DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LES CURSILLISTES??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: LES CURSILLISTES??   Lun 07 Mai 2007, 14:52

S'il est un mot étrange et peu banal, alien Question chers amis, c'est bien celui-là. Sauriez-vous me dire si vous connaissez le Mouvement des cursillistes, en Eglise?

Savez-vous qui il concerne et quelle est son action? Rolling Eyes Je vous remercie par avance pour vos réponses. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: LES CURSILLISTES??   Lun 07 Mai 2007, 14:55

Bonjour Fanny fleur 6



Mr. Green pîtêtre une maladie ?


:greenange: Je taquines
Revenir en haut Aller en bas
jo le pe
Invité



MessageSujet: Re: LES CURSILLISTES??   Lun 07 Mai 2007, 14:58

les cursilives ?

C'est pas ceux qui restent dans les coursives quand le bateau coule ? drunken
Revenir en haut Aller en bas
Copernic



Messages : 1056
Inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: LES CURSILLISTES??   Lun 07 Mai 2007, 15:06

Début de réponse http://cursillos.ca/outaouais/3.cursillo/curs00.index.html
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: LES CURSILLISTES??   Lun 07 Mai 2007, 15:10

http://www.cursillos.ca/cursillo.htm


Un cursilliste se définit simplement comme un pèlerin.
Un pèlerin reconnaît son impuissance et humblement se met à la recherche et connaissance du vrai Dieu. Sa rencontre progressive avec Lui, le conduit à la découverte du sens à sa vie et de sa vocation. Au fur et à mesure qu'il entre dans cette relation d'amour, il la partage dans le milieu où il vit.

Un pèlerin reconnaît Jésus comme celui qui est le chemin vers les sources d'eau vive et qui par son Esprit le guidera à discerner ce qu'est l'idolâtrie, égarements, convoitises, futilités et résistances pour se centrer sur l'essentiel qui lui donne la Vie.

Un pèlerin accepte les différences de chacun, il vit l'unité dans la diversité, tout en reconnaissant que le même appel divin habite intimement un lieu sacré en chacun de nous.

Les cursillistes peuvent se reconnaître dans le récit des pèlerins d'Emmaüs. Nous portons en nous des ténèbres, des déceptions et des peines. Nous ne comprenons pas souvent le sens de ce qui nous arrive. Mais nous acceptons que le « mystérieux marcheur » nous rejoint dans notre marche, nous écoute, nous instruit au coeur de l'Écriture comme un feu qui nous réchauffe. Dans cette transformation notre cœur désire rompre le pain de vie et nous invite à mener une vie communautaire. Notre marche se projette vers nos frères et nos soeurs pour leur dire: « Le Seigneur est vivant, goûtez comme il est bon ».

Comme dans le coeur brûlant des disciples d'Emmaüs, un cursilliste veut vivre de la parole de Jésus: «C'est un feu que je suis venu apporter sur la terre, et comme je voudrais qu'il soit déjà allumé».


(source voir lien à Copernic).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: LES CURSILLISTES??   Lun 07 Mai 2007, 16:16

Alors on est TOUS des cursillistes...

C'est même un des thèmes les plus présents dans l'AT, dès le début.

Par exemple:
Citation :

Genèse 4, 2 Elle donna aussi le jour à Abel, frère de Caïn. Or Abel devint pasteur de petit bétail et Caïn cultivait le sol.
Genèse 4, 3 Le temps passa et il advint que Caïn présenta des produits du sol en offrande à Yahvé,
Genèse 4, 4 et qu'Abel, de son côté, offrit des premiers-nés de son troupeau, et même de leur graisse. Or Yahvé agréa Abel et son offrande.
Genèse 4, 5 Mais il n'agréa pas Caïn et son offrande, et Caïn en fut très irrité et eut le visage abattu.

Pourquoi Abel plait-il plus à Dieu ? Parce que, étant BERGER, il est NOMADE = pélerin, c'est-à-dire que son mode de vie errante témoigne que la terre est un PASSAGE.

Caïn, lui, est INSTALLE SUR TERRE, pour y rester. Il est un habitant de cette terre.

C'est symbolique, certes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LES CURSILLISTES??   Lun 07 Mai 2007, 20:28

Boujour à tous. I love you

J'en suis bien d'accord, nous sommes tous des pèlerins d'Emmaüs. Merci pour le lien! cheers
Cher Arnaud, il y a aussi la figure d'Abraham, qui quitte son pays pour se laisser guider, sur et avec la seule Parole de Dieu... What a Face cheers

Je suis allée voir dans un dictionnaire d'espagnol, et j'ai trouvé "cursillo" : stagiaire" ; cela me plaît assez comme définition d'un chrétien : stagiaire en formation sur la Terre! Mr. Green On n'est pas loin du purgatoire...

Pour revenir au pèlerin, comment être un bon pèlerin? il me semble qu'il ne faut pas craindre les ampoules aux pieds et la marche qui apprend l'endurance : l'image tient-elle par rapport aux "cursillistes"?
J'aurais bien aimé savoir pourquoi ce nom est d'origine espagnole, et en quoi cela explique la naissance de ce mouvement. Question Merci à tous! sunny


Dernière édition par le Lun 07 Mai 2007, 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LES CURSILLISTES??   Lun 07 Mai 2007, 20:32


Coeurtendre a écrit,dernièrement une femme me posa la question ci-dessous.Je vais remplacé le pseudo de cette femme par Fanny si cela ne vous dérange pas trop.

Après avoir lu tous tes écrits j'aimerais juste te demander quel est la mission d'un bon Cursilliste auprès de nos frères et soeurs et au saint de notre Eglise Catholique?

Prière, Etude, Action! De Colorès!

Bonjour Fanny, j'aime votre question et j'aimerais bien me servir de ma pauvre expérience pour vous répondre, si cela vous convient.

Voici une réponse que j'ai écrite dernièrement sur un site catholique.Mais j'aimerais changer un seul mot dans votre question, et c'est le mot « bon » en échange du mot « pauvre ». Pourquoi cet échange de mots? Je trouve que le mot « bon » n'est pas assez riche pour faire un cursilliste meilleur que bon. Le mot bon, pour moi coeurtendre, n'est pas assez bon pour faire un vrai disciple au coeur de Jésus doux et humble de Coeur. En ce sens je suis certain et plus que convaincu d'avoir votre accord. Je vous en remercie de tout coeur.

Car pour partir en mission auprès de nos frères, il faut être meilleur que bon, et plus encore meilleur que très bon. Il faut être pauvre, petit, et présent devant Dieu pendant très longtemps, pour permettre à Dieu de prendre Sa place en nous et devenir l'un d'entre nous, afin de permettre aux pauvres de reconnaître la riche Présence de Dieu au coeur de nos vies,sur le chemin du coeur de ces pauvres qui sont et qui seront toujours en quête de Dieu.

Impossible d'être meilleur que très bon si nous n'accueillons pas la bonté de Dieu au coeur de nos silences. Impossible de partir en mission si avant tout nous n'accueillons pas la Bonne Nouvelle dans nos coeurs de pauvres. Les bonnes nouvelles c'est fait pour les riches, mais la Bonne Nouvelle c'est fait pour les pauvres disait Jean Vanier. Mais les riches ne sont pas exclus quand il se font pauvres et petits devant Dieu. Il y a de bons riches pauvres, comme il y des pauvres riches de la richesse de Dieu se faisant présents à la Présence de Dieu à travers la prière et l'oraison.

La mission d'un cursilliste ou de toute femme et de tout homme de bonne volonté, commence devant Dieu pour se poursuivre en Dieu.J'aime beaucoup dire aux cursillistes qu’un disciple du Christ,sa se forme devant le Christ et dans le Christ si nous voulons vivre pour le Christ et par le Christ. Mais tout cursilliste ou tout chrétien en dehors du mouvement des cursillos ou de tout autre bon mouvement, a besoin d'un point de repère. Notre point de repère à nous catholiques, c'est l'Église Catholique.

Comme je ne suis pas actif dans un groupe de cursillistes depuis mon départ de Québec, je vais parler des chrétiens catholiques en général, car d'une façon ou d'une autre, que nous soyons du mouvement des Cursillistes, Focolaris, charismatiques ou catholiques tout court, nous avons tous(tes) la mission d'être des chrétiens(es) au coeur de feu>des chrétiens(es) au coeur de Dieu."Ha Seigneur mon Dieu comme c'est beau un cursilliste au coeur plein et débordant de de Votre Sainte Présence accueillie au coeur de nos silences.

Coeurtendre écrit : Notre Église est belle, je ne parle pas de l'église bâtiment, je parle de cette Église parole de Dieu, Dieu Amour, Dieu de tendresse qui nous a envoyé son Fils à notre secours. Jésus a Fondé Son Église sur Pierre en lui disant : Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Église (Mt 16:1. Quand le Seigneur a fondé Son Église, il a commencé par former des disciples qui pourraient à leur tour former d'autres disciples, en enseignant la bonne nouvelle de la Parole de Dieu.

Alors, pour ne pas nous perdre dans les enseignements de notre monde trop moderne centré sur notre petit moi, nous avons de bons prêtres qui ont été formés et mandatés par le vicaire du Christ, pour faire suite à l'enseignement des apôtres afin de former nos coeur de disciple(nos coeur de cursilliste) à la parole de Dieu.Jésus veut faire de chacun(e) de nous un disciple capable de marcher à la suite du Seigneur, afin d’être un exemple de ces apôtres qu'Il a formés et envoyés pour proclamer la Bonne Nouvelle dans le monde entier.(Mt 28:18-20).

PS:(IMPORTANT:Si chaque chrétien tourne le dos à chaque chrétien en donnant comme raison qu'un chrétien lui a tourné le dos et finit par se servir de cette raison pour abandonner l'Église... je dis : "- Ce sont des chrétiens qui ont fondé leur foi sur le sable et non sur le roc". Le Seigneur n'a- t-il pas construit son Église sur le roc quand il a dit à Pierre : Et moi je te déclare : `"- Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Église" ?Je crois qu'il faut que l'on accepte qu'il y ait des chrétiens qui nous tournent le dos, des chrétiens qui nous jugent ou qui nous ridiculisent, des chrétiens qui n’aiment pas notre face, des chrétiens qui refusent de nous aider dans les moments les plus difficiles de notre vie.

Le Seigneur ne nous le dit-il pas dans (Mt 5 :43) ? Vous avez appris qu'il a été dit: "-Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.Et moi je vous dis : "- Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent afin d'être vraiment les fils de votre Père qui est au ciel ". Nous devons bâtir notre foi sur l'Église que le Christ a bâtie> sur le roc, cette Église dont lui- même a dit : "- La puissance du mal n'aura pas de force contre elle" (Mt 16:1. "- Car si vous aimez ceux qui vous aiment quelle récompense allez-vous en avoir? Les collecteurs d'impôts eux-mêmes n'en font-il pas autant ?" (Mt 5:46)

Pour moi coeurtendre, la mission du cursilliste dans notre monde moderne doit commencer dans la communauté où il y a déjà le feu de l'Esprit Saint.La communauté qui est le lieu de la rencontre avec le Seigneur,lieu de la formation et de la transformation du disciple qui accueille la Parole de Dieu pour qu'elle porte beaucoup de fruits dans son coeur de disciple.

Un cursilliste doit vivre et aimer comme le Christ, un cursilliste doit monter très souvent sur la montagne à l'exemple du Christ, pour le dialogue avec le Père ; la montagne lieu de la révélation, lieu pour accueillir les cadeaux du Père. Le cursilliste doit très souvent demander, comme le roi Salomon l’a demandé à Dieu quand il était un tout jeune homme, le don de l'écoute qui est aussi le don d'être sage en gouvernant les hommes qui lui étaient confiés par Dieu.
La Parole de Dieu nous dit que la demande du jeune roi Salomon plut au Seigneur."Ha Seigneur que oui, moi aussi j'aime cette forme de demande de Salomon elle me fait beaucoup de bien au coeur"

Je crois qu'il nous est impossible d'être de bons chrétiens catholiques en disant que nous sommes pour le Christ mais contre la fondation de Son Église, et en nous créant une petite église à notre grandeur et à nos petits désirs... chacun ses goûts et ses petits caprices personnels.

Quelles que soient les situations que nous vivons, nous devons les vivre comme des adultes dans la foi. Je ne veux pas dire que parce que je suis un adulte dans la foi, je dois me débrouiller seul. Cela ne veut pas dire que parce que je suis adulte dans la foi, il ne faut pas accueillir l'amour, l'amitié et la tendresse des autres, ni recevoir de l'aide des autres. Mais être adulte dans la foi veut dire qu'il faut respecter que certains se refusent à nous venir en aide, et même parfois en plus du refus de nous aider..., certains nous nuisent.

Le cursilliste doit savoir faire face aux situations difficiles que je viens de décrire ci-dessus, en demandant au Christ à chaque instant de sa vie de former son coeur par la prière, le jeûne et la pénitence. Je peux en surprendre beaucoup si coeurtendre écrit ceci : Le cursilliste ne doit pas vivre le carême juste pendant le carême qui représente les 40 jours avant le jour de Pâques ,mais un cursilliste ou tout autre chrétien catholique doit faire plus encore, il doit commencer un deuxième carême après la Résurrection. Coeurtendre écrit : C'est le carême de la joie et il est pour plusieurs chrétiens plus difficile que le carême avant Pâques.(1-SUITE-2)



Dernière édition par le Lun 07 Mai 2007, 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LES CURSILLISTES??   Lun 07 Mai 2007, 20:35


Coeurtendre écrit : Après Pâques nous avons de quarante à cinquante jours (jusqu'à la Pentecôte) pour essayer de nous éveiller à la joie du Christ Ressuscité. "Ce carême-là est tout entier d'institution Divine". Coeurtendre écrit :mais malheureusement il es complètement déserté par la plupart des catholiques. On nous a appris à faire des chemins de croix, c'est bon et c'est à conseiller, c'est même plus qu'important car si un cursilliste veut avoir la compassion du Christ, il lui faut absolument suivre le Christ de la crèche à la croix, sinon impossible d'aimer comme le Christ, impossible d'aimer avec et par le Christ. Entre vous et moi,
Fanny,n'est-ce pas là une des plus belles aventures pour un cursilliste?

J'ai écrit ci-dessus qu'il fallait respecter que certains se refusent à nous venir en aide et même parfois en plus du refus de nous aider..., que certains nous nuisent. Eux aussi auront des comptes à rendre un jour devant le Seigneur. Je vous le dis à tous(tes : parfois le Seigneur met sur notre route certains obstacles pour nous aider à grandir,l'important c'est de regarder de l'avant et de ne pas aller à contre-courant, de marcher pas à pas derrière le Christ avec Son Église qui est, pour chacun de nous, une source de vie.


Le Christ a fondé l'Église pour permettre aux pécheurs que nous sommes de nous réconcilier avec Lui, pour permettre à notre coeur de pierre de redevenir un coeur de chair. Cette réconciliation avec le Christ nous fait renaître de nouveau et nous donne le goût de la communion au Corps et au Sang du Christ, cette communion fait de nous de nouveaux témoins qui rayonnent d'une lumière particulière, celle des envoyés de Dieu.

Personnellement j'aurais eu mille et une raisons de ne plus fréquenter Notre Eglise,mais ma foi n'est pas basée sur une église matérielle (bâtiment).Ma foi n'est pas bâtie sur les faiblesses des chrétiens(nes) qui me tournent le dos, ma foi n'est pas bâtie sur la froideur de certains(nes) chrétiens(nes), qu'ils soient prêtres, religieux(ses) ou laïcs, qui ne sont pas toujours des exemples et ne rayonnent pas toujours de la vraie lumière des envoyés de Dieu. Non, ma foi est basée sur le Christ Sauveur et Rédempteur du monde et sur L'Église qu'IL a fondée, qui est le fondement de notre foi.

Si tu vas à l'église pour ceux et celles qui te tournent le dos, tu perds ton temps, si tu vas à l'église pour dire que le sermon est soporifique, tu perds ton temps, si tu vas à l'église pour vivre la réconciliation avec le Seigneur, entendre sa Parole et pour ensuite communier à sa Sainte Présence Eucharistique...là tu gagnes beaucoup de temps puisque maintenant toi qui es venu seul à l'église, tu ne repars plus seul, tu repars avec le Christ en toi. Il est difficile de dire " l'Église c'est moi" sans qu'il y ait communion avec le Christ, dans la réconciliation et dans l'Eucharistie, et avec ma communauté chrétienne.

L'église est faite pour communier, mais je crois que ce n'est pas donné à tout le monde de comprendre et de prendre le temps d’en connaître le vrai sens profond, à savoir : c'est quoi, l'Église, à la lumière du Christ et de sa Parole, et de celles et ceux qui nous ont précédés de Pierre à Benoît XVI? Pour ce qui est de moi comme j'ai dis ci-haut, j'aurais des milliers de raisons d'abandonner l'église, pour toutes celles et ceux qui m'ont tourné le dos par jalousie, orgueil et méchanceté. Ils ont tout fait pour me détruire à tout point de vue.

Mais ce qui m’a sauvé, c'est que ma vision de l'Église n'était pas que mon église paroissiale, je m'intéressais à l'Église de Jésus-Christ : "- Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Église. " Voilà chère Fanny, un Cursilliste est un pécheur qui à l'exemple de Pierre, dit : Seigneur, "Toi qui connais toute chose tu sais bien que je T'aime".
Le Cursilliste doit aimer l'Église autant qu'il aime le Christ, le cursilliste doit aimer le Christ autant qu'il aime l'Église. Notre monde moderne qui tourne le dos au Christ et à Son Église, a besoin d'hommes et de femmes qui ressemblent au Christ afin de rassembler au nom du Christ.

Mais chère Fanny, le pauvre coeurtendre n'a dit que peu ; pour en savoir plus, il faut se mettre en silence devant Dieu et, comme le petit Samuel, dire : "Parle, Seigneur, ton serviteur écoute."
PS: Chère Fanny, moi coeurtendre, j'ai demandé à Dieu, je lui ai dit en pleurant : Seigneur, je ne te connais pas mais si tu existes, je ne te demande ni or, ni argent, mais je t'en supplie, fais-moi connaître la joie de ta Présence.

J'ai 50 ans et je suis tellement heureux et j'ai tellement le sens de la fête, que très souvent ce n’est la fête de personne mais je pars en courrant acheter un gros bouquet de fleurs pour le donner à quelqu'un qui souffre soit dans son corps ou dans son cœur, et je lui donnais ces fleurs avec la certitude que je les donnais au Christ en Personne. Un cursilliste est quelqu'un qui voit le Christ partout, même dans ses ennemis.

Que Dieu, Marie et le Christ soient votre Joie, chère Fanny, sans oublier votre famille ainsi que votre communauté de de Docteur Angélique et Agape sans oublié catholique en marche. Je vous demande humblement de prier pour le pauvre coeurtendre qui va recommencer bientôt son apostolat d'évangélisation dans sa nouvelle paroisse Mère d'un nouveau diocèse.
COLORÈS. cheers
sunny Fin mais pas vraiment sa continue dans votre coeur: I love you


Dernière édition par le Lun 07 Mai 2007, 20:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LES CURSILLISTES??   Lun 07 Mai 2007, 20:48


sunny COLORÈS:sts:

Revenir en haut Aller en bas
Zoé



Féminin Messages : 16
Inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: LES CURSILLISTES??   Mar 08 Mai 2007, 14:31

Fanny a écrit:

Je suis allée voir dans un dictionnaire d'espagnol, et j'ai trouvé "cursillo" : stagiaire" ;

J'aurais bien aimé savoir pourquoi ce nom est d'origine espagnole, et en quoi cela explique la naissance de ce mouvement. Question Merci à tous! sunny

Cursillo est un mot espagnol qui signifie petit cours. C’est l’abrégé de Cursillo de Cristiandad (petit cours en vue de former une chrétienté).

Je recopie quelques informations du site: http://cursillos.ca/histoire.htm

La première expérience qui allait donner naissance au Mouvement des Cursillos eut lieu en août 1944 à Cala Figuera, sur l’île de Majorque (île espagnole dans la mer Méditerranée).
Se basant sur un cours d'une semaine, appelé cursillo des chefs de pèlerins, que donnait alors l’Action catholique à ceux qui préparaient un pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle, le jeune Eduardo Bonnin - alors âgé de 28 ans - et un groupe d'amis mirent au point une méthode visant non plus la préparation d'un pèlerinage mais un changement profond dans la vie ordinaire des milieux. À l’été 1944, ils animèrent un premier Cursillo de trois jours pour des amis dans un chalet à Cala Figuera. Puis ils renouvelèrent l'expérience à chaque année,
(...)
En janvier 1949, eut lieu le premier Cursillo officiellement reconnu par les autorités ecclésiastiques. Dès lors, grâce à Mgr Hervas, les Cursillos se succédèrent à un rythme accéléré (une trentaine dans son diocèse dès la première année), et le Mouvement reçut une impulsion considérable.
(...)
Le développement du MC a été phénoménal. Dès 1953, il a essaimé en Amérique du Sud et au Mexique et, de là, s’est répandu rapidement dans une vingtaine de pays hispanophones. En 1961, il commença son expansion dans les diocèses anglophones de l'Amérique du Nord.
(...)
Vingt ans après sa fondation, le MC avait déjà rejoint les cinq continents. Aujourd'hui, les Cursillos sont en marche dans plus de 60 pays et environ 1500 diocèses dans le monde.
Revenir en haut Aller en bas
 
LES CURSILLISTES??
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES CURSILLISTES??
» Que pensez-vous de mon message Père Jean?
» Michel blogue avec les Cursillistes/sujet/quelle est la mission d'un bon Cursilliste?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: