DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mais Jésus n'a pas existé, nom de Zeus !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Mais Jésus n'a pas existé, nom de Zeus !   Ven 25 Mai 2007, 11:51

Arnaud Dumouch a écrit:
Chers amis, plus de 506 échanges pour CELA:

Voici en effet le résumé de la pensée de zeus, une synthèse parfaite qui vous évitera de tout lire:
Vous ne savez que réitérér une caricature de ma pensée, caricature que j'ai démontée dans le message précédent.

Mais pourquoi n'essayez-vous pas de réfuter argument par argument ? Simplement parce que vous n'avez pas étudié la question. Vous être très doué pour parler des rapports des trois hypostases ou de l'emploi du temps d'Adam et d'Eve, mais dès qu'il s'agit de critique historique, il n'y a plus personne.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Jonas et le signe



Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Mais Jésus n'a pas existé, nom de Zeus !   Ven 25 Mai 2007, 12:41

Zeus a écrit:

Vous ne savez que réitérér une caricature de ma pensée, caricature que j'ai démontée dans le message précédent.

Zeus, je n'ai pas fait une caricature de votre pensée; cela c'est l'opinion d'Arnaud; j'ai tout au plus intégré ce à quoi je crois pouvoir résumer vos arguments contre l'existence de JC, dans les poncifs anti-chrétiens existants et ressasés depuis Voltaire; mais je doute et même je nie que la somme de vos arguments constitue une pensée; vous faites une critique historique, à laquelle il a d'ailleurs été très bien été répondu par d'autres que moi.

La pensée, elle est plus présente chez Saint Augustin, Saint Thomas, Pascal, Locke et bcp d'autres, parce que justement ils se sont appuyés sur les témoignages évangéliques et sur l'écriture; quelque immensément instruit que vs soyez des Ecritures, vous n'en retirez aucune pensée pour la raison que vs vs contentez de la décortiquer pour nier la vérité de son témoignage: votre opinion est faite, mais si étayée soit-elle en apparence, ce n'est qu'une opinion car on n'en peut rien retirer; vs ne produisez rien, vs n'enrichissez en rien la connaissance humaine.

Peut-être devriez-vs vs poser la question: même s'il s'avérait que vs ayez entièrement raison et qu'au sortir de votre crible historique, il n'y ait plus rien ds les Ecritures, ds l'histoire chrétienne, ds les dogmes écclésiastiques, ds les vies des saint(e)s, qui tienne d'un divin autre que sorti de l'imagination humaine, cela ôterait-il quoique ce soit à la profondeur et à l'intérêt des philosophies développées par les penseurs nourris de la foi chrétienne? A la beauté des cathédrales, etc.

Me direz-vs qu'ils en auraient pensé autant ou d'autres à leur place, en fonction de je ne sais quelle Loi Naturelle? Mais n'est-ce pas parce que précisément il en est proche que le christianisme est si proche de la vérité humaine?
Vs voulez à tt prix que 2000 ans d'histoire humaine, la planète découverte et colonisée par des peuples chrétiens, le plus clair de tte science et technique étant le fruit des recherches effectuées sous les latitudes chrétiennes, ne soient bâties que sur le sable d'un mythe, parce que vs vs refusez de juger de l'arbre à ses fruits?

Le fait est pourtant incontournable, tellement que vs-même avec toute votre négativité, vs ne faites au fond que tourner autour... et que sans ce fait que vs niez, vs n'existeriez pas tel que vs êtes!
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Mais Jésus n'a pas existé, nom de Zeus !   Ven 25 Mai 2007, 14:41

à Zeus


Citation :
Et dans ce cas pourquoi d’autres rabbins n’y auraient-il pas eu droit ?
Vous l 'historien n’avez aucun sens historique . Certains hommes passent à la postérité et d’autres non . Pour passer à la postérité il faut des causes .
Apparemment les causes n’ont pas agi pour n’importe quel Rabbi .

Je ne vous ai pas dit que Paul avait divinisé Jésus . Dire que Paul a une vison religieuse qui répond à ce qu’il sait de la vison religieuse d un certain autre rabbi juif de peu antérieur à lui même , est plausible . Paul exalte jésus et il ne le présente jamais comme n’ayant pas existé .
Cette thèse est largement aussi plausible que de placer Paul après la destruction du temple .

Il existait à ce moment là les conditions du christianisme et Paul s’y inscrit .Les conditions existant le succès du christianisme suit .
Les conditions du protestantisme existaient pour qu’il apparaisse et il Luther s’y est inscrit .

Vous ne distinguez absolument pas l’existence réelle plausible des acteurs (ce qui est possible réellement ) de ce qui est l’apport théologique ultérieur .
Sous le prétexte ( non fallacieux) qu’on aurait divinisé jésus vous voulez que ce dernier n’ait pas existé . Vous voulez que Jésus ne fut pas Dieu ou bien un Dieu comme ceux des grecs , ce n’est pas la question .Ce n’est pas la question historique . Ce sont des questions théologiques et vous mélangez les domaines .

On peut très bien diviniser des personnage ayant existé , la preuve on l’a fait pour jésus .Il faut alors distinguer l existence des ces personnages de leur divinisation par des tiers .

polaire
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80864
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mais Jésus n'a pas existé, nom de Zeus !   Ven 25 Mai 2007, 18:02

Zeus a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Chers amis, plus de 506 échanges pour CELA:

Voici en effet le résumé de la pensée de zeus, une synthèse parfaite qui vous évitera de tout lire:
Vous ne savez que réitérér une caricature de ma pensée, caricature que j'ai démontée dans le message précédent.

Mais pourquoi n'essayez-vous pas de réfuter argument par argument ? Simplement parce que vous n'avez pas étudié la question. Vous être très doué pour parler des rapports des trois hypostases ou de l'emploi du temps d'Adam et d'Eve, mais dès qu'il s'agit de critique historique, il n'y a plus personne.

Ca sert à rien. 50 messages plus loin, vous ressortez les mêmes trucs.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Mais Jésus n'a pas existé, nom de Zeus !   Ven 25 Mai 2007, 21:44

Vous n'avez rien réfuté : vous avez récité le dogme.

Si vous êtes capable d'opposer un raisonnement à mon raisonnement sur le texte d'Ezéchiel interdisant de prêcher la fin du monde tant que le Temple est debout, exposez-le.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Mais Jésus n'a pas existé, nom de Zeus !   Ven 25 Mai 2007, 22:02

PACALOU a écrit:
Zeus a écrit:
C’est cela. Mais je n’aurais pas écrit « habilement ». Plutôt « avec foi ».Car pour reconstituer la vie du Messie à partir des prophéties, il faut d’abord avoir foi en ces prophéties.
Quelle foi on se le demande, faut-il pour fabriquer un dieu, sinon en soi-même et en sa capacité à tromper les gogos?
Vous assimilez toute religion à une escroquerie, maintenant ?

Citation :
Citation :
Citation :
Et les évangélistes ne sont pas les auteurs des évangiles, qui ont été rédigés par une source Q ou un proto quelconque bien tardivement, pour être bien certain de prophétiser des évènements qui se st réalisés;
Un Evangéliste est l’auteur de son Evangile, par définition.
Mais je compte plus de quatre Evangiles et donc plus de quatre Evangélistes.
Et je compte comme Evangéliste n’importe quelle main qui rajoute par ci par là « Tu es Pierre etc », « Mais ce n’était pas la saison des figues », etc etc
Ce qui fait plus d’un Evangéliste par Evangile.
Et puisque, comme vous le rappelez plus bas, les Evangiles ont été écrits « pour que vous croyez », aucun correcteur n’est un faussaire : il veut juste « que vous croyez » en rectifiant le tir.
Et on n'a pas avancé d'un iota vers la vérité à supposer que vs soyez ds le vrai, ce qui est fort possible; alors pourquoi ne pas rendre aux quatre évangélistes ce que leur attribue la Tradition?
Parce que la Tradition ne s’est jamais souciée de critique textuelle.
La même Tradition attribue à Moïse le Pentateuque, à Paul l’Epîttre aux Hébreux, et à Jean l’Evangéliste l’Apocalypse, attributions que seuls les TJ défendent encore aujourd’hui.
Et puis cette Tradition commence trop tard : les quatre actuels canoniques sont mentionnés pour la première fois par Irénée à la fin du IIème siècle.

Citation :
Citation :
Est-ce que l’existence d’assemblées de fidèles suffit à prouver l’existence de leurs dieux et la réalité de leurs récits liturgiques ? Est-ce que l’orphisme prouve l’existence historique d’Orphée et son voyage aux Enfers?
Et quand on a de multiples témoignages d'un évènement pourquoi faut-il a priori les réfuter?
Primo, ce n’est pas un a priori mais une analyse.
Secundo, ces « multiples » témoignages descendent d’une source unique qui est le proto-Marc, lequel proto-Marc, et même Marc, ne se présente nulle part comme un témoignage.
Si vous ajoutez à cela la littérature gnostique qu’il n’y a aucune raison d’exclure, vous avez une multiplicité de révélations plus que de témoignages.

Citation :
« les martyrs chrétiens n'ont enduré que la tolérance bienveillante d'empereurs paternalistes qui d'ailleurs a fini par adopter cette foi qui ne repose sur rien par un phénomène de pré-démocratisation, qd celle-ci s'est avérée majoritaire ds l'Empire; »
Et vous n'avez pas d'argument à m'opposer ici; alors vs déviez sur autre chose:
Pas du tout : je vous explique l’origine de vos prétendus martyrs.

Citation :
Citation :
Le culte des saints s’est substitué aux cultes de dieux locaux. Comme ces dieux étaient innombrables, il a fallu des saints innombrables pour les remplacer.
Il y a belle lurette que ce besoin est archi-comblé, et des saints il y en a tjrs de nouveaux)
Et alors ? Est-ce que la canonisation de Mère Théresa et de Jean Paul II rendra plus authentiques Saint Georges et son dragon ou Saint Hippolyte qui tient sa biographie du fils de Thésée ?

Citation :
Citation :
Et comme le monde est au pouvoir du démon, ces innombrables saints ont eu une mort violente parce qu’ils apportaient la Vérité. Et comme il y a eu Dix Plaies d’Egypte, il y a eu neuf vagues de persécution avant celle qui doit venir à la fin des temps.
Ingénieux; dommage que qd vs dites qque chose de pertinent vs le teniez vs-même pour stupide.
Je ne dis pas que c’est « stupide ». Je dis que c’est purement spéculatif, théologique, et aussi irréel que les Evangiles et moult biographies de saints.

Citation :
Citation :
Citation :
Et ce qui reste de morale ds notre société laicisée est malgré tout encore aujourd'hui influencé par un mythe ?
Et donc toutes les morales dictées par d’innombrables dieux à d’innombrables peuples suffisent à prouver l’existence de ces dieux ?
Vs en voyez bcp, des morales chez les autres peuples et civilisations qui leur aient procuré une prospérité et une domination comparable à celle dt jouit l'Occident chrétien?
La domination provient de la technique. Et il n’y a rien de moral à s’arroger le droit d’asservir des peuples au seul motif qu’ils ne sont pas chrétiens.

Citation :
Citation :
Citation :
Si ce christianisme n'est qu'une construction mythique comme d'autres, qu'avait'il dc de plus que les autres mythes paiens pour se substituer à eux après trois siècles de gestation souterraine?
D’abord il ne s’est nullement substitué à eux après trois siècles puisque lorsque l’Empire a adopté le christianisme comme religion officielle, il comptait moins d’un dixième de chrétiens.

Vous les avez comptés?
C’est Gibbon qui les a comptés.

Citation :
qd le christianisme est devenu religion officielle de l'empire, il a bien été substitué officiellement au paganisme, non?
Et alors ? A-t-il suffit que Lénine prenne le pouvoir pour que 170 millions de sujets de l’Empire deviennent communistes et athées du jour au lendemain ?

Citation :
Citation :
Ensuite, pour progresser, il lui a fallu repeindre un tas de dieux et de fêtes païennes aux couleurs de la chrétienté.
Vous décrivez le fait comme un odieux travestissement imposé par l'Eglise, mais on peut aussi considérer la sagesse de celle-ci de ne pas violenter plus que nécessaire la conscience des gens
Vous êtes en train d’avouer qu’on ne peut se convertir au christianisme par sa seule raison.
Et vous vous étonnez ensuite que seule une toute petite minorité d’habitants de l’Empire Romain s’y soient convertis ?
Et vous reconnaissez ici que vos saints ne sont pas plus historiques que les dieux qui les ont précédés. Quand vous aurez épluché tout le reste de la littérature chrétienne comme je l’ai fait, vous comprendrez que Jésus est beaucoup moins historique que vous le croyez.

Citation :
Citation :
Au bout du compte, c’est un syncrétisme comme il devait inéluctablement en apparaître un dans un Empire universel et multiconfessionnel tel que l’était l’Empire Romain.

Non, ce syncrétisme ne pouvait opérer qu'entre cultes paiens plus ou moins assimilables et parents; d'où vient que l'empire n'était pas multi-confessionnel au sens où ns l'entendons qd ns parlons d'un pays où cohabitent chrétiens musulmans et animistes.
Absolument pas. Il est notoire de la gnose est née d’une fusion du judaïsme et de l’hellénisme bien avant que n’en émerge le christianisme.

Citation :
Citation :
Citation :
Sans doute n'était -il pas moins crédible que les mythes fondateurs de Rome, qui a existé quelques siècles en tant qu'Empire...
Pourtant il a substitué au règne de la force, un magistère moral, ce que les mythes précédents n'avaient pas réalisé.
Affirmation gratuite. Les morales du stoïcisme et du mithraïsme n’ont rien à envier à la morale chrétienne.
Dites-nous en plus, Zeus!
http://www.psychanalyse-paris.com/La-morale-du-Mithraisme.html

Citation :
Citation :
Citation :
Même l'islam, se présentant comme sa continuation n'a essaimé et conquis les peuples que par la force.
Et le Code Théodose interdisant les cultes païens ? Et les campagnes de Charlemagne contre les Saxons ? Et la guerre contre les Cathares ? Et les Chevaliers Teutoniques exterminant les Prussiens ? Et l’Inquisition ? Et Cortez et Pizarre ? Et les dragonnades de Louis XIV ?
Vous prenez le relais de l'anticlérical de service...
Je dis la vérité. Pour prétendre votre religion meilleure que les autres, vous piétinez allègrement le principe de la paille et de la poutre qui est pourtant dans la morale dont vous vous réclamez.

Citation :
l'islam a envahit des territoires qui n'étaient pas les siens et s'est imposé par la force et un arsenal de lois infériorisantes;
Le code théodosien, promulgué en 438, est plein de lois du même style contre les païens
A cette date, les païens sont interdits de sacrifice depuis 341 (CTh XVI,10,2 sous Constance, interdiction reprise en 353, 356, 364, 385), de toute activité religieuse depuis 391 (CTh XVI,10,10, sous Théodose I, interdiction reprise en 392 et 395), exclus de la milice (des charges officielles) depuis 415 (CTh XVI,10,21 sous Théodose II).
La destruction systématique de leurs temples et sanctuaires a été ordonnée dès 397 (CTh XV,1,36 sous Théodose I, étendue en 399) puis la conversion de ceux qui n'avaient pas encore été détruits en 435 (CTh XVI,10,25 sous Théodose II). La législation s'accompagne de lynchages de personnalités païennes (Hypatie), de pillages et destructions par des émeutes
Le Sérapéum d’Alexandrie contenant la bibliothèque a été incendié en 391 à l’instigation du patriarche Théophile.

Citation :
Théodose, l'Inquisition, Louis XIV, ont fait la loi chez eux;
A ce compte tous les Staline, Mao et autres Pol Pot sont excusables pour avoir fait la loi chez eux.

Citation :
Charlemagne a combattu des saxons menaçant les marches de son empire, non pour les convertir de force, ceci n'a été qu'un effet "second" de son action;
Ben voyons ! Est-ce que les Romains ont converti de force tous les peuples qu’ils ont soumis ?
Et si ce capitulaire de Charlemagne ne reflète pas une conversion par la force, on se demande bien ce qu’est pour vous un conversion par la force…
http://perso.orange.fr/jean-francois.mangin/carolingiens/caro_2.htm
"Quiconque entrera par effraction dans une église sera mis à mort.
Quiconque, par mépris pour le christianisme, refusera de respecter le jeûne du Carême… sera mis à mort.
Quiconque, à l'instigation du diable et en partageant les préjugés des païens, brûlera l'un de ses semblables, homme ou femme, ou donnera sa chair à manger ou la mangera lui-même, sous prétexte que c'est un sorcier… sera puni de la peine capitale. Quiconque livrera aux flammes le corps d'un défunt, suivant le rite païen… sera condamné à mort.
Tout Saxon non baptisé… qui refusera de se faire administrer le baptême, voulant rester païen, sera mis à mort.
Quiconque manquera à la fidélité qu'il doit au roi sera puni de la peine capitale.
Tous les enfants devront être baptisés dans l'année…
Quiconque négligera de présenter un enfant au baptême dans le cours de l'année, sans le conseil ou la dispense d'un prêtre, paiera au fisc une amende de 120 sous (d'or) s'il est de naissance noble, de 60 sous s'il est simplement homme libre. "

Citation :
idem pour les Teutoniques
http://fr.wikipedia.org/wiki/Croisades_baltes
En 1231, les Teutoniques exterminent les Vieux-Prussiens et s'approprient leur terre, y fondant la cité de Toruń dans la perspective de créer un État teutonique. Il leur faudra 50 ans pour le concrétiser.

Citation :
les cathares sont une affaire de basse politique permettant au roi de France (qui n'est pas intervenu directement) de faire main basse sur des principautés: le combat contre l'hérésie a été un prétexte commode, l'Eglise ayant échoué à la conversion par la douceur; le pape n'a jamais souhaité le massacre...;
Les Grecs et les Romains ont la supériorité morale de n’avoir jamais prétexté la volonté de leurs dieux pour aller envahir leurs voisins. Et en plus, une fois les voisins envahis, ils respectaient leurs dieux et même leurs institutions.

Citation :
qt aux conquistadors, ils ont, mus par des motifs triviaux comme la soif de l'or, permis involontairement la christianisation de sociétés particulièrement cruelles.
Le pape Nicolas V délivra le 8 janvier 1455 la bulle Romanus Pontifex au roi Alfonso V du Portugal qui concédait à ce dernier la faculté pleine et entière d'attaquer, de conquérir, de vaincre, de réduire et de soumettre tous les sarrasins, païens et autres ennemis du Christ où qu'ils soient, avec leurs royaumes, duchés, principautés, domaines, propriétés, meubles et immeubles, tous les biens par eux détenus et possédés, de réduire leurs personnes en servitude perpétuelle (…) de s'attribuer et faire servir à usage et utilité ces dits royaumes, duchés, contrés, principautés, propriétés, possessions et biens de ces infidèles sarrasins et païens. Il est établi que cette bulle papale déclarait la guerre à tous les infidèles de la planète, sanctionnait et promouvait expressément la conquête, la colonisation et l'exploitation des nations non chrétiennes et de leurs territoires et à pratiquer le «juste commerce» des païens Noirs.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Mais Jésus n'a pas existé, nom de Zeus !   Ven 25 Mai 2007, 22:02

Citation :
Citation :
Le christianisme est intrinsèquement intolérant car il ne peut envisager l’existence de vérités concurrentes à la sienne. Tandis que les divers polythéismes de l’Empire Romain glissaient sans violence vers un hénothéisme universel.
C'est une plaisanterie? Et les jeux du cirque, et l'esclavage généralisé ?
Cela n’a rien à voir avec une pensée religieuse.
Et le christianisme n’a jamais rien dit contre l’esclavage. Voir la bulle ci-dessus.

Citation :
Citation :
Citation :
Il faudrait au moins reconnaitre que ce Dieu inventé après tant d'autres, par les hommes, parle au coeur de l'Homme comme ne l'avaient point fait ses autres inventions jusque là
Mithra ne se portait pas mal de se côté-là. Et Isis non plus.
Mais le culte de l’un était une société d’hommes et celui de l’autre une société de femmes.
Le christianisme a pratiqué la mixité plus rapidement, ce qui lui a donné un avantage.
Moi je dirais plutôt qu'il a reconnu les faits, que l'humanité est homme et femme, ce qui est un progrès fantastique par rapport au machisme dominant.
Ben voyons !
1 Cor 14.33-35 : Comme dans toutes les Églises des saints, que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d'y parler; mais qu'elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi. Si elles veulent s'instruire sur quelque chose, qu'elles interrogent leurs maris à la maison; car il est malséant à une femme de parler dans l'Église.

Et où sont vos prêtresses ? Une mère abbesse ne peut pas dire la messe ni même donner l’extrême-onction à un mourrant !

Citation :
Citation :
Citation :
Citation :
Du reste, quand vous lisez les dossiers sur Jésus que sortent les journaux à chaque Noël, vous y trouvez un Jésus réduit à l’état de philosophe malchanceux et incompris. Comment va survivre votre christianisme si Jésus devient un Che Guevara juif pour tous ceux que vous croisez hors de votre chapelle ?
Très juste; mais ce n'est pas l'Eglise qui a fait du Christ un Che Guevara; la laicisation, la déchristianisation de la société est le fait de l'humanisme sans Dieu plus ou moins issu des Lumières
Il faut donc rendre à Jésus son statut de dieu. C’est exactement ce que je fais.
Ah? Son statut accordé par les hommes; un dieu parmi d'autres?
Tout dieu est un dieu parmi d’autres, par définition. Et cette définition est humaine.
Même le Grand Horloger de Voltaire est un dieu défini par Voltaire comme Zeus l’est par Hésiode et compagnie.

Citation :
parce que, pour l'Eglise, oserais-je vs le rappeler, Jésus est le Christ, vrai Dieu autant que vrai Homme!
Apollon aussi est vrai dieu puisque la mort n’a pas prise sur lui et vrai homme puisqu’il mange et baise.

Citation :
C'est comme cela que vs vs préoccupez de sauver l'Eglise? Zeus, ne fricotez pas avec cette hypocrisie, ce n'est pas de votre niveau; définissez-vs clairement comme athée et tirez à boulets rouges sur l'Eglise du Christ, ses Pères et ses Saints, mais ne vs donnez pas l'air de vs soucier de sa bonne santé!!!
Je ne me soucie guère de la bonne santé de l’Eglise qui ne m’a pas attendu pour se saborder.
Et si Jésus est un jour reconnu comme un dieu par les livres d’Histoire de l’Education Nationale et les revues grand public, cela donnera une autre religion
Et le sujet du fil est l’historicité de Jésus et non l’athéisme.
Il y a des athées qui prétendent que Jésus fut un homme. Je le reconnais dieu.

Citation :
Citation :
Et si vous croisez un jour un mithraciste, un osirien, ou un apollinien (on finira bien par en voir réapparaître dans la nébuleuse du new age) et qu’il vous dit « j’adore un dieu et tu adores un homme », que lui répondrez-vous ? « Jésus est dieu et fut homme» ?
non: vrai Dieu et vrai homme
Il est toujours dieu et n’est plus homme, que je sache.

Citation :
Citation :
Et il vous répondra : « Mon dieu aussi »
On verra ses témoignages
Plongez-vous dans le mithraïsme.

Citation :
Citation :
Et comment intégrerez-vous cela dans votre théologie ?
A l'heure de la mort.
Ce ne sont pas les morts qui discutent de théologie.

Citation :
Citation :
Citation :
Citation :
En niant le caractère divin de ces personnage en en faisant des hommes divinisés ou en en niant le caractère historique en en faisant des dieux sortis de l’imagination fertile des humains ? Et quelque soit l’option choisie, comment pourrez vous éviter qu’on vous la rétorque ?
Aujourd'hui, le problème c'est Mahomet plus qu'Osiris...
1° Ce n’est pas une réponse à la question.
Si

Non

Citation :
Citation :
2° L’islam n’est pas concurrent du christianisme car les deux religions recouvrent des groupes ethniques différents.
De moins en moins
Il y aura toujours 1% de transfuges mais les religions nationales sont assez stables.

Citation :
Citation :
3° Mahomet est un prophète comme Paul et non le dieu d’un prophète comme l’est Jésus pour Paul.
Certes, et il prétend avoir reçu du Ciel un livre écrit ds un style de chamelier... Les évangiles n'ont pas cette prétention
Cela ne change rien à ma remarque que Jésus est un dieu et non un prophète.
Et l’Evangile de Jean se prétend écrit par Dieu puisque l’auteur se prend lui-même à témoin ce qui n’est permis qu’à Dieu.

Citation :
Citation :
Que voulez-vous croire ? Des miracles ? Je vous mettrai des miracles. Des sentences ? Je vous mettrai des sentences. Que voulez-vous d’autre ? Que ce soit un récit ancien ? Je l’aurai trouvé sur des plaques d’or, comme Joseph Smith.
Ben, oui, comme Joseph Smith et quelques autres!
Donc vous le croirez si je dis l’avoir trouvé sur des plaques d’or ? Je note.
Que voulez-vous d’autre comme ingrédients ?

Citation :
Citation :
Vous voulez la garantie de Dieu ? Alors je serai enlevé au ciel comme Paul et Voltaire :

« J'en viendrai aux visions et révélations du Seigneur. Je connais un homme dans le Christ qui, voici quatorze ans - était-ce en son corps ? je ne sais ; était-ce hors de son corps ? je ne sais ; Dieu le sait - ... cet homme-là fut ravi jusqu'au troisième ciel. Et cet homme-là - était-ce en son corps ? était-ce sans son corps ? je ne sais, Dieu le sait -, je sais qu'il fut ravi jusqu'au paradis et qu'il entendit des paroles ineffables, qu'il n'est pas permis à un homme de redire. »

« Le 18 février de l’an 1763 de l’ère vulgaire, le soleil entrant dans le signe des poissons, je fus transporté au ciel, comme le savent tous mes amis. Ce ne fut point la jument Borac de Mahomet qui fut ma monture; ce ne fut point le char enflammé d’Élie qui fut ma voiture; je ne fus porté ni sur l’éléphant de Sammonocodom le Siamois, ni sur le cheval de saint George, patron de l’Angleterre, ni sur le cochon de saint Antoine: j’avoue avec ingénuité que mon voyage se fit je ne sais comment. »
L'un est la moquerie qui se veut spirituelle, de l'autre; il n'infirme rien.
Donc vous me croirez si j’écris avoir été enlevé au troisième ciel ? Je note.
Et au Ciel, je verrai une cité avec des plaques d’or pour synthétiser votre commande.

Citation :
Calomniez, il en restera tjrs qque chose, voyez vs-même...
Je ne calomnie pas : je vous sonde.
Je pratique une étude de marché sur un croyant moyen pour que Dieu me révèle un truc qui marche.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Mais Jésus n'a pas existé, nom de Zeus !   Ven 25 Mai 2007, 22:25

Mais Jupi, tant que tu fais ton étude de marché, eh ben Dieu peut rien te révéler : t'es beaucoup trop occupé !
Revenir en haut Aller en bas
 
Mais Jésus n'a pas existé, nom de Zeus !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» Mais Jésus n'a pas existé, nom de Zeus !
» farine de riz, oui mais j'en fais quoi???
» je suis catholique mais non pratiquant!
» Que faire sans Bac, mais avec niveau Bac?
» Apres le CAP, BEP électrotechnique, On me propose MEI mais jaime pas beaucoup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: