DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Sam 30 Juin 2007, 20:56

P. Cantalamessa : Jésus et les liens de parenté

ROME, vendredi 29 juin 2007 (ZENIT.org) – Nous publions ci-dessous le commentaire de l’Evangile du dimanche 1 juillet, proposé par le père Raniero Cantalamessa OFM Cap, prédicateur de la Maison pontificale.

Evangile de Jésus Christ selon saint Luc 9, 51-62


Citation :
Comme le temps approchait où Jésus allait être enlevé de ce monde, il prit avec courage la route de Jérusalem.
Il envoya des messagers devant lui ; ceux-ci se mirent en route et entrèrent dans un village de Samaritains pour préparer sa venue. Mais on refusa de le recevoir, parce qu'il se dirigeait vers Jérusalem. Devant ce refus, les disciples Jacques et Jean intervinrent : « Seigneur, veux-tu que nous ordonnions que le feu tombe du ciel pour les détruire ? » Mais Jésus se retourna et les interpella vivement. Et ils partirent pour un autre village.
En cours de route, un homme dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras. » Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l'homme n'a pas d'endroit où reposer la tête. »
Il dit à un autre : « Suis-moi. » L'homme répondit : « Permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père. » Mais Jésus répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, va annoncer le règne de Dieu. »
Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d'abord faire mes adieux aux gens de ma maison. » Jésus lui répondit : « Celui qui met la main à la charrue et regarde en arrière n'est pas fait pour le royaume de Dieu. »



Laisse les morts enterrer leurs morts


En avril dernier est sorti le livre de Benoît XVI « Jésus de Nazareth ». Je voudrais commenter certains des prochains Evangiles du dimanche en me basant sur les réflexions du pape. Tout d’abord, quelques mots sur le contenu et l’objectif du livre. Il est centré sur Jésus dans la période qui va de son baptême dans le Jourdain jusqu’au moment de la transfiguration, c’est-à-dire du début de son ministère public, environ jusqu’à la fin de son ministère. Un deuxième tome, si Dieu, confie le pape, lui donne les forces et le temps nécessaire pour l’écrire, sera centré sur le récit de la mort et de la résurrection, ainsi que les récits de l’enfance, qui n’ont pas été traités dans ce premier tome.

Le livre tient compte de l’exégèse historico-critique et se sert de ses résultats mais va au-delà de cette méthode, en cherchant une interprétation véritablement théologique, c’est-à-dire globale, et non sectorielle, qui prend au sérieux le témoignage des Evangiles et des Ecritures, comme des livres inspirés par Dieu.

Le but du livre est de montrer que la figure de Jésus que l’on obtient ainsi « est beaucoup plus logique et, du point de vue historique, également plus compréhensible que les reconstructions auxquelles nous avons été confrontés au cours des dernières décennies. J’estime, ajoute le pape, que ce Jésus précisément, celui des Evangiles, est une figure historiquement sensée et convaincante ».

Il est très significatif que le choix du pape de s’en tenir au Jésus des Evangiles trouve une confirmation dans les orientations les plus récentes, et qui font autorité, de la critique historique même, comme dans l’œuvre monumentale de l’écossais James Dunn (Christianity in the Making), selon lequel « les Evangiles synoptiques attestent un modèle et une technique de transmission orale qui ont garanti une stabilité et une continuité dans la tradition de Jésus, meilleures que celles que l’on a généralement imaginées jusqu’ici ».

Mais revenons au passage de l’Evangile de ce XIIIe dimanche du temps ordinaire. Il fait état de trois rencontres de Jésus au cours du même voyage. Concentrons-nous sur l’une de ces rencontres. « Il dit à un autre : ‘Suis-moi.’ L'homme répondit : ‘Permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père.’ Mais Jésus répliqua : ‘Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, va annoncer le règne de Dieu’ ».

Dans son livre, le pape commente le thème des relations de parenté, sous-entendu ici, en dialogue avec le rabbin juif américain Jacob Neusner. Neusner a écrit un livre (A Rabbi Talks with Jesus) dans lequel il imagine être l’un des auditeurs présents lorsque Jésus parlait aux foules et explique pourquoi, malgré sa grande admiration pour le rabbin de Nazareth, il n’aurait pas pu devenir son disciple. L’une de ses raisons est précisément la position de Jésus vis-à-vis des liens familiaux. A plusieurs reprises, affirme le rabbin, il semble inviter à enfreindre le quatrième commandement qui demande d’honorer son père et sa mère. Il demande, comme nous l’avons entendu, de renoncer à aller enterrer son propre père. A un autre endroit, il affirme que celui qui aime son père et sa mère plus que lui n’est pas digne de lui.

On répond généralement à ces objections en rappelant d’autres paroles de Jésus qui affirment avec force la validité permanente des liens familiaux : l’indissolubilité du mariage, le devoir d’assister son père et sa mère. Dans son livre, le pape donne cependant une réponse plus profonde et plus éclairante à cette objection, qui n’est pas seulement celle du rabbin Neusner mais de tant de chrétiens qui lisent l’Evangile. Il part d’une parole de Jésus qui répondit un jour à des personnes qui lui annonçaient la venue de sa famille : « Qui est ma mère et qui sont mes frères ?... quiconque fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là m’est un frère et une sœur et une mère » (Mt 12, 49-50).

Jésus n’abolit pas ainsi la famille naturelle, mais révèle une nouvelle famille dans laquelle le père est Dieu et les hommes et les femmes sont tous frères et sœurs, grâce à la foi commune en lui, le Christ. Avait-il le droit de le faire ? s’interroge le rabbin Neusner. Cette famille spirituelle existait déjà : c’était le peuple d’Israël uni par l’observance de la Torah, c’est-à-dire de la Loi mosaïque. Il n’était permis à un fils de quitter la maison paternelle que pour étudier la Torah. Mais Jésus ne dit pas : « Celui qui aime son père ou sa mère plus que la Torah, n’est pas digne de la Torah ». Il dit : « Qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ». Il se met à la place de la Torah et seul quelqu’un qui est supérieur à la Torah et à Moïse qui l’a promulguée, peut faire cela.

Selon Benoît XVI, le rabbin juif a raison de conclure : « Seul Dieu peut exiger de moi ce que Jésus exige ». La discussion sur Jésus et les liens de parenté (comme la discussion sur Jésus et l’observance du Sabbat) nous ramène, fait remarquer le pape, au cœur de la question sur qui est Jésus. Si un chrétien ne croit pas que Jésus agit avec l’autorité même de Dieu et qu’il est lui-même Dieu, il y a davantage de cohérence dans la position du rabbin juif qui refuse de le suivre que dans la sienne. On ne peut accepter l’enseignement de Jésus si l’on n’accepte pas également sa personne.

Relevons quelques enseignements pratiques de cette discussion. La « famille de Dieu », qui est l’Eglise, non seulement n’est pas contre la famille naturelle, mais elle en est la garantie et la promotrice. Nous le voyons aujourd’hui. Il est dommage que certaines divergences d’opinions au sein de la société actuelle sur des questions liées au mariage et à la famille empêchent tant de personnes de reconnaître l’œuvre providentielle de l’Eglise en faveur de la famille et qu’on la laisse souvent seule dans cette bataille décisive pour l’avenir de l’humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Lun 02 Juil 2007, 11:35

Autrement dit, C'est justement parce qu'on aime Dieu (qui est par ESSENCE, le bien), en premier, qu'on va aimer sa famille comme il faut, sans jamais l'abandonner, la trahir, en lui donnant la première place.

Car Dieu est celui qui fonde cet amour droit, ordonné, qui n'a rien à voir avec l'amour mafieux de la famille (amour où on fait le mal aux autres pour les siens).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Lun 02 Juil 2007, 19:05

Pour l'instant Arnaud, je ne sais pas si c'est une questions de développement spirituel, mais c'est toujours mon père et ma mère qui sont les premiers dans mon " hit parade " personnel. Autrement dit, mon plus grand amour leur revient.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Lun 02 Juil 2007, 19:22

Toniov a écrit:
Pour l'instant Arnaud, je ne sais pas si c'est une questions de développement spirituel, mais c'est toujours mon père et ma mère qui sont les premiers dans mon " hit parade " personnel. Autrement dit, mon plus grand amour leur revient.
Alors vous etes "handicapé" pour les aimer mieux.

Aimer le Christ en premier ne balaie pas ces amours, il les purifie, les fortifie, les rend plus beaux !

Bref, qu'attendez-vous !!!

Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Lun 02 Juil 2007, 19:43

Oui Spiddle, mon père et ma mère sont au ciel ( du moins je l'espère ). Ils n'étaient pas parfaits, loin de la, et moi je ne le suis pas non plus. Mais malgré tout, l'amour qui nous lie ( la relation ) est quasi parfaite. Pour moi il n'y aucune attente d'un plus.
Pour mieux m' expliquer, je ne CONCOIS pas ce qui pourrait etre plus que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Lun 02 Juil 2007, 19:52

J'aimerais donner une réponse mais j'emprunterai la voix de Guy Gilbert et ce texte est extrait de son livre et Si je me confessais ! Cette Foi qu'il proclame est aussi la mienne et je ne saurais mieux l'exprimer ;)

"Pour moi, la mort sera une merveilleuse rencontre avec Celui que j'ai tant aimé sur terre et qui m'a aimé. A ceux qui contestent la mort, je dis simplement : la plus grande aventure de la vie, c'est l'Amour.

Un magicien prodigieux que nous chrétiens, appelons Dieu-Amour, nous a créés, nous a faits pour aimer. Ce serait un sacré pourri S'Il nous avait mis sur terre puis qu'à la mort tout soit terminé. Nous mourrions et tout serait fini ?
C'st impossible.

Ce serait illogique et particulièrement cruel que le Créateur sépare la personne humaine de ceux et celles qu'il a aimés. Il est dit, dans la tradition de l'Eglise, qu'une fois que nous quittons cette terre, nous retrouvons tous ceux qui nous attendent et qu'on a aimés.
Pour ma part, j'attends, puisque depuis tout petit je m'y suis longuement préparé; Je souhaite voir venir la mort et me plonger enfin dans l'Amour absolu que j'ai cherché toute ma vie. Le croyant ne peut vivre que dans la joie de rencontrer enfin Celui qui a hanté sa vie, jour après jour".

Excusez le style mais c'est celui de Guy Gilbert.
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Lun 02 Juil 2007, 19:59

Merci Elise,
" la plus grande aventure de la vie, c'est l'Amour ".
OK, à cent pour cent!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Lun 02 Juil 2007, 20:04

Toniov a écrit:
Merci Elise,
" la plus grande aventure de la vie, c'est l'Amour ".
OK, à cent pour cent!! Very Happy

Je suis occupée à lire ce livre : évidemment c'est la fin du livre (mais c'est une de mes manies lire la fin ;) ) et puis ce livre peut être lu au choix , les chapitres sont séparés...

Le langage de Guy Gilbert est souvent cru mais j'aime beaucoup le lire et de plus il ose exprimer certaines idées et exprime mieux que moi ce que je ressens. Je suis vraiment passionnée par ce livre qui traite de beaucoup de choses.

Bien sûr qu'il n'y a que l'AMOUR !

Quand nous regardons les autres avec le regard du Christ nous ne pouvons que les aimer car nous voyons en eux son image, l'être humain n'importe lequel est plus grand que son péché. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Lun 02 Juil 2007, 20:17

Toniov a écrit:
Merci Elise,
" la plus grande aventure de la vie, c'est l'Amour ".
OK, à cent pour cent!! Very Happy

Ceci prouve que vous aimez exactement comme Jésus le veux, vos parents. Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Lun 02 Juil 2007, 20:22

Je crois que dans une certaine mesure, on se trompe à "comparer" un amour à l'autre.

Car au fond, l'essentiel est d'aimer chaque personne, le plus possible...

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Lun 02 Juil 2007, 20:27

spidle33 a écrit:
Je crois que dans une certaine mesure, on se trompe à "comparer" un amour à l'autre.

Car au fond, l'essentiel est d'aimer chaque personne, le plus possible...

Qu'en pensez-vous ?


Je suis d'accord avec toi car chaque être est unique et est la merveille de Dieu (en référence au psaume (138)139 .... il existe l'Amour de décision c-à-d que nous décidons d'aimer car Aimer comme Dieu veut que nous aimions notre prochain, les personnes de notre entourage, nos parents nous ne pouvons les aimer seuls , sans sa grâce.

Nous décidons d'aimer le plus possible et nous demandons au Seigneur de nous donner Sa Grâce ... avec Sa Grâce nous sommes forts dans la faiblesse ...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Lun 02 Juil 2007, 20:51

spidle33 a écrit:
Je crois que dans une certaine mesure, on se trompe à "comparer" un amour à l'autre.

Car au fond, l'essentiel est d'aimer chaque personne, le plus possible...

Qu'en pensez-vous ?

Cher Spiddle, il n'est pas question ici de l'INTENSITE du sentiment d'amour.

Il est question de l'ORDRE DE L'AMOUR dans nos intelligences.

Et, selon l'ordre juste, Dieu est vraiment celui qui doit être premier aimer puisque c'est lui qui veut que nous aimions notre prochain comme nous-même.

Autrement dit, Dieu fonde justement la DROITURE de l'amour que votre conscience revendique.

Voici un ordre qui n'est pas de Dieu:

Un mafioso aime sa famille PLUS que Dieu puisque, pour sa famille, il n'hésite pas à bafouer Dieu en rackettant et en tuant d'autres familles.

Au contraire, un prêtre qui veille sur sa vieille mère jour et nuit aime Dieu plus que sa mère puisqu'il écoute Dieu à ce point qu'il sacrifie son temps et son sommeil pour rendre à sa mère l'amour qu'elle lui a donné.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Lun 02 Juil 2007, 21:24

Je voulais souligner le fait que l'expression "aimer plus" est trompeuse quelque part.

Ainsi, cette discussion que j'avais eu une fois avec certaines personnes, disant qu'il fallait aimer plus sa femme qu'une amie par exemple.
A cela je réponds que non, l'essentiel étant d'aimer autant que possible et sa femme, et son amie. Et prendre en compte que les exigences de l'amour conjugal ne sont pas celles de l'amour d'amitié.

EN disant : "aimez vos femmes plus que vos amis" on compare 2 choses qui ne peuvent pas etre comparées, car l'amour dans chacun de ces 2 cas est d'une nature différente, mais demande dans tous les cas d'aller aussi loin que possible !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Lun 02 Juil 2007, 21:32

Par contre, il y a une manière d'aimer (impliquant sentiment amoureux et sexualité) qui est réservée à sa femme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Lun 02 Juil 2007, 21:34

Arnaud Dumouch a écrit:
Par contre, il y a une manière d'aimer (impliquant sentiment amoureux et sexualité) qui est réservée à sa femme.
Tout a fait,

c'est ce que je dis par :
Citation :
. Et prendre en compte que les exigences de l'amour conjugal ne sont pas celles de l'amour d'amitié.
(quoique le terme "exigence" ne soit pas le plus adéquat)
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Mer 04 Juil 2007, 17:50

Citation :
Arnaud:
Et, selon l'ordre juste, Dieu est vraiment celui qui doit être premier aimer puisque c'est lui qui veut que nous aimions notre prochain comme nous-même.


Et pourtant Dieu demande bien d'aller d'abord pardonner à son frère avant de venir le voir, en clair d'aimer d'abord son frère pour l'aimer vraiment lui.
Comment pouvons nous aimer vraiment Celui qu'on ne voit pas si déjà on n'y arrive pas avec ceux qu'on voit?
L'amour du frère est premier car il est le plus immédiat, celui de Dieu est plus grand car il est entièrement gratuit (je n'aime Dieu que pour Lui et rien d'autre, un frère me renvoit quelque chose, Dieu non). Cependant les deux sont infinis donc par définition incomparables...
En fait je pense que l'un ne va pas sans l'autre, si tu n'aimes pas Dieu tu ne peux pas aimer ton frère, si tu n'aimes pas ton frère tu ne peux pas aimer Dieu.

Ne pensez-vous pas?

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Mer 04 Juil 2007, 17:52

Toniov a écrit:
Oui Spiddle, mon père et ma mère sont au ciel ( du moins je l'espère ). Ils n'étaient pas parfaits, loin de la, et moi je ne le suis pas non plus. Mais malgré tout, l'amour qui nous lie ( la relation ) est quasi parfaite. Pour moi il n'y aucune attente d'un plus.
Pour mieux m' expliquer, je ne CONCOIS pas ce qui pourrait etre plus que cela.

Vous touchez ici l'Amour gratuit, je vous comprends mais vous verrez une fois là-haut l'Amour Parfait, la différence doit se sentir ;)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Mer 04 Juil 2007, 20:33

Vince a écrit:
Citation :
Arnaud:
Et, selon l'ordre juste, Dieu est vraiment celui qui doit être premier aimer puisque c'est lui qui veut que nous aimions notre prochain comme nous-même.


Et pourtant Dieu demande bien d'aller d'abord pardonner à son frère avant de venir le voir, en clair d'aimer d'abord son frère pour l'aimer vraiment lui.
Comment pouvons nous aimer vraiment Celui qu'on ne voit pas si déjà on n'y arrive pas avec ceux qu'on voit?
L'amour du frère est premier car il est le plus immédiat, celui de Dieu est plus grand car il est entièrement gratuit (je n'aime Dieu que pour Lui et rien d'autre, un frère me renvoit quelque chose, Dieu non). Cependant les deux sont infinis donc par définition incomparables...
En fait je pense que l'un ne va pas sans l'autre, si tu n'aimes pas Dieu tu ne peux pas aimer ton frère, si tu n'aimes pas ton frère tu ne peux pas aimer Dieu.

Ne pensez-vous pas?

Amicalement

Vincent

Cher Vincent, si vous allez demander pardon à votre frère, en suivant le conseil de Dieu, c'est donc bien que Dieu est votre premier aimé.

Il n'est pas forcement le premier aimé en ce qui concerne le temps qu'on passe avec lui.

Mais il est dans le cas que vous prenez dans l'ORDRE DES AFFECTIONS.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Mer 04 Juil 2007, 22:08

Arnaud Dumouch a écrit:

Cher Vincent, si vous allez demander pardon à votre frère, en suivant le conseil de Dieu, c'est donc bien que Dieu est votre premier aimé.

Il n'est pas forcement le premier aimé en ce qui concerne le temps qu'on passe avec lui.

Mais il est dans le cas que vous prenez dans l'ORDRE DES AFFECTIONS.

En effet, vous avez sans doute raison. Mais Dieu ici nous remet à notre place en nous montrant que notre amour doit porter d'abord vers son prochain si l'on veut le porter vers Lui.
Il semble nous dire ici que le prochain vient en premier ou qu'il est condition sine qua non...

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Mer 04 Juil 2007, 22:48

Tout à fait. Dieu nous dit que le prochain vient en premier.

Voila pourquoi, en aimant Dieu en premier, nous aimons notre prochain en premier:

Ces deux commandements sont semblables,
disait Jésus.


Rq: La réciproque n'est pas vraie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Jeu 05 Juil 2007, 14:05

Pourquoi la réciproque n'est-elle pas vrai?

Quelqu'un qui n'a jamais rencontré Dieu n'est-il alors pas capable de l'aimer? Je crois fermement que l'Amour du prochain permet l'amour de Dieu comme l'Amour de Dieu permet l'Amour du prochain.

En vérité, je pense que ce qui vient en prmier et avant tout et permets tout cela c'est l'Amour que Dieu nous donne sans qu'on lui demande et malgré notre rejet.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Jeu 05 Juil 2007, 15:10

La réciproque n'est pas vraie car Dieu, qui ne se voit pas, s'oublie facilement.

Autrement dit, disait saint François de Sales:
Citation :
"On ne peut trouver Dieu dans le prochain qu'après l'avoir longuement cherché pour lui-même."

Ceci dit, un athée qui a sincèrement essayé d'aimer son prochain dans sa vie, trouve à coup sûr l'amour de Dieu lorsqu'il le rencontre au moment de sa mort.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Jeu 05 Juil 2007, 18:17

Arnaud Dumouch a écrit:

Ceci dit, un athée qui a sincèrement essayé d'aimer son prochain dans sa vie, trouve à coup sûr l'amour de Dieu lorsqu'il le rencontre au moment de sa mort.

Cher Arnaud, j'ai toujours partagé le même avis thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Jeu 05 Juil 2007, 20:13

:bisou:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Jeu 05 Juil 2007, 22:10

que vaut-il mieux aimer, son père ? sa mère ? ou le chocolat ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Jeu 05 Juil 2007, 22:27

florence_yvonne a écrit:
que vaut-il mieux aimer, son père ? sa mère ? ou le chocolat ?

Cet après-midi je suis arrivée à l'Adoration.

Suite aux travaux à la paroisse, le magasin religieux se trouvait à l'entrée, mal organisé et choquant ! dès que j'ai vu cela les larmes ont affleuré j'ai pensé à Jésus et aux marchands du temple .

Mais cela s'est vite terminé , j'ai un petit pouvoir, un tout petit celui d'informer de demander que cela cesse.

Pendant mes deux heures d'Adoration , je n'ai cessé de verser des larmes d'Amour pour Lui..... je ne savais pas me retenir mes yeux d'ailleurs sont encore gonflés. Des personnes sont venues de la paroisse me demander quoi ! et j'ai expliqué ce que je ressentais ! un sms à notre curé et à la sortie plus rien !

Je n'ai jamais mis en balance pour répondre à ta question Dieu avec personne, je ne Le mettrai en balance avec personne:: jamais il ne m'est venu à l'esprit de mettre Dieu en balance avec quiconque !!!
Le Seigneur d'abord ! Lui premier servi ! j'aime Dieu à la folie et cela s'imbrique dans mon amour pour le prochain.

Mais si un jour il me demande le martyr pour lui : j'espère avoir le courage de témoigner et de donner ma vie pour Dieu !

Le martyr me vient souvent à l'esprit ces derniers temps.... je ne sais pourquoi ? je veux lui donner ma vie dans n'importe quelle circonstance qu'Il va demander mais je Lui demande sa force car je suis si faible !

Je te souhaite Florence de Le rencontrer, en fait je te souhaite de rencontrer l'Amour c-à-d Jésus de Nazareth si tu le refuses je ne sais pas t'aider, tes décisions t'appartiennent et on ne force pas les consciences.

A ce stade je ne sais plus t'aider.

Amitiés,
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Jeu 05 Juil 2007, 22:44

je ne comprend pas ce sujet, vous comparez ce qui n'est pas comparable, voila le pourquoi de mon message
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Jeu 05 Juil 2007, 22:51

florence_yvonne a écrit:
je ne comprend pas ce sujet, vous comparez ce qui n'est pas comparable, voila le pourquoi de mon message

Tu ne comprends pas ce sujet ! pourtant simple !


DIEU PASSE AVANT TOUT !

Si ce n'est pas le cas pour toi : tu ne le connais pas, tu ne désires pas le connaitre ... ou tu es dans une période de 'recherche de la foi'.

Donc à toi de réfléchir.

Pour moi rien n'est comparable à Dieu ! Dieu avant tout même avant ma vie, maintenant j'espère Florence que tu sais qui passe avant tout, même avant moi même.

Amitiés,

I love you
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?   Ven 06 Juil 2007, 10:29

pour moi, Dieu est à part et je ne mélange ni ne compare l'amour de Dieu et les sentiments pour les gens et les choses de ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
 
Faut-il aimer Dieu plus que sa mère et son père ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Pour vivre ensemble, il faut savoir aimer; et ne rien prendre que l'on ait donné... »
» LA VIE DE L'HOMME - CONNAITRE ET AIMER DIEU
» Aimer Dieu : qu'est ce que c'est difficile!
» L'Eucharistie donne la force d'aimer Dieu et les frères
» La vie de l’homme – connaître et aimer Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: