DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le respect du sacré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 12:00

Chère Rose,

Je suis d'accord avec la réponse d'Arnaud.

Ce qui me trouble aussi dans votre message vous dites : il me laisse même m'amuser avec les choses sacrées pour rigoler ? confused :|
Revenir en haut Aller en bas
Rose



Féminin Messages : 683
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 13:24

Bonjour,

Je me suis mal exprimée je m'en excuse, je sais que Marie ne fait pas l'objet d'une adoration dans le sens où les catholiques(enfin, nous) la considèrent à égal de Dieu, sinon l'Eglise ne le permettrait pas bien sur..ce que je n'approuve pas ou plutot ce qui ne me semble pas utile c'est d'avoir recours à elle au lieu de prier Dieu directement.
Le Seigneur entend tout, et passer par l'intermédiaire d'un saint pour formuler une prière cela ressemble à un manque de confiance en Dieu, comme si quelqu'un pouvait faire pression sur Dieu afin qu'Il ne refuse rien. Voilà pourquoi Dieu seul est digne d'être prié et Jésus est l'unique intermédiaire, Marie n'a aucun role à jouer, et rien ne le stipule dans la Bible. Son "culte" a beaucoup trop pris d'ampleur.

Elle ne fera jamais un avec Dieu, même selon l'amour..grr, je ne comprends comment vous pouvez affirmer cela.

Ah oui, Elise, en fait, c'est rien de grave...on s'éclate un peu dans la sacristie et en soirée parfois quand on passe chez lui avec ses hosties et sa super étole verte, elle me va trop bien..les hosties j'avais pas vu, on dirait des chips aussi, c'est limite de la provocation..Mais il faut nous connaitre pour comprendre.
C'était juste une remarque que j'ai faite pour montrer qu'il n'est pas du genre à tout surveiller, et que parler sérieusement c'est difficile puisque je ne vois plus tellement les limites entre sa fonction et son coté cool.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 15:17

Ah oui, Elise, en fait, c'est rien de grave...on s'éclate un peu dans la sacristie et en soirée parfois quand on passe chez lui avec ses hosties et sa super étole verte, elle me va trop bien..les hosties j'avais pas vu, on dirait des chips aussi, c'est limite de la provocation..Mais il faut nous connaitre pour comprendre.
C'était juste une remarque que j'ai faite pour montrer qu'il n'est pas du genre à tout surveiller, et que parler sérieusement c'est difficile puisque je ne vois plus tellement les limites entre sa fonction et son coté cool.


Chère Rose ! Confused je ne trouve pas les mots, je suis stupéfaite de ce que tu racontes là pourtant je n'ai pas la renommée de bigote, je mets souvent les pieds dans le plat et suis de nature plutôt gaie Very Happy mais là vraiment si mon curé te lisait (heureusement il ne sait pas car il n'aime pas tellement les forums) il serait horrifié et fâché et c'est un prêtre admirable, tendre, doux mais quand il faut être sérieux et même pour le bien d'une personne il doit lui faire "mal" comme un chirurgien qui emploie un bistouri il le fait et je lui en suis reconnaissante comme d'autres.
Ce Pasteur donne sa vie pour ses brebis.... même quand il est malade (rhume ou autre... il continue....). Rigoler avec des hosties affraid des hosties qui même si elles ne sont pas encore consacrées, moi aussi je suis stupéfaite cela deviendra le corps du Christ. Si je demandais seulement à mon curé d'essayer son étole verte ou n'importe selon le temps liturgique il me dirait avec son langage un peu à la Guy Gilbert mais franc et honnête : ça va pas dans ta tête ? confused ou peut-être même du genre plus pire ... il m'enverrait sur les roses... j'ose pas dire autre chose...... mais je n'ai jamais essayé. Je le respecte trop et infiniment.

Rose, tu te rends compte ce prêtre bafoue pour moi le sens du sacré, il n'y a pas à connaître pour moi... il n'y a pas à jouer avec ces choses. Pour moi c'est plus qu'une remarque ces hosties sont appélées à être consacrées, si vous avez envie de rire le curé et toi cherchez autre chose... je joue bien à la pétanque par exemple avec mon curé ou autre chose du genre quand nous voulons un peu nous distraire , ne pas parler boutique tout cela avec l'équipe paroissiale , l'assemblée, l'équipe liturgique.... nous organisons des piques-niques, des journées à la mer, des jeux ludiques , des journées KT où se mêlent catéchèse et par exemple confection de vitraux on ne s'ennuie pas un seul jour avec lui crois moi.

Pour te montrer qu'il sait rire, d'ailleurs il adore cela Very Happy , les têtes d'enterrement très peu pour lui Smile mais il y a des limites à respecter..... ton prêtre est il donc inconscient ? pale c'est lui le responsable. Pas toi qui ne sais pas. Sorry ! si je choque certains mais je ne peux me taire.... mon curé me dirait de parler ainsi même pas besoin de le consulter. Et si je choque ou que je parais trop sévère c'est le cadet de mon souci j'ai agi en mon âme et conscience !

Bien fraternellement à toi, ceci dit je prie encore pour toi et pour ce prêtre en plus.

I love you

Je ne te jette pas la pierre, je suis sans voix silent

Nous faisons plein d'activités ludiques avec notre curé mais ne mêlons jamais le sacré à autre chose... je crois Rose , je suis certaine que tu ne te rends pas compte , vraiment pas ! crois tu à la présence réelle après la Consécration ? :sts:

Je reste en union de prières pour toi et avec toi.... :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Rose



Féminin Messages : 683
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 16:31

Chère Elise,

Je suis désolée si mes paroles te blessent ou te mettent en colère.Je voulais seullement décrire une ambiance peu propice à un échange spirituel sérieux, pas étaler des faits qui apparement te gênent. Ta stupefaction m'etonne elle aussi, comme quoi nous ne nous trouvons pas sur la même longueur d'onde.
Mais ce prêtre est très bien, et je suis triste qu'il parte à la rentrée parce qu'il a un tas de qualités et la communication passe formidablement bien avec les personnes de mon âge. Et je trouve qu'il a raison de ne pas chipoter pour un rien et se montrer moralisateur quand c'est inutile...Une hostie, c'est du pain, un aliment, qui sert à mémorer la cène c'est vrai, mais ce n'est ni intouchable, ni de caractère surnaturel. Même Jésus de son vivant s'est laissé "touché", approché. Par conséquent, toucher le "corps du christ" n'est en rien une offense, au contraire, plus on est proche de Jésus plus il y a de la familiarité normallement.
Et puis, je ne le ferais pas en pensant que c'est insultant, je suis curieuse et maintenant je connais tous les secrets de la fabrication,lol, lui il n'a rien dit, il m'a laissé le paquet et d'ailleurs, ça me donne de l'assurance, parce que cela prouve qu'il me fait confiance et que je suis capable de respecter des hosties quand elles sont entre mes mains..

L'étole c'est un détail, ne t'affole pas, je l'ai porté pour rire et de toute façon je ne lui laisse pas le choix. Ce n'est pas une question de respect, mais de crainte pour toi, tu as peur de la porter, alors ne le fais pas bien sur. Tout dépend de ta sensibilité et c'est arrivé ds un contexte précis. Enfin, laissons de coté c'est sans importance.

Oh c'est chouette tout ce que tu fais, je vais aussi partir avec une trentaine d'amis et lui en camp la semaine prochaine.

Ce n'est pas lui le responsable, responsable de quoi??? De mes actes, non.

Il n'y a pas de motif de reflexion, ce n'est pas grave!!!!Je ne te comprends pas, tu ne fréquentes pas des milieux styles opus déi par hasard? Excuse moi de poser la question, c'est peut être indiscret mais j'en ai un peu l'impression.

Ouh, quelle question, si je crois à la présence réelle...ça fait un an que je me le demande, et je n'ai pas tjrs pas trouvé la réponse, oui et non..je crois que Jésus est partout, par contre, ce que tu manges n'est pas son corps, pas dans le sens premier du terme, ce n'est pas de la chaire(c'est surement ce que tu crois aussi, franchement désolée mais je ne suis pas calée sur la doctrine).
C'est compliqué d'en parler rapidement et puis je n'ai pas d'idée claire sur le sujet..mes parents me disent que c'est débile, ils se moquent souvent de cette partie de la messe et quand j'étais enfant, ils m'on fait culpabiliser sur mes intentions de communier. Et puis, à présent, j'ai un copain qui est évangélique, peut être qu'il m'a inconcsiemment influencé je ne sais pas.
Tu dois penser que je suis un cas, je dois bien avouer que je suis spirituellement dans des situations très complexes, une sacrée histoire. Je le reconnais, ce n'est que dans le domaine religieux heureusement..merci de prier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 17:09

Rose a écrit:
Chère Elise,

Je suis désolée si mes paroles te blessent ou te mettent en colère.Je voulais seullement décrire une ambiance peu propice à un échange spirituel sérieux, pas étaler des faits qui apparement te gênent. Ta stupefaction m'etonne elle aussi, comme quoi nous ne nous trouvons pas sur la même longueur d'onde.

Chère Rose Very Happy merci de ta réponse, je suis occupée à dactylographier le rapport de la réunion paroissiale d'hier mais je prends la peine de te répondre. Parce que disons j'en reste encore sous le choc mais ce n'est pas grave , disons dans une première lecture et sans explication de ta part, j'étais très troublée merci donc de répondre rapidement. ;)

Mais ce prêtre est très bien, et je suis triste qu'il parte à la rentrée parce qu'il a un tas de qualités et la communication passe formidablement bien avec les personnes de mon âge. Et je trouve qu'il a raison de ne pas chipoter pour un rien et se montrer moralisateur quand c'est inutile...Une hostie, c'est du pain, un aliment, qui sert à mémorer la cène c'est vrai, mais ce n'est ni intouchable, ni de caractère surnaturel. Même Jésus de son vivant s'est laissé "touché", approché. Par conséquent, toucher le "corps du christ" n'est en rien une offense, au contraire, plus on est proche de Jésus plus il y a de la familiarité normallement.

Je ne nie pas que ce prêtre puisse être très bien mais je trouve léger cet amusement avec le pain futur consacré , qu'il ait un tas de qualités tant mieux et la communication je te le concède c'est très important. Se montrer tout le temps moralisateur notre curé non plus ne l'est pas, certains seraient surpris de le connaître il est moralisateur quand il faut mais ne mâche pas ses mots et dit ce qu'il pense quand il le faut c'st pourquoi il est parfois "mal aimé" "mal apprécié" c'est dommage mais lui agit en son âme et conscience et pour le bien des brebis, il ne pense pas à lui un seul instant, il se donne à Jésus et ses brebis. Je communie dans la main , j'aime toucher mon Seigneur bien que le Concile approuve les deux communier dans la main et sur les lèvres, je distribue la Ste Communion mais je suis mandatée pour cela. Il y a familiarité et familiarité : je ne cèderai pas sur ce point ce petit jeu que tu me décris me heurte et je pense que c'est malsain tant pis si mon avis te déplaît.

Et puis, je ne le ferais pas en pensant que c'est insultant, je suis curieuse et maintenant je connais tous les secrets de la fabrication,lol, lui il n'a rien dit, il m'a laissé le paquet et d'ailleurs, ça me donne de l'assurance, parce que cela prouve qu'il me fait confiance et que je suis capable de respecter des hosties quand elles sont entre mes mains..

Comment dis tu que tu respectes les hosties si vous jouez dans la sacristie ? les secrets de fabrication des hosties je connais aussi ... à la paroisse ceux qui vont les chercher et les manipulent avant même la consécration en ont le plus grand respect !


L'étole c'est un détail, ne t'affole pas, je l'ai porté pour rire et de toute façon je ne lui laisse pas le choix. Ce n'est pas une question de respect, mais de crainte pour toi, tu as peur de la porter, alors ne le fais pas bien sur. Tout dépend de ta sensibilité et c'est arrivé ds un contexte précis. Enfin, laissons de coté c'est sans importance.


Je pense qu'on n'a pas à porter une étole pour rire. Tu ne lui laisse pas le choix... et bien je t'assure que si mon curé me laissait ce choix je le respecterais et l'estimerais moins que à présent. Un prêtre doit garder une distance et une certaine autorité. Je n'ai peur de rien, j'ai juste peur du manque de respect. Quand je distribue la Communion, certains sont si irrespectueux, communient au calice sans faire attention à répandre le sang du Seigneur par terre (lors des grandes fêtes comme Fête-Dieu on communie au calice) on communie on laisse tomber un morceau de l'hostie certains ne le voient pas, je vois tout pourtant et je me dis pauvre Jésus, ils ne font pas attention à toi, pourtant je ne suis pas bien sûre meilleure que personne. Ma sensibilité au sujet de la Ste Eucharistie est grande, elle l'a toujours été il s'agit du Corps et du Sang du Christ réellement présent parmi nous.

Oh c'est chouette tout ce que tu fais, je vais aussi partir avec une trentaine d'amis et lui en camp la semaine prochaine.

Tu pars en camp une trentaine d'amis, ce prêtre c'est bon..; mais je te répète une distance est nécessaire, le prêtre n'est pas n'importe qui , c'est le disciple, le représentant de Jésus donc j'espère que tu respecteras cela.

Ce n'est pas lui le responsable, responsable de quoi??? De mes actes, non.


ok, il n'est pas responsable de tes actes mais il a le devoir de te faire remarquer ce qui ne va pas.

Il n'y a pas de motif de reflexion, ce n'est pas grave!!!!Je ne te comprends pas, tu ne fréquentes pas des milieux styles opus déi par hasard? Excuse moi de poser la question, c'est peut être indiscret mais j'en ai un peu l'impression.

Je fréquente les milieux Opus Dei et pas "style" l'Opus Dei est elle-même, elle a été fondée par St Josémaria Escriva dont tu vois mon avatar, je fréquente l'Opus Dei et le Renouveau et ces deux spiritualités sont compatibles et me plaisent. L'Opus Dei est calomniée et décriée bien souvent sur base de ragots, de médisances. Les gens devraient avoir l'honnêteté intellectuelle d'aller se rendre compte de ce que c'est comme moi je l'ai fait et j'ai constaté que l'Opus Dei est bon, c'est le Magistère et la doctrine solide de l'Eglise. Ces gens sont très attentifs au prochain et ont un plan de vie sain et honnête. St Josémaria est mon saint préféré et il m'arrive d'aller à des récollections et retraite Opus Dei pourquoi pas ?
Les écrits de ce saint méritent d'être connu, il mérite d'être connu et non calomnié et persécuté même qu'il est canonisé. Il est victime et les membres Opus Dei de la bêtise humaine, de la calomnie, de la médisance de gens qui ne connaissent pas l'Opus Dei. Sur ce point de l'Opus Dei je reste inflexible pas de discussion, ni que je renie quoi que ce soit de l'Oeuvre. Et pourtant pour ta gouverne je ne suis ni numéraire, ni surnuméraire...




Ouh, quelle question, si je crois à la présence réelle...ça fait un an que je me le demande, et je n'ai pas tjrs pas trouvé la réponse, oui et non..je crois que Jésus est partout, par contre, ce que tu manges n'est pas son corps, pas dans le sens premier du terme, ce n'est pas de la chaire(c'est surement ce que tu crois aussi, franchement désolée mais je ne suis pas calée sur la doctrine).

Je ne transige pas non plus au sujet de la présence réelle, je te souhaite de savoir , d'y croire mais il s'agit de le demander à Jésus. Ce que je mange à la messe est REELLEMENT SON CORPS. Je te souhaite donc que l'évidence se fasse un jour pour toi comme pour moi c'est évident qu'Il est présent dans la Ste Eucharistie. Celui qui ne croit pas en la présence réelle devrait à mon sens s'abstenir de communier.


C'est compliqué d'en parler rapidement et puis je n'ai pas d'idée claire sur le sujet..mes parents me disent que c'est débile, ils se moquent souvent de cette partie de la messe et quand j'étais enfant, ils m'on fait culpabiliser sur mes intentions de communier. Et puis, à présent, j'ai un copain qui est évangélique, peut être qu'il m'a inconcsiemment influencé je ne sais pas.

Mes parents aussi m'ont dit que certaines choses étaient débiles, je me suis toujours fichue de cela, je me méfie des mauvaises compagnies, peut-être aussi comme je cherchais Jésus de tout mon coeur, bien sûr Il et venu m'aider. J'ai été battue par mon père pour ma Foi mais je n'ai jamais cédé et ne céderai à personne tant que Dieu me donnera la force.


Tu dois penser que je suis un cas, je dois bien avouer que je suis spirituellement dans des situations très complexes, une sacrée histoire. Je le reconnais, ce n'est que dans le domaine religieux heureusement..merci de prier.

[color=darkblue]Tu devrais peut-être parler à un autre prêtre... je t'ai tout dit... je continue mon travail sereinement, je me dis que tu ne te rends pas compte. Inutile de revenir sur ces sujets évoqués, je ne céderai pas un iota. Que Dieu Te garde dans la Paix et en union de prières c'est tout ce que je peux faire pour toi pour le moment. :sts:

Au revoir, bien fraternellement et j'ajouterai que ton message me semble je peux me tromper provocateur et derrière un écran facile de raconter des histoires..... à toi de savoir , je ne suis pas si naive que certains pourraient s'imaginer. Je préfère que nous en restions là de ce dialogue. J'ai le devoir de me préserver aussi.
Revenir en haut Aller en bas
VexillumRegis



Messages : 355
Inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 18:49

Il va sans dire que je suis tout à fait d'accord avec les réflexions développées par Elise.

Il est évident que Rose ne croit pas en la Présence réelle (elle est dans une cruelle ignorance de la foi catholique et baigne dans un milieu hostile et hétérodoxe), et le prêtre dont elle fait l'éloge ne semble pas l'inciter à une réflexion plus approfondie sur ce sujet...

On ne demande pas à un prêtre d'être "sympa" ; on lui demande d'être un autre Christ (alter christus).

Cordialement en Jésus +,

- VR -
Revenir en haut Aller en bas
http://lanneeliturgique.over-blog.com/
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 20:53

Citation :


Il est évident que Rose ne croit pas en la Présence réelle (elle est dans une cruelle ignorance de la foi catholique et baigne dans un milieu hostile et hétérodoxe), et le prêtre dont elle fait l'éloge ne semble pas l'inciter à une réflexion plus approfondie sur ce sujet...

On ne demande pas à un prêtre d'être "sympa" ; on lui demande d'être un autre Christ (alter christus).




C'est important pour un prêtre d'avoir le contact facile avec les jeunes... sinon ils déserteraient encore plus les églises.

Quite à dédramatiser le sacré...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 21:04

Petrum a écrit:
Citation :


Il est évident que Rose ne croit pas en la Présence réelle (elle est dans une cruelle ignorance de la foi catholique et baigne dans un milieu hostile et hétérodoxe), et le prêtre dont elle fait l'éloge ne semble pas l'inciter à une réflexion plus approfondie sur ce sujet...

On ne demande pas à un prêtre d'être "sympa" ; on lui demande d'être un autre Christ (alter christus).




C'est important pour un prêtre d'avoir le contact facile avec les jeunes... sinon ils déserteraient encore plus les églises.

Quite à dédramatiser le sacré...

Qu'y a t'il de dramatique dans le sacré ? c'est beau le Sacré cela élève l'âme et la spiritualité !

Je veux bien qu'un prêtre ait le contact facile avec les jeunes cela est même souhaitable pour les ramener tout-à-fait d'accord mais il y a des limites quand même ! faut pas passer d'un extrême à l'autre.

Perso j'ai connu un prêtre qui dédramatisait aussi le sacré : un jour à la sacristie de sa paroisse on a trouvé le calice où subsistait encore le vin consacré donc devenu le Sang du Christ. Ce calice n'était pas nettoyé depuis des jours. Choqués on lui a fait remarquer, il a rit et a passé le calice sous l'eau et voilà Exclamation si tu trouves que c'est bien de dédramatiser le sacré ce n'est pas dédramatiser c'est manquer de respect envers le Christ et d'Amour. Je ne l'ai raconté à personne mais il a tellement dédramatisé que un jour la paroisse est devenue lieu de scandale et de beuveries presque devant le tabernacle.... une fête et je te dis pas laquelle affraid faut pas qu'il soit étonné qu'on l'a envoyé vers d'autres brebis et j'ai pitié de lui et prie pour lui.

Tu as lu le comportement de ce prêtre ? je ne veux pas faire son procès cela ne m'appartient pas. Je ne juge pas mais il ne sait pas aider Rose à mon sens. Rose a besoin d'un Bon Pasteur, un Véritable Pasteur ferme et doux à la fois qui ne transige pas mais qui la comprendra et je cherche le moyen de l'aider , je ne vois pas lequel si déjà elle n'est pas convaincue de la présence réelle pourquoi communier ?

Quand on commence à s'amuser avec des hosties même non consacrées, un jour sans s'en rendre compte on va plus loin...

J'avais pourtant dit que je n'intervenais plus.... je ne juge personne de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 21:22

Chère Elise,

Je suis d'accord avec vous, j'aime beaucoup votre formule "le Sacré cela élève l'âme et la spiritualité"

Mon opinion est que tant qu'un jeune ne ressaisis pas la dimension sacrale de toutes ces choses, ce sacré a plutôt tendance à le faire fuir; c'est en ce sens que je pense que le prêtre peut "dédramatiser" le sacré.

Je connais un prêtre qui a le don de mettre à l'aise les jeunes dans une église, par un humour et un détachement face à ce qui peut être percu par les jeunes comme "superficiel"... Résultat sa paroisse est vivante, et les jeunes restent... et murissent dans leur spiritualité!

Mais évidemment, la question du sacré est tellement profonde et personnelle que ce que je raconte et ce que Rose raconte choque nécessairement.

Amitiés Elise :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Rose



Féminin Messages : 683
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 21:24

Elise,

Bon, ce n'était pas le sujet de départ de parler de l'eucharistie, de mes relations personnelles avec un prêtre..mais, tu t'es penchée la dessus donc la conversation à dévié c'est certain..je ne reviens pas dessus, faute de temps principallement et vu la fin de ton message, on va dire faute d'envie aussi..
Je ne te demande absolument pas de changer de position, conserve tes idées par contre je te défends d'emettre des jugements.

Lol, j'ignore si tu es naive, j'espère que non, toutefois, tu te trompes grandement sur mes intentions..franchement, provoquer, sur un forum catholique, tes insinuations me surprennent, le dialogue passe mal à l'écrit et je pense qu'on ne s'est pas objectivement comprises. C'est sans importance.
Je me rends compte que pour toi ce que je fais et qui t'intrigue tant est stupéfiant, par contre, toi tu ne réalises que je ne possede pas des perceptions identiques aux tiennes, donc au final, je peux egallement me "dire que tu ne te rends pas compte"....voilà pourquoi tu imagines de la provocation.

En effet, à lire certaines choses, "pauvre Jésus".....

VR (j'abrège si tu permets), pour la présence réelle je lui ai demandé plusieurs fois, je suis limite lourde car j'aimerais pouvoir passer à autre chose. Vivre la messe avec une certitude, qu'elle soit axée sur la présence réelle ou à l'inverse qu'elle soit axée sur une simple commémoration de la cène.Comme il ne répond pas j'en ai déduis qu'il a d'autres soucis et beaucoup de travail au centre diocésain..nous verrons, sur ce point je ne précipite rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 21:30

Petrum a écrit:
Chère Elise,

Je suis d'accord avec vous, j'aime beaucoup votre formule "le Sacré cela élève l'âme et la spiritualité"

Mon opinion est que tant qu'un jeune ne ressaisis pas la dimension sacrale de toutes ces choses, ce sacré a plutôt tendance à le faire fuir; c'est en ce sens que je pense que le prêtre peut "dédramatiser" le sacré.

Je connais un prêtre qui a le don de mettre à l'aise les jeunes dans une église, par un humour et un détachement face à ce qui peut être percu par les jeunes comme "superficiel"... Résultat sa paroisse est vivante, et les jeunes restent... et murissent dans leur spiritualité!

Mais évidemment, la question du sacré est tellement profonde et personnelle que ce que je raconte et ce que Rose raconte choque nécessairement.

Amitiés Elise :bisou:

Cher Petrum,

Vous avez tout-à-fait raison dans ce sens où vous parlez ! pardonnez moi je n'avais pas saisi ce que vous vouliez exprimer Embarassed

Le prêtre que vous décrivez ressemble aussi au prêtre de ma paroisse, tout un chacun est enthousiasmé car il a ce charisme aussi de mettre à l'aise tout le monde, il n'est même pas rare qu'il soit applaudi au cours d'une homélie ou lorsqu'il dit par exemple : je dois vite partir aujourd'hui j'aimerais pourtant dire au revoir à chacun mais je vous aime tous et il y a qq semaines spontanément on a tous répondu : nous aussi on t'aime I love you il parle à tous et pourtant il y a du monde le feuillet de messe est tiré à 450 exemplaires les dimanches ordinaires et aux fêtes de 1000 à + et pour chacun il est inlassable et a un mot... pourtant il est en charge de plusieurs paroisses.

Amitiés à vous aussi Petrum :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 21:33

Rose a écrit:
Bonjour,

Ah oui, Elise, en fait, c'est rien de grave...on s'éclate un peu dans la sacristie et en soirée parfois quand on passe chez lui avec ses hosties et sa super étole verte, elle me va trop bien..les hosties j'avais pas vu, on dirait des chips aussi, c'est limite de la provocation..Mais il faut nous connaitre pour comprendre.
C'était juste une remarque que j'ai faite pour montrer qu'il n'est pas du genre à tout surveiller, et que parler sérieusement c'est difficile puisque je ne vois plus tellement les limites entre sa fonction et son coté cool.

Le Christ a dit à Marie-Madeleine (la pécheresse) : "Noli me tangere" Jean 20, 17.
L'attitude de ce prêtre me scandalise.

Qu'ensuite, Saint Thomas demande à mettre sa main dans les plaies, cela n'a rien d'irrespectueux, c'est pour lui aussi une façon de croire.
Mais ce n'est en rien un acte anodin, tout au contraire (et chez Marie-Madeleine aussi). C'est un peu se pincer pour y croire. Ce n'est aucunement banaliser ce toucher.
Dans mon enfance, nous avions parfois du pain des anges que nous procuraient des bonnes soeurs, c'était pour moi, comme un aperçu du Christ, que nous recevrions plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 21:41

Acri a écrit:
Rose a écrit:
Bonjour,

Ah oui, Elise, en fait, c'est rien de grave...on s'éclate un peu dans la sacristie et en soirée parfois quand on passe chez lui avec ses hosties et sa super étole verte, elle me va trop bien..les hosties j'avais pas vu, on dirait des chips aussi, c'est limite de la provocation..Mais il faut nous connaitre pour comprendre.
C'était juste une remarque que j'ai faite pour montrer qu'il n'est pas du genre à tout surveiller, et que parler sérieusement c'est difficile puisque je ne vois plus tellement les limites entre sa fonction et son coté cool.

Le Christ a dit à Marie-Madeleine (la pécheresse) : "Noli me tangere" Jean 20, 17.
L'attitude de ce prêtre me scandalise.

Qu'ensuite, Saint Thomas demande à mettre sa main dans les plaies, cela n'a rien d'irrespectueux, c'est pour lui aussi une façon de croire.
Mais ce n'est en rien un acte anodin, tout au contraire (et chez Marie-Madeleine aussi). C'est un peu se pincer pour y croire. Ce n'est aucunement banaliser ce toucher.
Dans mon enfance, nous avions parfois du pain des anges que nous procuraient des bonnes soeurs, c'était pour moi, comme un aperçu du Christ, que nous recevrions plus tard.

Acri j'ai l'impression que tu lis dans ma tête , je voulais répondre à Rose aussi que l'attitude de ce prêtre me scandalise et que j'ai été fort choquée !

Ce que tu dis est si beau , si bien exprimé. Je sais que je n'arrive pas toujours à bien m'exprimer avec des mots ce qui se trouve au plus profond de mon être. Dans mon enfance aussi, nous avions du pain des anges, dans ma contrée on disait du pain d'ange et les hosties avec lesquelles on s'amuse qui ne sont pas consacrées je ressens aussi que c'est un aperçu du Christ comme tu le dis. Et si j'ai dit pauvre Jésus c'est parce que j'avais mal pour Lui et non pour juger Rose comme elle se l'imagine.

Merci d'avoir écrit cela, tu ne pouvais pas savoir et pourtant.... :sts: :chapeau: je prends ton message comme un clin d'oeil de Dieu pour moi sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 21:43

Rose a écrit:
Elise,

Bon, ce n'était pas le sujet de départ de parler de l'eucharistie, de mes relations personnelles avec un prêtre..mais, tu t'es penchée la dessus donc la conversation à dévié c'est certain..je ne reviens pas dessus, faute de temps principallement et vu la fin de ton message, on va dire faute d'envie aussi..
Je ne te demande absolument pas de changer de position, conserve tes idées par contre je te défends d'emettre des jugements.

Lol, j'ignore si tu es naive, j'espère que non, toutefois, tu te trompes grandement sur mes intentions..franchement, provoquer, sur un forum catholique, tes insinuations me surprennent, le dialogue passe mal à l'écrit et je pense qu'on ne s'est pas objectivement comprises. C'est sans importance.
Je me rends compte que pour toi ce que je fais et qui t'intrigue tant est stupéfiant, par contre, toi tu ne réalises que je ne possede pas des perceptions identiques aux tiennes, donc au final, je peux egallement me "dire que tu ne te rends pas compte"....voilà pourquoi tu imagines de la provocation.

En effet, à lire certaines choses, "pauvre Jésus".....

VR (j'abrège si tu permets), pour la présence réelle je lui ai demandé plusieurs fois, je suis limite lourde car j'aimerais pouvoir passer à autre chose. Vivre la messe avec une certitude, qu'elle soit axée sur la présence réelle ou à l'inverse qu'elle soit axée sur une simple commémoration de la cène.Comme il ne répond pas j'en ai déduis qu'il a d'autres soucis et beaucoup de travail au centre diocésain..nous verrons, sur ce point je ne précipite rien.

Rose, je ne te juge pas et tu n'as donc rien à me défendre.

Ton ton manque de respect envers moi mais je pardonne à ta jeunesse !

Et je répète "Pauvre Jésus" oui je maintiens... restons en là si tu veux... salut
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 22:33

Je viens de parcourir ce sujet, Rose. J'avais commencé par la fin et j'ai répondu sur le sacré et le sens du sacré dont j'ai souligné l'irrespect qui lui est manifesté.

Ma batterie est à plat pour vous dire ce que je pense du reste du sujet et particulièrement de l'origine de votre intervention. Ce n'est que partie remise.
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 22:41

je souscris à ce que dit Elise.
Rose, probablement ce prêtre ne croit pas à la présence réelle, ou bien il a des doutes. Sinon, il te répondrait clairement. Même s'il est très occupé, ce n'est pas long de répondre "oui" ou "non".
Revenir en haut Aller en bas
marvel



Masculin Messages : 459
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: le respect du sacré   Mer 27 Juin 2007, 23:56

Franchement je trouve que c'est un peu déplacé de faire un procès à ce prêtre que vous ne connaissez pas. Et ce n'est pas les quelques lignes de Rose qui n'étaient qu'un à côté, presque une joke, par rapport au fil principal, qui permettent de comprendre qui il est et quelle est son attitude et son intention. On a rien du contexte dans lequel cela se passe et comment il faut le comprendre.
Bref cela n'a aucune utilité de se scandaliser, cela ne fait grandir personne.

Marvel
Revenir en haut Aller en bas
http://marvel.ichtus.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: le respect du sacré   Jeu 28 Juin 2007, 09:25

marvel a écrit:
Franchement je trouve que c'est un peu déplacé de faire un procès à ce prêtre que vous ne connaissez pas. Et ce n'est pas les quelques lignes de Rose qui n'étaient qu'un à côté, presque une joke, par rapport au fil principal, qui permettent de comprendre qui il est et quelle est son attitude et son intention. On a rien du contexte dans lequel cela se passe et comment il faut le comprendre.
Bref cela n'a aucune utilité de se scandaliser, cela ne fait grandir personne.

Marvel

Absolument, restons sur le sujet que développe Rose.

Mais tout a été dit, je crois ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
marvel



Masculin Messages : 459
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: le respect du sacré   Jeu 28 Juin 2007, 13:45

Elise : je pense que le sujet du respect du sacré peut très bien être abordé ici, mais plutôt dans un autre post que celui de Rose. Car ce n'était pas son sujet et il me semblait plus important de rester sur sa question personnelle (même si comme l'indique Arnaud, le sujet est sans doute épuisé).
Quand au respect du sacré, il faudrait alors démarrer un autre thread. Pour ma part je partage l'importance que vous accordez au respect de l'eucharistie, mais je pense que ce débat, s'il doit y en avoir un, ne doit pas s'appuyer sur l'analyse de la situation particulière d'un prêtre. On peut débattre en général, on peut débattre de cas liturgiques constatés car c'est publique, par contre quand le contexte nous échappe je pense qu'il vaut mieux éviter de commenter une attitude particulière privée telle celle qui était évoquée ici.

Par exemple quand on touche à l'humour c'est extrèmement lié au contexte et à la culture. On voit bien quand on est dans d'autre pays on ne comprend parfois pas du tout ce qui est pour eux de l'humour ou au contraire on les choque alors qu'on ne voulait pas le faire. De même, si on relate certaines paroles ou gestes de fols en Christ, en dehors de la mise en contexte de leur personnalité et de leur culture, on pourrait comprendre qu'ils se moquent de choses sacrés alors qu'en fait ils en ont un profond respect et ne témoignent que de leur propre humilité.

C'était l'objet de mon post, mais il me semble que je vous ai heurté et je m'en excuse.

Marvel
Revenir en haut Aller en bas
http://marvel.ichtus.com
 
le respect du sacré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Communion dans la bouche interdite pour cause de grippe A!
» Non respect de la loi anti-tabac
» Coeurs Sacrés de Jésus et Marie-Consécration du monde
» Solennité du Sacré-Coeur de Jésus et commentaire du jour "Réjouissez-vous avec moi,..."
» Chapelet pour préparer la fête du Sacré Coeur de Jésus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: