DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Culture de mort - Culture de vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Ven 09 Mar 2007, 19:35

Citation :
C'est bien là la raison qui fait que je me revendique à la fois chrétien, catholique et FM quoi qu'en pensent certains.
Et pourquoi pas musulman ?Votre message explique comment vous pouvez être théiste (comme Voltaire l’était ) et républicain laïc , mais pas précisément catholique
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Sam 10 Mar 2007, 01:15

Citation :
Simplement parce que je suis chrétien par choix de vie, catholique par naissance, éducation,

Je distingue bien chrétien de catholique , distinction évidente et facile à faire .Un témoignage chrétien n’est pas nécessairement un témoignage catholique .
Catholique par naissance et d’éducation, je le suis , mais cela n’a pas suffit à déterminer une adhésion perpétuelle .Le catholicisme oblige à la croyance en des dogmes , je ne vois pas sinon quelle appartenance on peut revendiquer sinon de convenance ou d ‘habitude, c’est le conformisme social .
Je ne crois pas aux dogmes du catholicisme .

Pour ce qu’il en est du christianisme, si se revendiquer chrétien oblige à croire en la divinité de jésus alors je ne suis pas chrétien . Mais je n’ estime pas que cette croyance soit nécessaire. Les évangiles ne montrent pas explicitement que jésus se soit perçu comme fils ( au sens de filiation unique) comme l’ unique fils du Dieu juif puisqu’il était juif .( l’évangile de Jean est le plus explicite sur la filiation, mais l’évangile de Jean est aussi le plus tardif, le plus symbolique, le plus gnostique aussi )
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Sam 10 Mar 2007, 03:42

Citation :
Je distingue bien chrétien de catholique , distinction évidente et facile à faire

pour un paien,c'est logique.

Mais pour un disciple de Jésus Christ et de l'Eglise qu'Il a fondée,c'est tout autre.

Pour etre Chrétien,il faut etre Catholique.

plus simple encore pour toi,seuls les Catholiques sont Chrétiens. Very Happy

Citation :
Catholique par naissance et d’éducation, je le suis

Personne ne nait Catholique.

On le devient par le Baptème.

Quand à cette éducation,je prie le Seigneur pour qu'Il soit clément envers tes parents.

Puisque c'est leur devoir de faire de toi un bon Catholique,et si ce n'est le cas tes pechés retomberaient également sur eux...

Sauve-toi.

Et prie le seul Dieu Jésus Christ pour tous les hommes et spécialement pour ceux qui en ont le plus besoin(moi). Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Sam 10 Mar 2007, 17:18

Citation :
On le devient par le Baptème.
et alors je suis ( ou fut ) baptisé , mais pas à l'eau pénite (bis repetita ).
En l’occurrence j’étais devenu baptisé et pas catholique .Pas encore .

Du christianisme et plus précisément du catholicisme mon cher bigot je suis instruit et vous ne me ferez pas prendre des vessies pour des lanternes . J 'ai été nourri de toutes les litanies que vous me resservez et ce dans la province de France la plus pieuse, la plus bigote , la plus fervente qui soit ou qui l’ était à l’époque car elle à bien évoluée depuis .

Le révèrent Moon a fondé une église et Ron Hubbard aussi , mais pas Jésus . Jésus devait même avoir le douloureux sentiment de n'avoir rien fondé du tout .Il eut la chance de ne pouvoir anticiper sur les regrets qu’il aurait pu avoir après .
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Sam 10 Mar 2007, 17:36

Citation :
et alors je suis ( ou fut ) baptisé

tu as renié ton bapteme,tout comme noel.

le seul moyen pour toi,est de te repentir.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Dim 11 Mar 2007, 15:33

A JCMD

Je n’ai pas renié ce que je n’avais jamais affirmé en tant que sujet conscient . On m ‘a imposé le baptême, ce qui en l’occurrence m’est assez indifférent .On m’ a imposé une éducation très dévote je m’en suis assez bien remis , je n’en garde pas que de mauvais souvenirs.

.Je suis de ce fait instruit du phénomène dévot , j ai des connaissances de première main .Voila un corpus expérimental très utile en psychologie, vous contribuez d’ ailleurs à l’enrichir .

Polaire
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Dim 11 Mar 2007, 19:52

polaire a écrit:
A JCMD

Je n’ai pas renié ce que je n’avais jamais affirmé en tant que sujet conscient .

On m ‘a imposé le baptême, ce qui en l’occurrence m’est assez indifférent .On m’ a imposé une éducation très dévote je m’en suis assez bien remis , je n’en garde pas que de mauvais souvenirs.

.Je suis de ce fait instruit du phénomène dévot , j ai des connaissances de première main .Voila un corpus expérimental très utile en psychologie, vous contribuez d’ ailleurs à l’enrichir .

Polaire

content de vous enrichir. Very Happy

repentez-vous polaire,j'en appelle au peu de bon sens qu'il vous reste.

priez Jésus qu'Il vous montre sa Face.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mar 13 Mar 2007, 07:38

polaire a écrit:
Citation :
C'est bien là la raison qui fait que je me revendique à la fois chrétien, catholique et FM quoi qu'en pensent certains.
Et pourquoi pas musulman ?Votre message explique comment vous pouvez être théiste (comme Voltaire l’était ) et républicain laïc , mais pas précisément catholique

Cher Polaire, merci de partager cette lucidité sur Noel.

Ne plus partager aucun des principes théologiques des catholiques devrait être suffisant pour qu'il se reconnaisse enfin d'un autre monde. D'ailleurs, cette vérité de la conscience progresse en France où, ENFIN, un catholique sociologique sur deux reconnait ce qui de fait est là: ils ne sont plus catholiques. Ils sont devenus des humanistes, vaguement théistes.

Une remarque:

L'argument qui consiste à justifier l'incohérence des principes théologiques chrétiens au prétexte que les chrétiens en ont peu vécu est fallacieux. Je ne connais pas une communauté qui, sur terre, peut dire plus de quelques années: nous vivons en conformité parfaite avec notre pensée.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mar 13 Mar 2007, 11:13

Noel a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Cher Polaire, merci de partager cette lucidité sur Noel.
Pas sûr que votre lucidité soit de la même eau que celle de Polaire... m'en'fin...

Ne plus partager aucun des principes théologiques des catholiques devrait être suffisant pour qu'il se reconnaisse enfin d'un autre monde. D'ailleurs, cette vérité de la conscience progresse en France où, ENFIN, un catholique sociologique sur deux reconnait ce qui de fait est là: ils ne sont plus catholiques. Ils sont devenus des humanistes, vaguement théistes.
Dois-je conclure que vous êtes défavorable à : Je crois que vs vs méprenez... C'est à VOUS-même que vs adressez ces "conclusions", puisque vs ne partagez pas les principes catholiques qui pour l'essentiel en sont l'origine
- la vocation de l'homme qui est de glorifier sans cesse Dieu, Grand Architecte de l’Univers ;
- la responsabilité de l'homme qui est de s'efforcer de poser des actes qui concourent à l’élévation progressive de l’homme et de l’humanité, notamment par l’instruction et par l’éducation citoyenne ;
- la libération de l'homme des contraintes du travail servile et du seul rapport producteur-consommateur ;
- appeler au respect des liens de solidarité existants entre l’homme et toutes les composantes de l’espace commun qui est la terre, voire l'univers.
- se mettre en conformité avec la parole évangélique qui veut que tous les hommes soient frères parce qu’ils n’ont qu’un seul père ; qu’ils soient égaux pour ne former qu’un seul cœur ; qu’ils soient connaissants parce que, seule, la connaissance rend libre.


Une remarque:
L'argument qui consiste à justifier l'incohérence des principes théologiques chrétiens au prétexte que les chrétiens en ont peu vécu est fallacieux. Je ne connais pas une communauté qui, sur terre, peut dire plus de quelques années: nous vivons en conformité parfaite avec notre pensée.
Curieux cette lecture de ce que j'ai écrit qui concerne les religions en général et non le christianisme en particulier (et encore moins le seul catholiscisme). D'autant plus que ma conclusion est une référence directe à la parole évangélique. En auriez-vous le monopole?
Mais il est vrai que se voir retourner l'argument de la culture de mort....


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mar 13 Mar 2007, 11:30

Noel a écrit:
Mon cher Pacalou je crois que vous venez de vous prendre les pieds dans le tapis des citations à renvois multiples????

Noel

Mon cher Noel, Arnaud parlait de vs à propos des principes cathos que vs ne partagez pas et vs en concluez -abusivement- qu'il est défavorable à telles choses qui vs tiennent à coeur: c'est sans rapport...
J'en conclus qt à moi -ms par ironie- que si vs refusez les principes cathos, vs vs faites à vs-même la leçon, puisque ces mêmes principes sont à l'origine de ce qui vs est si cher...Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mar 13 Mar 2007, 11:58

Noel a écrit:
PACALOU a écrit:
Noel a écrit:
Mon cher Pacalou je crois que vous venez de vous prendre les pieds dans le tapis des citations à renvois multiples????

Noel

Mon cher Noel, Arnaud parlait de vs à propos des principes cathos que vs ne partagez pas et vs en concluez -abusivement- qu'il est défavorable à telles choses qui vs tiennent à coeur: c'est sans rapport...
J'en conclus qt à moi -ms par ironie- que si vs refusez les principes cathos, vs vs faites à vs-même la leçon, puisque ces mêmes principes sont à l'origine de ce qui vs est si cher...Mr. Green

Le formulation "dois-je conclure que...?" est-elle une question ou une affirmation? OK, ms garder le signifié en oubliant le signifiant, n'est-ce pas risquer de le laisser se corrompre? Je crois que là est toute la différence entre le catholique qui garde les principes de sa religion et tente de les appliquer, et l'humaniste theiste qui s'est coupé de leur source et n'en garde que l'héritage, adapté à ses besoins du moment et quelquefois déviant, comme de mettre en avant l'appartenance à la Cité humaine et d'oublier sa filiation divine, comme de glorifier la connaissance comme seul moyen de libération à l'exclusion de l'Esprit...etc.
Noel
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mar 13 Mar 2007, 12:31

Noel a écrit:
PACALOU a écrit:
OK, ms garder le signifié en oubliant le signifiant, n'est-ce pas risquer de le laisser se corrompre? Je crois que là est toute la différence entre le catholique qui garde les principes de sa religion et tente de les appliquer, et l'humaniste theiste qui s'est coupé de leur source et n'en garde que l'héritage, adapté à ses besoins du moment et quelquefois déviant, comme de mettre en avant l'appartenance à la Cité humaine et d'oublier sa filiation divine, comme de glorifier la connaissance comme seul moyen de libération à l'exclusion de l'Esprit...etc.[/color]

Alors ayez l'amabilité de me dire en quoi serait contraire à la doctrine chrétienne et catholique de :

"- poser comme fondement de la vie la vocation de l'homme qui est de glorifier sans cesse Dieu, Grand Architecte de l’Univers ;
- de reconnaître que la responsabilité de l'homme est de s'efforcer de poser des actes qui concourent à l’élévation progressive de l’homme et de l’humanité, notamment par l’instruction et par l’éducation citoyenne ;
- rechercher la libération de l'homme des contraintes du travail servile et du seul rapport producteur-consommateur ;
- respecter les liens de solidarité existants entre l’homme et toutes les composantes de l’espace commun qui est la terre, voire l'univers.
- se mettre en conformité avec la parole évangélique qui veut que tous les hommes soient frères parce qu’ils n’ont qu’un seul père ; qu’ils soient égaux pour ne former qu’un seul cœur ; qu’ils soient connaissants parce que, seule, la connaissance rend libre.".


Noel

Mais... En rien, bien sûr!
-aussi lgtps que les hommes n'oublient pas que
Dieu n'est pas seulement Grand Architecte de l'Univers, mais aussi Amour et Miséricorde
-aussi lgtps que l'Instruction et l'Education citoyennes ne font pas l'impasse sur toute forme de spiritualité et, faute de l'enseigner, renvoient à la sphère privée, bien certaines que son endoctrinement l'y aura éradiquée là aussi
-que sous couvert d'être en conformité avec la parole évangélique (c'est plutôt d'ailleurs la doctrine de l'Eglise) et soit-disant pour que les hommes se reconnaissent comme frères, on n'ira pas jusqu'à mettre toutes les religions sur un pied d'égalité, ce qui est différent de leur reconnaitre un apport spirituel propre et digne de considération.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mar 13 Mar 2007, 14:51

Cher Noel, les valeurs humanistes que vous défendez sont bonnes. Le problème n'est pas là.

Le problème est que "Les païens en font autant", disait Jésus.

Bref, elles sont humaines. Le catholicisme est autre chose, impliquant une vie surnaturelle et orientée vers l'éternité.

Autre problème: Ces valeurs étant coupées chez vous de leur finalité surnaturelles qui leur donnaient vie, elle produise (voir titre du sujet), la mort.

Un exemple:

Au nom des valeurs humanistes, on euthanasie, par amour, les pauvres vieillards qui souffrent puisque les soins paliatifs sont manifestement trop chrétiens, trop orientés vers un sens de la mort.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mar 13 Mar 2007, 15:01

Noel a écrit:
PACALOU a écrit:

Mais... En rien, bien sûr!
-aussi lgtps que les hommes n'oublient pas que
Dieu n'est pas seulement Grand Architecte de l'Univers, mais aussi Amour et Miséricorde
-aussi lgtps que l'Instruction et l'Education citoyennes ne font pas l'impasse sur toute forme de spiritualité et, faute de l'enseigner, renvoient à la sphère privée, bien certaines que son endoctrinement l'y aura éradiquée là aussi
-que sous couvert d'être en conformité avec la parole évangélique (c'est plutôt d'ailleurs la doctrine de l'Eglise) et soit-disant pour que les hommes se reconnaissent comme frères, on n'ira pas jusqu'à mettre toutes les religions sur un pied d'égalité, ce qui est différent de leur reconnaitre un apport spirituel propre et digne de considération.

Si vous m'aviez lu :

Depuis des siècles, les religions expliquent au monde, qu’en raison de son origine, la vie est sacrée, depuis la conception de l’enfant à naître, don de Dieu, jusqu’à son terme ultime, rencontre salvifique, béatifique, voire paradisiaque peuplée de nombreuses vierges…
En même temps, elles font valoir aux hommes que le seul sort enviable n’est pas la vie dans le monde. Qu’il est, au contraire, dans la mort qui procure la félicité paradisiaque et/ou, sous réserve d’un repentir de bon aloi, une supposée vision béatifique de la divinité.
Mais, s’étant alliées plus ou moins activement au cours des siècles avec tous les pouvoirs militaro-civils existants, ou ne les ayant condamnés que du bout des lèvres, ces mêmes religions ont assez largement fait la preuve, de complicités d’esclavage en répressions féroces de leurs oppositions ou même du simple droit de penser par soi-même hors le cadre pé-établi, du peu de prix qu’elles attachent réellement à la vie humaine.
Si, d’une part, on prend en compte la philosophie religieuse d’une « bonne vie future » et, d’autre part, la réalité des pratiques religieuses institutionnelles, on voit bien que les religions sont, depuis des lustres, à l’opposé d’une culture de vie dans cet espace de temps qu’est l’existence humaine.
Dès lors qu’elles n’opposent pas une ferme condamnation, quelles qu’en soient les conséquences, à toutes les atteintes aux droits de la personne humaine, voire même qu’elles nient ces mêmes droits ; dès lors qu’elles se font plus ou moins complices des pouvoirs et de leurs systèmes répressifs… ont-elles, ces religions, une quelconque légitimité à intervenir dans la sphère publique pour infléchir le cours des lois, voire même pour s’imposer comme rectrices de moralité ?
La réponse à cette question est évidemment NON.
Et il s’en suit que, faute d’être exemplaire, la « parole » des religions doit être strictement cantonnée à la sphère personnelle privée. Chacun étant garanti, par la neutralité de l’état, de sa totale liberté de penser et d’agir ainsi que lui commandent sa foi et ses opinions, dès lors qu’elles ne constituent pas un trouble à l’ordre public défini par les lois.
Il s’en suit également que toute prétention des religions à agir sur l’espace public pour en orienter le sens, autrement que par l’exercice de la liberté d’expression, doit être considéré comme un trouble à l’ordre public, et réprimé comme tel.


Vous vous seriez épargné cette redite (à moi aussi d'ailleurs). ainsi que celle-ci :

Y-a-t-il une « culture de vie » humaniste qui s’opposerait à la culture de mort religieuse, véhiculée depuis des siècles, tant par les pratiques institutionnelles que par la philosophie d’une hypothétique bonne vie future ?

L'homme et le FM que je suis apportent à cette question une réponse positive.
En posant comme fondamentale « l’existence d’un Principe Créateur » que chacun est libre de définir pour soi-même dans le respect des opinions d’autrui.
En affirmant que « le Créateur a donné à l’homme le bien le plus précieux qui soit : la Liberté. Liberté qu’aucun pouvoir n’a le droit d’éteindre ou d’amoindrir ».
En visant « à la réunion de personnes qui n’auraient jamais dû se rencontrer » afin de « travailler en commun au perfectionnement matériel, moral, philosophique et spirituel de l’humanité ».
En posant comme base de ce travail collectif l’exigence première du perfectionnement individuel.


Noel

Mais bien sûr que je connais vos opinions sur ces sujets; n'en doutez pas, cependant je n'y répondrai pas, vu que c'est inutile et fastidieux de débusquer vos amalgames abusifs et vos généralités honteuses; :twisted:
Par ailleurs bien loin de moi de ne voir que culture de mort ds l'humanisme fût-il athée!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mar 13 Mar 2007, 16:48

Citation :
Et alors vous avez qq chose contre ce qui est humain? C'est bien ce que j'écrivais... la culture de la "bonne" mort.

Cher Noel,

Ce qui est humain est très bien mais insuffisant car SANS BUT ULTIME.

Et ne l'appelez pas le CATHOLICISME. Le Christ vient donner un sens à ce qui est humain, transfigurant par ex, le sens de cette vie (donc on a envie que les enfants vivent) et de la mort (donc on a envie de vivre jusqu'au bout ce pelerinage terrestre).

Citation :
Votre exemple serait risible s'il ne me touchait personnellement.
Les soins paliatifs sont des actes techniques mis en oeuvre par des spécialistes dévoués et compétents qui en savent manifestement plus sur la fin de vie que vous. Ils ne sont ni chrétiens ni humanistes ni quoi que ce soit d'autre. Ils sont des gestes techniques destinés à soulager la souffrance.

Pour ma part, ayant vu mes parents en fin de vie souffrir de façon atroce, alors même que plus aucun soin ne pouvait ni atténuer leur douleur, ni laisser espérer une rémission lors même qu'ils étaient appliqués à des doses massives telles qu'elles entrainaient la mort, je ne regrette pas d'avoir donné mon consentement à l'acte jugé nécessaire par les médecins et de rester reconnaissant à ma jeune nièce, infirmière, d'avoir fait les gestes efficaces. Si je devais un jour regretter qq chose ce serait, connaissant l'avis de mes parents sur le sujet, de ne pas m'être exprimé plus tôt. Et je ne crois pas devoir un jour être condamné pour cette prise de position d'évidente charité (chrétienne ou pas). Je ne peux qu'espèrer voir mes enfants agir de même.

Qui vous parle de condamnation. C'est juste vous qui, de l'autre côté, si vous pratiquez sur vous une piqure préventive, risquez de dire: Quel dommage. Si j'avais su patienter... Mais je comprends tout à fait que vous ne partagiez pas cette foi. Ce que je regrette, c'est votre volonté d'identifier votre pensée humaniste du "carpe Diem" au message du Christ.


Citation :
Et puis soyons réalistes. Par les temps passés, dans la société rurale et très catholique, combien de vieillards sont-ils morts sous un oreiller ou d'un bouillon de onze heures,

Mais oui. soyons réaliste What a Face . Il vaut mieux une piquouse légale :evil: .
Le monde que vous construisez, Noel, est une véritable calamité, un retour aux pratiques anciennes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mar 13 Mar 2007, 18:36

Ceux qui se suicident on devrait aussi procurer légalement le droit de se tuer aussi?

Vous allez me dire: oui c'est éthique?!

Légalisons alors ceux qui se suicident afin qu'ils meurent dans la dignité!

Et pour ceux qui sont en fin de vie, faisons la même chose car ils ne sont plus productif!

Buvons et mangeons, demain nous mourons!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mer 14 Mar 2007, 08:45

Noel a écrit:
En Christ a écrit:
Ceux qui se suicident on devrait aussi procurer légalement le droit de se tuer aussi?
Vous allez me dire: oui c'est éthique?!
Légalisons alors ceux qui se suicident afin qu'ils meurent dans la dignité!
Et pour ceux qui sont en fin de vie, faisons la même chose car ils ne sont plus productif!
Buvons et mangeons, demain nous mourons!

je ne saisis pas quelle cause vous voulez défendre ici. Ce qui me parait sûr c'est que le moyen employé n'est pas le meilleur.

Noel

C'est une démonstration par l'absurde des déviations où conduisent vos idées, Noel;
Au passage, vs dites un peu plus haut que vos parents ont atrocement souffert à la fin de la vie; je comprends qu'ayant vécu cette expérience, vs puissiez être sensible au problème de l'euthanasie, mais ces cas st tt de même exceptionnels, ne croyez-vs pas? Pourquoi faudrait-il légiférer pour des cas rares, au risque de susciter et de multiplier des excès, comme cela ne manquerait pas de se produire, à l'exemple de l'avortement;
Arrêtez-moi si je dis une bêtise car je ne connais guère les données du problème, mais pê la médecine a-t-elle aujourd'hui des moyens d'adoucir les fins de vie qu'elle n'avait pas du temps de vos parents?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mer 14 Mar 2007, 08:55

Chers amis,

Entendu ce matin à la radio le cas de Bernadette Adams, femme d'un footballeurs tombé dans un coma définitif il y a plus de 20 ans.

L'avis des médecins: Son mari vit depuis si longtemps CAR ELLE S'EN OCCUPE BIEN. ELLE LUI PARLE, ELLE EST PRESENTE.

C'est une leçon.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
grouik007



Messages : 4
Inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mer 14 Mar 2007, 13:08

A mediter...
quelle vie magnifique, 20 ans comme un légume.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mer 14 Mar 2007, 13:30

grouik007 a écrit:
A mediter...
quelle vie magnifique, 20 ans comme un légume.

Justement non. Il a une conscience puisque la présence de sa femme prolkonge sa vie. Car sa FEMME L'AIME.

Mais je vois à votre remarque que vous auriez pratiqué l'euthanasie?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
grouik007



Messages : 4
Inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mer 14 Mar 2007, 13:39

Peut être, peut être pas. Dans ce cas precis seule la femme peut decider. En l'occurence, son souhait parait clair : le laisser vivre.

Le probleme de l'euthanasie est trop complexe pour etre manicheen.
D'une part je vois pas en quoi on peut refuser a une personne malade, souffrante, grabataire le droit de mourir.
De la meme facon, on ne peut pousser a la mort une personne souffrante qui demande le droit de vivre, c'est evident.
Mais s'opposer par principe religieux a l'euthanasie, ca relève a mon sens de l'ingerence dans la sphère privée de tout a chacun.

Ce qui est sur c'est qu'il faut combler le vide juridique.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mer 14 Mar 2007, 13:47

Citation :
D'une part je vois pas en quoi on peut refuser a une personne malade, souffrante, grabataire le droit de mourir.
De la meme facon, on ne peut pousser a la mort une personne souffrante qui demande le droit de vivre, c'est evident.
Mais s'opposer par principe religieux a l'euthanasie, ca relève a mon sens de l'ingerence dans la sphère privée de tout a chacun.

Votre message, en trois parties, dit tout de ce sujet:

1° Ce n'est qu'à cause d'une raison religieuse évoquant un sens rédempteur de cette vie et de la mort, qu'on peut refuser dans tous les cas l'euthanasie active au profit des soins paliatifs.

2° Mais chacun est en fin de compte libre de se suicider.
3° Le problème de l'évolution de ce monde qui évacue toute religion au profit d'une religion athée (sans rédemption après la mort), c'est qu'on passera vite du droit de se suicider au devoir de se suicider.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mer 14 Mar 2007, 14:50

Noel a écrit:
PACALOU a écrit:
Noel a écrit:
En Christ a écrit:
Ceux qui se suicident on devrait aussi procurer légalement le droit de se tuer aussi?
Vous allez me dire: oui c'est éthique?!
Légalisons alors ceux qui se suicident afin qu'ils meurent dans la dignité!
Et pour ceux qui sont en fin de vie, faisons la même chose car ils ne sont plus productif!
Buvons et mangeons, demain nous mourons!

je ne saisis pas quelle cause vous voulez défendre ici. Ce qui me parait sûr c'est que le moyen employé n'est pas le meilleur.

Noel

C'est une démonstration par l'absurde des déviations où conduisent vos idées, Noel;
Je ne crois pas qu'il s'agisse de démonstration mais bien de l'affirmation de la perversion (diabolique) engendrée par une pensée religieuse dévié de son but.

Au passage, vs dites un peu plus haut que vos parents ont atrocement souffert à la fin de la vie; je comprends qu'ayant vécu cette expérience, vs puissiez être sensible au problème de l'euthanasie,
Pas seulement c'est aussi un choix de vie.
mais ces cas st tt de même exceptionnels, ne croyez-vs pas? Pourquoi faudrait-il légiférer pour des cas rares, au risque de susciter et de multiplier des excès, comme cela ne manquerait pas de se produire, à l'exemple de l'avortement;
Ho! faut sortir de votre bulle et visiter des malades en fin de vie pour voir que la grande souffrance terminale est une loi quasi générale.
Arrêtez-moi si je dis une bêtise car je ne connais guère les données du problème
Je ne vous le fais pas dire!
, mais pê la médecine a-t-elle aujourd'hui des moyens d'adoucir les fins de vie qu'elle n'avait pas du temps de vos parents?
Mon père est mort en 96 bourré de morphine à dose mortelle et ma mère en 2005 dans les mêmes conditions.

Vs êtes d'une délicieuse courtoisie ds les échanges écrits; qu'est-ce que ce doit être ds les échanges verbaux: vs avez le bazooka en main?
Ne dirait-on pas que vs éclatez ici de tt ce que vs retenez en loge...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mer 14 Mar 2007, 14:50

Citation :
Mon père est mort en 96 bourré de morphine à dose mortelle et ma mère en 2005 dans les mêmes conditions.

Dans ce cas, cher Noel, votre père est mort en dormant... Donc, s'il a souffert, ce n'est pas de sa mort, mais de sa maladie.

Bref, vos propos me semblent une fois de plus relever de la propagande.

Les soins paliatifs (et en particulier la morphine) sont capables de supprimer les dernière souffrances dans presque tous les cas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mer 14 Mar 2007, 14:55

Noel, à partir de maintenant, tous vos postsl contenant les mots "idiots", "stupides" et autres jurons seront suprimés.

Il va falloir que vous vous calmiez.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mer 14 Mar 2007, 15:01

Dans ce post supprimé, il y avait une question terrible:

"au nom de quoi me refusez-vous le droit de ne pas être à la charge de mes enfants (..) ?"

C'est terrible de revendiquer ce droit là comme un bien! C'est terrible de penser que tous les sentiments qui resteront à des enfants à l'égard de leur parents, c'est qu'ils sont pour eux "une charge"... pale Si mon père en arrivait à réclamer ce droit, alors j'aurai la preuve que jamais je ne l'ai aimé et que je ne suis rien d'autre qu'un monstre d'égoïsme... pale pale pale
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mer 14 Mar 2007, 16:18

Noel a écrit:
PACALOU a écrit:

Vs êtes d'une délicieuse courtoisie ds les échanges écrits; qu'est-ce que ce doit être ds les échanges verbaux: vs avez le bazooka en main?
Ne dirait-on pas que vs éclatez ici de tt ce que vs retenez en loge...

Et hop une petite médisance au passage!!!
Arnaud ciseaux!!!

Noel

Je vs ai écrit de façon courtoise et vs m'avez répondu comme au crétin de service; plaignez-vs!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mer 14 Mar 2007, 16:32

Noel a écrit:
PACALOU a écrit:
Noel a écrit:
PACALOU a écrit:

Vs êtes d'une délicieuse courtoisie ds les échanges écrits; qu'est-ce que ce doit être ds les échanges verbaux: vs avez le bazooka en main?
Ne dirait-on pas que vs éclatez ici de tt ce que vs retenez en loge...

Et hop une petite médisance au passage!!!
Arnaud ciseaux!!!

Noel

Je vs ai écrit de façon courtoise et vs m'avez répondu comme au crétin de service; plaignez-vs!

Et c'est bien vous qui avez demandé qu'on vous arrête si affirmation d'une bêtise??? Me tromp'je? Le faire est donc un manque de courtoisie!!! Faut savoir ce que vous voulez?

Non vs dites vrai mais c'est l'ensemble de votre message qui est excessivement sec et lapidaire; comme ceux à destination d'Arnaud et d'autres encore; enfin, relisez-vs; quels que soient vos états de service ns ne sommes pas ds le bled et ns ne sommes pas vos trouffions!salut pukel
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mer 14 Mar 2007, 16:56

Noel a écrit:
Clotilde a écrit:
Dans ce post supprimé, il y avait une question terrible:

"au nom de quoi me refusez-vous le droit de ne pas être à la charge de mes enfants (..) ?"

C'est terrible de revendiquer ce droit là comme un bien! C'est terrible de penser que tous les sentiments qui resteront à des enfants à l'égard de leur parents, c'est qu'ils sont pour eux "une charge"... pale Si mon père en arrivait à réclamer ce droit, alors j'aurai la preuve que jamais je ne l'ai aimé et que je ne suis rien d'autre qu'un monstre d'égoïsme... pale pale pale

Arnaud manipulation!!!
Il y a inversion totale de proposition je réclame le rétablissement de mon post!!! Supprimez-en si vous voulez les mots à problème pour vous qui ne concerne que les idées pas les personnes.

Il vous suffit de repondre : Chère Clotilde, Vous m'avez mal compris etc. Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mer 14 Mar 2007, 23:28

Vous avez bel et bien écrit cela Noel, vous y avez même ajouté "mon épouse" et "la société". Vous ne voulez être à la charge de personne et vous le réclamez comme un droit....c'est votre droit!

Je n'ai pas déformé vos propos, j'ai simplement dit ce qu'ils evoquaient en moi.
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Culture de mort - Culture de vie   Mer 14 Mar 2007, 23:40

Y a un truc qui m'a toujours posé question :

L'église catholique romaine, entre autres églises, défend avec acharnement le "droit à la vie" d'un embryon, d'un foetus, qui ne sont pas encore des personnes humaines ; elle s'oppose avec acharnement à ce qu'on accède à la demande pressante d'un être humain qui aspire au soulagement de ses souffrances et à son entrée dans "la vie éternelle" ; et, en même temps, elle reste favorable à la peine de mort, elle bénit les armes des belligérants qui partent au combat, elle refuse les moyens qui permettraient à des êtres humains d'échapper au sida ....

Curieuse logique !
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
 
Culture de mort - Culture de vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une chrétienne face à la culture de mort de l'ASE
» Vidéo-entretien : "André Frament, de l'AFS, nous entretient de la Culture de Mort" !
» Face a la culture de la mort,il faut réagir....
» cours éthique et culture religieuse
» Un article sur la nature de la ``culture de mort``

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: