DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le signe des Quatre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Loup Ecossais



Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Sam 31 Mar 2007, 18:04

Noel a écrit:
Somebody a écrit:
Des gens comme votre philosophe…se font de plus en plus rares.
C'est que la plupart des gens préfèrent les certitudes confortables aux explorations de l'inconnu. Ils sont comme ces êtres enchaînés de la caverne de Platon qui ne voyant que l'ombre des êtres extérieurs les prennent pour des dieux. Alors qu'ils ne sont que libres.

Citation :
Dites moi, Noël... C'est quoi La foi de nos jours ?
C'est quoi votre réponse à cette question?
Nous pouvons écrire des traités entiers sur ce sujet.... Mais je ne vais pas éluder la réponse, cher Noël… nous pouvons imaginer deux types de réponses sur la foi, selon la voie que nous empruntons :
-côté cœur (la voie, le chemin du cœur proposé par Jésus) – c’est la réponse à l’amour absolu, l’amour de Dieu, l’acceptation de notre petitesse et de sa grandeur,
-côté esprit (la voie, le chemin de la conscience-connaissance) – c’est la porte qui nous permets d’aller de l’autre côté du miroir, comme votre philosophe.
Selon vous la première exclue-t-elle la seconde ou lui est-elle complémentaire? La première peut-elle prolonger la seconde?

Voilà un petit texte imagé et sans prétention qui exprime mon ressenti sur la voie du coeur Embarassed
« L’Amour est la source ineffable du changement…L’amour en soi est le déclic de l’amour pour soi et de l’amour pour l’autre en tant que frère, l’autre, reflet du Soi et partie du moi dans l’unité du Père. L’amour est simple, car il EST. Mais le chemin de l’amour est compliqué, car il nécessite de se dépouiller de son ego, et la nudité répugne, car elle fait peur…Ainsi, après l’enfer de l’ignorance, le chemin vers le Paradis de l’amour nécessite le passage par le Purgatoire de la Peur…C’est le Rachat de la Liberté.
Regarder la peur en face nous oblige de reconnaître notre ego et d’apprendre à l’apprivoiser. Notre ombre (notre inconscient), ne doit pas nous faire peur, car elle contient nos ressources les plus ignorées, les plus blessées, mais illimitées. Avoir accès à notre ombre demande d’ouvrir notre ego à la force de l’amour. Un ego comblé d’amour n’est plus un bouclier, mais le rideau de dentelle qui dévoile le mystère de la présence divine. L’Esprit Saint est pur amour et l’abandon à l’Esprit Saint est l’invocation de la Force de l’Amour. On peut ainsi prendre des ailes, on peut aimer son ombre, et résister à la pesanteur de la dualité, on peut vivre dans la non - dualité.
L’amour c’est l’équation magique de la théorie des champs unifiés, c’est la présence de Dieu dans le continuum Espace-Temps. L’AMOUR c’est la PORTE qui ouvre l’accès au quatrième règne, à l’Eternité.

Permettez que je vous copie (en tout bien tout honneur) :« L’Amour est la source ineffable du changement…L’amour en soi est le déclic de l’amour pour soi et de l’amour pour l’autre en tant que frère, l’autre, reflet du Soi et partie du moi dans l’unité du Père. L’amour est simple comme le père, car il EST Mais le chemin de l’amour est compliqué, car il nécessite de se dépouiller de son ego, et la nudité répugne, car elle fait peur…Ainsi, après l’enfer de l’ignorance, le chemin vers le Paradis de l’amour nécessite le passage par le Purgatoire de la Peur…C’est le Rachat de la Liberté.
Se regarder soi-même dans le miroir Regarder la peur en face nous oblige de reconnaître notre ego et d’apprendre à l’apprivoiser (c'est en FM tout le travail de la maîtrise). Notre ombre (qui est une partie de notre inconscient refoulé), ne doit pas nous faire peur, car elle contient nos ressources les plus ignorées, les plus blessées, mais illimitées (pas sûr que ce soit vrai en psy). Avoir accès à notre ombre demande de se (re)connaître soi-même d’ouvrir notre ego à la force de l’amour. Un ego ouvert comblé d’amour n’est plus un bouclier, mais le rideau de dentelle qui dévoile le mystère de la présence divine (ce n'et pas le FM que je suis qui dira le contraire).

L’Esprit Saint est pur amour et l’abandon à l’Esprit Saint est l’invocation de la Force de l’Amour. On peut ainsi prendre des ailes, on peut aimer son ombre, et résister à la pesanteur de la dualité, on peut vivre dans la non - dualité. C'est une impossibilité. Lire le Traité des deux natures de Jean-Baptiste Willermoz sur le sujet.
L’amour c’est l’équation magique de la théorie des champs unifiés, c’est la présence de Dieu dans le continuum Espace-Temps. Egalement une impossibilité. C'est un point de vue humain, une vue de l'esprit. Dieu est indivisible. Il est le "UN", l'unité absolue. L’AMOUR c’est la PORTE qui ouvre l’accès au quatrième règne, à l’Eternité.
Point de vue respectable mais que je ne partage pas.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Sam 31 Mar 2007, 18:24

La Symbolique des formes

Regardez les formes des chiffres. Ils sont composés de droites et de courbes. Dans la symbolique traditionnelle, la droite est reliée à la polarité masculine et la courbe à la polarité féminine. Cette particularité "sexuelle" des lettres et des chiffres n'est pas fortuite pour celui qui sait que tout s'accouple selon des lois, des codes qui font du hasard un leurre. La complémentarité des polarités permet une "auto-fécondation" productive. Voici pour les chiffres quelques fondamentaux des particularités des formes.
La droite horizontale : Elle représente notre plan terrestre, "plat" par son horizon et sa stabilité apparente. C'est une structure d'accueil de notre matière dont elle est le symbole. Elle est aussi le symbole masculin.
La droite verticale : Elle représente l'Esprit Divin. Elle est une descente de ce "qui est en haut" en reliant le supérieur et l'inférieur. Ce qui est debout, à l'image de l'humain, est ce qui est doué d'esprit, d'intelligence, étant le lien entre le monde divin et les mondes inférieurs. Regardez la symbolique de l'arbre, ce pilier vertical qui est dans les traditions le lien entre le ciel et la terre et vénéré comme tel.
La diagonale : Elle désigne un mouvement, qui est une progression ou une ascension selon le sens du tracé. Ce mouvement peut être un mouvement temporel ou une capacité d'action, de faire.
La demi sphère : Matrice. Elle est le symbole de la féminité en attente de fécondation.
Le demi carré : Il symbolise l'homme dans sa polarité incomplète. Ce carré que l'on devine, c'est son coté cartésien, "carré", et pourtant tronqué de moitié car il lui manque son autre moitié.
Le cercle : Il représente un tout fini, complet et parfait, autonome, et pourtant cerné par sa propre limite. Il contient son propre espace, c'est un contenant et un contenu.

0

Ce chiffre est en quelque sorte un "non-chiffre". Il existe pour représenter le rien ! Curieux paradoxe ! Nommer le rien, c'est pourtant lui donner une existence, une valeur. Le 0 est un cercle, de forme ovale, qui ressemble à un ouf. Il représente cependant un autre aspect que la simple représentation de la valeur mathématique. Le 0 est la représentation d'un lieu clôt, fermé, fini, une perfection parcellaire, à l'image de L'Œuf . Les traditions attribuent d'ailleurs au cercle l'expression de la divinité. Pourquoi ? Parce que le cercle est la projection équidistante du point central, une création expansive, une sorte d'explosion à l'image de la théorie du big-bang. Chaque point de la circonférence est lié en identité à son centre. Le cercle ne commence nul part et ne finit nul part. Intemporel, il est. Ces attributs en font ainsi une image de la conception divine.
Dieu serait donc une expression, une assimilation à ce rien, qui est quand même quelque chose ? En quelque sorte. Dieu est une matrice à dieux. On l'appelle L'Œuf du monde. La matière "expansée" est l'espace, sortie de son "rien". Le 0 est donc ce potentiel qui sort du rien originel, la materia prima, un ouf qui abrite des possibilités d'expansion, d'évolution. C'est pourquoi, lorsqu'il est associé à un autre chiffre, il donne accès à un autre stade de départ, une autre échelle de valeur (dizaine, centaine, milliers, etc.)
Quelques recoupements cabalistiques :
Le ZERO commence par un Z, c'est une fin de cycle. Il finit par un O, une nouvelle germination, nouvel ouf. Un anagramme de ZERO est EROZ (Eros) et ROZE, expression de l'amour en manifestation. La création est un acte d'amour !
En conclusion, ne voyez pas le zéro comme un chiffre anodin. Il est notre origine. Oui, nous sommes des "zéros", amenés à devenir en fonction de nos choix "des' hérauts" !

1

Le UN, l'unité, l'étalon mesure qui est le commencement de la manifestation. Entre le zéro et le un, il y a un infini insondable (0,0001.) mais le chiffre UN est la somme en lui même de cet infini qui se particularise enfin. Avec cette unité, tout est possible. Il peut s'ajouter à lui-même, se retrancher, se multiplier, se combiner en formules compliquées pour créer tout ce qui est mesurable. Il est la brique de vie, l'élément de référence sorti du zéro. C'est aussi un étalon, une entité "réelle" parfaite.
Que représente-t-il ?
Au niveau le plus haut de l'interprétation, il est le Dieu sorti du Dieux, c'est à dire le 1 sorti du 0, l'être qui est né à partir de la matière primordiale, le Dieu unique qui créa toute chose. Il est le rejeton du 0. Il est le Fils. L'unicité de ce Dieu est particulière et ressentie de manière profonde et fondamentale depuis quelques siècles. C'est pourquoi le 0 et le 1 s'as-similent (1) dans une unité : La partie est dans le tout et le tout est dans la partie. Le contenant et le contenu sont UN CORPS unitaire et pluriel à la fois.
Le UN est formé d'une droite verticale et d'une diagonale. Il est l'esprit agissant. Pour prendre un exemple, voyez dans la lettre M (aime !) Vous avez la représentation de deux êtres (droites verticales) qui se donnent la main (diagonales), contrairement au N (haine) ou les deux êtres se retrouvent en opposition. La diagonale exprime une "poussée" de l'esprit qui se manifeste par la main ou la parole. Le UN est vertical, debout, droit, qui est la position distinctive de l'espèce humaine car il représente aussi l'être doué de la parole, en tant que réceptacle de l'Esprit du UN primordial : le Verbe. L'humain est le 1 multiplié du 1 originel.
Le 1 est l'unité mathématique. Son double spirituel orthographié est formé de deux lettre : UN, formant le chiffre 35. La communion matière-esprit donne le nombre 135 (1+35), qui est l'émanation signée de cette unité primordiale. Quantité de calculs mènent au 135, démontrant que le hasard n'existe pas.
Le chiffre 1 est la particularisation de la pensée divine en un être.

2
Le chiffre 2 désigne le couple, les 2 polarités. Il est composé évidemment du 1 + 1 qui se sont intégrés en un seul chiffre, un seul corps. Ce corps est formé :
d'une demi sphère, désignant le féminin
et une droite horizontale, désignant en complémentarité le pôle masculin.
Les 2 sont reliés par une diagonale qui représente l'inter-action unifiante des 2 polarités. Vous noterez messieurs que la demi sphère domine l'ensemble.
Le 2 représente L'HOMME = 54 = DEUX. Cette dualité nous la retrouvons à travers les 2 âmes sours en périple. Elles sont reliées mais séparées par le temps et l'action. Dans le temps de leur incarnation, voyez la projection de la courbe "esprit" en une matière terrestre (---). Autre chose : ils sont "2", et quand ils auront intégré l'Esprit de Dieu, c'est à dire cette barre verticale " I "où ils seront élevés au rang de DEUX + I = DIEUX. Ne riez pas, votre évangile vous dicte "Jésus leur répondit : "N'est-il pas écrit dans votre loi: J'ai dit: Vous êtes des dieux ?" Jean 10:34.
Le 2 se transformera en 1 par la suite. Faites réfléchir le 2 sur un miroir et vous avez la réintégration d'un cœur en équilibre sur son socle. Les symboles sont là et on ne peut les nier.
Le 2 dans sa stylisation correspond à la forme du "CYGNE" ( SIGNE !). Le cygne est synonyme de Lumière. Selon certaines traditions anciennes (Inde, Egypte), il pond ou couve L'Œuf du monde ! Et puis, il y a une tradition qui veut que les enfants, nés de la terre et de l'eau, étaient apportés par des cygnes.
Le 2 est le chiffre de la dualité, non seulement masculine et féminine, mais aussi de toutes les complémentarités. Il nous fait comprendre que l'enrichissement personnel ne peut être égoïste et parcellaire. Voyez le corps humain dans sa symétrie duelle : 2 oreilles, 2 yeux, 2 hémisphères cérébraux, 2 bras, 2 jambes, etc.Le double est nécessaire pour la stabilité.
Le 1 et le 2 s'unissent dans le nombre 12, qui exprime le cycle horaire ou mensuel pour définir une an-née ( né 1). Le temps défini par le 12 est l'enrichissement du 1 par le 2. A l'inverse, le 21, c'est à dire le 2 devenu 1, l'androgyne, est symbolisé par l'âge terrestre de la maturité, dont un des attributs est d'échapper au temps.

3
Le 3 a une symbolique particulière. Il est la représentation d'une divinité assez spéciale. La trinité, le symbolisme du triskel breton ou du triangle franc-maçonnique et bien d'autres choses font de ce chiffre, un chiffre à part. La trinité existe bien, mais elle vient de la structure de notre univers local, à savoir une hiérarchie fondée sur une tri-unité centrale. Il existe 3 Dieux doubles (car androgynes) dirigeant en accord notre univers de type 4. Ils forment en fait 6 personnes en 3, d'où l'égalité numérique guématrique du 63 = DIEUX.
Ainsi, tout est SORTI du TROIS. TRI-OS = 3 origines, 3 bouches. Ces 3 dieux, issus de souches évolutives distinctes, sont sur 3 "Iles centrales" qui émanent énergies et vibrations, que l'on retrouve dans le symbole du TRISKEL (et dont l'anagramme phonétique est LE KRIST)
Le 3 est formé de deux demi sphères, comme si le cercle initial avait été coupé et séparé, donnant 3 points origines superposés et reliés entre eux par les demi sphères. Oui, le dieux O est en réalité divisé en 3 centres. Renversez le 3 et vous avez le "m" aux trois assises stables car basé sur le "aime" de Amour.
Le chiffre 3 représente donc le sommet de la hiérarchie divine, insondable pour l'instant, mais qui transparaît à travers les symboles.
Enfin, amusez-vous à diviser l'unité (cf. le 1) avec 81 (somme des lettres du TROIS) et vous trouvez : 0,0123456789...
LE DEPART = 81 fut donné à partir du TROIS . Car c'est de lui qu'est SORTIe toute la création.

4

Le chiffre 4 est le chiffre de notre matière matrice. Il est formé du chiffre 1 croisé à la barre horizontale terrestre. Effectivement, nous sommes "dans" Dieu et tout ce qui nous environne est une partie de lui. Notre matière est un contenant, une quadrature, un carré stable de formation : les 4 dimensions.
Vous apercevez aussi la croix christique relié par une diagonale. Cela exprime le liant "actif" nécessaire à la stabilité de l'ensemble, à savoir une sentimentalité alternative terre-ciel ou Père-fils. Cette paternité s'exprime bizarrement lors de la béné"diction" : observez le parcours de la main lors de la bénédiction chrétienne, il forme un 4 avec une rotation d'un quart de tour sur la gauche. A gauche bien sûr parce que c'est le coté du cœur !
Autre astuce sur le pivotement à gauche. Vous avez vu la croix caché dans le 4, et bien, il y a aussi le signe de notre christ en mission dans cette matière 4 : le signe alpha stylisé de l'ère des poissons !
Le chiffre 4 est le chiffre symbole de notre Univers Matière.

5
Le chiffre 5 est dédié à l'humain. Ces 5 sens, ces 5 doigts, ces 5 membres sont la signature de sa nature. L'étoile à 5 branches est d'ailleurs le symbole humain.
Regardez ce chiffre. Il y a un demi carré et un demi cercle en opposition l'un avec l'autre, chacun cherchant sa complétude avec un élément géométrique différent. C'est la fameuse recherche de la quadrature du cercle, à savoir la communion du carré et du cercle, c'est à dire du masculin et du féminin. En effet, les humains passent leur temps à chercher leur âme sour, leur prince ou princesse pour combler leur "vide", et pour cause ! Le 5 exprime donc parfaitement dans sa géométrie cette quête du graal humain et tout ce qui en découle. Amis matérialistes, ne trouvez-vous pas que le "hasard" de la formation du 5 est curieusement bien fait ?
L'humain est le fameux 5 ème élément, l'amour, ce qui en fait son unique valeur. Il cherche sa direction parmi les 4 points cardinaux (voir le symbole du 4) mais il oublie de regarder vers ce 5 ème point "cardinal" qui est au dessus de sa tête : le ciel !
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Sam 31 Mar 2007, 18:31

Suite,

6

Le chiffre 6 symbolise entre autres le mouvement de la lumière. Sa forme est une spirale en expansion vers un infini. Vous apercevez le noyau circulaire qui représente notre zéro initial dans sa symbolique mais il défini surtout une individualité "divine", capable d'exprimer sa lumière. Vous retrouvez cette caractéristique dans le 666 qui est la triple émanation des îles centrales (voir le 3).

Le sens de rotation est dextrogyre, vers la droite, bien sûr, puisqu'il suit le parcourt du soleil, de la lumière. Cette lumière, c'est le Verbe, la compréhension, l'ouverture des clefs et des mystères. Il est donc normal que le six corresponde dans l'alphabet à la lettre F, la CLEF qui ouvre la re-FLEC-xion. LA LETTRE F = 99 = L'ESPRIT. LE SIX = 69 = LE VERBE. Remarquez que le chiffre 6 décrit le parcourt de la clef dans la serrure et qu'il est composé exclusivement de courbes, symbole d'esprit.

7

Le 7 est le chiffre du rythme du "Sang", la mémoire nutritive de l'âme humaine. Le 7 exprime les étapes de maturité, de génération. Le 7 est associé à la lettre G dont la symbolique est décrite. Tous les 7 ans environ, le sang se renouvelle totalement, avec les changements de caractère qui en découlent : 7 - 14 - 21 - 28 ans etc.

Ce passage du 7 est traduit par sa forme. La diagonale centrale produit ce mouvement, qui est coiffé par la barre horizontale, ou demi carré, qui exprime le caractère "masculin" ou matériel. Ce chiffre est composé exclusivement de droites, pas de courbe, contrairement au 6 vu précédemment. Il représente une "virilité" nécessaire pour les transitions ou passages. Rappelez-vous le "Le royaume des cieux appartient au violents". Le 7 dispose aussi de la fameuse barre horizontale médiane, identiquement à la lettre G, qui est la semence de la génération suivante. Le 7 exprime une auto-fécondation.

La stylisation du 7 représente une faux, symbole de mort. Ce n'est pas par hasard non plus. Il faut, comme dit la tradition "tuer le vieil homme", c'est à dire enlever en nous les défauts et lourdeurs de ce qui n'est pas bon. C'est pourquoi, en cabale, LE CHIFFRE 7 = 79 = LA MORT liée à LA TERRE = 79 pour se refaire UN CŒUR = 79. Cela dit en passant, remarquez que 79 exprime la génération ou re-génération en incubation, en germe ( voir le 9). N'oublions pas que nous sommes ici pour mourir !

8

Le chiffre 8 a symbolisme pluriel. Traditionnellement, il est le chiffre du Christ, constitué de deux cercles ou d'un seul qui se "spire". C'est le soleil d'en haut, qui se reflète en bas. Le 8 est la clef d'Hermès. les 2 cercles apparents n'en faisant qu'UN en réalité, selon la devise. Le centre, le cœur du 8 est bien un X de croisement, symbole christique.

Le 8 est l'alliance entre deux états. Bientôt, ce sera les "nouveaux cieux, nouvelle terre", le 8 étant l'alliance de la terre avec son modèle futur, Vénus d'amour. LE CHIFFRE 8 = 80 = L'AMOUR, désignant cette alliance qui relie la terre et en général l'humanité avec son prototype divin. HUIT = 58 = DIVIN.

Le 8 est vraiment le Signe de la Lumière qui se ré-Verbère, se reflète, il désigne dans le Sator les 8 lettres unitaires qui compose les cinq mots. Regardez le 8, vous pouvez retrouver le tracé de deux 6, mouvement de la lumière, du bas vers le haut et inversement. C'est pourquoi le 8 a été choisi comme symbole d'infini dans les mathématiques car son expression elle-même est infinie.

Le 8 correspond (en fonction de l'ordre des lettres de l'alphabet) à la lettre H, initiale de Huit, dont vous avez la signification. Effectivement, le 8 signale l'échange perpétuelle alternatif de deux polarités, qu'elle soient androgynes ou temporelles. L'un n'ait par l'autre, le père par le fils, l'homme par Dieu et Dieu par l'homme, et il faut pour cela de nécessaires étapes à franchir.

9
Le 9 est le chiffre de la germination. Sa forme stylisé est celle du germe fotus. Vous avez aussi remarqué, qu'identiquement au 6, le 9 est une spirale dextrogyre, s'identifiant lui aussi aux attributs du 6. L'alternativité du 9 et du 6 s'exprime dans le 69 = VERBE ou 96 = LUMIERE.

Il est curieux que le neuf, qui est à la fin de la série des chiffres, soit en fait le germe, le début. Mais là aussi, le hasard n'a pas de place. Il a été dit que le commencement naît de la fin et le neuf en est l'exemple. Effectivement, la fin est toujours le début d'un autre cycle, à l'exemple des chiffres dans le système numéral décimal. Du 9 solitaire naît deux chiffres 10, c'est à dire le 1 qui a reçu une nouvelle germination, un état "neuf" ou n' "ouf" par le 0 qui lui est associé.

Mais là aussi : NEUF = 46 = AIMER. Oui, être "neuf", c'est repartir à zéro pour une nouvelle énumération de valeurs et ces valeurs ne peuvent qu'être celle du cœur .
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Sam 31 Mar 2007, 20:26

Loup Ecossais a écrit:


L’Esprit Saint est pur amour et l’abandon à l’Esprit Saint est l’invocation de la Force de l’Amour. On peut ainsi prendre des ailes, on peut aimer son ombre, et résister à la pesanteur de la dualité, on peut vivre dans la non - dualité.
C'est une impossibilité. Lire le Traité des deux natures de Jean-Baptiste Willermoz sur le sujet.

Somebody : Cher Loup, je n'ai pas lu ce traité... et donc, je ne comprends pas ce que vous voulez dire scratch

L’amour c’est l’équation magique de la théorie des champs unifiés, c’est la présence de Dieu dans le continuum Espace-Temps.
[b]Egalement une impossibilité. C'est un point de vue humain, une vue de l'esprit. Dieu est indivisible. Il est le "UN", l'unité absolue.


Somebody : Bsr que Dieu est UN, d'où la force de l'Amour dans l'Unification, c'est ce que j'ai dit, dans un langage...poético scientifique, car Dieu est Amour voudrait dire... Dieu est UN par l'Amour est pour L'Amour I love you

L’AMOUR c’est la PORTE qui ouvre l’accès au quatrième règne, à l’Eternité.
[color=blue][color]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Sam 31 Mar 2007, 20:30

Noel a écrit:
Somebody a écrit:
Des gens comme votre philosophe…se font de plus en plus rares.
C'est que la plupart des gens préfèrent les certitudes confortables aux explorations de l'inconnu. Ils sont comme ces êtres enchaînés de la caverne de Platon qui ne voyant que l'ombre des êtres extérieurs les prennent pour des dieux. Alors qu'ils ne sont que libres.

Somebody : :chapeau:

Citation :
Dites moi, Noël... C'est quoi La foi de nos jours ?
C'est quoi votre réponse à cette question?
Nous pouvons écrire des traités entiers sur ce sujet.... Mais je ne vais pas éluder la réponse, cher Noël… nous pouvons imaginer deux types de réponses sur la foi, selon la voie que nous empruntons :
-côté cœur (la voie, le chemin du cœur proposé par Jésus) – c’est la réponse à l’amour absolu, l’amour de Dieu, l’acceptation de notre petitesse et de sa grandeur,
-côté esprit (la voie, le chemin de la conscience-connaissance) – c’est la porte qui nous permets d’aller de l’autre côté du miroir, comme votre philosophe.
Selon vous la première exclue-t-elle la seconde ou lui est-elle complémentaire? La première peut-elle prolonger la seconde?
Somebody : La première apporte le pain et le vin, la joie, le partage et la force du don...un peu comme le pain qui se multiple, la deuxième le mystère de la connaissance...
Arpenter les deux dans le même temps... c'est très très dur et réservé qu'aux grands initiés..


Permettez que je vous copie (en tout bien tout honneur) :« L’Amour est la source du changement…L’amour en soi est l’unité du Père. L’amour est simple comme le père, car il EST la Liberté.
Se regarder soi-même dans le miroir nous oblige de reconnaître notre ego et d’apprendre à l’apprivoiser [b](c'est en FM tout le travail de la maîtrise). Notre ombre (qui est une partie de notre inconscient refoulé), ne doit pas nous faire peur, car elle contient nos ressources les plus ignorées, les plus blessées, mais illimitées (pas sûr que ce soit vrai en psy). Avoir accès à notre ombre demande de se (re)connaître soi-même d’ouvrir notre ego à la force de l’amour. Un ego ouvert n’est plus un bouclier, mais le rideau de dentelle qui dévoile le mystère de la présence divine (ce n'et pas le FM que je suis qui dira le contraire).

L’Esprit Saint est pur amour et l’abandon à l’Esprit Saint est l’invocation de la Force de l’Amour. On peut ainsi prendre des ailes, on peut aimer son ombre, et résister à la pesanteur de la dualité, on peut vivre dans la non - dualité.
L’amour c’est l’équation magique de la théorie des champs unifiés, c’est la présence de Dieu dans le continuum Espace-Temps. L’AMOUR c’est la PORTE qui ouvre l’accès au quatrième règne, à l’Eternité.
Point de vue respectable mais que je ne partage pas.
Somebody : Vous ne croyez pas à l'Esprit Saint, Noël ? scratch

Somebody: Pas de pb, je vous remercie pour vos remarques, à cette partie je vais repondre par la suite study
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Sam 31 Mar 2007, 20:52

Noel a écrit:
Somebody a écrit:
noël a écrit:
Dieu est nécessairement une Quaternité (3 sommets du triangle + centre) dont les composantes sont évidémment consubstantielles mais dont l'ordre "d'apparition" est évidemment aussi séquent(c?)iel (la mère précède le père qui précède l'esprit qui précède le fils tout en formant unité absolue).
Et le point qui exprime tout et le résume est le centre.


Désolée, Noel, j'ai mal compris le texte ci-dessus... Vous voulez dire autre chose alors ? scratch
Merci pour votre réponse...
Désolé faites l'expérience du compas. Tracez un triangle équilatéral!
Je me penche sur votre analyse et sur l'étude du 4 en tant que symbole de la matière... study Le 4 ... le symbole de la matière, c'est normal.... le solide, la base de toute construction..
:chapeau:

Thumright

scratch study Shocked cheers

C'est la rose (la femme, car le rond, d'après ce que notre Loup vient de nous dire c'est la femme) l'important, c'est la rose l'important... crois moi... lol!


Dernière édition par le Sam 31 Mar 2007, 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Sam 31 Mar 2007, 20:57

Noel a écrit:
Somebody a écrit:
Somebody : La première apporte le pain et le vin, la joie, le partage et la force du don...un peu comme le pain qui se multiple, la deuxième le mystère de la connaissance...
Arpenter les deux dans le même temps... c'est très très dur et réservé qu'aux grands initiés..

[color:9478=blue:9478]Mais non suffit de préférer le bio au préfabriqué!
Alors je dois être un grand initié
:mdr: :mdr: :mdr:

:sage: :help: geek lol!

:bisou: affraid Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Sam 31 Mar 2007, 21:14

Noel a écrit:


Qu'y-a-t-il donc de si stupéfiant? Un vide un plein, une vacuité (vide-plein), une Présence...?[/color]

Lol, vous savez aussi bien que moi que le Vide n'est pas vide, lol alien

Comment dire le 4 c’est le symbole du passage….
Attends : Comment expliquer ça, je cherche un moyen « pédagogique » (lol)…. .... Voilà....
Imaginons que le « 6 » est l’ancien monde et le « 9» (neuf, lol) le neuf, le nouveau, alors le 4 est l’entre deux : comme ça : 6 4 9. Le 4 c’est la porte, le passage…
La suite logique que vous cherchez serait plutôt 1, 2, 3(2+1), 6, 12, 4, 9, 5(3+2), 7 (6+1)...

LOL, Shocked je me surprends moi-même…. Je comprends cheers Taper trois fois dans la porte sainte (rituel de l'église) c'est pour ouvrir la porte au monde nouveau! bounce C’est quoi le symbole du 649 ?Allo ? Peau d'âne ? Noël ? Loup ? Polaire ? Arnaud ? Qui se connaît en numérologie ? study drunken [/i]
Réponse 1 (6+4+9) ou 6(Waw).100(Qôf).40(Mem).9(Teht)=155=2 ou Conjonction, Esprit Créateur, Matière, Perfection. En quelque sorte que la conjonction de l'esprit créateur et de la matière est une perfection. Ce que confirment les résultats précédents 1(unité) et 2(dualité) donnent 3 (totalité) en 4 (totalité + unité) de (dans) la matière.
Comme le disait très justement Simone Veil (l'autre l'écrivain philosophe) "Il y a dans la matière une Lumière qui ne peut se révéler à l'homme que par le travail non servile". Comprenne qui pourra (voudra).

[/quote]

Cher Noël, j'ai du mal à traduire cette partie de votre message ?
Shocked pale
649 - L'unité et la dualité donnent totalité dans la matière ?
649 - La Conjonction de l'Esprit créateur et de la matière donne la perfection ?

drunken Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Sam 31 Mar 2007, 21:34

Noel a écrit:
Qu'y-a-t-il donc de si stupéfiant? Un vide un plein, une vacuité (vide-plein), une Présence...?
Lol, vous savez aussi bien que moi que le Vide n'est pas vide, lol alien
De quoi est-il empli alors. Ne me dites pas dieu ou l'un de ses attributs (humains)...il vous faudrait le prouver. :P

Cher Noël, j'ai du mal à traduire cette partie de votre message ?

649 - L'unité [color=blue] (1)
et la dualité (2) donnent totalité (3) dans la matière (4) ?
649 - La Conjonction (waw) de l'Esprit créateur (qôf) et de la matière (mem) donne la perfection (theth) ? voir le sens de ces lettres dans la tradition hébraïque. Ca me parait être une assez bonne définition de ce que pourraient être l'Incarnation, l'Immaculé Conception, la Conception Virginale...

Mais attention... on est en plein gnosticisme... vade retro!!!


Merci Noël... :chapeau:

Pour le vide, je vous prépare une réponse scientifique, lol
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Sam 31 Mar 2007, 22:01

Louis a écrit:

Je ne sais pourquoi mais en parcourant vos discussions je me suis souvenu d'un auteur Raymond ABELLIO qui avait découvert la "structure absolue". Quelqu'un l'aurait-il lu?
.

Cher Louis,
Je te remercie pour la référence sur Abellio...
Je vais essayer de lire ses ouvrages. Ce qui est étonnant (encore un synchronicité), c'est qu'apparemment il parle de la même vision cyclique du temps dont Noël nous parlait sur ce même topic...

Voilà, je poste un extrait trouvé sur Internet:

"La même année, dans le sillage de son exact contemporain Mircea Eliade (1907-1986), Georges Soulès alias Raymond Abellio (1) observe que « les anciennes conceptions linéaires et progressistes de l’histoire font place à des conceptions cycliques » (2).
La représentation circulaire du mouvement historique se réfère à la géométrie plane. Du point de vue de la géométrie dans l’espace, c’est en toute rigueur la « sphéricité » qu’il convient d’opposer à la « linéarité » (p. 64).Dans la vision abellienne de l’écoulement du devenir s’enchevêtrent deux spirales, l’une montante, l’autre descendante : « la double torsion du temps »
La spirale ascendante se caractérise par un passage de l’ampleur à l’intensité. L’intensification est synonyme de transfiguration. Elle est notamment illustrée, au VIe siècle av. J.C., par le prophétisme juif, auquel la « Latinité » sert de relais ultérieur. Abellio désigne les Latins comme les « successeurs des Juifs à l’extrême pointe de la fonction d’analyse » (p. 105), tout en plongeant les racines de sa réflexion philosophique dans le riche terreau de la pensée germanique : Maître Eckhart, Spinoza, Nietzsche, Husserl (3).
La « Latinité de Marie » appelle quelques réserves, même si les hauts lieux de culte de la Vierge s’échelonnent de Fatima à Banneux en passant par Lourdes et de Garabandal à Beauraing en passant par San Damiano. Il ne faut pas oublier Medzugorje ni Chestokowa, ni surtout l’importance de la mariologie dans toute l’Église orthodoxe d’Europe orientale."


Source : http://www.europemaxima.com/article.php3?id_article=38
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Dim 01 Avr 2007, 11:31

Cher tous, je vous remercie pour votre apport (à porte, lol) précieuse dans ce topic sur la symbolique du quatre

Grace à l'aide de Noël cheers , Loup flower et peau d'âne I love you , nous avons avancé l'hypothèse que le nombre 6 4 9 est le symbole de la porte sainte, du passage entre le nouveau et l'ancien monde

Qu'en pensez vous ? Comment compléter cette analyse ?


L'explication de Noël (même si très gnostiques sont pleines de connaissance):


649 - L'unité [color=blue] (1) et la dualité (2) donnent totalité (3) dans la matière (4) ?
649 - La Conjonction (waw) de l'Esprit créateur (qôf) et de la matière (mem) donne la perfection (theth) ? voir le sens de ces lettres dans la tradition hébraïque. Ca me parait être une assez bonne définition de ce que pourraient être l'Incarnation, l'Immaculé Conception, la Conception Virginale...
Voilà celles de Loup, qui convergent avec celle de Noël :

6 4 9

Le chiffre 6 symbolise entre autres le mouvement de la lumière. Sa forme est une spirale en expansion vers un infini. Vous apercevez le noyau circulaire qui représente notre zéro initial dans sa symbolique mais il défini surtout une individualité "divine", capable d'exprimer sa lumière. Le sens de rotation est dextrogyre, vers la droite, bien sûr, puisqu'il suit le parcourt du soleil, de la lumière. Cette lumière, c'est le Verbe, la compréhension, l'ouverture des clefs et des mystères. Il est donc normal que le six corresponde dans l'alphabet à la lettre F, la CLEF qui ouvre la re-FLEC-xion. LA LETTRE F = 99 = L'ESPRIT. LE SIX = 69 = LE VERBE. Remarquez que le chiffre 6 décrit le parcourt de la clef dans la serrure et qu'il est composé exclusivement de courbes, symbole d'esprit.

Le chiffre 4 est le chiffre de notre matière matrice. Il est formé du chiffre 1 croisé à la barre horizontale terrestre. Effectivement, nous sommes "dans" Dieu et tout ce qui nous environne est une partie de lui. Notre matière est un contenant, une quadrature, un carré stable de formation : les 4 dimensions.
Vous apercevez aussi la croix christique relié par une diagonale. Cela exprime le liant "actif" nécessaire à la stabilité de l'ensemble, à savoir une sentimentalité alternative terre-ciel ou Père-fils. Cette paternité s'exprime bizarrement lors de la béné"diction" : observez le parcours de la main lors de la bénédiction chrétienne, il forme un 4 avec une rotation d'un quart de tour sur la gauche. A gauche bien sûr parce que c'est le coté du cœur !
Autre astuce sur le pivotement à gauche. Vous avez vu la croix caché dans le 4, et bien, il y a aussi le signe de notre christ en mission dans cette matière 4 : le signe alpha stylisé de l'ère des poissons !
Le chiffre 4 est le chiffre symbole de notre Univers Matière.


Le 9 est le chiffre de la germination. Sa forme stylisé est celle du germe fotus. Vous avez aussi remarqué, qu'identiquement au 6, le 9 est une spirale dextrogyre, s'identifiant lui aussi aux attributs du 6. L'alternativité du 9 et du 6 s'exprime dans le 69 = VERBE ou 96 = LUMIERE.

Il est curieux que le neuf, qui est à la fin de la série des chiffres, soit en fait le germe, le début. Mais là aussi, le hasard n'a pas de place. Il a été dit que le commencement naît de la fin et le neuf en est l'exemple. Effectivement, la fin est toujours le début d'un autre cycle, à l'exemple des chiffres dans le système numéral décimal. Du 9 solitaire naît deux chiffres 10, c'est à dire le 1 qui a reçu une nouvelle germination, un état "neuf" ou n' "ouf" par le 0 qui lui est associé.

Mais là aussi : NEUF = 46 = AIMER. Oui, être "neuf", c'est repartir à zéro pour une nouvelle énumération de valeurs et ces valeurs ne peuvent qu'être celle du cœur .


Dernière édition par le Dim 01 Avr 2007, 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Lun 02 Avr 2007, 06:04

Cher Noël,

Voilà une petite synthèse de nos échanges sur le signe du 4 :


1. Le principe unificateur de la trinité Dieu est Amour nous permets d’identifier un quatrième point projectif (non - consubstantiel avec les autres).

2. L’hypothèse avancée à cette étape de l'analyse (lol, vous dites que c’est moi, peut être, mais sans votre aide - vous, loup, peau d’âne et louis - je ne serais jamais arrivée) était cela : le 4 symbolise une porte, entre l’ancien monde et le nouveau monde ….

3. Avec un peu d’imagination, le nombre 6 4 9 (encore une trinité, lol) semble très bien symboliser ce passage… (je me demande la signification du 64 et du 49 ?)

L’analyse symbolique du 649 le dévoile comme étant le symbole de la conjonction de la matière et de l’esprit (lol, ça me fait penser au Mysterium conjonctionis de Jung).

Conclusion somebody : study Le 4 n’est pas le symbole de la porte qui permet au philosophe de votre gravure de regarder de l’autre côté….

Le 4 est une porte, un passage, dans le mesure où il est la limité entre l’ancien et le nouveau…il est justement l’endroit de la spirale (votre modèle très suggestif) où nous passons d’un niveau à l’autre….

Le 4 entre le 6 et le 9 est le symbole d’un principe matériel aillé par l’esprit (dites moi si je me trompe, mais la signification des nombre semble conduire à cette solution « hypothétique »). Ce principe conclu une époque, en ouvrant les perspectives d’une nouvelle époque…. Comme Jésus l’a si bien fait….

Qu'en pensez vous? scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Lun 02 Avr 2007, 10:20

Ce qui m'interesse dans les nombres ce sont les mystères de l'infini, du zéro et Pi.

- Savez-vous par exemple que la division par zéro n'existe pas! Elle est impossible, pourquoi?

- J'ai lu que la Bible affirme que pi = 3 (savez-vous dans quel passage?)

Aujourd'hui, on bat les records à l'aide des ordinateurs les plus puissants. Le record est de Yasumasa KANADA, en 400 heures de calcul. Il a trouvé 1 240 000 000 000 de décimales après la virgule pour pi.

http://www.mines.inpl-nancy.fr/~tisseran/cours/pi/index.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Lun 02 Avr 2007, 11:22

Loup Ecossais a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Mister D,

Un homme est vêtu de blanc quand sont coeur est pur.
C'est pourquoi Jésus était vêtu d'une aube blanche. Parce qu'il était cet homme pur (humainement).

Je vous rejoins Loup et Arnaud : Voilà une illustration récente du symbole de cette pureté du coeur, dans l'homélie du dimanche des Rameaux de Benoît XVI. En revanche, le symbole du vêtement n’est pas présent dans cette homélie, mais je retrouve un symbole qui m’est cher, celui de la porte, de ce fait, je vais poster ce message aussi dans le topic sur « le symbole des quatre » :

"Revenons à la liturgie et à la procession des Rameaux. Dans la liturgie, on prévoit comme chant le psaume (24, 23), qui était en Israël aussi un chant de procession utilisé dans l'ascension au mont du Temple. Le psaume interprète la montée intérieure dont la montée extérieure est l'image et nous explique ainsi encore une fois ce que signifie monter avec le Christ. "Qui montera la montagne du Seigneur ?", demande le psaume, et il nous parle de deux conditions essentielles. Ceux qui montent et veulent arriver vraiment en haut, arriver jusqu'à la hauteur véritable, doivent être des personnes qui s'interrogent sur Dieu. Des personnes qui regardent autour d'elles pour chercher Dieu, pour chercher son Visage. Chers jeunes amis - combien cela est vraiment important aujourd'hui : ne pas se laisser simplement conduire ici ou là dans la vie ; ne pas se contenter de ce que tous pensent, disent et font. Regarder Dieu et chercher Dieu. Ne pas permettre que la question sur Dieu se dissipe dans nos âmes. Le désir de ce qui est plus grand. Le désir de le connaître Lui, son Visage...

L'autre condition très concrète pour la montée est celle-ci : peut résider dans un lieu saint seulement celui "qui a des mains innocentes et un coeur pur". Des mains innocentes - sont des mains qui ne sont pas utilisées pour des actes de violence. Ce sont des mains qui ne sont pas souillées par la corruption, ou des pots-de-vin. Un coeur pur - quand le coeur est pur ? Est pur un coeur qui ne fait pas semblant et qui ne se tache pas avec de mensonges et d'hypocrisie. Un coeur qui reste transparent comme l'eau de source, parce qu'il ne connaît pas d'hypocrisie. Est pur un coeur qui ne s'abandonne pas à l'ivresse du plaisir ; un coeur dont l'amour est vrai et ce n'est pas seulement la passion d'un instant. Mains innocentes et coeur pur : si nous marchons avec Jésus, nous montons et trouvons les purifications qui nous amènent vraiment à cette hauteur à laquelle l'homme est destiné : l'amitié avec Dieu lui-même.

Le psaume (24, 23) qui parle de la montée, s'achève avec une liturgie d'entrée devant la porte du Temple : "portes, levez vos frontons, levez, les portes éternelles, et qu'entre le roi de gloire". Dans l'ancienne liturgie du dimanche des Rameaux, le prêtre, arrivé devant l'église, frappait fortement avec le bois de la croix de la procession au portail encore fermé, qui par la suite s'ouvrait. C'était une belle image pour le mystère de Jésus Christ qui, avec le bois de sa croix, avec la force de son amour qui se donne, a frappé du côté du monde, à la porte de Dieu ; du côté d'un monde qui ne réussissait pas à trouver un accès auprès de Dieu. Avec la croix, Jésus a ouvert grand la porte de Dieu, la porte entre Dieu et les hommes. Maintenant, elle est ouverte. Mais même de l'autre côté le Seigneur frappe avec sa croix : il frappe aux portes du monde, aux portes de nos coeurs, qui souvent en grand nombre sont fermés pour Dieu. Et il nous parle plus ou moins ainsi : si les preuves que Dieu dans la création te donne de son existence, ne réussissent pas à t'ouvrir pour Lui ; si la parole des Écritures et le message de l'Église te laissent indifférent - alors regarde-moi, ton Seigneur et ton Dieu.

Voilà l'appel qu'aujourd'hui nous laissons pénétrer dans notre coeur. Le Seigneur nous aide à ouvrir la porte de notre coeur, la porte du monde, pour que Lui, le Dieu vivant, puisse en son Fils arriver à notre époque, à atteindre notre vie. "
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Lun 02 Avr 2007, 11:26

Somebody a écrit:
Voilà l'appel qu'aujourd'hui nous laissons pénétrer dans notre coeur. Le Seigneur nous aide à ouvrir la porte de notre coeur, la porte du monde, pour que Lui, le Dieu vivant, puisse en son Fils arriver à notre époque, à atteindre notre vie. "[/i]
Une porte ça s'ouvre des deux côtés. Dieu n'a qu'à l'ouvrir s'il désire arrêter la souffrance et tout mal dans le monde. Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Lun 02 Avr 2007, 13:40

Louis a écrit:
Somebody a écrit:
Voilà l'appel qu'aujourd'hui nous laissons pénétrer dans notre coeur. Le Seigneur nous aide à ouvrir la porte de notre coeur, la porte du monde, pour que Lui, le Dieu vivant, puisse en son Fils arriver à notre époque, à atteindre notre vie. "[/i]
Une porte ça s'ouvre des deux côtés. Dieu n'a qu'à l'ouvrir s'il désire arrêter la souffrance et tout mal dans le monde. Sad

Louis, accuserais-tu Dieu de faire souffrir inutilement l'humanité? Elle a le sort qu'elle mérite. Le premier Adam a trahi la confiance du Créateur. Et c'est Jésus-Christ qui a racheté sa faute, dans ses deux natures, humaine et divine. Celui qui est mort sur la Croix était Jésus, l'homme. Celui qui est ressuscité était le Christ, le corps glorieux dans toute la splendeur du Verbe.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Lun 02 Avr 2007, 14:03

Loup Ecossais a écrit:
[color=blue]Louis, accuserais-tu Dieu de faire souffrir inutilement l'humanité? Elle a le sort qu'elle mérite. Le premier Adam a trahi la confiance du Créateur.
Nous n'avons pas à payer pour une faute d'Adam ayant eu lieu il y a des milliers d'années. C'est injuste et ça ne tient pas comme théorie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Lun 02 Avr 2007, 14:24

Louis a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
[color=blue]Louis, accuserais-tu Dieu de faire souffrir inutilement l'humanité? Elle a le sort qu'elle mérite. Le premier Adam a trahi la confiance du Créateur.
Nous n'avons pas à payer pour une faute d'Adam ayant eu lieu il y a des milliers d'années. C'est injuste et ça ne tient pas comme théorie.

Merci Louis. Je n'en attendais pas moins de toi. Ta réponse est d'une limpidité cristaline. Ma question était en fait une provocation. En effet, puisque le Fils de Dieu est mort pour racheter la trahison du premier Adam, je ne vois pas en vertu de quoi nous devons continuer à payer cette faute. A moins que ce ne soient les intérêts de la dette. Un peu comme à la banque, entreprise ayant comme activité principale, l'escroquerie, estampillée légale. On sait pourquoi aussi. Et comme tu le dis, ça ne tient pas comme théorie. Il y a une autre raison... Je n'imagine pas Dieu nous infliger des souffrances inutiles. Il n'est qu'AMOUR.


Dernière édition par le Lun 02 Avr 2007, 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Lun 02 Avr 2007, 14:26

Loup Ecossais a écrit:

A moins que ce ne soient les intérêts de la dette.
Ah oui, c'est pas mal ça! Very Happy thumleft
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 03 Avr 2007, 16:06

Citation :
Bravo Somy. Qu'attendez-vous pour frapper à la porte du Temple?

Toc toc, le temple est là ? geek :hello: :gna:
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 03 Avr 2007, 16:13

Marie, lorsque l'on frappe à la porte du Temple, c'est toujours trois coups. Comme au théâtre... ;)
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 03 Avr 2007, 16:26

Loup Ecossais a écrit:
Marie, lorsque l'on frappe à la porte du Temple, c'est toujours trois coups. Comme au théâtre... ;)

Lol, avant de taper trois fois, pouvez vous me dire la symbolique du 3, svp, cher Loup ? prière
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 03 Avr 2007, 16:42

Somebody a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Marie, lorsque l'on frappe à la porte du Temple, c'est toujours trois coups. Comme au théâtre... ;)

Lol, avant de taper trois fois, pouvez vous me dire la symbolique du 3, svp, cher Loup ? prière

Comment? Vous ne savez pas? J'ai posté deux pages sur les nombres.
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 03 Avr 2007, 16:49

Loup Ecossais a écrit:
Somebody a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Marie, lorsque l'on frappe à la porte du Temple, c'est toujours trois coups. Comme au théâtre... ;)

Lol, avant de taper trois fois, pouvez vous me dire la symbolique du 3, svp, cher Loup ? prière

Comment? Vous ne savez pas? J'ai posté deux pages sur les nombres.

J'ai lu, mais je ne suis pas sûre que je sais, lol ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 03 Avr 2007, 16:50

Tenez, Marie, amusez-vous avec ça. Vous verrez, c'est passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 03 Avr 2007, 17:16

Loup Ecossais a écrit:
Tenez, Marie, amusez-vous avec ça. Vous verrez, c'est passionnant.

Lol Loup, comme je disais l'autre jour à Noël, j'aime bien les symboles, mais je reste une petite tête toute verte alien

Expliquez moi le sens de cette image si vous voulez que je comprenne Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 03 Avr 2007, 17:18

Citation :
3
Le 3 a une symbolique particulière. Il est la représentation d'une divinité assez spéciale. La trinité, le symbolisme du triskel breton ou du triangle franc-maçonnique et bien d'autres choses font de ce chiffre, un chiffre à part. La trinité existe bien, mais elle vient de la structure de notre univers local, à savoir une hiérarchie fondée sur une tri-unité centrale. Il existe 3 Dieux doubles (car androgynes) dirigeant en accord notre univers de type 4. Ils forment en fait 6 personnes en 3, d'où l'égalité numérique guématrique du 63 = DIEUX.
Ainsi, tout est SORTI du TROIS. TRI-OS = 3 origines, 3 bouches. Ces 3 dieux, issus de souches évolutives distinctes, sont sur 3 "Iles centrales" qui émanent énergies et vibrations, que l'on retrouve dans le symbole du TRISKEL (et dont l'anagramme phonétique est LE KRIST)
Le 3 est formé de deux demi sphères, comme si le cercle initial avait été coupé et séparé, donnant 3 points origines superposés et reliés entre eux par les demi sphères. Oui, le dieux O est en réalité divisé en 3 centres. Renversez le 3 et vous avez le "m" aux trois assises stables car basé sur le "aime" de Amour.
Le chiffre 3 représente donc le sommet de la hiérarchie divine, insondable pour l'instant, mais qui transparaît à travers les symboles.
Enfin, amusez-vous à diviser l'unité (cf. le 1) avec 81 (somme des lettres du TROIS) et vous trouvez : 0,0123456789...
LE DEPART = 81 fut donné à partir du TROIS . Car c'est de lui qu'est SORTIe toute la création.

Je viens de relire votre post sur les nombres. Merci, je le trouve très bien :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 03 Avr 2007, 17:19

Somebody a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Tenez, Marie, amusez-vous avec ça. Vous verrez, c'est passionnant.

Lol Loup, comme je disais l'autre jour à Noël, j'aime bien les symboles, mais je reste une petite tête toute verte alien

Expliquez moi le sens de cette image si vous voulez que je comprenne Shocked

Disons qu'elle symbolise une partie de la création.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 03 Avr 2007, 17:29

Somebody a écrit:
Citation :
3
Le 3 a une symbolique particulière. Il est la représentation d'une divinité assez spéciale. La trinité, le symbolisme du triskel breton ou du triangle franc-maçonnique et bien d'autres choses font de ce chiffre, un chiffre à part. La trinité existe bien, mais elle vient de la structure de notre univers local, à savoir une hiérarchie fondée sur une tri-unité centrale. Il existe 3 Dieux doubles (car androgynes) dirigeant en accord notre univers de type 4. Ils forment en fait 6 personnes en 3, d'où l'égalité numérique guématrique du 63 = DIEUX.
Ainsi, tout est SORTI du TROIS. TRI-OS = 3 origines, 3 bouches. Ces 3 dieux, issus de souches évolutives distinctes, sont sur 3 "Iles centrales" qui émanent énergies et vibrations, que l'on retrouve dans le symbole du TRISKEL (et dont l'anagramme phonétique est LE KRIST)
Le 3 est formé de deux demi sphères, comme si le cercle initial avait été coupé et séparé, donnant 3 points origines superposés et reliés entre eux par les demi sphères. Oui, le dieux O est en réalité divisé en 3 centres. Renversez le 3 et vous avez le "m" aux trois assises stables car basé sur le "aime" de Amour.
Le chiffre 3 représente donc le sommet de la hiérarchie divine, insondable pour l'instant, mais qui transparaît à travers les symboles.
Enfin, amusez-vous à diviser l'unité (cf. le 1) avec 81 (somme des lettres du TROIS) et vous trouvez : 0,0123456789...
LE DEPART = 81 fut donné à partir du TROIS . Car c'est de lui qu'est SORTIe toute la création.
Alors le schéma que je viens de poster devrait vous inspirer.

Je viens de relire votre post sur les nombres. Merci, je le trouve très bien :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 03 Avr 2007, 17:35

Loup Ecossais a écrit:
Somebody a écrit:
Citation :
3
Le 3 a une symbolique particulière. Il est la représentation d'une divinité assez spéciale. La trinité, le symbolisme du triskel breton ou du triangle franc-maçonnique et bien d'autres choses font de ce chiffre, un chiffre à part. La trinité existe bien, mais elle vient de la structure de notre univers local, à savoir une hiérarchie fondée sur une tri-unité centrale. Il existe 3 Dieux doubles (car androgynes) dirigeant en accord notre univers de type 4. Ils forment en fait 6 personnes en 3, d'où l'égalité numérique guématrique du 63 = DIEUX.
Ainsi, tout est SORTI du TROIS. TRI-OS = 3 origines, 3 bouches. Ces 3 dieux, issus de souches évolutives distinctes, sont sur 3 "Iles centrales" qui émanent énergies et vibrations, que l'on retrouve dans le symbole du TRISKEL (et dont l'anagramme phonétique est LE KRIST)
Le 3 est formé de deux demi sphères, comme si le cercle initial avait été coupé et séparé, donnant 3 points origines superposés et reliés entre eux par les demi sphères. Oui, le dieux O est en réalité divisé en 3 centres. Renversez le 3 et vous avez le "m" aux trois assises stables car basé sur le "aime" de Amour.
Le chiffre 3 représente donc le sommet de la hiérarchie divine, insondable pour l'instant, mais qui transparaît à travers les symboles.
Enfin, amusez-vous à diviser l'unité (cf. le 1) avec 81 (somme des lettres du TROIS) et vous trouvez : 0,0123456789...
LE DEPART = 81 fut donné à partir du TROIS . Car c'est de lui qu'est SORTIe toute la création.
Alors le schéma que je viens de poster devrait vous inspirer.

Je viens de relire votre post sur les nombres. Merci, je le trouve très bien :chapeau:

Non, rien du tout, je vous assure... ça se ressemble à l'arbre de la vie... avec le sefirots.... mais je vous assure, malgré ma passion pour les symboles, je ne connais rien en Kabbale...

Mais je suis sure que ceux qui accordent du temps à cette pseudoscience, découvrent des choses mystérieuses.

Pour revenir au signe de quatre… dites, je pense que les couleurs ont une symbolique aussi… Quelle est alors la signification colorée de ce nombre ?
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 03 Avr 2007, 17:52

Somebody a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Somebody a écrit:
Citation :
3
Le 3 a une symbolique particulière. Il est la représentation d'une divinité assez spéciale. La trinité, le symbolisme du triskel breton ou du triangle franc-maçonnique et bien d'autres choses font de ce chiffre, un chiffre à part. La trinité existe bien, mais elle vient de la structure de notre univers local, à savoir une hiérarchie fondée sur une tri-unité centrale. Il existe 3 Dieux doubles (car androgynes) dirigeant en accord notre univers de type 4. Ils forment en fait 6 personnes en 3, d'où l'égalité numérique guématrique du 63 = DIEUX.
Ainsi, tout est SORTI du TROIS. TRI-OS = 3 origines, 3 bouches. Ces 3 dieux, issus de souches évolutives distinctes, sont sur 3 "Iles centrales" qui émanent énergies et vibrations, que l'on retrouve dans le symbole du TRISKEL (et dont l'anagramme phonétique est LE KRIST)
Le 3 est formé de deux demi sphères, comme si le cercle initial avait été coupé et séparé, donnant 3 points origines superposés et reliés entre eux par les demi sphères. Oui, le dieux O est en réalité divisé en 3 centres. Renversez le 3 et vous avez le "m" aux trois assises stables car basé sur le "aime" de Amour.
Le chiffre 3 représente donc le sommet de la hiérarchie divine, insondable pour l'instant, mais qui transparaît à travers les symboles.
Enfin, amusez-vous à diviser l'unité (cf. le 1) avec 81 (somme des lettres du TROIS) et vous trouvez : 0,0123456789...
LE DEPART = 81 fut donné à partir du TROIS . Car c'est de lui qu'est SORTIe toute la création.
Alors le schéma que je viens de poster devrait vous inspirer.

Je viens de relire votre post sur les nombres. Merci, je le trouve très bien :chapeau:

Non, rien du tout, je vous assure... ça se ressemble à l'arbre de la vie... avec le sefirots.... mais je vous assure, malgré ma passion pour les symboles, je ne connais rien en Kabbale... Eh bien, faites un effort. Vous êtes sur la bonne voie. Regardez bien la première sphère. Celle d'où part l'éclair.

Mais je suis sure que ceux qui accordent du temps à cette pseudoscience, découvrent des choses mystérieuses. Marie, la Kabbale n'est pas une "pseudo-science". C'est une science à part entière. La plus ancienne science sacrée juive. Bien sûr, au sens moderne tout cela ne veut plus rien dire. Sauf pour les sociétés ésotériques et hermétiques. D'ailleurs Saint Thomas d'Aquin est passé par une école hermétique. Ce qui lui a inspiré le "Traité de la pierre philosophale".

Pour revenir au signe de quatre… dites, je pense que les couleurs ont une symbolique aussi… Quelle est alors la signification colorée de ce nombre ?

Noir et Violet = Nord - Primitif, origine, paradis.

Bleu ou Vert = Est - Vie, création.

Rouge = Sud - Harmonie et expansion.

Blanc = Ouest - Intégration et propulsion.

Jaune = Centre - Créateur, unité
[i]
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 03 Avr 2007, 19:09

Lol, Loup, le dessin est par ici... et non dans les symboles scratch

Toujours non, je ne vois rien qui rappelle du "trois coups" scratch

EDIT Somebody : messages sur le dessin ? fusionnés dans ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 03 Avr 2007, 22:20

A Loup,
Merci pour les symboles des couleurs flower
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mer 01 Aoû 2007, 04:45

Noel a écrit:
Dieu est nécessairement une Quaternité (3 sommets du triangle + centre) dont les composantes sont évidémment consubstantielles mais dont l'ordre "d'apparition" est évidemment aussi séquent(c?)iel (la mère précède le père qui précède l'esprit qui précède le fils tout en formant unité absolue).
Et le point qui exprime tout et le résume est le centre.
Mais pour comprendre le triangle il faut aussi étudier son aire (surface) et ses propriétés ainsi que son environnement (tout ce qui n'est pas le triangle). Et c'est beaucoup plus simple que vous pensez.
Tous les grands mystères de la foi se déclinent de là et s'expliquent logiquement (Immaculée Conception, Virginité et maternité perpétuelle, Incarnation, Passion et Résurrection...).

Pas besoin d'être grand clerc ni d'un magistère dogmatique.
Prenez seulement un compas et vous comprendrez... peut-être.
Mais gare au voyage... ça décoiffe!!!

Et bannissez-moi mon père.

Noel


Bonjour Noel,

Vous avez dit :

"Dieu est nécessairement une Quaternité"... : ce qui signifie, sauf incompréhension de notre part, qu'une "Quaternité" est nécessairement Dieu !

Comment Dieu peut-Il n'être qu'un point de vue de la "Manifestation".

Comment un triangle, même avec un ou plusieurs points à l'intérieur, peut-il représenter une "Quaternité" ? ... (Un quaternaire ?).

En quoi les composantes de ce symbole (3 sommets de triangle + un point central) sont-elles "évidemment consubstantielles" ?

Par ailleurs, de quel type de triangle s'agit-il ?

Pouvez-vous nous expliquer cet étonnant "ordre" d' "apparition", contraire à tout enseignement traditionnel, et complètement inédit pour nous : ... "la mère précède le père qui précède l'esprit, qui précède le fils..." ?

Quant au compas, nous pensons qu'il faut certaines qualifications pour en faire usage, qu'il ne doit pas être mis entre toutes les mains, car il est à manier ... avec précaution ... (attention à l'oeil !).

Très cordialement
Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mer 01 Aoû 2007, 06:34

Somebody a écrit:
Cher Noël,

Voilà une petite synthèse de nos échanges sur le signe du 4 :


1. Le principe unificateur de la trinité Dieu est Amour nous permets d’identifier un quatrième point projectif (non - consubstantiel avec les autres).

2. L’hypothèse avancée à cette étape de l'analyse (lol, vous dites que c’est moi, peut être, mais sans votre aide - vous, loup, peau d’âne et louis - je ne serais jamais arrivée) était cela : le 4 symbolise une porte, entre l’ancien monde et le nouveau monde ….

3. Avec un peu d’imagination, le nombre 6 4 9 (encore une trinité, lol) semble très bien symboliser ce passage… (je me demande la signification du 64 et du 49 ?)

L’analyse symbolique du 649 le dévoile comme étant le symbole de la conjonction de la matière et de l’esprit (lol, ça me fait penser au Mysterium conjonctionis de Jung).


*** 345 n'est pas mal non plus ? Et puis ça nous fait penser à Pythagore...




Conclusion somebody : study Le 4 n’est pas le symbole de la porte qui permet au philosophe de votre gravure de regarder de l’autre côté….

Le 4 est une porte, un passage, dans le mesure où il est la limité entre l’ancien et le nouveau…il est justement l’endroit de la spirale (votre modèle très suggestif) où nous passons d’un niveau à l’autre….

Le 4 entre le 6 et le 9 est le symbole d’un principe matériel aillé par l’esprit (dites moi si je me trompe, mais la signification des nombre semble conduire à cette solution « hypothétique »). Ce principe conclu une époque, en ouvrant les perspectives d’une nouvelle époque…. Comme Jésus l’a si bien fait….[/i]

Qu'en pensez vous? scratch

+ +++

Le chiffre "quatre" ou le "quatre de chiffre".

Tout d'abord, nous pouvons dire que ce signe a un caractère corporatif en relation directe avec les initiations du métier, et il y a tout lieu de penser que ce fut essentiellement une marque de maîtrise.

Quant au "quatre de chiffre", comme tout symbole, il est susceptible non seulement d'une multiplicité de sens inhérente au symbolisme lui-même, mais en plus, il peut y avoir superposition et même fusion de plusieurs symboles, en un seul.

Sans chercher à développer, nous proposons quelques voies de recherche :

On peut penser au signe astrologique de Jupiter, qui dans son aspect général à une ressemblance avec le chiffre 4, et nous trouvons d'ailleurs un autre cas de la même association du symbolisme de Jupiter à celui du quaternaire dans la quatrième lame du Tarot.

Nous pouvons observer que ce chiffre 4 a une forme qui est exactement celle d'une croix dont l'extrémité supérieur de la branche verticale et une des extrémités de la branche horizontale sont jointes par une ligne oblique (nous pouvons d'ailleurs rencontrer indifféremment deux orientations opposées du "quatre de chiffre".) .

Or, il n'est pas contestable que la croix, sans préjudice de toutes ses autres significations, est essentiellement un symbole du quaternaire ... (la croix représente le quaternaire sous son aspect "dynamique" tandis que le carré le représente sous son aspect "statique".

Nous trouvons également des représentations du chrisme complet avec un "quatre de chiffre" remplaçant le P (voir le chrisme "constantinien").

Nous rappelons que le chrisme simple est composé par l'union des deux lettres grecques I et X et le second par les deux lettres X et P.

On remarque que la ligne verticale, dans le chrisme aussi bien dans dans le "quatre de chiffre" est en réalité une figure de l' "Axe du Monde".

Au sommet, la boucle du P est, comme l' "oeil" de l'aiguille, un symbole de la "porte étroite"; et pour ce qui est du "quatre de chiffre", il suffit de se rappeler son rapport avec la croix et le caractère également "axial" de celle-ci.

En outre, l'adjonction de la ligne oblique qui complète la figure en joignant les extrémités de deux des bras de la croix, et en fermant ainsi un des angles de celle-ci, combine ingénieusement à la signification quaternaire, qui n'existe pas dans le cas du chrisme, le même symbolisme de la "porte étroite", ce qui est parfaitement approprié pour une marque de maîtrise.

Nous ferons une allusion également à la "Tétraktys" pythagoricienne et au carré de quatre.

Aux quatre "mondes" de la Kabbale hébraïque qui ont aussi leur exact équivalent dans l'ésotérisme islamique.

Dans l'ordre des choses manifestées, on retrouve toujours la marque, on pourrait dire la "signature" du quaternaire.

Par exemple : les quatre éléments (l'Ether n'étant pas compté ici, car il ne s'agit que des éléments "différenciés"),
les quatre points cardinaux ou les quatre régions de l'espace qui y correspondent, avec les quatre "piliers" du monde,
les quatre phases en lesquelles tout cycle se divise naturellement (les âges de la vie humaine, les saisons dans le cycle annuel, les phases lunaires dans le cycle mensuel, etc.), et ainsi de suite.

On pourrait établir ainsi une multitude indéfinie d'applications du quaternaire, toutes reliées entre elles, d'ailleurs, par des correspondances analogiques rigoureuses, car elles ne sont, au fond, qu'autant d'aspects plus ou moins spéciaux d'un même "schéma" général de la manifestation.

Un des symboles les plus répandus, un de ceux qui sont communs à toutes les traditions, c'est le cercle divisé en quatre parties égales par une croix formée de deux diamètres rectangulaires.

On peut remarquer que cette figure exprime précisément la relation du quaternaire et du dénaire, comme l'exprime, sous la forme numérique, la formule : 1 + 2 + 3 + 4 = 10.

Sous son aspect "statique", le quaternaire est représenté par le carré, mais sous l'aspect "dynamique", comme c'est le cas ici, il l'est par la croix.

celle-ci, lorsqu'elle tourne autour de son centre, engendre la circonférence, qui, avec le centre, représente le dénaire.

C'est là ce qu'on appelle la "circulature du quadrant", représentation de ce qu'exprime arithmétiquement la formule : 1 + 2 + 3 + 4 = 10.

Inversement, le problème hermétique de la "quadrature du cercle", expression si mal comprise d'ordinaire, n'est pas autre chose que ce que représente la division quaternaire du cercle, supposé donné tout d'abord, par deux diamètres rectangulaires, et il s'exprimera numériquement par la même formule, mais écrite en sens inverse : 10 = 1 + 2 + 3 + 4 , pour montrer que tout développement de la manifestation est ainsi ramenée au quaternaire fondamental.

Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mer 01 Aoû 2007, 07:15

Somebody a écrit:
C’est vrai que ce vert est ce qu’il est… alien
Pour le 8 qui se veut …. Bon ça dépend de quel endroit on le regarde. Mais on peut tjr souhaiter de toucher l’infini qu’avec un huit…
I don't want that
Nous vivons dans un monde d’illusion… les illusions optiques peuvent nous induire en erreur. Des gens comme votre philosophe…se font de plus en plus rares. 8)...pourquoi qqn aura une telle quête dans ce monde dans lequel nous vivons, où ce qui est caché (cacher, lol) est relégué au rang de méprise ? Dites moi, Noël... C'est quoi La foi de nos jours ?

+ +++

Le symbole ne représente point l'Infini, car l'Infini ne peut avoir ni opposé ni complémentaire, et il ne peut entrer en corrélation avec quoi que ce soit, pas plus avec le zéro qu'avec l'unité ou avec un nombre quelconque.

L'Infini étant le Tout absolu, il contient aussi bien le Non-Être que l'Être, de sorte que le zéro lui-même, dès lors qu'il n'est pas un pur néant, doit nécessairement être considéré comme compris dans l'Infini.

Le signe représente en réalité l'indéfiniment grand.

+ +++

Quand à la question de savoir ce qu'est la foi ?

La foi est le moyen de posséder déjà ce qu’on espère.
Epître aux Hébreux

Lephenix


Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mer 01 Aoû 2007, 07:25

Une petite tete verte salue ici la petite tete verte alien juste en passant.
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Sam 04 Aoû 2007, 10:12

Merci Lephenix Smile . Dans le langage courant est bien le symbole mathématique de l'infini, mais évidement, mathématiques et philosophie se rejoignent surtout pour l'indéfiniment grand. study

Pour la tête verte, cher Toniov... voilà une autre alien Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Lun 06 Aoû 2007, 06:02

Somebody a écrit:
Merci Lephenix Smile . Dans le langage courant est bien le symbole mathématique de l'infini, mais évidement, mathématiques et philosophie se rejoignent surtout pour l'indéfiniment grand. study

Pour la tête verte, cher Toniov... voilà une autre alien Mr. Green

Bonjour Somebody,

En fait, l' "infini mathématique" est une absurdité, c'est-à-dire, une impossibilité, et il n'y a pas lieu de l'employer dans "le langage courant".

En effet, qui dit "mathématique" restreint par là même la conception à un domaine spécial et borné, celui de la quantité.

Or l'infini est "sans limite".

Il ne peut s'agir que d' "indéfini mathématique".

Cordialement
Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Lun 06 Aoû 2007, 20:57

Code:
"Dieu est nécessairement une Quaternité"... : ce qui signifie, sauf incompréhension de notre part, qu'une "Quaternité" est nécessairement Dieu !

Ce n'est pas parce que Dieu est nécessairement une quaternité qu'une quaternité est nécessairement Dieu.

De toutes façons, dire que Dieu est quaternitaire, plutôt que trinitaire, ce ne sont toujours que des représentations que nous nous faisons de lui. Savoir si ces représentations représentent vraiment ce qu'il est, c'est une autre question.

Ce qui me fait personnellement pencher pour la représentation quaternitaire, c'est que, dans la représentation trinitaire, la mère a été éliminée ; ce qui a amené la théologie catholique à la réintroduire, quoique à un rang subalterne, sous l'icône de la Vierge Marie, mère de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Lun 06 Aoû 2007, 23:49

lagaillette a écrit:
Code:
[i]"Dieu est nécessairement une Quaternité"... : ce qui signifie, sauf incompréhension de notre part, qu'une "Quaternité" est nécessairement Dieu ![/i]

Ce n'est pas parce que Dieu est nécessairement une quaternité qu'une quaternité est nécessairement Dieu.

De toutes façons, dire que Dieu est quaternitaire, plutôt que trinitaire, ce ne sont toujours que des représentations que nous nous faisons de lui. Savoir si ces représentations représentent vraiment ce qu'il est, c'est une autre question.

Ce qui me fait personnellement pencher pour la représentation quaternitaire, c'est que, dans la représentation trinitaire, la mère a été éliminée ; ce qui a amené la théologie catholique à la réintroduire, quoique à un rang subalterne, sous l'icône de la Vierge Marie, mère de Dieu.

+ +++

Bonjour lagaillette,

Nous compléterons par quelques observations :

Il nous faut éviter les confusions et les fausses assimilations qui ont généralement cours en Occident, et qui proviennent surtout de ce qu’on veut trouver dans tout ternaire traditionnel, quel qu’il soit, un équivalent plus ou moins exact de la Trinité chrétienne.

La Triade extrême-orientale, par exemple, appartient au genre de ternaires qui sont formés de deux termes complémentaires et d’un troisième terme qui est le produit de l’union de ces deux premiers, ou si l’on veut de leur action et réaction réciproque.

Si l’on prend pour symboles des images empruntées au domaine humain, les trois termes d’un tel ternaire pourront donc, d’une façon générale, être représentés comme le Père, la Mère et le Fils.

C’est à ce même genre de ternaires qu’appartiennent aussi les anciennes triades égyptiennes, dont la plus connue est celle d’Osiris, Isis et Horus.

Or il est manifestement impossible de faire correspondre ces trois termes à ceux de la Trinité chrétienne, où les deux premiers ne sont point complémentaires et en quelque sorte symétriques, mais où le second est au contraire dérivé du premier seul.

Quant au troisième, quoiqu’il procède bien des deux autres, cette procession n’est aucunement conçue comme une génération ou une filiation, mais constitue un autre rapport essentiellement différent de celui-là, de quelque façon qu’on veuille d’ailleurs essayer de le définir.

Ce qui peut donner lieu à quelque équivoque, c’est que deux des termes sont désignés ici encore comme le Père et le Fils ; mais, d’abord, le Fils est le second terme et non plus le troisième, et, ensuite, le troisième terme ne saurait en aucune façon correspondre à la Mère, ne serait-ce, même à défaut de toute autre raison, que parce qu’il vient après le Fils et non avant lui.

Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 07 Aoû 2007, 00:35

Je n'ai pas retrouvé le ou les fils dans lesquels j'ai lu comment Noel (banni) expliquait ce qu'il entendait par "quaternité".

Son exemple était celui du peintre et de sa toile. Soit un peintre devant sa toile. Il y a lui et sa toile vierge et entre les deux l'intention du peintre de projeter qq chose sur la toile. Il y aura ensuite le premier point à partir duquel la création va se développer. Noel proposait d'élargir la relation par le fait que la toile soit aux dimensions de l'univers. Toutes les dimensions connues et inconnues. Il en déduisait que le peintre et la toile vierge ne font alors qu'un non différencié et que dans cet UN tout est contenu qui va progressivement se révéler. Selon Noel pour que l'intention du peintre puisse se développer dans cet espace incommensurable et indéfini (Principe premier) il faut que le peintre se sépare de sa toile (Manifestation première). Il y a des lors deux entités. Le peintre (premier principe mâle) et la toile vierge (premier principe féminin). Entre les deux l'intention de créer (esprit, qui est de même nature que le peintre et qui lui est consubstanciel tout comme la matrice). Intention qui, mise en acte, produira le fils (ici on dira le premier point de la création). On a donc bien quatre entités premières issues du Principe premier (le tout non différencié). La matrice existant en même temps que le père par différenciation, l'esprit qui procède du père et qui est à la fois concepteur, organisateur et créateur, le fils en tant que produit simultané et consubstanciel des trois précédents.

C'est ce que j'ai compris, j'ai essayé d'être fidèle à ce qu'écrivais Noel. J'avoue que l'idée me plait bien qui me parait d'une grande logique.

Noel expliquait également la quaternité du triangle en disant que si l'on considère les trois sommets il faut également considérer le centre par rapport auquel ils se déterminent et sans lequel ils n'existent pas en tant que triangle. Il poussait le raisonnement plus loin puisqu'il expliquait qu'il faut étudier les relations entre les sommets, les côtés, l'aire... et ce qui est extérieur au triangle qu'il assimilait au grand océan primordial d'où tout vient et dont la création qui nous est connue n'est qu'un aspect parmi des myriades d'autres non encore advenues ou disparues.

Il prenait également l'exemple du peintre pour justifier l'existence de Dieu et la nécessité de la création. Si un peintre a produit la plus belle toile qui soit mais s'il n'y a que ses yeux pour la voir. La toile existe-t-elle? Le peintre existe-t-il comme peintre ayant produit la plus belle oeuvre? Si le peintre veut être reconnu il faut qu'il crée lui même l'organe de cette reconnaissance et le lieu où elle aura lieu. L'oeil et la terre étant l'organe et le lieu efficients.

J'ai trouvé ça rigolo... mais quand on y réfléchit ça ouvre des horizons.

Chiboleth
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 07 Aoû 2007, 02:10

chiboleth a écrit:
Je n'ai pas retrouvé le ou les fils dans lesquels j'ai lu comment Noel (banni) expliquait ce qu'il entendait par "quaternité".

Son exemple était celui du peintre et de sa toile.

... / ...

J'ai trouvé ça rigolo... mais quand on y réfléchit ça ouvre des horizons.

Chiboleth

+ +++

Cher Chiboleth,

Nous vous proposons quelques observations générales et quelques suggestions et "niches à exploiter.

Nous reviendrons une autre fois peut-être pour approfondir.

Tout d'abord, d'un point de vue symbolique, on ne peut utiliser le triangle pour une représentation du nombre quatre.

Rajouter des petits points au triangle ne changera rien. Cela restera un symbole "Ternaire".

Comme symbole "quaternaire" nous pouvons utiliser la Croix, le Carré, le chiffre 4, etc...

Pour quelle raison donner ce nom de "Quaternité" au lieu de "Quaternaire ?
Pour lui donner une connotation chrétienne peut-être ?

On peut comprendre le choix du mot "Trinité" pour nommer le Ternaire chrétien, car il a effectivement une spécificité particulière par rapport à la généralité des formes Ternaires des autres Traditions, mais ce n'est pas le cas, nous semblent-ils, pour le symbolisme quaternaire. (voir quelques observations sur le même fil)

En fait, pour étudier et développer, le fond du sujet principal évoqué par l'allégorie de l' "Artiste peintre", nous lui préférons, et de loin, l'étude du Tétragramme hébraïque : YHVH.

Très cordialement
Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mar 07 Aoû 2007, 18:21

Lephénix a écrit : ".../... Tout d'abord, d'un point de vue symbolique, on ne peut utiliser le triangle pour une représentation du nombre quatre.../...".
Mais alors pas du tout d'accord (mais je n'en ferais pas une guerre de religion).

Sauf à vouloir tracer un triangle n'importe quoi, à main levée ou à la règle, le moyen le plus expédient pour le faire est le compas qui permet d'obtenir un triangle équilatéral parfait (il y a une autre méthode au compas avec déplacement du centre mais elle n'est pas moins économe).

Dès lors vous avez (dans l'ordre d'apparition) le centre, le cercle, 6 divisions sur le cercle dont on ne retient que 3. Il en ressort que le triangle obtenu est "centré" autour d'un point qui lui donne vie (représenté par l'oeil). Oublions le cercle (qui représente l'infini (amtha du point). Reste le centre (pivot, moteur immobile...) et le triangle avec ses trois côtés ou sommets. Nous avons bien 1+3 soit un quaternaire si vous préférez à quaternité (je pense que pour Noel ce n'était qu'une mise en // avec la trinité). Sans oublier, comme il le soulignait que le passage du 1 au 3 se fait par le 2 qui est la séparation première du Point initial d'avec tous les autres points (ou de la feuille blanche matrice de la création à venir).

A noter qu'on peut dire aussi 3.1 qui démontre qu'il faut être 3 pour élever 1 au rang d'existant. Ou encore que les anciens, contre l'école, connaissaient parfaitement la double relation qui unit le cercle et son rayon que les égyptiens représentaient par un cercle liée par 3 tores + (un bout) à un segment de droite de longueur égale au périmètre du cercle. Et vous et moi savons ce que nous savons sur cette pierre "rejetée des bâtisseurs qui fut équarrie avant d'être portée au faîte où elle sue sang et eau". Nous savons au moins, grâce à la seconde classe de l'Ecole qu'il y a 2PiR qui sont PiRdouble et PiR(carré)) voir même cube. Et il faut bien sûr que Pierre (le roc) Céphas pour que paraisse la Pierre de touche qui éprouve "à coeur" tous les métaux . Que ceux qui ont des oreilles et des yeux entendent et voient.

Lephénix a écrit : ".../... En fait, pour étudier et développer, le fond du sujet principal évoqué par l'allégorie de l' "Artiste peintre", nous lui préférons, et de loin, l'étude du Tétragramme hébraïque : YHVH.../..."

Les pères Juifs (et d'autres) n'ont-ils pas dit "qu'il y 32 chemins qui conduisent à la Sagesse"?
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mer 15 Aoû 2007, 20:09

32 chemins ? Je pensais qu'il y avait 33 :rabbit: .
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mer 15 Aoû 2007, 20:27

Pour Lephenix

Infini mathématique, philosophique, inachevé, indéfini, infinis ?

Bref… Dieu est Il l’infini…? alors, si Noël avait raison pour la quaternité… l’infini est il une quaternité ?

Je rigole, nous pourrions pérorer jusqu’à l’infini sans trouver la réponse… mais c’est la route l’important :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mer 15 Aoû 2007, 21:32

Somebody a écrit:
Pour Lephenix
Infini mathématique, philosophique, inachevé, indéfini, infinis ?
Bref… Dieu est Il l’infini…? alors, si Noël avait raison pour la quaternité… l’infini est il une quaternité ?
Je rigole, nous pourrions pérorer jusqu’à l’infini sans trouver la réponse… mais c’est la route l’important :chapeau:

Vous confondez les "chemins" et les "degrés". study
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le signe des Quatre   Mer 15 Aoû 2007, 22:31

chiboleth a écrit:
Somebody a écrit:
Pour Lephenix
Infini mathématique, philosophique, inachevé, indéfini, infinis ?
Bref… Dieu est Il l’infini…? alors, si Noël avait raison pour la quaternité… l’infini est il une quaternité ?
Je rigole, nous pourrions pérorer jusqu’à l’infini sans trouver la réponse… mais c’est la route l’important :chapeau:

Vous confondez les "chemins" et les "degrés". study

Si vous pouvez nous dire plus sur les chemins des Gré Tongue .... nous sommes tout ouïe study
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
 
Le signe des Quatre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» le signe de croix
» Le signe du Tau
» REVE DU SIGNE DE LA CROIX SUR UNE PHOTO
» Quel est votre signe astrologique ?
» Un signe que je demande, et que je recoit dans les minutes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: