DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 L'histoire de l'être humain...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Ven 02 Sep 2005, 17:24

Citation :
Donc pour résumer: Adam et Eve faisaient l'Amour sans cesse à chaque instant.

Ca monsieur Christian, nous Grands inquisiteurs en sommes d'accord...

La question est:

Avant le péché originel, si Lucien :twisted: n'était pas arrivé, calinou (avec gouzi gouzi) puis bébé

ou pas...
Bref bébé sans calinou ou avec calinou?

Vous voulez un dessin, Monsieur Christian... elephant Mr. Green

Répondez, Monsieur Christian... Le grill est chaud pig

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Ven 02 Sep 2005, 17:54

Citation :
Répondez, Monsieur Christian... Le grill est chaud
Laurent !!! arrête ta sieste, viens à mon secours :colors: :colors:


Cher Arnaud

S'il y avait eu un petit bébé, la face du monde en aurait été changée. Car qui dit bébé conçu avant (même uniquement la toute petite graine) dit bébé sans Faute originelle. Donc il n' a pu y avoir de rapport charnels pouvant "prendre le risque" de la conception avany la F.O.
De plus, je suis certain qu'avvant la F.O., Adam et Eve qui étaient nus, n'avaient aucun désir charnel, cela est clairement précisé dans la Génèse, "aucune honte de se promener ainsi sous les yeux de leur créateur". Ils s'aimaient de l'Amour de Dieu, vivaient l'un dans l'autre constament, au niveau spirituel amoureux.

Citation :
La 1ère fois où ils sont passés à l'acte c'est en Génèse 4 (Bible Crampon, l'édition de 1938: n° 535):
" Adam connut Eve, sa femme; elle conçut et enfanta Caïn (la 1ère fois n'est jamais la meilleure paraît-il...la preuve..Caïn !!) "J'ai acquis un homme avec le secours de Yahweh!"

Alors ????? on veut toujours me passer à la question?

Eve est émerveillée comme toute mère qui la 1ère fois, "passe à l'acte sexuel" et conçoit un enfant. Elle ne dit pas "j'acquis un homme avec Adam"(d'ailleurs comment s'est-elle que c'est un homme, puisque c'est la toute 1ère fois dans toute l'histoire de l'humanité, si ce n'est que Dieu parle en elle !!), mais "j'acquis un homme avec Dieu".
Bref, on tire le rideau.

Qu'en penses-tu?

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Ven 02 Sep 2005, 18:13

Citation :
Ca monsieur Christian, nous Grands inquisiteurs en sommes d'accord...

La question est:

Avant le péché originel, si Lucien n'était pas arrivé, calinou (avec gouzi gouzi) puis bébé

ou pas...
Bref bébé sans calinou ou avec calinou?

Vous voulez un dessin, Monsieur Christian...

Répondez, Monsieur Christian... Le grill est chaud

Shocked Shocked Shocked

Citation :
Laurent !!! arrête ta sieste, viens à mon secours

Christian, je crois qu'il est temps de prier pour Arnaud...soit il a peté les plombs, soit...il est possédé Shocked

Il fut un temps...fornicateur, apostat, hérétique et sorcier--->le bûcher Very Happy
(avant le grill Very Happy Mr. Green )

Ca fait un bout de temps que je rigole bien en lisant le fil, mais ca, c'est le must ! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Ven 02 Sep 2005, 18:17

Citation :
De plus, je suis certain qu'avvant la F.O., Adam et Eve qui étaient nus, n'avaient aucun désir charnel, cela est clairement précisé dans la Génèse, "aucune honte de se promener ainsi sous les yeux de leur créateur".

Le fait qu'Adam et Eve n'aient eu aucune honte à être nu en face l'un de l'autre signifie qu'ils avaient une claire conscience de la signification du corps de l'autre, sexualité y compris : la communion des personnes.
Après la chute, l'être humain n'a plus conscience de cette signification, et la corps de l'autre, la sexualité, lui apparaît comme le moyen d'assouvir ses instincts et pulsions. Le corps de l'autre est regardé, au final, comme un objet de jouissance. Mais, il reste en l'être humain un écho de cette signification sponsale du corps. Il sent, confusément, que son corps n'est pas un objet, que le désir de jouissance qu'il suscite chez l'autre a quelque chose de malsain. Aussi va-t-il cacher son corps (ou au contraire ne pas le cacher, cela dépend des civilisations) : bref, il devient pudique.

"L'instinct sexuel est un don de Dieu". C'est Jean-Paul II qui l'affirme. Il est fondamentalement BON. Il est seulement obscurci par la concupiscence résultant du péché.

D'autre part, "Adam connut Eve" n'implique en rien que c'était la première fois. Cet argument est exactement du même style que celui qui conduit à conclure, à la lecture de "Il ne la connut pas jusqu'à la naissance de l'enfant", qu'il la donc connu après, et que donc, Marie n'est pas perpétuellement vierge.
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Ven 02 Sep 2005, 18:52

Cher laurent

Arnaud prépare activement sa rentrée des classes..... alors ça chauffe affraid

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Ven 02 Sep 2005, 18:56

Je plains sa classe...pauvres gosses Very Happy Mr. Green

(pas taper, hein Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Ven 02 Sep 2005, 19:00

Cher Laurent Very Happy

Bon, cher Christian,

Citation :
De plus, je suis certain qu'avvant la F.O., Adam et Eve qui étaient nus, n'avaient aucun désir charnel, cela est clairement précisé dans la Génèse, "aucune honte de se promener ainsi sous les yeux de leur créateur".

C'est donc que vous n'arrivez pas à concevoir qu'il puisse y avoir, en Adam et Eve, avant le P. O. un désir charnel entièrement pur, sans conupiscence égoïste, un plaisir offert entièrement et sans retour sur soi pour le conjoint...

Certes, c'est difficile aujourd'hui. L'égoïsme se mêle à l'amour. Mais, à l'époque, Adam et Eve auraient éprouver en toute simplcité et amour le plaisir créé par Dieu.

Ils n'ont pas eu le temps... En cela ous avez raison. Ah! ce Lucifer! :DD What a Face What the fuck ?!? affraid

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Ven 02 Sep 2005, 19:13

Cher Arnaud

A 17h54, j'ai mis un post étayant ma pensée. Qu'en penses(tu?

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Ven 02 Sep 2005, 19:23

Christian a écrit:
[Cher Arnaud

S'il y avait eu un petit bébé, la face du monde en aurait été changée. Car qui dit bébé conçu avant (même uniquement la toute petite graine) dit bébé sans Faute originelle. Donc il n' a pu y avoir de rapport charnels pouvant "prendre le risque" de la conception avany la F.O.
De plus, je suis certain qu'avvant la F.O., Adam et Eve qui étaient nus, n'avaient aucun désir charnel, cela est clairement précisé dans la Génèse, "aucune honte de se promener ainsi sous les yeux de leur créateur". Ils s'aimaient de l'Amour de Dieu, vivaient l'un dans l'autre constament, au niveau spirituel amoureux.

Citation :
La 1ère fois où ils sont passés à l'acte c'est en Génèse 4 (Bible Crampon, l'édition de 1938: n° 535):
" Adam connut Eve, sa femme; elle conçut et enfanta Caïn (la 1ère fois n'est jamais la meilleure paraît-il...la preuve..Caïn !!) "J'ai acquis un homme avec le secours de Yahweh!"

Alors ????? on veut toujours me passer à la question?

Eve est émerveillée comme toute mère qui la 1ère fois, "passe à l'acte sexuel" et conçoit un enfant. Elle ne dit pas "j'acquis un homme avec Adam"(d'ailleurs comment s'est-elle que c'est un homme, puisque c'est la toute 1ère fois dans toute l'histoire de l'humanité, si ce n'est que Dieu parle en elle !!), mais "j'acquis un homme avec Dieu".
Bref, on tire le rideau.

Qu'en penses-tu?

amitiés
Christian

Absolument d'accord. Sauf sur un point: ils auraient du faire un bébé immaculé conception. L'ordre était donné. Il n'en ont pas eu le temps...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Ven 02 Sep 2005, 19:33

Cher Arnaud

Citation :
Il n'en ont pas eu le temps...

Grrrrrrrrr... t'y étais pas pour le voir...na!

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Ven 02 Sep 2005, 20:49

Cher Christian,

Ce n'est pas cela. Ce n'est pas une opinion, malgré le ton humristique de ce débat.

En vérité, C'est pour une raison théologique précise: Il en avaient reçu le commandement explicite de Dieu: "Croissez et multipliez".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Ven 02 Sep 2005, 20:57

Arnaud Dumouch a écrit:
En vérité, C'est pour une raison théologique précise: Il en avaient reçu le commandement explicite de Dieu: "Croissez et multipliez".
Oui, mais Nadine précise:
Citation :
En ce qui nous concerne Dieu ne dit pas " croissez et multipliez " mais soyez féconds et multipliez-vous
une analogie dont parle Jean Paul II , qui n'est sans doute pas fortuite . "Etre fécond " ne s'entend pas forcément dans le sens charnel alors que croissez oui
être fécond peut avoir un sens spirituel " faites fructifier votre intelligence
et multipliez-vous pour soumettre la terre .
Ce qui n'est pas la même chose que "croissez et multipliez vous " comme des lapins par exemple
Sous entendu je vous ai donnez une intelligence servez-vous en pour soumettre la terre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Ven 02 Sep 2005, 21:30

Cher Louis, Jésus ne penche pas pour cette interprétation:

Citation :
Matthieu 19, 4 Il répondit: "N'avez-vous pas lu que le Créateur, dès l'origine, les fit homme et femme,
Matthieu 19, 5 et qu'il a dit: Ainsi donc l'homme quittera son père et sa mère pour s'attacher à sa femme, et les deux ne feront qu'une seule chair?
Matthieu 19, 6 Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Eh bien! ce que Dieu a uni, l'homme ne doit point le séparer"


Et c'est bien ainsi que saint Paul l'a compris:

Citation :
1 Corinthiens 6, 16 Ou bien ne savez-vous pas que celui qui s'unit à la prostituée n'est avec elle qu'un seul corps? Car il est dit: Les deux ne seront qu'une seule chair.

Mais surtout. Le dogme a trancher ce débat face aux cathares quipensaient que la sexualité avait été crée par le diable après le péché originel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Seb



Messages : 1087
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Ven 02 Sep 2005, 21:34

Franchement j'ai du mal a croire que Adam et Eve ont exister car heu y'a cas voir ce qu'étais l'homme a une epoque... Un singe plus evoluer avec une intelligence limiter.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Ven 02 Sep 2005, 21:50

Cher Seb,
Ca, c'était les hominidés d'avant l'homme, des singes humanoïdes très doués au plan de l'outillage, mais des singes sans esprit.

- Pas de réflexion sur leur présence sur terre.
- Pas d'angoisses sur le sens de la vie.
- Pas de tombes
- Pas de religion
- Pas de beaux arts.

Puis, un jour, Dieu a créé deux esprits et leur a donné le corps legèrement modifié qui est le notre...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Dim 11 Sep 2005, 00:54

L'évolution de l'homme toujours en marche !!!!

Citation :
GÉNÉTIQUE
Le cerveau humain évolue toujours

Jean-Michel Bader
[10 septembre 2005]

N'en déplaise aux tenants de la fin de l'histoire, ou aux généticiens des populations persuadés que l'espèce humaine a fini son évolution, notre cerveau n'a pas fini de grossir ! Bruce Lahn (université de Chicago), un des grands spécialistes des bases génétiques de l'évolution du cerveau de l'homme (Homo sapiens sapiens), vient de comparer (1) certains gènes de l'homme moderne avec ses ancêtres d'il y a 37 000 ans et découvert des différences significatives.


Il s'agit de deux gènes impliqués dans la croissance cérébrale et responsables de sa taille adulte. Plusieurs variants génétiques découverts par Bruce Lahn n'ont émergé que récemment : l'un de ces mutants «modernes» du gène ASPM (responsable de la microcéphalie congénitale, une maladie du développement du cerveau) est présent dans le cerveau de 30% de nos contemporains alors qu'il n'est apparu que voici 5 800 ans, au moment où sont nés l'art et la musique, les pratiques religieuses et l'artisanat. Pour le gène de la microcéphaline, gène normal du développement cérébral, une nouvelle mutation est apparue encore plus tôt, voici 37 000 ans, et s'est répandue encore plus : 70% des hommes modernes l'expriment dans leur cerveau ! Il s'agit de fenêtres évolutives extrêmement courtes au regard de l'histoire de notre espèce, reconnaissent les auteurs. Pour Bruce Lahn, c'est donc bien parce qu'une «intense pression de sélection s'est exercée pendant cette courte période sur le cerveau de l'homme», que ces mutants génétiques ont été sélectionnés et ont connu le succès.


D'autre part, «notre étude indique que cette caractéristique de l'évolution humaine, la croissance continue de la taille et de la complexité du cerveau, est toujours à l'oeuvre aujourd'hui», poursuit-il. Certes, le cerveau d'Anatole France ne pesait qu'un kilo, quand celui de Tourgueniev, sensiblement aussi intelligent, pesait le double, mais la taille du cerveau est quand même en corrélation avec l'intelligence.


Une hypothèse veut que les plus grandes capacités associatives des cerveaux plus gros entraînerait des réponses comportementales plus imprévisibles. Une pression sélective se serait alors exercée sur les autres individus pour leur fournir un plus gros cerveau capable de mieux prédire le comportement de leurs congénères, un facteur de survie essentiel chez les espèces sociales. Or ces cerveaux plus gros généreraient à leur tour des conduites encore plus imprévisibles. C'est un peu l'escalade de l'armement cérébral.


(1) Science, 9 septembre 2005
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Dim 11 Sep 2005, 07:43

Cher Laurent

Citation :
L'évolution de l'homme toujours en marche !!!!
Cette étude ne pend en compte que ce qui est mesurable, quantifiable, la capacité du cerveau d'agir et de comprendre l'environnement extérieur et non son contenu.
La véritable intelligence que l'homme doit développer, et développe à chaque génération (plus ou moins) est l'intelligence du coeur et de l'âme, je veux dire sa relation à Dieu. Et cela ne peut être mesuré. Nous ne pouvons en voir un tout petit peu les effets que par des manifestations extérieures: cérémonies funéraires, sacré, peintures représentatives etc.. Mais cela ne signifie rien quant aux dispositions intérieures de l'homme. L'homme plus évolué intérieurement (plus proche de Dieu en lui) utilise nettement moins de réprésentations extérieures, donc laisse moins de traces, de témoignages. Nous le voyons aujourd'hui: plus il s'éloigne de Dieu en lui, plus il donne et produit ou créé de manifestations extérieures dans tous les domaines (sciences, techniques, arts, sacré etc...).
Jésus, intelligence suprême, au-desus de tout, n'a laisé aucune trace matérielle: pas de temple, pas d'objets, pas de créations artistiques et pourtant, en tant qu'homme, il pouvait Tout. Son intelligence, n'était pas du monde palpable technique mais celle du coeur et de l'âme. Donc Jésus, on ne pourra jamais mesurer, par nos sciences, son degré d'intelligence, ou les capacités de son cerveau, alors que nous savons qu'il était supérieur à tous les cerveaux de la terre réunis en un seul.

Qu'en pensez-vous?
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Dim 11 Sep 2005, 07:56

Citation :
D'autre part, «notre étude indique que cette caractéristique de l'évolution humaine, la croissance continue de la taille et de la complexité du cerveau, est toujours à l'oeuvre aujourd'hui», poursuit-il. Certes, le cerveau d'Anatole France ne pesait qu'un kilo, quand celui de Tourgueniev, sensiblement aussi intelligent, pesait le double, mais la taille du cerveau est quand même en corrélation avec l'intelligence.


Une hypothèse veut que les plus grandes capacités associatives des cerveaux plus gros entraînerait des réponses comportementales plus imprévisibles. Une pression sélective se serait alors exercée sur les autres individus pour leur fournir un plus gros cerveau capable de mieux prédire le comportement de leurs congénères, un facteur de survie essentiel chez les espèces sociales. Or ces cerveaux plus gros généreraient à leur tour des conduites encore plus imprévisibles. C'est un peu l'escalade de l'armement cérébral.

Je pense comme christian,
Je pense qu'on verra un jour paraître une race de grands idiots avec de gros cerveau et de petits corps... Very Happy

Le magazine "Science" devrait faire plus de philosophie pour comprendre que l'intelligence ne se mesure pas à la capacité à écrire de longues phrases compliquées. Saint Thomas n'utilise que 700 mots différents. Mais quelle intelligence.

Lénine, qui était qualifié à son époque de "plus grande intelligence ayant jamais existé", n'avait pas compris que les hommes n'aiment pas trravailler pour "le peuple", mais seulement pour leur femme et leurs enfants. C'est bête, n'est ce pas?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Dim 11 Sep 2005, 11:37

L'article ne parle pas d'intelligence, mais d'évolution (ici du cerveau)...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Dim 11 Sep 2005, 11:49

Laurent a écrit:
L'article ne parle pas d'intelligence, mais d'évolution (ici du cerveau)...

Je les soupçonne d'avoir mis un rapport entre les deux Rolling Eyes ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Dim 11 Sep 2005, 11:58

De toute facon, cela n'empêche nullement une intervention divine ;)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Dim 11 Sep 2005, 16:15

Laurent a écrit:
De toute facon, cela n'empêche nullement une intervention divine ;)

La micro évolution se fait toute seule.

Seule la macro évolution (exemple: apparition de la vision de l'infra rouge) implique une ingénièrie intelligente tant à cause de l'ADN que de l'organe.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Lun 12 Sep 2005, 14:00

8)

"Franchement j'ai du mal a croire que Adam et Eve ont exister car heu y'a cas voir ce qu'étais l'homme a une epoque... Un singe plus evoluer avec une intelligence limiter.

Franchement, moi non plus, comme seb, je n'arrive plus à prendre au pied de la lettre cette histoire d'Adam et Eve.

Adam et Eve, c'est l'homme et la femme, et le mythe d'Adam et Eve nous dit quelque chose sur la condition humaine.

Je me demande si la façon "populaire" d'interpréter ce mythe n'est pas plus proche de son sens premier que les élkucabrations théologiques qu'on a pu en faire.

Dans la traduction populaire de ce mythe, "manger la pomme", c'est accomplir l'acte sexuel; ce qui rejoint tout à fait le texte biblique :

"Genèse 4:1 Adam connut Eve, sa femme; elle conçut, et enfanta Caïn et elle dit: J’ai formé un homme avec l’aide de l’Eternel.

Du point de vue strictement biologique, l'homme "connait' sa femme tout comme le singe "connait" sa guenon.

Où se situe alors la différence ?

Genèse 2:25 L’homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n’en avaient point honte.

Ils étaient dans l'état d'innocence de l'animal.

Genèse 3:7 Les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent, ils connurent qu’ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des ceintures.

"Leurs yeux s'ouvrirent" = ils prirent conscience de ce qu'ils faisaient : un acte qui crée la vie, qui fait d'eux des "créateurs". Ils se rendent compte qu'il ont usurpé une prérogatice divine ; ils sont devenus "comme des dieux" ; ils prennent conscience de tout ce que celà peut avoir comme conséquence, la responsabilité que cela leur met sur le dos. Ils ont perdu l'innocence de l'animal ; cette puissance qu'ils découvrent en eux leur fait peur ; ils faut qu'ils se protègent de cette puissance redoutable de l'amour ; contre cette puissance redoutable ils se font un rempart de feuilles de figuier, rempart combien dérisoire à la vérité.


Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Lun 12 Sep 2005, 14:07

Cher Lagaillette

Citation :
Adam et Eve, c'est l'homme et la femme, et le mythe d'Adam et Eve nous dit quelque chose sur la condition humaine.
si Adam et Eve sont un mythe, alors il faut aller jusqu'au bout du raisonnement: le Christ, nouvel Adam est un mythe et Marie, nouvel Eve, encore un mythe.
Nous sommes tous mités, par la Bible.

Soyons sérieux. Nous avons la chance d'avoir des écrits venant de Dieu, difficiles à comprendre, c'est un fait, mais qui sont pour nous un axe majeur de toute l'évolution spitituelle de l'humanité: le rejeter c'est rejeter l'action de Dieu dans notre monde.

Qu'en pensez-vous?
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Lun 12 Sep 2005, 16:30

Lagaillette : Shocked N'importe quoi !!
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Lun 12 Sep 2005, 16:43

Very Happy

Pas de problème il est de retour Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Lun 12 Sep 2005, 17:57

Cher Seb, cher Lagaillette,

Comme je vous le disais, le catholiscisme n'est poas une religion du lvre, mais une religion de la Parole de Dieu interprétée par les saints et confirmée par Pierre (le pape).

Voici donc l'interprétation que l'Eglise poclame comme sûre. Vous pouvez y reposer votre acte de foi (ou ne pas le faire Smile )

Citation :
Dans la traduction populaire de ce mythe, "manger la pomme", c'est accomplir l'acte sexuel; ce qui rejoint tout à fait le texte biblique :

Cette interprétation est définitivement condamnée par l'Eglise. L'acte sexuel ne peut être un péché chez Adam et Eve, non à raison de leur animalité (évidement un singe en rut ne péche pas) mais de leur grâce originelle qui fait que leur jouissance sexuelle est entièrement et naturellement" (simplement) mise au service de leur amour et admiration mutuelle. Ce péché (l'arbre de connaisqsance du ien et des mal) est une connaissance orgueilleuse d'un autre bien que ce que Dieu leur demande de prendre pour le bien (l'humilité et l'amour). A la place, ils mettent la liberté, la dignité.

"Genèse 4:1 Adam connut Eve, sa femme; elle conçut, et enfanta Caïn et elle dit: J’ai formé un homme avec l’aide de l’Eternel.

Citation :
Du point de vue strictement biologique, l'homme "connait' sa femme tout comme le singe "connait" sa guenon.

Où se situe alors la différence ?

La différence est dans l'esprit qui ordonne l'acte biologique (lui-même biologiquement transformé pour être pratiqué face à face) en un acte d'amour qui peut donner la vie.

Citation :
Genèse 2:25 L’homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n’en avaient point honte.

Ils étaient dans l'état d'innocence de l'animal.
Aujourd'hui, lorsque nous oyons une (belle) femme nue, un singe se réveille en nous et vise la jouissance pour la jouissance. A l'époque, la sensualité est entièrement obéissante à l'esprit, par l'aide d'une grace.

Citation :
Genèse 3:7 Les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent, ils connurent qu’ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des ceintures.

"Leurs yeux s'ouvrirent" = ils prirent conscience de ce qu'ils faisaient : un acte qui crée la vie, qui fait d'eux des "créateurs". Ils se rendent compte qu'il ont usurpé une prérogatice divine ; ils sont devenus "comme des dieux" ; ils prennent conscience de tout ce que celà peut avoir comme conséquence, la responsabilité que cela leur met sur le dos. Ils ont perdu l'innocence de l'animal ; cette puissance qu'ils découvrent en eux leur fait peur ; ils faut qu'ils se protègent de cette puissance redoutable de l'amour ; contre cette puissance redoutable ils se font un rempart de feuilles de figuier, rempart combien dérisoire à la vérité.

Il devinrent comme des dieux: LIBERTE AU CENTRE DE LEUR VIE ET NON AMOUR.
Ils virent qu'ils étaient nus: A cause de la perte de la présence de Dieu qui harmonisait leur vie et leurs trois degrés de vie, ils constate une dysharmonie dans leur être.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Lun 12 Sep 2005, 21:23

8)

Soyons sérieux. Nous avons la chance d'avoir des écrits venant de Dieu, difficiles à comprendre, c'est un fait, mais qui sont pour nous un axe majeur de toute l'évolution spirituelle de l'humanité: le rejeter c'est rejeter l'action de Dieu dans notre monde.
Qu'en pensez-vous?

Il n’est pas question de « rejeter » les « écrits venant de Dieu ». Il est simplement question de tenir compte que « l’écrivain – Dieu » utilise des genres littéraires différents : des récits mythiques, comme le Livre de la Genèse ; des textes juridiques, comme le Lévitique ; des récits plus ou moins historiques, comme les livres de Samuel, des Rois, des Macchabées ; des poèmes d’amour, comme le Cantique des cantiques ; des contes philosophiques, comme Job ou Jonas ; des apocalypses ; des récits d’un genre tout à fait particulier, comme les évangiles ; de la correspondance, comme les lettres de Paul, Pierre, Jacques ou Jean……

Arnaud, j’ai bien suivi votre commentaire de mon commentaire, qu’Olivier a trouvé « n’importe quoi » ; comme quoi, de ces textes bibliques, on peut tirer des commentaires très divers ; c’est d’ailleurs ce qui fait l’intérêt prodigieux de ces textes.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Lun 12 Sep 2005, 21:35

Cher Lagaillette

Citation :
Dieu » utilise des genres littéraires différents : des récits mythiques, comme le Livre de la Genèse ; des textes juridiques, comme le Lévitique ; des récits plus ou moins historiques, comme les livres de Samuel, des Rois, des Macchabées ; des poèmes d’amour, comme le Cantique des cantiques ; des contes philosophiques, comme Job ou Jonas ; des apocalypses ; des récits d’un genre tout à fait particulier, comme les évangiles ; de la correspondance, comme les lettres de Paul, Pierre, Jacques ou Jean……
Comment vous est-il possible, en tant que catholique, de mettre tous les écrits de la Bible dans un sac fourre-tout de genres d'écrits divers. Pourquoi, dans cette vue n'y pas mettre également la science fiction, les romans à l'eau de rose et tout le reste.
Les évangiles: vous les appelez "des récits d'un genre tout à fait pariculier". Particulier, soit. Mais des récits!! Les apôtres s'en retournent dedans leurs tombes. Eux qui ont vu de leurs yeux, qui ont entendu de leurs oreilles, qui ont reçu l'Esprit Saint et ses 7 Dons, qui ont mis en pratique les Evangiles de Dieu, seraient de simples écrivaillons de seconde zone??? C'est époustouflant! Les musulmans radicaux trouvent là un bon défenseur de leurs diatribes sanguinaires contre ces mêmes évangiles.
Allons-nous dire que la parole de Dieu, écrite dans les évangiles, va nous être répétée mot à mot par Jésus-Christ en personne? Qui allons-nous choisir? Le menteur par excellence? Celui-là même qui tourne en dérision les évangiles? Ou l'auteur divin de ces évangiles? bounce bounce ou le Père Noël? santa santa

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Mar 13 Sep 2005, 14:04

Smile

Comment est-il possible, en tant que catholique, de mettre tous les écrits de la Bible dans un sac fourre-tout de genres d'écrits divers ?

Ce n’est pas « en tant que catholique » que j’énumère les divers genres littéraires des livres de la Bible. C’est en tant que « simple lecteur », comme tout un chacun, « croyant » ou pas, peut le faire.


Pourquoi, dans cette vue n'y pas mettre également la science fiction, les romans à l'eau de rose et tout le reste.

Les apocalypses sont des sortes de « science-fiction ».
Par contre, je n’ai pas trouvé, dans la Bible, le genre littéraire « romans à l’eau de rose ».


Les évangiles: "des récits d'un genre tout à fait particulier". Particulier, soit. Mais des récits!! Les apôtres s'en retournent dedans leurs tombes. Eux qui ont vu de leurs yeux, qui ont entendu de leurs oreilles …

Ils ont fait le récit de ce qu’ils ont vu et entendu.


Et celui qui confondrait le Jésus des évangiles et le Père Noël serait un rude idiot.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Mar 13 Sep 2005, 16:13

Cher Lagaillette,

Citation :
le genre littéraire « romans à l’eau de rose ».
parfois, le Cantique des Cantiques... Very Happy D'autant plus que le nom de Dieu n'y est pas prononcé.

Mais, pour rester catholique, il convient de bien garder àl'Esprit que c'est l'Esprit Saint qui a voulu parler sous la lettre de ces textes humains.

Et c'est vrai que la foi ne s'intéresse qu'à ce sens venant de l'Esprit, caché sous la lettre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Mar 13 Sep 2005, 18:51

Cher Arnaud

Citation :
Citation:
le genre littéraire « romans à l’eau de rose ».
parfois, le Cantique des Cantiques... D'autant plus que le nom de Dieu n'y est pas prononcé.

Tu m'as devancé; Laughing Laughing Laughing

Amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: L'histoire de l'être humain...   Mar 13 Sep 2005, 22:46

Shocked

"roman à l'eau de rose", le "Cantique des cantiques" ?

Ce sont cinq petits poèmes d'amour, d'un érotisme à la fois très suggestif et très pudique.

Je ne connais rien de mieux pour faire la cour à une femme.

Faut-il en citer des passages ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
 
L'histoire de l'être humain...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [reportage] Klaus Dona - l'histoire cachée du genre humain
» L'Histoire cachée du genre humain
» L'histoire de l'être humain...
» L’histoire cachée du genre humain
» Klaus Dona - l'Histoire cachée du genre humain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: