 14:07

quand je dis également, je veux dire, l'inclure dans la vie de famille et ne pas l'exposer comme une bête de foire

et si je ne connais pas la famille, je connais bien ce genre de situation, des parents qui pêchent par excès, persuadés de bien faire

mais, quelqu'un à t-il pensé à demander son avis à cet enfant ? lui a t-on demandé ce qu'il voulait ?

françoise Dolto disait, nous avons le tort de trop parler devant les enfants, au lieu de parler avec eux.

les médecins font souvent cela pendant les visites médicales à l'hôpital ils discutent devant vous, de votre "cas" avec les internes comme si vous étiez une chose sans oreille ou bien incapable de comprendre.

quand je lis ce passage

"Monseigneur, j'espère que cela ne pose pas de problème ; j'ai dit aux enfants que leur frère Mickaël était un ange qui leur était envoyé par Dieu pour leur enseigner l'amour et que lorsque nous aurions appris cette leçon importante, il retournerait à Dieu."
L'évêque surpris répond : Madame, vous avez raison. Mickaël est un ange envoyé de Dieu. Et je souhaiterais que davantage de gens puissent reconnaître les messagers de Dieu pour apprendre cette leçon : Comment aimer ?"



la mère explique comment elle a présenté la situation aux frères et soeur de Mickaël, mais, que lui a t-elle dit à lui ? lui a t-elle dit, "tu es un ange chargé de nous enseigner l'amour et quand nous aurons appris la leçon, tu auras rempli ton rôle, tu ne nous seras plus utile et tu pourras mourir" ?

je me demande si les personnes qui parlent sont consciente du fait que l'enfant dont ils parlentn, est là et qu'il les entend, hors, visiblement, s'ils parlent de lui, il ne s'adressent pas à lui

sont-il conscients du fait qu'ils sont en train de dire devant cet enfant qu'il va bientôt mourir ?

quand à parler trop vite, cela fait tout de même vingt ans que je réfléchie à la question


Dernière édition par le Lun 09 Juil 2007, 14:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 14:28

florence_yvonne a écrit:
quand je dis également, je veux dire, l'inclure dans la vie de famille et ne pas l'exposer comme une bête de foire

et si je ne connais pas la famille, je connais bien ce genre de situation, des parents qui pêchent par excès, persuadés de bien faire

mais, quelqu'un à t-il pensé à demander son avis à cet enfant ? lui a t-on demandé ce qu'il voulait ?

françoise Dolto disait, nous avons le tort de trop parler devant les enfants, au lieu de parler avec eux.

les médecins font souvent cela pendant les visites médicales à l'hôpital ils discutent de votre "cas" avec les internes comme si vous étiez une chose sans oreille ou bien incapable de comprendre.

quand je lis ce passage

"Monseigneur, j'espère que cela ne pose pas de problème ; j'ai dit aux enfants que leur frère Mickaël était un ange qui leur était envoyé par Dieu pour leur enseigner l'amour et que lorsque nous aurions appris cette leçon importante, il retournerait à Dieu."
L'évêque surpris répond : Madame, vous avez raison. Mickaël est un ange envoyé de Dieu. Et je souhaiterais que davantage de gens puissent reconnaître les messagers de Dieu pour apprendre cette leçon : Comment aimer ?"


je me demande si les personnes qui parlent sont consciente que l'enfant au sujet duquel ils discutent est là et qu'il entend, hors, visiblement, s'ils parlent de lui, il ne s'adressent pas à lui

sont-il conscients du fait qu'ils sont en train de dire devant cet enfant qu'il va bientôt mourir ?

comment la mère fait-elle référence à son fils ? il est "cela", il est "un ange", mais est-il vraiment "Mickaël" ?

quand à parler trop vite, cela fait tout de même vingt ans que je réfléchie à la question

Chère Florence,


Je connaît une famille chrétienne de ce type. Un des enfants handicapé (il y en a deux) est dans la même situation Il ne peut manger ni rester à table.

Dans les familles ayant un enfant handicapé, toute sorte de situations existent.

Je parlent de situation matérielles.

Et parfois, l'handicap de l'enfant ne permet pas une intégration dans le rythme de vie familial.

Donc les parents, qui ne manquent pas d'amour (cet enfant n'est pas placé), ont fait pour le mieux.

Je suis étonné que vous vous battiez pour son intégration "à égalité", alors que dans d'autres sujet, vous vous battiez pour l'interruption des grossesses handicapées.

N'y a-t-il pas, face à ces deux positions si contrastées, un aveux de la gène face à des gens qui font au mieux, de tout leur coeur, mais pas comme vous auriez fait.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 14:35

quel que soit le handicap de l'enfant, il est toujours possible de l'intégrer à la vie de famille, il suffit que celle ci soit capable de s'adapter, croyez moi,

je peux témoigner en autre avoir vu un enfant, grave infirme cérébral, complètement grabataire, les membres déformés, partager le repas familial et la mère discuter en mangent tout en faisant manger son fils et il était visiblement heureux d'être là, parmi nous

les parents partageaient avec lui toutes leurs activités, escalade, ski et j'en passe, il existe des organisme qui disposent d'un matériel adapté et qui le prête aux familles

je pense qu'une mère qui porte un enfant handicapé en elle, doit savoir que si elle ne se sent pas les capacités de l'assumer, elle peut interrompre sa grossesse et que si elle désire conserver l'enfant, tous les moyens seront mis à sa disposition pour que leur vie se passe dans les meilleures conditions possibles

je n'ai aucune gène devant les parents qui font au mieux, sinon, je n'aurais pas fait du bénévolat dans un centre de loisir adapté
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 15:32

Pas toujours.

Tout depend

1° De l'enfant.

2° Des parents.

Chacun fait comme il peut et c'est ADMIRABLE quand on garde son enfant chez soi !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 15:59

je vous demanderais de considérer que les vingts dernières année que j'ai vécu auprès des enfants handicapés (pas seulement les miens) donnent un peu de poids à mes affirmations, quand j'affirme une chose, je ne la tire pas de mon chapeau, c'est le fruit d'une longue expérience

nous avons tous une spécialité, la mienne, c'est celle là, alors, j'aimerais que mes propos ne soient pas balayés d'un simple "pas toujours" ou encore "vous parlez trop vite"

et il n'est pas toujours bon de garder un enfant chez soi, cela n'est pas forcément dans le cadre familial qu'il s'épanouira le mieux
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 16:47

Chère Florence,

Je ne remettais pas du tout en cause votre expérience.
Cependant le fait est que vous avez jugé bien vite cette famille; sur un texte de quelques lignes on ne résume pas des années de doutes, de souffrances, de joies, d'amour, de peines, d'épreuves... On ne sait pas ce qui s'est passé, si cette mère ne passe pas toute la journée à ses côtés pour lui parler, ses frères pour jouer avec lui... Tout cela on ne le sait pas. Cette histoire est raconté comme un conte pour enfant c'est pourquoi les faits peuvent paraître simplistes mais on n'en connait pas la complexité. Voilà pourquoi je disais qu'il était bien prompte de dire qu'elle avait mal fait.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 16:48

Florence :quel que soit le handicap de l'enfant, il est toujours possible de l'intégrer à la vie de famille, il suffit que celle ci soit capable de s'adapter, croyez moi,


Alors personne ne devrait jamais s'en séparer si c'est toujours possible.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 17:59

Vince a écrit:
Chère Florence,

Je ne remettais pas du tout en cause votre expérience.
Cependant le fait est que vous avez jugé bien vite cette famille; sur un texte de quelques lignes on ne résume pas des années de doutes, de souffrances, de joies, d'amour, de peines, d'épreuves... On ne sait pas ce qui s'est passé, si cette mère ne passe pas toute la journée à ses côtés pour lui parler, ses frères pour jouer avec lui... Tout cela on ne le sait pas. Cette histoire est raconté comme un conte pour enfant c'est pourquoi les faits peuvent paraître simplistes mais on n'en connait pas la complexité. Voilà pourquoi je disais qu'il était bien prompte de dire qu'elle avait mal fait.

Amicalement

Vincent

je me suis basée sur l'histoire racontée et cela correspond exactement à un schéma que j'ai plus d'une fois constaté

analysons les faits suivants

- il est relégué dans la chambre, pendant tout le dîner
- les enfants demandent sans cesse de le montrer, comme l'on montrerait une curiosité
- la mère qui répond, oui, mais, après ceci, après cela, comme s'ils avaient plus important à faire
- ils parlent de lui sans précaution sans ce soucier de ce qu'il peut entendre
- il ne s'adressent jamais directement à l'enfant
- et ainsi plein de petits détails que vous n'avez peut-être pas relevé mais qui pour moi sont significatif

je sais faire la différence entre une famille qui fait passer les intérêts de leur enfant malade avant les leurs, qui font preuve d'amour dans la plus parfaite humilité et discrétions et ceux qui exhibent devant monsieur le curé comment ils sont bons chrétiens de s'occuper de ce pauvre petit être grâce à qui ils espèrent gagner le paradis
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 18:03

Vince a écrit:
Florence :quel que soit le handicap de l'enfant, il est toujours possible de l'intégrer à la vie de famille, il suffit que celle ci soit capable de s'adapter, croyez moi,


Alors personne ne devrait jamais s'en séparer si c'est toujours possible.

il y a souvent plus de courage chez une mère qui sait qu'elle n'est pas une bonne mère et qui donnera son enfant à adopter par une femme, qui elle saura l'aimer, qu'a une autre mère qui gardera l'enfant sans savoir répondre à ses besoins,

il faut beaucoup d'humilité et d'abnégation pour savoir reconnaître ses insuffisances
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Apprendre à aimer   Lun 09 Juil 2007, 18:25

Citation :
Je pense qu'une certaine pauvreté est nécessaire à l'amour du prochain, sinon il n'est que mascarade...

Je dirais aussi qu'on devrait insister plus sur ce que l'on reçoit des exclus. Celui qui donne le plus n'est pas forcément celui qu'on croit. Insister là-dessus, se faire pauvre devant le pauvre, devrait permettre d'atténuer le sentiment d'humiliation qu'ont certains pauvres devant certains riches

Voila la solution.... Effectivement on devient pauvre parmi les pauvres lorsqu'on ose accepter avec humilité le don du pauvre... Un riche peut être un pauvre parmi les pauvres par son humilité. La réalité est que tout passent même la richesse et que finalement nous sommes tous des pauvres. Nous quitterons ce monde pauvre... Donc la vraie pauvreté se situe d'avantage dans ce sentiment d'humilité.

Il est facile de donner lorsqu'on possède, mais il est difficile d'accepter de recevoir de celui qui ne possède rien. Ça demande un effort d'humilité... La position de celui qui possède et donne est très confortable moralement (valorisante) et par ce fait peut être humiliante pour celui qui reçoit... Y renoncer par humilité et par amour est quelque fois difficile... L'orgueil peut même prendre la forme de la charité...

Alors comment aimer? C'est d'avantage un apprentissage qu'une question... Il faut apprendre à être un pauvre parmi les pauvres... Traité le pauvre d'égale à égale, d'être humain à être humain, cela est lui redonner sa dignité d'être humain... Il faut donc que notre amour soit humble pour qu'il soit vraie et qu'il puisse être recevable...

À mon avis...

Coeurtendre en parle de façon admirable...
Revenir en haut Aller en bas
 
Apprendre à aimer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 174 – Laissez-vous aimer pour apprendre à aimer comme Lui.
» Apprendre à aimer
» Langage des signes
» L’amour tout court ? (Vidéo - Apprendre à aimer, à l'Arche de Jean Vanier)
» Apprendre à s'aimer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: