DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La méthode globale (apprentissage de la lecture)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Lun 21 Mai 2007, 16:46

polaire a écrit:
En CP( début des années 70 pour faire correspondre à vos pré-retraités ) il était hors de question déjà qu’on enseigne par la globale intégrale ( l 'IDEN jeune iden à l’époque ne voulait pas en entendre parler ) bon…. mon expérience porte sur une circonscription .

Oui, car ailleurs, ce fut malheureusement le cas.

Sinon, pour le reste, je te parle de mon expérience pédagogique, mais si un instituteur parvient à enseigner autrement avec succès, je lui tire mon chapeau.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Lun 21 Mai 2007, 17:05

Citation :
Oui, car ailleurs, ce fut malheureusement le cas.

je ne sais pas , je suis dans le flou historique sur l ‘événement .
On parlait effectivement ( en 70 )de méthode globale et on la critiquait . Elle devait alors avoir du être utilisé quelque part ( dans quelle proportion je l’ignore )
A mon avis cette méthode à été reléguée dès les années 70 .
On ne parle de problème de lecture déficiente(en exagérant ) que depuis 10/ 15 ans maximum . je ne vois pas le lien. causal entre une méthode semi globale et les déficiences supposées .

J’attribue les déficiences à d’autres causes que la méthode de lecture .
Certains conservateurs font de la méthode globale le bouc émissaire des difficultés . Toutes les difficultés seraient dues à cette méthode . Il suffirait de ne pas l’utiliser pour que tout aille au mieux .( on met dans le même paquet , en douce , toutes les méthodes actives, le tour est joué )

Il y a une position politico idéologique conservatrice sous la contestaion de la méthode globale .(sur fond de critiques justifiées )
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Lun 21 Mai 2007, 17:10

Beaucoup de mes amis (qui ont donc appris la lecture entre 1970 et 1985) ont été victimes de la méthode globale. Résultat : ils ont de grosses difficultés en orthographe. Ceux qui ont appris avec la méthodes syllabiques n'en ont pas, pour la plupart.

Je reste convaincue que la vriae dyslexie est rare, et que nombre de troubles de l'orthogrpahe et de la lecture sont engendrés par l'école elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Lun 21 Mai 2007, 17:16

Chantecler a écrit:


Je reste convaincue que la vriae dyslexie est rare, et que nombre de troubles de l'orthogrpahe et de la lecture sont engendrés par l'école elle-même.

Je partage votre avis !

:rabbit:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Lun 21 Mai 2007, 18:23

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Chantecler:

Dans l'onglet "Rechercher", tapez divers mots à l'essai. avec "lecture" vous trouverez je crois certains anciens sujets.

Impossible de retrouver, je te laisse faire. Tu dois y voir plus clair que moi dans ce labyrinthe. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Bénédicte



Féminin Messages : 615
Inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Lun 21 Mai 2007, 19:48

Chantecler a écrit:
Le résultat de la méthode globale, c'est que les parents apprennent eux-même à lire à leurs enfants à la maison avec la méthode Boscher avant l'entrée en CP, et ils y arrivent, parce qu'ils savent très bien que la maîtresse ne parviendra pas à leur apprendre à lire avec la méthode globale. CQFD.

j'en suis l'exemple, puisque j'apprends moi même à lireà mes enfants avant qu'ils n'arrivent à l'école primaire! jet je ne suis pas la seule!
Revenir en haut Aller en bas
Bénédicte



Féminin Messages : 615
Inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Lun 21 Mai 2007, 19:53

Chantecler as tu lu ce livre, qu'en penses tu?



http://www.amazon.fr/Pourquoi-comment-jenseigne-ba-coll%C3%A8gues/dp/2841147444
Revenir en haut Aller en bas
Bénédicte



Féminin Messages : 615
Inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Lun 21 Mai 2007, 19:55

florence_yvonne a écrit:
avec la méthode globale, vous mettez la photo d'une fourchette et vous écrivez le mot fourche, vous pouvez être sur que l'enfant vous lira fourchette, avec la méthode syllabique, l'enfant vous lira le mot fourche, l'étape d'après, c'est l'enfant qui vous demanderas ce qu'est une fourche

c'est exactement ça, la méthode syllabique rend l'enfant autonome, lui permet de découvrir des mots nouveaux
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Lun 21 Mai 2007, 20:54

Bénédicte a écrit:
Chantecler as tu lu ce livre, qu'en penses tu?



http://www.amazon.fr/Pourquoi-comment-jenseigne-ba-coll%C3%A8gues/dp/2841147444

Oui, bien sûr, elle rappelle des éléments fondamentaux de l'enseignement qu'il ne devrait même pas être nécessaire de rappeler. Ce livre s'adresse davantage aux enseignants, mais son premier livre, Journal d'un institutrice clandestine, qui raconte son année d'IUFM, a été un des premiers à révéler la crise de l'enseignement en France.

A lire aussi : La fabrique du crétin, de Jean-Paul Brighelli. ;)

La méthode globale, c'est comme si on apprenait à lire une partition de musique sans apprendre à reconnaître les notes.
Revenir en haut Aller en bas
jo le pe
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Lun 21 Mai 2007, 21:56

Ca a été mon "cheval de bataille" pendant des années. J'avais l'impression d'être Dom Quichotte devant ses moulins à vent ! spiderman

P.S. J'ai toujours eu un train d'avance puker
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Lun 21 Mai 2007, 22:02

jo zecat a écrit:
Ca a été mon "cheval de bataille" pendant des années. J'avais l'impression d'être Dom Quichotte devant ses moulins à vent ! spiderman

P.S. J'ai toujours eu un train d'avance puker

Se battre pour la vérité, c'est être vainqueur tôt ou tard. Car je ne connais pas d'absurdité théorique ou pratique qui dure plus de 50 ans (sauf le marxisme en URSS) !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Lun 21 Mai 2007, 22:32

;
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Lun 21 Mai 2007, 22:37

quote]Beaucoup de mes amis (qui ont donc appris la lecture entre 1970 et 1985) ont été victimes de la méthode globale. Résultat : ils ont de grosses difficultés en orthographe[quote] Qui n ‘a pas appris l’orthographe a des difficultés , car cela s’apprend. On ne peut bien savoir lire , lire beaucoup et ne pas être très fort sur l ‘orthographe .
Avant la guerre c’étain la méthode syllabique de lecture et l’orthographe des adultes était bonne mais c’est aussi qu’on enseignait l’orthographe( en plus ) .

La méthode de lecture ne suffit pas et la méthode syllabique n ‘a pas à voir avec l’orthographe non syllabique celle qui est justement difficile à apprendre .

Je maintiens que je suis opposé à la méthode globale intégrale mais que la méthode syllabique ne détient pas en elle le secret de l’orthographe .
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Lun 21 Mai 2007, 23:57

Arnaud Dumouch a écrit:
jo zecat a écrit:
Ca a été mon "cheval de bataille" pendant des années. J'avais l'impression d'être Dom Quichotte devant ses moulins à vent ! spiderman

P.S. J'ai toujours eu un train d'avance puker

Se battre pour la vérité, c'est être vainqueur tôt ou tard. Car je ne connais pas d'absurdité théorique ou pratique qui dure plus de 50 ans (sauf le marxisme en URSS) !

Figurez vous que j'en connais une qui dure depuis 60 ans... Shocked Sérieux, l'esclavage, le sexisme, ça a toujours existé dans l'histoire, et c'est seulement récemment à l'échelle de l'histoire de l'humanité que les gens se rendent compte de leur caractère scandaleux...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 06:43

Citation :
Figurez vous que j'en connais une qui dure depuis 60 ans... Shocked Sérieux, l'esclavage, le sexisme, ça a toujours existé dans l'histoire, et c'est seulement récemment à l'échelle de l'histoire de l'humanité que les gens se rendent compte de leur caractère scandaleux...

Evidemment, si vous remontez dans l'histoire ! Là il y a des centaines exemples.

En tout cas, au XIX et XX° siècle, le cycle des absurdités fut plus court....

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 08:43

polaire a écrit:
Citation :
Beaucoup de mes amis (qui ont donc appris la lecture entre 1970 et 1985) ont été victimes de la méthode globale. Résultat : ils ont de grosses difficultés en orthographe
Qui n ‘a pas appris l’orthographe a des difficultés , car cela s’apprend. On ne peut bien savoir lire , lire beaucoup et ne pas être très fort sur l ‘orthographe .
Avant la guerre c’étain la méthode syllabique de lecture et l’orthographe des adultes était bonne mais c’est aussi qu’on enseignait l’orthographe( en plus ) .

La méthode de lecture ne suffit pas et la méthode syllabique n ‘a pas à voir avec l’orthographe non syllabique celle qui est justement difficile à apprendre .

Je maintiens que je suis opposé à la méthode globale intégrale mais que la méthode syllabique ne détient pas en elle le secret de l’orthographe .

Il est très mauvais d'apprendre à un enfant à écrire des lettres sans qu'il soit capable de nommer la lettre. Il est très mauvais de lui apprendre à lire sans que l'apprentissage de l'écriture y soit automatiquement associé. Il ne faut jamais dissocier la lettre du son qu'elle produi et du geste qui permet de la former. De même pour le mot.

Chre Polaire, j'aimerais savoir quelle est votre expérience pédagogique, afin de comprendre sur quels arguments vous vous basez. Etes-vous enseignant ? Avez-vous pratiqué l'apprentissage de la lecture ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 09:46

Une chose encore pour appuyer Krystyna,

Comme Krystyna, ma femme est institutrice. Aujourd'hui, elle n'enseigne plus. Mais elle a appris à lire à nos enfants ... par la méthode syllabique pure (Blocher).

Je lui ai dit:
Citation :
"Tu aimes tes enfants et tu utilises cette méthode. Pourquoi, dans dans métier, pour les autres enfants, utilisais-tu la semi-globale ?"

Elle m'a répondu:

Citation :
Les inspecteur nous ont fait croire que c'était obligatoire. Il a fallu le courageux journal d'une institutrice pour comprendre qu'on avait une liberté pédagogique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Bénédicte



Féminin Messages : 615
Inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 12:12

Chantecler a écrit:


Il est très mauvais d'apprendre à un enfant à écrire des lettres sans qu'il soit capable de nommer la lettre. Il est très mauvais de lui apprendre à lire sans que l'apprentissage de l'écriture y soit automatiquement associé. Il ne faut jamais dissocier la lettre du son qu'elle produi et du geste qui permet de la former. De même pour le mot.


tout à fait d'accord! mes enfants apprennent l'alphabet vers 3 ans, la méthode des alphas est très efficace pour ça parce que visuelle et mnémotechnique, à chaque lettre un son! et puis on joue avec le clavier de l'ordinateur on tapote et on voit apparaitre la lettre et on apprend à taper son prénom c'est très gratifiant

je me souviens encore de la joie de mon plus jeune fils quand il a fait le lien entre la lettre "m" du clavier de l'ordinateur et le M que l'on voit à l'embouchure des métros à Bruxelles, il a eu un déclic;il m'a montré le M sur le clavier et il m'a dit: regarde maman: Métro!!!
il avait tout juste trois ans, je me suis dit: il est mûr,
j'ai sorti la méthode des alphas et il a assimilé l'alphabet en deux jours, je recommande vraiment cette méthode!

son grand plaisir, faire des recherches "images" sur google : maman comment on écrit serpent? je l'épelle, il le tape, il clique sur recherche images et il trouve plein d'images de serpents
c'était son jeu préféré à 4 ans

vers 4 ans et demi, il a eu le déclic syllabe, (relier les lettres, par ex ma, il lisait mmmm aaaa, en s'arrêtant entre les deux, il a tout d'un coup compris le truc de dire "ma"), il a été demandeur pour lire les syllabes et les mots simples

en première primaire il était mûr pour les phrases

les grands sont passés par les même étapes, chacun à un âge et un rythme différent mais dans le même ordre!
Revenir en haut Aller en bas
Bénédicte



Féminin Messages : 615
Inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 12:15

Wàng a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
jo zecat a écrit:
Ca a été mon "cheval de bataille" pendant des années. J'avais l'impression d'être Dom Quichotte devant ses moulins à vent ! spiderman

P.S. J'ai toujours eu un train d'avance puker

Se battre pour la vérité, c'est être vainqueur tôt ou tard. Car je ne connais pas d'absurdité théorique ou pratique qui dure plus de 50 ans (sauf le marxisme en URSS) !

Figurez vous que j'en connais une qui dure depuis 60 ans... Shocked Sérieux, l'esclavage, le sexisme, ça a toujours existé dans l'histoire, et c'est seulement récemment à l'échelle de l'histoire de l'humanité que les gens se rendent compte de leur caractère scandaleux...
on peut ajouter l'excision, la violence éducative, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 13:06

Arnaud Dumouch a écrit:
Une chose encore pour appuyer Krystyna,

Comme Krystyna, ma femme est institutrice. Aujourd'hui, elle n'enseigne plus. Mais elle a appris à lire à nos enfants ... par la méthode syllabique pure (Blocher).

Je lui ai dit:
Citation :
"Tu aimes tes enfants et tu utilises cette méthode. Pourquoi, dans dans métier, pour les autres enfants, utilisais-tu la semi-globale ?"

Elle m'a répondu:

Citation :
Les inspecteur nous ont fait croire que c'était obligatoire. Il a fallu le courageux journal d'une institutrice pour comprendre qu'on avait une liberté pédagogique.

Quel intérêt de travailler en vue de l'inspection ? Au pire, ils nous mettent une mauvaise note, et on grimpe moins vite les échelons, mais ils ne peuvent nous virer sans faute grave. Or, ce qui est important, c'est que nos élèves progressent, non ? On n'est pas là pour grimper mais pour se mettre à leur niveau et les entrainer eux vers la cîme.

Je parle en général, Arnaud,, je suis sûre que Marie-Pierre voyait les choses comme moi. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 13:08

Bénédicte a écrit:
Wàng a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
jo zecat a écrit:
Ca a été mon "cheval de bataille" pendant des années. J'avais l'impression d'être Dom Quichotte devant ses moulins à vent ! spiderman

P.S. J'ai toujours eu un train d'avance puker

Se battre pour la vérité, c'est être vainqueur tôt ou tard. Car je ne connais pas d'absurdité théorique ou pratique qui dure plus de 50 ans (sauf le marxisme en URSS) !

Figurez vous que j'en connais une qui dure depuis 60 ans... Shocked Sérieux, l'esclavage, le sexisme, ça a toujours existé dans l'histoire, et c'est seulement récemment à l'échelle de l'histoire de l'humanité que les gens se rendent compte de leur caractère scandaleux...
on peut ajouter l'excision, la violence éducative, etc...

Et le sarkozysme, vous lui donnez combien d'années ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 13:18

5 Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Bénédicte



Féminin Messages : 615
Inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 17:20

ou 5 fois 2?
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 17:24

A moins qu'il ne rétablisse la monarchie absolue... :smurf:
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 18:12

ou qu'il ne s'auto-proclame président à vie What a Face
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 19:07

à chantecler

Citation :
Cher Polaire, j'aimerais savoir quelle est votre expérience pédagogique, afin de comprendre sur quels arguments vous vous basez. Etes-vous enseignant ? Avez-vous pratiqué l'apprentissage de la lecture ?

je l'ai déjà dit ,j'ai enseigné deux ans en cours préparatoire et je suis enseignant

Vous ne me répondez pas sur ce que je dis . L’ écriture du Français est loin d être strictement phonétique .

Citation :
Il est très mauvais d'apprendre à un enfant à écrire des lettres sans qu'il soit capable de nommer la lettre.
Personne en France ne fait ainsi .Personne n ‘apprend à écrire les lettres sans les vocaliser .Les lettres ne sont pas de idéogrammes . Le dessin d’une lettre n’a aucun sens .
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 19:21

Mais si, je vous réponds, justement. J'ai toujours trouvé fondamental que l'apprentissage du son de la lettre soit associé au geste correspondant au tracé, d'abord en grand juste avec le bras, puis de plus en plus petit pour enfin pouvoir le tracer avec un stylo entre les lignes.
L'orthographe française n'est pas phonétique, mais il y a des bases. B et A font BA. Deux sons associés forment un autre son. Et cela correspond à une trace écrite. On apprend d'abord des mots simples et sans difficulté orthographique, et peu à peu on peut découvrir les multiples complications, mais cela doit se faire très progressivement.
Voilà comment je conçois la chose.
Mais cela m'intéresserait de savoir comment vous vous y prenez et à quel moment de l'année vos élèves savent lire. Et s'ils ont des difficultés majeures à acquérir une bonne orthographe. Je suis vraiment intéressée par votre réponse, pour une fois qu'on peut discuter pédagogie avec un prof, et pas grève ou augmentation de salaire... ;)

En ce qui me concerne, je considère qu'il faut privilégier l'écriture, et en conséquence le geste et le rôle de la main.
D'autre part, je pense qu'on ne tient pas assez compte de la maturité de l'enfant : il y a un moment où l'enfant est mûr pour apprendre à lire et à écrire, et ce n'est pas le même pour tous. Rater ce moment peut être désastreux, l'anticiper aussi. Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 19:49

à chantecler

Je ne vais pas vous être d’un grand secours puisque il y a 37 ans qui ont passé sur mes CP. Je ne fais que raisonner . J’ai une expérience en collège (essentiellement et de plus sur les mathématiques )

Je ne pense pas que la mémorisation visuelle de lots ( évidemment lus donc oralisés ) soit nuisible et il faut aussi en passer par là pour l’orthographe .Quand on apprend On visualise des irrégularités orthographiques non phonétique ,même si elles sont expliquées grammaticalement il faut les mémoriser ( des lettres ou des groupes de lettres sont comme muets )
La globalisation est plus prégnante que vous semblez le penser .Quand vous tracez une lettre vous avez l’image globale de la lettre sinon vous n’avanceriez pas dans le tracé .Il se produit une analyse (décomposition ) sur un projet de la lettre à écrire et ce projet est une image de la lettre, un but fini , global .
Quand l’enfant écrit Ba il a une syllabe déjà globale en vue .Il n’écrit pas B et puis A s’il n’a pas le projet d écrire le son BA .
La perception comme l’intellection est globale, l ‘analyse n’intervient que pragmatiquement pour atteindre le but .

polaire

PS Arnaud qui partage une philosophie empirique et analytique ne sera pas d’accord mais je ne partage pas cette philosophie .Arnaud construit des maison sans avoir de vision générale de la maison ( c’est ce qu’il pense )car les aristotéliciens pensent qu on construit sa pensée pierre par pierre d’où l’importance de la logique chez eux .
Revenir en haut Aller en bas
Bénédicte



Féminin Messages : 615
Inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 20:17

saisir le bon moment c'est important, ça me rappelle Montessori qui parle des périodes sensibles pour chaque apprentissage! quand on saisit le bonmoment, ça va très vite!
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 20:28

J'ai reçu une formation Montessori en plus de la formation classique. Tu connais un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
Bénédicte



Féminin Messages : 615
Inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mar 22 Mai 2007, 21:11

oui j'adooore Montessori, je l'admire énormément, en Belgique les écoles Montessori sont rares, et très chères sinon je n'aurais pas hésité pour mes enfants, maisj'ai pu vérifier si souvent sa vision de l'enfant en observant les miens!! faire confiance à l'enfant età sa capacsité de développement à sa curiosité naturelle (tuée souvent par l'école Crying or Very sad )

je suis enseignante aussi mais dans le secondaire, à refaire j'aimerais être institutrice maternelle ou primaire, ce sont les bases
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mer 23 Mai 2007, 08:26

polaire a écrit:
Je ne pense pas que la mémorisation visuelle de lots ( évidemment lus donc oralisés ) soit nuisible et il faut aussi en passer par là pour l’orthographe .

Le problème est de vouloir limiter la lecture à un acte visuel. D'autre part, la langue est un code. Accéder à la lecture c'est accéder au décodage. Et je pense que pour accéder à ce décodage il faut avoir compris comment fonctionne le codage. L'écriture permet d'apprendre à coder, et par là-même d'apprendre à décoder. D'autre part, elle fait appel à la fois à la vue et au geste, ainsi qu'au son qui doit systématiquement être associé à la lettre. Qu'en pensez-vous ?

Au fait, savez-vous qui le premier a eu l'idée d'associer à la lettre non pas son nom (bé pour B) mais le son qu'elel produit (b' pour B) ? C'est... Blaise Pascal !


Dernière édition par le Mer 23 Mai 2007, 08:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mer 23 Mai 2007, 08:27

Chantecler a écrit:
polaire a écrit:
Je ne pense pas que la mémorisation visuelle de lots ( évidemment lus donc oralisés ) soit nuisible et il faut aussi en passer par là pour l’orthographe .

Le problème est de vouloi rlimiter la lecture à un acte visuel. D'autre part, la langue est un code. Accéder à la lecture c'est accéder au décodage. Et je pense que pour accéder à ce décodage il faut avoir compris comment fonctionne le codage. L'écriture permet d'apprendre à coder, et par là-même d'apprendre à décoder. D'autre part, elle fait appel à la fois à la vue et au geste, ainsi qu'au son qui doit systématiquement être associé à la lettre. Qu'en pensez-vous ?

Accord total.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mer 23 Mai 2007, 08:30

Bénédicte a écrit:
oui j'adooore Montessori, je l'admire énormément, en Belgique les écoles Montessori sont rares, et très chères sinon je n'aurais pas hésité pour mes enfants

Oui, le matériel coûte très cher. Mais Pierre Faure et d'autres pédagogues ont eu l'idée de s'inspirer de cette méthode pour pouvoir l'appliquer dans des écoles classiques. J'ai étudié au CFR Pierre Faure à Paris, mais cette spédificité Montessori est à présent supprimée, et le CFP se nomme à présent Emmanuel Mounier.

Dans une classe, on peut facilement fabriquer du matériel à peu de frais, quitte à mettre les mamans couturières et les papas bricoleurs à contribution, et à faire du matériel en carton et non en bois. Mais l'application de ce genre de méthode pose un problème si cela n'a lieu que sur une année, car l'enfant prend des habitudes d'autonomie et de travail à son rythme qui font que quand il se retrouve nesuite dans une classe classique, il est perdu.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mer 23 Mai 2007, 10:20

de toute façon, le plus simple est souvent le plus logique, on apprend les voyelles, on apprend les consonnes et puis on apprend à les associer, après cela, on est capable de déchiffrer n'importe quel mot, quand à connaitre le sens, c'est simple, en apprenant à parler l'enfant apprend le sens des mots et s'il rencontre un mot qu'il ne connait pas, il existe un excellent livre, bien plus précieux à mes yeux que la bible et il s'appelle le "dictionnaire", vous l'avez lu ? c'est très instructif, une vrai mine de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mer 23 Mai 2007, 13:07

Cher Polaire,

J'ai réfléchi à ce que vous avez posté hier soir. Je pense que vous avez raison d'une certaine façon, dans le sens qu'il existe des élèves (nombreux) qui en restent au déchiffrage. Il y a ceux qui n'accèdent jamais au déchiffrage, mais aussi ceux qui en restent au déchiffrage et n'accèdent pas à la compréhension de ce qu'ils lisent. Certains donnent même l'impression de lire de façon fluide, et pourtant ils sont incapables de raconter ce qu'ils ont lu.

Mais je pense qu'une approche plus globale de la lecture ne peut intervenir qu'àprès l'apprentissage du déchiffrage, une fois que les mécanismes de déchiffrage sont mis en place.

Si vous voulez faire jouer de mémoire un symphonie de Beethoven à quelqu'un qui n'a aucune notion de solfège, vous aurez du mal. En revanche, une fois qu'il sait déchiffrer la partition, toute sa virtuosité tiendra dans l'interprétation qu'il fera de la partition.

Quand un enfant dit pour la première fois "papa", on peut penser qu'il s'amuse surtout à associer des sons (laissons au papa l'illusion que ce mot a un sens quand l'enfant le prononce Mr. Green ). Ce n'est que plus tard que l'enfant associera un sens aux mots qu'il prononce.

Vous qui enseignez les mathématiques, vosu faites accéder vos élèves à une certaine abstraction. Mais en maternelle et au primaire, il faut d'abord partir du concret : 1 c'est un cube, 10 cubes forment une dizaine, qui est cette barre en bois, etc. C'est en partant du concret que le passage à l'abstraction pourra se faire.

Une question : voudriez-vous me dire quelle était votre méthode pour enseigner la lecture à des CP ?
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mer 23 Mai 2007, 15:21

J’utilisais Daniel et Valérie

pour savoir bien lire il faut savoir bien parler ( avoir du vocabulaire ou LE vocabulaire )

Un enfant Anglais locuteur de l’ anglais n’aura pas de mal à lire l" anglais , il ne restera pas dans l 'expectative de la prononciation de l'anglais tel que nous français y sommes parfois .
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mer 23 Mai 2007, 16:16

polaire a écrit:
pour savoir bien lire il faut savoir bien parler

Je suis d'accord. D'où l'importance que l'enfant soit parvenu à un bon niveau de langage avant d'aborder la lecture. Cela fait partie selon moi de cette "maturité" de l'enfant dont je parlais et qui fait que chacun n'est pas prêt au même moment à apprendre à écrire et à lire.

polaire a écrit:
J’utilisais Daniel et Valérie

Donc une méthode syllabique. En avez-vous été déçu ?
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Mer 23 Mai 2007, 23:46

à Chantecler

J’ai dis plusieurs fois que j’étais partisan d’une méthode mixte .Cette méthode(D et V) était excellente , le manuel et la progression était de bon sens .
Comment un enfant qui n’a pas de vocabulaire ou simplement de forme syntaxique usuelles/ standard peut-il lire des textes écrit en langage standard ? C’est impossible . Il va butter sur bien des mots qu’il n a jamais entendu , il ne saura pas faire les découpes syllabiques .

L apprentissage de la lecture se poursuit longtemps : par la lecture aidée , l ‘étude du vocabulaire, la grammaire et puis les expressions orale et écrite rectifiées ( bien sûr !).Tout cela pour dire encore une fois que le Ba- ba ne suffit pas .
Evidemment qu’il y aura toujours des enfants qui peuvent lire Balzac a six ans et qui écrivent comme Balzac en sixième mais c’est quand même assez rare . Pour ma part je n’étais pas sans dons et je me souviens lire quo vadis ou Michel strogoff à 12 ans mais les années qui précédèrent je lisais la comtesse de Ségur ou Enid Blyton .
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Jeu 24 Mai 2007, 09:03

polaire a écrit:
Comment un enfant qui n’a pas de vocabulaire ou simplement de forme syntaxique usuelles/ standard peut-il lire des textes écrit en langage standard ? C’est impossible . Il va butter sur bien des mots qu’il n a jamais entendu , il ne saura pas faire les découpes syllabiques .

Je ne vois pas où nous nous opposons. Il est évident qu'on ne va pas commencer à faire lire le mot anticonstituionnellement à un débutant, mais papa ou babar et des pmots puis phrases très simples. Peu à peu, en acquérant les mécanismes du déchiffrage, l'enfant va lire des mots de plsu en plus compliqués, parfois intervient au bout d'un moment une part de devinement, en fonction du sens global de la phrase. L'approche globale intervient peu à peu, naturellement (sinon il faut l'y aider), mais selon moi cela se fait tout seul une fois que le mécanisme du décodage est acquis, et pas avant.
D'autre part, plus un enfant lit, plus il va acquérir de vocabulaire, et plus il lit, mieux il saura lire.

L apprentissage de la lecture se poursuit longtemps : par la lecture aidée , l ‘étude du vocabulaire, la grammaire et puis les expressions orale et écrite rectifiées ( bien sûr !).Tout cela pour dire encore une fois que le Ba- ba ne suffit pas .
Evidemment qu’il y aura toujours des enfants qui peuvent lire Balzac a six ans et qui écrivent comme Balzac en sixième mais c’est quand même assez rare . Pour ma part je n’étais pas sans dons et je me souviens lire quo vadis ou Michel strogoff à 12 ans mais les années qui précédèrent je lisais la comtesse de Ségur ou Enid Blyton .

polaire a écrit:
Tout cela pour dire encore une fois que le Ba- ba ne suffit pas .

Je suis bien d'accord. Cela ne suffit pas mais c'est... le BA ba. Il faut commencer par là, selon moi. De même que pour lire une partition, on commence par apprendre les notes.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Jeu 24 Mai 2007, 14:13

Citation :
Je ne vois pas où nous nous opposons.
je ne l 'ai jamais pensé .
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Jeu 24 Mai 2007, 14:46

polaire a écrit:
J’utilisais Daniel et Valérie

pour savoir bien lire il faut savoir bien parler ( avoir du vocabulaire ou LE vocabulaire )

Un enfant Anglais locuteur de l’ anglais n’aura pas de mal à lire l" anglais , il ne restera pas dans l 'expectative de la prononciation de l'anglais tel que nous français y sommes parfois .

C'est pas vrai. L'anglais est difficile, même pour les natifs. Voir les messages que j'ai postés plus haut.

Citation :
LINGUISTIQUE. La majorité des petits Européens apprend à lire des mots
simples en un an. Les Britanniques mettent deux à trois ans pour arriver au même résultat. La langue mondiale serait-elle particulièrement mal choisie?

...
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Jeu 24 Mai 2007, 15:17

Citation :
C'est pas vrai. L'anglais est difficile, même pour les natifs

j en ai bien conscience( la prononciation des syllabes y est assez diversifiées ) c'est pourquoi je dis que savoir le parler est un avantage des enfants anglais .
L’italien et l’espagnol sont écrit plus régulièrement et plus facile à lire ,l’allemand est facile à lire, il n'y pas d'irrégularités .

L’ arabe quand il omet de signaler les voyelle et il l’omet est impossible à lire à qui ne connaît pas l’oral de même que l’ hébreux .
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Jeu 24 Mai 2007, 15:20

polaire a écrit:
Citation :
Je ne vois pas où nous nous opposons.
je ne l 'ai jamais pensé .

C'est bien ce qui me semblait. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Jeu 24 Mai 2007, 15:24

Citation :
j en ai bien conscience( la prononciation des syllabes y est assez diversifiées ) c'est pourquoi je dis que savoir le parler est un avantage des enfants anglais .

Oui. Smile Toute langue nationale avantage d'abord les natifs.
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Jeu 24 Mai 2007, 15:30

C'est quand même le but ! :mdr: :beret:

On ne va pas demander aux petits Français d'apprendre à lire ne Chinois ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Jeu 24 Mai 2007, 15:37

Chantecler a écrit:
C'est quand même le but ! :mdr: :beret:

On ne va pas demander aux petits Français d'apprendre à lire ne Chinois ! Laughing

On leur demande bien de lire l'anglais, qui est une des langues à la graphie la plus arbitraire et illogique qui soit... Crying or Very sad et on leur explique que c'est génial et que c'est pour leur bien... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Jeu 24 Mai 2007, 15:43

C'est vrai qu'on nous demande de leur faire faire tellement d'activités parallèles : anglais, informatique, méthodologie, bientôt je suppose yoga et je ne sais quoi encore, qu'on se demande quand on va trouver le temps de leur apprendre à lire et écrire correctement le Français.

Dès la maternelle, il faut leur apprendre l'anglais alors qu'ils ne maîtrisent pas encore le Français (sans compter les nombreux enfants dont le Français n'est pas la langue maternelle). Il doivent savoir lire et écrire leur prénom avant de savoir lire et écrire. Ils doivent savoir se servir d'une souris avant même de savoir tenir correctement un stylo.

Et au primaire, c'est pas fini. Il faut passer deux heures à leur "apprendre à apprendre" avant d'avoir le droit de leur apprendre quelque chose.

Bref, tout ça c'est du

:nawak:


Dernière édition par le Jeu 24 Mai 2007, 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Jeu 24 Mai 2007, 15:51

Citation :
Dès la maternelle, il faut leur apprendre l'anglais alors qu'il sne maîtrisent pas encore le Français

C'est d'une hypocrisie totale parce qu'on parle de langueS étrangèreS au pluriel. Et on oublie que les petits anglais, eux, sont en immersion anglophone H 24 depuis 6 ans au CP (pas comparable avec deux heures hebdomadaires plus ou moins merdiques), et qu'on ne les emm... pas guère avec les langueS.

Je suis contre l'apprentissage des langues étrangères avant 9 ans, parce que ça se fait au dépend de la langue maternelle. Dire qu'il suffirait d'un an ou 2 d'eo pour leur donner les bases pour une communication infaillible, que ça leur ferait comprendre d'une façon lumineuse la grammaire du français, et la grammaire générale des langues (dont l'apprentissage serait grandement facilité par la suite). On parle d'apprendre à apprendre, mais on refuse systématiquement cette langue géniale (et amusante) à l'école...

Quel conformisme...on ne peut pas dire que l'imagination est au pouvoir. Crying or Very sad « On n'a pas d'imagination, mais heureusement, on a l'anglais. »
Revenir en haut Aller en bas
Francesca



Féminin Messages : 311
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Jeu 24 Mai 2007, 17:34

Je me rends compte que un petit Français ET un petit Anglais sont clairement défavorisés quand ils veulent apprendre à lire ....

C´est presque un miracle qu´ils y réussissent.

Moi, quand j´étais en deuxième classe, j´ai enseigné à lire à mon frère, deux ans plus jeune, qui n´allait pas encore à l´école.
Chaque soir, avant de s´endormir, nous avons fait une lettre de mon ABC de la première classe. Je l´ai motivé avec la promesse de lui lire après la leçon à voix haute un chapitre d´un livre sur les garçons pas très sages.
L´effet pas très bon était qu´il était démoralisé un peu quand il allait à l´école, parce qu´il savait lire déjà et donc ne faisait plus d´efforts comme d´autres enfants.

En polonais il n´y a pas de doute comment lire ce qui est écrit.
Je suppose donc que je me suis servie de la méthode syllabique en enseignant à lire à mon frère.

Je pense que la chose principale c´est la motivation.
Si on donnait aux enfants des blagues pour lire, ils seraient plus motivés de comprendre ce qui est écrit, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Jeu 24 Mai 2007, 17:39

Bonne idée. ;)

Mais pour ce qui est de l'orthographe du polonais, je ne la trouve pas si simple que ça. Il faut dire que mon père m'a appris à lire le polonais, mais ni la grammaire ni l'orthographe, alors je patauge ! Very Happy

Sinon, ce qui est bien, c'est d'écrire une phras sur un bout de papier, du genre : "Va ouvrir la porte.", de l'enrouler de façon qu'il se déroule par la gauche. L'enfant déroule le papier, lit peu à peu, et est tout fier d'aller exécuter l'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Francesca



Féminin Messages : 311
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Jeu 24 Mai 2007, 18:11

L´orthographe polonais est plein des chicanes, mais elles n´empêchent pas de lire correctement.
C´est seulement quand on veut écrire qu´on se casse la tête.

Il y a des sons qui s´écrivent de deux façons différentes: deux "j", deux "ou", deux "h" et quelques d´autres.

Lire est un procès passif.
On peut bien sûr espérer que quand on a lu 100 livres on développe une intuition visuelle qui nous dit comment écrire correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Francesca



Féminin Messages : 311
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: La méthode globale (apprentissage de la lecture)   Jeu 24 Mai 2007, 18:36

Je peux m´imaginer qu´un petit Français se demande à juste titre: pourquoi tant de décorations ?

je suis (s final pour décoration)
tu es (s pour décoration)
il est (st pour décoration)
nous sommes (mes pour décoration)
vous êtes (es et l´accent circonflêxe pour décoration)
ils sont (t pour décoration)

au lieu de

je sui
tu e
il e
nous som
vous et
ils son

Le petit Français devrait donc se révolter et dire: "Ah non ! Je ne vais pas apprendre tant de décorations, donnez-moi une langue sans décorations, assez proche de la mienne."

Je lui proposerais donc l´italien ou, s´il préfère, l´espagnol.

Et on pourrait mettre le français dans un sanctuaire des langues particulières et précieuses, comme le latin et le grec ancien.
Revenir en haut Aller en bas
 
La méthode globale (apprentissage de la lecture)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les méthodes d'apprentissage de la lecture vues par un médecin généraliste
» Quel manuel (ou méthode) d'apprentissage de la lecture pour des élèves de 6ème en difficulté ?
» L'apprentissage de la lecture en 2014
» Méthode d'apprentissage de la lecture pour un enfant de maternelle ?
» Lecture : la méthode syllabique écrase la méthode globale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: