DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le livre "La fin du monde"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Jeu 31 Jan 2008, 20:11

Tourterelle a écrit:
Je me suis toujours demandée à quoi ressemblait une arche d'alliance?
Est-ce un objet? Et qu'elle est sont utilité?

Finalement je ne connais rien de cette arche d'alliance?

C'est un tabernacle (une boite de bois doré)) contenant de la manne, le bâton d'Aaron (celui qui avait fleuri), et les deux tables de la loi. Sur son couvercle, deux anges dorés (des Kérubims) indiquent la présence de Dieu.

Il est monté sur deux brancard car, à l'origine, Israël est un peuple nomade.

Il est actuellement caché quelque part dans une grotte du Sinaï.

Voici une image:
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Jeu 31 Jan 2008, 21:00

C'est jolie. La présence de Dieu dans les objets qu'elle contient? J'imagine mal la Gloire de Dieu enfermer dans une boîte, quoique c'est ce que contient un tabernacle (présense réelle de Dieu)...
Revenir en haut Aller en bas
Tancrède



Messages : 396
Inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Jeu 31 Jan 2008, 21:13

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Tancrède,

L'arche de l'ancienne Alliance doit réapparaître vers la fin du monde, au temps du dernier Antéchrist, lorsque les tabernacles chrétiens auront disparus de la terre.

Car Dieu prépare, avec le peuple Juif, un dernier grand scénario qui précédera la manifestation finale et universelle du Christ.

Les Juifs reconnaîtront le Christ comme Messie, et alors tiout sera accompli (dixit saint Paul aux Romains).


Nous allons l'examiner de sorte qu'il n'y ait pas seulement les initiés qui comprennent.

Romains 9:
1 Je dis la vérité en Christ, je ne mens point, ma conscience m’en rend témoignage par le Saint-Esprit:
2 J’éprouve une grande tristesse, et j’ai dans le coeur un chagrin continuel.
3 Car je voudrais moi-même être anathème et séparé de Christ pour mes frères, mes parents selon la chair,
4 qui sont Israélites, à qui appartiennent l’adoption, et la gloire, et les alliances, et la loi, et le culte, (9-5) et les promesses,
5 et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen!
6 Ce n’est point à dire que la parole de Dieu soit restée sans effet. Car tous ceux qui descendent d’Israël (is-rah-ale’) ne sont pas Israël (is-rah-ale’),
Paul explique que le juif selon la chair et selon la spiritualité n’est pas du même Israël. Mais quelle est vraiment la différence entre le Israël selon la chair, et le Israël selon la spiritualité ?

7 et, pour être la postérité d’Abraham, ils ne sont pas tous ses enfants; mais il est dit: En Isaac sera nommée pour toi une postérité,
Et comme si cela ne suffisait pas, Paul explique qu'Abraham a eu deux postérités. Une selon la chair, et l'autre selon la promesse. Est-ce que Paul veut dire que la postérité charnel d'Abraham a formé un Israël charnel, et que l'autre postérité (la spirituelle) selon la promesse débouchera vers un Israël non pas charnel, mais spirituel ? Hum
Les neurones commencent sans aucun doute à nous surchauffer.

8 c’est-à-dire que ce ne sont pas les enfants de la chair qui sont enfants de Dieu, mais que ce sont les enfants de la promesse qui sont regardés comme la postérité.
Est-ce que Paul essaie de nous dire que l'Israël charnel n'est pas un enfant de Dieu, mais que la postérité (la spirituelle) selon la promesse faite à Abraham serait l'Israël qui serait définitivement proclamé et reconnu comme seul enfant légitime de Dieu ? Hum
Est-ce que ça surchauffe encore plus ?
Mais, je crois que Paul commence à nous faire comprendre les vraies choses ici.

9 Voici, en effet, la parole de la promesse: Je reviendrai à cette même époque, et Sara aura un fils.
10 Et, de plus, il en fut ainsi de Rébecca, qui conçut du seul Isaac notre père;
Isaac est le fils d'Abraham et de Sara selon la promesse. Isaac est donc au même titre qu'Abraham, le père spirituel selon la promesse. La promesse d'engendrer un Israël spirituel.
Un Israël qui serait l'enfant légitime de Dieu.
Vous rappelez-vous que les juifs incrédules ont dit à Jésus: Nous sommes les enfants légitimes d'Abraham. Ils avaient raison. Ils étaient les enfants légitimes selon la chair (L'Israël charnel). Mais non selon la promesse de l'Israël spirituel.
Rébecca était l'épouse d'Isaac. Isaac engendra Jacob et Esaü. Plus tard, le non de Jacob fut changé pour Israël.
Évidemment, il faut comprendre que l'Israël spirituel a été engendré à partir de juifs selon l'Israël charnel et des païens des autres nations.
C'est pour cette raison que Paul dit: Car tous ceux qui descendent d’Israël (is-rah-ale’) ne sont pas Israël (is-rah-ale’),

11 car, quoique les enfants ne fussent pas encore nés et qu’ils n’eussent fait ni bien ni mal, -afin que le dessein d’élection de Dieu subsistât, sans dépendre des oeuvres, et par la seule volonté de celui qui appelle, -
Très intéressant ce verset 11
-----
Troisièmement

11 Je dis donc: Est-ce pour tomber qu’ils ont bronché? Loin de là! Mais, par leur chute (l'incrédulité de l'Israël charnel), le salut est devenu accessible aux païens, afin qu’ils (les juifs) fussent excités à la jalousie.
12 Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous.
Que veut dire: Quand ils se convertiront tous ???
Premièrement, nous avons vu que ce n'est pas tous les juifs qui ont fait parti de l'Israël spirituel.

Deuxièmement, depuis 2000 ans, il y a des millions et des millions de juifs qui sont morts sans être convertis. Que faut-il faire avec ceux-là ???

Troisièmement, il y a d'autres versions bibliques qui disent ceci:
Romains 11:12 Or, si la faute des Juifs a enrichi spirituellement le monde, si leur abaissement a enrichi les autres peuples, combien plus grands encore seront les bienfaits liés à leur participation totale au salut! Ce verset ne dit pas que tous les juifs se convertiront. Il dit que la participation totale au salut des juifs qui se convertiront sera un bienfait. Hein ! Naturellement.
Les juifs qui se sont convertis un peu partout dans l'empire romain et en Israël ont assurément été un bienfait pour tous les chrétiens du premier siècle.
Ne le croyez-vous pas ???
D'ailleurs, le verset 14 ci-dessous le confirme: et d’en sauver quelques-uns.

13 Je vous le dis à vous, païens: en tant que je suis apôtre des païens, je glorifie mon ministère,
14 afin, s’il est possible, d’exciter la jalousie de ceux de ma race (des juifs), et d’en sauver quelques-uns.
15 Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration (la réintégration des quelques-uns qui se sont convertis au premier siècle), sinon une vie d’entre les morts? Ainsi, lorsque tous les païens (selon la promesse) du premier siècle sont entrés dans la promesse, l'Israël spirituel a été complété et enlevé vers la nouvelle Jérusalem et la nouvelle terre.

Si c'est trop compliqué, je peux essayer de simplifier. Mais ça ne sera pas facile.

Suite:
Examinons plus en détail ce passage.

21 Mais au sujet d’Israël, il dit: J’ai tendu mes mains tout le jour vers un peuple rebelle Et contredisant.
Paul fait un bilan du peuple d'Israël d'après l'AT. Un peuple rebelle qui a tué les prophètes, etc...
Fin du chapitre 10

Suivi par le début du chapitre 11

1 Je dis donc: Dieu a-t-il rejeté son peuple? Loin de là! Car moi aussi je suis Israélite, de la postérité d’Abraham, de la tribu de Benjamin.
Paul explique ici que malgré qu'Israël a presque toujours été rebelle, Dieu n'avait pas rejeté son peuple.

2 Dieu n’a point rejeté son peuple, qu’il a connu d’avance. Ne savez-vous pas ce que l’Ecriture rapporte d’Elie, comment il adresse à Dieu cette plainte contre Israël:
Évidemment que Dieu n'a pas rejeté son peuple, car il aurait fallu qu'il rejette aussi les juifs de la promesse qui allaient devenir chrétien.
Et s'il avait rejeté Israël, comment le plan de Dieu aurait-il pu se réaliser pour sauver l'Israël spirituel.

3 Seigneur, ils ont tué tes prophètes, ils ont renversé tes autels; je suis resté moi seul, et ils cherchent à m’ôter la vie?
4 Mais quelle réponse Dieu lui fait-il? Je me suis réservé sept mille hommes, qui n’ont point fléchi le genou devant Baal.
Mais malgré que le peuple juif était rebelle contre Dieu, Dieu dit à Elie: Je me suis réservé sept milles hommes. Un petit pourcentage de juifs était resté fidèle à Dieu.

5 De même aussi dans le temps présent il y a un reste, selon l’élection de la grâce.
Paul explique qu'à son époque, Dieu s'était réservé un reste parmi le peuple d'Israël. Selon l'élection de la grâce.

6 Or, si c’est par grâce, ce n’est plus par les oeuvres; autrement la grâce n’est plus une grâce. Et si c’est par les oeuvres, ce n’est plus une grâce; autrement l’oeuvre n’est plus une oeuvre.
Ce passage se passe d'explication.

7 Quoi donc? Ce qu’Israël cherche, il ne l’a pas obtenu, mais l’élection l’a obtenu, tandis que les autres ont été endurcis,
Ce que les juifs d'Israël selon la chair (de l'Ancienne Alliance) il y a 2000 ans cherchaient, ils n’ont pas obtenu la grâce. C'est les juifs d'après l'élection (ceux qui ont accepté la Nouvelle Alliance) qui ont obtenu miséricorde. Les autres (les juifs selon la chair) ont été endurcis.

8 selon qu’il est écrit: Dieu leur a donné un esprit d’assoupissement, Des yeux pour ne point voir, Et des oreilles pour ne point entendre, Jusqu’à ce jour.
9 Et David dit: Que leur table soit pour eux un piège, Un filet, une occasion de chute, et une rétribution!
10 Que leurs yeux soient obscurcis pour ne point voir, Et tiens leur dos continuellement courbé!
11 Je dis donc: Est-ce pour tomber qu’ils ont bronché? Loin de là! Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu’ils fussent excités à la jalousie.
Le verset 11 explique que les juifs qui n'ont pas reconnu immédiatement le plan de Dieu selon sa nouvelle alliance n'étaient pas tomber définitivement. À cause de cette période d'endurcissement, l'Évangile a été prêché aux païens. Et cela a eu pour effet d'excité la jalousie de certain juif qui se sont convertis plus tard.

12 Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous.
J'ai parlé de ce verset dans le post précédent. Aller le voir, il est très important.

13 Je vous le dis à vous, païens: en tant que je suis apôtre des païens, je glorifie mon ministère,
14 afin, s’il est possible, d’exciter la jalousie de ceux de ma race, et d’en sauver quelques-uns.

15 Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une vie d’entre les morts?
La réintégration des juifs qui n'ont pas reconnu immédiatement la nouvelle alliance. Il n'est pas question de tous les juifs d'Israël. Mais des juifs rendu jaloux et qui se sont repentis pour finalement accepter l'Évangile de Christ.
Voir mon post précédent. Très important pour comprendre ce verset.

Suite du chapitre 11
25 Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée.
J'ai expliqué dans mon post précédent, qu'il y avait deux Israël. Une charnel, et l'autre spirituel.

26 Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu’il est écrit: Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés;
Ainsi, lorsque tous les juifs chrétiens et les païens chrétiens ont été élus selon la promesse faite à Abraham et Jacob, l'Israël spirituel a été complété.
L'Israël spirituel a été complété au premier siècle.

27 Et ce sera mon alliance avec eux, Lorsque j’ôterai leurs péchés.
28 En ce qui concerne l’Evangile, ils sont ennemis à cause de vous; mais en ce qui concerne l’élection, ils sont aimés à cause de leurs pères.
Paul fait ici un genre de petite synthèse concernant les juifs. Il dit que concernant l'Évangile, ils sont des ennemis. Mais en ce qui concernait l'élection de l'ancienne alliance (l'Israël charnel) ils ont été aimés à cause des patriarches. Car, même les juifs qui n'ont pas accepté l'évangile, ont été aimés à cause des patriarches comme Abraham, Moïse, etc...

Même si les juifs étaient presque toujours rebelles, Dieu avait fait une alliance avec ce peuple.
Ce passage résumait bien la chose:
Luc 13:34 Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu!
29 Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel.
En effet, malgré que les Israélites fussent souvent rebelles, Dieu ne les avait pas reniés.
Mais il faut comprendre qu'il est ici question de l'Ancienne Alliance.

Le salut vient des juifs. Effectivement, le salut de la nouvelle alliance a quand même été acheminé par le peuple de l'ancienne alliance.
Mais cela s'est arrêté au premier siècle. Jésus a donné un verdict final sur l'Israël charnel. : Le royaume de Dieu vous sera retiré pour être donné a une autre nation qui portera du fruit.


Alors, la Bible se termine en 70 au niveau des prophéties


Serge

Serge
Revenir en haut Aller en bas
Tancrède



Masculin Messages : 396
Inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Jeu 31 Jan 2008, 21:16

-------------------

Revenons ici:

Matthieu 16:28 Je vous le déclare, c’est la vérité: quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront pas avant d’avoir vu le Fils de l’homme venir comme roi.


Matthieu 16:28 Jésus déclare que quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront pas avant d'avoir vu le fils de l'homme venir dans son royaume.

Qui était ces "quelques-uns" ???

Le verset 24 qui précède nous donne la réponse.

24 ¶ Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive.

Les "quelques-uns" était les disciples. Les douzes disciples et peut-être d'autres également.


Deux possibilités se présente à nous:

A) Est-ce que "le fils de l'homme venir dans son royaume" voulais parler de la ressurection de Jésus ???

Au moment de sa ressurection, seul Judas était mort.

Mais, Jésus a bien déclaré que quelques-uns seraient encore vivant lors de sa venue, puisque qu'il a dit que quelques-uns ne seraient pas mort lors de sa venue.

Il y a plurialité de mort, et donc plurialité de survivant.

Donc, ce passage ne colle pas avec la possibilité qu'il s'agissait de sa ressurection.


Voyons maintenant la deuxième possibilité:

B) Si Jésus est venu(ou plutôt revenu) pour juger Israël en l'an 70, quel était donc le nombre de morts et de vivants chez les douzes disciples ???

- Nous savons que Judas(remplacé par Matthias)était mort.

- Certains historiens disent que Pierre est mort à Rome. D'autres disent que Pierre et Jacques furent les 2 témoins et furent donc tués.

- Selon
la tradition, André subit le martyre en Achaïe, sur une croix ayant la forme de la lettre X


IL n'y a pas beaucoup de renseignements sur la mort et la date du décès des disciples.


Toutefois, à l'exception de Jean qui était jeune, la plupart devaient avoir dans la trentaine.

Si Matthieu et les autres avaient 30 ans lorsque Jésus a commencé son ministère, Matthieuet les autres auraient donc eu aux environs de 70 ans lorsque Jérusalem a été détruit en 70.

La plupart des gens mourraient avant d'avoir atteint cette âge. Mais certain pouvait se rendre à 70 et même un peu plus.



Conclusion:

Ce passage dit: Que le fils de l'homme viendra dans son royaume.

Question: Jésus est parti quand ??? puisqu'il devait venir(ou plutôt revenir)

Réponse: Jésus est parti lors de son ascension. Nous voyons ceci dans ce passage:
9 Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu’ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux.


Donc, Jésus est parti vers l'an 33 ou 34 approximativement.
Quand devait-il revenir, de sorte qu'il y ait certain disciples qui seraient morts, et d'autres vivants.

Possibilité A) ou B) ???


La réponse est B)

Paul ne confirme t-il pas lui aussi que le Seigneur allait revenir dans sa génération ???

Il n'y pas seulement Paul qui le confirme, mais approximativement 40 passages dans le NT qui le confirment très clairement.


Donc:
Matthieu 16:28 Jésus déclare que quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront pas avant d'avoir vu le fils de l'homme venir dans son royaume.
Donc, venir dans son royaume voulait parler de la Paroussia, l'avènement.

Alors, la Paroussia a correspondu à la destruction du temple, de Jérusalem et de l'ancienne alliance, donc de la fin du monde juif de l'ancienne alliance.

Ceci c'est produit en l'an 70.

Car vers ces années, il y avait effectivement des disciples qui étaient morts et d'autres vivants.

1 Corinthiens 15:6 Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants, et dont quelques-uns sont morts.

Seul le premier siècle concorde avec cela, tel que confirmé par 1 Cor 15:6
-------------------

Il n'y a eu qu'une Paroussia concernant le Christ, et elle a eu lieu en 70

N'en inventez pas d'autres.


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Jeu 31 Jan 2008, 22:16

Le peuple Juif a deux mission par rapport à ce salut:

1° Préparer la lente venue de ce salut. Cela a eu lieu depuis Abraham à Jean-Baptiste.

2° Accompagner la venue de ce salut dans la chair:
Cela s'est produit de Jésus à 70 ap. JC

3° Préparer la venue de ce salut dans la gloire de ce salut: C'est la mission qui leur est assignée de 1948 jusqu'à la fin du monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tancrède



Masculin Messages : 396
Inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Jeu 31 Jan 2008, 22:26

------------------
3° Préparer la venue de ce salut dans la gloire de ce salut:[/b] C'est la mission qui leur est assignée de 1948 jusqu'à la fin du monde.

Mais où la prenez-vous cette fin du monde ?


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Jeu 31 Jan 2008, 22:39

Juste avant la résurrection générale. Mr.Red L'Ecriture est claire;

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tancrède



Masculin Messages : 396
Inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 01:21

Arnaud Dumouch a écrit:
Juste avant la résurrection générale. Mr.Red L'Ecriture est claire;

La réssurection s'est faite en 70. Tout ceux qui étaient dans le séjour des morts en sont sortis.

Et depuis ce jour, la mort n'existe plus, c'est-à-dire le séjour des morts.

La Paroussia de Christ a fait tout cela en 70

Très étrange que vous n'ayez pas encore compris cela


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 14:15

Tancrède a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Juste avant la résurrection générale. Mr.Red L'Ecriture est claire;

La réssurection s'est faite en 70. Tout ceux qui étaient dans le séjour des morts en sont sortis.

Et depuis ce jour, la mort n'existe plus, c'est-à-dire le séjour des morts.

La Paroussia de Christ a fait tout cela en 70

Très étrange que vous n'ayez pas encore compris cela


Serge

Cher Tancrède, La résurection générale n'a pas eu lieu. Les squelettes qui sont dans les tombeaux en témoignent.

Cette résurrection finale viendra, mais comme dit l'Ecriture "pas avant que la totalité de nos frères ne soit arrivé dans l'au delà.

La résurrection est un événement REEL, PHYSIQUE.

En 70, on a juste vu la réalisation de la prophétie de Jésus sur la fin de Jérusalem et du temple. Le peuople Juif n'a été déporté qu'en 135 ap. JC, comme Jésus l'avait annoncé (c'est l'empereur Adrien qui fit cela).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tancrède



Masculin Messages : 396
Inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 18:45

Arnaud Dumouch a écrit:
Tancrède a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Juste avant la résurrection générale. Mr.Red L'Ecriture est claire;

La réssurection s'est faite en 70. Tout ceux qui étaient dans le séjour des morts en sont sortis.

Et depuis ce jour, la mort n'existe plus, c'est-à-dire le séjour des morts.

La Paroussia de Christ a fait tout cela en 70

Très étrange que vous n'ayez pas encore compris cela


Serge

Cher Tancrède, La résurection générale n'a pas eu lieu. Les squelettes qui sont dans les tombeaux en témoignent.

Cette résurrection finale viendra, mais comme dit l'Ecriture "pas avant que la totalité de nos frères ne soit arrivé dans l'au delà.

La résurrection est un événement REEL, PHYSIQUE.

En 70, on a juste vu la réalisation de la prophétie de Jésus sur la fin de Jérusalem et du temple. Le peuople Juif n'a été déporté qu'en 135 ap. JC, comme Jésus l'avait annoncé (c'est l'empereur Adrien qui fit cela).


Pensez-vous que Dieu a besoin d'os pour ressuscité un mort ???

Et tout ceux qui ont été crématorié, alors ???

Jésus et ceux qui furent ressuscités, dans le récit de Matthieu, ont apparus pour témoigner de la ressurection. Remarquez bien qu'ils sont apparus, pour un certain temps seulement.

Cette résurrection finale viendra, mais comme dit l'Ecriture "pas avant que la totalité de nos frères ne soit arrivé dans l'au delà.

- Cela n'arriva jamais, car tant qu'il y aura des humains sur la terre, il y aura un ciel pour les recevoir.


En 70, on a juste vu la réalisation de la prophétie de Jésus sur la fin de Jérusalem et du temple. Le peuople Juif n'a été déporté qu'en 135 ap. JC, comme Jésus l'avait annoncé (c'est l'empereur Adrien qui fit cela).[/quote]

-Lisez bien d'autres versions que la Segond. Car Daniel et Jésus ont bien dit: ...jusqu'à Luc 21:24 Ils seront tués par l’épée, ils seront emmenés prisonniers parmi toutes les nations, et les païens piétineront Jérusalem jusqu’à ce que le temps qui leur est accordé soit écoulé.
-En 70, le temps accordé aux nations de Rome, par alliance, d'assiégié Jérusalem a pris fin en 70, avec la finalité de la destruction de tout ce qui représentait l'ancienne alliance, etc...

aussi:
Daniel 9:27 Il confirmera l’alliance avec plusieurs pendant une semaine; et à la moitié de la semaine, il fera cesser le sacrifice et l’oblation; et sur l’aile des abominations viendra le désolateur (l'armée romaine), jusqu’à ce que la ruine qui a été déterminée fonde sur le désolé(Jérusalem). -Ostervalt version

- Ce passage se rapporte à Jésus dans Luc.

Le temps des nations d'assiégement a été complété de 66 1/2 à 70, tout comme Daniel l'avait prédit, 3 années et demie

Vous tombez dans le même piège que les Évangéliste qui créez de toute piéce des extensions érronés concernant les prophéties et les temps bibliques


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 18:54

Bah ! Croyez ce que vous voulez.

Vous ne verrez pas les signes actuels avancer, c'est tout.

Un préteriste, c'est juste un théologien qui enterre la parole de Dieu dans un de ses sens limités.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 19:01

Citation :
Si vous saisissez cela, c'est que vous atteint une bonne maturité

Je n'avais pas vu...
Je ne compte pas sur ma maturité pour comprendre les choses, ni sur mon intelligence... Je risquerais de me perdre dans raisonnements totalement farfelues... Je compte d'avantage sur la sagesse de Dieu qui éclaire l'intelligence humaine. On risque moins de se perdre dan un labyrinthe d'idées et sans en retrouver jamais la sortie. Je ne suis pas contre la réflexion bien au contraire, mais une réflexion éclairée... Se qui est tout autre chose...

Merci bien Trancède.
Revenir en haut Aller en bas
Tancrède



Masculin Messages : 396
Inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 19:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Bah ! Croyez ce que vous voulez.

Vous ne verrez pas les signes actuels avancer, c'est tout.

Un préteriste, c'est juste un théologien qui enterre la parole de Dieu dans un de ses sens limités.


Vous êtes échec et mat depuis déjà longtemps. C'est malheureux que vous ne voulez pas le reconnaître.

Bonne démonstration d'une inflexibilité cognitive. Pas de repentance et reconnaisance de fausses prémisses.

Est-ce une preuve de maturité ????


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Tancrède



Masculin Messages : 396
Inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 19:06

Tourterelle a écrit:
Citation :
Si vous saisissez cela, c'est que vous atteint une bonne maturité

Je n'avais pas vu...
Je ne compte pas sur ma maturité pour comprendre les choses, ni sur mon intelligence... Je risquerais de me perdre dans raisonnements totalement farfelues... Je compte d'avantage sur la sagesse de Dieu qui éclaire l'intelligence humaine. On risque moins de se perdre dan un labyrinthe d'idées et sans en retrouver jamais la sortie. Je ne suis pas contre la réflexion bien au contraire, mais une réflexion éclairée... Se qui est tout autre chose...

Merci bien Trancède.

La Bible demande de la logique, c'est absolument tout et facile par surcroit. Des études et de la logique.


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 19:16

Tancrède a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Bah ! Croyez ce que vous voulez.

Vous ne verrez pas les signes actuels avancer, c'est tout.

Un préteriste, c'est juste un théologien qui enterre la parole de Dieu dans un de ses sens limités.


Vous êtes échec et mat depuis déjà longtemps. C'est malheureux que vous ne voulez pas le reconnaître.

Bonne démonstration d'une inflexibilité cognitive. Pas de repentance et reconnaisance de fausses prémisses.

Est-ce une preuve de maturité ????


Serge

Cher serge, désolé. Si tout est réalisé, si la résurrection universelle a déjà eu lieu, si la fin du monde a déjà eu lieu, c'est toute l'Eglise catholique qui est dans l'erreur alors.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 19:42

Citation :
La Bible demande de la logique, c'est absolument tout et facile par surcroit. Des études et de la logique.

Chacun a sa propre logique... Alors on risque de se retrouver avec des logiques qui s'affrontent et qui s'imaginent tous plus mature les une que les autres... Je n'y voit pas de maturité. La maturité humaine est bien infantile et elle aime bien avoir raison... Je préfère la sagesse de Dieu qui éclaire notre ignorance... C'est une attitude plus sage et effectivement plus mature.. :sage: ;)

Savoir qu'on ne sait rien est le début de la sagesse (sa fondation)... Ce qui est un terrain très propice à recevoir l'éclairage de Dieu (sagesse)... Sinon on risque de vouloir enseigner notre logique (bien limité) à Dieu lui-même... Se qui est domage est de se fixer dans notre logique sans pouvoir s'ouvrir à la sagesse de Dieu. Dieu peut tous nous mettre echec et mat en deux seconde... ;-)

Une chose est certaine, je ne sais rien... Pour la sagesse, cela dépend de Dieu si il veut bien m'éclairer... :sage:

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 19:47

Tourterelle a écrit:


Une chose est certaine, je ne sais rien... Pour la sagesse, cela dépend de Dieu si il veut bien m'éclairer... :sage:

I love you

Et Dieu nous éclaire par son Eglise. Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tancrède



Masculin Messages : 396
Inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 19:57

Arnaud Dumouch a écrit:
Tancrède a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Bah ! Croyez ce que vous voulez.

Vous ne verrez pas les signes actuels avancer, c'est tout.

Un préteriste, c'est juste un théologien qui enterre la parole de Dieu dans un de ses sens limités.


Vous êtes échec et mat depuis déjà longtemps. C'est malheureux que vous ne voulez pas le reconnaître.

Bonne démonstration d'une inflexibilité cognitive. Pas de repentance et reconnaisance de fausses prémisses.

Est-ce une preuve de maturité ????


Serge

Cher serge, désolé. Si tout est réalisé, si la résurrection universelle a déjà eu lieu, si la fin du monde a déjà eu lieu, c'est toute l'Eglise catholique qui est dans l'erreur alors.


Exactement, ainsi que toutes les autres.

Serge
Revenir en haut Aller en bas
Tancrède



Masculin Messages : 396
Inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 20:03

Tourterelle a écrit:
Citation :
La Bible demande de la logique, c'est absolument tout et facile par surcroit. Des études et de la logique.

Chacun a sa propre logique... Alors on risque de se retrouver avec des logiques qui s'affrontent et qui s'imaginent tous plus mature les une que les autres... Je n'y voit pas de maturité. La maturité humaine est bien infantile et elle aime bien avoir raison... Je préfère la sagesse de Dieu qui éclaire notre ignorance... C'est une attitude plus sage et effectivement plus mature.. :sage: ;)

Savoir qu'on ne sait rien est le début de la sagesse (sa fondation)... Ce qui est un terrain très propice à recevoir l'éclairage de Dieu (sagesse)... Sinon on risque de vouloir enseigner notre logique (bien limité) à Dieu lui-même... Se qui est domage est de se fixer dans notre logique sans pouvoir s'ouvrir à la sagesse de Dieu. Dieu peut tous nous mettre echec et mat en deux seconde... ;-)

Une chose est certaine, je ne sais rien... Pour la sagesse, cela dépend de Dieu si il veut bien m'éclairer... :sage:

I love you


Comprendre la Bible demande une base, comme les mathématiques, etc...

Je ne suis pas Preterist en passant. Comprendre la Bible demande du temps et une bonne compréhension du langage utilisé par les prophètes.

Ex: ...je vais à la chasse descendre un orignal. Bien Québecois comme expression

Si je lis cela dans 400 ans, je dois premièrement comprendre la base des expressions des québecois de cette époque.

Alors, je comprendrai que descendre un orignal, voulait dire l'abattre, le tuer. Et non le descendre dans la cave


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 20:04

Citation :
Et Dieu nous éclaire par son Eglise.

Évidement... Et l'Eglise compte sur l'Esprit saint pour l'éclairer... Elle a cette humilité...

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Tancrède



Masculin Messages : 396
Inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 20:06

Tourterelle a écrit:
Citation :
Et Dieu nous éclaire par son Eglise.

Évidement... Et l'Eglise compte sur l'Esprit saint pour l'éclairer... Elle a cette humilité...

thumleft


Faux. Prétende qu'une organisation a l'Esprit de Dieu pour les éclairer est de la prétention.

Serge
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 20:13

Citation :
Comprendre la Bible demande une base, comme les mathématiques, etc...

Évidement mais j'imagine que Dieu n'est pas un ignorant, alors je compte sur lui... C'est le meilleur théologien que je connaisse...

Ps. Ça risque d'être lourd et compliqué de descendre un orignal toujours vivant dans une cave... À moins que tu utilise du sel pour l'attirer...


Dernière édition par le Ven 01 Fév 2008, 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 20:15

Citation :
Prétende qu'une organisation a l'Esprit de Dieu pour les éclairer est de la prétention.

Prétendre tout comprendre seul (sans l'aide de l'Esprit saint) est de la prétention. Désolée mon coeur... ;)
Revenir en haut Aller en bas
Tancrède



Masculin Messages : 396
Inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 20:18

[quote="Tourterelle"]
Citation :
Comprendre la Bible demande une base, comme les mathématiques, etc...

Évidement mais j'imagine que Dieu n'est pas un ignorant, alors je compte sur lui... C'est le meilleur théologien que je connaisse...
---------------------------

Moi, je compte sur la logique que Dieu a bien voulu, je pense, m'accorder dès la naissance.

Mais avant tout, comptez sur vous-même.


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 20:21

Tancrède a écrit:



Faux. Prétende qu'une organisation a l'Esprit de Dieu pour les éclairer est de la prétention.

Serge

Sauf si cela ne vient pas d'elle mais de son seigneur:
Citation :
"Pierre, tu es Pierre etc."

Pour ma part, JAMAIS je n'oserais quitter le Magistère de l'Eglise. C'est l'erreur de toute personne qui s'accroche trop à son propre magistère FAILLIBLE.

Regardez le livre "La fin du monde". Il y est bien précisé ce qui est la certitude de la foi ("chose certaine") et ce qui est mon hypothèse ("Selon moi".).

Je ne nie pas l'interprétation préteriste. Je lui reproche juste de s'exalter de cette vérité qu'elle trouve et de CHOISIR (hérésie en grec) CONTRE les autres richesses des annonces de Jésus.

Gardez donc le sens prétériste que vous avez découvert. Il est juste en lui-même. Mais ajoutez y les autres sens ! Vous serez redevenu catholique sur ce point. Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 20:22

Citation :
Moi, je compte sur la logique que Dieu a bien voulu, je pense, m'accorder dès la naissance.

Mais avant tout, comptez sur vous-même.

On est très différent... Évidement Dieu m'a donnée une capacité de réfléchir et l'en remercie... Je ne suis pas contre la réflexion humaine... Mais elle est bien limitée (non infini), alors que celle de Dieu est infini (Sagesse)...

Je ne compte pas que sur moi-même, heureusement...

Tourterelle (un peu footballer mais tendre...)


Dernière édition par le Ven 01 Fév 2008, 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tancrède



Masculin Messages : 396
Inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 20:29

Tourterelle a écrit:
On est très différent... Évidement Dieu m'a donnée une capacité de réfléchir et l'en remercie... Je ne suis pas contre la réflexion... Mais elle est bien limité (non infini), alors que celle de Dieu est infini (Sagesse)...


Qui peux prétende avec la sagesse direct de Dieu

La sagesse des hommes n'entre pas toujours en contradiction avec Dieu

Lisez le récit de Mat: David et ses copains prirent les pains de proposition pour se nourrir. En termps normal, seul le grand sacrificateur pouvait faire cela. Et Dieu ne les a pas foudroyé

La sagesse humaine n'entre pas en contradiction lorsqu'elle est pleine de bons sens.


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 20:34

Citation :
La sagesse des hommes n'entre pas toujours en contradiction avec Dieu

Pas toujours... Mais quelques fois elle entre en contradiction... Et si on se fixe sur des idées, ont n'évolue plus... Ou on évolue que dans l'erreur... Difficile de sortir d'une erreur s'y étant fixée... Idea

Mais tu as droit à ton opinion évidement... Laughing

Merci bien mon coeur...
Revenir en haut Aller en bas
Tancrède



Masculin Messages : 396
Inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 20:50

Tourterelle a écrit:
Citation :
La sagesse des hommes n'entre pas toujours en contradiction avec Dieu

Pas toujours... Mais quelques fois elle entre en contradiction... Et si on se fixe sur des idées, ont n'évolue plus... Ou on évolue que dans l'erreur... Difficile de sortir d'une erreur s'y étant fixée... Idea

Mais tu as droit à ton opinion évidement... Laughing

Merci bien mon coeur...


Je ne fais aucune fixation à ma connaissance. Je suis psychologue aussi

J'ai une compréhension flexible et impartiale. Je m'ajuste constamment à la logique du gros bon sens

Serge
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 01 Fév 2008, 20:55

Citation :
Je suis psychologue

Intéressant... C'est vrai, vrai, vrai? Se qui serait bien utile sur ce forum... J'espère que tu restera... ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 08 Fév 2008, 16:57

Mourir en bonne santé, c'est le voeu de tout bon vivant bien portant
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Ven 08 Fév 2008, 20:36

Marsupilami a écrit:
Mourir en bonne santé, c'est le voeu de tout bon vivant bien portant

Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Sam 09 Fév 2008, 22:35

Mon message n'a que peu de rapport avec l'ouvrage sur l'eschatologie générale, mais je rechigne à ouvrir un sujet juste pour délivrer cette information.

J'ai, il y a déjà quelques mois, adressé à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi un exemplaire de L'heure de la mort avec prière de me donner son avis sur l'exactitude la doctrine.

Aucune réponse à ce jour.

Une recherche m'a cependant fait découvrir l'existence d'un document relatif à la Procédure pour l'examen des doctrines, aux termes de laquelle il apparaît que la Congrégation n'intervient que lorsque les doctrines diffusées présentent une gravité particulière et ont une incidence excédant les frontières d'un pays. A défaut, les Conférences épiscopales sont compétentes.

C'est dire, en définitive, que tant que la théologie développée par Arnaud ne se sera pas suffisamment répandue, la Congrégation n'interviendra pas, et que d'ici-là, il faudra nous contenter du nihil obstat délivré par l'archevêché de Paris.

A moins que quelqu'un ne connaisse un autre moyen ? Est-il permis à un fidèle de contester le bien-fondé d'un nihil obstat ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Sam 09 Fév 2008, 22:43

Olivier JC a écrit:

A moins que quelqu'un ne connaisse un autre moyen ? Est-il permis à un fidèle de contester le bien-fondé d'un nihil obstat ?

Oui, c'est possible: on peut trouver une vraie erreur théologique qui a échappé au Service de l'Imprimatur d'un diocèse.

Mais pour le moment, il me semble que l'idée d'une venue du Christ avance, si j'en crois ce passage de la dernière encyclique (Spe salvi 47) de Benoît XVI:

Citation :
« 47. Certains théologiens récents sont de l'avis que le feu qui brûle et en même temps sauve est le Christ lui-même, le Juge et Sauveur. La rencontre avec le Christ est l'acte décisif du Jugement. Devant son regard s'évanouit toute fausseté. C'est la rencontre avec Lui qui, nous brûlant, nous transforme et nous libère pour nous faire devenir vraiment nous-mêmes. Les choses édifiées durant la vie peuvent alors se révéler paille sèche, vantardise vide et s'écrouler. Mais dans la souffrance de cette rencontre, où l'impur et le malsain de notre être nous apparaissent évidents, se trouve le salut. Le regard du Christ, le battement de son cœur nous guérissent grâce à une transformation certainement douloureuse, comme « par le feu ». Cependant, c'est une heureuse souffrance, dans laquelle le saint pouvoir de son amour nous pénètre comme une flamme, nous permettant à la fin d'être totalement nous-mêmes et avec cela totalement de Dieu. Ainsi se rend évidente aussi la compénétration de la justice et de la grâce: notre façon de vivre n'est pas insignifiante, mais notre saleté ne nous tache pas éternellement, si du moins nous sommes demeurés tendus vers le Christ, vers la vérité et vers l'amour. En fin de compte, cette saleté a déjà été brûlée dans la Passion du Christ. Au moment du Jugement, nous expérimentons et nous accueillons cette domination de son amour sur tout le mal dans le monde et en nous. La souffrance de l'amour devient notre salut et notre joie. Il est clair que la « durée » de cette brûlure qui transforme, nous ne pouvons la calculer avec les mesures chronométriques de ce monde. Le « moment » transformant de cette rencontre échappe au chronométrage terrestre – c'est le temps du cœur, le temps du « passage » à la communion avec Dieu dans le Corps du Christ.[39] Le Jugement de Dieu est espérance, aussi bien parce qu'il est justice que parce qu'il est grâce. S'il était seulement grâce qui rend insignifiant tout ce qui est terrestre, Dieu resterait pour nous un débiteur de la réponse à la question concernant la justice – question décisive pour nous face à l'histoire et face à Dieu lui-même. S'il était pure justice, il pourrait être à la fin pour nous tous seulement un motif de peur. L'incarnation de Dieu dans le Christ a tellement lié l'une à l'autre – justice et grâce – que la justice est établie avec fermeté: nous attendons tous notre salut « dans la crainte de Dieu et en tremblant » (Ph 2, 12). Malgré cela, la grâce nous permet à tous d'espérer et d'aller pleins de confiance à la rencontre du Juge que nous connaissons comme notre « avocat » (parakletos) (cf. 1 Jn 2, 1). »

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Dim 10 Fév 2008, 12:10

Oui, c'est possible: on peut trouver une vraie erreur théologique qui a échappé au Service de l'Imprimatur d'un diocèse.

Bon. Qu'est-ce qui pourrait passer pour une erreur théologique, dans votre thèse ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Dim 10 Fév 2008, 12:31

Olivier JC a écrit:
Oui, c'est possible: on peut trouver une vraie erreur théologique qui a échappé au Service de l'Imprimatur d'un diocèse.

Bon. Qu'est-ce qui pourrait passer pour une erreur théologique, dans votre thèse ?

En tout cas, il n'y a pas de choses contre le dogme. Je suis trop attentif à cela.

Pour un thomiste, il existe dans ma thèse plusieurs graves contradictions avec saint Thomas et saint Augustin :

1° Pour moi, la mort n'est pas la séparation instantanée de l'âme et du corps, mais un passage qui dure, entre ce monde et l'autre.

2° Pour moi, la vie sensitive (voir entendre, imaginer etc.) survit à la mort. Pas pour un thomiste.

3° Pour moi (et Vatican II, dogme), le salut est explicitement proposé à tout homme en cette vie (ou à l'heure de la mort). Pas pour un thomiste.

4° Pour moi, seul le blasphème contre l'Esprit saint damne. Les autres péchés mortels privent juste de la grâce. Pas pour un thomiste.

Ca fait beaucoup de débats avec les thomistes et les Augustiniens ... Laughing

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Lun 11 Fév 2008, 09:46

Certes, mais ce n'est sans doute pas suffisant...

Le seul moyen qui me semble viable, c'est d'évoquer les risques pastoraux qui vous ont souvent (à tort) été adressé : je peux faire ce que je veux puisque je pourrais choisir Dieu à la fin !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Lun 11 Fév 2008, 13:35

Risque auquel, sans cesse il faut répondre de la manière suivante:

"Il ne faut pas jouer avec le péché (= égoïsme). BEAUCOUP choisissent l'enfer, car la liberté qu'ils y découvrent lorsque Lucifer la leur montre correspond à leur égoïsme acquis.

Cette théologie là est en fait encore plus terrible que si Dieu nous mettait en enfer par la peau des fesses:

En effet, c'est nous-mêmes qui nous perdrons !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Lun 11 Fév 2008, 15:33

Vous prêchez un convaincu, Arnaud.

La question qui se pose est de savoir s'il y a moyen de soulever des objections suffisamment crédibles pour remettre en question le nihil obstat que vous a délivré l'archevêché de Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Lun 11 Fév 2008, 16:22

Pour le moment et depuis que cette thèse est sur Internet, je n'ai pas vu d'objections convainquantes.

J'ai gardé toutes les discussions depuis 4 ans:

http://eschatologie.free.fr/forum/forum.htm

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4321
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Mar 26 Fév 2008, 17:08

Bonjour Arnaud,

Un grand merci pour votre livre "La Fin du Monde".
Il m'a conforté sur ce que je pensais sur l'enfer, le purgatoire, le paradis, et sur la liberté de choix que l'homme a jusqu'au derniers moments, même après la mort.

Il m'a donné une explication claire sur cette "Fin du monde", sur le Jugement Dernier.

J'aime beaucoup également cette "définition" (pardon si ce n'est pas le bon terme) de Dieu : Amour et Humilité, indissociables tous les deux.

Je suis un simple laïc, catholique, vivant ma Foi bien "pauvrement", et qui "cherche"...

Fraternellement
Jeb
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Mar 26 Fév 2008, 17:12

Merci ! Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Lun 17 Mar 2008, 19:28

Rose blanche a écrit:
Je n'est lu ce livre ... il en vaut la peine ?

Si tu veux le savoir procure toi ce livre !

En tous les cas je peux te dire que je l'ai lu et qu'il en vaut la peine.

Pour ton info : ce livre porte le Nihil Obstat Archevêché de Paris et Imprimatur Archevêché de Paris

C'est suffisant comme garanties pour que tu le lises ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Lun 17 Mar 2008, 19:41

Rose blanche a écrit:
Je n'est lu ce livre ... il en vaut la peine ?
Chère Rose,

Ce livre est peut-être à lire en second. il faut commencer plutôt par "L'heure de la mort" qui raconte le but de cette vie et ce qui se passe lors de notre passage dans l'autre monde.


Louis l'a édité ici: http://www.docteurangelique.com/

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jeb



Masculin Messages : 4321
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Mer 19 Mar 2008, 16:10

Citation :
Cela ne me donne pas envi de lire ce livre.

Dommage Rose Blanche,

Vous perdez une occasion rare de vous faire une idée du "comment Dieu conduit l'Eglise vers un plus grande humilité" entre de nombreux autres sujets.


(P.S. : J'espère ne pas trahir ce que Arnaud a écrit dans son livre) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Sam 26 Avr 2008, 20:32

fin du monde ? ou monde a refaire? , les dianostiques se précise, nous chrétien relevons la téte, le retour et la fin approche...
à écouté cette émission de rue des entrepreneurs de se matin sur leurs site ci-dessous:
http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/ruedesentrepreneurs/
de la part de paul mandonnaud de limoges
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
souricette



Messages : 61
Inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Dim 27 Avr 2008, 13:49

Rien ne rpouve que la fin du monde soit proche. On peut tout au plus le supposer si l'on veut, mais seul Dieu connaît le jour et l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
http://souricettesurlenet.dansmonblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Dim 27 Avr 2008, 13:53

Souricette, bonjour. C'est une manie bien humaine que de prédire la fin du monde pour demain, et non pour aujourd'hui....

Mais que Dieu seul en connaît l'heure et le jour, c'est évident.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Dim 27 Avr 2008, 15:00

souricette a écrit:
Rien ne rpouve que la fin du monde soit proche. On peut tout au plus le supposer si l'on veut, mais seul Dieu connaît le jour et l'heure.

On peut certes mourir demain. Et pour nous, ce sera la fin du monde.

Mais la fin du monde, au sens général, ne peut en aucun cas arriver demain ni cette année. Trop de prophéties restent à réaliser et ces prophéties sont aussi certaines que l'est notre foi.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Dim 27 Avr 2008, 15:27

Hé !, c'est pas bête, ça ! Il y au aussi, Arnaud, le fait que Jésus dit : 'Tout est accompli', qui peut engendrer l'ideéé que Dieu mette fin à l'heure décidée, de ce si beau monde, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre "La fin du monde"   Dim 27 Avr 2008, 15:52

cathe a écrit:
Hé !, c'est pas bête, ça ! Il y au aussi, Arnaud, le fait que Jésus dit : 'Tout est accompli', qui peut engendrer l'ideéé que Dieu mette fin à l'heure décidée, de ce si beau monde, non ?

Tout est accompli à la croix du côté du "oui" de dieu.

Mais il reste à accomplir, tout au long de l'Histoire:

1° Notre "oui" individuel.
2° Le oui de chaque génération
3° Celui qui se produira à la fin du monde.

Et ces trois "oui" sont en fait un seul évènement qui se produit face au retour du christ dans sa gloire, soit à l'heure de la mort de chacun, soit pour tous ceux qui seront encore sur terre ensemble à la fin du monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Le livre "La fin du monde"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Presentation du livre la Lumiere du Monde
» LIVRE A RECOMMANDER POUR S'INITIER RAPIDEMENT
» c'est urgent? (conseils pour l'achat de livres)
» Premier livre-interview de Benoît XVI en tant que Pape : La Lumière du monde
» Le livre le plus épais du monde!fleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: