DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Jeu 19 Avr 2007, 06:56

Pour quelle raison Thomas d'Aquin a arrêté d'écrire la Somme ?
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Jeu 19 Avr 2007, 08:27

Je crois avoir lu qque part qu'il s'était rendu compte de n'avoir rien compris... Il désirait même détruire tt ce qu'il avait écrit.
à confirmer tt de même par AD Question :sage:
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Jeu 19 Avr 2007, 10:11

Revenu d'une extase, il a dit : "Tout ça c'est de la paille!"

Mais Arnaud trouve toujours que c'est de la balle ! NON ? Laughing


Dernière édition par le Jeu 19 Avr 2007, 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Jeu 19 Avr 2007, 11:51

Effectivement, la vision d'une béatitude semble l'avoir orienté par la suite sur la voie du coeur, sachant que notre Dr. Angelique était un grand PRO de la voie de la raison ....

Mais quelle béatitude? D'après Aurora consurgens, il s'agit de la nouvelle Jérusalem .... aurait il croisé le passionné St Augustin dans la cité de Dieu ?.... alien

Mais, l'attribution de ce traité alchimique à Thomas d'Aquin est contestée...
study
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Jeu 19 Avr 2007, 16:26

Somebody a écrit:
Effectivement, la vision d'une béatitude semble l'avoir orienté par la suite sur la voie du coeur, sachant que notre Dr. Angelique était un grand PRO de la voie de la raison ....

Mais quelle béatitude? D'après Aurora consurgens, il s'agit de la nouvelle Jérusalem .... aurait il croisé le passionné St Augustin dans la cité de Dieu ?.... alien

Mais, l'attribution de ce traité alchimique à Thomas d'Aquin est contestée...
study

Arnaud, Allo, allo Mr.Red

Voyez vous ce poste ?

Nous sommes dans l'attente de votre réponse lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Jeu 19 Avr 2007, 17:15

Ce n'est pas très important finalement. Ce qui faut retenir de St Thomas d'Aquin c'est sa méthode je pense. Et ça, Arnaud sait très bien l'utiliser.

Prendre à la lettre les écrits de St Thomas serait selon moi une erreur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Jeu 19 Avr 2007, 19:51

Parce que Dieu se situe bien au delà de la raison humaine qui elle est limité et qu'elle ne peut (avec des mots), lui rendre réellement justice.... L'intelligence humaine ne comprend que des parcelles de Dieu. Et lorsque Dieu lui permet d'entrevoir sa réalité Infini, tous les mots lui semblent totalement inutiles pour l'exprimer. Non pas qu'il soient faux mais bien imparfait... Tout ce que l'homme a pu exprimer jusqu'ici lui semblera une horreur...

Finalement cet homme abandonnera les mots pour la contemplation. Donc il humiliera son intelligence devant Dieu et choisira de se taire...

L'Esprit Saint éclaire l'intelligence de l'homme (Sagesse)... Mais il y a toujours une part humaine (limité) dans nos raisonnements. La Sagesse est un trésor mais elle ne peut nous faire comprendre que des parcelles de la réalité de Dieu. Dieu n'est pas que des mots... Il est une une réalité Infini qu'on ne peut que contempler, aimer, adorer... Et l'homme se tait face à son infinie ignorance humaine devant l'Infini Sagesse de Dieu qui est Dieu lui-même. Il y a deux abîmes qui se rencontre... L'homme ne peut que s'humilier et reconnaître son infini ignorance devant l'infini Sagesse de Dieu. La raison est donc par humilité (réaliste)...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Jeu 19 Avr 2007, 20:13

Voici ce qui s'est passé:



Le 6 décembre 1273, fête de saint Nicolas, célébrant la messe dans la chapelle dédiée à ce saint au couvent de Naples, il a une révélation qui le change tellement, que dès lors il ne lui est plus possible ni d'écrire ni de dicter. "Ou plutôt, dit un auteur ancien, le Docteur brisa sa plume;" il en était à la troisième partie de sa Somme, dans le traité de la Pénitence.

Frère Réginald, son secrétaire, voyant son maître cesser d'écrire, lui dit: "Père, comment laissez-vous inachevée une oeuvre si grande entreprise, par vous pour la gloire de Dieu et l'illumination du monde? — Je ne peux continuer," répondit le Saint. Réginald, qui craignait que l'excès du travail n'eût émoussé l'intelligence du grand Docteur, insistait toujours, pour qu'il écrivît ou dictât, et Thomas lui répondait:
Citation :
"En vérité, mon fils, je ne puis plus; tout ce que j'ai écrit me paraît un brin de paille".

Sur le conseil de ses supérieurs, qui pensèrent qu'une absence de Naples le reposerait, Thomas se rendit chez la comtesse de San-Severino, sa soeur, pour laquelle il avait une vive affection: Il n'y arriva qu'avec une extrême difficulté, et lorsque la comtesse vint à sa rencontre, c'est à peine s'il lui parla. Elle en fut effrayée, et dit au compagnon du Bienheureux: "Qu'est-il donc survenu à mon frère, qu'il soit comme étranger à tout, et qu'il ne m'ait presque rien dit? — Depuis la fête de saint Nicolas, répondit Réginald, il est fréquemment dans des abstractions de ce genre, et il n'a plus écrit. Cependant je ne l'avais pas vu encore si complètement absorbé." Et, après une ou deux heures, s'approchant du Maître, il le tira vivement par sa chape, pour le faire revenir à lui. Thomas poussa un soupir, comme un homme arraché aux douceurs d'un profond sommeil, et dit:
Citation :
"Réginald, mon fils, je vais vous apprendre un secret; mais je vous adjure, au nom du Dieu tout-puissant, par votre attachement à notre Ordre et l'affection que vous me portez, de ne le révéler à personne, tant que je vivrai. Le terme de mes travaux est venu; tout ce que j'ai écrit et enseigné me semble un brin de paille auprès de ce que j'ai vu et de ce qui m'a été dévoilé. Désormais j'espère de la bonté de mon Dieu que la fin de ma vie suivra de près celle de mes travaux".

Et effectivement, saint Thomas mourut quelques temps après, le 2 mars 1274. Sans doute a-t-il eu, ce jour-là, la révélation brûlante et expérimentale, l'apparition du Messie dans sa gloire venu lui prêcher l'évangile pour l'heure de sa mort. Ce sermon n'est-il pas la trace d'un de ses derniers essais de prédication?

L'histoire de Guillaume de Tocco dit que, juste avant sa mort, saint Thomas, se rendit à Lyon pour un Concile. Sur la pression des moines d'un monastère où ils s'était arrêté pour l"étape, il voulut commencer un commentaire du Cantique des cantiques. Il n'en reste pas de trace, sauf peut-être un extrait qui dit tout….

Citation :
"Mon âme s’est liquéfiée quand mon bien-aimé a parlé".

Ces paroles sont inscrites dans le Cantique (5, 6) à l’endroit où l’époux reconnaît le double bienfait de Dieu…

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Jeu 19 Avr 2007, 20:17

J'aime à penser que, en voyant le Christ lui apparaître dans sa gloire, saint Thomas s'est rendu compte d'un importante erreur présente dans sa théologie.

Il croyait sincèrement que certains hommes (dont les enfants morts sans baptême) étaient séparés de dieu à jamais parce qu'ils n'avaient pas reçu la prédication de l'Evangile.

Or le Concile Vatican II le contredit sur ce point, qui est ESSENTIEL:

Citation :
Vatican II: “Puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l'homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l'Esprit Saint offre à tous, d'une façon que Dieu connaît, la possibilité d'être associé au mystère pascal” (GS n° 22, 5, trad. officielle).

C'est un thème si central que la Somme toute entière devrait en être éclairée. Mais Dieu ne le lui permit pas. Car l'heure n'était sans doute pas encore venue de savoir comment l'Evangile est prêchée à tout homme en cette vie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Jeu 19 Avr 2007, 21:17

Tourterelle a écrit:
Parce que Dieu se situe bien au delà de la raison humaine qui elle est limité et qu'elle ne peut (avec des mots), lui rendre réellement justice.... L'intelligence humaine ne comprend que des parcelles de Dieu. Et lorsque Dieu lui permet d'entrevoir sa réalité Infini, tous les mots lui semblent totalement inutiles pour l'exprimer. Non pas qu'il soient faux mais bien imparfait... Tout ce que l'homme a pu exprimer jusqu'ici lui semblera une horreur...

Finalement cet homme abandonnera les mots pour la contemplation. Donc il humiliera son intelligence devant Dieu et choisira de se taire...

L'Esprit Saint éclaire l'intelligence de l'homme (Sagesse)... Mais il y a toujours une part humaine (limité) dans nos raisonnements. La Sagesse est un trésor mais elle ne peut nous faire comprendre que des parcelles de la réalité de Dieu. Dieu n'est pas que des mots... Il est une une réalité Infini qu'on ne peut que contempler, aimer, adorer... Et l'homme se tait face à son infinie ignorance humaine devant l'Infini Sagesse de Dieu qui est Dieu lui-même. Il y a deux abîmes qui se rencontre... L'homme ne peut que s'humilier et reconnaître son infini ignorance devant l'infini Sagesse de Dieu. La raison est donc par humilité (réaliste)...

Merci Tourterelle, je t'avais posté une fois ce message, je ne sais pas si tu l'as vu, mais je le sors des oubliettes du Temps

Pour tourterelle

:chapeau:


Dernière édition par le Jeu 19 Avr 2007, 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Jeu 19 Avr 2007, 21:21

Arnaud Dumouch a écrit:
Voici ce qui s'est passé:



Le 6 décembre 1273, fête de saint Nicolas, célébrant la messe dans la chapelle dédiée à ce saint au couvent de Naples, il a une révélation qui le change tellement, que dès lors il ne lui est plus possible ni d'écrire ni de dicter.
Citation :
"Mon âme s’est liquéfiée quand mon bien-aimé a parlé".

Ces paroles sont inscrites dans le Cantique (5, 6) à l’endroit où l’époux reconnaît le double bienfait de Dieu…

Cantique 5 Shocked
1 Salomon :
Je suis venu à mon jardin, ô ma sœur, [ma] fiancée ; je cueille ma myrrhe avec mon baume, je mange mon rayon de miel, je bois mon vin avec mon lait : mangez, amis ; buvez et enivrez-vous d'amour !
2 Sulammith :
Je suis endormie, mais mon cœur veille ... Voix de mon bien-aimé qui frappe : Ouvre-moi, ma sœur, mon amie, ma colombe, ma parfaite ! Car ma tête est pleine de rosée, et mes boucles des gouttes de la nuit.
3 J'ai enlevé ma tunique ; comment la remettrais-je ? J'ai lavé mes pieds ; comment les salirais-je ?...
4 Mon bien-aimé a passé sa main par une ouverture, et mes entrailles se sont émues pour lui.
5 Je me suis levée pour ouvrir à mon bien-aimé, et de mes mains dégouttait la myrrhe, de mes doigts la myrrhe liquide sur la poignée du verrou.
6 J'ai ouvert à mon bien-aimé ; mais mon bien-aimé était parti, avait disparu. Mon âme était sortie pendant qu'il me parlait. Je l'ai cherché et ne l'ai pas trouvé ; je l'ai appelé, et il ne m'a point répondu.
7 Les gardes qui font la ronde dans la ville m'ont rencontrée ; ils m'ont frappée, ils m'ont blessée, ils m'ont enlevé ma mantille, les gardes des murs !
8 Je vous en conjure, filles de Jérusalem, si vous trouvez mon bien-aimé, que lui annoncerez-vous ? Que je suis malade d'amour.
9 Les jeunes filles :
Qu'a donc ton bien-aimé de plus qu'un autre, ô la plus belle des femmes ? Qu'a donc ton bien-aimé de plus qu'un autre, pour que tu nous conjures ainsi ?
10 Sulammith :
Mon bien-aimé est brillant et vermeil, il se distingue entre dix mille.
11 Sa tête est de l'or pur ; ses boucles sont des rameaux pendants, noires comme le corbeau.
12 Ses yeux sont comme des colombes au bord de ruisseaux d'eau, se baignant dans le lait, bien enchâssés.
13 Ses joues sont comme un parterre d'aromates, des terrasses de plantes odorantes. Ses lèvres sont des lis qui distillent de la myrrhe liquide.
14 Ses mains sont des cylindres d'or garnis de tharsis ; son corps est un ouvrage d'ivoire, émaillé de saphirs.
15 Ses jambes sont des colonnes de marbre blanc reposant sur des bases d'or. Son aspect est comme le Liban, distingué comme les cèdres.
16 Sa bouche respire la douceur, et toute sa personne est pleine de charme. Tel est mon bien-aimé, et tel est mon ami, filles de Jérusalem !


Dernière édition par le Jeu 19 Avr 2007, 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Jeu 19 Avr 2007, 21:34

tourterelle dis Parce que Dieu se situe bien au delà de la raison humaine qui elle est limité et qu'elle ne peut (avec des mots), lui rendre réellement justice.... L'intelligence humaine ne comprend que des parcelles de Dieu. Et lorsque Dieu lui permet d'entrevoir sa réalité Infini, tous les mots lui semblent totalement inutiles pour l'exprimer. Non pas qu'il soient faux mais bien imparfait... Tout ce que l'homme a pu exprimer jusqu'ici lui semblera une horreur...


Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Jeu 19 Avr 2007, 23:04

Je te remerci de m'éclairer Arnaud, je ne connais pas l'histoire de St-Thomas d'Aquin...

Il exprime très bien ma pensé lorsqu'il dit: "En vérité, mon fils, je ne puis plus; tout ce que j'ai écrit me paraît un brin de paille"

Tu sais Arnaud l'intelligence humaine est limitée et elle peut très bien faire des erreurs de raisonnements (cela ne m'étonne pas)... ;) L'Esprit saint éclaire notre intelligence mais notre intelligence n'a pas vue Dieu... Tu vois, les mots me manques pour exprimer ma pensé... Je crois que c'est seulement dans la vision béatifique que nous comprendrons réellement ce qu'est Dieu. Comprendre ce qu'est Dieu, c'est le contempler. Ce processus de compréhension (avec l'aide de Dieu) qui est la contemplation durera l'éternité... Mais entrevoir (à travers un voile) Dieu sur terre c'est déjà reconnaître que tous ce qu'on peut en concevoir dans notre intelligence n'est qu'un brin de paille face à sa réalité Divine...

...je n'arrivais pas à nommer même Dieu, Dieu, tellement il est au delà de ce que je pouvais en concevoir dans mon intelligence... En fait le premier mot qui m'est venue à l'esprit est " la Chose" (que Dieu me pardonne mon ignorance) et ensuite "le Divin"... Ça m'a pris du temps pour m'habituer à cette nouvelle réalité qui m'étais impossible d' imaginer avec mon intelligence...
Alors il est normale de choisir le silence face à ce qu'est l'Infini de Dieu (même à travers un voile)... Ont ne peut qu'aspirer à y être établie définitivement (contemplation)...

St Thomas était (il me semble) un homme de raison (qui raisonnait beaucoup), donc qui recherchait la sagesse (Vérité). C'est possible qu'il est renoncé à certains de ses raisonnements humains (reconnaître son ignorance) face à la réalité Infini de Dieu qui est la Sagesse Infini. La théologie évolue évidement... ;)
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Jeu 19 Avr 2007, 23:15

Citation :
Merci Tourterelle, je t'avais posté une fois ce message, je ne sais pas si tu l'as vu, mais je le sors des oubliettes du Temps

Pour tourterelle

Excuse moi Somebody... soit que je ne l'avais pas vue ou que j'ai effectivement préférée garder le silence... ;)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Ven 20 Avr 2007, 13:33

C'est une peinture moderne, faite par une artiste de la communauté des béatitudes.

Saint Thomas, invisiblement inspiré par l'Esprit Saint, écrit sa Somme de théoklogie.

L'inscription (je n'arrive pas à lire) dit, de mémoire (en latin) :
Citation :
"Tu as bien écrit de moi Thomas".
Cela fait référence à une vision qu'il a eue vers la fin de sa vie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Ven 20 Avr 2007, 16:03

Chère Somebody,

L'apport du pape Jean-Paul II à l'approfondissement de la théologie mariale

Après avoir situé la coopération de Marie dans le cadre général de la coopération que tous les hommes rachetés peuvent apporter à leur Rédempteur, Jean Paul II exprime ensuite, dans cette même catéchèse « le mode absolument singulier » (Lumen Gentium n° 61), que cette coopération acquiert dans la personne de Marie.



« Appliqué à Marie, [dit le pape], le terme de « coopératrice » prend cependant une signification spécifique. La collaboration des chrétiens au salut se réalise après l'événement du Calvaire, dont ils s'efforcent de répandre les fruits par la prière et le sacrifice. Au contraire le concours de Marie s'est réalisé au cours de l'événement même et à titre de Mère ; il s'étend donc à la totalité de l'œuvre salvifique du Christ. C'est elle seule qui fut associée de cette manière à l'offrande rédemptrice qui a mérité le salut de tous les hommes. En union avec le Christ et soumise à lui, elle a collaboré pour obtenir la grâce du salut à toute l'humanité » (nous soulignons).



Dans ces phrases d'une portée décisive, le magistère ordinaire du pape ne peut pas ne pas être engagé dans un enseignement proprement doctrinal sur un mystère aussi central que celui de la Rédemption. En s'appuyant sur des emprunts à d'autres passages de la catéchèse pontificale, qui rattachent selon la « connexion des mystères » cette vérité aux dogmes déjà définis de l'Immaculée Conception et de l'Assomption de Marie, le théologien voit se dégager une conclusion théologique très riche que l'on peut tenter d'articuler autour des trois points suivants :

* Ayant été elle-même parfaitement sauvée, dès sa conception immaculée, par la « plénitude de grâce» (Lc 1, 28) qui lui venait déjà de la mort de son Fils, pour donner au Père son « fiat » (Lc 1, 38), devenir par l'Esprit Saint la Mère du Fils de Dieu et être conduite jusqu'au pied de la Croix,
* la Vierge Marie, comme « Femme » (Jn 2, 4-1 19, 26) choisie par Dieu pour être la Nouvelle Eve, est la seule personne humaine à avoir été associée par Lui à l'acte même du sacrifice du Calvaire, en donnant au Père, dans sa compassion avec son Fils, la parfaite réponse de foi et d'amour de l'humanité rachetée unie à l'unique offrande du Rédempteur qui obtenait la grâce du salut pour tous.
* Devenue ainsi « Mère » (Jn 19, 27) selon l'Esprit pour tous les rachetés et élevée par Dieu dans son âme et dans son corps à la gloire de son Fils ressuscité, elle est la seule dans le Corps Mystique du Christ à être associée, en intercédant pour tous les hommes, à la dispensation universelle de la « plénitude de grâce » (Jn 1, 14.16), qui vient du « seul Médiateur entre Dieu et les hommes » (1 Tm 2, 5), car elle en a été « comblée » (Lc 1, 28) en premier pour tous ses enfants.

Le développement dogmatique en cours

Ce développement articule ensemble les trois dimensions essentielles du rôle de Marie dans le dessein du salut :

* son Immaculée Conception,
* sa Coopération unique à l'acte même du sacrifice rédempteur,
* enfin son Assomption dans la gloire du ciel et son association à la dispensation de toutes les grâces dans sa Maternité Spirituelle s'exprimant en intercession pour chacun des rachetés.

Dans cette admirable catéchèse de Jean Paul II, chacune des facettes de la mission surnaturelle de Marie s'éclaire et s'explicite par sa connexion avec les deux autres.
(Père Jean Michel Garrigues)
http://www.mariedenazareth.com/964.0.html?&L=0%2F%255

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Mar 01 Mai 2007, 16:42

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Somebody,

L'apport du pape Jean-Paul II à l'approfondissement de la théologie mariale

Après avoir situé la coopération de Marie dans le cadre général de la coopération que tous les hommes rachetés peuvent apporter à leur Rédempteur, Jean Paul II exprime ensuite, dans cette même catéchèse « le mode absolument singulier » (Lumen Gentium n° 61), que cette coopération acquiert dans la personne de Marie.



« Appliqué à Marie, [dit le pape], le terme de « coopératrice » prend cependant une signification spécifique. La collaboration des chrétiens au salut se réalise après l'événement du Calvaire, dont ils s'efforcent de répandre les fruits par la prière et le sacrifice. Au contraire le concours de Marie s'est réalisé au cours de l'événement même et à titre de Mère ; il s'étend donc à la totalité de l'œuvre salvifique du Christ. C'est elle seule qui fut associée de cette manière à l'offrande rédemptrice qui a mérité le salut de tous les hommes. En union avec le Christ et soumise à lui, elle a collaboré pour obtenir la grâce du salut à toute l'humanité » (nous soulignons).



(Père Jean Michel Garrigues)
http://www.mariedenazareth.com/964.0.html?&L=0%2F%255

Bonjour Arnaud,

A la vue de nos discussions sur le fil concernant la "Vierge de Guadalupe", je me demande (je ne t'explique pas mon schèma logique) quelle était la position de Thomas d'Aquin au sujet de la Vierge et celle de Jean Paul II sur Thomas d'Aquin et sur sa théologie.

Merci d'avance pour ta reponse. :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?   Mar 01 Mai 2007, 16:53

Saint Thomas d'Aquin s'est trompé sur un point concernant Marie: Il croit qu'elle fut purifiée, très tôt, du péché originel.

Ensuite, saint Thomas va bien moins loin qu'aujourd'hui concernant la coopération de Marie à la croix. Il ne peut connaitre saint Louis-Marie et le père Kolbe.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Pourquoi saint Thomas a-t-il arrêté d'écrire ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Thomas et commentaire du jour "Heureux ceux qui croient sans avoir vu"
» Saint Thomas d'Aquin et commentaire du jour "La mesure dont vous vous servez servira aussi pour vous"
» Saint Augustin "VS" Saint Thomas d'Aquin.
» Saint Thomas d’Aquin et l’Antechrist.
» Saint Thomas D'Aquin et le magistère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: