DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bible et Libre-Arbitre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathieu



Messages : 306
Inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Bible et Libre-Arbitre   Lun 29 Aoû 2005, 23:02

Une question me trotte dans la tête, particulièrement après quelques échanges avec un Protestant (évangéliste, donc TRES attaché, vous l'imaginez, à la sola scriptura).

Quelles sont les justifications bibliques du libre-arbitre humain ? Grave question...



Amitiés,


Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Bible et Libre-Arbitre   Mar 30 Aoû 2005, 09:59

Cher Matthieu,
La Bible dit tout et l'inverse de tout.
Elle dit donc parfois que nous sommes libres:

Citation :
Galates 5, 13 Vous en effet, mes frères, vous avez été appelés à la liberté; seulement, que cette liberté ne se tourne pas en prétexte pour la chair; mais par la charité mettez-vous au service les uns des autres.

Jacques 1, 25 Celui, au contraire, qui se penche sur la Loi parfaite de liberté et s'y tient attaché, non pas en auditeur oublieux, mais pour la mettre activement en pratique, celui-là trouve son bonheur en la pratiquant.

Jacques 2, 12 Parlez et agissez comme des gens qui doivent être jugés par une loi de liberté.

1 Pierre 2, 16 Agissez en hommes libres, non pas en hommes qui font de la liberté un voile sur leur malice, mais en serviteurs de Dieu.

Elle dit parfois que nous sommes esclaves:

Citation :
Colossiens 2, 8 Prenez garde qu'il ne se trouve quelqu'un pour vous réduite en esclavage par le vain leurre de la "philosophie', selon un tradition toute humaine, selon les éléments du monde, et non selon le Christ.

Hébreux 2, 15 et d'affranchir tous ceux qui, leur vie entière, étaient tenus en esclavage par la crainte de la mort.

Elle dit parfois qu'il y en nous esclavage et liberté ensemble:

Citation :
Romains 7, 14 En effet, nous savons que la Loi est spirituelle; mais moi je suis un être de chair, vendu au pouvoir du péché.
Romains 7, 15 Vraiment ce que je fais je ne le comprends pas: car je ne fais pas ce que je veux, mais je fais ce que je hais.

Conclusion: Ceux parmi les pasteurs évangélistes qui ne veulent se donner un maître spirituel en dehors de l'Ecriture qui harmonise cette Ecriture, évoluent en Sagesse avec le temps et l'expérience.

L'Eglise catholique, au contraire, au cours des siècles, à élaborer de manière synthétique la doctrine présente dans l'ensemble de l'Ecriture. Elle l'a canonisée de son Magistère et c'est un gain de temps:

Elle le fait en se servant des sources suiantes:

1° Les apports REALISTES des philosophes.
2° Les réflexions des saints docteurs du passé.
3° Notre expérience propre.
4° La confirmation dogmatique de 2000 ans de Magistère de Pierre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Bible et Libre-Arbitre   Mar 30 Aoû 2005, 12:51

Le problème, également, c'est de préciser ce que l'on entend par "liberté"... Ce mot peut en effet avoir plusieurs sens, et il est nécessaire de les faire ressortir.

Un premier sens du terme "liberté", c'est celle que nous donne la Vérité. L'être humain est libre, de la liberté des enfants de Dieu, lorsque toute sa vie, ses paroles, ses pensées, son agir, se conforment à la loi divine. C'est sans doute cela qui est le plus difficile à admettre pour nombre de personnes : pour être libre, il faut obéir à Dieu... Mais si vous gardez à l'esprit que la loi de Dieu se borne à expliquer la Vérité sur l'être humain, c'est-à-dire dans quel but il fut créé. La loi de Dieu est la loi de Vie.
Ainsi, saint Paul peut-il dire que Jésus nous a délivré de l'esclavage du péché, c'est-à-dire de l'esclavage du mensonge, de la loi de mort. Et ainsi, nombre de saints ont-ils pu se comprendre comme les "esclaves" de Dieu.
La liberté, en ce sens, c'est la situation de celui qui vit conformément à la loi divine, celui qui vit du Christ. Ce n'est pas une faculté, mais un état.

Un second sens est justement celui de faculté. Une dénomination plus précise serait : libre-arbitre.
Il faut remarquer que l'être humain n'use, en réalité, que rarement de son libre-arbitre au regard du nombre de décisions qu'il prend. C'est qu'il y a, dans le fonctionnement de l'être humain, un mécanisme très utile qui lui permet de ne pas être obligé de décider en permanence : l'habitude.
Pour prendre un exemple très simple, on ne peut pas dire que vous décidez de mettre votre sucre dans votre café. Vous ne vous demandez pas à chaque fois si vous aller le sucrer : vous avez l'habitude de le faire.
Pareillement, dans le monde actuel, les hommes et les femmes, souvent, ne "décident" pas de se mettre en couple : à partir du moment où ils se plaisent, où ils ressentent une attirance, ils sortent ensemble : ils obéissent à une loi de mort qui est devenue pour eux une habitude.
Ou, en sens contraire, celui qui a reçu une éducation chrétienne fera ou ne fera pas un certain nombre de choses par habitude : ne pas voler, ne pas mentir...
Dans ce contexte, le libre-arbitre apparaît comme la faculté de prendre une décision différente de celle que nous aurions prise si nous avions suivi notre habitude. Si vous apprenez que vous êtes diabétique, il vous faudra faire un effort de volonté, prendre une décision, pour ne pas sucrer votre café. Il vous faudra réfléchir, prendre une décision, pour ne pas se précipiter dès qu'une attirance est ressentie pour autrui.
Bref, on use de son libre-arbitre lorsque l'on pose un acte qui contrarie notre premier mouvement.

Et, vu sous ces deux angles, il apparaît clairement que la Bible n'est pas étrangère à la "liberté". En effet, elle énonce clairement qu'être libre, c'est vivre dans la liberté. Et elle énonce aussi clairement que l'être humain est doué de ce libre-arbitre qui lui permet de décider de marcher vers la liberté au lieu de continuer à suivre des chemins de mort. Tout comme, d'ailleurs, il peut marcher vers la mort au lieu de continuer à suivre le chemin de la Vie : c'est ce qu'ont décidé Adam et Eve. Etant en état de grâce, ils n'avaient pas à se demander si ce qu'ils faisaient était conforme à la loi de Dieu. En suivant toujours leur premier mouvement, cela suffisait.
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bible et Libre-Arbitre   Mar 30 Aoû 2005, 17:27

Cher Olivier

Citation :
Et, vu sous ces deux angles, il apparaît clairement que la Bible n'est pas étrangère à la "liberté". En effet, elle énonce clairement qu'être libre, c'est vivre dans la liberté.
Mais être libre ce n'est pas obéir, contraint, aux commandements de Dieu; ce n'est pla alors de la liberté. Etre liobre est plutôt être dans la divine volonté tout bêtement, ne plus faire qu'un avec Dieu et alors plus aucune question à se poser. Cela est, parce cela est; pour tous les évènements de la vie, bons ou mauvais (selon notre jugement d'humains).

qu'en pensez-vous?

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
François



Messages : 48
Inscription : 31/08/2005

MessageSujet: Re: Bible et Libre-Arbitre   Mer 31 Aoû 2005, 17:05

je ne résiste pas à vous faire partager quelques citations de Jean-Paul II au sujet de la liberté.
Citation :
« La vraie liberté est à la fois la racine et le fruit de la paix. Sans un respect profond et généralisé de la liberté, la paix échappera à l’homme ».
Citation :
« La liberté ce n’est pas seulement un droit qu’on réclame pour soi, c’est un devoir qu’on assume à l’égard des autres ».
Citation :
« La liberté n’est pas donnée. Elle doit sans cesse être conquise. Elle va de pair avec le sens de la responsabilité qui incombe à chacun ».
Citation :
« La vraie liberté n’est pas promue dans la société permissive qui confond la liberté avec la licence de faire n’importe quel choix et qui proclame, au nom de la liberté, une sorte d’amoralisme général ».
Citation :
« La liberté de conscience et de religion est un droit primaire et inaliénable de la personne ».
Citation :
« La liberté radicale de l’homme se situe au plan le plus profond : celui de l’ouverture à Dieu par la conversion du cœur ».
Citation :
« Etre libéré de l’injustice, de la peur, de la contrainte, de la souffrance ne servirait à rien si on restait esclave dans les profondeurs du cœur, esclave du péché ».
Citation :
« Le Christ, Rédempteur de l’homme, rend libre. Pour le chrétien, la liberté ne provient pas de l’homme lui-même : elle se manifeste dans l’obéissance à la volonté de Dieu et dans la fidélité à son amour ».
Jean-Paul II
Extraits du Message « Pour servir la Paix, respecte la Liberté » Janvier1981
Revenir en haut Aller en bas
 
Bible et Libre-Arbitre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bible et Libre-Arbitre
» destin et libre arbitre
» Adam et Eve et le Libre Arbitre
» La Bible est une polémique, pas un message de paix universel
» Le libre arbitre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: