DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le symbolisme du vêtement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mister D



Messages : 60
Inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Le symbolisme du vêtement   Jeu 29 Mar - 20:30

Cette question va peut être vous paraitre inhabituelle, mais d'après vous tous, habitués à lire l'Ecriture, que peut symboliser ce vêtement dont il est question à bien des reprises dans la Bible ?


« Qu’en tout temps tes vêtements soient blancs et que l’huile ne manque point sur ta tête ». (Ecclésiaste IX, 8).


« Car toute chaussure de combat, tout vêtement roulé dans le sang sont brûlés, dévorés par le feu ». (Isaïe IX, 4).


« Voici encore ce que vous faîtes : Vous couvrez de larmes l’autel de l’Eternel, de pleurs et de gémissements, en sorte qu’il n’a plus égard aux offrandes et qu’il ne peut rien agréer de vos mains. Et vous dîtes : Pourquoi ?...
Parce que l’Eternel a été témoin entre toi et la femme de ta jeunesse, à laquelle tu es infidèle, bien qu’elle soit ta compagne et la femme de ton alliance.
Nul n’a fait cela avec un reste de bon sens. Un seul l’a fait, et pourquoi ?
Parce qu’il cherchait la postérité que Dieu lui avait promise.
Prenez donc garde en votre esprit, et qu’aucun ne soit infidèle à la femme de sa jeunesse ! Car je hais la répudiation, dit l’Eternel, le Dieu d’Israël, et celui qui couvre de violence son vêtement, dit l’Eternel des armées. Prenez donc garde en votre esprit, et ne soyez pas infidèles ».(Malachie II, 13-16).


Qu'est ce que l'Ecriture représente ici comme un vêtement, vêtement qui doit demeurer blanc, qui ne doit pas être "couvert de violence" ?
Egalement, dans le N.T, Jésus quand il nous parle de Jean Baptiste nous dit ceci :

« … Jésus se mit à dire à la foule au sujet de Jean : Qu’êtes vous allés voir au désert ? Un roseau agité par le vent ? Mais qu’êtes vous allés voir ? Un homme vêtu d’habits précieux ? Voici ceux qui portent des habits magnifiques et qui vivent dans les délices, sont dans les maisons des rois. Qu’êtes vous donc allés voir ? Un prophète ? Oui vous dis-je, et plus qu’un prophète. C’est celui dont il est écrit : Voici, j’envoie mon messager devant ta face pour préparer ton chemin devant toi. Je vous le dis parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’y en a point de plus grand que Jean ». (Luc VII, 24-28).


"Ceux qui portent des habits magnifiques ... sont dans les maisons des rois". Il faudrait ainsi avoir un "habit magnifique" (ou des vêtements blancs) en vue d'accéder au Royaume.
Qu'est ce qui se cacherait donc derrière ce symbolisme du vêtement ?
Qu'est ce que "le vêtement" de l'homme, ou son "habit", peut bien désigner ?
Revenir en haut Aller en bas
Mister D



Messages : 60
Inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: Le symbolisme du vêtement   Jeu 29 Mar - 20:32

Sorry, la première citation, Ecclésiaste IX, 8.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80874
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le symbolisme du vêtement   Jeu 29 Mar - 20:42

Cher Mister D,

Je pense que dans tous ces textes, y compris dans celui-ci:

Citation :
Adam et Eve virent qu'ils étaient nus",
le vêtement représente symboliquement ce qui finalise les intentions et les actes d'un homme.

Un homme est vêtu de lanc quand sont coeur est pur.

Et Dieu lave ses vêtements (donc son âme) dans le sang (c'est-à-dire dans la souffrance) pour la purifier en vue de la vie éternelle (voir apocalypse).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le symbolisme du vêtement   Jeu 29 Mar - 21:17

Tout à fait d'acc avec Arnaud.

Dans le même temps, cher Mister D, pour comprendre la signification dans le contexte spécifique des textes que tu cites, je te suggérerais :

- de distinguer dans l’interprétation les textes d’AT de ceux de NT
- d'élargir l'analyse à plusieurs versets et d’inclure les autres symboles qui accompagnent ces vêtements :

Par exemple, voilà qqs suggestions mineures pour les textes de l’ancien testament

1. Pour l'Ecclésiaste, tu dois rajouter le symbole de l'huile, du pain, du vin, de l’amour et de la sagesse 9.1 -9.18

Oui, j'ai appliqué mon coeur à tout cela, j'ai fait de tout cela l'objet de mon examen, et j'ai vu que les justes et les sages, et leurs travaux, sont dans la main de Dieu, et l'amour aussi bien que la haine ; les hommes ne savent rien: tout est devant eux.
Tout arrive également à tous; même sort pour le juste et pour le méchant, pour celui qui est bon et pur et pour celui qui est impur, pour celui qui sacrifie et pour celui qui ne sacrifie pas; il en est du bon comme du pécheur , de celui qui jure comme de celui qui craint de jurer.
Ceci est un mal parmi tout ce qui se fait sous le soleil, c'est qu'il y a pour tous un même sort; aussi le coeur des fils de l'homme est-il plein de méchanceté, et la folie est dans leur coeur pendant leur vie; après quoi, ils vont chez les morts . Car, qui est excepté?
Pour tous ceux qui vivent il y a de l'espérance ; et même un chien vivant vaut mieux qu'un lion mort .
Les vivants, en effet, savent qu'ils mourront ; mais les morts ne savent rien, et il n'y a pour eux plus de salaire, puisque leur mémoire est oubliée .
Et leur amour, et leur haine, et leur envie, ont déjà péri ; et ils n'auront plus jamais aucune part à tout ce qui se fait sous le soleil.
Va , mange avec joie ton pain, et bois gaiement ton vin; car dès longtemps Dieu prend plaisir à ce que tu fais.
Qu'en tout temps tes vêtements soient blancs, et que l'huile ne manque point sur ta tête .
Jouis de la vie avec la femme que tu aimes , pendant tous les jours de ta vie de vanité, que Dieu t'a donnés sous le soleil, pendant tous les jours de ta vanité; car c'est ta part dans la vie, au milieu de ton travail que tu fais sous le soleil.
Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais -le; car il n'y a ni oeuvre, ni pensée, ni science, ni sagesse, dans le séjour des morts, où tu vas .
J'ai encore vu sous le soleil que la course n'est point aux agiles ni la guerre aux vaillants, ni le pain aux sages, ni la richesse aux intelligents , ni la faveur aux savants ; car tout dépend pour eux du temps et des circonstances.
L'homme ne connaît pas non plus son heure, pareil aux poissons qui sont pris au filet fatal, Et aux oiseaux qui sont pris au piège; comme eux, les fils de l'homme sont enlacés au temps du malheur, lorsqu'il tombe sur eux tout à coup.
J'ai aussi vu sous le soleil ce trait d'une sagesse qui m'a paru grande.
Il y avait une petite ville, avec peu d'hommes dans son sein; un roi puissant marcha sur elle, l'investit , et éleva contre elle de grands forts.
Il s'y trouvait un homme pauvre et sage, qui sauva la ville par sa sagesse. Et personne ne s'est souvenu de cet homme pauvre.
Et j'ai dit : La sagesse vaut mieux que la force. Cependant la sagesse du pauvre est méprisée , et ses paroles ne sont pas écoutées .
Les paroles des sages tranquillement écoutées valent mieux que les cris de celui qui domine parmi les insensés.
La sagesse vaut mieux que les instruments de guerre; mais un seul pécheur détruit beaucoup de bien.



2. Pour Isaïe, la lumière, le bâton, la chaussure de combat et le feu 9.2 à 9.6
Le peuple qui marchait dans les ténèbres Voit une grande lumière; Sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre de la mort Une lumière resplendit .
Tu rends le peuple nombreux , Tu lui accordes de grandes joies; Il se réjouit devant toi, comme on se réjouit à la moisson, Comme on pousse des cris d'allégresse au partage du butin.
Car le joug qui pesait sur lui, Le bâton qui frappait son dos, La verge de celui qui l'opprimait , Tu les brises , comme à la journée de Madian.
Car toute chaussure qu'on porte dans la mêlée , Et tout vêtement guerrier roulé dans le sang, Seront livrés aux flammes, Pour être dévorés par le feu.
Car un enfant nous est né , un fils nous est donné , Et la domination reposera sur son épaule; On l'appellera Admirable, Conseiller , Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.
Le peuple qui marchait dans les ténèbres Voit une grande lumière; Sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre de la mort Une lumière resplendit .


3. Pour Malachie, le symbole de l'alliance des ancêtres (de Lévi), l'alliance perdue, oubliée, violée (symbolisée par l’épouse répudiée) (2.1 - 2.17)
Maintenant, à vous cet ordre, Sacrificateurs !
Si vous n'écoutez pas , si vous ne prenez pas à coeur De donner gloire à mon nom, dit l'Eternel des armées, J'enverrai parmi vous la malédiction, et je maudirai vos bénédictions; Oui, je les maudirai , parce que vous ne l'avez pas à coeur.
Voici, je détruirai vos semences, Et je vous jetterai des excréments au visage, Les excréments des victimes que vous sacrifiez, Et on vous emportera avec eux.
Vous saurez alors que je vous ai adressé cet ordre, Afin que mon alliance avec Lévi subsiste, Dit l'Eternel des armées.
Mon alliance avec lui était une alliance de vie et de paix, Ce que je lui accordai pour qu'il me craignît ; Et il a eu pour moi de la crainte , Il a tremblé devant mon nom.
La loi de la vérité était dans sa bouche, Et l'iniquité ne s'est point trouvée sur ses lèvres; Il a marché avec moi dans la paix et dans la droiture, Et il a détourné du mal beaucoup d'hommes.
Car les lèvres du sacrificateur doivent garder la science, Et c'est à sa bouche qu'on demande la loi, Parce qu'il est un envoyé de l'Eternel des armées.
Mais vous, vous vous êtes écartés de la voie, Vous avez fait de la loi une occasion de chute pour plusieurs, Vous avez violé l'alliance de Lévi, Dit l'Eternel des armées.
Et moi, je vous rendrai méprisables et vils Aux yeux de tout le peuple, Parce que vous n'avez pas gardé mes voies, Et que vous avez égard à l'apparence des personnes Quand vous interprétez la loi.
N'avons-nous pas tous un seul Père ? N'est-ce pas un seul Dieu qui nous a créés ? Pourquoi donc sommes-nous infidèles l'un envers l'autre, En profanant l'alliance de nos pères ?
Juda s'est montré infidèle , Et une abomination a été commise en Israël et à Jérusalem; Car Juda a profané ce qui est consacré à l'Eternel, ce qu'aime l'Eternel, Il s'est uni à la fille d'un dieu étranger.
L'Eternel retranchera l'homme qui fait cela, celui qui veille et qui répond , Il le retranchera des tentes de Jacob, Et il retranchera celui qui présente une offrande A l'Eternel des armées.
Voici encore ce que vous faites : Vous couvrez de larmes l'autel de l'Eternel, De pleurs et de gémissements, En sorte qu'il n'a plus égard aux offrandes Et qu'il ne peut rien agréer de vos mains.
Et vous dites : Pourquoi ?... Parce que l'Eternel a été témoin entre toi et la femme de ta jeunesse, A laquelle tu es infidèle , Bien qu'elle soit ta compagne et la femme de ton alliance.
Nul n'a fait cela, avec un reste de bon sens. Un seul l'a fait, et pourquoi? Parce qu'il cherchait la postérité que Dieu lui avait promise. Prenez donc garde en votre esprit, Et qu'aucun ne soit infidèle à la femme de sa jeunesse !
Car je hais la répudiation , Dit l'Eternel, le Dieu d'Israël, Et celui qui couvre de violence son vêtement, Dit l'Eternel des armées. Prenez donc garde en votre esprit, Et ne soyez pas infidèles !
Vous fatiguez l'Eternel par vos paroles, Et vous dites : En quoi l'avons-nous fatigué ? C'est en disant : Quiconque fait le mal est bon aux yeux de l'Eternel , Et c'est en lui qu'il prend plaisir ! Ou bien: Où est le Dieu de la justice ?

Bon courage à toi pour ton memoire d'études... study :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le symbolisme du vêtement   Lun 2 Avr - 4:51

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Mister D,

Un homme est vêtu de lanc quand sont coeur est pur.

C'est pourquoi Jésus était vêtu d'une aube blanche. Parce qu'il était cet homme pur (humainement).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80874
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le symbolisme du vêtement   Lun 2 Avr - 6:25

Loup Ecossais a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Mister D,

Un homme est vêtu de lanc quand sont coeur est pur.

C'est pourquoi Jésus était vêtu d'une aube blanche. Parce qu'il était cet homme pur (humainement).

Citation :
Quand sont coeur est pur...

Arf ! il faut que je me relise ! Embarassed :help:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le symbolisme du vêtement   Lun 2 Avr - 9:17

Loup Ecossais a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Mister D,

Un homme est vêtu de blanc quand sont coeur est pur.
C'est pourquoi Jésus était vêtu d'une aube blanche. Parce qu'il était cet homme pur (humainement).

Je vous rejoins Loup et Arnaud : Voilà une illustration récente du symbole de cette pureté du coeur, dans l'homélie du dimanche des Rameaux de Benoît XVI. En revanche, le symbole du vêtement n’est pas présent dans cette homélie, mais je retrouve un symbole qui m’est cher, celui de la porte, de ce fait, je vais poster ce message aussi dans le topic sur « le symbole des quatre » :

"Revenons à la liturgie et à la procession des Rameaux. Dans la liturgie, on prévoit comme chant le psaume (24, 23), qui était en Israël aussi un chant de procession utilisé dans l'ascension au mont du Temple. Le psaume interprète la montée intérieure dont la montée extérieure est l'image et nous explique ainsi encore une fois ce que signifie monter avec le Christ. "Qui montera la montagne du Seigneur ?", demande le psaume, et il nous parle de deux conditions essentielles. Ceux qui montent et veulent arriver vraiment en haut, arriver jusqu'à la hauteur véritable, doivent être des personnes qui s'interrogent sur Dieu. Des personnes qui regardent autour d'elles pour chercher Dieu, pour chercher son Visage. Chers jeunes amis - combien cela est vraiment important aujourd'hui : ne pas se laisser simplement conduire ici ou là dans la vie ; ne pas se contenter de ce que tous pensent, disent et font. Regarder Dieu et chercher Dieu. Ne pas permettre que la question sur Dieu se dissipe dans nos âmes. Le désir de ce qui est plus grand. Le désir de le connaître Lui, son Visage...

L'autre condition très concrète pour la montée est celle-ci : peut résider dans un lieu saint seulement celui "qui a des mains innocentes et un coeur pur". Des mains innocentes - sont des mains qui ne sont pas utilisées pour des actes de violence. Ce sont des mains qui ne sont pas souillées par la corruption, ou des pots-de-vin. Un coeur pur - quand le coeur est pur ? Est pur un coeur qui ne fait pas semblant et qui ne se tache pas avec de mensonges et d'hypocrisie. Un coeur qui reste transparent comme l'eau de source, parce qu'il ne connaît pas d'hypocrisie. Est pur un coeur qui ne s'abandonne pas à l'ivresse du plaisir ; un coeur dont l'amour est vrai et ce n'est pas seulement la passion d'un instant. Mains innocentes et coeur pur : si nous marchons avec Jésus, nous montons et trouvons les purifications qui nous amènent vraiment à cette hauteur à laquelle l'homme est destiné : l'amitié avec Dieu lui-même.

Le psaume (24, 23) qui parle de la montée, s'achève avec une liturgie d'entrée devant la porte du Temple : "portes, levez vos frontons, levez, les portes éternelles, et qu'entre le roi de gloire". Dans l'ancienne liturgie du dimanche des Rameaux, le prêtre, arrivé devant l'église, frappait fortement avec le bois de la croix de la procession au portail encore fermé, qui par la suite s'ouvrait. C'était une belle image pour le mystère de Jésus Christ qui, avec le bois de sa croix, avec la force de son amour qui se donne, a frappé du côté du monde, à la porte de Dieu ; du côté d'un monde qui ne réussissait pas à trouver un accès auprès de Dieu. Avec la croix, Jésus a ouvert grand la porte de Dieu, la porte entre Dieu et les hommes. Maintenant, elle est ouverte. Mais même de l'autre côté le Seigneur frappe avec sa croix : il frappe aux portes du monde, aux portes de nos coeurs, qui souvent en grand nombre sont fermés pour Dieu. Et il nous parle plus ou moins ainsi : si les preuves que Dieu dans la création te donne de son existence, ne réussissent pas à t'ouvrir pour Lui ; si la parole des Écritures et le message de l'Église te laissent indifférent - alors regarde-moi, ton Seigneur et ton Dieu.

Voilà l'appel qu'aujourd'hui nous laissons pénétrer dans notre coeur. Le Seigneur nous aide à ouvrir la porte de notre coeur, la porte du monde, pour que Lui, le Dieu vivant, puisse en son Fils arriver à notre époque, à atteindre notre vie. "
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le symbolisme du vêtement   Lun 2 Avr - 9:20

Ah c'est pour cela que Ségolène Royal est souvent vétu de blanc! prière Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le symbolisme du vêtement   Lun 2 Avr - 9:25

Louis a écrit:
Ah c'est pour cela que Ségolène Royal est souvent vétu de blanc! prière Mr.Red

pale :demande: albino
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le symbolisme du vêtement   Lun 2 Avr - 9:33

Je crois que le symbolisme peut-être aussi un moyen de manipulation. Tongue

Je me méfie du symbolisme. L'habit ne fait pas le moine. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Hérisson



Masculin Messages : 87
Inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Le symbolisme du vêtement   Mar 3 Avr - 12:50

aucun


Dernière édition par le Mer 4 Avr - 5:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le symbolisme du vêtement   Mar 3 Avr - 14:59

Hérisson a écrit:
Louis a écrit:
Je crois que le symbolisme peut-être aussi un moyen de manipulation. Tongue

Je me méfie du symbolisme. L'habit ne fait pas le moine. Mr. Green

Le symbolisme est le language de l'analogie, l'analogie est le plus beau des liens suivant Platon et l'une des formes de raisonnement les plus usités dans la bible et surtout dans les évangiles ("le royaume de Dieu est semblable...")

Le symbolisme est le language de la participation, tout symbole participe à la réalité qu'il symbolise aussi étonnament il demande en soit une participation au symbole, seul le semblable connait le semblable et seul celui qui a dans son intelligence quelque chose de proportionné à celui ci peut le comprendre.
Ainsi le symbole se ferme à celui qui n'en a pas l'esprit, "je te rends grâce car tu as caché cela au sage et au puissants et révélé cela au tous petits"
Ainsi symbolisme et révélation sont très liés à tel point que le credo est appelé symbole, la clef du symbole est donc fermée à qui n'en a pas l'Esprit, l'Esprit Saint, "afin que ceux qui voient ne voient pas et que ceux qui entendent ne comprennent pas"...
Cette clef de la connaissance est l'esprit Saint ("il vous fera comprendre tout ce que je vous ai dit")
Hors de cet Esprit toute interprétation du symbole est vaine et comme les sodomites la porte leur est fermée, et cette porte est Notre Seigneur Jésus Christ.

L'habit ne fait pas le moine mais il est une puissante aide pour le moine à le devenir plus.


Merci pour ce petit texte, Hérisson et contente de vous revoir parmi nous.
J'espère que vous n'étiez pas malade. Je pense que votre texte va plaire à nos charmants maçons, Loup et Noel. A moi en tout cas, oui, bcp.
J'ai tjr adoré les symboles... étant gosse, je cherchais des symboles partout... déchiffrer les symboles, et je trouvais la vie merveilleuse et l’amour de Dieu pour sa créature plein de miséricorde. C'est toucher en qq sorte au sacré... mais je ne suis qu'une toute petite tête toute verte sur ce sujet (c'est un clin d'oeil taquin à Noël, qui m’a bcp guidé sur le signe de 4, plutôt du 649).
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Le vêtement, l'humilité et l'Amour   Ven 6 Avr - 6:55

Un extrait de la messe chrismale de Benoit XVI - 5 avril 2007

Pour ceux qui sont interessés par la symbolique du vêtement, je vous conseilles sa lecture :

"L'écrivain russe Léon Tolstoï raconte, dans un court récit, l'histoire d'un souverain sévère qui demanda à ses prêtres et à ses sages de lui montrer Dieu afin qu'il puisse le voir. Les sages ne furent pas en mesure de satisfaire son désir. Alors un pasteur, qui était à peine rentré des champs, se proposa d'assumer la tâche des prêtres et des sages. Le roi apprit de lui que ses yeux n'étaient pas suffisants pour voir Dieu. Il voulut alors, cependant, au moins savoir ce que Dieu faisait. « Pour pouvoir répondre à ta question — dit le pasteur au souverain — nous devons échanger nos vêtements ». Avec hésitation, mais toutefois poussé par la curiosité pour l'information attendue, le souverain y consentit ; il remit ses vêtements royaux au pasteur et se fit revêtir du simple habit de l'homme pauvre. Et voilà alors la réponse qu'il entendit : « C'est cela que Dieu fait ». De fait, le Fils de Dieu — vrai Dieu né du vrai Dieu — a abandonné sa splendeur divine : «...il se dépouilla lui-même, en prenant la condition de serviteur. Devenu semblable aux hommes et reconnu comme un homme à son comportement, il s'est abaissé lui-même... jusqu'à mourir sur une croix » (cf. Ph 2, 6sq). Dieu a accompli — comme le disent les Pères — le sacrum commercium, l'échange saint : il a assumé ce qui était à nous, afin que nous puissions recevoir ce qui était à lui, devenir semblables à Dieu. "

...........

"Mais avec le vêtement de lumière que le Seigneur nous a donné lors du Baptême et, de manière nouvelle, lors de l'Ordination sacerdotale, nous pouvons aussi penser au vêtement nuptial, dont Il nous parle dans la parabole du banquet de Dieu. Dans les homélies de saint Grégoire le Grand, j'ai trouvé à ce propos une réflexion digne d'intérêt. Grégoire distingue entre la version de Luc de la parabole et celle de Matthieu. Il est convaincu que la parabole de Luc parle du banquet nuptial eschatologique, alors que — selon lui — la version transmise par Matthieu traiterait de l'anticipation de ce banquet nuptial dans la liturgie et dans la vie de l'Eglise. En effet, chez Matthieu — et seulement chez Matthieu — le roi vient dans la salle remplie de monde pour voir ses hôtes. Et voilà qu'au sein de cette multitude, il trouve aussi un hôte sans habit nuptial, que l'on jette ensuite dehors dans les ténèbres. Alors Grégoire se demande : « Mais quelle espèce d'habit lui manquait-il ? Tous ceux qui sont réunis dans l'Eglise ont reçu l'habit nouveau du baptême et de la foi ; autrement ils ne seraient pas dans l'Eglise. Que manque-t-il donc encore ? Quel habit nuptial doit encore être ajouté ? ». Le Pape répond : « Le vêtement de l'amour. Et, malheureusement, parmi ses hôtes auxquels il avait donné l'habit nouveau, le vêtement blanc de la renaissance, le roi en trouve certains qui ne portent pas le vêtement de couleur pourpre du double amour envers Dieu et envers le prochain. « Dans quelle condition voulons-nous nous approcher de la fête du ciel, si nous ne portons pas l'habit nuptial — c'est-à-dire l'amour, qui seul peut nous rendre beaux ? », demande le Pape. Sans l’amour, une personne est obscure intérieurement. Les ténèbres extérieures, dont parle l'Evangile, ne sont que le reflet de la cécité intérieure du cœur (cf. Hom. 38, 8-13). "
......

Copyright du texte original en italien : Librairie Editrice Vaticane
Traduction réalisée par Zenit
ZF07040510
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
 
Le symbolisme du vêtement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le symbolisme du vêtement
» Les chakras mineurs et leur symbolisme
» Introduction à la pratique et au symbolisme du mandala
» La mise en revêtement et coulé
» vrai symbolisme d'Adam et Eve, apprennez.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: