DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La succession apostolique dans l'Eglise catholique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: La succession apostolique dans l'Eglise catholique   Mer 11 Avr 2007, 15:07

Un texte de benoit XVI

Le Seigneur l'avait commencé en convoquant, comme nous l'avons vu, les Douze, à travers lesquels était représenté le futur Peuple de Dieu. Dans la fidélité au mandat reçu par le Seigneur, les Douze complètent tout d'abord, après son Ascension, leur nombre avec l'élection de Matthieu à la place de Judas (cf. Ac 1, 15-26), puis ils associent d'autres personnes aux fonctions qui leur sont confiées, afin qu'elles poursuivent leur ministère. Le Ressuscité lui-même appelle Paul (cf. Ga 1, 1) mais Paul, bien qu'appelé par le Seigneur comme Apôtre, confronte son Evangile avec l'Evangile des Douze (cf. Ibid. 1, 18 ), il se soucie de transmettre ce qu'il a reçu (cf. 1 Co 11, 23; 15, 3-4) et, dans la distribution des tâches missionnaires, il est associé aux Apôtres, ainsi que d'autres, par exemple Barnabé (cf. Ga 2, 9). De même qu'au début de la condition d'apôtre, il y a un appel et un envoi du Ressuscité, l'appel et l'envoi d'autres personnes se réalisera avec la force de l'Esprit par l'oeuvre de ceux qui sont déjà constitués dans le ministère apostolique. Telle est la voie par laquelle se poursuivra ce ministère qui, ensuite, en commençant par la deuxième génération, s'appellera ministère épiscopal, "episcopé".


Dernière édition par le Mer 11 Avr 2007, 17:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La succession apostolique dans l'Eglise catholique   Mer 11 Avr 2007, 15:15

Louis a écrit:
Un texte de benoit XVI

Le Seigneur l'avait commencé en convoquant, comme nous l'avons vu, les Douze, à travers lesquels était représenté le futur Peuple de Dieu. Dans la fidélité au mandat reçu par le Seigneur, les Douze complètent tout d'abord, après son Ascension, leur nombre avec l'élection de Matthieu à la place de Judas (cf. Ac 1, 15-26), puis ils associent d'autres personnes aux fonctions qui leur sont confiées, afin qu'elles poursuivent leur ministère. Le Ressuscité lui-même appelle Paul (cf. Ga 1, 1) mais Paul, bien qu'appelé par le Seigneur comme Apôtre, confronte son Evangile avec l'Evangile des Douze (cf. Ibid. 1, 18 ), il se soucie de transmettre ce qu'il a reçu (cf. 1 Co 11, 23; 15, 3-4) et, dans la distribution des tâches missionnaires, il est associé aux Apôtres, ainsi que d'autres, par exemple Barnabé (cf. Ga 2, 9). De même qu'au début de la condition d'apôtre, il y a un appel et un envoi du Ressuscité, l'appel et l'envoi d'autres personnes se réalisera avec la force de l'Esprit par l'oeuvre de ceux qui sont déjà constitués dans le ministère apostolique. Telle est la voie par laquelle se poursuivra ce ministère qui, ensuite, en commençant par la deuxième génération, s'appellera ministère épiscopal, "episcopé".
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: La succession apostolique dans l'Eglise catholique   Mer 11 Avr 2007, 15:52

Chers amis,

Je ne suis pas très connaissante sur ce sujet. Moi-même, je devrais faire une recherche là-dessus. Mais je sais que la transmission apostolique est une des question essentielle dans le dialogue oecuménique.

Voici ce que j'ai trouvé via Google c'est de l'Hygoumène Andre Wade :

Citation :
Parmi les membres nécessaires pour le bon fonctionnement du Corps il y a la hiérarchie, qui exerce la mission apostolique donnée par le Christ lui-même aux Apôtres et transmise par eux-mêmes aux évêques, aux prêtres (presbytres, du grec presvýteros) et aux diacres (I Tim 3:1-13, 5:17-19). Dans les textes sub-apostoliques (Ignace d’Antioche, Irénée de Lyon, etc.), les témoignages sont clairs et unanimes que la transmission apostolique a été respectée scrupuleusement dès le commencement de l’Eglise. Irénée, dans son Adversus hæreses explique qu’il fut ordonné évêque par Polycarpe de Smyrne, qui fut ordonné par Saint Jean l’Evangéliste.
Texte complet

D'après ce que je comprends, c'est qu'il faut pouvoir remonter la lignée de l'ordination jusqu'à un apôtre, l'apôtre ayant tout reçu les pouvoirs de Jésus. C'est pourquoi, lorsqu'un groupe se sépare de l'Église, il est considéré qu'il n'y a plus la transmission apostolique.

Même si les geste et cérémonie d'ordination sont faîtes par un membre qui s'est exclu de la communion avec l"Église, il n'y a pas la grâce provenant du Christ qui est la Tête de l'Église. On peut citer l'exemple de Monseigneur Lefebvre qui est de notre époque. Il y a comme une coupure dans cette transmission. Même s'il ordonnait d'autres prêtres, cela ne fonctionnait pas.

Dès que le groupe revient dans l'Église, tout se rétablit. Mais je pense que les prêtres ordonnés après la séparation, doivent être réordonnés pour recevoir la transmission apostolique.

C'est pourquoi, il me semble que l'Église Romaine, ne reconnaît pas la transmission apostolique dans les Église issues de la réforme car il y a coupure avec elle. Elle reconnaît cependant la transmission apostolique des orthodoxes et ce malgré le grand schisme. (bizare Rolling Eyes )

Mais n'empêche que ces groupes séparés de l'Église, peuvent vivre une relation avec Jésus par la foi en l'Écriture, par la prière. Nous sommes tous Chrétiens car nous croyons que Jésus est Fils de Dieu. Mais dans ces confessions religieuses, les sacrements sont vides de la grâce sacramentelle car il n'y a plus de succession apostolique. Un protestant a donc raison de dire que se confesser à Dieu directement ou à un prêtre s'est équivalent. Mais cela concerne sa confession religieuse.

Il me semble que c'est ça la conséquence de la Transmission apostolique.

Mais je pense qu'il ne faut pas confondre transmission apostolique avec le faît d'être apôtre par vocation d'annoncer l'Évangile de Jésus Ressuscité. Car Marie-Madeleine, dans l'Église orthodoxe, est nommée apôtre des apôtres car c'est elle qui a annoncé, la résurection de Jésus aux apôtres.

Sylvie


Dernière édition par le Mer 11 Avr 2007, 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cathanne



Féminin Messages : 21
Inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: La succession apostolique dans l'Eglise catholique   Mer 11 Avr 2007, 15:59

Citation :
C'est pourquoi, il me semble que l'Église Romaine, ne reconnaît pas la transmission apostolique dans les Église issues de la réforme car il y a coupure avec elle. Elle reconnaît cependant la transmission apostolique des orthodoxes et ce malgré le grand schisme. (bizare Rolling Eyes )
Je crois que c'est parce que les réformateurs (luther calvin zwingli) n'étaient pas évêques au moment de la séparation. pour les anglican il ya succession apostolique normalement
Revenir en haut Aller en bas
http://www.topchretien.com/membres/view/cathou30   http://www.sp
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: La succession apostolique dans l'Eglise catholique   Mer 11 Avr 2007, 16:50

Chère ou cher Cathanne,

D'abord bienvenue !

J'ai trouvé ceci sur Wikipedia :

Il parle de succession apostolique, qui est, je pense, l'appelation plus fréquente que transmission apostolique.

Citation :
Ce qu'on appelle la succession apostolique consiste en la consécration d'un nouvel évêque par un, ou plusieurs évêques, eux-mêmes validement consacrés. Le concile de Nicée a précisé qu'il fallait la présence d'au moins trois évêques. Mais en cas de nécessité, la présence d'un seul suffit. Cette règle est appliquée par les catholiques, les orthodoxes et d'une façon générale, par l'Église anglicane quoique l'Église catholique romaine dénie à cette dernière la validité de ladite succession, tout comme aux nestoriens.
source

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
 
La succession apostolique dans l'Eglise catholique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le role du diacre dans l'eglise catholique
» Un catéchisme de l’Eglise catholique pour les jeunes : « YouCat » arrive !
» Questions sur la Bible et des pratiques dans l'Eglise Catholique
» Des groupes d’Anglicans entreront dans l’Eglise catholique à Pâques
» La charité dans l'Eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: