DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Charité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: La Charité   Mar 08 Mai 2007, 23:57

Ajout du forum :

Citation :
Une vidéo pour bien voir la théologie catholique sur la grâce :

http://video.google.fr/videoplay?docid=-3176107221137790850

Arnaud nous parle beaucoup de la Charité. J'aimerai bien que nous en parlions plus particulièrement sur ce fil. Et puisqu'il aime bien St Thomas d'Aquin, voici ce qu'il disait et qui me semble bon à savoir pour nous qui ne sommes pas encore dans la vision béatifique :

"Don suprême de l'Esprit Saint qui est Amour du Père et du Fils (IIa IIac, q. 24, a. 2) "la charité est donnée, non pas selon la capacité naturelle de l'homme, mais selon la volonté de l'Esprit Saint" (a.3). Elle peut donc toujours augmenter (a4), "jusqu'à l'infini", car il n'y a aucune limite à son augmentation puisqu'elle est une certaine participation de la charité infinie qui est l'Esprit Saint (a 7) ; elle a pour effet de "dilater le coeur humain" (ad2). Bien qu'elle ne puisse atteindre sa mesure définitive qu'au Ciel, dans la vision, la charité peut cependant déjà être parfaite ici bas (a8), à tel point que déjà en cette vie Dieu peut être aimé immédiatement (q27. a. 4), totalement (a5), démesurément (a6). Ainsi, pour saint Thomas, la charité est l'unique point d'infini déjà présent dans la vie de l'homme ici bas, l'unique réalité du Ciel déjà donnée, puisqu'elle ne passera jamais.

"C'est parce que l'Esprit Saint nous est donné ici bas, l'Esprit Saint qui est le don de l'Amour infini, que nous sommes capable d'aimer comme Jésus aime, comme Dieu aime.

La foi n'est pas encore le face à face, elle ne comporte pas encore l'immédiateté parfaite. Il y a toujours ce voile de la foi, qui est rompu quand l'âme entre dans le face à face. Alors qu'il y a des limites infranchissables à notre possibilité de connaître le Seigneur ici bas, qui sont les limites même de la foi, il n'y a aucune limite à notre possibilité de l'aimer.

La charité comme don de l'Esprit Saint répandu en nos coeurs, nous situe déjà dans la dimension de l'infini, de l'illimité, de l'absolu. En cette vie "l'amour absolu" est possible alors que le savoir absolu sera toujours impossible. L'Esprit Saint vient au secours de notre faiblesse dans tous les domaines, mais il vient au secours de notre faiblesse jusqu'à l'extrème dans ce domaine de l'amour.

Au départ, cet amour de charité semble un point minuscule, comme le grain de sénevé, dans toute la complexité des réalités humaines, mais c'est le seul point d'infini. C'est le trésor caché, la perle précieuse de l'Evangile. Il faut tout perdre, tout vendre pour acquérir ce trésor, et c'est alors qu'il resplendit de tous ses feux.
(Connaître l'Amour du Christ qui surpasse toute connaissance du père François-Marie LETHEL, aux éditions du Carmel)

"Il suffit d'aimer" pour entrer dans la communion de Vie avec Jésus, dans la communion de Vie avec la Trinité ; de l'aimer de cet Amour qu'il répand en nos coeurs par le St Esprit. C'est ce que disait Thérèse de l'Enfant Jésus.

Aimer, c'est se donner à l'être aimé. L'amour nous fait habiter en Lui, nous plonge, nous immerge en Lui. Celui qui aime Jésus vit en Jésus et le connaît du dedans. Sans amour il n'y aura jamais de connaissance profonde ; c'est pour cela que l'amour est indispensable en théologie, encore plus que la foi. "Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est Amour" (1ère de Jean 4, 8)

Personnellement, je trouve que l'on ne dit pas assez aux chrétiens que le coeur à coeur avec Jésus, c'est déjà le ciel. Par le coeur à coeur avec Jésus, dans lequel nous entrons par l'oraison, nous entrons au ciel ; nous goûtons déjà au ciel. Le coeur à coeur avec Jésus, c'est la vie du ciel ici bas.

Entrer en coeur à coeur avec Jésus, c'est ouvrir son coeur à l'infini de l'Amour, puisque seul le coeur de Jésus est infiniment ouvert à Dieu et à tous les hommes. La meilleur façon d'aimer nos frères, nous apprend Thérèse de l'Enfant Jésus, c'est d'aimer Jésus seul, et de n'aimer que Lui.

Fraternellement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Charité   Mer 09 Mai 2007, 07:07

Cher Pierre, il n'y a certes aucune limite à la croissance de notre charité ici-bas et pourtant, elle reste toujours une charité créée donc limitée.

En bref, on ne peut aimer Dieu autant que Dieu s'aime.


Cependant, pour l'homme, il existe trois possibilités d'aimer dans une sorte "d'infini" humain, car de manière dépassant ce qui est raisonnable:

1° Aimer jusqu'à donner sa vie.

Citation :
Jean 15, 13 Nul n'a plus grand amour que celui-ci: donner sa vie pour ses amis.

2° Aimer dans la foi en ne comprenant plus rien aux volontés de Dieu.

Citation :
Heureux celui qui croit sans avoir vu.

3° Etre prêt à aimer jusqu'à l'acceptation de sa séparation éternelle avec Dieu.

Citation :
"Je voudrais être anathème, séparé de Dieu pour le salut de mes frères. (saint Paul)

Dans les trois cas, l'amour de Dieu et du prochain est poussé jusqu'au mépris concret de son propre bonheur.

Pour ma part, le niveau de ces trois amour me dépasse franchement pour le moment. Je le reconnais. J'avais besoin, par exemple, de comprendre la logique de ma foi pour croire. J'admire ceux qui, comme Abraham, croient sans rien comprendre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La Charité   Mer 09 Mai 2007, 08:29

Sans l'humilité, notre coeur a un amour très limité, et personne n'est parfaitement humble sur cette terre... Si nous aimerions à la mesure même de l'amour de Dieu dès cette terre, nous en mourrions, notre corps ne pouvant y survivre et notre âme imparfaite ne pouvant contenir un amour infinie. Évidement l'Esprit vient au secours de l'âme, mais cela demeure limité, il respecte ce que nous sommes, imparfait. En fait il augmente l'espace (fait un lit d'amour) dans notre âme afin que nous puissions aimer d'avantage Dieu et y recevoir des parcelles de son amour Absolu. Mais cette espace est limité à notre condition humaine (corps mortel et âme imparfaite) . Plus l'âme est purifiée, plus elle est apte à aimer Dieu... Mais il n'y a que dans l'état de béatitude face à l'essence même de Dieu que nous pourrons aimer Dieu dans l'absolu...

Quelques fois notre coeur se retrouve dans une sécheresse du coeur voulu par Dieu. Nous ne ressentons plus cette amour (le notre et le sien) de manière sensible. Mais nous l'aimons par notre volonté (intelligence)... Notre amour (sensibilité, sentiment) est fragile bien que grand et lui aussi doit être purifié... Alors à ce moment, l'âme aime par sa volonté seule, sans la sensibilité du coeur. Et son amour devient plus stable, moins fragile... L'âme aime avec son coeur (sa sensibilité), mais elle aime aussi avec son intelligence (volonté)... L'amour ne se mesure pas que par la sensibilité (sentiment) du coeur... Ou je me trompe... ;)
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La Charité   Mer 09 Mai 2007, 09:55

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Pierre, il n'y a certes aucune limite à la croissance de notre charité ici-bas et pourtant, elle reste toujours une charité créée donc limitée.

J'avoue que j'ai du mal à vous suivre. Pour moi, la Charité n'est pas créée ou alors nous ne parlons pas de la même charité. Moi je parle de la Charité "répandue en nos coeurs par le St Esprit qui nous est donné". La Charité pour moi, c'est le St Esprit se donnant à l'âme ; c'est comme le rayon diffusé par le soleil pour prendre une image Le St Esprit se diffuse si on peut dire ainsi dans l'âme, au fur et à mesure qu'elle s'ouvre à son action et au fure et à mesure qu'il la transforme en Lui-même.

Le père Marie Eugène dit que "dans les septiemes demeures, Dieu est un soleil qui envoie constamment ses rayons, un brasier toujours ardent, une fontaine toujours jaillissante. Il est toujours en activité dans l'âme où il réside. Cette âme est le champ de Dieu. Dieu s'en fait le laboureur, le vigneron. Artisan de notre sanctification, il la réalise par la diffusion de la grâce qu'il répand suivant nos mérites ou simplement pour satisfaire les besoins de sa miséricorde. Il aspire à régner sur nous et cette grâce (la Charité) est son instrument de conquête pacifique et de domination suave". (je veux voir Dieu p 33)

Voici ce qu'il dit encore : "cette grâce (la Charité) en effet, répandue dans l'âme est de même nature que Dieu : vie, amour, bien diffusif de soi comme Lui, conquérante comme Lui. Deux différences cependant : l'amour en Dieu engendre et donne ; la charité surnaturelle dans l'âme est engendrée et remonte vers sa source ; me premier est paternel, la seconde est filiale. De plus l'amour de Dieu est éternel et immuable. La grâce au contraire, bien que déjà unissante en son degré le pluls infime telle qu'elle est reçue au baptême, ressemble à un germe si on considère les accroissements dont elle porte la puissance et la destinée. " (ibid)

Moi je comprends que la Charité est semé par Dieu ; elle est pour encore prendre une image, ce qui correspond à la semence que l'homme dépose en celle qu'il aime, pour qu'elle porte en elle le fruit de leur amour, un troisième. Le Christ Jésus, en nous faisant don de son Esprit, sème en nous "sa semence de Vie divine", nous enfantant à la Vie de l'Esprit, à la Vie de Dieu.

La Charité bien diffusif de l'Esprit Saint puisque c'est de Lui-même qu'il nous donne en nous la donnant, pour moi, mais peut-être que je me trompe, ne change pas en sortant (si on peut parler ainsi) de nature ; elle garde sa nature ; comme le Verbe garda sa nature lorsqu'il s'incarna dans la chair. La Charité garde ses capacité, même après avoir été répandue en notre coeur. Seul notre coeur reste "limité", pas la Charité avec laquelle elle va pouvoir aimer Dieu comme il s'aime ; puisqu'elle va l'aimer avec l'Esprit Saint qui depuis toujours aime Dieu comme Dieu s'aime.

Comprends-tu ce que je veux dire ?

Arnaud a écrit:
En bref, on ne peut aimer Dieu autant que Dieu s'aime.

Moi, non, mais le St Esprit qui est en moi, "oui". Et comme j'aime de l'Amour dont l'Esprit Saint aime, je puis l'aimé comme Dieu aime, mais évidemment à la mesure de mon union à ce St Esprit.

Fraternellement en Christ

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Charité   Mer 09 Mai 2007, 13:33

petero a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Pierre, il n'y a certes aucune limite à la croissance de notre charité ici-bas et pourtant, elle reste toujours une charité créée donc limitée.

J'avoue que j'ai du mal à vous suivre. Pour moi, la Charité n'est pas créée ou alors nous ne parlons pas de la même charité. Moi je parle de la Charité "répandue en nos coeurs par le St Esprit qui nous est donné". La Charité pour moi, c'est le St Esprit se donnant à l'âme ; c'est comme le rayon diffusé par le soleil pour prendre une image Le St Esprit se diffuse si on peut dire ainsi dans l'âme, au fur et à mesure qu'elle s'ouvre à son action et au fure et à mesure qu'il la transforme en Lui-même.

Cher Pierre, la charité est l'amour d'amitié envers Dieu.

Il y a donc deux chgarités:

1° Celle qui n'est pas créée et qui est à l'intérieur de Dieu,. Elle EST Dieu et ses relation interpersonnelle.

2° Celle qui est crée en nous et dans les anges par Dieu et fait de nous, de manière concrète des amis de Dieu.

Si Dieu nous unissait à lui au point que nous devenions un seul être avec lui, cette distinction serait vaine.

Mais cela se passe autrement avec Dieu:

Cher Pierre, A JAMAIS, vous resterez une personne DIFFÉRENTE DE DIEU, avec votre liberté, vos choix. Et il vous aimera PAR SA CHARITÉ INCREEE, comme une vraie personne DIFFÉRENTE DE LUI.

En échange, il crée en vous une grâce, une charité QUI SERA VOTRE RÉPONSE A DIEU.

Ainsi, entre Dieu et vous, DEUX AMOURS S'UNIRONT (comme l'époux et l'épouse), formant un vrai AMOUR D'AMITIE avec DEUX "oui".

Conclusion: il y a bien une charité Créée et une charité incréée qui s'unissent.

Le père Marie Eugène dit que "dans les septiemes demeures, Dieu est un soleil qui envoie constamment ses rayons, un brasier toujours ardent, une fontaine toujours jaillissante. Il est toujours en activité dans l'âme où il réside. Cette âme est le champ de Dieu. Dieu s'en fait le laboureur, le vigneron. Artisan de notre sanctification, il la réalise par la diffusion de la grâce qu'il répand suivant nos mérites ou simplement pour satisfaire les besoins de sa miséricorde. Il aspire à régner sur nous et cette grâce (la Charité) est son instrument de conquête pacifique et de domination suave". (je veux voir Dieu p 33)

Voici ce qu'il dit encore : "cette grâce (la Charité) en effet, répandue dans l'âme est de même nature que Dieu : vie, amour, bien diffusif de soi comme Lui, conquérante comme Lui. Deux différences cependant : l'amour en Dieu engendre et donne ; la charité surnaturelle dans l'âme est engendrée et remonte vers sa source ; me premier est paternel, la seconde est filiale. De plus l'amour de Dieu est éternel et immuable. La grâce au contraire, bien que déjà unissante en son degré le pluls infime telle qu'elle est reçue au baptême, ressemble à un germe si on considère les accroissements dont elle porte la puissance et la destinée. " (ibid)

Moi je comprends que la Charité est semé par Dieu ; elle est pour encore prendre une image, ce qui correspond à la semence que l'homme dépose en celle qu'il aime, pour qu'elle porte en elle le fruit de leur amour, un troisième. Le Christ Jésus, en nous faisant don de son Esprit, sème en nous "sa semence de Vie divine", nous enfantant à la Vie de l'Esprit, à la Vie de Dieu.

La Charité bien diffusif de l'Esprit Saint puisque c'est de Lui-même qu'il nous donne en nous la donnant, pour moi, mais peut-être que je me trompe, ne change pas en sortant (si on peut parler ainsi) de nature ; elle garde sa nature ; comme le Verbe garda sa nature lorsqu'il s'incarna dans la chair. La Charité garde ses capacité, même après avoir été répandue en notre coeur. Seul notre coeur reste "limité", pas la Charité avec laquelle elle va pouvoir aimer Dieu comme il s'aime ; puisqu'elle va l'aimer avec l'Esprit Saint qui depuis toujours aime Dieu comme Dieu s'aime.

Comprends-tu ce que je veux dire ?

Arnaud a écrit:
En bref, on ne peut aimer Dieu autant que Dieu s'aime.

Moi, non, mais le St Esprit qui est en moi, "oui". Et comme j'aime de l'Amour dont l'Esprit Saint aime, je puis l'aimé comme Dieu aime, mais évidemment à la mesure de mon union à ce St Esprit.

Fraternellement en Christ

Pierre[/quote]

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: La Charité   Mer 09 Mai 2007, 16:13

Arnaud à écrit: " Pour ma part le niveau de ces trois amours me depasse franchement pour le moment ".
Et moi donc!
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: La Charité   Mer 09 Mai 2007, 16:28

Arnaud Dumouch a écrit:

En bref, on ne peut aimer Dieu autant que Dieu s'aime. [/b]

Cher Arnaud,

L'Amour est par définition infini, on ne peut donc comparer deux amours et encore moins quantifier, ainsi vous ne pouvez dire "autant" car deux infinis (amour des Trois personnes divines et amour de l'homme pour Dieu) ne peuvent se mesurer et se comparer.

Non? Smile

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Charité   Mer 09 Mai 2007, 18:27

Vince a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

En bref, on ne peut aimer Dieu autant que Dieu s'aime. [/b]

Cher Arnaud,

L'Amour est par définition infini, on ne peut donc comparer deux amours et encore moins quantifier, ainsi vous ne pouvez dire "autant" car deux infinis (amour des Trois personnes divines et amour de l'homme pour Dieu) ne peuvent se mesurer et se comparer.

Non? Smile

Amicalement

Vincent

Cher Vince, j'expérimente en moi que l'amour a des limites. Je suis parfaitement lucide que je ne tiendrais pas sans un certain plaisir qui soutient mon action pour Dieu, ma femme, mes enfants.

Je pourrais certes, je crois, donner ma vie dans un moment d'héroïsme. Mais je suis beaucoup moins sûr de moi s'il fallait la donner dans un goutte à goutte insensé, sans autre but que le bien de l'autre.

Bref, notre amour à chacun a ses limites. Il ne faut pas s'illusionner.

Certes, son aspiration est illimitée. Mais je parle, hélas, de sa réalité concrète.

Avez-vous la même expérience ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La Charité   Jeu 10 Mai 2007, 06:33

Arnaud Dumouch a écrit:
Il y a donc deux charités:

1° Celle qui n'est pas créée et qui est à l'intérieur de Dieu,. Elle EST Dieu et ses relation interpersonnelle.

2° Celle qui est crée en nous et dans les anges par Dieu et fait de nous, de manière concrète des amis de Dieu.

Si la charité dont nous aimons Dieu est créée, pourquoi le Christ nous fait-il don de l'Esprit Saint, Amour donné en personne, pour qu'il diffuse en nous la Charité. Ne se donne-t-il pas Lui-même dans ce don de la Charité. Si on l'aime d'une charité créee, on ne l'aime pas de l'Amour dont il s'aime et dont les 3 personnes divines s'aiment ?

J'avoue que c'est la première fois que j'entends dire qu'il y a 2 charités, l'une incréée et l'autre créée !

Je pars ce matin pour Lourdes (pélerinage militaire international). Je prierais pour vous, pour tous les forumeurs et toutes vos familles.

Fraternellement en Christ

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Charité   Jeu 10 Mai 2007, 10:27

petero a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Il y a donc deux charités:

1° Celle qui n'est pas créée et qui est à l'intérieur de Dieu,. Elle EST Dieu et ses relation interpersonnelle.

2° Celle qui est crée en nous et dans les anges par Dieu et fait de nous, de manière concrète des amis de Dieu.


Car c'est justement l'Esprit Saint (Charité incréée) qui

1° EST l'objet (avec le Père et le Fils) de notre amour

2° Qui crée en nous cette capacité à aimer Dieu en retour (charité créée).


Citation :
J'avoue que c'est la première fois que j'entends dire qu'il y a 2 charités, l'une incréée et l'autre créée !


Si ce n'était pas le cas, si nous n'avions pas EN NOUS, une réponse livbre à l'AMOUR INCREE qui est Dieu, nous deviendrions l'ETRE même DE DIEU. Ce ne serait pas alors le christianisme (§alliance entre deux êrtree, notre âme et Dieu), mais le panthéisme (devenir l'Etre de Dieu).

Dans le christianisme, nous restons AMIS DE DIEU donc autres que Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: La Charité   Ven 11 Mai 2007, 16:42

Arnaud Dumouch a écrit:

Cher Vince, j'expérimente en moi que l'amour a des limites. Je suis parfaitement lucide que je ne tiendrais pas sans un certain plaisir qui soutient mon action pour Dieu, ma femme, mes enfants.

Je pourrais certes, je crois, donner ma vie dans un moment d'héroïsme. Mais je suis beaucoup moins sûr de moi s'il fallait la donner dans un goutte à goutte insensé, sans autre but que le bien de l'autre.

Bref, notre amour à chacun a ses limites. Il ne faut pas s'illusionner.

Certes, son aspiration est illimitée. Mais je parle, hélas, de sa réalité concrète.

Avez-vous la même expérience ?

Cher Arnaud,

Mais justement vous aimez au goutte à goutte ! Je suis certain que le plaisir n'est pas la fin première de la relation que vous avez avec votre femme, vos enfants ou vos amis. Cela en fait partie mais ce n'est qu'un agrément dont vous pourriez vous passez. Cependant cela n'est pas facile et l'amour gratuit ne peut vraiment s'expérimenter qu'à la disparition de l'être aimé.

Le fait que vous ne l'expérimentez ne veut pas forcément dire que ce n'est pas cet amour, divin, que vous vivez. Prenons l'exemple d'un homme qui perd sa femme dans un accident. Cessera-t-il de l'aimer malgré son absence? Non, l'amour sera plus difficile mais d'autant plus pur, fort et vrai. Cela montre bien que cet homme vivait avec sa femme un plus grand amour qu'il ne pensait. Qu'il était prêt à aimer l'autre même sans le voir.

Ainsi je crois profondément que, grâce à Dieu, nous sommes capable d'un amour infini, plus grand que tout ce que nous pouvons imaginer.
Cela ne veut pas dire que l'on ne peut pas faire de faux pas et tomber, c'est là tout l'enjeu de la Miséricorde.
Mais ces faux pas, ces chutes surviennent car, justement, nous vivons quelque chose de plus grand que nous.

Ne croyez-vous pas?

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Charité   Ven 11 Mai 2007, 17:08

C'est vrai.

Mais ce qui est triste, c'est de voir que lorsque l'amour n'apporte plus rien (ce n'est pas mon cas, je parle en théorie), il est très difficile à l'homme de rester fidèle à cet amour.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: La Charité   Ven 11 Mai 2007, 17:13

Arnaud Dumouch a écrit:

Mais ce qui est triste, c'est de voir que lorsque l'amour n'apporte plus rien (ce n'est pas mon cas, je parle en théorie), il est très difficile à l'homme de rester fidèle à cet amour.

C'est vrai et c'est pourquoi le chemin de Dieu n'est pas un chemin facile.
Dieu ne nous propose pas la facilité.

C'est aussi un moyen de différencier l'amour sentiment de l'Amour vrai, l'un ne s'oppose pas à l'autre mais le premier passe, le second est eternel.
Une occasion de se remettre en question.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
 
La Charité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le salut par la charité (Théologie catholique)
» Les larmes d'Amour (de Charité)
» Charité bien ordonnée : d'abord soi-même ou Dieu ?
» La charité dans l'Eglise
» La Vérité dans la Charité (Dom Marmion)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: