DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Extrême-gauche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
En Christ



Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Sam 9 Juin 2007 - 9:10

Laurent a écrit:
Sortez de votre grille de lecture marxisante, En Christ, ca vous fera le plus grand bien Idea

Amicalement.

Pourtant c'est une réalité que vous ne voulez pas voir. Je suis pour le libéralisme!

Libéralisme:

Doctrine des libéraux, de ceux qui sont partisans des libertés individuelles dans un Etat, de la libre entreprise, de la liberté économique.• Tolérance à l'égard des opinions d'autrui.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Mar 12 Juin 2007 - 10:28

Citation :
In memoriam

Le premier monument en mémoire des 120 millions de victimes du communisme. La "déesse de la liberté" trônera à Washington DC, en leur nom.

http://www.victimsofcommunism.org/

Un monument élevé non en Europe, mais aux Etats-Unis... Avec comme speaker le Président George Walker Bush, disciple de Ronald Reagan, celui qui terrassa le monstre.

We will never forget... à défaut de pouvoir l'écrire en français...

Le communisme...
La plus grande horreur de l'histoire humaine

120 MILLIONS de morts

La galerie de l'infamie :

Suite : http://leblogdrzz.over-blog.com/article-10819910.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Mar 12 Juin 2007 - 13:08

120 millions ?

Je croyais 100 millions... Confused
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Mar 12 Juin 2007 - 17:12

Arnaud Dumouch a écrit:
120 millions ?

Je croyais 100 millions... Confused

Il est aussi question, sur certains sites, de 150 à 200 millions de morts Idea

Le chiffre "standard" de 100 millions de victimes est celui où l'on a la preuve absolue des crimes commis, mais beaucoup manquent de sources (rapports, etc...), et ne sont connus que par les témoignages des survivants/témoins, d'où la différence de bilans, selon les auteurs Idea

On ne connaîtra JAMAIS le chiffre exact (qui doit plus que certainement tourner entre 100 et 150 mn), mais l'on peut affirmer avec une certitude ABSOLUE que le Communisme est responsable d'un MINIMUM de 100 millions de victimes spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Mer 13 Juin 2007 - 21:55

Nouveau méfait des rouges :

Citation :
La mairie communiste de Pierrefitte veut élever le terroriste Marwan Barghouti au titre de citoyen d’honneur de la ville

Communiqué de presse du Conseil des communautés juives de Seine-Saint-Denis le 12 juin 2007

Communiqué de presse


Drancy le 12 juin 2007


Alerté par un grand nombre d’administrés de la ville de Pierrefitte (93) et de la circonscription, scandalisés par des projets du conseil municipal votés le 24 mai 2007, le CCJ 93 dénonce et condamne la décision de la ville de Pierrefitte d’élever au titre de citoyen d’honneur le palestinien Marwan Barghouti, dont les « faits d’armes » n’ont rien à voir avec ceux des autres impétrants comme Ingrid Betancourt, ou du journaliste américain Mumia Abu Jamal Shocked , autres prisonniers.


Nous rappelons aux élus locaux et au maire communiste de Pierrefitte Mme Catherine Henriot et son adjoint socialiste Fourcade, Conseiller Général, que Marwane Barghouti, chef des terroristes Tanzim, est emprisonné en Israël pour meurtres et tentatives de meurtres de civils juifs israéliens, dans une entreprise terroriste (les Brigades des Martyrs d’Al Aqsa) sous son commandement. Il est inculpé et condamné notamment pour cinq meurtres par l’intermédiaire d’un groupe armé dont celui d’un moine orthodoxe grec, ainsi que d’attentats suicides, au nord de Jérusalem, à Tel Aviv, etc.

Nous considérons que par cette décision, les élus de Pierrefitte cautionnent les actions antijuives des islamo-terroristes palestiniens, et leurs attentats-suicide.

Nous constatons que ces mêmes élus restent sourds aveugles et muets aux souffrances de la population civile israélienne victimes des attentats, et notamment lorsque les hommes, les femmes, les enfants, les vieillards de la région de Sderot, subissent chaque jour les tirs de missiles palestiniens, qui tuent, blessent et détruisent.

Nous constatons que ces élus n’ont émis aucune condamnation de l’enlèvement de notre compatriote, le soldat franco-israélien Guilad Shalit, prisonnier depuis un an de terroristes palestiniens , dont on est sans nouvelles, et qu’aucune organisation humanitaire n’a pu visiter.

Nous demandons au maire de Pierrefitte de revenir sur ce vote partisan.

Nous demandons au ¨préfet de la Seine Saint Denis de faire annuler cette décision du conseil municipal.

Le deux poids deux mesures de ces élus doit cesser.

Nous demandons à la Fédération du Parti Communiste de Seine-Saint-Denis et à madame Marie George Buffet d’inviter Catherine Henriot à cesser de conduire sa politique stérile et dangereuse pour la paix civile, sur l’axe du soutien sans limite à la seule cause palestinienne surtout lorsqu’elle prend sans discernement la défense des islamo-terroristes et de leurs chefs.

Union des conseils des communautés juives de l'Île de France
Conseil des communautés juives de Seine-Saint-Denis
8 boulevard Saint-Simon 93700 Drancy
Le Président
Sammy Ghozlan

Source : Objectif-Info Idea
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Jeu 14 Juin 2007 - 1:57

Ils sont fous. Mais au moins c'est clair.

Les liens entre extrême gauche et islamisme sont objectifs, quoique contre nature.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Sam 30 Juin 2007 - 1:35

Contre-nature?
Non, je dirai même que la nature est commune, la forme est différente.
D'un côté un nihilisme athé,issu de la pensée des Lumiéres, de l'autre, un nihilisme religieux.
Les deux faces d'une même piece.
Le reste est du détail, mais nous constatons une haine commune pour la civilisation judeo-chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Sam 30 Juin 2007 - 6:11

Relire à ce sujet les deux articles d'Alexandre del Valle (début du fil) sur la convergence des totalitarismes Idea

Le gag là-dedans, au-delà du fait que les deux camps se servent l'un de l'autre pour arriver à leurs fins, est que les rouges n'ont toujours pas compris que leur nature même (ne serait-ce que leur athéisme) les place de facto en position d'ennemis de l'Islam Idea

Le réveil risque d'être très brutal pour certains...
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Dim 29 Juil 2007 - 11:58

Arnaud Dumouch a écrit:
Ils sont fous. Mais au moins c'est clair.

Les liens entre extrême gauche et islamisme sont objectifs, quoique contre nature.

+ +++


Les deux "Internationales", l’une révolutionnaire et l’autre financière sont moins opposées réellement que ne pourrait le croire l’observateur superficiel ; mais tout cela, qui fait d’ailleurs partie d’un ensemble beaucoup plus vaste, est-il vraiment sous la direction de certains Juifs, ou n’est-il pas utilisé en réalité par "quelque chose" qui les dépasse ?

- Pour quelles raisons le Juif, quand il est infidèle à sa tradition, devient-il plus facilement qu’un autre l’instrument des "influences" qui président à la déviation moderne ; ce serait là, en quelque sorte, l’envers de la "mission des Juifs"...
Léon de Poncins


*
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Dim 29 Juil 2007 - 12:29

Ceci m'amène à une réflexion. Nous avons du côté étatsunien, un président qui se prétend inspiré par Dieu pour envahir d'autres nations, commettre des crimes épouvantables, massacrer des populations civiles (plus de 600000 victimes civiles en Irak selon des sources américianes, journal The Lancet)

Je dis que Bush est un blasphémateur et que Dieu ne veut pas la mort de victimes civiles.

L'idéologie américaine est d'ailleurs extrêmement pauvre, puisqu'en fin de compte, c'est toujrous de la liberté qu'ils parlent. Samuel Huntington, l'idéologue américain, parle de choc des civilisations. Selon lui, le monde musulman a tellement horreur de la liberté que les USA veulent lui offrir qu'ils ne peuvent aller que vers le clash.

C'est sidérant. Au nom de la liberté, on s'oppose à la liberté des musulmans de choisir ce qui est bon pour eux, ce qui est pour le moins paradoxal.

Le Cheikh français Khaled Ben Tounès a raison de dire que le choc ne sera pas celui des civilisations mais celui des ignorances.

L'ignorance est un des quatre cavaliers de l'apocalypse.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Dim 29 Juil 2007 - 15:49

Lephenix a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ils sont fous. Mais au moins c'est clair.

Les liens entre extrême gauche et islamisme sont objectifs, quoique contre nature.

+ +++


Les deux "Internationales", l’une révolutionnaire et l’autre financière sont moins opposées réellement que ne pourrait le croire l’observateur superficiel ; mais tout cela, qui fait d’ailleurs partie d’un ensemble beaucoup plus vaste, est-il vraiment sous la direction de certains Juifs, ou n’est-il pas utilisé en réalité par "quelque chose" qui les dépasse ?

- Pour quelles raisons le Juif, quand il est infidèle à sa tradition, devient-il plus facilement qu’un autre l’instrument des "influences" qui président à la déviation moderne ; ce serait là, en quelque sorte, l’envers de la "mission des Juifs"...
Léon de Poncins


*

Le peuple Juif n'a rien a voir avec cela.

A moins qu'il faille considérer que c'est le fait d'être particulièrement cultivé et instruit qui conduit à être partout où est la responsabilité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Dim 29 Juil 2007 - 17:09

Tiens, revoilà le complot juif, ca faisait longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Lun 30 Juil 2007 - 12:15

Arnaud Dumouch a écrit:
Lephenix a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ils sont fous. Mais au moins c'est clair.

Les liens entre extrême gauche et islamisme sont objectifs, quoique contre nature.

+ +++


Les deux "Internationales", l’une révolutionnaire et l’autre financière sont moins opposées réellement que ne pourrait le croire l’observateur superficiel ; mais tout cela, qui fait d’ailleurs partie d’un ensemble beaucoup plus vaste, est-il vraiment sous la direction de certains Juifs, ou n’est-il pas utilisé en réalité par "quelque chose" qui les dépasse ?

- Pour quelles raisons le Juif, quand il est infidèle à sa tradition, devient-il plus facilement qu’un autre l’instrument des "influences" qui président à la déviation moderne ; ce serait là, en quelque sorte, l’envers de la "mission des Juifs"...
Léon de Poncins


*

Le peuple Juif n'a rien a voir avec cela.

A moins qu'il faille considérer que c'est le fait d'être particulièrement cultivé et instruit qui conduit à être partout où est la responsabilité
.

Vous nous lisez très mal !

Nous disons que l'histoire du Peuple juif, aujourd'hui encore, a ceci de particulier, c'est qu'elle nous retrace en quelque sorte et d'un point de vue traditionnel, l'histoire de l'humanité en général et l'histoire l'être humain en particulier.

Les qualités et les défauts sont comme "exacerbés". Et en étudiant l'histoire du Peuple juif, on peut découvrir, par analogie, qu'elle est notre véritable humanité.

Nous pourrions ajouter que, par sa spécificité, le Juif quand il est "bon" : il est très bon, et son "exemple" fait partie de ce nous pouvons appeler "la mission du juif".

Par contre, quand il est "mauvais", c'est-à-dire quand il se détache de sa tradition, il est très mauvais... et c'est que nous pouvons appeler "l'inverse de sa mission".

C'est ainsi !
Lephenix
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Lun 30 Juil 2007 - 12:20

Lephenix a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Lephenix a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ils sont fous. Mais au moins c'est clair.

Les liens entre extrême gauche et islamisme sont objectifs, quoique contre nature.

+ +++


Les deux "Internationales", l’une révolutionnaire et l’autre financière sont moins opposées réellement que ne pourrait le croire l’observateur superficiel ; mais tout cela, qui fait d’ailleurs partie d’un ensemble beaucoup plus vaste, est-il vraiment sous la direction de certains Juifs, ou n’est-il pas utilisé en réalité par "quelque chose" qui les dépasse ?

- Pour quelles raisons le Juif, quand il est infidèle à sa tradition, devient-il plus facilement qu’un autre l’instrument des "influences" qui président à la déviation moderne ; ce serait là, en quelque sorte, l’envers de la "mission des Juifs"...
Léon de Poncins


*

Le peuple Juif n'a rien a voir avec cela.

A moins qu'il faille considérer que c'est le fait d'être particulièrement cultivé et instruit qui conduit à être partout où est la responsabilité
.

ERRATUM l

Vous nous lisez très mal !

Nous disons que l'histoire du Peuple juif, aujourd'hui encore, a ceci de particulier, c'est qu'elle nous retrace en quelque sorte et d'un point de vue traditionnel, l'histoire de l'humanité en général et l'histoire l'être humain en particulier.

Les qualités et les défauts sont comme "exacerbés". Et en étudiant l'histoire du Peuple juif, on peut découvrir, par analogie, quelle est notre véritable humanité ? (ERRATUM)

Nous pourrions ajouter que, par sa spécificité, le Juif quand il est "bon" : il est très bon, et son "exemple" fait partie de ce nous pouvons appeler "la mission du juif".

Par contre, quand il est "mauvais", c'est-à-dire quand il se détache de sa tradition, il est très mauvais... et c'est que nous pouvons appeler "l'inverse de sa mission".

C'est ainsi !
Lephenix
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Lun 30 Juil 2007 - 12:28

Laurent a écrit:
Tiens, revoilà le complot juif, ca faisait longtemps...

Curieux :

S'agit-il d'une réplique apprise à la L.C.R. ?

* ***

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Lun 30 Juil 2007 - 16:06

Lephenix a écrit:


Vous nous lisez très mal !

Nous disons que l'histoire du Peuple juif, aujourd'hui encore, a ceci de particulier, c'est qu'elle nous retrace en quelque sorte et d'un point de vue traditionnel, l'histoire de l'humanité en général et l'histoire l'être humain en particulier.

Les qualités et les défauts sont comme "exacerbés". Et en étudiant l'histoire du Peuple juif, on peut découvrir, par analogie, qu'elle est notre véritable humanité.

Nous pourrions ajouter que, par sa spécificité, le Juif quand il est "bon" : il est très bon, et son "exemple" fait partie de ce nous pouvons appeler "la mission du juif".

Par contre, quand il est "mauvais", c'est-à-dire quand il se détache de sa tradition, il est très mauvais... et c'est que nous pouvons appeler "l'inverse de sa mission".

C'est ainsi !
Lephenix

Ok. Bien lu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Lun 30 Juil 2007 - 16:17

Lephenix a écrit:
Laurent a écrit:
Tiens, revoilà le complot juif, ca faisait longtemps...

Curieux :

S'agit-il d'une réplique apprise à la L.C.R. ?

* ***


:|

MDR !!!
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Mar 31 Juil 2007 - 22:43

Laurent a écrit:
Lephenix a écrit:
Laurent a écrit:
Tiens, revoilà le complot juif, ca faisait longtemps...

Curieux :

S'agit-il d'une réplique apprise à la L.C.R. ?

* ***


:|

MDR !!!

Mouche !!!

* ***
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Mer 1 Aoû 2007 - 0:10

J'approuve les propos de Lephénix qui posséde une analyse pertinante.
Les juifs athés et ideologues sont des idolatres.
Tout a été dit et préfiguré au Sinai.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Ven 17 Aoû 2007 - 22:10

Citation :
Un bon historien est un historien marxiste !

Xavier Collet

Voici un texte fort polémique, mais qui touche juste sur bien des points. Il y a longtemps que je lis avec atterrement les contrevérités historiques, qui n’ont d’égale que l’ignorance des problématiques les plus diverses, que l’historienne aborde avec une assurance, voire une arrogance, qui lui tiennent lieu de magistère intellectuel. Madame Lacroix-Riz m’est surtout connue pour ses épanchements venimeux concernant tout ce qui touche plus ou moins à Dieu, à la foi, et au sentiment religieux en général, sa haine du Vatican est littéralement pathologique. L’athéisme militant n’est pas mort, les vieux réflexes marxistes léninistes, voire staliniens sont, hélas, toujours vivants. Madame Lacroix-Riz en est un vestige particulièrement éminent. (Menahem Macina)

16/08/07

Texte reçu directement de l'auteur.

Dans les Actes de Lecture n° 89 de mars 2005, Annie Lacroix-Riz définit l'histoire comme

« une discipline essentielle pour savoir ce qui est, pour former des enfants à évaluer leur propre position sociale, pour réfléchir et être en situation soit de maintenir la société telle qu'elle est, soit éventuellement de la changer parce qu'elle pourrait ne pas paraître satisfaisante ».

Elle ajoute que

« l'histoire constitue une discipline-clé dans la tentative des classes dirigeantes pour empêcher les enfants et la population de connaître la situation telle qu'elle est »,

et, face à ce qu'elle présente comme une volonté de falsification de l'histoire menée par la bourgeoisie, elle se situe dans la catégorie de ces historiens qui pensent que

« l'histoire est l'histoire de la lutte des classes »,

reprenant ainsi la fameuse citation de Friedrich Engels. Elle déplore que les historiens partageant une telle conception soient « officiellement devenus rares ». En clair les historiens marxistes seraient devenus minoritaires, les historiens tout court, selon la définition de Lacroix-Riz, puisque l'on ne pourrait devenir historien sans croire à la vision marxiste de la lutte des classes.

Seulement, celui qui place l'idéologie avant la vérité ne peut se présenter autrement que comme un idéologue ; Lacroix-Riz n'est donc pas ici dans une posture d'historienne, mais de propagandiste marxiste, dont le souci est justement d'orienter ses élèves vers une présentation de l'histoire apte à en faire des révolutionnaires au service de la dictature du prolétariat. Et comme le disait Lénine : « Si le mensonge sert la cause révolutionnaire, alors le mensonge est vérité ».

La réflexion sur l'histoire, que produit Lacroix-Riz, est empreinte de cette volonté de défense idéologique du communisme, puisqu'elle déplore l'ouverture de sa discipline à des historiens non-marxistes, particulièrement dans le champ de l'histoire de la Révolution, ce qui, selon elle, conduirait à déconsidérer le phénomène révolutionnaire. En effet, pour la marxiste qu'elle est, seul un autre marxiste peut défendre une révolution, car, pour les autres :

« la violence révolutionnaire est une violence fantasmagorique puisque le révolutionnaire s'invente un ennemi auquel il prête des intentions malignes, d'où ces répressions abominables qui font que la révolution est la pire des solutions et qu'il convient de l'éviter. »

Violence révolutionnaire, qui, notons-le au passage, a utilisé la Terreur et conçu la première tentative d'éradication d'une population entière : celle de la Vendée. Mais il semble que, pour les historiens marxistes dont elle se revendique, la violence révolutionnaire - y compris par voie d'exécutions sommaires et de génocide - soit un détail, voire une nécessité, quand il s'agit d'aller dans le sens de l'histoire. Ce n'est pas pour rien que le sanglant Robespierre figure au panthéon du Pôle de Renaissance Communiste en France, le parti d'extrême gauche pour lequel elle milite.

Un complot contre l'histoire !

De Robespierre à Staline, le sang n'est pas le seul dénominateur commun, si l'un et l'autre sont injustement critiqués, selon Annie Lacroix-Riz, c'est là l'oeuvre des contempteurs de la révolution, que sont les classes dirigeantes, la synarchie, les grands trusts, ou la CIA - et que sais-je encore ?

En tout cas il y aurait un complot contre l'histoire en tant que discipline apte à permettre le renversement de la société capitaliste, puisque :

« s'il y a un poids important des donneurs d'ordre de la haute fonction publique administrative, les collègues universitaires ont aussi une responsabilité importante dans le fait que l'histoire de la classe ouvrière a disparu, que des chapitres sur le totalitarisme mêlent harmonieusement Staline et Hitler, que, depuis 20 à 25 ans, l'historiographie française a complètement changé de sens. »

Eh oui, il s'agit effectivement d'un complot pro-capitaliste dans sa discipline, mené par une fondation aux ordres du patronat et débauchant, pour sa crédibilité, des communistes renégats :

« Dans une conjoncture caractérisée par l'affaiblissement des salariés dans le cadre d'une crise du capital devenue gravissime, pour maintenir des profits il faut écraser les salaires. Le patronat a besoin pour cela d'auxiliaires de catégories différentes, notamment d'idéologues (…) enfin d'intellectuels au service du patronat, quelque chose de partiellement nouveau dans notre métier, surtout dans ma discipline bien que l'idéologie conservatrice et réactionnaire a toujours été présente à l'université (…) Il était très bon, pour devenir cet intellectuel qui allait corriger toutes les erreurs du passé, d'avoir eu un début de carrière radical (un stage au sein du parti communiste était une excellente chose). Furet, par exemple, a acquis sa gloire en se faisant les ongles sur Soboul dans les années 1960. C'est sur cette base qu'il a été sélectionné pour devenir le second d'une organisation strictement patronale, la fameuse Fondation Saint Simon (…).

Cette fondation a été le creuset de la conversion violemment réactionnaire et contre-révolutionnaire qui s'est produite entre les années 1970 et 1980. ».

Ne croirait-on pas à lire cette prose particulièrement indigeste avoir affaire à un de ces commissaires politiques soviétiques des années 30, expliquant les échecs du socialisme réel par quelques complots ?

Et c'est toujours selon ces oeillères conspirationnistes que Lacroix-Riz prête à cette classe dirigeante, qui la paie avec l'argent des contribuables, des intentions de faire jouer à la discipline « histoire » le rôle qu'elle lui accorde elle-même :

« L'histoire est devenue un instrument idéologique majeur de conversion réactionnaire de ce qu'on appelait autrefois les masses, avec des conséquences considérables dans la vie de tous les jours. »

Réécrire l'histoire est une nécessité révolutionnaire !

Son rôle est donc de réviser le révisionnisme historique imposé par les officines patronales :

« Il faut lever un des butoirs les plus importants, non seulement à la connaissance scientifique mais à la réflexion et à la capacité critique : c'est-à-dire pouvoir opérer des révisions sur une série de champs qui ont été l'objet de l'incursion et de l'offensive de Furet et consorts ».

Réviser donc l'histoire de l'Union Soviétique…

« telle que vous la connaissez si vous avez lu le merveilleux concentré idéologique paru dans Le Monde, à l'occasion du cinquantenaire de la mort de Staline, en mars 2003. »

…et la réviser pour permettre de nouvelles révolutions soviétiques :

« Quand on parle d'éducation populaire, on parle d'éducation du peuple ou d'une fraction du peuple ainsi hissé à la compréhension de ce qu'il est, des forces dont il est l'objet, des rapports qu'il entretient avec telle classe ou tel groupe de classes. L'histoire de l'Union Soviétique n'est pas une question extérieure, car il importe de savoir dans quelle mesure les classes dirigeantes ont considéré, en 1917, comme effroyable et mortifère l'existence d'un pays supprimant l'exploitation de l'homme par l'homme, comme on appelait cela, la propriété privée des grands moyens de production et d'échanges…»

-------------->
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Ven 17 Aoû 2007 - 22:11

Citation :
La grande mission de "l'historienne" Annie Lacroix-Riz est donc, vous l'aurez compris, de convaincre de la nécessité de renverser un capitalisme mondialisé « de plus en plus exploiteur », qui serait en crise, afin d'instaurer une société communiste. Faire partager cette conviction se heurte, selon elle, à la disparition de l'URSS, ancien facteur de mobilisation du mouvement révolutionnaire, mais aussi à l'image ternie du camp socialiste. C'est donc à des historiens qu'il revient de réécrire l'histoire soviétique pour réhabiliter une idéologie, dont la mise en pratique a révélé les échecs et fait supporter un coût humain de plus de 100 millions de morts.

Membre de l'ex-comité Honecker, du nom du dictateur de l'ex-RDA, Lacroix-Riz est donc une fidèle du totalitarisme conquérant de cette ère révolue, on comprendra qu'elle n'ait pu se réjouir de la chute du mur de Berlin. D'ailleurs, c'est en tant que professeur d'histoire contemporaine à Paris VII et membre du Pôle de Renaissance Communiste en France, qu'elle a produit un discours remarqué lors de la rencontre des partis communistes et ouvriers du 21 janvier 2006, rencontre consacrée à lutter contre le projet de résolution de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe condamnant le communisme à l'Est. Elle y mit en accusation la trahison des dirigeants du mouvement ouvrier : le PCF se rangeant à « l'aile « gauche » de la social-démocratie », la CGT rangée dans la Confédération européenne des syndicats, soumise « aux disciplines européennes », et, plus généralement, elle y déplora, depuis 20 ans, la fin du combat contre l'anticommunisme, dont elle les estime responsables (il est vrai qu'à une certaine époque Les Lettres Françaises n'hésitaient pas à faire taire un Kravtchenko qui racontait son goulag !).

Cette attaque contre le communisme est présentée comme une entreprise du « grand capital » et de ses relais qui veut « instrumentaliser les intellectuels » en les entretenant et en les flattant, pour donner un écho à leurs travaux, elle dénonce ainsi François Furet, Annie Kriegel, puis s'en prend à Stéphane Courtois et à son équipe, pour le Livre noir du communisme. Elle récuse le caractère historique de leurs recherches pour qualifier leurs travaux d'oeuvres de propagande. Elle conclut :

« Une des tâches idéologiques d'aujourd'hui consiste à accompagner les luttes par une solide formation marxiste des militants, dimension historique comprise : cette formation suppose une connaissance réelle de l'URSS, faisant justice des tombereaux de sottises, déversés avec efficacité depuis quelques décennies. Les intellectuels communistes, historiens notamment, devront s'y impliquer. »

Le génocide par la faim ? « Un bobard vaticano-polono-allemand » !


Mais, au fait, quelles sont ces sottises déversées sur l'URSS. La première, selon Lacroix-Riz, concerne la famine organisée en Ukraine, la « grande famine » d'Ukraine (c'est elle qui met les guillemets) est une campagne de propagande, un bobard vaticano-polono-allemand lancé en 1933. Réhabiliter l'URSS de Staline méritait bien qu'elle développe cette thèse auprès de ses étudiants, de la communauté universitaire et du grand public par site interposé notamment.

Une thèse contraire au témoignage livré par Arthur Koestler, dans « Mythe et réalité soviétiques », au sujet d'un voyage en Ukraine, lors de l'hiver 1932-1933, mais pour Lacroix-Riz, Arthur Koestler, démocrate de gauche était en réalité un agent des services secrets britanniques, quant à Boris Souvarine, Raymond Aron, Jean-François Revel, ce furent des agents au service des Américains - mais bien sûr ! Les historiens non-marxistes qui se sont penchés sur la question ne sont pas non plus de bonne foi :

« Il est également permis de douter du sérieux des études conduites à Harvard, université essentielle dans la gestion idéologique de l'"empire" américain, notamment via ses centres d'activités "russes" gravitant autour du "Russian Research Center", et modèle de coopération avec la CIA et le FBI ».

Enfin les marxistes ayant renoncé à leur idéologie par confrontation avec le socialisme réel, cela n'existe pas, selon Lacroix-Riz, les renégats communistes parlent aussi d'un génocide qui n'a jamais existé, tout simplement parce que ce sont des renégats. Effarant !

Et pourtant, marxiste ou pas, un historien devrait savoir exploiter les sources soviétiques et notamment les rapports de la police politique. Un historien devrait aussi tenir compte d'autres travaux déjà réalisés sur ce drame à grande échelle, comme ceux, particulièrement fouillés, de Robert Conquest, ou encore de Nicolas Werth.

Liberté d'expression et de recherche pour Lacroix-Riz, et pour Lacroix-Riz seulement !

Face au négationnisme d'un génocide, ainsi qu'à la conception particulière et revendiquée de sa profession, des voix se sont légitimement fait entendre contre les menées de l'"historienne". Les réseaux de Lacroix-Riz vont alors se mobiliser pour hurler contre l'atteinte à l'indépendance de l'Université et de la recherche, pour faire bonne mesure, ils se réclameront aussi de la liberté de pensée pour exiger, par voie de pétition, des mesures ministérielles contre les « attaques politiques ».

On peut se demander comment Lacroix-Riz aurait répondu à une critique intérieure dans le système socialiste qu'elle appelle de ses voeux. Inutile de se poser bien longtemps la question, elle y répond elle-même par la pétition qu'elle a initiée contre le pluralisme des médias au Venezuela :

« nous croyons en la légitimité de la décision du gouvernement vénézuélien de ne pas renouveler la licence d'émission de la RCTV, qui expirait le 27 mai, étant donné que la RCTV a usurpé son accès aux ondes publiques pour appeler à maintes reprises au renversement du Président Hugo Chavez ».

Notre éminente "historienne" [Lacroix-]Riz n'a-t-elle pas « usurpé son accès » à une fonction publique pour donner de l'écho à son négationnisme et faire la propagande de son parti ? Comment peut-elle pétitionner pour condamner chez d'autres ce que ses amis considèrent légitime pour elle ? Et comment ces amis-là peuvent-ils signer en même temps une pétition pour la liberté d'expression, ici tout en la condamnant là bas? On retrouve, en effet, parmi les signataires de ces deux pétitions, Georges Gastaud, professeur de philosophie, Maurice Cukierman, professeur d'histoire et de géographie, Michel Collon, écrivain.

De toute façon les libertés universitaires ont des limites que la loi française a fixées, et Lacroix-Riz elle-même n'a rien à y redire, au contraire, puisque dans le cadre du bulletin « Informations Syndicales Antifascistes », d'avril 2000, elle tient chronique de l'affaire d'un mémoire révisionniste à Lyon II. À ce sujet, elle déplore le fait que

« dans l'enseignement supérieur, l'autorité mandarinale, l'autonomie et les franchises universitaires freinent la lutte contre les théories d'extrême droite ».

On comprendra donc le ridicule de la pétition envoyée par ses réseaux au ministre de Robien.

Au-delà du négationnisme de Lacroix-Riz, un axe coco-facho ?

Ces réseaux de soutien, puissants et structurés, font la démonstration de l'infiltration d'extrémistes au sein des plus hautes instances "intellectuelles". La thèse négationniste de Lacroix-Riz s'alimente d'une vision paranoïaque de l'histoire à travers laquelle les Américains tirent les ficelles contre des régimes de paix tels que l'URSS, la RDA, Cuba, la Corée du Nord. Cette thèse est donc, en réalité, une des parties émergées de l'iceberg conspirationniste.

Il apparaît que derrière la volonté de réhabiliter l'histoire de l'URSS (donc Staline et le totalitarisme communiste), il y a cette diabolisation d'un « axe américano-sioniste » auquel il faudra imputer tous les malheurs contemporains. On ne s'étonnera donc pas qu'Annie Lacroix-Riz intègre le comité d'organisation d'Axis for Peace, une émanation du Réseau Voltaire, et fasse participer ses étudiants à des débats surréalistes dans le cadre de son DEA (projection du film État de guerre, sous le patronage d'Attac et des théoriciens du complot du 11 septembre 2001). Notons d'ailleurs qu'outre Annie Lacroix-Riz, Axis for Peace compte des personnalités telles que Thierry Meyssan, Dieudonné, Michel Collon, tous admirateurs d'Hugo Chavez, ce nouvel espoir de la révolution socialiste à la sauce rouge-brun.

Ces mêmes cadres d'Axis for Peace se retrouvent lors du spectacle de Dieudonné au Zénith, le 18 décembre 2006, avec la direction du FN, Dieudonné s'y distinguera en évoquant la liberté de la recherche de Robert Faurisson. Jean-Marie Le Pen aura lui-même suffisamment convergé avec cet axe-là pour produire, à la veille des présidentielles, une déclaration surprenante à l'égard d'un soi-disant complot du 11 septembre. Annie Lacroix-Riz fera d'ailleurs une autre déclaration non moins surprenante pour la même élection, en comparant Nicolas Sarkozy, « candidat favori du grand capital » à un sinistre personnage ayant pris le pouvoir dans les années 30.

Ceci se commet-il en votre nom ?

Voila donc pour les grandes lignes. Si vous croyez, vous aussi, à cette grande conspiration, alors vous ne verrez pas d'inconvénient à ce qu'Annie Lacroix-Riz donne de l'écho à ses thèses et forme les esprits en se finançant dans vos poches de contribuables. Par contre, si vous n'avez pas le désir de payer pour cela, que vous êtes indignés, choqués, ne restez pas passifs, mais faites suivre ce mail à vos amis, à votre député en rajoutant ce que vous en pensez.

© Xavier Collet


Mis en ligne le 17 août 2007, par M. Macina, sur le site upjf.org

http://www.upjf.org/actualitees-upjf/article-13018-145-7-bon-historien-est-historien-marxiste-xavier-collet.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Sam 18 Aoû 2007 - 4:08

Et ces historiens se cooptent par mode de consanguinité.

En effet, vu le système des nominations des profs d'université en France, on peut dire que le professeur titulaire fera entrer en priorité son meilleur disciple.

Voilà comment, depuis 40 ans, certaines universités françaises comme Nanterre qui format Pol Pot, gardent leurs traditions.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Sam 18 Aoû 2007 - 5:59

France, dernier pays communiste d'Europe...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Sam 18 Aoû 2007 - 6:41

Mécréant-LV a écrit:
France, dernier pays communiste d'Europe...


Wouhahahahaarf !!!!!!!!!!!! Un pays communiste qui vote Sarko, trop drôle. Continuez, Laurent, c'est marrant.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Sam 18 Aoû 2007 - 6:43

Luc a écrit:
Mécréant-LV a écrit:
France, dernier pays communiste d'Europe...


Wouhahahahaarf !!!!!!!!!!!! Un pays communiste qui vote Sarko, trop drôle. Continuez, Laurent, c'est marrant.

Je vois que vous avez compris le sens de mon message Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Sam 25 Aoû 2007 - 21:19

Citation :
Brigades Rouges : Fanny Ardant demande "pardon"



PARIS, 24 août 2007 (AFP) Fanny Ardant a demandé "pardon" vendredi soir à ceux que ses propos sur le fondateur des Brigades Rouges ont pu blesser, lors d'une interview sur France 2.

L'actrice avait déclaré dans une interview publiée jeudi par un magazine italien qu'elle considérait le fondateur du groupe armé des Brigades Rouges (BR), Renato Curcio, comme un "héros". Ces déclarations ont aussitôt déclenché une polémique en Italie.

"Un titre sorti d'un contexte et d'une explication peut blesser. Pardon, parce que je sais que de perdre quelqu'un de cher c'est une souffrance qui ne se referme jamais", a déclaré Fanny Ardant sur France 2. "Ca n'a rien de politique, c'est dans le ventre, c'est dans tout le corps. Si j'ai fait ce mal, qu'ils me pardonnent", a-t-elle ajouté.

Les Brigades Rouges ont été l'un des principaux acteurs des "années de plomb" qui ont ensanglanté et traumatisé l'Italie avec en particulier l'assassinat du leader politique Aldo Moro en 1978.

Fanny Ardant a précisé avoir "parlé en fonction de (sa) vision de l'humanité. Celui qui est cohérent avec ses convictions, celui qui gère tout seul dans son silence intérieur sa propre expiation, celui qui ne négocie pas sa liberté comme on négocie une marchandise, celui-là a le droit au respect. Je n'ai pas dit admiration, j'ai dit respect", a-t-elle souligné.

http://www.tv5.org/TV5Site/cinema/afp_article.php?idArticle=070824185600.hqjw4t4t.xml

Citation :
Terrorisme d'extrême gauche

Jeudi 23 août 2007
Miguel Garroté, journaliste
http://monde-info.blogspot.com/
miguel.garrote@yahoo.fr

Terrorisme d’extrême gauche.
Toujours actif.
Mais ne le dites à personne.



Le 31 juillet 2007, les appartements de sept terroristes ont été perquisitionnés à Berlin et à Leipzig. Dans ce contexte, les terroristes Andrej H., Florian L., Axel H. et Oliver R. ont été arrêtés. Motif : ils ont tenté d’incendier des véhicules de l’armée dans le Land allemand de Brandenburg. Après avoir été entendus à Karlsruhe, par la cour constitutionnelle allemande, ils ont été incarcérés à Berlin. Motif : appartenance à une organisation terroriste.


Les détenus étaient suspectés depuis septembre 2006. Andrej H., arrêté le 31 juillet, « sociologue », âgé de 36 ans, est la tête pensante du Militanten Gruppe (MG), un groupe terroriste allemand d’extrême gauche. Il travaillait comme « chercheur » à l’institut de sociologie de l’université Humboldt. Monika Harms, procureur à la cour constitutionnelle allemande basée, à Karlsruhe, a établi qu’Andrej H. est membre de la Militanten Gruppe, une organisation terroriste qui se propose d’éliminer les structures actuelles par des actions en faveur d’un ordre mondial communiste . La Militanten Gruppe est responsable d’une vingtaine d’incendies criminels. La police berlinoise la traque depuis 2001.


Les incendies perpétrés par la Militanten Gruppe ont frappé les bureaux des impôts, de la justice et de l’emploi; une association patronale turque, ce qui rendit service, en passant, aux terroristes islamistes; un supermarché ; une chambre de commerce ; ainsi que des voitures de police, des télécoms et d’un institut de recherche économique. Depuis 2006, les soupçons des policiers se sont confirmés à propos d’Andrej H, grâce aux enquêtes menées dans le cadre des lois antiterroristes en vigueur en Allemagne.


L’étude comparée des travaux de « chercheur en sociologie » écrits par Andrej H. et des manifestes publiés par la Militanten Gruppe coïncident étonnamment. En outre, à deux reprises, Andrej H. a rencontré trois autres activistes de la Militanten Gruppe ayant participé à l’incendie criminel , fin juillet, dans le Brandenbourg, de camions de l’armée allemande.


D’autre part, le 21 août 2007, Marina Petrella, une terroriste italienne d’extrême-gauche résidant en France, a été arrêtée. Le ministère français de la justice a fait arrêter, le 21 août, cette membre des Brigades rouges, condamnée dans son pays pour des crimes de sang en 1992. La chambre d’instruction d’une cour d’appel devra statuer sur son extradition. Marina Petrella a été condamnée le 6 mars 1992 par la cour d’assises de Rome, à la réclusion à perpétuité pour, notamment, homicide sur agent de la force publique, tentative de séquestration et d’homicide, séquestration d’un magistrat, vol avec arme et attentats. Marina Petrella avait pu, à l’époque, s’établir en France.


Les Brigades rouges avaient notamment enlevé et assassiné, en 1978, le leader démocrate chrétien italien Aldo Moro. Les Brigades rouges sont toujours actives. Le dernier assassinat (celui du professeur « proche de la droite » Marco Biagi) remonte à 2002. Le gouvernement français avait organisé une rencontre, à Paris, en 2002, entre les ministres de la justice italien Roberto Castelli et français Dominique Perben. C’était l’époque de l’extradition de Paolo Persichetti, condamné à 22 ans de prison, pour complicité dans l’assassinat du général Ligio Giorgieri en 1987.


Les assassinats perpétrés il y a trente ans, par des terroristes d’extrême gauche, ne se sont pas tous soldés par les emprisonnements, pourtant décidés en justice. Peu importe, n’est-ce pas ? Car ce qui préoccupe, ses derniers jours, Arte, Euronews et compagnie, ce n’est ni le terrorisme d’extrême gauche, ni celui des islamiques. Ce qui les préoccupe, c’est la récente rencontre de Sarkozy avec Bush. Et celle de Kouchner avec des hommes politiques en Irak. Détail encourageant, hier soir, 22 août, à 20h00 sur France 2, Kouchner a rappelé que les premiers habitants de l’Irak sont les catholiques chaldéens. Il a également déclaré : « Aide-toi et le Ciel t’aidera ». Cela non plus, ne le dites à personne.

http://leblogdrzz.over-blog.com/5-index.html

Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Dim 26 Aoû 2007 - 3:10

Ce sont des terroristes d'extrême Gauche.

Donc, comme Staline, il faut reconnaître qu'ils tuent mais POUR UNE BONNE CAUSE... Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Dim 26 Aoû 2007 - 7:56

Retour sur l'affaire Fanny Ardant :

Citation :
Fanny Ardant regrette ses paroles de plomb

De notre correspondant à Rome Richard Heuzé. Publié le 26 août 2007Actualisé le 26 août 2007 : 08h05


En qualifiant le fondateur des Brigades rouges de «héros», elle avait choqué l’Italie. Mais vendredi soir, à la télévision, l’actrice a demandé pardon.


ON aurait préféré que l’actrice française préférée de l’Italie n’ait pas besoin d’en venir là. Mais vendredi soir, Fanny Ardant a dû présenter ses excuses aux Italiens pour les propos sans nuances qu’elle a tenus dans un magazine, propos qui hissent Renato Curcio, le fondateur des Brigades rouges, au statut de héros. Sur TG1, elle a demandé pardon en disant notamment qu’elle n’avait «pas compris que tant de familles avaient souffert». Celui qui l’interviewait, Mario Calabresi, en sait quelque chose, lui, puisqu’il est le fils d’une commissaire de police qui avait été abattue par les Brigades rouges.


Sans doute cette mise au point va-t-elle calmer un peu les esprits. Le président de la région de Vénétie, Giancarlo Galan, avait demandé à l’actrice de renoncer à la Mostra. Elle joue dans L’Ora di punta («L’Heure de pointe»), de l’Italien Vincenzo Marra.


Comme Fanny Ardant pouvait s’y attendre, ses propos à un hebdomadaire confidentiel, A, repris par le Corriere della Sera, ont suscité une vague d’indignation. L’actrice n’a aucune excuse. Elle connaît bien le pays et ses drames. Elle a été l’une des actrices préférées d’Ettore Scola, et Fabio Conversi est le père de sa troisième fille. Elle devait se douter de la réprobation générale qu’aurait suscitée son apologie des «années de plomb» qui ont ensanglanté les années 1970.


C’est pourtant sans aucune nuance qu’elle évoque cette blessure nationale encore loin d’être cicatrisée. Faisant preuve de la même ignorance que les intellectuels parisiens qui encensent le terroriste Cesare Battisti, longtemps réfugié en France après avoir été condamné à la réclusion perpétuelle pour quatre crimes de sang. Arrêté le 18 mars dernier au Brésil, Battisti attend en prison d’être extradé en Italie. Issu de la gauche prolétarienne, Renato Curcio a fondé, en octobre 1970, les Brigades rouges. Arrêté en 1974, il a revendiqué en prison l’enlèvement et l’assassinat, deux ans plus tard, du président de la démocratie chrétienne Aldo Moro. Un épisode que ­Fanny Ardant ne pouvait ignorer. Elle vient de terminer le tournage d’une série télévisée pour ­Mediaset sur la vie de Giulio Andreotti, premier ministre au moment de cet enlèvement.


Selon l’actrice, Curcio serait un héros «parce qu’il n’est pas devenu un homme d’affaires comme de nombreux leaders du Mai 68 français». Elle a vécu le phénomène des BR «avec engagement et passion». Quant aux années de plomb, elles représentent pour elle «le maximum de la démocratie», car «chaque règle pouvait se discuter». Les armes à la main.


Des propos accueillis en Italie avec fureur et incrédulité. La droite lui reproche de n’avoir aucun respect pour les familles des victimes. «Les BR n’avaient rien de sentimental. Elles n’ont engendré que sang et tragédie», relève le député centriste Luca Volonte. «Curcio n’est pas Garibaldi. C’est le fondateur d’une organisation d’assassins qui, au nom du communisme, ont tué et tuent encore», renchérit le dirigeant de l’Alliance nationale, Maurizio Gasparri. Isabella Bertolini, vice-présidente des députés de Forza Italia, invite Fanny Ardant à «mieux s’informer». «Les BR ont prospéré grâce aux radicaux chics qui, comme elle, les estiment des héros.»


L’embarras est visible à gauche, où l’on s’était chaudement félicité, la veille, de l’arrestation à Paris de la terroriste en cavale Marina Petrella, impliquée dans l’enlèvement d’Aldo Moro. Le maire de Venise, Massimo Cacciari, lui avait pardonné dès hier. «Fanny Ardant a parlé d’un personnage et d’une époque qu’elle ignorait. Elle reste plus que bienvenue à la Mostra.» Elle pourra lire un peu d’histoire.

http://www.lefigaro.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Le Petit Prince



Masculin Messages : 286
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Dim 26 Aoû 2007 - 10:55

Arnaud Dumouch a écrit:
Ce sont des terroristes d'extrême Gauche.

Donc, comme Staline, il faut reconnaître qu'ils tuent mais POUR UNE BONNE CAUSE... Mr.Red

l'extrême gauche n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://genevensemble.forumzen.com/
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Dim 26 Aoû 2007 - 11:42

Le Petit Prince a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ce sont des terroristes d'extrême Gauche.

Donc, comme Staline, il faut reconnaître qu'ils tuent mais POUR UNE BONNE CAUSE... Mr.Red

l'extrême gauche n'existe pas.

L'extreme gauche existe , puisque les mouvements se définissent comme tel.
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Dim 26 Aoû 2007 - 12:20

Three piglets a écrit:
L'extreme gauche existe , puisque les mouvements se définissent comme tel.

... et l'extrême droite n'existe pas puisque même Le Pen se prétend de gauche. CQFD.

Autre conclusion possible: l'extrême gauche contrairement à l'extrême droite a au moins le courage de ses opinions.
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Dim 26 Aoû 2007 - 12:31

Luc a écrit:


... et l'extrême droite n'existe pas puisque même Le Pen se prétend de gauche. CQFD.


Jean-Marie est d'extrême droite ? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Le Petit Prince



Masculin Messages : 286
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Dim 26 Aoû 2007 - 12:33

Marcel a écrit:
Luc a écrit:


... et l'extrême droite n'existe pas puisque même Le Pen se prétend de gauche. CQFD.


Jean-Marie est d'extrême droite ? What the fuck ?!?

il ne peut pas l'être, l'extrême droite n'existe pas.

ou alors jean-marie n'existe pas ? enfin...
Revenir en haut Aller en bas
http://genevensemble.forumzen.com/
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Dim 26 Aoû 2007 - 12:46

Luc a écrit:


Autre conclusion possible: l'extrême gauche contrairement à l'extrême droite a au moins le courage de ses opinions.

pas possible, l'extreme droite n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Dim 26 Aoû 2007 - 13:03

Luc a écrit:
Three piglets a écrit:
L'extreme gauche existe , puisque les mouvements se définissent comme tel.

... et l'extrême droite n'existe pas puisque même Le Pen se prétend de gauche. CQFD.

Autre conclusion possible: l'extrême gauche contrairement à l'extrême droite a au moins le courage de ses opinions.

C'est vrai, elle a le courage de traîner cent millions de cadavres derrière elle Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Dim 26 Aoû 2007 - 13:04

Bon non, puisque "le communisme n'a jamais été appliqué", cette ideologie est donc vierge de tout crime.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Dim 26 Aoû 2007 - 13:09

C'est vrai, j'oubliais, encore un coup de ces sales fascistes d'"extrême-droite"...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Dim 26 Aoû 2007 - 13:12

Oui, de "l'anti-communisme primaire".
Comme si , en face, ils faisaient la fine bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Extrême-gauche   Mar 28 Aoû 2007 - 18:29

Citation :
Une victime des Brigades Rouges poursuit Fanny Ardant

J.B. (lefigaro.fr) Avec AFP. Publié le 27 août 2007

L’actrice avait qualifié de "héros" le fondateur du groupe armé d’extrême-gauche.

La famille italienne d'une victime des Brigades Rouges a porté plainte auprès du parquet de Padoue contre l'actrice française Fanny Ardant après ses propos sur le mouvement armé et son fondateur, Renato Curcio. La française avait, la semaine dernière, qualifié le fondateur des Brigades Rouges de "héros" dans l'hebdomadaire féminin italien A (Anna). "J'ai toujours considéré le phénomène des Brigades rouges comme passionnant et captivant", avait ajouté l'actrice.


A l’origine de la plainte, l'avocat Piero Mazzola, fils d’une victime de Renato Curcio. Son père avait trouvé la mort au siège de Padoue du MSI, le parti post-fasciste, le 17 juin 1974. Un meurtre à l’origine de la condamnation de Renato Curcio à 16 ans de prison, selon le fils de la victime.

Il appartiendra au parquet de décider si les propos de l'actrice constituent un délit, a-t-il précisé.

Le "pardon" de l’actrice

Dès vendredi, Fanny Ardant avait demandé "pardon" à ceux que ses propos ont pu blesser, lors d'une interview sur France 2 (visionner à partir de 26 minutes) et d'une déclaration en italien sur la première chaîne de télévision Rai pendant le journal télévisé

Les excuses de Fanny Ardant arrivent au moment opportun, l'actrice est en effet attendue à Venise pour la Mostra du cinéma qui s'ouvre mercredi.

"Dire pardon ne lui a rien coûté alors que ma mère a payé le prix fort par beaucoup de douleur. Elle est seule depuis 30 ans", a déclaré l'avocat, affirmant que son père n'était pas membre du MSI mais "employé" par le parti.

La plainte a été déposée au nom de la mère et des quatre enfants de la victime. Renato Curcio est aujourd'hui en liberté.

http://www.lefigaro.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
 
Extrême-gauche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» extrême gauche = dictature?
» terrorisme d'extrême gauche
» “80% des journalistes sont de gauche, 40% d’extrême-gauche
» L'extrême-gauche française est plus antisémite que l'extrême-droite (sondage)
» Théorie du complot et extrême gauche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: