DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 prêtre ou médecin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: prêtre ou médecin   Jeu 28 Juin 2007, 17:50

je ne veux pas minimiser le rôle du prêtre dans l'aide aux malheureux, mais à une personne qui fait une phlébite, je ne lui dirais pas d'aller voir un prêtre, bien sur, elle aura raison d'aller discuter avec un représentant de l'église pour lui ouvrir son coeur sur les difficultés morales liées à sa maladie, mais dans un premier temps, c'est vers les urgences que je la dirigerais, car une phlébite qui n'est pas soignée dans les temps, c'est un caillot qui peux se détacher

hors, suivant l'organe dans lequel ce caillot va se coincer, le malade va voir se développer, soit un infarctus, soit un accident vasculaire cérébral, soit encore un oedème aigu du poumon.

alors, quand je vois une personne qui visiblement souffre d'une pathologie venir vous demander de l'aide et que vous lui conseillez comme traitement la prière, j'avoue que je suis choquée,

chacun devrait être capable de s'en tenir à son rôle et ne pas se prêter des compétences qu'il n'a pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: prêtre ou médecin   Jeu 28 Juin 2007, 19:59

florence_yvonne a écrit:
je ne veux pas minimiser le rôle du prêtre dans l'aide aux malheureux, mais à une personne qui fait une phlébite, je ne lui dirais pas d'aller voir un prêtre, bien sur, elle aura raison d'aller discuter avec un représentant de l'église pour lui ouvrir son coeur sur les difficultés morales liées à sa maladie, mais dans un premier temps, c'est vers les urgences que je la dirigerais, car une phlébite qui n'est pas soignée dans les temps, c'est un caillot qui peux se détacher

hors, suivant l'organe dans lequel ce caillot va se coincer, le malade va voir se développer, soit un infarctus, soit un accident vasculaire cérébral, soit encore un oedème aigu du poumon.

alors, quand je vois une personne qui visiblement souffre d'une pathologie venir vous demander de l'aide et que vous lui conseillez comme traitement la prière, j'avoue que je suis choquée,

chacun devrait être capable de s'en tenir à son rôle et ne pas se prêter des compétences qu'il n'a pas.

Chère Florence, dans ce cas précis tu as entièrement raison pour moi.

Même sais tu le plus fort ? je viens de demander à mon mari et lui lire ton message : il dit qu'il faut d'abord consulter le médecin dans ce cas la !

Il y a urgence , la prière n'est pas un traitement c'est une aide précieuse, un secours de Notre-Seigneur et si bien sur il guérit la maladie en même temps rendons Gloire, Gloire au Seigneur.

Mais L'Eglise elle-même dt qu'il faut continuer son traitement médical car Dieu passe par l'homme , Dieu a confié sa Création à l'homme et il ne fera pas abstraction de cela. Les témoins de Jéovah par exemple que je ne condamne pas mais ne suis pas en accord avec cette conviction, ceux qui pensent qu'une transfusion de sang est un péché pour sauver un être humain pour moi sont dans l'erreur.

DIEU PASSE PAR NOUS POUR GUERIR ET AIDER !

Donc si moi je vois une personne souffrant d'une phlébite je dirai va vite te faire soigner la prière simultanée peut se faire aussi.

Donc pour l'anecdote, forcément j'ai tjrs des cas :

Nous étions en retraite, une amie à moi très chère souffrait de cela : comme c'était la retraite silencieuse on demande au curé la permission de nous rendre au sanctuaire de Banneux , on lui demande non par peur mais par esprit d'obéissance et parce que on l'aime....

alors il était pourtant si fatigué, il dit je vous conduis... étonnée je lui réponds non écoute on reste alors ici repose toi tu as besoin.

L'étonnant, le merveilleux il nous a conduit et a dit : je n'ai pas envie que ........ fasse une phlébite.... donc la réponse tu la trouve la !

En plus il a plu pendant notre absence, il s'inquiétait encore malgré sa courte sieste de savoir si nous avions été douchée !


Tu sais je souhaite à chacun de trouver un prêtre pareil sur sa route car il a dit en réunion j'ai besoin de vous mais nous aussi nous avons besoin de lui.

Il faut soigner son corps, donner les soins nécessaires et voir , discerner la Volonté du Seigneur.

Ma retraite fut merveilleuse,, j'ai découvert bien plus encore que c'est un Pasteur QUI DONNE SA VIE ... faible, pas bien, fatigué, il continue....

Je rends grâce à Dieu de nous l'avoir donné... enfin donné il n'appartiendra jamais à personne , il appartient d'abord à Dieu et A TOUS ! mais c'est cela la merveille il ne fait aucune différence , aucune différence je n'ai jamais connu cela !

Merci Florence pour ce sujet !
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: prêtre ou médecin   Jeu 28 Juin 2007, 20:50

merci, car, une chose est reconnue des médecins, un malade découragé a moins de chance de guérir qu'un autre qui sera fort et confiant et là, un prêtre peu être d'un grand secours

soigner le corps et soigner l'âme ne vont pas l'un sans l'autre, donc, il faut savoir quand s'adresser au médecin du corps et quand s'adresser au médecin de l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: prêtre ou médecin   Jeu 28 Juin 2007, 20:59

florence_yvonne a écrit:
merci, car, une chose est reconnue des médecins, un malade découragé a moins de chance de guérir qu'un autre qui sera fort et confiant et là, un prêtre peu être d'un grand secours

soigner le corps et soigner l'âme ne vont pas l'un sans l'autre, donc, il faut savoir quand s'adresser au médecin du corps et quand s'adresser au médecin de l'âme.

Ma Chère Florence I love you

Ce message est tout-à-fait logique et plein de bon sens mon petit chat noir que j'aime.... non l'un ne va pas sans l'autre.... toutà-fait ok avec toi I love you et il est bien connu que le moral, la Confiance, la prière sont des facteurs de guérison, jamais un prêtre sensé ne dira à quelqu'un arrête ton traitement médical : Dieu passe par l'homme pour agir et cela il ne faut pas l'oublier Very Happy Il lui a donné l'intelligence, le soin de continuer sa création , de perfectionner oui Dieu nous fait un si grand honneur !

Il daigne se servir de nous sunny
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9400
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: prêtre ou médecin   Jeu 28 Juin 2007, 21:20

florence_yvonne a écrit:
merci, car, une chose est reconnue des médecins, un malade découragé a moins de chance de guérir qu'un autre qui sera fort et confiant et là, un prêtre peu être d'un grand secours

soigner le corps et soigner l'âme ne vont pas l'un sans l'autre, donc, il faut savoir quand s'adresser au médecin du corps et quand s'adresser au médecin de l'âme.

Je dirais même qu'on doit souvent adjoindre à la cure d'âme, la psychiatrie. Donc, la Prière ou aide spirituelle n'est qu'un point de vue plus général de la guérison, n'excluant aucunement la médecine profane.

Evidemment, si vous vous retrouvez dans le désert, mordue par un serpent, je vous conseille de vous tourner vers la Prière au plus tôt!... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: prêtre ou médecin   Jeu 28 Juin 2007, 21:28

saint Zibou a écrit:
florence_yvonne a écrit:
merci, car, une chose est reconnue des médecins, un malade découragé a moins de chance de guérir qu'un autre qui sera fort et confiant et là, un prêtre peu être d'un grand secours

soigner le corps et soigner l'âme ne vont pas l'un sans l'autre, donc, il faut savoir quand s'adresser au médecin du corps et quand s'adresser au médecin de l'âme.

Je dirais même qu'on doit souvent adjoindre à la cure d'âme, la psychiatrie. Donc, la Prière ou aide spirituelle n'est qu'un point de vue plus général de la guérison, n'excluant aucunement la médecine profane.

Evidemment, si vous vous retrouvez dans le désert, mordue par un serpent, je vous conseille de vous tourner vers la Prière au plus tôt!... Very Happy

Si je me trouve dans le désert, ou n'importe où et que je sens que ma vie terrestre est en danger (bof ! cela n'st pas la vraie vie, la seule c'est celle promise par Jésus "Je reviendrai vous chercher") mon instinct sans doute très humain me guidera, me poussera à crier vers le Seigneur pour qu'Il me guérisse humainement, pourtant au dela j'ai souvent pensé étant engagée en Eglise faut il souhaiter mourir vite ou pas ? le désir de servir l'Eglise est légitime et on peut demander dans ce sens à Dieu la santé et ce n'est pas mes paroles mais celles de notre curé... cependant on ne choisit pas Dieu voit au-dela et sait ce qui nous convient donc si je suis au désert tant spirituel que temporel si il faut le prendre à la lettre : je demanderai au Seigneur son aide, son soutien et surtout qu'IL me fasse connaitre sa Volonte pleine et entière que je souhaite accomplir mais avec sa force Smile "Ta Grâce me suffit !"

Si Dieu veut que je serve encore sur terre : ok

Si Dieu veut que je Le rejoigne c'st ok aussi !

Tout est bon du moment que j'accomplis sa parfaite volonté sunny
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: prêtre ou médecin   Jeu 28 Juin 2007, 22:39

saint Zibou a écrit:
florence_yvonne a écrit:
merci, car, une chose est reconnue des médecins, un malade découragé a moins de chance de guérir qu'un autre qui sera fort et confiant et là, un prêtre peu être d'un grand secours

soigner le corps et soigner l'âme ne vont pas l'un sans l'autre, donc, il faut savoir quand s'adresser au médecin du corps et quand s'adresser au médecin de l'âme.

Je dirais même qu'on doit souvent adjoindre à la cure d'âme, la psychiatrie. Donc, la Prière ou aide spirituelle n'est qu'un point de vue plus général de la guérison, n'excluant aucunement la médecine profane.

Evidemment, si vous vous retrouvez dans le désert, mordue par un serpent, je vous conseille de vous tourner vers la Prière au plus tôt!... Very Happy

moi, je commencerais par essayer d'extraire le venin, dans ma région, quand je vais me promener, j'ai ma seringue tire-venin avec moi. Laughing

PS : j'adore les serpents avec lesquels j'ai des liens d'amitié, j'adore les manipuler depuis ma plus tendre enfance.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: prêtre ou médecin   Ven 29 Juin 2007, 14:59

Bonjour Florence_Yvonne,

Connaissez-vous ce passage de l'Ecclésiastique (ou Siracide) ? Je le trouve très intéressant en rapport avec ce que vous posez comme question.

Eccl 38,2-15
1 Le médecin rend service, honore-le, car lui aussi est créature du Seigneur.
2 C'est du Dieu très-haut qu'il tient son art de guérir, comme un cadeau qu'on reçoit de la part du roi.
3 Le médecin peut être fier de son savoir, et on l'admire autant que les gens haut placés.
4 Les médicaments sont tirés de la nature; c'est donc le Seigneur qui les a créés. Un homme de bon sens ne les méprise pas.
5 On le sait bien: c'est grâce à un morceau de bois que Moïse rendit l'eau potable afin qu'on reconnaisse le pouvoir de Dieu.
6 Le Seigneur a donné aux humains le savoir pour que ceux-ci célèbrent ses merveilles.
7 C'est de celles-ci que le pharmacien se sert pour faire des mélanges, et le médecin pour soulager la douleur.
8 (38-7) Ceux que Dieu a créés restent ainsi en vie; sur toute la terre la santé vient de lui.
9 Mon enfant, si tu tombes malade, ne sois pas négligent, mais prie le Seigneur, et il te guérira.
10 Renonce à tes erreurs, agis correctement, et purifie ton coeur de toutes ses fautes.
11 Si tu en as les moyens, offre à Dieu une poignée de farine accompagnée d'encens et d'huile.
12 Puis laisse intervenir le médecin puisque, lui aussi, le Seigneur l'a créé. Le médecin doit rester à tes côtés, puisque tu ne peux pas te passer de lui.
13 D'ailleurs, dans certains cas, les médecins ont les moyens de réussir.
14 Car eux aussi demandent au Seigneur qu'il leur permette de soulager le malade, de le guérir et de le conserver en vie.
15 Si quelqu'un agit mal envers son Créateur, je lui souhaite au moins de tomber entre les mains d'un médecin!

Salutations ! Smile

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: prêtre ou médecin   Sam 30 Juin 2007, 13:55

12 Puis laisse intervenir le médecin puisque, lui aussi, le Seigneur l'a créé. Le médecin doit rester à tes côtés, puisque tu ne peux pas te passer de lui.

personnellement, j'irais consulter le médecin en premier, mais à part cela, je suis d'accord sur le reste.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: prêtre ou médecin   Sam 30 Juin 2007, 18:24

florence_yvonne a écrit:
12 Puis laisse intervenir le médecin puisque, lui aussi, le Seigneur l'a créé. Le médecin doit rester à tes côtés, puisque tu ne peux pas te passer de lui.

personnellement, j'irais consulter le médecin en premier, mais à part cela, je suis d'accord sur le reste.

Ma chère Florence voilà que je découvre ton visage, tu es bien mignonne et souriante et je vois que tu aimes le rose comme moi. I love you

En fait, quand par exemple nous recevons le Sacrement des malades les prêtres ne disent pas qu'il faut abandonner son traitement, jamais un prêtre un vrai ne dira cela.

Mais il est certain que le Sacrement des malades aide beaucoup et peut guérir. Je ne savais pas auparavant qu'on pouvait en n'étant pas grand malade car il y a toujours l'âme qui garde des blessures malgré tout (dans mon cas celles de mon enfance, tout n'est pas encore guéri à fond) il m'arrive d'être encore victime de souvenirs et j'ai reçu le Sacrement des malades il y a un mois c'était très émouvant, j'ai ressenti la Joie et la Paix au fond de mon âme. La guérison viendra quand le Seigneur voudra... peut être me laisse t'il une écharde comme St Paul afin que je ne devienne pas trop orgueilleuse Very Happy

Je l'ai demandé sur le conseil de notre prêtre et vraiment je ne regrette pas mais il est certain que certains médicaments à certains moments contre l'angoisse, je dois les prendre car les ravages seraient pires que de ne pas prendre le médicament.. Dieu peut me rétablir , me guérir quand Il veut tout lui est possible mais que Sa Volonté se fasse rien que la Sienne et que je sois toute à Lui !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: prêtre ou médecin   Sam 30 Juin 2007, 22:05

Saint Thomas d'Aquin est d'accord avec vous, Florence.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: prêtre ou médecin   Sam 30 Juin 2007, 23:21

ma soeur à été atteinte d'un cancer à l'âge de trente ans, elle a guéri par la force de sa volonté
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
 
prêtre ou médecin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière du médecin selon Jean-Paul II
» Médecin Et Révolutionnaire!
» Les risques du métier de médecin ?
» CHAUVOT de BEAUCHÊNE Médecin Corps législatif et École Norm.
» Consultation d'un médecin sur internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: