DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Une continuité après la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Une continuité après la mort   Sam 07 Avr 2007, 10:45

Je crois en une continuité après la mort.Mais mon esprit est limité.
Alors je ne crois pas en ce que mon esprit imagine de l'après mort.
D'autres me disent ce qu'il faut penser, mais je crois que leur esprit
est également limité.Par conséquent, je ne crois pas tout à fait à ce qu'ils
me disent.Cette disposition particulière de mon esprit me permet d'envisager des problèmes,tels que l'euthanasie autrement.Au moment
du grand saut,je ne sais pas ce que je choisirais: continuer ou arreter.
Je ne sais meme pas si j'aurai la force de choisir.Mais je sais que si je
fais le choix de partir, ce sera vers quelque chose d'autre,puisque j'y
crois.Quelle est la faille dans ce raisonnement?
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Sam 07 Avr 2007, 11:08

Essayez d'avoir confiance dans les épreuves, Jésus nous donne grande force à travers lui, il a vaincu le monde.

On se dit, quand tout va bien: je ne sais pas si je serais fort.

Une fois qu'arrive de grandes difficultées, grâce à Dieu, nous pouvons les affronter, en lui nous avons notre refuge.

Le mot d'ordre, c'est la confiance...
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Sam 07 Avr 2007, 11:38

Aucune faille, Tonio, ton raisonnement tient parfaitement la route : il soulève un problème, et en envisage les choix possibles. Tu poses très clairement les termes du dilemne.
Là où ça cloche, c'est ton attitude personnelle ; je souligne :


Je crois en une continuité après la mort.Mais mon esprit est limité.
Alors je ne crois pas en ce que mon esprit imagine de l'après mort.
D'autres me disent ce qu'il faut penser, mais je crois que leur esprit
est également limité.Par conséquent, je ne crois pas tout à fait à ce qu'ils me disent.
Cette disposition particulière de mon esprit me permet d'envisager des problèmes,tels que l'euthanasie autrement.Au moment
du grand saut,je ne sais pas ce que je choisirais: continuer ou arreter.
Je ne sais meme pas si j'aurai la force de choisir.Mais je sais que si je
fais le choix de partir, ce sera vers quelque chose d'autre,puisque j'y
crois.Quelle est la faille dans ce raisonnement?



Donc, tu crois, sans croire, mais en sachant, sans savoir ; il va falloir te décider, sinon tu risques d'être tiraillé longtemps entre deux options incompatibles, non ?
Remarque, tu es bien tombé sur ce site : beaucoup vont te dire qu'il suffit de basculer dans le croire, et te donner de nombreuses raisons rationnelles pour cela ! avec leur expérience, en plus.
Tu verras : ça fait un peu peur au début, mais une fois qu'on a franchi le pas, c'est bon de croire
Joyeuses Pâques !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Sam 07 Avr 2007, 12:24

Citation :
beaucoup vont te dire qu'il suffit de basculer dans le croire,

Impossible: la foi ne s'acquiert pas par la méthode Coué mais par une expérience mystique. Sad

Reste le pari de Pascal et les NDE:

Le pari de Pascal consiste à dire: autant vivre comme si il y avait une vie après la mort. S'il n'y en pas, je ne le verrais pas et j'aurais vécu heureux et plein d'espoir.

Les NDE sont une aide moderne à la foi: des centaines de milliers de témoins vivant des phase successives dont la première (décorporation) permet une vérification philosophique: sortie de son corps et voyage sur cette terre à la vitesse de la volonté...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Sam 07 Avr 2007, 12:42

Très bien vu, bzzzz.
Mais ne crois pas que je vais basculer si facilement. Il y a 53 ans que je suis sur le fil et j'ai appris à garder mon équilibre et ... le ras des paquerettes t'inspire bien. Pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Sam 07 Avr 2007, 12:55

Merci pour ta réponse Arnaud,
En effet, le pari de Pascal est la meilleure solution pour moi et je crois que, probablement de manière inconsciente, c'est le pari que j'ai fait.
Pour les NDE, sujet qui me passionne,je crois que c'est un phénomène extrèmement complexe et, meme s'il alimente des espoirs sur l'après vie,
je préfère encore attendre pour me faire une idée.
Tu dis qu'il reste l'expérience mystique. Si je peux me le permettre,
j'aimerais que tu me dises qu'elle est l'expérience mystique qui t'a
permis, a toi, de passer le cap. Je comprendrais si tu ne me réponds pas la dessus, sachant que c'est très personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Sam 07 Avr 2007, 13:52

Cher Toniov, cela s'est passé à l'âge de 13 ans. J'étais athée et délinquant. Après m'être fait prendre pour un vol à l'étalage, je suis passé par hasard dans l'église ND des miracles à Rennes.

Et là, il y a eu une présence douce et forte qui a duré ensuite plusieurs années. Après cela, je n'ai plus jamais eu de doutes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Sam 07 Avr 2007, 16:19

Merci pour la réponse, Arnaud.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Sam 07 Avr 2007, 18:26

Citation:
beaucoup vont te dire qu'il suffit de basculer dans le croire,

Arnaud à répondu:
Impossible: la foi ne s'acquiert pas par la méthode Coué mais par une expérience mystique.



Né né né, je ne parle pas de 'foi', mais de 'croire'
et pour croire, c'est facile, il faut le vouloir !! mais j'aime pas trop les bagarres de mots, je ne sais pas si je vais rentrer dans cette invitation...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Sam 07 Avr 2007, 19:19

"croire" "foi"

C'est comme "manger" et "nutrition": c'est blanc bonnet bonnet blanc... Like a Star @ heaven

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Sam 07 Avr 2007, 19:35

Ffffffffiiiii un coup de vent vient de passer ; la mouche reviendra-t-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Sam 07 Avr 2007, 19:37

Mouche-Du-Coche a écrit:
Ffffffffiiiii un coup de vent vient de passer ; la mouche reviendra-t-elle ?

bom Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Dim 08 Avr 2007, 10:53

Bonjour Toniov, je viens faire un petit tour ce matin sur notre discusion, et je relis nos interventions. Je trouve que j'ai été vraiment gonflé de te répondre comme un prosélyte (pire q'un témoin de jéhovah, hein) dans mon message : alors je te réponds ""Oh, tu as des questions, pas de problème, tu te mets à croire, et hop, tout est réglé"" J'ai honte, je croyais pas que j'en étais encore capable, de ça. Tu m'a répondu avec beaucoup de retenue; et En Christ, lui, il t'a fait une réponse vraiment charitable, pleine du Saint Esprit : il faut l'écouter, il est dans le vrai. Dans la fin de son message, il a dit la chose la plus importante de tout.
Je vais essayer d'étre moins provovateur, c'est un penchant chez moi (bon , je vais essayer au moins pour un temps...) Si d'autres personnes ont des griefs contre moi, allez-y, c'est le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Dim 08 Avr 2007, 11:29

Ainsi tu te dévoiles, Bbzzz...et derrière le bourdon il y a quelqu'un...et ce quelqu'un me semble en fait ne pas du tout voler au ras des paquerettes...alors je vais te dévoiler autre chose de moi. De tous les " voyages " que j'ai fait, c'est le Christianisme qui me correspond le plus, qui me parle le plus...mais voila; il y a l'euthanasie, les cellules souches, l'avortement...tu vois ce que je veux dire. Et la, le Christianisme ne m'apporte pas ( à moi ) de réponse. Et je ne peux pas gommer cela. Ainsi, et à cause de cela, je ne peux adhérer " totalement " à ce qui est proposé par le Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Dim 08 Avr 2007, 12:01

Pour être sûr de te comprendre, tu dis : "sur certains points, le Xnisme ne m'apporte pas de réponse ; cela m'empêche de le prendre au sérieux (dans sa globalité), puisqu'il semble être en défaut (en manque, en incohérence...) sur certains points"
Est-ce que je comprends correctement ta pensée?
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Dim 08 Avr 2007, 12:07

Oui, c'est exactement ça.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Dim 08 Avr 2007, 15:03

Pourrais-tu préciser ce qui te gênes ? tu parles de 3 points de sociétés qui sont sous les feux de l'actualité ; mais est-ce parce que le Xnisme ne t'apporte PAS de réponse à ces sujets (ce que tu sembles dire), ou au contraire une réponse, mais qui ne te satisfait pas, ou qui te semble innacceptable ?

(je commence une piste : le Xnisme, c'est la définition sociologique du groupe de ceux qui croient au Christ; peut-être n'a-t-il pas vocation à fabriquer (imposer?) des réponses sociétales ;
par contre, à l'intérieur, il est dépositaire d'une parole qui vient de plus loin que les hommes, parole qui va toujours dans le sens de la vie, plus précisément de nos vies personnelles.
Cette parole ne va pas souvent dans le sens naturel de notre organisations sociales, parce qu'elle nous met face à des contradictions intenables, ou tout simplement difficile à écouter; mais à regarder honnêtement, c'est une parole de bonté
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Dim 08 Avr 2007, 15:51

C'est exact Bbbzzzz, je savais bien que tu n'étais pas superficiel ( elle... ).
En effet, certaines de ses réponses me semblent innacceptables. Je prends un exemple précis. Le commandement: " Tu ne tueras point " ( je ne sais plus dailleurs très bien si c'est dans le Christianisme ou la Bible, dailleurs...).L'euthanasie, un accouchement qui se passe mal, l'avortement...il est vrai que ce sont aussi des faits de société, mais il faut bien, à un certain moment, DECIDER de ce que l'on fait.Or, je veux rester libre de décider éventuellement de manière contraire à certains commandements, sans que pour autant mon ame soit damnée.Pour moi, l'humain existant passera toujours avant l'humain à venir. Voila mon choix en la matière, d'ou le dilemne.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Dim 08 Avr 2007, 19:07

Euh, tu emmènes la mouche (drosophile mâle) vers des questions difficiles, qu'elle ne voulait pas aborder en s'inscrivant, mais plutôt rester dans le domaine de la blague. C'est marrant, jusqu'a présent, je ne m'occupait pas de savoir si Toniov est 'il' ou 'elle' , mais ne me le dis pas. Je m'étonne que, en face d'un commandement dont tu ne perçois pas exactement l'origine (mais sans te tromper), tu t'inquiètes pour la "damnation de ton âme" ; la damnation (fais-le toi confirmer par d'autres sur ce site), c'est l'extrême de l'extrême, autrement dit faut le vouloir; et le commandement 'Tu ne tueras pas', il est là comme loi de vie, pas pour piéger les contrevenants... si tu es confronté à une situation réélle, tu peut voir un prêtre, (et un autre si le premier n'est pas éclairant); si c'est une question purement théorique, je peux te dire que ta compréhension du Christianisme n'est pas juste, mais alors pas du tout !
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Dim 08 Avr 2007, 19:16

Mouche-Du-Coche a écrit:
Euh, tu emmènes la mouche (drosophile mâle) vers des questions difficiles, qu'elle ne voulait pas aborder en s'inscrivant, mais plutôt rester dans le domaine de la blague. C'est marrant, jusqu'a présent, je ne m'occupait pas de savoir si Toniov est 'il' ou 'elle' , mais ne me le dis pas. Je m'étonne que, en face d'un commandement dont tu ne perçois pas exactement l'origine (mais sans te tromper), tu t'inquiètes pour la "damnation de ton âme" ; la damnation (fais-le toi confirmer par d'autres sur ce site), c'est l'extrême de l'extrême, autrement dit faut le vouloir; et le commandement 'Tu ne tueras pas', il est là comme loi de vie, pas pour piéger les contrevenants... si tu es confronté à une situation réélle, tu peut voir un prêtre, (et un autre si le premier n'est pas éclairant); si c'est une question purement théorique, je peux te dire que ta compréhension du Christianisme n'est pas juste, mais alors pas du tout !

Sur quelle méthode, arguments, etc... se base t'on pour soutenir cela, cher mouche ?

Je ressens un certain parfum révisionniste pour ne pas dire des gros mots tels que négationniste...

Pour vous la foi reste juste au niveau de la pure observation ou votre expérience vous permets un feed back dans votre méthode d’analyse (que j’aimerais découvrir Mr.Red ).
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Dim 08 Avr 2007, 19:34

Qu'est-ce qui t'arrives, Indéfinie, t'as des vapeurs?
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Dim 08 Avr 2007, 19:44

Une seconde, j'ai des bricolles à faire, ensuite, je réponds
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Dim 08 Avr 2007, 20:41

Mouche-Du-Coche a écrit:
Qu'est-ce qui t'arrives, Indéfinie, t'as des vapeurs?

Pardon ?

Pourtant, l'anglais doit vous être familier..somebody c'est assez commun, même à travers les mers et les terres... ;) .

Et votre ami bien défini qui est votre alter ego ? Je me demande d’où il vous connait, notre cher polaire …. Vous avez l’air très proches en distance, effectivement....

Concentrez vous sur la question et évitez les divagations à deux sous.

Vous évitez la réponse d'une manière agressive ? Il y a de la confusion dans la cervelle d’une mouche ? Au ras des pâquerettes, vous avez une expérience sur les vapeurs, sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Dim 08 Avr 2007, 20:41

Somebody,
En relisant ton message, je m'aperçois que je l'interprète différement que la première fois.
Tu devrais parler plus simplement : en utilisant des mots un peu extrêmes, et des concepts difficiles d'accès, tu brouilles ton message, et ton intention est moins nette ; et il s'en faut de peu qu'elle soit interprétée comme une intrusion, et une sommation à s'expliquer, ce que j'ai ressenti. Et tu vois, je ne m'embarrasse pas de détails, quand il le faut. J'ai sans doute fait une erreur d'interprétation de ton intention.
Tu me demande de m'expliquer sur la foi, c'est cela ? mais pourrait-tu être plus précise, une question aussi ouverte est difficille...
Sans rancune ?
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Dim 08 Avr 2007, 20:49

Mouche-Du-Coche a écrit:
Somebody,
En relisant ton message, je m'aperçois que je l'interprète différement que la première fois.
Tu devrais parler plus simplement : en utilisant des mots un peu extrêmes, et des concepts difficiles d'accès, tu brouilles ton message, et ton intention est moins nette ; et il s'en faut de peu qu'elle soit interprétée comme une intrusion, et une sommation à s'expliquer, ce que j'ai ressenti. Et tu vois, je ne m'embarrasse pas de détails, quand il le faut. J'ai sans doute fait une erreur d'interprétation de ton intention.
Tu me demande de m'expliquer sur la foi, c'est cela ? mais pourrait-tu être plus précise, une question aussi ouverte est difficille...
Sans rancune ?

Au contraire de ceux qui dépensent du temps et de l'énergie pour faire des démonstrations en tout genre et allure, je ne suis pas rancunière !

Revenez sur le fond s'il vous plait, quelque soient les raisons qui vous ont poussés de vous inscrire sur ce site à plusieurs reprises, sous plusieurs noms... Et ne donnez pas de leçons de bonne conduite...

Vraiment.... pensez à votre foi, à la foi en général si la votre vous est inconnue.

N'agressez pas si vous ne voulez pas avoir une réponse similaire au langage que vous utilisez...

Quand vous êtes au - delà l'Océan, vous utilisez le français dans un pays qui n'est pas le votre? Non, vous parlez en anglais !

C'est le cas, en ce qui me concerne ce soir... J'utilise le même langage que vous.... mais il y une différence entre nous.... je ne veux pas autre chose que comprendre ce que vous avez à dire....Il n'y a pas un qui est au-dessus de l'autre, qq soit sa position et son environnement... Devant Dieu nous sommes tous egaux.

Revenez sur le fond de la question, svp, Mouche. Elle me semble très explicite, si vous n'avez pas compris, expliquez vous, quelles sont les parties pour lesquelles vous avez besoin d'éclaircissement.
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Dim 08 Avr 2007, 22:22

Somebody, je vous félicite pour votre attitude : vous savez renouez le dialogue, malgré un courrier acerbe de ma part (très) .
Pour m'excuser, je vais utiliser le vouvoiement, qui semble vous mieux vous convenir.

Pour votre question initiale :
Je pense que vous avez réagis (en lisant mes échanges avc Toniov) sur une phrase qui se terminait ainsi :
'vous ne comprenez pas le Christianisme, mais alors pas du tout'

Je me demande si en lisant cette phrase (sans reprendre l'ensemble du dialogue), vous ne vous êtres pas dit : "voilà une attaque du Christianisme, ou basée sur une interprétation du Christianisme"

Me trompais-je ?

En fait, Il faut reprendre ce qui se disait avant : Toniov faisait part de ses craintes, en outrepassant un des 10 commandements, d'être en état de damnation ; je lui ai répondu que ce n'était pas comme ça que "fonctionnnait" le Christianisme, et qu'il en avait une idée pour le moins faussée ; d'ou ma phrase : vous ne comprenez pas du tout le Christianisme. Dans le cas de Toniov, c'est plutôt une bonne nouvelle , non ? sa conception étant erronée, il vallait mieux tourner ma phrase comme cela. Voilà, me suis-je bien exprime ?
Je vous souhauite une bonne nuit , Somebody
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Dim 08 Avr 2007, 22:33

Mouche-Du-Coche a écrit:
Somebody, je vous félicite pour votre attitude : vous savez renouez le dialogue, malgré un courrier acerbe de ma part (très) .
Pour m'excuser, je vais utiliser le vouvoiement, qui semble vous mieux vous convenir.

Pour votre question initiale :
Je pense que vous avez réagis (en lisant mes échanges avc Toniov) sur une phrase qui se terminait ainsi :
'vous ne comprenez pas le Christianisme, mais alors pas du tout'

Je me demande si en lisant cette phrase (sans reprendre l'ensemble du dialogue), vous ne vous êtres pas dit : "voilà une attaque du Christianisme, ou basée sur une interprétation du Christianisme"

Me trompais-je ?

En fait, Il faut reprendre ce qui se disait avant : Toniov faisait part de ses craintes, en outrepassant un des 10 commandements, d'être en état de damnation ; je lui ai répondu que ce n'était pas comme ça que "fonctionnnait" le Christianisme, et qu'il en avait une idée pour le moins faussée ; d'ou ma phrase : vous ne comprenez pas du tout le Christianisme. Dans le cas de Toniov, c'est plutôt une bonne nouvelle , non ? sa conception étant erronée, il vallait mieux tourner ma phrase comme cela. Voilà, me suis-je bien exprime ?
Je vous souhauite une bonne nuit , Somebody
Bonne nuit, Mouche,

Merci. Votre poste me fait plaisir, car vraiment j'avais mal compris votre expres​sion(un peu sarcastique, avouez le) (lisez mon poste réponse pour Clotilde dans le sujet les signes de Dieu, côté Témoignages....)…. Et je m'excuse, à mon tour j'ai été légèrement geek sarcastique.... Embarassed

Je préfère une incompréhension de ma part... Après tout, ma tête est encore très verte…(une histoire séculaire du site, lol).

Je comprends bien que vous avez envie d'utiliser un ton de Muscoide... mais je me demande si les mouches ont vraiment la foi.... scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Lun 09 Avr 2007, 00:05

Allons,allons Bbzzzz, quand je parlais de "damnation " je forçais un peu le trait...Je ne crois pas à la damnation, en fait. Et ( mais ça, l'avais tu compris? ) je ne suis pas ( pour l'instant du moins ) Chrétien.Enfin, je te le confirme, je suis CERTAIN de ne pas avoir tout compris du Christianisme. Ni du Bouddhisme, ni du quoi que ce soit en Xisme.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Lun 09 Avr 2007, 10:05

Content de te revoir, Toniov ! en effet, tu y allait un peu fort, cela m'étonnait que tu en vienne à ces considérations ; mais comme je prends les personnes au sérieux, j'avais répondu dans le sens de ta question.
Nous aurons l'occasion d'en reparler ! la foi chrétienne est assez simple à aborder (rien n'empêche de pousser ensuite très loin la reflexion, tu as de nombreux exemples sur ce site)


Somebody a écrit:
Je comprends bien que vous avez envie d'utiliser un ton de Muscoide... mais je me demande si les mouches ont vraiment la foi....

Je ne vois que 2 façon d'avoir une réponse à cette question qui semble rester en suspens dans votre esprit, Somebody :
1) faire des hypothèses
2) le lui demander !
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Lun 09 Avr 2007, 12:21

Et oui, Somebody, la mouche me semble etre un pro dans un certain domaine...veut-il démontrer juste qu'il l'est ou y a t-il autre chose derrière?
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Lun 09 Avr 2007, 12:24

Toniov a écrit:
Et oui, Somebody, la mouche me semble etre un pro dans un certain domaine...veut-il démontrer juste qu'il l'est ou y a t-il autre chose derrière?

:hello:
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Lun 09 Avr 2007, 12:59

Somebody,

Tiens ?! je ne m'attendais pas, Somebody, à votre question, me demandant de parler de ma foi ; je vous le promet, malgré vos demandes répétées, je n'avais pas compris cela (vous êtes incorrigible : vos messages sont trop travaillés, vous y ajoutez des considérations, faites des hypothèses, induisez des réponses... et le résultat, c'est que votre question disparaît dans la masse, et que l'on ne sais plus comment interpréter votre intention). Posez une question simple et directe, que diable !

Je suis très très content de l'intérêt que suscite une pauvre bestiole ailée !
Je vais commencer par répondre à votre première demande; pour votre dernier message, nous pourrons peut-être analyser ensemble sa structure plus tard (peut-être ; car la mouche est venue ici pour houspiller, ce qu'elle n'a jamais caché, et elle ne veut pas être emmenées dans trop de directions).

Je vois que vous venez de lire mes messages antérieurs ; vous n'avez pas dû trouver d'élément qui essayerai de masquer mon option au sujet de la foi ; ni rien qui puisse accréditer un quelconque atheisme (militant ou caché) de ma part.

......

(Edit Somebody : merci pour votre analyse, je ne vous ai rien demandé à ce sujet)

bon, je m'arrête
J'aurais du plaisir à poursuivre avec vous ce soir, mais d'ici-là, jai un champ entier à butiner, et le soleil n'attend pas
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Lun 09 Avr 2007, 13:31

Pour moi, en tout cas, l'affaire est entendue! Vous etes ici pour faire des démonstrations de virtuosité mentale avant tout! Cher mouche, je ne suis pas du tout intéréssé. Allez donc butiner ailleurs et...bien le bonjour aux paquerettes!
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Lun 09 Avr 2007, 14:27

Toniov a écrit:
Pour moi, en tout cas, l'affaire est entendue! Vous etes ici pour faire des démonstrations de virtuosité mentale avant tout! Cher mouche, je ne suis pas du tout intéréssé. Allez donc butiner ailleurs et...bien le bonjour aux paquerettes!

Merci pour votre réponse Toniov Embarassed
J’ai la tendance de répondre la même chose : au cas où Mouche continue à tourner en rond et à éviter les réponses sur le fond du sujet, je vais suivre votre exemple. :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Lun 09 Avr 2007, 14:50

Somebody a écrit:
Mouche-Du-Coche a écrit:
Euh, tu emmènes la mouche (drosophile mâle) vers des questions difficiles, qu'elle ne voulait pas aborder en s'inscrivant, mais plutôt rester dans le domaine de la blague. C'est marrant, jusqu'a présent, je ne m'occupait pas de savoir si Toniov est 'il' ou 'elle' , mais ne me le dis pas. Je m'étonne que, en face d'un commandement dont tu ne perçois pas exactement l'origine (mais sans te tromper), tu t'inquiètes pour la "damnation de ton âme" ; la damnation (fais-le toi confirmer par d'autres sur ce site), c'est l'extrême de l'extrême, autrement dit faut le vouloir; et le commandement 'Tu ne tueras pas', il est là comme loi de vie, pas pour piéger les contrevenants... si tu es confronté à une situation réélle, tu peut voir un prêtre, (et un autre si le premier n'est pas éclairant); si c'est une question purement théorique, je peux te dire que ta compréhension du Christianisme n'est pas juste, mais alors pas du tout !


Pour vous la foi reste juste au niveau de la pure observation ou votre expérience vous permet un feed back dans votre méthode d’analyse (que j’aimerais découvrir Mr.Red ) ?

Mouche,

Pour la simple raison de vous faire revenir au fond de la question, je cite ci-dessus mon premier message, qui apparemment fut trop compliqué pour vous, bzzzzz (à lire "larmes de rire").

Concernant le temps que vous avez pris pour me décrypter Embarassed , je vous remercie, je suis sur-prise de constater l’intérêt que j’ai pu vous susciter, je ne le mérite pas… :no Apparemment, la rumeur, laisser planer le doute c'est votre violon d’Ingres... Mr.Red. Vous n'avez rien trouvé sur mes sentiments, mes forces et mes faiblesses ? Tant qu'on y est What a Face

La question que je me pose.... dans quel but faire ceci ? scratch J'espère que le temps le dira.

Comme nous n'avons pas encore eu votre réponse sur la foi, je me garde de faire des analyses incertaines.

Je revendique une qualité (certainement un défaut vu de votre point de vue Laughing ) que vous avez omis dans votre analyse : je suis très patiente (ça rime avec persévérante n’est ce pas ?). De ce fait, je repose la question et j’attends (nous attendons) avec im-patience votre réponse sur le fond du sujet… (*).

PS : petit petit peu directive ou non, n'oubliez pas que je suis dans mon rôle de modératrice de ce forum et donc censée de recentrer le débat (regardez la charte du forum). Pour votre compréhension, merci :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Lun 09 Avr 2007, 20:50

Bon, Okay, je vois que mon dernier courrier ne vous a pas trop plu, je comprends cela, et suis désolé, je ne voulais pas provoquer cette réaction ; et surtout pas être affublé des adjectifs que vous écrivez dans vos 2 derniers messages. Je n'ose plus parler de ma foi, de peur de repartir dans mes travers... ma foi est très banale, je la vis simplement , en faisant confiance à ce qui est enseigné dans le catéchisme, voilà tout...
Bon, c'est vrai que n'étant pas habitué à ce forum, j'aivoulu prendre un ton blageur, et j'en ai fait un peu trop : excusez-moi !; je vais me taire pendant un bon moment, en écoutant seulement ce qui se dit, sans faire de bruit...
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Lun 09 Avr 2007, 21:06

Mouche-Du-Coche a écrit:

Bon, c'est vrai que n'étant pas habitué à ce forum, j'aivoulu prendre un ton blageur, et j'en ai fait un peu trop : excusez-moi !; je vais me taire pendant un bon moment, en écoutant seulement ce qui se dit, sans faire de bruit...

c'est vrai que vous donniez l'impression de ne pas vouloir entrer dans la discussion, ou mieux: dans le "dialogue". ;)
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Lun 09 Avr 2007, 21:22

Bonjour Clotilde,
je fais une réponse rapide, car je voulais rester silencieux, mais puisque vous vous adressesz gentiment à moi, je réponds... alors je prend des pincettes : il n'y a aucucune intention cachée dans ce que je vais dire ..
Ok, je reconnais que j'ai un peu blagué; cependant, je n'ai pas évité le dialogue ! sauf 1 fois, quand ma réponse à Somy n'était pas celle attendue.; c'était pour retarder ma réponse . A part ça, je trouve que j'ai été plutôt bavard (dans le mauvais sens du terme), mais j'ai toujours répondu .. je ne pensais pas apparaître comme cela ; je repart dans mon ecoute
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Une continuité après la mort   Lun 09 Avr 2007, 21:41

Dans la "discussion" on s'exprime sans forcément prendre en considération son interlocuteur/trice, ce qui n'est pas le cas dans le dialogue....du moins en théorie Mr. Green

Alors à plus tard :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
 
Une continuité après la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Mystères de la Vie après la Mort -
» La vie après la mort : un lieu où l’amour sera total ! Solennité de tous les saints et commémoration des fidèles défunts
» après la mort
» L'âme survit-elle après la mort ?
» La vie après la mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: