DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 René Girard et le sacrifice du Christ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: René Girard et le sacrifice du Christ   Jeu 08 Sep 2005, 00:17

J'ai discuté avec quelqu'un qui m'a affirmé que le sacrifice du Christ n'était pas un sacrifice, et qui m'a expliqué qu'un théologien du nom de René Girard l'expliquait dans ses bouquins.
Il me semble que quelqu'un ici avait fait référence à cet homme. Est-ce que vous pourriez, rapidement, m'éclaircir sur sa pensée quant à l'idée de sacrifice ??
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: René Girard et le sacrifice du Christ   Jeu 08 Sep 2005, 02:13

Cher Olivier,


Je crois bien que c'est moi qui en est parlé Very Happy

Primo : René Girard n'est pas théologien. C'est un professeur (à la retraite aujourd'hui) de littérature comparée, anthropologue, critique littéraire. On le dit philosophe aussi (titre qu'il rejette ou du moins dont il se méfie) comme nous trouvons ses bouquins dans les rayons de philosophies. A vrai dire il est inclassable.

Secundo : Sa thèse sur le sacrifice du Christ a été par contre influencé par un théologien allemand Raymund Schwager.


Tertio : Au final ce qu'on vous a dit à savoir :

Citation :
""que le sacrifice du Christ n'était pas un sacrifice,""

Montre une méconnaissance de l'oeuvre girardienne.

En effet dans son livre Des choses cachées depuis la fondation du monde, Girard a dû mal à qualifier la Passion et la crucifixion comme un sacrifice. Pourquoi ? Depuis un livre précédent La violence et le sacré, Girard a analysé les sociétés archaïques et en particulier la fonction du sacrifice et des mythes. Selon lui la fonction essentielle du sacrifice est l'imitation du phénomène de bouc émissaire qui est à l'origine de toute société et religion. Bref toute communauté humaine s'est bâti et surtout maintenu par un meurtre fondateur ( conflits et violence généralisée qui s'est polarisée sur une victime émissaire et alors mise à mort, sa mort ramenant l'ordre dans la communauté. Ce "pouvoir" fut imputé à cette victime qui alors fut divinisée. Ainsi naquirent les divinités archaïques).

Mais La Tradition judéo-chrétienne comme le montre Girard, est la seule qui n'est pas dupe de ce phénomène où nous explusons la violence par un acte violent et donc toujours la violence. Et tout cela se maintient grâce à la méconnaisance de ce mécanisme.

L'apogée de la Tradition biblique sont les évangiles et particulièrement la Passion et la Crucifixion. Et pour cause car elles sont la dénonciation du mensonge sur l'origine des communautés humaines, le bouc émissaire et cela les évangiles nous le révèlent en déclarant l'INNOCENCE de la victime, le Christ ( "Ils m'ont haï sans raison").

De là Girard a dû mal à parler de sacrifice pour le Christ comme le développe l'Epître aux hébreux. Car ce serait recouvrir la vérité révélée et reproduire la schéma archaïque. Ou du moins nous ne pouvons, dit-il, donner ce mot qu'au seul sacrifice du Christ.

Cette question sera réglée quand nous abordons plus avant la profondeur et la césure irréversible inscrite dans la Passion. Le sacrifice archaïque est toujours sacrifice de l'autre ( c'est SA faute, IL est FORCEMENT coupable...) alors que le sacrifice du Christ est sacrifice de soi dans une logique d'amour (aimer ses ennemis : en finir avec la logique d ela violence et de la haine) et donc de vie ( la plus belle preuve d'amour est de donner sa vie pour ses amis nous rappelle le Christ en personne).

Telle est donc la position finale de Girard.


N.B. : Je vous mets un lien internet qui vous expliquera mieux la pensée de Girard
http://biblio.domuni.org/articlesreligions/renegirard/index.htm

Cordialement,


Manuel.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: René Girard et le sacrifice du Christ   Jeu 08 Sep 2005, 03:01

De fait, cette personne n'avait pas tout compris...

Merci beaucoup pour ce lien, dont je viens de prendre connaissance.
Verdict : j'ai du boulot en perspective. Cette pensée est d'une puissance peu commune ! WOW !
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: René Girard et le sacrifice du Christ   Jeu 08 Sep 2005, 12:50

Cher Olivier,


Je vous propose aussi ce lien internet déjà cité
quelques temps plutôt (émissions enregistrées avec René Girard sur France culture ) :

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/avoixnue/fiche.php?diffusion_id=21642

Il faut juste avoir real player pour l'écouter.


Cordialement.


N.B. : Je suis à votre disposition pour d'autres informations. De même qu'il existe un site qui lui est consacré. D'ailleurs dans ce forum même nous avons débattu sur Girard.


Manuel
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: René Girard et le sacrifice du Christ   Jeu 08 Sep 2005, 15:14

Merci pour ce lien.
Puis-je abuser de votre gentillesse en vous demandant des conseils quant aux livres les plus importants de Girard et, surtout, dans quel ordre les lire ? Par ordre chronologique ?
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: René Girard et le sacrifice du Christ   Jeu 08 Sep 2005, 16:32

Cher Olivier,

:DD


C'est avec un grand plaisir que je vous conseillerai. Toujours d'actualité pour moi, ayant reçu aujourd'hui par exemple un livre sur la pensée de René Girard que j'avais commandé, c'est pour vous dire... Very Happy

Bonne intuition de votre part. L'ordre chronologique est conseillé. Mais si je puis me permettre, je vous conseillerai le dernier livre Origine de la Culture, qui est un interview de l'auteur et qui reprend donc l'essentiel de son travail et de son actualité (certains points sont secondaires pour une initiation cependant...)

Si vous préferez une initiation par la Tradition biblique (application et explicitation de ses thèses) avec laquelle vous seriez plus familier sans doute, je vous conseille deux livres plus courts :

Je vois Satan tomber comme l'éclair

La route antique des hommes pervers (étude du livre de Job par la théorie mimétique)


Gardez bien à l'esprit les textes d'introduction à l'oeuvre de René Girard dont je vous ai communiqué les liens. (Il existe aussi par exemple des interview consultable sur le net, vous n'avez qu'à demander).



Si vous vous posez la moindre question, n'hésitez pas!


Cordialement,


Manuel.
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: René Girard et le sacrifice du Christ   Jeu 08 Sep 2005, 16:35

Ah oui!


J'allais oublier. Les livres les plus importants :


Mensonge romantique et vérité romanesque

La violence et la sacré.

Des choses cachées depuis la fondation du monde.

Et le Bouc émissaire.


Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: René Girard et le sacrifice du Christ   Jeu 08 Sep 2005, 16:36

Merci beaucoup Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: René Girard et le sacrifice du Christ   Jeu 08 Sep 2005, 22:45

8)

Les livres les plus importants :

Mensonge romantique et vérité romanesque

La violence et la sacré.

Des choses cachées depuis la fondation du monde.

Et le Bouc émissaire.


Je dirais en premier :

"La violence et le sacré"
et
"Des choses cachées depuis la fondation du monde"

qui sont, pour moi, le coeur de la théorie anthropologique de Girard.

"Le bouc émissaire" ne me parait pas apporter beaucoup de nouveau par rapport aux deux précédents, et le sujet de "Mensonge romantique et vérité romanesque" est autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: René Girard et le sacrifice du Christ   Ven 09 Sep 2005, 00:13

8)


Citation :
Je dirais en premier :

"La violence et le sacré"
et
"Des choses cachées depuis la fondation du monde"

qui sont, pour moi, le coeur de la théorie anthropologique de Girard.

"Le bouc émissaire" ne me parait pas apporter beaucoup de nouveau par rapport aux deux précédents, et le sujet de "Mensonge romantique et vérité romanesque" est autre
.


Au contraire, il est un approfondissement trés intéressant car il développe l'idée du texte de persécution et l'idée d'une histoire chrétienne des sociétés. Vous sous-estimez l'importance de ce livre

Pour les autres, le triptique "mensonge romantique et vérité romesque-La violence et le sacré-Des choses cachées depuis la fondation du monde" est le fondement même de la pensée girardienne, à savoir la thèse du désir mimétique et celle du bouc émissaire et la Révélation évangélique. Le reste de l'oeuvre de Girard en est l'application et le prolongements.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
 
René Girard et le sacrifice du Christ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» René Girard et le sacrifice du Christ
» Le match des René : René Pommier contre René Girard.
» René Girard et ses textes fondamentaux
» Le sacrifice du Christ est-il indispensable ?
» René girard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: