DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Théologie musulmane: le Dijhad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 15:36

Question

Chers savants, paix sur vous. A la lumière de ce qui se passe aujourd’hui, à savoir la guerre dite contre le terrorisme, je pense qu’il vous incombe, en tant que savants, d’écrire quelque chose pour clarifier le concept de Jihad en Islam, c’est-à-dire la manière dont l’Islam traite cette question, et ce, afin que les non-Musulmans comprennent la différence entre le Jihâd et le terrorisme. Que Dieu vous récompense.



Réponse du Docteur Muzammil Siddîqî [1]

Dieu dit :

« Et luttez pour Dieu avec tout l’effort qu’Il mérite. C’est Lui qui vous a élus ; et Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion, celle de votre père Abraham, lequel vous a déjà nommés ‹Musulmans› avant (ce Livre) et dans ce (Livre), afin que le Messager soit témoin contre vous, et que vous soyez vous-mêmes témoins contre les gens. Accomplissez donc la prière, acquittez l’aumône légale et attachez-vous fortement à Dieu. C’est Lui votre Maître. Et quel Excellent Maître ! Et quel Excellent Soutien ! » (Sourate 22, le Pèlerinage, Al-Hajj, verset 78).

Le Jihâd est l’un des aspects les plus mal compris et les plus déformés de l’Islam. Il existe certains Musulmans qui exploitent ce concept et qui en font un mauvais usage afin de parvenir à leurs fins politiques. Il y a beaucoup de non-Musulmans qui comprennent mal cette notion. D’autres non-Musulmans en donnent une interprétation déformée afin de discréditer l’Islam et les Musulmans.



Qu’est-ce que le Jihâd ?

Le mot « Jihâd » ne signifie pas « guerre sainte ». Il désigne la lutte et l’effort. Les mots utilisés pour la guerre dans le Coran sont « Harb » et « Qitâl ». Le Jihâd quant à lui désigne la lutte sérieuse et sincère aussi bien au niveau individuel qu’au niveau social. C’est la lutte pour accomplir le bien et éradiquer l’injustice, l’oppression et le mal dans son ensemble de la société. Cette lutte doit être aussi bien spirituelle que sociale, économique et politique. Le Jihâd consiste à œuvrer de son mieux pour accomplir le bien. Dans le Coran, ce mot est employé sous ses différentes formes à 33 reprises. Il est souvent associé à d’autres concepts coraniques tels que la foi, le repentir, les actions droites et l’émigration (Hégire) [2].

Le Jihâd consiste à protéger la foi de l’individu et ses droits. Le Jihâd n’est pas toujours une guerre bien qu’il puisse parfois prendre cette forme. L’Islam est la religion de la paix mais cela ne signifie pas qu’il accepte l’oppression. L’Islam enseigne que l’on doive faire tout notre possible afin d’éliminer les tensions et les conflits. L’Islam promeut les moyens pacifiques pour mener au changement et à la réforme. En réalité, l’Islam insiste sur le fait que l’on doit s’efforcer d’éliminer le mal par des moyens pacifiques sans avoir recours à la force autant que faire se peut. Au cours de l’histoire de l’Islam, depuis le Prophète — paix et bénédiction sur lui — jusqu’à aujourd’hui, les Musulmans ont, le plus souvent, résisté à l’oppression et ont lutté pour la liberté par des moyens pacifiques et non-violents.

L’Islam enseigne également une éthique convenable en cas de guerre. La guerre est permise en Islam, mais uniquement lorsque les autres moyens pacifiques comme le dialogue, les négociations et les traités échouent. La guerre est le dernier recours et doit être évitée le plus possible. Son but n’est pas de convertir les gens par la force, ni de coloniser les peuples, ni d’acquérir des terres, des richesses ou une gloire quelconque. Son but fondamental est la défense des personnes, des biens, de la terre, de l’honneur et de la liberté, aussi bien pour soi-même que pour les autres peuples qui souffrent de l’injustice et de l’oppression.



Les règles essentielles de la guerre en Islam

Ces règles sont les suivantes :

  1. Être suffisamment fort pour que l’ennemi vous craigne et ne vous attaque pas.
  2. Ne pas commencer les hostilités. Œuvrer le plus possible pour la paix.
  3. Combattre uniquement ceux qui combattent : pas de punition collective. Aucun mal ne doit attenidre les non-combattants. Les armes de destruction massive ne doivent pas être utilisées.
  4. Cesser les hostilités aussitôt que la partie adverse est encline à la paix.
  5. Observer les traités et les accords aussi longtemps que l’ennemi les observe.


Dieu dit explicitement :

« Combattez dans le sentier de Dieu ceux qui vous combattent, et ne transgressez point. Certes, Dieu n’aime pas les transgresseurs ! […] Le Mois sacré pour le mois sacré ! — Le talion s’applique à toutes choses sacrées. Donc, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale. Et craignez Dieu. Et sachez que Dieu est avec les pieux. » (sourate 2, la Vache, Al-Baqarah, versets 190 et 194).



Le Jihâd n’est pas du terrorisme

Il est nécessaire d’attirer l’attention sur le fait que le terrorisme contre des civils innocents, que ce soit par une agression classique ou par des moyens suicidaires, n’est en aucun cas permis par l’Islam. L’Islam encourage les peuples opprimés à lutter pour leur liberté, et il ordonne aux autres Musulmans d’aider ceux qui sont opprimés et qui souffrent. Cependant, l’Islam n’autorise, pour quelque raison que ce soit, le terrorisme contre les non-combattants et les gens innocents. Le terrorisme n’est pas le Jihâd : c’est du fasâd (de la corruption). Le terrorisme est en contradiction avec les enseignements de l’Islam. Il y a des gens qui utilisent des arguments pervertis pour justifier le terrorisme qu’ils emploient pour leur cause. Mais cela n’admet aucune justification. Dieu dit :

« Et quand on leur dit : ‹Ne semez pas la corruption sur la terre›, ils disent : ‹Au contraire nous ne sommes que des réformateurs !› Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais ils ne s’en rendent pas compte. » (sourate 2 intitulée la Vache, Al-Baqarah, versets 11 et 12).

L’Islam veut établir un ordre mondial dans lequel tous les êtres humains — Musulmans et non-Musulmans — peuvent vivre dans la justice, la paix, l’harmonie et la confiance. Il offre à ses fidèles des directives précises pour qu’ils trouvent la paix dans leur vie individuelle et sociale, mais il leur dit également comment étendre cette confiance aux autres nations sur la base de relations humaines envers autrui. Les Musulmans oeuvrent sous ces principes depuis des siècles. Des gens de toutes confessions ont vécu avec eux et parmi eux. Les sociétés islamiques étaient alors connues pour leur tolérance, leur générosité et leur humanité.

Nos sociétés modernes s’inscrivent dans un village planétaire, où les non-Musulmans vivent avec des Musulmans dans des pays musulmans, et où des Musulmans vivent avec des non-Musulmans dans des pays où les non-Musulmans sont majoritaires. Il est alors de notre devoir d’amener une meilleure compréhension mutuelle entre nous ; il est de notre devoir d’œuvrer pour la paix et la justice pour tous les peuples ; il est de notre devoir de coopérer les uns avec les autres pour parvenir au bien et ce, afin de faire cesser toute forme de terrorisme, d’agression et de violence contre les innocents. C’est cela notre Jihâd aujourd’hui.

Et Dieu est le plus Savant.

Traduit de la Banque de Fatâwâ du site Islamonline.net



Notes

[1] Dr Muzammil Siddîqî est le Président de la Société Islamique d’Amérique du Nord.

[2] L’émigration vers un lieu paisible pour fuir la persécution, à l’instar du Prophète et de ses compagnons qui quittèrent la Mecque, leur terre natale, après treize années d’endurance face à la torture et à la persécution.


Dernière édition par le Ven 22 Juin 2007, 01:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 15:38

La Conception de la guerre en islam
La base des rapports entre les musulmans et les autres peuples


Le motif du combat dans l’Islam est de repousser l’agression et non point d’imposer une foi particulière. La paix est en fait la base des rapports entre les Musulmans et les autres peuples. Si une agression a lieu, la guerre devient inévitable. Il faut alors rendre le mal par le mal et défendre la vertu contre le vice comme nous l’avons déjà mentionné. Ce principe est établi d’après des textes du Coran et il est appuyé par des événements historiques qui se sont déroulés du temps du Prophète. Il est dit dans le Coran :

« Ô vous qui croyez, entrez dans la paix, en totalité, et ne suivez point les pas du Démon, car il est pour vous un ennemi déclaré » [1] ;

« S’ils inclinent à la paix, incline vers celle-ci, toi aussi et place ta confiance en Dieu. Il est l’Audient, l’Omniscient » [2] ;

« Ne dites point à celui qui vous offre la paix : « Tu n’es pas croyant » recherchant par-là les gains éphémères qu’offre la vie présente » [3].


Tous ces textes témoignent que la paix est à la base des rapports humains jusqu’à ce qu’une agression se produise. En vertu du premier texte, ceux qui croient à la vérité sont invités à jouir de la paix sous toutes ses formes. Il est évident que si l’hostilité était à la base des rapports, ils n’auraient point été invités à la paix.

Le second texte appelle à la paix, si toutefois les autres partis opposés sont prêts à répondre à l’appel. Si la guerre avait pour motif l’incroyance, il n’y aurait eu de paix qu’à condition que les incroyants embrassent l’Islam. Mais le texte appelle à la paix si toutefois, les ennemis inclinent vers elle, quand bien même ils n’inclineraient pas vers la foi.

Le troisième texte interdit le combat si les ennemis se rendent aux Musulmans.

Les événements historiques qui se sont déroulés du temps du Prophète confirment que la guerre islamique avait pour seul motif la légitime défense et que les rapports entre les Musulmans et les non-Musulmans étaient fondés sur la paix. Le fait que le Prophète n’a jamais levé l’épée contre ses adversaires, à moins qu’ils n’aient entrepris ou préparé une agression, confirme cette opinion.

1. Le Prophète a vécu pendant treize ans parmi les incroyants de Quraysh, les incitant à croire au message divin, à l’Unité du Créateur, les poussant à se purifier des péchés de l’ignorance et des injustices du fanatisme. Il prêcha la loi morale à toutes les occasions selon les injonctions de Dieu :

« Appelle au Sentier de ton Seigneur par la sagesse et la belle exhortation. Discute avec eux de la meilleure manière. » [4]

Mais les infidèles maltraitèrent le Prophète et ses Compagnons. Ils ne laissèrent passer aucune occasion pour lui faire du mal. Le Prophète leur rendit le mal par la patience et l’endurance. Jusqu’au moment où ils complotèrent pour attenter à sa vie. Choisissant un jeune homme dans chaque tribu, ils les réunirent pour porter contre le Prophète, comme un seul homme, un coup fatal. Ils cernèrent sa maison pour accomplir leur méfait. Mais Dieu Tout-Puissant le sauva et le Prophète sortit de sa demeure et émigra. Ses Compagnons avant lui avaient émigré fuyant avec la religion qu’ils avaient choisie. C’est alors que Dieu autorisa les croyants à combattre :

« Autorisation est donnée à ceux qui sont combattus de se défendre, car vraiment, ils ont été lésés. En vérité Dieu a pleine puissance pour les secourir : ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, - contre toute justice, simplement parce qu’ils disaient : "Notre Seigneur est Dieu." » [5]

La guerre se limita à la tribu de Quraysh, car ils avaient attaqué les premiers et persistaient dans leur agression en persécutant la minorité des Musulmans qui avaient été retenus à La Mecque.

Les deux batailles de Badr et de Uhud furent livrées contre Quraysh. Puis les Qurayshites réunirent un grand nombre de guerriers arabes pour lutter contre le Prophète lors de la bataille des Coalisés. Ils regroupèrent leurs forces pour anéantir la ville sainte de Médine. Il était donc inévitable de passer à l’action contre tous les Arabes, car ils avaient pris part à cette agression. Dieu dit :

« Combattez les Associateurs de manière totale comme ils vous combattent de manière totale. » [6]

Les infidèles avaient attaqué les premiers, les Musulmans avaient le droit de repousser cette attaque générale.

« Dieu secourra certes ceux qui secourent Sa Religion. En vérité Dieu est certes Fort et Puissant ! » [7]

2. Lorsque le Prophète émigra vers Médine, il interdit formellement de s’attaquer aux Juifs. Bien au contraire, il vécut avec eux en paix et signa un pacte de bon voisinage qui leur donnait des droits et des devoirs, et assuma de son côté les mêmes droits et les mêmes devoirs. Il fut un allié fidèle qui ne songea jamais à rompre le pacte. Les croyants, avec à leur tête le Prophète Muhammad, ne pensèrent pas briser une promesse sacrée qu’ils avaient faite.

Le Prophète demeura fidèle à ce pacte pendant près de trois ans, même après la bataille de Badr où Dieu écrasa l’infidélité par la foi et où Quraysh fut humilié. Mais à la troisième année, les Juifs le trahirent pendant la bataille de Uhud, ils le trahirent une seconde fois pendant la quatrième année, lors de la bataille des Coalisés lorsque tous les Arabes se liguèrent pour déraciner l’Islam de sa patrie. Il s’ensuivit une série de trahisons qui, si elles avaient réussi, auraient eu pour résultat l’anéantissement des croyants. Il était donc inévitable de rompre le pacte, comme le déclare le Coran :

« Et si jamais tu crains une trahison de la part de certains. Rejette leur alliance d’une façon franche et loyale car Dieu n’aime pas les traîtres. » [8]

3. Quant aux Chrétiens, comme nous l’avons vu, le Prophète ne les a combattus que lorsqu’ils entreprirent de persécuter les Musulmans en Syrie. Toutefois, le Prophète ne s’attaqua pas aux Chrétiens en général, mais aux Byzantins seulement, tout en demeurant en bons termes avec les Chrétiens arabes. Il ne combattit pas les Byzantins en tant que Chrétiens mais en tant qu’agresseurs. Le Coran a loué les Chrétiens arabes en ces termes :

« Tu trouveras certes que les gens les plus hostiles à ceux qui croient sont les Juifs et les Associateurs, et tu trouveras que les gens les plus proches et les plus amicaux envers ceux qui croient sont ceux qui disent :

« Nous sommes Chrétiens ! ». C’est que parmi ceux-ci, se trouvent des prêtres et des moines et que ces gens ne s’enflent point d’orgueil. Quand ils entendent ce qu’on a fait descendre vers le Prophète, tu les vois répandre des larmes de leurs yeux, à cause de la vérité dont ils ont connaissance ! »
[9]

Par cet aperçu historique, nous voyons que le Prophète n’a lutté que contre ceux qui l’ont attaqué, qui ont comploté contre lui, ou qui étaient de connivence avec les ennemis de l’Islam. C’est lui seul qui a décrété les vérités de l’Islam et qui a déclaré que les Musulmans n’étaient pas autorisés à combattre ceux qui étaient en paix avec eux, mais qu’il est de leur devoir de combattre ceux qui les attaquaient.

D’après la série intitulée "Études sur l’islam", publié par le Ministère des Biens de mainmorte et des Affaires Islamiques d’Égypte, juillet 1987. Relu et adapté par islamophile.org.


Notes

[1] Sourate 2, Al-Baqarah, La Génisse, verset 208. NdT
[2] Sourate 8, Al-Anfâl, Le Butin, verset 61. NdT
[3] Sourate 4, An-Nisâ’, Les Femmes, verset 94. NdT
[4] Sourate 16, An-Nahl, Les Abeilles, verset 125. NdT
[5] Sourate 22, Al-Hajj, Le Pèlerinage, versets 39 et 40. NdT
[6] Sourate 9, At-Tawbah, Le Repentir, verset 36. NdT
[7] Sourate 22, Al-Hajj, Le Pèlerinage, verset 40. NdT
[8] Sourate 8, Al-Anfâl, Le Butin, verset 58. NdT
[9] Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, versets 82 et 83. NdT
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 16:21

Laurent a écrit:
Abdnasser : Tu peux me sortir tout ce que tu veux comme justification, voici ce que NOUS, nous constatons :



" The List " of Islamic Terror Attacks For the Past 3 Months

http://www.thereligionofpeace.com/index.html#Attacks

List of Islamic Terror Attacks from 2006

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2006.htm

List of Islamic Terror Attacks from 2005

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2005.htm

List of Islamic Terror Attacks from 2004

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2004.htm

List of Islamic Terror Attacks from 9/11/01 to 12/31/03

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2001-2003.htm

Idea
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 16:23

Laurent a écrit:
Laurent a écrit:
Abdnasser : Tu peux me sortir tout ce que tu veux comme justification, voici ce que NOUS, nous constatons :



" The List " of Islamic Terror Attacks For the Past 3 Months

http://www.thereligionofpeace.com/index.html#Attacks

List of Islamic Terror Attacks from 2006

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2006.htm

List of Islamic Terror Attacks from 2005

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2005.htm

List of Islamic Terror Attacks from 2004

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2004.htm

List of Islamic Terror Attacks from 9/11/01 to 12/31/03

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2001-2003.htm

Idea
=

l'islam ou certains musulmans Idea
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 16:24

le jour ou tes préjugés t'empêcherons de commettre l'injustice qu'est "l'amalgame" on pourra discuter
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 20:06

Cher Abnasser,

J'apprécie énormement votre lecture spirituelle du djihad.

Cependant, êtes vous sûr que, pour Mohamed, si on suit la lettre de ses textes, c'est ce sens là qu'il avait?

Je dirais d'ailleurs la même chose de Moïse qui fut lui aussi un chef de guerre impitoyable.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 20:41

abdnasser a écrit:
Laurent a écrit:
Laurent a écrit:
Abdnasser : Tu peux me sortir tout ce que tu veux comme justification, voici ce que NOUS, nous constatons :



" The List " of Islamic Terror Attacks For the Past 3 Months

http://www.thereligionofpeace.com/index.html#Attacks

List of Islamic Terror Attacks from 2006

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2006.htm

List of Islamic Terror Attacks from 2005

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2005.htm

List of Islamic Terror Attacks from 2004

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2004.htm

List of Islamic Terror Attacks from 9/11/01 to 12/31/03

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2001-2003.htm

Idea
=

l'islam ou certains musulmans Idea

Puisque tu le dis toi-même...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 20:48

Laurent a écrit:
abdnasser a écrit:
Laurent a écrit:
Laurent a écrit:
Abdnasser : Tu peux me sortir tout ce que tu veux comme justification, voici ce que NOUS, nous constatons :



" The List " of Islamic Terror Attacks For the Past 3 Months

http://www.thereligionofpeace.com/index.html#Attacks

List of Islamic Terror Attacks from 2006

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2006.htm

List of Islamic Terror Attacks from 2005

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2005.htm

List of Islamic Terror Attacks from 2004

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2004.htm

List of Islamic Terror Attacks from 9/11/01 to 12/31/03

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2001-2003.htm

Idea
=

l'islam ou certains musulmans Idea

Puisque tu le dis toi-même...
c 'étais une question mon cher j ai oubliais le "?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 20:50

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Abnasser,

J'apprécie énormement votre lecture spirituelle du djihad.

Cependant, êtes vous sûr que, pour Mohamed, si on suit la lettre de ses textes, c'est ce sens là qu'il avait?

Je dirais d'ailleurs la même chose de Moïse qui fut lui aussi un chef de guerre impitoyable.
oui j'en suis sur et certains, ils faut étudier le principe du Dijhad dans son ensemble pas par brides en sortant des verset isloé comme le font certains sans en prendre les versets qui compléte et le contexte historique et la sounnah.


Dernière édition par le Ven 22 Juin 2007, 01:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 22:33

abdnasser a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Abnasser,

J'apprécie énormement votre lecture spirituelle du djihad.

Cependant, êtes vous sûr que, pour Mohamed, si on suit la lettre de ses textes, c'est ce sens là qu'il avait?

Je dirais d'ailleurs la même chose de Moïse qui fut lui aussi un chef de guerre impitoyable.
oui j'en suis sur et certains, ils faut étudier le principe du djhiad dans son ensemble pas par brides en sortant des verset isloé comme le font certains sans en prendre les versets qui compléte et le contexte historique et la sounnah.

abdnasser a écrit:
le jour ou tes préjugés t'empêcherons de commettre l'injustice qu'est "l'amalgame" on pourra discuter

Tu n'as toujours RIEN compris à ma position, où tu fais l'âne, ce n'est pas possible autrement :|

Nous ne faisons que constater, et ici je te parle de FAITS, et non pas de supposés "préjugés" sortis tout droit de ton imagination (il est vrai que vous êtes passés maîtres dans l'art victimaire), faits qui démontrent, et c'est sans appel, que, partout où l'Islam est présent, PARTOUT, il y a des problèmes Idea

Va faire un tour sur ce fil, abdnasser, tout y est :


L'IMPORTANCE, MECONNUE EN OCCIDENT, DU DROIT MUSULMAN !


Extraits :

Citation :
Et c'est pourquoi je suis désolée de le redire , mais en islam , la révelation coranique étant celle d'une LOI, la loi d'Allah , qui prescrit des ordres, il était important , pour les jurisconsultes du 8ème s,pour observer ces ordres, de bien "comprendre" ce qu'Allah avait dit , en arabe. Car Allah a parlé en arabe, pas en anglais ou en allemand! Et c'est pourquoi la langue du Coran est appelée "loughat al jannat"= la langue du Paradis". Et c'est pourquoi aussi la grammaire arabe est liée à la théologie et que Roger Arnaldez a fait sa thèse sur " Grammaire et théologie chez Ibn Hazm de Cordoue". Or Ibn Hazm appartenait à la cinquième école juridique, disparue au 13 ème siècle, et qui n'acceptait que les deux premières sources (Coran et Sounna). D'où l'interprétation LITTERALE du Coran et l'importance de l'impératif en arabe / "Combattez les infidèles" , c'est un ordre ! Et tous les ordres doivent être exécutés si on veut aller au Paradis.
L'ignorance de l'arabe conduit à des aberrations

Citation :
La fermeture de la réflexion personnelle (fermeture de la porte de l'ijtihâd).


L'effort de réflexion juridique intense qu'ont fourni les 4 écoles juridico-religieuses pour dégager les commandements d'Allah et les ordres du prophète ...s'est interrompu après la mort des fondateurs. L'effort de réflexion a été interdit et depuis le 10 ème siècle on ne fait que reprendre les solutions adoptées, que de répéter ce qu'ont dit les fondateurs d'écoles juridiques. Aucune école juridique nouvelle n'a été créée.
Ce qui fait que la seule possibilité offerte c'est de résumer et de commenter les solutions précédemment dégagées sans pouvoir en modifier le moindre élément.
Ce que l'on trouve chez an-Nawâwi , juriste syrien du 13 ème s de l'école chaféite ..est absolument identique à ce que l'on trouve chez le fondateur d'école, al-Châfi'i
Les auteurs hanbalites ibn Qoudâma (13 ème s) et Ibn Taymîyyah (14ème s) reprennent ce qu'a dit Ibn Hanbal. On ne risque pas de trouver du changement !
Et il y a les résumés, les commentaires des commentaires.

Ce qui fait que le droit musulman (fiqh) est, à juste titre, considéré comme la matière la plus difficile et la plus respectée.
- Elle demande de connaître la grammaire arabe
- elle demande de connaître le coran par coeur
- elle demande de connaître les hadîths
- elle demande de connaître l'organisation du culte musulman
- elle demande de connaître les différentes branches du droit - le droit privé et le droit public - le droit public et le droit pénal n'étant pas séparés en droit musulman !.
C'est pourquoi cette matière est étudiée dans les universités islamiques
- université d'Al Azhar au Caire
-université de la Zïtoûnah à Tunis
- université de la Qaïraouîyyine à Fez ..
pour ne citer que les plus connues.

Citation :
Alors on appelle "islamistes" ceux qui voudraient l'application INTEGRALE, ENTIERE DE LA LOI D'ALLAH.
On appelle "musulmans modérés" ceux qui se contentent de l'application des CINQ PILIERS de la religion (profession de foi, prière , jeûne, aumône, pélerinage....).
Mais DANS LE CORAN et DANS LA SUNNA il y a d'autres commandements de la loi de DIEU . (sur le mariage, sur les péchés mortels (crimes comme l'adultère, le vol, ...)
Le croyant musulman va-t-il les considérer comme ABOLIS ?
C'est faux car quand une république islamique s'instaure dans un pays , tout le système retrouve sa pleine puissance"
l'islamisme est contenu EN GERME dans l'islam. Il en est la réalisation complète et intégrale. C'est l'application de la loi de Dieu , dans les actes de culte, dans le quotidien, dans la vie sociale et publique, dans TOUT ce qu'a pu prévoir le CORAN ET LA SOUNNA. Et c'est beaucoup, suffisant pour nous faire peur.

Encore une fois, et j'insiste, je ne saurais trop conseiller aux membres du forum d'aller sur le fil, et de le lire ATTENTIVEMENT, c'est d'une importance CAPITALE pour comprendre pourquoi le Djihad est IN-DIS-SO-CIA-BLE de l'Islam Idea

LISEZ ENSUITE ICI CE QUE LES FOUS DE DIEU NOUS RESERVENT, c'est HAL-LU-CI-NANT AUTANT QUE TERRIFIANT :

Textes sur le combat dans le sentier d'Allah, le réveil des musulmans, la réforme Islamique, l'activisme politique...etc

http://www.ribaat.org/modules.php?name=News&file=categories&op=newindex&catid=9

Note importante : TOUS les textes du lien ci-dessus SONT EN CONFORMITE TOTALE AVEC LE DROIT MUSULMAN Idea

DIS-MOI, ABDNASSER, EST-CE UNE DES FACETTES DE L'ISLAM, OUI OU NON ???


Dernière édition par le Jeu 21 Juin 2007, 22:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 22:39

Ce n'est pourtant pas dur à comprendre, Arnaud.

En chrétienté aussi, on parle de "combat" spirituel ; et, quand il y a la guerre, on bénit les armes pour aller tuer les ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 22:55

Laurent a écrit:
abdnasser a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Abnasser,

J'apprécie énormement votre lecture spirituelle du djihad.

Cependant, êtes vous sûr que, pour Mohamed, si on suit la lettre de ses textes, c'est ce sens là qu'il avait?

Je dirais d'ailleurs la même chose de Moïse qui fut lui aussi un chef de guerre impitoyable.
oui j'en suis sur et certains, ils faut étudier le principe du djhiad dans son ensemble pas par brides en sortant des verset isloé comme le font certains sans en prendre les versets qui compléte et le contexte historique et la sounnah.

abdnasser a écrit:
le jour ou tes préjugés t'empêcherons de commettre l'injustice qu'est "l'amalgame" on pourra discuter

Tu n'as toujours RIEN compris à ma position, où tu fais l'âne, ce n'est pas possible autrement :|

Nous ne faisons que constater, et ici je te parle de FAITS, et non pas de supposés "préjugés" sortis tout droit de ton imagination (il est vrai que vous êtes passés maîtres dans l'art victimaire), faits qui démontrent, et c'est sans appel, que, partout où l'Islam est présent, PARTOUT, il y a des problèmes Idea

Va faire un tour sur ce fil, abdnasser, tout y est :


L'IMPORTANCE, MECONNUE EN OCCIDENT, DU DROIT MUSULMAN !


Extraits :

Citation :
Et c'est pourquoi je suis désolée de le redire , mais en islam , la révelation coranique étant celle d'une LOI, la loi d'Allah , qui prescrit des ordres, il était important , pour les jurisconsultes du 8ème s,pour observer ces ordres, de bien "comprendre" ce qu'Allah avait dit , en arabe. Car Allah a parlé en arabe, pas en anglais ou en allemand! Et c'est pourquoi la langue du Coran est appelée "loughat al jannat"= la langue du Paradis". Et c'est pourquoi aussi la grammaire arabe est liée à la théologie et que Roger Arnaldez a fait sa thèse sur " Grammaire et théologie chez Ibn Hazm de Cordoue". Or Ibn Hazm appartenait à la cinquième école juridique, disparue au 13 ème siècle, et qui n'acceptait que les deux premières sources (Coran et Sounna). D'où l'interprétation LITTERALE du Coran et l'importance de l'impératif en arabe / "Combattez les infidèles" , c'est un ordre ! Et tous les ordres doivent être exécutés si on veut aller au Paradis.
L'ignorance de l'arabe conduit à des aberrations

Citation :
La fermeture de la réflexion personnelle (fermeture de la porte de l'ijtihâd).


L'effort de réflexion juridique intense qu'ont fourni les 4 écoles juridico-religieuses pour dégager les commandements d'Allah et les ordres du prophète ...s'est interrompu après la mort des fondateurs. L'effort de réflexion a été interdit et depuis le 10 ème siècle on ne fait que reprendre les solutions adoptées, que de répéter ce qu'ont dit les fondateurs d'écoles juridiques. Aucune école juridique nouvelle n'a été créée.
Ce qui fait que la seule possibilité offerte c'est de résumer et de commenter les solutions précédemment dégagées sans pouvoir en modifier le moindre élément.
Ce que l'on trouve chez an-Nawâwi , juriste syrien du 13 ème s de l'école chaféite ..est absolument identique à ce que l'on trouve chez le fondateur d'école, al-Châfi'i
Les auteurs hanbalites ibn Qoudâma (13 ème s) et Ibn Taymîyyah (14ème s) reprennent ce qu'a dit Ibn Hanbal. On ne risque pas de trouver du changement !
Et il y a les résumés, les commentaires des commentaires.

Ce qui fait que le droit musulman (fiqh) est, à juste titre, considéré comme la matière la plus difficile et la plus respectée.
- Elle demande de connaître la grammaire arabe
- elle demande de connaître le coran par coeur
- elle demande de connaître les hadîths
- elle demande de connaître l'organisation du culte musulman
- elle demande de connaître les différentes branches du droit - le droit privé et le droit public - le droit public et le droit pénal n'étant pas séparés en droit musulman !.
C'est pourquoi cette matière est étudiée dans les universités islamiques
- université d'Al Azhar au Caire
-université de la Zïtoûnah à Tunis
- université de la Qaïraouîyyine à Fez ..
pour ne citer que les plus connues.

Citation :
Alors on appelle "islamistes" ceux qui voudraient l'application INTEGRALE, ENTIERE DE LA LOI D'ALLAH.
On appelle "musulmans modérés" ceux qui se contentent de l'application des CINQ PILIERS de la religion (profession de foi, prière , jeûne, aumône, pélerinage....).
Mais DANS LE CORAN et DANS LA SUNNA il y a d'autres commandements de la loi de DIEU . (sur le mariage, sur les péchés mortels (crimes comme l'adultère, le vol, ...)
Le croyant musulman va-t-il les considérer comme ABOLIS ?
C'est faux car quand une république islamique s'instaure dans un pays , tout le système retrouve sa pleine puissance"
l'islamisme est contenu EN GERME dans l'islam. Il en est la réalisation complète et intégrale. C'est l'application de loi de Dieu , dans les actes de culte, dans le quotidien, dans la vie sociale et publique, dans TOUT ce qu'a pu prévoir le CORAN ET LA SOUNNA. Et c'est beaucoup, suffisant pour nous faire peur.

Encore une fois, et j'insiste, je ne saurais trop conseiller aux membres du forum d'aller sur le fil, et de le lire ATTENTIVEMENT, c'est d'une importance CAPITALE pour comprendre pourquoi le Dijhad est IN-DIS-SO-CIA-BLE de l'Islam Idea

LISEZ ENSUITE ICI CE QUE LES FOUS DE DIEU NOUS RESERVENT, c'est HAL-LU-CI-NANT AUTANT QUE TERRIFIANT :

Textes sur le combat dans le sentier d'Allah, le réveil des musulmans, la réforme Islamique, l'activisme politique...etc

http://www.ribaat.org/modules.php?name=News&file=categories&op=newindex&catid=9

Note importante : TOUS les textes du lien ci-dessus SONT EN CONFORMITE TOTALE AVEC LE DROIT MUSULMAN Idea

DIS-MOI, ABDNASSER, EST-CE UNE DES FACETTES DE L'ISLAM, OUI OU NON ???
De 1 je me fou totalment de ton ùalek chebel le pantin des mécréants.

de 2 que dit tes copier coller? que le djhiad exsite en islam? qu'il ne peut etre reformer?

oui c est tout a fait exact, et le probléme n'est pas la, le probléme est le terrorisme que subit le monde est il le Dijhad?
si tu me prouve que le terrorisme est conforme avec la charia alors je te tiererais ma chachia, si ce n'est pas le cas alors le terorisme n'est pas islamique et tu es donc du nombres des menteurs


Dernière édition par le Ven 22 Juin 2007, 01:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 23:06

Citation :
De 1 je me fou totalment de ton ùalek chebel le pantin des mécréants.

Le sale mécréant que je suis vient de supprimer ce passage, qui n'a en effet rien à voir dans ma démonstration Idea

Citation :
de 2 que dit tes copier coller? que le djhiad exsite en islam? qu'il ne peut etre reformer?

oui c est tout a fait exact, et le probléme n'est pas la, le probléme est le terrorisme que subit le monde est il le djhiad?

MERCI de confirmer ce que je ne cesse de clamer, abdnasser Idea

Citation :
si tu me prouve que le terrorisme est conforme avec la charia alors je te tiererais ma chachia, si ce n'est pas le cas alors le terorisme n'est pas islamique et tu es donc du nombres des menteurs

Mais il n'y a RIEN à prouver, puisque le terrorisme n'est que la conséquence DIRECTE, l'application PRATIQUE des commandements DIVINS Idea

(de grâce, renomme le fil correctement, "Djihad", et pas djhiad...)


Dernière édition par le Jeu 21 Juin 2007, 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 23:11

Laurent a écrit:
Citation :
De 1 je me fou totalment de ton ùalek chebel le pantin des mécréants.

Le sale mécréant que je suis vient de supprimer ce passage, qui n'a en effet rien à voir dans ma démonstration Idea

Citation :
de 2 que dit tes copier coller? que le djhiad exsite en islam? qu'il ne peut etre reformer?

oui c est tout a fait exact, et le probléme n'est pas la, le probléme est le terrorisme que subit le monde est il le djhiad?

MERCI de confirmer ce que je ne cesse de clamer, abdnasser Idea

Citation :
si tu me prouve que le terrorisme est conforme avec la charia alors je te tiererais ma chachia, si ce n'est pas le cas alors le terorisme n'est pas islamique et tu es donc du nombres des menteurs

Mais il n'y a RIEN à prouver, puisque le terrorisme n'est que la conséquence DIRECTE, l'application PRATIQUE des commandements DIVINS Idea
donc tu t'appuie sur "certains musulmans" et non l'islam, sais tu le nombre de musulman qui a en chine??? (15 a 20 millions)

as tu vu le terrorisme en chine? Idea

t'enfuie pas , prouve moi que le terorisme est légal au vu de la charia Islamique sinon cela ne peut etre imputer a l'islam mais a certains musulman.

c'est comme si je disais le christianisme dit de violer des enfants puisse que de nombreux pretre l'on fais.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 23:15

Citation :
donc tu t'appuie sur "certains musulmans" et non l'islam, sais tu le nombre de musulman qui a en chine???

as tu vu le terorisme en chine?

t'enfuie pas , prouve moi que le terorisme est légal au vu de la charia Islamique sinon cela ne peut etre imputer a l'islam mais a certains musulman.

c'est comme si je disais le christianisme dit de violer des enfants puisse que de nombreux pretre l'on fais.

Dis, tu sais lire ce qu'on t'écrit ??? TOUT se trouve ici au-dessus Idea

je ne m'appuie pas sur "certains musulmans", mais sur le Coran, la Sunna et le Fiqh Idea

OUI, il n'y a pas que des terroristes, et heureusement, tout est question du DEGRE d'application des préceptes coraniques, combien de fois faudra-t-il le répéter ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 23:27

Laurent a écrit:
Citation :
donc tu t'appuie sur "certains musulmans" et non l'islam, sais tu le nombre de musulman qui a en chine???

as tu vu le terorisme en chine?

t'enfuie pas , prouve moi que le terorisme est légal au vu de la charia Islamique sinon cela ne peut etre imputer a l'islam mais a certains musulman.

c'est comme si je disais le christianisme dit de violer des enfants puisse que de nombreux pretre l'on fais.

Dis, tu sais lire ce qu'on t'écrit ??? TOUT se trouve ici au-dessus Idea

je ne m'appuie pas sur "certains musulmans", mais sur le Coran, la Sunna et le Fiqh Idea

OUI, il n'y a pas que des terroristes, et heureusement, tout est question du DEGRE d'application des préceptes coraniques, combien de fois faudra-t-il le répéter ???
ok rentrons dans le debat alors:

-est il licite de faire le Dijhad sans un Amir en petit groupe disctinct
-est il licite de tué des civiles qui ne vous ont pas combattus
-est il licite dans l'islam de tué des enfants?
-est il licite de tué des femmes non combattantes?
-est il licite de se suicider?
-est il licite de tué un homme avec qui ont a un pact (allusion au gens qui sont tué et qui réside en terre islamique ou qui viennent y travailler comme les journaliste)

repond a toutes ses question si une seul la reponse est non alors le terorisme n'est pas Islamique et on palera alors pas de dégrés d'application mais bien de respect des precept
;)


Dernière édition par le Ven 22 Juin 2007, 01:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 23:36

Voilà, suffit de demander :

Citation :
Les Fatwâs du cheikh Qaradawi autorisant les bombes humaines

Les informations ci-dessous ont déja été diffusées sur d'autres fils par divers intervenants. Je les publie toutefois pour des raisons de cohérence et de pédagogie suite à mon message précédent.

Qui est Youssef al-Qaradhawi ?
A la tête d'une fortune colossale, Al-Qaradhawi est le conseiller religieux de la plupart des grandes banques islamiques dans le monde. Prédicateur télé sur la chaîne Al-Jazira, il prêche un islam très rigoureux et radical politiquement. Aujourd'hui, Al-Qaradhawi est président du Conseil européen de la fatwa et guide spirituel tout à la fois de l'UOIF et de Tariq Ramadan. Il se considère en Europe comme en terre de mission.

Il préside également au « Conseil scientifique » de l'IESH (Institut européen des Sciences humaines), principal centre de formation d'Imams en Europe, installé dans un petit village de la Nièvre, Saint-Léger-de-Fougeret. L'IESH dépend de l'UOIE (Union des Organisations islamiques d'Europe), dont l'UOIF est la branche française. [voir les sites www.fioe.org ou http://www.eu-islam.com/]
Source : OPA SUR L'ISLAM DE France : Les ambitions de l'UOIF de Fiammetta Venner (Calmann-Lévy, mai 2005)

Les Fatwâs du cheikh Qaradawi autorisant les bombes humaines

Au début de la seconde Intifada, le cheikh Qaradawi rendit une fatwa affirmant que les attentats contre des civils israéliens étaient justifiés par le fait que « chaque citoyen ou citoyenne juif, en Israël, accomplit son service militaire, et est donc un soldat potentiel ». A d'autres occasions, le cheikh Qaradawi a invoqué des arguments pour justifier les attentats-suicides. Il a ainsi expliqué que les attentats-suicides, qu'il désigne quant à lui par l'expression « opérations de martyre », constituent une « forme de résistance à l'occupation » :
« Par ces opérations, Allah a compensé la faiblesse des Palestiniens. En effet ils ne disposent pas, contrairement aux sionistes, d'hélicoptères Apache, d'avions, de tanks et de missiles. Allah a compensé leur faiblesse par ces bombes humaines. C'est la justice divine. »
Source : rapport du Centre Simon Wiesenthal Europe « Le vrai visage de l'UOIF : Antisémitisme, apologie et financement du terrorisme, et appel au Djihad » dont l’auteur est Paul landau

Qaradawi, le CEFR et les attentats suicides
Sur le site de l'UOIF, on ne trouve pas les fatwas du cheikh Qaradawi justifiant les attentats-suicides. Pourtant, le CEFR, qui est présenté officiellement sur le site de l'UOIF comme une « entité académique, islamique, spécialisée et indépendante composée de nombreux savants », n'est pas du tout étranger aux prises de position de Qaradawi sur cette question. La preuve en a été rapportée lors du dernier congrès du CEFR, réuni en juillet 2003 à Stockholm. Dans son discours, intitulé « le Djihad et le refus de le lier au terrorisme », le cheikh Qaradawi a longuement expliqué pourquoi les attentats-suicides commis par les Palestiniens ne constituaient pas des actes de terrorisme, mais un moyen de résistance, en reprenant les arguments développés dans ses fatwas que nous avons précédemment citées. [Voir le rapport de MEMRI, « Al-Qaradawi speaks in Favor of Suicide Operations at an Islamic Conference in Sweden », 24 juillet 2003, sur le site www.memri.org]
Source : rapport du Centre Simon Wiesenthal Europe sur l’UOIF

http://www.libertyvox.com/phpBB/viewtopic.php?t=145&postdays=0&postorder=asc&start=30

Tu veux d'autres preuves ???

A ta disposition Idea
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 23:43

tu me donne une reponse fausse et a une seule des questions:

donc tu repond a peut t on se suicider:


Et L'avis de SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-’Uthaymîn

Question :
Quel l’avis du suicide en Islâm ?


Réponse :
Le suicide est quand une personne se tue intentionnellement par quel que moyen que ce soit. Ceci est harâm [interdit] et considéré comme parmi les péchés majeurs, et ceci est également inclus dans le sens général des paroles d’Allâh - Subhânahu wa Ta’âla :


« Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l’Enfer, pour y demeurer éternellement. Allâh l’a frappé de Sa colère, l’a maudit et lui a préparé un énorme châtiment »[4]

Et il est authentiquement établi dans la Sounnah que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit :

« Quiconque se précipite du haut d’une montagne et se tue sera jeté dans la géhenne où il ne cessera de dégringoler éternellement ». [5]

En réalité, celui qui se suicide vit souvent dans une situation désespérée [...] Vous le trouvez incapable de se débrouiller face à ce qu’il vit, et en réalité il est comme une personne demandant le secours à travers la chaleur torride du feu. Il a donc évolué d’une situation dure [mauvaise] à ce qui est pire. Alors que s’il avait patienté, Allâh l’aurait aidé à surmonter ses difficultés.[6]


4] Sourate an-Nisâ, v-93
[5] Rapporté par al-Bukhârî et Muslim.
[6] Kitâb « Kayfa Nu’âlidj Wâqi’unâ al-’Alîm », p.120

Tirer du site :manhajulhaqq.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 23:47

repond donc aux autres questions maintenantr que ta fatwa est démonter par des preuves ISLAMIQUE!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 23:49

allez courage y a 6 questions pour le moment tu as repondu a aucune , a par le suicide et tu n'a ramené aucun preuve tiré du Coran ou de la sounnah alors que moi oui donc comme tu le vois pour cette question la reponse est non
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Jeu 21 Juin 2007, 23:51

je t'invite vivement a lire cette page: http://www.darwa.com/forum/showthread.php?t=11808&highlight=attentats
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 00:11

je récapitule
voici les questions:


-est il licite de faire le Dijhad sans un Amir en petit groupe disctinct
-est il licite de tué des civiles qui ne vous ont pas combattus
-est il licite dans l'islam de tué des enfants?
-est il licite de tué des femmes non combattantes?
-est il licite de se suicider?
-est il licite de tué un homme avec qui ont a un pact (allusion au gens qui sont tué et qui réside en terre islamique ou qui viennent y travailler comme les journaliste)



toutes ses actes sont perpétré par les teroristes Islamiques donc si un seul ou tous ces actes sont illicites dans l'islam alors le terorisme n'est pas permis en islam.

tu as répondu au suicides un peu précipatament et avec "aucun verset" et "aucun hadith" qui sont je te le rappel les 2 seuls sources valable en islam.

donc deja si le suicide est interdit les attentats suicide ne sont pâs islamiques ;)

passons aux 5 autres questions..


Dernière édition par le Ven 22 Juin 2007, 01:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 00:14

Il est notoire qu'il existe dans le Coran des verset dits "abolis" et d'autre dits "confirmés".

Sont abolis ceux qui appellent à la tolérance et datent de l'époque où Mahomet était faible. Sont confirmés les appels à la haine.

Les musulmans citent toujours les versets abolis pour monter qu'ils sont tolérants alors qu'il ne sont pas tenus de pratiquer cette tolérance par les verset confirmés.

Cette félonie rend vulnérables tous ceux qui rêvent d'un islam de bons sauvages.

Or le Coran dit :

Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru. Alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saississez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez, et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur. (4.89)

Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux - sauf ceux qui ont quelque infirmité - et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d'Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d'excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense. (4.95)

Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens. Ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. (5.51)

Si tu obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t'égareront du sentier d'Allah : ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges. (6.116)
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 00:18

Zeus a écrit:
Il est notoire qu'il existe dans le Coran des verset dits "abolis" et d'autre dits "confirmés".

Sont abolis ceux qui appellent à la tolérance et datent de l'époque où Mahomet était faible. Sont confirmés les appels à la haine.

Les musulmans citent toujours les versets abolis pour monter qu'ils sont tolérants alors qu'il ne sont pas tenus de pratiquer cette tolérance par les verset confirmés.

Cette félonie rend vulnérables tous ceux qui rêvent d'un islam de bons sauvages.

Or le Coran dit :

Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru. Alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saississez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez, et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur. (4.89)

Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux - sauf ceux qui ont quelque infirmité - et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d'Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d'excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense. (4.95)

Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens. Ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. (5.51)

Si tu obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t'égareront du sentier d'Allah : ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges. (6.116)
de 1 tu ne repond a aucune des questions

de 2
[2:106] La vache (Al-Baqarah) :
Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier(traduit aussi par "le remplacons"), Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas que Dieu est Omnipotent ?

donc l'abrogation est sujet a divergences au vu de ce verset qui dit clairement que les verset abroger ne figure plus dans le Coran ;)

je réitére mes question voit tu donc dans les verset "soi disans non abrogés" les réponses a mes questions ;)
Revenir en haut Aller en bas
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 00:25

Donc les versets haineux que j'ai cités ont cours.

C'est tout ce qui nous intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 00:28

non ce n'est pas tout, le Dijhad est islamique mais es ce que ce que font les teroriste est le djhiad???

si oui prouve en repondant aux questions, sinon ne detourne pas le sujet.


Dernière édition par le Ven 22 Juin 2007, 01:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 00:34

abdnasser a écrit:
je récapitule
voici les questions:


-est il licite de faire le dhjiad sans un Amir en petit groupe disctinct
-est il licite de tué des civiles qui ne vous ont pas combattus
-est il licite dans l'islam de tué des enfants?
-est il licite de tué des femmes non combattantes?
-est il licite de se suicider?
-est il licite de tué un homme avec qui ont a un pact (allusion au gens qui sont tué et qui réside en terre islamique ou qui viennent y travailler comme les journaliste)



toutes ses actes sont perpétré par les teroristes Islamiques donc si un seul ou tous ces actes sont illicites dans l'islam alors le terorisme n'est pas permis en islam.

tu as répondu au suicides un peu précipatament et avec "aucun verset" et "aucun hadith" qui sont je te le rappel les 2 seuls sources valable en islam.

donc deja si le suicide est interdit les attentats suicide ne sont pâs islamiques ;)

passons aux 5 autres questions..

Patience, abdnasser, ca vient, juste quelques recherches à faire, je ne suis pas un spécialiste de l'Islam Idea

N'aie AUCUNE crainte, je ne me défile pas, tu auras tes réponses...
Revenir en haut Aller en bas
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 00:34

Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux - sauf ceux qui ont quelque infirmité - et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d'Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d'excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense. (4.95)
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 00:37

Zeus a écrit:
Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux - sauf ceux qui ont quelque infirmité - et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d'Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d'excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense. (4.95)
et.............?
Revenir en haut Aller en bas
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 01:20

Le djihadiste est meilleur musulman que le musulman tolérant.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 02:03

Et si vous êtes tués dans le sentier d' Allah ou si vous mourez, un pardon de la part d' Allah et une miséricorde valent mieux que ce qu' ils amassent.
Coran > Sourate 'Âl-`Imrân> Verset 195

Leur Seigneur les a alors exaucés (disant): "En vérité, Je ne laisse pas perdre le bien que quiconque parmi vous a fait, homme ou femme, car vous êtes les uns des autres. Ceux donc qui ont émigré, qui ont été expulsés de leurs demeures, qui ont été persécutés dans Mon chemin, qui ont combattu, qui ont été tués, Je tiendrai certes pour expiées leurs mauvaises actions, et les ferai entrer dans les Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, comme récompense de la part d' Allah." Quant à Allah, c' est auprès de Lui qu' est la plus belle récompense.
Coran > Sourate 'Âl-`Imrân> Verset 200

Ô les croyants! Soyez endurants. Incitez- vous à l' endurance. Luttez constamment (contre l' ennemi) et craignez Allah, afin que vous réussissiez!
Coran > Sourate An-Nisâ'> Verset 74

Qu' ils combattent donc dans le sentier d' Allah, ceux qui troquent la vie présente contre la vie future. Et quiconque combat dans le sentier d' Allah, tué ou vainqueur, Nous lui donnerons bientôt une énorme récompense.
Coran > Sourate An-Nisâ'> Verset 76
N' as- tu pas vu ceux auxquels on avait dit: "Abstenez- vous de combattre, accomplissez la Salâ et acquittez la Zakâ!" Puis lorsque le combat leur fut prescrit, voilà qu' une partie d' entre eux se mit à craindre les gens comme on craint Allah, ou même d' une crainte plus forte encore, et à dire: "Ô notre Seigneur! Pourquoi nous as- Tu prescrit le combat? Pourquoi n' as- Tu pas reporté cela à un peu plus tard?" Dis: "La jouissance d' ici-bas est éphémère, mais la vie future est meilleure pour quiconque est pieux. Et on ne vous lésera pas, fût- ce d' un brin de noyau de datte.
Coran > Sourate An-Nisâ'> Verset 84

Combats donc dans le sentier d' Allah, tu n' es responsable que de toi même, et incite les croyants (au combat) Allah arrêtera certes la violence des mécréants. Allah est plus redoutable en force et plus sévère en punition.
Coran > Sourate An-Nisâ'> Verset 94

Ô les croyants! Lorsque vous sortez pour lutter dans le sentier d' Allah, voyez bien clair (ne vous hâtez pas) et ne dites pas à quiconque vous adresse le salut (de l' Islam): "Tu n' es pas croyant" convoitant les biens de la vie d' ici-bas. Or c' est auprès d' Allah qu' il y a beaucoup de butin. C' est ainsi que vous étiez auparavant; puis Allah vous a accordé Sa grâce. Voyez donc bien clair. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.
Coran > Sourate An-Nisâ'> Verset 95

Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux - sauf ceux qui ont quelque infirmité - et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d' Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d' excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense;
Coran > Sourate An-Nisâ'> Verset 96

des grades de supériorité de Sa part ainsi qu' un pardon et une miséricorde. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
Coran > Sourate An-Nisâ'> Verset 100

Et quiconque émigre dans le sentier d' Allah trouvera sur terre maints refuges et abondance. Et quiconque sort de sa maison, émigrant vers Allah et Son messager, et que la mort atteint, sa récompense incombe à Allah. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
Coran > Sourate An-Nisâ'> Verset 104
Ne faiblissez pas dans la poursuite du peuple (ennemi). Si vous souffrez, lui aussi souffre comme vous souffrez, tandis que vous espérez d' Allah ce qu' il n' espère pas. Allah est Omniscient et Sage.
Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d' Allah: ils tuent, et ils se font tuer. C' est une promesse authentique qu' Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l' Évangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu' Allah à son engagement? Réjouissez- vous donc de l' échange que vous avez fait: Et c' est là le très grand succès.
Coran > Sourate At-Tawba> Verset 120
Ils ne supporteront aucune dépense, minime ou importante, ne traverseront aucune vallée, sans que (cela) ne soit inscrit à leur actif, en sorte qu' Allah les récompense pour le meilleur de ce qu' ils faisaient.
Coran > Sourate Al-Hajj> Verset 58

Ceux qui émigrent dans le sentier d' Allah et qui sont tués ou meurent, Allah leur accordera certes une belle récompense, car Allah est le meilleur des donateurs.
Coran > Sourate Ghâfir> Verset 28

---------------------

Question 23 : Quel est le terme utilisé pour ceux qui perdent la vie dans le Jihad ?

Réponse : Un musulman qui perd la vie dans le Jihad est appelé Shahid (martyr pour la cause d'Allah Ta'ala et seul Allah sait véritablement qui est shahid").

Question 24 : Quelle est la valeur et le mérite du Shahid ?

Réponse : Allah a dit dans le Saint Coran :

Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le chemin d'Allah qu'ils sont morts. En fait, ils sont vivants... [Sourate Al Baqarah 2:154].

Et dans un Hadith il est dit que « Allah accorde six In'aam (récompenses divines) aux Shahid.

1 - On lui accorde instantanément la Maghferah (pardon divin) et on lui montre sa demeure au Jennah (paradis).

2 - Il ne subit pas le 'Azaab ul Qabr (châtiment de la tombe).

3 - Il est protégé du Faza ul Akbar (les grands troubles du Youm ul Qiyamah, le Jour du Jugement).

4 - La couronne de l'honneur et de la majesté est placé sur sa tête, chaque Yaqout (rubis, saphir et topaze) de la couronne est meilleure (en signification et en valeur) que le monde et tout ce qu'il contient.

5 - Il est marié à 72 Houri.

6 - Son Shafa'ah (intercession auprès d'Allah ) sera acceptée pour 70 de ces proches ou de ses aimés.

[Le Hadith est rapporté par Ahmad]
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 02:12

ILS TUENT POUR ALLER AU PARADIS !!

http://www.libertyvox.com/phpBB/viewtopic.php?t=122&postdays=0&postorder=asc&start=0

Les Vertus du Martyre

http://www.ribaat.org/modules.php?name=News&file=article&sid=113
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 02:47

VOICI LA REPONSE A TA QUESTION, ABDNASSER Idea

------------>

Citation :
Les Innocents

Déjà il faut savoir qu’il n'existe aucun acte de Djihâd qui n'entraîne pas des pertes matérielles et/ou humaines ensuite lorsque l’on veux traiter le sujet du Djihâd on ne peut pas inculquer aux gens qu’: « Il est interdit de combattre les civils », après avoir lu quelques ahadeeths sur ce thème, sans donner les divers exceptions que nous trouvons dans la Sunnah et dans les livres de Fiqh (Jurisprudence) au sujet des Règles duDjihâd (Ahkâmu Djihâd). Or ce qui est étonnant c’est que certains, bien qu’ils n’ont pas de notions ni en arabe ni en jurisprudence, osent quand même dire que des actes ont été en violation des règles du «Djihâd », alors que, par leurs grandes lacunes sur ces règles, ce sont eux qui les violent et qui veulent empêcher les musulmans de s’y conformer.

Le Statut du Qoraych après l'émigration et avant l'expédition de Badr.

Avant celle-ci, aucun affrontement ne s'est produit entre l'armée des musulmans et celle des païens, n’est-ce pas ? Le Messager d'Allah ‘Aleyhi salat a ordonné de surveiller et de piller les caravanes des païens afin de frapper l'économie (al-iqtiçâd) du Qoraych. Il est arrivé aussi au groupe d'Abdallah Ben Djahch de tuer des voyageurs en caravane. Peut-on demander au Prophète ‘Aleyhi salat : « Pourquoi combattiez-vous les Qoraychites frappant leur économie et tuant certains de ses hommes, alors que les deux armées ne se sont pas encore affrontées ? » Peut-on prétendre que c’était injuste parce qu'il y a eu des morts, soit-disant innocents ? Si dans les attaques du 11 septembre, nous osons dire que les auteurs ne peuvent en aucun cas se dire suivre les préceptes de l’islam, que dire alors de ce cas ?…

Les actes du 11 septembre, ont touché en plein fouet l’économie (al-iqtiçâd) américaine qui finance son armée, une perte de plus de 10 milliards de dollars. Elles ont touché la thésaurisation des ennemis d’Allah Ta’aala qui ont combattu et combattent encore des musulmans par le biais de la lutte contre le terrorisme … Elles ont détruit la fierté de l’Amérique et ont clairement montré que cette puissance arrogante, l'Amérique, repose sur une économie très fragile, qui a été ébranlée rapidement, par la grâce d'Allah. Les américains ont alors pris conscience de la compétence et des moyens des Défenseurs de l’Islam à combattre ses ennemis, et ont vu que leur ruse, insufflée par le Diable, est très faible comparé à celle des moudjahiddines.Et toutes les louanges sont à Allah Ta’aala. Pour comprendre les agissements de ceux qui sont sur le terrain, il faut se reposer sur les règles du Djihâd (Ahkâmu Djihâd) et étudier les différentes sortes de non-combattants.

Sache, qu’Allah te fasse miséricorde, qu’il y a des cas d’innocents :

1] Premier cas : Que ces personnes là n'ont pas combattu avec leur pays et ne les ont pas aidés financièrement ou militairement ou idéologiquement ou au niveau du conseil, cette catégorie ne peut être combattue à condition qu'ils soient séparés et indépendants des combattants par contre s'ils sont mélangés et qu'il n'est pas possible de les distinguer, ils peuvent être tués comme le vieux, la femme, l'enfant, le malade, le moine isolé.

Si on rassemble les hadeeths où le Prophète ‘Aleyhi salat a interdit de tuer des femmes et des enfants on s’aperçois qu’il s’agit d’une interdiction de meurtre prémédité. Il ne convient pas de renoncer au Djihâd à cause de la présence des femmes et des enfants d’infidèles.

L’Imam Ach-Chafi’i a expliqué ce hadeeth : « L’interdiction par le Prophète (‘Aleyhi salat ), de tuer les femmes et les enfants concerne le fait de les tuer intentionnellement lorsqu’on peut les reconnaître et sont distingués de ceux qu’Allah (Subhanahu wa Ta’aala) ou son Messager (‘Aleyhi salat ) a donné l’ordre de tuer » [Ar-Rissah de Ach-Chafi’i paragraphe 828 page 299]

Ibn Al Quassim a dit : « La catapulte peut être utilisée sur les mécréants, même si sont tués sans préméditation des enfants, des femmes, des vieux et des moines car l’unanimité des savants permettent de lourdes pertes humaines chez les infidèles » et qu’Ibn Rushd a dit dans le même livre : « Il y a un consensus sur l'autorisation d'affaiblir et harceler n'importe quel type de polythéistes » [Al-Hashiyah ‘Ala Ar-Rawdh, vol. 4, p 271]

Umm Salamah radhi Allahu ‘anha a rapporté à propos de certaines personnes qui ont fait la ghazwa (combat) pour la Ka'bah, qu’Allah Subhanahu wa ta’aala a donné l'ordre de les détruire et parmi eux il y avait beaucoup de femmes et d'enfants et même des Musulmans, et le Prophète ‘Aleyhi salat a dit :

“Ils vont être khasef (engloutis dans la terre) du premier au dernier et chacun sera jugé (selon son cas et statut) le Jour du Jugement.”

Si les gens ciblés sont mélangés entre ceux qui doivent être tués ou pas, ceci n'empêche pas de combattre et de les tuer tous ensemble.

Sa'ab Bin Jathamah (qu'Allah soit satisfait de lui) a rapporté qu'on s'est renseigné auprès du Prophète ‘Aleyhi salat au sujet des personnes dans les maisons de Mushrikounes (Polythéistes) quand ils sont attaqués la nuit, leurs femmes et enfants étant ainsi affectés, il a dit: « Ils en font partie. ».
Voilà une réponse de la part du plus doux des hommes ‘Aleyhi salat , connais-tu une réponse meilleure que celle-ci : « Ils en font partie » ?

Ainsi, ce Hadith rapporté par Al-Boukhari prouve que les femmes, les garçons et tous ceux qu'il est interdit de tuer quand ils sont isolés, est permis de les tuer seulement quand ils sont mélangés avec les combattants et quand il est impossible de les distinguer sans formuler l’intention de les tuer.

L’Imam En-Nawawi donne une explication de ce hadeeth, il dit : « Le Messager d’Allah (‘Aleyhi salat ) fut questionné à propos du Houkm des enfants des païens dont les femmes et leurs enfants furent tués lors d’un raid nocturne. Il dit qu’ils faisaient partie de leurs parents ; c’est-à-dire qu’il n’y avait pas de mal en cela car les règles concernant leurs parents s’appliquent aussi comme les règles de l’héritage, mariage, code pénal, dettes etc., et cela veut dire si ils ne sont pas pris pour cible sans nécessité » [Sharh Sahih Muslim : 12/49]

Ibn Quoudamah a dit: « On peut tuer les femmes et les enfants pendant le bayatte (attaque de nuit) sans intention de les tuer isolément, on peut tuer aussi leurs animaux si cela peut amener à tuer et à dérouter leurs combattants. Il n'y a pas de divergences entre les savants » [Al Moughni 10/503].

Il a dit aussi: « On peut avoir recours au bayatte ».

Ahmad Ibn Hanbal a dit : « On peut attaquer l'ennemi de nuit. L'empire romain n'a été attaqué que par le bayatte (attaque de nuit) et on ne connaît personne qui réfute le bayatte ». [Al Moughni 10/503 Voir aussi Hashiyat Al-Dousouqi (2/178)]

Les Américains appellent le combat de nos frères lorsqu’ils touchent leurs soldats et des « innocents », du terrorisme, mais lorsqu’il s’agit de leurs propres « erreurs » ils appellent cela des dégâts collatéraux (expression employé par Bush quand les missiles sont tombés sur des immeubles civils irakiens) !

2] Deuxième cas : Ou se sont des personnes ne participant pas à la guerre mais que l’ennemi emploie comme bouclier humain ou comme prisonnier. S’il n’est pas possible de tuer l’ennemi sans les tuer, dans ce cas, il est permis de tous les tuer.

Dans le célèbre livre Hanafite Al-Bidâya il est dit : « Si (les mécréants) utilisent comme bouclier les enfants des musulmans ou les prisonniers et qu’ils ne cessent de tirer on peut les combattre tout en visant les mécréants »

---------------->


Dernière édition par le Ven 22 Juin 2007, 04:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 02:48

Citation :
Dans le célèbre ouvrage malikite « Moukhtaçar khalîl», il est question aussi d’enfants pris comme bouclier.

Voir aussi ce que dit Al Kâssânî dans l’ouvrage hanafi : Badâ-i’ Aç-çanâ-i’ ou il traite le même sujet.

Ibn al Quassim a dit: « Si un musulman est pris pour bouclier il ne doit pas être tué sauf si on a peur pour le sort des musulmans. On doit alors combattre sans avoir l'intention préméditée de tuer le musulman et cela en accord avec l'unanimité des savants » [Al-Hashiyah ‘Ala Ar-Rawdh 4/271].
Les Savants musulmans ont permis de tuer les musulmans pris comme bouclier par les infidèles alors qu'en terme pseudo musulmans modernistes, ils sont « innocents ». Quel est le pêché de ces musulmans qui servaient de boucliers aux flèches et lances des musulmans ?

Ibn Taymiyyah a dit : « Si avec les mécréants il y a des gens pieux, les meilleurs de l'humanité, et qu'il n'est possible de combattre les mécréants qu'en tuant les pieux, alors ils doivent être tués aussi. L'ensemble des savants se sont mis d'accord sur le sort des prisonniers musulmans servant de boucliers aux infidèles. Ces prisonniers peuvent être tués si les musulmans n'ont pas d'autre choix et que cela peut servir à détruire l'arme des combattants mécréants. Un des dires des savants est que même s'il n'y a pas à craindre pour les musulmans en général, il est permis dans ces circonstances de tuer les musulmans captifs. » Il a dit aussi : « La Sunnah et l' Idjma' sont d'accord pour dire que si l'agression d'un agresseur musulman ne peut être arrêtée qu'en le tuant, alors il doit être tué, même si la transgression dépasse de peu un dinar. Ceci est de par le Hadith Sahih : Quiconque est tué en protégeant ses biens, il meurt en martyr. » Ceci, parce que la protection du reste des musulmans contre la Fitnah et le Shirk, et la protection de la religion, du 'Ard (honneur) et des biens est prioritaire par rapport à un petit nombre de musulmans captifs dans les pays des Kouffar». [Madjmou’Al-Fatâwa vol. 28, p 546-537, vol. 20, p 52]

Beaucoup de nos anciens ont parlé de ce sujet : Al-Qortobi dans son Tafsîr ; Chez les Châfi’îtes : An-Nawawi dans son livre Rawdhatou-Tâlibîn ; Chez les Hambalites : Ibn Qoudamah dans son lire Al-Kâfi et Ibn Mouflih dans Al-Moubdi’ etc…

De plus le cas où on tue des prisonniers musulmans que l'ennemi utilise comme bouclier humain ressemble aux actions martyres bien qu'il y ait une différence entre les deux. Le point commun est que dans les deux cas, on sacrifie un Musulman dans l'intérêt de la religion. La différence entre les deux cas, est que les savants ont permis de tuer ceux qui sont utilisés comme bouclier en cas de nécessité extrême car aucun texte ne permet d'attenter à la vie de quiconque. Dans ce cas précis, l'intérêt public prend le pas sur l'intérêt individuel. Ainsi, en sacrifiant des prisonniers utilisés comme bouclier, on se base sur la règle de la nécessité extrême qui permet l'interdit et qui choisit le moindre mal quand ce mal est inévitable. On n'a pas besoin d'appliquer cette règle dans le cas des opérations martyres car nous avons vu des sources claires qui encouragent d'enfoncer les rangs de l'ennemi avec la conscience que cet acte entraînera la mort certaine et ce n'est pas un cas de nécessité.

3] Troisième cas : Ou ce sont des personnes n'ayant pas participé directement à la guerre mais ayant aidé financièrement, ou participé à la stratégie militaire ; elles ne sont donc pas considérés comme innocentes mais plutôt comme aides et complices. Ce cas est connu sous le nom de Ar-Rada'a (participation indirecte au combat ou à l'agression). Toute personne ayant aidé directement ou indirectement l'ennemi est coupable et doit être combattu.

Ibn ‘Abd al Bar a dit: « Ils sont unanimes sur le fait que le Prophète donna l’ordre de tuer Duraïd Ibn Aç-çumah le jour de (la bataille de) Hounaïne car il proposait aux ennemies des tactiques de guerre et les conseillait. Dans ce cas, toute les personne âgée peuvent être tuée » [Tamhid 16/142]. Effectivement Duraïd Ibn Aç-çumah était âgé de 120 ans et il avait rejoint la tribu de Hawazin pour la conseiller dans son combat contre les musulmans.

Ibn Qudamah rapporte la même chose dans Al Mughni 10/534

Le hadith rapporté par Al-Boukhari selon lequel un garçon avait été assassiné et ‘Omar Ibnu-l-Khattab radhi Allahu ‘anhu dit : « Même si tous les habitants de San'â avait contribué, je les aurais tous tué (laquataltouhoum). »

Mughîra ben Hakîm, qui se réfère à son père, dit : A l’occasion d’un meurtre commis par quatre individus contre un enfant, ‘Omar dit la même chose. [Rapporté par Al-Boukhari n°6896]

Ibn ‘Abd al Bar a dit : « Les savants ne divergent pas sur le fait que si la femme ou le vieux participe à la bataille que son sang soit licite et ceux parmi les enfants qui peuvent combattre, seront tués » [Istizhkar14/74].

Ibn Quoudamah rapporte qu'il y a unanimité sur le fait de tuer les femmes, les enfants et les vieux s'ils aident leur nation. [Al Moughni]

L'Imam An-Nawawi rapporte dans l'explication du Sahih Mouslim qu'il y a unanimité que si les infidèles âgés conseillent sur le plan militaire ils doivent être tués.

Ibn Al Quassim rapporte que dans le Djihâd une aide est considérée comme une participation directe au Djihâd. Ibn Taymiyya a rapporté aussi cet ijma'.

L'Imam Shafi’i a dit : « Il n'y a aucune divergence entre les fuqaha (juristes) affirmant que si les non-combattants commencent à combattre, alors ils doivent être tués. » [Kitab ul Umm]

Il important de rappeler que toutes décisions et tous décrets qui émanent du gouvernement impie d'Amérique, surtout ceux qui ont des attraits militaires et conflictuels, ne reposent que sur l'avis général du peuple américain exprimé sous formes de sondages puis par le biais du vote. Cela aura pour conséquence des réunions de parlementaires qui traiteront de divers sujets d'état qui en premier lieu représente l'avis de tous les américains ou du moins leur majorité.

Pour cette raison, tout américain qui voterait pour l'accord d'une opération militaire dans un pays quelconque, est considéré logiquement complice du décret et de la décision. Donc en terme de réalité sur le terrain, il est équivalent à un combattant ou du moins il est un support financier ou moral.

Le Prophète Muhammad ‘Aleyhi salat avait ordonné de tuer deux femmes servantes d’un homme au nom de ‘Abd Allah Ben Khatal parcequ’elle chantaient des chansons injurieuses – c'est-à-dire des chansons qui enflammaient les guerriers.

[D’après Sa’d Ibn Abi Waqqass dans un hadith rapporté par Al Bazzar dans son musnad et Al Hakim, et dans une autre version d’après Anass et d’après Ibn Abi Chayba comme l’a rapporté Al Bayhaqi dans Ad-Dalâ-il et Ibn Hadjar a traité ce hadith dans Fath al Bâri [8/11] et Ibn Moulaqan dans Al Badr Al Mounir [9/153] et nous trouvons cette histoire dans Rahiq al Makhtoum (p. 373) etc…]

Si ce décret s’applique à tous ceux qui ne participent pas au combat mais chantent des chansons injurieuses contre le Messager ‘Aleyhi salat , il s’applique d’autant plus à ceux qui participent à des votes approuvant le massacre de musulmans, et à ceux qui répandent la honte et la prostitution chez les musulmans et dans l’Islam.

4] Quatrième cas : Si les infidèles ont conclu un accord et qu’il y a une partie qui ne l’a pas respecté, il est permis de tous les tuer même si le reste ont respecté le pacte.

La traduction approchée de la parole d'Allah Subhanahu wa Ta’aala dit : « Et si, après le pacte, ils violent leurs serments et attaquent votre religion, combattez alors les chefs de la mécréance - car, ils ne tiennent aucun serment - peut-être cesseront-ils ? » [Sourate At-Tawba 9:12]

Ibn Al Quayyim rapporte dans Zâd Al Mi'ad quela Sunnah du Prophète ‘Aleyhi salat avec ceux qui rompent leurs pactes et accords de guerres, est de les combattre même s'ils ne sont rompus que par certains, et que le reste respecte les clauses du pacte. Il les combattit tous et non pas que la partie ayant rompue le pacte comme avec les Bani Qouraida , les Bani Nadir, les Bani Quaynouka' (tribus juives de Médine) et les Mecquois et ceci est sa Sunnah pour les traîtres. Ibn Al Qayyim a dit aussi dans Zâd Al Mi'ad : « Ibn Taymiyya a fait la fatwa pour combattre les chrétiens de l'orient lorsqu'ils financèrent et fournirent des armes aux ennemis de l'islam et bien qu'ils ne participèrent pas directement à la guerre. Comme les tribus Qouraishites ont trahi le Prophète en aidant les Bani Bakr Ibn Wa'il a combattre ses alliés. »

5] Cinquième cas : S'ils sont musulmans et qu’ils n’aident pas l’ennemie, on n'a pas le droit de les tuer tant qu'ils sont isolés ou indépendants. Par contre s’ils sont mécréants il reste la vengeance réciproque appelée Al-Mu’amala Bi-l-Mithl.

a) Rappel en ce qui concerne le Talion :

Nous trouvons dans le Sahih d’Al-Boukhari que nos anciens, pour moins que ce que nous font subir les mécréants, ont appliqué le Talion :

Abu Bakr, Ibn Zoubayr, ‘Ali et Suwayd ibn Muqarrin radhi Allahu ‘anhum appliquèrent le talion pour une gifle.

‘Omar radhi Allahu ‘anhu appliqua le talion pour un coup donné par la dirra (une cravache)

‘Ali radhi Allahu ‘anhu appliqua le talion pour trois coups de fouet

Churayh radhi Allahu ‘anhu applica le talion pour un coup de fouet et égratignures.

N’en déplaisent aux féministes, le Prophète Muhammad ‘Aleyhi salat ordonna d’appliquer le Talion sur une fille d’An-Nadr qui en giflant une jeune fille, lui cassa une incisive. [Rapporté par Al-Boukhari n°6894].

Aussi, tu as ce moment où une Tribu qui devait recevoir, de la part du Messager ‘Aleyhi salat , des chamelles laitières. Mais qui abattirent les bergers et s’emparèrent des chamelles. Dès que le Prophète ‘Aleyhi salat reçut l’information il envoya aussitôt à leur trousse quelques hommes (là encore il n’était pas avec ces hommes). On les ramena et le Messager ‘Aleyhi salat donna l’ordre et on leur coupa les mains et les pieds sans cautérisation et on fit passer des clous chauffés sur leurs yeux. On les laissa ensuite dans Al-Harra. Là, ils demandèrent de l’eau sans que personne ne les abreuvât jusqu’à leur mort. [Ceci est rapporté par Al-Boukhari n°6803-6804] Muslim rapporte ce texte : D’après Sulaymân at-Taymy, Anas dit : Le Prophète (‘Aleyhi salat ) n’a fait crever leurs yeux que parce que eux-mêmes avaient fait la même chose aux bergers [Voir Sahih Muslim 14/1671] Al Baghawi rapporte qu’ils avaient coupé les mains et les pieds des bergers.

Le Talion est autorisé. La traduction approchée de la parole d'Allah Ta’aala dit : « ... Les blessures tombent sous la Loi du Talion... » [Coran 5:45]

Si la loi religieuse permet de punir un musulman pour le crime qu’il a commis, elle permet d’autant plus d’infliger à un infidèle le même châtiment que celui qu’il a infligé à un musulman

b) La Vengeance Réciproque :

La traduction approchée de la parole d'Allah Ta’aala dit :

- « Le Mois sacré pour le mois sacré! - Le talion s'applique à toutes choses sacrées. Donc, quiconque transgresse (i’tada) contre vous, transgressez (fa’tadoû) contre lui, à transgression égale. Et craignez Allah. Et sachez qu'Allah est avec les pieux. » [2 :194]

Ainsi il faut savoir qu’islamiquement on a le droit d'infliger le même châtiment que celui qu'on a reçu à tort. La traduction approchée de la parole d'Allah Ta’aala dit :

- « Si vous punissez (wa in ‘âqabtoum), punissez (fa ‘âquiboû) comme vous l'avez été(bi mithli mâ ‘oûquibtoum bih) ». [16 : 126]

- « Et ceux d'entre vous qui ont été oppressés, s'ils sont victorieux, le mal n'a pour récompense qu'un mal équivalent ». [42 :39]

- « ... Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu'Allah est avec les pieux. » [9:36]. Ibn Al-‘Arabi a dit : « L'expression « sans exception » signifie les assiéger de chaque côté et dans toutes les circonstances possibles. » [Al-Djâmi’ Li Ahkamil-Qor’an 8/150]

Ibn Taymiyyah a dit : « La "riposte réciproque" (rendre le mal tel qu'on l'a reçu) est un droit. Les musulmans peuvent y avoir recours par vengeance, ils peuvent aussi la délaisser et la patience est meilleure. Si la vengeance n'est pas un surplus pour les combattants, et ne soit pas un désastre pour les musulmans; si par contre la vengeance peut les attirer vers la foi et arrêter leur attaque, alors elle est permise sur le principe d'application des limites de la Shari'a et du Djihâd. » [Rapporté par Ibn Mouflih dans le Fourou' 6/218].

Ibnu Taymiyyah en parle aussi dans sont livre Al Ikhtiyarat.

On a rapporté qu’Ibn ‘Omar radhi Allahu ‘anhumâ a dit : « Le Prophète ‘Aleyhi salat avait brûlé et coupé les palmeraies de Banî Nadîr ». [Hadîth rapporté par Al-Boukhari et Mouslim]

Ce Hadîth explique qu’il est permis dans la guerre de détruire tout ce qui pourrait être un bloc trébuchant ou tout ce qui pourrait fournir force à la fortification d’un ennemi. Ce Hadîth comprend des preuves claires établissant qu’il est permis d’incendier la terre de l’ennemi si le combat l’exige afin de déjouer leurs stratagèmes et de faciliter la conquête.

Concernant l’explication du Hadîth, An-Nawawi a dit : « Il est permis de couper les arbres des mécréants et de les brûler. » [Sharh Sahih Muslim : 12/50]

Muhammad bin Ismaïl As-San’âni a dit, dans son livre « Souboul-ou-Salâm » qui est le commentaire (Charh) du livre « Boulough al Maram » d’Ibn Hadjar Al-‘Asqalani : « Le hadîth montre qu’il est permis de détruire les biens des gens de la guerre au moyen de brûler et couper et cela si un intérêt existe. » [4/101]

-------------------->


Dernière édition par le Ven 22 Juin 2007, 04:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 02:49

Citation :
Qoutaibah et Ibn Rouhm ont ajouté dans leur narration qu’Allah Subhanahu wa Ta’aala a révélé en cette occasion :

« Tout palmier que vous avez coupé ou que vous avez laissé debout sur ses racines, c'est avec la permission d'Allah et afin qu'Il couvre ainsi d'ignominie les pervers. » [59 : 5]

Ibn Taymiyah a dit : « C'est pour cela que les oulémas étaient d'accord qu'il est permis de dévaster les arbres et l'agriculture des mécréants s'ils nous ont infligés la même chose ou s'il n'est pas possible de les atteindre qu'en faisant cela » [Minhage As-Sunna 3/442] et il a dit la même chose à propos des constructions et des graines [Madjmou’ Al-Fatâwa 28/596 et 414].

Les commentaires des oulémas sur ce sujet sont nombreux : voir Ibn Al-Qayyim dans I’lâm Al-Muwaqiin et aussi Al Hashiya ; Al Qourtoubi dans son Tafsir, An-Nawawi dans Al- Muhadhdhab, Ash-Shawkani dans Nayl Al-Awtâr et d’autres encore… Que la miséricorde d’Allah soit sur eux. Ces sources arrive à une conclusion toute simple : les oulémas ont admis que le châtiment réciproque, auquel font référence les versets susmentionnés, ne se limite pas à un cas précis. Il s’applique aussi aux Infidèles, aux pécheurs musulmans et aux êtres injustes.

Maintenant combien de minarets et de mosquées occupées par des imams et des fidèles en prière ont été démolies par l’Amérique ? Combien d’édifices et d’habitations appartenant à des familles musulmanes ont été démolis par l’Amérique ? Combien de tours ont été détruites sous des bombardements au Liban ? Combien de villages ont-ils été exterminés injustement ? Ils sont même arrivés à détruire avec des avions et des missiles l'usine de médicament au Soudan tuant les employés et les fonctionnaires musulmans ! Sans parler de l'embargo économique sur la Libye et l’embargo économique sur le peuple irakien qui ont été frappés délibérément par la famine. Ainsi que les frappes aériennes dites « chirurgicales » massacrant des milliers de familles en Irak. Et les musulmans qui ont étaient abattus par les américains en Somalie et au Soudan. L’Amérique a recours contre l’Islam et les musulmans à la guerre, aux crimes et à une corruption inconcevables. Elle devrait être traitée conformément aux lois de la guerre contre l’Islam et les musulmans. Mais il n’y a eu, malgré cela, qu’une toute petite « riposte réciproque » puisqu’on a fait tombé seulement deux tours jumelles à New York et touché le Pentagone (siège du ministère de la guerre), à Washington, sans viser ici ni des églises ni des habitations mais bien l’économie américaine qui finance son armée et l’endroit où s’organisent leurs stratégies militaires. Toutes les Louanges sont à Allah le Très Haut.

Ils ont était des milliers et des milliers de soldats américains à massacrer des familles entières à détruire des mosquées et des édifices, et à faire des embargos contre des pays musulmans ce qui rappel étrangement l’embargo des Qoraych avant que le Messager Muhammad ‘Aleyhi salat ne s’attaque à leur économie en ordonnant, plus d’une fois à quelques Vaillants Combattants, de piller leurs caravanes. Par la grâce d’Allah le Très Haut, seulement 19 Valeureux Moudjahideens ont rendu une fierté aux musulmans qui sont longtemps restés muets face aux massacres des américains, bien que ce soit une toute petite « riposte réciproque » à toutes ces attaques américaines qui ont visés les peuples musulmans.

Quelques chiffres pour constater cette toute petite « riposte réciproque » :

Irak : Avant les exploits du 11/09 environ 500 000 enfants irakiens morts par l’embargo.

Afghanistan : Plus de 40 000 morts sous les bombardements

Les 2 Tours jumelles du World Trate Center : Seulement 2830 morts !

Il faut savoir que le nombre de morts du World Trate Center et du Pentagone n’était que justice rendue après le massacre de l’abri d’Al-Amiriya en Irak, comme a rapporté le porte parole Sulayman Abu Gheïth ! Ceci ne représente qu’un tout petit pourcentage de ceux qui ont été abattus en Somalie, au Soudan et en Afghanistan. On a pas encore fait goûter aux américains ce qu’ils nous ont fait goûter. Nous ne sommes pas encore à égalité. Ceux qui combattent sur le sentier d’Allah ont un droit Islamique.

De plus il suffit, pour blesser un homme, un éclat de 7 grammes, mais l'Amérique, à cause de la haine qu'elle a pour les musulmans, ont lancé sur nos frères et sœurs énormément de bombes dont pèse chacune d’elles jusqu'à 7 tonnes soit 7 millions de grammes ! Lorsque nos braves frères effectuent de grosses opérations ils ne dépassent pas les 2 tonnes.

Quand à ceux qui ont condamné ces opérations, ils n'en jettent qu'un regard isolé et ne font pas le lien avec les anciens événements. Leur regard manque d'objectivité et ne se conforme ni à la Chari’ah ni à la raison; ils répètent aveuglément et par lâcheté ce que disent les Américains et les médias qui condamnent ces opérations. Ceux qui s'emploient à utiliser la formule occidentale : « que les morts sont "des victimes innocentes" » sans faire une distinction entre leurs catégories (que nous avons vu), accuseraient le Prophète ‘Aleyhi salat de tuer des innocents car le Prophète ‘Aleyhi salat :

1) A utilisé la catapulte à Taïf comme nous l’avons vu.

2) A tué tous les Juifs ayant des poils sur Al-‘Awrah (au dessus du sexe) sans faire de distinction entre eux. Ibn Hazm rapporte à ce sujet que le Prophète Muhammad ‘Aleyhi salat n'a fait de distinction ni entre ceux qui étaient commerçants, paysans ou personnes âgées et ceci est une unanimité parfaite de sa part [Al Mouhalla 7/299]

Il est intéressant ici de présenter les paroles de Cheikh Mohammad Salah Al-'Uthaymin - rahimahullah – (spécialiste en jurisprudence), qui sont en concordance avec celles de nos Prédécesseurs, affirmant que le musulman doit tuer les femmes et enfants des mouharibines (combattant) si eux commencent à tuer nos femmes et enfants :

Ceci n’est pas une rumeur qui nous est propagée, pour écouter les paroles du Cheikh, je te donne le lien audio suivant où tu trouvera à partir de la 27ème mn et 30ème seconde l’extrait :

http://www.binothaimeen.com/sound/snd/a0020/A0020-3B.rm

Expliquant le hadith suivant :

D'après Ibn 'Omar, le Prophète (‘Aleyhi salat ) a vu une femme tuée, lors d'une expédition et il a blâmé le fait de tuer les femmes et les enfants. [Hadith 1274 du livre : Boulough Al-Marâm du Cheikh Ibn Hadjar Al ‘Asqualani]

Cheikh Al-‘Utheymin dit :

Dans ce hadith, il n'est pas précisé le lieu de cette expédition mais cela ne nous intéresse pas, ce qui est important c'est de savoir le jugement défini par le hadith. Il est rapporte qu'il a blâmé [أنكر ], c'est a dire qu'il a interdit cela avec force, car [ ألإنكار ] est plus précis que l'interdiction, cela veut dire qu'il y a interdiction mais avec un plus.

« Interdit de tuer femmes et enfants »

C'est a dire toute femme, même pubère, et les enfants sont les garçons non pubères. Il ne faut pas les tuer car ils peuvent être pris en esclavage, en les tuant on perd un grand bien.

Et si quelqu'un dit: « Admettons qu'ils tuent nos femmes et nos enfants, a t'on le droit d'en faire autant? »

Oui cela est permis, même si l'on risque de perdre un bien, car cela casse le coeur des ennemis et c'est une humiliation pour eux, et aussi conformément au sens général du verset qui dit :

« Donc, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale. » [Sourate 2, verset 195]

« Mais s'ils violent nos femmes, a t'on le droit de violer les leurs ? »

Non cela est n'est pas permis, car c'est une chose interdite en elle même ( محرم بالنوع ). Mais si après partage du butin, une de leurs femmes captives devient la propriété d'un musulman, alors il lui est permis d'avoir des rapports avec elle.

« Doit on accorder un statut spécifique aux femmes qui combattent ? »

Oui, elles ont un statut spécifique, car en combattant, il n'y a plus de différence entre elles et les hommes, il est donc permis de les tuer aussi. S'ils mutilent nos morts, alors on a le droit de mutiler leurs morts.

Question : « Oui mais Cheikh, ce sont les militaires qui ont tués nos femmes et nos enfants, leurs femmes n'ont rien a voir la dedans, alors pourquoi les tuer? »

Cheikh ‘Utheymin répond :

« Pour l'intérêt général, car si on ne fait pas ça, ce sera une humiliation pour nous. »

Autre question un peu similaire et réponse du Cheykh :

« Il y a en cela un intérêt pour les musulmans et pour faire prévaloir leur honneur, car si on les tuent pas, ce sera une humiliation pour nous, l'honneur des musulmans est plus important »

Un autre élève visiblement pas d'accord ou qui veut en savoir plus, parle au Cheikh de justice et d'équité, ce à quoi le Cheikh répond :

« Donc, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale » [Sourate 2 verset 195]

De quelle justice parles-tu ? S'ils tuent nos femmes et nos enfants, on fait de même, c'est ça la justice et l'équité ! Et non pas de leur dire : « Si vous tuez nos femmes, on ne vas pas tuer les votres, car en les tuant cela aura un impact fort sur eux... »

A la base comme le mentionne le hadith il est interdit de viser directement leurs femmes et leurs enfants. »

- Fin de citation –

Conclusion :

Avec toutes les circonstances que nous avons vu, permettant de tuer les civils dans le cadre d’un Djihâd, sans enfreindre le commandement du Prophète Muhammad ‘Aleyhi salat interdisant le meurtre de femmes et d’enfants, il faut savoir que lorsque nos valeureux frères Moudjahideen font des actions, on ne doit pas voir en premier lieu s’il y a eu des enfants, femmes ou vieux qui ont été tué, mais on doit regarder quel a été l’objectif de la mission. Il se peut qu’elle a été faite pour viser des combattants (un commandant ou un gouvernant au milieu de son peuple - des soldats dans un village - des tireurs isolés (sniper) dans un immeuble – un endroit de recrutement etc.) ou bien elle a visé des gens qui ont contribué à la guerre (des informateurs – des traîtres parmi les civils qui approvisionnent l’armée ennemie en transport, carburant, nourriture ou arme etc.) et la dernière excuse que nous pouvons avoir c’est la riposte réciproque, il faut savoir que nous ne sommes pas sur le terrain et ceux qui combattent ont parmi eux des étudiants et des Chouyoukhs, nous ne pouvons pas, de là ou nous nous trouvons, réfuter leurs opérations stratégiques en commentant une page web, un article publié dans un journal, un reportage télévisé ou un message passé à la radio, sans prendre en considération leurs revendications afin de connaître les véritables causes et de les peser sur la balance du Qor’an et de la Sunnah à la compréhension de nos pieux prédécesseurs comme nous l’avons fait.

Voici ce que dit le Sheikh Ibnou Outhaymine dans son Sharh de Boulough Al Maraam, dans le chapitre "Kitab Al Jihaad" dans ses premiers cours sur le fait de tuer les femmes et les enfants des mécreants :

Il y a trois cas dans lequels il est permis de tuer les femmes et enfants des mecreants:

1. Si on doit passer par leur mort pour infliger d'importante perte a l'ennemis en vue d'obtenir la victoire(domage collaterale)Par exemple en coupant l'eau d'une ville ou en utilisant des armes lourdes (catapulte, chars, avion...etc)on sait qu'on va tuer des innocents mais il est permis de le faire pour une maslaha plus grandes

2. Si les femmes et enfants des ennemis prennent les armes, alors ils deviennent des combattants a part entiere et il est permis de les tuer.

3. Si les mécréants ont tués nos femmes et enfants, alors il est permis de leur rendre leurs morts (loi du talion) certains savants defendent qu'il serait preferable de capturer les femmes et enfants, mais la reponse correcte est qu'il est preferable de les tuer, pour rendre la fierté aux musulmans.

http://www.libertyvox.com/phpBB/viewtopic.php?t=138&postdays=0&postorder=asc&start=570


Dernière édition par le Ven 22 Juin 2007, 04:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 03:33

[color:6a54=brown:6a54]Le Royaume d’Arabie Saoudite
Ministère des Affaires Islamiques, des Waqfs, de l’Appel et de l’Orientation


http://www.al-islam.com/maknazlatin/Hits.asp?l=frn&p=0-13-1-&st=0

-------------->

Citation :
Le jihad [la lutte dans le sentier d'Allah] > Comment le jihad est-il considéré en Islam ?



Résultat de recherche dans le Coran 39


Coran > Sourate 2, Al-Baqara> Verset 109 (sourate 2, la vache)

Nombre de gens du Livre aimeraient par jalousie de leur part, pouvoir vous rendre mécréants après que vous ayez cru. Et après que la vérité s' est manifestée à eux! Pardonnez et oubliez jusqu'à ce qu' Allah fasse venir Son commandement. Allah est très certainement Omnipotent!

Coran > Sourate 2, Al-Baqara> Verset 190 (Sourate 2, la vache)

Combattez dans le sentier d' Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes, Allah n' aime pas les transgresseurs!

Coran > Sourate 2, Al-Baqara> Verset 193

Et combattez- les jusqu'à ce qu' il n' y ait plus d' association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S' ils cessent, donc plus d' hostilités, sauf contre les injustes.

Coran > Sourate 2, Al-Baqara> Verset 216

Le combat vous a été prescrit alors qu' il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l' aversion pour une chose alors qu' elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu' elle vous est mauvaise. C' est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.

Coran > Sourate 2, Al-Baqara> Verset 244

Et combattez dans le sentier d' Allah. Et sachez qu' Allah est Audient et Omniscient.

Coran > Sourate 2, Al-Baqara> Verset 251

Ils les mirent en déroute, par la grâce d' Allah. Et David tua Goliath; et Allah lui donna la royauté et la sagesse, et lui enseigna ce qu' Il voulut. Et si Allah ne neutralisait pas une partie des hommes par une autre, la terre serait certainement corrompue. Mais Allah est Détenteur de la Faveur pour les mondes.

Coran > Sourate 4, An-Nisâ'> Verset 77, (Sourate 4, les femmes)

N' as- tu pas vu ceux auxquels on avait dit: "Abstenez- vous de combattre, accomplissez la Salâ(prière) et acquittez la Zakâ!(l'aumône)" ]Puis lorsque le combat leur fut prescrit voilà qu' une partie d' entre eux se mit à craindre les gens comme on craint Allah, ou même d' une crainte plus forte encore, et à dire: "Ô notre Seigneur! Pourquoi nous as- Tu prescrit le combat? Pourquoi n' as- Tu pas reporté cela à un peu plus tard?" Dis: "La jouissance d' ici-bas est éphémère, mais la vie future est meilleure pour quiconque est pieux. Et on ne vous lésera pas, fût- ce d' un brin de noyau de datte.

Coran > Sourate 5, Al-Mâ'ida> Verset 54 (sourate 5, la table servie)

Ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu' Il aime et qui L' aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d' Allah, ne craignant le blâme d' aucun blâmeur. Telle est la grâce d' Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est Immense et Omniscient.

Coran > Sourate 6, Al-'An`âm> Verset 106 (sourate 6, les bestiaux)

Suis ce qui t' est révélé de la part de ton Seigneur. Point de divinité autre que Lui. Et écarte- toi des associateurs.

Coran > Sourate 8, Al-'Anfâl> Verset 5 (sourate 8, le butin)

De même, c' est au nom de la vérité que ton Seigneur t' a fait sortir de ta demeure, malgré la répulsion d' une partie des croyants.


Coran > Sourate 8, Al-'Anfâl> Verset 6 (sourate 8, le butin)

Ils discutent avec toi au sujet de la vérité après qu' elle fut clairement apparue; comme si on les poussait vers la mort et qu' ils (la) voyaient.

Coran > Sourate 8, Al-'Anfâl> Verset 8 (sourate 8, le butin)

afin qu' Il fasse triompher la vérité et anéantir le faux, en dépit de la répulsion qu' en avaient les criminels.

Coran > Sourate 8, Al-'Anfâl> Verset 15 (Sourate 8, le butin)

Ô vous qui croyez quand vous rencontrez (l' armée) des mécréants en marche, ne leur tournez point le dos.

Coran > Sourate 8, Al-'Anfâl> Verset 16 (Sourate 8 , le butin)

Quiconque, ce jour- là, leur tourne le dos, - à moins que ce soit par tactique de combat, ou pour rallier un autre groupe, - celui-là encourt la colère d' Allah et son refuge sera l' Enfer. Et quelle mauvaise destination!

Coran > Sourate 8, Al-'Anfâl> Verset 39 (Sourate 8, le butin)

Et combattez- les jusqu'à ce qu' il ne subsiste plus d' association, et que la religion soit entièrement à Allah. Puis, s' ils cessent (ils seront pardonnés car) Allah observe bien ce qu' ils œuvrent.

Coran > Sourate 8, Al-'Anfâl> Verset 57 (Sourate 8, le butin)

Donc, si tu les maîtrises à la guerre, inflige- leur un châtiment exemplaire de telle sorte que ceux qui sont derrière eux soient effarouchés. Afin qu' ils se souviennent.

Coran > Sourate 9, At-Tawba> Verset 5 (Sourate 9, le repentir ou le désaveu)

Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez- les, assiégez- les et guettez- les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salâ (prière) et acquittent la Zakâ,(aumône) alors laissez- leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

Coran > Sourate 9, At-Tawba> Verset 12 (Sourate 9 : le repentir)

Et si, après le pacte, ils violent leurs serments et attaquent votre religion, combattez alors les chefs de la mécréance - car, ils ne tiennent aucun serment - peut-être cesseront- ils?

Coran > Sourate 9, At-Tawba> Verset 13

Ne combattrez- vous pas des gens qui ont violé leurs serments, qui ont voulu bannir le Messager et alors que ce sont eux qui vous ont attaqués les premiers? Les redoutiez- vous? C' est Allah qui est plus digne de votre crainte si vous êtes croyants!

Coran > Sourate 9, At-Tawba> Verset 14

Combattez- les. Allah par vos mains, les châtiera, les couvrira d' ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d' un peuple croyant.



Coran > Sourate 9, At-Tawba> Verset 15

Et il fera partir la colère de leurs cœurs. Allah accueille le repentir de qui Il veut. Allah est Omniscient et Sage.

Coran > Sourate 9, At-Tawba> Verset 16

Pensez- vous que vous serez délaissés, cependant qu' Allah n' a pas encore distingué ceux d' entre vous qui ont lutté et qui n' ont pas cherché des alliés en dehors d' Allah, de Son messager et des croyants? Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.

Coran > Sourate 9, At-Tawba> Verset 24

Dis: "Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu' Allah, Son messager et la lutte dans le sentier d' Allah, alors attendez qu' Allah fasse venir Son ordre. Et Allah ne guide pas les gens pervers".

Coran > Sourate 9, At-Tawba> Verset 29

Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n' interdisent pas ce qu' Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu' ils versent la capitation par leurs propres mains, après s' être humiliés.

Coran > Sourate 9, At-Tawba> Verset 36

Le nombre de mois, auprès d' Allah, est de douze (mois), dans la prescription d' Allah, le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre d' entre eux sont sacrés: telle est la religion droite. (Durant ces mois), ne faites pas de tort à vous-mêmes. Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu' Allah est avec les pieux.

Coran > Sourate 9, At-Tawba> Verset 73

Ô Prophète, lutte contre les mécréants et les hypocrites, et sois rude avec eux; l' Enfer sera leur refuge, et quelle mauvaise destination!

Coran > Sourate 9, At-Tawba> Verset 81

Ceux qui ont été laissés à l' arrière se sont réjouis de pouvoir, rester chez eux à l' arrière du Messager d' Allah, ils ont répugné à lutter par leurs biens et leurs personnes dans le sentier d' Allah, et ont dit: "Ne partez pas au combat pendant cette chaleur!" Dis: "Le feu de l' Enfer est plus intense en chaleur." - S' ils comprenaient!

Coran > Sourate 9, At-Tawba> Verset 123

Ô vous qui croyez! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous; et qu' ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu' Allah est avec les pieux. [/size][/b]

Coran > Sourate 15, Al-Hijr> Verset 85 (sourate 15 : al-Hijr, une région dans l'Arabie du Nord)

Et Nous n' avons créé les cieux et la terre, et ce qui est entre eux, que pour une juste raison. Et l' Heure (sans aucun doute) arrivera! Pardonne- (leur) donc d' un beau pardon.

Coran > Sourate 22, Al-Hajj> Verset 39 (Sourate 22, al-Hajj=le pélerinage)

Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) - parce que vraiment ils sont lésés; et Allah est certes Capable de les secourir -

Coran > Sourate 30, Ar-Roûm> Verset 3 (Sourate 30, les Romains ou les Byzantins!) Sourate MECQUOISE, la 84 ème révélée

dans le pays voisin, et après leur défaite ils seront les vainqueurs,


Coran > Sourate 45, Al-Jâthiya> Verset 14 (Sourate 45, l'agenouillée, sourate mecquoise, la 65 ème révélée)

Dis à ceux qui ont cru de pardonner à ceux qui n' espèrent pas les jours d' Allah afin qu' Il rétribue (chaque) peuple pour les acquis qu' ils faisaient.

Coran > Sourate 47, Mouhammad> Verset 4 (Sourate 47, sourate médinoise , la 95 ème révélée)

Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez- en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez- les solidement. Ensuite, c' est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c' est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d' Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions.

Coran > Sourate 47, Mouhammad> Verset 20

Ceux qui ont cru disent: "Ah! Si une Sourate descendait!" Puis, quand on fait descendre une Sourate explicite et qu' on y mentionne le combat, tu vois ceux qui ont une maladie au cœur te regarder du regard de celui qui s' évanouit devant la mort. Seraient bien préférables pour eux
(une obéissance et une parole convenable (verset 21)

Coran > Sourate 47, Mouhammad> Verset 21

une obéissance et une parole convenable. Puis, quand l' affaire est décidée, il serait mieux pour eux certes, de se montrer sincères vis-à-vis d' Allah.

Coran > Sourate 47, Mouhammad> Verset 22

Si vous vous détournez, ne risquez- vous pas de semer la corruption sur terre et de rompre vos liens de parenté?

Coran > Sourate 50, Qâf> Verset 39, Sourate 50, sourate mecquoise , la 34 ème révélée

Endure donc ce qu' ils disent; et célèbre la louange de ton Seigneur avant le lever du soleil et avant (son) coucher;

Coran > Sourate 73, Al-Mouzzammil> Verset 10 (Sourate 73, l'Enveloppé), sourate mecquoise, la 3 ème révélée)

Et endure ce qu' ils disent; et écarte- toi d' eux d' une façon convenable.

Coran > Sourate 76, Al-'Insân>, Verset 24 (Sourate 76, l'homme), sourate médinoise, la 98 ème révélée)

Endure donc ce que ton Seigneur a décrété, et n' obéis ni au pécheur, parmi eux, ni au grand mécréant.

* Les numéros des sourates et leur traduction ont été rajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 03:37

Citation :
LE STATUT DU JIHÂD EN ISLAM


La punition que présente la législation divine pour ceux qui désobéissent Allah (Gloire à Lui) et Ses Messagers couvre deux types de gens: ceux qui sont sous le commandement de l'Imam (chef), des individus ou des collectivités, et ceux faisant partie des groupes récalcitrants qui ne peuvent être apportés sous le commandement de l'Imam que par le combat, d'où le Djihad contre les mécréants, les ennemis de Dieu et Son Messager.


Quand Allah, Gloire à Lui, envoya Son prophète , Il le chargea d'appeler les gens à Sa religion bien avant de lui permettre de faire le Djihad. Après avoir émigré vers la Médine, le prophète reçut l'ordre divin de lancer le Djihad contre les infidèles :


Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués parce que vraiment ils sont lésés; et Allah est certes Capable de les secourir, ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, contre toute justice, simplement parce qu'ils disaient: "Allah est notre Seigneur". Si Allah ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les ermitages seraient démolis, ainsi que les églises, les synagogues et les mosquées où le nom d'Allah est beaucoup invoqué. Allah soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa Religion). Allah est assurément Fort et Puissant.

Sourate 22 - Verset 39, 40




Ensuite, Allah a imposé le combat aux musulmans en disant:


Le combat vous a été prescrit alors qu'il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.

Sourate 2 - Verset 216


Il a souligné le Djihad dans plusieurs sourates médinoises et appelle ceux qui n'y participent pas les hypocrites et les malades aux cœurs :


Dis: "Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagner, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu'Allah, Son Messager et la lutte dans le sentier d'Allah, alors attendez qu'Allah fasse venir Son ordre. Et Allah ne guide pas les gens pervers

Sourate 9 - Verset 24

et


Les vrais croyants sont seulement ceux qui croient en Allah et en Son Messager, qui par la suite ne doutent point et qui luttent avec leurs biens et leurs personnes dans le chemin d'Allah. Ceux-là sont les véridiques

Sourate 49 - Verset 15

et


Ceux qui ont cru disent: "Ah! Si une sourate descendait!" Puis, quand on fait descendre une sourate explicite et qu'on y mentionne le combat, tu vois ceux qui ont une maladie au cœur te regarder du regard de celui qui s'évanouit devant la mort. Seraient bien préférables pour eux.

Sourate 47 - Verset 20


Plusieurs versets semblables sont cités dans le Coran et également fréquente est l'insistance sur l'intérêt du Djihad, comme dans la sourate Le Rang (As-saff):


ô vous qui avez cru! Vous indiquerai-je un commerce qui vous sauvera d'un châtiment douloureux? Vous croyez en Allah et en Son Messager et vous combattez avec vos biens et vos personnes dans le chemin d'Allah, et cela vous est bien meilleur, si vous le saviez! Il vous pardonnera vos péchés et vous fera entrer dans des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et dans les demeures agréables dans les jardins d'Éden. Voilà l'énorme succès et Il vous accordera d'autres choses encore que vous aimez bien: un secours venant d'Allah et une victoire prochaine. Et annonce la bonne nouvelle aux croyants.

Sourate 61 - Verset 13


et Il dit :

Ferez-vous de la charge de donner à boire aux pèlerins et d'entretenir la Mosquée sacrée (des devoirs) comparables (au mérite) de celui qui croit en Allah et au Jour dernier et lutte dans le sentier d'Allah? Ils ne sont pas égaux auprès d'Allah et Allah ne guide pas les gens injustes. Ceux qui ont cru, qui ont émigré et qui ont lutté par leurs biens et leurs personnes dans le sentier d'Allah, ont les plus hauts rangs auprès d'Allah, et ce sont eux les victorieux. Leur Seigneur leur annonce de Sa part, miséricorde et agrément, et des Jardins où il y aura pour eux un délice permanent.

Sourate 9 - Verset 19-21


et

ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion , Allah va faire venir un peuple qu'Il aime et qui L'aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d'Allah, ne craignant le blâme d'aucun blâmeur. Telle est la grâce d'Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est Immense et Omniscient.

Sourate 5 - Verset 54


Et Allah dit:

Il n'appartient pas aux habitants de Médine, ni aux Bédouins qui sont autour d'eux, de traîner loin derrière le Messager d'Allah, ni de préférer leur propre vie à la sienne; car ils n'éprouveront ni soif, ni fatigue, ni la colère des infidèles, et n'obtiendront aucun avantage sur un ennemi, sans qu'il ne leur soit écrit pour cela une bonne action. En vérité, Allah ne laisse pas perdre la récompense des bienfaiteurs. Ils ne supporteront aucune dépense, minime ou importante, ne traverseront aucune vallée, sans que (cela) ne soit inscrit à leur actif, en sorte qu'Allah les récompense pour le meilleur de ce qu'ils faisaient.

Sourate 9 - Versets 120 et 121


L'ordre de participer au Djihad et la récompense qui en résulte se répètent perpétuellement dans le Coran et la Sunna (paroles et actes du prophète Muhammad .

Par conséquent, le Djihad est le meilleur acte religieux que l'homme peut exécuter. Tous les érudits sont d'accord qu'il est mieux que le Hajj (le grand pèlerinage) et l'Omra (le petit pèlerinage), mieux que la prière volontaire et le jeûne volontaire, comme c'est indiqué dans le Coran et la Sunna.

Le prophète, dit : "La tête de l'affaire est l'Islam, son pilier central est la prière et le sommet est le Djihad",

et il dit: "Dans le paradis, il y a cent grades dont la distance entre chacun est aussi large que la distance entre le ciel et la terre, et Allah les a préparés pour ceux qui font le Djihad" (Bukhari et Muslim).

L'Imam Bukhari rapporte aussi que le prophète dit: "Celui qui a les pieds poussiéreux pour la voie d'Allah (c.-à-d. en faisant le Djihad), Allah le sauvera de l'enfer".

L'imam Muslim rapporte aussi que le prophète a dit: " Une journée et une nuit passées dans le ribate (défendre le territoire islamique contre les ennemis, autrement dit le Djihad), valent mieux qu'un mois passé en jeûnant et veillant debout faisant la prière.

Si on meurt (en réalisant le ribate), on recevra la récompense de ses actions et sa subsistance, et on sera protégé contre l'ange de la tombe".

Le prophète dit aussi: "un jour passé dans le ribate dans la voie d'Allah vaut mieux que mille jours passés ailleurs"

et il dit aussi : "Deux yeux ne seront pas touchés par le feu (de l'enfer) : l’œil qui a pleuré de la crainte d'Allah et l'oeil qui a passé la nuit en surveillance dans le sentier d'Allah" (rapportés par Al-Tirmidhi).

L'imam Ahmad bin Hanbal rapporte : "une nuit passée en surveillance dans le sentier d'Allah vaut mieux que milliers de nuits et jours passés en priant et jeûnant."


Bukhari et Muslim rapportent aussi qu'un homme dit : ô Messager d'Allah! Montre-moi un acte qui serait égal au Djihad dans le sentier d'Allah.

Le prophète répondit: "Tu ne seras pas capable de le faire", l'homme dit: dis le moi quand même.

Le prophète dit alors : "Peux-tu, quand un combattant est sorti pour une expédition, jeûner sans interruption et passer les nuits en priant continuellement?

L'homme répondit : Non, puis le prophète dit : C'est ce qui est égal au Djihad.

Dans les livres de Sunna (ensembles des paroles du prophète rapportés par Al-Tirmidhi, ou Al-Nissa'i, ou Abi Dawoud), le prophète dit: "Chaque communauté a ses voyages dévots, et le voyage dévot de ma communauté est le Djihad dans le sentier d'Allah."

C'est un sujet vaste, sans égal, surtout quand il s'agit d'une récompense aussi bien individuelle que collective.

En effet, l'intérêt du Djihad est général, s'étend non seulement aux combattants mais à toute la communauté, dans le sens spirituel et temporel.

Le Djihad implique toutes sortes du culte, sous ses formes internes et externes.

Plus que n'importe quel autre acte, le Djihad implique l'amour et la dévotion envers Allah Exalté soit-Il, la confiance en Lui, la reddition de notre vie et sa propriété à Lui.


Le Djihad implique la patience, l'ascétisme, l'évocation d'Allah... Et l'individu ou la collectivité participant au Djihad se retrouve entre deux conséquences agréables : soit la victoire et le triomphe, soit le martyre et le paradis.

D'autre part, toute personne doit vivre et mourir et c'est en faisant le Djihad qu'on peut vivre et mourir avec un bonheur ultime en ce monde et dans ci-après. Abandonner le Djihad implique la perte partielle ou entière de ce bonheur.

Des gens veulent pratiquer des actes spirituels et temporels complètement difficiles malgré leurs manques d'avantages, alors que le Djihad est religieusement plus salutaire que tout autre acte plein de difficultés.


Imam Ibn Taymiyah


Extrait du livre : La politique légale dans la réforme du gouverneur et du peuple

Source : angelfire.com/journal/sunnah

http://alhaaq.over-blog.net/categorie-176190.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 09:50

Que répond Abnasser à ces objections qui sont souvent soutenues par des faits historiques et par la doctrine des islamistes. ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 13:03

Citation :
Le coran :
3/141
« Obliterez les infideles »

Commentaire de Seif Al-din Ansari , article intitulé « les infideles seront eradiqués » :
« Allah a fermement decrete l’annihilation des infideles. »
« De meme que le pays de Thamoud, de pays d’Aad, le pays de Midian et d’autres ont ete detruits, il ne fait aucun doute que l’amerique et le pays des juifs le seront aussi. En outre, tous les pays infideles seront eradiqués ».

Le coran :
9/52
« Nous attendons qu’Allah vous inflige un châtiment direct ou par nos mains »

Commentaire de Seif Al-din Ansari
« Nous devons croire que tout pays infidele est necessairement et sans aucun doute, éphémère, et si l’annihilation ne se fait pas par le biais d’un groupe de musulmans (…), un pays infidele sera detruit par un autre. »

« L’éradication des infideles est un decret divin, jusqu’au jour du jugement. Elle sera largement le fait des croyants, c’est à dire qu’elle se realisera par le djihad, le djihad devant lui aussi etre poursuivi jusqu’au jour du jugement, ainsi que l’a dit le prophete Mahomet « le djihad se poursuivra jusqu’au jour du jugement. » ».

Commentaire de Hussein Ben Mahfouz, sermon affiche sur www.alminbar.ne
« Nous sommes un peuple dont la force reside dans l’islam et dans le djihad. C’est pour nous un honneur qu’Allah nous ait choisi comme outil de tourment des infideles en decretant que nous les exterminerons. »



Le texte invoqué : « Mesure pour mesure « Al – Mu’amala Bil-Mithl »
« Celui qui qui vous attaque, attaquez le comme il vous a attaqué »
« Si l’on vous punit, punissez comme vous avez ete punis ».

Commentaire de Suleiman Abou Gheith, porte parole d’Al-Qaïda :
« Au vu des nombres que j’ai relevé …sur les vies musulmanes perdues a cause des américains … Nous ne sommes pas encore à égalité. Nous avons le droit de tuer quatre millions d’Américains –dont deux millions d’enfants – d’en exiler deux fois plus, d’en blesser et invalider des centaines de milliers ».

Commentaire de Cheikh Nasser ibn Ahmed , oulema saoudien :
« Certains des frères ont fait le compte des musulmans tués par les armes américaines … et le nombre atteinte presque les 10 millions. .. Si une bombe leur tombait dessus, exterminant 10 millions de personnes …. eh bien ce serait là chose permise. »


Les textes invoqués :
Paroles de Mahomet – Hadith Abou Daoud -:
« Ne tuez pas les femmes ou les opprimés »
Hadith Ibn Hanbal :
“ Ne tuez pas les enfants des polythéistes”
Récits invoqués : biographie de Mahomet

Commentaire de Cheikh Abd El-Aziz Ben Saleh Al-Djarbou « Fondements de la légitimité religieuse de la destruction de l’Amérique »
« Tous les oulémas se sont mis d’accord sur le fait qu’il est permis de tuer femmes, enfants et personnes agées quand il n’est pas possible de distinguer entre eux et les guerriers, et en particulier si les moudjahidin souhaitent surprendre l’ennemi dans une embuscade.
Tous ceux qui prétendent qu’il est completement interdit de tuer des innocents accusent le Messager, ses compagnons et disciples du massacre d’innocents, car le Messager a construit une catapule lors de la guerre contre Taif, or une catapulte ne peut distinguer [entre guerriers et innocents ]
Le prophete a tué tous les adultes juifs de déloyale tribu de Banu Qurayza, sans faire de distinction. »

Commentaire d’un islamiste se faisant appeler « l’oppresseur des croises Salah Al-Din » « la vérité sur la nouvelle guerre de croisade » :
« La sainteté du sang des femmes, des enfants et personnes agees n’est pas absolue. Il est parfois permis de les tuer quand ils appartiennent au Dar el-Harb : ... [ suit une liste de cas ]
Septieme cas : il est permis aux musulmans de tuer des infideles inviolables si ces derniers ont conclu avec le prophete un accord qu’ils n’ont pas respecté , et que l’imam doit faire un exemple, à l’instar du prophete avec Banu Qurayza. »

http://www.libertyvox.com/phpBB/viewtopic.php?t=1031&start=0
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 13:09

Citation :
ILS COMBATTENT POUR LA PLUS BELLE DES RECOMPENSES !

En fait le génie du Prophète de l’islam au 7ème s, c’est d’une part d’avoir permis à ses fidèles, s’ils étaient victorieux, de dépouiller l’ennemi et de tout leur prendre : les armes , les femmes , bref , les dépouilles de guerre. , le butin (sourate
De plus de leur enlever tout remords, tout regret.d’avoir tué.... sourate 8, verset 17 : « Ce n’est pas vous qui les avez tués ; mais c’est Allah qui les a tués » ( falam taqtulûhum walâkinna Allaha qatalahum)
Et le deuxième trait de génie c’est d’avoir promis à ses fidèles , s’ils étaient tués, qu’ils entreraient dans un paradis de rêve.
Le partage du butin est très important. C’est pour avoir du butin que les Arabes suivirent la religion de Mahomet . Et c’est pourquoi , au début de la sourate 8 « Ils t’interrogent au sujet du butin. Dis « Le butin est à Allah et à Son messager »( yas’alûnaka ‘ani-al’anfâli quli al-anfâlu lillahi wa ar-rasoûli)
et sourate 8, verset 41 « Et sachez que, de tout butin que vous avez ramassé , le cinquième appartient à Allah, au messager , à ses proches parents, aux orphelins, aux pauvres, aux voyageurs en détresse)
Ainsi voici comment fut fait le partage du butin pris, à Médine, aux juifs Banôu Qouraydha ( Sira II, 244-245), après que les hommes eurent été égorgés
« Le prophète fit ensuite le partage des femmes, des enfants et des biens des Banû Quraydha entre les musulmans. Avant tout partage , il prit pour lui le cinquième du butin, puis il établit les règles de la répartition : deux parts pour un cheval, une part pour son cavalier. Les cavaliers ayant pris part à l’extermination des Banû Quraydha étaient au nombre de trente six. C’était le premier butin auquel s’appliquait cette règle du cinquième pour le Prophète et de la répartitions par parts des quatre cinquièmes. Ce principe fut adopté par la suite pour le partage du butin après toutes les expéditions et les conquêtes.
Le Prophète envoya dans la région de Najd une partie des captives juives des Qouraydha contre lesquelles il acheta des chevaux et des armes.
Parmi les captives des Banû Quraydha , le Prophète avait choisi pour lui-même une femme appelée Rayhana
Plus loin, p 315 « Les captives de Khaybar furent largement réparties entre les musulmans . Le Prophète eut en partage Safiyya et deux de ses cousines.Il garda pour lui Safiyya et donna les deux cousines à l’un de ses compagnons de combat , ibn Khalîfa qui avait pourtant souhaité avoir Safiyya !

Et dans le droit musulman (fiqh) qui sera établi postérieurement par les quatre écoles , à Bagdad entre le milieu du 8ème et le milieu du 9ème s, on va retrouver ces règles de partage du butin , dans le chapitre de la guerre sainte ( jihâd)
« Du butin fait par les Musulmans à la suite d’opérations de guerre , le calife ( l’imâm prélèvera le quint ( le 1/5 ème) et partagera les quatre autres cinquièmes entre les membres de l’armée.
On attribue deux parts au cheval et une au cavalier.Aucune part n’est attribuée à l’esclave , ni à la femme
Mais si le combattant meurt il est considéré comme un martyr.
En fait , dans le Coran le mot « martyrs » n’est pas utilisé.Mais dans les hadîths il est abondamment utilisé.(chahîd, pluriel chuhadâ’).
Or le martyr c’est le combattant tué au combat.
« Et ne crois point que sont morts ceux qui ont été tués dans le chemin d’Allah ! Au contraire ! Ils sont vivants auprès de leur Seigneur, pourvus de leur attribution. » (Récompensés)
Sourate 2 verset 154 « Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier d’Allah qu’ils sont morts. Au contraire ils sont vivants, mais vous en êtes inconscients ».
Aucun acte en islamn’équivaut au djihâd car une personne sacrifie les deux choses les plus aimées : sa vie et sa richesse.Mais ce n’est pas pour rien. Allah n’est pas un ingrat.
Sourate 9, verset 111 « Certes Allah a acheté les personnes et les biens des croyants , en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d’Allah : ils tuent et ils se font tuer «
inna Allaha ichtarâ mina almu’minîna anfousahoum wa amwâlahoum bianna lahoum al-jannata youqâtiloûna fî sabîli Allahi fayaqtouloûna wa youqtaloûna … »
A propos de la sourate 3, verset 169 « Ne crois pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d’Allah soient morts. Ils sont vivants, auprès de leur seigneur,récompensés» le Prophète a commenté
« Les âmes des martyrs vivront à l’intérieur d’oiseaux verts qui demeureront dans des lampes désignées pour eux et accrochées au trône d’Allah ; ils rôderont librement comme ils veulent dans le Paradis , puis regagneront leurs lampes ( rapporté par Mouslim)
Parmi tous les habitants du Paradis , seuls les martyrs souhaiteraient revenir à cette vie d’ici-bas, ceci à cause des récompenses reçues et du respect dont ils sont entourés sur la terre et au ciel.
Or ce Paradis musulman, il y avait de quoi faire saliver le bédouin qui ne connaissait que le désert brûlant , sans ombre (Zill)avec quelques rares puits.
Un paradis comme un jardin, immense , aussi vaste que les cieux et la terre et parfumé . On sent le parfum de loin . Son odeur est sentie à une distance de 100 ans , de 500 ans.
Et alors ce Paradis, les compagnons interrogent le Prophète « - On mangera, on boira à volonté mais comment on fera pour faire nos besoins. Car dans le désert les Bédouins savent que ce n’est pas difficile. On fait derrière un cactus. Il faut faire attention aux scorpions.
D’ailleurs la Tradition musulmane raconte qu’il y avait un bédouin qui avait beaucoup marché et il arrive à la mosquée de Médine et urine en plein milieu de la prière. Gros scandale , on veut frapper le gros rustre. Mais le prophète intervient :
« laissez-le. Epongez l’urine et taisez-vous. »
Or là au Paradis, plus de préoccupations de ce genre. Les croyants au Paradis n’urineront pas, n’iront pas aux latrines, ne se moucheront pas, ne cracheront pas. Leur odeur sera celle du musc.
Alors ce sera pour les admis au Paradis le délice et un faste royal.La soie pourpre que portait le Basileus de Byzance a dû faire rêver les Arabes.. Les croyants au Paradis , sourate 76, al-insân, (l’homme), verset 21 , porteront des vêtements verts, de satin (soundous) et de brocart (istabraq). Ils auront des bracelets d’argent. (asâwir min fiDDat)
Le prophète a dit que même celui qui sera au rang le plus bas au Paradis aura 10 fois l’équivalent du monde d’ici bas et tout ce qu’il désire sera multiplié par 10.
Au Paradis la vie sera très heureuse, sans maladie, sans souffrance, sans tristesse, sans mort.

En revanche , le châtiment , dans l’Enfer, sera terrible, on l’a vu.
Sourate 22 , verset 20 ou 19 et suivants 22
« A ceux qui sont infidèles seront taillés des vêtements de feu (thiyâbun min nârin) sur leur tête sera versée de l’eau bouillante par laquelle seront consumées leurs ventres et leur peau ; des fouets de fer leur seront destinés.
Chaque fois qu’ils voudront sortir ils y seront ramenés « Goûtez le tourment de la Fournaise ».

Alors en comparaison, comme est merveilleuse la récompense du martyr
« Se sacrifier en combattant ses ennemis dans le chemin d’Allah et pour défendre l’islam c’est le plus haut des niveaux.
Rapporté par Boukhari et Muslim
Abou Hourayra a raconté que le prophète a dit « Je jure par celui qui détient mon âme entre ses mains que j’aimerais lutter dans le sentier d’Allah afin d’y tomber martyr, puis d’être ressuscité et encore y tomber martyr , puis d’être ressuscité à nouveau et encore y tomber martyr. »
Le prophète a tout fait pour inculquer l’amour du martyre et du jihâd dans le cœur de ses compagnons et pour les rassurer aussi.
Oui ils auront tout ce qu’ils veulent. Même un cheval demanda un compagnon ? Oui, même un cheval ! et il aura des ailes ! Pour rassurer les croyants Mahomet leur affirmait que la
La douleur qu’un martyr ressentira au moment de sa mort sera extrêmement réduite comme s’il avait été piqué par un moustique . En outre les anges étendent leurs ailes sur le corps du martyr pour le couvrir et dissimuler ses blessures, ses mutilations.(voir la bataille d’Ohod)
Le concept de martyr est profondément inculqué dans le cœur du croyant avec le fervent souhait d’atteindre ce niveau très exalté.
Une foi attisée , exaltée à ce point par le désir de la récompense ,.cela ressemble fort au fanatisme.
En effet Voltaire a écrit : « Que répondre à un homme qui vous dit qu’il aime mieux obéir à Dieu qu’aux hommes et qu’il est sûr de mériter le ciel en vous égorgeant »
Voltaire voyait en cet homme un fanatique, un homme dont le fanatisme a gangrené le cerveau, et il estimait que c’était une maladie presque incurable »
(Voltaire, Dictionnaire philosophique, 1794 , à l’article FANATISME)

Mais les intellectuels musulmans occidentalisés croient-ils ,eux, au Paradis ou à l’Enfer ?
Le 19 Août 2001 , deux semaines avant les attentats du 11 septembre, il y a une controverse aux Etats-Unis sur les 70 vierges que les terroristes qui commettent des attentats suicide
espèrent avoir au paradis .Certains musulmans américains , un peu honteux, ont dit. « Il n’y a rien dans le Coran ou dans quelque enseignement islamique qui fasse allusion à 70 vierges ou à des rapports sexuels au royaume des cieux. Tout cela est ridicule et les vrais musulmans le savent bien. C’est devenu une mode de présenter les musulmans comme particulièrement enclins à la folie ou à se faire sauter. »
Or chose incroyable voilà que notre cheikh Palazzi , le cheikh sioniste ami des juifs du dialogue, directeur de l’Institut culturel de la communauté islamique italienne devient fou de colère. Il traite les musulmans américains d’ignares et cite le tafsîr d’Ibn Kathîr, le sunân de l’imam at-tirmidhi , d’après lesquels chaque fidèle admis au royaume des cieux a droit à 72 filles et pas uniquement le martyr.
D’après ces auteurs la plus petite récompense qui attend ceux qui ont droit au Paradis est une résidence où se trouvent 80000 serviteurs et 72 épouses. Sourate 55 , verset 72/74 « Les filles aux yeux noirs n’ont été touchées par aucun homme ou djinn »
Sourate 56, waqî’a , versets 22 et s
Et ils auront des houris aux yeux grands et beaux pareilles à des perles dans les huitres
La plupart de ces vierges ont été créées au ciel, mais certaines viennent de ce monde. Ce sont les fidèles musulmanes. Elles sont rendues vierges et égales en âge. Donc des femmes de ce monde, âgées, usées , Allah les recrèe pour en faire des vierges consommables pour leur mari.
Donc même au Paradis elles servent encore.
Et si la femme a été mariée à plusieurs ? elle prendra le meilleur.
Les musulmans américains avaient décrit cela comme du folklore, expliquant que de telles descriptions ne devaient pas être prises à la lettre.
Eh bien le cheikh sioniste Palazzi a bondi. Bien sûr que c’est mentionné dans le Coran et dans les hadîths . Pourquoi combattent-ils ? Mais pour les jouissances du Paradis .

Sourate 56 , verset 17 « Parmi eux circulent des garçons éternellement jeunes, avec des coupes, des aiguières et un verre rempli d’une liqueur de source qui ne provoquera ni maux de tête ni étourdissement,
et des fruits de leur choix et toute chair d’oiseau
qu’ils désireront.
sourate 76, Al-insân, verset 5 « Les vertueux boiront d’une coupe dont le mélange sera de camphre (mizâjouhâ kâfoûran) verset 17 et de gingembre (wa zanjabîl)
Le Paradis musulman c’est vraiment le rêve de l’homme du désert. Mais il faut croire que ce paradis séduit encore le musulman du 21 ème siècle au point de commettre des attentats suicide, en Israël.

Le professeur de psychologie Marwan Gharzeddine de l’université américaine de Beyrouth parle de « comportements suicidaires altruistes » pour les attentats-suicide . Or ce ne sont pas des suicides .Serait un suicide un musulman qui se ferait exploser pour un motif personnel , par amour, par dégoût de la vie., pour des raisons autres que religieuses. Mais celui qui se fait exploser pour l’islam est un martyr.Le martyre est l’un des plus grands chemins vers le Paradis.
Or tuer des Juifs , c’est pour certains un moyen sûr d’obtenir le Paradis.
Un journaliste américain , jack Kelly raconte , le 26 juin 2001, dans USA to day, que dans les écoles à Gaza , des mômes ne pensent qu’à tuer des juifs . Un gamin de 11 ans déclare « Je vais faire de mon corps une bombe qui déchirera la chair des sionistes , ces fils de singes et de porcs. Je réduirai leurs corps en petits morceaux et les ferai souffrir plus que tout ce qu’ils peuvent imaginer. » Et ses camarades de classe , à la fin ont crié en chœur « Allahou akbar » Et le plus âgé de la classe interrogé a confié à Kelly « la plupart des garçons ne font que penser à ces vierges »
Alors devant ce désir des musulmans de tuer le maximum de juifs pour hâter leur entrée dans le royaume des cieux , comment les Israéliens réagissent-ils ? Il y a les attentats suicide mais aussi les roquettes qui viennent du Liban sud.
En Israël, à Saint Jean d’Acre , une ville connue des croisés, , Akko, il y a un asile de fous important , bayt mechoug’aïm (bayt majânin) et avec les roquettes lancées par les lance-roquettes à tubes multiples, les katioucha, ils sont devenus totalement terrifiés , incontrôlables.
Mais pour les chiites du hezbollah, les civils israéliens, tous les civils sont assimilés aux combattants. Et les fous , les enfants ? Tant pis !
Les juifs sont riches ? Beau cliché ! Il y a 35% de pauvres en Israël . Les juifs pauvres , les malades, , les vieux sont restés. Ils n’ont pas pu se réfugier à Tel Aviv ! On a vu des enfants , enfermés un mois sans oser prendre l’air et qui se bouchaient les oreilles sans arrêt pour ne plus entendre le bruit des roquettes qui explosent et qui ne pouvaient plus retrouver un comportement normal. A la frontière, qaryat shemonah est une ville martyre , totalement détruite et l’Iran ne paiera pas pour les dégâts causés.
D’autre part les familles chiites libanaises qui voient leurs combattants mourir sont certaines qu’ils vont connaître la plus paradisiaques des vies, pour l’éternité.
Même Nasrallah lorsqu’il a perdu un fils s’est réjoui en célébrant les noces du martyr.
Les familles israéliennes n’ont souvent pas beaucoup d’enfant : le fils qu’elles perdent , elles n’espèrent pas pour lui de paradis. le judaïsme a bien un mot qui ressemble à « jahannam »- gueï hinom , vallée au sud est de Jérusalem, où l’on faisait des sacrifices humains.
Rien de comparable à ces merveilleuses récompenses qui poussent les musulmans à mourir et à faire mourir pour obéir à la loi de Dieu.

http://www.libertyvox.com/phpBB/viewtopic.php?t=1031&postdays=0&postorder=asc&start=15
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 13:17

Citation :
Mais pourquoi donc combattent-ils ?

L’Islam n’est absolument pas une religion comme le bouddhisme ou le christianisme.
« les musulmans considèrent que la révélation coranique est fondamentalement celle d’une Loi » déclare le regretté Roger Arnaldez
Cette loi de Dieu on la trouve d’abord écrite, prescrite (kataba)dans le Coran, on la trouve ensuite expliquée, illustrée par l’exemple du Prophète (sunna),
Le droit musulman(fiqh) dit enfin COMMENT appliquer la Loi , et ce droit a été élaboré par les 4 écoles juridiques. , à Bagdad, entre 750 et 850 après J.C (8ème et 9ème²s)
.Par exemple il est dit dans la sourate 5, verset 45/49 « Et nous avons prescrit(katabnâ) pour eux vie pour vie, œil pour œil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent » « wa katabnâ ‘alayhim fîhâ anna an-nafsa bi-n-nafsi wa –l’ayna bil-‘ayni wa-l-anfa bi-l-anfi w-l-‘udhuna bil-udhuni wa s-sinna bi-s-sinni » et c’est dans le droit musulman que sera réglementé la loi du talion « qiSâS »
Autrement dit le Coran édicte des ORDRES, des COMMANDEMENTS : Faites, ne faites pas ! C’est pourquoi on trouve énormément de verbes à l’impératif (amr) et le verbe « amara » veut dire : commander ! D’ailleurs la grammaire arabe est liée à la théologie car pour comprendre les ordres, il faut savoir l’arabe. C’est la condition pour comprendre la Loi et l’observer correctement , l’appliquer correctement.
Un des premiers commandements de la loi est l’ordre de combattre
les infidèles.
sourate 2
« le combat vous a été prescrit(Coran, sourate 2, verset 216/212)
« kutiba ‘alaykumu al-qitâlu »
« Combattez dans le chemin d’Allah »(sourate 2 , verset 245/244)
« wa qâtilû fî sabîli Allahi » . En grammaire arabe l’impératif est employé( amr)
« Combattez dans le chemin d’Allah ceux qui vous combattent »
(sourate 2 , verset 190/186)
« wa qâtilû fî sabîli Allahi al-ladhîna yuqâtilûnakum »

Et le droit musulman va élaborer la théorie du jihâd ; « Le jihâd » est une obligation d’institution divine. »
Fuir devant l’ennemi est un péché mortel,à moins que les effectifs ennemis ne soient supérieurs en nombre , supérieurs au double.
Il n’y a pas d’inconvénients à tuer les prisonniers de race blanche non arabe.Moines, rabbins et femmes seront tués s’ils ont été combattants
Du butin sera distribué.

Le monde de l’islam est dans le droit musulman (fiqh) conçu comme divisé en deux: le territoire de l’islam (dâr al-islâm) et le territoire de la guerre,(dâr al harb) le territoire non musulman.
La terre appartient à Dieu , toute la terre et le monde continuera à être la maison de la guerre jusqu’à ce qu’il soit soumis au pouvoir de l’islam. La terre conquise par l’islam et passée à l’islam l’est pour toujours.
Tout de suite je vois la réaction de certains : « attendez ce sont les islamistes.. L’islam , ce n’est pas cela ! »
Alors arrêtons les mensonges, arrêtons de dire n’importe quoi , s’il vous plaît.
Le philosophe orientaliste ROGER ARNALDEZ, écrit dans une lettre de 1994, adressée au père Maurice BORRMANS
« Je m’élève contre ceux qui veulent distinguer un « bon » et un « mauvais » Islam comme on a distingué une bonne et une mauvaise Allemagne.
Et le Père Jésuite Henri Boulad écrit : « l’islamisme, c’est l’islam dans toute sa logique, dans toute sa rigueur. L’islamisme est présent dans l’islam comme le poussin dans l’œuf, comme l’arbre dans la graine. » . Lislamisme c’est l’islam à découvert et sans fard, un islam qui a le courage et la lucidité d’aller jusqu’au bout de lui-même, jusqu’à ses dernières implications ».
Qu’on ne me raconte pas que le jihad n’est mentionné que dans l’école hanbalite , l’école juridique que suivent les saoudiens ! C’est dans les 4 écoles juridiques qui reprennent ce qu’ordonne le Coran
J’ai devant moi la loi de l’islam selon l’école malékite , dans un résumé , la Risâla (épitre) de Ibn Abî Zayd al-Qayrawânî et dans la table des matières , je vois certes des chapitres sur l’ablution, le lavage, sur la prière, le jeûne , l’aumône ..mais tiens , chapitre XXX
CHAPITRE DE LA GUERRE SAINTE (jihâd), chapitre des ventes , chapitre des délits de sang et des peines légales
Alors arrêtons les mensonges

Mais pourquoi le musulman combattrait-il ? Pour obéir la loi ? Par amour de la loi? Certes obéir à la Loi c’est obéir à Dieu. Mais obéir à Dieu c’est surtout s’assurer une magnifique récompense. et éviter un horrible châtiment.
Le musulman combat pour aller au Paradis, la demeure de la paix.
Car la terre n’est pas la demeure de la paix. Il faut toujours COMBATTRE.. C’est l’ordre d’Allah. Le Paradis se mérite.
« Le Paradis est à l’ombre des sabres ». La meilleure place sera pour le combattant car le combattant est au-dessus du non combattant.
La meilleure place au Paradis reviendra au meilleur combattant.(mujâhid) et le meilleur combattant c’est le martyr (chahîd).
Le martyr (chahîd) est celui qui aura la meilleure place.
Sourate 3, verset 169/163
« Et ne crois point que sont morts ceux qui ont été tués dans le chemin d’Allah ! Au contraire ! Ils sont vivants auprès de leur Seigneur, pourvus de leur attribution. »
De même que pour les chrétiens catholiques la vie monastique a été jugée bien supérieure à la vie de l’homme marié.
Pour l’islam c’est le martyr qui aura la meilleure place : celui qui mourra pour la cause d’Allah et celui qui imitera le prophète de l’islam est sûr d’avoir le Paradis.

Or le Prophète, le beau modèle des musulmans a ordonné « Tout juif qui vous tombe sous la main, tuez-le » . cité par Ibn Hicham, la biographie (sîra) de Mahomet , Paris, Fayard 2004, p 232. (Traduction de Wahib Atallah).
Mais il y a mieux. Les sunnites comme les chiites –le Hamas comme le hezbollah- connaissent par cœur une tradition, un hadîth de Al-Bukharî , titre 56, chapitre 94 , - et c’est une phrase du prophète qui est est dans la tête d’Ahmadinejad comme dans celle de Nasrallah , comme dans celle de tout musulman qui connaît les textes :
« l’heure du jugement n’arrivera pas avant que vous n’ayez combattu les juifs et à tel point que la pierre, derrière laquelle s’abritera un juif, dira : « Musulman ! Voilà un juif derrière moi, tue-le ! »
Tous les musulmans qui connaissent les textes connaissent cette tradition, de même qu’ils sont persuadés que ce sont les juifs qui allument les guerres.(sourate 5, verset 64/69)
Dieu dit dans le Coran :
« Chaque fois que fut allumé un feu pour la guerre, Nous l’éteignîmes. Ils s’évertuent à semer le scandale sur la terre alors qu’Allah n’aiment pas les Semeurs de scandale »
« Kullamâ awqadû nâran lil-harbi atfa’ahâ Allahu wa yas’awna fî-l-ardi fasâdan wa Allahu lâ yuhibbu al-mufsidîna »
Or Dieu veut et fait en sorte que les juifs se haïssent jusqu’au jour de la résurrection.
« Nous avons jeté parmi eux l’inimitié jusqu’au jour de la Résurrection.
« wa alqaynâ baynahumu al-‘adâwata wa al-baghdâ’a ilâ yawmi al-qiyâmati »
Aors ce que les Israéliens affrontèrent au sud Liban ce n’était pas des combattants du 21 ème siècle, en juillet 2006 . Non, c’étaient mentalement des compagnons du prophète qui voyaient dans les Israéliens ces juifs de Médine que le Prophète n’avait pas supporté, qu’il avait chassés pour certains –et pour d’autres, qu’il avait fait carrément égorger , en 627 , après la bataille du fossé.
Et tous , j’en suis certaine, étaient persuadés
qu’à chaque juif tué c’est leur place au Paradis qui se trouvait assurée et améliorée.
Le combattant qui est tué ne passe pas par le purgatoire. Il reçoit le plus haut rang du Paradis, s’asseyant à côté du trône de Mahomet.Car il existe au Paradis une maison des martyrs « dâr ach-chuhadâ’ » qui est la plus belle place du Paradis.
Mourir en martyr purifie tous ses péchés. Le combattant aura donc la vie éternelle au Paradis, la permission de voir le visage d’Allah, l’amour de 72 vierges prêtes à le servir au Paradis et finalement la vie paradisiaque pour 70 de ses parents.
Le martyre est associé au jihâd, à la guerre sainte. Ces deux concepts sont indissociables de l’essence de l’islam.
Car il n’y a pas de martyr sans combat pour la cause d’Allah. Le combattant est un mujâhid et , s’il meurt , c’est un chahîd.
Même les attentats suicide sont considérés comme un jihâd. Ce sont des valeureux combattants qui se sacrifient pour l’islam. Ils ne se sont pas suicidés. Ils se sont sacrifiés pour l’amour d’Allah et de son prophète.
Et tuer des Juifs, tuer des Israéliens c’est pour le combattant avoir sa place assurée au Paradis .
Oui, cette croyance au Paradis et à l’Enfer c’est la clef du comportement du musulman.La carotte et le bâton.
Mahomet devant les bédouins du désert les a alléchés par la promesse du butin dans ce monde et la promesse du paradis dans l’autre monde.-.
Or le Paradis musulman, il y avait de quoi faire saliver le bédouin qui ne connaissait que l’enfer solaire ou l’eau boueuse des puits.
Le pauvre diable qui est habitué aux étendues de sable et de pierres , voici qu’on lui promet un endroit calme, de paix, sans combats, aux mille fleuves et des vierges blanches de peau aux seins arrondis mais délicats, pas ces grosses mamelles pendantes.

Mais en revanche l’ENFER , ce sera le feu, un feu ardent . Sourate 4, verset 56/59
« Innâ al-ladhîna kafarû bi âyâtinâ sawfa nuSlîhim nâran
Ceux qui ne croient pas dans nos versets Nous les brûlerons dans le feu. Chaque fois que leur peau aura été brûlée , Nous leur donnerons une autre peau afin qu’ils goûtent le tourment (liyadhûqû al’adhâba)
Le feu , et sourate 18 verset 28/29 « Quand les impies imploreront du secours on leur donnera de l’eau ardente comme le métal fondu qui leur brûlera la figure. »
Quelle mauvaise boisson : bi’sa ach-charâbu
Sourate 22 , verset 20 ou 19 et suivants 22
Chaque fois qu’ils voudront sortir de ce feu ils y seront ramenés « Goûtez le tourment de la Fournaise ».
Alors cela vaut la peine de tenter de gagner le Paradis.
Car le martyr aura six faveurs
1) Il sera pardonné dès la première goutte de sang
2) Il verra sa place dans le Paradis au moment de sa mort
3) Il sera épargné de l’horreur du jour du jugement
4) Il aura une couronne avec beaucoup de diamants sera placée sur sa tête
5) Il aura 72 femmes du Paradis (Houris)
6) Il pourra intercéder pour 70 membres de sa famille ( qui seraient allés en enfer sans lui)
Ar-Risâla , porte parole du Hamas, a publié les dernières intentions de l’auteur de l’attentat-suicide du 1 èr juin 2000, perpétré en face de la boite de nuit située à proximité du Dolphinarium, à Tel Aviv, et qui a fait 23 morts, principalement des adolescents
« Je vais transformer mon corps en bombes qui chasseront les fils de sion, les feront exploser et brûleront leurs restes. Exprime ta joie, ô ma mère, distribuez des bonbons à mon père et à mes frères, un mariage avec les filles aux yeux noirs attend votre fils aux cieux…
Pourquoi combattent-ils ? Mais pour les jouissances du Paradis . Au royaume des cieux le pénis du fidèle est en érection pour l’éternité !
Des ruisseaux de lait, des ruisseaux de vin, des ruisseaux d’un miel purifié.
Allah permet à ses élus de boire du vin dans le Paradis.
Les martyrs du hezbollah espèrent aller au Paradis.

Sourate 43, verset 71
« Et il y aura tout ce que les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux ; et vous y demeurerez éternellement
Mais pourquoi donc combattent-ils, ces musulmans ?
Pour aller au paradis !!!
Alors quand la sourate 9 , verset 38 ordonne « Lancez-vous dans le sentier d’Allah ! qu’avez-vous à rester cloué à terre ? La vie immédiate vous agrée-t-elle plus que l’au-delà ? Or la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose comparée à l’au-delà »

http://www.libertyvox.com/phpBB/viewtopic.php?t=1031&start=0
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 14:50

Zeus a écrit:
Le djihadiste est meilleur musulman que le musulman tolérant.

De même que le chrétien qui mène son combat spirituel est meilleur chrétien que celui qui reste chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 15:12

Laurent a écrit:
VOICI LA REPONSE A TA QUESTION, ABDNASSER Idea

------------>

Citation :
Les Innocents

Déjà il faut savoir qu’il n'existe aucun acte de Djihâd qui n'entraîne pas des pertes matérielles et/ou humaines ensuite lorsque l’on veux traiter le sujet du Djihâd on ne peut pas inculquer aux gens qu’: « Il est interdit de combattre les civils », après avoir lu quelques ahadeeths sur ce thème, sans donner les divers exceptions que nous trouvons dans la Sunnah et dans les livres de Fiqh (Jurisprudence) au sujet des Règles duDjihâd (Ahkâmu Djihâd). Or ce qui est étonnant c’est que certains, bien qu’ils n’ont pas de notions ni en arabe ni en jurisprudence, osent quand même dire que des actes ont été en violation des règles du «Djihâd », alors que, par leurs grandes lacunes sur ces règles, ce sont eux qui les violent et qui veulent empêcher les musulmans de s’y conformer.

Le Statut du Qoraych après l'émigration et avant l'expédition de Badr.

Avant celle-ci, aucun affrontement ne s'est produit entre l'armée des musulmans et celle des païens, n’est-ce pas ? Le Messager d'Allah ‘Aleyhi salat a ordonné de surveiller et de piller les caravanes des païens afin de frapper l'économie (al-iqtiçâd) du Qoraych. Il est arrivé aussi au groupe d'Abdallah Ben Djahch de tuer des voyageurs en caravane. Peut-on demander au Prophète ‘Aleyhi salat : « Pourquoi combattiez-vous les Qoraychites frappant leur économie et tuant certains de ses hommes, alors que les deux armées ne se sont pas encore affrontées ? » Peut-on prétendre que c’était injuste parce qu'il y a eu des morts, soit-disant innocents ? Si dans les attaques du 11 septembre, nous osons dire que les auteurs ne peuvent en aucun cas se dire suivre les préceptes de l’islam, que dire alors de ce cas ?…

Les actes du 11 septembre, ont touché en plein fouet l’économie (al-iqtiçâd) américaine qui finance son armée, une perte de plus de 10 milliards de dollars. Elles ont touché la thésaurisation des ennemis d’Allah Ta’aala qui ont combattu et combattent encore des musulmans par le biais de la lutte contre le terrorisme … Elles ont détruit la fierté de l’Amérique et ont clairement montré que cette puissance arrogante, l'Amérique, repose sur une économie très fragile, qui a été ébranlée rapidement, par la grâce d'Allah. Les américains ont alors pris conscience de la compétence et des moyens des Défenseurs de l’Islam à combattre ses ennemis, et ont vu que leur ruse, insufflée par le Diable, est très faible comparé à celle des moudjahiddines.Et toutes les louanges sont à Allah Ta’aala. Pour comprendre les agissements de ceux qui sont sur le terrain, il faut se reposer sur les règles du Djihâd (Ahkâmu Djihâd) et étudier les différentes sortes de non-combattants.

Sache, qu’Allah te fasse miséricorde, qu’il y a des cas d’innocents :

1] Premier cas : Que ces personnes là n'ont pas combattu avec leur pays et ne les ont pas aidés financièrement ou militairement ou idéologiquement ou au niveau du conseil, cette catégorie ne peut être combattue à condition qu'ils soient séparés et indépendants des combattants par contre s'ils sont mélangés et qu'il n'est pas possible de les distinguer, ils peuvent être tués comme le vieux, la femme, l'enfant, le malade, le moine isolé.

Si on rassemble les hadeeths où le Prophète ‘Aleyhi salat a interdit de tuer des femmes et des enfants on s’aperçois qu’il s’agit d’une interdiction de meurtre prémédité. Il ne convient pas de renoncer au Djihâd à cause de la présence des femmes et des enfants d’infidèles.

L’Imam Ach-Chafi’i a expliqué ce hadeeth : « L’interdiction par le Prophète (‘Aleyhi salat ), de tuer les femmes et les enfants concerne le fait de les tuer intentionnellement lorsqu’on peut les reconnaître et sont distingués de ceux qu’Allah (Subhanahu wa Ta’aala) ou son Messager (‘Aleyhi salat ) a donné l’ordre de tuer » [Ar-Rissah de Ach-Chafi’i paragraphe 828 page 299]

(donc tu vois ce hadith qui interdit de tuer intentionnelment un mécréant innocent, si des innocent sont tué par inadvertance alors c'ets la guerre qui le veut comme dans toute guerre mais il est interdit de le faire sciamment)


Ibn Al Quassim a dit : « La catapulte peut être utilisée sur les mécréants, même si sont tués sans préméditation des enfants, des femmes, des vieux et des moines car l’unanimité des savants permettent de lourdes pertes humaines chez les infidèles » et qu’Ibn Rushd a dit dans le même livre : « Il y a un consensus sur l'autorisation d'affaiblir et harceler n'importe quel type de polythéistes » [Al-Hashiyah ‘Ala Ar-Rawdh, vol. 4, p 271]
sans prémidiation connais tu la signification?

Umm Salamah radhi Allahu ‘anha a rapporté à propos de certaines personnes qui ont fait la ghazwa (combat) pour la Ka'bah, qu’Allah Subhanahu wa ta’aala a donné l'ordre de les détruire et parmi eux il y avait beaucoup de femmes et d'enfants et même des Musulmans, et le Prophète ‘Aleyhi salat a dit :

“Ils vont être khasef (engloutis dans la terre) du premier au dernier et chacun sera jugé (selon son cas et statut) le Jour du Jugement.”

Si les gens ciblés sont mélangés entre ceux qui doivent être tués ou pas, ceci n'empêche pas de combattre et de les tuer tous ensemble.

Sa'ab Bin Jathamah (qu'Allah soit satisfait de lui) a rapporté qu'on s'est renseigné auprès du Prophète ‘Aleyhi salat au sujet des personnes dans les maisons de Mushrikounes (Polythéistes) quand ils sont attaqués la nuit, leurs femmes et enfants étant ainsi affectés, il a dit: « Ils en font partie. ».
Voilà une réponse de la part du plus doux des hommes ‘Aleyhi salat , connais-tu une réponse meilleure que celle-ci : « Ils en font partie » ?

Ainsi, ce Hadith rapporté par Al-Boukhari prouve que les femmes, les garçons et tous ceux qu'il est interdit de tuer quand ils sont isolés, est permis de les tuer seulement quand ils sont mélangés avec les combattants et quand il est impossible de les distinguer sans formuler l’intention de les tuer.

quand l'on ne peut distinguer les ennemies des innocents

L’Imam En-Nawawi donne une explication de ce hadeeth, il dit : « Le Messager d’Allah (‘Aleyhi salat ) fut questionné à propos du Houkm des enfants des païens dont les femmes et leurs enfants furent tués lors d’un raid nocturne. Il dit qu’ils faisaient partie de leurs parents ; c’est-à-dire qu’il n’y avait pas de mal en cela car les règles concernant leurs parents s’appliquent aussi comme les règles de l’héritage, mariage, code pénal, dettes etc., et cela veut dire si ils ne sont pas pris pour cible sans nécessité » [Sharh Sahih Muslim : 12/49]

Ibn Quoudamah a dit: « On peut tuer les femmes et les enfants pendant le bayatte (attaque de nuit) sans intention de les tuer isolément, on peut tuer aussi leurs animaux si cela peut amener à tuer et à dérouter leurs combattants. Il n'y a pas de divergences entre les savants » [Al Moughni 10/503].

Il a dit aussi: « On peut avoir recours au bayatte ».

Ahmad Ibn Hanbal a dit : « On peut attaquer l'ennemi de nuit. L'empire romain n'a été attaqué que par le bayatte (attaque de nuit) et on ne connaît personne qui réfute le bayatte ». [Al Moughni 10/503 Voir aussi Hashiyat Al-Dousouqi (2/178)]

Les Américains appellent le combat de nos frères lorsqu’ils touchent leurs soldats et des « innocents », du terrorisme, mais lorsqu’il s’agit de leurs propres « erreurs » ils appellent cela des dégâts collatéraux (expression employé par Bush quand les missiles sont tombés sur des immeubles civils irakiens) !


« Combattez dans le sentier de Dieu ceux qui vous combattent, et ne transgressez point. Certes, Dieu n’aime pas les transgresseurs ! […] Le Mois sacré pour le mois sacré ! — Le talion s’applique à toutes choses sacrées. Donc, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale. Et craignez Dieu. Et sachez que Dieu est avec les pieux. » (sourate 2, la Vache, Al-Baqarah, versets 190 et 194).


2] Deuxième cas : Ou se sont des personnes ne participant pas à la guerre mais que l’ennemi emploie comme bouclier humain ou comme prisonnier. S’il n’est pas possible de tuer l’ennemi sans les tuer, dans ce cas, il est permis de tous les tuer.

Dans le célèbre livre Hanafite Al-Bidâya il est dit : « Si (les mécréants) utilisent comme bouclier les enfants des musulmans ou les prisonniers et qu’ils ne cessent de tirer on peut les combattre tout en visant les mécréants »

quel genre de personne combatte avec des enfants et femmes comme bouclier alors ils expose eux meme ces gens a la mort


---------------->
C’est une religion qui protège la vie et la dignité humaine, et elle considère quiconque tue une personne sans raison légale [dans la religion] comme ayant tué tous les hommes, Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes} [Al-Maa’idah : 32].

{Et ne laissez pas la haine pour un peuple qui vous a obstrué la route vers la Mosquée sacrée vous inciter à transgresser. Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes ½uvres et de la piété} [Al-Maa’idah : 2] ; c’est-à-dire que votre hostilité envers certaines personnes ne vous pousse pas à être injustes.

L’Islam a orienté l’individu et le groupe vers la modération, et à extirper les penchants criminels et extrémistes, et toutes les exagérations dans la religion qui y mènent, car dans cela se trouve une destruction sûre ; le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Méfiez-vous de l’exagération [de l’excès] dans la religion, car ceux qui vous ont précédés ont été détruits à cause de l’excès dans la religion) rapporté par Ahmed et An-Nassaa’i.

(Le croyant sera toujours dans une largesse de sa religion tant qu’il ne tuera pas une personne qu’il est interdit de tuer) rapporté par Al-Boukhari.

je précise que tous ce que tu as posté sont des avis de savants pas des verset ou hadiths!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 15:20

Laurent a écrit:
Citation :
Le coran :
3/141
« Obliterez les infideles »

Commentaire de Seif Al-din Ansari , article intitulé « les infideles seront eradiqués » :
« Allah a fermement decrete l’annihilation des infideles. »
« De meme que le pays de Thamoud, de pays d’Aad, le pays de Midian et d’autres ont ete detruits, il ne fait aucun doute que l’amerique et le pays des juifs le seront aussi. En outre, tous les pays infideles seront eradiqués ».

Le coran :
9/52
« Nous attendons qu’Allah vous inflige un châtiment direct ou par nos mains »

Commentaire de Seif Al-din Ansari
« Nous devons croire que tout pays infidele est necessairement et sans aucun doute, éphémère, et si l’annihilation ne se fait pas par le biais d’un groupe de musulmans (…), un pays infidele sera detruit par un autre. »

« L’éradication des infideles est un decret divin, jusqu’au jour du jugement. Elle sera largement le fait des croyants, c’est à dire qu’elle se realisera par le djihad, le djihad devant lui aussi etre poursuivi jusqu’au jour du jugement, ainsi que l’a dit le prophete Mahomet « le djihad se poursuivra jusqu’au jour du jugement. » ».

Commentaire de Hussein Ben Mahfouz, sermon affiche sur www.alminbar.ne
« Nous sommes un peuple dont la force reside dans l’islam et dans le djihad. C’est pour nous un honneur qu’Allah nous ait choisi comme outil de tourment des infideles en decretant que nous les exterminerons. »



Le texte invoqué : « Mesure pour mesure « Al – Mu’amala Bil-Mithl »
« Celui qui qui vous attaque, attaquez le comme il vous a attaqué »
« Si l’on vous punit, punissez comme vous avez ete punis ».

Commentaire de Suleiman Abou Gheith, porte parole d’Al-Qaïda :
« Au vu des nombres que j’ai relevé …sur les vies musulmanes perdues a cause des américains … Nous ne sommes pas encore à égalité. Nous avons le droit de tuer quatre millions d’Américains –dont deux millions d’enfants – d’en exiler deux fois plus, d’en blesser et invalider des centaines de milliers ».

Commentaire de Cheikh Nasser ibn Ahmed , oulema saoudien :
« Certains des frères ont fait le compte des musulmans tués par les armes américaines … et le nombre atteinte presque les 10 millions. .. Si une bombe leur tombait dessus, exterminant 10 millions de personnes …. eh bien ce serait là chose permise. »


Les textes invoqués :
Paroles de Mahomet – Hadith Abou Daoud -:
« Ne tuez pas les femmes ou les opprimés »
Hadith Ibn Hanbal :
“ Ne tuez pas les enfants des polythéistes”
Récits invoqués : biographie de Mahomet

Commentaire de Cheikh Abd El-Aziz Ben Saleh Al-Djarbou « Fondements de la légitimité religieuse de la destruction de l’Amérique »
« Tous les oulémas se sont mis d’accord sur le fait qu’il est permis de tuer femmes, enfants et personnes agées quand il n’est pas possible de distinguer entre eux et les guerriers, et en particulier si les moudjahidin souhaitent surprendre l’ennemi dans une embuscade.
Tous ceux qui prétendent qu’il est completement interdit de tuer des innocents accusent le Messager, ses compagnons et disciples du massacre d’innocents, car le Messager a construit une catapule lors de la guerre contre Taif, or une catapulte ne peut distinguer [entre guerriers et innocents ]
Le prophete a tué tous les adultes juifs de déloyale tribu de Banu Qurayza, sans faire de distinction. »

Commentaire d’un islamiste se faisant appeler « l’oppresseur des croises Salah Al-Din » « la vérité sur la nouvelle guerre de croisade » :
« La sainteté du sang des femmes, des enfants et personnes agees n’est pas absolue. Il est parfois permis de les tuer quand ils appartiennent au Dar el-Harb : ... [ suit une liste de cas ]
Septieme cas : il est permis aux musulmans de tuer des infideles inviolables si ces derniers ont conclu avec le prophete un accord qu’ils n’ont pas respecté , et que l’imam doit faire un exemple, à l’instar du prophete avec Banu Qurayza. »

http://www.libertyvox.com/phpBB/viewtopic.php?t=1031&start=0

cela repond a quelle question????


tué des innocent?

meme réponse que les précédent:

b]Commentaire[/b] de Cheikh Abd El-Aziz Ben Saleh Al-Djarbou « Fondements de la légitimité religieuse de la destruction de l’Amérique »
« Tous les oulémas se sont mis d’accord sur le fait qu’il est permis de tuer femmes, enfants et personnes agées quand il n’est pas possible de distinguer entre eux et les guerriers, et en particulier si les moudjahidin souhaitent surprendre l’ennemi dans une embuscade.
Tous ceux qui prétendent qu’il est completement interdit de tuer des innocents accusent le Messager, ses compagnons et disciples du massacre d’innocents, car le Messager a construit une catapule lors de la guerre contre Taif, or une catapulte ne peut distinguer [entre guerriers et innocents ]


tué des gens qui ont un pactes?

Septieme cas : il est permis aux musulmans de tuer des infideles inviolables si ces derniers ont conclu avec le prophete un accord qu’ils n’ont pas respecté , et que l’imam doit faire un exemple, à l’instar du prophete avec Banu Qurayza. »

Tuer l’infidèle allié autorisé à séjourner en terre d’Islam, et pour qui Allah a rendu sacré sa vie et son argent ; Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Ne tuez qu’en toute justice la vie qu’Allah a fait sacrée}.

Et dans le hadith, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Quiconque tue un infidèle allié autorisé à séjourner en terre d’Islam, ne sentira pas l’odeur du Paradis).

Et parmi les grands crimes : le fait de kidnapper les infidèles autorisés à séjourner en terre d’Islam et les assassiner, et ceci est une trahison, une bassesse et une humiliation, et Allah punira pour cet acte d’un châtiment très dur ; Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Car Allah n’aime pas les traîtres}.

Et Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Et ne te fais pas l’avocat des traîtres}.

Et le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(O Mon Seigneur ! Je cherche refuge auprès de Toi contre la trahison, car c’est un mauvais compagnon).

Et d’après Ibn Omar (qu'Allah soit satisfait de lui) le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(On élèvera un drapeau pour le traître le jour du jugement, et on dira : « Ceci est la trahison d’untel fils d’untel) rapporté par Al-Boukhari et Mouslim. Et ceci est la honte devant toutes les créatures [le jour du jugement], et le châtiment de l’enfer est encore plus dur.

Et si le non musulman reçoit une garantie de sécurité par qui que ce soit parmi les musulmans, même si c’est une femme, il n’est alors pas permis de le tuer ou de prendre son argent ou de le kidnapper ou de lui nuire. Et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) dit :

(Nous prenons à gages [nous protégeons] celui que tu a pris à gages, ô Oum Haani !).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 15:21

les 2 derniers "pourquoi combattent ils" ne repond pas aux questions
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 15:25

Ok arrêtons là, j'ai dit ce que j'avais à dire, tout se trouve ici au-dessus, les deux avis (le tien et le mien) sont clairement exprimés, à chacun maintenant de se faire sa propre opinion Idea
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 15:33

tu n'as pas pus repondre a toutes les questions mon cher comme les teroristes font tous les actes concernants les questions, le terorisme n'est donc pas légiféré islamiquement
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 16:30

abdnasser a écrit:
tu n'as pas pus repondre a toutes les questions mon cher comme les teroristes font tous les actes concernants les questions, le terorisme n'est donc pas légiféré islamiquement

Cher Abnasserr,

La question est: Qu'est-ce qu'un innocent ?

Pour vous, un idolatre est-il un innocent ou peut-on le tuer ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 17:57

bonjour Arnaud

je crois bien tout est résumé dans ces verset:

« Combattez dans le sentier de Dieu ceux qui vous combattent, et ne transgressez point. Certes, Dieu n’aime pas les transgresseurs ! […] Le Mois sacré pour le mois sacré ! — Le talion s’applique à toutes choses sacrées. Donc, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale. Et craignez Dieu. Et sachez que Dieu est avec les pieux. » (sourate 2, la Vache, Al-Baqarah, versets 190 et 194).

Sourate 60 : L'éprouvée (Al-Mumtahanah)
8. Dieu ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Dieu aime les équitables.
9. Dieu vous défend seulement de prendre pour alliés ceux qui vous ont combattus pour la religion, chassés de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. Et ceux qui les prennent pour alliés sont les injustes.

donc je résume l'innocent est celui qui ne nous a pas combattu.
Le djiahd est contre ceux qui nous ont lésé et combattus.

Lidolatre est coupable devant Allah et sera en enfer, mais il nous incombe de tué ceux qui nous ont combattus, je te donne un exemple a travers se verset souvent cité par les détracteurs de l'islam:

[2:191] La vache (Al-Baqarah) :
Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d'où ils vous ont chassés : l'association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y aient combattus. S'ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.

étudions le verset: Allah dit: "et chassez-les d'où ils vous ont chassés" donc ce verset a un contexte spécifique il parle de mécréant ayant chassé, donc combattu les musulmans.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie musulmane: le Dijhad   Ven 22 Juin 2007, 18:38

abdnasser a écrit:
tu n'as pas pus repondre a toutes les questions mon cher comme les teroristes font tous les actes concernants les questions, le terorisme n'est donc pas légiféré islamiquement

Shocked Shocked Shocked

Mais quelle mauvaise foi !!!

Tout se trouve ci-dessus, mon grand, absolument TOUT, la codification juridique du Djihad, les opérations martyres, la justification, la légalisation, par l'exemple du prophète, du meurtre de NOS femmes, et de NOS enfants !!!

Et tu viens me dire après que ce n'est pas légiféré ???

Oui, je pourrais continuer à te sortir maints versets/hadiths édifiants, mais à quoi bon ?

Non seulement tu me sortiras directement son contraire, mais, en plus, plus on te mettra l'évidence sous le nez, et plus tu nieras, et ainsi de suite, ad vitam aeternam :|

Alors, vois-tu, j'arrête là, vu que j'en ai plus que ma claque d'aller fouiller dans ce ramassis de conneries ponctuées d'appels au meurtre et à la violence que sont le Coran et la Sunna, et surtout que ca ne sert à RIEN de le faire face à un négationniste comme toi Idea

Le fait est que, et c'est sans appel :

- Partout où l'Islam est présent, PARTOUT, il y a des problèmes;

- Partout où l'islam est présent, l'"islamisme" est également présent;

- Les "islamistes", tout comme les "modérés", qui sont tous les deux des musulmans, ont le MEME livre saint (le Coran), et le MEME modèle (Mahomet);

- Le terrorisme islamique n'est que l'application PRATIQUE des commandements DIVINS contenus dans le CORAN, ainsi que l'imitation des actes BARBARES commis par votre Prophète, le meilleur exemple de cette imitation étant le Darfour : tout y est, des razzias à la prise de butin, en passant par les viols et meurtres (jusqu'au génocide) des non (ou "mauvais")-musulmans :|

- Tous les crimes et autres atrocités commis par tes coreligionnaires le sont au nom de l'Islam, et aux cris d'"Allah Akhbar"...sans oublier les versets du Coran psalmodiés lors des exécutions d'otages (Nick Berg, Eugene Armstrong, etc) en Irak

Et tu oses venir nous dire, après tout ca, que ca n'a rien à voir avec l'Islam ? Dis, tu nous prends pour des cons ???


Citation :
Alors on appelle "islamistes" ceux qui voudraient l'application INTEGRALE, ENTIERE DE LA LOI D'ALLAH.
On appelle "musulmans modérés" ceux qui se contentent de l'application des CINQ PILIERS de la religion (profession de foi, prière , jeûne, aumône, pélerinage....).
Mais DANS LE CORAN et DANS LA SUNNA il y a d'autres commandements de la loi de DIEU . (sur le mariage, sur les péchés mortels (crimes comme l'adultère, le vol, ...)
Le croyant musulman va-t-il les considérer comme ABOLIS ?
C'est faux car quand une république islamique s'instaure dans un pays , tout le système retrouve sa pleine puissance"
l'islamisme est contenu EN GERME dans l'islam. Il en est la réalisation complète et intégrale. C'est l'application de la loi de Dieu , dans les actes de culte, dans le quotidien, dans la vie sociale et publique, dans TOUT ce qu'a pu prévoir le CORAN ET LA SOUNNA. Et c'est beaucoup, suffisant pour nous faire peur.

Citation :
Tout de suite je vois la réaction de certains : « attendez ce sont les islamistes.. L’islam , ce n’est pas cela ! »
Alors arrêtons les mensonges, arrêtons de dire n’importe quoi , s’il vous plaît.
Le philosophe orientaliste ROGER ARNALDEZ, écrit dans une lettre de 1994, adressée au père Maurice BORRMANS
« Je m’élève contre ceux qui veulent distinguer un « bon » et un « mauvais » Islam comme on a distingué une bonne et une mauvaise Allemagne.
Et le Père Jésuite Henri Boulad écrit : « l’islamisme, c’est l’islam dans toute sa logique, dans toute sa rigueur. L’islamisme est présent dans l’islam comme le poussin dans l’œuf, comme l’arbre dans la graine. » . L'islamisme c’est l’islam à découvert et sans fard, un islam qui a le courage et la lucidité d’aller jusqu’au bout de lui-même, jusqu’à ses dernières implications ».

Qu’on ne me raconte pas que le jihad n’est mentionné que dans l’école hanbalite , l’école juridique que suivent les saoudiens ! C’est dans les 4 écoles juridiques qui reprennent ce qu’ordonne le Coran
J’ai devant moi la loi de l’islam selon l’école malékite , dans un résumé , la Risâla (épitre) de Ibn Abî Zayd al-Qayrawânî et dans la table des matières , je vois certes des chapitres sur l’ablution, le lavage, sur la prière, le jeûne , l’aumône ..mais tiens , chapitre XXX
CHAPITRE DE LA GUERRE SAINTE (jihâd), chapitre des ventes , chapitre des délits de sang et des peines légales
Alors arrêtons les mensonges
Revenir en haut Aller en bas
 
Théologie musulmane: le Dijhad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Théologie musulmane: Qu'est ce que le salafisme ?
» Théologie musulmane: le Dijhad
» Le salut par la charité (Théologie catholique)
» Oxford archéologie cherche un ostéologue (anthropologue)
» Théologie de la femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: