DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Qu'est-ce qu'une insulte?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une insulte?   Dim 22 Avr 2007, 11:26

Cherche pas à "finasser", Noël, moi la première, quand tu fais de l'anti-cléritalisme primaire, ça me "gonfle" ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une insulte?   Dim 22 Avr 2007, 11:45

une insulte, pour moi, est un mot, un geste ou une attitude visant à vexer, blesser, ou bien dévaloriser un autre individu, dans sa personne, physique, intellectuelle, ou morale, ou bien dans son appartenance, religieuse ou sociale.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une insulte?   Dim 22 Avr 2007, 16:44

L'insulte s'installe souvent au détriment du dialogue et du partage. Celui qui insulte le fait souvent par faiblesse, par manque d'arguments, ou dans le désir de s'imposer par la force. C'est ainsi que se forme le cercle vicieux suivant: l'insulte ne conduit pas à l'échange mais à d'autres insultes.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une insulte?   Dim 22 Avr 2007, 18:43

Noel a écrit:

Selon certains critiquer l'église (noter la minuscule), ses prétentions d'institution divine, ses prises de positions, ses tendances hégémoniques en matière de foi, voire d'organisation des sociétés... serait une insulte.
....Ainsi, accuser le principe de laïcité, qui est un des fondements des institutions de notre pays, d'être la cause de tous les maux actuels serait juste malgré ce qu'en a écrit le pape JPII lui-même et ne serait pas attentatoire à la dignité de ces mêmes institutions.
Cela s'appelle un plaidoyer Pro Domo.
Il y a deux sorte de Laïcité : celle qui n'est qu'anti-cléricalisme et rejette la religion comme facteur d'obscurantisme et d'intolérance. Ceci n'est pas acceptable, car elle est le masque de l'ostracisme et du sectarisme. Ce n'est pas de la laïcité, c'est du laïcisme.
Il y a la laïcité qui est la reconnaissance et le respect de toutes les croyances. Cela fonde la société des hommes et la société de Dieu. Cela est acceptable.
On rencontre plutôt le premier cas que le second.
--------------------------
Un exemple (une parabole) :
Je suis ni croyant, ni pratiquant en football.
Cependant, je comprends que l'on monopolisent les médias pour les grands évènements de cette activité. Je ne m'offusque pas non plus qu'on dépense des mille et des cents d'argent public pour construire des terrains de foot-ball moins fréquenté, somme toute, que les églises.
Je ne crois pas que les fers de lance de l'anticléricalisme aient la même tolérance : Quand on voit des lycées interdire le sapin de Noël au nom de l'interdiction des signes religieux à l'école, nous ne sommes plus dans la la laïcité, mais dans la connerie. Doublée d'ailleurs d'hypocrisie, car elle se réfugie derrière la Loi.
--------------------------
Il y a tolérance et tolérance.
Il y a ce faux tolérant qui dit, moi j'accepte tout, comme n'importe comment ce sont des bilvesées ! Celui-ci n'est pas tolérant, il est indifférent.
Il y a l'autre qui pense que la tolérance est tellement importante qu'il casserait la figure à celui qui ne pense pas comme lui. Celui-là n'est pas tolérant, il a seulement choisi son sectarisme.
Il y a enfin celui qui tord ses convictions au nom du socialement correct. Celui-là n'est pas tolérant, il manque seulement de courage moral.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une insulte?   Lun 23 Avr 2007, 19:56

Noel a écrit:

Il y a celui qui dit : Je reconnais le fait religieux comme opinion respectable. Je permet au moyen des lois l'exercice libre et privé des options philosophiques et religieuses. Je veille à ce qu'il ou elles n'empiètent pas sur le domaine collectif qui doit rester neutre et objectif (ce qui bien sûr n'est jamais totalement possible). Il est en effet plus facile d'être neutre (en principe les lois le garantissent) qu'objectif (chacun ayant ses inclinations propres).
Malheureusement, vous n'innovez pas trop dans les positions anti-cléricales, alors que je vous pensais plus avancé.
    1 - Elle est fondé sur une même posture : la critique et non la proposition. Comme on dit la critique est aisée mais l'art est difficile.
    2 - Elle veut ingorer une évidence, c'est que les convictions ne s'arrêtent pas quand on enfile son costard. C'est vrai pour vous, c'est vrai pour les autres.

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 
Qu'est-ce qu'une insulte?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un rabin juif insulte le pape Benoix XVI !!!
» : Un rabbin insulte l'Église devant ses copains de la secte
» insulte à un prof et conseil de discipline
» C'est mon tour... insulte, irrespect, je dois me battre auprès de la direction..
» [résolu] Insulte de la part d'un élève : quel texte de loi pour déposer plainte ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: