DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La colère de Jésus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Sam 26 Mai 2007, 12:47

même jésus c'est laissé à la colère au point de renverser des tables dans le temple
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Sam 26 Mai 2007, 13:40

florence_yvonne a écrit:
même jésus c'est laissé à la colère au point de renverser des tables dans le temple

Les théologiens disent plutôt qu'il a choisi librement de se mettre en colère, exprimant par là la différence entre le bien et le mal.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Sam 26 Mai 2007, 14:06

Arnaud Dumouch a écrit:
florence_yvonne a écrit:
même jésus c'est laissé à la colère au point de renverser des tables dans le temple

Les théologiens disent plutôt qu'il a choisi librement de se mettre en colère, exprimant par là la différence entre le bien et le mal.

cela prouve bien que même jésus était capable du pire comme du meilleur
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Sam 26 Mai 2007, 14:18

Gardons notre bon sens:

La colère n'est pas un mal en soi.

Exemple:

Ne pas se mettre en colère face à un violeur en action, ceci serait un mal.


C'est la colère non contrôlée par une intention qui est dans la liste des péchés capitaux.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Sam 26 Mai 2007, 19:10

spirit a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
florence_yvonne a écrit:
même jésus c'est laissé à la colère au point de renverser des tables dans le temple

Les théologiens disent plutôt qu'il a choisi librement de se mettre en colère, exprimant par là la différence entre le bien et le mal.

cela prouve bien que même jésus était capable du pire comme du meilleur

Shocked Ha bon? Selon toi chasser des marchands d'un temple serait considéré comme le pire? Shocked Je comprends pourquoi on ne se comprendra jamais...

C'est le pire, peut-être, pour être considéré comme un Dieu incarné, ça je te l'accorde volontiers. Mais cela n'enlève rien à tout le reste. Jésus a largement démontré qu'il n'était pas comme tous les communs des mortels.

Spirit sunny

Marc 11:13-15 Apercevant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s'il y trouverait quelque chose ; et, s'en étant approché, il ne trouva que des feuilles, car ce n'était pas la saison des figues. Prenant alors la parole, il lui dit : Que jamais personne ne mange de ton fruit ! Et ses disciples l'entendirent. Ils arrivèrent à Jérusalem, et Jésus entra dans le temple. Il se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons ; Marc 11:14-16 Prenant alors la parole, il lui dit : Que jamais personne ne mange de ton fruit ! Et ses disciples l'entendirent. Ils arrivèrent à Jérusalem, et Jésus entra dans le temple. Il se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons ; et il ne laissait personne transporter aucun objet à travers le temple. Marc 11:15-17 Ils arrivèrent à Jérusalem, et Jésus entra dans le temple. Il se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons ; et il ne laissait personne transporter aucun objet à travers le temple. Et il enseignait et disait : N'est-il pas écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.

c'est pas une simple colère verbale, il s'est mis à tout casser, tout renverser et je ne pense pas qu'il ai chassé les marchands en leur disant "ite"
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Sam 26 Mai 2007, 21:11

Le Temple symbolise le corps humain.

Jésus qui chasse les marchands de ce Temple de Pierre symbolise justement ce qui va se passer à l'heure de la mort: avec force, il chassera de notre coeur les angoisses, névroses, peurs et même les péchés si nous acceptons le bain de son pardon.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Sam 26 Mai 2007, 21:41

Et le pape Jean-Paul II s'est planté quand il a menacé de l'enfer éternel les membres de la mafia italienne ?

Cher Spirit,

L'amour se met en colère s'il le faut.

Vous n'êtes pas face à une religion de gnan gnan. Il y a de la force, de l'énergie, dans l'amour.

Regardez les couples: en cas d'abus d'un des deux, il a souvent de nécessaires colères.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Sam 26 Mai 2007, 22:06

cher spirit, alors, pour toi, la violence c'est tuer des gens ? donc, tant que l'on ne tue personne, on est pas violent ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Dim 27 Mai 2007, 09:01

Voici ce qu'a dit Jean-Baptiste aux Pharisiens : "Comme il voyait beaucoup de Pharisiens et de Sadducéens venir au baptême, il leur dit : "Engeance de vipères, qui vous a suggéré d'échapper à la Colère prochaine?" (Matthieu 3, 7)

Le thème plus général de la colère de Dieu court dans toutes les Ecritures, comme le reflet foudroyant de son Amour et de sa Sainteté, incompatible avec le Mal. Seuls, les faux prophètes (de tous les temps) gomment cet aspect de Dieu "le Redoutable", tellement inhérent à Lui que, même en Jésus, sa Miséricorde incarnée, nous avons à redouter la Colère de l'Agneau, au Grand Jour de sa Colère" (Apocalypse 6, 16-17).

C'est d'ailleurs la même expression qui désigne "Celui qui vient au Nom du Seigneur" et le jour de sa colère (Is 13, 9 ; 63, 4) non sans raison, car si le Messie s'approche, c'est aussi, par le fait même l'Heure du jugement qui arrive, puisque c'est le même et unique Dieu qui sauve ou condamne, la différence ne dépendant que de nous, suivant que nous faison la sourde oreille ou répondons à cet appel par notre foi : "Qui refuse de croire au Fils, la Colère de Dieu demeure sur lui" (Jean 3, 36 ; Luc 2, 34-35)

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Dim 27 Mai 2007, 09:25

Cher Pierre, pour faire comprendre à mes élève ce que sera la colère de Dieu (Dies ira), je prends cette analogie là:

Imaginez que vous insultiez votre mère puis quittiez définitivement votre maison.

Préférez vous que la dernière image que vous aurez d'elle soit

1° Sa colère et son doigt qui vous chasse.
2° Son silence et ses larmes.

Eh bien, la plus terrible des deux choses, qui minera toute votre vie, c'est cela "la colère de Dieu" face à ceux qui se damneront.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Dim 27 Mai 2007, 09:59

spirit a écrit:
En attendant, ce qui ressort de cette attitude, pour la masse des gens qui lisent les évangiles, c'est de la haine et de la violence. Jésus s'est planté, point barre! Sur le coup de son emportement il n'a pas compris la réelle porté de son geste.

Cher spirit,

Donc, pour vous, seul la haine est au principe de la colère ? Moi, je puis vous dire qu'il m'est arrivé de me mettre en colère après l'un de mes enfants tellement il m'avait poussé à bout ; cette colère n'a jamais eu pour fondement de l'antipathie ou de la haine. Je n'ai jamais hai mes enfants.

Moi, je n'ai jamais vu dans les colères du Christ, l'expression d'une quelconque haine envers les marchands du Temple ou les pharisiens. Moi j'y vois plutôt "le commerce malsain" que les vendeurs faisaient dans le Temple (Jésus les traite de brigand et de voleurs) ; "l'endurcissement malsain" du coeur des pharisiens qui sournoisement avaient fait le projet de le tuer. La haine envers quelqu'un, je la vois plutôt du côté des pharisiens qui haïssaient Jésus, au point de souhaiter sa mort, d'en faire le projet.

Moi, je vois plutôt dans la colère du Christ, l'expression d'une souffrance, d'une grande souffrance ; souffrance que l'on retrouve dans la colère des parents qui ne vont pas supporter que leur enfant, par exemple, malgré leur avertissement, auront mis leur vie en danger. Je comprends très bien que des parents se mettent en colère face à leur enfant qui ne veut pas arrêter de se droguer, mettant sa vie en danger. Je comprends très bien la colère de Jésus, devant l'entêtement des pharisiens qui se place en position d'être damnés, rejetant le chemin de salut qu'il leur propose. Vois je vois dans cette souffrance qui explose, la souffrance de l'amour blessé ; pas de l'amour de soi, mais de l'amour de l'autre. La peur de perdre celui que l'on aime ne nous fait-elle pas parfois exploser de colère. Dans ce genre de colère, je ne vois aucune trace de haine envers la personne après qui on s'est mis en colère.

Essayez-vous donc de vous mettre à la place de Jésus qui ne veut perdre aucun de ceux que Dieu lui a donné comme frère en humanité, comme membre de la chaire qu'il est venu assumer, portée ; devant l'entêtement de ceux qui rejette le salut qu'il leur propose. Sachant à quoi ils se condamnaient en refusant cette main tendue, sachant l'amour infini que vous avez pour eux ; ne vous seriez-vous pas mis en colère après leur entêtement ? Cet entêtement ne vous aurait-il pas profondément blessé jusqu'à vous faire hurler votre colère ?

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Dim 27 Mai 2007, 10:21

spirit a écrit:
florence_yvonne a écrit:
cher spirit, alors, pour toi, la violence c'est tuer des gens ? donc, tant que l'on ne tue personne, on est pas violent ?

Ce n'est pas une question de violence mais de valeur de la faute.
D'abord tu me fais la leçon en me disant que tout n'est pas blanc ou noir et maintenant tu n'arrives pas à situer le bien et le mal sur une échelle de valeur. Il y a forcément des actes qui sont plus ou moins répréhensibles, sinon la justice donnerait la même peine quelle que soit la faute.

Mais enfin, pourquoi suis-je obligé d'entrer dans de telles évidences? Rolling Eyes

Spirit :|



s'il y a bien un homme qui aurait du être tout "blanc", c'est bien jésus et lui seul


petero a écrit:
Essayez-vous donc de vous mettre à la place de Jésus

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Dim 27 Mai 2007, 12:16

spirit a écrit:
Et pourquoi m'avez-vous dit dans un autre message: "tant pis pour ceux qui font le mauvais choix, ils auront mérité leur damnation éternelle"?.

Ah bon, j'ai écris cela !!! Donnez-moi le lien du message où vous avez lu cela. Si j'ai vraiment écris : "ils auront mérité leur damnation éternelle", alors c'est que je n'étais pas dans mon état normal.

A vrai dire, je suis presque certain que cette parole que vous m'attribuez n'est pas de moi, mais de vous. Vous me faites un faux procès. Si c'est le cas, c'est la preuve de votre malhonnêteté à mon égard.

Ils n'auront pas mérité, ils s'en iront là où ils auront choisis d'aller, loin de Dieu.

Spirit a écrit:
Ils ne méritent pas votre Amour ceux-là?

Aimer c'est pas uniquement ressentir quelque chose pour quelqu'un. Aimer c'est tout donner et se donner soi-même. Comment aimer jusqu'au don total de soi, quelqu'un qui rejette ce don ; qui ne veut pas de votre amour ; qui fait le choix de vivre loin de votre amour. C'est pas qu'il ne mérite pas notre amour, c'est qu'il n'en veut pas.

Croyez-vous que Jésus pensaient que les pharisiens ne méritaient pas son amour ? Non, au contraire, c'est parce que Jésus les aimaient infiniment qu'il se mettait en colère face à l'endurcissement de leur coeur qui refusait tout amour de Lui ; toute miséricorde. Cela ne va pas empêcher Jésus de donner sa Vie pour eux, en espérant que cet ultime sacrifice leur retournera le coeur. Mais si malgré cet amour jusqu'au sacrifice ne les a pas ébranler intérieurement, ne les a pas touché au plus profond de leur coeur, blessé par un si grand amour et qu'au moment du choix définitif ils ont rejeté cet Amour miséricordieux du Seigneur, que pouvait faire Jésus ? Les obliger à se livrer à cet Amour ? L'Amour, aussi dûr que cela puisse être, accepte de ne pas être aimé par ceux qui ne veulent pas de Lui.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Dim 27 Mai 2007, 12:54

petero a écrit:
Citation :
Croyez-vous que Jésus pensaient que les pharisiens ne méritaient pas son amour ? Non, au contraire, c'est parce que Jésus les aimaient infiniment qu'il se mettait en colère face à l'endurcissement de leur coeur qui refusait tout amour de Lui ; toute miséricorde. Cela ne va pas empêcher Jésus de donner sa Vie pour eux, en espérant que cet ultime sacrifice leur retournera le coeur. Mais si malgré cet amour jusqu'au sacrifice ne les a pas ébranler intérieurement, ne les a pas touché au plus profond de leur coeur, blessé par un si grand amour et qu'au moment du choix définitif ils ont rejeté cet Amour miséricordieux du Seigneur, que pouvait faire Jésus ? Les obliger à se livrer à cet Amour ? L'Amour, aussi dûr que cela puisse être, accepte de ne pas être aimé par ceux qui ne veulent pas de Lui.

Pierre vous m’ébranlez par votre réponse .Dieu est AMOUR c’est l’homme qui rejette cet amour crée sa prison entre a l’intérieur jette la clé au loin et ce met a pleurer en accusant DIEU .je pense que le jour ou les hommes prendrons conscience que Dieu n’est pour rien dans leur malheur le monde changera et la terre sera comme le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Dim 27 Mai 2007, 14:43

spirit a écrit:


Merci Arnaud, je me demande si Pierre a compris...

A mon avis, avec de telles interprétations vous vous éloignez gentiment des interprétations classiques des évangiles. Quand le coeur parle on se rapproche forcément de la vérité. Pierre a une lecture des évangiles au premier degré qui est malsaine.

Spirit sunny

Vous vous trompez. L'ensemble des message de Pierre montrent que, comme moi, il interprète tout comme provenant de l'amour.

Et dans mon message, je parle du "jour du Seigneur" (Jour de colère, Dies ira).

Sur terre, la colère de l'amour de Dieu peut s'exprimer en langage parfaitement violent: Permissions de la guerre, silence de Dieu, famines etc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
guido



Messages : 23
Inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Dim 27 Mai 2007, 15:16

J'approuve ce dit Arnauch.

P.S.: A propos de Dies Ira, sans le savoir, y a de çà quelque années, je m'amusais à faire un peu de musique mais sans plus, comme un simple passionné mais sans en avoir les bases. Le plus curieux, c'est que sans le savoir, j'avais reproduit le Dies ira, une prière que ma mère chantait lorsqu'elle était enfant e coeur. Smile
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Lun 28 Mai 2007, 07:36

spirit a écrit:


Oui, en tout cas vous m'avez écrit "pourquoi les plaindre", c'est guère mieux. Cela nous montre les limites de votre Amour...

Encore une fois, vous faites mine de confondre les damnés (dans l'autre monde) et les pécheurs (ici-bas).

Les damnés ne veulent pas de nos plaintes. Ils sont librement et à chaque instant dans ce qu'ils ont choisi.

La porte leur est toujours ouverte et ils peuvent se repentir. Cependant JAMAIS ils ne le font car, leur liberté étant parfaite, ils ne le VEULENT pas. Aucun motif nouveau ne pourrait les convaincre: à l'heure de leur mort, ils ont tout vu, tout analysé, tout pesé.


Spirit a écrit:


L'Amour et la fraternité c'est avant tout de comprendre son prochain, de comprendre pourquoi il n'aime pas, pourquoi il n'a pas les mêmes ressentis que soi-même, pourquoi est-il moins évolué SPIRITUELLEMENT que soi. La seule juste attitude à avoir C'EST DE DONNER L'EXEMPLE, DE L'AIMER SANS CONDITION, DE L'AMENER à L'AMOUR EN L'AIMANT MALGRé TOUT!

Spirit Crying or Very sad

Sur terre et dans les divers purgatoires qui suivent cette vie, vous avez parfaitement raison.

Mais dans l'enfer éternel, il y a parfaite stabilité comme on vous le dit, et non évolution. Vous n'êtes pas obligé d'y croire. Mais comprenez au moins notre logique de croyants catholiques ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Lun 28 Mai 2007, 12:00

Citation :
La seule chose que vous pouvez me répondre c'est qu'en étant libre sans Dieu ON NE PEUT TROUVER LE BONHEUR AUQUEL L'ÂME ASPIRE! Si on ne peut le trouver cela veut bien dire que TÔT OU TARD L'ÂME S'EN APERCEVRA! A ce moment là, Dieu ne peut refuser cette compréhension et ce travail sur soi. Forcément, les brebis "temporairement égarées" iront rejoindre le troupeau du seigneur.

Citation :
Plutôt mourir, répondent-ils, que d'accepter les conditions de ce bonheur (l'humilité et l'amour). Nous exigeons la vision béatifique A NOS CONDITIONS, par DROIT DE CRÉATION, et non pour cette histoire fumeuse de mépris de soi.

Cet état d'esprit est la définition de l'enfer éternel (péché contre l'Esprit Saint).

Toute personne qui n'a pas cet état d'esprit est soit dans les étapes du purgatoire, soit dans la vision de Dieu.

Le fait que vous refusiez la possibilité qu'un homme puisse faire ce choix libre montre que vous ne croyez pas dans ce qu'est une "personne libre".

Fichez donc la paix aux libres habitants de l'enfer. Vous n'allez tout de même pas, apr§s votre mort, aller les embêter en leur faisant du prosélytisme ? Mr. Green

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Lun 28 Mai 2007, 12:19

spirit a écrit:
Oui, en tout cas vous m'avez écrit "pourquoi les plaindre", c'est guère mieux. Cela nous montre les limites de votre Amour...

Vous essayez de vous rattraper. En tous les cas, j'aimerai bien que vous ne me faites pas dire ce que je ne dis pas. Merci.

Moi, les limites, je les vois plutôt à votre amour. Plaindre quelqu'un alors qu'il est heureux du choix qu'il a fait, c'est pas l'aimer vraiment. En fin de compte, c'est pas lui qui est malheureux, c'est celui qui le plains. C'est parce que vous auriez aimé qu'il choisisse ce que vous, vous auriez choisi, que vous êtes malheureux de son choix. En le plaignant, c'est votre malheur que vous exprimez. Dans ce cas vous ne l'aimez pas pour lui-même. L'aimer pour lui-même, c'est accepter qu'il choisisse un bonheur qui ne coïncide pas à mon bonheur. Et c'est que fait Dieu. Dieu nous aime jusqu'à accepter que nous ne fassions pas coïncider notre bonheur avec son bonheur.

Spirit a écrit:
Il ne s'agit pas de ressentir quelque chose pour quelqu'un mais d'aimer tout âme sans condition.

Non, il s'agit d'aimer sans aucun retour sur soi. Votre bonheur ne serait complet que si toutes les âmes choisissaient le bonheur avec Dieu. Cela part d'un bon sentiment, mais quelque part, dans ce cas, vous pensez à votre bonheur et vous oubliez que le bonheur de ces âmes, elles l'ont choisi, c'est le bonheur sans Dieu. Si vous voulez vraiment leur bonheur et pas ce que vous savez être le bonheur, alors vous devriez acceptez leur choix, car c'est le bonheur qu'eux désire qui compte.

Spirit a écrit:
L'Amour et la fraternité c'est avant tout de comprendre son prochain, de comprendre pourquoi il n'aime pas, pourquoi il n'a pas les mêmes ressentis que soi-même, pourquoi est-il moins évolué SPIRITUELLEMENT que soi. La seule juste attitude à avoir C'EST DE DONNER L'EXEMPLE, DE L'AIMER SANS CONDITION, DE L'AMENER à L'AMOUR EN L'AIMANT MALGRé TOUT!

Voilà, tout est dit, vous voulez absolument l'amener à l'Amour ; même s'il ne le veut pas. Vous n'acceptez pas qu'une âme puisse en toute liberté, rejeter, le jour où elle paraîtra devant Dieu, le bonheur que Dieu désire lui donner en la faisant communier à sa Vie qui est Amour. Pour vous c'est pas possible. Vous êtes persuadé qu'en aimant une ame malgrès tout, vous arriverez à la convaincre de se livrer au Christ, pour que l'Amour du Christ la transforme ; la rendant capable d'aimer absolument et infiniment.

Cordialement

Pierre


Dernière édition par le Lun 28 Mai 2007, 13:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Lun 28 Mai 2007, 12:41

Citation :
Mais cher arnaud, on doit ficher la paix à qui que ce soit! Le problème survient quand le malheur se fait ressentir et que l'âme commence à se poser des questions quant à son tourment et sa non félicité. C'est là qu'on doit les aider, pas avant! Il est impossible qu'un malheur ou un tourment soit supportable une éternité. Tôt ou tard l'âme commencera à se poser des questions, à se demander pourquoi elle n'éprouve aucune joie et aucun bonheur.

Encore une fois, vous confondez la terre et ses choix conditionnés, fragiles, et l'heure de la mort.

Ce que vous dites, les damnés le savent. Ils voient leur ETERNITE. Vous pensez bien que le Christ met le paquet pour leur expliquer ... Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Lun 28 Mai 2007, 13:58

Citation :
Mais qu'est-ce que vous me racontez, là? Je parle des conditions APRèS LE CHOIX. Selon-vous, après notre choix on deviendrait figé comme un arbre? IL NE PEUT EXISTER UNE CONDAMNATION éTERNELLE, C'EST CONTRAIRE à TOUT PRINCIPE D'AMOUR.

Il y a deux possibilités qui conduisent un homme à ne pas changer de choix:

1° Etre figé comme un arbre par une violence: telle n'est pas la condition de l'enfer et du paradis. (mais cela arrive sur terre).

2° Avoir une liberté si parfaite qu'aucun critère nouveau pouvant faire changer de choix, ne peut venir. Telle est la condition de l'enfer et du paradis.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Lun 28 Mai 2007, 14:34

Le malheur n'est pas un critère nouveau pour le damné. Dieu a laissé l'âme expérimenter longuement u monde de liberté sans amour.

C'est d'ailleurs l'une des explications du rôle de cette terre où l'amour se cache, ainsi que du shéol qui précède la Venue du Christ.

Ainsi le damné préfère sa liberté (et le malheur) que la dépendance (et le bonheur).

Le damné est un loup maigre et solitaire et il n'a que mépris pour ceux qu'ils considère comme des chiens dépendants et mièvres dans le paradis.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Lun 28 Mai 2007, 16:18

spirit a écrit:
Mais cher arnaud, on doit ficher la paix à qui que ce soit! Le problème survient quand le malheur se fait ressentir et que l'âme commence à se poser des questions quant à son tourment et sa non félicité. C'est là qu'on doit les aider, pas avant! [color=red]Il est impossible qu'un malheur ou un tourment soit supportable une éternité. Tôt ou tard l'âme commencera à se poser des questions, à se demander pourquoi elle n'éprouve aucune joie et aucun bonheur.[color]

Ce n'est qu'à partir de ce moment précis, au moment ou l'âme DEMANDE DE L'AIDE, qu'il faut être là, prêt à accueillir, la porte grande ouverte.

Cher Spirit,

L'âme, en enfer, ne se pose plus de question. Le choix qu'elle a fait, et elle le sait, est un choix "irrévocable". Elle n'éprouvera plus aucun remord d'avoir fait ce choix et pourquoi ? Parce que c'est un choix qu'elle aura fait pour l'éternité. Elle aura rejeté "définitivement" le bonheur que Dieu lui aura proposé. L'âme, avant d'entrer en enfer, sait que c'est "sans retour possible". L'enfer, c'est la réalisation de notre mépris total conscient et invétéré de Dieu et des petits.

Autrement dit, il n'y a aucune victime mais uniquement des coupables qui choisissent de "s'enfermer" de s'auto-détruire. L'enfer n'est pas une punition de Dieu mais une décision de la personne qui se damne en
toute conscience. Nos larmes de crocodiles devant les âmes soient-disant victimes de l'enfer doivent faire ricaner les damnés là-haut :

1. Non seulement ils se 'foutent' de notre fausse pitié car ils ne se sentent absolument pas victimes. Bien au contraire c'est leur choix pleinement libre : "Ils m'ont haï sans raison" dit Jésus (Jn 15, 25).

C'est une véritable haine consciente, volontaire et endurcie contre Dieu et pas du tout un petit raté qui appellerait aussitôt la miséricorde.

2. Il est possible que les damnés ricanent là-haut pour une autre raison : ils se disent que si nous continuons à développer ce raisonnement et cette pitié mal ajustée, à propos de l'enfer, nous allons être bientôt mûrs pour douter carrément de la miséricorde de Dieu et donc être mûrs pour faire partie de leur club !

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Lun 28 Mai 2007, 16:30

Citation :
C'est qui qui vous a dit ça? Dieu en personne?


Absolument:
Citation :

Matthieu 12, 31 Aussi je vous le dis, tout péché et blasphème sera remis aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera pas remis.
Matthieu 12, 32 Et quiconque aura dit une parole contre le Fils de l'homme, cela lui sera remis; mais quiconque aura parlé contre l'Esprit Saint, cela ne lui sera remis ni en ce monde ni dans l'autre.


Et le blasphème contre l'Esprit, c'est justement ce que Pierre et moi vous expliquons.
Citation :

Personne ne peut préférer le malheur au bonheur.


Les damnés ne choisissent pas le malheur. Ils choisissent le bonheur qui convient à leur fierté égoïste.

Citation :
C'est vous qui êtes capable de juger où se trouve l'un ou l'autre. Ce que certains préfèrent c'est l'illusion du bonheur égoïste, ce n'est pas pareil. Ce bonheur est éphémère et, pour la nième fois, il ne peut durer une éternité. Tôt ou tard le tourment et les questionnements commenceront.

Certes et ils sont capables de choisir cette liberté divine (et ses conséquences >>> l'enfer) plutôt que de se livrer à l'amour.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Lun 28 Mai 2007, 16:38

spirit a écrit:
Que tous ceux qui étaient "mal outillés" soient damnés pour l'éternité?"


Non Spirit, vous vous trompez. Ce que vous dites serai vrai, si nous étions les artisans de notre purification, de notre sanctification. Ors, l'outil, c'est l'Esprit du Christ, c'est l'Esprit Saint qui est donné à tout homme qui veut bien l'accueillir en lui ; qui accepte d'être passé au Feu purificateur de l'Esprit Saint ; qui accepte d'être baptisé dans le Feu par le Christ.

Ceux qui sont damnés, sont ceux qui en toute conscience, conscience éclairée par le Christ qui leur révèle ce qu'ils sont, font le choix de rester comme ils sont ; refusent d'être "transformés" par le Christ. Il leur est révélé que dans l'état où ils se trouvent, à cause de leurs péchés mortels, il leur est impossible d'entrer dans le Royaume de Dieu ; que de toute façon, cela les tuerai. Il leur est révélé que s'ils veulent entrer dans ce Royaume et jouir du bonheur de Dieu, il leur faut accepter de "mourir" à tout ce qui a fait leur bonheur jusqu'ici. Dieu ne leur laisse aucune "illusion" pour qu'il puisse choisir librement. Tout leur est révélé sur Dieu et sur eux-mêmes. Ils ont alors à faire un choix entre Dieu et eux-mêmes.

Là, il ne sera plus question d'attirance irresistible par eux-même et les besoins de leur égo ; il sera question d'un choix entre eux-même, leur égo et Dieu ; ils devront accepter que leur égo soit mis à mort ; soit crucifié. Il leur faudra accepter de mourir à eux-mêmes. S'ils refusent ce sacrifice ultime, ils le refuseront en toute connaissance de cause ; ils feront un choix totalement conscient. Comment voulez-vous qu'il en soit "autrement". Dieu ne serait pas Amour s'il laissait entrer en enfer des âmes qui ne seraient pas pleinement consciente du choix qu'elles font.


Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Lun 28 Mai 2007, 16:55

cheers

On était deux ! ange1 :greenange:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Lun 28 Mai 2007, 17:07

florence_yvonne a écrit:
même jésus c'est laissé à la colère au point de renverser des tables dans le temple

Tu as déjà vu un homme normalement constitué, et qui "en as", ne pas parfois piquer une colère ?

Jésus est un homme "normalement constitué".
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Lun 28 Mai 2007, 18:54

pas pour ceux qui le prennent pour un dieu incarné
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La colère de Jésus   Lun 28 Mai 2007, 23:16

florence_yvonne a écrit:
pas pour ceux qui le prennent pour un dieu incarné

Oui. Et qui sont alors obligés de se livrer à des acrobaties sémantiques pour expliquer qu'il puisse piquer une colère. Alors que c'est si simple si on part du fait que c'est un homme, même si, en plus, il est Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
 
La colère de Jésus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment gérer sa colère?
» Psychologie de la colère
» sourire et colère
» Colère et peur
» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: