DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 L'humilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Sam 31 Mar 2007, 19:51

Spirit a écrit:
Cette croyance est le principal reproche que je peux faire à votre religion. L'homme ne pourra JAMAIS AIMER COMME DIEU d'une façon régulière, constante et infinie. Sauf... s'il a fini son cycle évolutif. Après quelques millions/milliards (?) d'années il pourra peut-être espérer se fondre en Dieu dans un Amour béat.

Cher Spirit,

Ce que vous reprocher à notre religion, c'est de ne pas ressembler à la religion de vos entités. Effectivement, cette religion qu'ils vous enseigne, n'a rien à voir avec l'enseignement de Jésus donné à ses Apôtres.

Eh bien, détrompez-vous, l'homme, avec l'aide de l'Esprit Saint qui est l'Amour absolu de Dieu lui étant donné, est capable d'aimer dès cette terre, comme Dieu aime. Vos esprits qui vous enseigne qu'il faut attendre des milliards d'années, ne font que vous éloigner de l'enseignement du Christ. Ils vous mentent ; comme il vous font croire que Jésus n'est qu'un homme qui avait une haute spiritualité. Jésus était plus qu'un homme ; il était aussi tout autre qu'un homme, puisque son Esprit est l'Esprit de Dieu qu'il reçoit de son Père en étant engendré par lui depuis tout éternité. Nos esprits à nous sont créés et pas engendrés ; ils n'émanent pas du divin pour s'incarné.

Comment pouvez-vous penser que votre esprit pourra se fondre en Dieu dans un Amour béat ? Quelque chose qui se fond, c'est quelque chose qui disparaît en celui avec lequel il se font. Comment pouvez vous vous retrouver fondu en Dieu dans un Amour béat, si vous êtes fondu en Dieu. Si vous êtes fondu, vous n'existez plus et devenez incapable d'échanger un Amour avec Dieu.

Nous, chrétiens, nous croyons que Dieu nous fait entrer en communion avec Lui ; dans une communion sans fusion ; car il faut rester 2 pour s'aimer. Nous sommes appelés à vivre dans un face à face éternel avec Dieu ; à vivre de son Amour qui nous est donné dans le St Esprit ; à échanger cet Amour avec Lui, cet Amour qui est sa Vie.

Le purgatoire, c'est s'unir à l'Esprit Saint ; c'est apprendre à vivre de Lui ; c'est apprendre à vivre de l'Amour absolu. Apprentissage qui peut commencer dès maintenant ; dans le but de pouvoir entrer au plus vite au ciel, c'est à dire en Dieu, dans la Vie avec Dieu.

Fraternellement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
petero



Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Sam 31 Mar 2007, 20:11

spirit a écrit:
Comment pouvez-vous espérer un quelconque bonheur si vous désirez éternellement être quelque chose qui est devant vous et que vous n'atteindrez jamais?

Cher Spirit,

Il n'est pas question d'atteindre, mais de recevoir. La carafe d'eau, elle n'a aucun effort à faire pour recevoir l'eau ; l'eau est versé en elle par quelqu'un d'autre. Moi, je suis incapable, comme la carafe, de m'élever jusqu'à celui qui verse l'Eau Vive en mon âme, la Vie du St Esprit, la Vie de Dieu ; je n'ai pas la capacité à m'élever par moi-même jusqu'à Dieu.

C'est Dieu qui s'est incarné, qui s'est abaissé jusqu'à moi, prenant ma nature, se faisant homme comme moi. Tout réincarnation pour moi est donc inutile puisque c'est Dieu qui s'incarne ; qui me fait don de son Esprit ; son Esprit qui va m'élever sur ses ailes, qui va m'élever jusqu'au ciel, jusquà Dieu, jusqu'en Dieu.

Tout ce que j'ai à faire, c'est à m'ouvrir toujours plus à l'action de l'Esprit Saint ; à l'oeuvre de l'Esprit Saint qui me prépare au face à face éternel ; qui me rend capable de vivre de l'Amour absolu qu'il est. Il me transforme en Lui-même ; faisant de mon âme un feu consumant d'Amour.

Spirit a écrit:
Smile Bon, il est clair que vous mélangez deux choses bien distinctes:
1- La joie et le désir de recevoir Dieu.
2- La capacité personnelle à aimer et à être humble comme Dieu.

Il faudrait être d'une inconscience incommensurable pour refuser l'Amour infini de Dieu et le recevoir dans la joie. J'accepte Cet amour avec joie et je me réjouis autant que vous de cette rencontre. Mais je demeure conscient d'une chose, c'est que je ne suis pas Dieu et que je ne le serai jamais.

Je suis moi-même conscient que je ne serais jamais Dieu en personne, car je suis et resterai toujours une personne humaine, créé par Dieu et non pas engendré par Lui. Mais ce que je crois, c'est que je vais pouvoir vivre à jamais de sa Vie ; à jamais vivre de son Amour absolu ; aimer comme son Fils l'aime depuis toute éternité. Je vais pouvoir rendre à Dieu le seul Amour qu'il peut recevoir de moi, son Amour infini ; ce même Amour que son Fils lui redonne depuis toute éternité ; je sais que cet échange d'Amour sera ma Vie éternelle.

Spirit a écrit:
Tiens, un exemple très simple: Imaginez que vous idolatriez Mozart et que la rencontre avec lui vous remplirait de joie, est-ce qu'après cette rencontre vous aurez acquis pleinement son talent? Bien sûr que non! Mais est-ce que vous pouvez améliorer votre petit talent pour vous rapprocher de Mozart? Bien sûr que oui! Voilà, la nuance est toute là, j'espère que vous saurez la saisir.

Ce que vous n'avez pas compris, c'est que Dieu veut plus que me rencontrer ; il veut partager tout ce que je suis et que je partage tout ce qu'Il est ; il désire que nous ne fassions plus qu'Un avec Lui, en son Fils. Il ne s'agit pas d'une communion d'idée ou de sentiment ; c'est une communion de nature. En communiant à la nature humaine de son Fils, consubstantielle à la mienne, je communie à la nature divine de son Fils et donc à sa propre nature. Dieu désire me transformer en Lui-même pour que je puisse vraiment le connaître comme son Fils le connaît depuis toute éternité ; pour que je puisse le connaître comme Lui-même se connaît.

Fraternellement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80770
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Sam 31 Mar 2007, 20:37

Citation :
Cher Spirit,

Il n'est pas question d'atteindre, mais de recevoir. La carafe d'eau, elle n'a aucun effort à faire pour recevoir l'eau ; l'eau est versé en elle par quelqu'un d'autre. Moi, je suis incapable, comme la carafe, de m'élever jusqu'à celui qui verse l'Eau Vive en mon âme, la Vie du St Esprit, la Vie de Dieu ; je n'ai pas la capacité à m'élever par moi-même jusqu'à Dieu.

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Mar 03 Avr 2007, 20:22

spirit a écrit:
Il ne s'agit pas d'attendre des milliards d'années pour aimer. Vous pouvez aimer tout de suite et maintenant, mais vous ne pouvez vous substituer à Dieu.

Cher Spirit,

Mais il n'est pas question de se substituer à Dieu !!!! Il est question d'aimer par, avec et en Dieu.

Spirit a écrit:
Vous oubliez un élément important qui demandera un long travail: la conscience. Chacun à notre niveau nous ressentirons que l'Amour que nous donnerons ne sera jamais suffisant par rapport à Dieu.

C'est Dieu qui donnera cet Amour par nous, avec nous et en nous et cela nous rendra heureux, du bonheur même de Dieu. Et puis, l'amour de Dieu étant infini, sans limite, comment le mesurez !!! Attention, l'Amour de Dieu est d'un tout ordre que l'amour humain. Ne cherchons pas à faire des comparaisons.

Et puis, je ne saurai jamais si je donne moins que Dieu ; car je donnerai ce que Dieu voudra bien donner par moi, avec moi et en moi et je me contenterai toujours de ce qu'il donnera.

Spirit a écrit:
D'autre part, il y a peu de chances que cette connaissance se limite à l'Amour.

St Paul dit : "vous connaîtrez l'Amour de Dieu qui surpasse toute connaissance". Dieu est Amour ; que voulez vous connaître sur Dieu, en dehors de l'Amour puisqu'il n'est rien d'autre qu'Amour ?

Spirit a écrit:
Quoi qu'il en soit, ma carafe est là, prête, elle attend d'être gratuitement remplie. C'est chouette tout de même votre religion. Smile

Encore faut-il que l'on s'ouvre à ce don de Dieu ; qu'on se laisse transformer par ce don, car il ne suffit pas d'accueillir la Vie de Dieu en soi ; il faut l'épouser, il faut s'unir à elle et c'est là que cela se corse ; c'est là qu'il faut prendre sa croix et suivre Jésus.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Mar 03 Avr 2007, 23:52

spirit a écrit:
Ce serait donc Dieu qui se substituerait à nous alors?

Non et non !!! Pourquoi voulez-vous absolument qu'il y ai substitution ? Dieu désire être ce qu'il est, Amour absolu, par nous, mais aussi "AVEC NOUS". Dieu ne prend pas notre place ; il désire être ce qu'Il est, avec nous ; non pas que Dieu ai besoin de nous pour être Amour absolu, oh non. C'est nous qui avons besoin de Lui pour être, ce pourquoi nous sommes fait. Nous sommes fait pour vivre de Dieu, vivre avec Dieu, vivre en Dieu.

Spirit a écrit:
Ha? Et vous/nous dans tout ça? Il nous a créés pour quoi alors? Pour lui? pour qu'il puisse exprimer son Amour? Je le trouve un peu égoïste votre Dieu... drunken

Dieu a besoin d'être aimé. Son être même est amour. Ce besoin d'iamer et d'être aimé est telle constitutif de son être, que le Père suscite éternellement en Lui-même le Fils et l'Esprit. L'amour implique les personnes. C'est du même coup que le chritianisme nous a révélé le monde des personnes et que l'Absolu était amour.

Dans l'ordre de l'amour, le besoin d'être aimé n'est pas une imperfection. Il peut l'être, évidemment, au niveau grossier de l'égocentrisme. Mais en Dieu, le désir d'être aimé est la perfection même de l'acte d'aimer. C'est la valorisation suprême de l'être aimé. C'est la perfection de l'acte de création en tant précisément que celui-ci est acte d'amour.

Dieu créé si bien, et des êtres grands et si beaux, que Lui-même en attend d'eux quelque chose pour son bonheur. C'est pas que Dieu ai besoin de notre amour pour son bonheur ; il pourrait s'en passer. Si Dieu m'a créé, c'est parce qu'il aime se donner et il avait envie de se donner à l'extérieur de lui-même et partager son bonheur avec la créature que je suis.

Il est évident que nous ne pouvons rien Lui donner que nous ne l'ayons reçus de Lui, et rien qui soit digne de Lui sinon Lui-même. Dieu ne peut vraiment avoir de joie à être aimé de nous que si l'amour dont nous l'aimons, à la même perfection que l'amour dont Il s'aime dans sa Trinité, autrement dit que si l'amour dont nous L'aimons est une participation à l'amour dont Il s'aime. Cet Amour est son être même. Il faut donc que l'âme redonne "Dieu à Dieu même et par Dieu".

Dieu n'a nullement, je le répète, besoin de nous pour être ce qu'Il est, Amour absolu. Mais si j'admets que l'être de Dieu est précisément Amour absolu, alors tout change et je commence à entrevoir que Dieu ne puisse être ce qu'Il est (Amour), qu'à condition de se recevoir de moi, c'est à dire, d'abord, à condition de Se donner à moi ent toute perfection, au point que je puisse disposer de Lui comme de mon bien propre, mais bien plus profondément encore, et c'est même là l'essentiel, à condition que son amour pour moi aille jusqu'à ne plus vouloir être ce qu'il est, que par moi.

Dieu ne peut aimer sans se donner totalement ; s'il veut être ce qu'Il est par moi, cela veut dire qu'en retour pour être tout ce qu'Il est (Amour absolu) alors je dois à mon tour me donner totalement à Lui ; c'est en me donnant totalement à Lui que je suis ce qu'Il est.

pierjosse a écrit:
Il sait ça comment St Paul? C'est parce que Dieu se suffit d'être tout Amour que vous voulez l'imiter?

Si vraiment Dieu se suffisait d'être tout Amour, il ne nous aurait pas créé pour être aussi ce qu'il est, par nous, avec nous et en nous. Je vous le répète, c'est constitutif de son être.

Spirit a écrit:
Mais alors, c'est gratuit ou non? Faut choisir, cher Pierre, c'est l'un ou l'autre.

Lorsque vos parents vous offraient des cadeaux, qu'attendaient-ils de vous ? Que vous accueillez ces cadeaux en les prenant dans vos bras par exemple ; en les ouvrant lorsqu'ils étaient emballés et que vous jouiez avec. N'était-ce pas la moindre des choses à leur rendre pour les remercier. Ils se faisaient payer en retour, avec votre bonheur.

Avec Dieu c'est pareil. C'est pas parce que Dieu nous donne gratuitement qu'il n'attend rien de nous ; il est comme ces parents ; il attends notre bonheur. Son bonheur, est enrichi par notre propre bonheur. Il ne suffit pas que Dieu nous donne sa Vie pour que Dieu soit heureux, car Dieu ne se donne pas d'abord pour se donner du bonheur, puisqu'il n'en a pas besoin, étant heureux abolument. Dieu veut notre bonheur et notre bonheur absolu. Ce bonheur absolu, lui seul peut nous le donner et il ne peut nous le donner qu'en se donnant Lui-même à nous pour être notre bonheur. Il attend que nous éprouvions autant de joie à nous donner à Lui qu'il en éprouve en se donnant à nous.

A vrai dire, c'est en nous donnant son Fils que le Père se donne à nous ; son Fils en qui il a mis "tout son Amour" ; donc en qui il se donne en plénitude, totalement. C'est par le Fils que nous nous donnons à Lui, car seul le Fils peut lui redonner tout ce qu'Il est et qu'ils sont ensemble. C'est à nous, donc, en nous donnant à Lui, de lui redonner son Fils qui s'est donné à nous ; en nous, Dieu retrouve son enfant bien aimé qui a mis tout son Amour en nous ; et son Amour, c'est son Fils.

Quel grand bonheur pour moi, de pouvoir redonner au Père, son Fils qui s'est livré pour moi. La rançon que le Fils a versé, c'est son Amour infini pour le Père ; et cette rançon, c'est à moi qu'il l'a versé pour que je puisse l'offrir au Père ; c'est ainsi que je paie au Père, ma libération, en lui redonnant tout l'Amour que son Fils fait couler dans mon coeur pour Lui et pour mes frères. C'est cet Amour même qui me libère.

Spirit a écrit:
En somme, si j'ai bien compris, Dieu nous a créé pour que nous souffrions, que nous mourrions à nous-mêmes, que nous nous brisons jusqu'à ce que nous soyons plus rien et tout ça pour quoi? Pour qu'en définitive il puisse exprimer par nous son soi disant "Amour absolu" . Comble du comble, en nous créant il est sensé avoir accompli un acte d'amour. Et bien, je vais vous dire cher Pierre, tenez-vous bien et tenez un crucifix à la main, ce Dieu là est un monstre! (De création évidemment tout à fait humaine, je dirais même plus Luciférienne).

Non, vous n'avez rien compris à cet Amour infini de Dieu, révélé en Jésus. Dieu ne nous créé par pour que nous souffrions, pour que nous mourrions à nous-même. Dieu nous créé pour que nous partagions son bonheur et sa Vie. Pour cela, il faut que nous acceptions, en effet, de mourir à nous-même ; de crucifier en nous cet amour de nous-même, qui nous empêche d'entrer dans cet échange de Vie et d'Amour avec Dieu. Pour réussir à aimer, à la façon de Dieu, de manière absolu, il nous faut mourir totalement à nous même et j'oserai dire, il nous faut renoncer totalement au bonheur. On ne peut trouver le bonheur qu'en arrivant à y renoncer totalement ; d'ailleurs, plus on veut le concquérir et plus on s'en éloigne. Voilà pourquoi Jésus dira : "qui perd sa vie à cause de moi la sauvera".

Pour trouver Dieu, il faut aussi accepter de le perdre totalement ; c'est l'expèrience que Dieu Lui-même a fait en tant qu'homme, lorsqu'il dit "Père, pourquoi m'as-tu abandonné". Pour retrouver son Père dans le Royaume des cieux, il fallait qu'il le perde totalement.

Il est évidemment impossible que nous fassions quoi que ce soit, même le moindre geste, sinon pour en tirer quelque avantage. Tout en nous tend vers le bonheur, et on ne pourrait nous arracher cette tendance qu'en nous ôtant l'être ou en nous changeant en cailloux. Les pierres n'ont pas de tendances, mais elles n'ont pas non plus de boneur. Tout le problème est donc d'arriver à aimer assez pour ne plus pouvoir chercher et trouver son boneur que dans le bonheur de l'autre. Il faut atteindre un certain seuil, au delà duquel tout le reste suivra. "Cherchez le Royaume de Dieu, et tout le reste vous sera donné par surcroît".

Si le Christ nous demande de prendre notre croix et de le suivre, c'est parce qu'en le suivant, on va devoir aimer comme il aime, jusqu'à l'oubli total de soi ; jusqu'à ne plus vivre pour soi ; jusqu'à ce que toute trace d'amour orgueilleux ait disparu ; jusqu'à ce que l'Amour absolu que le Christ va répandre en notre coeur, nous est totalement transformé en Lui-même.

Pour que Dieu puisse vraiment nous communiquer sa Vie, il faut qu'il laisse vraiment Dieu se communiquer à lui. C'est l'entrée progressive dans le jeu de la consubstantialité qui exige, un renoncement absolu à soi-même. La mort à soi est absolument nécessaire pour de Dieu.

Si nous voulons partager le bonheur parfait, le bonheur de la Sainte Trinité, il faut que nous trouvions plus de bonheur dans le bonheur du Père, du Fils et du St Esprit que dans aucun bonheur qui ne serait pas le leur ; il faut que toute joie qui leur serait pein nous devienne peine égale à la leur. Il faut que tout ce quei est leur joie nous tiienne tant au coeur que nous n'ayons plus de répit ni jour ni nuit, jusqu'à ce que nous y avons satisfait. C'est pourquoi nous voyons tant de saints prêts à accepter et supportant effectivement les plus effroyables souffrances, par amour, pour sauver les âmes et les gagner à Dieu, pour le bonheur de ces âmes et le bonheur de Dieu.

Le véritable amour est si brûlant, si dévorant, que celui qui aime vraiment, finit par être réellement prêt à souffrir n'importe quelle souffrance dans son corps ou dans son coeur, et aussi souvent ou aussi longtemps qu'il le faudra, plutôt que de faillir à cet amour. Ne pas répondre totalement à l'exigence de l'amour finit par devenir réellement la pire des souffrance.

Bien à vous

Spirit
Revenir en haut Aller en bas
sebangel



Messages : 548
Inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 04 Avr 2007, 00:00

spirit a écrit:
pierjosse a écrit:
Spirit a écrit:
Cette croyance est le principal reproche que je peux faire à votre religion. L'homme ne pourra JAMAIS AIMER COMME DIEU d'une façon régulière, constante et infinie. Sauf... s'il a fini son cycle évolutif. Après quelques millions/milliards (?) d'années il pourra peut-être espérer se fondre en Dieu dans un Amour béat.

Cher Spirit,

Ce que vous reprocher à notre religion, c'est de ne pas ressembler à la religion de vos entités. Effectivement, cette religion qu'ils vous enseigne, n'a rien à voir avec l'enseignement de Jésus donné à ses Apôtres.

Eh bien, détrompez-vous, l'homme, avec l'aide de l'Esprit Saint qui est l'Amour absolu de Dieu lui étant donné, est capable d'aimer dès cette terre, comme Dieu aime. Vos esprits qui vous enseigne qu'il faut attendre des milliards d'années, ne font que vous éloigner de l'enseignement du Christ. Ils vous mentent ; comme il vous font croire que Jésus n'est qu'un homme qui avait une haute spiritualité. Jésus était plus qu'un homme ; il était aussi tout autre qu'un homme, puisque son Esprit est l'Esprit de Dieu qu'il reçoit de son Père en étant engendré par lui depuis tout éternité. Nos esprits à nous sont créés et pas engendrés ; ils n'émanent pas du divin pour s'incarné.

OK, cher Pierre, je vous laisse à vos certitudes. Je sais que tout est lié et que tout se rejoint, mais vous pouvez rester enfermé dans vos croyances, en définitive ça ne changera rien.

Il ne s'agit pas d'attendre des milliards d'années pour aimer. Vous pouvez aimer tout de suite et maintenant, mais vous ne pouvez vous substituer à Dieu.

Vous oubliez un élément important qui demandera un long travail: la conscience. Chacun à notre niveau nous ressentirons que l'Amour que nous donnerons ne sera jamais suffisant par rapport à Dieu. Il faudra bien alors se contenter de ce qu'on est capable de donner.

La question de se fondre en Dieu n'était qu'une hypothèse. Les entités n'en parlent pas. Je suppose que l'on peut arriver à une connaissance qui se rapproche de la divinité, mais ce n'est qu'une hypothèse. D'autre part, il y a peu de chances que cette connaissance se limite à l'Amour. Je ne crois pas que ce soit avec vous que je puisse en discuter.

Quoi qu'il en soit, ma carafe est là, prête, elle attend d'être gratuitement remplie. C'est chouette tout de même votre religion. Smile

Cordialement
Spirit Smile

il est amusant de constater que quel que soit les croyances, les hommes se referent toujours aux autres pour croire. certains croient en ce que dit l eglise, d autres en ce que disent des entites venues d ailleurs. ecouter tout le monde est important, mais faire la part des choses l est aussi. pour ma part, j ai lu beaucoup d ecrit d entites recu par channeling et autant certaines disent des choses tres profondes, autant l instant d apres, comme l eglise d ailleurs, elles precisent que nous faisons ce que nous voulons, mais que si nous ne suivons pas leur chemin alors nous n avancerons jamais. mais certains seront elus, ceux qui suivent le mieux....
kan a l amour que nous sommes capable de donner, et bien je ne pense pas que ce soit la quantite qui compte, mais l intention.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
sebangel



Messages : 548
Inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 04 Avr 2007, 03:13

spirit a écrit:
sebangel a écrit:

kan a l amour que nous sommes capable de donner, et bien je ne pense pas que ce soit la quantite qui compte, mais l intention.

Elle est justement toute là la question: D'où nous vient cette intention? Et pourquoi n'avons-nous pas les mêmes intentions quelle que soit notre intelligence? Pourquoi certains se servent de leur intelligence pour le bien et d'autres pour le mal?

Pour finir, si l'intelligence est un handicap, pourquoi ne naissons-nous pas tous mongol? Smile

Y a encore personne qui s'est aventuré à répondre à cette question...

Spirit Smile

mais qui dit que nous ne le sommes tous pas? ;) apres tout, nous definissons la maladie mentale selon un critere. nous considerons comme malade toute personne qui sort des normes etablies, mais qu est ce que la norme?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80770
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 04 Avr 2007, 10:27

Citation :
Et pourquoi certains ont la chance de ne pas en avoir?

Vue le sujet du fil et votre grande humilité, je crois comprendre de qui vous parlez. Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80770
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 04 Avr 2007, 12:23

Citation :
Nous nous enfonçons toujours plus, cher Pierre. Nous nageons maintenant en pleine incohérence:
- Dieu désire.
- Dieu a besoin.
- Dieu n'a pas besoin de nous.
- Dieu nous donne gratuitement (soi disant).
- Alors que Dieu nous contraint à souffrir et à devenir humilité absolu.
- Dieu nous aime mais nous contraint à porter notre croix et celle du Christ.

Cher Spirit,

Ce langage en apparence contradictoire vient du mystère de Dieu et de notre nécessité d'exprimer ce mystère de manière analogique (l'analogie de la foi).

On use donc toujours de deux niveau d'analyse:

1° En théologie scientifique (donc en parlant en stricte et froide objectivité) : Dieu étant infini et Acte pur, il n'a besoin de rien d'autre que lui-même. C'est donc gratuitement et sans en retirer aucun intérêt qu'il crée.


2° Mais, en théologie mystique,
tout indique que cette paix et cette joie intérieure de Dieu, lorsqu'elle est traduit en dehors de son éternité et dans notre temps, ne peut être exprimée qu'en terme de "passion", "désir", "soif".


Il faut donc sans cesse tenir ces deux vérités, bien qu'elles présentent une apparente contradiction, si l'on veut, par le Christ, approcher un peu la réalité du mystère.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80770
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 04 Avr 2007, 13:13

spirit a écrit:


Cher Arnaud, je ne vois aucun mystère dans ces deux vérités. La première est une évidence et la deuxième ne concerne plus Dieu. S'il est question de "passion", "désir" et "soif", il n'est plus question de Dieu. Où est donc ce mystère?

D'ailleurs, rien qu'avec cette réflexion vous devriez comprendre où se situent les problèmes de votre religion.

Le problème de notre religion est la révélation d'un Dieu qui, pour exprimer qui il est et ce qu'il nous veut, choisit de le faire on seulement en langage humain (ça c'est la Bible), mais en devenant homme et en faisant de sa vie une IMAGE de sa divinité.

Citation :
Ce qui vous perd c'est de prendre Jésus pour Dieu ou le fils unique de Dieu. J'ai reçu mon bouquin concernant tous ces points qui ont été traités en détail par les entités. Les explications sont claires, mais elles ne tiennent malheureusement pas en quelques lignes. Et puis, il y a des chances qu'elles ne vous intéressent pas du tout. Autant économiser nos énergies.

Le fait que vos entités ne croient pas en l'incarnation du Verbe éternel ne milite pas du tout pour leur origine divine.

Citation :
A vouloir absolument personnifier et imposer votre Dieu vous êtes en train de le détruire à petit feu. C'est dommage.

S'il s'est fait homme, vous aurez beau dire cela, il se manifestera tout simplement à la fin et vous le verrez.

S'il ne s'est pas fait homme, cette religion disparaitra lors de notre arrivée dans l'autre monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 04 Avr 2007, 13:21

Arnaud Dumouch dis : S'il ne s'est pas fait homme, cette religion disparaitra lors de notre arrivée dans l'autre monde

Il n'y a pas de religion après la mort. Ce n'est pas pour cela que l'histoire n'existe pas ici.

Nous sommes plongés dans une mer d'amour, qui relie toutes les âmes et les porte en vie, en l'essence (mer du ciel) de la lumière primordiale qui n'est pas de l'ordre de la vitesse de la lumière, mais d'un autre principe. Par l'amour de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 04 Avr 2007, 13:27

spirit a écrit:
Cher Pierre, je ne peux m'empêcher de vous dire que c'est un joli tissu de contradictions votre réponse (le message complet).

Non, cela contredit simplement la conception que vous avez de Dieu ; un Dieu dans lequel nous nous fondrions sans échanger quoi que ce soit avec Lui ; un Dieu avec lequel nous n'aurions aucune relation personnelle.

Le Dieu que nous révèle Jésus, on peut l'appeler "Abba", "Papa". On peu lui dire "Je T'aime" ; je t'aime "TOI, MON PERE bien aimé". Il est donc claire que vos "entités" vous parle d'un Dieu qui n'a rien à voir avec le Dieu révélé par le Christ Jésus. "Celui qui gardera mes commandements, Mon Père l'aimera et nous viendrons en Lui faire notre demeure". Il est claire que Jésus parle d'un Dieu personnel.

Spirit a écrit:
Selon vous, "Dieu désire" pour, en définitive, "ne pas avoir besoin de nous". Désire-t-il quelque chose, oui ou non?


C'est votre lecture de ce que j'écris qui est mauvaise. C'est pas moi qui m'exprime mal, c'est vous qui lisez de travers. Vous lisez tout simplement ce que vous avez envie de lire ; ce qu'il vous arrange de lire.

Dieu, pour être ce qu'Il est et être pleinement heureux n'a pas besoin de nous, puisqu'en Lui-même, il a son Fils et l'Esprit qui leur est commun. Oui Dieu désire quelque chose, non pas pour lui, mais pour nous. Dieu désire nous rendre heureux de son bonheur à Lui qui est parfait, absolu ; Dieu désire que nous vivions de sa Vie qui est parfaite et éternelle. Il nous a créé non pas pour lui mais pour nous ; pour partager son bonheur ; sa vie.

Si vraiment Dieu nous avait créé pour Lui, il n'attendrait rien de nous ; il nous aurait créé comme des robots, lui donnant automatiquement ce qu'il voudrait qu'on lui donne. Non, le Dieu de Jésus désire être aimé librement de nous ; il désire que nous soyons heureux de l'aimer et de lui redonner ce qu'il nous donne, son Fils.

Spirit a écrit:
Encore pire, Dieu aurait besoin d'être aimé!? Vous me racontez quoi là? Donc Dieu n'a pas besoin de nous pour être Amour absolu, mais il aurait besoin de nous pour l'exprimer?

Non et non. Dieu n'a pas besoin de nous pour exprimer son Amour. Il est Amour absolu. En Dieu, il n'y a aucune place pour l'égoïsme ; car Dieu ne aime sans aucun retour sur lui-même. C'est tout simplement possible parce que Dieu est Trinité de personne ; Dieu c'est un échange d'Amour à l'intérieur de Lui-même. C'est aussi dans un échange d'amour qu'il désire nous faire entrer. Je ne serais qu'un jouet ou une marionnette, je n'aurai rien à échanger, alors que là je puis redonner à Dieu, ce qu'Il Est et qu'il me donne totalement pour mon plus grand bonheur.

Spirit a écrit:
Alors que Dieu nous contraint à souffrir et à devenir humilité absolu.

Non et non, Dieu ne contraint personne à souffrir ou à devenir humilité absolu. Dieu nous propose de vivre par Lui, avec Lui et en Lui ; de ne faire plus qu'Un avec Lui dans l'Amour absolu qu'Il est. Dieu nous propose, il ne nous impose pas. Il désire nous épouser, faire vie commune avec nous. Nous sommes libre de répondre ou de ne pas répondre à sa demande en mariage.

Dieu désire que nous nous engagions avec lui dans cette aventure, par amour, avec le même désir de partager sa Vie ; de faire vie commune avec Lui. Il est évident que si nous l'épousons, nous devons épouser tout ce qu'il Est, Amour et humilité absolu. Nous devons l'accueillir en nous tel qu'Il Est ; et comme nous ne pouvons l'accueillir tel qu'Il Est sans avoir été transformé par son Esprit, alors nous devons accepter d'être transformé en ce même Amour ; mais toujours par amour. Dieu ne nous impose pas cette transformation ; il ne la réalise que si nous la désirons autant que Lui ; pour que notre union puisse vraiment se réaliser.

Spirit a écrit:
La conclusion évidente de votre tissu d'incohérences c'est que Dieu nous a créé par Amour pour lui, pour satisfaire son besoin propre et personnel. Si ce n'est pas cela c'est que vous vous êtes mal exprimé.

Pourquoi ne serait-ce pas vous qui êtes incapable, pour le moment, d'accueillir le Dieu révélé par Jésus ; prisonnier que vous seriez de l'idée que vous vous faites sur Dieu ; où de ce que vos entités veulent bien vous faire croire. Le Dieu de Jésus-Christ, c'est pas moi qui le dit, c'est Lui, est un Dieu personnel qui désire que nous partagions sa Vie et va au bout de son désir, puisqu'il nous la donne sa Vie, en nous donnant son Fils ; pour que nous la recevions de son Fils à qui il l'a donne depuis toute éternité.

Dans l'ordre de l'amour, le besoin d'être aimé n'est pas une imperfection. Il peut l'être, évidemment, au niveau grossier de l'égocentrisme. Mais en Dieu, le désir d'être aimé est la perfection même de l'acte d'aimer. C'est la valorisation suprême de l'être aimé. C'est la perfection de l'acte de création en tant précisément que celui-ci est acte d'amour.[/quote]

Spirit a écrit:
Shocked Il est exclu que le désir d'être aimé puisse être l'expression d'une quelconque perfection

Je n'ai pas parlé d'expression de perfection, mais de perfection même de l'acte d'aimer.

Spirit a écrit:
De plus, je suis désolé, mais un acte d'Amour ne se fait pas au prix d'énormes souffrances en échange.

C'est vous qui dites cela, c'est pas moi. Vous comprenez tout de travers. C'est certainement parce que vous n'avez pas envie de croire autre chose que ce que vous croyez que vous déformez mes propos. Je n'ai jamais parlé qu'il fallait souffrir énormément pour être aimé de Dieu. C'est pour arriver à aimer comme Dieu aime, c'est à dire parfaitement, qu'il nous faut souffrir ; non pas que le souffrance soit le prix à payer, mais aimer sans aucun retour sur soi, cela veut dire qu'il nous faut accepter d'être purifié de tout égoïse, de la moindre parcelle d'égoïse en notre amour. Cette purification est une crucifixion accepté. Pourquoi Jésus a-t-il accepté de souffrir comme il a souffert ? C'était par amour pour nous et pas par amour de la souffrance. Il était prêt à mourir mille fois comme cela pour nous ouvrir la porte du Royaume de Dieu. Si vous n'êtes pas capable de comprendre la grandeur infini d'un tel amour, c'est dommage. Mais je ne désespère pas ....

Spirit a écrit:
Oui, oui, en attendant c'est nous qui sommes au casse pipe à cause des caprices d'un Dieu qui veut qu'on lui démontre un Amour absolu pour satisfaire ses besoins égocentriques... Rolling Eyes

Non et non. Ce n'est pas d'un Dieu tyranique ou capricieux ou égocentrique dont je vous parle ; c'est tout le contraire.

Spirit a écrit:
Vous faites bien de prendre un tel exemple. Lorsqu'on fait des cadeaux à nos enfants on le fait certes pour leur petit plaisir matériel et, indirectement, pour notre bonheur spirituel. Mais, surtout, on ne leur demande aucune souffrance en retour! c'est un don qui est justement totalement GRATUIT!!

Mais Dieu ne nous demande pas de souffrir pour mériter son Amour ; il nous demande d'accueillir son Amour tel qu'Il est et d'accepter d'être transformé par Lui, d'être purifié par Lui ; d'être passé au creuset de son amour.

Spirit a écrit:
Un conseil: Vous devriez vous détacher de l'idée d'un Dieu personnel en tant que père qui a eu un fils. Dieu est impersonnel, il ne veut rien et ne désire rien, il est comme une source d'Amour à laquelle l'on vient s'abeuvrer.

Un conseil à mon tour. Vous devriez vous arrêter d'interroger ces entités dont vous ne savez que ce qu'elles veulent bien vous dire ; et qui vous parle d'un Dieu qui n'a rien à voir avec le Dieu personnel de Jésus ; le Dieu qu'il appelle "papa" ; ce Dieu qu'il nous demande d'appeler "Père". Ce Dieu qui nous a dit : "celui-ci est mon Fils bien aimé, en qui j'ai mis tout mon amour".

Désolé, mais je préfère suivre les conseils de Jésus que vous propre conseils.

Amicalement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 04 Avr 2007, 13:55

Arnaud Dumouch a écrit:
S'il ne s'est pas fait homme, cette religion disparaitra lors de notre arrivée dans l'autre monde.



Spirit réponds : Ce n'est pas dit... Les croyances sont coriaces, cher Arnaud. Il y a des chances que vous trouviez dans l'au-delà ce à quoi vous vous attendez (si ce n'était pas le cas, Dieu ne serait pas tout Amour ). Mais ne vous inquiétez pas, vous aurez toute l'éternité pour peaufiner tout ça.

Vous émanez de vous un jugement propre Spirit. Qui entre autre reviens à l'identique de ce que vous reprochez à la compréhension d' Arnaud. Vous également vous attendez à trouver ce à quoi vos lectures vous ont influencés.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80770
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 04 Avr 2007, 14:23

Citation :
[quote="spirit"]
Arnaud Dumouch a écrit:
...S'il s'est fait homme, vous aurez beau dire cela, il se manifestera tout simplement à la fin et vous le verrez..

C'est impossible, cher Arnaud, impossible pour de multiples raisons. Jésus était certes une entité très évoluée, mais pas le fils unique de Dieu et encore moins le verbe de Dieu lui-même. L'épisode des marchands et sa retraite de 40 jours dans le désert, suite à ses doutes quant à sa réelle mission terrestre (hésitation entre une mission socialo-politique ou purement spirituelle) démontrent qu'il pouvait lui aussi se laisser aller à son humanisme.

Est-ce impossible à Dieu?

Pour la réponse aux objections que vous dites, n'oubliez pas ceci: Nous croyons (et l'Ecriture enseigne) que le Verbe est devenu VRAI HOMME, avec tout ce que cela implique (sauf le péché). Sa nature humaine a faim, soif, peur. Et sa nature divine reste quant à elle, inaccessible à la souffrance. Si Jésus est la personne de Dieu incarnée, vous contemplerez cela pour l'éternité.


Citation :
Arnaud Dumouch a écrit:

S'il ne s'est pas fait homme, cette religion disparaitra lors de notre arrivée dans l'autre monde.

Ce n'est pas dit... Smile Les croyances sont coriaces, cher Arnaud. Il y a des chances que vous trouviez dans l'au-delà ce à quoi vous vous attendez (si ce n'était pas le cas, Dieu ne serait pas tout Amour Smile ). Mais ne vous inquiétez pas, vous aurez toute l'éternité pour peaufiner tout ça.

Face à la vérité parfaitement révélée, il faut être orgueilleux pour ne pas se rendre immédiatement. Vous pouvez par exemple, dire que votre ordinateur n'existe pas, cela afin d'être LIBRE. Ce fut le choix de certains disciples de Sartre. Mais c'est un choix drunken

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
sebangel



Messages : 548
Inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Mer 04 Avr 2007, 19:42

en ce qui me concerne, je ne m attends a rien apres cette vie. ce qui doit etre sera.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80770
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 05 Avr 2007, 07:40

Oui, vous êtes un spirite et votre Dieu n'est pas le Dieu de Jésus Christ.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 05 Avr 2007, 10:44

Spirit dis : Dieu sera à jamais inaccessible dans son absolu et, après votre mort physique, ce dont vous prendrez conscience c'est qu'il n'existe aucun Dieu personnel à l'extérieur de vous.


J'ai dû mal à comprendre Spirit. Du moins les conséquences de ce genre de propos.

Je n'aurais certainement pas la même facilité d'expression que vous. Mais, je me pose la question relativement à vos écrits ; comment concevez vous la création de l'homme, à la lumière de : "c'est qu'il n'existe aucun Dieu personnel à l'extérieur de vous"
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80770
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 05 Avr 2007, 10:58

spirit a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, vous êtes un spirite et votre Dieu n'est pas le Dieu de Jésus Christ.

Ha mon Dieu... Rolling Eyes Smile

Pouvez-vous me citer les raisons qui vous permettent d'affirmer une telle aberration?
Spirit Smile

Vous écrivez:
Citation :
Mais pour Dieu la question (de s'incarner) ne se pose pas. Ce que l'on suppose être Dieu a engendré une création parfaite. Il n'a plus à penser, à changer ou à désirer quoi que ce soit, et encore moins à se faire homme. C'est absurde, voyons. Mais enfin, vous n'imaginez pas Dieu comme un vieux barbu sur un nuage, tout de même?

L'Evangile écrit:

Citation :
Jean 14, 23 Jésus lui répondit: "Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera et nous viendrons vers lui et nous nous ferons une demeure chez lui.


Vous écrivez:

Citation :
Mais de quelle vérité parlez-vous? Aucune vérité absolue ne sera à jamais accessible. Dieu sera à jamais inaccessible dans son absolu et, après votre mort physique, ce dont vous prendrez conscience c'est qu'il n'existe aucun Dieu personnel à l'extérieur de vous.
L'Evangile vous répond:

Citation :
1, 1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu.
Jean 1, 14 Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu'il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité.
Jean 1, 15 Jean lui rend témoignage et il clame: "C'est de lui que j'ai dit: Celui qui vient derrière moi, le voilà passé devant moi, parce qu'avant moi il était."



Vous écrivez:

Citation :
Je ne sais pas où vous êtes allé chercher votre histoire d'amour gratuit, mais en attendant il vous est impossible de l'expliquer.

L'Evangile vous répond:

Citation :
Jean 3, 16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle.
Jean 3, 17 Car Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.


Vous écrivez:

Citation :
En continuant dans la même métaphore, on peut également rajouter que le cadeau qui est fait à l'enfant EST ADAPTé à L'ENFANT! Saisissez vous cette nuance? On ne donne pas à un enfant un jeu d'adulte (en l'occurence l'amour absolu). Dieu nous donne absolument tout à disposition pour que nous soyons heureux QUELS QUE SOIENT NOS DéSIRS!

L'Evangile vous répond:

Citation :
1 Corinthiens 13, 11 Lorsque j'étais enfant, je parlais en enfant, je pensais en enfant, je raisonnais en enfant; une fois devenu homme, j'ai fait disparaître ce qui était de l'enfant.
1 Corinthiens 13, 12 Car nous voyons, à présent, dans un miroir, en énigme, mais alors ce sera face à face.



Vous écrivez:
Citation :
Vous vous perdez dans des histoires d'humilité et d'Amour absolus à outrance. Certes, la logique évolutive est de devenir toujours plus humble et d'augmenter notre capacité à aimer, mais il n'y aura jamais personne (certainement pas Dieu) pour nous reprocher un soit disant péché ou un quelconque excès de fierté, si ce n'est notre propre conscience.

L'Evangile vous répond:

Citation :
Luc 18, 26 Ceux qui entendaient dirent: "Et qui peut être sauvé?"
Luc 18, 27 Il dit: "Ce qui est impossible pour les hommes est possible pour Dieu."


Bref, ce que vous écrivez en clair dans votre message précédent est tout sauf l'évangile du salut par la grâce.

Et je crois que cela vient du faire que vos entités s'appuient uniquement sur leurs propres forces. Autrement dit, ce sont des âmes perdues, qui ont refusée la grâce de Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 05 Avr 2007, 11:58

Spirit dis :


Donc, pour une réponse plus claire à votre question:

Dieu a engendré l'univers matériel et l'univers spirituel. Dans l'univers matériel est apparu l'homme et dans celui spirituel l'esprit (en tant qu'individu divin sans personnalité).

Peau d'âne dis : Vous écriviez en votre post plus haut :

après votre mort physique, ce dont vous prendrez conscience c'est qu'il n'existe aucun Dieu personnel à l'extérieur de vous

P. d'âne dis : Si Vous concevez Dieu en lui accordant qu'il engendre l'Univers matériel et spirituel, c'est qu'il faille bien le comprendre extérieur à nous. Ce qui n'empêche de le comprendre intérieur évidememnt.


(Je reviendrais plus sérieusement à votre post ultérieurement)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80770
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 05 Avr 2007, 13:22

spirit a écrit:
Peau d'âne a écrit:
Spirit dis : Dieu sera à jamais inaccessible dans son absolu et, après votre mort physique, ce dont vous prendrez conscience c'est qu'il n'existe aucun Dieu personnel à l'extérieur de vous.


J'ai dû mal à comprendre Spirit. Du moins les conséquences de ce genre de propos.

Je n'aurais certainement pas la même facilité d'expression que vous. Mais, je me pose la question relativement à vos écrits ; comment concevez vous la création de l'homme, à la lumière de : "c'est qu'il n'existe aucun Dieu personnel à l'extérieur de vous"

Chère Peau d'âne,

L'homme n'a pas été créé d'un coup de baguette magique. C'est à la base un animal comme tous les autres animaux et il est le fruit de l'évolution biologique exactement comme l'a expliqué Darwin. Lorsque l'évolution de son cerveau et son intelligence eurent atteint un certain stade, il était prêt pour accueillir les esprits en quête de personnalité, d'expériences et de compréhension de la création divine. Lorsque les esprits se sont incarnés pour la première fois ils se sont enrobés de l'âme animale et ont acquis une personnalité. L'esprit s'est donc volontairement enfoui au tréfonds de l'âme humaine pour ensuite refaire le travail inverse et revenir à la surface en surmontant la matière, le corps et, pour finir, son âme. Ce travail inverse lui prendra une éternité avant d'arriver, probablement, à une forme de béatitude (celle dont parle les catholiques).

Donc, pour une réponse plus claire à votre question:

Dieu a engendré l'univers matériel et l'univers spirituel. Dans l'univers matériel est apparu l'homme et dans celui spirituel l'esprit (en tant qu'individu divin sans personnalité). Tout est complémentaire car l'esprit a besoin de la réalité matérielle pour pouvoir l'expérimenter, se personnaliser et évoluer. Ainsi, dès que l'univers eut apparu, plus aucune intervention divine ne fut nécessaire. Tout fait parti d'un processus évolutif répondant à des lois préétablies. L'univers matériel évolue grâce à l'énergie solaire et des lois physiques et l'univers spirituel grâce à l'énergie divine et des lois spirituelles. Nous avons donc à faire à DES LOIS et non à un Dieu personnel. En créant les lois spirituelles Dieu n'a plus besoin d'intervenir. C'est pour cette raison que l'on peut dire que sa création d'origine est parfaite.

Amicalement
Spirit Smile

Encore une théologie non chrétienne. Elle est respectable. C'est votre foi.

- Un Dieu inaccessible.
- Des esprits qui s'incarne pour avoir une personnalité.

On va de nouveautés en nouveautés.

c'est une autre dogmatique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 05 Avr 2007, 14:04

C'est une conception moniste (qui nie la différence des essences) qui est respectable en soi ( vous allez chercher du côté de la Gnose, je crois) mais qui n'a jamais fait partie de la foi de l'Eglise (et tant pis si je passe pour un fanatique intolérant en rapellant cela :'( ) . Les musulmans, les juifs et les chrétiens croient en un Dieu créateur et personnel (3 personnes pour les chrétiens), et une création ontologiquement distincte de Dieu. Les chrétiens croient aussi que les hommes sont faits pour participer à la vie même de Dieu, ce qu'on appelle la vision béatifique, en Jésus qui a assumé dans sa personne l'union hypostatique des natures, non par confusion de celles-ci (la distinction abyssale entre la nature divine incrée et les natures angéliques/humaines est toujours respectée) mais par Grâce (incrée, l'homme a besoin d'un sauveur) : comme une épée dans le feu parait être du feu, mais est toujours du fer froid et inerte si on l'en retire. Smile

Wàng

Citation :
Est-ce que Dieu serait alors l'ensemble de toutes nos âmes réunies? Cela impliquerait qu'il se soit auto-détruit au moment de la création (par ex. du big bang). C'est une hypothèse qui tient la route, mais je ne pense pas que ce soit le cas. Dieu est vraisemblablement à la fois à l'intérieur de nous et à l'extérieur de nous. Les âmes représentent la partie pensante de Dieu (le fameux verbe) et l'extérieur aux âmes la partie exclusivement énergétique de Dieu (toutes les lois divines comprises). Ces lois sont présentent et immuables et agissent d'une façon quasi mathématique. En bref, le Dieu extérieur ne pense pas. Les âmes pensent pour lui et expérimente pour lui. Elles sont ses messagers.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80770
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Jeu 05 Avr 2007, 14:08

Wàng a écrit:
C'est une conception moniste (qui nie la différence des essences) qui est respectable en soi ( vous allez chercher du côté de la Gnose, je crois) mais qui n'a jamais fait partie de la foi de l'Eglise (et tant pis si je passe pour un fanatique intolérant en rapellant cela :'( ) . Les musulmans, les juifs et les chrétiens croient en un Dieu créateur et personnel (3 personnes pour les chrétiens), et une création ontologiquement distincte de Dieu. Les chrétiens croient aussi que les hommes sont faits pour participer à la vie même de Dieu, ce qu'on appelle la vision béatifique, en Jésus qui a assumé dans sa personne l'union hypostatique des natures, non par confusion de celles-ci (la distinction abyssale entre la nature divine incrée et les natures angéliques/humaines est toujours respectée) mais par Grâce (incrée, l'homme a besoin d'un sauveur) : comme une épée dans le feu parait être du feu, mais est toujours du fer froid et inerte si on l'en retire. Smile

Wàng


Excellent rappel ! I love you

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
sebangel



Messages : 548
Inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 06 Avr 2007, 04:56

spirit a écrit:
Wàng a écrit:
C'est une conception moniste (qui nie la différence des essences)

Lorsque je parlais de l'idée de Dieu je ne faisais qu'émettre des hypothèses. On ne sait rien de précis sur Dieu si ce n'est qu'on le ressent au fond de soi. En tant qu'esprit on peut effectivement très bien le ressentir comme notre "père". Mais il semblerait que ce soit un père extérieur non agissant. Celui qui "nous parle" est notre Dieu intérieur.

Les esprits (avec leur âme) ont des caractéristiques bien précises comme l'intelligence et la volonté. Le caractère relatif de l'intelligence des esprits justifie le fait qu'ils s'expriment, alors qu'une volonté et une intelligence absolue peut exister mais n'a aucune raison de s'exprimer. Pourquoi le ferait-elle puisqu'elle sait déjà tout avant même de s'exprimer?

Dieu se ressent en tant que tout Amour. Il n'a besoin d'exprimer aucun désir et d'enseigner aucune doctrine car tout s'appuie sur des lois éternelles et immuables. L'enseignement des doctrines c'est le rôle des entités évoluées. Ainsi, la communication avec Dieu se fait par l'intermédiaire de notre esprit, s'il est suffisamment évolué/purifié, ou, effectivement, par l'intermédiaire d'un autre esprit saint, en l'occurrence Jésus, si nous ne sommes pas suffisamment évolués/purifiés.

Cette relation avec Dieu est effectivement très difficile à exprimer et je comprends le cercle vicieux dans lequel semble s'enfermer Pierre.

Donc, à contrario de ce que vous dites, ce que je peux en tout cas affirmer c'est que Dieu est impersonnel. Il ne se personnalise que par l'intermédiaire d'un esprit saint. Nous avons eu Jésus, mais il y en eu beaucoup d'autres.

Cependant, même si vous ne le percevez pas, je maintiens que je rejoins souvent certains propos de Pierre ou d'Arnaud, mais avec une approche différente.

Spirit Smile

la connaissance se trouve dans l inconnaissance et inversement. kan l homme cessera de chercher, il trouvera, et lorsqu il trouvera, il cessera de chercher, car toutes recherches de CE QUI EST est vaine car CE QUI EST, est ici et maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
sebangel



Messages : 548
Inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 06 Avr 2007, 05:01

un homme cherchait l amour, et une femme proche de lui l aimait du plus profond de son etre, mais l homme ne la voyait pas car il s imaginait l amour selon sa propre vision. mais cette femme etait prete a tout lui donner, ici et maintenant, mais lui ne faisait que projeter son desir sur une femme imaginaire, qui un jour peut etre viendrait a lui....
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 06 Avr 2007, 17:12

La mouche aime bien cette discussion : on y tourne en rond
(et inversement)
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'humilité   Ven 06 Avr 2007, 17:28

Mouche-Du-Coche a écrit:
La mouche aime bien cette discussion : on y tourne en rond
(et inversement)

Vous êtes d'une subtilité rare, mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
sebangel



Messages : 548
Inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Sam 07 Avr 2007, 06:07

spirit a écrit:
sebangel a écrit:

la connaissance se trouve dans l inconnaissance et inversement. kan l homme cessera de chercher, il trouvera, et lorsqu il trouvera, il cessera de chercher, car toutes recherches de CE QUI EST est vaine car CE QUI EST, est ici et maintenant.

Nous sommes tous différent par rapport à la connaissance, l'humilité et la capacité à aimer. A ce niveau il s'agit donc, de toute évidence, de trouver un équilibre par rapport à nos désirs intimes et notre réelle capacités à progresser et changer ce que nous sommes au plus profond de notre âme. Penser que ce ne soit qu'une question de choix ou de décision est totalement illusoire. Nous sommes irrésistiblement attirés par ce qu'on est et il est très difficile de changer notre être.

Ceci dit, je ne serais pas aussi catégorique concernant la connaissance. Des lois matérielles et spirituelles sont observables et peuvent donc parfaitement alimenter une connaissance, même si celle-ci demeurera éternellement relative. Il existe heureusement une loi spirituelle de cause à effet qui a pour effet de moduler/changer notre être malgré nous. Ceux qui croient que les doctrines new-âge incitent à faire ce que l'on veut se trompent.

Spirit

vous confondez mental et etre. ce que le mental veut se situe a un niveau different de l etre car l etre lui ne desire rien pour lui meme. le mental cree des desirs, il veut ceci, cela. s il n obtient pas ce qu il desire, alors, au bout d un moment il se sent vide et ne peut plus donner. l etre lui ne desire rien car koi que soit l entoure, IL EST. il n a point besoin d etre aimer ou de posseder koi ke ce soit, IL EST et aime CE QUI EST. l amour absolu ne demande pas d etre aimer. s il est aime, cela lui apporte beaucoup mais s il n est pas aime, il ne retire pas son amour, et accepte de ne rien recevoir. l amour absolu est la source, celle qui se deverse sans fin, sans limite, la source inepuisable. elle n as pas besoin de recevoir pour donner car elle est intarrissable.
Revenir en haut Aller en bas
sebangel



Messages : 548
Inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Sam 07 Avr 2007, 06:11

pour preciser, lorsque je parle de mental, et d etre, ce ne sont ques mots permettant de donner une image au mental. en realite cela depasse les mots, il n y a aucun mots pour exprimer CE QUI EST. mai c est l image la plus proche possible. Smile
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
sebangel



Messages : 548
Inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Sam 07 Avr 2007, 21:51

tout est filtre dans ce qui est materiel. l etre ou l esprit si on veut lui donner ce nom, s exprime dans ce qui est cree, mais necessairement cette expression est limite car la matiere est limite par nature. c pourkoi, personne ne peut dire a autrui, je vais te dire la verite absolu, parce que cette verite sera filtree des qu elle sera exprime par la creation. par contre, chacun peut trouver cette verite au plus profond de son etre, la ou la lumiere de la verite est la plus intense.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
sebangel



Messages : 548
Inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: L'humilité   Dim 08 Avr 2007, 23:37

spirit a écrit:
sebangel a écrit:
tout est filtre dans ce qui est materiel. l etre ou l esprit si on veut lui donner ce nom, s exprime dans ce qui est cree, mais necessairement cette expression est limite car la matiere est limite par nature. c pourkoi, personne ne peut dire a autrui, je vais te dire la verite absolu, parce que cette verite sera filtree des qu elle sera exprime par la creation. par contre, chacun peut trouver cette verite au plus profond de son etre, la ou la lumiere de la verite est la plus intense.

On dit la même chose Sebangel, mais comment peut-on concilier le début de ton paragraphe et la fin? C'est très difficile. Si on cherche la vérité par l'intermédiaire de son cerveau celle-ci sera toujours filtrée.

La "vérité" est au plus profond de notre être car c'est à cet endroit que se situe l'esprit. Seulement voilà, pour pouvoir accéder à cette vérité avec la partie de notre conscience mentale (en somme notre intelligence) il faut que cette vérité ait remonté en surface et qu'elle ait fait le chemin inverse qu'elle a fait lorsqu'elle s'est enfouie dans la matière (le corps physique). Aller chercher au fond de nous, c'est bien, mais quand c'est trop au fond, c'est introuvable. Smile Pour en arriver à une telle prédisposition, plusieurs vies sont nécessaires.

Donc, Dieu est bien en nous, mais l'éveil de la conscience qui permet sa rencontre est un dur et long travail. Ceux qui pensent le contraire n'ont aucune psychologie, ils pensent en fonction de ce qu'ils sont, sans aucune objectivité. C'est vraiment mal connaitre le genre humain et, en définitive, être enfermé dans son égo.

Spirit Smile

pour preciser, je n ai jamais dit que cela se faisait en un instant.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'humilité   Lun 09 Avr 2007, 14:00

Very Happy Bonjour,

Spirit dis : Voici ce que nous dit une entité particulièrement élevée*:
Elles enseignent que nous sommes tous à la base émanés de Dieu en tant qu'esprit d'essence divine. Lorsque ce dernier s'incarne il oublie son identité divine et prend possession de l'âme humaine
.

Cela rejoinds, (ci-dessus) effectivement, ce que j'écrivais. Aussi, je dis souvent : l'homme nait ammésique.

Cet esprit tend ensuite à retrouver son identité d'origine en purifiant/nettoyant son âme. Son influence est intuitive et se transmet par ressentis.

Cela est du domaine terrestre. Ce serait très compliquée a expliquer, je n'aurais pas forcément l'intelligence nécessaire pour le faire. Mais je tends à croire, que ce genre de discussion n'est pas issue "d'entité" tel vous le comprenez. C'est à dire, que nous nous trompons sur l'origine des informations. Elles restent susceptibles d'appartenir à des individus bien terrestre, toujours vivantes.... Mais, "inconsciente" des échanges d'informations.


Au fur et à mesure que l'âme évolue on ressent quelque chose de divin en soi. Cependant, pour que cette âme évolue, elle passe par des expériences terrestres traumatisantes.

Ce qui n'engage que moi (évidemment) lol, tend à confirmer ce que j'écrivais ci-dessus. Car, il n'est pas de notion d'évolution tel comprise par l'homme, je dirais identiquement compris par l'homme terrestre. C'est à dire, appelé mort terrestre, le fait de quitter son corps biologique qui retourne à la poussière, expulse l'âme directement en l'essence divine. On ne peut être vivant sans cela. La sensation d'essence divine, n'est donc pas caution d'évolution. De plus il faille comprendre, que le souvenir terrestre n'est pas revue identiquement au déroulement terrestre tel nous le comprenons là immédiatement.

Ces expériences font découvrir à l'âme qu'infliger de la souffrance aux autres c'est se l'infliger à soi-même. Et pourquoi cela? Parce que justement, faire du mal à autrui et ne pas donner de l'amour est contraire à l'esprit divin qui est en nous.

Je résume, nous naissons à la vie, lorsque nous mourrons biologiquement. Une transformation des informations s'effectuent relativement au corps animique qui nous composes alors. Elle n'est pas d'influence cyclique, elle Est. Essence de Dieu, par lui et avec lui. Transformateur, mère d'amour, oxygène de nos vies animiques. Et parcequ'il n'est pas du domaine cyclique, il n'y a espace de la pensée et projection de cette dernière. Nous ressentons ce que nos rencontres sont susceptibles de reconnaître. Relativement à la vie terrestre. Nous ne connaissons pas tout le monde... Mais lorsque nous rencontrons par exemple unparent. Nous ressentons et comprenons la véritable de nature de l'autre. Aussi, pour reprendre vos propos nous vivons la souffrance que nous avons provoquée lors du parcourt terrestre à l'autre. Les âmes sont des vases communiquants. Mais nous n'avons pas le souvenir de la vie terrestre matérielle tel que nos yeux l'ont vue sur terre. (Je ne sais pas si j'ai réussie à m'expliquer).

Je dois me réexpliquer sur mes propos de début de post. Pourquoi je ne suis pas persuadée qu'il y ait discution avec de véritables âmes. Il faille comprendre que tous les hommes terrestres sont composés de ce double animique. Et qu'ils l'ignorent la pluspart. Cependant, bien qu'ignoré elle rentre souvent en action, sans même que la conscience puisse en faire Etat. Ce n'est pas rare qu'une connexion se fasse alors entre corps double animique, et que des informations dites de l'inné en soit issues, sans qu'on sache réveillée (homme conscient) qu'il y eut dialogue. Cependant, il est des gens qui prennent conscience d'avoir reçu des informations. Cela reste définis comme un dialogue d'entité, dans l'audelà, alors que ce dialogue reste issu du plan terrestre. C'est très complexe comme jeu de mémoire, à cause des longueurs de temps, trompant le passé du présent et vice versa. Intemporel et temporel momentanément en jonction du présent.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'humilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» prière pour obtenir l'humilité
» Qu'est-ce que l'humilité ?
» LA VUE DE DIEU ET L'HUMILITÉ (Saint Augustin)
» Angelus de Benoît XVI : le Christ, modèle d'humilité et de gratuité
» Humilité et kénose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: