DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 ÉTATS-UNIS • Le premier marchand de canons de la planète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jo le pe
Invité



MessageSujet: ÉTATS-UNIS • Le premier marchand de canons de la planète   Jeu 24 Mai 2007, 10:39



ÉTATS-UNIS • Le premier marchand de canons de la planète


Personne ne semble y prêter trop d'attention, mais la principale exportation des Etats-Unis est également la plus meurtrière.



On ne nous a pas surnommés "la seule superpuissance" pour rien.
Peut-être Paul Wolfowitz est-il aujourd'hui à la recherche d'un nouveau boulot, mais le terme qu'il utilisait pour décrire l'omniprésence de la puissance américaine du tant où il n'était que secrétaire adjoint à la Défense, "hyperpuissance", reste tout à fait approprié. Prenons l'exemple de quelques secteurs où Washington occupe toujours le premier rang.

Ventes d'armes : depuis 2001, le total des ventes d'équipements militaires américains atteint chaque année de 10 à 13 milliards de dollars. Ce qui fait beaucoup d'armes. Mais durant l'exercice 2006, le Pentagone a battu son propre record, pourtant récent, et signé des contrats de ventes d'un montant de 21 milliards de dollars.

Ventes de missiles surface-air : de 2001 à 2005, les Etats-Unis ont livré 2 099 systèmes d'armes surface-air comme le Sparrow et l'AMRAAM à des pays du monde en développement, soit 20 % de plus que la Russie, le deuxième plus grand fournisseur.

Ventes de bâtiments de combat : pendant la même période, Washington a envoyé dix "grands bâtiments de combat", tels que porte-avions et destroyers, à des pays en développement. Collectivement, les quatre principaux producteurs européens en ont livré treize.

Formation militaire : un empire prudent sait qu'il ne suffit pas de distribuer des armes. Il faut également apprendre aux gens à s'en servir. En 2008, le Pentagone prévoit de former les armées de 138 pays, à un coût de près de 90 millions de dollars. Aucun concurrent n'affiche un tel résultat.

Soyez en sûrs, à travers le monde, les gouvernements, bien souvent occupés à s'entre-déchirer, continueront de vouloir des armes américaines longtemps après que leurs populations se seront dégoûtées d'une gamme de produits de consommation américains autrefois dominants. Defense News, une publication spécialisée, signale ainsi que la Turquie et les Etats-Unis ont signé un accord d'une valeur de 1,78 milliard de dollars sur la fourniture d'avions de combat Lockheed Martin F-16. Or ces avions sont déjà partout. Israël en déploie, tout comme les Emirats arabes unis, la Pologne, la Corée du Sud, le Venezuela, Oman et le Portugal, entre autres. Le fait d'acheter nos armes est l'un des rares moyens de participer effectivement au projet impérial américain !

L'aviation turque aligne déjà 215 chasseurs F-16 et compte acheter 100 nouveaux F-35 JSF (Joint Strike Fighter, chasseur polyvalent avancé) de Lockheed Martin, dans le cadre d'un contrat d'un montant estimé à 10,7 milliards au cours des quinze prochaines années. 10,7 milliards de dollars pour des avions, et, pour un pays situé à la 94e place de l'indice de développement humain des Nations unies, derrière le Liban, la Colombie et la Grenade, et très loin derrière toutes les nations européennes qu'Ankara courtise dans l'espoir de rejoindre l'Union européenne. Une sacrée belle vente à l'Américaine !

Reste que ce secteur est ignoré dans les analystes. Pour sortir de cette paralysie, peut-être faudrait-il cesser de parler des ventes d'armes comme d'un commerce banal et de l'exportation de missiles guidés comme d'autant de gadgets inoffensifs. Peut-être devrions-nous commencer à les aborder dans un langage totalement différent, le langage des stupéfiants.

Après tout, que fait un trafiquant de drogues ? Il crée un besoin, puis le satisfait. Il encourage un appétit ou (ce qui est encore plus lucratif) une dépendance, puis l'alimente. Les marchands de canons font de même.
Pourquoi les autorités turques, qui comptent déjà 215 chasseurs, ont-elles besoin d'une centaine d'appareils de plus, encore plus sophistiqués ? Elles n'en ont pas besoin, mais Lockheed Martin, travaillant avec le Pentagone, les a persuadées du contraire.

Ce ne sont pas de nouvelles lois sur le contrôle de l'armement qu'il nous faut, mais un programme de désintoxication pour une nation qui fournit la came.

L'auteur, Frida Berrigan, est membre du Centre de ressources sur le commerce des armes, qui dépend de l'Institut de politique mondiale.
Frida Berrigan
Los Angeles Times


Bush : un bilan
Revenir en haut Aller en bas
jo le pe
Invité



MessageSujet: Re: ÉTATS-UNIS • Le premier marchand de canons de la planète   Jeu 24 Mai 2007, 23:26

Citation :
Après tout, que fait un trafiquant de drogues ? Il crée un besoin, puis le satisfait. Il encourage un appétit ou (ce qui est encore plus lucratif) une dépendance, puis l'alimente. Les marchands de canons font de même.


C'est vrai qu'on peut se poser la question ainsi :

Est-ce que la fabrication des armes précède les commandes ou est-ce que c'est les commandes d'armes qui déclanchent la fabrication ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: ÉTATS-UNIS • Le premier marchand de canons de la planète   Ven 25 Mai 2007, 06:49

Et la France est la première nation ayant poussé la vente des armes jusqu'à celle de la technologie nucléaire pouvant aboutir à la bombe atomique. C'est en la personne de J. Chirac que fut vendu à Saddam Hussein la centrale d'Osirak, détruite par la suite par les israéliens. Le Pakistan prit la suite, à travers un de ses éminents savants nucléaires qui vendit des secrets à la Corée du Nord et à l'Iran.

Pour ce qui est du gaz de combat, la nation marchande première semble être l'Allemagne, ce qui est, compte tenu de l'Histoire, assez lourd...

Pour ce qui est des armes légère, la Russie est très bien placée, dispersant ses anciens stocks de Kalachnikov aux quatre coins du monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
ÉTATS-UNIS • Le premier marchand de canons de la planète
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tornades meurtrières non prévues aux États-Unis
» Les chrétiens mobilisés comme jamais aux États-Unis pour défendre la liberté religieuse
» La famille la plus nombreuse des États-Unis ?
» L'aide considérable des États-Unis à l'URSS pendant la Seconde Guerre mondiale et pendant la "guerre froide"
» Vidéo-Miracle : "Une Croix de Lumière apparaît dans le Ciel des États-Unis" !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: