DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le samedi saint et les églises vides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le samedi saint et les églises vides   Jeu 05 Avr 2007, 14:27

Ce matin, jeudi saint, moi comme d'autres en ce jeudi-saint voulions adorer Jésus !

Beaucoup de personnes apportaient des fleurs.Nous avons un nouveau curé que j'apprécie beaucoup depuis juin.

Donc cette année, Jésus est dans le St Tabernacle mais caché....

J'ai le ait donc téléphoné et je dis : où donc est Jésus ?
car j'étais surprise et il m'a répondu que non le jeudi-saint Jésus doit rester caché dans le St Tabernacle... je le crois... je suis sûre de sa réponse qui veut respecter ce quoi être fait avec le Christ en ce saint jour ! avec l'autre curé mais je ne juge personne ils ont chacun leur idée, leur charisme, jusque la messe du jeudi soir on voyait la Ste Eucharistie.

J'étais d'autant plus déçue qu'il y 5 ou 6 ans j'ai vu Jésus un Jeudi-Saint après-midi dans l'hostie sous la forme de la Ste Face souffrante ! donc j'obéis, je suis sûre qu'il fait pour le mieux :sts:

Ce soir la messe sera très émouvante, je n'ai aucun doute.... :sts:

Nous avons reçu un saint prêtre autoritaire parfois mais il sait ce qu'il veut.....

Alors j'ai acheté des fleurs pour ce soir pour que l'autel soit bien garni. Je ne savais pas que Jésus ne peut pas être exposé l'après-midi du jeudi-saint ! c'est la première fois que cela est appliqué en ma paroisse et je suis sûre que le Père M. a raison. flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Jeu 05 Avr 2007, 17:44

Merci Somy I love you Very Happy

J'étais partie enfin faire une petite sieste I don't want that un peu comme les disciples me retirer chez moi avec Lui.

Je n'ai pourtant pas rêvé ce jour là, je contresigne tout dans mes cahiers.... faut il croire que chaque prêtre à sa méthode ??? ou bien l'autre était un peu plus large d'idées ?

Je les ai connu chacun, j'ai vu l'autre à la messe chrismale.

Je les cotoie tous deux moins maintenant l'autre que je ne puis nommer sur internet par prudence,

Merci pour ce bisou, moi aussi en ce jeudi-saint je te donne un bisou :bisou: bah je serai plus heureuse ce samedi soir.... c'est presque chaque année pareil je me sens mal :sts:

Je sais qu'IL EST VIVANT ! mais j'imagine , je pense à Lui... je l'aime et se souvenir de sa Passion un fois au moins par an , c'est tellement peu finalement...... :jesus: :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Jeu 05 Avr 2007, 23:28

Salut Somy I love you Very Happy

Ta douce est revenue de la cène. Disons viens de revenir. C'était super, une célébration splendide et l'homélie je ne trouve pas les mots cheers notre curé pose souvent des questions à la fin de son homélie alors il a dit est ce que ce curé allez vous dire frères et soeurs est bon à enfermer ? dites pensez vous cela ? alors personne ne répondait j'ai crié NON NON Very Happy Very Happy il nous demandait de nous livrer à l'Amour car nous sommes tous appelés à la sainteté. Est ce que nous allions enfin oser donner notre vie à fond au Christ, de la sorte même si il y avait des dissensions nous resterions des frères et des soeurs, lui-même savait qu'il nous bouscule quelquefois .... qu'il devait commencer par lui à être serviteur de tous...

Et bonheur comme je l'avais espéré j'ai reçu le calice pour faire communier les gens par "intinction" et puis c'était l'Adoration, le reposoir était superbement garni de fleurs et Jésus était là dans un magnifique ostensoir j'ai veillé une heure avec Lui !

Oh oui quelle messe merveilleuse ! I love you

Bonne nuit, :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Ven 06 Avr 2007, 13:12

Very Happy ;)

Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Ven 06 Avr 2007, 13:34

Elise a écrit:
Very Happy ;)


Merci, ma colombe Tongue
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Ven 06 Avr 2007, 14:16

Somebody a écrit:
Very Happy ;)

Merci, ma colombe Tongue



Tu es belle, ma louve adorée.
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Ven 06 Avr 2007, 14:16

Very Happy Ouaaa qu'elle est belle.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Ven 06 Avr 2007, 14:21

Peau d'âne a écrit:
Very Happy Ouaaa qu'elle est belle.

N'est-ce pas? A gauche c'est Somy.
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Ven 06 Avr 2007, 14:30

Very Happy Y aurait'il une belle histoire sous l'ombre angélique ?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Ven 06 Avr 2007, 14:51

Peau d'âne a écrit:
Very Happy Y aurait'il une belle histoire sous l'ombre angélique ?

Dieu seul le sait. :bisou: :bisou: :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Ven 06 Avr 2007, 21:45

Loup Ecossais a écrit:
Peau d'âne a écrit:
Very Happy Ouaaa qu'elle est belle.

N'est-ce pas? A gauche c'est Somy.

Merci cher Loup

Je la prends comme une gentille et lumineuse blague de Pâques… sunny .

Vous êtes un amour, que dieu vous bénisse… si vous aimez les colombes, même notre douce Elise qui s’est vu son post squatter par un Loup majestueux serait ravie…


Evidemment, dans une affaire de coeur, Dieu a son mot à dire, car "Dieu est Amour" I love you

Concernant votre post…La colombe est votre choix ? Et Bayrou alors ? lol!

PS : La colombe est comme.... scratch .... tiens.... Jacob (Jacques) Mr.Red Mr. Green ... du côté de la droite du Père geek
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Sam 07 Avr 2007, 09:41

Pour notre Loup de Merveille...

La colombe me fait penser à ça.... ;)



Et dites moi Loup, aimez vous la croix de St. Georges ? Mr.Red :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Sam 07 Avr 2007, 09:50

Somebody a écrit:
Pour notre Loup de Merveille...

La colombe me fait penser à ça.... ;)



Et dites moi Loup, aimez vous la croix de St. Georges ? Mr.Red :bisou:

La Croix de Saint-Georges est très proche de la croix templière. Je ne me suis pas penché sur l'origine de la croix de St Georges. Je le ferai à l'occasion.
Si vous aimez lire, je vous recommande chaudement le dernier ouvrage de Christian Jacq "Les grands Sages de l'Egypte ancienne". Très éclairant sur certains passages bibliques.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Sam 07 Avr 2007, 12:05

Elise a écrit:
Ce matin moi comme d'autres en ce jeudi-saint voulions adorer Jésus !

Beaucoup de personnes apportaient des fleurs.Nous avons un nouveau curé que j'apprécie beaucoup depuis juin.

Donc cette année, Jésus est dans le St Tabernacle mais caché....

J'ai le ait donc téléphoné et je dis : où donc est Jésus ?
car j'étais surprise et il m'a répondu que non le jeudi-saint Jésus doit rester caché dans le St Tabernacle... je le crois... je suis sûre de sa réponse qui veut respecter ce quoi être fait avec le Christ en ce saint jour ! avec l'autre curé mais je ne juge personne ils ont chacun leur idée, leur charisme, jusque la messe du jeudi soir on voyait la Ste Eucharistie.

J'étais d'autant plus déçue qu'il y 5 ou 6 ans j'ai vu Jésus un Jeudi-Saint après-midi dans l'hostie sous la forme de la Ste Face souffrante ! donc j'obéis, je suis sûre qu'il fait pour le mieux :sts:

Ce soir la messe sera très émouvante, je n'ai aucun doute.... :sts:

Nous avons reçu un saint prêtre autoritaire parfois mais il sait ce qu'il veut.....

Alors j'ai acheté des fleurs pour ce soir pour que l'autel soit bien garni. Je ne savais pas que Jésus ne peut pas être exposé l'après-midi du jeudi-saint ! c'est la première fois que cela est appliqué en ma paroisse et je suis sûre que le Père M. a raison. flower

chère Elise, le prêtre s'est trompé:

C'est le SAMEDI SAINT que Jésus est caché dans un reposoir où on peut apporter des fleurs.

On fabrique ce reposoir le vendredi et, à 15 heures, on y dépose l'eucharistie. Le tabernacle est vidé, les statues du Christ sont recouvertes d'un voile violet.

Le jeudi saint, liturgiquement, Jésus est bien là...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Sam 07 Avr 2007, 12:21

Arnaud Dumouch a écrit:
Elise a écrit:
Ce matin moi comme d'autres en ce jeudi-saint voulions adorer Jésus !

Beaucoup de personnes apportaient des fleurs.Nous avons un nouveau curé que j'apprécie beaucoup depuis juin.

Donc cette année, Jésus est dans le St Tabernacle mais caché....

J'ai le ait donc téléphoné et je dis : où donc est Jésus ?
car j'étais surprise et il m'a répondu que non le jeudi-saint Jésus doit rester caché dans le St Tabernacle... je le crois... je suis sûre de sa réponse qui veut respecter ce quoi être fait avec le Christ en ce saint jour ! avec l'autre curé mais je ne juge personne ils ont chacun leur idée, leur charisme, jusque la messe du jeudi soir on voyait la Ste Eucharistie.

J'étais d'autant plus déçue qu'il y 5 ou 6 ans j'ai vu Jésus un Jeudi-Saint après-midi dans l'hostie sous la forme de la Ste Face souffrante ! donc j'obéis, je suis sûre qu'il fait pour le mieux :sts:

Ce soir la messe sera très émouvante, je n'ai aucun doute.... :sts:

Nous avons reçu un saint prêtre autoritaire parfois mais il sait ce qu'il veut.....

Alors j'ai acheté des fleurs pour ce soir pour que l'autel soit bien garni. Je ne savais pas que Jésus ne peut pas être exposé l'après-midi du jeudi-saint ! c'est la première fois que cela est appliqué en ma paroisse et je suis sûre que le Père M. a raison. flower

chère Elise, le prêtre s'est trompé:

C'est le SAMEDI SAINT que Jésus est caché dans un reposoir où on peut apporter des fleurs.

On fabrique ce reposoir le vendredi et, à 15 heures, on y dépose l'eucharistie. Le tabernacle est vidé, les statues du Christ sont recouvertes d'un voile violet.

Le jeudi saint, liturgiquement, Jésus est bien là...

Cher Arnaud, merci pour votre réponse. Cela me tracassait, je me demandais si j'avais rêvé les autres années .... scratch me voilà rassurée sur mes facultés mentales lol! champagne

Hier soir, nous avons eu vénération de la croix, et nous avons communié.

Donc normalement j'avais raison aussi de lui dire le vendredi saint on ne communie pas ?? Mr.Red

Evidemment j'ai reçu réponse contraire :sage:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Sam 07 Avr 2007, 12:30

Citation :
Donc normalement j'avais raison aussi de lui dire le vendredi saint on ne communie pas ??

On peut communier jusqu'à 15 heures. Ensuite, il n'y aura plus ni messe, ni présence réelle jusqu'au dimanche à 0 heures.

Liturgiquement, on revis le désert qu'a vécu Marie et qui est annoncé pour la dernière étape de l'Eglise, lorsque l'Antéchrist aura supprimé la messe, le sacerdoce.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Sam 07 Avr 2007, 12:35

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Donc normalement j'avais raison aussi de lui dire le vendredi saint on ne communie pas ??

On peut communier jusqu'à 15 heures. Ensuite, il n'y aura plus ni messe, ni présence réelle jusqu'au dimanche à 0 heures.

Liturgiquement, on revis le désert qu'a vécu Marie et qui est annoncé pour la dernière étape de l'Eglise, lorsque l'Antéchrist aura supprimé la messe, le sacerdoce.

Il n'y a pas eu messe, mais le diacre est allé chercher les hosties dans la sacristie après la vénération de la croix et nous avons communié, j'ai même dû distribuer la communion, nous étions plus de 800 personnes. Nous avons communié vers 22 h , telle était sa décision. :sage: :foot:
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Sam 07 Avr 2007, 19:14

Cher Arnaud,

Citation :
chère Elise, le prêtre s'est trompé:

C'est le SAMEDI SAINT que Jésus est caché dans un reposoir où on peut apporter des fleurs.

On fabrique ce reposoir le vendredi et, à 15 heures, on y dépose l'eucharistie. Le tabernacle est vidé, les statues du Christ sont recouvertes d'un voile violet.

Le jeudi saint, liturgiquement, Jésus est bien là...

pukel

C'est bien le Jeudi Saint que Jésus est retiré du Tabernacle.

Pourquoi scratch

Si je me souviens bien, c'est que c'est le dernier repas avec ses disciples. Jésus entre dans Sa passion. Judas avait déjà comploté contre Lui. Jésus vit l'agonie de Gethsémanie où Il demande à Ses disciple de prier avec Lui. Ses disciples s'endorment. Il leur reproche de ne pas pouvoir veiller ne serait-ce qu'une heure avec Lui. L'arrestation se fait cette nuit là. Il est emmené dans un cachot en attendant son jugement.

C'est la raison pour laquelle, dans l'Église catholique, c'était le jeudi soir, après la célébration de la dernière scène, où le prêtre enlevait les nappes, eau bénite des bénitiers etc. Et finalement transportaient les ciboires remplies d'Hosties du Tabernacle au Reposoir. Mais, dans notre paroisse, nous pouvions adorer Jésus au reposoir pour répondre à la demande de Jésus de veiller avec Lui, ne serait-ce qu'une heure.

Le vendredi Saint, tout était vide et le Tabernacle ouvert. La distribution de la communion du vendredi se faisait à partir de la réserve.

Ce n'est que le samedi saint au soir où il y avait la longue veillée Pascale, (long, faut dire vite, ce n'est pas aussi long que chez les orthodoxes. Laughing ) où il y avait la bénédiction du cierge pascal, de l'eau et célébration de la messe. Souvent la communion sous les deux espèces est permise cette journée là.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Sam 07 Avr 2007, 19:26

Argh... Vous me faites douter. Pourtant, j'ai le souvenir inverse...

Il y a la messe et le chemin de croix le vendredi matin...

C'est d'ailleurs loooooooong... Very Happy

Mais bon. Je vieillis et dans ma paroisse, il n'y a pas tout cela... :sage:

_________________
Arnaud


Dernière édition par le Sam 07 Avr 2007, 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Sam 07 Avr 2007, 20:14

Ce soir c'est la messe de la Vigile pascale. Le seule messe de l'année à ne pas rater. :sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Sam 07 Avr 2007, 23:46

Sylvie a écrit:
Cher Arnaud,

Citation :
chère Elise, le prêtre s'est trompé:

C'est le SAMEDI SAINT que Jésus est caché dans un reposoir où on peut apporter des fleurs.

On fabrique ce reposoir le vendredi et, à 15 heures, on y dépose l'eucharistie. Le tabernacle est vidé, les statues du Christ sont recouvertes d'un voile violet.

Le jeudi saint, liturgiquement, Jésus est bien là...

pukel

C'est bien le Jeudi Saint que Jésus est retiré du Tabernacle.

Pourquoi scratch

Si je me souviens bien, c'est que c'est le dernier repas avec ses disciples. Jésus entre dans Sa passion. Judas avait déjà comploté contre Lui. Jésus vit l'agonie de Gethsémanie où Il demande à Ses disciple de prier avec Lui. Ses disciples s'endorment. Il leur reproche de ne pas pouvoir veiller ne serait-ce qu'une heure avec Lui. L'arrestation se fait cette nuit là. Il est emmené dans un cachot en attendant son jugement.

C'est la raison pour laquelle, dans l'Église catholique, c'était le jeudi soir, après la célébration de la dernière scène, où le prêtre enlevait les nappes, eau bénite des bénitiers etc. Et finalement transportaient les ciboires remplies d'Hosties du Tabernacle au Reposoir. Mais, dans notre paroisse, nous pouvions adorer Jésus au reposoir pour répondre à la demande de Jésus de veiller avec Lui, ne serait-ce qu'une heure.

Le vendredi Saint, tout était vide et le Tabernacle ouvert. La distribution de la communion du vendredi se faisait à partir de la réserve.

Ce n'est que le samedi saint au soir où il y avait la longue veillée Pascale, (long, faut dire vite, ce n'est pas aussi long que chez les orthodoxes. Laughing ) où il y avait la bénédiction du cierge pascal, de l'eau et célébration de la messe. Souvent la communion sous les deux espèces est permise cette journée là.

Sylvie

Chère Sylvie, c'est bien ce qui s'est passé , tel que tu le décrit !

Bonne fête de Pâques !

Qu'est ce qui se passe dans la paroisse d'Arnaud alors ??? lol! :greenange:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Sam 07 Avr 2007, 23:48

Noel a écrit:
Sylvie a écrit:

Citation :
chère Elise, le prêtre s'est trompé:

C'est le SAMEDI SAINT que Jésus est caché dans un reposoir où on peut apporter des fleurs.
On fabrique ce reposoir le vendredi et, à 15 heures, on y dépose l'eucharistie. Le tabernacle est vidé, les statues du Christ sont recouvertes d'un voile violet.
Le jeudi saint, liturgiquement, Jésus est bien là... Oui et il est encore Jésus
pukel
C'est bien le Jeudi Saint que Jésus est retiré du Tabernacle.
Pourquoi scratch
Sylvie

Parce que commence la Passion qui s'achèvera le vendredi jour de mort qui durera trois jours, qui verra la Résurrection (donc le lundi de Pâques et non le dimanche (jour de pure convenance profane)). Ce lundi de Pâques c'est désormais le Christ qui est présent.

"Est descendu aux enfers. Est ressucité le troisième jour. Est monté aux cieux...". C'est dans les classiques.

Là encore lire le Livre des morts égyptiens dont est tiré le Livre des morts chrétiens et la Divine Comédie. Et ça n'est pas que symbolique.

Noel

Noel Very Happy Very Happy tu es de retour sunny

Quelle joie thumleft BONNE FETE DE PAQUES ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 01:08

Arnaud Dumouch a écrit:
Argh... Vous me faites douter. Pourtant, j'ai le souvenir inverse...

Il y a la messe et le chemin de croix le vendredi matin...

C'est d'ailleurs loooooooong... Very Happy

Mais bon. Je vieillis et dans ma paroisse, il n'y a pas tout cela... :sage:

Je ne me souviens pas de la messe le vendredi matin.

Seulement l'office à 3 heures, c'est-à-dire les looooongues prières d'intercessions. Le chemin de croix le vendredi soir. Certains font le chemin de croix à trois heures et l'office de prières, suivie de la communion avec la réserve. Mais je ne pense pas qu'il y ait consécration le vendredi saint, ni le samedi sauf après le coucher du soleil, car les catholiques fêtent Pâques avant minuit le samedi.

À cause du fuseau horaire, vous y êtes déjà au moment où je vous écrit, alors joyeuse Pâques à tous !

Moi, ce sera dans quelques heures. Nous célébrons et festoyont une bonne partie de la nuit.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 07:33

En tout cas, lorsque je tape sur google "messe le vendredi saint", j'ai plein d'horaires dans diverses paroisses.

Quand je tape "messe le samedi saint", je n'ai rien.



Je crois avoir raison sur ce point ...

Par contre je trouve partout: reposoir de l'eucharistie du jeudi saint. Donc, sur ce point, votre curé a raison...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 12:38

Arnaud Dumouch a écrit:
En tout cas, lorsque je tape sur google "messe le vendredi saint", j'ai plein d'horaires dans diverses paroisses.

Quand je tape "messe le samedi saint", je n'ai rien.



Je crois avoir raison sur ce point ...

Par contre je trouve partout: reposoir de l'eucharistie du jeudi saint. Donc, sur ce point, votre curé a raison...

Cher Arnaud est ce aussi pour moi cette réponse ? il a raison donc ! Mr. Green Mr.Red

Pour Noel Very Happy :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 15:30

Arnaud Dumouch a écrit:
En tout cas, lorsque je tape sur google "messe le vendredi saint", j'ai plein d'horaires dans diverses paroisses.

Quand je tape "messe le samedi saint", je n'ai rien.

Je crois avoir raison sur ce point ...

Par contre je trouve partout: reposoir de l'eucharistie du jeudi saint. Donc, sur ce point, votre curé a raison...

Christe est Ressuscité !
En vérité, Il est Ressuscité !

Cher Arnaud,

Joyeuse Pâques à vous !

Pour le samedi saint, oui, vous avez raison, en ce qui concerne les célébrations catholiques. Je ne pense pas avoir rien changé de ce que vous avez dit.

Pour le vendredi saint, êtes-vous certain que ce sont des messes avec la liturgie Eucharistique ? Ce serait changé Question Dans le temps, il y avait l'office du vendredi saint, prières universelles, communion avec la Sainte Réserve, Vénération de la Croix de Jésus, mais pas de consécration Eucharistique. La dernière consécration du Pain et du Vin à avoir lieu est lors de la célébration de la dernière scène le jeudi Saint.

Le vendredi Saint, c'était la communion avec la Réserve (des Hosties déjà consacrées)

C'est vrai qu'il n'y avait rien du tout le Samedi Saint. J'ai lu un livre déjà sur ce Saint Samedi. Écrit par un évêque peut-être même un cardinal.

L'Église Catholique célèbre alors le désaroi des apôtres devant le Christ mis au Tombeau et l'espérance de Marie en la Résurrection. J'aimais beaucoup le samedi Saint, ce temps de la crise de la foi. Toute l'espérance que les apôtres avaient mis en Jésus et voilà que tout est fichu. Il est mort. Ils ont peur qu'il ne leur arrive la même chose. Ils ont verrouillés les portes du Cénacle par crainte des juifs.

Le jour de la Résurection, lorsque les Saintes Femmes sont venues leur annoncer le Tombeau Vide, ils les croyaient folles. Pierre et Jean sont accourus au Tombeau pour vérifier. C'est devant le Tombeau vide que les apôtres ont crus que Jésus était Ressuscité. Ensuite, Jésus leur est apparu pour affermir leur foi en la Résurection. Notre foi est fondée sur Jésus Ressuscité. C'est saint Paul qui disait que si le Christ n'est pas Ressuscité vaine est notre foi.

Quelle belle fête que celle de la Résurection de notre Sauveur.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 15:50

Chere Sylvie,
Peut-être avez vous raison... Confused J'hésite.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 16:01

Arnaud Dumouch a écrit:
Chere Sylvie,
Peut-être avez vous raison... Confused J'hésite.

Cher Arnaud,

j'espère en ce jour de Pâques surtout ne pas vous heurter car si j'apprécie ce forum c'est parce que aussi , je précise bien "aussi" un théologien de renom s'y trouve et répond aux questions Very Happy Merci Very Happy

Les prêtres sont tellement chargés , fatigués disons dans une paroisse "grosse" comme la mienne qu'ils pourraient faire une 'erreur' mais je doute fort que Mgr De Kesel n'ait pas pris ses précautions cette fois.

Enfin qu'importe ce matin 1000 personnes encore.... tout le monde dit que notre curé est un "saint" .

Je ne le dis pas car je travaille avec lui et on se dispute de temps à autre nos points de vue parfois différents, mais il aime cela car il ne veut pas de co-responsables avec lui qui sont des "plats de nouilles".

Je pense que notre curé ne va pas risquer une erreur....


Cela peut arriver, personne n'est infaillible... mais vraiment quel rassembleur de foules... les gens accourent se confesser on prendra bientôt son ticket comme chez Véritas lol! lol!

Mais finalement avec toutes ces histoires liturgiques, l'important n'est il pas l'Amour finalement, l'Amour de Dieu qui se manifeste.......... I love you I love you

Qu'importent ce genre de détails quand je vois, je constate que notre paroisse revit... VIT!
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 16:11

Arnaud Dumouch a écrit:
Chere Sylvie,
Peut-être avez vous raison... Confused J'hésite.

Cher Arnaud,

Moi aussi j'hésite ;)

Voici un lien vers Le DIRECTOIRE SUR LA PIÉTÉ POPULAIRE ET LA LITURGIE qui me semble intéressant pour tous ceux qui désirent approfondir le culte, la piété.

Sur le Jeudi Saint il est dit :

Citation :
Ainsi, le Saint-Sacrement devra être conservé dans un tabernacle fermé, et il ne sera donc jamais exposé dans un ostensoire.

En cette nuit du Jeudi Saint, après minuit, l’adoration se fait sans solennité, puisque le jour de la Passion du Seigneur a déjà commencé.


Pour le vendredi Saint, ce n'est pas aussi clair. Il est dit :

Citation :
Enfin, pour éviter de se trouver en présence de célébrations hybrides, la procession évoquant la "mort du Christ" ne doit pas être insérée dans le cadre solennel de la Liturgie du Vendredi Saint.

Est-ce que Liturgie ici veut dire messe ??? D'où mon hésitation.

Mais je pense, que la réponse est dans le texte qui décrit la célébration du Jeudi Saint.

Citation :
Il est nécessaire d’éclairer les fidèles sur la vraie signification du reposoir: ce geste de déposer le Saint-Sacrement au reposoir, qui doit être accompli avec une austère solennité, est accompli essentiellement dans le but de conserver le Corps du Seigneur en vue de la communion des fidèles, durant l’Action liturgique du Vendredi Saint, ainsi que pour la communion en Viatique des malades; il est aussi une invitation à une adoration silencieuse et prolongée de l’incomparable Sacrement qui a été institué en ce jour.

D'après ce que je comprends, il n'y a pas de consécration le vendredi Saint.


Pour le samedi Saint. Toujours sur le même lien :

Citation :
"L’Heure de la Mère"
147. La tradition enseigne que Marie réunit en quelque sorte en sa personne le corps de l’Église tout entière: elle est la "credentium collectio universa". Ainsi, la Vierge Marie qui se tient près du sépulcre de son Fils, selon les diverses représentations de la tradition ecclésiale, est l’icône de l’Église Vierge, qui veille près du tombeau de son Époux, dans l’attente de la célébration de la Résurrection.

Cette intuition d’une telle relation étroite entre Marie et l’Église provient du pieux exercice appelé "l’Heure de la Mère": tandis que le corps du Fils repose dans le sépulcre et que son âme est descendue aux enfers pour annoncer aux ancêtres dans la foi, qui vivent encore dans l’ombre de la mort, leur libération imminente, la Vierge, anticipant et personnifiant l’Église, attend la victoire de son Fils sur la mort en faisant preuve d’une foi inaltérable.


Sylvie


Dernière édition par le Mar 10 Avr 2007, 16:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 16:20

Christ est Ressuscité !
En vérité, Il est Ressuscité !

Chère Élise,

Vous dîtes :

Citation :
Les prêtres sont tellement chargés , fatigués disons dans une paroisse "grosse" comme la mienne qu'ils pourraient faire une 'erreur' mais je doute fort que Mgr De Kesel n'ait pas pris ses précautions cette fois.

Je me souviens d'un prêtre catholique qui était dans l'admiration devant le pape Jean-Paul II car, disait-il à peu près ceci :"Je ne sais pas comment le pape fait, il écrit plus vite, malgré sa charge, que nous ne pouvons lire."

Cela explique, à mon avis, les erreurs.

Je me souviens que le prêtre exposait le Saint-Sacrement dans un Hostensoir, le jeudi Saint, alors que dans le texte que j'ai cité dans mon post précédent, le reposoir doit-être fermé.

Pour ma part, lorsque j'étais catholique, je ne comprenais pas l'exposition du Saint-Sacrement. Pour moi, que nous voyons l'Hostie dans l'Hostensoir ou que Jésus soit présent dans le Tabernacle fermé, c'était pareil. De toute façon, je me fermais les yeux pour prier, même devant le Saint Sacrement exposé. J'étais incapable de prier les yeux ouverts, sauf dans la louange en voyant la beauté de la création faîte par Notre Père.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 16:25

Merci sunny I love you

Mais sincèrement je n'irai pas aujourd'hui consulter ces liens, un je décompresse parce que avant comme je viens de le dire à mon cher époux, j'allais à la messe n'imaginais rien de ce qui pouvait se passer en coulisses.... de la peine, de la fatigue du prêtre, de ceux qui préparent les célébrations.

Forcément maitenant même si je fais la lecture, collecte, distribue la Ste Eucharisitie, assure avec d'autre l'acceuil... je connais le stress... le stress comme eux que les paroissiens soient satisfaits, annonces sans erreurs... feuillets de chants bien rédigés, remis à temps... personnes choisies pour lire .... car il s'agit de préparer son texte travail immense... si j'ai des joies merveilleuses par exemple de proclamer la Parole à tour de rôle, celui de distribuer la Ste Eucharistie m'est BONHEUR ! je ne suis pas digne pour cela .... loin de là .... mais le Seigneur est tout MON BONHEUR!

Demain nous avons une journée de détente après la messe avec le prêtre dont je suis fière et heureuse et honorée surtout d'être A SON SERVICE !

Aujourd'hui on décompresse... enfin on essaie mais les pratiquants devraient esayer de penser aussi à ceux qui préparent les célébrations .... des nuits sans dormir je connais... une paroisse qui peut contenir 1000 personnes et bien c'est exigeant ! mais de bon coeur, avec JOIE JE SERS l'Eglise, St Josémaria Escriva aimait tant le mot : SERVICE !


Donc je me répète l'AMOUR compte avant tout ! I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 16:26

Juste pour vous faire partager un peu ma messe d'hier soir, samedi saint.
Je ne savais pas où aller, cinq églises différentes dans ma ville célèbraient la messe de la Vigile. J'ai choisi d'aller dans une chapelle très discrète où je n'avais jamais osé aller: la chapelle du carmel.

Il y avait douze carmélites, le prêtre, et nous, dix laïques. La chapelle est très sobre, comme j'aime, pas de vitraux, les murs simples et vides, pas d'instrument de musique, pas d'orgue..
Seul un autel de pierre recouvert d'un tissu de lin. Une grande tapisserie derrière l'autel, avec en son centre la représentation de la vierge Marie tenant l'enfant Jésus dans ses bras. Un rayon sort d'un doigt de Jésus pour frapper une carmélite (je pense sainte Thérèse d'Avila) en plein coeur et qui tombe à la renverse.
Aussi un Christ crucifié dans un angle de la pièce, et une petite statue de la vierge Marie à l'autre angle.

La célébration a commencé sur le parvis. Des branches étaient préparées sur le sol et un feu a été allumé. Nous étions en cercle autour du feu, c'était beau. Après que ce feu ait été béni, nous avons allumé nos cierges à partir de cette flamme.

Nous sommes ensuite rentrés dans l'église pour cette messe qui a duré plus d'une heure et demi. :sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 16:34

Cher Louis,

Est-ce qu'il y avait :

Bénédiction du Cierge Pascal, allumé à partir de ce feu ?
Ensuite la bénédiction de l'eau avec le cierge pascal qui est plongé dans le bassin ?
Aussi les sept lectures de l'Ancien Testament ?


Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 16:35

Louis a écrit:
Juste pour vous faire partager un peu ma messe d'hier soir, samedi saint.
Je ne savais pas où aller, cinq églises différentes dans ma ville célèbraient la messe de la Vigile. J'ai choisi d'aller dans une chapelle très discrète où je n'avais jamais osé aller: la chapelle du carmel.

Il y avait douze carmélites, le prêtre, et nous, dix laïques. La chapelle est très sobre, comme j'aime, pas de vitraux, les murs simples et vides, pas d'instrument de musique, pas d'orgue..
Seul un autel de pierre recouvert d'un tissu de lin. Une grande tapisserie derrière l'autel, avec en son centre la représentation de la vierge Marie tenant l'enfant Jésus dans ses bras. Un rayon sort d'un doigt de Jésus pour frapper une carmélite (je pense sainte Thérèse d'Avila) en plein coeur et qui tombe à la renverse.
Aussi un Christ crucifié dans un angle de la pièce, et une petite statue de la vierge Marie à l'autre angle.

La célébration a commencé sur le parvis. Des branches étaient préparées sur le sol et un feu a été allumé. Nous étions en cercle autour du feu, c'était beau. Après que ce feu ait été béni, nous avons allumé nos cierges à partir de cette flamme.

Nous sommes ensuite rentrés dans l'église pour cette messe qui a duré plus d'une heure et demi. :sts:

Merci Louis c'est merveilleux ce que tu nous partages.

Il me semble que je ressens le bonheur dans ton âme.

Evidemment je suis attachée à une grande paroisse, mais mon bonheur n'est pas moindre. Et le curé qui est en est le "Berger" est aimé de tous, aimé oui jamais on n'a vu autant de monde la Basilique non qu'il nous offre un " spectacle " c'est la charité , l'Amour, la Fraternité qu'il souhaite et qu'il ne cesse de demander.

Si pour le moment ma fatigue, celle de nos prêtres, nos catéchistes et toute l'équipe liturgique décompresse la JOIE est supérieure, elle dépasse tout.... on vient de loin pour l'entendre.

Dieu soit Béni ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 16:37

Sylvie a écrit:
Cher Louis,

Est-ce qu'il y avait :

Bénédiction du Cierge Pascal, allumé à partir de ce feu ?
Ensuite la bénédiction de l'eau avec le cierge pascal qui est plongé dans le bassin ?
Aussi les sept lectures de l'Ancien Testament ?


Sylvie

Chère Sylvie, je ne souhaite pas vous blesser, je ne devrais pas répondre pour Louis mais normalement l'Eglise Catholique ne déroge jamais au Magistère.

Bien à vous,
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 16:40

Sylvie a écrit:
Est-ce qu'il y avait :
Bénédiction du Cierge Pascal, allumé à partir de ce feu ?
Ensuite la bénédiction de l'eau avec le cierge pascal qui est plongé dans le bassin ?
Aussi les sept lectures de l'Ancien Testament ?
Oui, tout à fait! A part que le cierge pascal n'a pas été plongé dans un bassin mais aspergé par le prêtre avec son "instrument" (je ne connais pas le nom).
Nous avons allumé nos cierges à partir du cierge pascal pour être plus précis. :bougie:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 16:48

Louis a écrit:
Sylvie a écrit:
Est-ce qu'il y avait :
Bénédiction du Cierge Pascal, allumé à partir de ce feu ?
Ensuite la bénédiction de l'eau avec le cierge pascal qui est plongé dans le bassin ?
Aussi les sept lectures de l'Ancien Testament ?
Oui, tout à fait! A part que le cierge pascal n'a pas été plongé dans un bassin mais aspergé par le prêtre avec son "instrument" (je ne connais pas le nom).
Nous avons allumé nos cierges à partir du cierge pascal pour être plus précis. :bougie:

Cher Louis,

Cette nuit nous avions des "baptêmes" alors notre diacre qui a expliqué bien avant la veillée pascale :

le diacre représente le Service :


Cette nuit le cierge pascal a été immergé 3 fois.

Notre curé a également aspergé la foule avec un rameau d'Olivier qui venait de terre sainte.... oh bonheur.... et pour cela importe peu.. avec mon amie nous étions dans le choeur... évidemment quand je fais une lecture je devrai être plus près du lectionnaire....

Je me répète l'AMOUR COMPTE !

Bonne fête à tous que la Joie du Christ vous illumine, ouf... demain après la messe journée détente avec la paroisse et notre curé bien sur lol!

mais oui c'est un moteur , un vivant moteur de notre paroisse cherry
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 20:33

Chère Élise,

Citation :
Chère Sylvie, je ne souhaite pas vous blesser, je ne devrais pas répondre pour Louis mais normalement l'Eglise Catholique ne déroge jamais au Magistère.

Avec ce qui était discuté auparavent, sur le fait d'exposer le Saint Sacrement le jeudi Saint alors qu'Il devrait être placé dans un reposoir fermé, selon le culte tel que décrit dans les liens que j'ai donné ci-haut, je pouvais poser la question à Louis pour savoir comment se déroulait la célébration.

Il y a une différence entre celle vécue par Louis, car le cierge a été aspergé d'eau bénite, alors que dans celle que vous avez vécue, c'est le cierge Pascal qui, plongé dans l'eau par trois fois, accompagné de prières, bénit l'eau.

Je ne fais que parler de choses qui ne me concerne plus mais j'ai du vécu catholique romain depuis près de 45 ans. Je n'ai jamais manqué les célébrations au cours de ma vie catholique sauf en cas de maladie ou obligations graves. Alors j'ai une bonne idée comment cela se déroulait. C'est tout simplement l'approche d'une ancienne catholique que je fais dans cette discussion, avec mes souvenirs.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Dim 08 Avr 2007, 22:04

Chère Sylvie,

Je ne voulais pas vous blesser... je me répète.....

Je n'ai fait que raconter aussi ce qui s'est passé en tant que témoin oculaire et co-responsable avec notre curé qui décide finalement seul... car le conseil paroissial est justement un conseil, pas une emprise ni un pouvoir sur notre curé !

A cette heure, nous sommes jour de Pâques et je viens de terminer pour lui un travail... pour qu'enfin demain la paroisse puisse prendre une journée de détente Very Happy

J'ai fait mon service avec joie, je respecte mon prêtre et croyez vraiment que j'apprécie beaucoup vos interventions... maintenant je ferme comme je viens de lui dire l'ordi et je vais I don't want that I don't want that

Bonne nuit à tous, demain on annonce beau temps en Belgique sunny sunny et la paroisse va se mettre au "vert" Diner surprise sunny salut

Je suis peut-être un peu vive, Théophane me manque, je pense à son voyage si tout se passe bien.... je le saurai bientôt

Pardonnez moi si je vous ai blessée, vives excuses
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Lun 09 Avr 2007, 04:14

Chère Élise,

Vous ne m'avez pas blessé. Il me semblait y avoir un malentendu. Je ne sais pas. Je ne porte pas d'accusation sur comment cela se déroule dans les célébrations catholiques.

J'avais vu dans le message d'Arnaud, une petite erreur sur la consécration eucharistique du vendredi saint. Je suis allée sur le site du Vatican pour vérifier pour avoir l'heure juste. C'est tout. J'ai donné les liens plus haut.

Je n'ai rien trouvé sur la façon de bénir le cierge pascal, ni sur la bénédiction de l'eau. Il me semble, selon mes souvenirs que cela se fesait dans cet ordre :

Allumer le feu,
Allumer le cierge Pascal à partir de ce feu,
Quelques personnes allumaient une chandelle à partir du cierge pascal et répandait le feu à toutes les chandelles.
Le prêtre trempait le cierge pascal par trois fois dans l'eau, il me semble en traçant un signe de croix dans l'eau.

Le cierge pascal, représentait le Christ Lumière du monde. Il est allumé dans le temps de Pâques et ensuite à tous les dimanches jusqu'à l'ascension. Ensuite il est allumé seulement à certaines occasions comme un baptême, funérailles, je pense certaines fêtes spéciales, mais jamais dans les messes du temps ordinaire. Si je me souviens bien. À vérifier et à discuter.


Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
thea



Messages : 7
Inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Mar 10 Avr 2007, 09:17

Bonjour à tous,
juste pour lever un petit point obscur de la disucssion : c'est sûr il n'y a jamais de célébration eucharistique le vendredi saint.
Ce jour-là la croix prend la place de l'autel et le seul prêtre est le Christ élevé à son sommet. Il donne en sa chair ce qu'il a donné, par ses gestes et ses paroles, au repas de la Cène, la veille, le jeudi saint ; c'est pourquoi on communie à partir de la réserve (comme cela a été bien dit d'ailleurs).
Le samedi saint est un jour de grand silence et de veille au tombeau et la messe qui suit est celle de la vigile pascale, directement jaillie de la vie nouvelle du Resscuscité, dans la nuit de Pâques illuminée par le feu nouveau.
Voilà voilà... quelle belle et essentielle semaine pour nous tous !
Bonne journée,
thea

Post scriptum cierge pascal : il reste allumé tous les jours jusqu'à la Pentecôte (et non l'Ascension et pas seulement le dimanche)
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Mar 10 Avr 2007, 11:30

Chère Thea,

Merci pour ces précisions. Je désespérais que le sujet reste sans éclaircissement. Comme beaucoup d'autres fils de discussion qui s'arrête sans approfondissement.


Vous dîtes :

Citation :
Post scriptum cierge pascal : il reste allumé tous les jours jusqu'à la Pentecôte (et non l'Ascension et pas seulement le dimanche)

C'est vrai, pas seulement le dimanche.

Mais il me semble qu'il était était éteint après la lecture de l'évangile de l'ascension, pour signifier que le Christ était monté vers Son Père et notre Père. Ensuite, oui, le cierge était allumé à la Pentecôte car c'est une grande fête.

Je ne sais pas où trouver ces informations.

Sylvie


Dernière édition par le Mar 10 Avr 2007, 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
thea



Messages : 7
Inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Mar 10 Avr 2007, 11:39

Bonjour Sylvie,
je fais assez confiance aux Fraternités de Jérusalem avec qui je vais souvent prier.
C'est ainsi que l'on procède chez eux : cierge allumé jusqu'à la Pentecôte (et nuit et jour pendant l'Octave de Pâques : quel beau symbole).
Mais on n'est jamais à l'abri d'une erreur (pour ce qui concerne la période entre Ascension et Pentecôte). Il faudrait chercher encore un peu.
Cela dit, j'aurais tendance à me remémorer les paroles de Jésus lui-même : "Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde" ; la flamme du cierge, même après l'Ascension, est une belle manière de le signifier.
Continuons de chercher !
Bonne journée ! Smile
thea
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Mar 10 Avr 2007, 12:56

Sylvie a écrit:
Chère Élise,

Vous ne m'avez pas blessé. Il me semblait y avoir un malentendu. Je ne sais pas. Je ne porte pas d'accusation sur comment cela se déroule dans les célébrations catholiques.

J'avais vu dans le message d'Arnaud, une petite erreur sur la consécration eucharistique du vendredi saint. Je suis allée sur le site du Vatican pour vérifier pour avoir l'heure juste. C'est tout. J'ai donné les liens plus haut.

Je n'ai rien trouvé sur la façon de bénir le cierge pascal, ni sur la bénédiction de l'eau. Il me semble, selon mes souvenirs que cela se fesait dans cet ordre :

Allumer le feu,
Allumer le cierge Pascal à partir de ce feu,
Quelques personnes allumaient une chandelle à partir du cierge pascal et répandait le feu à toutes les chandelles.
Le prêtre trempait le cierge pascal par trois fois dans l'eau, il me semble en traçant un signe de croix dans l'eau.

Le cierge pascal, représentait le Christ Lumière du monde. Il est allumé dans le temps de Pâques et ensuite à tous les dimanches jusqu'à l'ascension. Ensuite il est allumé seulement à certaines occasions comme un baptême, funérailles, je pense certaines fêtes spéciales, mais jamais dans les messes du temps ordinaire. Si je me souviens bien. À vérifier et à discuter.


Sylvie

Chère Sylvie, heureuse de lire que je ne vous ai pas blessée. sunny

Donc en fait le jeudi-saint dès le matin je suis arrivée croyant adorer Jésus, mais Il n'était pas dans le tabernacle j'ai téléphoné sur son portable (celui de notre curé) en disant où donc est Jésus ? il m'a répondu que la journée on n'adorait pas, le soir nous avons eu la Messe du Jeudi-Saint comme dans toutes les paroisses avec dépouillement de l'autel. Et puis il est arrivé avec Jésus dans un très bel ostensoir en procession encens et tout l'honneur du à Notre-Seigneur et nous pouvions adorer Jésus jusque minuit. Le vendredi-saint Vénération de la Ste Croix que nous avons couvert de fleurs après la lecture de la passion, nous avons communié sur la réserve.
Et puis pas de messe ni de cloches avant la Veillée Pascale....
Les cloches n'ont sonné qu'au Gloria.
Je l'ai remercié pour les superbes célébrations car c'est tout de même à son instigation mais modeste comme il est il m'a dit : n'oublie pas dans les annonces de ce dimanche prochain de remercier tous ceux qui ont participé à la beauté de la liturgie durant le Carême et le triduum pascal.

Voilà, un peu le récit si jamais il y a qq chose de pas tout-à-fait liturgique je pense que même un prêtre n'est pas à l'abri d'une erreur.

Je lis que vous cherchez encore.... pour le moment je reviens d'avoir été lire pour des funérailles mais en plus comme je suis terriblement allergique au pollen surtout en début de printemps j'ai une tête , une tête c'est comme si j'avais reçu un coup de poing en pleine figure mais heureusement rassurez vous, j'ai des médicaments bien spécifiques.....
et cela ne va pas durer mais pour le moment je suis dans les vaps I don't want that

Très belle journée dans l'Amour de Jésus Ressuscité.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Mar 10 Avr 2007, 13:00

J'ai trouvé ce lien sur l'utilisation du cierge pascal.

http://www.ceremoniaire.net/pastorale1950/docs/nuit_pascale_1952.html#3

Ce n'est pas si évident que cela.

Quelques extraits :

Citation :
Mise à part l'étincelante et flamboyante cérémonie inaugurale de la sainte veillée, si heureusement restaurée et remise à son heure nocturne ces dernières années, force nous est bien d'avouer qu'à s'en tenir aux seules précisions des rubriques rien n'est plus flou, dans tout l'ensemble de la liturgie, que le sort réservé au cierge pascal une fois achevée la cérémonie au baptistère. Les auteurs approuvés ne sont pleinement d'accord ni sur la place à lui donner et à lui maintenir, ni sur le temps de son maintien, ni sur les circonstances où il convient de l'allumer, ni surtout sur ce qu'on en doit faire après son extinction à la messe solennelle de l'Ascension, et après la seconde bénédiction des fonts à la vigile de Pentecôte.


Citation :
Selon le nouveau rite du Samedi saint, le cierge est évidemment annuel, puisque millésimé solennellement ; il est porté d'avance sur la crédence avec les divers accessoires prévus pour la bénédiction du feu nouveau.

C'est à cette place, à l'entrée de l'église, qu'il est solennellement marqué au chiffre de l'année en cours, muni des grains d'encens figurant les plaies glorieuses du Christ ressuscité, allumé à la flamme tirée de la pierre et finalement bénit, puis porté en procession au chant du triple Lumen Christi, c'est à sa lumière qu'on allume toutes les autres avant de le placer, bien en vue, au milieu du choeur ; il signifie si bien la présence nouvelle du Christ au milieu des siens qu'avant de chanter sa louange on lui rend les honneurs de l'encensement.

Citation :
L'extinction après l'évangile de l'Ascension marque le choix fixé par l'Église romaine entre le symbolisme fondamental baptismal du cierge et la simple figuration historique de la présence physique du Christ ressuscité. Elle corrobore l'interdiction portée par la S.C.R., le 20 décembre 1783, contre la coutume portugaise de différer l'extinction jusqu'à none de la fête, à cause de l'antienne Videntibus illis, chantée à l'heure même où le Christ avait visiblement disparu (4265).

Citation :
On rallume le cierge pascal pour descendre en procession le samedi vigile de Pentecôte à la bénédiction des fonts (avec, n'en déplaise à Merati, les ornements violets) ; tout s'y passe comme à Pâques, sauf à souligner ce point capital que les rubriques, aussi bien que les auteurs, gardent le silence le plus profond sur ce que devient le cierge après la bénédiction. Il n'est point prescrit de le porter au retour en tête de la procession. Ne serait-ce pas parce que sa destinée normale, jamais définie dans la suite du fait que personne ne songeait à la mettre en question, était de rester désormais toute l'année au baptistère comme témoin du caractère pascal de l'initiation chrétienne à quelque date qu'elle soit conférée ? Rien, en particulier, ne précise si le cierge débité à Rome en Agnus Dei est celui de l'année ou de l'année précédente.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
thea



Messages : 7
Inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Le samedi saint et les églises vides   Mar 10 Avr 2007, 15:19

Merci Sylvie pour ces précisions.
Intéressant.
Je retiens aussi l'adresse.
Bonne journée !
thea
Revenir en haut Aller en bas
 
Le samedi saint et les églises vides
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le samedi saint et les églises vides
» Samedi Saint
» 23 Avril "Samedi Saint : Seigneur, ton corps a été placé dans le tombeau...vers la veillée pascale "
» Dernier Cantique de Moïse. (Samedi-Saint)
» Samedi Saint (2012)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: