DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le monothéisme est-il sectaire par nature ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mar 26 Juin 2007, 13:54

Un certain Jan Assmann (que certains doivent connaître ici) égyptologue de renom, a été sujet à polémique suite à ses ouvrages Moïse l'Égyptien et Le prix du monothéisme.

Pour parler simplement, il pense que le monothéisme impose la vérité, ce que n'imposait pas les croyances païennes antérieures qui étaient plus ouvertes (par exemple la tribu X avait un autel où était exposé son Dieu dans la tribu Y sans problème) et donc par cette vision installée du Dieu unique, la violence apparaît pour ce que l'on croit.

Citation :
Jan Assmann, dissident de l'égyptologie

Par Michel Louis Levy


Le chantre de la "mémoire culturelle"

Jan Assmann, né en 1938, a passé une partie de son enfance à Lübeck, la ville natale de Thomas Mann. Il vit aujourd'hui à Constance où sa femme, Aleida Assmann, est professeur de littérature à l'université. Avec elle, il a formé un couple intellectuel productif qui n'hésite pas à intervenir dans le débat public en tant que spécialiste de la "mémoire culturelle". (...)

Comme son épouse, Jan Assmann a d'abord été fortement inspiré par le structuralisme. Et c'est en sa compagnie qu'il fait à Berlin une rencontre qui va réorienter son travail d'égyptologue "pur" vers la sociologie de la mémoire et l'histoire du monothéisme. Il y croise en effet, en 1985, un personnage étrange, à l'enseignement principalement oral, adepte de la philosophie de Carl Schmitt : Jacob Taubes (1923-1987), professeur d'études judaïques et d'herméneutique à la Freie Universität de Berlin, et issu d'une famille de rabbins. Le couple publiera certains écrits posthumes de Taubes sur la théologie politique de saint Paul.

UN OUVRAGE MAJEUR

On trouve enfin dans l'oeuvre de Jan Assmann un dialogue fécond avec la pensée française contemporaine, celle de Derrida de La Grammatologie ou de Mal d'archive (la contribution du philosophe au débat sur Moïse) ; mais aussi avec le pionnier de la réflexion sur la mémoire collective, Maurice Halbwachs, et sa Topographie légendaire des Evangiles en terre sainte.

Parmi les ouvrages de Jan Assmann disponibles en français, figurent Maât, l'Egypte pharaonique et l'idée de justice sociale (Julliard, 1989), Moïse l'Egyptien (Aubier, 2001) et Mort et au-delà dans l'Egypte ancienne (éd. du Rocher, 2003). On annonce aussi la traduction de son ouvrage majeur, Das kulturelle Gedächtnis ("La Mémoire culturelle", Beck, 1992) chez Flammarion.

D'où vient l'intolérance dans le monde ? A cette question, plus que jamais d'actualité à l'heure des attentats-suicides et de la radicalisation de groupes politico-religieux, l'égyptologue allemand Jan Assmann donne une réponse surprenante, qui renvoie aux origines mêmes du monothéisme : le remplacement d'une culture sacrée dans laquelle les divinités étaient "traduisibles" d'une cité à l'autre (l'Egyptienne Isis eut pour équivalent la Grecque Artémis, par exemple) en une civilisation du Dieu unique, où dominent l'exclusivisme et la violence de l'incompatibilité entre "vraie" et "fausse" religion. La révélation faite à Moïse au Sinaï a représenté une coupure brutale entre le paganisme et la "contre-religion". Une nouveauté dans un monde antique où, au contraire, il n'était pas rare qu'une cité ménage un autel au "dieu étranger"...

Cette thèse qui se profilait dans Moïse l'Egyptien du même Jan Assmann (1997, Aubier, 2001, pour la traduction française) a fait couler beaucoup d'encre et provoqué un débat international dont la vivacité a conduit l'égyptologue à préciser sa pensée. Tel est l'objet du Prix du monothéisme dont la traduction paraît ces jours-ci. N'hésitant pas à aborder des domaines où ne se risquent guère ses collègues généralement "stupéfaits" de ses entreprises d'exhumation de la mémoire de l'Egypte : "Dans ma spécialité, on me considère un peu comme un dissident, un apostat." Jan Assmann a le don de bouleverser les savoirs sociologiques, philosophiques, théologiques ou littéraires, où il importe sa science des textes et des hiéroglyphes.

Passe encore qu'un savant dont la carrière a eu pour cadre la prestigieuse université d'Heidelberg, un traducteur des hymnes et des prières égyptiens, un spécialiste de la période du pharaon Akhenaton (fondateur, au XIVe siècle avant notre ère, du culte d'Aton, première expérience connue de monothéisme), prête un certain crédit à des auteurs comme les déistes anglais William Warburton (1698-1779), John Toland (1670-1722) ou comme le philosophe kantien et franc-maçon Carl Reinhold (1757-1825). Passe encore qu'il accorde une attention, non seulement au Moïse du poète romantique Schiller mais aussi au personnage de Sarastro de La Flûte enchantée ("Le Monde des livres" du 27 janvier 2006) ; qu'il fasse d'un romancier, Thomas Mann, et de son Joseph, l'objet de son tout dernier ouvrage (Thomas Mann und Ägypten, Beck, 2006) et la préfiguration de ses propres recherches. Bref, qu'il intègre à l'érudition de sa discipline, dominée par les recherches archéologiques, l'histoire de la "réception" littéraire et philosophique du legs de l'Egypte dans la mémoire humaine.

Mais ne prête-t-il pas, en plus, un certain crédit aux hypothèses du Sigmund Freud de L'Homme Moïse et la religion monothéiste (traduit chez Gallimard en 1986) ? Dans ce livre, le fondateur de la psychanalyse supposait une naissance égyptienne au prophète et son assassinat par les israélites. Pour Freud, Moïse était un adepte du culte solaire d'Akhenaton et aurait transmis aux Hébreux l'enseignement révolutionnaire du pharaon hérétique. Ces derniers, après avoir tué le prophète, auraient intériorisé dans une "crypte" un sentiment de culpabilité réveillant la mémoire douloureuse d'un autre assassinat fondateur, celui du "père primitif" décrit avec force détails dans Totem et tabou (1912). Par là, Freud prétendait rendre compte tant des origines du monothéisme que de la haine que ses inventeurs bibliques, en l'occurrence les juifs, avaient suscitée au long des âges.

(...)

C'est donc en "historien de la mémoire" et non des faits qu'il s'en va étudier la naissance du monothéisme. "Il n'y a évidemment jamais eu d'adepte égyptien d'Akhenaton - Moïse - qui aurait ensuite enseigné le monothéisme aux juifs, comme le pense Freud. C'est une construction de l'imagination", précise-t-il. Il n'en juge pas moins que cette construction a un "noyau théorique convaincant". Ne met-elle pas en jeu une dynamique de la mémoire dont les étapes vont du traumatisme au retour, en passant par le refoulement ? De cette dynamique, le cheminement de la mémoire de la Shoah offre à ses yeux une illustration contemporaine.

"RELIGION DOUBLE"

Pour bien faire comprendre sa démarche, Assmann évacue toute relation chronologique entre la révolution d'Akhenaton - qui fut d'ailleurs oblitérée par ses successeurs - et la révélation faite à Moïse. Si cette fusion entre les deux personnages est opérée, pense-t-il, c'est a posteriori. Par exemple sous le stylet de l'historien égyptien de l'époque hellénistique (IIIe siècle avant J.-C.) Manéthon, dans un contexte où la confrontation hostile entre le monde païen et le judaïsme commençait à se faire sensible. Dans le contre-récit que Manéthon propose de l'Exode, en effet, il est question de la migration d'une bande de lépreux chassés d'Egypte sous la houlette d'un certain Osarseph - "peut-être un acronyme de Joseph et de Moïse", risque Jan Assmann -, en tout cas d'un brûleur de temples, de statues et de sanctuaires. Le mélange des figures d'Akhenaton et de Moïse résulte donc d'un mixage mémoriel rétrospectif. Pas d'une relation de cause à effet.


( http://michel.louis.levy.free.fr/blog/index.php?2007/02/23/386-jan-assmann-dissident-de-l-egyptologie )

Il serait intéressant de voir les arguments pour et contre cette théorie.


Dernière édition par le Mar 26 Juin 2007, 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mar 26 Juin 2007, 14:30

De quand date le monothéisme juif ?

Jusqu'à une date récente - on peut le constater en lisant la Bible - le dieu d'Israël n'est pas l'Unique ; c'est le "dieu d'Israël", plus fort que les dieux de toutes les autres nations.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mar 26 Juin 2007, 19:59

Historiquement, il a raison:

Les deux premiers monothéismes (Akenaton et Moïse) se partagent un terrible intolérance pour tous les autres dieux.

Moïse écrit dans sa Loi de nombreuses condamnations à mort pour ceux qui ont d'autres dieux que Yahvé.

Akénaton, quant à lui, ne tue pas, mais s'isole et se met à détruire les anciennes statues.



Par contre, lorsque le monothéisme théologique est source de l'humilité et de l'amour, il peut perdre son caractère dur. C'est ce qu'on voit dans notre pape Benoît XVI.




Une remarque pratique: je reçois parfois des mails venant de la partie INTEGRISTE de l'Eglise. Et je retrouve dans ce courant le sectarisme du monothéisme qui damne les autres. Aujourd'hui, un garçon m'a envoyé un mail où il me maudit 7 fois !! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mar 26 Juin 2007, 22:00

Arnaud Dumouch a écrit:



Par contre, lorsque le monothéisme théologique est source de l'humilité et de l'amour, il peut perdre son caractère dur. C'est ce qu'on voit dans notre pape Benoît XVI.


"Peut perdre" ça veut dire qu'il reste, qu'il a des tendances dures malgré tout ? (le christianisme).

Et puis bon Benoît XVI, c'est récent :wo on pourrait parler de comment la construction du christianisme, de ce monothéisme, s'est t-il fait dans ce que parle Assmann, à savoir une vérité qui consiste à être imposé d'une manière violente.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 07:35

Oui, le monothéisme, même chrétien, a des tendances dures qui réapparaissent dès que sa foi monothéiste se coupe de l'humilité et de l'amour.

C'est vrai aussi en nous individuellement.

Pour ce qui concerne l'Eglise universelle, l'humilité de l'Eglise a été présente et visible à deux grandes époques de l'Eglise:

1° Avant 313 ap. JC, c'est à dire au temps où l'Eglise fiut persécutée et en état de faiblesse politique.

2° Après 1870, c'est-à-dire lorsque l'Eglise commença à perdre sa puissance politique. La perte des Etats du Vatican fut une chose excellente qui remit l'Eglise dans sa mission. Quand on pense que les papes n'écrivaient presque rien concernant la théologie avant cette date.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 10:43

D'accord, vous dénoncez donc les travers de l'Eglise quand elle sort du cadre de l'humilité et de l'amour, mais vous ne dîtes pas que le christianisme en lui-même doit être dur.

On passe d'une vérité violente à une vérité d'humilité et d'amour, il faut garder au maximum cette vérité dernière. Même si pour beaucoup, vérité ne peut s'associer avec amour et humilité.
Revenir en haut Aller en bas
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 14:54

La religion est une interprétation du monde et l'humilité de cette religion consisterait à dire "je ne sais pas".

Or si la science peut dire "je ne sais pas", la religion trouve une explcation à tout. Elle n'a rien d'humble.

Elle est d'autant moins humble que pour s'attirer les grâces de son dieu, elle lui consacre le plus de richesses qu'elle peut. Et la splendeur du culte témoigne de la puissance du dieu.

Mais le monothéisme ne peut admettre cette concurrence car la présence manifeste du dieu du voisin et la prospérité de son culte témoigne que les prétentions de la secte qui clame détenir le monopole des cieux sont totalement infondées et donc que sa doctrine est mensongère.

La seule façon pour ce monothéisme de prouver la vérité de sa doctrine est alors de dénigrer tous les autres cultes et de chercher à les abattre par tous les moyens.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 15:05

Code:
La seule façon pour ce monothéisme de prouver la vérité de sa doctrine est alors de dénigrer tous les autres cultes et de chercher à les abattre par tous les moyens.

Par la force quand ce monothéisme est en position de force ; par des moyens plus détournés quand il n'est plus en position de force.

Mais la tentation est toujours là quand ce monothéisme est "institutionnalisé"
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 15:20

Par la calomnie quand il est en position de faiblesse :

"Les dieux des nations sont des démons" Tertullien
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
cathanne



Féminin Messages : 21
Inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 20:04

il y a de terribles fanatiques hindous (donc pas monotheistes)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.topchretien.com/membres/view/cathou30   http://www.sp
Copernic



Messages : 1056
Inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 20:22

cathanne a écrit:
il y a de terribles fanatiques hindous (donc pas monotheistes)

En réaction à la violence des monotheistes musulmans, dans leur 3 000 000 de Dieu, ils ont réussi à se dégoter un pour foutre la patée à Allah. Sans cela, ils s'en sortaient très bien.
Revenir en haut Aller en bas
rigveda



Messages : 151
Inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 21:16

Copernic a écrit:
cathanne a écrit:
il y a de terribles fanatiques hindous (donc pas monotheistes)

En réaction à la violence des monotheistes musulmans, dans leur 3 000 000 de Dieu, ils ont réussi à se dégoter un pour foutre la patée à Allah. Sans cela, ils s'en sortaient très bien.


completement faux c est faire de beaucoup de haine de l Islam que de dire que le fanatisme hindoue est du a la rencontre de l Islam , j ai pas le souvenir que le systeme de Caste soit en rapport avec un conflit qui aurait eu lié avec les musulman, tout comme les dérive de l inquisition ne sont pas du a une présence etrangere.........;;;



je trouve l article interessant .. mais meme chez les paiens il y avait une orthodoxie et des hérétique .. un dieux ou plusieur qu importe .. tant que c est l homme qui interprete ca sera pareil .. entre erreur et vérité .. aucun croyant n a le monopole de la vérité , les athée non plus d ailleur
Revenir en haut Aller en bas
rigveda



Messages : 151
Inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 21:21

On trouve enfin dans l'oeuvre de Jan Assmann un dialogue fécond avec la pensée française contemporaine, celle de Derrida de La Grammatologie ou de Mal d'archive (la contribution du philosophe au débat sur Moïse) ; mais aussi avec le pionnier de la réflexion sur la mémoire collective, Maurice Halbwachs, et sa Topographie légendaire des Evangiles en terre sainte..................................;

faut pas trop melanger archéologie et philosophie ...programme histoire et programme "politique" .. a chacun son domaine .. l essentiel des religions c est pas de tergiverser sur les vestige du passé ou de déconstruire a tour de bras des concept ou paradigme mais de construire le present de faocn plus sensuel que Scolastique .. le monde tel qu il est aujoud hui n est pas a l abri du carnage
Revenir en haut Aller en bas
rigveda



Messages : 151
Inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 21:22

la querel n est pas de savoir qui est le premier mais comment aimer , le reste c est pour les salon ou les bobos passent leur temps a parler d un monde qui n existe nul part a part peut etre dans le fond de leur tasse de Thé .O areme ou . amer
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 21:30

Ce n'est pas le monothéisme qui est sectaire, c'est Dieu qui est intransigeant.

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Copernic



Messages : 1056
Inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 21:34

Vous ne connaissez rien à l'histoire de l'Inde.

Vous devriez savoir que la voie des Epices est la première intégration de l'Islam. Ces musulmans possédaient un syncrétisme des religions et ils furent bien acceptés par des polythéistes tolérant les autres dieux

La voie du Sabre fut la suivante par les musulmans intégristes détruisant les statues hindous. Ils mirent le feu au poudre. Lisez l'histoire de Muhammad Ghûrî donc.
Revenir en haut Aller en bas
Copernic



Messages : 1056
Inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 21:35

Citation :
Ce n'est pas le monothéisme qui est sectaire, c'est Dieu qui est intransigeant.

Ah ? Il vous l'a dit lui-même ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 21:46

Oui, il l'a dit dans la Bible : "je suis un Dieu Jaloux" !

regardez la permanence dans l'interdiction faite aux Hébreux d'adorer des idoles ou de faux dieux.

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 22:00

Alexandre a écrit:
Oui, il l'a dit dans la Bible : "je suis un Dieu Jaloux" !


Alexandre

C'est pas beau d'être jaloux.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 22:03

C'est pas bien non plus de ne pas être jaloux du tout Very Happy

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Copernic



Messages : 1056
Inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 22:04

Un peu anthropomorphiste votre Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 22:06

Vous ne croyez pas si bien dire :-)

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Copernic



Messages : 1056
Inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mer 27 Juin 2007, 22:10

Alexandre a écrit:
C'est pas bien non plus de ne pas être jaloux du tout Very Happy

Alexandre

Vous ne citez pas intégralement le décalogue

car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui puni l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent.

Jaloux et psychotique. Génial !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Jeu 28 Juin 2007, 09:30

Zeus a écrit:
La religion est une interprétation du monde et l'humilité de cette religion consisterait à dire "je ne sais pas".

Or si la science peut dire "je ne sais pas", la religion trouve une explcation à tout. Elle n'a rien d'humble.
.

Ici, il ne s'agit pas seulement d'une humilité intellectuelle. Pourtant, elle doit être là car, comme dit Jésus, "Le plus petit dans le Royaume de Dieu en sait plus que nous".

C'est une humilité du COEUR qui consiste à dire:

Citation :
Comment se fait-il que moi, qui ne vaut pas mieux que les autres, j'ai reçu la participation à de telles vérité ?
Shocked

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Jeu 28 Juin 2007, 09:34

Copernic a écrit:
Alexandre a écrit:
C'est pas bien non plus de ne pas être jaloux du tout Very Happy

Alexandre

Vous ne citez pas intégralement le décalogue

car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui puni l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent.

Jaloux et psychotique. Génial !

Interprétation catholique:

Lorsque l'homme a le coeur dur, il vit les souffrances de sa vie comme une dureté de Dieu.

Ainsi le mauvais larron à la croix.

Lorsque l'homme a compris le message de Jésus, il vit les mêmes souffrance en comprenant que c'est l'amour de Dieu qui le prépare au salut. Ainsi le modèle que donne Jésus à la croix.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Copernic



Messages : 1056
Inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Jeu 28 Juin 2007, 17:08

ça justifie la punition d'un petit-fils qui n'a rien demandé à personne parce-que son grand père a sacrifié à Baal ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Ven 29 Juin 2007, 10:43

Copernic a écrit:
ça justifie la punition d'un petit-fils qui n'a rien demandé à personne parce-que son grand père a sacrifié à Baal ?

Vopus avez raison: Et Dieu, lorsqu'il s'expliquera de toutes ces injustices, devra avoir une bonne explication.

Il semble qu'elle est bonne, puisque Jésus dit:

Citation :
"Heureux les assoiffés de justice, ils seront rassasiés.

Quant à l'explication, elle est toujours la même: La nécessité d'avoir un coeur brisé pour voir Dieu, le Dieu tout humble.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Sam 30 Juin 2007, 23:13

Ce sujet est farci de messages montrant l'orgueuil sans bornes du chrétien.

Et vous parlez d'humilité !

L'ethnocentrisme raciste est la base de votre théologie.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Dim 01 Juil 2007, 06:45

Croire que le Christ est la vérité, et qu'il proposera son amour à tout homme qui le voudra, ce n'est pas de l'ethnocentrisme raciste. :foot:

A la rigueur, vous pourriez parler "d'illusion naïve", puisque vous ne croyez pas.

Mais je vous assure que nous croyons que, devant le Christ, noirs, blancs, jaunes sont égaux.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Dim 01 Juil 2007, 17:23

Votre système exclut les autres système. Il est donc intrinsèquement ethnocentriste.

Le polythéiste grec n'a aucun mal à admettre les dieux des autres nations.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Dim 01 Juil 2007, 19:30

Zeus a écrit:
Votre système exclut les autres système. Il est donc intrinsèquement ethnocentriste.

Le polythéiste grec n'a aucun mal à admettre les dieux des autres nations.

Le monothéisme d'Akenaton et de Moïse fut comme cela.

Un certain protestantisme actuel et un certain islam aussi.

Mais vous ne verrez plus cela depuis un siècle dans le catholicisme (sauf dans sa branche intégriste). En effet, les épreuves du passé (apprentissage de ce qu'est sa propre fragilité) et le retour à une vision "universelle" (Dieu proposera son salut à tout homme, rappelle Vatican II) lui a fait perdre tout caractère sectaire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Dim 01 Juil 2007, 19:46

Puisque vous n'êtes pas sectaire, où placez vous Artémis dans votre système théologique ?
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Dim 01 Juil 2007, 19:53

Artémis fut la déesse vénérée d'une partie des grecs.

Ils croyaient en son pouvoir de guérison.

Et dans ce culte, Dieu avait placé pour eux certaines réponses à leurs angoisses sur le sens de cette vie et sa fragilité.

C'est ainsi que le Concile Vatican II regarde ce qui est bon dans les autres religions:

Voici un passage du Concile (et donc de notre regard sur ces religions):
Citation :
De même aussi, les autres religions qu'on trouve de par le monde s'efforcent d'aller au-devant, de façons diverses, de l'inquiétude du coeur humain en proposant des voies, c'est-à-dire des doctrines, des règles de vie et des rites sacrés.
L'Eglise catholique ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans ces religions. Elle considère avec un respect sincère ces manières d'agir et de vivre, ces règles et ces doctrines qui, quoiqu'elles diffèrent en beaucoup de points de ce qu'elle-même tient et propose, cependant apportent souvent un rayon de la Vérité qui illumine tous les hommes. Toutefois, elle annonce, et elle est tenue d'annoncer sans cesse, le Christ qui est " la voie, la vérité et la vie " (Jean 14, 6), dans lequel les hommes doivent trouver la plénitude de la vie religieuse et dans lequel Dieu s'est réconcilié toutes choses (4).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Dim 01 Juil 2007, 20:20

http://www.clerus.org/bibliaclerusonline/fr/b2g.htm

"Car les hommes, dans l'esclavage du diable, offraient des sacrifices à tous les démons"

Donc la Sainte Eglise rejette désormais l'autorité de Saint Augustin et des textes de l'AT sur lesquels s'appuie cette théologie ?
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Dim 01 Juil 2007, 20:42

Non, cela reste vrai.

Mais elle ne regarde pas seulement "le verre à moitié vide".

Elle regarde aussi le verre à moitié plein.

Voici d'ailleurs un avis du Concile pour la formation des prêtres:
Citation :

On les introduira aussi à la connaissance des autres religions, particulièrement répandues en telle ou telle région, afin qu'ils découvrent mieux ce qu'elles ont, par une disposition divine, de vrai et de bon, qu'ils apprennent à en réfuter les erreurs, et qu'ils puissent communiquer la pleine lumière de la vérité à ceux qui ne l'ont pas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Dim 01 Juil 2007, 20:48

Mais réfuter l'erreur, c'est refuser d'admettre que le dieu adoré puisse être bon puisqu'il ne peut s'agir que d'un démon, selon le système chrétien.

Dès lors, où est votre voie moyenne ?
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Dim 01 Juil 2007, 23:59

L'erreur et ce qu'elle produit est elle-même permise par Dieu, pour le temps de cette vie:

en effet, elle produit de la souffrance et, par l'absence de lumière sur le but de cette vie, elle laisse le coeur démuni et pauvre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Lun 02 Juil 2007, 02:40

Aucun rapport avec la question.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Lun 02 Juil 2007, 07:47

Zeus a écrit:
Mais réfuter l'erreur, c'est refuser d'admettre que le dieu adoré puisse être bon puisqu'il ne peut s'agir que d'un démon, selon le système chrétien.

Dès lors, où est votre voie moyenne ?

Si: je vous dis que l'erreur (provisoire, en cette terre) produit des effets qui peuvent servir au salut éternel de l'homme.

Donc Dieu laisse faire.

Il supprimera toute erreur au moment de la Venue du Christ dans sa gloire.

Car à ce moment, le moment étant celui du Choix, l'erreur est totalement nuisible.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Copernic



Messages : 1056
Inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Lun 02 Juil 2007, 11:44

Tu ne fais que prouver que les textes sont contradictoires car humains. Merci de l’avoir reconnu. !
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le monothéisme est-il sectaire par nature ?   Mar 03 Juil 2007, 20:05

Copernic,

La lecture des textes de la bible ne se fait pas sans en comprendre le genre littéraire et les procédés de style, ainsi que la révélation qui s'y fit progressivement : prendre tout au pied de la lettre revient à confondre vessie et lanterne. Pas exactement un travail intelligent ou raisonnable...

Marc
Revenir en haut Aller en bas
 
Le monothéisme est-il sectaire par nature ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du monothéisme au polythéisme
» Monothéisme sémitique/ monotheisme trinitaire
» Le monothéisme, les monothéismes.
» Polythéisme et monothéisme, une autre façon de voir
» Du Monothéisme au Chamanisme Africain.(recit vrai)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: